JOURNÉES NATIONALES NANOSCIENCES ET NANOTECHNOLOGIES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNÉES NATIONALES NANOSCIENCES ET NANOTECHNOLOGIES"

Transcription

1 JOURNÉES NATIONALES NANOSCIENCES ET NANOTECHNOLOGIES 7, 8 et 9 novembre 2012 Cité Mondiale du Vin - Bordeaux Plus d informations sur : J3N2012/ Agence Nationale de la Recherche rue de Bercy Paris

2 Mercredi 7 novembre h30 OUVERTURE DU COLLOQUE ANR : PASCALE BRIAND MESR : PASCAL FOUILLAT C NANO : ARIEL LEVENSON 11h30 SESSION PLÉNIÈRE Vahid SANDOGHDAR On the efficient interaction of single photons and single emitters Philippe ROBERT Des MEMS aux NEMS : évolution des technologies et des concepts 12h30 DÉJEUNER - BUFFET aux travers des développements menés au LETI 13h30-15h50 SESSIONS PARALLELES Nanomatériaux et interfaces Didier ROUXEL Nanocomposites à propriétés piézoélectriques et optiques Guillaume SAINT-GIRONS Compliance des hétérointerfaces semi-conducteur/oxyde pour l intégration monolithique d InP sur Si(001) Abdou DJOUADI Nanostructures orientées pour la gestion thermique haute performance des systèmes de communication intégrés Emmanuel AUGENDRE Plateforme hybride pour matériau monocristallin piezoélectrique en couche mince Wladimir MARINE Nanohybrides pour l excitation multiphotonique/nanohybrids for multiphoton excitation Kamal LMIMOUNI Caractérisation dynamique des pièges aux interfaces diélectriques/ semi-conducteurs organiques. Application aux polymères obtenus par métathèse MicroNanosystèmes et capteurs Philippe ROBERT Gyromètre à détection par nanofil de silicium Marc FAUCHER MEMS à base d hétérostructures en GaN Sylvain SCHWARTZ Capteur atomique intégré sur puce Philippe PERNOD Nanostructures magnéto-élastiques et multiferroiques avec état critique induit pour micro-systèmes magnéto-électro-mécaniques Sébastien GAUTHIER Cantilevers en carbure de silicium à piézorésistivité métallique pour microscopie à force atomique en mode dynamique à très haute fréquence Liviu NICU Nanosystèmes électromécaniques avec actionnement et détection piézo-électriques intégrés Christopher BÄUERLE NEMS superconducteurs à base de diamant dopé au bore Nanobiosciences et Nanobiotechnologies Fabienne GAUFFRE Conception de multiblocs hybrides polymère-adn et développement d outils microfluidique pour la caractérisation en régime très dilué Philippe WALTER Nanoréacteurs dans les cheveux : étude optoélectronique et application à la sauvegarde des objets à base de kératine Eric BOURILLOT Etude dynamique et structurale de biomolécules par HS-AFM Daniel SCHERMAN Nanoparticules à luminescence retardée pour l imagerie médicale

3 Jeudi 8 novembre h50 PAUSE Stéphane PAROLA Nouveaux systèmes de nanoparticules hybrides à absorption multiphotonique pour la photothérapie à haute résolution spatiale Jean-Pierre BENOIT Biodistribution de nano-cargos lipidiques par imagerie de fluorescence : de la cellule à l animal Valérie RAVAINE Nanogels pour la délivrance auto-régulée d insuline destinés au traitement du diabète 16h10 SESSION PLÉNIÈRE Jean-Pierre HERMIER Les nanocristaux colloïdaux : des émetteurs de choix pour l optique quantique Amina TALEB Le graphène épitaxié : un cas d école de structure de bande électronique David PECH Micro-supercondensateurs à forte densité d énergie et de puissance : l apport des nanotechnologies 18h00 REMISE DU PRIX CNANO Dominique THOMAS, STMicroelectronics Marc DRILLON, Directeur de l IPCMS Ariel LEVENSON, C NANO JEUDI 8 NOVEMBRE 8h30-10h30 SESSIONS PARALLELES Nanomatériaux, caractérisation et simulation Ludger WIRTZ Spectroscopie expérimentale et théorique du graphène fonctionnalisé Laurent CARIO Transition résistive induite par pulses électriques dans des isolants de Mott : mécanisme et contrôle à l échelle nanométrique Christine MOTTET Simulation numérique de nanoalliages ou alliages bimétalliques de dimension réduite : des surfaces aux agrégats Liliane LEGER Nanorhéologie de films polymères déformables : utilisation d une sonde fluide pour caractériser la réponse mécanique de films nano et micrométriques Philippe MARTY Surfaces nanostructurées pour l amélioration des transferts thermiques en ébullition Daniel BLOCH Transitions optiques dans des vapeurs confinées de façon mésoscopique Intégration 3D Ian O CONNOR Technologie d intégration et de conception 3D pour des systèmes et applications imageurs Nathalie ROLLAND Intégration hétérogène 3D (System-In-Package) pour objets communicants en gamme millimétrique

4 Jeudi 8 novembre 2012 François GERVAIS Procédé d enduction capillaire d oxydes mixtes pour la réalisation de condensateurs 3D à très forte capacité spécifique intéressant l électronique nomade Fabien PARRAIN Transfert de films minces par ingénierie de l adhérence pour l intégration hétérogène Christel DIEPPEDALE Conception et qualification de commutateurs MEMS miniatures et matrices pour les applications spatiales Instrumentation et caractérisation optiques Jean-Paul DUFOUR Caractérisation globale (taille, concentration, composition) en ligne, des nanoparticules produites par des procédés en phase gazeuse Denis CATTELAN Nanoparticules, fonctions diélectriques et ellipsométrie Fabrice ONOFRI Caractérisation in-situ de micro et nano systèmes particulaires Brahim LOUNIS Spectroscopie des excitons dans les nanotubes de carbone individuels Razvigor OSSIKOVSKI Détermination du tenseur des contraintes par spectroscopie RAMan polarimétrique résolue spatialement Thomas MAZINGUE Capteur de gaz alliant photonique et nanomatériaux catalytiques 10h30 PAUSE 11h00 SESSION PLÉNIÈRE Laurent MALAQUIN Lab on chips for medical diagnosis. From rare cells sorting to droplet immunoassays 12h30 DÉJEUNER - BUFFET Christian JOACHIM La mécanique des molécules-machines : roues, engrenages, moteurs et voitures Olivier THOUMINE Assembly of functional post-synapses by neurexin-neuroligin adhesions: single molecule studies 13h30 Session «Nanosciences et société» Francis CHATEAURAYNAUD Des promesses et des prophéties dans les controverses autour des nanosciences et des nanotechnologies Daniel TRUONG-LOI Penser les nanosciences : les dualismes au travail Philippe LAMBERT Intelligence économique et Knowledge Management appliqués aux nanosciences : l exemple du «Club de Nanométrologie» 15h15-16h50 SESSIONS PARALLELES Nanomatériaux moléculaires et biologiques Laurent HEUX Auto-assemblages de nanogels et nanocomposites bioinspirés François RIBOT Evaluation in-situ de l affinité interfaciale de ligands organiques pour des nanoparticules en suspension Franck PALMINO Contrôle et étude de l interaction entre deux molécules déposées sur une surface Xavier BOUJU Molécules fonctionnalisées sur une surface de SiC : de la molécule individuelle à la monocouche

5 Vendredi 9 novembre 2012 Nanoélectronique Nicolas WICKMANN MOSFET à base de matériaux à faible bande interdite pour une électronique haute fréquence ultra basse consommation destinée aux objets communicants autonomes Francis CALMON Intégration de composants mono-électroniques dans une technologie CMOS Jean-Christophe NALLATAMBY Simulation physique des sources de bruit basse fréquence, cyclostationnaire, dans les composants semi-conducteurs : modélisation compacte, pour la CAO des circuits non linéaires Nanophotonique THz Xavier LETARTRE Microlasers bi-modes et photomélangeurs pour la génération de signaux terahertz Sukhdeep DHILLON Lasers à cascade quantique THz haute performance Angela VASANELLI Emetteurs quantiques THz sans inversion de population basés sur les polaritons intersousbandes Jean-Claude PORTAL Nanodétecteurs de radiation microondes et terahertz bases sur l effet Ratchet 16h50 PAUSE 17h00-18h00 Session Posters 19h00-20h00 Réception et cocktail à la mairie de Bordeaux VENDREDI 9 NOVEMBRE SESSIONS PARALLELES 8h30-10h30 Instrumentation et caractérisation Dominique AUSSERRE Développement d une nouvelle technique de contraste en microscopie optique, Surface Enhanced Ellipsometric Contrast (SEEC), orienté par deux applications prometteuses Sébastien SAUVAGE Microscopie photo-thermo-acoustique d une boîte quantique unique Anne SENTENAC Sonde Optique Ultra-Résolue pour l Imagerie de Surface Gilles LEDOUX Mesure de température et de pression de cavitation à l aide de la luminescence ou de l absorption de nanosondes Andrea SOMOGYI Développement de Miroirs rayons X couplés à un système mécanique pour la nanofocalisation de faisceau X Luc CHASSAGNE Positionnement nanométrique multi-échelle 8h50-10h30 Nanospintronique Wolfgang WERNSDORFER Spintronique moléculaire avec des molécules-aimants Marc RESPAUD Electronique de spin à base de nanoparticules magnétiques préparées par synthèse chimique Alexandre ZIMMERS Contrôle et manipulation d ordres électroniques à l échelle du nanomètre Vincent CROS Dynamique de vortex magnétiques isolés ou en interaction induite par transfert de spin

6 Vendredi 9 novembre 2012 Mathilde CARTIER Nouvelle barrière cristalline SrTiO3 pour jonction tunnel magnétique à très faible produit RA 9h30-10h30 Nanophotonique Sophie BOUCHOULE Plasmas à couplage inductif pour technologies de gravure compatibles CMOS dédiées aux sources optiques III-V intégrées Christian GIRARD Nano-sources de photons Antoine MONMAYRANT Cavité laser a auto-collimation 10h30 PAUSE 11h00-12h20 SESSIONS PARALLELES Nanospintronique Xavier MARIE Contrôle électrique de la relaxation de spin dans des puits quantiques GaAs Bohdan KUNDYS Spintronique à une dimension Olivier KREBS Boîtes quantiques, adressage et manipulation optique de spin Ursula EBELS Emissions microondes d un oscillateur à transfert de spin : largeur de raie et bruit de phase associé Instrumentation, métrologie et caractérisation Dominique MANGELINCK Sonde atomique tomographique pour la caractérisation et l amélioration des siliciures avancés de la nanoélectronique Isabelle DUFOUR Détermination des propriétés rhéologiques d un fluide à l aide de vibration de microlevier Edgar BONET OROZCO Étude de la dynamique de retournement de l aimantation d agrégats uniques assisté par micro-onde Florian BANHART Hétéro-jonctions entre nanotubes de carbone et matériaux non-carbonés Nanophotonique Guilhem ALMUNEAU Miroir à réseau sub-longueur d onde pour les lasers à émission verticale dans le moyen infrarouge Christian DUFOUR Dispositifs appliqués à la photonique à base de néodyme et de silicium Adel BOUSSEKSOU Génération de plasmons de surface par injection électrique Fabien BRETTENAKER Nouvelles nanosources laser à émission spontanée et stimulée contrôlées pour la réduction du bruit d intensité et de fréquence 12h20 DÉJEUNER - BUFFET 13h30-15h00 SESSION PLÉNIÈRE Alfredo DE ROSSI Les cristaux photoniques : de l interaction matière-énergie aux applications pour le traitement du signal James STURGIS Utilisation des structures ADN pour organiser des protéines Ursula EBELS De la dynamique de l aimantation induite par courant polarisé en spin vers des oscillateurs microondes

Laboratoire de Photophysique et de Photochimie Supra- et Macromoléculaires (UMR 8531)

Laboratoire de Photophysique et de Photochimie Supra- et Macromoléculaires (UMR 8531) Unité Mixte du CNRS (UMR8531) Institut de Chimie Directeur : Keitaro NAKATANI (PU ENS Cachan) Courrier électronique : nakatani@ppsm.ens-cachan.fr http://www.ppsm.ens-cachan.fr Problématique générale :

Plus en détail

INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE (3IT)

INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE (3IT) INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE D INNOVATION TECHNOLOGIQUE (3IT) Conception, intégration et valorisation : des nanotechnologies aux systèmes et à leurs applications NOTRE VISION L INSTITUT INTERDISCIPLINAIRE

Plus en détail

*V3 NANOSCIENCES et NANOTECHNOLOGIES

*V3 NANOSCIENCES et NANOTECHNOLOGIES *V3 NANOSCIENCES et NANOTECHNOLOGIES La physique et la chimie ont depuis longtemps étudié et manipulé des objets de taille nanométrique. La nouveauté consiste à contrôler et à organiser directement la

Plus en détail

INSTRUMENTS DE MESURE

INSTRUMENTS DE MESURE INSTRUMENTS DE MESURE Diagnostique d impulsions lasers brèves Auto corrélateur à balayage modèle AA-10DD Compact et facile d emploi et de réglage, l auto corrélateur AA-10DD permet de mesurer des durées

Plus en détail

Groupe Nanostructures et Systèmes Quantiques http://www.insp.jussieu.fr/-nanostructures-et-systemes-.html

Groupe Nanostructures et Systèmes Quantiques http://www.insp.jussieu.fr/-nanostructures-et-systemes-.html Axe principal: EDS Axes secondaires : Groupe Nanostructures et Systèmes Quantiques http://www.insp.jussieu.fr/-nanostructures-et-systemes-.html Institut des NanoSciences deparis http://www.insp.jussieu.fr/

Plus en détail

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses.

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. I/ Présentation du monde nano. Vidéo «Science Suisse : Christian Schönenberger, nano-physicien», 12 min. «Christian Schönenberger conduit le Swiss Nanoscience

Plus en détail

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance

Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les nanotubes de carbone : 1. Structure et croissance Les différentes formes de carbone sp 2 Structure des nanotubes mono-feuillets Structure électronique des nanotubes mono-feuillets Modèle de croissance

Plus en détail

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP PLASMA / SOLAIRE / NANO Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP Notre laboratoire : PROMES Procédés Matériaux Energie Solaire Unité propre du CNRS, laboratoire de l INSIS (Institut des Sciences de l

Plus en détail

Enova 2014. Le technorama de la REE. Jean-Pierre HAUET Rédacteur en Chef REE. Le 11 septembre 20141

Enova 2014. Le technorama de la REE. Jean-Pierre HAUET Rédacteur en Chef REE. Le 11 septembre 20141 Enova 2014 Le technorama de la REE Jean-Pierre HAUET Rédacteur en Chef REE Le 11 septembre 20141 La REE La REE (Revue de l Electricité et de l Electronique) : principale publication de la SEE 5 numéros

Plus en détail

Conception et Intégration de Systèmes Critiques

Conception et Intégration de Systèmes Critiques Conception et Intégration de Systèmes Critiques 15 12 18 Non 50 et S initier aux méthodes le développement de projet (plan de développement, intégration, gestion de configuration, agilité) Criticité temporelle

Plus en détail

Vers un microscope de force de Casimir :

Vers un microscope de force de Casimir : Vers un microscope de force de Casimir : mesure de forces faibles et nanopositionnement absolu Guillaume Jourdan Sous la direction de : Joël Chevrier, Astrid Lambrecht Institut Néel, ESRF, LKB 1 Contenu

Plus en détail

Introduction générale aux nanomatériaux

Introduction générale aux nanomatériaux Introduction générale aux nanomatériaux J.Lecomte, M.Gasparini 16/10/2014 le centre collectif de l industrie technologique belge Notre centre Federation for the technology industry Collective centre of

Plus en détail

Nouvelles techniques d imagerie laser

Nouvelles techniques d imagerie laser Nouvelles techniques d imagerie laser Les chimistes utilisent depuis longtemps les interactions avec la lumière pour observer et caractériser les milieux organiques ou inorganiques. La présence, dans la

Plus en détail

Nanotechnologies et Chimie. Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier

Nanotechnologies et Chimie. Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier Nanotechnologies et Chimie Armand LATTES Professeur Emérite à l Université Paul Sabatier 1 NANOTECHNOLOGIES NANOMONDE NANOTECHNOLOGIES: conception, manipulation, production contrôlée de substances, de

Plus en détail

INGÉNIERIE DE L INFORMATION ET ROBOTIQUE

INGÉNIERIE DE L INFORMATION ET ROBOTIQUE INGÉNIERIE DE L INFORMATION ET ROBOTIQUE Le domaine recouvre les méthodes et techniques qui contribuent à la transformation «du signal à l information» et «de l information à la connaissance». Sa segmentation

Plus en détail

De la micro à la nano-électronique

De la micro à la nano-électronique De la micro à la nano-électronique Christian Ngô ECRIN LT M ngo@ecrin.asso.fr LE PUCE MICR-ELECTRNIQUE AU QUTIDIEN Cafetière électrique 1 puce 10 000 T Pèse personne 1 puce 10 000 T Télévision 10 puces

Plus en détail

Les lieux. Trajet - RER B. 20 km. Qu est-ce qu on fait au LPQM? La croix de Berny. Châtenay-Malabry. La salle de Manip. Le bureau

Les lieux. Trajet - RER B. 20 km. Qu est-ce qu on fait au LPQM? La croix de Berny. Châtenay-Malabry. La salle de Manip. Le bureau Trajet - RER B Paris 20 km La salle de Manip La croix de Berny Les lieux Le bureau Châtenay-Malabry Le Laboratoire de Photonique, Quantique et Moléculaire Qu est-ce qu on fait au LPQM? On y étudie la photonique

Plus en détail

NANOBIOTECHNOLOGIES. Informations Générales et Inscriptions

NANOBIOTECHNOLOGIES. Informations Générales et Inscriptions NANOBIOTECHNOLOGIES La miniaturisation des méthodes physiques d analyse a fourni la possibilité d observer et de manipuler des molécules individuelles et des nanoobjets, tant en Chimie qu en Biologie.

Plus en détail

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering

Les lières. MSc in Electronics and Information Technology Engineering. Ingénieur civil. en informatique. MSc in Architectural Engineering Ingénieur civil Ingénieur civil Les lières MSc in Electronics and Information Technology Engineering MSc in Architectural Engineering MSc in Civil Engineering MSc in Electromechanical Engineering MSc

Plus en détail

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies.

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. LUDIVINE TASSERY 1ere S 5 Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. Lors de la seconde visite, Monsieur PAREIGE, nous a parlé des nanotechnologies et

Plus en détail

La microscopie à force atomique (AFM)

La microscopie à force atomique (AFM) NANOFONC 5 mars 2010 Nantes La microscopie à force atomique (AFM) http://www.univ-lemans.fr/~bardeau/labolpec/surfpropspec/indexsurface.html N. DELORME (MC), J.F. BARDEAU (CR) Laboratoire de Physique de

Plus en détail

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012

CHAPITRE I Modélisation d un panneau solaire 2012 1 I.Généralités sur les cellules photovoltaïques I.1.Introduction : Les énergies renouvelables sont des énergies à ressource illimitée. Les énergies renouvelables regroupent un certain nombre de filières

Plus en détail

Programme consultant expert (PCE)

Programme consultant expert (PCE) Programme consultant expert (PCE) Bénéficiez par le biais du PCE de l expertise d un consultant sénior et/ou d un jeune chercheur expérimenté Ce programme s adresse aux entreprises de la filière chimie

Plus en détail

Voir dans le nanomonde

Voir dans le nanomonde Voir dans le nanomonde Spectroscopie La lumière visible permettra-t-elle de «voir» les atomes? Fréquence micro onde Infrarouge Visible et UV Rayon X réaction des molécules rotation vibration des liaisons

Plus en détail

Saadi KHOCHBIN. Directeur de recherche CNRS. médaille d Argent. Institut des sciences biologiques. Institut Albert Bonniot (IAB)

Saadi KHOCHBIN. Directeur de recherche CNRS. médaille d Argent. Institut des sciences biologiques. Institut Albert Bonniot (IAB) Saadi KHOCHBIN Directeur de recherche CNRS Institut Albert Bonniot (IAB) Inserm / UJF Institut des sciences biologiques médaille d Argent Les projets développés par Saadi Khochbin s inscrivent essentiellement

Plus en détail

en nanosciences Larecherche en France Investissement d avenir pour les nano-biotechnologies :

en nanosciences Larecherche en France Investissement d avenir pour les nano-biotechnologies : Larecherche en nanosciences en France Avec plus de 5 300 chercheurs et 240 laboratoires pour les nanosciences et les nanotechnologies, la France développe de nombreuses recherches dans les domaines de

Plus en détail

Microscopie à force atomique

Microscopie à force atomique Microscopie à force atomique DETREZ Fabrice Table des matières 1 Principe 2 2 Analyse structurale 3 3 Interactions pointes surfaces 4 4 Boucle d asservissement et contrastes 6 5 Traitement des Images 8

Plus en détail

A PROPOS DE NANOWORLD

A PROPOS DE NANOWORLD A PROPOS DE NANOWORLD La Nanotechnologie est notre spécialité. La précision, notre tradition. L innovation est notre raison de vivre. C est pourquoi nous nous sentons particulièrement bien en Suisse, une

Plus en détail

De l effet Kondo dans les nanostructures à l électronique de spin quantique. Pascal SIMON

De l effet Kondo dans les nanostructures à l électronique de spin quantique. Pascal SIMON De l effet Kondo dans les nanostructures à l électronique de spin quantique Pascal SIMON Activités de recherche Etude de systèmes d électons fortement corrélés à l'échelle méso-nano Transport dans les

Plus en détail

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent

Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Microscopies en champ proche ou à sonde locale Gilles Parent Nancy, 26 avril 2012 Introduction, historique STM (Scanning tunneling Microscope, microscope à effet tunnel électronique) : Binnig et Rohrer

Plus en détail

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension

Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Contribution à la conception par la simulation en électronique de puissance : application à l onduleur basse tension Cyril BUTTAY CEGELY VALEO 30 novembre 2004 Cyril BUTTAY Contribution à la conception

Plus en détail

Le Projet Scientifique et la Plate-forme ADREAM

Le Projet Scientifique et la Plate-forme ADREAM Le Projet Scientifique et la Plate-forme DREM Michel Diaz, runo Estibals, Jean rlat LS-CNRS Michel.Diaz@laas.fr Septembre2012 Comprendre, concevoir et maîtriser les systèmes complexes: aéronautiques, embarqués,

Plus en détail

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique

Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Fonctionnalisation de surfaces de carbone nanostructuré et son effet sur la réponse électrochimique Méthodes d analyses chimiques et microbiologiques dites alternatives ou rapides : Biocapteurs Utilisation

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

Université de Nice Sophia Antipolis Licence de physique

Université de Nice Sophia Antipolis Licence de physique Université de Nice Sophia Antipolis Licence de physique Projet tutoré en laboratoire : Année 2009/2010 Miradji Faoulat Barnaoui Serine Ben Abdeljellil Wael Encadrant : Mr. Anders Kastberg 1 Remerciement

Plus en détail

Le CNRS : une grande diversité de métiers

Le CNRS : une grande diversité de métiers - Septembre 2004 Le CNRS : une grande diversité de métiers Une grande variété de métiers sont exercés dans les unités de recherche et de services du CNRS. Le CNRS compte 25 283 agents : 11 349 chercheurs,

Plus en détail

Etude des nanofils en trois dimensions et à l échelle atomique par sonde atomique tomographique.

Etude des nanofils en trois dimensions et à l échelle atomique par sonde atomique tomographique. Etude des nanofils en trois dimensions et à l échelle atomique par sonde atomique tomographique. Mike El Kousseifi K. Hoummada, F. Panciera, D. Mangelinck IM2NP, Aix Marseille Université-CNRS, Faculté

Plus en détail

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date du dépôt : 3/25/2015 9:58:24 AM Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date limite de candidature : Conditions restrictives de candidature : Un co-financement

Plus en détail

Les appareillages des Spectrométrie optique

Les appareillages des Spectrométrie optique ATELIERS DE BIOPHOTONIQUE Les appareillages des Spectrométrie optique 1. Spectroscopies optiques conventionnelles Spectrophotomètre, Spectrofluorimètre, 2. Analyse Spectrale en Microscopie de fluorescence

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé Ateliers de l information Bibliothèque Universitaire, Grenoble Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et

Plus en détail

Faculté des Sciences d ORSAY

Faculté des Sciences d ORSAY Université Paris-Sud 11 Faculté des Sciences d ORSAY Personnes ressources des disciplines représentées : Département de Biologie Vice-Président : Hervé DANIEL Secrétaire : Malika DERRAS Université Paris-Sud

Plus en détail

Rapport pour l'année 2013-2014. Quatre axes ont été développés cette année sur ce projet.

Rapport pour l'année 2013-2014. Quatre axes ont été développés cette année sur ce projet. Projet P0832 Calculs de l'adsorption de molécules organiques par le code ASED+ Xavier Bouju (bouju@cemes.fr) Centre d'élaboration de matériaux et d'études structurales (Cemes) Résumé de la demande 2013

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

Edition 2006 du programme PNANO «Nanosciences et Nanotechnologies»

Edition 2006 du programme PNANO «Nanosciences et Nanotechnologies» 170/2006 Edition 2006 du programme PNANO «Nanosciences et Nanotechnologies» Liste des projets sélectionnés (par ordre alphabétique): ACRONYME et titre du projet Coordinateur 1cell-nanoproteomics : Analysis

Plus en détail

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard

Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux. La Vision d ALLISTENE. 5 janvier 2012 Michel Cosnard A Rôle des STIC dans les grands enjeux sociétaux, économiques et environnementaux La Vision d ALLISTENE 5 janvier 2012 Michel Cosnard Missions d Allistene Stratégie de recherche et d innovation Distingue

Plus en détail

Projets proposés par le Laboratoire de Physique de l'université de Bourgogne

Projets proposés par le Laboratoire de Physique de l'université de Bourgogne Projets proposés par le Laboratoire de Physique de l'université de Bourgogne Titre : «Comprendre la couleur» Public : Collégiens, Lycéens. Nombre de participants : 5 à 10 (10 Maxi ) Lieu : Campus Universitaire

Plus en détail

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER

Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique. Yves LEROYER Comment réaliser physiquement un ordinateur quantique Yves LEROYER Enjeu: réaliser physiquement -un système quantique à deux états 0 > ou 1 > -une porte à un qubitconduisant à l état générique α 0 > +

Plus en détail

Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions

Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions. Mathématiques et leurs interactions Sujets de thèse Ecole Doctorale "Sciences et Ingénierie" 2011-2012 Sujet de thèse Unité de recherche Nom de l'encadrant Discipline principale Discipline secondaire Le rôle de l'information en finance JEANBLANC

Plus en détail

L PRESENTATION GENERALE SCPIO

L PRESENTATION GENERALE SCPIO L PRESENTATION GENERALE SCPIO Nom : DEPARTEMENT PLATEFORME TECHNOLOGIQUE Sigle: CEA / DRT / LETI / DPTS SILICUIM Etablissement : CEA Grenoble Adresse : 7 rue des Martyrs Site Web : 804 GRENOBLE Cedex 9

Plus en détail

Microélectronique Les technologies 3D au CEA-Leti mai 2011

Microélectronique Les technologies 3D au CEA-Leti mai 2011 DOSSIER DE PRESSE Microélectronique Les technologies 3D au CEA-Leti mai 2011 CONTACTS PRESSE : CEA / Service Information-Media Stéphane LAVEISSIERE Tél. : 01 64 50 27 53 - stephane.laveissiere@cea.fr Vincent

Plus en détail

APPLICATIONS DE L'IMPLANTATION IONIQUE POUR LE BIOMEDICAL

APPLICATIONS DE L'IMPLANTATION IONIQUE POUR LE BIOMEDICAL Ion Beam Services ZI Peynier / Rousset Rue G. Imbert Prolongée 13790 Peynier, France Tel. : +33 4 42 53 89 53 Fax : + 33 4 42 53 89 59 Email : frank.torregrosa@ion-beam-services.fr APPLICATIONS DE L'IMPLANTATION

Plus en détail

Sophie Guézo Alexandra Junay

Sophie Guézo Alexandra Junay Sophie Guézo Alexandra Junay sophie.guezo@univ-rennes1.fr alexandra.junay@univ-rennes1.fr Unité Mixte de Recherche (UMR) Université Rennes I et CNRS Physique moléculaire Matière molle Matériaux Nanosciences

Plus en détail

LAboRAToiRE expertises Chimiques & physico- Chimiques Le Laboratoire Expertises Chimiques & Physicochimiques (LECP) caractérise les matériaux, principalement inorganiques, afin de déterminer leur composition

Plus en détail

Premiers pas dans le «nano-monde»

Premiers pas dans le «nano-monde» Premiers pas dans le «nano-monde» Pascale Launois Directeur de Recherche au CNRS Laboratoire de Physique des Solides, Université Paris Sud, Orsay launois@lps.u-psud.fr Nano : qu est-ce que c est? quel

Plus en détail

Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC)

Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC) Faculté Polytechnique Élaboration et caractérisation de cellules photovoltaïques de troisième génération à colorant (DSSC) Prof. André DECROLY Dr Abdoul Fatah KANTA andre.decroly@umons.ac.be Service de

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire.

Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire. IMEP-LAHC Les fondements de la directive européenne : de la science à la réglementation pour la sécurité sanitaire. Anne Perrin Salon Microwave & RF- CNIT Paris la Défense Session 20 mars 2014 «Expositions

Plus en détail

Le projet HBS. LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr. CEA. All rights reserved

Le projet HBS. LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr. CEA. All rights reserved Le projet HBS LETI/DSIS Jean-Jacques Chaillout jean-jacques.chaillout@cea.fr Les buts du projet HBS En 2010 : 8.3 milliards, 1.3 millions d implantations par an, forte croissance dans pays émergents Réduire

Plus en détail

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes

Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des portes FACULTE DES SCIENCES DE BASE SERVICE SECURITE ET SANTE AU TRAVAIL EPFL SB-SST Bât CH Station nº 6 CH-1015 Lausanne Site web : http://sb-sst.epfl.ch/ Utilisation des symboles de dangers sur les fiches des

Plus en détail

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche

La gravure. *lagravureparvoiehumide *lagravuresèche La gravure Après avoir réalisé l étape de masquage par lithographie, il est alors possible d effectuer l étape de gravure. L étape de gravure consiste à éliminer toutes les zones non protégées par la résine

Plus en détail

Stages - le calendrier

Stages - le calendrier Stages - le calendrier BIOCHIMIE ET BIOTECHNOLOGIES Ingénieurs pluridisciplinaires formés en chimie, biochimie analytique et fonctionnelle, biologie cellulaire et moléculaire, microbiologie, physiologie

Plus en détail

Sciences Humaines et Sociales. Informatique et applications. VIGNERON Vincent vvigne@iup.univ-evry.fr STIC Traitement du signal et des images

Sciences Humaines et Sociales. Informatique et applications. VIGNERON Vincent vvigne@iup.univ-evry.fr STIC Traitement du signal et des images Sujets de thèse Ecole Doctorale "Sciences et Ingénierie" 2012-2013 Sujet de thèse Unité de recherche Nom de l'encadrant Discipline principale Discipline secondaire Navigation topologique basée sur des

Plus en détail

ARCHITECTURE DE LA SPECIALITE (Semestre 1) MATERIAUX ORGANIQUES

ARCHITECTURE DE LA SPECIALITE (Semestre 1) MATERIAUX ORGANIQUES ARCHITECTURE DE LA SPECIALITE (Semestre 1) MATERIAUX ORGANIQUES Parcours Recherche Parcours Professionnel UE 1. Elaboration des matériaux organiques macromoléculaires (30h) 6 ECTS 3 ECTS Applications industrielles

Plus en détail

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation

Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation Autonomie énergétique des objets communicants : Choix technologiques et optimisation de la consommation r.briand@estia.fr Octobre 2012 ASPROM ESTIA-Recherche Enseignant-Chercheur à l ESTIA Ecole Supérieure

Plus en détail

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech BICNanoCat Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech ANR BICNanoCat DAS Concerné : Énergie Environnement Appel à projets : réduction des émissions

Plus en détail

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013

Sensibilisation à la Sécurité LASER. Aspet, le 26/06/2013 Sensibilisation à la Sécurité LASER Aspet, le 26/06/2013 Modes d émission LASER P c P 0 P moy 0 Emission pulsée Salve ou train de N impulsions Emission continue Q i t i t Longueur d onde λ Emission continue

Plus en détail

La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur!

La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur! La physique quantique couvre plus de 60 ordres de grandeur! 10-35 Mètre Super cordes (constituants élémentaires hypothétiques de l univers) 10 +26 Mètre Carte des fluctuations du rayonnement thermique

Plus en détail

Ecole thématique CNRS Etudier les réseaux sociaux : espaces, mobilités Programme

Ecole thématique CNRS Etudier les réseaux sociaux : espaces, mobilités Programme Ecole thématique CNRS Etudier les réseaux sociaux : espaces, mobilités Programme DIMANCHE 20 SEPTEMBRE 2015 Soir : arrivée des participants. LUNDI 21 SEPTEMBRE 2015 10h00-12h00 : Accueil, introduction

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail

et des sciences du vivant. Les microtechnologies

et des sciences du vivant. Les microtechnologies Les nano-biotechnologies Les nano-biotechnologies se situent à l interface des nanosciences et de la biologie. Elles tirent profit des méthodes de miniaturisation et de fabrication collective développées

Plus en détail

Information quantique

Information quantique Information quantique J.M. Raimond LKB, Juin 2009 1 Le XX ème siècle fut celui de la mécanique quantique L exploration du monde microscopique a été la grande aventure scientifique du siècle dernier. La

Plus en détail

LES NANOMATERIAUX. Groupe 2 PRST2 2012

LES NANOMATERIAUX. Groupe 2 PRST2 2012 LES NANOMATERIAUX Groupe 2 PRST2 16 Février 2012 LE NANOMONDE Des matériaux de l ordre de grandeur de virus Modification des propriétés fondamentales (physiques, chimiques, biologiques ) Nouveaux produits

Plus en détail

Propriétés électriques des semiconducteurs

Propriétés électriques des semiconducteurs Chapitre 1 Propriétés électriques des semiconducteurs De nombreux composants électroniques mettent à profit les propriétés de conduction électrique des semiconducteurs. Ce chapitre décrit comment un semiconducteur

Plus en détail

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux

Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux Revue des Energies Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (2007) 47 52 Recuit sous hydrogène des couches du silicium poreux F. Otmani *, Z. Fekih, N. Ghellai, K. Rahmoun et N.E. Chabane-Sari Unité de Recherche

Plus en détail

De la carte perforée à L atome...

De la carte perforée à L atome... bertrand kierren - LPM PSV LPS Orsay - 2006 http://www.lpm.u-nancy.fr/activite_surface/ De la carte perforée à L atome... CONQUETE À l échelle du nano Le nano monde 1 nm 1 μm 1 mm 1 m Les nano technologies

Plus en détail

Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr

Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr E. Rousseau, J-J Greffet Institut d optique Graduate School S. Volz LIMMS, UMI CNRS University of Tokyo, EM2C A. Siria, J. Chevrier Institut Néel-CNRS Grenoble F. Comin ESRF Grenoble Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Annexe F Microscopie à Force Atomique

Annexe F Microscopie à Force Atomique Annexe F Microscopie à Force Atomique 1 Introduction...211 2 Instrumentation...212 2.1 Le levier... 212 2.2 La pointe... 213 2.3 La tête optique... 214 2.4 La céramique piézoélectrique... 214 3 Le mode

Plus en détail

La Royal Society & la Royal Academy of Engineering. de Grande-Bretagne se prononcent sur les nano-technologies

La Royal Society & la Royal Academy of Engineering. de Grande-Bretagne se prononcent sur les nano-technologies La Royal Society & la Royal Academy of Engineering de Grande-Bretagne se prononcent sur les nano-technologies Nanosciences et nano-technologies : possibilités et incertitudes NANO, promesses et débats

Plus en détail

BULLETIN L ACADÉMIE DES SCIENCES ET LETTRES MONTPELLIER

BULLETIN L ACADÉMIE DES SCIENCES ET LETTRES MONTPELLIER BULLETIN DE L ACADÉMIE DES SCIENCES ET LETTRES DE MONTPELLIER NOUVELLE SÉRIE TOME 39 ISSN 1146-7282 ANNÉE 2008 Académie des Sciences et Lettres de Montpellier 183 Séance du 26 mai 2008 Deux aspects des

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir?

Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? exposé UE SCI, Valence Qu est-ce qu un ordinateur quantique et à quoi pourrait-il servir? Dominique Spehner Institut Fourier et Laboratoire de Physique et Modélisation des Milieux Condensés Université

Plus en détail

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre

TP fibres optiques. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser. Précautions à prendre TP fibres optiques Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : la diode laser à 810 nm est puissante (50 mw). Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des yeux, vous

Plus en détail

Chapitre 4 - Spectroscopie rotationnelle

Chapitre 4 - Spectroscopie rotationnelle Chapitre 4 - Spectroscopie rotationnelle 5.1 Classification Déterminer à quelle catégorie (sphérique, symétrique, asymétrique) appartiennent ces molécules : a) CH 4, b) CH 3 F, c) CH 3 D, d) SF 6, e) HCN,

Plus en détail

Physique quantique et physique statistique

Physique quantique et physique statistique Physique quantique et physique statistique 7 blocs 11 blocs Manuel Joffre Jean-Philippe Bouchaud, Gilles Montambaux et Rémi Monasson nist.gov Crédits : J. Bobroff, F. Bouquet, J. Quilliam www.orolia.com

Plus en détail

Les conférences INERIS

Les conférences INERIS Les conférences INERIS Forum Risques & Management Environnemental Forum B (Déchets) Forum Industrie Durable Forum Qualité de l Air Forum Biogaz L INERIS vous accueille sur son stand - Hall 3 /F223 Mardi

Plus en détail

Design industriel : un pôle émerge dans l Arc jurassien

Design industriel : un pôle émerge dans l Arc jurassien LE JOURNAL DE LA RECHERCHE ET DU TRANSFERT DE L ARC JURASSIEN Le dossier ////////////////////////////////////////////////////////////////////////// Design industriel : un pôle émerge dans l Arc jurassien

Plus en détail

Le Laser et ses applications dans la médecine. Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil

Le Laser et ses applications dans la médecine. Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil Le Laser et ses applications dans la médecine Réalisé par : Ouerghi khalil & Benyahia Adil Année Universitaire : 2011/2012 Plan de l exposé Principe du fonctionnement du laser Différents types de laser.

Plus en détail

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Présentation du projet de ressourcement DEAR Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Quelques mots sur l Institut Carnot STAR Institut Carnot STAR Périmètre scientifique

Plus en détail

Couplage AFM/Raman et spectroscopie Raman exaltée. par effet de pointe de nanostructures

Couplage AFM/Raman et spectroscopie Raman exaltée. par effet de pointe de nanostructures Université Bordeaux 1 Ecole doctorale des Sciences Chimiques Thèse Présentée par Samar NAJJAR Couplage AFM/Raman et spectroscopie Raman exaltée par effet de pointe de nanostructures Soutenue publiquement

Plus en détail

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN

Résonance Magnétique Nucléaire : RMN 21 Résonance Magnétique Nucléaire : RMN Salle de TP de Génie Analytique Ce document résume les principaux aspects de la RMN nécessaires à la réalisation des TP de Génie Analytique de 2ème année d IUT de

Plus en détail

Dossier pédagogique. Nanotechnologies

Dossier pédagogique. Nanotechnologies Expo Nanomondes 24 Nanotechnologies Le nanomètre (1 nm = 10-9 m, soit un milliardième de mètre) est l unité reine du monde des nanosciences et des nanotechnologies. Un nanomètre, c est environ : 500 000

Plus en détail

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide

Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Structure quantique cohérente et incohérente de l eau liquide Prof. Marc HENRY Chimie Moléculaire du Solide Institut Le Bel, 4, Rue Blaise Pascal 67070 Strasbourg Cedex, France Tél: 03.68.85.15.00 e-mail:

Plus en détail

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur

Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur PROJET JANUS Jeunes en Apprentissage pour la réalisation de Nanosatellites au sein des Universités et des écoles de l enseignement Supérieur Contact : alain.gaboriaud@cnes.fr OBJECTIFS Satellites Etudiants

Plus en détail

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique

Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique Photons, expériences de pensée et chat de Schrödinger: une promenade quantique J.M. Raimond Université Pierre et Marie Curie Institut Universitaire de France Laboratoire Kastler Brossel Département de

Plus en détail

Polissage des Miroirs d Advanced Virgo : un nouveau défi. Les solutions envisagées

Polissage des Miroirs d Advanced Virgo : un nouveau défi. Les solutions envisagées Polissage des Miroirs d Advanced Virgo : un nouveau défi Les solutions envisagées Laurent PINARD Responsable Technique Laboratoire des Matériaux Avancés - Lyon 1 Plan de l exposé Introduction Virgo, les

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

«SERVICES D INGENIERIE»

«SERVICES D INGENIERIE» PUNCH POWERGLIDE STRASBOURG 45 années d expériences Le pôle R & D de PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement,

Plus en détail

La Nanotechnologie (la nanoscience), les différents aspects liés à cette révolution technologique

La Nanotechnologie (la nanoscience), les différents aspects liés à cette révolution technologique Chap. 1 : des mythes à la réalité Polytech-Lyon 5 ème année Matériaux / Nanotechnologie La Nanotechnologie (la nanoscience), les différents aspects liés à cette révolution technologique Pascal Vincent,

Plus en détail