Revue de la performance du T2-2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Revue de la performance du T2-2014"

Transcription

1 Revue de la performance du T Intact Corporation financière (TSX : IFC) Le mercredi 30 juillet 2014 Intact Corporation financière

2 Charles Brindamour Chef de la direction Intact Corporation financière

3 Points saillants du T Résultat opérationnel net par action de 1,53 $, avec un ratio combiné de 92,9 % Croissance sous-jacente des primes directes souscrites de 1,7 % malgré l adoption de mesures correctives en assurance des biens et de réductions de tarifs en assurance automobile en Ontario Déploiement réussi du plan d amélioration en assurance habitation; la rétention reflète les conditions soutenues du marché Résultats difficiles en assurance biens et responsabilité des entreprises qui nécessitent l adoption de mesures correctives Croissance de 9,5 % de la valeur comptable par action au cours des 12 derniers mois Remarques importantes : Sauf indication contraire, toute référence aux PDS dans cette présentation ne tient pas compte des groupements d assureurs. Sauf indication contraire, tous les résultats de souscription et les ratios y afférents excluent l ajustement fondé sur le rendement du marché, mais incluent notre quote-part des résultats de nos activités d assurance conjointes. Sauf indication contraire, le produit net des placements inclut notre quote-part des résultats de nos activités d assurance conjointes. Un sinistre lié à une catastrophe est défini comme un sinistre ou un groupe de sinistres lié à un événement unique dont le coût est égal ou supérieur à 7,5 millions $. Sauf indication contraire, toute référence au capital excédentaire dans cette présentation comprend le capital excédentaire des filiales d assurance IARD, à un ratio de TCM de 170 %, ainsi que les liquidités nettes des entités non réglementées excluant les filiales d assurance IARD. Intact Corporation financière 3

4 Plan d amélioration en assurance habitation Notre objectif est d obtenir de façon durable un ratio combiné inférieur à 95 % Nous avons réalisé un ratio combiné de 92,6 % au premier semestre de l exercice, malgré près de 9 points de sinistres liés aux catastrophes. La rétention est meilleure que prévu. 109,0 % 96,5 % 103,5 % 93,5 % 104,4 % 92,6 % 8,6 % 101,2 % 5,9 % 13,8 % 10,3 % 17,9 % 8,6 % 94,6 % 93,1 % 89,2 % 90,8 % 91,1 % -0,8 % -4,0 % -3,4 % -6,0 % -4,3 % -7,1 % Cumul 2014 EAA RC excl. CAT et EAA CAT Notre plan d amélioration en assurance habitation a contribué à améliorer nos résultats, et ses retombées devraient se faire sentir au cours des 12 à 18 prochains mois. Initiatives mises en œuvre : Renouvellements à des tarifs plus élevés Des sous-limites de garantie en cas de refoulement d égouts au renouvellement Réduction de la garantie maximale disponible pour certains dégâts particuliers dans des zones à plus haut risque au renouvellement Hausse des franchises de base et des franchises associées aux dégâts climatiques et causés par l eau au renouvellement Plus de transparence en ce qui a trait à la tarification de produits Accroissement de nos campagnes de conscientisation et de sensibilisation, notamment sur notre site «assuranceevolue.com» Incitatifs liant la prévention à la tarification Intact Corporation financière 4

5 Mise à jour sur l assurance auto en Ontario Contexte Le gouvernement de l Ontario s est donné le mandat de réduire les tarifs d assurance de 15 % en moyenne d ici au mois d août 2015 : Les réductions de tarifs doivent être soutenues par des mesures de réduction de coûts pour l industrie. À ce jour, au deuxième trimestre de 2014, ce processus a donné lieu à une réduction moyenne approuvée de 5,4 % des tarifs de l industrie. Intact a réduit ses tarifs de 5,3 % en moyenne, en ciblant des rabais aux conducteurs prudents. Nos primes directes souscrites en assurance automobile en Ontario représentent un peu moins du quart du total. Les résultats de l industrie se sont améliorés considérablement depuis 2010, mais reflètent toujours un ratio combiné d environ 100 %. Nous avons continué notre solide surperformance par rapport à l industrie en Mise à jour Nous croyons que la récente élection du gouvernement majoritaire libéral facilitera l adoption de mesures de réduction de coûts. L introduction rapide du projet de loi 15 de l Ontario Loi de 2014 de lutte contre la fraude et de réduction des taux d assurance-automobile déposé le 15 juillet est un signe encourageant. Le projet de loi vise à : réduire le taux d intérêt antérieur au jugement à un taux qui se rapproche du taux d inflation; apporter des correctifs au système de règlement des différends, comme recommandé dans le rapport du juge Cunningham; protéger les consommateurs qui font appel à un service de remorquage ou d entreposage. Nous continuons de croire que nous pouvons protéger la rentabilité de nos activités d assurance auto en Ontario. Intact Corporation financière 5

6 Perspectives de l industrie de l assurance IARD 12 prochains mois Nous sommes bien positionnés pour continuer de surclasser l industrie canadienne de l assurance IARD dans le contexte actuel. Croissance des primes Souscription Les primes de l industrie devraient croître à un taux de moins de 5 %, soit une croissance inférieure à 5 % en assurance automobile des particuliers et en assurance des entreprises et légèrement inférieure à 10 % en assurance des biens des particuliers. Nous prévoyons que les réductions futures de tarifs de l assurance automobile en Ontario seront assorties de réductions des coûts imposées par le gouvernement. En assurance des biens des particuliers, la vigueur actuelle du marché devrait s accentuer compte tenu de l envergure des pertes découlant des catastrophes de 2013 qui ont assombri les résultats de l industrie. En assurance des entreprises, les faibles taux d intérêt qui perdurent et l impact sur le ratio des sinistres des pertes élevées liées aux catastrophes pourraient raffermir les conditions du marché à plus long terme. Rendement des capitaux propres Nous prévoyons que le RCP de l industrie se rapprochera de sa moyenne à long terme de 10 % en Nous croyons que nous dépasserons d au moins 500 points de base le RCP de l industrie au cours des 12 prochains mois. Intact Corporation financière 6

7 Quatre avenues de croissance Assurance des particuliers Miser sur notre surperformance en assurance auto pour accélérer notre croissance Hausse des primes de l industrie prévue en raison de la vigueur du marché en assurance des biens des particuliers Assurance des entreprises Tabler sur l expertise et les produits acquis ainsi que sur notre performance supérieure à celle de l industrie pour poursuivre notre croissance dans les conditions actuelles du marché Raffermissement des conditions du marché (0 à 2 ans) Développer les plateformes existantes (0 à 3 ans) Renforcer notre appui à nos courtiers partenaires Optimiser l architecture de la marque Élargir nos capacités dans la vente directe Accroître la distribution opérationnelle à 1 milliard $ Capital Forte situation financière Stratégie Favoriser la croissance des secteurs d activité où Intact détient un avantage concurrentiel Occasions L industrie canadienne de l assurance IARD demeure fragmentée Les exigences de capital à l échelle mondiale se resserrent Les marchés financiers mondiaux demeurent en difficulté Consolider le marché canadien (0 à 5 ans) Étendre nos activités audelà des marchés actuels (0 à 5+ ans) Principe Une plateforme de croissance avec un impact important dans plus de cinq ans Stratégie Percer un nouveau marché en tablant sur nos forces de calibre mondial : 1) tarification et segmentation, 2) gestion des sinistres et 3) expertise en ligne Intact Corporation financière 7

8 Résumé et éléments clés Nous avons un avantage durable et concurrentiel par rapport à l industrie en raison de notre approche disciplinée et de la qualité de nos opérations. Notre forte situation financière nous permet de tirer avantage des possibilités de croissance. Nous poursuivons notre approche axée sur les actionnaires à l égard de la gestion du capital. Intact Corporation financière 8

9 Louis Marcotte Premier vice-président et chef des finances Intact Corporation financière

10 Faits saillants financiers du T (en millions de dollars, sauf indication contraire) T T Variation Cumul 2014 Cumul 2013 Variation Primes directes souscrites (1) % Produit net de souscription % % Ratio combiné 92,9 % 97,5 % (4,6) pts 95,0 % 96,3 % (1,3) pt Résultat opérationnel net par action attribuable aux porteurs 1,53 $ 0,89 $ 72 % 2,47 $ 2,16 $ 14 % d actions ordinaires 1 Résultat par action attribuable aux porteurs d actions ordinaires 1,60 $ 0,73 $ 119 % 2,77 $ 2,00 $ 39 % Rendement des capitaux propres opérationnel attribuable aux porteurs d actions ordinaires 11,6 % 14,4 % (2,8) pts des 12 derniers mois 1 La croissance sous-jacente des PDS de 1,7 % au T a été atténuée par l effet des réductions de tarifs de l assurance automobile en Ontario demandées par le gouvernement, par les mesures que nous avons prises pour accroître les tarifs dans les segments les moins rentables du portefeuille et par la baisse continue de notre exposition aux tremblements de terre. Le ratio combiné de 92,9 % s est amélioré de 4,6 points par rapport à un ratio combiné de 97,5 % au T L amélioration découle d une baisse de 6,5 points des sinistres liés aux catastrophes, alors que le T comprenait les tempêtes et les inondations du sud de l Alberta. 1 Se reporter à la section 5 - Mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion. Intact Corporation financière 10

11 Incidence de la conversion des polices 2 ans Dans le cadre de notre Plan d amélioration en assurance habitation, nous avons décidé de ne plus offrir de polices 2 ans au Québec, de sorte que la tarification reflète les conditions du marché. Au renouvellement, ces polices d assurance seront converties en contrats d un an. Les PDS au T ont diminué de deux points; aucune incidence sur les primes acquises. PDS (en millions) $50 $40 $30 $20 $10 $0 -$10 -$20 -$30 -$40 -$50 La conversion des polices 2 ans en contrats d un an débute en nov et se poursuit sur huit trimestres. Aucun impact à la fin de 2015 Le renouvellement des polices converties en contrats d un an aura une incidence positive sur la croissance au cours des quatre prochains trimestres. T T T T T T T T T Intact Corporation financière 11

12 Assurance des particuliers Auto des particuliers (en millions de dollars, sauf indication contraire) T T Variation Primes directes souscrites (1) % Produit de souscription (32) % Composition du ratio combiné 25,7 % 25,8 % 65,8 % 61,4 % Ratio des frais Ratio combiné 91,5 % 87,2 % 4,3 pts Ratio des sinistres T T Les PDS ont baissé de 1 % pour le trimestre, étant donné que la croissance continue de nos activités de distribution directe aux consommateurs et la hausse des tarifs en Alberta ont été nettement contrebalancées par l incidence des réductions de tarifs en Ontario demandées par le gouvernement. Le ratio combiné s est détérioré de 4,3 points en raison d une diminution de l évolution favorable des sinistres des années antérieures. Biens des particuliers (en millions de dollars, sauf indication contraire) T T Variation Primes directes souscrites (4) % Produit (perte) de souscription 26 (49) n. s. Ratio combiné 93,5 % 113,3 % (19,8) pts 34,7 % Composition du ratio combiné 36,7 % 58,8 % 76,6 % T T Les PDS ont baissé de 4 %, la croissance sous-jacente de 6 % ayant subi l incidence négative de la conversion des polices de deux ans en polices d un an. Le ratio combiné de 93,5 % s est amélioré en raison d une réduction de 60 millions $ des sinistres liés aux catastrophes. Ratio des frais Ratio des sinistres Intact Corporation financière 12

13 Assurance des entreprises Auto des entreprises (en millions de dollars, sauf indication contraire) T T Variation Primes directes souscrites % Produit de souscription % Ratio combiné 79,5 % 89,6 % (10,1) pts 30,0 % Composition du ratio combiné 29,4 % 49,5 % 60,2 % T T Ratio des frais Ratio des sinistres Les PDS ont augmenté de 3 %, soutenues par une plus grande activité dans le secteur des parcs de véhicules commerciaux. Le ratio combiné était excellent à 79,5 %, soit une amélioration de 10,1 points par rapport à il y a un an, en raison de l évolution favorable des sinistres des années antérieures plus élevée et d une plus faible fréquence des sinistres. Biens des entreprises (en millions de dollars, sauf indication contraire) T T Variation Primes directes souscrites % Produit (perte) de souscription (2) (31) n. s. Ratio combiné 100,5 % 108,2 % (7,7) pts 40,4 % Composition du ratio combiné 41,1 % 60,1 % 67,1 % T T Ratio des frais Ratio des sinistres Les PDS ont augmenté de 2 % en raison du calendrier des contrats et des hausses continues de tarifs, contrebalancées en partie par nos mesures pour réduire notre exposition aux tremblements de terre en Colombie-Britannique et améliorer les segments les moins rentables de notre portefeuille. Le ratio combiné de 100,5 % en l absence d importants sinistres liés aux catastrophes justifie l adoption de mesures correctives. Intact Corporation financière 13

14 Un portefeuille de placements de haute qualité 12,9 milliards de placements de haute qualité gérés de manière stratégique Profits nets (pertes nettes) de placement (en millions $, sauf indication contraire) Stratégies en matière de titres à revenu fixe T T Variation Composition des placements (nets des positions de couverture et des passifs financiers liés aux placements) Profits (pertes) tirés des stratégies en matière de titres à revenu fixe et des dérivés connexes 11 (113) 124 Stratégies en matière de titres de capitaux propres Profits sur les titres DAV, nets des dérivés connexes Trésorerie et billets à court terme; 4 % Actions privilégiées; 9 % Prêts; 3 % Profits (pertes) sur les titres à la JVBRN, nets (nettes) des dérivés connexes 1 (7) 8 Profits (pertes) sur les dérivés incorporés et autres (8) 8 (16) Pertes de valeur (5) (13) 8 Stratégies en matière d'actions ordinaires; 12 % Straégies en matière de titres à revenu fixe; 72 % Profits tirés des stratégies en matière de titres de capitaux propres et des dérivés connexes Profits nets (pertes nettes) de placement 44 (94) 138 Profits nets de placement, à l exclusion des titres à revenu fixe à la JVBRN % des titres à revenu fixe sont cotés A ou mieux 96 % des actions privilégiées sont cotées P1 ou P2 Aucun placement à effet de levier Intact Corporation financière 14

15 Une forte situation financière Notre situation financière demeure forte, avec un TCM estimé à 208 % et un capital excédentaire de 657 millions $. La valeur comptable par action a augmenté de 9,5 % au cours des 12 derniers mois pour atteindre 36,29 $. Le rendement opérationnel des capitaux propres pour les 12 derniers mois s est établi à 11,6 % malgré des sinistres liés aux catastrophes nets totalisant 446 millions $ avant impôt au cours de cette période. Notre ratio de dette sur le capital de 17,8 % est inférieur à notre cible de 20 %. Intact Corporation financière 15

16 Téléconférence des résultats du troisième trimestre de 2014 Le mercredi 5 novembre 2014 Intact Corporation financière

17 Relations avec les investisseurs Renseignements généraux Site web : Cliquez sur l onglet Relations investisseurs Courriel : Téléphone : (sans frais) Dennis Westfall, analyste financier agréé, MBA Vice-président aux relations avec les investisseurs Téléphone : Cellulaire : Courriel : Maida Sit, analyste financière agréée Directrice des relations avec les investisseurs Téléphone : , poste Courriel : Pour accéder à notre premier rapport annuel en ligne, notamment aux graphiques interactifs, au message du chef de la direction et à d autres témoignages de clients et de courtiers, veuillez numériser le code QR ci-dessous ou visiter notre site à l adresse reports.intactfc.com. Intact Corporation financière 17

18 Mise en garde concernant les énoncés prospectifs Certains énoncés inclus dans cette présentation concernant les projets et les intentions, les attentes et les résultats, les niveaux d activité, le rendement, les objectifs ou les accomplissements actuels et futurs de la société ou tout autre événement à venir ou fait nouveau constituent des énoncés de nature prospective. Les mots «peut», «devrait», «pourrait», «prévoit», «s attend», «planifie», «à l intention de», «indique», «croit», «estime», «prédit», «susceptible de» ou «éventuel», ou la forme négative ou autres variations de ces mots ou autres mots ou phrases comparables indiquent des énoncés de nature prospective. Les énoncés de nature prospective sont fondés sur des estimations et des hypothèses de la direction à la lumière de son expérience et de sa perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des faits nouveaux prévus, ainsi que d autres facteurs que la direction estime appropriés dans les circonstances. De nombreux facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de la société, son rendement ou ses réalisations ou des événements à venir ou faits nouveaux diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés de nature prospective, y compris, mais sans s y limiter, les facteurs suivants : la capacité de la société de mettre en œuvre sa stratégie ou d exploiter son entreprise selon les attentes actuelles de la direction; sa capacité d évaluer avec exactitude les risques liés aux contrats d assurance qu elle souscrit; des événements négatifs des marchés financiers ou autres facteurs pouvant avoir une incidence sur les placements et les obligations de financement aux termes des régimes de retraite de la société; le caractère cyclique du secteur de l assurance IARD; la capacité de la direction de prévoir avec exactitude la fréquence des sinistres; la réglementation gouvernementale conçue pour protéger les titulaires de police et les créanciers plutôt que les investisseurs; les litiges et les procédures réglementaires; la publicité négative périodique à l égard du secteur de l assurance; une vive concurrence; la dépendance de la société envers les courtiers et des tiers pour vendre ses produits à des clients; sa capacité de concrétiser sa stratégie d acquisition; sa capacité d exécuter sa stratégie commerciale; la capacité de la société de réaliser les synergies découlant des programmes d intégration réussis dans le cadre d acquisitions, ainsi que les estimations et les attentes de la direction liées à la croissance, au taux de rendement interne et au ratio de la dette sur le capital qui en découlent; la participation de la société à la Facility Association (plan de répartition des risques obligatoire entre tous les participants du secteur de l assurance) et à d autres plans de répartition des risques obligatoires similaires; les attaques terroristes et les événements qui s ensuivent; la survenance d événements catastrophiques; la capacité de la société de conserver ses cotes de solidité financière et de solvabilité de l émetteur; l accès au financement par emprunt et sa capacité concurrentielle vis-à-vis d importants débouchés commerciaux; sa capacité de réduire le risque par l intermédiaire de la réassurance; son succès à gérer le risque de crédit (y compris le risque de crédit lié à la santé financière des réassureurs); sa dépendance envers les technologies de l information et les systèmes de télécommunications; sa dépendance envers les employés clés; les modifications des lois ou des règlements; la conjoncture économique et les conditions financières et politiques générales; sa dépendance envers les résultats opérationnels de ses filiales; la volatilité des marchés boursiers et autres facteurs ayant une incidence sur le cours des actions de la société; et les ventes futures d un nombre important de ses actions ordinaires. Tous les énoncés de nature prospective contenus dans cette présentation sont visés par ces mises en garde et les mises en garde figurant à la rubrique «Gestion des risques» de notre rapport de gestion pour l exercice clos le 31 décembre Ces facteurs ne constituent pas une liste exhaustive des facteurs pouvant avoir une incidence sur la société; toutefois, ces facteurs devraient être examinés avec soin. Bien que les énoncés de nature prospective soient basés, de l avis de la direction, sur des hypothèses raisonnables, la société ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels seront conformes à ces énoncés de nature prospective. Les investisseurs devraient s assurer que l information qui précède est considérée avec soin lorsqu ils se fient aux énoncés de nature prospective pour prendre des décisions. Les lecteurs ne devraient pas se fier outre mesure aux présents énoncés de nature prospective. La société et la direction n ont pas l intention de mettre à jour ni de réviser les énoncés de nature prospective, et ne s engagent pas à le faire, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d événements futurs ou autrement, sauf tel qu il est requis par la loi. Intact Corporation financière 18

19 Mise en garde concernant les énoncés prospectifs Mise en garde Cette présentation ne constitue ni ne fait partie d aucune offre de vente ou sollicitation d une offre d achat ou de souscription de quelque titre que ce soit. Cette présentation ou toute partie de celle-ci ne peut servir de base ni être invoquée relativement à tout contrat ou engagement, ni servir d incitation à signer aucun contrat ou à prendre un engagement quelconque. Les renseignements contenus dans cette présentation concernant Intact Corporation financière, ses filiales et ses sociétés affiliées (collectivement, «Intact») ne se veulent pas exhaustifs et peuvent ne pas renfermer tous les renseignements qu un acheteur ou investisseur potentiel pourrait désirer obtenir afin de justifier une décision d investissement dans Intact. Les renseignements sont qualifiés entièrement par référence aux renseignements divulgués publiquement par Intact. Aucune représentation n est faite et aucune garantie n est donnée, expressément ou implicitement, par Intact ou en son nom, ou par ses administrateurs, ses dirigeants ou ses employés ou en leur nom, par rapport à l'exactitude, l'exhaustivité ou l équité des renseignements fournis ou des opinions exprimées dans cette présentation et aucune personne n assume la responsabilité pour ces renseignements ou ces opinions. En fournissant cette présentation, Intact n est pas tenue ni n accepte de donner aux participants accès à des renseignements additionnels, ni de mettre à jour cette présentation ou de corriger toute inexactitude ou omission qui pourrait devenir apparente. Les renseignements et les opinions que renferme cette présentation sont fournis en date de la présentation. Le contenu de la présentation ne constitue en aucun cas des conseils d'ordre juridique, financier ou fiscal. Chaque acheteur potentiel devrait consulter son propre conseiller juridique, conseiller financier ou conseiller en fiscalité indépendant pour obtenir des conseils d'ordre juridique, financier ou fiscal. La société utilise les Normes internationales d information financière («IFRS») ainsi que certaines mesures non conformes aux IFRS pour évaluer le rendement. Les mesures non conformes aux IFRS n ont pas de définition normalisée en vertu des IFRS et elles ne sont probablement pas comparables aux mesures similaires présentées par d autres sociétés. La direction d Intact Corporation financière analyse le rendement en fonction de ratios techniques comme le ratio combiné, le ratio des frais et le ratio des sinistres ainsi que d autres mesures de rendement tels le rendement des capitaux propres («RCP») et le rendement opérationnel des capitaux propres. Ces mesures et d autres termes d assurance sont définis dans le glossaire de la société, qui se trouve à la section «Relations investisseurs» du site d Intact Corporation financière, à l adresse Pour obtenir des renseignements supplémentaires sur Intact Corporation financière, y compris la notice annuelle, visitez le site SEDAR, à l adresse Intact Corporation financière 19

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques

Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques COMMUNIQUÉ DE PRESSE Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques Processus à quatre étapes avec une participation importante des souscripteurs

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

Notice annuelle. Intact Corporation financière Le 28 mars 2014

Notice annuelle. Intact Corporation financière Le 28 mars 2014 Notice annuelle Intact Corporation financière Le 28 mars 2014 TABLE DES MATIÈRES ET LISTE DES RENSEIGNEMENTS INTÉGRÉS PAR RENVOI Notice annuelle Page Rapport de gestion pour l'exercice terminé le 31 décembre

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte

Drug Mart/Pharmaprix. de 28. décembre 2013). Les Compagnies Loblaw. bonne position. Faits saillants du 11 413 $ Produits Produits, compte COMMUNIQUÉ DE PRESSEE Les Compagnies Loblaw limitée annonce une hausse de 68,4 % du montant ajusté du bénéfice par action 2) pour le quatrième trimestre de BRAMPTON, ONTARIO Le 26 février 2015 Les Compagnies

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Rapport annuel 2013 Revue financière. Rapport de gestion

Rapport annuel 2013 Revue financière. Rapport de gestion Rapport annuel 2013 Revue financière Rapport de gestion 1 Résultats financiers 46 Annexe aux états financiers consolidés portant sur le ratio de couverture par le résultat 108 Rétrospective des trois derniers

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 %

Résultats du premier trimestre 2015. SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR enregistre un résultat net de grande qualité de EUR 175 millions et un ROE annualisé de 12,1 % SCOR démarre l année avec de solides performances grâce à la mise en œuvre rigoureuse de son plan stratégique

Plus en détail

Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance

Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance Compte rendu de l examen par le BSIF des coefficients du risque d assurance Le présent document précise encore davantage les données et la méthodologie utilisées par le BSIF pour calculer les marges pour

Plus en détail

DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE

DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE RAPPORT DE GESTION DU PREMIER TRIMESTRE DE L EXERCICE 2014 Le 29 janvier 2014 Mode de présentation Le présent rapport de gestion est la responsabilité de la direction, et il a été examiné et approuvé par

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc.

Genworth MI Canada Inc. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes quant à la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, directeur de

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Sportscene maintient le cap malgré le contexte économique actuel Montréal, le 22 janvier 2015 À l occasion de son assemblée annuelle des actionnaires tenue ce matin à la Cage aux Sports

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. Placement secondaire Le 12 février 2009 ING CANADA INC. 1 258 421 192 $ 47 757 920 actions ordinaires

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. Placement secondaire Le 12 février 2009 ING CANADA INC. 1 258 421 192 $ 47 757 920 actions ordinaires Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres qui font l objet des présentes. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Des documents d information

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

Communiqué - Pour diffusion immédiate MEGA BRANDS COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2012

Communiqué - Pour diffusion immédiate MEGA BRANDS COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2012 Communiqué - Pour diffusion immédiate MEGA BRANDS COMMUNIQUE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2012 Chiffre d affaires net consolidé en hausse de 18 % au T4 et 12 % pour l exercice

Plus en détail

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 30 septembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien Les assurances multirisques au Canada Aperçu Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assurances multirisques couvre les risques de toutes les branches d assurance,

Plus en détail

PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions

PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions PLAN STATISTIQUE AUTOMOBILE DU QUÉBEC Définitions Juillet 2014 N/Réf. : 930.01 Le Groupement des assureurs automobiles agit à titre d agence autorisée par l Autorité des marchés financiers. Ce document

Plus en détail

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada Notre nom est notre promesse Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada Présentation des états financiers Nomination du

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO

Bilan. Marchés émergents et faible volatilité. Gestion de Placements TD BULLETIN À L'INTENTION DES CONSULTANTS DANS CE NUMÉRO Gestion de Placements TD À L'INTENTION DES CONSULTANTS Automne 2012 DANS CE NUMÉRO Marchés émergents et faible ité... 1 Étape importante pour le Fonds de base canadien en gestion commune d obligations

Plus en détail

Conférence téléphonique

Conférence téléphonique Conférence téléphonique T2-2015 Énoncés prospectifs et mesure non établie selon les IFRS Mise en garde concernant les déclarations prospectives Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs

Plus en détail

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010

N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurance-vie) Catégorie : Comptabilité N o : D-1A Version initiale : décembre 1997 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice énonce les

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

ING Canada Inc. $ 34 880 000 d actions ordinaires

ING Canada Inc. $ 34 880 000 d actions ordinaires Le présent prospectus a été déposé auprès de chacune des provinces et de chacun des territoires du Canada selon un régime permettant d attendre qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE PREMIER TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 31 mars 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015. Propulsés par l expérience client RAPPORT INTERMÉDIAIRE DEUXIÈME TRIMESTRE 2015 Propulsés par l expérience client Rapport de gestion intermédiaire Au 30 juin 2015 Faits saillants trimestriels 3 Commentaires préalables au rapport de gestion

Plus en détail

troisième trimestre 2014

troisième trimestre 2014 BCE Inc. Rapport aux actionnaires du troisième trimestre T3 5 NOVEMBRE TABLE DES MATIÈRES Rapport de gestion 1 1 VUE D ENSEMBLE 3 1.1 Faits saillants financiers 3 1.2 Principaux faits récents touchant

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer

Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in») vise à transférer Solutions PD Parez au risque Rente sans rachat des engagements (Assurente MC ) Transfert des risques pour régimes sous-provisionnés Une rente sans rachat des engagements (aussi connue sous le nom «buy-in»)

Plus en détail

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile

Notes techniques pour les règles de souscription de l assurance-automobile Annexe B pour les règles de souscription de l assurance-automobile Émis avec le Bulletin No. A-09/03 I.A.R.D. - Auto ommission des services financiers de l Ontario 29 juillet 2003 pour les règles de souscription

Plus en détail

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé

Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé juin 2011 www.bdo.ca Certification et comptabilité Guide sur les instruments financiers à l intention des entreprises à capital fermé et des organismes sans but lucratif du secteur privé Guide sur les

Plus en détail

Info-assurance Séance d information de l IASB du 19 mars 2015

Info-assurance Séance d information de l IASB du 19 mars 2015 www.pwc.com/ca/insurance Info-assurance Séance d information de l IASB du 19 mars 2015 Puisque divers points de vue sont analysés lors des réunions de l IASB, et qu il est souvent difficile de décrire

Plus en détail

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital

2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital 2014 Renseignements sur l impôt et les gains en capital VOS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT SPC La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Le 26 octobre 2012 1. Introduction... 1 2. Sociétés déclarantes... 1 3. Données de référence...

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Exposé-sondage. Conseil des normes actuarielles. Avril 2013. Document 213018

Exposé-sondage. Conseil des normes actuarielles. Avril 2013. Document 213018 Exposé-sondage Révisions aux Normes de pratique applicables aux régimes de retraite Hypothèses pour les évaluations de liquidation hypothétique et de solvabilité Conseil des normes actuarielles Avril 2013

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 Chiffre d affaires de 48,5 Mds, en progression organique de + 4,7 % En France : - Fin du cycle de repositionnement tarifaire des enseignes discount (Géant et Leader Price) - Développement

Plus en détail

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC

Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC Mars 2005 Rachat périodique d actions Libérez la valeur de votre entreprise MC La majeure partie des avoirs financiers des propriétaires de petite entreprise est souvent immobilisée dans les actions d

Plus en détail

BOMBARDIER INC. RAPPORT DE GESTION Pour l exercice clos le 31 décembre 2013 SOMMAIRE 6 PAGE AÉRONAUTIQUE 37 TRANSPORT 69 AUTRES 86 RÉTROSPECTIVE FINANCIÈRE 113 Tous les montants présentés dans ce rapport

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF

COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF COLLOQUE SUR LA RETRAITE ET LES PLACEMENTS AU QUÉBEC L INVESTISSEMENT GUIDÉ PAR LE PASSIF LE 20 NOVEMBRE 2014 Sébastien Naud, CFA, M.Sc. Conseiller principal L investissement guidé par le passif Conférenciers

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007

COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET LE 1 ER JUIN 2007 COMMUNIQUÉ pour diffusion immédiate LE 1 ER JUIN 2007 LA BANQUE LAURENTIENNE DÉCLARE UN BÉNÉFICE NET DE 20,7 MILLIONS $ POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE 2007 La Banque Laurentienne du Canada a déclaré un bénéfice

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014

Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Investir en vue d'obtenir un revenu d'actions sur les marchés d aujourd hui Juin 2014 Animatrice : Jennifer McClelland, CFA Vice-présidente et première gestionnaire de portefeuille, Actions canadiennes

Plus en détail

SUPPLÉMENT DE PROSPECTUS (relatif au prospectus préalable de base simplifié daté du 21 mai 2009) Nouvelle émission Le 2 juin 2011

SUPPLÉMENT DE PROSPECTUS (relatif au prospectus préalable de base simplifié daté du 21 mai 2009) Nouvelle émission Le 2 juin 2011 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent supplément de prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Le présent

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL

RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AGF ET ACUITY 2014 RENSEIGNEMENTS SUR L IMPÔT ET LES GAINS EN CAPITAL La présente brochure renferme des renseignements fi scaux afférents à vos investissements et gains en capital

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD

COMMENTAIRE. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD 16 juillet 213 LES MÉNAGES CANADIENS SONT PLUS ENDETTÉS QUE LES MÉNAGES AMÉRICAINS, MAIS UNIQUEMENT PAR SUITE DU RÉCENT DÉSENDETTEMENT AUX ÉTATS-UNIS Faits saillants

Plus en détail

Fonds de revenu fixe Fiducie d obligations à rendement global Phillips, Hager & North Fiducie d obligations à rendement élevé RBC

Fonds de revenu fixe Fiducie d obligations à rendement global Phillips, Hager & North Fiducie d obligations à rendement élevé RBC F O N D S R B C Prospectus simplifié Le 19 décembre 2011 Parts de série O Fonds de revenu fixe Fiducie d obligations à rendement global Phillips, Hager & North Fiducie d obligations à rendement élevé RBC

Plus en détail

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action)

SOMMAIRE DES RÉSULTATS (non audité, en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Symbole boursier (TSX) : PJC.A Communiqué de presse Pour diffusion immédiate LE GROUPE JEAN COUTU RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE FINANCIER 2014 Longueuil, Québec, le 30 avril 2014 Le

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations

Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014. Déclarations prospectives et utilisation d hypothèses et d estimations Rapport de gestion annuel Exercice terminé le 31 décembre 2014 Le présent rapport de gestion relatif aux résultats, à la situation financière et aux flux de trésorerie de Industries Lassonde inc. se doit

Plus en détail

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007

C o r p o r a t i o n F i n a n c i è r e C a n a d a - V i e 2007 Corporation Financière Canada-Vie 2007 RAPPORT ANNUEL APERÇU DE LA COMPAGNIE La Corporation Financière Canada-Vie (la CFCV) est établie depuis 1999. Sa principale filiale, La Compagnie d Assurance du

Plus en détail

GENWORTH MI CANADA INC.

GENWORTH MI CANADA INC. Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Le présent prospectus

Plus en détail

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL

États financiers annuels de. LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL États financiers annuels de LA GREAT-WEST, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE FPG canadien équilibré IG/GWL 31 décembre 2014 FPG canadien équilibré IG/GWL ÉTATS FINANCIERS ANNUELS ÉTATS DE LA SITUATION FINANCIÈRE,

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005

COMPTE DU RÉGIME DE PENSION DE LA GENDARMERIE ROYALE DU CANADA. Comptables agréés Toronto (Ontario) Le 29 avril 2005 Rapport des vérificateurs Au conseil d administration de l Office d investissement des régimes de pensions du secteur public Compte du régime de pension de la Gendarmerie royale du Canada Nous avons vérifié

Plus en détail

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec

Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec Caisse de retraite du Régime de retraite du personnel des CPE et des garderies privées conventionnées du Québec États financiers Accompagnés du rapport des vérificateurs Certification Fiscalité Services-conseils

Plus en détail

Notes techniques relatives aux dépôts des taux d assurance-automobile et des systèmes de classification des risques

Notes techniques relatives aux dépôts des taux d assurance-automobile et des systèmes de classification des risques Notes techniques relatives aux dépôts des taux d assurance-automobile et des systèmes de classification des risques Publiées avec le Bulletin No. A-12/01 de la Commission des services financiers de l Ontario

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT COMMANDITÉ DE BROOKFIELD RENEWABLE ENERGY PARTNERS L.P. CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Février 2015 Un comité du conseil d administration (le «conseil») du commandité (le «commandité») de Brookfield Renewable

Plus en détail

Rapport 2014 sur le financement des régimes de retraite à prestations déterminées en Ontario Survol et résultats choisis 2011-2014

Rapport 2014 sur le financement des régimes de retraite à prestations déterminées en Ontario Survol et résultats choisis 2011-2014 Rapport 2014 sur le financement des de retraite à prestations déterminées en Ontario Survol et résultats choisis 2011-2014 Commission des services financiers de l Ontario Mars 2015 Table des matières 1.0

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise

Solutions d assurance-vie pour les. propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Solutions d assurance-vie pour les propriétaires d entreprise Quel type d assurance-vie convient le mieux aux propriétaires d entreprise? Tout

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005

BANQUE HSBC CANADA RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005 RAPPORT AUX ACTIONNAIRES POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2005 Le bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 212 millions de $CA pour le semestre terminé le 30 juin 2005, soit une

Plus en détail

Norme internationale d information financière 4 Contrats d assurance

Norme internationale d information financière 4 Contrats d assurance Norme internationale d information financière 4 Contrats d assurance Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier l information financière pour les contrats d assurance devant être établie

Plus en détail

Stratégie de vente d options d achat couvertes

Stratégie de vente d options d achat couvertes Stratégie de vente d options d achat couvertes La stratégie de vente d options d achat couvertes, également connue sous le nom de stratégie d achat-vente, est mise en œuvre par la vente d un contrat d

Plus en détail

Comité de la réglementation des assurance de l AAI Le rôle de l actuaire dans le contrôle prudentiel des sociétés d assurances

Comité de la réglementation des assurance de l AAI Le rôle de l actuaire dans le contrôle prudentiel des sociétés d assurances Le rôle de l actuaire dans le contrôle prudentiel Introduction Cette note a pour but d établir la position de l AAI sur le rôle que les actuaires devraient jouer dans le contrôle prudentiel des sociétés

Plus en détail

Conversion des devises

Conversion des devises exposé-sondage CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC PROJET DE NORMES COMPTABLES Conversion des devises Octobre 2009 date limite de réception des commentaires : le 15 JANVIER 2010 Le présent

Plus en détail

Vérification des procédures en fin d exercice

Vérification des procédures en fin d exercice Vérification des procédures en fin d exercice DIVERSIFICATION DE L ÉCONOMIE DE L OUEST CANADA Direction générale de la vérification et de l évaluation Décembre 2011 Table des matières 1.0 Résumé 1 2.0

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail