Manager le SaaS 23 juin 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Manager le SaaS 23 juin 2015"

Transcription

1 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Manager le SaaS 23 juin 2015 Manager le SaaS

2 L objectif des ateliers - Faire se rencontrer clients / prestataires / consultants / éducation en dehors de tout cadre commercial - Mettre en perspective les apports d un référentiel comme escm et les bénéfices que l on peut en tirer - Faire émerger quelques bonnes pratiques, quelques idées nouvelles que chacun puisse repartir ce soir avec une idée, une perspective ou un point de vue nouveaux Manager le SaaS

3 Manager le SaaS 14h- Saas: Chiffres clés, évolutions du Saas, bonnes pratiques émergentes 14h15- Témoignages - Jean-Pierre Bayol (France IT) : transformation des éditeurs en acteurs du SaaS - Céline Delemazure (Mutuelle générale/taores) : 10% du SI dans le Saas? Retour d'expérience(s). 15h15- ateliers façon «serious game» 17h30- Restitutions des Ateliers / Questions Réponses 18h- Conclusion & cocktail Manager le SaaS

4 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Introduction et chiffres clés Renaud Brosse, Ae-SCM

5 Manager le SaaS Les chiffres clés

6 Le SaaS est LE marché cœur du Cloud computing (même si bizarrement le IaaS Occupe beaucoup plus les esprits). Il occupe déjà une part significative de la dépense et pèsera à terme 10, 15, 20% du SI.

7 10 nouveaux canons de la beauté On ne peut plus développer ou proposer une application (ou un service) comme en 2012 et le SaaS est l un des modes de delivery de ces nouveaux canons Omnichannel /AnyX Multi-device et mobile Cloud based 24x7 Ultraperformance et scalable à l infini Plaisir Auto-apprentissage Simple Fun Riche Haute Fréquence Livraisons rapides Redesign fréquent Low cost Modèle freemium Sociale Contextualisée Géolocalisée Customisée selon l utilisateur Ecosystématique API et data driven Confiance Sécurité de l information Privacy Fournie par un tiers de confiance Intelligence Intègre de l intelligence : algorithme, anticipation des usages, conseil,

8 Les bénéfices du SaaS sont significatifs Pour les clients - Elasticité, facilité d usage - Facturation à l usage et lisibilité des coûts - Des fonctionnalités nouvelles : collaboratif, effet plateforme, API, interfaces nativement mobiles - 24x7 natif - Time to market - Robustesse applicative. - Accessibilité pour les PME/ETI - Effets de plateforme et intégration facilité de tiers (partenaires, clients, fournisseurs) Pour les éditeurs - Un renouvellement de la concurrence - Des coûts de vente réduits, des coûts de distribution anéantis - Un marketing viral, grâce au freemium - Des marchés nativement mondiaux - L opportunité de créer des niches nouvelles - Des revenus réguliers et contrôlés - La fin du piratage des licences? - Des opportunités de contenu à valeur ajoutée : offres mixtes Data + Applications Manager le SaaS

9 Mais le SaaS pose aussi des challenges multiples L immaturité des pratiques - Sécurité - Engagements de services - Gouvernance et pilotage - Pièges financiers et contractuels; la maitrise des coûts. - Gestion du cycle de vie - Interopérabilité - Chaine de delivery - Réversibilité - Shadow IT : l immaturité des métiers - Impact sur les infrastructures (PC, réseaux) La transformation des acteurs - Les éditeurs changent de métier éditeur + exploitant de services hautement disponibles et massifiés. - Investissements massifs pour les éditeurs, avec perte (temporaire) de revenus. - Vendeur Marketing Internet - Quel rôle pour l IT face à des utilisateurs immatures et «libérés» - Pression très forte sur les intégrateurs, distributeurs et cabinets d AMOA.

10 Et e-scm la dedans? Quelle est la position de escm dans le contexte du SaaS? Dans le contexte évolutif, multi-forme, complexe du cloud computing, e-scm peut aider à structurer l approche, les décisions et le pilotage de services cloud, tant côté fournisseur que client. Dialoguer et challenger les prestéditeurs Traduire les besoins métiers en exigences fonctionnelles ou techniques Piloter efficacement les prestéditeurs Garantir la cohérence des SI internes, externalisés ou cloudifiés Manager le SaaS

11 Domaines de pratiques escm Centraliser l expertise pilotage/contractualisation Dans escm, on parle de «domaines» de bonne pratique. pour garantir Certaines un apprentissage Définir une stratégie d emploi bonnes pratiques s implémentent par des processus, d autres par des activités soutenu du SaaS en lien avec plus ponctuelles (exemple : l architecture planifier la d entreprise réversibilité). Pratiques Permanentes Stratégie de Sourcing Gouvernance Phase Analyse Redéfinir la proposition de valeur de l IT : accompagnante et libératrice pour les métiers; Analyse des Opportunités gardien du cadre de cohérence Approche du Sourcing Gestion de la Valeur Gestion de la Performance Phase Démarrage Planification Evaluation des fournisseurs Contractualisation Conception et Déploiement des services Conduite du changement Organisationnel Gestion des Relations Gestion des connaissances Gestion des Ressources Humaines Phase Fourniture Adapter le modèle à des acteurs immatures. Intégrer le fonctionnel et l exploitant dans le pilotage. Management des services sourcés Définir Transfert le service des de façon mature : produit services+ service Négocier pied à pied avec les fournisseurs pour ré-imposer des pratiques contractuelles Avec un rythme claires. «agile», sans viser la perfection 11 Gestion des Risques Gestion des Technologies Etre clair et actif sur les exigences et risques de sécurité, de conformité et de protection de la vie privée. Piloter cycle de vie applicatif ET qualité de service, en vous dotant d outils adaptés. Phase Réversibilité Evaluer l impact sur les réseaux et infrastructures Planification et Exécution de la réversibilité 1 phase propre à escm-cl 9 domaines communs 2 domaines propres à SP 7 domaines propres à CL

12 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Témoignage : «Accompagner la mutation de l écosystème des acteurs français» Jean-Pierre Bayol, Digital Place & France IT

13 Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Témoignage : «10% des applications dans le SaaS» Céline Delemazure Mutuelle Générale

14 Retour d expérience sur la gestion des Software as a Service Qui est La Mutuelle Générale? 10 % des applications dans le SaaS Constat à mon arrivée Légitimité vis-à-vis des acteurs métiers Pilotage opérationnel insuffisant Formalisation des pré-requis dans les Appels d offres Conclusion 14 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

15 Qui sommes-nous? 3 ème mutuelle française Plus de 70 ans d expérience Une histoire liée à La Poste et France Télécom Une mutuelle aujourd hui ouverte à tous Chiffre clés de La Mutuelle Générale 2054 salariés Un réseau national de 104 points d accueil (y compris les DOM) Plus de 1,3 million de personnes protégées Taores GIE, service informatique de La Mutuelle Générale 15 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

16 Maturité du contrat 10 % des applications dans le SaaS Contrats de taille et de maturité très disparate Vert Orange Rouge -> Risque sur le contrat Poids contrat 16

17 Constat à mon arrivée Service de gestion de contrat tourné principalement sur les contrats de service ou d infogérance Gouvernance disparate en fonction des contrats SaaS Gestion aléatoire de la relation client fournisseur Pilotage opérationnel disparate générant des risques opérationnels Pas de contrat type Exigence non mature 17 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

18 Légitimité vis-à-vis des acteurs métiers Constat Contrat contractualisé entre le fournisseur et le métier Pas de gouvernance du contrat Pas de niveau de service Action Reprise d autorité sur le contrat fournisseur Mise en place de niveau de service et calcul de ces derniers Mise en place de comité de pilotage de l activité Conclusion Gain en satisfaction des clients finaux Gain de visibilité vis-à-vis du métier des gestionnaires de contrat SI 18 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

19 Pilotage opérationnel insuffisant Constat Pilotage opérationnel disparate voir inexistant Fort mécontentement sur certains contrats Action Définition des rôles et responsabilités du pilote opérationnel Communication au sein de la DSI du rôle opérationnel Formalisation de la gestion des non-conformités transverse à tous les contrats SaaS / Service Conclusion Meilleur partage du rôle du gestionnaire de contrat / pilote opérationnel sans recouvrement des rôles Meilleure visibilité financière sur le décompte des UO 19 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

20 Formalisation des prérequis Appel d offre Constat Appels d offre pour du SaaS sans pré-requis sur les niveaux de service et la gouvernance Contrats types des fournisseurs non négociés Action Formalisation des pré-requis pour les appels d offre SaaS Négociation du contrat avec les deux finalistes avant la négociation finale Conclusion Contrats plus complets et plus équitables entre client et fournisseur 20 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

21 Conclusion Solutions incontournables Certaines Solution CRM ou messagerie sont matures et incontournables sur le marché Penser à la gouvernance et à négocier le contrat Idéal pour des petits besoins précis Gestion des sondes applicatives, outil de questionnaire en ligne Idéal si le besoin reste dans le standard en surveillant les unités d oeuvres Reste à faire Stratégie de sourcing du SaaS : Quels sont les cas où cela est recommandé ou pas? Dans l optique d une fusion le mode SaaS peut créer des opportunités 21 Retour d expérience sur le SaaS, juin 2015

22 ET MAINTENANT Jouons à partager nos idées Pour progresser ensemble Manager le SaaS

23 Serious Game Nous allons nous répartir en 3 groupes pour débattre et proposer des idées 3 animateurs, 3 rapporteurs et des groupes tournants Manager le SaaS

24 Manager le SaaS Groupe 0 : Quelle valeur attendre des offres SaaS? Quelle stratégie adopter? Sur quels critères décider de passer au SaaS? Groupe 1 : Appel d'offre et contractualisation : les bonnes pratiques, les pièges? Groupe 2 : Gouvernance du SaaS : quelles relations et quelles rôles pour les Métiers, DSI et fournisseurs? Groupe 3 : Management opérationnel et contractuel : Quels sont les challenges? comment y faire face? Manager le SaaS

25 Règles du jeu 15h30-16h45 - brainstorming : - Idées individuelles - Présentation - Synthèse et approfondissement 16h45 : enrichissement la moitié de chaque groupe va voir le groupe suivant. Puis rotation tous les ¼ d heure pour que chacun visite chaque sujet. Objectif : nous enrichir les uns les autres! 17h30 : synthèse

26 CR Groupe 1 : comment contractualiser? Un contrat SaaS est un triple achat : de fonctionnalités (produit logiciel), d évolutions (maintenance, rodamap) et de service d exploitation récurrent. Il emprunte donc tant à un contrat logiciel qu à un contrat d infogérance et de TMA. Voici les principaux points de vigilance Exigences métier, Archivage des données Sauvegarde des données client Restituer les données clients sous forme de fichiers excel ou fichiers à plats. Durée de rétention des données clients à l'issue de la réversibilité et preuve de destruction en fin de contrat des données du client Prestation d accompagnement pour le repreneur 1 Engagements de roadmap Compatibilité ascendante API et interopérabilité Décompte des UO UO techniques stockage de données UO par utilisateurs Ajout / diminution des UO Sécurité, Protection des données et de la vie privée Conformité au droit et à la réglementation Auditabilité Pilote opérationnel Comité de pilotage fréquence à valider. Ordre du jour type du comité de pilotage Définir et Suivre des tableaux de bord Taux disponibilité, horaire de disponibilité, créneau de maintenance Frs, Délai de réponse de l'application mesuré par le client Objectif de temps de réponse, Accès au FAQ, Base de connaissance, Club Utilisateur Gestion des changements Frs/ Clt Nombre de version majeurs / mineurs par an Maintenance évolutive, corrective, légale Propriété intellectuelle : cœur et paramétrages/customisation. Propriété des données. Administration client Gestion des droits utilisateurs Environnements de Test, Homologation, Production Temps de réponse Application Gestion des incidents Gestion des escalades Support / hotline en français" Outil de gestion des tickets d incidents Gestion des anomalies Délai de livraison d un contournement sur anomalie bloquante Gestion des problèmes

27 Groupe 2 : rôles et responsabilités IT/Métier/Prestataire Le groupe a choisi de privilégier, parmi les modèles possibles, l exploration du modèle ou la DSI est un facilitateur pour les métiers, et vise à lui donner de l autonomie. Les rôles/responsabilités peuvent, dans ce cas, se répartir comme suit: Le métier La DSI Le fournisseur SaaS En amont du contrat Exprime des besoins fonctionnels (et non des features détaillées) et des contraintes sur le service. Identifie des solutions générales Gère les risques métiers Établit son business case et le «juste» prix. Etablit les scénarii d évolution prospectifs des usages (volumes, usages) Gère la transition «métier». Définit les règles du jeu/pré-requis de l entreprise, dont les règles de sécurité/conformité. Fédère les plans et la roadmap globale SI. Contribue si possible à identifier des solutions et à proposer. Informe les critères de choix Eclaire les risques Aide à la contractualisation, sur les aspects «Run» (gouvernance, organisation, processus, exigences de SLA, réactivité, sécurité, etc ) Est un appui structuré à l innovation Propose et fait évoluer le catalogue de services. Gère la transition éventuelle Joue son rôle de vente et d avantvente.

28 Groupe 2 : rôles et responsabilités IT/Métier/Prestataire Le groupe a choisi de privilégier, parmi les modèles possibles, l exploration du modèle ou la DSI est un facilitateur pour les métiers, et vise à lui donner de l autonomie. Les rôles/responsabilités peuvent, dans ce cas, se répartir comme suit: Le métier La DSI Le fournisseur SaaS Pendant le RUN Co-gouverne ou gouverne la relation et le service. Pilote le service d un point de vue fonctionnel. MO sur la maintenance et l évolution. Est focalisé sur la valeur d usage et la satisfaction des utilisateurs et des besoins métiers. Gère les volumétries (utilisateurs) Suivi financier Contribue au pilotage sur l exploitation liée au reste du SI, la technique, la sécurité. Pilote ou soutien de l exploitation récurrente. A un rôle d expertise fonctionnelle et technique. Est le garde-fou sur le respect des exigences «régaliennes» liées à l exploitation, à la cohérence et à la sécurité. Produit les KPI techniques et financiers Facilitateur éventuel du suivi financier. Gère les changements et mises en production techniques du socle. Participe à la gouvernance. Mesure les performances opérationnelles. Suivi financier En sortie Définit la stratégie de migration «métier». Contribue à la réversibilité Valide la réussite. Définit la stratégie de réversibilité. Teste la réversibilité des données. Pilote la réversibilité. S engage sur la réversibilité, suivant obligations légales et contractuelles. Assiste le client. Déprovisionne le service

29 Groupe 3 : Management opérationnel et contractuel : Quels sont les challenges? comment y faire face? Le Saas, c est encore le far-west : il faut s organiser pour accélérer la mutation. Challenges Des contrats complexes et mêlant produit + service Des clauses sybillines Le SaaS est contractualisé par le métier, qui n a pas de maturité sur le RUN Le presta n a pas de vrai frontoffice Les SLA/OLA sont absent, immatures Pas de PAQ Renégociation : on est pieds et points liés (non renouvellement du contrat la prod s arrête instantanément) Des bogues et lacunes dans les mises à jour périodiques, Des conditions contractuelles iniques. Piste de solution Accélérer la capitalisati on Savoir-faire et expérience Gouverner en interne et gérer la relation Gérer le rapport de force commercial description Équipe/postes dédiés Appui à la contractualisation, Pilote contrats et services (ou soutien) Force d évangélisation et de capitalisation. Présente dès la naissance d un dossier, après avoir fait ses preuves auprès des métiers Cette équipe peut structurer une offre/des templates/des kits d accompagnement au sourcing SaaS pour les métiers. Elle peut également s imposer par le régalien (risques, sécurité, conformité, ouverture des flux réseaux, Exiger des pratiques claires sur le run et une forme de front-office (interlocuteur humain) lors de la contractualisation Visibilité du PAQ, gestion RH Pilotage du «Run» par équipe dédiée Pilotage du «Produit» par MOA («product owner»/»product manager») Étre présent, ou susciter la création, de club utilisateurs. Contractualiser si possible avec des acteurs de taille similaire à la votre. Attention : en SaaS, on est pied et poings liés à la fin du contrat. Les renégociations doivent être bouclées dans un délai compatible avec une éventuelle réversibilité Etre lucide et précis sur les différentes catégories d UO (ex : plusieurs types d utilisateurs, dont les droits détaillés peuvent conduire à des facturations plus importantes que prévu)

30 Groupe 3 : Management opérationnel et contractuel : Quels sont les challenges? comment y faire face? Le Saas, c est encore le far-west : il faut s organiser pour accélérer la mutation. Challenges Intégration des solutions à l écosystème complet du SI : interfaces, interopérabilité, cohérence de la stratégie Gérer le cycle de vie applicatif Comment obtenir des développements/adaptations spécifiques? Le prestataire manque de réactivité face aux demandes Le cycle de vie (winter releases ) est difficile à suivre et provoque des régressions. Performance opérationnelles insatisfaisantes (RUN, QS) Pas d engagement Des SLAs non mesurables ou non matures (voire des interdictions de mesurer de bout en bout) Des indicateurs pastèques Des incidents graves non ou mal gérés. Peu ou pas de communication en cas d incident Piste de solution Gouvernanc e, stratégie et choix techniques. Être lucide et s adapter + jouer le rapport de forces description Etre clair avec les métiers : limites de connexion au SI si achat solitaire. Intégrer la stratégie SaaS dans la stratégie SI (urbanisme, EA, schéma directeur) Définir une stratégie d interopérabilité : bus interne, normes (REST, ), stratégie d API ou offre de brokering/bus «cloud based». Etre lucide : achetez-vous un SaaS vraiment industriel? Dans ce cas, limiter le spécifique. Ou passer par un intégrateur dans l espoir que celuici puisse jouer un rôle plus fort auprès de l éditeur. S adapter au cycle des releases : vous ne POUVEZ PAS rester sans risque en arrière. Multiples Evangéliser en interne Contractualiser avec fermeté sur les SLA et les principaux processus. Obtenir un interlocuteur dédié et des engagements clairs de support et de résolution des incidents. Gérer les pénalités. Réversibilité (des données) Inquiéter et évangéliser!

31 Groupe 3 : Management opérationnel et contractuel : Quels sont les challenges? comment y faire face? Le Saas, c est encore le far-west : il faut s organiser pour accélérer la mutation. Challenges Impact sur les infrastructures : saturation ou archi réseau / poste de travail inadaptée Maitrise de la chaine de delivery : Le prestataire sous-traite en cascade (sa propre exploitation, une partie du service, les sauvegardes) Piste de solution description Exiger des métriques/abaques sur les flux et impacts réseau / pdt Faire intervenir intégrateurs ou consultants Exiger une transparence sur la nature des architectures mises en œuvre par le fournisseur. Poser un cadre contractuel clair pour pouvoir auditer la conformité et avoir la chaine de delivery. Demander une conformité à l un des référentiels de conformité du marché (Sox, ISAE 3402, ISO )

32 Prochains Evénements Suite à l atelier du jour : - Engager un Groupe d Echanges de Pratiques Convention Nationale Save the Date 16 Novembre! Manager le SaaS

33 Ajouter votre logo par votre soutien! Nos Adhérents! L Association vit par l énergie et les apports de ses membres. Nos Sponsors et Partenaires! Nos travaux Les Conférences / Débats Les Rencontres Thématiques Des Ateliers (échanges et Réflexions ) Les Groupes d Echanges de Pratiques (entre pairs) et réservés aux adhérents La newsletter trimestrielle Conférence Nationale Manager le SaaS

34 L association Inscrivez-vous sur le groupe LinkedIn AeSCM Pour avoir nos informations en direct Soirée Thématique Partenaires Ae-SCM Groupe d échange de pratiques Sponsors Adhérents Le site propose les conventions d adhésions Ateliers Adhérez! Manager le SaaS

35 Rejoignez le bureau parisien! Equipe Ae-SCM Paris - Yann CAMENEN CGI - Dirk WEBER GFI - Amaury de BRISOULT NEURONES - Patrick EYMARD COFELY INEO GDF SUEZ - Christophe MACAIGNE SIDERLOG - Sandrine BORTONE ALSTOM - Céline DELEMAZURE TAORES - Jean-Michel PETIN NITEP - Pascal MORIN - Laurent DULAS TOTAL Rejoignez-nous! Manager le SaaS

36 Conclusions Document de présentation sur le site Questionnaire d évaluation à remplir Vos suggestions pour nos prochains ateliers Merci à tous pour votre participation Manager le SaaS

37 Merci à nos sponsors et partenaires! Partenaires Le statut de PARTENAIRE est réservé aux sociétés de type Client, aux écoles et Associations adhérentes. Nos Sponsors et Partenaires! Sponsors Le statut de SPONSOR est réservé aux sociétés de type Fournisseur et aux Sociétés de Conseils. Manager le SaaS

La Performance au-delà des indicateurs

La Performance au-delà des indicateurs Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La Performance au-delà des indicateurs 5 mars 2015 CGI Business Consulting 17, place des Reflets 92097 Paris La Défense Cedex

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS

5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS 5 Clefs pour basculer dans le monde du SaaS Philippe Nicard, Directeur Opérations SaaS et Support Julien Galtier, Senior Manager consulting SIRH, ACT-ON Agenda L origine du SaaS Vers une démarche SaaS

Plus en détail

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France

e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France e need L un des premiers intégrateurs opérateurs Cloud Computing indépendants en France Sommaire Cloud Computing Retours sur quelques notions Quelques chiffres Offre e need e need Services e need Store

Plus en détail

Périmètre d Intervention. Notre Offre

Périmètre d Intervention. Notre Offre 5 Nos Références 4 Nos Valeurs 3 Périmètre d Intervention 1 2 Notre Offre 1 La société La Société Qui sommes nous? 20 ans d expérience - 4 ans d existence Management des Systèmes d information Performance

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI?

impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? impacts du Cloud sur les métiers IT: quelles mutations pour la DSI? Intervenants : Diarétou Madina DIENG Directrice Développement Orange business Services Sénégal Brutus Sadou DIAKITE Directeur Systèmes

Plus en détail

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard.

La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. La SOA était une mode. Nous en avons fait un standard. Agenda 1 Présentation 2 Les solutions it-toolbox 3 Notre valeur ajoutée 4 Le centre d excellence 5 Equipe et démarche 6 Références et plateformes

Plus en détail

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur

CIGREF 2010. La contribution des SI à la création de valeur 1 CIGREF 2010 La contribution des SI à la création de valeur Michel DELATTRE Directeur des Systèmes d Information du Groupe La Poste Administrateur du CIGREF CIGREF 2 Créé en 1970 Association de Grandes

Plus en détail

ITSM - Gestion des Services informatiques

ITSM - Gestion des Services informatiques Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ ITSM - Gestion des Services informatiques Copyright 2011 CXP. 1 ITSM - Gestion des Services informatiques L'étude a été réalisée par : Dalila Souiah OBJECTIF DU DOCUMENT.

Plus en détail

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011

Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Groupe de travail ITIL - Synthèse 2011 Améliorer les relations clients-fournisseurs d une externalisation informatique Livrable 2010-2011 du Groupe ADIRA-ITIL Lyon 27 juin 2011 Animateurs: Jean LAMBERT

Plus en détail

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing

Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing Software Asset Management Savoir optimiser vos coûts licensing A propos d Insight Insight est le spécialiste en gestion des contrats de licences, en fourniture de logiciels et services associés. Nous accompagnons

Plus en détail

Association ESSONNE CADRES

Association ESSONNE CADRES Association ESSONNE CADRES 10 avenue du Noyer Lambert - 91300 MASSY : 01 60 12 01 45 Email : competences91@essonnecadres.org Site web : www.essonnecadres.org Besoin d un Professionnel pour une situation

Plus en détail

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes.

IAFACTORY. sommaire MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS. étude marketing, expérience utilisateur, ergonomie étude de faisabilité. principes. sommaire principes p objectifs méthode prestation, livrable, tarif aperçu visuel à propos d MATERIALIZE YOUR NEXT SUCCESS conseil en architecture de l information www.iafactory.fr contact@iafactory.fr

Plus en détail

Stratégie de Global Sourcing. Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs

Stratégie de Global Sourcing. Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs Stratégie de Global Sourcing Remettre à plat les relations avec ses fournisseurs 1 - Répondre aux objectifs de l entreprise Définir une Politique de Sourcing Besoin : Accroître les ressources (en nombre

Plus en détail

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) -

L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. L apport d escm dans la mise en œuvre de Centres de Services Partagés (CSP) - Logica Business Consulting Benoît LEBOUCHER

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire

D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire D ITIL à D ISO 20000, une démarche complémentaire www.teamup-consulting.com Teamup Consulting - 1 Certificat nºinf/2007/29319 1 ère société de conseil française certifiée ISO 20000-1:2011 Sommaire Introduction

Plus en détail

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr

Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI. www.bluteams.fr Des projets et des Hommes au service de l innovation EDI Blue 0821 Présentation Blute@ms Group, créée en 2008, est composée de 3 filiales : Direction de Projets AMOE / AMOA EDI & Flux Développements applicatifs

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

GT ITIL et processus de Production. Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management

GT ITIL et processus de Production. Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management GT ITIL et processus de Production Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management Qu est-ce qu un GT au CRIP et qu est-ce que le GT ITIL? Dans les Groupes de Travail, se déroulent les activités

Plus en détail

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud

Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Bull Advisory Services Des offres de conseil pour sécuriser votre démarche de transformation vers un modèle cloud Une définition du Cloud computing Accès Réseau Service à la demande Ressources Partagées

Plus en détail

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES

LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES LA CERTIFICATION ISO/IEC 20000-1 QUELS ENJEUX POUR LES ENTREPRISES Philippe Bourdalé AFAQ AFNOR Certification A2C dans le Groupe AFNOR Les métiers du groupe AFNOR Besoins Clients Normalisation Information

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. AeSCM 2.0. Une Association au service de la performance!

Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. AeSCM 2.0. Une Association au service de la performance! Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. AeSCM 2.0 Une Association au service de la performance! Vos idées n ont de valeur que si elles sont partagées! Michel CAMPION,

Plus en détail

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1

se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 20 20 se prépare maintenant 23/09/2015 PRESENTATION CLOUD TEMPLE 1 Le rythme des innovations majeures s accélère Traduction temps réel Assistants personnels virtuels Cloud Computing Software Defined Anything

Plus en détail

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07

6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte. Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 6 & 7 juin 2007 Parc des Expositions Paris-Nord Villepinte Un point sur ASP : marché, acteurs et perspectives UPS 07 Emmanuel Layot Définitions AGENDA Caractéristiques / avantages du mode ASP Marché Fonctionnalités

Plus en détail

Présentation de l Ae-SCM. Version 2.0

Présentation de l Ae-SCM. Version 2.0 Association Française pour le développement des métiers et le partage des bonnes pratiques de sourcing des entreprises numériques. Présentation de l Ae-SCM Version 2.0 23 juin 2014 Les fondamentaux! L

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente TEMOIGNAGES Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente CONTEXTE Le PMU est le 1er opérateur de

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

Software Application Portfolio Management

Software Application Portfolio Management Environnement complet de consolidation du Patrimoine Applicatif & de production des Tableaux de bords d inventaire et de pilotage Software Application Portfolio Management Collecter Centraliser Normaliser

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015

AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 AFDIT I Les contrats Cloud : des contrats clés en main? 15 octobre 2015 Déroulement Rappel : qu est-ce que Syntec Numérique? Une définition du Cloud Computing Les caractéristiques du Cloud Computing Les

Plus en détail

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data

Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Webinar EBG Nouvelles perspectives d'exploitation des données clients avec le big data Approches & opportunités face aux enjeux de volume, variété et vélocité France, 2012-2014 28 mars 2013 Ce document

Plus en détail

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative

Les Services Sage. Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative Les Services Sage Consulting Besoin d un accompagnement sur mesure et maîtrisé? Faites confiance à notre solution TMA * Tierce Maintenance Applicative * Pour les Moyennes et Grandes Entreprises La maintenance

Plus en détail

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services

Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés. Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Le pilotage des RH dans le secteur IT Tendances et thèmes clés Les transformations du management RH en DSI et prestataires de services Executive summary (1) Les transformations des DSI L entreprise et

Plus en détail

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN

Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens. Frédéric ELIEN Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens Frédéric ELIEN SEPTEMBRE 2011 Sommaire Externaliser le système d information : un gain d efficacité et de moyens... 3 «Pourquoi?»...

Plus en détail

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015

BATIMAT 2015. Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social. Le BIM par Bouygues Bâtiment - Habitat Social. 3 novembre 2015 BATIMAT 2015 Le BIM par Bouygues Bâtiment Habitat Social 3 novembre 2015 Introduction Le BIM chez Bouygues Bâtiment Île-de-France Habitat Social Avant de parler de BIM, une très rapide présentation de

Plus en détail

Développez votre système d'information en toute simplicité

Développez votre système d'information en toute simplicité Développez votre système d'information en toute simplicité IT CONSULTING HOSTING as a service SR opérations SA Société suisse fondée en 2003, SR opérations SA est une filiale de SRF groupe SA. SR opérations

Plus en détail

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets

Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Pilotez, ajustez et optimisez votre portefeuille de projets Intervenants 2 octobre 2014 Marianne Delétang Consultante Sénior Atos Grégory Sabathé Responsable Marketing NQI La solution web collaborative

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

«Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration»

«Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration» Conférence sur la certification EN 9100 «Appropriation de la norme EN9100 par les entreprises et pistes d amélioration» 16/12/2014 Christelle REBILLET Chef de Produit - AFNOR Certification Programme Contexte

Plus en détail

Module Projet Personnel Professionnel

Module Projet Personnel Professionnel Module Projet Personnel Professionnel Elaborer un projet personnel professionnel. Connaissance d un métier, d une entreprise ou d un secteur d activités. Travail individuel de recherche SUIO-IP Internet

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur.

Prendre la bonne décision, au bon moment, sur le bon sujet, sur la base des meilleures analyses, pour agir sur le bon indicateur. 2 Toute entreprise dispose d un capital informationnel qui, s il est efficacement géré, contribue à sa valeur et à sa performance. La société RHeport, propose une solution logicielle : RH&View, innovante,

Plus en détail

Ateliers Le sourcing agile

Ateliers Le sourcing agile Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Ateliers Le sourcing agile 22 Janvier 2013 Paris Sponsor : esourcing partners Page 1 Agenda 14h00-14h20 Introduction - Eric

Plus en détail

tech days AMBIENT INTELLIGENCE

tech days AMBIENT INTELLIGENCE tech days 2015 AMBIENT INTELLIGENCE techdays.microsoft.fr techdays.microsoft.fr Time To Market Demande croissante des métiers de réduire le délai de mise sur le marché Immédiateté Ergonomie, rapidité et

Plus en détail

Les avantages de la solution Soluciteam

Les avantages de la solution Soluciteam Qui sommes nous? Les avantages de la solution Soluciteam Notre offre Nos missions Nos références 1 - QUI SOMMES NOUS? PRESENTATION DE L ENTREPRISE Soluciteam, société de prestations de services informatiques

Plus en détail

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation

ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques. Pourquoi et comment introduire ITIL dans son organisation Livre blanc Le pragmatisme de votre système d information Rédacteur : Marc LORSCHEIDER / Expert ITIL Mise à jour : 05/06/2013 ITIL, une approche qualité pour la gestion des services(*) informatiques Pourquoi

Plus en détail

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012

GCS e-santé Picardie. PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 GCS e-santé Picardie PROJET BUREAUTIQUE SANTE Présentation Juin 2012 Sommaire Présentation du GCS e-santé Picardie Présentation du projet La solution La démarche et les services proposés La convention

Plus en détail

2014 : le renouveau Une association au service de votre performance

2014 : le renouveau Une association au service de votre performance Ae-SCM 2.0 2014 : le renouveau Une association au service de votre performance Créée en 2007, l Association Ae-SCM a pour vocation de promouvoir le partage des bonnes pratiques en matière d esourcing.

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

solution technologique globale qui couvre en

solution technologique globale qui couvre en Dealer Management System solution technologique globale qui couvre en amont tous les besoins fonctionnels et techniques de l activité d un distributeur de véhicules : magasin, atelier, VN/VO. Adaptable

Plus en détail

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité?

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Magali Michel, Directrice Business Unit Yooz (Groupe ITESOFT) www.yooz.fr Un livre blanc dédié, pour quelles réponses? Répondre aux interrogations

Plus en détail

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques

ITIL v3. La clé d une gestion réussie des services informatiques ITIL v3 La clé d une gestion réussie des services informatiques Questions : ITIL et vous Connaissez-vous : ITIL v3? ITIL v2? un peu! beaucoup! passionnément! à la folie! pas du tout! Plan général ITIL

Plus en détail

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques?

En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? réduire vos coûts informatiques? STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit En quoi le Cloud Computing peut-il réduire vos coûts informatiques? 1 Fiche d Identité Network Telecom & Hosting

Plus en détail

GT ITIL et processus de Production

GT ITIL et processus de Production GT ITIL et processus de Production Eric BOUVET Responsable Operations & Service Management Lionel ROLLAND Responsable Incident & Change Management DS Infrastructures / Operations France CRiP Thématique

Plus en détail

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise

Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise En convention avec la chaire Ecole Polytechnique Thales «Ingénierie des systèmes complexes» Aligner le SI sur la stratégie de l entreprise Etude de cas: Transformation d un Système d Information Philippe

Plus en détail

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP)

Fiche de poste. Identification du poste : Etudes et Projets (SEP) Fiche de poste Identification du poste : Intitulé : Chef de projets Applicatifs Affectation : Service Etudes et Projets Cadre d emploi : Ingénieur territorial Rattachement hiérarchique : Chef du service

Plus en détail

Ateliers Le sourcing agile

Ateliers Le sourcing agile Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. Ateliers Le sourcing agile AG Ordinaire Ae-SCM 29/04/2014 Page 1 Agenda Rapport financier du Trésorier et approbation des

Plus en détail

La mise en œuvre de Centres de services -

La mise en œuvre de Centres de services - Association Française pour la promotion des bonnes pratiques de sourcing escm. La mise en œuvre de Centres de services - Retour d expérience Crédit Agricole Corporate and Investment Bank Julien KOKOCINSKI

Plus en détail

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ

Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS. Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Retour d expérience sur les atouts des offres XaaS Hervé CONSTANT Directeur des Systèmes d Information GRTGAZ Présentation de GRTGAZ L activité «transport» dans la chaine du gaz Le métier de transporteur

Plus en détail

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation

Dispositifs. Évaluation. Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation Dispositifs d Évaluation Des informations clés pour évaluer l impact de chaque session et piloter l offre de formation > Innovant : une technologie SaaS simple et adaptable dotée d une interface intuitive

Plus en détail

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison

ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison ZetesChronos Visibilité totale de votre processus de livraison WWW.ZETES.COM ALWAYS A GOOD ID Donnez une nouvelle dimension à vos services de preuve de livraison Que vous soyez une entreprise de transport

Plus en détail

Baromètre des investissements numériques en France

Baromètre des investissements numériques en France Baromètre des investissements numériques en France Novembre 2015 Objectifs Baromètre des investissements numériques en France avec pour objectifs : de suivre l évolution de l opinion des responsables informatique

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION F-5.04 : METHODOLOGIE D UN PROJET DE DEMATERIALISATION ET D ARCHIVAGE ELECTRONIQUE, APPLICATION AUX MAILS /// Objectifs pédagogiques Apporter aux participants les informations essentielles pour aborder

Plus en détail

Formations Méthode et conduite de projet

Formations Méthode et conduite de projet Formations Méthode et conduite de projet Présentation des formations Qualité et Conduite de projets Mettre en place et gérer un projet SI nécessite diverses compétences comme connaître les acteurs, gérer

Plus en détail

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME

PACK ON DEMAND. Solution SaaS pour PME PACK ON DEMAND Solution SaaS pour PME 1 Yourcegid RH Pack On Demand : Solution de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, dédiée aux PME, en mode SaaS. Un grand souffle sur les ressources humaines

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting

Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma. Sylvie BRUNET Orange Consulting Amélioration des relations client fournisseur en utilisant escm et Six-sigma Sylvie BRUNET Orange Consulting sommaire partie 1 partie 2 partie 3 partie 4 la vision du service le contexte de notre succès

Plus en détail

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance

accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance accompagner votre transformation IT vers le Cloud de confiance Philippe LAPLANE Directeur du développement de la stratégie des produits cloud des tendances fortes structurent le marché croissance de la

Plus en détail

L innovation au cœur des processus et des systèmes

L innovation au cœur des processus et des systèmes L innovation au cœur des processus et des systèmes www.novigo-consulting.com NOS OFFRES Notre vocation est d appuyer les entreprises pour évaluer la multitude de besoins et assurer le succès des projets

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Projet : AGIP Amélioration de la Gestion des Incidents et des Problèmes

Projet : AGIP Amélioration de la Gestion des Incidents et des Problèmes Projet : AGIP Amélioration de la Gestion des Incidents et des Problèmes Avancement de la démarche itil à Auchan (Mars 2009) Avant Pendant Et après AGIP Retour sur la conception des processus Conduite du

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services

Objectif Cloud Une démarche pratique orientée services Avant-propos 1. Au-delà de l'horizon 13 2. Remerciements 14 La notion de Cloud 1. Introduction 17 2. Le Cloud : un besoin repris dans un concept 19 3. Cloud : origine et définition 23 3.1 Modèles de déploiement

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

Jean- Louis CABROLIER

Jean- Louis CABROLIER Directeur de Programme / Directeur de Projets Jl@cabrolier.com www.cabrolier.com Tel: +33 1 77 19 84 68 Mobile: +33 6 07 45 92 51 Direction de programmes et projets Management de transition et Organisation

Plus en détail

Le pilotage de la supply chain aéronautique

Le pilotage de la supply chain aéronautique Le pilotage de la supply chain aéronautique Comment contrôler l efficacité de ses fournisseurs en phase développement et en phase série? Hervé Leroy, Président ECDYS - email : herve.leroy@ecdys.com Une

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport?

Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Quels axes de progrès pour l interconnexion des acteurs du transport? Supply Chain Event 18 Novembre 2015 Stéphane CREN Responsable Offre & Innovation Nicolas RECAPET Manager activité Supply Chain GS1

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel. Synthèse et perspectives. Jean-Louis Leignel / Eric Tirlemont : INEUMconsulting

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel. Synthèse et perspectives. Jean-Louis Leignel / Eric Tirlemont : INEUMconsulting Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Synthèse et perspectives Jean-Louis Leignel / Eric Tirlemont : INEUMconsulting www.ineumconsulting.com www.afai.fr Les préalables à la

Plus en détail

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s

DSCG. Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion. UE 5 Management des systèmes d information. VAE R é f é r e n t i e l d e c o m p é t e n c e s Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion DSCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é

Plus en détail

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main

HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main HEBERGEMENT SAGE PME Cloud Computing à portée de main Sommaire Présentation De l offre PaaS Démonstration De l offre PaaS Infrastructure SaaS Présentation De l offre PaaS Offre d hébergement PaaS Fonctionnalité

Plus en détail

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale

Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud Computing, levier de votre transformation digitale Le Cloud transforme tout en service Le Cloud permet de répondre aux enjeux technologiques de votre organisation avec un maximum de flexibilité,

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

Services Réseaux et Télécom

Services Réseaux et Télécom OFFRE GLOBLE Services Réseaux et Télécom Pour les grands comptes (publics et privés) opérant leur propre réseau et services associés 1 Sommaire Notre Proposition Notre démarche Nos facteurs de réussite

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

Traitement des Données Personnelles 2012

Traitement des Données Personnelles 2012 5 ème Conférence Annuelle Traitement des Données Personnelles 2012 Paris, le 18 janvier 2012 Les enjeux de protection des données dans le CLOUD COMPUTING Xavier AUGUSTIN RSSI Patrick CHAMBET Architecte

Plus en détail