Etude du marché Français de l Automobile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude du marché Français de l Automobile"

Transcription

1 Etude du marché Français de l Automobile

2 I Introduction Historique Contours de l étude... 4 II La Demande Données Quantitatives Données Qualitatives... 5 A Segmentation... 5 B Variables d influence... 6 C Motivations... 8 D Type d achat... 8 III L Offre... 9 I Les Acteurs... 9 A Les constructeurs... 9 B Les Filiales... 9 C Les concessionnaires D Les réparateurs E Les équipementiers II Le marché A Type de marché B Positionnement C Produits IV L environnement Juridique Technique Fiscal et institutionnel Economique et social Socioculturel International Ecologique Economique... Erreur! Signet non défini. V Avenir & Conclusion I Conclusion II Evolution future... 16

3 I Introduction 1 Historique Peu sont ceux qui, de nos jours, ont connu un monde sans voiture. Cet engin motorisé à quatre roues qui, jadis rare et intriguant, fleurit le réseau routier ou non de toutes les nations au monde est aujourd hui aussi commun que les nuages peuplant le firmament. L histoire nous enseigne cependant que ce qui est de nos jours un acquis, ne l a pas été pour nos ancêtres homos neanderthalensis. Malgré l aide apportée par la «Famille Pierrafeu», il n est en effet pas chose aisée d imaginer Cro-Magnon au volant du dernier né d Hummer. Aussi est-il utile, en préambule à cette étude, de retracer l histoire du moyen de locomotion individuel le plus démocratisé Joseph Cugnot termine son deuxième fardier, un chariot mû par la vapeur. Le premier, qu il avait conçu quelques années plus tôt, avait été présenté à un officier suisse et pouvait fonctionner environ quinze minutes avant que la pression devienne insuffisante. Même si cet essai n avait pas obtenu le résultat escompté, on chargea Cugnot de construire un nouveau modèle. L inventeur ne se fit pas prier. C est ainsi qu il présente une nouvelle fois le fruit de son travail. Bien que le chariot ait fini sa course dans le mur, ce véhicule apparaîtra plus tard comme la toute première automobile de l Histoire Après trois années d expériences, le Suisse François Isaac de Rivaz dépose le brevet du moteur à explosion, également nommé moteur à combustion interne Installant un moteur à explosion sur un tricycle en le munissant d une boîte de vitesse et d un différentiel, Carl Benz construit ce qui est considéré comme la première automobile. Certes, des engins motorisés avaient déjà été construits, tel le fardier à vapeur de Joseph Cugnot, mais le tricycle de Carl Benz est la première automobile aboutie qui va pouvoir engendrer une commercialisation et une production industrielle L ingénieur allemand Gottlieb Daimler dépose le brevet d un moteur à essence plus léger et plus rapide. Il travaillait depuis quelques années sur le perfectionnement du travail de Nikolaus Otto, qui avait lui-même mis au point le moteur à quatre temps de Beau de Rochas. Daimler devient ainsi le père du moteur automobile. Dès 1891, les Français Panhard et Levassor utiliseront son invention Inventeur du premier pneumatique, Dunlop dépose un brevet. L année précédente, ce vétérinaire écossais avait eu l idée de mettre au point un tube de caoutchouc permettant d améliorer le confort de conduite du vélo La société Michelin et Cie est créée à Clermont-Ferrand (Auvergne). Les frères Edouard et André Michelin ont repris l'entreprise de construction de patin à frein pour bicyclettes fondée par leur grand-père. En 1895, ils réaliseront "L'Eclair", la première automobile équipée de pneus. En 1898, l'illustrateur Marius Rossillon, connu sous le pseudonyme de "O'Galop", présente ses publicités accompagnées d'une devise empruntée à un vers d'horace : "Nunc est bibendum" ("c'est le moment de boire"). Le slogan est repris dans la réclame : "Le pneu Michelin boit l'obstacle". Le célèbre bibendum est né.

4 Louis Renault démontre l efficacité de sa Voiturette en montant la côte de la rue Lepic, à Montmartre. Quelques mois plus tôt, il avait conçu le véhicule en transformant un tricycle de Dion. Il y avait ajouté une roue et la toute première boîte de vitesse. Suite à cet essai, on lui passera une dizaine de commandes. L année suivante, il fondera sa société, en compagnie de son frère et deviendra l un des plus grands constructeurs automobiles français La première Model T sort des usines de la Ford Motor Company de Detroit, fondé en 1903 par Henry Ford. Son objectif : construire en série un véhicule destiné au grand public. La roadster est facile à conduire et coûte 950 dollars. Entre 1908 et 1927 seront construits plus de 15 millions de Ford Model T, seule la Volkswagen Coccinelle battra ce record Le constructeur allemand Mercedes présente au salon de Berlin la première voiture dotée d un moteur diesel : la 260 D Le constructeur nippon présente la deuxième génération de sa Prius. Le premier modèle de cette voiture à moteur hybride avait été fabriqué dès Dans un contexte où le prix du carburant est en hausse constante et que l effet de serre préoccupe le monde entier, la Prius remporte un succès considérable. 2 Contours de l étude L étude du marché de l automobile est une vaste entreprise. Aussi est-il nécessaire de se fixer des limites afin de rassembler les données utiles à la problématique que l on se pose. La première d entre elles est une borne d ordre temporel. Malgré ce préambule chronologique, les renseignements à collecter devront être actuels afin d étudier le marché tel qu il est aujourd hui. La seconde est d ordre spatial. Comme évoqué en introduction, pas un continent, pas un pays, pas une ville ne possède au moins une voiture. L offre et la demande varient parfois de façon très importante d une destination à l autre et il est alors futile de vouloir étudier des données aussi diverses. C est pourquoi cette étude se donnera comme frontières celle de la France. La dernière limite qui s impose porte elle sur le produit. Le marché des transports routiers est vaste et il est nécessaire de n étudier qu un segment la clientèle n étant pas la même selon les types de véhicules. Dans cette optique, l exploration des données sera faite uniquement sur les véhicules de loisir. Ces contours posés, l on peut se pencher sur les différentes composantes du marché susdéfini, notamment la demande.

5 II La Demande 1 Données Quantitatives En France, le parc automobile s élève à 31 millions d immatriculations dont 59,6% sont des véhicules appartenant à la gamme économique et inférieure. Les clients possèdent en majorité un véhicule de type berline puisque ceux-ci représentent près de 63% des autos en circulation. On constate de plus que les voitures peu puissantes sont en plein essor représentant 56% du parc. Ce chiffre étant en hausse de 10 points par rapport à l année précédente. Ces données sont illustrées par le tableau ci-dessous. C est un classement des 10 véhicules les plus vendus en 2009 sur le territoire français. 2 Données Qualitatives A Segmentation Le marché de l automobile est un marché vaste et complexe. Complexe par la quantité des offreurs qui s y trouvent, mais également complexe par la multiplicité des demandeurs qu ils y rencontrent. En effet, le taux de pénétration du marché est de plus de 90%. Cela signifie que quasiment toute la population est cliente. Il est donc évident qu avec un panel aussi large, il est difficile d effectuer une segmentation précise tant les différences y sont importantes. De plus, la cible d un constructeur est une chose confidentielle et il est presque impossible de la trouver si l on est dans le secret. Aussi, la segmentation du marché automobile que l on peut retenir sera celle que les types de véhicules instaurent. En effet, chaque type de véhicule à son type de client.

6 Les micros-citadines sont plutôt adaptées à une clientèle jeune et urbaine, sans enfant. Les citadines elles sont adaptées à une clientèle relativement similaire mais nécessitant une bonne habitabilité. Rentrent en compte ici les jeunes couples sans ou avec un enfant. La clientèle des compactes est plus une clientèle de la tranche d âge ans, en couple avec enfants (peu nombreux) et utilisant la voiture en cycles urbain et extra-urbain. La clientèle des familiales elle est, comme son nom l indique, principalement des familles de 4 ou 5 personnes effectuant souvent de longs trajets et ayant une situation professionnelle confortable. Les routières sont des véhicules adaptés aux clients aisés d un âge supérieur à 45 ans et utilisant beaucoup leur véhicule en cycle extra-urbain. Les monospaces enfin conviennent à une clientèle de famille nombreuse (3 enfants et plus) puisque lui permettant une habitabilité suffisante pour l ensemble des membres. Exemple de Renault-Nissan Renault bénéficie d un fort capital sympathie auprès de la clientèle âgée (80% ont plus de 45 ans, 45% plus de 65) qui reste nostalgique de la «Régie» de Billancourt, berceau des mouvements sociaux, notamment de mai 68. En vertu de cela, ils accordent une grande confiance à la marque puisque 62% des clients font entretenir leur véhicule chez leur concessionnaire contre 38% pour les clients des concurrents. De plus 20% des clients Renault choisissent également un véhicule de la marque au losange en seconde voiture. La typologie de client dominante chez Renault est donc le couple de retraité passéiste et sédentaire, peu intéressé par la technologie. A côté de ceux-ci, les ans représentent quant à eux 11% de la clientèle de la marque française ; ce chiffre étant en hausse depuis 4 ans. Autre cible en pleine expansion, les familles ayant des enfants de moins de 10 ans ont vu leur représentation doubler en 10 ans auprès de la marque, passant ainsi à 25%. On constate donc chez Renault que la segmentation mise en place est réalisée en fonction de l âge de la clientèle et leur composition familiale. B Variables d influence Variables d environnement proche Les variables d influence d un client de concessionnaire automobile sont en majorité ses amis ainsi que son groupe de référence qui s avère être sa catégorie socioprofessionnel. Les clients sont fortement influencés par les véhicules que possède déjà leur entourage ou bien leurs collègues. De nouvelles variables apparaissent dans le processus d achat d un véhicule. Bien qu en France, l acte d achat d un véhicule soit considéré comme adulte et réfléchi, les enfants prennent de plus en plus part à la décision. Plus le taux d équipement en automobile est faible, plus ceux-ci auront d ailleurs d influence. Ils apportent un regard différent sur la voiture puisqu ils la considèrent comme un espace de loisir dans lequel ils souhaitent écouter de la musique, visionner des films etc., un espace de liberté au sein du quel la visibilité extérieure est importante. On souhaite des espaces vitrés larges et nombreux. C est enfin considéré comme un espace de confort. Les enfants désirent plus d habitabilité, d espaces de rangement, de praticité. L'espace de la voiture reflète le confort de la maison. Les critères de qualité pris en compte par l'enfant sont les sièges confortables, la climatisation et un chauffage à bonne température, ainsi que suffisamment de place pour y étendre les jambes. Autre variable d influence voire tout simplement la

7 Variables d environnement général Cette variable est très influente sur certaines gammes de produits. En effet, il y a des effets de mode, des buzz qui gravitent autour du marché automobile et orientent les clients. Les plus connus d entre eux sont l exemple de la Mini ou de la Fiat 500 qui sont des voitures coup de cœur. Autre exemple frappant, la Smart qui, durant de nombreuses années suivant sa sortie n a rencontré que peu de succès puis, du jour au lendemain, a vu ses ventes exploser par simple effet de mode. Autre variable d environnement général qui impacte la décision finale, le contexte écologique et économique. La mutation de l idée générale vers l écologie amène les clients à donner du crédit à des critères qu ils négligeaient autrefois. Le contexte économique suit cette dynamique puisque les évènements financiers récents amènent la clientèle à s orienter vers des véhicules sobres en carburant et de petite taille qui sont les moins onéreux. Variables d environnement commercial Les 4P influencent également les comportements d achat par les multiples campagnes publicitaires mises en place de nos jours. Les spots télévisés sont de plus en plus fréquents et incitent le consommateur, par des opérations spéciales, à se déplacer et effectuer l acte d achat. La conjoncture actuelle a également amené les fabricants à tirer les prix vers le bas par des politiques de rabais jusque là rarissimes. Les fabricants travaillent également sur les produits qu ils proposent et l on assiste à une mutation des ventes liées à une mutation de la cible. Dernier point enfin, la distribution. L influence d internet est des nos jours incommensurable. Les constructeurs ayant compris cela mettent en place des réseaux de vente en ligne afin de combler leurs lacunes vis-à-vis de ce média. On constate donc que tous ces aspects impactent quotidiennement le consommateur et vont influencer son jugement final. Variables de situation d achat Autre aspect fondamental d une relation clientèle et qui a récemment été prise en compte par les acteurs du marché, la situation dans laquelle est placée le consommateur. Les groupes automobiles ont tous récemment engagé des politiques de dynamisme, de renouveau. Celles-ci passent par la modification du logo (Chevrons arrondis pour Citröen, Lion en relief pour Peugeot, Fond rouge pour Fiat etc.) et de leurs points de vente. Citroën a notamment demandé à ses concessionnaires de réagencer tous les points de vente. Ces modifications passent par l aménagement d un espace dédié à la gamme DS, du renouveau total en termes de design, de l installation d espaces de détente (canapés, coins jeux pour les enfants etc.), de l achat de mobilier contemporain. Tous ces facteurs influenceront le consommateur dans sa décision le jour-j. Variables personnelles Les variables personnelles sont déterminantes dans la décision d achat puisque ce sont elles qui vont donner des limites, un cadre défini au produit que l on recherche. En effet, la situation professionnelle peut exiger un véhicule diesel puisque l on est sur les routes en permanence, la situation personnelle peut exiger un monospace puisque l on a 4 enfants, le budget sera limité puisque l on est ouvrier etc. Tous ces facteurs personnels fixent les limites rationnelles à l acte d achat et influent en grande partie sur la décision définitive.

8 Variables psychologiques Celles-ci seront primordiales dans la décision du consommateur. Ce sont elles qui influenceront le plus son choix. Elles vont définir les freins qui peuvent être liés à l historique de la relation avec la marque, à l image qu elle véhicule auprès de soi, aux connaissances qui n ont pas été satisfait etc. C Motivations Les motivations les plus fréquentes qui poussent à l achat d un véhicule sont des motivations de type rationnel. En effet, la voiture est un gros investissement puisqu il représente la deuxième part de consommation de ménages après le logement. Il est donc nécessaire d examiner attentivement toutes les caractéristiques afin de prendre une décision sensée et mesurée. On achète une voiture parce que l on a besoin de se déplacer. Ces motivations peuvent également être complétées par des motivations affectives. Là encore, l acte d achat vise à satisfaire le besoin de se mouvoir mais le client intègre une notion d originalité. Les constructeurs ont bien compris ce facteur en intégrant de plus en plus un système de personnalisation du véhicule. Ceci répond entièrement à ce type de motivation puisque le besoin originel est satisfait mais l ajout d un autocollant ou d une peinture spécifique apporte la touche d originalité. Enfin, les motivations d achat d une voiture peuvent-être d auto-expression. La décision d achat ne découle pas ici de cette motivation mais le choix du véhicule peut permettre à son acheteur de communiquer sur qui il est à autrui. D Type d achat Comme évoqué ci-dessus, l achat d un véhicule est un acte coûteux puisqu il représente, dans le cas de l achat d une voiture neuve, un investissement minimum de Cet achat ne peut donc, en dehors de certaines personnes avec lesquelles la vie a été généreuse, être répété de manière régulière. Il s agit donc d un achat exceptionnel et il est important pour les constructeurs de garder cela en tête afin de permettre au client d être convaincu que son choix est le bon.

9 III L Offre I Les Acteurs A Les constructeurs Ces quelques logos illustrent la genèse de l existence du marché automobile. Chacun est l emblème d un constructeur, d une marque, tous représentés sur le territoire français. Un constructeur automobile est une entreprise du secteur de la construction de véhicules automobiles dont l'activité consiste principalement à concevoir, fabriquer et commercialiser des automobiles. La plupart des constructeurs ne sont que des assembleurs, c'est-à-dire que ceux-ci n'ont plus que des usines pour effectuer l'assemblage des pièces produites par des «équipementiers» auxquels sont dévolues les tâches de conception et de fabrication des pièces ou des sous-ensembles. Les grands constructeurs sont tous des firmes de dimension internationale. Cependant, malgré leurs difficultés pour rester en compétition face aux grands constructeurs, de petites sociétés marginales, souvent spécialisées, peuvent encore se rencontrer. Nombreuses sont celles qui ont cependant disparu au fil de l'histoire de l'automobile, imprimant parfois durant leur existence des évolutions esthétiques ou techniques majeures ou du moins mémorables. On notera la forte concentration de la plupart des constructeurs dans de grands groupes internationaux dont l'origine se trouve soit aux États-Unis, soit en Europe occidentale (Allemagne, France, Italie), soit en Extrême-Orient (Japon et Corée du Sud). Tous les constructeurs ne réalisent pas toute leur production dans le pays d'implantation de leur siège social. Certains constructeurs sont basés dans des pays qui réalisent depuis longtemps une très forte production de véhicules. D'autres sont basés dans des pays dits «émergents», c'est-à-dire qui renforcent progressivement leurs capacités de production, soit en se lançant de toute pièce dans cette activité soit en augmentant leurs capacités historiques. Par «émergents» on entend surtout le type de production d'automobiles, ainsi que la maturité des marchés nationaux du pays concerné (ce critère recoupe très souvent celui du qualificatif «émergents» utilisé en économie). Ci-dessous le classement, en termes de ventes, des principaux groupes mondiaux : En Europe : 1. Volkswagen 2. PSA Peugeot Citroën 3. Renault 4. Ford 5. General Motors 6. Fiat

10 B Les Filiales Les logos ci-dessus représentent certaines filiales présentes sur le territoire française. Cellesci sont souvent d anciens constructeurs qui, à la suite de rachats et de fusions sont devenus des entités au sein d un groupe. Elles portent chacune leur propre marque. On peut citer en exemple les marques Citroën et Peugeot toutes deux filiales du groupe PSA. C Les concessionnaires La distribution sur le marché de l automobile est assurée par des réseaux de concessionnaires. Les entreprises sont liées aux filiales par un contrat de concession c'est-à-dire une convention liant le fabriquant à un revendeur auquel il réserve la vente d un produit sous condition qu ils satisfassent à certaines obligations. Le concédant distribue ses produits en exclusivité au concessionnaire. Celui-ci va acheter les biens de la filiale pour les revendre. Les politiques de communication et de prix sont fixées par le groupe cependant le concessionnaire est responsable de la bonne santé de la concession. Les concessionnaires sont l intermédiaire direct avec les clients puisque c est auprès d eux que la clientèle peut se renseigner, essayer et même acheter le véhicule. D Les réparateurs Les réparateurs sont des réseaux d entretien portant l enseigne du groupe. Ce sont des techniciens agréés par la marque afin d effecteur la maintenance nécessaire sur leurs véhicules. Ils ont parfois la capacité de vente, notamment dans les zones à faible densité de population où les concessionnaires ne sont pas implantés. E Les équipementiers Les groupes automobiles ne sont, de nos jours, plus des fabricants à proprement parlé de véhicules. Ce sont plutôt des assembleurs. Il est donc nécessaire que des acteurs externes produisent les pièces requises pour cet assemblage. C est le rôle des équipementiers. On peut citer en exemple Faurecia qui est le leader et qui produit notamment des sièges (43% du Chiffre d Affaire de la société) pour le compte des groupes automobiles. Ci-dessous, l évolution du secteur des équipementiers :

11 II Le marché A Type de marché Le marché automobile est un marché à la consommation puisque les véhicules commercialisés ne sont pas destinés à être revendus. On parle de consommation finale. Le marché actuel représente un parc de près de 31 millions de véhicules dont la répartition est représentée dans le tableau ci-dessous : Les ventes pour l année 2009 sur le territoire français se sont élevées à 2,3 millions d unités ce qui représente une évolution de 10,7% par rapport à l année précédente. Le marché potentiel est très vaste puisqu il faut en effet ajouter au marché actuel les personnes n ayant pas le permis mais étant en mesure de l obtenir, celles qui le détiennent mais ne souhaitent pas de véhicule, celles qui n en ont pas l utilité puisque d autre moyens de transports sont substituables etc. Le marché total représente, lui, l ensemble de la population française. Il faut en effet ajouter à la catégorie précédente les non-consommateurs absolus. Ceux-ci sont les personnes mineures et les personnes dont la validité physique n est pas en adéquation avec la législation sur la conduite. B - Matricon Le marché principal français de l automobile est composé de nombreux groupes, chacun possédant plusieurs filiales auxquelles sont rattachées des marques. Celle-ci sont au nombre de 35 sur le territoire français. Elles représentent donc, comme expliqué ci-dessus, 31 millions de véhicules soit la totalité du parc automobile (D autres marques sont présentes sur le territoire grâce à l import ou aux petits constructeurs mais représentent une part négligeable du marché). Le marché environnant est lui composé des moyens de transports substituables à l automobile. On peut donc y intégrer les véhicules utilitaires, les motos, les scooters etc. Le marché support est vaste puisque s étend à divers secteurs d activité. Le marché de l énergie fait partie du marché support de l automobile car sans apport en pétrole, l automobile ne peut fonctionner. Les marchés du pneumatique et de l huile entrent également dans cette considération. Le réseau routier est également un élément important influant sur l évolution du marché puisque celui-ci va déterminer le potentiel d une zone géographique en termes d équipement automobile. Le marché automobile n a cependant aucun marché générique puisqu au bien ne peut satisfaire exactement le même besoin que celui satisfait par l auto. B Positionnement L extrême concurrence du marché contraint les constructeurs à adopter des positionnements différents. Ceux-ci peuvent alors être classés selon trois catégories :

12 Les constructeurs généralistes Ce sont les groupes les plus représentés sur le marché. Ils commercialisent des véhicules s adaptant à la majorité de la clientèle et se doivent d avoir une gamme vaste et abordable. (Ex : Citroën, Ford etc.) Les constructeurs spécialistes Ceux-ci se sont spécialisés dans un segment et ciblent donc une clientèle plus précise et par conséquent moins nombreuse. Ce sont notamment les constructeurs haut de gamme tels que Audi, Mercedes ou bien BMW qui élaborent, produisent et commercialisent des véhicules de standing à des prix supérieurs à la moyenne, réduisant ainsi leur cible aux clients uniquement aisés. Les constructeurs spécialistes de niche Ces sociétés affinent encore leur cible et visent une clientèle très limitée et particulière. Elles produisent en général des véhicules à très forte valeur ajoutée qui se situent à la fois sur le secteur du très haut de gamme, voire du luxe et sur le secteur sportifs. Les porte-étendards des constructeurs ayant adopté ce positionnement sont des grands noms tels que Ferrari, Maserati, Lamborghini etc. C Produits La nature du produit commercialisé sur le marché de l automobile est, et c est une évidence, de nature non-alimentaire. Sa destination n est pas d être revendu par les clients ce qui en fait donc un bien de consommation finale. L automobile est également un bien anomal puisque sa fréquence d achat peut-être qualifiée d exceptionnelle même si la dégradation et l usure progressive du véhicule contraignent à un renouvellement «régulier». Enfin c est un bien durable car sa durée de vie, bien que variable, s évalue souvent à une voire plusieurs décennies. Segmentation Le marché de l automobile est segmenté par catégories de véhicules. L évolution de la demande a amené les constructeurs à sans cesse imaginer de nouvelles formes, tailles, conceptions de véhicules qui ont abouti à un classement actuel en 10 segments. Les Micro-Citadines : Les plus petites voitures. En Europe, leur longueur varie en moyenne de 2,50 à 3,60 m. Traditionnellement elles sont destinées à un public urbain jeune ou servent de voiture secondaire, mais depuis quelques années des modèles plus coûteux et dotés d'un équipement luxueux font leur apparition dans ce segment. Les citadines : Légèrement plus grands et plus puissants tout en restant pratiques pour la circulation urbaine, ces modèles sont ceux qui se vendent le plus. En Europe, leur longueur varie en moyenne de 3m60 à 4m05. Les Microspaces :

13 De tailles comparables aux précédentes, elles maximisent le volume intérieur et visent donc plutôt les familles avec plusieurs enfants en Europe. En Amérique du Nord, il s'agit d'un modèle d'entrée pour les jeunes couples ou les célibataires ayant besoin d'espace pour le transport. Les compactes : Ce sont les petites berlines, qui cherchent un compromis en matière de dimension pour être adaptées, dans la mesure du possible, à tous les types de circulation, en visant une clientèle plus familiale. En Europe, leur taille varie en moyenne de 4m05 à 4m50. Les Monospaces compacts : De tailles comparables aux précédentes, elles maximisent le volume intérieur et visent donc plutôt les familles avec plusieurs enfants en Europe. Les Familiales : Ces voitures correspondent à un volume plus grand que les compactes, ont des moteurs plus puissants et sont faites pour le transport sur de plus longues distances de cinq à six personnes. En Europe, leur taille varie en moyenne de 4m50 à 4m80. Les Monospaces : De tailles comparables aux précédentes, elles maximisent le volume intérieur et visent donc plutôt les familles avec plusieurs enfants. Les Routières : On y retrouve des voitures avec un empattement très grand pouvant confortablement transporter cinq ou six personnes. En général, on y retrouve des automobiles avec des moteurs V6 et V8 et plus luxueuses mais pas nécessairement des berlines de grand luxe. Les «limousines» Les voitures de prestige. De longueur généralement supérieure à cinq mètres, elles servent autant à assurer le standing de leur propriétaire que celui de leur constructeur. Les 4x4 et SUV : Ce sont les véhicules de franchissement tout-terrains ou tout-chemins dont la garde au sol est supérieure aux véhicules traditionnels. Ce segment est actuellement en pleine évolution avec l arrivée de nouvelles catégories telles que les Cross-over et aspire donc à être scindé.

14 IV L environnement 1 Juridique De nombreuses lois et directives régissent le marché automobile français. Celles-ci imposent des normes de fabrication et de sécurité que les constructeurs doivent observer. On peut citer parmi celles-ci les normes Euro NCAP règlementant la résistance des véhicules lors des impacts (Crash tests) et les lois imposant aux fabricants de respecter des règles en matière d émission de pollution. 2 Technique L automobile est un secteur moteur du développement technologique. Les divers salons durant lesquels les constructeurs présentent leurs «concepts-cars» (Véhicules visant à anticiper l avenir et donner un fil conducteur à la marque mais ne voyant que très rarement le jour sous leur forme brute) amènent avec eux leur lot d avancées techniques. Pour s en convaincre, il suffit de comparer le véhicule que l on possédait précédemment à l actuel. L arrivée de la direction assistée, les boites automatiques, la climatisation etc. sont autant d avancées qui ont considérablement fait évoluer le marché. De nos jours, la technique est au service de la sécurité avec des innovations tendant à remplacer progressivement le conducteur (Caméras infrarouges permettant la visualisation des obstacles de nuit, affichage tête haute issu de l aviation permettant la lecture du compteur kilométrique directement sur le pare-brise etc.) 3 Fiscal et institutionnel La crise économique qui frappe le monde actuellement a amené les institutions françaises à influencer considérablement le marché actuel. Premièrement par leur politique de relance en permettant aux constructeurs français de réinvestir pour se sortir de la crise, deuxième avec la mise en place de la prime à la casse, celle-ci permettant une reprise de l ancien véhicule (si celui-ci était âgé de plus de 8 ans) à hauteur de Ce chiffre a été révisé depuis le 1 er janvier 2010 et ramené à 750. Les ventes de véhicules ont ainsi dépassé les chiffres des années précédentes. 4 Economique et social En lien avec le point ci-dessus, le contexte économique et social n est pas favorable à l entretien du marché. Cependant, alors que l on pouvait s attendre à un effondrement de celui-ci, il a progressé sur l année 2009 de 10,7%. Un autre facteur de l environnement économique qui influe fortement sur le processus d achat est le prix du carburant. En effet, il n a cessé de croitre de façon exponentielle ce qui fait que 70% des immatriculations sont aujourd hui pour des véhicules diesel. Ci-après, la courbe d évolution du prix du litre de carburant à la pompe.

15 5 Socioculturel L automobile est depuis sa création un vecteur de réussite sociale. Si, à l aube du monde auto, la simple possession véhiculait un certain statut, aujourd hui c est par la gamme que s extériorise ce dernier. Le positionnement adopté par les constructeurs permet d ailleurs une adaptation aux différentes catégories socioprofessionnelles. 6 International L international joue un rôle prépondérant sur le marché automobile français. En effet, seuls trois constructeurs nationaux existent et sont donc minoritaires, en quantité, sur leur marché domestique. Ils représentent toutefois plus de 50% des ventes en volume. Les principales régions exportatrices vers la France sont les Etats-Unis, l Allemagne et l Asie (Japon, Corée). 7 Ecologique La prise de conscience écologique qui anime les civilisations actuelles affecte également le marché automobile. Les critères de choix d un véhicule sont en effet en train de basculer vers sa consommation et ses rejets de dioxyde de carbone dans l air. De plus, les normes anti-pollution sont de plus en plus restrictives et amènent les constructeurs à devoir repenser leurs conceptions. La mesure mise en place par le gouvernement de l éco-pastille impacte également directement le marché et influe de façon importante sur le choix final du consommateur. Il faut rappeler que celle-ci octroie un bonus ou un malus financier à un véhicule en fonction de la quantité de C02/km qu il rejette. Ce facteur omniprésent de l écologie est en train d engendrer une forte mutation du marché avec l apparition de technologies hybrides (Toyota Prius, Honda Insight) et électriques (Renault Zoé, Tesla). Cette transformation n en est qu à ses prémices et est vouée à une expansion crescendo et continue. Ci-dessous un diagramme représentatif de la part des véhicules selon leurs émissions :

16 V Avenir & Conclusion I Conclusion Le marché de l automobile est un marché considérable cependant l implantation sur celui-ci n est pas chose aisée. Il est en effet nécessaire d avoir une forte capacité d investissement et il faut prendre en compte de nombreux paramètres avant de s engager. Le premier d entre eux est la forte concurrence du secteur. Implanter sa concession demande une étude approfondie sur le terrain afin de ne pas empiéter sur la zone de chalandise d un concurrent concessionnaire de la même filiale. Le second réside dans la vulnérabilité du marché face aux fluctuations économiques. L histoire récente a en effet démontré qu un effondrement de l économie impactait directement le secteur automobile puisque tous les constructeurs ont vu leurs ventes s effondrer. Le cas de la France a été à part lors de cette crise grâce aux mesures prises par l Etat cependant ce-dernier ne sera pas en mesure d intervenir sur un nouveau crac se produit. Il sera également nécessaire d étudier le type de clientèle de chaque enseigne, de chaque véhicule afin de sélectionner au mieux la filiale que l on souhaite commercialiser. Dernier point enfin, les politiques de distribution des constructeurs ne sont pas les mêmes et il est utile de se renseigner sur ce point avant de s engager. Une récente enquête a montré que les concessionnaires appréciaient en majorité travailler avec le groupe Toyota alors que les marques françaises n arrivent qu aux 16, 17 et 18 eme rangs. Le cas de Citroën par exemple reflète très bien ce critère. La marque a en effet décidé de remodeler toutes ses enseignes avec l arrivée de la gamme DS. Ceci engendre un investissement moyen estimé à pour les concessionnaires, Citroën n apportant aucun soutien financier dans cette démarche. Il est donc évident qu il faut étudier ces politiques afin de ne pas avoir de mauvaises surprises lors de son implantation et de sa relation future avec la marque que l on souhaite commercialiser. II Evolution future A - Moteur La tendance future du marché se dessine dès aujourd hui par la prise de conscience écologique générale. En effet, les constructeurs développent des véhicules propres tous azimuts. Deux technologies majeures sont retenues. Les véhicules hybrides qui couplent un moteur électrique à un moteur thermique ou bien les véhicules 100% électriques. A côté de cela, d autres énergies sont délaissées et pourraient également, à l avenir, se voir développées. L une d entre elle est la technologie Hydrogène où ce gaz remplacerait le carburant actuel dans le processus de combustion du moteur à explosion. L énergie solaire est elle aussi actuellement mise de côté car elle ne permet pas la production d une puissance suffisante pour mouvoir un véhicule classique.

17 Toutefois, on peut s attendre à ce que la technologie permette son développement dans les années à venir. Le réservoir deviendrait alors le toit de l automobile. B Technologies L évolution technique dans le secteur automobile est perpétuelle. Les véhicules haut de gamme sont de véritables vitrines technologiques et l on voit apparaitre des systèmes qui étaient, il y a encore quelques années, inimaginables. Les aides à la conduite se sont démocratisées et de nos jours, la voiture corrige seul les trajectoires grâce à l ESP, se rabat automatiquement lorsqu elle détecte un franchissement de ligne non-désiré, freine seule lorsque le véhicule qui la précède se rapproche trop vite etc. On assiste de plus en plus à une substitution de la conduite par la technique et l on est en droit de penser que l automobile ne sera, dans quelques décennies, qu un simple moyen de transport sans différenciation entre conducteur et passager puisque celle-ci se déplacera seule. Des études sont d ailleurs menées sur les conduites 100% automatiques. Dans la veine des véhicules propres, on peut espérer que les développements techniques permettent au constructeur de faire de la voiture, non seulement un outil non polluant, mais aussi un producteur d énergie propre. Un constructeur japonais a d ailleurs récemment dévoilé une automobile dont le doit réalise le processus de photosynthèse grâce à des capteurs solaires et libère dans l atmosphère, en guise de gaz d échappements, du dioxygène. La voiture volante des films de science fiction n est donc pas encore au programme cependant l automatisation de celle-ci et son fonctionnement électrique imaginés par les réalisateurs hollywoodiens n est aujourd hui plus une utopie. On est donc à un point crucial de mutation du marché automobile et l on devrait voir chambouler ces prochaines années tous nos acquis dans ce domaine.

18 Netographie Comité des constructeurs français d automobile. Etude sur le rôle des enfants dans la décision d achat Etude sur le comportement d achat des femmes

Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S. P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I

Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S. P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I CAS LEXUS Stratégie Internationale des Entreprises : C A S L E X U S P r é s e n t é p a r : M E D E L A M I N E E T IS M A IL B O U Z E K R A O U I PLAN : I. Présentation de la Maison Mère : Toyota I.

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010

RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 RÉUNION ACTIONNAIRES Toulouse, 2 décembre 2010 Présentation du Groupe Jean-Hugues Duban Responsable Relations Investisseurs Chiffres clés PSA Peugeot Citroën Deux marques puissantes, différenciées et complémentaires

Plus en détail

Le couple «segment produit» au cœur de la stratégie commerciale

Le couple «segment produit» au cœur de la stratégie commerciale Chapitre 1 Le couple «segment produit» au cœur de la stratégie commerciale Quels que soient la taille, le domaine d activité ou la maturité d une entreprise, personne ne remet en cause l importance et

Plus en détail

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK

Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-174 du 25 novembre 2010 relative à la prise de contrôle d actifs de la société Renault Retail Group par la société NDK L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile

Engineering a Connected World. Des voitures connectées et l'avenir de l'automobile Avant-propos Le monde du transport automobile est prêt pour une révolution. Internet a transformé nos maisons et nos lieux de travail, mais il a eu un impact limité sur l élément qui les relie : nos moyens

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan 1. Le diagnostic stratégique: un pré-requis à la prise de décision Définition du diagnostic stratégique = Analyse conjointe de l entreprise (ses forces / ses faiblesses)

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM

ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ÉTUDE DE CAS Lancement Selligent pour l Audi A3 Sportback - Une histoire d amour CRM ENTREPRISE Audi SECTEUR D ACTIVITÉ Automobile Le client Audi AG est un constructeur automobile allemand qui dessine,

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Recherche des besoins

Recherche des besoins Introduction Le rendez-vous en face à face est la seconde étape de la négociation. Elle succède en effet à la prise de contact téléphonique. C est durant cet entretien avec le client que le vendeur va

Plus en détail

Le Citaro K. Un concentré de qualités.

Le Citaro K. Un concentré de qualités. Le Citaro K Un concentré de qualités. Qu attendre d un autobus Mercedes-Benz? Le maximum! Il y a les autobus/autocars classiques et puis, il y a les véhicules Mercedes-Benz. Dans un environnement concurrentiel

Plus en détail

Le groupe LINDE : Un acteur mondial

Le groupe LINDE : Un acteur mondial Stéphane Jardin Le groupe LINDE : Un acteur mondial Une présence mondiale dans plus de 100 pays, plus de 20 000 collaborateurs répartis sur l ensemble des continents. Le Groupe LINDE Numéro un européen

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan

ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan ÉTUDE DE CAS Alliance Renault-Nissan Le Groupe Renault en 1998 Métier: conception, fabrication et vente d automobiles But: la croissance rentable Objectif: 10% des PdM mondiales en 2010 dont 50% hors Europe

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA CHARTE

PRÉSENTATION DE LA CHARTE PRÉSENTATION DE LA CHARTE "EV EVOLUTION TO ELECTRICAL VEHICLES" ( EV. TO E.V. ) INTRODUCTION Les transports routiers sont actuellement une source de pollution en raison de leurs rejets dans l air et des

Plus en détail

L avenir du commerce est en ligne

L avenir du commerce est en ligne chapitre 1 L avenir du commerce est en ligne A llons-nous perdre l habitude «d aller» faire nos courses? Succomberons-nous plus facilement à l achat d impulsion au hasard de notre navigation sur le Web

Plus en détail

Le Marché de l Automobile Haut de gamme

Le Marché de l Automobile Haut de gamme Le Marché de l Automobile Haut de gamme Mémoire de recherche Introduction Domination traditionnelle des marques européennes Difficultés dans les années 90 Retour général vers le haut de gamme Changements

Plus en détail

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services

Chap 6 : L ouverture des économies. I. La mesure des échanges de biens et de services Chap 6 : L ouverture des économies L ouverture des économies a permis une forte progression des échanges internationaux, notamment depuis la Seconde Guerre mondiale, même si tous les pays et les secteurs

Plus en détail

Forum THNS 2011 Shanghai

Forum THNS 2011 Shanghai Forum THNS 2011 Shanghai Transport et émissions de gaz carbonique en Australie : réponses actuelles et dilemme Dr Matthew Burke, chercheur, université de Griffith (Australie) Le contexte australien L Australie

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014

Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» Roland Fischer 14.01.2014 Effets de l initiative populaire «Remplacer la TVA par une taxe sur l énergie» sur diverses catégories de ménages dont le comportement écologique varie Parti vert libéral suisse Direction de projet «Remplacer

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

Au garage Information aux enseignants

Au garage Information aux enseignants Information aux enseignants 1/5 Ordre de travail Quelle est la structure d un garage automobile moderne? En quoi consiste la mission d un garagiste aujourd hui? Lire les informations sur un garage. Objectif

Plus en détail

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne

Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement. Renaud MICHEL ADEME Bretagne Pour allier sécurité routière et préservation de l environnement Renaud MICHEL ADEME Bretagne Adopter un mode de conduite écologique, c est aussi moins consommer, moins polluer et conduire plus sûrement.

Plus en détail

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec

D3 Parcours. 1 er semestre 2015. Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile. En partenariat avec D3 Parcours 1 er semestre 2015 Synthèse de l étude Bilan fidélité et conquête dans l automobile En partenariat avec 1. Cadre général L étude complète D3 Parcours est réalisée à partir des données extraites

Plus en détail

MYTHES SUR LA CONSOMMATION DE CARBURANT ET LA CONDUITE

MYTHES SUR LA CONSOMMATION DE CARBURANT ET LA CONDUITE MYTHES SUR LA CONSOMMATION DE CARBURANT ET LA CONDUITE Les Canadiens cherchent à réduire la consommation de carburant de leur véhicule pour protéger l environnement et réaliser des économies. Plusieurs

Plus en détail

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia

III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia III. La segmentation du marche de l automobile et la stratégie de Dacia A. La macro segmentation La mission de la marque est clairement définie sur son site internet : «Dacia a comme objectif la production

Plus en détail

Mathématiques et histoire des transports Cycle 3. Activité de découverte

Mathématiques et histoire des transports Cycle 3. Activité de découverte Mathématiques et histoire des transports Activité de découverte «Petite» histoire de l automobile Texte extrait d un document enseignant de la Sarthe Mathématiques et histoire des transports Cycle 3 Activité

Plus en détail

Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD. 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur

Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD. 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur Résultats de l étude de Comportement des Utilisateurs de la LLD 3 profils étudiés : Décisionnaire Gestionnaire Conducteur Contexte Aujourd hui la pertinence de l offre de Location Longue Durée aux entreprises

Plus en détail

Le marché auto n a pas décollé en

Le marché auto n a pas décollé en e marché auto n a pas décollé en 2014 1 sur 6 02/01/2015 11:43 Le marché auto n a pas décollé en 2014 LE MONDE ECONOMIE 02.01.2015 à 10h43 Mis à jour le 02.01.2015 à 10h48 Par Philippe Jacqué (/journaliste/philippe-jacque/)

Plus en détail

Consommation de flotte (1989 2012)

Consommation de flotte (1989 2012) Bases et méthodologie de comparaison L Association des importateurs suisses d automobiles «auto-suisse» établit chaque année la consommation moyenne des voitures de tourisme vendues appelée consommation

Plus en détail

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE

SENSIBILISATION. A l ECO-CONDUITE SENSIBILISATION A l ECO-CONDUITE Plan I. Qu est-ce que l éco-conduite?...p. 6 II. Quel est l intérêt de l éco-conduite?...p. 7 III. Les cinq règles de l éco-conduite...p. 9 IV. Les principes fondamentaux

Plus en détail

HORIZON, DISTRIBUTEUR ET RÉPARATEUR AGRÉÉ BMW ET MINI.

HORIZON, DISTRIBUTEUR ET RÉPARATEUR AGRÉÉ BMW ET MINI. HORIZON, DISTRIBUTEUR ET RÉPARATEUR AGRÉÉ BMW ET MINI. BMW, UNE MARQUE, UNE ENTREPRISE. La Bayerische Motoren Werke (usine de moteur Bavaroise) fut créée en 1916 pour assurer la fabrication de moteurs

Plus en détail

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100%

Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep. Pourcentage. Total 100% Sexe Un homme 48% Une femme 52% Total 100% Base: 1000 Toutes les interviews Redressement Nat Rep Pourcentage Sexe Un homme 48% Une femme 52% Age

Plus en détail

La problématique climat-énergie

La problématique climat-énergie La problématique climat-énergie 80 % de l énergie qu utilise l humanité provient des fossiles Si l effet de serre n existait pas l humanité pourrait disposer de plus de 150 ans d énergie fossiles. 80 %

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Top 10 des marques dans toute la Suisse 6.6% 6.2% 5.9% 5.9% 5.7% 5.6% 4.5% 4.0% 4.0% TOYOTA MERCEDES PEUGEOT 11.0% 10% 8% 6% 4% VOLVO FORD 14% 12.

Top 10 des marques dans toute la Suisse 6.6% 6.2% 5.9% 5.9% 5.7% 5.6% 4.5% 4.0% 4.0% TOYOTA MERCEDES PEUGEOT 11.0% 10% 8% 6% 4% VOLVO FORD 14% 12. Auto - bien assuré au meilleur prix! Quelles sont les marques et les modèles de voiture les plus populaires en Suisse? Au volant, le comportement des hommes diffère-t-il de celui des femmes? Suisses romands

Plus en détail

L évolution du système de production et ses conséquences sociales

L évolution du système de production et ses conséquences sociales Histoire 3 e (= le monde depuis 1914) cours n 2 Un siècle de transformations scientifiques, technologiques, économiques et sociales Ce siècle, ce sont les cent ans qui sont derrière nous, la plus grande

Plus en détail

Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi?

Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi? Décryptage U n a c c o r d p l u t ô t p r o m e t t e u r! Alliance Renault-Nissan / Daimler : quelles retombées sur l investissement et l emploi? En avril 2010, notre Groupe concluait avec l allemand

Plus en détail

inférieures à 70 g/km seront techniquement possibles à l avenir pour les petites voitures diesel.

inférieures à 70 g/km seront techniquement possibles à l avenir pour les petites voitures diesel. Communiqué de presse Bosch compact Faits et chiffres sur le diesel De la législation sur les émissions au nombre d immatriculations, en passant par les particules Juin 2013 DS 13.05 HF/ND Législation sur

Plus en détail

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART

Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART SOUKOUNA Mr. KIZABA Dalla TCIAAA2 DOSSIER SMART Année 2010/2011 SOMMAIRE Présentation du concept et de l entreprise I. Analyse interne et externe de SMART (SWOT) 1. Interne a) Forces b) Faiblesses II.

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Juillet 2008. «Les enfants et l automobile, regards croisés parents-enfants.»

Juillet 2008. «Les enfants et l automobile, regards croisés parents-enfants.» «Les enfants et l automobile, regards croisés parents-enfants.» Juillet 2008 De : Philippe Le Magueresse / Erwan Lestrohan (OpinionWay) A : Alexandra Legendre (Automobile Magazine) Structure de l échantillon

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE. Roulez, économisez, et préservez l environnement. Novembre 2010

ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE. Roulez, économisez, et préservez l environnement. Novembre 2010 ENEREST GAZ NATUREL VEHICULE Roulez, économisez, et préservez l environnement Novembre 2010 Performant, écologique et économique, le GNV est une véritable alternative aux problématiques environnementales

Plus en détail

DAF Conseil vous invite à venir découvrir ses nouveautés Hall 5 Allée E Stand 123 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013

DAF Conseil vous invite à venir découvrir ses nouveautés Hall 5 Allée E Stand 123 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013 DAF Conseil vous invite à venir découvrir ses nouveautés Hall 5 Allée E Stand 123 DOSSIER DE PRESSE EQUIP AUTO 2013 DAF Conseil est le partenaire exclusif d exponentia pour la France depuis 2006. Contact

Plus en détail

L automobile de demain

L automobile de demain L automobile de demain Notes prises par Patrick MICHAILLE à la conférence de Eric LEMAITRE, CEA/DRT-PARIS/LITEN Visiatome (Marcoule), 9 septembre 2010 Avant de rejoindre le CEA, Eric Lemaître a travaillé

Plus en détail

Calcul des coûts Information aux enseignants

Calcul des coûts Information aux enseignants 05 / Automobile Information aux enseignants 1/6 Ordre de travail A 18 ans, beaucoup d adolescents apprennent à conduire et aimeraient bientôt avoir leur propre voiture. Mais le calcul des coûts ne s arrête

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE

GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE MICHEL BADOC EN COLLABORATION AVEC ISABELLE SELEZNEFF GUIDE PRATIQUE DU MARKETING POUR LES CRÉATEURS D ENTREPRISE Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3215-6 SOMMAIRE Remerciements... 11 Table des

Plus en détail

Le confort toute l année

Le confort toute l année Le confort toute l année Altherma de Daikin, c est une solution performante pour le chauffage de votre maison, mais pas seulement! C est aussi votre source d eau chaude sanitaire, ainsi que votre système

Plus en détail

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014

Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants Incitations à l acquisition de véhicules neufs moins polluants en 2014 2014 PREAMBULE Afin d inciter les particuliers, les entreprises et

Plus en détail

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014

ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 ROULEZ ÉLECTRIQUE Cadre normatif 14 janvier 2014 Ce document a une valeur légale. Il prévaut sur les dépliants et les autres renseignements publiés sur le programme Roulez électrique. Entrée en vigueur

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Gamme et tarifs de la nouvelle Jeep Renegade. Série limitée exclusive Opening Edition.

Gamme et tarifs de la nouvelle Jeep Renegade. Série limitée exclusive Opening Edition. Direction de la Communication Communiqué de presse N 07 Presse Jeep Trappes, le 5 août 2014 Contact : Philippe MAURY Téléphone : 01 30 16 75 30 / Portable : 06 82 89 20 81 Mail : philippe.maury@fiat.com

Plus en détail

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante

La qualité de l air liée au dioxyde d azote s améliore sur la plupart des axes routiers mais reste insatisfaisante En résumé Évaluation de l impact sur la qualité de l air des évolutions de circulation mises en oeuvre par la Mairie de Paris entre 2002 et 2007 Ce document présente les résultats de l évolution entre

Plus en détail

L AUTOPARTAGE DANS LA SPHERE PRIVEE

L AUTOPARTAGE DANS LA SPHERE PRIVEE L AUTOPARTAGE DANS LA SPHERE PRIVEE Bruno CORDIER est le créateur et le directeur du cabinet ADETEC, spécialiste des études de mobilité depuis 99. L autopartage dans la sphère privée permet d avoir accès

Plus en détail

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL CAP MVA Maintenance des Véhicules Automobiles Technologie Feuillets détachables JeanLuc BASCOL TECHNOLOGIE cap MAINTENANCE AUTOMOBILE Généralités 00 La découverte de l automobile 3 Savoir S 2.1 Motorisation

Plus en détail

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources

Déroulement. Dossier 6 Le marché, l offre et la demande. Dossier 7 Les secteurs institutionnels. Dossier 8 Le droit et ses sources Gep éditions, 2011 ISBN : 978-2-84425-796-3 Le référentiel L'environnement économique, juridique et institutionnel Caractériser le marché de l entreprise et définir l offre et la demande. Identifier les

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DGCCRF SUR LA TNT

QUESTIONNAIRE DGCCRF SUR LA TNT QUESTIONNAIRE DGCCRF SUR LA TNT L analyse de la TNT pour le secteur cinématographique doit se faire en prenant en compte trois dimensions : - d une part le niveau d investissement des chaînes (les éditeurs)

Plus en détail

Autos électriques ou hybrides

Autos électriques ou hybrides Autos électriques ou hybrides Pour vos prochaines autos, en vue de protéger l environnement en consommant moins de pétrole, devriez-vous penser à acheter une auto électrique ou hybride? Vous pensez peut-être

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

Transports durables, de la théorie à la réalité

Transports durables, de la théorie à la réalité Transports durables, de la théorie à la réalité Etat des lieux les modes de transports et le réchauffement climatique (1) Un trajet émet en moyenne (par Kilomètre.voyageur) : 420 g.co2 (eq. altitude) 110

Plus en détail

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine

Generali Espace Lux. Au service de la structuration de votre patrimoine Generali Espace Lux Au service de la structuration de votre patrimoine Vous recherchez des solutions pour optimiser la structuration de votre patrimoine ou vous accompagner dans votre mobilité? Generali

Plus en détail

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile

Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile Baromètre Responsabilité Sociale et Environnementale du Secteur Automobile TNS Automotive PRINCIPAUX RESULTATS Contacts TNS Sofres: Muriel GOFFARD 01 40 92 27 47 muriel.goffard@tns-sofres.com Définir la

Plus en détail

Sondage Senergis Le Devoir

Sondage Senergis Le Devoir Sondage Senergis Le Devoir L intérêt des Québécois à l égard des véhicules hybrides et électriques RAPPORT 7 JANVIER 2011 Cette étude a été réalisée par la firme de recherche Senergis. Pour toute question

Plus en détail

MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA

MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA MANITOBA Ordonnance 156/06 LOI SUR LA RÉGIE DES SERVICES PUBLICS LOI SUR LA SOCIÉTÉ D ASSURANCE PUBLIQUE DU MANITOBA LOI SUR L EXAMEN PUBLIC DES ACTIVITÉS DES CORPORATIONS DE LA COURONNE ET L OBLIGATION

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007

FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 FONDS DES ACCIDENTS DU TRAVAIL 11/12/2007 Rapport statistique des accidents du travail de 2006 1 Introduction La déclaration d accident du travail constitue le socle de la collecte des données relatives

Plus en détail

L internationalisation de sa PME : certainement possible!

L internationalisation de sa PME : certainement possible! L internationalisation de sa PME : certainement possible! 1 L internationalisation de sa PME : certainement possible! Depuis la fin des années 1980, l accélération du rythme des changements dans l économie

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Des économies dans les transports avec l écologie

Des économies dans les transports avec l écologie Première Partie Des économies dans les transports avec l écologie Le secteur des transports (passagers et marchandises) consomme déjà plus d un tiers de l énergie en France. La propension à consommer de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/5 5 janvier 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Décision n 10-DCC-80 du 26 juillet 2010 relative à l acquisition par le groupe PSA des éléments du fonds de commerce de la société Bernier Automobiles

Décision n 10-DCC-80 du 26 juillet 2010 relative à l acquisition par le groupe PSA des éléments du fonds de commerce de la société Bernier Automobiles RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-80 du 26 juillet 2010 relative à l acquisition par le groupe PSA des éléments du fonds de commerce de la société Bernier Automobiles L Autorité de la concurrence,

Plus en détail

Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz. Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010

Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz. Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010 Essais Presse 4MATIC Mercedes-Benz Megève lundi 1 et mardi 2 février 2010 Opération presse 4MATIC HP 18-01-2010 Sommaire 1. La marque Mercedes-Benz A. Le marché français B. Le marché de la transmission

Plus en détail

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire

ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002. Les Distributeurs du Secteur Dentaire ENQUÊTE FORUM DÉBAT 2002 Les Distributeurs du Secteur Dentaire [EDITO]. Le marché du matériel dentaire reste un domaine relativement parcellarisé sur le territoire français. Il est couvert par plus de

Plus en détail

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME

BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT DES PME REFLEXIONS DE LA CGPME CONSTAT La Banque Européenne d Investissement (BEI) a été créée par le Traité de Rome pour apporter des financements destinés

Plus en détail

Le développement par fusionsacquisitions

Le développement par fusionsacquisitions Chapitre 1 Le développement par fusionsacquisitions Le développement par fusions-acquisitions s inscrit en général dans le champ de la croissance externe. Il est proposé de clarifier les différentes définitions

Plus en détail

L ORGANISATION COMMERCIALE

L ORGANISATION COMMERCIALE L ORGANISATION COMMERCIALE I. Les structures commerciales L équipe commerciale est définie, au sens large du terme, comme l ensemble des acteurs intervenant dans le processus de vente. Organiser l équipe

Plus en détail

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre EXPERTISE. Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre EXPERTISE. Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT Notre EXPERTISE Votre CENTRE EXPERT TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN TOYOTA HYBRIDE 1 UN VÉHICULE HYBRIDE EST UNE VOITURE MODERNE QUI BÉNÉFICIE D'UNE TECHNOLOGIE DE POINTE. Fruit d'une recherche poussée,

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1.3 - Attitudes et comportements des consommateurs Franck Lehuédé (CREDOC) «Depuis une soixantaine d années, le CREDOC observe les comportements

Plus en détail

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com

PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR. Date. Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcom-conseil.com PLAN D AFFAIRE PROJET AUTEUR Date Modèle de plan d affaire 1 welcome@efcomconseil.com SOMMAIRE SOMMAIRE...2 LE PORTEUR...4 L IDEE DE DEPART...5 L ETUDE DE MARCHE...6 Le marché et son environnement...6

Plus en détail

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec

2 nd semestre. Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque. En partenariat avec 2 nd semestre 2014 Synthèse de l étude D3 Parcours Analyse de la fidélité des clients par marque En partenariat avec Note de synthèse 1 +33 6 87 70 31 12 1. Cadre général L étude D3 Parcours est réalisée

Plus en détail

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES

SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES SOUTIEN GOUVERNEMENTAL ACCORDÉ AU TITRE DU LOGEMENT PAR L ENTREMISE DU RÉGIME FISCAL : ANALYSE DE TROIS EXEMPLES par Marion Steele Département d économie, Université de Guelph et Centre pour les études

Plus en détail

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL

LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL LOCATION DE VEHICULE AVEC CHAUFFEUR DOSSIER COMMERCIAL Alterauto est une marque du Groupe Alterna Développement Un groupe de l économie sociale et solidaire ALTERAUTO dossier de présentation Vous souhaitez

Plus en détail

Techniques de Vente et Fidélisation de la Clientèle. Démarche marketing de:

Techniques de Vente et Fidélisation de la Clientèle. Démarche marketing de: Techniques de Vente et Fidélisation de la Clientèle Démarche marketing de: Introduction PLAN Etude de marché Segmentation Positionnement Marketing Mix Evaluation Conclusion Toyota est un constructeur automobile,

Plus en détail

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH

moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH moteur d évolution A NEW PATH TO GROWTH Participer au développement international du secteur Automobile Accompagner les évolutions du véhicule en production Concevoir les systèmes d aide à la conduite

Plus en détail

YOGOMO La petite citadine 100 % électrique low-cost

YOGOMO La petite citadine 100 % électrique low-cost LYON S AUTOMOBILES, Mandataire N 1 sur les prix YOGOMO La petite citadine 100 % électrique low-cost ACHETEZ VOTRE VOITURE AU MEILLEUR PRIX Révolutionnez votre quotidien! Les raisons qui vont vous faire

Plus en détail

TENDANCES ET ÉVOLUTION EN MATIÈRE DE SINISTRES AUTOMOBILES

TENDANCES ET ÉVOLUTION EN MATIÈRE DE SINISTRES AUTOMOBILES TENDANCES ET ÉVOLUTION EN MATIÈRE DE SINISTRES AUTOMOBILES CED veut se montrer progressiste dans le développement d idées et de solutions novatrices pour le secteur des sinistres. Car l avenir de demain

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30%

Les entreprises qui considèrent la supply chain comme un atout stratégique génèrent une rentabilité accrue de 30% ! Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse "#$%&'%(!)! *+",!-./0$1!"#2/3&2/%,!45!67!68!99!:7,!;1/1$1

Plus en détail

Une stratégie Bas Carbone

Une stratégie Bas Carbone Colloque UFE - Mardi 17 juin 2014 Une stratégie Bas Carbone au service de la Transition énergétique Comment réussir la Transition énergétique à moindre coût? 1 12 Contexte A la veille de la présentation

Plus en détail

La question du bilan environnemental du véhicule électrique

La question du bilan environnemental du véhicule électrique La question du bilan environnemental du véhicule électrique Gastineau, P., Lepin, N. 10/02/12 (GERI VE) Intervenant - date J.L.Borloo: «le VE est le bébé du grenelle de l environnement» Voiture électrique

Plus en détail

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise?

1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1 ère session : Les passagers changent-ils avec la crise? 1. 4 - Le Haut de gamme survira-t-il à la crise? Jean-Marc Bellaiche (Boston Consulting Groupe) «Le secteur du luxe, de taille modeste au début

Plus en détail

[L INDUSTRIE AUTOMOBILE

[L INDUSTRIE AUTOMOBILE CCIR 2011 Fotolia.com LA CCIR VOUS INFORME SYNTHÈSE [L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN HAUTE-NORMANDIE Contexte économique mondial, comparaison nationale et pistes de développement ] Chambre de Commerce et d Industrie

Plus en détail

WHITEPAPER. Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation

WHITEPAPER. Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation WHITEPAPER Le succès de votre marque grâce aux articles publicitaires et à la personnalisation INTRODUCTION Même si de nombreux chiffres prouvent l efficacité et l intérêt des articles publicitaires, ces

Plus en détail

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre. EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT

TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN. Notre. EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT DJH GH OD EDWWHULH HQ ƪQ Notre TOUJOURS MIEUX TOUJOURS PLUS LOIN EXPERTISE Votre TOYOTA HYBRIDE CENTRE EXPERT 1 UN VÉHICULE HYBRIDE EST UNE VOITURE MODERNE QUI BÉNÉFICIE D'UNE TECHNOLOGIE DE POINTE. Fruit

Plus en détail