Table des matières. Airtel Congo : «A l horizon 2015, Airtel sera la marque préférée des Africains»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières. Airtel Congo : «A l horizon 2015, Airtel sera la marque préférée des Africains» -------- 10"

Transcription

1 Semaine 22 du 30 mai au 05 juin 2011 N 176 Table des matières VeriFone Expands in Africa REUSSIR- L Innovation EXPRESSO Rwanda : l'économie dopée par les nouvelles technologies - Le pays ambitionne de devenir le carrefour technologique régional Airtel Congo : «A l horizon 2015, Airtel sera la marque préférée des Africains» Madagascar: Taxi ville, payable via Airtel money Google, Citi, MasterCard, First Data and Sprint Team up to Make Your Phone Your Wallet VeriFone to Acquire South Africa Payments Solutions Provider With Google Wallet Mobile Payments Era Is Finally Here Sony Ericsson Hires Nokia Exec to Head its Operations Risky mobile behaviors routine in business Mobile Operator CAPEX Expected to Reach $119 Billion This Year Over 700 Million Mobile Money Users in Emerging Markets by FNB leads cellphone banking pack by customer numbers L'usage des téléphones portables «peut-être cancérogène», selon l'oms SA Internet firm steps up quest for data market in Kenya Airtel forms network sharing company for Africa operation Satellite group to invest millions in Africa (With AUDIO) Motorola Solutions seeks to deepen African presence Bharti Africa inks $400-mn network expansion deal with Huawei Mobile Web Content in East Africa [Report] Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 1

2 Over investment in fibre optic networks expensive and unnecessary Africa the epicentre of our growth prospects, says India s Dabur US says it might extend AGOA to Vers la fin du duopole de MTN-Orange au Cameroun Un second «apps store» lancé en Tunisie par Tunisiana Le Cameroun compte un nouvel nouvel opérateur d'internet Yoomee Réduction de la fracture numérique : 70 cyber-cases d ici décembre au Sénégal Mobile phones 'possibly carcinogenic' say World Health Organisation experts Lenteurs administratives, équipements audiovisuels, etc. : La longue marche vers la télévision numérique terrestre au Sénégal Rwanda: Un réseau de télécentres pour une nouvelle économie Télécommunication : La grogne des employés de TogoTélécom Remous dans le secteur des télécoms nigériens suite à la cession de l opérateur historique à une société libyenne Cellphone firms can partner in NHI plan Renaissance Capital, architecte de la privatisation d'onatel Burundi Health by Text in Senegal Internet: Nokia Siemens Network prête pour la 4G au Sénégal L'INTT refuse la VoIP à Orange Tunisie? Stéphane Richard, France Télécom, "les réseaux mobiles risquent de s'effondrer" Airtel Afrique signe un contrat historique avec Comviva pour la gestion des SVA Yoomee, nouvel opérateur d'internet au Cameroun L Algérie décidée à racheter Orascom Telecom Algérie MasterCard Survey finds Consumers, Particularly Trend-Setting Year Olds, Have Sights Set on Mobile Phone Payments Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 2

3 VeriFone Expands in Africa by: Zacks Research VeriFone Systems Inc. (PAY) in an effort to expand in developing economy recently entered into an agreement to acquire South Africa-based Destiny Electronic Commerce (Pty) Ltd. The financial terms were not disclosed. Destiny Electronic Commerce provides secure payment technologies, services and solutions at the point of sale for Sub-Saharan Africa and the Indian Ocean Islands. With this acquisition, management expects to expand its footprint in South Africa, having sound growth prospects of a developing economy and exceptional infrastructure. Further, this acquisition will provide an opportunity to the company to expand in a potential $100 million market. The transaction is expected to close this summer. Consequently, Destiny Electronic Commerce s talented management team and 160 employees possessing payments expertise will join VeriFone. Last year, VeriFone announced that it would acquire its rival Hypercom Corporation (HYC) for approximately $7.32 per share or $485 million, including net debt assumed by VeriFone. As of September 30, 2010, Hypercom had a long-term debt of $61.7 million. According to the terms of the agreement, Hypercom shareholders will obtain a fixed ratio of 0.23 shares of VeriFone common stock for each Hypercom share they own. Additionally, Veri- Fone will acquire Hypercom s outstanding warrants and stock options in the transaction. The transaction is expected to close in the second half of 2011 and is anticipated to be accretive to VeriFone during the first twelve months of combined operations, excluding one-time costs. The company expects to expand its operations in Continental Europe by leveraging Hypercom s position in European markets. Furthermore, VeriFone had declared earlier that the acquisition would eliminate product overlap, administrative costs and sales expenses in many markets, which would ultimately drive significant operating synergies. Based in San Jose, California, VeriFone provides solutions for electronic payment systems for the financial, retail, hospitality, petroleum, transportation, government and health care vertical markets. HYPERCOM CORP (HYC): Free Stock Analysis Report - VERIFONE HLDGS (PAY): Free Stock Analysis Report REUSSIR- L Innovation EXPRESSO Dans le cadre de la célébration de son 5ème Anniversaire, REUSSIR, «le magazine du business», a réalisé une rétrospective économique, sur la période de 2005 à 2010, avec un focus sur les 5 secteurs (Croissance, Infrastructures, Energie, Finances et Télécoms) qui ont le plus impacté l économie nationale. Zoom sur les Télécoms avec l Innovation Expresso. Pendant longtemps, Sonatel, l opérateur historique, a fait la pluie et le beau temps dans le milieu des Télécoms au Sénégal. A partir de 2007, l arrivée de Sudatel sur le marché avec une licence globale, a fondamentalement changé la donne. Les innovations technologiques que Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 3

4 l opérateur soudanais a introduits a permis une démocratisation de l accès aux services internet. Le secteur des Télécoms au Sénégal a connu de grandes mutations à partir de L opérateur soudanais, Sudatel, a acheté la 3ème licence de téléphonie à l Etat du Sénégal à 200 millions de dollars (environ 83 milliards FCFA). Une licence globale qui lui assure un accès à tous les segments du marché. Beaucoup avaient pensé que c était «une folie» de la part de Sudatel de vouloir disputer un marché, déjà entièrement acquis à l opérateur historique. Ce dernier continuait, en effet, à dégager des bénéfices record. Un signe qu il était indétrônable. Pour le faire trembler, il fallait des moyens et une technologie sans précédent. C est justement sur ce levier de l innovation technologique que Sudatel va s appuyer pour aller à la conquête du marché sénégalais. Ses équipes vont travailler, des mois durant, pour s assurer une couverture totale du territoire national avant de se lancer dans la compétition. En juillet 2008, elles lancent Expresso. Par des actions marketing très agressives, ils parviennent, en quelques mois, à imposer le label Expresso. En proposant, à leurs clients, un «package puce et téléphone». Continuant à s appuyer sur l innovation technologique, Sudatel lancera en juillet 2010, la puce 3G+. Une première au Sénégal dont le lancement se fera en présence du Chef de l Etat, à la Place du Souvenir. Cette technologie, qui permet à l abonné d avoir tous les services sur son mobile, va faire sortir Sonatel de sa réserve. Elle protestera vigoureusement contre cette autorisation accordée à Sudatel alors qu on le lui avait refusé. Quoi qu il en soit, le 3ème opérateur venait de marquer un grand coup. Avec une agressivité dans les actions de promotion sans précédent, ils vont s assurer une bonne progression dans l acquisition de nouvelles parts de marché. Sudatel ne s arrêtera pas en si bon chemin puisqu il proposera à sa clientèle, à chaque événement, une offre plus intéressante. Ceci a poussé Sonatel à se secouer ainsi que Tigo. Sur le plan des tarifs, on assiste, de plus en plus, à une diminution des coûts mais aussi à beaucoup de faveurs offertes à la clientèle, avec la pléthore de promotions sur les cartes prépayées. L arrivée d Expresso a, sans nul doute, beaucoup contribué à la démocratisation du mobile. Aujourd hui, Sonatel, avec plus de 5 millions d abonnés, reste plus que jamais leader, avec le succès qu a connu le produit «Kiréne», lancé en Toutefois, Expresso a pu réussir ce que Tigo n avait pas pu faire ; à savoir, pousser Sonatel à s adapter au jeu de la concurrence. Un fixe que l on peut emporter avec soi Il fallait innover et proposer autre chose. Creuser pour faire passer des fils dans le sous- sols serait très coûteux et en plus, l opérateur historique avait effectué ce travail, depuis fort longtemps. Pour cela, les experts de Sudatel sortiront, de leurs bottes secrètes, le téléphone fixe mobile, «Yobalema». Un téléphone fixe que l on peut emporter avec soi. Ainsi, Sudatel a fait son entrée dans l univers du fixe. Sonatel, qui s était préparée à cela, avait anticipé, elle aussi, en mettant sur le marché un téléphone fixe mobile. Cependant, elle n est pas allée jusqu au bout. Une faille que Sudatel a exploitée en proposant, en plus du fixe mobile, la possibilité pour l abonné d avoir, à partir du téléphone, la connexion internet. Le «Yobalema» connaîtra un très grand succès. Pour se réajuster, Sonatel proposera la même technologie quelques mois plus tard mais l avance était déjà grande. C était là un premier pas vers une démocratisation totale de l accès à internet. En réalité, avec une machine chez soi, le «Yobaléma» offrait, désormais, la possibilité à l abonné de pouvoir surfer sur internet, à un tarif très abordable. Une aubaine! En réaction, Sonatel proposera la connexion internet à haut débit à travers une offre très alléchante sur le Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 4

5 fixe prépayé de «Keurgui Khéweul». Une offre, en ce moment, très prisée et qui connait un réel succès. Cependant, elle va accélérer la fin des cybercafés. Comme ce fut le cas des télécentres avec le «IZI» de Tigo que Sonatel avait essayé de contrer en proposant le «Seddo». Comme sur le mobile avec la puce 3G+ d Expresso, le «Yobaléma» a aidé à l ouverture d une nouvelle ère d accès facile à internet. Sur les clés, l arrivée de Sudatel a aussi permis une baisse très sensible des tarifs. Commercialisés à des prix inaccessibles pour grande majorité de la population, au départ, ces clés sont aujourd hui proposées par Sonatel à FCFA avec la possibilité de se connecter avec une mise de 500 F seulement. Tout ce qui était autrefois réservé à une certaine élite de la population, dans les Télécoms, est aujourd hui accessible à tout un chacun. Et c est là le plus que l arrivée d un 3ème opérateur de téléphonie, Sudatel, a apporté au milieu. Vive la concurrence! La Rédaction Rwanda : l'économie dopée par les nouvelles technologies - Le pays ambitionne de devenir le carrefour technologique régional Par Masimba Tafirenyika Des Rwandais dans un "autobus technologique". La croissance des TIC stimule l'innovation dans tous les secteurs de la société. Photo: Redux / Tadej Znidarcic L'autobus se gare le long du trottoir. Devant l'arrêt, des passagers attendent. Une jeune femme monte. De son portefeuille, elle sort une carte à puce qu'elle glisse dans un appareil placé près du chauffeur. Un signal sonore indique que le paiement a bien été effectué. La jeune femme avance et prend place près d'une fenêtre, avant que le bus ne redémarre Cette scène banale en Occident, se déroule au Rwanda, minuscule pays enclavé qui compte parmi les plus pauvres du monde. En 1994, le Rwanda a connu un génocide. Le système de paiement par carte magnétique connu au Rwanda sous le nom de twende a été introduit début 2011 à Kigali. C'est la dernière en date d'une série d'avancées technologiques qui transforment rapidement l'économie du pays. Le Rwanda est ainsi en passe de devenir le carrefour régional des technologies de l'information et de la communication. Ces innovations modifient la façon dont les Rwandais communiquent, font leurs achats et vivent au quotidien. Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 5

6 Deux images pour résumer : juillet 1994, au lendemain d'un génocide qui a fait environ victimes, le Rwanda est une société profondément meurtrie, avec une population traumatisée et une économie en lambeaux. Le nouveau gouvernement fait face à d'énormes défis : des millions de réfugiés et de déplacés à réinstaller, des victimes du génocide qui attendent que justice soit rendue, l'économie à rebâtir Dix sept ans plus tard, en 2011 : de judicieuses politiques sont en train de faire d'une société agraire une économie du savoir, tout en s'efforçant d'inculquer aux Rwandais un sentiment d'identité et d'unité nationale. Un cadre favorable aux entreprises Les bons résultats de l'économie rwandaise attirent peu à peu l'attention des investisseurs. Selon la Banque mondiale, il est maintenant plus facile, plus rapide et moins coûteux de créer et de gérer une entreprise au Rwanda que dans la plupart des autres pays d'afrique. Le Rwanda est au cette année au 58e rang (sur 183 pays) des destinations affaires selon la Banque mondiale. Il occupait le 143e rang en En Afrique, seuls l'île Maurice, l'afrique du Sud, le Botswana et la Tunisie sont mieux classés. La Banque explique que les pays bien classés sont ceux qui ont adopté des lois favorables à la création et à la gestion d'entreprises, qui facilitent par exemple l'accès au crédit, l'enregistrement des cessions de biens et le règlement des taxes et impôts et garantissent l'exécution des contrats commerciaux. En 2005, il fallait remplir neuf formalités pour créer une entreprise au Rwanda, à un coût équivalent à 223 % du revenu par habitant du pays. Aujourd'hui, observe la Banque mondiale, il n'y a que deux démarches à effectuer en trois jours, pour un coût qui équivaut à 8,9 % du revenu par habitant. Les investisseurs réagissent favorablement à ces changements. Entre 2005 et 2009, toujours selon la Banque mondiale, les flux d'investissements étrangers directs (IED) vers le Rwanda ont presque été multipliés par 15, passant de 8 à 118,7 millions de dollars. Les politiques de développement des technologies de l'information et de la communication adoptées par le gouvernement stimulent également la création d'entreprise et la croissance économique. Le produit intérieur brut (PIB) du pays a augmenté l'an dernier de 7,4 %, après avoir progressé de 7,5 %, en moyenne, entre 2004 et Ces chiffres sont proches du taux de croissance annuelle d'environ 8 % que le gouvernement rwandais projette d'atteindre entre 2000 et 2020, dans le cadre du plan Vision "Singapour africain" L'ambition du gouvernement de faire du pays un carrefour technologique régional, un "Singapour africain", fascine de nombreux observateurs. Pour y parvenir, le gouvernement a lancé des plans quinquennaux. Le premier plan ( ) avait pour objectif de créer un environnement favorable aux initiatives dans les TIC. Le second ( ) a mis en place l'infrastructure de base des TIC, un réseau de fibre optique en particulier. Le troisième, qui s'étale de 2011 à 2015, vise à introduire plus rapidement des services exploitant ces nouvelles technologies et les autorités en sont convaincues permettra au Rwanda de distancer ses concurrents régionaux. Ignace Gataré, le ministre chargé des TIC au sein du cabinet du Président estime que cette troisième phase renforcera les centres de formation spécialisés et développera dans les écoles une "culture des TIC" qui permettra de produire «une masse critique de professionnels» de ce domaine. Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 6

7 Début 2011, le Rwanda a annoncé qu'il avait terminé la pose d'un réseau national de 2300 kilomètres de fibre optique. Ce réseau relie le Rwanda au reste du monde par l'intermédiaire du câble sous-marin Seacom installé le long des côtes de l'afrique de l'est et fournit un accès Internet rapide à divers services. Il remplace les liaisons par satellite coûteuses et plus lentes. Un cybercafé dans un centre commercial de Kigali. De plus en plus de Rwandais ont accès à des connections internet rapides. Photo: Panos / Sven Torfinn De plus en plus de téléphones portables Les trois opérateurs de téléphonie mobile, Rwandatel, MTN et Tigo, exploitent déjà le réseau de fibre optique. Bien qu'il soit en hausse, le taux de pénétration de la téléphonie mobile reste faible. En 2010, selon l'organisme de réglementation des services publics du Rwanda (RURA), environ 2,4 millions de personnes un Rwandais sur quatre possédaient un téléphone portable. Les analystes prévoient que ce nombre dépassera les 6 millions d'ici L'organisme de réglementation rwandais négocie actuellement avec les opérateurs afin de réduire le prix des connexions, de 14 à environ 3,50 dollars. Il propose de prendre en charge la moitié du coût d'achat d'un téléphone portable et souhaite que les opérateurs contribuent à hauteur de 30 %. Les consommateurs ne paieraient donc plus que 20 % du prix actuel. Des pourparlers sont en cours avec la banque de développement du Rwanda en vue d'offrir des micro-crédits pour l'achat de téléphones portables. Un des métiers en expansion parmi les jeunes est la vente de cartes prépayées, souvent au coin des rues. Les "cafés Internet" connaissent également un succès croissant, avec la généralisation de l'usage des "médias sociaux", Facebook et Twitter notamment. Santé, agriculture et nouvelles technologies Les innovations technologiques ne se limitent pas à l'informatisation des titres de transport. Elles touchent aujourd'hui, directement ou indirectement, presque tous les aspects de la vie quotidienne au Rwanda, de la santé et l'éducation aux services bancaires. Le Rwanda distribue actuellement des milliers de téléphones cellulaires aux agents de santé communautaires. Ces téléphones servent à suivre l'état de santé des femmes enceintes, alerter sur les situations d'urgence, appeler une ambulance ou informer par des messages textes les dispensaires locaux des dernières informations sanitaires disponibles. TRACNET, un système d'information géré par le Centre de traitement et de recherche pour le Sida, recueille et traite les informations concernant les patients et la distribution de médicaments contre le VIH/sida. Avec le Ghana, le Kenya et le Nigéria, le Rwanda a récemment mis à l'essai un système de contrôle des médicaments du nom de mpedigree. L'Organisation mondiale de la santé a en effet averti que les médicaments de contrefaçon et ceux de qualité insuffisante posent "un problème de santé publique au niveau mondial", particulièrement en Afrique, où de 8 à 10 % des médicaments sont des produits de contrefaçon. Le système mpedigree permet aux consommateurs d'envoyer un code par SMS à un numéro spécial et de recevoir, généralement quelques secondes plus tard, un message indiquant si le médicament répond aux normes. Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 7

8 Les Rwandais profitent aujourd'hui des avantages des services bancaires par téléphone mobile, qui sont déjà offerts dans plusieurs pays africains. Au début de l'année, MTN s'est associé avec la Banque commerciale du Rwanda pour lancer un service d'opérations bancaires par téléphone mobile. Il permet à des milliers d'abonnés de virer de l'argent d'un compte à l'autre, de retirer de l'argent et de payer leurs factures d'électricité et de télévision au moyen de SMS. Les agriculteurs peuvent aussi recevoir les dernières informations sur le cours des produits agricoles qu'ils cultivent grâce au programme e-soko (c'est-à-dire "e-marché") accessible par SMS, qui élimine les intermédiaires et leur permet donc d'augmenter leur marge. Les candidats au permis de conduire peuvent utiliser l'application SMS du ministère des Transports pour prendre rendez-vous pour leur examen ou pour recevoir leurs résultats. Une application similaire est reliée à la base de données nationale des cartes d'identité, ce qui permet de faciliter l'inscription sur les listes électorales. Télécentres Pour répondre à la demande croissante d'accès Internet à plus haut débit, un ensemble de télécentres relié au réseau de fibre optique fait son apparition dans les 30 districts du pays. Un journal américain, le Christian Science Monitor, rapporte que ces télécentres des lieux publics où les gens peuvent avoir accès à Internet et aux autres technologies numériques à des prix raisonnables vont offrir à toutes les villes du Rwanda un accès Internet haut débit. Les Rwandais de la classe moyenne pourraient ainsi envisager de nouvelles activités commerciales, les personnes qualifiées trouver un emploi et les agriculteurs obtenir de meilleurs prix pour leurs récoltes. En dépit des progrès économiques et sociaux accomplis par le Rwanda, le gouvernement est de plus en plus critiqué dans le domaine des droits de l'homme. Des défenseurs des droits de l'homme, l'onu, Amnesty International et Human Rights Watch se sont notamment déclarés préoccupés par la façon dont étaient traités les détracteurs du gouvernement, particulièrement au cours de la campagne électorale de l'élection présidentielle de Accusés d'incitation à la haine raciale, au négationnisme, ou à l'incitation au génocide, des membres de l'opposition et des journalistes ont récemment été condamnés à de lourdes peines de prison, parfois en leur absence. Le gouvernement nie cependant les accusations de violations des droits de l'homme. Ses sympathisants, principalement les bailleurs de fonds occidentaux qui financent la moitié du budget de l'état, mettent l'accent sur la volonté du président Paul Kagamé de sortir le pays de la pauvreté et de maintenir la stabilité du pays après le génocide de Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 8

9 Dans l'ensemble, la politique économique et sociale du Rwanda est appréciée des analystes. Le Rwanda obtient d'assez bonnes notes dans la plupart des évaluations de la gouvernance ayant par exemple pour critères la transparence, la corruption ou l'amélioration de la situation des femmes. Philip Gourevitch, un journaliste américain de renom qui couvre régulièrement le pays depuis 1994, déclare que le président Kagamé a créé "un des pays d'afrique les plus sûrs et où l'ordre est le mieux maintenu". Dans le numéro de janvier-février de la Columbia Journalism Review, un magazine américain qui s'adresse aux professionnels du journalisme, le reporter Tristan McConnell présente une liste des réalisations du président Kagamé établie par Gourevitch : progression du PIB par habitant, assurance-maladie nationale et éducation primaire gratuite pour tous, reprise du tourisme, une capitale propre, accès Internet et téléphonie mobile à travers tout le pays, conducteurs bouclant leur ceinture de sécurité, fonctionnaires arrivant à l'heure au bureau, industrie du bâtiment active, État de droit et administration de la justice. Les Rwandais ne font que commencer à profiter des retombées des nouvelles technologies. L'informatisation des bus de Kigali représente un pas de plus sur le difficile chemin de la prospérité économique Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 9

10 Airtel Congo : «A l horizon 2015, Airtel sera la marque préférée des Africains» Écrit par reseautelecom.com En confiant la gestion de son informatique à IBM, ses réseaux à Nokia Siemens Ericsson et la gestion de ses centres d'appels à Tech Mahindra, Airtel se concentre sur son cœur de métier et met le cap sur l'innovation technologique. Maixent Bekangba, directeur des ventes d'airtel Congo, dévoile un coin de la stratégie du rebranding et du développement et des projets à l'horizon Réseau Télécom Network : Comment en êtes-vous venus au rebranding? Maixent Bekangba : Le rebranding a coïncidé avec une période transitoire au cours de laquelle nous avons estimé que l'introduction d'une nouvelle marque devrait apporter un plus pour les consommateurs. Nos fondamentaux reposent sur trois principes qui ont motivé la décision de procéder au rebranding. Il s'agit, en premier lieu, de fixer un tarif le plus abordable possible pour le client, puis de proposer un réseau de qualité, et enfin d'investir dans l'innovation technologique au niveau des produits. Il était fondamental pour nous d'associer et d'impliquer positivement nos clients dans cette démarche. C'est un processus qui a abouti en novembre J'insiste sur le fait que nous avons attendu que tous ces fondamentaux soient au point pour procéder au rebranding. RTN : Quels sont les bénéfices que les clients ont pu tirer de ce changement de marque? MB : Historiquement, la marque Zain était la première marque de télécommunications panafricaine. Le fait qu'elle soit «rebrandée» au nom d'airtel a permis aux clients de retrouver les valeurs véhiculées par cette marque qui a fait la fierté de l'afrique. Penser autrement pour offrir plus, c'est l'essence de notre marque. Côté engagement, nous sommes un groupe audacieux et courageux, et surtout sans limite dans la satisfaction des besoins de nos clients. Cela se traduit par l'apport de solutions innovantes et adaptées localement. Les valeurs qui sont derrière cette marque sont la flexibilité, l'ouverture et avoir un impact positif. Je rappelle que notre vision est de devenir, à l'horizon 2015, la marque la plus aimée des Africains dans leur vie quotidienne. RTN : Il y a aussi d'autres ténors sur le marché qui prétendent devenir la marque de référence en Afrique? MB : C'est qu'à la différence de tous ces opérateurs auxquels vous faites allusion, Airtel est aujourd'hui le 4ème opérateur de télécommunications mondial, derrière China Mobile, Vodafone et Telefonica. Nous comptons quelque 200 millions d'abonnés dans le monde, c'est plus du double que le parc d'abonnés de MTN. Notre positionnement par rapport aux autres opérateurs, c'est qu'en fusionnant avec Bharti Airtel, le premier opérateur indien, nous bénéficions de toute l'expertise de pointe d'un grand acteur de rang mondial, mais aussi d'un opérateur qui maîtrise les enjeux de développement dans des pays émergents comme les nôtres. En Inde comme en Afrique, nous misons sur l'arrivée des télécommunications pour développer économiquement les régions pauvres et rurales. Airtel et Zain ont uni leurs forces en tant que Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 10

11 leaders de deux marchés émergents. Il y a beaucoup de similitudes entre les marchés indien et africain. La téléphonie mobile connaît une extraordinaire progression en Inde. Plus de 260 millions d'indiens ont un téléphone portable. Ce qui place l'inde en deuxième position, derrière la Chine et devant les Etats-Unis. Et ce n'est pas fini car le sous-continent compte plus d'un milliard d'habitants! Pour l'instant, seuls les Indiens des grandes villes sont très bien équipés. Reste à conquérir les gens des campagnes, qui représentent 65% de la population. L'Inde est aussi connue pour être une puissance dans le secteur des NTIC, avec des potentiels très importants en termes de formations professionnelles. Airtel compte mutualiser toutes ces capacités pour le grand bénéfice de ses opérations en Afrique. {«En Inde comme en Afrique, nous misons sur l'arrivée des télécommunications pour développer économiquement les régions pauvres et rurales. Il y a beaucoup de similitudes entre les marchés indien et africain.»} RTN : Quel est le modèle économique d'airtel en Afrique? MB : Notre modèle de développement repose aussi sur l'outsourcing. Nous avons signé un partenariat avec IBM qui, désormais, gère toutes les opérations informatiques à l'échelle du groupe dans le monde. La partie réseau et infrastructure a été confiée en partie à Ericsson. Nous nous appuyons sur des entreprises à la pointe de la technologie pour nous accompagner dans la réalisation des objectifs et des valeurs que nous portons. Ce modèle économique, basé sur l'outsourcing, nous permet justement de nous concentrer sur notre cœur de métier. C'est sur cette expérience qu'airtel s'appuie aujourd'hui pour optimiser ses services : personnalisation des solutions, réduction des coûts, respect des délais et suivi de la qualité sont les axes forts. La gestion des services clients est confiée à Tech Mahindra, intégrateur de systèmes et fournisseur mondial de solutions technologiques pour l'industrie des télécommunications. C'est une société pionnière dans le domaine en matière de gestion des centres d'appels téléphoniques. RTN : Comment est positionné Airtel sur le marché congolais? MB : Airtel dispose d'un parc de 1,8 million d'abonnés au Congo. C'est plus de 50% de part de marché. MTN suit avec environ 39% de part de marché. Warid, avec ses 10%, ferme la marche, mais largement devant Azur Télécom, le nouvel entrant, qui contrôle à peine 1% du marché. C'est un marché très concurrentiel, avec des stratégies malheureusement trop axées sur les prix et pas suffisamment sur la qualité. L'arrivée de l'agence donnera un nouveau souffle au marché en vue de rendre cette concurrence beaucoup plus saine. RTN : Comment Airtel compte-t-il se positionner sur le segment transfert de données au Congo? MB : Le manque d'infrastructures de base a été un handicap pour le Congo. Pour palier ce manque d'infrastructures, nous avons longtemps eu recours au satellite fourni principalement par Belgacom, et Gateway. Ce qui coûte extrêmement cher. Nous attendons ardemment l'arrivée de la fibre optique et du réseau backbone. L'arrivée du câble nous permettra de disposer de notre propre réseau intérieur, pour une meilleure couverture du territoire national, mais aussi de réduire considérablement les coûts de communication, aussi bien au niveau national qu'international. Il y a aussi l'aspect environnement qui est important, avec la réduction du nombre des pylônes. Avec l'arrivée du câble, nous espérons réduire nos coûts de 50%, au grand bénéfice des clients. RTN : Existe-t-il déjà une offre convergente au Congo? Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 11

12 MB : Depuis le début de notre présence, nous avons également lancé un ISP pour fournir des services Internet aux entreprises et aux particuliers. Aujourd'hui, nous avons un réseau WiMAX qui couvre tout le pays. Nous disposons d'une offre convergente pour les entreprises. Nous souhaitons densifier notre présence dans les zones rurales et étoffer cette présence dans toutes les poches de couverture. Au niveau de l'offre, nous comptons aussi lancer des offres «packagées» pour permettre à la clientèle de bénéficier de tarifs encore plus attractifs. Par Mamadou Cissé Source :reseautelecom.com Madagascar: Taxi ville, payable via Airtel money Écrit par afriquehebdo.com Le mobil banking d'airtel vient de révolutionner le domaine du transport à Madagascar. Désormais, plus besoin de se promener avec de l'argent liquide car même les frais de déplacement en taxi peuvent être réglés par téléphone. Il en est de même pour les taxibrousse de la ligne nationale. Cet accord de partenariat a été signé hier avec l'association des taxis de la capitale et des transporteurs de la zone nationale. Ces dernières aideront ensuite leurs clients à souscrire sur Airtel Money, à éduquer les clients à l'utilisation de ce moyen de paiement très pratique, sécurisé et très rapide. Cette collaboration permettra aussi aux clients d'appeler et de réserver un taxi grâce au numéro du bureau des taxis pour le Zone National à Fasan'ny Karàna dont le bureau devient un Cash point Airtel Money Point de retrait et d'envoi. Notons que ce service permet de faire très peu de manipulations de liquide. L'argent, quel que soit son montant, peut donc être versé dans le compte et retiré n'importe où dans tout Madagascar, dans les shop Airtel ou dans toutes les institutions partenaires de l'opérateur. Il permet également de faire des transferts d'argent entre les abonnés de l'opérateur et, plus tard, avec ceux d'autres opérateurs. Ce compte mobile permet également d'acheter du crédit et même d'acheter des biens et services avec seulement son téléphone. M.K.R Source :afriquehebdo.com Google, Citi, MasterCard, First Data and Sprint Team up to Make Your Phone Your Wallet Google Wallet will enable consumers to tap, pay and save with their phones NEW YORK--(BUSINESS WIRE)--At an event today, Google, Citi, MasterCard, First Data and Sprint announced and demonstrated Google Wallet, an app that will make your phone your wallet so you can tap, pay and save money and time while you shop. For businesses, Google Wallet is an opportunity to strengthen customer relationships by offering a faster, easier shopping experience with relevant deals, promotions and loyalty rewards. Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 12

13 Today, we ve joined with leaders in the industry to build the next generation of mobile commerce Today, we ve joined with leaders in the industry to build the next generation of mobile commerce, said Stephanie Tilenius, vice president, commerce and payments, Google. With Citi, MasterCard, First Data and Sprint we re building an open commerce ecosystem that for the first time will make it possible for you to pay with an NFC wallet and redeem consumer promotions all in one tap, while shopping offline. Google Wallet is currently in a field test and will be available to consumers this summer. At the event, Google, Citi, MasterCard, First Data and Sprint introduced Google Wallet and invited additional issuing banks, payment networks, mobile carriers, handset manufacturers, point of sale systems companies and merchants to join the initiative. Next Step in Mobile Payments At commercial launch, Google Wallet will support payments with two payment solutions: a PayPass eligible Citi MasterCard and a virtual Google Prepaid card. Most people who already have a PayPass eligible Citi MasterCard can simply add it to Google Wallet over the air, using First Data's trusted service manager service. Or, they can fund the Google Prepaid card with any payment card. Google Wallet uses near field communication (NFC) to make secure payments fast and convenient by simply tapping the phone on any PayPass-enabled terminal at checkout. Google Wallet is engineered to enable secure payments and goes beyond what s possible with traditional wallets and cards. It will require an app-specific PIN and in the first release, all payment card credentials will be encrypted and stored on a chip, called the secure element, that is separate from the Android device memory and is only accessible by authorized programs. Citi s role as the lead bank in Google Wallet is the latest demonstration of how we are committed to becoming the world s digital bank, providing to customers the tools they need to manage their everyday finances with convenience and value, said Paul Galant, CEO, Citi Global Enterprise Payments. Today s announcement and our active collaboration with Google will be looked at as the inflection point for how mobile payments are evolving from concept to mass utilization. Accepted in Stores Nationwide Google Wallet is built to work with the fast growing MasterCard PayPass network a merchant point of sale service that enables consumers to tap to pay. As a result, Google Wallet will immediately be accepted at more than 124,000 PayPass-enabled merchants nationally and more than 311,000 globally. MasterCard has pioneered mobile payments with our PayPass technology and we re proud that it is at the heart of Google Wallet, said Ed McLaughlin, chief emerging payments officer, MasterCard. We re excited to partner with these industry leaders today and committed to continuing to play a leadership role in the development of mobile payment technologies. Google is also working with point of sale systems companies and top retail brands to create a new SingleTap shopping experience. Consumers will be able to pay for an item using a credit card or gift card, redeem promotions and earn loyalty points all with a single tap of their Google Wallet. Google is working with VeriFone, Hypercom, Ingenico, VIVOTech and others to develop these next generation point of sale systems. Retailers participating in the new Single- Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 13

14 Tap experience include: American Eagle Outfitters, Bloomingdale s, Champs Sports, The Container Store, Duane Reade, Einstein Bros. Bagels, Foot Locker, Guess, Jamba Juice, Macy s, Noah's Bagels, Peet s Coffee & Tea, RadioShack, Subway, Toys R Us and Walgreens. Google Wallet allows us to harness the power of mobile technology to enhance our in-store shopping experience and helps bridge the gap between our online and in-store consumer interactions, said Martine Reardon, executive vice-president of marketing and advertising, Macy's. Macy's is always looking for cutting-edge technology that will deliver value and engage our customers in personal ways. Google Wallet delivers this unique interaction across channels. The first Google Wallet field tests are focused in New York and San Francisco, where many retailers, Coca-Cola vending machines and even taxis are PayPass-enabled, including major outlets such as CVS, Jack in the Box, Sports Authority and Sunoco. First Data, a global leader in electronic commerce and payment processing, is actively recruiting thousands of new merchants in these areas and will soon expand those efforts to deploy more contactless merchant terminals across the country. The payments industry has known for some time that it was not a question of if, but when true mobile commerce would become a reality. We believe today is the day that mobile meets payments, said Ed Labry, president, North America, First Data. We re proud to play a central role in Google Wallet and to bring innovative technology such as Trusted Service Management and contactless acceptance to our clients. Saving Made Simple Google has also been testing a variety of consumer deals that can range from a 20-percent discount on a new pair of boots discovered on a Google search advertisement; to a $5 off check-in offer received upon entering a store; to a "deal of the day" offering a $20 lunch for $10 at a local restaurant. Whenever you buy or save an offer, you will be able to automatically sync it to Google Wallet. At most stores you will be able to use Google Wallet to show your offer at the register, where the cashier will either scan it or manually type it in. At participating Google SingleTap merchants, you will be able to pay and redeem an offer with one tap of your mobile device. Because Google Wallet is a mobile app, it will eventually be able to do more than a regular wallet ever could but without the bulk. Google Wallet will start with offers, loyalty and gift cards but some day items like receipts, boarding passes and tickets will all be seamlessly synced to your Google Wallet. Open Commerce Ecosystem = Consumer Choice and Innovation Google Wallet will work best if it s an open commerce ecosystem so you will be able to carry all the credit cards, offers, loyalty and gift cards you choose and eventually much more. To this end, Google Wallet will make it possible to integrate numerous types of partners, and Google, Citi, MasterCard, First Data and Sprint invite the banking community, mobile carriers, handset manufacturers, merchants and others to work with Google Wallet. We are delighted to be the first carrier to sign on as a partner with Google to deliver Google Wallet, said Fared Adib, senior vice president of product development, Sprint. As a leading innovator and proponent of open, we are proud that Nexus S 4G is the first smartphone with Google Wallet and we look forward to deploying Google Wallet on many of our upcoming Android phones. Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 14

15 The first release of Google Wallet is expected to be released on the Nexus S 4G on the Sprint network. Additional devices with NFC capabilities will follow. Sign up to be notified about the release at google.com/wallet. About Google Inc. Google (NASDAQ: GOOG) is a global technology leader focused on improving the ways people connect with information. Google s innovations in web search and advertising have made its website a top internet property and its brand one of the most recognized in the world. For more information, visit About Citi Citi, the leading global financial services company, has approximately 200 million customer accounts and does business in more than 160 countries and jurisdictions. Through Citicorp and Citi Holdings, Citi provides consumers, corporations, governments and institutions with a broad range of financial products and services, including consumer banking and credit, corporate and investment banking, securities brokerage, transaction services and wealth management. Additional information may be found at About MasterCard As a leading global payments company, MasterCard (NYSE: MA) serves as a franchisor, processor and advisor to the payments industry, and makes commerce happen by providing a critical economic link among financial institutions, governments, businesses, merchants and cardholders worldwide in more than 210 countries and territories. For more information, please visit us at Follow us on About First Data Around the world, every second of every day, First Data makes payment transactions secure, fast and easy for merchants, financial institutions and their customers. First Data leverages its vast product portfolio and expertise to drive customer revenue and profitability. Whether the choice of payment is by debit or credit card, gift card, check or mobile phone, online or at the checkout counter, First Data takes every opportunity to go beyond the transaction. About Sprint Sprint Nextel offers a comprehensive range of wireless and wireline communications services bringing the freedom of mobility to consumers, businesses and government users. Sprint Nextel served more than 51 million customers at the end of 1Q 2011 and is widely recognized for developing, engineering and deploying innovative technologies, including the first wireless 4G service from a national carrier in the United States; offering industry-leading mobile data services, leading prepaid brands including Virgin Mobile USA, Boost Mobile and Assurance Wireless; instant national and international push-to-talk capabilities; and a global Tier 1 Internet backbone. Newsweek ranked Sprint No. 6 in its 2010 Green Rankings, listing it as one of the nation s greenest companies, the highest of any telecommunications company. You can learn more and visit Sprint at or and Contacts Google: Nathan Tyler, or MasterCard: Joanne Trout - Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 15

16 or Citi: Sean Kevelighan - Nina Das or First Data: Elizabeth Grice or Sprint: Jennifer Walsh Kiefer VeriFone to Acquire South Africa Payments Solutions Provider CSC is Market Leader in Region; Provides Base to Grow VeriFone s Africa Business SAN JOSE, Calif.--(BUSINESS WIRE)--VeriFone Systems, Inc. (NYSE: PAY), today announced it has reached a definitive agreement to acquire Destiny Electronic Commerce (Pty) Ltd. (trading as CSC), a South Africa-based electronic payments solutions provider. Financial terms were not disclosed. VeriFone is gaining a highly talented management team and 160 employees who possess payments expertise and proven skills Headquartered in Johannesburg with offices in Cape Town and Durban, CSC is a leading provider of secure payment technologies, services and solutions at the point of sale for Sub- Saharan Africa and the Indian Ocean Islands. The acquisition is expected to close this summer following customary regulatory review. South Africa is a very attractive market for VeriFone as the country has a highly developed infrastructure but also has the growth potential of an emerging economy. This acquisition will provide a base on which to expand VeriFone s Africa business into the company s next $100 million market, said VeriFone CEO Douglas G. Bergeron. VeriFone is gaining a highly talented management team and 160 employees who possess payments expertise and proven skills, Bergeron said. We are eager to complete the integration of CSC s operations into VeriFone. Llewellyn Walters, CEO of Destiny Electronic Commerce (trading as CSC) said: CSC is very excited and proud to become part of the growing VeriFone family. VeriFone s investment in South Africa and Africa via this acquisition is testimony to CSC s payment expertise and operational capability. CSC supplies and supports payment systems for banking, retail and petroleum, providing value-added services, end-to-end estate management services and tools. CSC s EFTPOS development team provides a range of robust and reliable software applications that are adapted to ensure ongoing compliance with card industry specifications and standards. Safe Harbor Statement under the Private Securities Litigation Reform Act of 1995 for VeriFone Systems, Inc. This press release includes certain forward-looking statements related to VeriFone Systems, Inc. within the meaning of the Private Securities Litigation Reform Act of These statements are Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 16

17 based on VeriFone management s current expectations or beliefs and are subject to uncertainty and changes in circumstances. Actual results may vary materially from those expressed or implied by the forward-looking statements herein due to changes in economic, business, competitive, technological and/or regulatory factors, and other risks and uncertainties affecting the operation of the business of VeriFone Systems, Inc. These risks and uncertainties include: the successful closing and integration of the acquisition of Destiny Electronic Commerce (Pty) Ltd., our ability to continue to successfully penetrate the Africa continent, our ability to protect against fraud, the status of our relationship with and condition of third parties upon whom we rely in the conduct of our business, our dependence on a limited number of customers, uncertainties related to the conduct of our business internationally, our dependence on a limited number of key employees, short product cycles, rapidly changing technologies and maintaining competitive leadership position with respect to our payment solution offerings. For a further list and description of such risks and uncertainties, see our filings with the Securities and Exchange Commission, including our annual report on Form 10-K and our quarterly reports on Form 10-Q. VeriFone is under no obligation to, and expressly disclaims any obligation to, update or alter its forward-looking statements, whether as a result of new information, future events, changes in assumptions or otherwise. About VeriFone Systems, Inc. (www.verifone.com) VeriFone Systems, Inc. ( VeriFone ) (NYSE: PAY) is the global leader in secure electronic payment solutions. VeriFone provides expertise, solutions and services that add value to the point of sale with merchant-operated, consumer-facing and self-service payment systems for the financial, retail, hospitality, petroleum, government and healthcare vertical markets. VeriFone solutions are designed to meet the needs of merchants, processors and acquirers in developed and emerging economies worldwide. Contacts VeriFone Media Relations - Pete Bartolik, With Google Wallet Mobile Payments Era Is Finally Here by Greg Sterling For more than a decade people have prophesied the end of cash and credit cards. And for the past two years the drumbeat around mobile payments has grown steadily louder with the adoption of smartphones. Now numerous companies are jockeying to participate in what expected to be a huge market that will eventually generate billions in fees and revenue. In the same way that Apple redefined and accelerated the development of the smartphone market with the iphone in 2007, Google Wallet marks the beginning of the mobile payments era. Google is certainly not the first company operating in the sector, and it might not turn out to be the leader. But with last week s announcement, Google has helped to bring new coherence and focus to the otherwise Darwinian and chaotic landscape of mobile payments. Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 17

18 Let s Review the Google Wallet Announcement What do we know about Google Wallet so far? Phones: Google Wallet will work with the Android Nexus S (via Sprint in the US) and, through a NFC-enabled sticker, on potentially all smartphones (more on that below). Cards: The program will work with Citi MasterCard, a pre-loaded Google Prepaid Card (which can be refilled from any source of funds) and gift cards from various participating merchants. Google wants all payment, gift and loyalty cards to work with the system Markets: For the immediate future the program will only be available in San Francisco and New York Participating merchants: The first and fairly diverse group of merchants announced include American Eagle Outfitters, Bloomingdale s, Champs Sports, The Container Store, Duane Reade, Einstein Bros. Bagels, Foot Locker, Guess, Jamba Juice, Macy s, Noah s Bagels, Peet s Coffee & Tea, RadioShack, Subway, Toys R Us and Walgreens. However because Google Wallet relies on the MasterCard PayPass infrastructure it will work at more than 124,000 PayPass-enabled merchants nationally and more than 311,000 globally. (Google has an interactive map to find PayPass merchants.) Google Offers linked to Wallet: Offers are directly integrated into Google Wallet. Consumers will be able to send offers they encounter to Wallet with a single click (if you re signed in). Redemption will be accomplished with a SingleTap at the point of sale or via scanning or keying in a code if the POS system doesn t support SingleTap. Future uses: Google envisions that receipts, boarding passes and tickets will all be seamlessly synced to your Google Wallet. An Open Commerce Ecosystem Google Wallet is modeled on Android. The company hopes it can build a payments ecosystem around Wallet in the same way it has built an enormously successful one around Android. Accordingly the company is trying to create an open standard that will be adopted by all interested parties: Google Wallet will work best if it s an open commerce ecosystem so you will be able to carry all the credit cards, offers, loyalty and gift cards you choose and eventually much more. To Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 18

19 this end, Google Wallet will make it possible to integrate numerous types of partners, and Google, Citi, MasterCard, First Data and Sprint invite the banking community, mobile carriers, handset manufacturers, merchants and others to work with Google Wallet. By getting Citi, MasterCard, First Data on board at launch, Google may have created enough of an argument to persuade other banks and payment entities to participate even if they are hedging with other mobile payments efforts. However the Google Wallet ecosystem may all but doom the still nascent ISIS initiative from the three other major US wireless carriers: AT&T, T- Mobile, Verizon. PayPal had a very similar vision for an open payments ecosystem two of its former executives launched Google Wallet last week. Feeling betrayed and recognizing that Google may have mortally wounded its own plans PayPal is suing accordingly. Offers and Wallet Reinforce Each Other For Google Wallet to work it needs to generate consumer interest and adoption. This will probably be the most challenging part of the effort at least in the beginning. One of the ways Google hopes to gain consumer interest and attention is by connecting its fledgling deals service, Google Offers, to Wallet. The two are distinct but closely related programs. Wallet helps differentiate Offers from the myriad other deals programs in the market though presumably Groupon, LivingSocial and other deal vendors could develop for Google Wallet and Offers helps create additional consumer incentives to try Wallet. There s a potential analogy here to Google Places (the app) and Maps on Android phones. Google Places, Maps and Google Navigation are all very tightly integrated on Android phones. This helps reinforce usage of all of them vs. other available alternatives. Offers and Wallet could develop in a similar way mutually reinforcing one another. Google Offers needs to gain widespread merchant participation, however, or become a coupon/deals aggregator (like Dealmap or Facebook) to provide consumers with sufficient deals inventory to make the service interesting. NFC-Enabled Stickers Although the focus at the press event was on the Nexus S as the exclusive Google Walletenabled handset few people have the Nexus S. This shuts out the majority of people who might otherwise be interested in Google Wallet. However, any smarpthone user will potentially be able to use Google Wallet with the aid of an NFC-enabled sticker. These are physical stickers, though sometimes bulky, that users affix to their phones. Below is an image of one used in France for mobile check-ins and boarding in a test campaign last year: While the sticker is clumsy in some respects it makes Google Wallet accessible to people who would otherwise have to buy a new hand- Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 19

20 set to participate. This is a critical option that Google needs to market aggressively it needs to give away these stickers if it wants to develop the kind of consumer momentum necessary to make the program successful. In the absence of early consumer interest and adoption the program could languish. Advertising and Data: The Hidden Agenda There are secondary or hidden benefits for Google and marketers if Wallet becomes mainstream. As was demonstrated at the launch event, users can simply tap any NFC-enabled piece of media (or signage) to get more information or an offer. In this way, NFC is like a simpler version of QR codes, now increasingly used on traditional media and product packaging to deliver more information and incentives to consumers. (QR codes can be read from a distance on outdoor ads and public transit for example. NFC requires the handset to be physically very close to the reader to transact.) Google not long ago abandoned use of QR codes on its merchant Places stickers. It now makes them NFC-capable instead (Portland is the first city to get these new decals). With a single tap on the sticker a user could obtain special offers, menus or other information about the business. And every interaction with NFCenabled media, coupon redemption or payment transaction at the point of sale will provide Google and its partners with valuable data about consumer shopping and purchase behavior. The closed loop now becomes much more possible than in the past. Search marketers could serve up offers in AdWords (PC and mobile) that are saved to Wallet and later redeemed in stores. This will enable search marketers to optimize ads and offers based on actual purchase behavior. That s never really been possible before. Having access to consumer payments data could also enable marketers to see the campaigns online that are generating sales offline even when there are no coupons or deals involved. There will simply be much more data made available to advertisers and that will extend to purchases. Of course privacy is a potential stumbling block here and so Google and its partners will need to be cautious in their use of consumer data that become available through use of Google Wallet. In general Google will have to give consumers reliable assurances about security and privacy to drive mainstream adoption. However there are already a substantial number of younger smartphone owners eager to start using mobile payments. According to a study from Kelton Research for Mastercard, 63 percent of 18 to 34-year-olds said they were at ease with the idea of mobile payments. The Competitive Landscape Where does Google Wallet leave others? As I wrote previously it could potentially boost competitors by creating interest and heat around the segment. But it could also shut some companies out if consumers flock to Wallet instead of alternatives. The next two years will probably be determinative of the landscape going forward. As mentioned the ISIS mobile carrier initiative could die quickly in the face of sexier programs such as Google Wallet. Similarly PayPal is now under pressure to accelerate everything Performances Veille 2011 Performances MC - - Tous droits réservés 20

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator

Assoumta Djimrangaye Coordonnatrice de soutien au développement des affaires Business development support coordinator 2008-01-28 From: [] Sent: Monday, January 21, 2008 6:58 AM To: Web Administrator BCUC:EX Cc: 'Jean Paquin' Subject: RE: Request for Late Intervenorship - BCHydro Standing Offer C22-1 Dear Bonnie, Please

Plus en détail

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere

La Poste choisit l'erp Open Source Compiere La Poste choisit l'erp Open Source Compiere Redwood Shores, Calif. Compiere, Inc, leader mondial dans les progiciels de gestion Open Source annonce que La Poste, l'opérateur postal français, a choisi l'erp

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

EMC qualifie les adaptateurs FCoE et iscsi OneConnect Emulex 10 Gbits/s parmi les systèmes de stockage en réseau EMC

EMC qualifie les adaptateurs FCoE et iscsi OneConnect Emulex 10 Gbits/s parmi les systèmes de stockage en réseau EMC EMC qualifie les adaptateurs FCoE et iscsi OneConnect Emulex 10 Gbits/s parmi les systèmes de stockage en réseau EMC La nouvelle génération très performante des solutions de connectivité FCoE et iscsi

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence

Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence Rapport intermédiaire du premier semestre 2015: Résultat solide en dépit des baisses de prix, des effets de change et d une forte concurrence 1.01.- 30.06.2014 1.01.- 30.06.2015 Variation Chiffre d affaires

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance

Gestion des revenus. Référé par les services de la Protection de l enfance Gestion des revenus Référé par les services de la Protection de l enfance Qu est-ce que la gestion des revenus (Income Management)? La Gestion des revenus (Income Management) est un moyen pour vous aider

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway QUICK START GUIDE for the LiftMaster Internet Gateway Before Starting Before starting STOP you MUST have: a router active internet connection internet gateway serial number Look at the label on the bottom

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the first quarter of its 2011 fiscal year (November 1, 2010 to January 31, 2011).

Plus en détail

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB

Paxton. ins-20605. Net2 desktop reader USB Paxton ins-20605 Net2 desktop reader USB 1 3 2 4 1 2 Desktop Reader The desktop reader is designed to sit next to the PC. It is used for adding tokens to a Net2 system and also for identifying lost cards.

Plus en détail

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag

LCBO PN-6113-LCBO Beeton/New Tecumseth Times @ 2C (3.313) x 106ag STORE IN BEETON, RFP# 2014-110 BEETON retailers in Beeton. The Liquor Control Board of Ontario () is seeking a responsible, customer-focused retailer to operate an Agency store in Beeton. To qualify, the

Plus en détail

Autres termes clés (Other key terms)

Autres termes clés (Other key terms) Autres termes clés (Other key terms) Norme Contrôle qualité des cabinets réalisant des missions d audit ou d examen d états financiers et d autres missions d assurance et de services connexes ( Quality

Plus en détail

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES

TABLE OF CONTENT / TABLE DES MATIERES TRRAACE : La Lettre Electronique de TRRAACE TRRAACE Electronic Newsletter N HS 26/02/ 2005 TOUTES LES RESSOURCES POUR LES RADIOS AFRICAINES ASSOCIATIVES COMMUNAUTAIRES ET EDUCATIVES TRACKING RESOURCES

Plus en détail

Package Contents. System Requirements. Before You Begin

Package Contents. System Requirements. Before You Begin Package Contents DWA-125 Wireless 150 USB Adapter CD-ROM (contains software, drivers, and manual) Cradle If any of the above items are missing, please contact your reseller. System Requirements A computer

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

October 23 through November 3, 2015

October 23 through November 3, 2015 October 23 through November 3, 2015 All proceeds support the Orléans-Cumberland Community Resource Centre s many programs and services Du 23 octobre au 3 novembre 2015 Tous les fonds récoltés appuient

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Frequently Asked Questions

Frequently Asked Questions GS1 Canada-1WorldSync Partnership Frequently Asked Questions 1. What is the nature of the GS1 Canada-1WorldSync partnership? GS1 Canada has entered into a partnership agreement with 1WorldSync for the

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN!

MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! AUDITORIUM RAINIER III 16 OCTOBRE 2013 MONACO BUSINESS START, GROW, WIN! UNE VITRINE, DES OPPORTUNITÉS D AFFAIRES... ET UNE FENÊTRE SUR LE MONDE START MONACO BUSINESS est un événement unique pour maximiser

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA

PROJET DE LOI C- BILL C- SECRET SECRET HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA SECRET C- SECRET C- First Session, Forty-first Parliament, Première session, quarante et unième législature, HOUSE OF COMMONS OF CANADA CHAMBRE DES COMMUNES DU CANADA BILL C- PROJET DE LOI C- An Act to

Plus en détail

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias

Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s State of the Media Democracy 2012 L observatoire international des usages et interactions des médias Women s Forum - Deauville - Octobre 2012 Présentation de l étude Women s State of the Media

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime

AOC Insurance Broker Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime Compare vos Assurances Santé Internationale Economisez jusqu à 40 % sur votre prime aide les expatriés et les voyageurs à construire l assurance santé expatrié avec le meilleur prix, garantie et service

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit.

In this issue: Newsletter archive. How to reach us. Le français suit. Le français suit. The Ombudsman for Banking Services and Investments (OBSI) today released its complaint statistics for the fourth quarter of its 2010 fiscal year (August 1, 2010 to October 31, 2010).

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway

QUICK START GUIDE. for the LiftMaster Internet Gateway QUICK START GUIDE for the LiftMaster Internet Gateway Before Starting Before starting STOP you MUST have: a router active internet connection internet gateway serial number Look at the label on the bottom

Plus en détail

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name...

RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION. (Decree 99-778 of September 10, 1999) QUESTIONNAIRE. Family Name... COMMISSION FOR THE COMPENSATION OF VICTIMS OF SPOLIATION RESULTING FROM THE ANTI-SEMITIC LEGISLATION IN FORCE DURING THE OCCUPATION (Decree 99-778 of September 10, 1999) Case Number : (to remind in all

Plus en détail

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com Tâches et Buts Date D échéance Tâche Buts Remarques Objectifs Annuels Trafic Web Inscriptions Email Produits à vendre Services à vendre Suiveurs Pinterest Suiveurs Facebook Suiveurs Twitter Suiveurs YouTube

Plus en détail

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide

Quick Start Guide Guide de démarrage rapide Platinum App Bridge Kit Trousse de pont pour App Platinum MC Quick Start Guide Guide de démarrage rapide 1 Check kit contents. Vérifier le contenu de la trousse. A B E CA DB E C D A B E C D A B E C D C

Plus en détail

INTERNET GATEWAY QUICK START

INTERNET GATEWAY QUICK START INTERNET GATEWAY QUICK START Model CIGBU Thank you for purchasing a Chamberlain Internet Gateway enabled with MyQ technology. Once you have created your account and add your MyQ devices, you will be able

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont un compte Facebook? Et si tu es plus jeune, tu as dû entendre parler autour de

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

I n t e r v i e w w i t h t h e I C T e x p e r t Y o u n e s G r a r : " i n A l g e r i a, 3 G c a n c o m p e t e w i t h A D S L "

I n t e r v i e w w i t h t h e I C T e x p e r t Y o u n e s G r a r :  i n A l g e r i a, 3 G c a n c o m p e t e w i t h A D S L I n t e r v i e w w i t h t h e I C T e x p e r t Y o u n e s G r a r : " i n A l g e r i a, 3 G c a n c o m p e t e w i t h A D S L " I n t e r v i e w Y o u n e s G r a r : «e n A l g é r i e, l a 3

Plus en détail

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur

Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com. Version 2010. Manuel Utilisateur Accès au support technique produits et licences par le portail client MGL de M2Msoft.com Version 2010 Manuel Utilisateur Access to M2Msoft customer support portal, mgl.m2msoft.com, 2010 release. User manual

Plus en détail

Excursions. Nous vous proposons : We offer. Mercedes Classe E Exécutive - 3 pax - 3 bags. Jaguar XJ Luxe - 3 pax - 3 bags

Excursions. Nous vous proposons : We offer. Mercedes Classe E Exécutive - 3 pax - 3 bags. Jaguar XJ Luxe - 3 pax - 3 bags Principalement composé de Mercedes Benz, tout notre parc est équipé de la géo localisation. Accompagnés par nos chauffeurs «guides», vous découvrirez la France et ces hauts lieux touristiques, à travers

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010

Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Philippe Maystadt European Investment Bank President Visit of the ACP Committee of Ambassadors Luxembourg, July 22 2010 Monsieur le Président, Monsieur le Secrétaire Général, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow.

Dans ce numéro. Archives e-newsletter. Pour nous joindre. English to follow. English to follow. Dans ce numéro L OSBI présente les statistiques du deuxième trimestre L Ombudsman des services bancaires et d investissement (OSBI) présente aujourd hui les statistiques du deuxième

Plus en détail

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC

OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY. ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY ESPACES DE BUREAU À VENDRE / OFFICE SPACES FOR SALE 1211 University, Montréal, QC asgaard.ca p. 1 OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT / INVESTMENT OPPORTUNITY

Plus en détail

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées)

Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations. Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Prescribed Deposits (Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les dépôts (banques étrangères autorisées) SOR/2000-53 DORS/2000-53 Current to January 25, 2016

Plus en détail

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description

Compliance Sheet. Super Range 71. Product Description Super Range 71 Model SR71-15 SR71-A SR71-C SR71-E SR71-X SR71-USB Product Description 802.11a/n, Mini PCI, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, Mini PCI, 3x3 MIMO 802.11a/b/g/n, CardBus, 2x2 MIMO 802.11a/b/g/n, PCI

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Registration Information Page. Information sur l inscription

Registration Information Page. Information sur l inscription Registration Information Page www.siddhayoga.org/a-sweet-surprise/registration Information sur l inscription Registration for the Global Siddha Yoga Satsang for New Year s Day 2015, A Sweet Surprise, is

Plus en détail

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle

MONACO ECONOMIE. Clean Equity. 12 000 ex. Trimestrielle MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 MONACO ECONOMIE Clean Equity 12 000 ex Trimestrielle De mars à juin 2011 Monaco: Despite a tough 18 months the passion is there

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante :

Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : FOIRE AUX QUESTIONS COMMENT ADHÉRER? Compléter le formulaire «Demande de participation» et l envoyer aux bureaux de SGC* à l adresse suivante : 275, boul des Braves Bureau 310 Terrebonne (Qc) J6W 3H6 La

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

Sun ONE Application Server Platform Summary

Sun ONE Application Server Platform Summary Sun ONE Application Server Platform Summary Version 7, Update 3 Part Number 817-5602-10 February 2004 This document provides the specifics on supported platform components for the Sun Open Net Environment

Plus en détail

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS?

DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? DynDNS. Qu est-ce que le DynDNS? Le DynDNS (Dynamic Domain Name Server) sert à attribuer un nom de domaine à une adresse ip dynamique. Chaque ordinateur utilise une adresse ip pour communiquer sur le réseau.

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

MODE D'EMPLOI USER MANUAL. MIDI MESSENGER version 1-2-3. MIDI MESSENGER version 1-2-3

MODE D'EMPLOI USER MANUAL. MIDI MESSENGER version 1-2-3. MIDI MESSENGER version 1-2-3 MIDI MESSENGER version 1-2-3 USER MANUAL MidiMessenger has been designed to help virtual organs users by sending Midi messages to the instrument. But MidiMessenger is also a general purpose tool for one

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT CHINOIS EN PERPÉTUELLE MUTATION Une réglementation évolutive - Fiscalité TVA, Business Tax, récupération de TVA export - Contrôle des changes vers un assouplissement - Charges sociales

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Informations principales / Main information

Informations principales / Main information Fiche d Inscription Entry Form À renvoyer avant le 15 Octobre 2015 Deadline October 15th 2015 Dans quelle catégorie participez-vous? In what category do you participate? Institutionnel / Corporate Marketing

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

THE WEX FLEET CARD A NEW WAY FOR BUSINESSES TO FUEL VEHICLES

THE WEX FLEET CARD A NEW WAY FOR BUSINESSES TO FUEL VEHICLES THE WEX FLEET CARD A NEW WAY FOR BUSINESSES TO FUEL VEHICLES Many business managers use debit cards, credit cards, or even cash to fuel their vehicles. This leads to the administrative hassles of sorting

Plus en détail

The WEX FLEET Card. A new way for businesses to fuel vehicles

The WEX FLEET Card. A new way for businesses to fuel vehicles TM The WEX FLEET Card A new way for businesses to fuel vehicles Many business managers use debit cards, credit cards, or even cash to fuel their vehicles. This leads to the administrative hassles of sorting

Plus en détail

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process

Section B: Receiving and Reviewing the Technician Inspection Report & Claims Decision Process Phoenix A.M.D. International Inc. - Claim Procedures, Timelines & Expectations Timelines & Expectations 1. All telephone messages and e-mail correspondence is to be handled and responded back to you within

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Closing of L-1 Identity Solutions acquisition

Closing of L-1 Identity Solutions acquisition Closing of L-1 Identity Solutions acquisition / July 26, 2011 / The acquisition of L1-ID is now completed Ł Sept. 20, 2010: transaction was announced Jan 17, 2011: Hard-Scott Rodino (antitrust) Feb 3:

Plus en détail

Hydro-Québec Distribution

Hydro-Québec Distribution Hydro-Québec Distribution 2004 Distribution Tariff Application Demande R-3541-2004 Request No. 1 Reference: HQD-5, Document 3, Page 6 Information Requests HQD says that it will be required to buy energy

Plus en détail

Usage guidelines. About Google Book Search

Usage guidelines. About Google Book Search This is a digital copy of a book that was preserved for generations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world s books discoverable online. It has

Plus en détail

A propos de ce livre. Consignes d utilisation

A propos de ce livre. Consignes d utilisation A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud

L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Information aux medias Saint-Denis, France, 17 janvier 2013 L année du Cloud : De plus en plus d entreprises choisissent le Cloud Des revenus liés au Cloud estimés à près d un milliard d euros d ici 2015

Plus en détail

Perfectionnement professionnel

Perfectionnement professionnel ÉDUCATION PERMANENTE / CONTINUING EDUCATION Perfectionnement professionnel Professional Development Ateliers Workshops Conférences Programmes Programs Conferences L occasion de se développer Opportunity

Plus en détail