Table des matières PRÉFACE TECHNIQUES Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières PRÉFACE TECHNIQUES Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes..."

Transcription

1 PRÉFACE TECHNIQUES Radiologie conventionnelle La tomodensitométrie Le cone beam CT L IRM (imagerie par résonnance magnétique) Techniques chirurgicales Principales interventions endoscopiques Principales voies d abord externes La navigation assistée par ordinateur Bibliographie RADIO-ANATOMIE DES CAVITES NASO-SINUSIENNES RAPPEL ANATOMIQUE L éthmoïde Ethmoïde antérieur Ethmoïde postérieur Les sinus maxillaires Les sinus frontaux Les sinus sphénoïdaux VARIANTES ANATOMIQUES Variantes à risque chirurgical Risque hémorragique vital Risque d hématome et de sepsis orbitaire Risque pour le nerf optique Risque de brèche ostéoméningée Variantes à risque de confinement Risque de rétrécissement de l infundibulum maxillaire Risque de rétrécissement du méat moyen et donc de sinusite antérieure Risque de rétrécissement du récessus frontal et donc de sinusite frontale Risque de rétrécissement du méat supérieur Bibliographie

2 BILAN D UNE RHINO-SINUSITE AIGUE Cas particulier des sinusites invasives chez le patient immuno-déprimé La sinusite fongique invasive Bibliographie BILAN D UN DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN CHRONIQUE (DRSC) RHINITE CHRONIQUE SINUSITE LOCALISEE La sinusite localisée antérieure Sinusite dentaire Sinusite de confinement La sinusite localisée postérieure Sinusite fongique non invasive SINUSITE DIFFUSE DANS LE CADRE D UNE POLYPOSE NASO-SINUSIENNE Bilan initial Diagnostic positif Extension et sévérité de la maladie Bilan anatomique précis Suivi Traitement Bilan des polyposes opérées Complications des polyposes opérées Récidive Mucocèle Sténose du récessus frontal Diagnostics différentiels de la polypose naso-sinusienne SINUSITE MAXILLAIRE PLUS Le polype de Killian La pyocèle L aspergillome Le papillome inversé Autres COMBLEMENT UNILATERAL ANTERIEUR ET POSTERIEUR DYSFONCTIONNEMENT RHINO-SINUSIEN RECIDIVANT APRES TRAITEMENT ENDOSCOPIQUE Bibliographie BILAN D UNE TUMEUR Généralités Types histologiques Imagerie des sinus

3 Tumeurs épithéliales Papillome inversé Carcinome épidermoïde Adénocarcinome Carcinomes indifférenciés ou SNUC Carcinome adénoïde kystique (CAK) Autres tumeurs salivaires Tumeurs neuro ectodermiques Neuroblastome olfactif Mélanome malin Carcinome neuro endocrine Schwannome, neurofibrome Tumeurs musculaires Tumeurs vasculaires Angiofibrome naso-pharyngien Polype angiomateux Angiosarcome naso-sinusien Tumeurs hématologiques Lymphome Myélome et plasmocytome Tumeurs osseuses et cartilagineuses Ostéome Dysplasie fibreuse Fibrome ossifiant Kyste osseux anévrysmal Ostéosarcome Chondrome/chondrosarcome Chordome Métastases Tumeurs (ou pseudo tumeurs) dites odontogéniques des maxillaires Améloblastome Myxome odontongène Kyste apico-dentaire Bilan initial d imagerie : Scanner / CBCT IRM Caractérisation tissulaire Bilan d extension des tumeurs malignes Extension orbitaire Extension aux espaces profonds de la face Extension à l étage antérieur de la base du crane Extension à l étage moyen de la base du crânes

4 Extensions périnerveuses Surveillance post thérapeutique Quelques points sur le traitement Particularités de l imagerie des tumeurs malignes opérées Bibliographie BILAN D UNE ANOSMIE Scanner ou cone beam CT Polypose naso-sinusienne Hamartome adénomatoïde des fentes olfactives Obstruction inflammatoire des fentes olfactives Fracture de l étage antérieur de la base du crâne IRM Tumeurs Anosmie congénitale Anosmie post traumatique Bibliographie BILAN D UNE GRANULOMATOSE Maladie de Wegener Sarcoïdose Maladie de Churg et Strauss Maladie de Rosai Dorfman Bibliographie BILAN DE GREFFE OSSEUSE EN IMPLANTOLOGIE Bilan pré greffe osseuse L état du sinus maxillaire Variantes anatomiques à risque de confinement Eléments anatomiques du site receveur L os résiduel Le volume du greffon Types de greffe osseuse Les greffes d origine non osseuse Les greffes alloplastiques Les greffes d origine osseuse Les xénogreffes Les allogreffes d origine humaine Les autogreffes par prélèvement osseux Techniques de greffe osseuse Bilan post greffe osseuse Bilan avant implantation dentaire à 6 mois post greffe Imagerie des sinus

5 Complications immédiates Hémosinus Migration du greffon Sinusite aiguë Complications tardives, différées par rapport au geste chirurgical Kyste du sinus maxillaire Sinusite chronique Résorption tardive de la greffe Bibliographie ABRÉVIATIONS INDEX

IMAGERIE DES SINUSITES CHRONIQUES DE L L ADULTE. Dr Denis Bossard. Imagerie médicale Saint-Jean LYON

IMAGERIE DES SINUSITES CHRONIQUES DE L L ADULTE. Dr Denis Bossard. Imagerie médicale Saint-Jean LYON IMAGERIE DES SINUSITES CHRONIQUES DE L L ADULTE Dr Denis Bossard. Imagerie médicale Saint-Jean LYON Techniques: CLICHES SIMPLES INUTILES en pathologie CHRONIQUE SCANNER Examen de référence Complément de

Plus en détail

Redécouvrir la fente olfactive

Redécouvrir la fente olfactive Redécouvrir la fente olfactive P Henrot 1, R Jankowski 2, T Georgel 2, B Boyer 1, P Troufléau 1, B Grignon 3, C Lorentz 2, S Kacha 2, S Lecocq 3, A Blum 3 1 Service de Radiologie, Centre Alexis Vautrin

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique

Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Le scanner des sinus chez le patient asthmatique Dr JF Papon Service ORL CHU Mondor et CHI Créteil Unité de biomécanique, INSERM U955, Créteil jean-francois.papon@hmn.aphp.fr Les rhinosinusites au cours

Plus en détail

Pathologie inflammatoire des sinus de la face. S. Espinoza CHNO XV-XX Ph. Halimi - HEGP

Pathologie inflammatoire des sinus de la face. S. Espinoza CHNO XV-XX Ph. Halimi - HEGP Pathologie inflammatoire des sinus de la face S. Espinoza CHNO XV-XX Ph. Halimi - HEGP Pathologie inflammatoire des sinus Polypose Naso Sinusienne et Sinusite Fongo Allergique Maladies chroniques de la

Plus en détail

ème PARTIE CONE BEAM EN ODONTOSTOMATOLOGIE: 100 IMAGES CLES. Dr Norbert BELLAICHE Radiologue, Paris

ème PARTIE CONE BEAM EN ODONTOSTOMATOLOGIE: 100 IMAGES CLES. Dr Norbert BELLAICHE Radiologue, Paris CONE BEAM EN ODONTOSTOMATOLOGIE: 100 IMAGES CLES En Médecine, on ne trouve que ce que l on cherche et l on ne cherche que ce que l on connaît. Toute connaissance vient de l expérience, le reste n est qu

Plus en détail

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle Pour le Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) : Relecture

Plus en détail

Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas

Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas Variantes anatomiques des sinus de la face. A propos de 40 cas I.Zaamoune, N.EL Benna, M.Zerhouni, A.Gharbi, A.Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août Hôpital Ibn Rochd. Casablanca Introduction Très fréquentes

Plus en détail

Pratique, indications résultats

Pratique, indications résultats Chirurgie vidéo endoscopique rhinosinusienne assistée par ordinateur Pratique, indications résultats E. Reyt, C. Righini, S. Lavallée, S. Schmerber Clinique ORL CHU Grenoble Laboratoire ECCAMI Chirurgie

Plus en détail

LES MYCOSES NASOSINUSIENNES

LES MYCOSES NASOSINUSIENNES LES MYCOSES NASOSINUSIENNES Les balles fongiques Les balles fongiques («fungus ball») parfois appelées mycétomes ou aspergillomes de façon abusive. 2 Atteintes fongiques localisées, non invasives, non

Plus en détail

Connaissances V. ORL

Connaissances V. ORL Connaissances V. ORL 87 Adénocarcinome de l ethmoïde Item 154. Tumeurs des os primitives et secondaires. Item Fig. 87.1. IRM coupe coronale séquence T1 avec injection et suppression de graisse. 1 : tumeur

Plus en détail

Les tumeurs osseuses du RACHIS

Les tumeurs osseuses du RACHIS Les tumeurs osseuses du RACHIS Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu

Plus en détail

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca - La fosse ptérygo-palatine (F.P.P) est un espace étroit graisseux, lieu

Plus en détail

Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal. 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax

Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal. 1 Service ORL CHU Habib Bourguiba Sfax 2 Service Radiologie CHU Habib Bourguiba Sfax Imagerie de la pathologie isolée du sinus sphénoïdal S. Kallel 1, M. Sellami 1, F. Maalej 1, M. Masmoudi 1, B. SouissI 2, K. Ben mahfoudh 2, I. Charfeddine 1, B. Hammami 1,A. Ghorbel 1 1 Service ORL CHU

Plus en détail

A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M.

A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M. IMAGERIE DES INFECTIONS FUNGIQUES INVASIVES DU MASSIF FACIAL A. Zrig (1), M. Zohd (1), E. Gassab (1), R. Salem (1), MA. Jellali (1), B. Hmida (1), M. Maatouk (2), A. Gassab (1), C. Hafsa (1), M. Golli

Plus en détail

Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien

Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien Exploration du sinus frontal sur un scanner du massif facial : Renseignements utiles au chirurgien M. Boujlel, E. Menif, Y. Arous, K. Nouira, O. Azaiz, M. Ben Messaoud, E. Hamaid, I. Turki, S. Sahtout*,

Plus en détail

LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE. Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO

LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE. Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO LE FIBROME NASOPHARYNGIEN: EXPÉRIENCE DU SERVICE Pr F.Handis,Pr Z.Mallek,Dr N.Ouared,Pr D.Selmane,Service ORL CHU BEO Le fibrome nasopharyngien (F.N.P) est une tumeur rare du nasopharynx qui touche essentiellement

Plus en détail

Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI

Les tumeurs osseuses. Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI Les tumeurs osseuses Dr David GONNELLI Dr Thomas GUIDICELLI Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle

Plus en détail

N. EL BENNA, K. MIYARA, I. ZAAMOUNE, A. ABDELOUAFI. Service de Radiologie - Hôpital 20 Août t CHU Ibn Rochd Casablanca

N. EL BENNA, K. MIYARA, I. ZAAMOUNE, A. ABDELOUAFI. Service de Radiologie - Hôpital 20 Août t CHU Ibn Rochd Casablanca N. EL BENNA, K. MIYARA, I. ZAAMOUNE, A. ABDELOUAFI Service de Radiologie - Hôpital 20 Août t 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca INTRODUCTION Affection osseuse congénitale nitale bénigneb Pathogénie inconnue,

Plus en détail

APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX

APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX APPORT DE L IMAGERIE DANS LE DIAGNOSTIC DES POLYPES ANTROCHOANAUX C. Chammakhi Jemli 1, A. Ben Othman 1, M. Ben Amor 2, N. Saddoud 2, C. Mbarek 2, A. Lekhdim 2 1. Service de Radiologie Hôpital Habib Thameur,

Plus en détail

Cancers des sinus et des fosses nasales

Cancers des sinus et des fosses nasales Chapitre 8 Cancers des sinus et des fosses nasales Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Les cancers des sinus de la face représentent

Plus en détail

SINUSITES AIGUËS. Formes. Physiopath. Ethmoïdite aiguë. Sinusite maxillaire et frontale. Formes cliniques. Sinusite sphénoïdale

SINUSITES AIGUËS. Formes. Physiopath. Ethmoïdite aiguë. Sinusite maxillaire et frontale. Formes cliniques. Sinusite sphénoïdale SINUSITES AIGUËS Physiopath Ethmoïde : naissance / autres à partir de 3 ans Virales ++++ Germes ORL : Pneumocoque, haemophilus influenzae, moxarella catarrhalis Germes dentaire : Anaérobies Formes Sinusite

Plus en détail

L adénocarcinome des travailleurs. confirmation par le scanner

L adénocarcinome des travailleurs. confirmation par le scanner L adénocarcinome des travailleurs du bois naît dans la fente olfactive: confirmation par le scanner P Henrot 1, T Georgel 2, B Grignon 3, S Kacha 2, R Jankowski 2 1 Service de Radiologie, Centre Alexis

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Les tumeurs osseuses Tumeurs osseuses Tumeurs productrices de tissu osseux Tumeurs productrices de tissu cartilagineux Tumeurs à cellules géantes Tumeurs de la moelle osseuse Tumeurs du tissu conjonctif

Plus en détail

item 203 Opacité et Masses Intra-Thoracique

item 203 Opacité et Masses Intra-Thoracique item 203 Opacité et Masses Intra-Thoracique malin bénin Sexe masculin + Age > 50 ans ++ tabagisme ++ Il n y a pas de seuil au-dessous duquel fumer n expose pas à risque accru de CBP Exposition à des +

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EXOPHTALMIE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EXOPHTALMIE Dr. ROUBEROL Service d Ophtalmologie HOPITAL CROIX ROUSSE CONDUITE A TENIR DEVANT UNE EXOPHTALMIE I - SEMEIOLOGIE DE L EXOPHTALMIE ➀ Diagnostic positif : a) Clinique de face de profil : Protusion Quantification

Plus en détail

CONE BEAM ET SINUSITES ODONTOGENES

CONE BEAM ET SINUSITES ODONTOGENES 63 IMAGERIE CONE BEAM ET SINUSITES ODONTOGENES Dr Norbert Bellaiche, Radiologue, Paris Fig.1 Anatomie cone beam des sinus de la face : Noter la densité aérique des sinus (noirs) et la muqueuse sinusienne

Plus en détail

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial

Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial Radioanatomie des foramens et canaux du massif facial 0.Amriss, N.Moussali, N.Elbenna, A.Gharbi, A.abdelouafi Service de Radiologie 20 Aout CHU IBN ROCHD. Casablanca. Maroc Introduction Le massif facial

Plus en détail

Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE

Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE Tumeurs naso-sinusiennes rares: Aproche diagnostique TDM et IRM SERVICE D IMAGERIE MEDICALE HOPITAL LA RABTA. TUNISIE INTRODUCTION Les tumeurs nasosinusiennes sont dominées par les tumeurs primitives d

Plus en détail

TUMEURS ORL: EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS

TUMEURS ORL: EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS TUMEURS ORL: EN DEHORS DES SENTIERS BATTUS J Vicente (1), JL Lamboley (1), S Tringali (2), G Landry (1), M Gignier (1), Y Berthezène (1), C Dubreuil (2) (1) Service d imagerie et de chirurgie ORL, Hôpital

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

FACE- SINUS- MANDIBULE. Docteur Domi7lle MILLON UCL Saint Luc

FACE- SINUS- MANDIBULE. Docteur Domi7lle MILLON UCL Saint Luc FACE- SINUS- MANDIBULE Docteur Domi7lle MILLON UCL Saint Luc Face : - Rappels anatomiques - Fracture du maxillaire - Fractures de Lefort - Fracture de l os zygoma7que - Fracture du cadre orbitaire - Fracture

Plus en détail

IMAGERIE DES ATTEINTES ORL DE LA SARCOIDOSE RADHOUANI I, CHERIF I, BEN ROMDHANE M H, DUCHEMANN B, BRILLET P Y

IMAGERIE DES ATTEINTES ORL DE LA SARCOIDOSE RADHOUANI I, CHERIF I, BEN ROMDHANE M H, DUCHEMANN B, BRILLET P Y IMAGERIE DES ATTEINTES ORL DE LA SARCOIDOSE RADHOUANI I, CHERIF I, BEN ROMDHANE M H, DUCHEMANN B, BRILLET P Y HOPITAL AVICENNE BOBIGNY France JFR 2013 OBJECTIFS Décrire et illustrer les aspects tomodensitométriques

Plus en détail

Conduite à tenir devant une sinusite chronique

Conduite à tenir devant une sinusite chronique Conduite à tenir devant une sinusite chronique Jean-François Papon Service d ORL et de Chirurgie Cervico-Faciale, CHU Kremlin-Bicêtre jean-francois.papon@aphp.fr ERL 7240 duction 2ics ite. Déclaration

Plus en détail

Tumeurs malignes du massif facial: à propos de 14 cas

Tumeurs malignes du massif facial: à propos de 14 cas Tumeurs malignes du massif facial: à propos de 14 cas CH.Chammakhi-Jemli, S.Mkaouar,* O.Ben Gamra, W.Zouaoui, A.Mami, H.Mzabi, S.Sehili-Briki, *A.Elkhedim, MH.Daghfous. Service de Radiologie Hôpital Habib

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS OCULO-ORBITAIRES (À PROPOS DE 40 CAS)

IMAGERIE DES TUMEURS OCULO-ORBITAIRES (À PROPOS DE 40 CAS) IMAGERIE DES TUMEURS OCULO-ORBITAIRES MALIGNES (À PROPOS DE 40 CAS) INTRODUCTION Les processus expansifs malins rencontrés dans l orbite sont de nature très diverse. Parmi les tumeurs intra-orbitaires:

Plus en détail

Diagnostic d'une polypose naso-sinusienne

Diagnostic d'une polypose naso-sinusienne Diagnostic d'une polypose naso-sinusienne Author : dr-jahidi I- INTRODUCTION Lapolypose naso-sinusienne est l inflammation chronique de la muqueuse naso-sinusienne aboutissant à sa dégénérescence oedémateuse

Plus en détail

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant

Tumeurs Bénignes 2. TCG Kyste Anévrysmal. Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Tumeurs Bénignes 2 TCG Kyste Anévrysmal Kyste osseux essentiel Fibrome non ossifiant Introduction Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30 ans (16 à 64) 80 % entre 15 et 30 Hommes

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

This article appeared in a journal published by Elsevier. The attached copy is furnished to the author for internal non-commercial research and

This article appeared in a journal published by Elsevier. The attached copy is furnished to the author for internal non-commercial research and This article appeared in a journal published by Elsevier. The attached copy is furnished to the author for internal non-commercial research and education use, including for instruction at the authors institution

Plus en détail

Introduction Améloblastome : la plus fréquente des tumeurs épithéliales odontogéniques(50%). Agressivité locale et récidive conditionnent son pronosti

Introduction Améloblastome : la plus fréquente des tumeurs épithéliales odontogéniques(50%). Agressivité locale et récidive conditionnent son pronosti IMAGERIE DES AMELOBLASTOMES (A propos de 20 cas) S. Saoud, I. Mimouni, A. Gharbi, N. Moussali, N. El Benna, A. Abdelouafi Casablanca - Maroc Journées Françaises de Radiologie. Octobre 2010 Introduction

Plus en détail

Le scanner dans les traumatismes de la face

Le scanner dans les traumatismes de la face Le scanner dans les traumatismes de la face N Messaoudi S Draouat Service de radiologie, CHU Constantine, Algérie PLAN I. Introduction II. Objectifs III. Rappel anatomique IV. Mécanisme V. Imagerie Matériels

Plus en détail

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE

LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE LES VARIANTES ANATOMIQUES DES SINUS DE LA FACE F BEN AMARA*, NTOUMI*, ASALEM*, NBOUGHANMI*, HRAJHI*, R HAMZA*, N MNIF* M MARRAKCHI**, H HAJRI**, M FERJAOUI** *: Service d Imagerie Médicale Hôpital Charles

Plus en détail

154. Tumeurs des os, primitives et secondaires

154. Tumeurs des os, primitives et secondaires Sommaire 154. Tumeurs des os, primitives et secondaires diagnostic Imagerie Clichés standards 2 incidences (indispensables) - En faveur d une tumeurs maligne primitive : localisation «autour du genou»,

Plus en détail

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

Table des Matières. Chapitre 1 - Scrotum normal : embryologie et anatomie Chapitre 2 - Imagerie ultrasonore du scrotum normal...

Table des Matières. Chapitre 1 - Scrotum normal : embryologie et anatomie Chapitre 2 - Imagerie ultrasonore du scrotum normal... Table des Matières Chapitre 1 - Scrotum normal : embryologie et anatomie...15 Développement embryologique du scrotum...17 Testicule...17 Tube excréteur...17 Migration testiculaire...18 Anatomie microscopique...19

Plus en détail

DYSFONCTIONNEMENT RHINOSINUSIEN CHRONIQUE ET DEFICIT IMMUNITAIRE

DYSFONCTIONNEMENT RHINOSINUSIEN CHRONIQUE ET DEFICIT IMMUNITAIRE DYSFONCTIONNEMENT RHINOSINUSIEN CHRONIQUE ET DEFICIT IMMUNITAIRE Dr Geoffrey Mortuaire, MD PhD Service d ORL et de Chirurgie Cervico-faciale, CHRU Lille LIRIC - UMR 995 Inserm / Université Lille 2 / CHRU

Plus en détail

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une

Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une Cellulite orbitaire: affection grave et urgence thérapeutique. Met en jeu le pronostic visuel et vital. Peut compliquer un traumatisme oculaire, une sinusite ou être secondaire à une affection oculaire

Plus en détail

Item 145 : Tumeurs malignes du rhinopharynx.

Item 145 : Tumeurs malignes du rhinopharynx. Item 145 : Tumeurs malignes du rhinopharynx. OBJECTIFS savoir diagnostiquer une tumeur du rhinopharynx apprécier les signes de gravité et les facteurs pronostiques l'étudiant doit connaître les stratégies

Plus en détail

I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC

I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC Imagerie de l exophtalmie tumorale de l enfant I. AINEB, S.SALAM. MARDHI, K. CHBANI, L. OUZIDANE SERVICE DE RADIOLOGIE PEDIATRIQUE. CHU IBN ROCHD. CASABLANCA - MAROC INTRODUCTION Exophtalmie : protrusion

Plus en détail

NOUVELLES TECHNIQUES : LA NAVIGATION CHIRURGICALE APPLICATIONS EN NEUROCHIRURGIE (NEURONAVIGATION) ET CHIRURGIE ORL

NOUVELLES TECHNIQUES : LA NAVIGATION CHIRURGICALE APPLICATIONS EN NEUROCHIRURGIE (NEURONAVIGATION) ET CHIRURGIE ORL NOUVELLES TECHNIQUES : LA NAVIGATION CHIRURGICALE APPLICATIONS EN NEUROCHIRURGIE (NEURONAVIGATION) ET CHIRURGIE ORL «Science sans conscience n est que ruine de l âme» François Rabelais Le cerveau est un

Plus en détail

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS

KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS KYSTE OSSEUX ANEVRYSMAL A LOCALISATION TEMPORO- OCCIPITALE A PROPOS D UN CAS M. FIKRI, A. EL QUESSAR, MR EL HASSANI, N. CHAKIR, N. BOUKHRISSI, M. JIDDANE Service de NeuroRadiologie Hôpital des spécialités.

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM Z.JAMALEDDINE; S.ELHADDAD, R.LATIB, I.CHAMI. M. BOUJIDA, L.JROUNDI Institut Nationale D oncologie Service de Radiologie RABAT MAROC INTRODUCTION Cavum ou nasopharynx

Plus en détail

Obstruction nasale Dr Mergham

Obstruction nasale Dr Mergham I- Généralités Obstruction nasale Dr Mergham 2016-2017 Les troubles de la perméabilité nasale sont dominés par l obstruction nasale. Elle constitue d ailleurs un symptôme fréquent accompagnant la plupart

Plus en détail

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6

Table des matières ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 ITEM 56 OSTÉOPOROSE Diagnostic... 3 Traitement... 6 Suivi... 6 TABLE DES MATIÈRES VII Table des matières Note de l auteur... V Liste des abréviations... XIII Liste des items du programme de DCEM2-DCEM4... XVII ITEM 53 RÉÉDUCATION ET RÉADAPTATION... 1 Kinésithérapie...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM

GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM N AIDI, R BENNACEUR, F ABIDI, F BEN AMARA, R HAMZA, H RAJHI, N MNIF Service d Imagerie Médicale EPS Charles Nicolle. Tunis TUNISIE OBJECTIFS La maîtrise de la radio anatomie

Plus en détail

Épistaxis. Chapitre Épidémiologie. 2. Anatomie et vascularisation. 3. Prise en charge en urgence Apprécier la gravité

Épistaxis. Chapitre Épidémiologie. 2. Anatomie et vascularisation. 3. Prise en charge en urgence Apprécier la gravité Chapitre 43 Épistaxis R. KANIA, K. ALTABAA 1. Épidémiologie La plus fréquente des urgences ORL (SAU Larib : 13 % des motifs de consultation et 15 % des causes hospitalisations). 95 % ne nécessitent pas

Plus en détail

OSTEOME CHOROIDIEN. Dr Wilfried ROQUET. Centre Universitaire Ophtalmologique de Créteil

OSTEOME CHOROIDIEN. Dr Wilfried ROQUET. Centre Universitaire Ophtalmologique de Créteil Dr Wilfried ROQUET Presenté par Van Dyk en 1978 puis décrit simultanement en 1979 par Gass et William. La tumeur correspond à une ossification de la choroide avec des travées osseuses et des espaces caverneux

Plus en détail

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé

LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES. J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé LE POINT SUR LES TUMEURS OSSEUSES A CELLULES GÉANTES J. Cazejust, R. Campagna, F. Thévenin, F. Larousserie, A. Chevrot, J-L Drapé Service de radiologie B Hôpital Cochin Définition Tumeur osseuse primitive

Plus en détail

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE.

ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. ETUDE RETROSPECTIVE DE FAUX POSITIFS ET NEGATIFS DE LA TEP-TDM DANS LE CANCER DU POUMON. APPORT DE LA TOMODENSITOMETRIE. J Bréhant, M Foinant, AC Souteyrand, A Lhoste et JL Michel Radiologie A CHU Gabriel

Plus en détail

Histoire naturelle du cancer

Histoire naturelle du cancer TUMEURS MALIGNES Histoire naturelle du cancer - Transformation cancéreuse d une cellule - Expansion clonale de la cellule cancéreuse - Lésions cancéreuses pré-invasives: dysplasies, carcinome in situ -

Plus en détail

Les variantes anatomiques des sinus de la face

Les variantes anatomiques des sinus de la face Revue iconographique didactique Boutet C (1), Alix T (2), Tillaux M (1), Baud J (1), Babin E (3), Hamon M (1) (1) Service de Neuroradiologie, CHU Caen (2) Service de Chirurgie Maxillo-Faciale et Plastique,

Plus en détail

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES

TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS OSSEUSES à CELLULES GÉANTES TUMEURS à CELLULES GÉANTES Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Tumeurs à cellules géantes Rareté (4 à 10% des tumeurs primitives osseuses) Age moyen : 30

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Radiologie»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Radiologie» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Radiologie» 1. Informations de base - Matière d enseignement: RADIOLOGIE - Public cible : Etudiants de 3éme année de médecine - Nombre

Plus en détail

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens

Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage. ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens Correspondance des numéros d items traités dans cet ouvrage ITEM n 290 / INTITULE Le médecin préleveur de cellules et/ou de tissus pour des examens d Anatomie et Cytologie Pathologiques : connaitre les

Plus en détail

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille

Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Armelle RENAUD Département d imagerie Centre Oscar Lambret, Lille Chez l enfant et l adolescent RADIOGRAPHIES Traumatisme + ++ Douleur osseuse Tuméfaction «Anomalie» osseuse Tumeurs bénignes >>> malignes

Plus en détail

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

L. Sbihi, S. Sedrati, R. Dafiri Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat - Maroc

L. Sbihi, S. Sedrati, R. Dafiri Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat - Maroc L. Sbihi, S. Sedrati, R. Dafiri Service de Radiologie, Hôpital d Enfants-Maternité, CHU Rabat - Maroc JFR2010 Objectifs Rappeler la gamme diagnostique des tumeurs maxillomandibulaires non odontogéniques

Plus en détail

Auréline MIGNOT (IHN)

Auréline MIGNOT (IHN) Auréline MIGNOT (IHN) Bilan d une masse liquidienne découverte en échographie chez un homme de 58 ans Quels sont les principaux items sémiologiques à retenir pour l'identification de cette lésion Formation

Plus en détail

Imagerie des sarcomes osseux

Imagerie des sarcomes osseux Imagerie des sarcomes osseux DU carcinologie, 21 Mars 2014 GUSTAVE ROUSSY Institut de cancérologie VILLEJUIF. www.igr.fr Bérénice BOULET, institut Claudius Regaud, TOULOUSE RARE : Entre 0,2 et 0,5 % des

Plus en détail

Diagnostic de la sinusite maxillaire chronique II RAPPELS ANATOMIQUES : III DIAGNOSTIC POSITIF : Author : dr-jahidi I INTRODUCTION :

Diagnostic de la sinusite maxillaire chronique II RAPPELS ANATOMIQUES : III DIAGNOSTIC POSITIF : Author : dr-jahidi I INTRODUCTION : Diagnostic de la sinusite maxillaire chronique Author : dr-jahidi I INTRODUCTION : La sinusite maxillaire chronique se caractérise par un dysfonctionnement de la muqueuse sinusienne, continu, évoluant

Plus en détail

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE

L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE L IMAGERIE EN PATHOLOGIE OSTÉO-ARTICULAIRE I- Radiographies standard I.1- Généralités I.2- Anomalie de densité I.3- Calcifications I.4- Anomalies de structure Plan de cours II- Arthrographie III- Tomodensitométrie

Plus en détail

Dr Righini Christian Adrien

Dr Righini Christian Adrien Infections naso-sinusiennes de l adulte et de l enfant CAT devant une obstruction nasale Dr Righini Christian Adrien Clinique ORL Pôle TCCR CHU de Grenoble CRighini@chu-grenoble.fr Question 1 Quel sinus

Plus en détail

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2

ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie. Cas 2 ED Anatomie Pathologique UE Cancérologie Cas 2 L3 2016-2017 Cas clinique Un homme de 60 ans, sans antécédent personnel ni familial, vient vous consulter car il a découvert depuis 4 mois un "ganglion" dans

Plus en détail

S Sedrati, N Allali, M Chellaoui, L Chat, R Dafiri

S Sedrati, N Allali, M Chellaoui, L Chat, R Dafiri Le Rétinoblastome Quel est l apport de l imagerie dans la prise en charge? S Sedrati, N Allali, M Chellaoui, L Chat, R Dafiri Service De Radio Pédiatrie, Hôpital D enfants Maternité CHU de Rabat Introduction

Plus en détail

S.Semlali Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d instruction Mohamed V. Rabat. Maroc

S.Semlali Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d instruction Mohamed V. Rabat. Maroc I.En-nafaa, T. Africha, A. Cisse, N. Hammoune, S. Chaouir, T.Amil, A.Hanine, aaa, c a, C sse, a ou e,s C aou,, a e, S.Semlali Service d imagerie médicale, Hôpital Militaire d instruction Mohamed V. Rabat.

Plus en détail

Ministre de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique. Faculté de Médecine Constantine. Département de Medecine Dentaire

Ministre de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique. Faculté de Médecine Constantine. Département de Medecine Dentaire Ministre de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Faculté de Médecine Constantine Département de Medecine Dentaire Ostéologie : PROGRAMME DE PATHOLOGIE BUCCO-DENTAIRE Maxillaire Supérieur

Plus en détail

IMAGERIE MUSCULO-SQUELETTIQUE

IMAGERIE MUSCULO-SQUELETTIQUE IMAGERIE MUSCULO-SQUELETTIQUE Rédacteurs : Pour la Société d Imagerie Musculo Squelettique (SIMS) : Valérie Bousson, Jean-Luc Drapé, Antoine Feydy, Jean-Denis Laredo, Christian Vallée Relecture : Pour

Plus en détail

Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004

Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Pré-Requis : Tumeurs osseuses primitives (154a) Professeur Philippe MERLOZ Octobre 2004 Histologie du tissu osseux et cartilagineux (composantes cellulaires) Résumé : Les tumeurs osseuses primitives sont

Plus en détail

CHIRURGIE DE LA TRACHEE

CHIRURGIE DE LA TRACHEE CHIRURGIE DE LA TRACHEE Jean-François REGNARD Hôpital Cochin Jean-francois.regnard@cch.aphp.fr CHIRURGIE DE LA TRACHEE Tumeurs trachéales Sténoses trachéales post-intubation post-trachéotomie congénitale

Plus en détail

Dans la collection «Imagerie médicale» sous la direction d Henri Nahum

Dans la collection «Imagerie médicale» sous la direction d Henri Nahum Dans la collection «Imagerie médicale» sous la direction d Henri Nahum Imagerie : du fœtus au nouveau-né, par C. Garel et M. Cassart Imagerie de l appareil génito-urinaire, par O. Hélénon Imagerie de la

Plus en détail

"Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine

Le nez bouché Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine "Le nez bouché" Quelle imagerie et pourquoi? Dr Pierre Lindas Sce ORL et CCF Hôpital Ste Blandine Radio anatomie Normale Les sinus frontaux : à partir de 4 ans Taille adulte vers 16-20 ans Agénésie ou

Plus en détail

ORBITE I. ANATOMIE II. RADIOLOGIE STANDARD III. TDM IV. IRM V. ECHOGRAPHIE VI. PATHOLOGIE VII. CORPS ETRANGER VIII.

ORBITE I. ANATOMIE II. RADIOLOGIE STANDARD III. TDM IV. IRM V. ECHOGRAPHIE VI. PATHOLOGIE VII. CORPS ETRANGER VIII. ORBITE I. ANATOMIE II. RADIOLOGIE STANDARD III. TDM IV. IRM V. ECHOGRAPHIE VI. PATHOLOGIE VII. CORPS ETRANGER VIII. VOIES LACRYMALES Page 1 sur 18 L'exploration radiologique de l'orbite est fréquemment

Plus en détail

Spécialistes INDEX. Page APPAREIL AUDITIF... U-2. Oreille externe... U-2 Oreille moyenne... U-3 Oreille interne... U-5. MAJ 88 / juillet 2015 / 99 U-1

Spécialistes INDEX. Page APPAREIL AUDITIF... U-2. Oreille externe... U-2 Oreille moyenne... U-3 Oreille interne... U-5. MAJ 88 / juillet 2015 / 99 U-1 INDEX INDEX Page APPAREIL AUDITIF......................................... U-2 Oreille externe................................................... U-2 Oreille moyenne.................................................

Plus en détail

Item 88 (ex item 270) Pathologie des glandes salivaires Collège Français des Pathologistes (CoPath)

Item 88 (ex item 270) Pathologie des glandes salivaires Collège Français des Pathologistes (CoPath) Item 88 (ex item 270) Pathologie des glandes salivaires Collège Français des Pathologistes (CoPath) 2013 1 Table des matières 1. Prérequis... 3 2. Pathologie tumorale des glandes salivaires... 3 2.1. Généralités...

Plus en détail

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant

299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant Sommaire 299. Boiterie et troubles de la démarche chez l enfant principales hypothèses diagnostic et examens complémentaires pertinents imagerie Clichés standards - Bassin de face, hanche de profil (Lowenstein,

Plus en détail

A ZRIG, E GASSAB, MA JELLALI, R SALEM, J SAAD, W MNARI, M MAATOUK, C HAFSA, J KOUBAA, M GOLLI

A ZRIG, E GASSAB, MA JELLALI, R SALEM, J SAAD, W MNARI, M MAATOUK, C HAFSA, J KOUBAA, M GOLLI A ZRIG, E GASSAB, MA JELLALI, R SALEM, J SAAD, W MNARI, M MAATOUK, C HAFSA, J KOUBAA, M GOLLI Services d Imagerie Médicale et d ORL - CHU Monastir-Tunisie JFR 2011 INTRODUCTION Lésions variées et peu fréquentes

Plus en détail

L3 / UE 2 Cancérologie Enseignement transversal des bases de la cancérologie

L3 / UE 2 Cancérologie Enseignement transversal des bases de la cancérologie L3 / UE 2 Cancérologie Enseignement transversal des bases de la cancérologie Pré-requis : MOOC Stratégies diagnostiques des cancers sur https://www.fun-mooc.fr/ Adresse web du site universitaire: http://moodle.sorbonneparis-cite.fr/,

Plus en détail

SINUSITE MAXILLAIRE AIGUE

SINUSITE MAXILLAIRE AIGUE SINUSITE MAXILLAIRE AIGUE I Définition Elle se définit comme une infection aiguë de la muqueuse du sinus maxillaire. C est une affection fréquente vue dans le cadre de l urgence. C est une complication

Plus en détail

Module 7 - Edition Item 90 version 01 du page 1 Copyright CMIT ITEM N 90 INFECTIONS NASO-SINUSIENNES DE L ENFANT ET DE L ADULTE.

Module 7 - Edition Item 90 version 01 du page 1 Copyright CMIT ITEM N 90 INFECTIONS NASO-SINUSIENNES DE L ENFANT ET DE L ADULTE. Module 7 - Edition 2004 - Item 90 version 01 du 02 01 2004 page 1 ITEM N 90 INFECTIONS NASO-SINUSIENNES DE L ENFANT ET DE L ADULTE. OBJECTIFS TERMINAUX I. Diagnostiquer une rhino-sinusite aiguë. II. Argumenter

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

A.Aissa, N.Mallat, R.Alouini Service d imagerie médicale Hôpital Ibn El Jazzar de Kairouan Tunisie. JFR Octobre 2013

A.Aissa, N.Mallat, R.Alouini Service d imagerie médicale Hôpital Ibn El Jazzar de Kairouan Tunisie. JFR Octobre 2013 A.Aissa, N.Mallat, R.Alouini Service d imagerie médicale Hôpital Ibn El Jazzar de Kairouan Tunisie JFR Octobre 2013 Le syndrome de Kartagener est une maladie génétique rare à transmission autosomique récessive.

Plus en détail

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY

Rhinologie. Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY Rhinologie Dr. MELINTE Sce.. ORL Pr. SIMON NANCY APPAREIL NASAL : pyramide nasale + fosses nasales! Pyramide nasale: Squelette osteocartilagineux os propres du nez, cartilages triangulaires et alaires)!

Plus en détail

Intérêt de l échographie- Doppler (EDC) pour le diagnostic des lésions de la glande lacrymale

Intérêt de l échographie- Doppler (EDC) pour le diagnostic des lésions de la glande lacrymale Intérêt de l échographie- Doppler (EDC) pour le diagnostic des lésions de la glande lacrymale F.Lafitte, M.Boucenna, (1) (2) P. Koskas (1), E. Nau (1), O. Bergès (1). (1): Fondation ophtalmologique Adolphe

Plus en détail

DES Radiodiagnostic Secteur de Neuroradiologie. Imagerie des rochers VII VIII

DES Radiodiagnostic Secteur de Neuroradiologie. Imagerie des rochers VII VIII DES Radiodiagnostic Secteur de Neuroradiologie Imagerie des rochers Paquet Acoustico- Facial VII VIII Paralysie faciale Rocher otologique Dr Thierry Duprez 11.12.2015 UCL-St-Luc Nerfs crâniens Au départ

Plus en détail

Rhinites et rhinosinusite. Rhinosinusite 1

Rhinites et rhinosinusite. Rhinosinusite 1 Rhinites et rhinosinusite Rhinosinusite 1 DEMARCHE DIAGNOSTIQUE Symptômes Douleur, éternuement, rhinorhée antérieure et postérieure, épistaxis, obstruction nasale, troubles de l odorat et du goût. Syndromes

Plus en détail

TUMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique

TUMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique UMEUR BENIGNE VRAIE L adénome colique P M S M CI POLYPE COLIQUE: coupe macroscopique après fixation formolée d un polype pédiculé colique; Le pédicule (P) est grêle. La muqueuse (M), la séreuse et la graisse

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques M Mahi*, A Akhaddar**, J El Fenni*, M Benameur*, S Chaouir*. *Services d Imagerie Médicale ** Service de neurochirurgie Hôpital Militaire d Instruction

Plus en détail

Imagerie des ostéosarcomes

Imagerie des ostéosarcomes Imagerie des ostéosarcomes GETO-GSF Nantes 27 Juin 2014 Bérénice BOULET Institut Universitaire du Cancer Toulouse. Oncopole Institut Claudius Regaud Ostéosarcome : - ostéo : produisant de l os - sarcome

Plus en détail