Analyse économique du système de voiture autopartage imarguerite

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Analyse économique du système de voiture autopartage imarguerite"

Transcription

1 Cours: Conception des Services de Mobilité Analyse économique du système de voiture autopartage imarguerite GUSEV Alexandr QUIRKE Anne Marie

2 Etude de la rentabilité du système Le système de partage de voitures imarguerite à Nantes a été lancé en A cause de la nouveauté de ce système, beaucoup d informations concernant l exploitation ne sont pas encore disponibles. Les analyses présentées ici sont une estimation des comptes à partir des résultats du même type de système comme Praxitele à Saint-Quentin en Yvelines et Liselec à La Rochelle. A partir de ces résultats nous avons examiné les principaux postes d investissements, de charges courantes d exploitation et de ressources pour déterminer le modèle d affaires. L investissement initial La flotte La flotte actuelle est constituée de 30 voitures de type Renault Twingo 2 diesel et Ford Focus C-Max avec moteur bio-flex, achetés entre 2008 et Il est supposé qu une voiture margarite fasse environ 3000 km/an. Le coût de l investissement Nous supposons que les 30 véhicules de type Renault Twingo et Ford Focus sont repartis également entre les deux marques de voiture. Cela nous donne un prix moyen par voiture de /veh. Le coût total de l investissement dans la flotte de véhicules est : Il semble raisonnable de considérer un amortissement de la flotte sur 10 ans, soit /an. L installation et l'équipement des stations Le coût d installation et d'équipement des stations est estimé à environ Nous considérons aussi un amortissement sur 10 ans, soit un coût d investissement de 4000 /an. Formation des agents Une formation initiale est nécessaire pour les agents afin de gérer le système d autopartage. Ces coûts font partie de l investissement initial dans le projet. Nous pouvons estimer ces coûts d investissement dans la formation des agents à amorti sur 10 ans. Les charges Les charges liées aux véhicules La maintenance peut être divisée en deux catégories : la petite maintenance et la maintenance lourde. La petite maintenance est réalisée tous les jours, elle comprend : le changement des essuie-glaces, phares ou d autres pièces dégradées et la verification de tous les véhicules chaque jour. La maintenance lourde est faite par des prestataires et nous supposons qu elle a lieu 2 fois par an ou tous les 6 mois (selon l AA Roadwatch) avec un coût moyen de 100 par entretien (le coût d entretien est supposé moins cher par rapport à une voiture personnelle grâce aux économies d échelles).

3 Gestion des véhicules et des stations Le coût de la gestion des véhicules et des stations est estimé à environ /an. Ce chiffre inclut les coûts d entretiens, de nettoyage et de répartitions et est estimé à partir du cas d autopartage Liselec à La Rochelle. Gestion centrale La gestion centrale inclut les frais de gestion, d administration, de marketing, d'électricité et de télécommunications et s élevé à /an. Ce chiffre est également estimé à partir du cas d autopartage Liselec. Les charges liées au personnel Des données liées au personnel ne sont pas disponibles pour le moment. Pour une flotte de véhicules de 30 voitures, nous supposons qu un mécanicien est chargé de la réalisation de la petite maintenance. Le salaire moyen d un mécanicien débutant est autour de 1200 /mois brut, ce qui coût l entreprise environ 2400 /mois. Nous suppose qu il y a 2 agents administratifs et commerciaux chargés de l enregistrement des nouveaux abonnements, le marketing du système d autopartage et la gestion quotidienne du service. Nous supposons un salaire moyen de 2000 /mois brut pour chaque agent avec un coût pour l entreprise de 4000 /mois. Carburant Le carburant est un coût variable dépendant de l utilisation de la voiture. Avec une consommation moyenne de 5,5 l/100km par véhicule et 165L/an/véhicule. Le prix du diesel est environ 1 /litre. Ce qui nous donne un coût annuel de 4950 /an. Les ressources commerciales En reprenant les différents postes de recette, on obtient : - nombre d utilisateurs (nombres de personnes payant leur abonnement) : environ 110 utilisateurs inscrits - nombre de courses mensuelles : on a comparé le flot et le nombre des adhérents de imarguerite avec les flots et nombre d'inscriptions d autres systèmes de partage de voiture et on a supposé que imarguerite doit avoir environ 700 courses mensuelles. - prix moyen d une course : environ 4,5 à 5 /course - prix d un abonnement : 9,9 par mois - prix d inscription : 100 (payables une fois, à l'adhésion) Remarques : Pour avoir la recette annuelle d inscription, on a supposé que la période moyenne d utilisation du service et de 5 ans. Par conséquent la recette annuelle d inscription est 100 /5ans x 110 adhérents, soit 2200 /an. Note : Dans les analyses qui suivent une hypothèse simplificatrice est retenue où l inflation annuelle n est pas pris en compte.

4 Les Dépenses Les Recettes Investissements Les courses Nombre de voitures 30 Nombre d utilisateurs 110 Prix moyen par véhicule Nombre de courses 700 Total Prix moyen de la course 5 Recettes liées aux courses par Amortissement sur 10ans an Coût par an Installation et equipement des stations Amortissement sur 10 ans Formation des agents Amortissement sur 10 ans 1000 Coût annuel de l'investissement Charges Personne l: Les abonnement Prix de l abonnement /mois Inscription 100 Recettes liées aux abonnements /mois par an Gestion Centrale (comprenant Electricité, télécommunications) Gestion des véhicules et des stations (comprenant les coûts de petite et grande mainteance, nettoyage et réparitions) Coûts d'exploitation Carburant: 5,5l/100km x1euro/l x 3000km/veh/an Total charges Dépenses totales ( /an) Total des recettes ( /an) 57268

5 Comment améliorer la rentabilité du système imarguerite? En ce moment le système imarguerite est nettement déficitaire. Quelles actions peuton entreprendre pour améliorer la situation actuelle? Tout d abord nous avons remarque que le prix de l abonnement est supérieur aux prix d autres entreprises de partage de voiture, 9,9, et, en plus, le nouvel utilisateur imarguerite est oblige de payer l inscription 100. Nous pensons que ce sont des obstacles financiers qui découragent les utilisateurs potentiels de ce service. Même si les recettes liées aux abonnements présentent environ 25% des recettes totales, on peut proposer une diminution du prix d'inscription. Ainsi nous permettrons augmenter le nombre d adhésions et finalement accroître le revenu. Cependant, un prix élevé pour le droit de se servir du système permet de réduire le nombre de clients qui n'utilisent pas ou peu le service et, avec une conduite assez imprévisible. Il reste à voir si l entreprise a un intérêt de toucher de tels clients. L'autre obstacle au développement du système est le nombre de station (14) car, avec l obligation de ramener de voiture à sa station de départ, imarguerite est devenu d'utilisation lourde et éloigne ses utilisateurs de chez eux. Idées d amélioration du service : - Enlever la contrainte de boucle : en effet, en ville, la plupart des déplacements se font du domicile au travail. Avec une contrainte de boucle il est impossible de réaliser ces déplacements. En enlevant la contrainte de boucle cela peut permettre d augmenter les recettes en augmentant le taux d utilisation de la voiture par jour. Dans ce cas, l augmentation du nombre d employés serait nécessaire pour déplacer les voitures dans les stations selon les besoins quotidiens. - Le développement du système dans les entreprises peut augmenter largement l utilisation des voitures imarguerite. Il faudrait ajuster l offre en l'augmentant pour bien répondre à la demande. - Au lieu d avoir un prix d inscription qui réduit le nombre d usagers occasionnels un système d arrhes peut être mise en place par carte de crédit. - Permettre la location à la journée : le propriétaire de l entreprise Nantes Auto Partage (imarguerite) est également propriétaire des entreprises leaders de la location de véhicules à Nantes à travers les marques Europcar et Loc Eco. Donc il n y a pas de vrai intérêt de modifier la tarification de système imarguerite. Ce service d auto-partage est particulièrement adapté pour un usage de courte durée, de 1H00 à la journée. - La réservation : l'utilisateur de imarguerite est obligé de faire une réservation par téléphone ou sur internet, jusqu'à 5 minutes avant le départ. La réservation n est pas facturée. Afin de créer un système d autopartage vraiment en libre service, il faut enlever cette contrainte de réservation. - Développer le système dans les entreprises : un tiers des utilisateurs imarguerite sont enregistrés à titre professionnel et certaines sociétés, dont la banque CIC. L autopartage des voitures peuvent remplacer les véhicules professionnels si le service répond bien aux besoins des clients.

6 Comment diminuer les dépenses? En analysant les dépenses actuelles du système : 1. Aujourd hui il y a 30 voitures avec un nombre de courses par an de 700. Cela nous donne environ 24 courses/voiture/an. Le parc de voitures est peu utilisé. Cependant il n est pas souhaitable de diminuer le nombre de voitures car nous sommes toujours dans la première année de service et il faut plutôt augmenter le nombre d utilisateurs et augmenter le nombre de voitures dans les années à venir. 2. Le prix du véhicule est élevé. La différence de prix entre les voitures de Renault Twingo et les voitures Ford Focus est de l ordre de 7000 euros. Afin de réduire les couts d investissement il sera plutôt envisageable d'utiliser plus de voitures petites comme le Twingo ou de se baser sur des voitures d'origine française pour les voitures plus grandes. Dans ce cas l investissement peut diminuer jusqu à euro/voiture. 3. Il est raisonnable d amortir le véhicule sur 10 ans. Par contre, il est possible que les véhicules puissent être vendus après les 10 ans d utilisation. On peut espérer de vendre une voiture après 10 ans pour environ 2500 euros. Cela réduit le coût d investissement global jusqu à euro/an. 4. Il semble difficile de réduire les couts liés à l installation et l équipement des stations. En effet, si on augmente le nombre de stations ce cout aura tendance à augmenter. 5. Nous avons fait l hypothèse du nombre de personnels : Un mécanicien et deux agents. Il est souhaitable de garder le nombre d employés. En augmentant l offre il semble raisonnable d augmenter le nombre de personnes. Si nous levons la contrainte de boucle, il y aura besoin de plus de personnel pour déplacer les véhicules. Pour le moment nous pouvons réduire le temps de travail des agents si le nombre de nouveaux adhérents reste faible. 6. Il nous manque des informations sur la gestion centrale et donc nous supposons que ce chiffre reste stable. 7. Il nous manque des informations également sur les coûts de gestion des véhicules et des stations. En supposant que ces coûts sont proportionnels aux nombres de véhicules et de stations cela nous donne en ce moment un coût de 2000 euro/an/véhicule. En augmentant l offre de transport et l efficacité du système nous espérons de réduire ce coût jusqu à 1500euro/an/véhicule. On observe que le coût annuel de l investissement peut être réduit de /an environs avec l optimisation des dépenses. Concernant les charges, nous pouvons sans doute les réduire en rationalisant les dépenses de réparation des véhicules. Pour le moment, le manque d informations chiffrées empêche cependant de faire une évaluation plus précise. Il semble raisonnable de considérer que dans l année à venir imarguerite peut augmenter son nombre d utilisateurs de 110 jusqu à 200. Dans ce cas le nombre de courses augmentera également. Le nombre de courses est proportionnel au nombre

7 d usagers. Le nombre de courses par mois augmentera jusqu à Le tableau cidessous nous montre les dépenses et les recettes prévisionnelles avec les améliorations proposées.

8 Les Dépenses Les Recettes Investisseme nts Les courses Nombre de voitures 30 Nombre d utilisateurs 200 Prix moyen par véhicule Nombre de courses Prix moyen de la 5 Total 0 course Amortissement sur 10ans 10 Recettes liées aux courses par an Vente de véhicule à la fin de vie 2500 Réduction de l'amortissement/an 7500 Cout de l'investissement/an Installation et equipement des stations Amortissement sur 10 ans Formation des agents Amortissement sur 10 ans 1000 Les abonnement Coût annuel de l'investissement Prix de l abonnement 9.9 Inscription 100 Recettes liées aux abonnements Charges par an Personnel: 2400 /mois /mois agent à 2000/mois Gestion Centrale (comprenant Electricité, télécommunications) Gestion des véhicules et des stations (comprenant les coûts de petite et grande mainteance, nettoyage et réparitions) Coûts d'exploitation Carburant: 5,5l/100km x1euro/l x 3000km/veh/an 4950 Total charges Dépenses totales ( /an) Total des recettes ( /an)

9 Recherche du point mort Nous considérons le nombre de véhicules comme fixé, ainsi que les tarifs et la consommation moyenne du service par utilisateur. Nous recherchons le nombre d utilisateurs tel que l activité du service suffise à couvrir les coûts de production, qui est la somme des coûts fixes indépendants de ce nombre et des coûts variables qui lui sont proportionnels. Nous raisonnons en termes annuels, et par voiture, avant de considérer l ensemble du système. Calcul des charges fixes Les charges fixes comprennent l investissement et les charges centralisées, soit par voiture et par an, = 3268, noté CFv Nous avons réparti les de «Gestion véhicules et stationnement» en deux parts : de coûts fixes (dernier élément dans la somme ci-dessus) et 9000 de coûts variables. Calcul des charges variables En régime courant, on compte 110 utilisateurs actifs, donc le coût variable par utilisateur et par an s élève à 9000 / 110 = 82, noté CVu. Calcul des recettes variables Par utilisateur et par mois, la recette moyenne provient de l abonnement soit 10, plus des tarifs des parcours, 700 courses effectuées par 110 utilisateurs à 5 en moyenne font 8 courses et 8x5 = 40 par utilisateur : soit 50 par mois. En termes annuels, la recette par utilisateur est CAu = 600 environ. Nous constatons que la marge sur coût variable est importante : MCVu = CAu CVu = 518, le coût variable représente seulement 14% de la recette CAu. Le système a pour fondement économique, un foisonnement de l usage de manière que le profit net variable, multiplié par la quantité produite, couvre les coûts fixes. Calcul du point mort, par voiture Le point mort par voiture est atteint quand le nombre d utilisateurs n produit une recette nette n.(cau CVu) qui couvre le coût fixe CFv, soit CFv n n*. CAu CVu 3268 On évalue numériquement : n * = = 7 utilisateurs par voiture

10 Il faut atteindre une fréquentation de 7 utilisateurs réguliers par voiture pour rentabiliser l exploitation. Point mort de l ensemble du système Pour l ensemble du système, le point mort en nombre de clients est le produit du nombre de voitures par le point mort d une voiture : N * = Nv. n* soit 210 clients pour 30 voitures. Dans le cas de notre système, où l'entreprise possède l'information complète concernant la conduite des clients, l'élaboration de la grille des tarifications assez complexe permettra d'optimiser le chargement du parc automobile et il sera alors possible d'atteindre l'équilibre financier. Comme il a été remarqué, une grille des tarifications assez complexe ne provoque pas de problème particulier chez les utilisateurs. À partir de la quantité définie de voyages par mois, il est nécessaire de prévoir les réductions pour chaque utilisation ultérieure. À titre du principe du changement du coût des voyages en fonction de leur quantité nous avons décidé de choisir une des approches proposé à nous par monsieur Jean Delons ( Conception et management des services de mobilité) : L'utilisation de la tarification semblable à celui de «A86 Tarif du dernier passage» permettra d'optimiser la quantité de voyages mensuels. Le nombre des voyages, après qui chaque voyage ultérieur coûte moins que le précédent doit être défini à partir de l'analyse de l'histoire de l'utilisation du parc et des hypothèses sur le comportement des consommateurs.

11 Si parmi les clients, il y a en a, qui peuvent définir le graphique de l'utilisation de la voiture pour un mois à venir il est nécessaire d'accorder cette possibilité comme type de réserservation pour cette personne. Par exemple : Chaque mercredi, de 15 à 17 h. Les réservations semblables doivent être favorisé, puisqu ils doivent augmenter potentiellement l utilisation du parc de véhicules. La fonction de l'optimisation du déplacement du groupe des gens est clé. Comme nous voyions à l'exemple Liselec pour l'acquisition de l'équilibre financier il est nécessaire considérablement d'augmenter le coefficient de l'utilisation des automobiles. En cas de Liselec pour l'acquisition du point mort, la quantité d'utilisateurs réguliers doit atteindre 19 pour chaque voiture. Même si la distance et la période du temps semble vraisemblable, on ne peut pas oublier les collisions possibles. De l'expérience, on peut remarquer qu'en présence de seulement une voiture dans la famille il apparait assez souvent les conflits des intérêts lié avec son utilisation et cela vu que le nombre des utilisateurs est de 2-3 et ils se trouvent dans de différentes catégories d'âge, c'est-à-dire le risque des conflits potentiels des intérêts est plus petit a priori. Et maintenant nous nous imaginerons 19 personnes, qui se servent d'une voiture. Quelle probabilité de ce que deux d'eux ne veulent pas utiliser la voiture dans le même temps? D'ici la conclusion : l'utilisation d'une voiture par 19 gens n'est pas possible à cause des conflits des intérêts. Un autre système permettant de choisir les utilisateurs de chaque voiture pour qu'éviter le conflit des intérêts et optimiser leur nombre est envisagé. Le fonctionnement d'un tel système est construit sur l'analyse des besoins des clients dans le déplacement et par conséquent suppose la règle de la réservation préalable. C'est-à-dire, dans le busines model du système d autopartage il est nécessaire d'introduire le fait que ce service est destiné à la satisfaction des déplacements planifiés des utilisateurs, et non spontané, qui doivent être satisfais par le service du taxi ou d'autres moyens. Encore un autre potentiel de l'introduction de ce principe de la réservation peut être l'élimination de la contrainte de boucle, qui bloque fortement les utilisateurs du système d autopartage. Comment éviter que la contrainte de boucle nécessit l'augmentation des jockeys et d'autres inconvénients? Pour faire fonctionner un tel système Il faut comparer les points de la destination pour uns clients aux points du départ des autres clients. En réalité il y a beaucoup de tels cycles naturels. Le covoiturage la planification des itinéraires et la présence dans la base de données des utilisateurs avec l'itinéraire semblable. Par exemple : 2 habitants d'un quartier transportent les enfants au même cercle sportif (dans le cas présent il y a la possibibilité de la libération d'un des parents, puisque après quelques voyages communs ils peuvent se mettre d'accord à fait alterner pour livrer les enfants aux études etc.)

12 Rentabilité du point du vue du consommateur Dans cette partie nous allons analyser la rentabilité d une voiture imarguerite du point du vue du consommateur. Le coût du véhicule personnel augmente de plus en plus chaque année. Selon les études de l Automobile Club de Paris, les coûts d une voiture se compose de 80% des coûts fixes et 20% des coûts variables. Lorsqu on paye à l usage, on économise de l argent et on est plus sensible au prix. L utilisation de la voiture change et les déplacements se font en voiture lorsqu ils sont nécessaires. Afin d analyser l économie associé avec l utilisation d une voiture autopartage, nous allons estimer tous les coûts associés avec une voiture pour comprendre le point du vue du consommateur. Les informations ci-dessous sont une estimation des coûts liés à une voiture. Sources : Entretienauto.com (stats contrôles techniques), les Echos et l étude du projet Liselec.

13 Voiture personnelle Coûts fixes Investissement: 1 voiture (prix moyen euro) amortissement sur 3 ans 3 Coût/an 5000 Vente de véhicule à la fin de vie 5000 Coût/a n Voiture partagée Coût/a n Coûts fixes Prix de l'abonnement par an Inscription: 10 ans Coût variables Supposons toujours 15000km/an Prix moyen d'une course 3 ans Coût/an Parking en ville/an moyen 10 euro/jour* 5 jours/semaine*48 semaines/an Entretien Couts moyen entretien = 0,027eurokm 405 Reparition 300 Assurance 600 Carte grise 200 Pneumatiques: 200+ montage 250 Couts variables 5.5 Essence: l/100k m Consommation 825 Distance moyen/véh en france/an litres/an Suppose prix d'essence/diesel = 1euro/litre Cout total/an Cout total/an Voiture personnelle: 15000km/an Cout total par an = 8313 euro Véhicule partagé: 15000km/an Cout total par an = 6729 euro

14 Lorsqu un véhicule partagé est utilisé il y a une économie d environ 19% par an. Pour ces calculs le nombre de kilomètres parcourus est resté constant. Par contre, en réalité lorsque l utilisateur paye pour chaque déplacement le nombre de déplacements en voiture diminue. On peut supposer que le nombre de déplacements réduit de 50% en utilisant un système d autopartage. Dans ce cas le coût par an devient 3428 euro et une économie de plus de 59% par rapport à une voiture personnelle. Il existe une valeur pour le nombre de kilomètres où il devient plus avantageux d utiliser une voiture personnelle. Cette valeur est le point mort du système. Figure 1: Point mort du point de vue utilisateur = 18870km/an Pour un usager qui parcourt moins de 18870km/an il est plus économique d utiliser une voiture partagée. A partir de 18870km/an il est plus avantageux pour un utilisateur d utiliser une voiture personnelle. Selon notre étude il semble évident que pour la plupart des personnes une voiture d autopartage est l option le moins cher. Par contre la voiture personnelle tient toujours une place dominante dans les villes et encore plus dans les campagnes. D abord, il faut sensibiliser les gens du «vrai» coût d une voiture personnelle et non pas seulement les coûts variables. Puis il faut un changement de la position et la perception d une voiture personnelle par le public. De nos jours, une voiture personnelle est toujours vue comme une nécessité ou un symbole de richesse. Depuis quelques années, cette position commence à changer et les gens deviennent de plus en plus conscients des nuisances liées à la voiture personnelle. L augmentation du prix du carburant contribue également à cet effet. L'élément le plus important dans le choix de véhicule de déplacement est le prix. Lorsque les gens deviennent plus sensibles au prix d une voiture personnelle, nous allons voir une augmentation considérable de l'utilisation des services d autopartage comme imarguerite.

15 Conclusion Le système d autopartage imarguerite existe depuis Compte tenu de la nouveauté du système notre analyse économique sur imarguerite est fondée sur des études d autres systèmes d autopartage de voitures à cause du manque d informations disponibles. Aujourd hui le modèle économique est déséquilibré. Tenant compte de la nouveauté du système ce déséquilibre économique est compréhensible. Afin d améliorer la rentabilité du système il faut doubler le nombre d utilisateurs de chaque voiture. Les solutions proposées peuvent nous permettre de doublé le nombre d utilisateurs. Une autre possibilité est de changer le type de business modèle avec une boucle de consommateurs afin d éviter les inconvénients de la station fixe. Ceci nécessite un haut niveau d organisation et de système informatique. Le rôle de l entreprise organisatrice devrait évoluer afin d optimiser des déplacements. La communication vers les utilisateurs est très important pour comprendre les économies possibles en utilisant une voiture partagée. Le système imargarite est un système d autopartage avec une grande potentielle de croissance mais nécessite un grand progrès pour l avenir.

Conception et management des services de mobilité

Conception et management des services de mobilité Conception et management des services de mobilité Auto-partage à Brême Sayed Hossein KHAJEH-MOHAMMADILAR kh_mohammadilar@yahoo.com Ekaterina GARASHCHENKO garashchenko-es@ya.ru Juin 2008 INFORMATION GENERALE

Plus en détail

«AutoPartage Provence»

«AutoPartage Provence» Cours: Conception de Services de Mobilité et Innovation Prof. Fabien Leurent «AutoPartage Provence» Teodor Balcus Ana Patrucco Master ParisTech Fondation Renault «Transport et Développement Durable» 2008/2009

Plus en détail

Modèle d affaire et point mort du système Liselec

Modèle d affaire et point mort du système Liselec Marie Gayrel Paris, 26 mai 2009 Fabien Leurent Modèle d affaire et point mort du système Liselec Depuis une dizaine d années, la Communauté d Agglomération de La Rochelle a mis en place un système de voitures

Plus en détail

COSMI. CONNECT BY Hertz. Youngho RHEE Marcel LUZ E CALIL

COSMI. CONNECT BY Hertz. Youngho RHEE Marcel LUZ E CALIL COSMI CONNECT BY Hertz Youngho RHEE Marcel LUZ E CALIL Index 0. Introduction générale au système : «Connect by Hertz» (Rapport précédent) 1 0.1. Implantation territoriale 1 0.2. Principes du service 1

Plus en détail

Auto partage Twizy WAY Bilan opérateur SHOYA NISHIKAWA IBTISSAM YASSINE

Auto partage Twizy WAY Bilan opérateur SHOYA NISHIKAWA IBTISSAM YASSINE Auto partage Twizy WAY Bilan opérateur SHOYA NISHIKAWA IBTISSAM YASSINE Table des matières I. Présentation du projet... 2 II. Problématiques et objectifs... 4 III. Bilan opérateur... 5 3.1 Structure d

Plus en détail

Calculateur Mobilité : aide à l'encodage des données

Calculateur Mobilité : aide à l'encodage des données Calculateur Mobilité : aide à l'encodage des données Ce document reprend l'ensemble des données dont vous avez besoin pour compléter le calculateur dans le but d'obtenir une situation initiale qui cadre

Plus en détail

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47

Dossier de Presse. Auto trement devient Citiz. Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Dossier de Presse Auto trement devient Citiz Citiz Alsace - Auto trement SCIC 5 rue Saint-Michel, 67000 Strasbourg 03 88 23 73 47 Site web : www.alsace.citiz;fr Courriel : alsace@citiz;fr Sommaire I -

Plus en détail

Direction régionale de l Équipement Ile de France Logiciel de simulation des coûts de transport

Direction régionale de l Équipement Ile de France Logiciel de simulation des coûts de transport Direction régionale de l Équipement Ile de France Logiciel de simulation des coûts de transport Guide de l utilisateur Mars 2004 Logiciel de simulation des coûts de transport Guide de l utilisateur Sommaire

Plus en détail

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances.

LE BUDGET. Certaines dépenses sont incompressibles, comme le loyer, les impôts, les assurances. MDI LE BUDGET LA CONSTITUTION D UN BUDGET 1. Vocabulaire Dépenses incompressibles : dépenses que l'on ne peut pas réduire, contrairement aux dépenses compressibles, pouvant être réduites, comme l'habillement,

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU COURS Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel Partie

Plus en détail

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients Cette étude a été réalisée par 6T-Bureau de recherche en partenariat avec France Autopartage et avec le soutien de l Agence de l

Plus en détail

Projet du service «ON DEMAND BUS» à Kashiwa (Japon)

Projet du service «ON DEMAND BUS» à Kashiwa (Japon) Module COSMI Master TRADD PFR Mina KAGAWA (Japon) Youssef MHIMRA (Maroc) Projet du service «ON DEMAND BUS» à Kashiwa (Japon) Aperçu général sur la ville de Kashiwa : La ville de Kashiwa est située à environ

Plus en détail

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan

Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles. Plan Chapitre 5 - Planifier ses finances personnelles Plan Planifier sa retraite deux méthodes le rôle des systèmes de retraite l'impact de la fiscalité Faut-il investir dans des études supérieures? Faut-il

Plus en détail

«autopartage» Dossier de presse. La voiture en libre à Besançon. Contacts

«autopartage» Dossier de presse. La voiture en libre à Besançon. Contacts Dossier de presse La voiture en libre à Besançon «autopartage» Contacts VILLE DE BESANÇON DIRECTION VOIRIE DEPLACEMENTS Pascal GUDEFIN 03 81 61 51 60 Clément BILLET 03 81 41 56 24 Contact presse Catherine

Plus en détail

Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1

Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1 2011 Comment choisir une voiture économique et économiser plusieurs milliers d euros. Version 1 Olivier CHUZEVILLE www.astuces-economies.com 08012011 Acheter une voiture économique en 2011, le match Essence

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Maj 10/2012 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement

Plus en détail

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM

Chapitre I :Seuil de rentabilité. Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM Chapitre I :Seuil de rentabilité Encadré par: Dr. HOURIA ZAAM PLA N I- Introduction II- Charges 1- Charges variables 2- Charges fixes 3- Charges mixtes III- Le compte de résultat différentiel IV- Seuil

Plus en détail

RETOUR SUR INVESTISSEMENT : UN EXEMPLE DE CALCUL DE RENTABILITÉ DU CENTRE DE RESSOURCES. Colloque Enrichir l alternance 21 janvier 2000

RETOUR SUR INVESTISSEMENT : UN EXEMPLE DE CALCUL DE RENTABILITÉ DU CENTRE DE RESSOURCES. Colloque Enrichir l alternance 21 janvier 2000 RETOUR SUR INVESTISSEMENT : UN EXEMPLE DE CALCUL DE RENTABILITÉ DU CENTRE DE RESSOURCES Colloque Enrichir l alternance 21 janvier 2000 CAS NUMÉRO 1 : CENTRE BÉNÉFICIAIRE LE CONTEXTE le centre de ressources

Plus en détail

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE

Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE Centre d échanges et de ressources pour la qualité environnementale des bâtiments et des aménagements en Rhône-Alpes FICHE ACTION AUTOPARTAGE > Cohésion territoriale et déplacements Anne Riahle AERE CENTRE

Plus en détail

Optimisation des flottes de véhicules utilitaires dans le cadre des émissions de CO2

Optimisation des flottes de véhicules utilitaires dans le cadre des émissions de CO2 Proposition de publication dans PME-Magazine Octobre, Novembre ou Décembre 2003 : Disposez-vous des véhicules utilitaires écologiques des types Euro 3 et Euro 4? Connaissez-vous la durée d'utilisation

Plus en détail

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 NOTES PÉDAGOGIQUES PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CPA CANADA Mise à jour par : MARJOLAINE BEAUDRY, CPA, CA Ordre des comptables professionnels agréés du Québec

Plus en détail

Exemple Si votre revenu mensuel est de 1 000$, quel est le montant de remboursement maximal que tu peux payer?

Exemple Si votre revenu mensuel est de 1 000$, quel est le montant de remboursement maximal que tu peux payer? Finances automobiles A. Les voitures Lorsqu on veut se procurer d une voiture, il y a plusieurs facteurs qui affectent notre choix : Type de voiture (Honda, BMW, ) Style (sport, SUV, ) Sécurité Assurance

Plus en détail

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco

6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE. Présenté par Transpoco 6 TRUCS ET ASTUCES POUR RÉDUIRE LES COÛTS DE VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE Présenté par Transpoco Une flotte automobile représente un avantage pour les entreprises à la fois en terme de déplacements qui sont

Plus en détail

Feuillet explicatif c est l autonomie

Feuillet explicatif c est l autonomie Feuillet explicatif c est l autonomie Véhicules disponibles en libre-service pour une demi-heure, une heure ou plus longtemps 1 L autonomie est un besoin fondamental. L autonomie suppose un changement

Plus en détail

DISSERTATION. Sujet = Dans quelle mesure une hausse de la rentabilité peut-elle stimuler l investissement?

DISSERTATION. Sujet = Dans quelle mesure une hausse de la rentabilité peut-elle stimuler l investissement? DISSERTATION Il est demandé au candidat : - de répondre à la question posée explicitement ou implicitement dans le sujet ; - de construire une argumentation à partir d une problématique qu il devra élaborer

Plus en détail

Le budget mobilité: une meilleure mobilité à coûts réduits. Green Car Policy, 16 et 18 oct. 2012 IBGE

Le budget mobilité: une meilleure mobilité à coûts réduits. Green Car Policy, 16 et 18 oct. 2012 IBGE Le budget mobilité: une meilleure mobilité à coûts réduits Green Car Policy, 16 et 18 oct. 2012 IBGE page 2 PLAN Rappel : fiscalité de la mobilité liée au travail Budget Mobilité page 3 Voiture d entreprise

Plus en détail

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice

Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Les nouveaux business modèles de la mobilité durable Le cas Auto Bleue à Nice Cycle Innovation & Connaissance 49 petit déjeuner, 28/06/2012 Mathieu BERNASCONI Veolia Transport Les nouveaux business modèles

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 2: Développement de modes de déplacement alternatifs à l'utilisation de la voiture particulière

4 ème Orientation TRANSPORTS. THEMATIQUE 2: Développement de modes de déplacement alternatifs à l'utilisation de la voiture particulière 4 ème Orientation TRANSPORTS THEMATIQUE 2: Développement de modes de déplacement alternatifs à l'utilisation de la voiture particulière Fiche action n 4.2.1 INCITATION A L'ELABORATION DE PLANS DE DEPLACEMENTS

Plus en détail

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES

- 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES - 08 - PREVISION DU BESOIN EN FONDS DE ROULEMENT - PRINCIPES Objectif(s) : o o Pré-requis : o Modalités : Relation Besoin en Fonds de Roulement (B.F.R.) et Chiffre d'affaires (C.A.), Eléments variables

Plus en détail

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations

Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations Juin 2003 Guide d impôt de l ACC relatif aux véhicules fournis par l employeur et aux allocations IMPORTANT : Le présent document est un guide sommaire portant sur les règles et les règlements actuels

Plus en détail

Location de voiture. Page 1 sur 10

Location de voiture. Page 1 sur 10 Location de voiture Page 1 sur 10 La Location de voiture est un service offert par des professionnels détenteurs d'automobiles de tourisme ou de véhicules utilitaires. Ce service consiste pour le client

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1

DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 DIAGNOSTIC DE FLOTTE AUTOMOBILE L EXEMPLE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DE MONTAUBAN TROIS RIVIÈRES 1 PRÉSENTATION DU TERRITOIRE Territoire: La Communauté d Agglomération de Montauban Trois Rivières

Plus en détail

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable

Des solutions efficaces, économiques, écologiques. Les professionnels de la mobilité durable Des solutions efficaces, économiques, écologiques Les professionnels de la mobilité durable Mobili-T et la gestion des déplacements Mobili-T, le Centre de gestion des déplacements du Québec métropolitain,

Plus en détail

Choix raisonné d une voiture en médecine générale

Choix raisonné d une voiture en médecine générale Choix raisonné d une voiture en médecine générale Daniel Debrouwer 15 mars 2008 d.debrouwer@eurofleet-consult.com 1 La voiture du particulier Considérations générales Envie? Besoin Emotionnel Plaisir de

Plus en détail

Abonnement Domicile Presqu'île POUR les résidents: VERS une. complémentarité des modes de déplacements à Lyon".

Abonnement Domicile Presqu'île POUR les résidents: VERS une. complémentarité des modes de déplacements à Lyon. Abonnement Domicile Presqu'île POUR les résidents: VERS une complémentarité des modes de déplacements à Lyon". La question du stationnement des véhicules des habitants en centre ville est une problématique

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois

DOSSIER DE PRESSE. Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois Grenoble, le 15/01/2015 DOSSIER DE PRESSE Les premiers véhicules en libre-service en Pays Viennois 1. L autopartage : un mode de déplacement économique, pratique, et écologique... 2 Le concept... 2 Comment

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 Comparatif de cou t d utilisation d une Renault Fluence Electrique vs 15 dci 85 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

FRAIS DE VEHICULE 2012

FRAIS DE VEHICULE 2012 ASSOCIATION AGREEE DES MEDECINS DU HAUT-RHIN - BAS-RHIN - MOSELLE 10, rue de Leicester - 67000 STRASBOURG Tél. : 03.88.61.87.54 - Fax 03.88.41.18.11 VOL XXXVII N 33 - REGISTRE DES ASSOCIATIONS AGREMENT

Plus en détail

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4

SUJET INÉDIT 1. Dossier 1. Charges et choix d une unité d œuvre 4 points 45 minutes CHAPITRES 1 et 4 SUJET INÉDIT 1 La société Coupe & Shampoing Coupe & Shampoing est un salon de coiffure indépendant. Afin de faire face à la concurrence de salons de coiffure franchisés, son dirigeant, Kamel, aimerait

Plus en détail

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC

ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC ÉTUDE D IMPACTS ÉCONOMIQUES ET FISCAUX SUR LES EFFETS D UN PARC DE VOITURES ÉLECTRIQUES AU QUÉBEC Le 27 mars 2015 La voiture électrique au Québec Une solution durable et rentable pour réduire la pollution

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES

-DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES CHAPITRE 17 -DIVERSIFICATION - DES NOUVEAUX MOYENS POUR AUGMENTER VOS BÉNÉFICES Ce que vous allez apprendre dans ce chapitre 6 moyens pour diversifier votre business VO Le rôle clé du commercial Mettre

Plus en détail

QuaTRe Roues en moins De Deux!

QuaTRe Roues en moins De Deux! QuaTRe Roues en moins De Deux! NOUVEAU À DIJON E VOITURE EN IBRE- ERVICE Avoir une voiture sans avoir de voiture des voitures partagées en libre-service es voitures mobigo autopartage sont à votre disposition

Plus en détail

Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence

Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence Utiliser le tableur pour comparer le coût d utilisation de deux véhicules, diesel et essence Ph. Morin Mai 2014 Table des matières 1 Enoncé 2 2 Données 2 3 Position du problème 2 4 Utilisation du tableur

Plus en détail

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature

Site portail des Urssaf www.urssaf.fr Employeurs > Dossiers réglementaires > Dossiers réglementaires > Avantages en nature Avantages en nature Textes de référence : Arrêté du 10 décembre 2002 relatif l évaluation des avantages en nature en vue du calcul des cotisations de sécurité sociale. Observation préalable : Afin d accompagner

Plus en détail

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1

ATELIER SOLUTION. Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules. Avec la collaboration de P.1 ATELIER SOLUTION Acheter ou louer? Réforme 2006 de la fiscalité applicable aux véhicules Avec la collaboration de P.1 Le marché du véhicule d entreprise P.2 La proportion d'entreprises qui financent au

Plus en détail

Gestion de projet - calculs des coûts

Gestion de projet - calculs des coûts Gestion de projet - calculs des coûts GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Table des

Plus en détail

VIII : Gestion des prévisions

VIII : Gestion des prévisions CHTIBI Chafik Une prévision est une prédiction des événements à venir qu'on utilise à des fins de planification. Les méthodes de prévision peuvent se fonder sur des modèles mathématiques utilisant les

Plus en détail

Monster Garage Engineering

Monster Garage Engineering Monster Garage Engineering fgffg ENGINEERING 1 Marc Berger-Grimaud 3A2A1 Sens Achats simplifiés Toutes pièces en stock tous les types de voitures Pièces de qualité Nouveau concept en France Créer un supermarché

Plus en détail

État des résultats des activités d'une entreprise ou d'une profession libérale

État des résultats des activités d'une entreprise ou d'une profession libérale État des résultats des activités d'une entreprise ou d'une profession libérale Remplissez un formulaire T distinct pour chaque entreprise ou profession libérale. Produisez chacun des formulaires T avec

Plus en détail

Les opérations sur biens et services

Les opérations sur biens et services Les opérations sur biens et services Le compte de biens et services Lorsque l'on considère l'économie globalement, les principales opérations sont : la production qui correspond à la création de biens

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle

Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Freins et leviers au changement de comportements vers une réduction de l usage de la voiture individuelle Anaïs ROCCI 6T bureau de recherche Colloque «Bougeons autrement», 30/11/2011 CNFPT, Région Haute-Normandie

Plus en détail

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009

Usages partagés de la voiture dans les PDE. Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Usages partagés de la voiture dans les PDE Club MobilitéCapitale :: ICADE :: 28 avril 2009 Depuis 100 ans Le pétrole Des caractéristiques très élevées (densitéénergétique en volume) Très haute technologie

Plus en détail

FORD BUSINESS PARTNER LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES

FORD BUSINESS PARTNER LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES LOCATION LONGUE DURÉE AVEC SERVICES Allons plus loin dans l efficacité et la proximité. Ford Business Partner est le spécialiste de la location longue durée au sein de Ford Credit, leader mondial en matière

Plus en détail

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v

Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v Comparatif de cou t d utilisation d une Renault ZOE vs Clio 1.2 16v 2/2013 1. Introduction. L un des freins récurrent à l achat d un Véhicule Electrique réside dans le fait que l investissement initial

Plus en détail

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008

Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 Examen d'attestation de capacité «Voyageurs» : session du ler octobre 2008 QUESTION REDIGEE : SUJET «GESTION VOYAGEURS» Temps conseillé : 2 h 30 - noté sur 100 points PREMIER PROBLEME (60 points) lère

Plus en détail

Offre pour clients Business. Mobility-Basic

Offre pour clients Business. Mobility-Basic Offre pour clients Business Mobility-Basic Optez pour plus de capacités Mobility-Basic est simple, malin et rentable. Avec Mobility-Basic, vous n avez plus besoin d entretenir votre propre flotte de véhicules,

Plus en détail

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité. ena.6t.fr

L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients. L autopartage : un potentiel sous-exploité. ena.6t.fr L autopartage : tous les avantages de la voiture sans les inconvénients Cette étude a été réalisée par 6T-Bureau de recherche en partenariat avec France Autopartage et avec le soutien de l Agence de l

Plus en détail

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements.

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements. - 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE Objectif(s) : o Choix du financement des investissements ; o Coût du financement. Pré-requis : o Modalités : Connaissance des caractéristiques

Plus en détail

Res'urgence zone artisanale 70360 Scey sur Saône tel : 06 49 33 18 12 www.res-urgence.org contact@res-urgence.org

Res'urgence zone artisanale 70360 Scey sur Saône tel : 06 49 33 18 12 www.res-urgence.org contact@res-urgence.org LE BILAN FINANCIER FIN 213 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 12 AVRIL 214 L'année 213 a été marquée par une poursuite de l'augmentation des activités et surtout par un investissement conséquent : l'achat d'un

Plus en détail

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É

FISCALITÉ DES VÉHICULES D ENTREPRISE F I S C A L I T É TVA Véhicules utilitaires : récupérable pour les entreprises assujetties à la TVA. En LLD et Crédit Bail, la TVA peut également être récupérée sur les véhicules dérivés. En achat comptant et crédit classique,

Plus en détail

CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE

CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE CHAPITRE 9 NOTIONS FONDAMENTALES DE FISCALITE Les résultats de toute activité industrielle et commerciale sont soumis à imposition. Ces impôts servent notamment à financer les charges de l Etat et des

Plus en détail

La mobilité électrique en toute liberté

La mobilité électrique en toute liberté La mobilité électrique en toute liberté Des solutions d autopartage en véhicules électriques Proxiway est la filiale de Transdev spécialisée dans l étude et la mise en œuvre de services d autopartage en

Plus en détail

III - Financement d une entreprise ou d une activité

III - Financement d une entreprise ou d une activité Cterrier.com 1/9 02/03/2007 Initiation à la gestion Quantitative d une entreprise Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des

Plus en détail

SOMMAIRE 1. CONTEXTE...3 2. PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS...4 3. DESCRIPTION GENERALE DU SYSTEME ETUDIE...5 4. SOURCES ET ENTRETIEN...

SOMMAIRE 1. CONTEXTE...3 2. PROBLEMATIQUE ET OBJECTIFS...4 3. DESCRIPTION GENERALE DU SYSTEME ETUDIE...5 4. SOURCES ET ENTRETIEN... 1 Programme National Marocain des Routes Rurales Le service de l Autol Auto-partage chez > accenture Géré par alphacity Est ce plus intéressant économiquement, environnementalement que la LLD? Élaboré

Plus en détail

CHAPITRE 2 : L'INVESTISSEMENT ET SES DETERMINANTS

CHAPITRE 2 : L'INVESTISSEMENT ET SES DETERMINANTS CHAPITRE 2 : L'INVESTISSEMENT ET SES DETERMINANTS Notions à connaître: Taux de rentabilité, taux d'intérêt, demande anticipée, investissement matériel, investissement immatériel, investissement public,

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

Rapport d activité & évaluation 2012-2013

Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Covoiturage Grand Lyon : un projet complet Notre objectif depuis 2009? Faire progresser la pratique du covoiturage, en particulier le covoiturage domicile-travail.

Plus en détail

Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité

Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité Présentation du dispositif légal de la prime transport et la démarche plan de mobilité Les enjeux : la mobilité liée au travail n est pas durable Les enjeux économiques et sociaux Le prix des carburants

Plus en détail

Le coût de la mobilité

Le coût de la mobilité Le coût de la mobilité Les informations concernant les déplacements sont présentes partout dans l entreprise et relèvent le plus souvent de différents services. Il est par conséquent très difficile d appréhender

Plus en détail

RETOUR SUR INVESTISSEMENT...

RETOUR SUR INVESTISSEMENT... OBJECTIF GAZOIL dépenses en carburant? RETOUR SUR INVESTISSEMENT......mesurer l impact de votre projet OBJECTIF CO² émissions? OBJECTIF COUTS coûts d entretiens du véhicule? OBJECTIF ROI en combien de

Plus en détail

Usage diurne obligatoire des feux. Roulez malin! Utilisez des FCD à LED plutôt que des feux de croisement.

Usage diurne obligatoire des feux. Roulez malin! Utilisez des FCD à LED plutôt que des feux de croisement. Usage diurne obligatoire des feux. Roulez malin! Utilisez des FCD à LED plutôt que des feux de croisement. L usage diurne des feux est obligatoire depuis début 2014. Cette mesure fait partie de «Via Sicura»,

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules)

Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) Appel à manifestation d intérêt Pour le lancement d un service régional innovant en matière d auto-partage (partage de véhicules) La date limite de remise des réponses est fixée au 27 février 2012. Toute

Plus en détail

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer

Evaluation du SCoT. Coût résidentiel : pouvoir d achat des. ménages pour se loger et se déplacer Evaluation du SCoT Coût résidentiel : pouvoir d achat des ménages pour se loger et se déplacer Présentation aux partenaires et aux membres du groupe de travail de l action n 5 du PLH 24/11/2014 Contexte

Plus en détail

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS?

QUEL EXEMPLE DONNEZ-VOUS À VOS ENFANTS? manifester d intérêt à l égard de l argent. Vous devez donc faire en sorte que le sujet soit pertinent pour eux, en profitant des moments propices offerts par la vie quotidienne. Vous n avez pas à prévoir

Plus en détail

f f Vous rêvez d une voiture sans contrainte? Autolib la met enfin à votre disposition!

f f Vous rêvez d une voiture sans contrainte? Autolib la met enfin à votre disposition! f f Vous rêvez d une voiture sans contrainte? Autolib la met enfin à votre disposition! Enfin libre de vos mouvements! En tant que citadin, avez-vous réellement besoin de votre voiture tous les jours?

Plus en détail

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération clermontoise

Plan de Déplacements Urbains de l agglomération clermontoise Plan de Déplacements Urbains de l agglomération clermontoise Compte déplacements Référence : RG70549C Date de création : 04/08/08 Version : 4 Préambule Le Plan de Déplacements Urbains (PDU) de l agglomération

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

Pour une fiscalité au service du développement des villes

Pour une fiscalité au service du développement des villes 1 Pour une fiscalité au service du développement des villes Force est de constater que la fiscalité actuelle en Belgique connaît un certain nombre de mécanismes qui sont défavorables au développement des

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère

Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère Les fiches pratiques de l ADIL du Finistère BIEN PREPARER VOTRE ETUDE DE FINANCEMENT AVEC UN CONSEILLER JURISTE DE L ADIL I - VOS RESSOURCES Veuillez impérativement vous munir des documents suivants :

Plus en détail

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008

Les Français et les enjeux de la mobilité durable. Août 2008 En partenariat avec le Ministère de l Ecologie, de l Energie, du Développement durable et de l Aménagement du territoire Les Français et les enjeux de la mobilité durable Août 2008 Méthodologie page 2

Plus en détail

Planifier la trésorerie

Planifier la trésorerie Planifier la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Prévision de la trésorerie Gestion de la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Planifier les flux de trésorerie Situation L argent file et on se

Plus en détail

Comment construire une organisation de distribution européenne en partenariat avec les transporteurs? Comment innover en transport?

Comment construire une organisation de distribution européenne en partenariat avec les transporteurs? Comment innover en transport? Comment construire une organisation de distribution européenne en partenariat avec les transporteurs? Comment innover en transport? Marc JUTTET Transport Purchaser Manager, BP France marc.juttet@fr.bp.com

Plus en détail

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il?

Le Crédit Renting. De quoi s'agit-il? Le Crédit Renting Le Renting Financier est une forme de financement d un investissement similaire au leasing financier (leasing opérationnel) mais qui se distingue néanmoins de ce dernier par la hauteur

Plus en détail

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE TD 01 GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE I/ LA GESTION BUDGETAIRE EST UN OUTIL DE PREVISION : Pour souligner l'importance de la gestion budgétaire et de la gestion prévisionnelle d une façon plus large,

Plus en détail

Service Autolib à Paris

Service Autolib à Paris Projet COSMI Service Autolib à Paris «Bilan Collectivité - économie en émissions de gaz à effet de serre et de polluants atmosphériques» TraDD 2014 Jing MA Hanei SON 1 Introduction Autolib est le premier

Plus en détail

Chapitre 2. Économiser

Chapitre 2. Économiser Chapitre 2 Économiser 2. L essentiel 1. Constituez votre épargne progressivement et sans efforts. 2. Comprenez les mécanismes du taux d intérêt. 3. Augmentez au cours du temps le niveau de votre épargne.

Plus en détail

Sommaire L évolution de l activité Tour-Operating 2007/2006

Sommaire L évolution de l activité Tour-Operating 2007/2006 INFORMATION, COMMUNICATIONS & ENTERTAINMENT Les ratios d exploitation des Tour-Opérateurs mars 28 AUDIT Le CETO-Association de Tour-Opérateurs regroupe la majorité des Tour-Opérateurs (TO) français et

Plus en détail

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur.

Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. Cartes grises Les cartes grises sont les récépissés de déclarations de mise en circulation des véhicules automobiles et de tous autres véhicules à moteur. La délivrance des certificats d immatriculation

Plus en détail

Page 1 Cette étude a été réalisée par XMSL Consultants Powered by :

Page 1 Cette étude a été réalisée par XMSL Consultants Powered by : Données utilisateur / utilisation : Véhicule loué sur l'activité professionnelle Statut : Société Imposition : Impôt société à 33.33 % Imposition de l'utilisateur du véhicule : Taux marginal d'imposition

Plus en détail

Les choix d investissement et de financement

Les choix d investissement et de financement Les choix d investissement et de financement L investissement sera-t-il rentable? Un investissement sera considéré comme rentable s il fait apparaître des capacités d autofinancement (recettes) supérieures

Plus en détail

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit

CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit PCI -TD _ Centres Resp et Profit_Correction CAS.doc 1 / 28 CONTROLE DE GESTION Prix de Cession Internes Centres de Responsabilité et Centres de Profit INTRODUCTION SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1 NOTIONS

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Méthode traditionnelle d analyse des coûts : Le Seuil de Rentabilité

Méthode traditionnelle d analyse des coûts : Le Seuil de Rentabilité Méthode traditionnelle d analyse des coûts : Le Seuil de Rentabilité INTRODUCTION 1) NOTION DE BASE 2) IMPORTANCE DU SEUIL DE RENTABILITÉ POUR L ENTREPRISE 3) PARAMÈTRES DE CALCUL 4) QUELQUES UTILISATIONS

Plus en détail

FORMULAIRE PLAN D'ACTION GESTION DE LA FLOTTE

FORMULAIRE PLAN D'ACTION GESTION DE LA FLOTTE FORMULAIRE PLAN D'ACTION GESTION DE LA FLOTTE 1. CONTEXTE Manuel pour compléter le formulaire L'arrêté "Exemplarité" 1 du 15/05/2014 a ajouté une mesure obligatoire supplémentaire au plan de déplacements

Plus en détail

Le Contrôle de Gestion, c est une assurance sur la conduite des affaires Et puis, pour le dirigeant. Novembre 2009 DOSSIER : Gestion d entreprise 38

Le Contrôle de Gestion, c est une assurance sur la conduite des affaires Et puis, pour le dirigeant. Novembre 2009 DOSSIER : Gestion d entreprise 38 DOSSIER : Gestion d entreprise 38 Contrôle de Gestion dans les PME : points essentiels et objectifs. Mais pourquoi le Contrôle de Gestion n est-il pas plus présent dans les PME? Oublie-t-on que c est un

Plus en détail