COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 décembre 2013"

Transcription

1 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 11 février 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 décembre : Très frte génératin de Cash flw libre, à millins 4 ème année de créatin de valeur, avec un retur sur capitaux emplyés de 11,9 % Résultat pératinnel avant nn récurrents élevé à millins en hausse de 41 millins à périmètre et change cnstants 2014 : Une étape en ligne avec ns bjectifs 2015* Cash Flw libre de millins, résultat de : la capacité du Grupe à générer structurellement du cash, l bjectif de créatin de valeur dnné à tutes les entités. 4 ème année cnsécutive de créatin de valeur, avec un retur sur capitaux emplyés (ROCE) à 11,9 %. Vlumes stables cmme attendu. Résultat pératinnel avant éléments nn récurrents structurellement élevé à millins en hausse de 41 millins à périmètre et change cnstants et marge pératinnelle avant nn récurrents à 11,0 % des ventes nettes piltage de la marge grâce à un effet prix-matières premières psitif (69 millins ), efficacité du Plan de cmpétitivité, rééquilibrage de la cntributin de chaque activité, en particulier pur le secteur Pids lurd. Dette financière nette ramenée à 142 millins. Prpsitin d un dividende de 2,50 par actin, sumis à l Assemblée générale des actinnaires du 16 mai 2014, sit un taux de distributin prté à 35 % du résultat net hrs éléments nn récurrents. Jean-Dminique Senard, Président, a déclaré : Les slides résultats de Michelin en 2013, btenus dans un cntexte de marché cntrasté, cnfirment l ambitin du Grupe d atteindre une perfrmance écnmique en ligne avec ses bjectifs à hrizn 2015*. Perspectives 2014 La demande de pneumatiques en 2014 devrait témigner du dynamisme des nuveaux marchés et du retur des znes matures à un niveau de marché chérent avec leur activité écnmique. Dans cet envirnnement, Michelin a pur bjectif une augmentatin de ses vlumes d envirn 3 % en 2014, en ligne avec la crissance mndiale du marché de pneumatiques. Le succès des lancements MICHELIN Premier All Seasn et de la gamme MICHELIN X Multi, la pursuite de la stratégie premium, la rbustesse structurelle des activités de spécialités, les psitins renfrcées à la marque MICHELIN ainsi que la mntée en puissance des nuveaux sites industriels devraient y cntribuer. Michelin cntinue à pilter sa marge en cnservant un équilibre psitif entre plitique de prix et cût des matières premières. Les effets du plan de cmpétitivité vnt se pursuivre. Ainsi, Michelin a pur bjectif en 2014, une rentabilité des capitaux emplyés supérieure à 11 % et la génératin d un cash flw libre structurel supérieur à 500 millins, en parallèle du prgramme d investissements maintenu autur de 2 milliards. * exprimés en parités myennes / 9

2 (EN MILLIONS ) PUBLIE VENTES NETTES RESULTAT OPERATIONNEL AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS MARGE OPERATIONNELLE AVANT ELEMENTS NON RECURRENTS 11,0 % 11,3 % TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE 10,2 % 9,3 % POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIE 7,8 % 6,6 % ACTIVITES DE SPECIALITES 20,6 % 26,0 % RESULTAT OPERATIONNEL APRES ELEMENTS NON RECURRENTS RESULTAT NET INVESTISSEMENTS ENDETTEMENT NET RATIO D ENDETTEMENT NET 2 % 12 % DETTE SOCIALE CASH FLOW LIBRE ROCE 11,9 % 12,8 % EFFECTIF INSCRIT Cash flw libre : Flux de trésrerie sur activités pératinnelles flux de trésrerie d investissements 2 En fin de péride 2 / 9

3 Evlutin des marchés de pneumatiques TOURISME CAMIONNETTE 2013/2012 (en nmbre de pneus) EUROPE* NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte + 1 % - 6 % + 3 % Remplacement - 0 % + 10 % + 4 % + 3 % 4e trimestre 2013/2012 (en nmbre de pneus) EUROPE* NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte + 10 % - 8 % - 7 % Remplacement + 1 % + 4 % + 8 % - 1 % + 3 % * Y cmpris Russie et Turquie PREMIERE MONTE En Eurpe, la demande de pneus s établit en légère hausse (+1 %) avec une améliratin au 2 nd semestre, en ligne avec l'augmentatin de la prductin de véhicules. Ces chiffres reflètent une activité cntrastée entre les cnstructeurs autmbiles généralistes et la meilleure perfrmance des marques spécialistes et exprtatrices. Les marchés d Eurpe rientale snt en retrait de 4 %. Le marché en Amérique du Nrd prfite du rajeunissement du parc autmbile. Il prgresse de 5 % et retruve sn niveau antérieur à la crise. En Asie (hrs Inde), la demande est en hausse de 5 % glbalement, avec des marchés cntrastés. En Chine, le marché est en frte prgressin (+15 %) avec une accélératin en fin d'année (+21 % au 4 ème trimestre). Il a triplé en 5 ans. En Amérique du Sud, la demande, en prgressin de 5 % sur l'année, se caractérise par une part crissante de prductin lcale de véhicules et un ralentissement au 2 nd semestre. REMPLACEMENT En Eurpe, le marché est stable sur l ensemble de l année, avec une tendance plus favrable au 2 nd semestre. En Eurpe de l Ouest, la stabilité de la demande reflète la hausse du segment été et le recul anticipé du segment hiver (- 4 %) qui a été accentué par les cnditins métérlgiques. Les pneumatiques de haute perfrmance (17 puces et plus) pursuivent leur prgressin (+ 7 %). Les stcks de la distributin nt retruvé leurs niveaux nrmatifs en pneus été tandis qu'ils restent un peu élevés en pneus hiver en raisn du manque de neige. En Eurpe rientale, le marché est également stable malgré une vlatilité mensuelle prnncée. En Amérique du Nrd, le marché, en augmentatin de 5 % sur l année, traduit à la fis le rebnd des imprtatins chinises après la levée des tarifs duaniers aux USA et la demande sutenue de pneus hiver au Canada. En Asie (hrs Inde), les marchés prgressent glbalement de 6 %. La demande chinise augmente de 8 %, en dépit du fléchissement du rythme de la crissance écnmique. Le marché japnais augmente de 3 %, en ligne avec sa tendance de lngterme. En Amérique du Sud, la demande est en hausse de 10 %, avec des crissances significatives dans chacun des marchés, ntamment au Brésil ù la demande prgresse de 14 % dans un envirnnement inflatinniste. 3 / 9

4 POIDS LOURD 2013/2012 (en nmbre de pneus neufs) EUROPE** NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte * + 4 % - 7 % + 12 % + 40 % - 13 % Remplacement * + 8 % - 2 % + 10 % + 8 % 4e trimestre 2013/2012 (en nmbre de pneus neufs) EUROPE** NORD ASIE (HORS INDE) SUD AFRIQUE INDE MOYEN-ORIENT TOTAL Première mnte* + 17 % - 2 % + 17 % + 36 % - 18 % + 11 % Remplacement* - 2 % + 7 % + 17 % + 9 % * Marché radial uniquement ** Y cmpris Russie et Turquie PREMIERE MONTE En Eurpe, la demande bénéficie en fin d année des achats anticipés de camins préalablement à la mise en œuvre de la nrme Eur VI au 1 er janvier En Amérique du Nrd, la demande, atne une grande partie de l année, mntre des signes d améliratin au dernier trimestre. La hausse des cmmandes de camins enregistrées au 4 ème trimestre purrait sutenir le marché du début En Asie (hrs Inde), la demande est en hausse de 12 %. En Chine, le marché est en augmentatin de 14 %, avec une hausse accentuée des segments Heavy duty trucks et Caches. En Asie du Sud-Est, la demande en pneu radial qui avait augmenté de 28 % au 1 er semestre, recule de 4 %, avec une frte baisse en Thaïlande ntamment. Au Japn, la première mnte rebndit de 5 % sur l année et de 27 % au 4 ème trimestre, sutenue par la reprise des exprtatins et les achats anticipés de camins avant la hausse de TVA. En Amérique du Sud, le marché est en frte hausse (+ 40 %), tujurs bien rienté grâce à la frte demande de Heavy duty trucks pur le secteur agricle et à l effet mécanique de la mise en place de la nrme Eur V en REMPLACEMENT En Eurpe, le marché s'établit en hausse de 8 %, mais demeure à un niveau faible. La demande en Eurpe de l Ouest (+ 7 %) traduit la bnne tenue des ventes de la distributin aux flttes, le manque de carcasses dispnibles pur le rechapage et la diminutin des stcks des réseaux. En Eurpe rientale, le marché du pneumatique augmente de 13 % sur l année, avec un ralentissement au 4 ème trimestre en raisn du recul de la demande en Russie (- 4%). En Amérique du Nrd, le marché, en baisse de 2 % sur l année, subit d une part les baisses de stcks de la distributin et d autre part la meilleure ptimisatin du transprt par les flttes. Les marchés d Asie (hrs Inde) s accrissent de 5 %. En Chine, le marché est en augmentatin de 5 % sur l année et de 7 % sur le dernier trimestre, en ligne avec la légère améliratin de l écnmie. En Asie du Sud-Est, les marchés, en hausse de 4 %, prfitent tujurs des prgrès de la radialisatin. Au Japn, le marché cnfirme sa crissance, avec une augmentatin de 7 %. En Amérique du Sud, le marché prgresse de 10 %, avec, au 4 ème trimestre, une accélératin de la demande (+ 17 %), équilibrée entre les principaux pays. La demande au Brésil est amplifiée par le dynamisme du secteur agricle. 4 / 9

5 PNEUMATIQUES DE SPECIALITES GENIE CIVIL : le marché des pneumatiques de grande dimensin pur les mines est en légère crissance sur l ensemble de l année. Il est en baisse significative au 4 ème trimestre suite au déstckage des cmpagnies minières. Les marchés du 1 er équipement nt été en très frte baisse en Eurpe et en Amérique du Nrd, pénalisés par la faiblesse de la demande et par un frt déstckage des cnstructeurs qui tuche à sa fin. Le marché des pneumatiques destinés aux infrastructures et aux carrières a été en net repli dans les pays matures, en particulier en Amérique du Nrd. Il a subi un retrait de l activité et un niveau de stck de la distributin encre imprtant mais en baisse en fin d année. AGRICOLE : la demande mndiale sur le marché du 1 er équipement est en baisse dans les pays matures. Elle reste cependant en crissance pur les pneus techniques. Le marché du remplacement est en reprise en Eurpe, mais tujurs en retrait en Amérique du Nrd. DEUX-ROUES : le marché Mt est stable en Eurpe ; il baisse en Amérique du Nrd ù il pâtit des cnditins métérlgiques défavrables. Le marché est en hausse dans les pays émergents. AVION : le marché pur les avins cmmerciaux est stable. Les marchés militaires snt pénalisés par les restrictins budgétaires des guvernements. Activité et résultats 2013 VENTES NETTES Les ventes nettes s établissent à millins, cntre millins en La stabilité des vlumes s inscrit dans un cntexte de marchés faibles au 1 er semestre et plus dynamiques au 2 nd semestre, malgré le ralentissement des marchés Génie civil en curs d année. L effet prix-mix négatif s établit à millins (- 2,4 %). Il intègre, à hauteur de 550 millins, l effet cmbiné des ajustements cntractuels de prix à la baisse, liés à l indexatin sur les matières premières, et des repsitinnements piltés de prix, ciblés sur certaines dimensins. Il cmprend également, à hauteur de 34 millins, l effet de l améliratin du mix liée ntamment à la stratégie premium en Turisme caminnette. Le frt impact négatif des parités de change, à hauteur de 716 millins (- 3,4 %), résulte principalement du renfrcement de l Eur. RESULTATS Le résultat pératinnel du Grupe avant éléments nn récurrents s établit à millins, sit 11,0 % des ventes nettes, cntre millins et 11,3 % publiés en Les éléments nn récurrents de 260 millins crrespndent principalement aux frais de restructuratin liés aux prjets d améliratin de la cmpétitivité industrielle. Le résultat pératinnel subit essentiellement un frt effet de parités lié au renfrcement de l'eur à partir de l été et qui pèse pur 230 millins sur l ensemble de l année. Cmme prévu, les vlumes snt stables par rapprt à Le piltage de la plitique de prix permet de maintenir un effet net favrable entre l effet prixmix (- 516 millins ) et l effet matières premières (+ 619 millins ). Les effets du plan de cmpétitivité (+ 275 millins ) snt au-delà des bjectifs annuels et absrbent une large part de l inflatin des cûts de prductin et autres frais (- 205 millins ) et de l effrt de crissance du Grupe (- 168 millins pur les frais de démarrage, le nuvel util de piltage de l entreprise et les frais dans les nuveaux marchés). 5 / 9

6 Le résultat net s établit en bénéfice de millins. POSITION FINANCIERE NETTE Sur l exercice, le Grupe a généré un cash flw libre de millins, dans un cntexte d investissements tujurs sutenus. Au 31 décembre 2013, le Grupe est quasiment désendetté, avec un rati d endettement à 2 %, crrespndant à un endettement financier net de 142 millins, cntre 12 % et millins à fin décembre INFORMATION SECTORIELLE MILLIONS VENTES NETTES RESULTAT OPERATIONNEL AVANT NON RECURRENTS MARGE OPERATIONNELLE AVANT NON RECURRENTS TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE ,2 % 9,3 % POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE ,8 % 6,6 % ACTIVITES DE SPECIALITES ,6 % 26,0 % GROUPE ,0 % 11,3 % TOURISME CAMIONNETTE ET DISTRIBUTION ASSOCIEE Les ventes nettes du secteur pératinnel Turisme caminnette et distributin assciée s élèvent à millins, cntre millins pur la même péride de Cette baisse reflète principalement l effet de la plitique de prix, la pursuite de l améliratin du mix, ainsi que la légère augmentatin des vlumes (+ 1 %), dans un cntexte de parités mnétaires défavrable. Prfitant du renfrcement de la marque MICHELIN, le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents s établit en légère hausse, à millins sit 10,2 % des ventes nettes, cntre millins et 9,3 % en POIDS LOURD ET DISTRIBUTION ASSOCIEE Les ventes nettes du secteur pératinnel Pids lurd et distributin assciée s élèvent à millins, cntre millins pur Ce recul résulte principalement de la maîtrise des prix et de l'envirnnement défavrable de change alrs que la crissance des vlumes sur l'année (+ 1 %) est restée mdérée, même si elle s'est accélérée au dernier trimestre (). Ainsi, la pririté dnnée à la rentabilité a cnduit à une augmentatin significative du résultat pératinnel avant éléments nn récurrents, à 503 millins, représentant 7,8 % des ventes nettes, à cmparer à 444 millins et 6,6 % des ventes nettes en ACTIVITES DE SPECIALITES 6 / 9

7 Les ventes nettes du secteur pératinnel des Activités de spécialités s élèvent à millins, cntre millins en Ce recul prvient des ajustements de prix liés aux clauses d indexatin sur les cûts de matières premières, de l'effet défavrable des parités de change et de la baisse des vlumes (- 7 %). Cette dernière reflète le recul des marchés Génie civil première mnte et Infrastructure. Le résultat pératinnel avant éléments nn récurrents s établit à 645 millins sit 20,6 % des ventes nettes, cntre 946 millins et 26,0 % en Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin La Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin a réalisé un bénéfice de 303 millins pur l exercice Les cmptes nt été présentés au Cnseil de Surveillance qui s est réuni le 6 février Les prcédures d'audit nt été effectuées et le rapprt d'audit a été émis le 10 février Le Président de la Gérance cnvquera une Assemblée générale des actinnaires le vendredi 16 mai 2014 à 9 heures à Clermnt-Ferrand. Le Président de la Gérance sumettra à l apprbatin des actinnaires le versement d un dividende de 2,50 par actin, sit un taux de distributin de 35 % du résultat net cnslidé avant éléments nn récurrents. 7 / 9

8 Faits marquants 2013 Michelin s engage sur 6 ambitins majeures à l hrizn 2020 (18 septembre 2013) Michelin suhaite renfrcer la cmpétitivité de sn industrie et mderniser ses myens de Recherche et Dévelppement (10 juin 2013) Michelin a inauguré une nuvelle usine à Shenyang en Chine (26 janvier 2013) Michelin cntributeur d écnmies réelles grâce à la gamme de pneumatiques Pids lurd MICHELIN X LINE TM Energy TM, 5 ème génératin de pneus à basse cnsmmatin (4 avril 2013) Michelin et Petrkimia Butadiene Indnesia nt signé un accrd pur la prductin de cautchuc synthétique (17 juin 2013) Premier pneu prttype Pids lurd à Chennai, Inde (19 juillet 2013) Michelin annnce sa participatin active au champinnat FIA Frmula E (10 septembre 2013) Michelin étend sa gamme de pneumatiques Génie civil : 4 nuvelles dimensins en 25 puces (16 septembre 2013) Lancement du MICHELIN Primacy 3ST en Asie du Sud-Est et en Australie (13 ctbre 2013) Le grupe Michelin a dévilé le plus grs pneumatique pur tracteurs au mnde (22 ctbre 2013) La Cmpagnie Générale des Etablissements Michelin a mis en œuvre une ffre d actins réservée aux salariés (31 ctbre 2013) La liste cmplète des Faits marquants 2013 est dispnible sur le site Internet du Grupe : 8 / 9

9 PRESENTATION ET CONFERENCE CALL Les résultats au 31 décembre 2013 sernt cmmentés aux analystes et investisseurs lrs d une présentatin en anglais accessible par cnférence téléphnique, simultanément traduite en français ce jur (mardi 11 février 2014) à 11h, heure de Paris (10h TU). Pur vus cnnecter, veuillez cmpser à partir de 10h50 l un des numérs suivants : Depuis la France (en français) Depuis la France (en anglais) Depuis le Ryaume-Uni (0) (en anglais) Depuis l Amérique du Nrd (en anglais) Depuis le reste du mnde +44 (0) (en anglais) La présentatin de l infrmatin financière au 31 décembre 2013 peut être cnsultée sur le site ainsi que des infrmatins pratiques relatives à cette cnférence téléphnique. CALENDRIER Infrmatin trimestrielle au 31 mars 2014 : Mercredi 23 avril 2014 après Burse Ventes nettes et résultats au 30 juin 2014 : Mardi 29 juillet 2014 avant Burse Relatins Investisseurs Valérie Maglire +33 (0) (0) (mbile) Relatins Presse Crinne Meutey +33 (0) (0) (mbile) Matthieu Dewavrin +33 (0) (0) (mbile) Actinnaires Individuels Jacques Engasser +33 (0) AVERTISSEMENT Ce cmmuniqué de presse ne cnstitue pas une ffre de vente u la sllicitatin d une ffre d achat de titres Michelin. Si vus suhaitez btenir des infrmatins plus cmplètes cncernant Michelin, nus vus invitns à vus reprter aux dcuments publics dépsés en France auprès de l Autrité des marchés financiers, également dispnibles sur ntre site Internet Ce cmmuniqué peut cntenir certaines déclaratins de nature prévisinnelle. Bien que la Sciété estime que ces déclaratins repsent sur des hypthèses raisnnables à la date de publicatin du présent dcument, elles snt par nature sumises à des risques et incertitudes puvant dnner lieu à un écart entre les chiffres réels et ceux indiqués u induits dans ces déclaratins. 9 / 9

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 31 mars 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 31 mars 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 22 avril 2015 Au 1 er trimestre 2015, Michelin affiche des ventes nettes de 5

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum concernant l Information financière au 31 mars 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 24 avril 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Erratum cncernant l Infrmatin financière au 31 mars 2014 Erratum : il cnvient de lire dans le cmmuniqué

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2014 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2014 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 29 juillet 2014 1 er semestre 2014 : Slide résultat pératinnel avant éléments

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Information financière au 30 juin 2015 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN Infrmatin financière au 30 juin 2015 INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 28 juillet 2015 1 er semestre 2015 : Crissance slide et cash flw libre en améliratin

Plus en détail

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007

COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN RESULTATS 2007 COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN INFORMATION PRESSE Clermnt-Ferrand, le 15 février 2008 RESULTATS 2007 MICHELIN ANNONCE UNE AMELIORATION SIGNIFICATIVE DE 1,6 POINT DE SA MARGE OPERATIONNELLE

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017

NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 Paris, le 13 nvembre 2013 NATIXIS PRESENTE SON PLAN STRATEGIQUE 2014/2017 NEW DEAL, UN PLAN DE TRANSFORMATION REUSSI : UNE ENTREPRISE RENTABLE ET SOLIDE FINANCIEREMENT AVEC DES FRANCHISES FORTES NEW FRONTIER,

Plus en détail

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011

RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 17 janvier 2012 RECORD DE VENTES POUR LE GROUPE RENAULT EN 2011 Le grupe Renault a vendu 2 722 062 véhicules dans le mnde : + 94 697 (+ 3,6 %). Les ventes hrs Eurpe nt augmenté

Plus en détail

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois

Résultats du Groupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pour les 9 premiers mois Résultats du Grupe BPCE au 3 e trimestre 2009 et pur les 9 premiers mis Retur à la rentabilité de Natixis et du Grupe BPCE au 3 e trimestre : Bénéfice net de 447 millins d eurs Bnnes perfrmances pératinnelles

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013

INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013 INFOTECH ENTERPRISES LIMITED Résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2013 Cmmuniqué de presse, Hyderabad, Inde, 18 juillet 2012 : : Chiffre d'affaires pur le trimestre de 4563,8 millins,

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Cmmuniqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricle relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de prximité et des métiers qui leur snt assciés Il renfrce sa slidité financière

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Résultats 2006 du Groupe Ipsen

Résultats 2006 du Groupe Ipsen Cmmuniqué de presse Résultats 2006 du Grupe Ipsen Marge pératinnelle récurrente (2) supérieure aux bjectifs : 23,7% du chiffre d affaires cnslidé Résultat cnslidé récurrent (2) en frte crissance : +15,6%

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES

RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES Cmmuniqué de Presse Paris, le 17 avril 2013 RESULTATS ANNUELS 2012 EXERCICE BENEFICIAIRE, SOLIDES PERSPECTIVES DE DEVELOPMENT DES PROJETS PRINCIPAUX CHIFFRES 2012 2011 Var. % Chiffre d Affaires net (m

Plus en détail

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS

LA BOURSE DE TORONTO À LA TRAÎNE : ÉCART DE 20 % EN 18 MOIS Après un départ cann des marchés bursiers au premier trimestre, les prblèmes en Eurpe nt refait surface et accru l incertitude quant à la vigueur de la reprise écnmique. Au trimestre suivant, l ensemble

Plus en détail

Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES

Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES Fiche INDUSTRIES ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES 1. Etat des lieux de la filière Définitin Une filière qui regrupe des typlgies de métiers très différentes mais des dynamiques d empli similaires en France

Plus en détail

Hausse de 68% en moyenne pour le trafic des sites mobiles en juin 2014

Hausse de 68% en moyenne pour le trafic des sites mobiles en juin 2014 Tendances du web Hausse de 68% en myenne pur le trafic des sites mbiles en juin 2014 Hausse de 45% pur le trafic des applis et baisse de 6,8% pur le trafic des sites web en France en juin 2014 Etude publiée

Plus en détail

Pourquoi Investir au Maroc

Pourquoi Investir au Maroc Purqui Investir au Marc. Le Marc a pté une écnmie libérale, diversifiée et uverte sur l extérieur, il ffre aux investisseurs les cnditins de succès, grâce à ses ptentialités écnmiques et ses ressurces

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

FINANCEMENT DES PME. Point de situation

FINANCEMENT DES PME. Point de situation FINANCEMENT DES PME Pint de situatin L ACCES AU CREDIT EN QUELQUES CHIFFRES - Une enquête trimestrielle a été réalisée par la Banque de France 1 auprès des banques sur la distributin du crédit en janvier

Plus en détail

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb)

Cnova N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015. 1 121 millions d euros (+17,6 % TCC*) Quotepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Cmmuniqué de presse Le 9 ctbre 2015 Cnva N.V. - Activité du 3 ème trimestre 2015 GMV : 1 121 millins d eurs (+17,6 % TCC*) Qutepart Marketplace : 22,7 % (+1 032 pb) Chiffre d affaires : 781 millins d eurs

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti.

Les Magasins Généraux ont été conçus, à l origine, avec la mission de contribuer à désengorger le trafic du Port de Djibouti. 1. Préambule Les Magasins Généraux nt été cnçus, à l rigine, avec la missin de cntribuer à désengrger le trafic du Prt de Djibuti. Une nuvelle étape, dans la ratinalisatin des prcédures de transprt, supprtée

Plus en détail

Comprendre sa facture d e lectricite

Comprendre sa facture d e lectricite Cmprendre sa facture d e lectricite Décmpsitin de la facture d électricité française La structure du prix payé par le client se décmpse en deux parts : une part fixe, qui crrespnd à un abnnement, exprimé

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

Module 10 : Résumé Planification financière

Module 10 : Résumé Planification financière Mdule 10 : Résumé Planificatin financière Ce mdule examine les principaux éléments du prcessus de planificatin financière et évalue les bjectifs et les avantages de la planificatin financière. Vus apprenez

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Stabilité de l ANR à 16,86 par action au 30 juin 2009

Stabilité de l ANR à 16,86 par action au 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JUILLET 2009 Stabilité de l ANR à 16,86 par actin au 30 juin 2009 Prgressin du chiffre d affaires cnslidé semestriel à 151,3M Olivier Millet, Président du Directire d OFI Private

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION VERGNET SA S.A. au capital de 8 548 094,10 Siège scial : 1 rue des Châtaigniers 45140 Ormes 348 134 040 R.C.S. ORLEANS RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE DU 25 MAI 2011

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM),

1. Présentation du comité des usagers et de son fonctionnement aux nouveaux élus (par NM), COMITE DES USAGERS COMPTE RENDU PORT DE L ERDRE 21 NOVEMBRE 2013 18H30 RAPPEL DE L ORDRE DU JOUR : 1. Présentatin du cmité des usagers et de sn fnctinnement aux nuveaux élus, 2. Présentatin des tarifs

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013

NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 NORMES DE FINANCEMENT DU SENTIER TRANSCANADIEN 2011-2013 VUE D ENSEMBLE Le Sentier est un rganisme enregistré de bienfaisance à but nn lucratif vué à la réalisatin de la cnstructin et de la prmtin du sentier

Plus en détail

8 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA BELGIQUE

8 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE ET LE COMMERCE LA BELGIQUE 8 SEPTEMBRE 2015 NOTE SUR L ÉCONOMIE L ÉCONOMIE BELGE Belgique Principaux indicateurs, 2014 Ppulatin (en millins) 11,2 PIB (en G$ US curants) 534,7 PIB par habitant (en $ US curants) 47 721,6 Taux de crissance

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS UNEP(DEPI)/MED IG.20/CRP.. xxxx Page 1 ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS Nus, Chefs de délégatin des 22 Parties cntractantes à la Cnventin de Barcelne sur la prtectin du milieu marin et du littral de la Méditerranée

Plus en détail

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ;

a) Financement par des tiers : emprunts, crédits bancaires, leasing, crédit spontané (lors d un achat à crédit) ; Chapitre 3 : Analyse de la trésrerie 1 Intrductin La gestin de la trésrerie est indispensable à tute entreprise puisqu elle lui permet d assurer sa slvabilité. Le rôle du gestinnaire de trésrerie demande

Plus en détail

Ne pas publier, diffuser ou distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Ne pas publier, diffuser ou distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Ne pas publier, diffuser u distribuer directement u indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie u au Japn. EURO DISNEY S.C.A. Eur Disney S.C.A. annnce une prpsitin glbale, sutenue

Plus en détail

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance Le 26 février 2013 Pavilln Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance SYSTALIANS est un GIE infrmatique qui répnd spécifiquement aux besins des systèmes d infrmatin

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC)

EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) EQUIPE SUR LE BUDGET ET LES FINANCES 1 COALITION POUR LA COUR PÉNALE INTERNATIONALE (CICC) SOUMISSION A LA DOUZIEME SESSION DU COMITE DU BUDGET ET DES FINANCES, 20 AU 24 AVRIL 2009 15 AVRIL 2008 I. Bienvenue

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC Brdeaux Lille Lyn Marseille Metz Nantes Paris Tuluse SECTEUR BUREAUTIQUE Principaux enjeux Avril 2010 Rédacteur : Hervé DANLOY Avec la cllabratin d Alexandre ISSAC Sciété d expertise cmptable inscrite

Plus en détail

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relations presse

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relations presse Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relatins presse Nadège Hammudi Adjinte au Délégué Général Tél. : 01 44 90 87 02 nadege.hammudi@initiative-iledefrance.fr 18/12/2015 Smmaire I) Présentatin

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE

OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR LA SOCIETE INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTERISTIQUES NOTAMMENT JURIDIQUES, FINANCIERES ET COMPTABLES DE LA SOCIETE BIOMERIEUX

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Adocia présente des résultats financiers au premier semestre 2015 en forte progression

Adocia présente des résultats financiers au premier semestre 2015 en forte progression COMMUNIQUE DE PRESSE Adcia présente des résultats financiers au premier semestre 2015 en frte prgressin Une psitin de trésrerie au 30 juin 2015 de 72,8 millins d eur, renfrcée par le placement privé de

Plus en détail

SOMMAIRE AU 31 DÉCEMBRE 2013 99 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 4 CHIFFRES CLÉS 77 2 PRÉSENTATION 9 5 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

SOMMAIRE AU 31 DÉCEMBRE 2013 99 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 4 CHIFFRES CLÉS 77 2 PRÉSENTATION 9 5 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS SOMMAIRE 1 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 1 Évolution des marchés de pneumatiques 3 Activité et résultats 2013 5 Compagnie Générale des Établissements Michelin 6 Faits marquants 2013 6 2 PRÉSENTATION 9 Résultats

Plus en détail

Strasbourg, le 09/07/2012

Strasbourg, le 09/07/2012 Directin de la Prtectin et de la Prmtin de la Santé Pôle émetteur : Santé et Risques Envirnnementaux Enjeux sanitaires de la qualité de l air : Nte de synthèse relative à l Impact sanitaire de la pllutin

Plus en détail

Indice des prix à la consommation harmonisé - octobre 2014

Indice des prix à la consommation harmonisé - octobre 2014 01/2010 05/2010 09/2010 01/2011 05/2011 09/2011 01/2012 05/2012 09/2012 01/2013 05/2013 09/2013 01/2014 05/2014 09/2014 Inflatin (%) COMMUNIQUE DE PRESSE Bruxelles, le 7 nvembre 2014 Indice des prix à

Plus en détail

Recherche et Innovation

Recherche et Innovation Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Hrizn 2020 (2014-2020) Recherche et Innvatin Hrizn 2020 est le prgramme-cadre pur la recherche et l'innvatin 2014-2020. Il cnstitue le principal util de

Plus en détail

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire 17 juin 2011 Jurnée Investisseurs Crédit Banque cmmerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque cmmerciale et Assurance, membre du directire Avertissement Cette présentatin peut cmprter

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

Pertes additionnelles et provisions pour pertes à terminaison sur trois grands projets nucléaires (1 097 M, dont 720 M au titre du projet EPR OL3)

Pertes additionnelles et provisions pour pertes à terminaison sur trois grands projets nucléaires (1 097 M, dont 720 M au titre du projet EPR OL3) Paris, le 4 mars 2015 Résultats annuels 2014 : Chiffre d affaires : 8 336 M (- 7,2 % à p.c.c.) Excédent brut d explitatin 1 : 735 M (- 257 M vs 2013) Cash-flw pératinnel libre avant impôts 1 : - 372 M

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC

RD Congo Nord Kivu, Goma www.tearfund.org PROFIL DE POSTE TEARFUND DRC RD Cng Nrd Kivu, Gma www.tearfund.rg PROFIL DE POSTE TITRE DU POSTE PROGRAMME LIEU D AFFECTATION FAIT RAPPORT AU Gestinnaire du prgramme WASH NORD KIVU TEARFUND DRC Gma, Nrd Kivu AREA MANAGER, Nrd Kivu

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

Un bilan 2012 satisfaisant dans la lignée de 2011

Un bilan 2012 satisfaisant dans la lignée de 2011 Cmmuniqué de presse Un bilan 2012 satisfaisant dans la lignée de 2011 Nisy-le-Sec, 9 avril 2013. Heppner, l un des premiers rganisateurs indépendants de transprt et de lgistique en France, annnce des résultats

Plus en détail

Eléments clés de l Accord de Restructuration : o Conversion de 1 289 millions d euros de dette senior existante en :

Eléments clés de l Accord de Restructuration : o Conversion de 1 289 millions d euros de dette senior existante en : COMMUNIQUE DE PRESSE Thmsn signe un Accrd de Restructuratin avec une majrité de ses créanciers «senirs» qui vise à restaurer la slidité de sn bilan par une imprtante réductin de sa dette Améliratin sensible

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Retour d expérience : (40 mn)

Retour d expérience : (40 mn) AXA France Services Retur d expérience : Mise en place des cnditins de créatin de valeur chez AXA (40 mn) 18 Mai 2006-1- Smmaire de la présentatin AXA France en quelques chiffres Partie 1: les stratégies,

Plus en détail

VOUS CHERCHEZ DE NOUVEAUX DEBOUCHES AU ROYAUME-UNI?

VOUS CHERCHEZ DE NOUVEAUX DEBOUCHES AU ROYAUME-UNI? VOUS CHERCHEZ DE NOUVEAUX DEBOUCHES AU ROYAUME-UNI? LES DEGUSTATIONS EN GRANDE-BRETAGNE PROFESSIONNELLES? SOPEXA C EST QUOI? Les Mini-Exps snt rganisées sur une jurnée dans un lieu adapté (hôtel, salle

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire

DOCUMENT DE TRAVAIL. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal. Sommaire Financer le transprt en cmmun dans le Grand Mntréal Smmaire Mémire de la Sciété de transprt de Laval, en cllabratin avec la Ville de Laval Présenté à la cmmissin du transprt de la Cmmunauté métrplitaine

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

Monsieur Willy BORSUS

Monsieur Willy BORSUS B Bienvenue 1 1 Mnsieur Willy BORSUS Ministre Fédéral des Classes myennes, des Indépendants, des PME, de l'agriculture et de l Intégratin sciale 29 ctbre à 18h30 Le tut nuveau Tax Shelter PME/Start up

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

TABLE QUÉBÉCOISE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Les Journées francophones de la sécurité routière

TABLE QUÉBÉCOISE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Les Journées francophones de la sécurité routière TABLE QUÉBÉCOISE DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE Les Jurnées francphnes de la sécurité rutière Jean-Marie De Kninck, Ph.D. Président de la Table québécise de la sécurité rutière 22 nvembre 2010 Plan de la présentatin

Plus en détail

Études. L accélération de la productivité aux États-Unis y a-t-elle permis une détente inflationniste?

Études. L accélération de la productivité aux États-Unis y a-t-elle permis une détente inflationniste? L accélératin de la prductivité aux États-Unis y a-t-elle permis une détente inflatinniste? La prductivité du travail a sensiblement prgressé aux États-Unis au curs de la secnde mitié des années 990. Pur

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1409831L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT. I. Situation de référence et objectifs de l accord ou convention

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1409831L/Bleue-1 ----- ETUDE D IMPACT. I. Situation de référence et objectifs de l accord ou convention RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères et du dévelppement internatinal PROJET DE LOI autrisant l apprbatin de l accrd entre le Guvernement de la République française et le Guvernement de

Plus en détail

Hausse de plus de 40% pour le trafic des applis en mars 2014

Hausse de plus de 40% pour le trafic des applis en mars 2014 Tendances du web Hausse de plus de 40% pur le trafic des applis en mars 2014 Trafic des sites web en France : -10,5% en myenne en mars 2014 vs mars 2013 Etude publiée le 29 avril 2014 1 4/24/2014 Cnfidential

Plus en détail

Novartis: solide performance au deuxième trimestre grâce à la force de l innovation et aux progrès des nouveaux lancements

Novartis: solide performance au deuxième trimestre grâce à la force de l innovation et aux progrès des nouveaux lancements Nvartis Internatinal AG Nvartis Glbal Cmmunicatins CH-4002 Basel Switzerland http://www.nvartis.cm FINANCIAL RESULTS RÉSULTATS FINANCIERS FINANZERGEBNISSE Nvartis: slide perfrmance au deuxième trimestre

Plus en détail

Résultats du 1 er semestre 2009. 26 août 2009

Résultats du 1 er semestre 2009. 26 août 2009 Résultats du 1 er semestre 2009 26 aût 2009 Avertissement Cette présentatin peut cmprter des éléments de prjectin et des cmmentaires relatifs aux bjectifs et à la stratégie du Grupe BPCE. Par nature, ces

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

EnJeu. «Révélez l incroyable puissance des principes du Lean dans votre activité!» Soirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015

EnJeu. «Révélez l incroyable puissance des principes du Lean dans votre activité!» Soirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015 Ludvic Abgrall sciété Enjeu Lean EnJeu «Révélez l incryable puissance des principes du Lean dans vtre activité!» Sirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015 L histire de la vieille bucherie de Hng Kng Présentatin

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants»

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants» CAHIER DES CHARGES 1 «Dévelppement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de frmatin crrespndants» 1ère étape du prjet «GPEC filière numérique» sur le bassin de Caen A. LE CONTEXTE

Plus en détail

Développement Durable et Énergies Renouvelables

Développement Durable et Énergies Renouvelables Dévelppement Durable et Énergies Renuvelables Vus êtes artisan, cmmerçant, prfessin libérale, rganisme de lgements sciaux, cllectivité lcale, assciatin, entreprise, agriculteur, prpriétaire de lcaux prfessinnels

Plus en détail

Martinique CONTRAT DE DESTINATION

Martinique CONTRAT DE DESTINATION Martinique CONTRAT DE DESTINATION ENTRE : - La Régin Martinique, représentée par Mnsieur Serge LETCHIMY, Président du Cnseil Réginal de la Martinique, - Air France, représenté par Mnsieur Alain MALKA,

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES

COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Mars 2011 COMMENT METTRE EN ŒUVRE UNE POLITIQUE ANTI-TABAC DANS DES IMMEUBLES À LOGEMENTS MULTIPLES Prtcle relatif aux cndminiums et aux cpératives de lgement en Ontari Les étapes suivantes ne snt que

Plus en détail

opinionway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Octobre 2015

opinionway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Octobre 2015 pininway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Nte de synthèse Octbre 2015 Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département 15, place

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

La financiarisation du marché des matières premières, quelles conséquences?

La financiarisation du marché des matières premières, quelles conséquences? Cllque CEPII-CIREM-GROUPAMA, 20 ctbre 2011, Les transfrmatins de la mndialisatin Table rnde : Les frces de changement dans l écnmie mndiale La financiarisatin du marché des matières premières, quelles

Plus en détail