Newsletter #4 - Mars 2012 Par Alberto Tielas Coordinateur du réseau CarbonInspired

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "http://carboninspired.com Newsletter #4 - Mars 2012 Par Alberto Tielas Coordinateur du réseau CarbonInspired"

Transcription

1 Newsletter #4 - Mars 2012 Editorial Par Alberto Tielas Coordinateur du réseau CarbonInspired Horizon 2020: Une innovation radicale ou une amélioration continue? Le 30 Novembre, La Commission Européenne a lancé officiellement le nouveau programme-cadre de R&D pour la période La version définitive de ce document est en instance d approbation par les organismes européens compétents. Ce nouveau programme est conçu comme un essai pour surmonter la complexité administrative et place en priorité l engagement et l implication des industries et tout particulièrement des PMEs. Les initiatives de modernisation ont ainsi touché la dénomination du programme, qui de 7 ème Programme Cadre est nommé à présent Horizon 2020 par un vote populaire après consultation démocratique. Bien que certains critiqueront l incohérence de mettre une limite (2020) à un horizon, les actions visées par ce premier appel semblent être une conséquence logique de l amélioration graduelle du programme lui-même, basé sur l expérience de la Commission, les retours des participants et des utilisateurs ainsi que sur l environnement socioéconomique actuel. En réalité, elles correspondent parfaitement avec la philosophie des derniers termes à la mode (après le mot «innovation»), la»croissance» comprise comme intelligente, durable et inclusive, a été établie en 2010 dans le cadre de la stratégie 2020 définie par l Union Européenne. Avec un budget de plus de 87 milliards d euros pour toute la période et avec un manque de règles spécifiques sur la participation, en pratique, la plus grande nouveauté consistera en l équilibre des conditions pour simplifier les procédures administratives. Un exemple serait l établissement d un même niveau de contributions financières remboursables pour tout type d activité et participant (quelle que soit leur statut légal) ou alors le même taux standard des coûts indirects pour ces entités sans compte analytique. Avec une attention toute particulière pour les PMEs, présentes en large nombre au sein de l espace SUDOE, un nouvel instrument appelé «innovation pour les PMEs» a été créé avec une attention spéciale sur ces petites et moyennes entreprises qui n ont pas la capacité de développer leur propre R&D. De cette façon, les plateformes et les réseaux de transferts technologiques tels que CarbonInspired joueront un rôle de pont pour les aider à prendre l avantage grâce aux opportunités apportées par de telles initiatives. A la prochaine édition! Nouvelles Révision de REACH 2012 : les nanomatériaux impliqués! Lors que l on parle des nanomatériaux et/ou nanoparticules il est toujours difficile d évaluer l impact environnemental et sanitaire étant donné qu il n y a pas vraiment de réglementation et/ou de moyens de mesure adaptés afin de réguler les risques. Nulle part REACH ne fait état de façon explicite des nanomatériaux. Cependant, ils peuvent être inclus par la définition donnée de «substance» dans REACH.

2 En réalité on peut donc dire, que les substances à l échelle «nano» rentrent sous la réglementation REACH. Leurs propriétés sur la santé et l environnement doivent être évalués suivant les prescriptions de la réglementation. La forme nano d une substance peut être enregistrée en tant que part de l enregistrement de cette même substance sous sa forme non «nano». Cependant la revue de REACH qui va être réalisée en 2012 afin d évaluer l impact et l efficacité des différentes mesures et livrables imposés durant la première période va notamment porter sur : l évaluation du champ d'application du règlement et les éventuels chevauchements avec d'autres dispositions communautaires. le statut de l'echa (Agence Européenne des produits chimiques) et la notion de "faible tonnage". Cette révision pourrait conduire à l'inclusion de nouvelles substances (nanomatériaux, polymères ) à enregistrer et à reconsidérer des procédures parfois décriées pour leur lourdeur administrative et leur complexité. Afin de tenir informé du processus de revue de REACH, plusieurs thématiques d étude ont été affichées. Une de ces thématiques porte notamment sur la revue de la législation européenne (REACH) concernant les nanotechnologies. La thématique portera sur : «Ce projet identifiera les dossiers REACH comportant des nanomatériaux (NM), sélectionnera un certain nombre représentatif (maximum 50-60) et reverra la qualité des informations et des évaluations données sur les substances «nanoforme» de chaque dossier. Ce projet proposera des options législatives ou techniques afin d améliorer la couverture des nanomatériaux et finalement évaluera les conséquences pour les entreprises, la santé humaine et l impact environnemental de ces options.» Pour plus d informations sur la révision de REACH et des différentes thématiques d étude, s il vous plait, cliquez ici. Grand succès au Séminaire du STC à Santander pour le lancement du 3eme appel à projets Le séminaire pour le lancement du 3 ème appel à projets a eu lieu à Santander le 17 et 18 Janvier Plus de 600 personnes ont assisté à ces journées montrant l intérêt croissant pour les institutions de l espace SUDOE. Les séminaires ont été organisés en deux parties: Tout d abord, les entités du SUDOE ont expliqué les objectifs, le procédé pour cet appel. Les correspondants nationaux de l Espagne (Département des Finances et Administration Publique), de la France (Préfecture du Midi- Pyrénnées) et du Portugal (Institut des finances pour le développement Régional) et avec les excuses du représentant de Royaume-Uni pour son absence ont présentés et expliqué ce 3ème appel. Dans un second temps le séminaire a été consacré au soutien des entreprises à trouver de nouveaux partenaires. Au long de la deuxième journée, des présentations ont été faites montrant des idées suggérées de nouveaux projets focalisé sur les priorités 1 et 2 (innovation et environnement). Ca été également l opportunité de résoudre certains doutes sur l application. Toutes les présentations sont disponibles sur le site internet du SUDOE. CarbonInspired au JEC Composites à Paris (27 au 29 Mars 2012) Après le succès obtenu l année dernière, CTAG va installer un stand à nouveau au JEC Europe, congrès Numéro 1 mondial des composites. L évènement aura lieu du 27 au 29 Mars. Notre réseau, à travers le CTAG, aura une participation active dans le pavillon espagnol; placé stratégiquement dans le congrès. Le but sera la promotion international du réseau CarbonInspired, encourager le transfert de technologie, la prise de contacta avec les entreprises et les PMEs du monde entier intéressés à travailler dans les nanomatériaux afin d améliorer leur compétitivité et de enfin chercher des soutiens potentiels pour la consolidation du réseau. Cette année, le JEC sera dédié à trois thématiques principales : réseaux d innovations, automatisation, et recyclage. Cette édition couvrira une surface totale de 49,500 m2 et accueillera plus de visiteurs, dont au moins 75% des autres pays. De plus, l organisation s attend à dépasser le record du nombre de visiteurs atteints l an passé (plus de visiteurs).

3 Afin de célébrer l évènement et devenir plus proche des entreprises, CarbonInspired a le plaisir de distribuer un nombre limitée d invitations gratuites afin d accéder au JEC à Paris et nous rendre visite sur notre stand. Les invitations sont réservées aux membres enregistrés sur le réseau CarbonInspired, demande par courrier ou à l adresse : Ne perdez pas une seconde et venez vous enregistrer sur notre site internet pour obtenir des invitations! (Les demandes seront traitées de façon chronologique, les nombres d invitations étant limitées. Date limite : 16 Mars 2012) Développent des prototypes pour la démonstration de la technologie Dans le cadre du projet CarbonInspired, il est développé trois prototypes permettant de démontrer la faisabilité économique, environnementale et sanitaire de l intégration de nanoparticules au sein de produits actuels. Au vue des économies locales, un prototype plus spécifiquement destiné à la construction, un plus spécifiquement destiné à l automobile et un cas d étude transversal ont été développé. Panneaux électrodispersif pour la construction Le prototype pour le secteur de la construction consiste à développer un panneau ESD qui permettra à une structure la décharge électrostatique et des propriétés de résistance au feu. Dans plusieurs domaines du bâtiment, lorsqu il y a des équipements électroniques et autre appareils similaires, il est important de disperser les charges électrostatiques afin d éviter tout risque d étincelle ou d échec du système. De plus, une protection au feu adéquate est requise. Le panneau a été conçu sur la base d une structure en couche où la couche externe est composée de PP avec des nanotubes de carbone et est couverte par un revêtement nanostructurés. La couche interne est une mousse thermoplastique. Le procédé de production implique deux étapes, une étape de mélange afin de préparer le nanocomposite suivi d une étape d extrusion en feuillet où la feuille polymère est préparée et finalement est compressé sur une presse à plaque chauffante. Actuellement AIMPLAS aborde la dernière étape de développement du prototype et sa caractérisation. Les résultats obtenus de conductivité et résistance au feu sont très satisfaisants. Bouclier électromagnétique pour les voitures électriques Les propulsions électriques actuellement développées montrent les besoins de protection électromagnétiques à cause de leur tension de travail beaucoup plus élevée de leur système d alimentation. L utilisation de boucliers en métal ou renforcés par des fibres métalliques n est pas une solution viable ; en effet ils augmentent considérablement le poids du véhicule et en réduise ainsi son autonomie. De la même façon, l utilisation de particules conductrices traditionnelles n est pas compatible avec le niveau de protection requis. Cependant, les propriétés de conduction excellentes des nanoparticules de carbone vont contribuer à atteindre ces objectives de protection. Cas Transverse: le matériau à changement de phase Mécanisme des matériaux à changement de phase Le prototype transverse est en relation avec le stockage d énergie par l utilisation de matériaux à changement de phase (PCM). Un PCM est une substance capable d absorber de l énergie et de relâcher de grande quantité d énergie lorsque ce lui-ci passe du stade solide au stade liquide et inversement. L ajout de nanotubes de carbone à ces matériaux permet d améliorer leur conductivité thermique dans les phases liquides et solides afin d avoir le changement de phase à une température reproductible et de relâcher de l énergie de façon instantanée. Plus spécifiquement, la technologie proposée peut être inclus dans des murs de bâtiments ou des parties intérieures de voiture ainsi que des tableaux de bord, afin de contribuer au confort thermique et à la réduction de la consommation de climatisation et d essence.

4 Avec ce projet, le prototype est base sur une structure en couche avec les parties externes compose de résine thermodurcissables (époxy/durcisseur) avec des nanotubes de carbone et les parties internes de mousse polyuréthane. Actuellement TEKNIKER caractérise les matériaux développés et la production du prototype final. Nouveaux articles disponibles sur le blog CarbonInspired Le blog accessible depuis le site internet de carboninspired vous donne accès à de nombreuses informations sur les nanoparticules, nouveaux matériaux pour des applications automobiles et de la construction, des problématiques sur l innovation, et le transfert de technologie ainsi que de nouvel appels à projet. Ce blog vous permettra d être plus prochain du marché des nanotechnologies. Si vous êtes intéressé pour recevoir plus d informations, vous pouvez contacter les experts du réseau CarbonInspired. Ils vous aideront à surmonter vos doutes et vous accompagner vers une intégration réussie de nanotechnologies au sein de votre compagnie. Ce mois-ci vous pourrez retrouver sur le blog les thématiques suivantes: Le SUDOE construit l europe de demain. 18 millions d euros alloués pour le troisième appel à projet INTERREG Fonctionnalisation des nanoparticules de carbone Procédés de mise en œuvre de nanocomposites à base nanotube de carbone au sein de divers matrices polymères. Pourquoi avons-nous besoin d un réseau d e transfert de technologie? Mais également dans les éditions précédentes: Qu est le programme SUDOE? Les nanoparticules : une réalité dans le marché d aujourd hui Des bâtiments capables de se rétablir après un tremblement de terre, des voitures avec des peintures ne pouvant être rayées ou des avions dont la structure se régénère après un impact à une météorite L innovation dans l espace SUDOE L innovation, une nécessité pour les petites et moyennes entreprises Matériaux pour le contrôle thermique Chechez- vous des idées innovantes? Politique européenne régional : des fonds disponibles Des nanocomposites avec des propriétés électriques améliorées Protection de l innovation Lancement du troisième appel à projet dans le cadre du programme SUDOE Graphène : le matériau du futur Les nanoparticules révolutionnent le monde de la peinture La politique R&D de l Union Européenne innove et finance les travaux de recherche et d innovation Nouvelles rubriques sur le site internet: Découvrez de précédentes activités de R&D Le réseau de transfert de connaissance a été créé grâce à l effort d investigation voulu par le consortium international rassemblant 5 membres du réseau CarbonInspired en relation avec les domaines des matériaux renforcés par des nanostructures. Chacun des partenaires du réseau a une longue expérience en développement d applications basées sur des nanomatériaux. Les domaines d activités dans lesquels les nanomatériaux peuvent être utilisés sont très divers d une pédale de frein aux radars absorbants. Retrouvez quelques exemples de projet R&D sur le site CarboInspired afin de découvrir plus applications finales.

5 Nouvelle édition du magazine du CTAG New Materials dédié aux nanomatériaux Afin de contribuer à la dissémination et au transfert des avantages et opportunités fournies par les nanomatériaux dans le cadre de nouvelles technologies, Le Centre Technologique de l automobile de Galice (CTAG) a publié un nombre limité du magazine New Materials dédié totalement aux nanomatériaux. De plu, découvrez plus encore, les différents types de nanoparticules, l état d avancement de la R&D&i et les potentiels d application dans l automobile. Pour demander un exemplaire contacter ou télécharger directement depuis notre site. Interview d un utilisateur de nanotechnologies Mr. David Pellicer General Manager Adapta Color Mr David Pellicer poursuit actuellement sa carrière professionnelle en tant que Manager Général chez Adapta Color, une PME espagnole exclusivement dédiée à la fabrication de peinture thermodurcissable sous forme poudres depuis Ses peintures sont remarquables par leur absence totale de solvant dans sa composition. Quels avantages donnent l utilisation de nanomatériaux au sein des peintures? Quelle a été la réaction du marché face à cette innovation de vos produits? L incorporation de nanomatériaux nous a permis d agrandir la gamme de nos peintures fonctionnelles, contribuant à des solutions innovantes sur le marché. Le marché a répondu positivement à l innovation apportée par nos produits +Bio-NOx, la peinture qui purifie l air. La possibilité de capturer les émissions de NOx causée par les véhicules un grave problème dans les grandes villes et de les transformer en nitrate solubles dans l eau ouvrent un large panel de possibilités pour nos clients et ainsi apportant de nouvelles propriétés permettant de différencier nos produits. Comment en êtes-vous venus aux nanomatériaux? Cela a-t-il signifié un changement important ou une adaptation dans votre procédé? Avez-vous fait l évaluation des produits intermédiaires lors de la phase de développement? La recherche constante de solution aux besoins de nos clients nous a fait nous concentrer sur les nanomatériaux. Au tout début, nous avons assisté à plusieurs congrès sur les nanomatériaux dans notre région. A partir de là, nous sommes rentrés en contact avec d autres universités, centre technologiques et entreprises commercialisant des nanomatériaux. Selon votre expérience, quelles sont les futures attentes pour ces nano-matériaux? A quel moment pensez-vous qu ils émergeront sur le marché de biens quotidiens et quelles en seront les répercutions dans votre secteur? De mon point de vue, le marché des nanomatériaux est aujourd hui à ses débuts de son stade de commercialisation. Je pense, que nous verrons une croissance spectaculaire de ce marché dans les années à venir, à cause de l apparition de nouvelles possibilités de différenciation des produits. Dans un schéma proche, les peintures basées sur les nanomatériaux qualifiées «d intelligentes» envahiront les marchés et tout

6 particulièrement les marchés matures qui ont un grand besoin d une stratégie de diversification afin de maintenir leur compétitivité. A quelle problèmes avez vous faite lors de la mise en place de ce type de matières premières dans votre procédé? Votre compagnie a-t-elle du mettre en place des mesures concernant les risques sanitaires et la gestion des déchets, etc.? Selon notre compréhension, le principal problème avec les l utilisation de ce type de matières premières provident de son incorporation dans le produit, minimisant dès que possible les échanges lors de la production traditionnelle et des procédés de développement. Selon notre expérience, il a été plus difficile de trouver les fournisseurs appropriés de ces nanomatériaux que de les incorporer au sein de ces dits produits. Cela était du au fait que généralement, les universités ou les laboratoires fabriquent des quantités de nanomatériaux très faibles insuffisantes à la production industrielle et à coût très élevé Afin d être capable d intégrer ces nouveaux matériaux au sien de nos procédés, nous avons développé un plan de qualité couvrant non seulement les questions sur la qualité mais également les questions environnementales et sanitaires. Jusqu à présent, nous n avons pas été obligés de mettre en place des mesures spécifiques car nous utilisons des nanoparticules enrobées dans un substrat évitant la manipulation direct des matériaux à l échelle nano.. Quelles sont vos attentes vis-à-vis du réseau CarbonInspired? Considérez-vous comme utile la mise à disposition d outils d aide au transfert et à la dynamisation des connaissances sur les nanomatériaux afin de promouvoir les produits à haute valeur ajoutée développé au sein de l espace SUDOE? Je considère qu il est indispensable d avoir une plateforme disséminant et assurant le transfert de connaissances sur les nanomatériaux afin de faire connaitre aux gens les possibilités offertes par ces matériaux, ainsi vouloir en acquérir afin de les incorporer dans leurs produits. Prochaines événements PSST-2012, Porous Semiconductors - Science and Technology Conference Mars - Malaga, Espagne International meeting on the chemistry of nanotubes and graphene. 1-5 Avril, Arcachon, France INRS Occupational Health Research Conference 2012: Risks associated to nanoparticles and nanomaterials, 2-4 Avril 2012 Nancy, France Nanothailand Avril 2012 Khon Kaen, Thailande Graphene Avril Bruxelles, Belgique 2012 EMN meeting 16 Avril 2012 Orlando, USA 2012 International Conference on Electronics, Nanomaterials and Component (ICENC 2012) Avril Kunming, PR China. 7th International Conference on NANOSTRUCTURED POLYMERS AND NANOCOMPOSITES, Avril 2012 Prague, République Tchèque

7 Swiss nano convention investors forum 2 Mai 2012 Lausanne, Suisse International conference on advanced materials (NAMIC 2012) 8-10 Mai 2012 Isfahan, Iran International Conference on Materials, Energy and environment 9-11 Mai 2012 Toledo, USA 4th International Symposium on Nanotechnology in Construction Mai Crète, Grèce. Nanofair th International Nanotechnology Symposium Juin Dresde, Allemagne European conference on nanofilms 2 nd Edition Juin Ancona, Italie Nanotech Juin Santa Clara, CA. International Symposium on Metastable, Amorphous and Nanostructured Materials Juin 2012 Moscou, Russie Nano-sized and nanostructured materials: fundamentals and applications Juin 2012 Istanbul, Turquie Nanostructure self-assembly Nanosea Juin 2012 Cagliari, Italie 7th Workshop on Nano-scale Spectroscopy and Nanotechnology 2-6 Juillet 2012 Zurich, Suisse 3rd International Conference on Nanotechnology: Fundamentals and Applications 7-9 Août Montreal, Canada En accord avec la Loi Organique espagnole 15/1999 du13 décembre concernant la Protection des Données à Caractère Personnel, nous vous informons que: Les données recueillies dans ce formulaire feront partie d'une base de données des VISITES et CLIENTS du CTAG. Ce fichier est inscrit dans le Registre Général de Protection des Données et possède un code déterminé par la société. En tant que propriétaire, le responsable de ce fichier est la FUNDACIÓN CTAG avec CIF (Code d'identification Fiscale) G , et siège social à Polígono Industrial de A Granxa, Calle A, Parc O Porriño (Pontevedra).FUNDACIÓN CTAG garantit le traitement confidentiel des informations facilitées par ses clients ou visites. En plus des exigences élémentaires établies par la législation, la saisie et le traitement des données s'effectuent suivant une sécurité absolue qui évite leur perte ou leur manipulation. Selon la législation en vigueur, les clients ou les visites du CTAG ont le droit d'accès, de rectification, d'annulation et d'opposition à leurs informations. Pour exercer ces droits, les titulaires peuvent adresser une pétition écrite par courrier postal à: CENTRO TECNOLÓGICO DE AUTOMOCIÓN DE GALICIA, Polígono Industrial de A Granxa, Porriño (Pontevedra), ESPAÑA à l'attention des Services Généraux, ou bien envoyer un courrier électronique à la suivante adresse : 2012 Carboninspired -

Introduction générale aux nanomatériaux

Introduction générale aux nanomatériaux Introduction générale aux nanomatériaux J.Lecomte, M.Gasparini 16/10/2014 le centre collectif de l industrie technologique belge Notre centre Federation for the technology industry Collective centre of

Plus en détail

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux?

Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Pourquoi un fort intérêt de l industrie du pneumatique pour les nanomatériaux? Les faits nous interpellent! En 1950 il y avait 50 millions de véhicules sur terre En 2009 : il y a 800 millions de véhicules

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP

PLASMA / SOLAIRE / NANO. Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP PLASMA / SOLAIRE / NANO Françoise MASSINES PROMES - CNRS LIA STEP Notre laboratoire : PROMES Procédés Matériaux Energie Solaire Unité propre du CNRS, laboratoire de l INSIS (Institut des Sciences de l

Plus en détail

Portes coulissantes coupe feu Saino. Portes pharmaceutiques. Portes coulissantes industriel

Portes coulissantes coupe feu Saino. Portes pharmaceutiques. Portes coulissantes industriel Portes coulissantes coupe feu Saino Portes pharmaceutiques Portes coulissantes industriel Chase Doors Depuis 1899, la marque Saino est reconnue comme numéro un dans le marché des portes industriels. La

Plus en détail

Une brève présentation du Projet Intégré

Une brève présentation du Projet Intégré ENGINEERING STUDIES and DEMONSTRATION of REPOSITORY DESIGNS VI ème PROGRAMME-CADRE de RECHERCHE et de FORMATION EURATOM de l UNION EUROPEENNE (2002-2006) Gestion des déchets radioactifs Une brève présentation

Plus en détail

Projets Eurêka. i s. E u r ê k a. f r a n ç a. i a t. S e c r é t a r. Innovation européenne Ouverture aux marchés Impact économique

Projets Eurêka. i s. E u r ê k a. f r a n ç a. i a t. S e c r é t a r. Innovation européenne Ouverture aux marchés Impact économique S e c r é t a r i a t f r a n ç a i s Souplesse Réactivité Internationalisation Suivi personnalisé Financement E u r ê k a Projets Eurêka Innovation européenne Ouverture aux marchés Impact économique design

Plus en détail

Les composites thermoplastiques

Les composites thermoplastiques Les composites thermoplastiques Définition Par définition, un thermoplastique (anglais :thermoplast) est un matériau à base de polymère (composé de macromolécules) qui peut être mis en forme, à l état

Plus en détail

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing Philippe Cassagnau Que dit Internet? http://mediamef.utt.fr Mise en forme des polymères: Approche thermomécanique de la plasturgie ANTEC, the plastic

Plus en détail

fermacell Assainissement avec un gain énergétique

fermacell Assainissement avec un gain énergétique fermacell Assainissement avec un gain énergétique Version: mars 2014 Édition Suisse Subventions possibles Vérifiez les subventions possibles pour vos travaux 2 Sommaire 1. Produits utilisés dans l assainissement

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Les PME dans le programme H2020

Les PME dans le programme H2020 Les PME dans le programme H2020 Le réseau EEN France Méditerranée Réseau européen de soutien aux PME : «Services d appui aux entreprises et à l innovation» 54 pays couverts 600 structures d appui 4000

Plus en détail

3 novembre 2010. Une bourse en ligne de coproduits marins: La filière de valorisation des coproduits de la mer : du producteur au consommateur

3 novembre 2010. Une bourse en ligne de coproduits marins: La filière de valorisation des coproduits de la mer : du producteur au consommateur JOURNÉE D ÉCHANGES 3 novembre 2010 NANTES La filière de valorisation des coproduits de la mer : du producteur au consommateur Une bourse en ligne de coproduits marins: une expérimentation espagnole José

Plus en détail

Applications des nanotechnologies à la médecinem

Applications des nanotechnologies à la médecinem Applications des nanotechnologies à la médecinem Étude sur la compétitivité et l attractivité de la France Horizon 2025 Mars 2009 1 Résumé Exécutif Le champ d application de la présente étude est circonscrit

Plus en détail

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses.

Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. Le monde nano et ses perspectives très prometteuses. I/ Présentation du monde nano. Vidéo «Science Suisse : Christian Schönenberger, nano-physicien», 12 min. «Christian Schönenberger conduit le Swiss Nanoscience

Plus en détail

Quels progrès dans le développement des composants icargo?

Quels progrès dans le développement des composants icargo? News letter n 5 Juin 2013 Editorial Erick Cornelisse icargo est un projet de l'union européenne du septième programme-cadre qui vise à faire progresser et à étendre l'utilisation des TIC pour soutenir

Plus en détail

F. BONTHOUX, R. VINCENT Institut National de Recherche et de Sécurité, Centre de Lorraine, Avenue de Bourgogne, 54501 Vandoeuvre Cedex, France

F. BONTHOUX, R. VINCENT Institut National de Recherche et de Sécurité, Centre de Lorraine, Avenue de Bourgogne, 54501 Vandoeuvre Cedex, France Logiciel d aide à l évaluation du risque chimique F. BONTHOUX, R. VINCENT Institut National de Recherche et de Sécurité, Centre de Lorraine, Avenue de Bourgogne, 54501 Vandoeuvre Cedex, France Introduction

Plus en détail

Outlast lance son tout nouveau matériau de garnissage PCM

Outlast lance son tout nouveau matériau de garnissage PCM Heidenheim, Novembre 2012 Outlast lance son tout nouveau matériau de garnissage PCM Une thermorégulation active pendant le sommeil Outlast Technologies, leader sur le marché des matériaux à changement

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION

FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION FONDS DE SOUTIEN À L INNOVATION Cahier des Charges du Programme d Appui à l Innovation et au Développement Technologique PTR - Appel à projet ouvert - 2014 1. Introduction Conscient des enjeux de l innovation,

Plus en détail

PC en bref Comment s impliquer dans le 7 e programme-cadre de recherche de l Union européenne

PC en bref Comment s impliquer dans le 7 e programme-cadre de recherche de l Union européenne Recherche communautaire idées coopération personnes euratom capacités Le 7 e PC en bref Comment s impliquer dans le 7 e programme-cadre de recherche de l Union européenne Un guide de poche pour néophytes

Plus en détail

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech

BICNanoCat. Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs. Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech BICNanoCat Bombardement Ionique pour la Création de Nano Catalyseurs Denis Busardo Directeur Scientifique, Quertech ANR BICNanoCat DAS Concerné : Énergie Environnement Appel à projets : réduction des émissions

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain»

Alma Consulting Group. aujourd hui sont vos investissements de demain» Alma Consulting Group «Vos économies d aujourdd aujourd hui sont vos investissements de demain» 1 Alma Consulting Group en quelques chiffres Société créée en 1986 CA 2008 : 252 M Capital social : 70 M

Plus en détail

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9 Page : 1 / 9 Exigences applicables aux Fournisseurs d Astrium résultant des Législations relatives à la Protection de l Environnement et à la Santé des Travailleurs La version actuelle applicable de ce

Plus en détail

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS

ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude concernant l assurance-litige en matière de brevets, par CJA Consultants Ltd Janvier 2003 V4a.fin ASSURANCE-LITIGE EN MATIÈRE DE BREVETS Étude réalisée pour la Commission européenne concernant la

Plus en détail

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans les bâtiments

Audits énergétiques. L efficacité énergétique dans les bâtiments Audits énergétiques L efficacité énergétique dans les bâtiments Préambule Vos consommations énergétiques vous semblent trop élevées et vous souhaitez améliorer les performances énergétiques de votre bâtiment.

Plus en détail

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies.

Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. LUDIVINE TASSERY 1ere S 5 Parrainage par Monsieur Philippe PAREIGE de notre classe, presentation des nanotechnologies. Lors de la seconde visite, Monsieur PAREIGE, nous a parlé des nanotechnologies et

Plus en détail

DROIT ET RÉGLEMENTATIONS DE LA PLACE FINANCIÈRE

DROIT ET RÉGLEMENTATIONS DE LA PLACE FINANCIÈRE DROIT ET RÉGLEMENTATIONS DE LA PLACE FINANCIÈRE Révision des Directives de l ASB concernant le mandat de gestion de fortune La nouvelle version des Directives de l ASB concernant le mandat de gestion de

Plus en détail

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge La construction durable : quelle stratégie d innovation d? Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge Le béton est le matériau le plus utilisé sur la planète après l eau et le plus largement disponible Materials

Plus en détail

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana.

Plan de partenariat. nouveautés 2015. Salon. 17 au 19 mars 2015. Salon international des technologies environnementales. anniversaire. americana. lan de partenariat 17 au 19 mars 2015 alais des congrès de Montréal, Canada Salon international des technologies environnementales e nouveautés 2015 Carrefour de l innovation Visibilité pour tous les budgets

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

CustomerSource : aperçu des fonctionnalités disponibles

CustomerSource : aperçu des fonctionnalités disponibles CustomerSource : aperçu des fonctionnalités disponibles Sommaire Introduction Le menu de navigation Home page Microsoft Dynamics NAV Home page Microsoft Dynamics AX Rubrique n 1 : Mon compte Application

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

L EVOLUTION DE L ISOLATION

L EVOLUTION DE L ISOLATION L EVOLUTION DE L ISOLATION FABRIQUÉ AU CANADA DEPUIS 1986 ICYNENE.BE, ICYNENE.EU, ICYNENE.COM MOUSSE D ISOLATION PROJETEE C EST VRAI la mousse d isolation projetée Icynene est un peu plus onéreuse que

Plus en détail

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262

DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 DÉPLOIEMENT DES PARTIES 3 ET 4 DE LA NORME ISO 26262 3 e année du cycle ingénieur «Qualité et Sûreté de Fonctionnement des Systèmes» Soutenu par : Simon RENAULT Tuteur entreprise : M. Alexandre GUILLEMIN

Plus en détail

Place de la gestion documentaire dans un Intranet collaboratif

Place de la gestion documentaire dans un Intranet collaboratif Vincent BOUTHORS PDG Tél : 01 39 23 92 81 e-mail : Vincent.Bouthors@jalios.com Twitter : @VincentBouthors @Jalios Place de la gestion documentaire dans un Intranet collaboratif GED et Intranet collaboratif

Plus en détail

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans.

Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Personnes physiques fiscalement domiciliées en France, PME * de moins de 3 ans. Aider le créateur à préciser son plan d entreprise et à procéder à des vérifications a minima techniques et juridiques pour

Plus en détail

Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection

Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection Logiciels de Gestion de Projets: Guide de sélection PPM Software Selection Guide ETAPE 1: Faiblesses Organisationnelles identifier clairement vos besoins

Plus en détail

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2

1.1.1. Unité fonctionnelle de référence, à laquelle sont rapportés les impacts environnementaux du Chapitre 2 EXTRAIT DE LA DECLARATION ENVIRONNEMENTALE et SANITAIRE CONFORME A LA NORME NF P 01-010 PROFILES PVC DE DECORATION ET D AMENAGEMENT INTERIEURS ET EXTERIEURS Edition DECEMBRE 2005 SNEP - Profilés PVC de

Plus en détail

Communiqué de presse Batibouw 2010

Communiqué de presse Batibouw 2010 «MA MAISON EN BETON» LE MEILLEUR ALLIE DE LA MAISON PASSIVE, C EST SANS CONTESTE LE BETON! Robustesse, durée de vie, respect de l environnement, faible coût mais aussi possibilités créatives et esthétiques

Plus en détail

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009

Résultats du 1er Semestre 2009. 31 août, 2009 Résultats du 1er Semestre 2009 31 août, 2009 Groupe Hi-media La plateforme de monétisation leader en Europe Hi-media est le premier groupe de media online en Europe en terme d audience et de part de marché

Plus en détail

SHAPE-RISK SHARING EXPERIENCE ON RISK MANAGEMENT (HEALTH, SAFETY AND ENVIRONMENT) TO DESIGN FUTURE INDUSTRIAL SYSTEMS 1

SHAPE-RISK SHARING EXPERIENCE ON RISK MANAGEMENT (HEALTH, SAFETY AND ENVIRONMENT) TO DESIGN FUTURE INDUSTRIAL SYSTEMS 1 2004 2007 : Une action de coordination sur 3 ans inscrite au 6 ème Programme Cadre de Recherche Communautaire réunissant 19 partenaires européens SHAPE-RISK SHARING EXPERIENCE ON RISK MANAGEMENT (HEALTH,

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles H. Bonnes pratiques environnementales 1. Déchets La gestion des déchets est régie par : des grands principes définissant, par exemple, les responsabilités du producteur ou détenteur de déchets ou la prise

Plus en détail

Les conférences INERIS

Les conférences INERIS Les conférences INERIS Forum Risques & Management Environnemental Forum B (Déchets) Forum Industrie Durable Forum Qualité de l Air Forum Biogaz L INERIS vous accueille sur son stand - Hall 3 /F223 Mardi

Plus en détail

CORAC : Appels à partenariat Propulsion

CORAC : Appels à partenariat Propulsion 1 CORAC : Appels à partenariat Propulsion Appel à partenariat AIRBUS pour le projet P12 EPICE Contexte du projet P12 Périmètre: Système Propulsif en général, moteur, nacelle, mât réacteur (configuration

Plus en détail

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document

Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document Electrification statique - Problèmes et solutions L application des sources ionisantes. Auteur: Dr Mark G Shilton, CChem, MRSC. (Copie du document présenté à la Conférence sur la sécurité et la fiabilité

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement.

Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Styrodur C, un XPS exempt de CFC, HCFC et HFC. De l air, tout simplement. Ecologique, tout simplement. Isolation thermique plus qu une simple protection de l environnement Une isolation thermique optimale

Plus en détail

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email

COMMENT COMMANDER? Par courrier. En ligne sur le site www.quae.com. Par fax. Par email COMMENT COMMANDER? Par courrier Adresser votre commande à l aide du bon de commande proposé en page 4 que vous aurez imprimé ou sur papier libre en mentionnant bien le titre de l ouvrage et la quantité

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH

Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH CONSEIL NATIONAL DE LA COMPTABILITÉ NOTE DE PRÉSENTATION DE L AVIS N 2009-13 DU 1 er OCTOBRE 2009 Relatif au traitement comptable des obligations imposées par le règlement européen n 1907/2006 REACH Sommaire

Plus en détail

Les réglementations feu-fumées

Les réglementations feu-fumées Les réglementations feu-fumées Les réglementations feu-fumées sont nombreuses et dépendent de l environnement dans lequel sont utilisés les produits. Par exemple, plus il est difficile de sortir d un véhicule,

Plus en détail

Une introduction à ECOSE Technology

Une introduction à ECOSE Technology Une introduction à ECOSE Technology Qu est-ce que une nouvelle technologie révolutionnaire de liant organique qui est à la fois naturelle et sans formaldéhyde. Elle peut être utilisée pour fabriquer de

Plus en détail

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur,

Editorial. Chère lectrice, cher lecteur, Version de : juillet 2013 Le point sur... Informations fournies par le ministère fédéral des Finances Les mécanismes européens de stabilité Sur la voie de l Union de la stabilité 1 2 3 4 ème volet Editorial

Plus en détail

Salon CEDE. Poznań -Pologne

Salon CEDE. Poznań -Pologne Salon CEDE 24 ème édition du salon CEDE est l évènement le plus important pour les professionnels du secteur dentaire en Europe Centrale Pavillon Français de fabricants de haute technologie et produits

Plus en détail

Nom de code du projet : Clean Power Recycle Association française : confidentiel (en cours de création) Industrie française : confidentiel (en cours

Nom de code du projet : Clean Power Recycle Association française : confidentiel (en cours de création) Industrie française : confidentiel (en cours Nom de code du projet : Clean Power Recycle Association française : confidentiel (en cours de création) Industrie française : confidentiel (en cours de création) Qui sommes nous? Jean Pierre Palier Président

Plus en détail

Welcome. to the creative dimension. 10 ans GARANTIE

Welcome. to the creative dimension. 10 ans GARANTIE Welcome to the creative dimension GARANTIE 10 ans à la rencontre de DEUX UNIVERS S appuyant sur le savoir-faire de la société SAUNIER-PLUMAZ, spécialiste des traitements décoratifs de surface depuis plus

Plus en détail

Métaux stratégiques des réponses par la R&D

Métaux stratégiques des réponses par la R&D Métaux stratégiques des réponses par la R&D Les métaux stratégiques, Enjeux et solutions pour les entreprises Ministère du Redressement Productif Etienne Bouyer, Frédéric Schuster etienne.bouyer@cea.fr

Plus en détail

CONTENU. Introduction 3. Historie 4. Mission 5. Le groupe 6. Produit 7. Présence sur le marché 12. Relation avec le client 13. Modèle de gestion 14

CONTENU. Introduction 3. Historie 4. Mission 5. Le groupe 6. Produit 7. Présence sur le marché 12. Relation avec le client 13. Modèle de gestion 14 CONTENU Introduction 3 Historie 4 Mission 5 Le groupe 6 Produit 7 Présence sur le marché 12 Relation avec le client 13 Modèle de gestion 14 Chiffres clés 15 Galerie d images 16 2 INTRODUCTION ESYPRO LOGISTIQUE

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

Autorisation pour le négoce ou le courtage de déchets. Informations pour remplir le formulaire de demande

Autorisation pour le négoce ou le courtage de déchets. Informations pour remplir le formulaire de demande Autorisation pour le négoce ou le courtage de déchets Informations pour remplir le formulaire de demande Administration de l environnement Division des déchets 1, Avenue du Rock n Roll L-4361 Esch/Alzette

Plus en détail

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF

Tableau de bord. Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Tableau de bord Issu du dialogue économique entre les organisations syndicales et le MEDEF Septembre 2009 Sommaire Introduction...4 1 Marché du travail et emploi...7 1-1 Emploi...8 1-2 Coût du travail...14

Plus en détail

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES

INFORMATIQUE : LOGICIELS TABLEUR ET GESTIONNAIRE DE BASES DE DONNEES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENRALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION INFORMATIQUE

Plus en détail

DuPont Energain, panneaux à inertie thermique: Ils réduisent les pics de température et donc de surchauffe dans les bâtiments de faible inertie

DuPont Energain, panneaux à inertie thermique: Ils réduisent les pics de température et donc de surchauffe dans les bâtiments de faible inertie DuPont Energain, panneaux à inertie thermique: Ils réduisent les pics de température et donc de surchauffe dans les bâtiments de faible inertie Basés sur le changement de phase d un matériau à base de

Plus en détail

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013

DOSSIER THÉMATIQUE LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION. octobre 2013 DOSSIER THÉMATIQUE crédit photo : Prod. Numérik - Fotolia octobre 2013 LE COÛT GLOBAL DANS LA CONSTRUCTION Pour un investissement à longue durée de vie comme un bâtiment, l approche en coût global est

Plus en détail

Étude de Cas Client LINPAC Packaging poursuit sa stratégie de gains de performance avec Shopfloor- Online, le MES de Lighthouse Systems

Étude de Cas Client LINPAC Packaging poursuit sa stratégie de gains de performance avec Shopfloor- Online, le MES de Lighthouse Systems Étude de Cas Client LINPAC Packaging poursuit sa stratégie de gains de performance avec Shopfloor- Online, le MES de Lighthouse Systems Gains de productivité et réduction des coûts assurent le retour sur

Plus en détail

European Space Laboratory

European Space Laboratory European Space Laboratory LA MISSION DE COLUMBUS Columbus est la principale contribution de l'agence Spatiale Européenne au projet de l'international Space Station conçu conjointement entre la NASA (USA),

Plus en détail

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements

Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements Utilisation historique de nanomatériaux en pneus et possibilités de nouveaux développements 7 juin 2012 Francis Peters Bien qu il n y ait pas de nano particules dans les usines qui produisent les mélanges

Plus en détail

L innovation disruptive,

L innovation disruptive, Octobre 2013 une nécessité pour l industrie aéronautique Les constructeurs aéronautiques font face à une compétition technologique et commerciale toujours plus intense dans un environnement de complexité

Plus en détail

Gestion intégrée des risques technologiques émergents

Gestion intégrée des risques technologiques émergents Gestion intégrée des risques technologiques émergents Bruno Debray Délégué scientifique Direction des risques accidentels GIS 3SGS 2011 DCO 17/10/2011 1 / 1 Contexte Les risques émergents : une préoccupation

Plus en détail

Aides publiques à la recherche, au développement et à l innovation en faveur de l économie luxembourgeoise

Aides publiques à la recherche, au développement et à l innovation en faveur de l économie luxembourgeoise Aides publiques à la recherche, au développement et à l innovation en faveur de l économie luxembourgeoise Loi du 5 juin 2009 relative à la promotion de la recherche, du développement et de l innovation

Plus en détail

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent :

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent : Termes de Référence La République Démocratique Congo (RDC) est engagée dans un processus de préparation au futur dispositif international de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation

Plus en détail

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2

Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Feuilles de route captage, transport et stockage géologique du CO 2 Les nouvelles technologies énergétiques devant faire l objet de démonstrateurs de recherche de façon prioritaire ont été identifiées,

Plus en détail

Comité permanent du droit des brevets

Comité permanent du droit des brevets F SCP/20/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 9 OCTOBRE 2013 Comité permanent du droit des brevets Vingtième session Genève, 27 31 janvier 2014 EXCEPTIONS ET LIMITATIONS RELATIVES AUX DROITS DE BREVET : PRÉPARATION

Plus en détail

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours

Date du dépôt Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date du dépôt : 3/25/2015 9:58:24 AM Financement : Lot 2: Sujet avec demande de financement institutionnel en cours Date limite de candidature : Conditions restrictives de candidature : Un co-financement

Plus en détail

L'Ion Rallye 2012 : Camions et Bus Electriques - Le transport branche

L'Ion Rallye 2012 : Camions et Bus Electriques - Le transport branche L'Ion Rallye 2012 : Camions et Bus Electriques - Le transport branche Contenu Date et lieu... 1 Le programme (provisoire)... 1 Historique - Fondation Berliet- Monsieur Brossette, Président... 3 Batteries

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant.

5 Applications. Isolation intérieure des murs de fondation. ISOFOIL est un panneau isolant rigide laminé d un pare-vapeur d aluminium réfléchissant. FICHE TECHNIQUE 120-1.4 07.21.13.13 1 Nom du produit ISOFOIL 2 Manufacturier ISOFOIL est fabriqué par Groupe Isolofoam, entreprise québécoise et important manufacturier de produits isolants depuis plus

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles

Faits et chiffres. Résultats de la recherche sur l emploi. Conditions de travail exceptionnelles RECHERCHE AGC Glass Europe 166 Chaussée de La Hulpe 1170 Bruxelles Téléphone: 02/674 31 11 Site Web: www.agc-careers.eu E-mail: headquarters@eu.agc.com Faits et chiffres Secteur: Production et Transformation

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

Guide sur les dispositifs européens de financement pour la R&D Action Collective Horizon 2020

Guide sur les dispositifs européens de financement pour la R&D Action Collective Horizon 2020 Guide sur les dispositifs européens de financement pour la R&D Action Collective Horizon 2020 Ziga VALIC, Conseiller affaires européennes Contacts Pôle Risques : alice.clemenceau@pole- risques.com (Chargée

Plus en détail

Normes CE Equipements de Protection Individuelle

Normes CE Equipements de Protection Individuelle E. P. I D O C U M E N T D I N F O R M A T I O N Normes CE Equipements de Protection Individuelle Normes CE EQUIPEMENTS DE PROTECTION INDIVIDUELLE Définitions : E.P.I : Tout dispositif ou moyen destiné

Plus en détail

SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES

SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES SOLO MIDI AVD DUO NETTOYAGE HAUTE PERFORMANCE DE PIECES EN MILIEU AQUEUX EXPERTS DANS LA TECHNOLOGIE, LA CHIMIE ET LE PROCESS DU NETTOYAGE DE PIECES NETTOYAGE EFFICACE DES PIECES MECANIQUES DE PRECISION

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

VISITE SUR PLACE EFFECTUEE PAR LE CONTROLEUR PREMIER NIVEAU

VISITE SUR PLACE EFFECTUEE PAR LE CONTROLEUR PREMIER NIVEAU VISITE SUR PLACE EFFECTUEE PAR LE CONTROLEUR PREMIER NIVEAU NOM ET NUMERO DU PROJET : - «LibelCourtProjet» Début / Fin de projet : du «DateDebProjet» au «DateFinProjet» Déroulement de la visite sur place

Plus en détail

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES

U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES U.F.R. LETTRES, LANGUES & SCIENCES HUMAINES Demande d admission en 1 ère année de Master Le dossier est à envoyer à : Master Sciences Humaines & Sociales, mention GEOGRAPHIE ou HISTOIRE Secrétariat Master

Plus en détail

Faisons de la recherche notre force

Faisons de la recherche notre force Faisons de la recherche notre force Référence luxembourgeoise en matière de recherche et d innovation, le Luxembourg Institute of Science and Technology (LIST) travaille dans les domaines des matériaux,

Plus en détail

La nouvelle génération de laines minérales

La nouvelle génération de laines minérales La nouvelle génération de laines minérales Juin 2009 Qu est-ce que ECOSE Technology? une nouvelle technologie révolutionnaire de liant à base de composants naturels et sans formaldéhyde. Elle peut être

Plus en détail

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)»

Investissements d avenir. Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Investissements d avenir Action : «Projets agricoles et agroalimentaires d avenir (P3A)» Appel à projets «Innovation et compétitivité des filières agricoles et agroalimentaires» Volet compétitif «Initiatives

Plus en détail

VAIO en toute sérénité

VAIO en toute sérénité VAIO en toute sérénité Les garanties VAIO et leurs Extensions Modèles VAIO grand public Garantie standard 1 an* Extensions de Garantie Modèles VAIO Professionnels Garantie standard 2 ans* internationale

Plus en détail

Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation

Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation L ingénierie des systèmes complexes Préparation des données d entrée pour la définition d un plan de validation Référence Internet 22745.010 Saisissez la Référence Internet 22745.010 dans le moteur de

Plus en détail

NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICE E-LETTER N 8 / DÉCEMBRE 2005

NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICE E-LETTER N 8 / DÉCEMBRE 2005 NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICE E-LETTER N 8 / DÉCEMBRE 2005 SOMMAIRE NSE INTÉGRATEUR DE SUPPORT SERVICES DIVERSIFICATION CLIENTS DÉMARCHE DE CERTIFICATION ISO 14001 Depuis plus de 20 ans, NSE Services

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail