Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe"

Transcription

1 Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

2 TRANSMISSION D'ENTREPRISE Remise au sein de la famille Séparation du capital et du management (direction confiée des tiers) Vente de l'entreprise Management buyout Vente à des tiers (investisseurs financiers et/ou industriels)

3 FINANCEMENT D'ACQUISITION CONDITIONS CADRE Formation et expérience adéquate du management (acheteur) Capacité d'endettement suffisante (cash flow élevé et stable) Amortissement sur 5 ans Ratio fonds propres/dettes de 50% (partage des risques) Aspects juridiques et fiscaux

4 Sommaire 1.Notions de base 1.1. Structure de financement 1.2. Coût du capital 1.3. Cash flow libre 2. Dette bancaire 3. Fonds propres 4. Fonds étrangers 5. Tendances actuelles 6. Conclusion

5 1. Notions de base 1.1. Structure de financement Structure de financement traditionnelle des PME Actifs circulants Dettes à court terme Attention danger! Actifs immobilisés Fonds propres

6 1. Notions de base 1.1. Structure de financement Recommandation No 1: Respecter la concordance des échéances: financer les investissements exclusivement avec des fonds à long terme!

7 1. Notions de base 1.1. Structure de financement Structure de financement équilibrée Actifs circulants Dettes à court terme Dettes à long terme Actifs immobilisés Fonds propres

8 1. Notions de base 1.1. Structure de financement Nouvel investissement à financer Actifs circulants Dettes à court terme Dettes à long terme Actifs immobilisés Financement? Investissement Fonds propres

9 1. Notions de base 1.1. Structure de financement Recommandation No 2: Tout nouvel investissement doit générer pour l entreprise un cash flow libre supérieur au coût moyen pondéré du capital!

10 1. Notions de base 1.2. Coût du capital Quel est le Coût Moyen Pondéré du Capital d une PME (WACC)? Dettes à court terme Prix du marché : 4% - 8% (après impôt) Dettes à long terme Prix du marché : 3% - 7% (après impôt) Fonds propres Prix du marché :???

11 1. Notions de base 1.2. Coût du capital Quel est le coût des fonds propres d une PME? 12% Coût des fonds propres 3.5% Prime pour action non cotée (facteur Beta inclus) 5.5% Prime pour action cotée 3% Placement sans risque (moyenne historique en CHF sur long terme)

12 1. Notions de base 1.2. Coût du capital Quel est le Coût Moyen Pondéré du Capital d une PME (WACC)? Dettes à court terme Prix du marché : 4% - 8% (après impôt) Dettes à long terme Prix du marché : 3% - 7% (après impôt) Fonds propres Prix calculé: 12% Exemple: avec 50% de fonds propres et un coût moyen des dettes de 6%, le CMPC est de 9% pour la PME

13 1. Notions de base 1.2. Coût du capital Recommandation No 3: N engager une dépense que si le rendement attendu est supérieur au coût moyen pondéré du passif dans son ensemble!

14 1. Notions de base 1.3. Free cash flow Comment se calcule le cash flow libre d une PME? Cash Flow libre (CHF 1'000) Exemple Résultat avant frais financiers et impôts (EBIT) 800 -Impôts Amortissement et création de provisions Dissolution de provisions 0 - Investissement net dans l'actif circulant Investissement net dans l'actif immobilisé -300 Cash flow libre 400

15 2. Dette bancaire Avantages Coût du financement Nombreuses variantes possibles Maintien de l indépendance de décision Inconvénients Nécessite un cash flow libre élevé dès la 1 ère échéance Difficile àobtenir sans garanties tangibles Dénonciation possible par la banque

16 2. Dette bancaire Recommandation No 4: Le crédit bancaire est intéressant pour l entrepreneur lorsque l actif financé est donné en garantie à la banque et qu il génère un cash flow libre de façon durable!

17 2. Fonds propres Avantages Stabilité du financement Renforcement de la structure du bilan Levier de négociation avec la banque Inconvénients Concentre le patrimoine de l entrepreneur Absence de liquidité Double imposition (sur la société, sur patrimoine

18 3. Fonds propres Recommandation No 5: De manière générale, la constitution de fonds propres est idéale pour l entrepreneur dont les objectifs sont à long terme!... mais il doit prévoir une sortie

19 2. Fonds étrangers Avantages Stabilité du financement Renforcement de la structure du bilan Levier de négociation avec la banque (Apport de compétences) Inconvénients Perte partielle de contrôle de la société Dilution du patrimoine de l entrepreneur Possibilité de conflits d intérêts

20 4. Fonds étrangers Recommandation No 6: L apport de fonds propres étrangers est intéressant pour l entrepreneur lorsque les objectifs de l investisseur sont alignés sur les siens à court, moyen et long terme!

21 5. Tendances actuelles Plus grande exigence des partenaires financiers (transparence et professionalisme) Accès facilité au private equity autrefois réservées à des entreprises plus grandes ou cotées en bourse.

22 Demande (PME) vs offre (investisseurs) Demande moyenne: 893 KF Offre moyenne :887 KF

23 Nos réalisations PME, 800 investisseurs 7 rencontres / PME certifiée 62 MF prêts à être investis Moyenne CHF / PME Mini : 50 - maxi 2.9 MF Délai : 4.4 mois

24 5. Conclusion Recommandation No 7: La préparation professionnelle du dossier de financement est devenue indispensable! Le financement d une PME: un processus continu et structuré

25 Investir dans l économie réelle! Nous contacter àgenève c/o OPI Patrice Bendjouya T : ou 25

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse

AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Transactions Maroc AMIC Bourse de Casablanca Financement des Entreprises Du Capital Investissements à la Bourse Strictement confidentiel Les étapes clefs La préparation, un facteur clef de succès Quelle

Plus en détail

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres

TABLE DES MATIERES PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES... 15. Table des matieres TABLE DES MATIERES PRÉFACE................................................ 9 INTRODUCTION........................................ 11 PARTIE I. EVALUATION DES ENTREPRISES............... 15 CHAPITRE 1. CONTEXTE

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur

Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise. Pour un transfert à sa pleine valeur Évaluez et maximisez le prix de vente de votre entreprise Pour un transfert à sa pleine valeur 1 Énoncé d ouverture La vente d une entreprise est un processus complexe et potentiellement rempli d embuches.

Plus en détail

Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises. Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004

Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises. Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004 Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004 Table des matières Principes généraux de financement Les

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» L effet de levier François Longin 1 www.longin.fr L effet de levier Notion d effet de levier Les principaux effets de levier

Plus en détail

EVALUATION D ENTREPRISE

EVALUATION D ENTREPRISE EVALUATION D ENTREPRISE «Combien vaut mon entreprise?» EVALUATION PLAN DU MODULE 1) Objectifs et enjeux de l évaluation Pour le propriétaire Pour le repreneur 2) Évaluation : apports et limites 3) Rappel

Plus en détail

Petit déjeuner des PME & Start-up. L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME. Vision sous l angle de la gestion financière

Petit déjeuner des PME & Start-up. L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME. Vision sous l angle de la gestion financière Petit déjeuner des PME & Start-up L outsourcing : Sa pratique, son utilité et ses limites pour les PME Vision sous l angle de la gestion financière Lausanne WTC, le 18 novembre 2005 1 Mesure de la rentabilité

Plus en détail

Le Financement des PME et des Start-Up

Le Financement des PME et des Start-Up Le Financement des PME et des Start-Up : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits aux PME Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Petit- Déjeuner des PME et des Start-Up,

Plus en détail

METHODES D EVALUATION

METHODES D EVALUATION METHODES D EVALUATION C.R.A. PANSARD & ASSOCIES Présentation du 27 septembre 2004 G. Lévy 1 METHODES D EVALUATION SOMMAIRE 1 Définition et approche de la «valeur» 2 - Les principales méthodes d évaluation

Plus en détail

Grâce à l effet de levier: à gauche et droite du bilan COLLOQUE ANNUEL RÉSEAU CAPITAL 18 FÉVRIER 2009

Grâce à l effet de levier: à gauche et droite du bilan COLLOQUE ANNUEL RÉSEAU CAPITAL 18 FÉVRIER 2009 COLLOQUE ANNUEL RÉSEAU CAPITAL 18 FÉVRIER 2009 Présentation de Robert Théorêt, Directeur général Investissement Roynat > Capital Roynat Capital aura 47 ans cette année Plus important prêteur à terme privé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Finance I. Les bases de l analyse financière... 7. Avant-Propos... 3

TABLE DES MATIÈRES. Finance I. Les bases de l analyse financière... 7. Avant-Propos... 3 TABLE DES MATIÈRES Avant-Propos... 3 Finance I. Les bases de l analyse financière... 7 Fiche 1. Introduction à l analyse financière... 9 Fiche 2. Fiche 3. Fiche 4. Fiche 5. Fiche 6. Fiche 7. Fiche 8. Fiche

Plus en détail

Le nouveau droit comptable dès le 1 er janvier 2013

Le nouveau droit comptable dès le 1 er janvier 2013 Le nouveau droit comptable dès le 1 er janvier 2013 changements importants? Sommaire Principes Bilan Compte de résultat Annexe Flux de trésorerie Rapport annuel Positions choisies Fiscalité 1 Principes

Plus en détail

Société Française des Evaluateurs

Société Française des Evaluateurs Strictement confidentiel Société Française des Evaluateurs L évaluation dans le secteur bancaire : particularités, limites et changements post-crise 2008. PwC Valuation & Business Modelling Juin 2015 Projet

Plus en détail

DISCOUNTED CASH-FLOW

DISCOUNTED CASH-FLOW DISCOUNTED CASH-FLOW Principes généraux La méthode des flux futurs de trésorerie, également désignée sous le terme de Discounted Cash Flow (DCF), est très largement admise en matière d évaluation d actif

Plus en détail

Plan. Chapitre 16 La structure de financement

Plan. Chapitre 16 La structure de financement Chapitre 16 La structure de financement Plan Les financements internes et externes Le financement par capitaux propres Le financement par dette Marché parfait et neutralité de structure de financement

Plus en détail

Banque et Capital-Investissement Un double partenariat pour les PME. Alger, 11 et 12 mars 2009

Banque et Capital-Investissement Un double partenariat pour les PME. Alger, 11 et 12 mars 2009 11 mars2009 Banque et Capital-Investissement Un double partenariat pour les PME Alger, 11 et 12 mars 2009 Amaury Mulliez, Proparco Représentant Maroc et Capital-investissement au Maghreb RAPPEL: DIFFERENCE

Plus en détail

Une structure de financement et d'accompagnement. de PME existantes. Version V29 : Q2 2006

Une structure de financement et d'accompagnement. de PME existantes. Version V29 : Q2 2006 Une structure de financement et d'accompagnement de PME existantes Version V29 : Q2 2006 1 Présentation PME Constat & Principes Produits & Cibles Equipe de gestion Etapes & Avancement 2 Constat Annuellement,

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève 14.03.2014 Présentation Sébastien Collado Chef PME & Indépendants Page 1 Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Vous accompagner

Plus en détail

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel

L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL. Les grandes masses du bilan fonctionnel L ANALYSE DU BILAN FONCTIONNEL Le bilan comptable renseigne sur l état du patrimoine de l entreprise. Il peut être défini comme étant la «photographie comptable de l entreprise à une date donnée». Le bilan

Plus en détail

FISCALITÉ ET BUSINESS PLAN : DE LA DÉDUCTIBILITÉ DES CHARGES FINANCIÈRES

FISCALITÉ ET BUSINESS PLAN : DE LA DÉDUCTIBILITÉ DES CHARGES FINANCIÈRES FISCALITÉ ET BUSINESS PLAN : DE LA DÉDUCTIBILITÉ DES CHARGES FINANCIÈRES Pierre Astolfi et Olivier Ramond SFEV Matinale du 17 avril 2013 INTRODUCTION (1/2) Depuis 2006, 4 enjeux en matière de construction

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

Approche, risques et valorisation

Approche, risques et valorisation Studiedag Journée d études Overdracht en overname van KMO s Transmission et reprise de PME Approche, risques et valorisation Hilde WITTEMANS Réviseur d entreprises Table des matières 1. Tendances dans

Plus en détail

Recueil de formules. Franck Nicolas

Recueil de formules. Franck Nicolas Recueil de formules Nous avons répertorié dans cette section, les différentes formules expliquées tout au long de cet ouvrage, afin de vous permettre de trouver rapidement l opération que vous souhaitez

Plus en détail

Trésorier et acquisition

Trésorier et acquisition L es ateliers Salon d honneur Trésorier et acquisition Les Journées de l AFTE 2014 Dominique EXPERT François d ALVERNY Thierry APOTEKER Président TAC Financial Marie BASTART Directeur financier adjoint

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2002 : JCDecaux maintient sa rentabilité malgré un marché publicitaire difficile - Maintien de l EBITDA à 200,2 millions d euros (199,6 millions d euros) - Résultat net part

Plus en détail

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants :

BILAN FONCTIONNEL. Pour répondre au mieux à cette préoccupation, nous étudierons les points suivants : BILAN FONCTIONNEL Avoir une activité, générer des résultats, nécessite des moyens de production que l'on évalue en étudiant la structure de l'entreprise. L'étude de la structure financière va permettre

Plus en détail

Rapport Analyse Financière

Rapport Analyse Financière BLANC Michaël DEBYSER Antoine L3 Promo 2008 Groupe C Rapport Analyse Financière 1. Bilan de la société LAFIN : Le bilan décrit l état et la répartition du patrimoine de l entreprise à une date donnée.

Plus en détail

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan

Analyse Financière. Séance 1/ L'information comptable et la lecture financière du bilan Analyse Financière Module de 27h. Projets de groupe ( analyse financière de quelques entreprises du CAC40 ). CC : 40% Participation (20%), contrôle intermédiaire (40%), projet à rendre ( 40% ) CF : 60%

Plus en détail

Diagnostic financier - Corrigé

Diagnostic financier - Corrigé Diagnostic financier - Corrigé Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor, ensuite une étude de la structure financière

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

L a gamme financière en Belgique

L a gamme financière en Belgique L a gamme financière en Belgique L approche analytique ou de la trésorerie Des outils pour la gestion efficace de vos risques financiers. Tout entrepreneur prend des risques : - accorder des délais de

Plus en détail

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12

A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Guy Cohen guy@nexfinance.fr www.nexresearch.fr 30 août 2006 A Toute Vitesse (FR0010050773 MLATV) FAIR VALUE : 12 Données boursières Compte de résultat, M 2005 2006 e 2007 e 2008e Dern. Cours 7,70 Chiffre

Plus en détail

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011

www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 www.pwc.com De l évaluation au prix d acquisition Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 juin 2011 Intervenant André Maeder Partner Transaction Services Responsable du département de Transaction

Plus en détail

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012

2013 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI. - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. 2012 : UN VIRAGE STRATEGIQUE REUSSI - Chiffre d affaires annuel supérieur aux objectifs : 71,9 M, + 2,7% vs. - Maintien du taux de marge brute à un niveau élevé : 57,5% - Amélioration sensible du résultat opérationnel

Plus en détail

Autorité cantonale de surveillance des finances communales

Autorité cantonale de surveillance des finances communales Autorité cantonale de surveillance des finances communales Association cantonale vaudoise des boursiers communaux 9 mai 2014 Autorité cantonale de surveillance des finances communales () F.Weber Projets

Plus en détail

Office de la Promotion Economique du Canton de Genève

Office de la Promotion Economique du Canton de Genève Office de la Promotion Economique du Canton de Genève Aspects fiscaux et comptables du 2ème pilier Florian Magnollay Expert-comptable diplômé Expert diplômé en finance et controlling Partner, Ernst & Young

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER SEANCE 6 DECISIONS D INVESTISSEMENT EFFET DE LEVIER La séance 6 traite des décisions d investissement. Il s agit d optimiser

Plus en détail

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement

Cellcom en Bourse. 06 Janvier 2014. Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement. Membre du syndicat de Placement Cellcom en Bourse Intermédiaire en Bourse Introducteur Chef de file du syndicat de Placement Membre du syndicat de Placement Evaluateur 06 Janvier 2014 Plan de la présentation I- Présentation de la société

Plus en détail

Les ratios de solvabilité

Les ratios de solvabilité La Solvabilit é La solvabilit é concerne la capacit é de l'entreprise à faire face à l'ensemble de ses engagements financiers : remboursement des dettes aux échéances pr évues et paiement régulier des

Plus en détail

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30

Saint Max. FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 FCPI-FIP : Comment bénéficier de la performance et de la réduction d impôts? Lundi 15 décembre 2008-18h30 Saint Max Francis VENNER AVENIR CONSEIL PATRIMOINE 6 clos de la tuilerie - 54460 LIVERDUN tél :

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Adoc Editions SA Du même auteur En français Comptabilité générale, 8ème édition, 2012. Comptabilité des sociétés, 6ème édition, 2012. Comptabilité des groupes,

Plus en détail

L incidence des exigences de fonds propres sur le coût du capital bancaire : une étude empirique sur les banques européennes.

L incidence des exigences de fonds propres sur le coût du capital bancaire : une étude empirique sur les banques européennes. L incidence des exigences de fonds propres sur le coût du capital bancaire : une étude empirique sur les banques européennes. Toader Oana Laboratoire d Economie d Orléans MACROFI, Lyon 22 mars 2013 Plan

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire

CREDIT AGRICOLE CIB FINANCIAL SOLUTIONS. Etats financiers de la période intermédiaire Etats financiers de la période intermédiaire Comptes semestriels non audités au 30 juin 2014 ETATS FINANCIERS DE LA PERIODE INTERMEDIAIRE AU 30 JUIN 2014 TABLE DES MATIERES Page Bilan actif... 2 Bilan

Plus en détail

ACUITEM 10 rue de Penthièvre Paris 08. Présentation générale

ACUITEM 10 rue de Penthièvre Paris 08. Présentation générale ACUITEM 10 rue de Penthièvre Paris 08 Présentation générale PRÉSENTATION GÉNÉRALE D ACUITEM Aperçu Acuitem est un cabinet indépendant spécialisé en évaluation financière, modélisation et financement. Il

Plus en détail

Indicateurs immobiliers

Indicateurs immobiliers Indicateurs immobiliers Préface Chers lecteurs, Suite à l internationalisation et la professionnalisation correspondante du marché de l immobilier, l utilisation et l interprétation d indicateurs immobiliers

Plus en détail

Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur

Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix, Namur Faculté d'informatique Année académique 2008-2009 Travail d analyse des comptes annuels de l entreprise POLYNOME, dans le cadre du cours ECGE B281 Comptabilité

Plus en détail

Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Analyse financière (Modigliani Miller) Analyse financière (Modigliani Miller)

Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Analyse financière (Modigliani Miller) Analyse financière (Modigliani Miller) Cours de gestion financière (M1) Séance (9) du 27 novembre 2015 Coût Moyen Pondéré du Capital (cadre de Modigliani et Analyse financière () Définition du coût moyen pondéré du capital Taux d actualisation

Plus en détail

Offre de financement Desjardins

Offre de financement Desjardins Offre de financement Desjardins Sylvain Limoges Directeur investissement Capital régional et coopératif Desjardins Marco Poulin Directeur transfert d entreprises Desjardins entreprise Vallée du Richelieu

Plus en détail

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours

AVICOM. 1, rue Miollis 75015 PARIS. Etats financiers au 20/09/2014. Dernier exercice de 9 mois et 20 jours AVICOM 1, rue Miollis 75015 PARIS Etats financiers au 20/09/2014 Dernier exercice de 9 mois et 20 jours Etats financiers 20 septembre 2014 Page 1 sur 9 Sommaire 1) Bilan 4 2) Compte de résultat 6 3) Annexes

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

Les Demandes de Crédit :

Les Demandes de Crédit : Les Demandes de Crédit : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner

Plus en détail

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services

www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services www.tessi.fr tessi Réunion SFAF 21 mai 2014 tessi documents services CPoR Devises tessi marketing services Plan de la présentation Synthèse de l exercice 2013 Analyse des résultats annuels 2013 Activité

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

Le coût du capital C H A P I T R E

Le coût du capital C H A P I T R E JOB : mp DIV : 10571 ch04 p. 1 folio : 103 --- 29/8/07 --- 11H4 [ Le coût du capital q Le coût du capital est une notion fondamentale pour les entreprises en matière de politique financière car il est

Plus en détail

Sommaire. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC

Sommaire. Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Approvisionnement énergétique 14 septembre 2015 Explications relatives

Plus en détail

LE BILAN FONCTIONNEL

LE BILAN FONCTIONNEL LE BILAN FONCTIONNEL Le bilan fonctionne est établi à partir du bilan comptable avant affectation du résultat. Il est un outil d'analyse de l'entreprise. 1. LES OBJECTIFS DE L ANALYSE FONCTIONNELLE DU

Plus en détail

LBO et Business Angels

LBO et Business Angels Mardi 26 novembre 2013 LBO et Business Angels Laurent Simon et Jérôme Loisy Alcyaconseil Définition de l opération de LBO Définition traditionnelle : «LBO» Leveraged buy-out : terme anglais pour acquisition

Plus en détail

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque VIII. financement Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque Ce chapitre expose les différentes sources de financement à disposition ainsi que leurs

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

Finance et comptabilité Examen 2014 Solutions

Finance et comptabilité Examen 2014 Solutions Finance et comptabilité Eamen 2014 Solutions Version 4.0 Les résultats en francs sont à arrondir à deu décimales selon les règles commerciales. Les résultats en milliers de francs sont à arrondir à une

Plus en détail

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile

Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile Résultats du 1er Trimestre 2009 Une bonne performance financière dans un environnement difficile PARIS, France le 14 mai 2009 CGGVeritas (ISIN: 0000120164 NYSE: CGV) annonce ce jour les résultats consolidés,

Plus en détail

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ

Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ Méthode d évaluation d une entreprise STRATEGGYZ A quoi sert ce document? Vous faire connaitre une partie de l ensemble des méthodes d évaluation d une entreprise Ne pas faire l apologie d une et une seule

Plus en détail

2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan. Résumé du cours

2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan. Résumé du cours 2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan Résumé du cours 1- Passage du Bilan Comptable au Bilan financier (bilan liquidité) Bilan comptable CORRECTIONS Bilan financier Il est établi suivant

Plus en détail

Guide Pratique. Corporate Finance

Guide Pratique. Corporate Finance Guide Pratique Corporate Finance Préface Chers lecteurs, Le terme»corporate Finance«désigne les»transactions d entreprises«. Ceci inclut les fusions & acquisitions (mergers & acquisitions, M & A), c.à.d.

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Adoc Editions SA Du même auteur En français Comptabilité générale, 9ème édition, 2014. Comptabilité des sociétés, 6ème édition, 2012. Comptabilité des groupes,

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

La technique d'analyse financière par les ratios

La technique d'analyse financière par les ratios La technique d'analyse financière par les ratios Un ratio est un rapport entre deux grandeurs caractéristiques extraites des documents comptables permettant une approche du risque que représente l'entreprise

Plus en détail

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable;

2. La définition du chiffre d affaires prévisionnel, traduisant par secteur, l estimation du volume d activité raisonnablement réalisable; Le plan financier (Pacioli N 87) 1. Le Tableau de financement Le tableau de financement est un outil conçu spécialement pour assurer l équilibre "besoins-ressources" de l entreprise pour une politique

Plus en détail

MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1

MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1 Marina Ilieva marina@nfinance.fr www.nexresearch.fr 21 novembre 2006 MEILLEURTAUX FR0010187096 MEX FAIR VALUE: 35,1 Données boursières K 2005 2006e 2007e 2008e Dern. Cours, 36,61 Chiffre d'affaires 26

Plus en détail

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes

Examen 2013. Matière d examen. Finances et comptabilité. Temps alloué: 120 minutes Berufsprüfung für Technische Kaufleute mit eidg. Fachausweis Examen professionnel pour les agents technico-commerciaux avec brevet fédéral Candidat-No... Nom: Prénom:.. Examen 2013 Matière d examen Finances

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Étude Prévisionnelle

Étude Prévisionnelle Étude Prévisionnelle sur 3 exercices du 07/2008 au 06/2011 Café Monsieur DUPOND - 63000 CLERMONT-FERRAND Page 1/14 Sommaire Investissements...3 Financements des investissements...3 Remboursements des emprunts...4

Plus en détail

Quelques aspects fiscaux du financement

Quelques aspects fiscaux du financement Petit-déjeuner des PME 28 septembre 2012 Quelques aspects fiscaux du financement Vincent Thalmann Agenda Capital propre dissimulé (I à V) Structure simplifiée du bilan Exemple d endettement admis Détermination

Plus en détail

Communiqué de presse. Laufenburg, le 28 avril 2015 2 / 9

Communiqué de presse. Laufenburg, le 28 avril 2015 2 / 9 1 / 9 Swissgrid a connu une très bonne année 2014 Swissgrid, l'opérateur suisse de réseau d'électricité, a réalisé un résultat annuel 2014 supérieur à celui de l'année précédente. Les données financières

Plus en détail

SODITECH INGENIERIE SA

SODITECH INGENIERIE SA RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 SODITECH INGENIERIE SA E-mail : contact@soditech.com - Site web : www.soditech.com 1 SOMMAIRE ATTESTATION DU RESPONSABLE DU RAPPORT FINANCIER 3 Responsable

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple

Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Le financement adossé de l immobilier en gestion de patrimoine : une modélisation simple Laurent Batsch ahier de recherche n 2005-01 Le financement adossé est une des modalités de financement de l investissement

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Analyse d un investissement François Longin 1 www.longin.fr Plan Modélisation

Plus en détail

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux

- - Créances sur les établissements de crédit et. chèques postaux BILAN AU 31 DÉCEMBRE 2005 ACTIF DEC 2005 DEC 2004 PASSIF DEC 2005 DEC 2004 Valeurs en caisse,banques centrales, Trésor public, Banques centrales, Trésor public, Servicesdes 197 427 113 253 Service des

Plus en détail

La transmission d entreprises

La transmission d entreprises La transmission d entreprises www.interface-entreprises.com Janvier 2013 Plan 1 2 3 4 5 1 Contexte et enjeux de la transmission d entreprises 2 Les motivations de la transmission 3 Les points clés du processus

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN

LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN LECTURE FONCTIONNELLE DU BILAN VISION FONCTIONNELLE DU BILAN Par opposition à l'approche financière qui se place dans une hypothèse d'évaluation, voire de liquidation, l'approche fonctionnelle définie

Plus en détail

Pack Ratios financiers d'entreprise

Pack Ratios financiers d'entreprise 22/04/2014 1.0 CE DOCUMENT EST UN APERCU DU PACK RATIOS FINANCIERS D'ENTREPRISE TÉLÉCHARGEABLE SUR HTTP://WWW.PME-GESTION.FR/ Pack Ratios financiers d'entreprise Vous disposez à titre d'exemple de 2 pages

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES SEANCE 7 STRUCTURE OPTIMALE DU PASSIF POLITIQUE D ENDETTEMENT POLITIQUE DE DIVIDENDES Objet

Plus en détail

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1

SOMMAIRE DÉTAILLÉ AVANT-PROPOS... 1 AVANT-PROPOS... 1 Clés d accès... 2 INTRODUCTION... 3 1. Le contexte économique des évaluations d entreprises... 3 Les évaluations d entreprises se multiplient...... 3 dans un contexte de plus en plus

Plus en détail

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1

Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles. FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Chapitre 4 Modèles d actualisation des flux monétaires disponibles FIN5570- Analyse et évaluation financière d'entreprise 1 Plan de la séance Évaluation des Prévisions des flux monétaires disponibles FCFF

Plus en détail

Groupe Banque Cantonale de Genève Aperçu des services bancaires en matière de financement d entreprises

Groupe Banque Cantonale de Genève Aperçu des services bancaires en matière de financement d entreprises Groupe Banque Cantonale de Genève Aperçu des services bancaires en matière de financement d entreprises Page 1 La mission de la BCGE «Contribuer au développement économique du canton et de la région»*

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève

Table ronde : Indicateurs clés de performance. Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Table ronde : Indicateurs clés de performance Mercredi 11 novembre 2015, Neuchâtel Dre Catherine Equey, Professeure HEG Genève Plan de la présentation 1. Présentation du projet 2. Résultats intermédiaires

Plus en détail

Rôle de la fonction finance

Rôle de la fonction finance La fonction finance Rôle de la fonction finance Assurer aux décideurs qu ils disposent des fonds nécessaires à l instant T pour financer les investissements nécessaires à la croissance et au développement

Plus en détail

Session : Coût du capital

Session : Coût du capital Session : Coût du capital 1 Objectifs Signification du coût du capital Mesure du coût du capital Exemple illustratif de calcul du coût du capital. 2 Capital fourni par les actionnaires ou les banques L

Plus en détail

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE

2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE 2014 : VALIDATION DE LA STRATEGIE Pôle B to B : - Croissance continue du chiffre d affaires - Runrate signé de 2 Mds pour Be2bill Pôle B to C : - EBIT conforme aux attentes Bruxelles, le 17 février 2015,

Plus en détail

3. La restructuration de l entreprise

3. La restructuration de l entreprise . La restructuration de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1.1. La transformation Définition: Par une transformation, une société peut changer sa forme juridique. Ses rapports juridiques ne

Plus en détail

Modèle comptable harmonisé MCH2-light dans le Canton de Saint-Gall: la voie raisonnable

Modèle comptable harmonisé MCH2-light dans le Canton de Saint-Gall: la voie raisonnable Modèle comptable harmonisé MCH2-light dans le Canton de Saint-Gall: la voie raisonnable Berne, le 3 septembre 2010 Reinhold Harringer Directeur du service des finances de la ville de Saint-Gall Aperçu

Plus en détail