vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises"

Transcription

1 Avant d utiliser des produits chimiques, vérifiez leur compatibilité avec nos auxiliaires sur notre site web Bulletin d information sur les cultures fraises Stratégie IPM pour les fraises

2 fraises Pourquoi développer la lutte intégrée dans votre culture de fraises? Les fraises sont des fruits de plus en plus considérés comme bénéfiques pour la santé en raison des antioxydants qu elles contiennent. Le consommateur exige alors la diminution des résidus de pesticides présents dans le fruit, ce dernier étant considéré comme un «aliment sain». Par conséquent, l utilisation d insectes auxiliaires, qui fera partie intégrante d une stratégie IPM (Integrated pest management - lutte intégrée contre les ravageurs), vous permettra de limiter efficacement les résidus présents dans vos fraises et vous apportera les avantages suivants : Votre produit sera de meilleure qualité. Une plante recevant moins de produits chimiques présentera un meilleur rendement et une meilleure qualité de fruit. Étant donné que vous réduirez le nombre d applications de produits chimiques, la culture de vos plantes sera plus sûre pour les employés et, par conséquent, pour le consommateur en ce qui concerne le niveau des résidus de pesticides. L utilisation d insectes auxiliaires demande en général moins de main d œuvre ; une fois que les insectes ont été lâchés dans la culture, ils travaillent pour vous. Ces insectes sont l outil idéal pour commencer une lutte contre les ravageurs résistants, vous pourrez ainsi limiter leur présence dans votre culture de manière durable. Vous pouvez utiliser la stratégie IPM comme un outil marketing. Si vous utilisez la pollinisation, la réduction du nombre de pulvérisations de produits chimiques protègera les bourdons et augmentera leur activité. Cette brochure est un outil destiné à expliquer aux utilisateurs de nos produits ce qu ils peuvent utiliser contre chaque parasite présent dans leurs cultures de fraises. Le conseil est volontairement «général» pour plusieurs raisons (paramètres climatiques, seuil de tolérance ) ; par conséquent, avant d utiliser nos produits, vous devez vérifier auprès de votre conseiller quel serait le choix le plus adapté à votre situation spécifique. Avis de non-responsabilité

3 Ruches de bourdons Ruche standard (ou appelée aussi ruche fraise) Multi-Hive Avantages de la pollinisation par les bourdons augmentation du nombre de fruits récoltés moins de fruits déformés les bourdons sont actifs à basses températures et à de faibles intensités lumineuses ils ne sont pas agressifs et ne rencontrent pas de problèmes d orientation contrairement aux abeilles un bourdon doit visiter 4 à 5 fois une fleur alors que les abeilles doivent le faire au moins 15 fois pour obtenir le même résultat Comment les utiliser? Dans les serres en verre : 1 ou 2 ruche(s) standard/1000 m² (en fonction du nombre de fleurs) Dans les serres en plastique : 1 ou 2 ruche(s) standard/1000 m² (en fonction du nombre de fleurs) Dans les tunnels en plastique : tunnels de 50 m : 1 mini-ruche tunnels de 70 m : 1 ruche standard tunnels de 100 m : 2 ruches standard Changez les ruches toutes les 6 à 8 semaines. Comment vérifier la pollinisation? L intensité de la pollinisation peut être contrôlée par la décoloration marron des pistils provoquée par le passage et la vibration des bourdons. Si les pistils ne sont pas pollinisés, ils gardent leur couleur vert jaunâtre et les étamines sont remplies de pollen. Lorsque les fleurs sont régulièrement visitées par les bourdons, la base des pétales devient marron et ces derniers tombent après fécondation. Lorsque les pistils ne deviennent pas totalement marron dans les cinq jours, cela peut signifier que le fruit ne grossira pas comme il le devrait. Fleur non visitée Fleur pollinisée

4 Variétés Non-remontantes Ces recommandations sont réalisées pour les variétés Non-remontantes sous abris chauffés (attention si l abri n est pas chauffé, prendre en considération uniquement la température minimale nécessaire au dvpt de l insecte) Variétés Non remontantes Stades plante Insectes & acariens utiles Jeune plant début floraison pleine floraison floraison/récolte Remontées successives A. cucumeris (t min 8 10 C) T. swirskii (t min 14 C) N. californicus (t min 14 C) Orius laevigatus/majusculus (t min 14 C) Feltiella acarisuga (t min 16 C) Phytoseiulus persimilis (t min 12 C) Aphidoletes aphidimiza (t min 12 C) Aphidius colemani/ervi (t min 12 C) Aphelinus abdominalis (t min 16 C) Chrysopa carnea (t min 10 C) DROSOTRAP Preventif Période de lâcher possible mais non recommandée Curatif Préventif or curatif

5 Variétés Remontantes

6 Thrips Les dosages correspondent à un conseil standard, veuillez consulter votre conseiller pour discuter de la stratégie adaptée à votre situation. Ravageur Larve Pré-pupe Adulte Dégâts Insectes auxiliaires Orius-System* (Orius laevigatus ou A amblyseius-system or majusculus) amblyseius-breeding-system En préventif: 0,5 à 1,5 individus/m² en deux (A. cucumeris) lâchers, à 1 ou 2 semaines d intervalle. Préventive: 100 to 300 individus/m² or 1 ABS*/2 m lin Swirskii Breeding System ou thripher Swirskii system (T. swirskii) (pheromone for F. occidentalis) En préventif: 1 SBS*/2m lin* ou 20 à 50 ind/m² En préventive ou curatif: En curatif: 1 SBS/2 m lin ou 150 individus/m² 1 distributeur/50 à 100 m² Changez de distributeurs toutes les 4 à 6 semaines * SBS = Swirskii-Breeding-System (Système d élevage des Swirskii) ; ABS= Amblyseius-Breeding-System (Système d élevage des Amblyseius) ; m lin = mètre linéaire Detection, surveillance et piégeage Détection et surveillance : les thrips sont des parasites difficiles à observer et à détecter. Le panneau adhésif bleu est un excellent outil pour estimer le nombre de thrips adultes dans votre culture. Piégeage intensif : ce parasite est très attiré par notre couleur bleue. Il est possible, dans une situation extrême, d attraper une grande quantité d adultes en utilisant les panneaux adhésifs ou les rouleaux à dosage élevé. Notre bleu a été sélectionné pour être plus sélectif en ce qui concerne l Orius et salit moins vite que le bleu foncé. Vous pouvez utiliser le jaune mais il ne permet pas de sélectionner l Orius. Dosage : 1 panneau adhésif/2 à 4 m lin ou un rouleau adhésif déroulé à la verticale au dessus de la culture.

7 Araignées rouges Les dosages correspondent à un conseil standard, veuillez consulter votre conseiller pour discuter de la stratégie adaptée à votre situation. Ravageur Nymphe Adulte Toile Dégâts Insectes auxiliaires Feltiella-System (Feltiella acarisuga) Phytoseiulus-System (P. persimilis) En préventif : 2 pots/ha toutes les 2 semaines En curatif généralisé: 4-6 individus/m² En curatif : 5 à 6 pots/ha une fois à concentrer toutes les semaines pendant 3 sur les foyers. Une humidité élevée est requise semaines consécutives 1 pot= 250 Feltiella En curatif dans les zones sensibles: individus dans les zones sensibles (en fonction du nombre Californicus-System or de tétranyques) californicus-breeding-system (N. californicus) En préventif : 1 CBS*/2 m lin ou 20 indivudus/m² En curatif : 50 à 60 individus/m² (dans les zones sensibles) * CBS = Californicus-Breeding-System (Système d élevage des Californicus) ; m lin = mètre linéaire Détection, surveillance et piégeage Les tétranyques ne volent pas et se trouvent sous les feuilles. Nous recommandons de surveiller 100 feuilles/ha de manière homogène et de rechercher les foyers à l aide de votre loupe. Utilisez l outil BIOBEST Clip-System pour localiser les points sensibles et y relâcher des insectes auxiliaires, par exemple, la couleur jaune pour les pucerons, rouge pour les tétranyques, etc.

8 pucerons Les dosages correspondent à un conseil standard, veuillez consulter votre conseiller pour discuter de la stratégie adaptée à votre situation. Ravageur (INVENIO) (INVENIO) Chaetosiphon A.gossypii Rhodobium (INVENIO) Macrosiphum spp. (INVENIO) (les espèces de pucerons sont nombreuses en fraise, nous n avons volontairement pas présenté l ensemble des espèces) Dégâts Insectes auxiliaires Aphimix-system or Aphidius mix-system: différents mélanges de parasitoïdes* En préventif : 0,25 à 1,5 individu/m² Aphidius-System (A. colemani) A adalia-system (A. bipunctata) pour Aphis gossypii & Myzus sp. En curatif: 10 à 20 individus/m² En préventif ou curatif: (application principalement sur 0,25 à 1,5 individus/m² les zones sensibles) ervi-system (A. ervi) or Aphelinus-System A (A. abdominalis) pour Rhodobium porosum, Macrosiphum sp. Aulacorthum solani, Acyrtosyphon malvae (pour ce dernier, n utiliser qu A. ervi) En préventif ou curatif:0,25 à 1,5 individus/m² aphidoletes-system (A. aphidimiza) non compatible avec Swirskii En préventif: 0,25 individu/m² En curatif: 1 à 2 individus/m² A répéter entre 2 et 4 fois selon attaque Matricariae-System (A. matricariae) C chrysopa-system Pour Aulacorthum, Aphis sp. & Myzus sp. En Curatif: 5 à 10 individus/m² En préventif ou curatif: (application principalement sur 0,25 à 1,5 individus/m² les zones sensibles) * demandez à votre technicien quel mélange de parasitoïdes serait le plus adapté à vos conditions Détection, surveillance et piégeage Les pucerons volent et rampent, la surveillance de ces insectes consiste principalement à vérifier 100 plantes/ha pour détecter leur présence. Les mues (exsuvies) ou les fourmis facilitent la détection des pucerons, mais ces dernières les protègent également des insectes auxiliaires. Utilisez l outil BIOBEST Clip-System pour localiser les foyers et y lâcher à nouveau des insectes auxiliaires, par exemple, la couleur jaune pour les pucerons, rouge pour les tétranyques, etc.

9 punaises Les dosages correspondent à un conseil standard, veuillez consulter votre conseiller pour discuter de la stratégie adaptée à votre situation. Ravageur Nymph Lygus rugulipennis Adult Liocoris tripustulatus Dégâts Lygus dégât sur fruits Problème de pollinisation Insectes auxiliaires Il n existe aucun contrôle biologique pour ce ravageur, seul le contrôle chimique est efficace pour le moment. Employez les produits chimiques sélectifs respectant les auxiliaires que vous obtiendrez auprès de votre technicien ou sur la base des effets secondaires on-line de biobest : Détection, surveilance et piégeage La surveillance des punaises consiste à secouer les plantes sur une surface blanche (textile) et à rechercher toutes les zones de foyers (présence d adultes ou nymphes). Le seuil de tolérance est normalement très bas étant donné que les dégâts concernent les fruits.

10 Tarsonèmes Les dosages correspondent à un conseil standard, veuillez consulter votre conseiller pour discuter de la stratégie adaptée à votre situation. Ravageur Dégâts Insectes auxiliaires Californicus-System (N. californicus) En curatif: 50 à 200 individus/m² sur les zones sensibles, à répéter 2 ou 3 fois à une semaine d intervalle Amblyseius-System (A. cucumeris) En curatif: 100 à 300 individus/m² sur les zones sensibles (plus adapté aux pays du Nord), à répéter 2 ou 3 fois à une semaine d intervalle Swirskii-Breeding-System (T. swirskii) En curatif: 50 à 200 individus/m² sur les zones sensibles, à répéter 2 ou 3 fois à une semaine d intervalle Détection, surveillance et piégeage Les tarsonèmes sont invisibles à l œil nu, de couleur transparente, vous devez utiliser un microscope de grossissement 20x pour les observer. La plupart du temps, ils se trouvent au cœur de la plante ou sur des bourgeons. La surveillance se base, par conséquent, sur la détection des symptômes qui apparaissent tardivement la plupart du temps. Une pulvérisation chimique préventive est recommandée au début de la culture et une fois qu un foyer est détecté ; marquez-le à l aide de l outil BIOBEST Clip-System et lâchez les prédateurs à cet endroit (consultez la liste des effets secondaires avant le traitement).

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre?

Un peu d histoire. Lutte biologique. Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Lutte biologique ------------------------------ Un peu d histoire ------------------------- Que retirer de l expérience des producteurs de légumes de serre? Par : ANDRÉ CARRIER, agronome, M. Sc. Conseiller

Plus en détail

Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014

Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014 Fraise Protection Intégrée en culture de Gariguette sous abri 2014 Fiche APREL 14-082 Anthony GINEZ, Catherine TAUSSIG, Orianne MOUCHET (stagiaire), APREL - Anne TERRENTROY, Laurent CAMOIN, Chambre d Agriculture

Plus en détail

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels

Auxiliaires. Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Auxiliaires Vue d ensemble les ravageurs et leurs ennemis naturels Mouches Blanches L un des ravageurs les plus communs dans de nombreuses cultures. Lors d une forte attaque, la mouche blanche peut s avérer

Plus en détail

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.)

Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Les méthodes de luttes : De la protection «systématique» à la Protection Intégrée (P.B.I.) Protection Biologique Intégrée Lutte phytosanitaire De la lutte «systématique» à la lutte raisonnée La lutte «systématique»

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2015 2015 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 km et 2 km pendant plus de 30 heures consécutives, en reliant

Plus en détail

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation

SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage. Manuel d utilisation SPHEREDEPOT Logiciel d envoi par internet de photos vers votre magasin Photosphere pour tirage Manuel d utilisation Introduction Ce logiciel, à télécharger sur le site www.photosphere.fr, a été réalisé

Plus en détail

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille

assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille assurance collective Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Un choix avantageux Les médicaments ont certaines choses en commun : ils visent à nous guérir ou à nous soulager

Plus en détail

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité.

Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Certiphyto : bien choisir en fonction de son activité. Du DAPA au Certificat individuel Le DAPA est mort ou presque Depuis le 1 er janvier 2012, le renouvellement du DAPA n est plus possible. Le DAPA,

Plus en détail

Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création. Accueil Zimbra. Aide utilisateur

Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création. Accueil Zimbra. Aide utilisateur Date Version Auteur Notes 14/09/2014 1.1 Direction Informatique Création Accueil Zimbra Aide utilisateur Ce document explique le fonctionnement de l accueil Zimbra, comment l utiliser et le personnaliser.

Plus en détail

Droit de transformation de votre assurance collective

Droit de transformation de votre assurance collective Droit de transformation de votre assurance collective ASSURANCE COLLECTIVE Votre assurance vie collective pourrait être résiliée ou réduite lors de la cessation de votre emploi, à votre retraite ou lorsque

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données OrganicXseeds en tant que producteur

Guide d utilisation de la base de données OrganicXseeds en tant que producteur Guide d utilisation de la base de données OrganicXseeds en tant que producteur Bienvenue sur www.organicxseeds.be! Ce site est accessible à tous et à toute heure. Toutefois, si vous souhaitez remplir les

Plus en détail

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014

PROGRAMME D ENTRAÎNEMENT 2014 2014 OBJECTIF Ce programme d entraînement a comme objectif de vous préparer à réaliser un défi unique et ambitieux : courir des relais de 1 à 2 km pendant environ 30 heures, sur une distance totalisant

Plus en détail

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES

REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES REVISION ET CONTROLE DU FONCTIONNEMENT DES TUNNELS DE SECHAGE TEXTILES Les encres plastisol sèchent lorsqu on les soumet à une température durant un certain laps de temps. En bref, on peut dire que le

Plus en détail

Figure 1 : page d accueil pour le professeur

Figure 1 : page d accueil pour le professeur Démonstration de Maple T.A., un environnement pour les examens et devoirs en ligne avec correction Automatique Benoit Vidalie, Maplesoft (bvidalie@maplesoft.com) Résumé : Le logiciel de calcul mathématique

Plus en détail

GESTION REGIONS MANUEL. www.trendstop.be

GESTION REGIONS MANUEL. www.trendstop.be GESTION REGIONS MANUEL www.trendstop.be L outil Gestion régions L'outil Gestion régions vous permet d'optimiser la répartition géographique de votre équipe commerciale. Vous analysez les limites des régions,

Plus en détail

Le traitement flash avec APINOVAR pour contrôler la varroase

Le traitement flash avec APINOVAR pour contrôler la varroase Le traitement flash avec APINOVAR pour contrôler la varroase Par Jean-Pierre Chapleau Les Reines Chapleau inc mars 006 Qu est-ce que le flash? Qu est-ce que APINOVAR? Nous appelons «flash» un traitement

Plus en détail

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER

REER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER LA GESTION DES CONTRIBUTIONS REER : L EMPLOYEUR EMPLOYEUR,, LE COMITÉ PARITAIRE ET SSQ GROUPE FINANCIER 1 LE FORMULAIRE D ADHÉSION OBLIGATOIRE POUR LES SALARIÉS SECTION 1 : IDENTIFICATION DU RÉGIME SECTION

Plus en détail

Contenu. Présentation du Portail famille... 3. Accès au portail famille... 3

Contenu. Présentation du Portail famille... 3. Accès au portail famille... 3 Portail famille Contenu Présentation du Portail famille... 3 Accès au portail famille... 3 Adhésion au portail famille pour une famille qui n utilise aucune de nos structures... 3 Processus du portail

Plus en détail

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton.

Ce sondage est un outil qui cherche à inciter une réflexion individuelle ou de groupe à propos des priorités futures du RLISS de Mississauga Halton. INTRODUCTION Le RLISS de Mississauga Halton s engage à recevoir l opinion de ses résidents. Vos commentaires seront utilisés par le RLISS de Mississauga Halton pour mettre à jour le plan d intégration

Plus en détail

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client?

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client? Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

Comment développer Ecoville : le cahier des charges

Comment développer Ecoville : le cahier des charges Comment développer Ecoville : le cahier des charges Les élus d Ecoville ont besoin de vous pour décider du futur de la commune. Ce document vous explique les objectifs principaux et les phases de développement

Plus en détail

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010.

Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Tirée du site http://www.crisisriskmanagement.com/, 25 novembre 2010. Qu est-ce qu un danger? La signification du mot danger peut porter à confusion puisque les définitions combinent souvent le danger

Plus en détail

Fiche réalisée par Mickaël AZIDROU Communauté de Communes d Aire sur l Adour

Fiche réalisée par Mickaël AZIDROU Communauté de Communes d Aire sur l Adour Comment stocker ses données sur un support amovible de type cd/dvd : Simplement en les gravant avec NERO I Introduction : Le stockage de données sur cd / dvd peut se faire simplement en utilisant l assistant

Plus en détail

La Bretagne romantique

La Bretagne romantique La Bretagne romantique Energie Thermographie et diagnostic thermique en rénovation Tinténiac, le 25 octobre 2015 Gireg Le Bris Yvan Le Tennier Qu est ce que la thermographie? La thermographie est la technique

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques CSC. Stratégie de noms de domaine

Guide des bonnes pratiques CSC. Stratégie de noms de domaine Guide des bonnes pratiques CSC Stratégie de noms de domaine Très peu d entreprises ont à ce jour rédigé une. Au sein de ces entreprises, les collaborateurs, dirigeants et sous-traitants connaissent le

Plus en détail

Étape 1 : Création d une adresse courriel GMAIL

Étape 1 : Création d une adresse courriel GMAIL Wix est une plateforme gratuite pour la construction de sites. Créez des sites de folie en utilisant un de nos modèles ou commencez votre site à partir d'une page blanche! Aucune connaissance technique

Plus en détail

Travail avec soin et concentration

Travail avec soin et concentration Travail avec soin et concentration Supplément pour la préparation Centre pour le développement de tests et le diagnostic (CTD) Université de Fribourg, Suisse Ce supplément est un complément à la Test Info

Plus en détail

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP

Thermographie aérienne de la commune d Andenne. Déperditions de chaleur par les toitures. Projet coordonné par le BEP Thermographie aérienne de la commune d Andenne Projet coordonné par le BEP Auteurs: Marie Wénin Yann Goulem Cartographie réalisée par Déperditions de chaleur par les toitures Qu est ce que la thermographie

Plus en détail

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels

Influence d odeurs sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels Influence d s sur un ravageur de plein champ et sur ses ennemis naturels La mouche du chou Delia radicum (Insecte Diptère, Anthomyidae) est le principal ravageur des cultures de Crucifères (choux, navets,

Plus en détail

Lancement de la Version 3.0 du Katun Dealer Fleet Management!

Lancement de la Version 3.0 du Katun Dealer Fleet Management! Lancement de la Version 3.0 du Katun Dealer Fleet Management! NAVIGATION PLUS FACILE UTILISATION PLUS RAPIDE GESTION DES ALERTES PLUS FACILE OPTIONS POUR DESACTIVER LES ALERTES GENEREES La nouvelle version

Plus en détail

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g.

Trépier avec règle, ressort à boudin, chronomètre, 5 masses de 50 g. PHYSQ 130: Hooke 1 LOI DE HOOKE: CAS DU RESSORT 1 Introduction La loi de Hooke est fondamentale dans l étude du mouvement oscillatoire. Elle est utilisée, entre autres, dans les théories décrivant les

Plus en détail

Comment ajouter un compte utilisateur sous Windows 7

Comment ajouter un compte utilisateur sous Windows 7 Comment ajouter un compte utilisateur sous Windows 7 Le mode opératoire pour la création d'un compte utilisateur sous Windows 7 ne varie pas trop de Windows Vista. Il arrive souvent de vouloir ajouter

Plus en détail

1) COMMENCER UN PROJET 2 2) PERSONNALISER VOTRE ALBUM 6 3) FINALISER VOTRE COMMANDE 11

1) COMMENCER UN PROJET 2 2) PERSONNALISER VOTRE ALBUM 6 3) FINALISER VOTRE COMMANDE 11 1) COMMENCER UN PROJET 2 a/ Lancez le logiciel 2 b/ Choisir son produit 3 c/ Choisir des photos 4 d/ Donnez un titre à votre album 5 2) PERSONNALISER VOTRE ALBUM 6 a/ Qualité des photos 6 b/ Interface

Plus en détail

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION

LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION ILE DE LA RÉUNION FICHE PHYTOSANITAIRE CULTURES MARAÎCHÈRES LA LUTTE BIOLOGIQUE EN CULTURES MARAÎCHÈRES À LA RÉUNION Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs des

Plus en détail

ADDITIF MOTEUR DIESEL ET ADDITIF MOTEUR ESSENCE

ADDITIF MOTEUR DIESEL ET ADDITIF MOTEUR ESSENCE MODE D EMPLOI CERAMIZER ADDITIF MOTEUR DIESEL ET ADDITIF MOTEUR ESSENCE L'additif pour moteur Diesel et pour moteur essence Ceramizer est recommandé pour la restauration de moteur à combustion à 4 temps

Plus en détail

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication

GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO. Janvier 2009. Module 8 : Améliorer la communication GUIDE DE CONSOLIDATION D ÉQUIPE POUR LES ÉQUIPES DE SOINS PRIMAIRES DE L ONTARIO Janvier 2009 Module 8 : Améliorer la communication Modifié en décembre 2010 Révisé en décembre 2012 Révisé en décembre 2012

Plus en détail

Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire)

Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire) Analyse du DFG (débit de filtration glomérulaire) Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur de soins de santé qualifié.

Plus en détail

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour.

La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. La lumière.l éclairage sous son plus beau jour. valable à partir du 1.2.2014 La lumière sert bien plus qu au simple éclairage. Alors qu à l origine, la lumière artificielle était destinée avant tout à

Plus en détail

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE

Adapter. son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile C EST POSSIBLE Adapter son domicile, c est possible. Vous avez été victime d un accident de la route et vous êtes resté avec une incapacité physique qui vous empêche d accéder à votre

Plus en détail

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ!

POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! EMPLOI-QUÉBEC POUR UN BÉBÉ ET UNE MÈRE EN BONNE SANTÉ! TROIS PRESTATIONS SPÉCIALES : Grossesse Allaitement Préparations lactées Ces prestations spéciales sont destinées aux personnes adm Bien s alimenter

Plus en détail

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.)

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) REMETTRE CE DOCUMENT AU SECRÉTARIAT DE L ÉCOLE OU NOUS LE FAIRE PARVENIR PAR COURRIEL

Plus en détail

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires

Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires ANNEXE VIII Protocole- cadre en gestion parasitaire Mesures s adressant aux partenaires Réalisé en collaboration avec M. Harold Leavey, Les entreprises Maheu Ltée. Extrait de la brochure Épinglons la punaise,

Plus en détail

Procédures d utilisation de votre ensemble de Germes lumineux.

Procédures d utilisation de votre ensemble de Germes lumineux. Procédures d utilisation de votre ensemble de Germes lumineux. Les germes sont invisibles à l œil nu. Nous avons donc un problème de taille lorsque vient le temps de vérifier l efficacité de notre technique

Plus en détail

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing

DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing DPAS n 3 Les recettes d un bon Mailing Le Mailing est un outil marketing, qui est utilisé pour faire la promotion d un produit, d un service, d une entreprise. Le mailing est un support papier comme par

Plus en détail

Visa Débit. Foire aux questions et schéma de procédé de l acceptation par les marchands du commerce électronique. Mai 2012 Page 1 sur 6

Visa Débit. Foire aux questions et schéma de procédé de l acceptation par les marchands du commerce électronique. Mai 2012 Page 1 sur 6 Visa Débit Foire aux questions et schéma de procédé de l acceptation par les marchands du commerce électronique Mai 2012 Page 1 sur 6 Table des matières Foire aux questions liées à l acceptation par les

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction. Préambule... 2 Objectif de ce livre... 4 De quoi ai-je besoin?... 5

Chapitre 1. Introduction. Préambule... 2 Objectif de ce livre... 4 De quoi ai-je besoin?... 5 Chapitre 1. Introduction Préambule........................................................ 2 Objectif de ce livre.............................................. 4 De quoi ai-je besoin?...........................................

Plus en détail

Présentation du Site Le Club des ClientsMalins FREDERIC M

Présentation du Site Le Club des ClientsMalins FREDERIC M Présentation du Site Le Club des ClientsMalins FREDERIC M Club Clients Malins FREDERIC M par AX101 Le club clients malins est un outil mis en place par notre groupe, il vous permet d obtenir un site internet

Plus en détail

Vous devez tenir compte du temps

Vous devez tenir compte du temps LA SUEUR CHAUDE La Procédure De Respect Des Pratiques De Sécurité FA6 Vous devez tenir compte du temps lorsque vous planiez un projet et lorsqu en travaillant au site. L extrême chaleur ou vent peut causer

Plus en détail

Brochure d information Trustworthiness. Vérification de la fiabilité des personnes actives dans le secteur nucléaire

Brochure d information Trustworthiness. Vérification de la fiabilité des personnes actives dans le secteur nucléaire Brochure d information Trustworthiness Vérification de la fiabilité des personnes actives dans le secteur nucléaire novembre 2015 0 1 Préambule Dans le secteur nucléaire, des mesures de sécurité strictes

Plus en détail

Process Daemon. Manuel de l utilisateur. Tous droits réservés 2008-2009 BrainBox Technology Inc. Process Daemon

Process Daemon. Manuel de l utilisateur. Tous droits réservés 2008-2009 BrainBox Technology Inc. Process Daemon Manuel de l utilisateur Table des matières 1.0 INTRODUCTION 3 2.0 EXEMPLES D APPLICATIONS 3 3.0 DESCRIPTION DU LOGICIEL 4 4.0 PREMIÈRE UTILISATION 11 5.0 QUESTIONS FRÉQUENTES 15 6.0 SYSTÈME REQUIS 17 Page

Plus en détail

Ainsi en quelques secondes et avec une saisie simplifiée, vous pourrez séparer le «bon grain» de l ivraie lors des réceptions fournisseurs...

Ainsi en quelques secondes et avec une saisie simplifiée, vous pourrez séparer le «bon grain» de l ivraie lors des réceptions fournisseurs... Produit concerné : Sage 100 Gestion Commerciale i7- Pack Plus Sujet mis en avant : Réduisez le nombre de produits défectueux fabriqués ou les réclamations clients grâce au contrôle qualité! Vous avez une

Plus en détail

Voici les objectifs de la séance d'aujourd'hui :

Voici les objectifs de la séance d'aujourd'hui : Bienvenue au module de formation en ligne sur l export de données dans le cadre de la gestion externe de cas dans le LaMPSS. Le module vous donnera un aperçu de la fonction «export de données» introduite

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

Manuel de l utilisateur Intrum Web 2.0

Manuel de l utilisateur Intrum Web 2.0 Table des matières 1 INTRODUCTION... 3 1.1 Accueil/page de démarrage... 3 2 Page de démarrage... 4 2.1 Statistiques... 5 2.2 Dossiers... 7 2.3 Messages... 8 2.4 Vos collègues... 10 3 Recherche de dossiers...

Plus en détail

Meco Online Shop. Application de Commande en ligne. Mode d emploi: MEATING YOUR DEMANDS

Meco Online Shop. Application de Commande en ligne. Mode d emploi: MEATING YOUR DEMANDS MEATING YOUR DEMANDS Mode d emploi: Application de Commande en ligne Meco Online Shop Leegaardsdijk 2, 8400 Ostende - Tel: 059 70 91 95 - Fax: 059 70 97 20 - orders@meconv.be Contenu 1.Site web / Se connecter...

Plus en détail

SLIM-Line. efficaces & durables. Solutions pour étiquettes efficaces & durables. Papier Thermo Top SLIM. Papier non couché SLIM. Papier couché SLIM

SLIM-Line. efficaces & durables. Solutions pour étiquettes efficaces & durables. Papier Thermo Top SLIM. Papier non couché SLIM. Papier couché SLIM SLIM-Line efficaces & durables Solutions pour étiquettes efficaces & durables Papier Thermo Top SLIM Papier non couché SLIM Papier couché SLIM Etiquettes effic Solutions pour étiquettes SLIM-Line le nouveau

Plus en détail

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013

Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Réseau National des Chambres d Agriculture du Niger Fiche conseil pour la matière active : Diméthoate (insecticide) Famille : organophosphorés Version du 20 septembre 2013 Rédaction équipe technique RECA

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS

GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS GUIDE D UTILISATION DE LA PLATEFORME D ENVOI DE COURRIELS Table des matières Présentation de la plateforme d envoi de courriels... 4 1- Gestion des contacts... 5 1.1. Base de données... 5 1.1.1- Création

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales

Pièges à insectes. Légumes Petits fruits Plantes ornementales Pièges à insectes Légumes Petits fruits Plantes ornementales Légumes plein champ Culture Ravageurs Type de piège Nombre de piège Remarques Carotte Mouche de la carotte Psila rosae Rebell orange Min. 2

Plus en détail

Maladies foliaires du bleuet sauvage

Maladies foliaires du bleuet sauvage Maladies foliaires du bleuet sauvage Feuillet de renseignements sur le bleuet sauvage C.3.3.0 Les bleuets sauvages peuvent être infectés par cinq maladies foliaires d importance causant la décoloration

Plus en détail

www.habefast.ch contact@habefast.ch Agence web en Suisse romande CH-1260 Nyon 022 362 25 70

www.habefast.ch contact@habefast.ch Agence web en Suisse romande CH-1260 Nyon 022 362 25 70 1 By Agence web en Suisse romande 2 Qu est ce qu est le SEO? Le référencement naturel ou SEO (Search Engine Optimisation) est une pratique qui, comme son nom l indique, permet d optimiser un site web pour

Plus en détail

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014

BILAN DE LA CAMPAGNE 2014 BSV n 13 bilan saison 214 Epidémiosurveillance BRETAGNE-NORMANDIE-PAYS DE LA LOIRE : Bilan de la Saison 214 SOMMAIRE BILAN DE LA CAMPAGNE 214 Les observateurs Les observations Les Bulletins de Santé du

Plus en détail

Guide Wilogo: Conseils pour écrire un brief parfait

Guide Wilogo: Conseils pour écrire un brief parfait Guide Wilogo: Conseils pour écrire un brief parfait Que ce soit pour un logo, un web design, des cartes de visite ou du papier à entête - Avec Wilogo vous avez décidé de choisir la meilleure solution de

Plus en détail

Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD

Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD Solutions intégrées de Communication et de Sécurité PROTECTION DU TRAVAILLEUR ISOLÉ GUARDIAN - GUARDIAN IR - BODYGUARD L e a d e r e n s é r é n i t é Être leader en sérénité Vos méthodes et vos conditions

Plus en détail

Assistance informatique à domicile et à distance Dépannage, Formation, Installation

Assistance informatique à domicile et à distance Dépannage, Formation, Installation Assistance informatique à domicile et à distance Dépannage, Formation, Installation Présentation Web Numeriserve - 22/10/2007 Qui sommes nous? Numeriserve est une enseigne nationale d assistance informatique

Plus en détail

Assurances placements

Assurances placements Fiche de connaissance Assurances placements Les assurances placement sont des contrats que vous souscrivez avec une compagnie d assurances, et non avec une banque. Elles sont toutefois commercialisées

Plus en détail

Comment créer un blogue avec Wordpress

Comment créer un blogue avec Wordpress Comment créer un blogue avec Wordpress Wordpress est généralement défini comme étant un moteur de blog, c'est- à- dire un système permettant de gérer et d'administrer un blog. Mais en réalité, Wordpress

Plus en détail

Guide de prescription

Guide de prescription Guide de prescription version août 2011 POUR LES ENSEIGNANTS 2 Guide de prescription pour les enseignants Table des matières Présentation... 3 Vous connecter à votre compte / Créer votre profil... 3 La

Plus en détail

Nettoyer les Films GrafiWrap Automotive et Déco.

Nettoyer les Films GrafiWrap Automotive et Déco. Nettoyer les Films GrafiWrap Automotive et Déco. INTRODUCTION Le nettoyage des surfaces mates et structurées cause souvent des problèmes. Cela s applique aussi à nos films GrafiWrap Automotive & Déco structurés

Plus en détail

Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS

Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS Table des matières CHAPITRE 2 FONCTIONS AVANCÉES DE MODULE DE VENTE ET GESTION DE PROJETS Réception des offres des assureurs... 1 Format C-surance.ca... 3 Format assureur... 3 Gestion des Employés... 4

Plus en détail

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA.

Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Le Bandonote est un jeu de cartes visant à favoriser la mémorisation des touches du bandonéon bisonique, 142 touches, AA. Ce jeu a suscité la curiosité, en particulier de la part d'étudiants débutants.

Plus en détail

Observations P as d évolution observée pour le moment.

Observations P as d évolution observée pour le moment. FREDON PDL FREDON PDL rédigé par Stéphane LAMARCHE - FREDON Pays de la Loire A C T U A L I T E S Tavelure Risque de contaminations secondaires. Ce bulletin est rédigé sur la base d observations provenant

Plus en détail

Jeu de simulation 5S. Guide d'animation. Guide d animation du jeu de simulation 5S - Kaos Factory

Jeu de simulation 5S. Guide d'animation. Guide d animation du jeu de simulation 5S - Kaos Factory Jeu de simulation 5S Guide d'animation page 1 INTRODUCTION L objet de ce guide est de servir de support pour l'animation du jeu de simulation 5S «Chaos Factory». La jeu permettra aux participants de prendre

Plus en détail

C.CLIN-Sud Est. WEB BMR. Année 2012. Guide utilisateur de l application WEB BMR

C.CLIN-Sud Est. WEB BMR. Année 2012. Guide utilisateur de l application WEB BMR Année 2012 Guide utilisateur de l application WEB BMR 1 Table des matières 1 Connexion... 3 2 Accès à l application... 4 3 Les fiches BMR... 6 3.1 Saisie de nouvelles fiches... 6 3.1.1 Recherche de fiches...7

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre de

Plus en détail

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets

Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Révélatrice de talents Une entreprise à votre écoute pour vous accompagner de manière professionnelle dans tous vos projets Le développement d affaires Notre concept unique d accompagnement à l indépendance

Plus en détail

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE

CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE CHAP 5 : LES PLANTES A FLEURS ET LA VIE FIXEE Une plante est constituée de racines ancrées dans le sol et de tiges feuillées se développant en milieu aérien. la plante est donc en contact avec 2 milieux

Plus en détail

Manuel de paramétrage en ligne de votre application

Manuel de paramétrage en ligne de votre application Manuel de paramétrage en ligne de votre application 1-Introduction... 2 2-Inscription... 3 3-Créer des Utilisateurs... 3 4-Configurer l application... 3 4.1-Gérer les droits des utilisateurs... 4 4.2-Etendue

Plus en détail

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s

Le s t hri p s du banani e r aux A nt i lle s Les thrips sont des insectes de petite taille (1 à 2 mm), allongés et qui possèdent des ailes étroites bordées de longs cils caractéristiques. Les dégâts majeurs résultent de l alimentation des adultes

Plus en détail

DISTRICT TROIS-RIVES. Voici les lignes directrices pour les évaluateurs de stage :

DISTRICT TROIS-RIVES. Voici les lignes directrices pour les évaluateurs de stage : DISTRICT L i g n e s d i r e c t r i c e s p o u r l e s s t a g e s d e m i s e e n a p p l i c a t i o n d e l a p é d a g o g i e d e b r a n c h e P o u r l e s é v a l u a t e u r s d e s t a g e

Plus en détail

Renseignements pour les patients

Renseignements pour les patients Biopsie du ganglion lymphatique sentinelle Renseignements pour les patients Avertissement Ces renseignements ont été préparés par L Hôpital d Ottawa et ne visent pas à remplacer les conseils d un fournisseur

Plus en détail

Détectez les rushs boursiers. avec l effet papillon. Programme de la formation en 12 étapes

Détectez les rushs boursiers. avec l effet papillon. Programme de la formation en 12 étapes Détectez les rushs boursiers avec l effet papillon Programme de la formation en 12 étapes www.e-devenirtrader.com Page 1 5 Dans l étape 1, Nous allons choisir le meilleur trio d unité de temps pour vous,

Plus en détail

Quelques conseils pour votre récolte de fonds

Quelques conseils pour votre récolte de fonds Quelques conseils pour votre récolte de fonds En plus du défi sportif que représente le Biketour, un autre challenge vous attend : récolter le plus d argent possible au profit des programmes santé mère-enfants.

Plus en détail

Les fours paraboliques

Les fours paraboliques Les fours paraboliques Ils consistent en des disques concaves qui focalisent la lumière sur le fond du pot. L avantage est que la nourriture est cuite à peu près aussi vite que sur un feu habituel. L inconvénient

Plus en détail

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels

Comité National SEPA. SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Comité National SEPA SEPA est une obligation : comment préparer votre migration? Guide pour réussir vos tests fonctionnels Fiche n 1 Quels sont les pré-requis à remplir avant de débuter vos tests fonctionnels?

Plus en détail

Le mode Normal affiche chaque feuille sous forme de grille continue, plus grande que la fenêtre d affichage, et que vous pouvez faire défiler :

Le mode Normal affiche chaque feuille sous forme de grille continue, plus grande que la fenêtre d affichage, et que vous pouvez faire défiler : Module 9 : Affichage 9.0 Introduction Ce module explique comment travailler plus facilement avec les feuilles de calcul grâce à la fonction Affichage qui commande la manière dont elles apparaissent dans

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment

AUDIT ENERGETIQUE. Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment AUDIT ENERGETIQUE Selon la norme EN 16247-1 et 16247-2 : méthodes de référence d'audit énergétique pour le domaine du bâtiment Introduction L audit énergétique a pour but d identifier des opportunités

Plus en détail

Créez et Transférez vos Panoramas avec

Créez et Transférez vos Panoramas avec Créez et Transférez vos Panoramas avec page 01 Créez et Transférez vos Panoramas avec 1. La prise de vue a. Réaliser un panoramique 180 b. Réaliser une visite virtuelle 360 - Prendre la 1ère photo - Prendre

Plus en détail

LES SIGNAUX LUMINEUX DE CIRCULATION

LES SIGNAUX LUMINEUX DE CIRCULATION 18. - LA PRIORITÉ LES SIGNAUX LUMINEUX DE CIRCULATION LES SIGNAUX LUMINEUX CIRCLAIRES DU SYSTÈME TRICOLORE 1. Le feu rouge Si le feu est rouge, vous devez vous arrêter devant la ligne d'arrêt de couleur

Plus en détail

1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?:

1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?: 1 FORMATION DES ADMINISTRATEURS DE L INTRANET DU LYCEE G.DUBY 1.Où se trouve l Intranet-Extranet,comment s y rendre?: - Allumer l ordinateur - Rentrer son nom d utilisateur et code du réseau pédagogique

Plus en détail

Chaîne d additions ATTENTION!

Chaîne d additions ATTENTION! Chaîne d additions Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des écoles normales supérieures Durée de l épreuve: 3 heures 30 minutes Juin 2012 ATTENTION! N oubliez en aucun cas

Plus en détail

Impression de documents avec Optymo

Impression de documents avec Optymo Impression de documents avec Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence aux libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes en caractères

Plus en détail

Installez vos sols stratifiés Berry Floor en un tour de main.

Installez vos sols stratifiés Berry Floor en un tour de main. 1. Préparation de la surface 2. Instructions préalables 3. Chauffage par le sol 4. La pose du revêtement stratifié Berry Floor 1. Préparation de la surface Un sol Berry Floor peut être installé sur la

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

Print Standard Verifier

Print Standard Verifier Print Standard Verifier Il existe dans Caldera une option dénommée Print Standard Verifier, qui va d une part vous permettre de vérifier la conformité de vos profils avec une norme d impression de type

Plus en détail

Lean Game Production de lampes de poche

Lean Game Production de lampes de poche Lean Game Production de lampes de poche Management industriel Analyse technique 1 er lancement Montage de cinq lampes selon des gammes opératoires données, les cinq postes de montage dans l ordre suivant

Plus en détail