Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles"

Transcription

1 Les émissions de GES au quotidien et les gains possibles Un Français émet environ 2,2 tonnes équivalent carbone par an tous gaz à effet de serre confondus (et en tenant compte des puits de carbone que sont par exemple les forêts). Ces émissions sont issues des transports, du chauffage, de la production d énergie, de l alimentation, de la production des produits courants et des déchets. On peut réduire très sensiblement ces émissions comme on va le voir ici. Les transports Pour un déplacement de km (en France, une automobile parcourt en moyenne km par an), on émettra, selon le mode de transport utilisé (sans prendre en compte les oxydes d azote let es précurseurs de l ozone produits par la combustion d hydrocarbures produit (2.000 fois plus «réchauffant» que le CO2) : en voiture essence de petite cylindrée, à la campagne, donc sans embouteillages, sur une base de 5 litres aux 100 : environ 0,8 tonne équivalent carbone, en tenant compte de la fabrication de la voiture et des émissions du raffinage de l essence kms annuels en voiture en cycle urbain (ce qui correspond à une distance au travail de 15 km environ) engendrent environ 0,5 tonne équivalent carbone - pour km annuels en voiture en cycle urbain, passer à l hybride peut faire économiser 30 à 50% de la consommation, soit 0,5 tonne d équivalent carbone au moins. - Pour une utilisation annuelle de km en cycle urbain dont le tiers avec climatisation, ne pas utiliser la climatisation représente une économie de 100 à 200 kg de carbone par an. en voiture de grosse cylindrée, en zone urbaine (avec une partie du trajet comportant des embouteillages), sur une base de 14 litres aux 100 : environ 2 tonnes équivalent carbone (en outre les grosses voitures parcourent un kilométrage annuel supérieur aux petites : elles font plus près de km par an que de ). en RER (banlieusard allant travailler à 30 km de son domicile) ou en train (10 allers-retours Paris Marseille) : seulement 0,035 tonnes équivalent carbone par personne, sans tenir compte de la fabrication du train (c est 5 à 10 fois plus à l étranger sauf en Suisse et en Suède), soit 20 à 30 fois moins qu une personne seule petite voiture.

2 en avion court courrier (10 aller-retours Paris Marseille) : environ 1,2 tonne équivalent carbone par personne (en tenant compte de tous les gaz) en seconde classe, soit 40 fois plus qu en train, et même 2,7 tonnes équivalent carbone en classe affaires! (car en classes affaires on occupe plus d espace au sol). en avion long courrier (un aller-retour Europe-USA) : environ 0,9 tonne de carbone par personne (en tenant compte de tous les gaz) en seconde, mais 3,15 tonnes en Première (et en Concorde c était probablement encore plus!), soit 25 à 80 fois plus qu en bateau (avec lequel on émettrait 40 kg équivalent carbone environ). En avion, chaque passager émet l équivalent de ce qu il aurait fait seul en petite voiture sur la même distance. Un 747 sur Paris-New-York c est donc l équivalent de 450 à 500 Twingo qui parcourent km. Dépense énergétique par passager.km selon les modes. Pour la voiture il s agit d une moyenne par personne tenant compte des taux de remplissage des véhicules. Sources : ADEME, Observatoire de l Energie, INRETS, calculs personnels

3 Emissions de gaz à effet de serre, en grammes équivalent carbone par km parcouru, selon les modes de transport. Source Jancovici, 2001 Emissions de gaz à effet de serre par passager et par classe (en kg équivalent carbone) pour quelques destinations. Les chiffres s entendent pour un aller-retour, et tous gaz à effet de serre confondus. La barre rouge représente le maximum des émissions annuelles de CO2 par personne auxquelles il faut redescendre pour stabiliser la concentration en CO2 dans l atmosphère.

4 Lors d un aller retour Paris-New-York, un passager émet 900 kg d équivalent carbone en moyenne (bien plus en classe affaires ou en première), soit un tiers de l émission annuelle d un Français tous gaz à effet de serre confondus. En 2 à 3 allers-retours Paris-USA on émet donc l équivalent de ce qu un Français émet par an (2,5 tonne d équivalent carbone) Le transport de marchandises : Le transport d une tonne de fruits venant d Espagne (1.000 km) en semi-remorque engendre environ 25 kg équivalent carbone (ce chiffre tient compte du taux moyen de trajets à vide effectués par les poids lourds, ainsi que du taux moyen de remplissage du camion), Une tonne de pommes venant du maraîcher du coin en utilitaire léger (25 km) engendre environ 3 kg équivalent carbone, Une tonne de mangues venant d Afrique du Sud par avion (et parcourant km en chiffres ronds) engendre 3,2 tonnes équivalent carbone, Une tonne d oranges venant de Tunisie par avion engendre environ 1,2 tonnes équivalent carbone, Une tonne de courrier Paris-Nice par train de nuit (que la Poste a abandonné il n y a pas longtemps) engendrait 2 kg équivalent carbone, en camion elle en fera environ 20 kg, et en avion (chronopost ou équivalent) 550 kg (250 fois plus qu en train!). Si l on réintègre les transports et le chauffage qui leur sont propres, l industrie et les services (qui produisent les produits que nous achetons et les services que nous consommons) sont, en France, à l origine de 50% des émissions de gaz à effet de serre. Quelques exemples de contenus énergétiques (toutes énergies confondues) en kwh. Quid en kg carbone?

5 Notes : (1) l Electroménager complet signifie réfrigérateur + congélateur + lave-linge + lave-vaisselle + sèche-linge + cuisinière + électronique de loisir (TV, magnétoscope, etc). La valeur indiquée représente bien sûr la consommation annuelle de l ensemble. (2) Ce montant ne concerne que l énergie utilisée par l agriculture et l industrie, mais ni le chauffage du magasin, ni les transports de marchandises, ces derniers consommant à peu près un tiers des carburants routiers en France (le reste est pour les voitures, bien sûr). Il s agit d une valeur par personne. (3) pour une voiture qui consomme 8 litres aux 100 en moyenne ; km représentent à peu près le kilométrage annuel moyen d une voiture en France (4) chauffage au fioul ou au gaz + eau chaude sanitaire ; moyennes nationales. A l électricité, la consommation d énergie finale est 2,5 à 3 fois inférieure (données CEREN). [Sources : Olivier Sidler, 1999 (éclairage et électroménager), Williams/Kluwer, 2004, adapté par Jancovici (ordinateur), Jancovici pour les autres lignes, d après CEREN pour la dernière, et d après ADEME pour l avant-dernière.] Chauffage Au fioul : si on utilise l de fioul pour chauffer une maison l'hiver, cela engendre 1,25 tonne équivalent carbone. Au gaz naturel, pour une dépense énergétique équivalente on émet encore à peu près 1 tonne équivalent carbone Comment réduire ses émissions? Changer la chaudière à fioul pour une chaudière à gaz : gain de 2,3 tonnes de CO2, ou encore 600 kg équivalent carbone Doubles vitrages partout, quel gain? Diminuer la température : une baisse de 1 C fait économiser environ 7% de la consommation en énergie pour la chauffage. Si vous vous chauffez au fuel et que vous consommez l dans l hiver, une baisse de consommation de 10% de fuel permet d éviter l émission de 0,125 tonnes d équivalent carbone. Installer un chauffage solaire, au moins pour l eau chaude (gain probable de 200 kg équivalent carbone, en ordre de grandeur, pour l eau chaude ; 1 tonne équivalent carbone pour un chauffage complet, qui suppose d installer des planchers chauffants partout). Electricité La consommation électrique moyenne d un ménage est de kwh par an, dont la production a conduit à l'émission de 400 kg de CO2, ou encore 111 kg équivalent carbone.

6 Un sèche linge, c'est une consommation annuelle de 450 kwh,(exactement autant que l'ensemble de l'éclairage d'une maison) ; c est donc environ 10 kg équivalent carbone. L alimentation L agriculture est responsable de 25% des émissions de gaz à effet de serre en France, plus que l industrie, et ce essentiellement à cause de l élevage. Si nous tenons compte de tous les processus annexes nécessaires (transports, fabrication des engrais, etc.) le fait de manger est à l origine de près d un tiers des émissions en France!! Par exemple, et en ne comptant que les produits «bruts» : La production d une tonne de blé engendre environ 110 kg équivalent carbone, provenant pour 25% du N2O issu des engrais et pour 75% du CO2 issu de la production des engrais et des pesticides et du carburant du tracteur, Produire une tonne de carcasse de boeuf (c est dire la «viande avec os») engendre environ 4 tonnes équivalent carbone (plus de 10 pour le veau), provenant pour partie du méthane engendré par la digestion, et pour partie des émissions liées à la culture des céréales et fourrages pour le nourrir, sachant qu en France l essentiel de la culture céréalière sert à nourrir des animaux, pour une tonne de viande de volaille, 0,5 à 1,5 tonne équivalent carbone selon la volaille et sa qualité. Pour une tonne de cochon un peu plus de 1 tonne équivalent carbone. Emissions de gaz à effet de serre (en kg équivalent carbone) liées à la production d un kg de divers produits alimentaires. Source : Jancovici, 2004

7 Aliments kg consommés par an pour la totalité du foyer (6 personnes) grammes équ. Carbone par kg d aliments kg équ. Carbone Pain, pâtes et riz Fruits et légumes ( de saison) Boeuf Veau Mouton Cochon Lait de vache Beurre Fromage pâte crue Fromage pâte cuite Yaourts Poulet fermier Canard Oeufs Poisson Total Les produits courants La fabrication d un kg d acier ou un kg de verre engendre 500 g à 1 kg d équivalent carbone, faire un kg d alu engendre 3 kg à 5 kg d équivalent carbone. La fabrication d une tonne de plastique engendre de 0,5 à 1,6 tonne équivalent carbone selon le type de plastique. La fabrication d une tonne de verre neuf engendre environ 0,4 tonne, mais de seulement 0,12 tonne si on part de calcin (verre récupéré puis pilé). La fabrication d une tonne de ciment engendre environ 0,25 tonne équivalent carbone. La «fabrication» d une tonne de bois stocke environ 0,5 tonne équivalent carbone. Utiliser une tonne de bois d œuvre à la place d une tonne d acier (par exemple pour un bâtiment) permet une économie (un «puits») de plus d une tonne équivalent carbone au total si le bois provient de forêts européennes (car il faut que le bois soit replanté

8 pour que la gestion forestière soit un puits, sinon il s agit de déforestation!). Une voiture pesant une tonne «contient» 1,5 à 2 tonnes d équivalent carbone (c est à dire que l on a rejeté dans l atmosphère 2 tonnes équivalent carbone pour la fabriquer, même si on ne l utilise plus ensuite), un ordinateur «contient» quelques dizaines de kg équivalent carbone, etc. Les services ne sont pas en reste : par exemple, une facture de téléphone de 150 euros «contient» au moins 4 kilos d équivalent carbone Les poubelles Une poubelle d environ 20 kg de déchets par semaine en supposant que sa composition soit "standard", correspond à une émission correspondante d'environ 400 kg équivalent carbone. Source :

DES GAZ À EFFET DE SERRE DANS MON ASSIETTE?

DES GAZ À EFFET DE SERRE DANS MON ASSIETTE? DES GAZ À EFFET DE SERRE DANS MON ASSIETTE? UNE ALIMENTATION TROP RICHE EN GAZ À EFFET DE SERRE! MENU 1 L d eau de ville 1 cuisse de poulet 200 g de haricots verts frais 1/4 d ananas frais de Côte d Ivoire

Plus en détail

Flux d Energie Grise

Flux d Energie Grise Equation fondamentale : Offre E = Demande E mix (dont SER) EE transformation demande E besoins mobilité, confort, chaleur, luxe, demande E EE + DSM besoins raisonnables économies besoins de base désirs

Plus en détail

Quizz HABITAT. 1) Dans la consommation d énergie française, quelle est la part de l'habitat?

Quizz HABITAT. 1) Dans la consommation d énergie française, quelle est la part de l'habitat? Quizz Ce quizz peut-être mené à la manière du jeu «Qui veut prendre sa place». C'est-à-dire que les participants sont répartis en 4 groupes, chacun des groupes répondant aux questions d une des thématiques

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Choix de consommation, quel impact sur l effet de serre? Food habits, what impact on the greenhouse effect?

Choix de consommation, quel impact sur l effet de serre? Food habits, what impact on the greenhouse effect? Colloque Agriculture biologique et changement climatique 17 et 18 avril 2008 Choix de consommation, quel impact sur l effet de serre? Food habits, what impact on the greenhouse effect? Barbara Redlingshöfer

Plus en détail

Bilan Carbone Informatique CDC

Bilan Carbone Informatique CDC Bilan Carbone Informatique CDC Abdelfattah Bekkali Département Logistique Générale - Développement Durable Sommaire : I. BILAN CARBONE LES OBJECTIFS... 3 Pourquoi un bilan carbone à Informatique CDC...

Plus en détail

Dossier de mise en situation ENERGIE DEMAIN BILAN

Dossier de mise en situation ENERGIE DEMAIN BILAN DI ENERGIE DEMAIN JRS 2006 - page n 1 / 7 Dossier de mise en situation ENERGIE DEMAIN BILAN L'homme et l'énergie, des amants terribles - Jean-Marc JANCOVICI (81), ingénieur conseil Les multiples unités

Plus en détail

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009

Bilan Carbone. P. Faucher. Sept. 2009 Bilan Carbone P. Faucher Sept. 2009 / La méthode Bilan Carbone, Plan Climat et Agenda 21 >Des démarches complémentaires Le Bilan Carbone permet de faire un diagnostic des émissions de gaz de serre Le Plan

Plus en détail

Économisons l énergie! 11

Économisons l énergie! 11 Économisons l énergie! 11 Objectifs Prendre conscience de sa consommation d énergie. Maîtriser sa consommation d énergie afin de réduire l émission de gaz à effet de serre (mettre en place gestes et actions).

Plus en détail

Principe n 2 : La réduction de l empreinte carbone des restaurants

Principe n 2 : La réduction de l empreinte carbone des restaurants Dossier imprimé sur du papier FSC Engagements API Restauration pour le Pacte Mondial 2010 Contact Api Restauration Laure Marichal : laure.marichal@api-restauration.com Tel : 03.20.43.93.50 1 Mot de M.

Plus en détail

ITS dans les transports Impact sur les émissions de CO 2

ITS dans les transports Impact sur les émissions de CO 2 ITS dans les transports Impact sur les émissions de CO 2 Bibliographie commentée ministère des Transports de l Équipement du Tourisme et de la Mer Données et indicateurs Version 2 centre d Études sur les

Plus en détail

Émissions nationales de GES* : une part plus importante pour les transports et l'habitat 7 % 14 % 12 % 9 % 12 % 23 % 18 % 21 % 23 % 14 % 12 %

Émissions nationales de GES* : une part plus importante pour les transports et l'habitat 7 % 14 % 12 % 9 % 12 % 23 % 18 % 21 % 23 % 14 % 12 % Les ménages acteurs de gaz à effet de serre le 4 pages ifen Pressions Le mode de vie et la consommation des ménages influent sur les émissions de gaz à effet de serre. Une adaptation ou une modification

Plus en détail

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre?

agissez, un Clima cteur engagé! devenez vous aussi Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? agissez, devenez vous aussi un Clima cteur engagé! Vous souhaitez contribuer à la réduction des émissions de gaz à effet de serre? Mulhouse Alsace Agglomération s est associée au site «Le climat entre

Plus en détail

EXPOSITION LA MAISON ÉCONOME

EXPOSITION LA MAISON ÉCONOME EXPOSITION LA MAISON ÉCONOME Autour de 100m de modules ludiques et interactifs, organisés selon les différentes pièces d une habitation, venez découvrir comment réduire vos consommations d eau et d énergie

Plus en détail

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d

Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes. à l habitation et aux déplacements d Gaz à effet de serre émis et consommations énergétiques inhérentes à l habitation et aux déplacements d des ménagesm Exemple d un ménage de 3 personnes habitant un logement de 100m² à Lille Métropole Mars

Plus en détail

Journées de lancement du PCTI de la région de Dakar

Journées de lancement du PCTI de la région de Dakar Bilan Carbone - Accompagnement stratégique en Développement Durable Journées de lancement du PCTI de la région de Dakar Plan Climat Territorial Intégré (PCTI) Diagnostic des gaz à effet de serre Note de

Plus en détail

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31

Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Bilan Carbone de la Caisse Régionale Toulouse 31 Rappel des enjeux du changement climatique, résultats du Bilan Carbone et pistes d action de réduction Quels enjeux en termes de climat et d énergie? Un

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS)

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) BILAN GAZ A EFFET DE SERRE EN STATION SAINT MARTIN DE BELLEVILLE (LES MENUIRES, VAL THORENS) Étude menée en partenariat avec : Agence De l Environnement et de la Maîtrise de l Energie (ADEME) Commune de

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES)

Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Restitution du bilan réglementaire d émissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) HABITAT TOULOUSE ANNEE 2012 Le 25/2/2014 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : HABITAT TOULOUSE

Plus en détail

Histoire des transports - Annexe 4 : Cartes questions

Histoire des transports - Annexe 4 : Cartes questions - Annexe 4 : Cartes questions Que doit-on porter pour se protéger d une chute de vélo? Un casque, et éventuellement des genouillères et coudières. Que doit-on avoir sur son vélo pour avertir d un danger?

Plus en détail

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (BILAN G.E.S.) Loi Grenelle 2 Le Bilan d Émissions de Gaz à Effet de Serre (Bilan G.E.S.) Préambule L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Passer à l action. Plan climat: Changement climatique: nous pouvons agir! Pierre Radanne

Passer à l action. Plan climat: Changement climatique: nous pouvons agir! Pierre Radanne Passer à l action Pierre Radanne Plan climat: Changement climatique: nous pouvons agir! Deux hypothèses : - Des émissions stables à partir de 2000 - Parvenir à stabiliser le climat Emissions de CO 2 Concentration

Plus en détail

e point en recherche Une planète moins chaude en dix étapes Introduction

e point en recherche Une planète moins chaude en dix étapes Introduction l e point en recherche Série technique 00-146 Une planète moins chaude en dix étapes Introduction Tout autour de nous, des indices témoignent des changements importants que subit notre climat : inondations,

Plus en détail

IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire

IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire IMA GIE Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre (BEGES) Partie réglementaire Année de référence : 2011 2 Sommaire 1 CONTEXTE... 3 2 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE... 3 3 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ

Plus en détail

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel

Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel du département de la Somme Fiche Energie / Gaz à effet de serre de la Communauté de communes du Vimeu Industriel OCTOBRE 2012 Fiche GES / Energie : Communauté de communes du Vimeu Industriel Tableau de

Plus en détail

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier

Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Contexte et enjeux Le Plan Climat Energie Territoire du Conseil général de l Allier Afin de lutter contre le changement climatique et s adapter au contexte de raréfaction des ressources fossiles, des engagements

Plus en détail

JEU DE 7 FAMILLES LA NOURRITURE

JEU DE 7 FAMILLES LA NOURRITURE JEU DE 7 FAMILLES LA NOURRITURE Contenu : - 9 familles - 54 cartes bonjourfle.wordpress.com TMO 2014 Des pommes Des oranges Des fraises Des bananes Du raisin Un ananas Des carottes De la salade Des poivrons

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

BILAN CARBONE SCIENCES PO PARIS

BILAN CARBONE SCIENCES PO PARIS BILAN CARBONE SCIENCES PO PARIS Nathalie Longeat Virginie Rogez Ecocampus DEROULEMENT PARTIE 1 (Virginie Rogez + Nathalie Longeat) Historique Présentation du Bilan Carbone Mise en œuvre à sc po Résultat

Plus en détail

CARBONE ARBONE THALYS - NOTE DE SYNTHESE -

CARBONE ARBONE THALYS - NOTE DE SYNTHESE - ACTUALISATION DU BILAN CARBONE ARBONE THALYS 2011 - NOTE DE SYNTHESE - Thalys actualisé le Bilan Carbone de son activité 2011. Ce travail vient renforcer les résultats obtenus lors de la première mesure

Plus en détail

Réponses en vue du débat public de Poligny 19/06/2015

Réponses en vue du débat public de Poligny 19/06/2015 Réponses en vue du débat public de Poligny COTTAGES 1. A quelle réglementation thermique les cottages sont-ils soumis à la construction? RT 2012? Oui RT 2012, comme toute les constructions en France depuis

Plus en détail

Très facile. Baisser la température l'hiver de 1 C dans les lieux chauffés. ++ $

Très facile. Baisser la température l'hiver de 1 C dans les lieux chauffés. ++ $ Très facile Baisser la température l'hiver de 1 C dans les lieux chauffés. ++ $ Référence : si on utilise 2.000 l de fioul pour chauffer une maison l'hiver, cela engendre 1,25 tonne équivalent carbone.

Plus en détail

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment

DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment DR1 Fiche introduction Comment améliorer son habitat? ACTIVITE DECOUVRIR ET ANALYSER : Le rôle clé du secteur du bâtiment Objectif : Découvrir les enjeux sociaux liés à l amélioration de l habitat 1. Questionnaire

Plus en détail

en partenariat avec: Agissez énerg(ét)iquement!

en partenariat avec: Agissez énerg(ét)iquement! en partenariat avec: Agissez énerg(ét)iquement! Sommaire Préface page 3 Economie d énergie dans votre ménage page 4-5 Economie d énergie et mobilité page 6-7 Economie d énergie lors du chauffage page 8-9

Plus en détail

Bil i a l n Carbone 2011

Bil i a l n Carbone 2011 Bilan Carbone 2011 Le Groupe Chèque Déjeuner a décidé dès 2010 de se doter d un nouvel outil de pilotage de sa performance environnementale : Le Bilan Carbone, méthode gérée désormais par l Association

Plus en détail

Pour une meilleure santé

Pour une meilleure santé Pour une meilleure santé LA CONSOMMATION QUOTIDIENNE DE VIANDE APPORTE DES GRAISSES SATURÉES. => AUGMENTATION TAUX DE CHOLESTÉROL ET MALADIES CARDIO-VASCULAIRES. => RISQUE DE SURPOIDS ET D'OBÉSITÉ. LES

Plus en détail

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées

Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Véhicules de transport routier et gaz à effet de serre en Midi-Pyrénées Mai 2009 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Midi-Pyrénées Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME

La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME La demande d énergie dans la transition énergétique : technologies et modes de vie dans les visions de l ADEME François MOISAN Directeur exécutif Stratégie, Recherche, International Directeur Scientifique

Plus en détail

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA

RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA RAPPORT DE BILAN DE GAZ A EFFET DE SERRE AYME ET FILS SA Avec la collaboration de RLC Lyon Par la méthode Bilan Carbone Année de référence : 1/1/211 31/12/211 Année de reporting : 1/1/211 31/12/211 Claude

Plus en détail

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013

STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 STEM PROPRETE BILAN CARBONE 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS...2 a) PRESENTATION DE L ENTREPRISE...2 b) OBJECTIFS DE CE RAPPORT :...2 c) PERIMETRE DE L ETUDE :...2 2. RESULTAT ET PRECONISATIONS

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

La Grange en Baie de Somme

La Grange en Baie de Somme Rapport de l Evaluation de l Empreinte Carbone, Une Action Baie de Somme Zéro Carbone La Grange en Baie de Somme Dans le cadre de l évaluation carbone proposé par l association Baie de Somme Zéro Carbone

Plus en détail

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE

LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LA MAISON ECOCITOYENNE ITINERANTE LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT PEDAGOGIQUE Passer de citoyen témoin à citoyen acteur en intégrant la préservation de l environnement au quotidien, c est utile et c est possible

Plus en détail

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)

Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES) Exercice 2013-2014 Rapport Bilan d Emission de gaz à effet de serre (BEGES)... 1 Exercice 2013-2014... 1 1. Description de la personne morale concernée...

Plus en détail

Énergies renouvelables

Énergies renouvelables REFERENCES : 7 QUALEADER 92, Rue René Coty 85000 La Roche sur Yon Tél. : 02 51 47 96 98 Fax : 02 51 47 71 26 Email : jean-philippe.leger@qualeader.com Effectif : 7 salariés Activité : Audit, Conseil, Formation,

Plus en détail

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services»

Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Bilan Carbone du volet «Patrimoine et Services» Le périmètre d'étude couvre l activité propre du Conseil Général de l Allier, incluant ses bâtiments (hôtel du département ; collèges ; bâtiments généraux

Plus en détail

Économiser l Électricité

Économiser l Électricité Économiser l Électricité c est simple Document réalisé par l Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Agence Régionale Pour l Environnement Midi-Pyrénées Observatoire Régional de l Énergie Midi-Pyrénées

Plus en détail

Énergie et vie quotidienne : le secteur résidentiel

Énergie et vie quotidienne : le secteur résidentiel Fiches extraites du dossier du participant remis à l'occasion du Débat national sur les énergies lors de la rencontre de Strasbourg, le 3 avril 2003. Le thème de cette rencontre était " Énergie et vie

Plus en détail

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec

BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE. cadet international groupe setec BILAN CARBONE 2009 SYNTHESE cadet international groupe setec Juillet 2010 Sommaire I. Contexte et enjeux... 3 II. Périmètre du Bilan Carbone... 4 III. Résultats... 5 Déplacements... 6 Immobilisations /

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur Le coût des énergies augmente et les ressources fossiles (gaz, pétrole) se font rares. Or dans la plupart de nos actions quotidiennes, nous utilisons de l énergie et émettons des gaz à effet de serre qui

Plus en détail

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009

Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement. 4 décembre 2009 Le gaz naturel : une énergie qui répond aux enjeux du Grenelle de l Environnement Le Grenelle de l Environnement La genèse, les lois, les objectifs 2 Du Grenelle de l Environnement Juillet 2007 : 6 Groupes

Plus en détail

Plus il y aura de piles à combustible fabriquées plus les prix baisseront et plus la technologie deviendra mature.

Plus il y aura de piles à combustible fabriquées plus les prix baisseront et plus la technologie deviendra mature. L'utilisation dans les moyens de transport : Les voitures fonctionnent déjà en partie à l'hydrogène, en effet le pétrole et le gaz sont des hydrocarbures composés d'hydrogène et de carbone, il faut «simplement»

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive

Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Plan Climat Energie Territorial de l agglomération de Brive Forum d ouverture du Plan Climat 4 décembre 2012 Enjeux Climat Energie La demande mondiale en énergie ne cesse d augmenter pas de solution «miracle»

Plus en détail

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE

BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE BILAN THERMIQUE SIMPLIFIE Rapport DIALOGIE Ce Bilan thermique simplifié a été réalisé à l aide du logiciel DIALOGIE Il a permis d estimer, à partir des informations recueillies lors d une visite d un technicien

Plus en détail

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI

Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Bilan d'émissions de gaz à effet de serre SNI Direction du patrimoine Le 12/12/2014 SNI - 125 avenue de Lodève - CS 70007-34074 Montpellier Cedex 3 Tél. : 04 67 75 96 40 - www.groupesni.fr Siège social

Plus en détail

la Contribution Climat Energie

la Contribution Climat Energie Paris le 05/09/2009 la Contribution Climat Energie 1. Quelle assiette aura la CCE? a. Assiette : La CCE serait une contribution additionnelle aux taxes intérieures (TIPP, TICGN, TICC), assise sur l ensemble

Plus en détail

en hiver, maîtriser sa facture d électricité

en hiver, maîtriser sa facture d électricité en hiver, maîtriser sa facture d électricité DOSSIER DE presse 2014 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 Contact presse service-de-presse@edf.fr Tél. : 01 40 42 46 37 L arrivée

Plus en détail

L énergie durable Pas que du vent!

L énergie durable Pas que du vent! L énergie durable Pas que du vent! Première partie Des chiffres, pas des adjectifs 7 Chauffer et refroidir Ce chapitre étudie sous toutes ses coutures la question de savoir combien de puissance on consomme

Plus en détail

Calculateur Bon Pour Le Climat : Guide d utilisation & FAQ

Calculateur Bon Pour Le Climat : Guide d utilisation & FAQ Calculateur Bon Pour Le Climat : Guide d utilisation & FAQ I. FAQ 2 II. UTILISATION ETAPE 1 : INFORMATIONS SUR LA RECETTE ETAPE 2 : AJOUT DE LIGNES ETAPE 3 : REMPLISSAGE D UNE LIGNE ETAPE 4 : CALCUL DE

Plus en détail

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques.

* * * Pour la promotion du véhicule électrique, Monaco organise désormais chaque année le rendez-vous des véhicules électriques. La Principauté de Monaco a signé, à Rio de Janeiro, la Convention Cadre sur les Changements Climatiques ; cette Convention est entrée en vigueur par la publication de l Ordonnance Souveraine n 11.260 du

Plus en détail

Bilan carbone personnel

Bilan carbone personnel Association Canopée Bilan carbone personnel Guide de lecture Avril 2010 Association Canopée Vabre -12850 ONET LE CHATEAU Tél. : 05.65.78.98.63 - Courriel : canopee12@wanadoo.fr Toute activité humaine,

Plus en détail

Bilan Carbone. de la Commune d Hyères les Palmiers

Bilan Carbone. de la Commune d Hyères les Palmiers Bilan Carbone de la Commune d Hyères les Palmiers Bilan des émissions de gaz à effet de serre du Patrimoine et des Services de la collectivité Année de référence : 2012 www.hyeres.fr Novembre 2014 Bilan

Plus en détail

Le résidentiel Scénario tendanciel régional

Le résidentiel Scénario tendanciel régional Le résidentiel Scénario tendanciel régional 999 :,8 (% du bilan),5,5,5 Chauffage : RT/5 ; pas de réhabilitation Chauffage urbain Bois Electricité GPL Gaz naturel Fioul Charbon CU d ECS : +5% entre 5 et

Plus en détail

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur

Méthode de calcul. Fonctionnement de l Ecocomparateur Fonctionnement de l Eco-comparateur ColiPoste Méthode de calcul Fonctionnement de l Ecocomparateur Coliposte Juillet 2012 INTRODUCTION LE E-COMMERCE PRÉSENTE UN AVANTAGE ENVIRONNEMENTAL PAR RAPPORT AU

Plus en détail

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser

Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Voici quelques petites astuces à mettre en place afin de vous faire économiser Éclairage L'éclairage représente en moyenne 15% d'une facture d'électricité. Pour en diminuer sa charge profitez au maximum

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle

BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle BILAN CARBONE FedEx Corp HUB de Roissy Charles-de-Gaulle 1. Description de la personne morale concernée Raison Sociale : Fedex Corp Code NAF : 621Z Code Siren : 351 630 371 Code SIRET 351 630 371 000 42

Plus en détail

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2

METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Cette note présente la méthode utilisée pour le calcul des émissions de CO 2 du comparateur de Viacombi.fr, ainsi que des temps de trajet. METHODOLOGIE DE CALCUL DES EMISSIONS DE CO 2 2 Calcul pour le

Plus en détail

Bilan d émissions de GES SOCIETE MARSEILLAISE DE CREDIT 2015 données 2014 1

Bilan d émissions de GES SOCIETE MARSEILLAISE DE CREDIT 2015 données 2014 1 Bilan d émissions de GES SOCIETE MARSEILLAISE DE CREDIT 2015 données 2014 1 TABLE DES MATIÈRES A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNÉE... 3 1) DESCRIPTION DU PÉRIMÈTRE ORGANISATIONNEL RETENU...

Plus en détail

Changez de vie : passez au GPL. Comité Français du Butane et du Propane

Changez de vie : passez au GPL. Comité Français du Butane et du Propane Changez de vie : passez au GPL Comité Français du Butane et du Propane Changez de vie : passez au GPL Qu est ce que les GPL ou Gaz de Pétrole Liquéfi fiés? du Butane ou du Propane Issus à 64% de l extraction

Plus en détail

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau

Le guide. de l'écocitoyen. au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau Le guide de l'écocitoyen au bureau SOMMAIRE : Le saviez-vous? Eco-quoi...? Achats responsables Le papier L'électricité La température Les déchets Les déplacements Mesurer

Plus en détail

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional

Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Intérêt des systèmes gaz et hybrides au niveau régional Une approche comparative des impacts des technologies de chauffage sur la demande Roch Drozdowski - Chef de mission Smart Grids GrDF - Direction

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura

Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura Projet de domaine Center Parcs Poligny / Jura 19-06-2015 Approche Bilan Carbone Réf Date Auteur V1 04/06/15 ELAN V2 15/06/15 ELAN V3 19/06/15 ELAN ELAN 1, avenue Eugène Freyssinet 78061 SAINT-QUENTIN-EN-YVELINES

Plus en détail

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme

L efficacité énergétique. et les énergies renouvelables. pour réduire les GES à la ferme L efficacité énergétique et les énergies renouvelables pour réduire les GES à la ferme Introduction Potentiel de réduction de GES en milieu agricole par: Efficacité énergétique (EE) : consommation d énergie

Plus en détail

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place

Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Chauffage à la biomasse : la bonne énergie à la bonne place Présenté par: Catherine-Anne Renaud, ing., CEM Associée écologique LEED Vice-présidente R+O Énergie Plan de la présentation 1. Mise en contexte

Plus en détail

- BILAN CARBONE TM -

- BILAN CARBONE TM - - BILAN CARBONE TM - Évaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités du groupe assmann convis 15/19 rue Léon Geffroy - 94400 Vitry-sur-Seine - Tél. +33 (0)1 45 15 87 34 Fax

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AXIMA REFRIGERATION

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AXIMA REFRIGERATION BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE AXIMA REFRIGERATION Année de référence : 211 Page : 1 / 12 SOMMAIRE I. GENERALITES... 3 A. INTRODUCTION 3 B. OBJECTIFS 3 II. LA METHODE BILAN CARBONE... 4 A.

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE

LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Etude préalable à la mise en œuvre du Plan Climat-Energie Territorial de la Communauté d Agglomération de Castres Mazamet LE DIAGNOSTIC ÉNERGIE GAZ À EFFET DE SERRE Castres, jeudi 29 mars 2012 Obligation

Plus en détail

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Congrès et atelier de la FIL Canada sur le développement durable du

Plus en détail

Fiche 14 : Préservation de la biodiversité : les bons gestes au quotidien

Fiche 14 : Préservation de la biodiversité : les bons gestes au quotidien CD-rom Biodiversité A/ Description de l animation La crise climatique actuelle représente un danger pour la biodiversité, mais elle est aussi une opportunité pour repenser notre mode de vie actuel. Comment?

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE MAÎTRE D OUVRAGE CAISSE REGIONALE DU CREDIT AGRICOLE MUTUEL PYRENEES GASCOGNE 11 boulevard Kennedy 65 000 TARBES BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DE L ENTREPRISE Date : 5 mars 2012 PREFECTURE

Plus en détail

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal

Réalisation du Bilan Carbone. «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Réalisation du Bilan Carbone «Patrimoine et Services» du Conseil Général du Cantal Octobre 2013 Bilan Carbone du Conseil Général du Cantal Page 1 sur 17 1 PRINCIPE... 3 2 PÉRIMÈTRE DE L ÉTUDE ET DONNÉES

Plus en détail

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi?

Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie. Les chiffres clés Et moi? Pourquoi un bilan Green IT? Zoom sur la méthodologie Les chiffres clés Et moi? Bilan Green IT mars 2011 Bilan Green IT mars 2011 Pourquoi un bilan Green IT? > CONTEXTE En France, la loi sur la Responsabilité

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre HABITAT 08 Office Public de l Habitat des Ardennes Dernière mise à jour : 30 décembre 2015 Auteur : Laurent Bêche 1. Contexte réglementaire En application du

Plus en détail

8 rue Béranger - 69006 Lyon Tél. : 04 37 48 25 90 - Fax : 04 37 48 04 57 E-mail : info@ale-lyon.org - Site Internet : www.ale-lyon.

8 rue Béranger - 69006 Lyon Tél. : 04 37 48 25 90 - Fax : 04 37 48 04 57 E-mail : info@ale-lyon.org - Site Internet : www.ale-lyon. Le Grand Lyon et l Agence Locale de l Energie mettent à disposition des communes de l agglomération lyonnaise une réalisation innovante et pédagogique : La maison économe. Diffusé en accompagnement de

Plus en détail

Consommation Energétique Finale de l Algérie

Consommation Energétique Finale de l Algérie Données & Indicateurs Ministère de l Energie et des Mines Agence Nationale pour la Promotion et la Rationalisation de l Utilisation de l Energie Consommation Energétique Finale de l Algérie Edition 2007

Plus en détail

1S20 Classe énergétique d un véhicule

1S20 Classe énergétique d un véhicule FICHE 1 Fiche à destination des enseignants 1S20 Classe énergétique d un véhicule Type d'activité Exercice/évaluation Notions et contenus Énergie libérée lors de la combustion d un hydrocarbure ou d un

Plus en détail

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006

CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE. Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Journées techniques ADEME 4 Mai 2006 CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE Etat des lieux Enjeux et objectifs Avantages techniques Avantages financiers CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN GUYANE

Plus en détail

EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE LIEES A L ACTIVITE DE L ASPA

EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE LIEES A L ACTIVITE DE L ASPA EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE LIEES A L ACTIVITE DE L ASPA Années 2000 à 2006 Rapport relatif à l application de la méthode ADEME V4 pour le calcul d émissions de gaz à effet de serre d une entreprise

Plus en détail

Les émissions de gaz carbonique (CO2)

Les émissions de gaz carbonique (CO2) Fiche 21 Les émissions de gaz carbonique (CO2) 1. Quelles émissions pour les différentes énergies fossiles? La quantité de CO2 produit par la combustion d une tep de combustible fossile dépend de sa composition

Plus en détail

Evaluation des émissions

Evaluation des émissions Evaluation des émissions de gaz à effet de serre générées par les activités de la Bourse de l Immobilier 28 Avenue thiers 33100 BORDEAUX Tél : 05 57 77 17 77 - Fax : 05 56 40 58 63 www.bourse-immobilier.fr

Plus en détail

ALE. Climat, énergie, eau, épuisement des ressources Savez-vous que la moitié de la solution se trouve dans nos actes quotidiens?

ALE. Climat, énergie, eau, épuisement des ressources Savez-vous que la moitié de la solution se trouve dans nos actes quotidiens? L Agence Locale de l Energie Montpellier met à disposition une réalisation innovante et pédagogique : La maison économe. Diffusé en accompagnement de l exposition, ce guide pratique reprend des conseils

Plus en détail

Eco comportements et Ecogestes. Quelques pistes pour réduire ses. émissions de CO2

Eco comportements et Ecogestes. Quelques pistes pour réduire ses. émissions de CO2 Eco comportements et Ecogestes Quelques pistes pour réduire ses consommations énergétiques et émissions de CO2 Emprunté à JM JANCOVICI Evolution de la consommation d énergie mondiale Réduction des consommations

Plus en détail

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes Rapport Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre Crédit Agricole Sud Rhône Alpes 1/ Description de la personne morale concernée Raison sociale : CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONES ALPES

Plus en détail

Activité documentaire

Activité documentaire TSTi2D TSTL Thème Transport Mise en mouvement Activité documentaire La voiture électrique sauvera-t-elle la planète? Fiche ressource THÈME du programme : Transport Sous thème : Mise en mouvement Type d

Plus en détail

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées

Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Réaliser des économies d énergie chez nous afin de financer des projets pour améliorer les conditions de vie de populations défavorisées Ecole En Sauvy, Ville de Lancy Suisse Carte du monde à l échelle

Plus en détail