Mention : En débat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ".. -... -... Mention : En débat"

Transcription

1 Page 1 sur 6 Point du programme Domaine d'activité : LE MONDE CONSTRUIT PAR L'HOMME FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Objectifs généraux Comment fabriquer une petite voiture capable de rouler en ligne droite? Résumé du module Le projet consiste globalement à : - pour le professeur : à faire prendre conscience aux élèves qu'il existe une variété de systèmes techniques qui permettent de faire rouler une plate - forme ; - pour les élèves : à réaliser le châssis d'une petite voiture. Le projet comporte : - une activité " d'utilisation ", autrement dit, une activité au cours de laquelle les élèves sont appelés à structurer les connaissances qu'ils ont des automobiles et des voitures jouets, pour conclure que les fonctions essentielles (communes aux automobiles et aux petites voitures) sont d'avancer (et reculer) et de transporter. - Une activité de conception dont le cahier des charges initial est " comment peut -on faire rouler une plate - forme (qui peut permettre de transporter)?", aboutissant au montage de prototypes et à leur évaluation. - Une activité de fabrication selon les projets de prototypes mis au point. éalisation : ate : Mai 2000 ate de la dernière modification : I.U.FM.Périgueux Stage conduit par Mme LUTZ (P.I.U.F.M.) collaboration Ecole des Sciences Mention : En débat Séquence 1 : Utilisation : Mise en projet Séquence 2 : Conception Séquence 3 : Fabrication Séquence 4 : Evaluer et améliorer. SEQUENCE 1: Utilisation Faire le point sur ce que l'on sait des possibilités des automobiles. amener les élèves à constater que les voitures jouets n'ont pas d'aussi nombreuses possibilités que les automobiles. Amener les élèves à préciser le cahier des charges initial : " que doit pouvoir faire le prototype à concevoir pour être une voiture? ". Amener les élèves à organiser leurs observations pour rendre les comparaison pertinentes (tableau) 14 petites voitures "la voiture du maître" Phase 1: faire adhérer les élèves au projet, et faire exprimer les connaissances liées à l'expérience de l'usage. Collectif 1.1. Le maître propose aux élèves de concevoir puis de réaliser des petites voitures. Noter le projet : "Notre projet..." 1.2 A quoi servent les voitures? Les voitures, avec lesquelles vous jouez, ont-elles les mêmes possibilités que les automobiles? 1.3 Que pouvons - nous faire si nous ne sommes pas tous d'accord sur les possibilités des automobiles? => Noter le désacord : problème :... Pour contrôler ce que peut faire une automobile, le maître propose aux élèves d'assister à un parcours test d'une automobile qu'il conduira dans la cour de l'école. => Pour savoir, observations :

2 Page 2 sur 6 Phase 2 : recueillir des informations sur les fonctions, disponibles à l'usage, d'une voiture. Par groupe de 2. Comment devons-nous nous organiser pour rapporter les informations recherchées? (papier et crayon, par groupes de 2, un qui observe et l'autre qui note).le professeur effectue le parcours test. (cf. ci-dessous les opérations effectuées au cours du test) Phase 3 : faire émerger les fonctions essentielles d'une voiture. Collectivement 3.1. Synthèse des informations recueillies (le maître note au tableau) 3.2 Que font les petites voitures jouets? (le maître note au tableau) 3.3 Comparaison Une automobile peut : Une petite voiture jouet peut : Avancer (ralentir, accélérer) Reculer (freiner, s'arrêter) Tourner Transporter Faire du bruit Eclairer Avancer Reculer (s'arrêter) Transporter (certaines) lister collectivement et noter sur cahier 3.4 Formuler la synthèse : " Les automobiles et les petites voitures ont en commun de se déplacer en roulant, pour transporter. ". On peut conclure que les fonctions caractéristiques des voitures sont de : " transporter en roulant ". Voir panneau d'exposition correspondant SEQUENCE 2 : Conception Définir le cahier des charges Amener les élèves à rechercher des solutions techniques pour construire leur engin. Schématiser en choisissant le meilleur point de vue. Savoir faire des choix (techniques) les argumenter, les remettre en question 14 petites voitures En vue d'une séquence intermédiaire, prévoir un exemplaire de différents axes : tige fileté - tuteur - pic à brochette... diférentes roures : roues de bois - bouchons, couvercles différents matériels pour guider : cavaliers - cavaliers électriques - triangles de bois... différents matériels pour fixer : pointes - écrous - vis... L'activité de conception Parmi les différentes étapes de l'activité de conception, c'est sur la recherche de solutions techniques, qu'ici, les élèves vont plus particulièrement travailler. C'est dire que les autres étapes seront effectuées collectivement et davantage guidées par le professeur. Par contre, pour la recherche de solutions techniques, les élèves seront appelés à prendre davantage d'initiative, à assumer la responsabilité de leur choix. Phase 1: Etablir le cahier des charges Que voulons-nous que fasse notre prototype? Les élèves doivent énoncer le cahier des charges initial, motivant la reconception. Exemple : " Nous désirons un engin qui puisse se déplacer en roulant pour transporter de petites charges. " Il s'agit pour le professeur d'aider les élèves à s'approprier la formulation du cahier des charges initial : rouler (avancer et reculer) et transporter. Le cahier des charges initial est écrit au tableau (temps de négociation de la formulation) ; puis il est noté par les élèves quand la formulation a fait l'objet d'un consensus. Phase 2 : Préciser le cahier des charges en termes de fonctions " Que devra avoir le véhicule que nous voulons construire? Que devra-t-il faire?" Réponses attendues : que le véhicule ait des roues qui tournent, que les roues permettent au véhicule d'avancer de reculer, qu'on puisse déposer de petites choses sur le véhicule pour les transporter. Il est alors possible de limiter la conception des élèves, en précisant que le problème du transport sera pris en charge par le maître. (Dans l'exemple de l'exposition le véhicule doit avancer, et rouler en ligne droite le plus loin possible)

3 Page 3 sur 6 Phase 3 : faire émerger la nécessité de rechercher des solutions techniques pour assumer les fonctions recherchées 3.1 " Maintenant que nous savons ce que nous attendons du véhicule que nous voulons construire, pouvons- nous le construire? " " Que devons nous savoir? " Réponse attendue : " comment est - ce que ça doit être pour que ça puisse rouler? " " Avez - vous des idées de solutions techniques pour que le véhicule puisse rouler? " En cas de réponse négative : " où peut - on trouver des solutions? " Réponse attendue : " dans les petites voitures jouets " " Mais que devons - nous savoir exactement? Réponse attendue : comment sont les roues? comment sont - elles fixées sur le véhicule? (à écrire au tableau après décision collective) Rmq : dans l'expo, les élèves ont d'abord fait un premier schéma, pour préparer la fabrication. Cet exemple de schéma pose d'emblée le problème "Avec ce schéma peut-on préparer la construction? Que faut-il savoir? Recherche, par groupes, de solutions techniques Travail de groupes : " décrivez les solutions auxquelles vous pensez, pour qu'on puisse les discuter collectivement. Vous pouvez vous inspirer des systèmes qui existent sur les véhicules que je vais vous prêter. ". Le maître distribue 2 ou3 véhicules jouets aux élèves. Ils sont munis de systèmes de roulage différents (du point de vue de la liaison roues / arbre, et de la liaison arbre / châssis). 3.3 Bilan des recherches " Que devons - nous faire quand un groupe présente ses idées? " Réponse attendue : " écouter pour comprendre, voir si les solutions exposées peuvent permettre au véhicule de rouler voir si c'est sont réalisables en classe. ". Exposé par chaque groupe des solutions envisagées, critiques argumentées par le collectif. Chaque solutions doit être déclarée ou acceptable ou inacceptable. Dans les cas de doute collectif, il peut être décidé d' expérimenter les systèmes proposés (ce qui donne lieu à une séquence intermédiaire, pour laquelle les élèves précisent le matériel qui sera nécessaire à l'expérimentation et les opérations qui devront être effectuées, afin de conclure à l'acceptabilité ou pas de la solution expérimentée). Collectivement dégager 3 grandes catégories : du matériel pour fixer, pour rouler, pour guider... Proposer des exemples dans chaque catégorie... Lister les idées des élèves en complément. L 'ensemble des solutions acceptables reste affichée au tableau. 3.3 Définition du projet Par groupes. Il s'agit pour chaque groupe de : - décider des solutions qu'il veut retenir, - de les formaliser. Le projet formalisé doit permettre de procéder à la fabrication du prototype du système de roulage. Voir panneau d'exposition correspondant

4 Page 4 sur 6 SEQUENCE 3 : Fabrication Amener les élèves à anticiper en planifiant les différentes tâches d'une fabrication. différents axes : tige filetée - tuteur - pic à brochette... différentes roues : roues de bois - bouchons, couvercles différents matériels pour guider : cavaliers - cavaliers électriques - triangles de bois... différents matériels pour fixer : pointes - écrous - vis... Outils : 7 marteaux - 14 vrilles - 7 tournevis - 1 perceuse électrique - 7 pinces universelles - 1 scie à métaux - 2 scie à onglets L'activité de fabrication L'activité de fabrication est aménagée de manière à assister les élèves dans l'élaboration de leur bon de commande relatif aux approvisionnements en matériel. Pour ce faire, le maître va proposer une planchette de contre - plaqué qui servira de châssis et une liste de matériels disponibles pour les élèves. Phase 1 : organiser la fabrication 1.1 Rappel du projet : les étapes antérieures, ce qu'il reste à faire : réaliser le prototype." Pouvez - vous construire le véhicule? " Il s'agit de faire exprimer par les élèves qu'ils ne disposent pas du matériel nécessaire. 1.2 Découverte par les élèves du matériel mis à disposition Le maître propose aux élèves une affiche relative au matériel disponible. Décodage de l'affiche par les élèves. Rmq : Cette liste peut s'organiser en 3 parties : a/ pour rouler, b/ pour fixer c/ pour guider Elaboration du bon de commande de matériel Le maître distribue à chaque groupe une planchette qui servira de châssis. Par groupes. Compte - tenu du projet et de l'affiche, chaque groupe élabore un bon de commande. Muni du bon de commande, un délégué de chaque groupe va chercher le matériel nécessaire. Phase 2 : construire le prototype

5 Page 5 sur 6 Chaque groupe d'élèves exécute selon son projet : il s'agit de faire rouler la planchette. Le maître laisse travailler les élèves en autonomie et n'intervient que pour les aider, à leur demande, pour des interventions précises qui ne solutionnent pas les problèmes rencontrés. SEQUENCE 4 : Evaluer et améliorer Amener les élèves à dissocier les facteurs qui influiencent sur la longueur de la trajectoire (frottements) des facteurs qui influencent sur la linéarité (parallélisme des des arbres, des axes...) Amener les élèves à concevoir des critères pertinents d'évaluation (retour au cahier des charges) un plan incliné (fabriqué avec une planche). outillage disponible : 7 marteaux - 14 vrilles - 7 tournevis - 1 perceuse électrique - 7 pinces universelles - 1 scie à métaux - 2 scie à onglets Évaluer le prototype 1 Etablissement des critères d'évaluation. Collectivement les élèves décident que le véhicule sera satisfaisant si : - le système de roulage est suffisamment fixé sur la planchette, - le roulage s'effectue en ligne droite, le meilleur système étant celui qui permet au véhicule de parcourir la plus longue distance. 2 Mesures Le professeur propose d'utiliser un plan incliné. Les élèves précisent qu'aucun élan ne doit être donné au départ du véhicule. Un tableau d'inscription des résultats, collectivement élaboré, permet de noter au fur et à mesure les performances de chaque véhicule. Système de roulage correctement fixé en ligne droite Roule sur une longue distance véhicule 1 oui oui non véhicule 2 non non non 3. Correction des dysfonctionnements " Qu'est - ce qui empêche certains véhicules d'aller tout droit? " " Qu'est - ce qui ralentit certains véhicules? " Pour chaque véhicule concerné, les causes de dysfonctionnement sont recherchées, et avec l'aide du professeur les élèves tentent de les améliorer. Ultérieurement les châssis roulant seront munis de cabines et décorés à l'initiative de chaque groupe. Voir panneau d'exposition correspondant Objectif de connaissance SEQUENCE 5 : TITRE Objectif de méthode Matériel 1

6 Page 6 sur 6 Objectif de connaissance SEQUENCE 6 : TITRE Objectif de méthode Matériel 1

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II

Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - Petites Voitures CYCLE II Séquence rédigée de manière provisoire : Document de travail FAIRE ROULER - "Petites Voitures" CYCLE II Point du programme Choisir un outil en fonction de son usage et mener à bien une construction simple.

Plus en détail

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Objectif : Identifier des problèmes techniques posés par la fabrication de petites voitures, et à envisager

Plus en détail

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher?

Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? Défi n 6 Cycle 2 Comment faire avancer un engin roulant le plus loin possible sans le toucher? En quoi consiste ce défi?? En la réalisation d un engin roulant doté d un système de propulsion, la présentation

Plus en détail

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher?

Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Séance 2 : Comment faire pour le déplacer sans le toucher? Défi des chercheurs 2012/ 2013 GS/ CP Classe de Soraya NACRY Ecole ROIZY Séance 1 : Qu'est- ce qui se déplace? Je vous mets au défi de construire un engin qui se déplacera sans le toucher et sans électricité

Plus en détail

Les engins roulants, Ecole Paul Salomon 1 / Hélène LEBON ET Madeleine RIVIERE, MS

Les engins roulants, Ecole Paul Salomon 1 / Hélène LEBON ET Madeleine RIVIERE, MS Fiche connaissances pour l enseignant Ce qu'il faut savoir. Pour comprendre ce que fait une voiture qui roule il faut comprendre ce qu'est une FORCE. On appelle «force» une action capable de fournir une

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE?

ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? ENSEIGNEMENT DES SCIENCES ET DE LA TECHNOLOGIE A L ECOLE PRIMAIRE : QUELLE DEMARCHE? Les nouveaux programmes 2008 confirment que l observation, le questionnement, l expérimentation et l argumentation sont

Plus en détail

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL

Casisa Anthony DOSSIER PERSONNEL Casisa Anthony TSSI DOSSIER PERSONNEL Année scolaire 2012-2013 La voiture solaire I) Planification 1) Introduction Dans le cadre du Projet Pluridisciplinaire Encadré en classe de Terminale SSI, nous avons

Plus en détail

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email:

CREST d Oloron IEN Oloron. Centre administratif 2 ème étage, 14 rue adoue 64 400 Oloron Ste Marie cedex Tel : 05 59 39 79 09 - Email: Séquence : l'électricité au cycle 2 Place dans les programmes : 4. Le monde des objets Ils réalisent des maquettes élémentaires et des circuits électriques simples pour comprendre le fonctionnement d un

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service

Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service Périodes de Formation en Milieu Professionnel : CHAPITRE V : Obligations de service du Décret 92-1189 Modifié par Décret 2000-753 2000-08-01 - Article 30 et 31 BO spécial n 2 du 19 février 2009 (Définition

Plus en détail

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002.

Organiser des séquences pédagogiques différenciées. Exemples produits en stage Besançon, Juillet 2002. Cycle 3 3 ème année PRODUCTION D'ECRIT Compétence : Ecrire un compte rendu Faire le compte rendu d'une visite (par exemple pour l'intégrer au journal de l'école ) - Production individuelle Précédée d'un

Plus en détail

Dossier technique. DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège. Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7

Dossier technique. DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège. Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7 Dossier technique DEFIS SOLAIRES Catégorie Collège Dossier technique LP Georges Guynemer voitures LPPG et RunningStone Page 1/7 I) Qui sommes nous? Nous sommes les élèves de la 3 ème Préparation Professionnelle

Plus en détail

LES LEVIERS - La théorie -

LES LEVIERS - La théorie - centre de développement pédagogique Pour la formation générale en science et technologie LES LEVIERS - La théorie - Mai 2005 SECTION A LE CONCEPT DE LEVIER Ce laboratoire de travaux pratiques vise à amener

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES

PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES. Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES OBJECTIFS PÉDAGOGIQUES Objet Module scolaire, CÔTÉ SCIENCES Intervenants Enseignant de la classe, Assistante d Education CÔTÉ SCIENCES Public scolaire visé CE2-CM1-CM2 Durée du

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement Le Lycée Expérimental de Saint-Nazaire est un établissement public assurant une formation de second cycle de l enseignement secondaire. Il regroupe des enseignants volontaires qui

Plus en détail

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges

C11.2 Identifier les solutions à mettre en œuvre C11.3 Préparer le cahier des charges Classe de situation (3) Clas.1.1. Conduite d'un projet de F1 Mise en œuvre et suivi de projets de (3 classes de situations / 10 situations / 12 compétences) Situations (4+2+4) Compétences (6+2+4) Compétences

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Prospection commerciale Contexte de formation 2 Objectifs de formation

Plus en détail

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE

REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE FICHE MEDIAS N 1 REDIGER UN COMPTE RENDU DE TYPE JOURNALISTIQUE A l'attention des enseignants des cycles II et III Initiative de sensibilisation au handicap mental l'écolensemble Objectifs pédagogiques

Plus en détail

modélisation solide et dessin technique

modélisation solide et dessin technique CHAPITRE 1 modélisation solide et dessin technique Les sciences graphiques regroupent un ensemble de techniques graphiques utilisées quotidiennement par les ingénieurs pour exprimer des idées, concevoir

Plus en détail

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm

Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm Recueil des réponses au questionnaire confié aux Professeurs de Ecoles Stagiaires (PES) lors de leur stage de janvier à l'iufm - Contenu de la formation à l'iufm Quels contenus vous ont servi pendant ces

Plus en détail

Créer ou rénover un plafond

Créer ou rénover un plafond Plafonds Novembre 2004 Code : F3820 Photo : Nomades. Créer ou rénover un plafond Plafonds suspendus Placostil, Plafonds enduits au plâtre Perfoplaque Vous voulez : remettre à neuf un plafond abîmé, réduire

Plus en détail

Étude préalable Fiche 1

Étude préalable Fiche 1 Fiche 1 L'EXPRESSION ET LA VALIDATION DU BESOIN : Avant de concevoir un objet technique, il est nécessaire de s'assurer que le besoin existe et de bien préciser ce qui est attendu par les futurs utilisateurs.

Plus en détail

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology

Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Duscherer K., Khan A. & Mounoud P. Associations Verbales pour 76 Verbes d Action Swiss Journal of Psychology Annexe D: Liste des réponses associatives primaires pour les différents groupes d âges avec

Plus en détail

- Le Diagramme de Gantt. - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier des charges fonctionnel

- Le Diagramme de Gantt. - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier des charges fonctionnel Planifier le projet > Identifier les étapes > Organiser le projet > Identifier les étapes - Le Diagramme de Gantt > Organiser le projet - Le Diagramme de Pert - La Méthode QQCQCCP - La Méthode MOSI - Cahier

Plus en détail

Sommaire Table des matières

Sommaire Table des matières Notice de montage 1 Sommaire Table des matières I. Mise en garde... 3 II. Avant de commencer... 4 1. Préparer vos outils... 4 2. Pièces nécessaires pour le montage de votre porte Keritek... 5 III. Étape

Plus en détail

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations :

T A C O NOTICE DE MONTAGE. Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux. Cette notice concerne 4 types d installations : NOTICE DE MONTAGE Kit de pose sur toiture et châssis pour 1,2 ou 3 capteurs verticaux 15-60 27% - 173% Cette notice concerne 4 types d installations : T A C O TUILES ARDOISES TUILES PLATES CHASSIS TOITS

Plus en détail

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail.

Un GSI plénier est prévu en juin 2001 au cours duquel devra être présenté un document élaboré à partir des travaux du groupe de travail. Contrats éducatifs locaux missions et la formation des coordonnateurs de cel Réflexions du groupe de travail relevant du groupe de suivi interministériel des cel 1. Informations L'outil informatique de

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE POUR CONSTRUCTION ET MENEE D ACTIVITE PUSH CARS / PUSH PENTE / CAISSES A SAVON

GUIDE TECHNIQUE POUR CONSTRUCTION ET MENEE D ACTIVITE PUSH CARS / PUSH PENTE / CAISSES A SAVON GUIDE TECHNIQUE POUR CONSTRUCTION ET MENEE D ACTIVITE PUSH CARS / PUSH PENTE / CAISSES A SAVON Version papier du guide technique en ligne : http://francas93.wordpress.com SOMMAIRE Préambule Introduction

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE

INSTRUCTIONS DE POSE INSTRUCTIONS DE POSE Outillage nécessaire à la pose : - scie sauteuse / scie à main - crayon - latte ou mètre déroulant - gants - équerre - perceuse - marteau - kit d'installation (cales de frappe plastique

Plus en détail

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1

Modulo Bank - Groupe E.S.C Chambéry - prérequis à la formation - doc. interne - Ecoute active.doc Page 1 Généralités, l'écoute active : présentation et techniques... 3 Introduction... 3 Plan... 3 La présentation de l'écoute active... 4 Définition... 4 Fondement... 4 Application... 4 de l'écoute active...

Plus en détail

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie

les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie les escaliers La pose Guide d installation pour bricoleurs Préparation des outils Prêt à installer Moulé à votre style de vie Guide d installation d un escalier pour bricoleurs L escalier représente souvent

Plus en détail

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.»

Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet en entreprise Cadrage du Projet de Fin d Etudes «Un projet informatique.» Projet de fin d études 2 Sommaire OBJET DU DOCUMENT... 3 LES ETAPES DU PROJET... 4 ETUDE PREALABLE...5 1 L étude d opportunité...

Plus en détail

1 sur 7 3-modules.doc

1 sur 7 3-modules.doc Tableau des compétences. Ce tableau récence un certain nombre de questionnements possibles autour du jardin à l école élémentaire. Les compétences travaillées sont celles choisies par le concepteur des

Plus en détail

Baccalauréat technologique

Baccalauréat technologique Baccalauréat technologique Épreuve relative aux enseignements technologiques transversaux, épreuve de projet en enseignement spécifique à la spécialité et épreuve d'enseignement technologique en langue

Plus en détail

METHODOLOGIE DE RECOMMANDATIONS D'EXPERTS

METHODOLOGIE DE RECOMMANDATIONS D'EXPERTS - 1 - METHODOLOGIE DE RECOMMANDATIONS D'EXPERTS Bureau du Consensus Société de Réanimation de Langue Française (SRLF) P. Charbonneau (secrétaire), J-L. Diehl, B. Garrigues, B. Guidet, O. Jonquet, P. Jouvet,

Plus en détail

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000.

I LA PROFESSION. - Le nombre d entreprises de couverture est d environ 10 000, le nombre de salariés employés est d environ 30 000. Réferentiel des activités professionnelles INTRODUCTION I LA PROFESSION La couverture et les techniques du toit consistent à assurer l étanchéité des toitures (mettre hors d eau les différentes formes

Plus en détail

NOTIONS DE PROBABILITÉS

NOTIONS DE PROBABILITÉS NOTIONS DE PROBABILITÉS Sommaire 1. Expérience aléatoire... 1 2. Espace échantillonnal... 2 3. Événement... 2 4. Calcul des probabilités... 3 4.1. Ensemble fondamental... 3 4.2. Calcul de la probabilité...

Plus en détail

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT

CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT DÉCLARATION DE PRINCIPES CONCERNANT L'ERGONOMIE ET LA SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION EMBARQUÉS Introduction

Plus en détail

Gestion de projet - calculs des coûts

Gestion de projet - calculs des coûts Gestion de projet - calculs des coûts GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ Table des

Plus en détail

gestion de projet - exemple d'études de faisabilité

gestion de projet - exemple d'études de faisabilité gestion de projet - exemple d'études de faisabilité GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

SEQUENCE : LES 5 SENS

SEQUENCE : LES 5 SENS SEQUENCE : LES 5 SENS Groupe concerné : Groupe sciences Nombre de séances prévues : 8 Compétence 3 du Palier 2 du socle commun : La culture scientifique et technologique - Pratiquer une démarche scientifique

Plus en détail

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés

Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSE-VAULX EN VELIN Document 6 : Demi-journée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Assises de l éducation prioritaire Collège BARBUSSEVAULX EN VELIN Document 6 : Demijournée de concertation, partie 2 : leviers d évolution proposés Synthèse des échanges sur la mise en œuvre des leviers

Plus en détail

Degré de confiance pour les indicateurs de performance : degré de fiabilité du processus de production et écart significatif 1

Degré de confiance pour les indicateurs de performance : degré de fiabilité du processus de production et écart significatif 1 Degré de confiance pour les indicateurs de performance : degré de fiabilité du processus de production et écart significatif 1 L utilisation des indicateurs de performance ne peut se faire de manière pertinente

Plus en détail

NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 101RH

NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 101RH NOTICE DE POSE DE PORTE BASCULANTE 0RH AFIN D EVITER TOUTES BLESSURES ELOIGNER VOS MAINS DU PERIMETRE DE FONCTIONNEMENT DU SYSTEME D EQUILIBRAGE DE LA PORTE (Ressorts + bras) COMPOSITION DU COLIS Un sachet

Plus en détail

Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement

Note de Service spéciale Les modalités d'inspection des enseignants Année 2014-2015. Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement Note de Service spéciale "Les modalités d'inspection des enseignants" Année 2014-2015 Tableau d'émargement Classes Nom et émargement Classes Nom et émargement 1 8 2 9 3 10 4 11 5 12 6 13 7 14 Je demande

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE

RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE Collège Denecourt de Bois Le Roi 3 ème STAGE DE DÉCOUVERTE D UN MILIEU PROFESSIONNEL (SÉQUENCES D OBSERVATION) RAPPORT DE STAGE NUMERIQUE : Aide-mémoire PREPARATION DU RAPPORT AU COURS DU STAGE La règle

Plus en détail

Introduction. Nicolas Phalippon IR3. Source: rapport commandé par le Congrès américain. Présentation du 24/10/02

Introduction. Nicolas Phalippon IR3. Source: rapport commandé par le Congrès américain. Présentation du 24/10/02 Présentation du 24/10/02 Nicolas Phalippon IR3 Introduction 2% des logiciels fonctionnent à la livraison 3% de plus fonctionneront après quelques modifications mineures 20% seront utilisés après des modifications

Plus en détail

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés :

Système d alarme Liste des pièces : Outils recommandés : Système d alarme Nom : Classe : Liste des pièces : Outils recommandés : 1 résistance R1...1,8 K Ohm, marron-gris-rouge-or Crayon, règle 1 résistance Rv...180 Ohm, marron-gris-marron-or Marteau 1 transistor

Plus en détail

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention"

Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité. Utilisation du simulateur de conduite EF-SCOOT Prévention Recommandations pour la mise en oeuvre pédagogique Organisation du module d activité Utilisation du simulateur de conduite "EF-SCOOT Prévention" Ce document a été réalisé conjointement par l Inspection

Plus en détail

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET

N 15 PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET PLOMBERIE /CHAUFFAGE SUJET Sélections régionales 2012 SOMMAIRE A. Explication du sujet... 3/4 B. Déroulement du concours... 5 C. Matériaux et consommables... 6/7 D. Caisse à outils... 8 E. Barème de correction...

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin»

SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin» SEQUENCE EN PHYSIQUE «Construire une voiture qui roule le plus loin» CYCLE : 2 GSM et CP (9 CP et 14 GSM) Objectif de la séquence : Construire une voiture qui roule le plus loin possible. Palier du socle

Plus en détail

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH

Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges. Ordinaires & ASH Exemples de différenciations pédagogiques en classe. Elémentaires Collèges Ordinaires & ASH PRESENTATION ESPRIT DES OUTILS PRESENTES L objectif de cette plaquette est de proposer des tours de mains aux

Plus en détail

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES

MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES MODALITES DE SUIVI DU PROJET ANNUEL DU MASTER 2 SOLUTIONS INFORMATIQUES LIBRES Département Informatique UFR Sciences 2 Boulevard Lavoisier 49045 Angers Cedex 01 Auteur : Jean-Michel Richer Email : jean-michel.richer@univ-angers.fr

Plus en détail

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes).

2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D, E, F (voir pages suivantes). SUJET DE CONCOURS Sujet Exploitation d une documentation scientifique sur le thème de l énergie 2 e partie de la composante majeure (8 points) Les questions prennent appui sur six documents A, B, C, D,

Plus en détail

Logiciel SCRATCH FICHE 02

Logiciel SCRATCH FICHE 02 1. Reprise de la fiche 1: 1.1. Programme Figure : Logiciel SCRATCH FICHE 02 SANS ORDINATEUR : Dessiner à droite le dessin que donnera l'exécution de ce programme : Unité : 50 pas : Remarque : vous devez

Plus en détail

Banque de questions : Vérifications extérieures

Banque de questions : Vérifications extérieures Banque de questions : Vérifications extérieures L'interrogation du candidat s'effectue à l'extérieur du véhicule et se décompse en deux temps : - une vérification à faire ou montrer où cela s'effectue

Plus en détail

COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE?

COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE? ACTIVITÉ 5 COMMENT PEUT-ON FABRIQUER UN OBJET QUI ROULE LE PLUS LOIN POSSIBLE? OBJECTIFS DE CONTENU ET D EXPÉRIMENTATION Cette activité permet aux élèves de concevoir et de fabriquer un objet roulant,

Plus en détail

Thème 5. Proposition d'une activité d'exploration élève : Micro-trottoir «Qu'est-ce qu'une entreprise?»

Thème 5. Proposition d'une activité d'exploration élève : Micro-trottoir «Qu'est-ce qu'une entreprise?» Thème 5. Proposition d'une activité d'exploration élève : Micro-trottoir «Qu'est-ce qu'une entreprise?» Propriétés Description Intitulé court Proposition d'une activité d'exploration élève de type Micro-trottoir

Plus en détail

Évaluer la formation dans l entreprise

Évaluer la formation dans l entreprise L objectif de ce guide méthodologique est de dresser un bilan des actions de formation menées. L évaluation constitue la dernière étape du management de la formation. La démarche permet de : mesurer la

Plus en détail

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires

SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires SUIVEUR SOLAIRE : Informations complémentaires IMPORTANT : L objectif de la présente note technique n est pas de se substituer à l ouvrage «Alimentation électrique de sites isolés» mais de fournir des

Plus en détail

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel

Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Brique BDL Gestion de Projet Logiciel Processus de développement pratiqué à l'enst Sylvie.Vignes@enst.fr url:http://www.infres.enst.fr/~vignes/bdl Poly: Computer elective project F.Gasperoni Brique BDL

Plus en détail

«ASSEMBLAGE REQUIS PAR UN ADULTE EN RAISON DE PETITES PIÈCES, DE POINTES AIGUËS ET DE BORDS COUPANTS»

«ASSEMBLAGE REQUIS PAR UN ADULTE EN RAISON DE PETITES PIÈCES, DE POINTES AIGUËS ET DE BORDS COUPANTS» «ASSEMBLAGE REQUIS PAR UN ADULTE EN RAISON DE PETITES PIÈCES, DE POINTES AIGUËS ET DE BORDS COUPANTS» Si vous avez des questions concernant le montage ou si des pièces sont manquantes, évitez de retourner

Plus en détail

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées

Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées VISITE D ENTREPRISE INTERVENTION DE PROFESSIONNELS EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE TABLE RONDE Livret d accompagnement à destination des enseignants encadrant des élèves collèges/lycées Edition 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

COUVERTURE AUTOMATIQUE

COUVERTURE AUTOMATIQUE COUVERTURE AUTOMATIQUE MODELE N'CARLIT MANUEL D INSTALLATION ET D ENTRETIEN N de série : Indice de révision : 001-2011-09-05 INDEX - Personnel et matériel nécessaires au déchargement et au montage Page

Plus en détail

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson)

VOITURE A REACTION. Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) VOITURE A REACTION Kart à réaction réalisé par un bricoleur «fou» (Bruce Simpson) 1 Introduction BUT DE L ACTIVITE Fabriquer une voiture à réaction originale et sans danger Jouer avec et essayer plein

Plus en détail

UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG

UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG UTILISATION D'UNE PLATEFORME DE TRAVAIL COLLABORATIF AVEC DES ELEVES DE TERMINALE STG LE CONTEXTE Les élèves de terminale STG doivent réaliser pendant leur année de terminale sur une durée de 16 heures,

Plus en détail

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication

Tableau de Bord. Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication Bande de Com! Tableau de Bord Julien Pansier PROJET Clas 1.1 Conduite d'un projet de communication 1.1.1 Prise en charge du dossier de l annonceur C11.1. S approprier la demande de l annonceur - Comprendre

Plus en détail

Réussir la pose d un verrou et d une serrure

Réussir la pose d un verrou et d une serrure Réussir la pose d un verrou et d une serrure LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME Les outils pour la pose des verrous, des serrures en applique et à encastrer LES OUTILS marteau équerre lime à métaux

Plus en détail

Cours CURSUS Formation des enseignants de Rennes 2. version 0 14/10/09

Cours CURSUS Formation des enseignants de Rennes 2. version 0 14/10/09 PLAN DE COURS INITIATION A l'usage DE CURSUS Enseignants : Aurore MARTINS, Ingénieur en technologies de l'enseignement, CREA-CIM Joseph REZEAU, Maître de conférences, U.F.R. Langues Arnaud SAINT GEORGES,

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

Objet : Application du dispositif d'aide à l'acquisition d'un contrat de couverture complémentaire santé.

Objet : Application du dispositif d'aide à l'acquisition d'un contrat de couverture complémentaire santé. CIRCULAIRE : 143/2002 Date : 25/10/2002 Objet : Application du dispositif d'aide à l'acquisition d'un contrat de couverture complémentaire santé. Affaire suivie par : Mme Bernadette MOREAU!01 42 79 34

Plus en détail

Désaccouplement et accouplement de la face avant aile et de son support

Désaccouplement et accouplement de la face avant aile et de son support Désaccouplement et accouplement de la face avant aile et de son support DÉPOSE 1 : Déposer : - le capot-moteur et suivant le côté où le travail est à effectuer, - le cric de l intérieur de roue droit -

Plus en détail

Outils etwinning : mode d'emploi

Outils etwinning : mode d'emploi Outils etwinning : mode d'emploi Inscription à etwinning 1ère étape : Données sur l'utilisateur 2ème étape : Préférences de jumelage 3ème étape : Données sur l'école 4ème étape : Profil de l'école Outil

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

Processus Gestion de Projet

Processus Gestion de Projet Processus Gestion de Projet 1 / 11 Contenu 1 Introduction... 3 2 Le cycle de vie du projet... 4 2.1 Présentation... 4 2.2 Cycle de vie d un projet... 5 2.3 Les livrables... 5 3 Les étapes du management

Plus en détail

Études et Réalisation Génie Électrique

Études et Réalisation Génie Électrique Université François-Rabelais de Tours Institut Universitaire de Technologie de Tours Département Génie Électrique et Informatique Industrielle Études et Réalisation Génie Électrique Chargeur de batterie

Plus en détail

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 -

Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470 - Carport Evolution 1 Voiture Adossant - 710470-1 N O T I C E D E M O N T A G E du Carport Evolution 1 Voiture Adossant Après l ouverture du colis de votre Carport, n exposez pas les panneaux au rayonnement

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

La gestion du temps 3e partie: La planification

La gestion du temps 3e partie: La planification Volume 15 No 3 - Septembre 1998 ÉDUCATION ET DROITS DE L'HOMME La gestion du temps 3e partie: La planification Colette Paillole Dans de précédents numéros de La revue des Échanges, nous vous avons présenté

Plus en détail

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs

Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2. Compétences spécifiques liées à l'activité. Objectifs 1 Les compétences visées se réfèrent au programme E.P.S. du cycle 2 -- s'opposer individuellement avec les jeux d'oppositions duelles Compétences spécifiques liées à l'activité -- rencontrer un partenaire

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Marketing direct Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2 Programme

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire

Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Le menu du jour, un outil au service de la mise en mémoire Type d outil : Outil pour favoriser la mise en mémoire et développer des démarches propres à la gestion mentale. Auteur(s) : Sarah Vercruysse,

Plus en détail

Synoptique. Instructions de service et de montage

Synoptique. Instructions de service et de montage Montage- und Bedienungsanleitung Mounting and Operating Instructions Instructions de service et de montage Istruzioni di montaggio ed uso Instrucciones de montaje y de servicio p p p p Terminale porta

Plus en détail

Traduction Claire Mouhot

Traduction Claire Mouhot L'ENSEIGNEMENT DES MATHEMATIQUES AUX ELEVES AYANT DES TROUBLES DE L'APPRENTISSAGE OU DES DIFFICULTES EN MATHEMATIQUES INTRODUCTION Un Guide pour les Maîtres Madhavi Jayanthi Russell Gersten Scott Baker

Plus en détail

Gestion de projet - principales caractéristiques d'un projet

Gestion de projet - principales caractéristiques d'un projet Gestion de projet - principales caractéristiques d'un projet GÉRARD CASANOVA - DENIS ABÉCASSIS Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Pas de Modification : http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/

Plus en détail

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8

Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 Inspection Pédagogique Régionale de Technologie Académie de Reims juin 2008 1/8 La rénovation des programmes de technologie nécessite des activités pédagogiques centrées sur l objet technique ce qui nécessite

Plus en détail

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction

Temps forts départementaux. Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Temps forts départementaux Le calcul au cycle 2 Technique opératoire La soustraction Calcul au cycle 2 La soustraction fait partie du champ opératoire additif D un point de vue strictement mathématique,

Plus en détail

Série sur les Principes de Bonnes Pratiques de Laboratoire et Vérification du Respect de ces Principes Numéro 4 (version révisée)

Série sur les Principes de Bonnes Pratiques de Laboratoire et Vérification du Respect de ces Principes Numéro 4 (version révisée) Non classifié ENV/JM/MONO(99)20 ENV/JM/MONO(99)20 Or. Ang. Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 22-Oct-1999 Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

PARCOURS COMPLET AU COURS MOYEN

PARCOURS COMPLET AU COURS MOYEN 81 I) UNE ENTAME DE TYPE "SOCIAL" : LE BUREAU DE POSTE Le bureau de poste de St Herblain Preux est récent. La classe de CM de l'école proche ("Les Crépinais") pouvait y découvrir divers aspects de l'informatique

Plus en détail

Problèmes sur le chapitre 5

Problèmes sur le chapitre 5 Problèmes sur le chapitre 5 (Version du 13 janvier 2015 (10h38)) 501 Le calcul des réactions d appui dans les problèmes schématisés ci-dessous est-il possible par les équations de la statique Si oui, écrire

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation 1 / 8 Découvrir le code 1 5P-6P Fiche de présentation Titre de l'activité Sous-titre Degré(s) concerné(s) Durée estimée Résumé Contexte d'utilisation de la calculatrice Contenus et compétences mathématiques

Plus en détail

Gestion des utilisateurs : Active Directory

Gestion des utilisateurs : Active Directory Gestion des utilisateurs : Active Directory 1. Installation J'ai réalisé ce compte-rendu avec une machine tournant sous Windows 2008 server, cependant, les manipulations et les options restent plus ou

Plus en détail

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes :

Conditions d'admission : Pour être admis à ce programme, il suffit de satisfaire à l'une des conditions suivantes : Dessin de bâtiment Secteur de formation : Bâtiment et travaux publics Sanction des études : DEP Numéro du programme : 5250 Durée de la formation : 1 800 heures Nombre d'unités : 120 unités Objectifs du

Plus en détail

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer

Compter et gérer 1 / 9. Compter et gérer Compter et gérer 1 / 9 Compter et gérer I. LA NECESSITE D'UNE COMPTABILITE Au-delà des obligations légales qui imposent aux entreprises de tenir une comptabilité, avoir un système comptable au sein de

Plus en détail

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE

Programme de la formation. Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE Programme de la formation Écrit : 72hdepréparation aux épreuves d admissibilité au CRPE o 36 h pour la préparation à l'épreuve écrite de français Cette préparation comprend : - un travail sur la discipline

Plus en détail