TENNIS CIRCUIT 2013 PACK FINALES GOLD ROLAND GARROS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TENNIS CIRCUIT 2013 PACK FINALES GOLD ROLAND GARROS"

Transcription

1 Un dimanche à la campagne La source qui peut abreuver Marseille Crise à l OM:il faut (enfin) gagner Lou Reed, mort d une légende Florian Thauvin Tous les 2mois chez votre marchand de journaux 2,80 votre magazine plein air. PHOTO CYRIL SOLLIER P.3 PHOTO THIERRY GARRO Sports PHOTO FRÉDÉRIC SPEICH P.27 LUNDI 28 OCTOBRE 2013 MARSEILLE laprovence.com /1,00 URBANISME La CGT va-t-elle perdre sa Bourse du Travail? P.5 ÉCONOMIE "La Fermière", une Aubagnaise qui se porte bienp.ii SANTÉ Réduire les risques d AVC: c est possible! P.III Tous vendeurs tous acheteurs Le succès des sites de mise en relation de particuliers et des dépôts-ventes fait exploser les échanges directs entre consommateurs. Crise et mode rétro sont au cœur de ces pratiques P.2 Ils l ont fait! ,00 E -0 CAHIER 1-N o 5980 *Journalrespectueux de l'environnement, 100% papier recyclé MARSEILLE-CASSIS courageux ont dépassé leur souffrance, hier, pour vaincre la Gineste et franchir la ligne d arrivée. Certains yont passé des heures. Il n a fallu que 60 minutes et 8 secondes à l Éthiopien Mulle Wasihum pour s imposer. / PHOTO PATRICK NOSETTO CIRCUIT TENNIS 2013 PACK FINALES GOLD ROLAND GARROS Aujourd hui dans L évolution des tournois affiliés et les classements, la rubrique des Clubs, les infos Ligue de Provence etc SPORT AUTO Fabien Barthez, toujours la même soif de titres L ancien gardien de l OM, champion du Monde en 98, est devenu hier champion de France GT sur le circuit Paul-Ricard. Rencontre. / PHOTO RAYMOND PAPANTI Sports

2 Lundi 28 Octobre Le fait du jour Nous sommes tous vendeurs! Après les vide-greniers, le site Le Bon Coin fait exploser la vente de biens par des particuliers.et on s édite seul Trois sacs-poubelle de vêtements pour enfants :cette infirmière n avait guère soigné la présentation mais quand Franck, coach sportif aplongé à l intérieur, il n a trouvé que des pièces de marque en très bon état. "J ai pris les sacs entiers de 1an, 2ans et 3ans pour mon fils, raconte le jeune papa. J ai payé entre 60 et 90 euros chacun et j ai habillé mon petit pour des années. J avais trouvé une mine chez ma voisine et ma compagne est devenue amie avec elle." Cette histoire est exemplaire du boom de la vente directe entre particuliers. Après les vide-greniers, nous sommes tous devenus vendeurs sur le net. Avec les annonces de laprovence.com ou sur leboncoin.fr, le site phare de mise en relation gratuite pour les particuliers. w NÉCESSITÉ ET NOSTALGIE Bien sûr, il yala crise et la nécessité pour nombre d entre nous de disposer rapidement "J ai vendu la caravane Eriba de mon beau-père qui dormait depuis 30 ans dans son garage." d argent grâce àdes produits dont on ne se sert plus, mais il ya d autres raisons à ce phénomène de société. "Les produits informatiques évoluent très vite et pour se payer une partie de mon nouveau smartphone, j ai revendu l ancien sur le net, raconte Christian, d Apt. Et ça m évite de me réengager avec mon opérateur." Avec cette accélération technologique et ses effets de mode, la nostalgie et la mode rétro dopent le marché de la vente et de l achat d occasion. "Dans le garage de mon beau-père dormait depuis 30 ans une petite caravane Eriba àtoit réhaussable, raconte Bruno, cadre aixois. En deux jours, je l avais vendu 3000 euros sur Le Bon Coin. L acheteur a fait 300 km pour venir la chercher." La vente et l achat de produits d occasions, c est le cœur de métier de l enseigne Cash Express, installée un peu partout sur le territoire. Depuis plus de dix ans, les clients s y rendent pour y acheter, et surtout y revendre téléphones, jeux vidéos et autres téléviseurs. Une pratique qui agagné en popularité au fil des années, et notamment depuis l essor de la vente sur internet. "En quelque sorte, on a démocratisé la vente d occasion, assure Yannick Navarro, directeur des enseignes Cash Express de Marseille et de Martigues. Avant, le public avait une image plutôt péjorative de cette démarche. Et àjuste raison, car nos magasins étaient plutôt des bazars, où l on pouvait trouveressentiellementdes bibelots." "Plus rapide et plus pratique" Mais depuis, l enseigne s est modernisée, quasiment au même rythme que la technologie. À tel point qu on y trouve aujourd hui les derniers mobiles, les jeux vidéos sortis trois jours plus tôt, les ordinateurs derniers cris, àdes prix moins élevés que pour le neuf. Et surtout, avec la possibilité de voir l objet, de le toucher, de le tester avant de l acheter, àlagrande différence d un produit en ligne. "C est pour cela que les sites internet ne nous font pas de concurrence pleine et entière, poursuit Livres, CD ou vieux jeux collectors... Tout un chacun négocie sur le net, sur Le Bon Coin ou le "market place" d Amazon. / PHOTO NICOLAS VALLAURI Les premiers jeux vidéo "Pacman" ou "Fifa 1998", les beaux jeux de société d antan comme les "petits chevaux", la collection de Pif-Gadget ou les chaussures de tango de la grand-mère danseuse de balleti rangés dans un grenier ou une cave, une Juva 4 qui dort dans un garage retrouvent une valeur marchande. Et une nouvelle vie. w VALEUR D USAGE Antoine Jouteau, directeur adjoint du Bon Coin, chargé du marketing et du commercial, abonde en ce sens. "En mettant en ligne annonces par jour, nous permettons toutes les mises en relation possibles. Chaque objet, produit, aussi insolite soit-il, peut trouver son acheteur, retrouver sa valeur d usage. La généralisation des forfaits illimités internet depuis notre création, en 2006 nous aboostés comme elle aboosté la vente et l achat direct. On peut fouiner." Il évoque ce spécialiste du vélo ancien qui traque sur le site des bicyclettes. Avec quatre usagées il en fait une rétro. La nouvelle campagne de publicité du Bon Coin évoque ces histoires d objets et d "incroyables rencontres". Après avoir mis en scène une vacancière qui trouve une location de roulotte chez Chico et les Gipsies, elle va raconter dès mardi l histoire du vendeur d une raquette qui prend une leçon par une jeune prodige du tennis français. CHEZ CASH EXPRESS "Les gens négocient et repartent avec de l argent" Dans les enseignes type Cash Express, il est possible de revendre ses produits et d acheter des biens d occasion. / PHOTO B.O. Yannick Navarro. Lorsqu on veut vendre un bibelot sur internet, il faut prendre la photo, rédiger l annonce, la mettre en ligne, envoyer le colis, parfois à l autre bout de la France... Chez nous, les gens viennent, ils privilégient ce contactphysique avec unvendeur, il y a même parfois un jeu de négociation. Et ils peuvent repartir avec de l argent. C est bien plus rapide et aussi plus pratique." Le conseil aux clients, tel est la grande force de l enseigne, selon le directeur. Et c est ce qui lui permet de conserver une longueur d avance sur la Toile, pour l achat et la vente d occasion. "On facilite la prise de décision des clients. Les personnes qui achètent en ligne ont un sentiment de frustration, car elles n ont pas leur objet immédiatement sous la main. Et je ne parle pas de ceux qui sont cassés, pas àlabonne taille ou pas identiques àcequi aété vu en photo... Lorsqu un client vient chez nous, il peut ne pas avoir d idée fixe en tête. Mais il repart toujours avec quelque chose." références dans chaque magasin Ces dernières années, le volume de produits n a cessé d augmenter. Avec, au hit-parade des achats-ventes, les jeux vidéos, les produits informatiques et audiovisuels. "Nous avons plus de références dans chaque magasin, poursuit Yannick Navarro. Le stock se renouvelle de lui-même, il est très rare que nous ayons besoin de faire rentrer des produits. Nos magasins suivent l évolution de la société, puisque nous avons beaucoup plus d high-tech aujourd hui, ce qui correspond aux nouvelles habitudes de consommation du public." Une analyse qui, selon Yannick Navarro, explique aussi le fait que ce même public plébiscite les enseignes type Cash Express. "D abord, il ya une recherche de pouvoir d achat. Les gens peuvent vendre, et surtout acheter moins cher. D autre part, nous sommes aujourd hui dans une société où l on privilégie le matériel àl impalpable. Certains acheteurs vont sacrifier des vacances pour pouvoir acheter un iphone 5." Les occasions ne manquent pas pour faire des bonnes occasions... Brian ORSINI w PRÉCAUTIONS ÀPRENDRE Au-delà du bonheur d échanger, il yales arnaques. Le Bon Coin, ebay et d autres sites s efforcent de cadrer les échanges. "Toutes les annonces mises en ligne sont relues par 150 modérateurs, indique Antoine Jouteau. Nous refusons la vente d armes à feu et d alcools forts. Et nous mettons en avant la proximité. 90 % des ventes se font de la main àla main, dans la même région et souvent la même ville." Si on vous demande leversement d un mandat,sionindique un versement Paypal, fuyez l arnaque. Un contact, une rencontre, pas forcément chez soi, un chèque, c est le bon schéma. Cette ère du "Tous Vendeurs" auncôté pile sympa, avec une consommation plus responsable, des cycles de vie plus long pour les biens. Mais elle auncôté face réel :ondonne moins d objets ou de vêtements aux associations caritatives, quand on sait qu on peut en tirer profit, aussi maigre soit-il. w MODÈLES ÉCONOMIQUES Plus largement, des modèles économiques explosent. Le Bon Coin est devenu premier site d annonces immobilières et nº1 privé des offres d emploi. Amazon met àdisposition pour 50 à 60 euros par mois des espaces de stockage dans ces entrepôts et de vente sur son site si l on vend ses bouquins ou ses vins. Des professionnels, habituels intermédiaires, voient leur activité bouleversée. Et dans le domaine de la création, littéraire ou musicale, la vente directe virtuelle (ci-dessous), fait de l ombre aux majors et aux éditeurs. Philippe LARUE Le chiffre Comme un pied de nez àlamachine éditoriale. Sophia Raymond, une Marseillaise titulaire d un doctorat scientifique et d un master en management, avait une vocation d auteur mais guère l envie de vivre les affres de l attente d une réponse de Flammarion ou ActesSud. Après trois envois de son manuscrit, "L Âme de fond" à des éditeurs, elle a décidé de s autoéditer en livre virtuel sur le site d Amazon "Kindle Direct Publishing" (KDP), le 27 juillet dernier. "Il faut protéger légalement son manuscrit, avoir un texte correctement présenté et relu, être capable de se faire une table des matières, une couverture attractive et le lendemain, votre livre est en vente en ligne." 1sur 2 La moitié des Français vendent ou achètent des produits d occasion, notamment en passant par les sites de mises en relation. La consommation change. REPÈRES Voilà un exercice de cartographie comme on aurait rêvé l école. Un chercheur, Étienne Côme, a créé une carte de France redessinée, avec des régions qui se déforment en fonction des produits qui s échangent le plus sur "Le Bon Coin" (1). w PACA Notre région est en tête pour les propositions de locations de bureau. Elle est parmi les quatre régions où l on vend le plus de motos. w CORSE Logiquement, c est là où on trouve de plus de locations de vacances. Et de bateaux à vendre, devant la Bretagne. w LIVRES C est dans le Nord-Pas-de-Calais que sont proposés le plus de livres. Et d animaux à négocier. w LE DÉTAIL Sur le site, dans notre région, on trouve àvendre : près de vêtements pour bébé, jeux, produits d équipements auto, vélos, motos, 3600 utilitaires, 1600 caravanes... et offres d emploi et services LE TÉMOIGNAGE de Sophia RAYMOND "2000 exemplaires de mon livre en trois mois" Le livre virtuel de Sophia Raymond. Magie d internet, des réseaux sociaux et d un texte bien troussé, son thriller sur fond de tsunami et de rude expérience sur la mort imminente atrouvé son public. En trois mois, la jeune auteure avendu 2000 exemplaires virtuels de son ouvrage. "Dans ce système, c est la personne qui écrit qui fixe le prix de vente." Sur les 2,99 euros de "L Âme de fond", elle touche 70% et Amazon se rémunère pour la mise àdisposition de sa logistique sur le reste. Même s il faut être capable de défendre son livre sur Facebook et que nul attaché de presse et réseau ne vous soutiendra, on est loin des 10 %maximum de droits d auteurs. L expérience de Sophia Raymond est loin d être une exception. 37 des 100 meilleures ventes de livres virtuels pour tablettekindle (la Fnac aunsystème comparable pour sa tablette de lecture Kobo) sont des titres autoédités sur la plateforme KDP. Et comme pour les jeunes musiciens, que les maisons de disques repèrent sur Youtube ou Dailymotion, les éditeurs traquent désormais les auteurs sur ces sites de vente directe. SophieRaymondvient d être contacté etle conte de fées éditorial le plus connu est celui du livre émouvant "Les gens heureux lisent et boivent du café", d Agnès Martin-Lugand qui a touché des milliers de lecteurs sur KDP avant dedevenir un livre "version papier" chez Michel Lafon. Ph.L.

3 Lundi 28 Octobre2013 Marseille 3 Question : pourquoi aller chercher l eau des Alpes quand on peut utiliser celle des calanques?réponse :parce que pour l instant, le véritable fleuve souterrain qui se jette en deux points dans la Méditerranée dans la calanque de Port-Miou et au Bestouan n est pas équipé. Et aussi parce que depuis 1854 pour le premier et 1670 pour le second, le Canal de Marseille et le Canal de Provence alimentent avec l eau de la Durance et le Verdon l agglomération marseillaise. Mais des études récentes financées par l Agence de l eau et les collectivités montrent que cette "rivière mystérieuse", comme l appellent ses premiers explorateurs, pourrait parfaitement suffire àétancher notre soif. Bruno Arfib, hydrogéologue et maître de Bruno Arfib acoordonné le "projet KarstEAU". conférences à Aix-Marseille-Université, qui acoordonné les recherches en est sûr. "C est une vraie alternative à l alimentation en eau de Marseille et sa périphérie. Nos traçages et mesures menées depuis le massif de la Sainte-Baume, où ce réseau prend sa source, montrent qu il s agit de la cinquième source de France en volume. La ressourceest là et elle est de qualité." 1 Quel est le potentiel de ce fleuve souterrain? Ce que nous appelons l unité du Beausset,qui va de Marseille àtoulon, aaucœur de ses roches calcaires, karstiques, une source dont le débit annuel moyen est de 6m³ seconde, avec une variation de 3m³ seconde en fin d été à50m³ seconde en crue exceptionnel. Àtitre de comparaison, Fontaine-du-Vaucluse, la source karstique au plus fort débit de France, aune moyenne de 21m³, avec des variations de 4à100m³. La source de Port-Miou est donc la 5 e source de France après Fontaine-du-Vaucluse, la Touvre (Charente), le Loue (Doubs) et le Loiret. C est pour moi amplement suffisant pour alimenter l agglomération marseillaise. D ailleurs, en dehors du cas de Gémenos, qui capte dans ce réseau souterrain, Toulon est en partiealimentépar cette ressource. 2Comment avez-vous fait ces évaluations? Nous avons bénéficié de tous les travaux antérieurs, qui vont des premières plongées exploratoires faites par des spécialistes comme Marc Douchet ou Louis Potié, Claude Touloumdjian aux thèses de doctorat soutenues sur le thème en 2012 (1). Sur le terrain, nous avons effectué des opérations de traçage dans le bassin d alimentation souterrain, par exemple avec des colorants introduits dans le gouffre de Mauregard, àceyreste ou au Grand Conet (entre Cuges et Ceyreste). Et nous avons mis en place des sondes de mesure en continu sur les principales sources du réseau, notamment les sources sous-marines de la baie de Cassis, Port-Miou et Bestouan mais aussi Dardennes et Gapeau, côté Toulon. Nous parvenons ainsi au débit mais aussi àconnaître la durée de renouvellement de la ressource. Elle se fait en 10 jours, ce qui est plutôtrapide.cette ressource est exploitable. 3Mais comment utiliser cette eau saumâtre? Près de Cassis, les sources resteront salés. Il faut poursuivre l exploration en amont pour trouver un lieu de captage d eau potable. En protégeant ce réseau, on pourrait diversifier l alimentation actuelle. (1) L eau qui dort sous nos pieds Une image impressionnante de la rivière souterraine de Port-Miou, sur le barrage créé en 1977 pour réduire la remontée d eau de mer. L agglomération marseillaise pourrait utiliserun fleuve souterrain quiprend sa source dans la Sainte-Baume et se jette dans les calanques. Des études montrent que le débit est suffisant. "Ils agit de la cinquième source de Francepar son débit." BRUNO ARFIB, HYDROGÉOLOGUE LES 3 QUESTIONS àbrunoarfib, hydrogéologue, maître de conférences "Nos mesures montrent que cette ressource est exploitable" "Le débit àport-miou est de 6m³seconde,cette source suffirait àalimenter l agglomération marseillaise". / PHOTO DR. Il s agit d un réseau "karstique", c est-à-dire d un cours d eau souterrain qui coule dans des galeries au diamètre plus ou moins important au fil de son parcours et qui se jette dans la mer par deux "conduits" naturels d envergure, àport-miou et au Bestouan, à-6mètres et à-1 mètre sous le niveau de la Méditerranée. C est la particularité de ce fleuve inexploité :ses eaux douces se marient avec les eaux salées du fait de cette résurgence sous-marine. "Elle est effectivementsaumâtre assez loin en amont (à environ3 kmàl intérieur des terres), indique Laurent Cadilhac, expert en eaux souterraines de l agence Rhône Méditerranée Corse.Mais il suffit de repérer le bon point de captage, là où l eau, avec le débit considérable de la source, n est pas salée. L avenir de l eau potable dans la région se pose, avec l évolution démographique. Ce réseau, que l on appelle un aquifère et qui a intéressé chercheurs et aménageurs dès les années 1970, on en connaît désormais le potentiel mais son exploration doit continuer pour permettre un jour son exploitation raisonnée." D ailleurs, Gémenos, qui ne fait pas partie du nouveau contrat de l eau de Marseille Provence Métropole (qui doit associer la SEM et la SERAM sous réserve du vote de jeudi "Nousdevronsrepérer un point de captage où l eau n est plus salée." L. CADILHAC, AGENCE DE L EAU prochain) capte une partie de cette ressource souterraine par un forage à Coulin pour sa population (avec un prix à1,23 euros le mètre cube). Et le meilleur exemple d utilisation d un réseau karstique est sans doute Montpellier qui a installé une usine souterraine à 11 km au nord de Montpellier. "Alors qu auparavant, nous pompions et traitions l eau du bas Rhône, depuis 1982, nous utilisons les eaux du Lez qui coulent à-35 mètres sous la surface, dans ce bassin calcaire qui fait 300 km², / PHOTO BRUNO ARFIB-PROJET KARSTEAU indique Louis Pouget, vice-président PS de Montpellier Agglomération. Cette eau demande bien moins de traitement que celle du Rhône." La cité montpelliéraine et plusieurs communes périphériques sont ainsi alimentées, avec le m3 d eau à3,42 euros assainissement compris (contre 3,29 dans le nouveau contrat de la communauté urbaine marseillaise). La topographie du Languedoc est plus favorable car le réseau souterrain du Lez est isolé des remontées d eau de mer. Mais dans les calanques et jusqu à sa source, la rivière mystérieuse ne fascine pas que les plongeurs spéléos. Elle aété équipée dès les années 1970, notamment avec d étonnants barrages souterrains construits dans la galerie de Port-Miou pour réduire la salinité. Bien sûr, il faudra encore des recherches et des investissements pour utiliser l eau des calanques. Mais au pays de Manon des Sources, qui peut négliger ce trésor? Philippe LARUE Louis Potié, le pionnier Louis Potié, ancien cadre de la Société des Eaux de Marseille, (SEM) préside l association "Cassis, la rivière mystérieuse" (1). Il a mené les premières campagnes d exploration avec des plongeurs spéléos etmilite pour l utilisation de ce fleuve souterrain. Àminima pour la lutte anti-incendies. "Dans les années 1970, on pensait que Marseille compterait deux millions d habitants en Élus et spécialistes se sont intéressés àl eau des calanques. Il fallait remédier à la salinité de la ressource. C est pour cela qu un premier barrage en "chicane" aété créé en 1971 dans la galerie souterraine de Port-Miou dans le cadre d un accord entre le Bureau de recherche géologique et minière et la SEM. Puis un deuxième qui devait empêcher plus de remontée d eau salée en 1977, équipé d un puits de descente avec ascenseur. Mais la population n a pas grimpé aussi vite que prévue, l eau restait saumâtre en amont et l équipement a été mis en sommeil. Mais c est là, dans ces grandes galeries, que l on peut pomper facilement. En rénovant le barrage, on peut arriver àune eau dans la rivière à3gdesel par litre contre 35 pour l eau de mer. Certaines villes méditerranéennes (naguère Oran) utilisent une telle ressource et on peut dessaler." Pour lui, si on veut trouver un lieu de captage plus loin dans les terres, comme les plongeurs spéléos sont allés à leur limite, il faut un robot d exploration adapté. "Il doit pouvoir se diriger en milieu hostile, au milieu des stalactites. Cela peut intéresser l Agence de l eau ou autre. C est un budget de quelque euros." (1) L association a édité "Cassis et ses rivières". Voir aussi 16 MILLIARDSDE M³D EAU POTABLE Même si elle ne se présente sous la forme d un grand réservoir facilement accessible mais plutôt comme des ramifications dans le calcaire avec certaines galeries au faible diamètre, l eau souterraine de l unité géologique du Beausset dont les résurgences sont dans les calanques est une manne. Si l on considère la nappe qui remonte dans le massif de la Sainte-Baume jusqu à 500 mètres d altitude et descend jusqu à 2500 mètres de profondeur, nous détenons un fabuleux château d eau. Selon les calculs des hydrogéologues qui doivent être affinés, cela représente à minima quelque 16 milliards de m³ d eau douce et cela pourrait aller jusqu à 44 milliards de m³. De quoi étancher longtemps notre soif. Ph.L. Indiscrets Euroméditerranée, MPM, les vacances des élus mises à mal Avec le conseil d administration exceptionnel d Euroméditerranée programmé le 4 novembre, plusieurs élus avaient déjà été obligés de "reconfigurer" leurs vacances. L interruption vendredi du conseil communautaire de MPM aeulemême effet, àune échelle supérieure :le président PS Eugène Caselli ayant convoqué une nouvelle séance pour ce jeudi 31 octobre à 8 heures!157 élus doivent aménager leur agenda en urgence. "Certains ont d ores et déjà prévenu qu ils ne viendraient pas" constatait vendredi soir le président d un groupe politique. Ce qui risque de poser des problèmes de quorum, le minimum indispensable de conseillers présents pour que les 130 délibérations soient enfin votées! Et si le métro de demain roulait sans conducteur? La délibération devait être votée vendredi dernier mais le clash survenu après l incident entre le conseiller communautaire PS, Patrick Mennucci et les élus de la droite et du centre (La Provence du 26 octobre), la séance ne s est pas tenue pour faute de quorum non atteint. Aussi, c est jeudi prochain que sera évoquée l opération de renouvellement des rames de métro. Étude et assistance à maîtrise d ouvrage feront débat. MPM doit changer le matériel roulant du métro marseillais. Ce dernier, mis en service entre 1977 et 1984, est en fin de vie. Les pièces d origine sont de plus en plus difficiles à trouver et les techniciens ont du mal à réparer ce matériel obsolète. Des solutions sont envisagées comme la possibilité d utiliser un type de métro avec ou sans conducteur, dans l hypothèse d un métro automatique. Le métro de demain se déplacera-t-il àroulement fer ou pneu?il est également prévu l accessibilité des rames aux personnes àmobilité réduite, une climatisation (enfin!) et une vidéo protection. Des arbitrages seront faits en fonction du coût, évidemment. Pour l heure, la communauté urbaine devrait voter jeudi une autorisation de programme de 4,4 M hors taxe, échelonnée de 2014 à2016. Le métro de demain est en marche. Alors, avec ou sans conducteur euros contre le "Marseille bashing" Euroméditerranée vient de dégager euros pour un plan d action destiné à attirer des entreprises à Marseille. Une manière de contrebalancer "l image négative" de la ville diffusée par la presse nationale, comme l a expliqué lors d une réunion interne François Jalinot, le directeur de l établissement public. Il atoutefois souligné que la presse internationale reste toujours très positive "la ville de Marseille étant perçue d une façon très intéressante" en dehors de France. Plus rien ne va au parking du Vieux-Port Le parking Vieux-Port, situé à proximité de l Hôtel de Ville et de la place Bargemon, l un des plus fréquentés du centre-ville serait-il laissé àl abandon, ou presque?hier encore, les ascenseurs centraux étaient hors service, l une des deux caisses également. Quant à la borne d entrée, elle vous donne parfois des tickets qui sont "inutilisables",vous empêchant de payer. Voilà la seule bonne nouvelle. Mais avouez que pour les milliers de touristes en vacances, usagers de ce parking souterrain, cela ne fait pas très sérieux. Surtout lorsqu on doit monter cinq étages à pied. Comment font les handicapés, les personnes âgées... Mais qui gère vraiment ce parking?

4 Marseille Lundi 28 Octobre 2013 SAINT-CHARLES L ADN aurait confondu le violeur présumé Les premiers résultats des comparaisons ADN confirmeraient bien que l homme, âgé de 28 ans, interpellé vendredi soir, est bien l auteur de trois viols commis à proximité de la gare Saint-Charles (notre édition d hier). De source proche de l enquête, confiée à la sûreté départementale, on précise également que les victimes l ont reconnu lors d une parade d identification. Le suspect, décrit comme "un prédateur", aurait violé deux jeunes femmes âgées d une vingtaine d années et une troisième âgée de 50 ans, depuis la fin du mois de septembre. À chaque fois, il les a attaquées au petit matin, vers 6 h 30, à proximité de la gare Saint-Charles, dans les rues adjacentes. Sous la me- nace d une arme de poing ou d un couteau, il leur imposait des relations sexuelles. Une photo de son visage avait pu être capturée par une des caméras de vidéosurveillance de la Ville. Vendredi dernier, un agent municipal du centre de supervision urbain (CSU) a reconnu le visage du suspect sur une des caméras dans le secteur de la gare. Un important dispositif policier a immédiatement été mis en place, appuyé par celui de la police municipale. Le violeur présumé a tenté de prendre la fuite en voyant les forces de l ordre mais après quelques minutes de course-poursuite, il a été interpellé derrière la bibliothèque de l Alcazar. Il a été déféré au Parquet en début de soirée. Lætitia SARIROGLOU JUSTICE Prison ferme pour une agression à l hôpital Nord Le 9 septembre dernier, Sofiane Schili, 33 ans, avait été laissé libre, sous contrôle judiciaire, par le tribunal correctionnel qui avait été contraint de renvoyer le dossier afin de prévenir l ensemble des parties civiles (notre article du 10 septembre). Le prévenu s est bien représenté, vendredi dernier, devant ses juges, en présence de son avocat, Me Arié Goueta. Le 7 septembre, ce marchand ambulant du côté du Marché aux Puces avait semé la panique à l hôpital Nord, alors que se mettait en place, au même moment, le pacte national pour la sécurité à Marseille, en préfecture de Région. Agressé par deux hommes à moto qui lui avaient asséné de violents coups de casque pour lui voler sa marchandise, il avait été transporté par les marins-pompiers aux urgences de l hôpital Nord. Fou furieux, après deux heures d attente, qu on lui signifie qu il n avait rien de grave, il s en était pris vio- lemment au personnel. "Sur la radio, l interne n a rien vu et l échographie était occupée. On lui a alors dit de voir plus tard avec son médecin et on l a invité à repartir", explique son conseil. Avec 2,5 g d alcool dans le sang, Sofiane Schili n a pas vraiment les idées très claires L interne échappe de peu à un coup de pied en plein visage mais pas aux insultes ni aux menaces de mort. Comme les infirmiers présents d ailleurs. Échaudée par la séquestration sous la menace d une arme du 13 août précédent, la direction prévient immédiatement la police. "Vous travaillez pour euros par mois, bande de clochards", rapporte l avocate, en partie civile, des policiers, Me Gréco. L insulte de trop! Vendredi, les juges l ont condamné à 10 mois de prison dont 4 assortis du sursis avec une mise à l épreuve pendant 2 ans, ainsi qu une obligation de soins. L.S. "LaprisondeLuynescompte 230 détenus de trop" Frank Linares dirige le centre pénitentiaire depuis Il évoque lequotidien de l établissement qui compte plus de 900 détenus C est un univers qui a ses règles et son vocabulaire. Ses codes et ses impératifs. La détention. Frank Linares dirige, depuis un an et demi, la maison d arrêt d Aix-Luynes. Il a accepté de répondre aux questions de La Provence et d évoquer les projets, la gestion des détenus, le travail et les difficultés des surveillants, le portable... À commencer par la surpopulation, le défi quotidien. z La Provence : Luynes, ce sont 695 places en théorie. L effectif réel est bien supérieur. Comment gérez-vous cela? Frank Linares : "Notre effectif théorique est en effet de 695 places : 613 en maison d arrêt (MA), auxquelles il faut ajouter 82 places pour le quartier de semi-liberté et celui de peines aménagées. Or, aujourd hui, l effectif réel hébergé se monte à 906 détenus. Sans oublier la gestion de 196 personnes placées sous surveillance électronique (qui portent un bracelet, ndlr). z Le roulement est-il important? Le turn-over est énorme : 140 détenus sortent et rentrent en moyenne chaque mois. Soit un gros travail de gestion des arrivées et départs. Sans oublier ceux qui viennent comparaître devant la cour d assises d Aix, siège de cour d appel, et qui restent en moyenne trois semaines ici. z Comment se gère ce sureffectif? Il y a d abord un gros travail sur les arrivants, auxquels est réservé un quartier. Les interve- d autres établissements où les effectifs de détenus sont moindres. Nous développons aussi des actions au quotidien pour canaliser les détenus. Pour le directeur de cette prison, "malgré la surpopulation on tient bon". / PHOTO SOPHIE SPITÉRI nants - encadrement, partenaires médicaux et de l enseignement, Spip (service pénitentiaire d insertion et de probation), personnel... - rencontrent l arrivant. On vérifie son parcours, son statut, son expérience de la prison durant une semaine, dans un quartier spécifique qui s est vu reconduire son label "RPE", règles pénitentiaires européennes. Il s agit de déceler les difficultés, les troubles, afin de protéger le détenu, ses codétenus, le personnel et les partenaires... C est un outil majeur avec 30 places où passe chaque arrivant. Puis, les intervenants se réunissent en commission paritaire unique. Au besoin, nous mettons en place une collaboration voire des soins, pour un suivi et un encadrement. Le but, c est repérer et accompagner. z Comment agissez-vous en- "TARIF HEURES CREUSES" 40%* PARADIS Braquage dans un magasin de vêtements D ECONOMIES Système accumulation Samedi en fin de matinée, deux malfaiteurs ont fait irruption dans un magasin de vêtements, rue Paradis, Bianco E Nero. Sous la menace d une arme, ils se sont emparés du contenu de la caisse ainsi que de la montre du gérant. Les braqueurs ont pris la fuite sur un scooter. POSE EN 24H Chauffez moins cher! LES DOCKS Deux voleurs à la roulotte interpellés Depuis quelques jours, une série de vols dans les véhicules stationnés à proximité des Docks avait poussé les forces de l ordre à mettre en place un dispositif de surveillance aux abords du boulevard de Dunkerque (2e). Vendredi soir, les efforts ont payé. Des policiers de la brigade anticriminalité ont interpellé deux individus alors qu ils venaient de lancer un pavé dans la vitre d une Clio. LA JOLIETTE Fumée suspecte à l hôpital européen Le service de sécurité de l hôpital européen a prévenu hier matin, vers 9 h 30, les marins pompiers après avoir senti une odeur de fumée suspecte dans un local technique de l établissement. Arrivés avec d importants moyens, les secours ont constaté qu il s agissait d une fuite de compresseur avec une légère émanation de produits chimiques. Selon les marins pompiers, le faible taux de ces produits dans l air, d après leurs relevés, n impacterait ni la santé du personnel, ni celle des patients, d autant que les fumées se sont propagées aux locaux techniques adjacents uniquement. Un véhicule d assistance aux victimes ainsi qu un véhicule de réanimation ont néanmoins été laissés sur place pour plus de précautions ROUCAS BLANC Deux élèves policiers arrêtent un voleur Ils sont directement passés de la pratique à la théorie! Dans la nuit de samedi à dimanche, rue du Vallon de l Oriol (7e), deux élèves gardiens de la paix à l école de Nîmes sont tombés nez à nez avec un individu accroupi à côté d une Audi A3, dont une des vitres était cassée. Alors qu ils s approchaient de lui, l homme a pris la fuite malgré les injonctions des deux futurs policiers. Au bout de plus de 500 mètres, l homme a pu être interpellé. Les policiers ont retrouvé un sac sur lui, a priori volé dans l Audi. Âgé de 45 ans et habitant Nice, il a été déféré au Parquet dans l après-midi pour "tentative de vol à la roulotte". suite? Majoritairement, ils sont deux, voire trois avec un matelas au sol. À ce jour, on recense 71 matelas. Mais qui dit matelas dit promiscuité, voire tensions, donc on s emploie à éviter ces situations. Cela nécessite un gros travail d équité pour optimiser la gestion des cellules. Sachant qu on ne gèle pas une cellule et qu on doit intégrer nombre de critères comme le tabac. Un autre principe est de respecter la séparation entre prévenus et condamnés. Il arrive aussi parfois que des détenus soient seuls en cellule. Ou que d autres ne veuillent pas être seuls. Il faut gérer tout ça. z Cette surpopulation entraîne-t-elle une recrudescence d incidents? Nous ne déplorons pas plus d incidents ni d agressions sur nos personnels que dans CHAUFFAGE ELECTRIQUE *économies réalisées par rapport au tarif "heurespleines" 4 MARSEILLE ESPACE JULIEN SAM. 30 NOVEMBRE 20h30 RENSEIGNEMENTS & RÉSERVATIONS : FNAC/CARREFOUR/NUGGETS/ GEANT/HYPER/SUPER U/France BILLET * AUCHAN/VIRGIN/LECLERC/ GALERIE LAFAYETTE/CORA/ CULTURA * Consultez notre site : z Par exemple, que peut faire un détenu? Il peut aller à l école. Avec une équipe de l Éducation Nationale qui s adapte à la surpopulation, en augmentant son volume d horaires. 70 détenus travaillent dans les ateliers même si la crise ne frappe pas qu à l extérieur. Le travail est délégué à un partenaire privé ; dans les ateliers, les détenus font des travaux de façonnage, assemblage, courrier. Il faut ajouter à cela les 130 détenus qui travaillent pour notre service général : cuisine, cantine, buanderie, nettoyage... En plus du travail, il y a la formation professionnelle. Ici, on peut apprendre un métier! La pâtisserie, par exemple. On peut aussi faire du sport, aller au parloir, lire (la bibliothèque est en libre accès), peindre, aller aux points d accès aux droits, rencontrer les partenaires de l établissement comme l Aumônerie. z On parle souvent du portable... Soyons honnêtes : si on en trouve, c est qu il y en a. Les portables sont de plus en plus petits et donc, indétectables. Quant aux stups, ils peuvent même les ingérer. Mais on n est pas sans agir : la drogue en prison, c est reproduire la délinquance, le caïdat...". Propos recueillis par Sèverine PARDINI

5 HUMANITAIRE Centrale démarre son projet en Fanfare Lundi 28 Octobre2013 Marseille 5 Marc Becker:"On ne va pas tourner autour du pot..." Le patron de la santé mutualiste évoque l avenir d une institution fragile La fanfare decentrale Marseille alancé son tour dumonde solidaire et musical cesamedi sur la place Bargemon / PH.C.T. Ringard la fanfare?âgés de 21 à24ans, les 13 élèves-ingénieurs et musiciens de l École Centrale de Marseille qui en forment une vous prouveront le contraire. Ce samedi, c estdela place Bargemon (2 e )qu ils ont fait résonner euphoniums, saxophones, trombone, soubassophone, grosse caisse et trompettes pour faire décoller leur "Odyssound" en beauté. L Ithaque visée par cette association fondée àl été 2012? "Une chance d offrir à des enfants défavorisés un accès àl éducation" CAMILLE, ÉTUDIANTE Une action solidaire de six mois -dejanvier àjuin àtravers quatre pays émergents d Asie et d Amérique du Sud (Cambodge, Thaïlande, Pérou et Chili) en lien avec des ONG locales d aide àl enfance. Sur place, ils prévoient d animer des ateliersludiquespour quelques-uns des 90 millions d enfants des rues de ces deux continents. Au programme: cinq semaines d activités d éveilàla culturepar pays entrerythme,chantetdansepour leur permettre de développer leur créativité artistique etde monterunspectacle. Un projet au coût global de ,financé aux deux tiers par les élèves eux-mêmes. "Les futurs Centraliens prennent souvent leur année de césure pour gagner des sous;nous enavions assez de ne penser qu à nous. Cet "Odyssound" nous acertes permis d acquérir des compétences managériales, mais est surtout une chance d offrir àdes enfants plusque défavorisésunaccèsalternatif àl éducation, explique Camille Breuil, saprésidente. Mais avant son départ,le 10 janvier, la fanfaredecentrale Marseille est décidée àfaire coup double et àmettre sur pied une grande première pourleurécole, qui vient de fêter ses 20 ans. Avec unblog pour plateforme d échange, elle s est fixée pour horizon d établir d ici fin décembre une correspondance faite devidéos, chansons et dessinsentredes petits Marseillais en CE2 oucm1 des écoles Kléber (3 e ), Maurice Korsec (1 er )et Sacré-Coeur au Roucas Blanc (7 e ), et ceuxqu elle croisera, respectivement au Cambodge, en ThaïlandeetauPérou. Enfin,une fresque entamée à Marseille sera complétée au fil de leur voyage par tous les enfants qu elle s apprête à rencontrer. Cédric TORRÈS Plus d infos :www.odyssound.org Une première pour Centrale Marseille Les Centraliens ont l obligation de partir àl étranger durant leur cursus. Ils peuvent y consacrer leur année de césure autorisée au sein du réseau "Fanfares Sans Frontières" depuis Le 1 er projet dans ce cadre fut "Globe Note", avec une fanfare partie de Centrale Lille. Mais "Odyssound" constitue une grande première pour l École marseillaise sise dans le technopôle de Château-Gombert (13 e ). Pour Centrale aussi qui n avait jamais vu ses élèves établir un tel projet de mise en correspondance d écoliers français avec d autres, à l étranger. C est d ailleurs un Centralien né à Plan-de-Cuques, Clément Mombereau, qui a soufflé l idée aux 13 Marseillais. Membre de la 2 e fanfare formée àparis en 2009, "Octopus", il acontribué àfaire de celle de Centrale Marseille la 5 e àprofiter de ce dispositif mêlant formation à la gestion de projets et découverte du monde. MUNICIPALES questions sur le vélo pour les candidats Ils ont 13 questions. 13 interrogations pour savoir ce que l on veut faire de la petite reine àmarseille. Et ils comptent bien les poser..."notre idée est de présenter un questionnaire destiné aux candidats àlamairie de Marseille. Nous l envoyons à tous les partis politiques", explique Benjamin Clasen à la tête du collectif Vélos en Ville. Au menu par exemple:"êtes vous d accord avec les 82% des lecteurs de la Provence qui estiment que Marseille ne dispose pas d un réseau de pistes cyclables suffisant?" ou "Pensez-vous que la majorité des couloirs de bus RTM devraient être accessibles aux cyclistes? ". Suivent quelques questions sur la biographie cycliste du candidat et un petit vrai-faux très ludique..."ce questionnaire n a pas de valeur juridique. Mais c est un point de départ d une réflexion citoyenne avec aussi un projet de table ronde. C est aussi ce que l on peut espérer du futur maire...".à suivre! A.W. Sauvé in extremis de la liquidation par le Tribunal de Grande Instance, le Conseil de la Mutualité vient également de changer de direction, avec la nomination de Marc Becker en lieu et place de Sandra Allais, qui s est lancée en politique en rejoignant Karim Zéribi (EE-LV). Homme d action plus que de communication, le nouveau président a toutefois accepté de prendre la parole en cette matinée de transformation du centre de santé Paul Paret en Maison Régionale de la Santé. Une labellisation qui n a rien d anodine... z Vous venez de prendre la tête d une institution qui afrôlé la disparition. N avez-vous pas hésité devant l extrême difficulté de la tâche? Sincèrement, je vous répondrais qu il faut être fou pour penser que c est une mission facile!mais j ai de la volonté. Et un chemin tout tracé :dans la continuité du plan de redressement approuvé par le Tribunal de Grande Instance. C est la seule option possible. Celle qui nous permettra de moderniser l activité et de continuer àoffrir dessoins de qualités àtous, mutualistesoupas... z Peut-on considérer, aujourd hui, que le Grand conseil de la Mutualité est tiré d affaire? Non, on ne peut pas dire ça... La route est encore longue. Je vous rappellerais que le plan validé par le TGI court sur 10 ans. C est un sursis là ong terme, avec des contraintes. Pour définitivement s en sortir, nous devons absolument développer la proximité avec les pouvoirs publics. Je parle là d un soutien clair et concret de leur part. Pas de doute, le quartier Saint-Lazare est en pleine mutation. Où que l on regarde il ya un chantier en cours ou une réalisation tout juste terminée. Immeubles d habitation, école de management Le dernier îlot de résistance dans ce monde de modernitéest la Bourse du Travail située boulevard Nedelec, propriété de la Ville de Marseille. Elle abrite depuis 1947 l union départementale CGT ainsi que, plus récemment, une partie des syndicats de la FSU (fédération des syndicats unifiés). Baptisée du nom de Benoît Frachon, secrétaire général de la CGT en 1945 et l un des principaux artisans de la scission de 1947 qui adonné naissance àforce Ouvrière, cet imposant bâtiment date de 1936 est signé Eugène Sénès, concepteur du grand escalier de la gare Saint-Charles. Son architecture massive, avec en façade, deux fresques représentant "le docker" de Louis Botinelly et "le conducteur de tracteur" de Raymond Servian relève àlafois du réalisme soviétique et de l architecture mussolinienne. Dans une note de synthèse du service municipal d urbanisme et d aménagement durable il est précisé que "bien qu offrant une localisation idéale en terme z Àpeine nommé, vous avez déjà dû affronter un premier mouvement des salariés, qui protestaient contre un abaissement de leurs acquis sociaux. C est une entame délicate... On ne va pas tourner autour du pot :ces mesures étaient prévues par le plan, approuvées par les salariés... Ceci dit, après avoir fait le tour des syndicats, et rencontré nos professionnels, j ai saisi l ampleur de la crispation sur ces questions. On a donc décidé de reporter cette discussion de six mois, histoire d écouter tous les points de vue... Ensuite, chacun fera des concessions. Je ne doute pas de la bonne volonté de mes interlocuteurs. "Le CG13 et la Région nous soutiennent. En revanche, on attend toujours que l État tienneses promesses" z Après le départ de plusieurs médecins, on a constaté une pénurie de généralistes dans plusieurs centres de santé. Où en est-on du recrutement qui avait été promis? Nous avons reconstitué àplus de 70% l offre initiale. Certes, je vous l accorde, quelques sites affichent encore du retard. Je dirais qu il nous reste quatre ou cinq généralistes à recruter... z Est-ce que la fréquentation de vos structures, qui était en baisse, s est redressée? D une manière générale, d abord, il faut rappeler que le Grand Conseil n est pas seul d accessibilité et dessertes par les transports collectifs, ces locaux sont mal adaptés àrecevoir du public et des rassemblements parfois importants" L immeuble, toujours selon cette note de synthèse, ne répondrait plus aux normes techniques et réglementaires, il a reçu un avis défavorable de la commission de sécurité depuis Alors quid de son devenir? Va-t-il être réhabilité? Àl occasion, de l inauguration de la Maison Régionale de santé, Marck Becker monte au filet. / PHOTO VALÉRIE VREL dans ce cas. Il traverse les mêmes difficultés que l ensemble des structures économiques et sociales du pays. Ceci, force est de constater que partout où l on ainvesti, par exemple en achetant des appareils médicaux modernes, l activité est montée en puissance. Mais pour appliquer cette politique ambitieuse, nous avons besoin de moyens et d être véritablement soutenus par les institutions, c est déjà le cas du Conseil Général et du Conseil régional... On ne peut pas en dire autant de l État, dont on attend toujours qu il tienne ses promesses. Nous sommes tentés de répondre par la négative car il est écrit noir sur blanc "sa mise aux normes nécessiterait des travaux lourds, techniquement difficiles voire impossible àréaliser". En conclusion, le principe du relogement des syndicats est acté par la Ville dans la mesure où l investissement nécessaire pour la réhabilitation serait "incontestablement coûteux pour z La transformation du centre Paret en Maison de Santé, soutenu financièrement par la Région, va dans le bon sens... Oui, d autant plus que sur nos 11 centres 7 sont désormais labellisés. C est un bol d air financièrement, je ne vous le cache pas. Et ça veut en tout cas dire que chacuna pris conscience que la santé mutualiste, qui offre des soins àmoindre coût à personnes dans le département, remplit une véritable mission de santé publique. Je d irais presque enfin.... Propos recueillis par L.D A SOCIAL Le syndicat CGT pourrait perdre sa Bourse du Travail pour cause d insécurité Comme voisin mitoyen, les syndicats ont la nouvelle école de management.ledébut delafin? / PHOTO BERNADETTE SPAGNOLI une solution, in fine, non optimale". Ce constat s appuie sur des études de faisabilité déjà réalisées par la direction de l Architecture. Du côté de la CGT on est dans une sorte de déni. Pourtant une réunion s est tenue, fin juillet, avec les services de la Ville, qui ont demandé à l organisation de leur transmettre "un cahier des charges" sorte d inventaire de ses besoins en matière de locaux et de personne afin de trouver un site adéquat. Le syndicat estime que "rien n est encore fait"... "Pour le moment rien n est fait,çapeut durer des années.à la ville de trouver des conditions convenables de relogement, nous dirons si ça nous convient ou pas mais je le répète, rien n est fait" dit Thierry Pettavino secrétaire départemental dela CGT. Comme la place Jules-Guesde ou les abords de la gare Saint-Charles, leboulevard Nedelec est en pleine mutation,étantinscrit dans lepérimètre d Euroméditerranée. Il yafortàparier que la bourse du Travail Benoît Frachon est vouée à disparaître pour ne pas jurer dansson nouvel environnement de béton. Affaire à suivre. Bernadette SPAGNOLI

6 Lundi 28 Octobre DROIT DE SUITE Marseille "L accès au droit par les jeunes pour les jeunes" Le rappel C était il y aenviron un an. À l initiative de l ancien président du tribunal de grande instance de Marseille, François Pion, 227 élèves de cinq lycées des quartiers Nord de Marseille (Artaud, Diderot, La Floride, Hugo et La Calade) étaient retenus pour une expérience aussi inédite qu originale : rendre le cadre juridique plus accessible à la jeunesse en mariant le juridique avec l artistique. "N oublions pas que nos jeunes seront les adultes de demain", relevait François Pion avant que ne débute cette opération baptisée "L accès au droit par les jeunes pour les jeunes", qui aaufinal été un succès total. Plus de 1000 lycéens s étaient donné rendez-vous en avril pour la journée de rendu avant que les acteurs d un jour ne soient conviés en guise de remerciement à Paris au mois de juin. Cerise sur le gâteau, ce projet mené de AàZaété récompensé le 30 septembre par la Garde des Sceaux. Les élèves d Artaud ont gardé le souvenir d un moment privilégié de cette action. / PHOTO F.M. "Lessupports vont êtreréutilisés.ils ouvrent un chemin." Un projet qui n a pas de suite n a pas d intérêt". Nouvellement nommé en remplacement de François Pion, le nouveau président du Tribunal de grande instance (TGI) de Marseille, Jean-Michel Malatrasi, n a pas mis bien longtemps àcomprendre la perspicacité de "L accès au droit par les jeunes pour les jeunes", une action qu il entend accompagner dans le temps en appuyant l action du Conseil départemental d accès au droit (CDAD) des Bouches-du-Rhône dont il préside aussi la destinée. Il faut dire que les retombéesdece méticuleux travail auquel s est associé le barreau de Marseille l ont immédiatement mis dans l ambiance puisqu il était du voyage àparis, le 30 septembre dernier, pour recevoir le Prix spécial Initiative Justice du Garde des Sceaux, des mains de Christiane Taubira elle-même. Laquelle a notamment souligné le fait qu elle"adhère totalement àceprojet". De retour à Marseille, le président aconvié tous les acteurs du dossier, les comédiens de l association des Têtes de l art, les élèves avocates Lise Pacreau et Alice Cabrera, les chefs des établissements concernés, des professeurs et bien entendu toute l équipe du CDAD dont Moment de fierté pour l équipe du Conseil départemental d accès au Droit le 30 septembre dernier, en compagnie de la Garde des Sceaux qui a remis au président du TGI (à d) le prix spécial Initiative Justice./ PHOTO MJ/DICOM/C.MONTAGNÉ les locaux jouxtent son bureau. Objectif :remercier, recueillir les impressions et dégager de nouvelles pistes d avenir. Si "l action positive a eu un certain retentissement" selon les proviseurs qui ont "changé leur regard", "dépassé les espérances" des élèves avocates, "enthousiasmé" lebarreau et convaincu les artistes dont le responsable a remarqué que "la transversalité de l action devrait être transférée plus souvent", il reste maintenant à définir les contours du rebond. En clair, que faire des contenus vidéo qui ont été réalisés dans 4des 12 ateliers mis en place àl hôtel de Région le 8 avril?"les supports vont être réutilisés. Ils ouvrent un chemin", apromis le président du TGI, dans la droite ligne de ce qu avait envisagé François Pion. Pierre angulaire de "L accès au droit par les jeunes pour les jeunes", la secrétaire générale du CDAD,Claire Sarode, aéga- lementdéveloppé des idées pour la suite : "Nous ambitionnons d utiliser ces vidéos dans les lycées à l échelle départementale. Mais cela va forcément prendre un peu de temps. Nous commencerons d abord de manière ponctuelle dans les 5établissements qui étaient concernés au départ. Nous avons passé une convention avec une étudiante de Sciences po et une assistante de justice qui découvrent les supports avant de créer un programme d interventions. L Accès au droit des enfantset des jeunes (Adej) avec qui nous sommes proches utilisera aussi ces supports". De bon augure pour toutes les formes juridiques de la Justice que les jeunes dans leur ensemble résument trop souventàl aspectpénal. Franck MEYNIAL COMMUNIQUE Le Centre de recherche du CEA Cadarachevous informe : Vous travaillez dans le domaine desbioénergies? Vous êtes intéresséparles recherchessurles poten alités des microalgues? Qu ellessoient employéesdansl agroalimentaire,lachimie verte, l environnement, ou encore dans l u lisa on pour la fabrica on de biocarburants, par cipez aux ateliers dédiésàce ebiomasse ditede3 ème généra on en vous inscrivantaux : RENCONTRESCEA-INDUSTRIESEN REGION PACA N 4:lesMICROALGUES Des ventes privées 64 enseignes locales Tous les jours Des offres avantageuses Elles aurontlieuàl Ecole des MinesdeGARDANNE, Vendredi 8Novembre2013 de 8h30 à14h30. Le nombre de places étantlimité, INSCRIVEZVOUS par mail : Toutes les infos sur le site : Industriels, chefs d entreprises PME, PMI, ETI, et GrandsComptes, ne manquez pas cet évènement qui vous perme ra d échanger,de connaitre les dernières innova ons dans le domaine des microalgues, de prendre des contacts BtoB, et d être au fait de l actualité! RENCONTRES CEA -INDUSTRIES EN REGION PACA POUR L INNOVATION ET LE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE Inscrivez-vous!! ccimp.com Date Datelimite d inscrip on on :: mardi 5novembre PROGRAMME : Les MICROALGUES N 4 Agroalimentaire Biocarburant Chimie Verte Cosmétique... Séance plénière :«Les microalgues au CEA Recherche et applica ons Etat des lieux, stratégieet enjeuxà long terme» Ateliersdédiés aux applica ons des microalgues sur les marchés existantsetles marchés en devenir Contacts BtoB Enunclic, mon ciné, mes chaussures, mes soins debeauté... àprixréduits EXISTE EN VERSION MOBILE Àchaqueinstant vous pouvez bénéficier de nombreuses réductions personnalisées et utilisables immédiatement dans vos enseignes favorites. Rien de plus simple! Téléchargez votre coupon à partir de votre smartphone ou de votre ordinateur et présentez-le à la caisse lors de votre achat. Achetez mieux et moins cher c est désormais possible sur Mes promos en ville en partenariat avec

7 210324

8 Lundi 28 Octobre ALLEZ-Y TOUSSAINT l Paroisse de la Major. Jeudi 31 octobre:18h,messe à l église des Accoules. Vendredi 1 novembre: 10h 30, messe à l église Saint-Laurent(pas de messe à la cathédrale). Samedi 2 novembre:jour de prière pour les défunts. 9h, messe à la cathédrale pour les évêques, prêtres et diacres défunts. 18h,messe à l église des Accoules. Dimanche 3 novembre, à 10h 30, messe à Saint-Laurent. COURSDEDESSIN ET PEINTUREl Michelet. Josette Mer, dans son atelier au bd. Michelet pendant de nombreusesannées, se déplace maintenant à domicile pour prodiguer son savoir, donner des idées, conseiller pour la décoration d'appartement en fonction d'un sujet personnel,etaccompagner dans leur travail les personnes désirant avancer et exposer. Elle dispense également son enseignement à des débutants.prix très étudiés. Renseignements au u ou au u Mail : SALSA, ZUMBA l Endoume/Bompard. La Maison pour tous propose des cours de hip-hop, break danse, classique, modern jazz, zumba, salsa, comédie musicale, ateliers de théâtre, atelier de graff, vocal, gym-stretch mais aussi de yoga et de piano Pour enfants, adolescents et adultes. Le Bompard Maison Pour Tous d Endoume, 7, boulevard Marius Thomas Marseille, u l 2e et 3e arrondissements. La mairie des 2 e et 3 e et l association Plus belle sera la vie organisent des cours de zumba chaque samedi matin de 11h à12hau tarif de 20 par mois. / PHOTO S.SP. Renseignements et réservations au CAL du Refuge, 25, rue du Refuge (2e), u EXPOSITION l Vieux-Port. Betty Savastano expose ses toiles à la Société nautique. C'est à Marseille dans le pittoresque quartier du vallon des Auffes dont le panorama est une source inépuisable d inspiration,que vit et peint Betty Savastano. Passionnée par la technique et la couleur, entre réalisme et imaginaire ses huiles sur toiles traitées en glacis sont lumineuses et chatoyantes. Dans l intimité de son atelier baigné de lumière, les sujets se succèdent avec bonheur, le goût prononcé de Betty pour l'éclectisme et ses recherches picturales l entraine vers des oeuvres étonnantes traduisant sa sensibilité. Goélettes, barques marseillaises, gondoles voguent sur les murs de la Société nautique et sont àadmirer jusqu au 4novembre, 23, Quai de Rive Neuve. HALLOWEEN l Saint-Giniez. Jeudi 31 octobre, à l'occasion de la fête d'halloween, la résidence de retraite la Renaissance - Orpea (17 bd Pèbre, 8 e )ouvre ses portes aux enfants et familles pour partager une après-midi conviviale sur la thématique d'halloween. Entrée libre et ouvert à tous. Au programme : 15h, contes d'halloween avec l'association Paroles et Merveilles. 16h,goûter partagé et distribution de bonbons. Les enfants sont invités à se déguiser. l Chave-Blancarde. Le CIQ, avec la mairie des 4e-5e arrondissements, fête Halloween le mercredi 30 octobre. Rendez vous à 14h30 sur le parvis de la gare de la blancarde. Les enfants devront être déguisés et maquillés pour défiler sur le bd Chave. Un gouter sera offert au CIQ. Renseignements u l Plan-de-Cuques. La commune sera en fête ce jeudi 31 octobre pour célébrer Halloween. L avenue Frédéric Chevillon sera fermée pour cette occasion de 15h à 18h. Diverses animations s y dérouleront:groupes musicaux (rock, celtes...) animations de rues (échasseurs, cracheurs de feu..) distribution de friandises, jeux pour enfant... La population est invitée à venir participer à ce grand rassemblement original, déguisée ou pas. THÉÂTRE l Sainte-Marguerite. Au programme de l Ateliers des arts de Sainte Marguerite: mardi 29 octobre, 15h "L'Escargot sur la Balançoire" par la Compagnie du Funambule (théâtre d'ombre et marionnettes) àpartir de 4ans ;jeudi 31 octobre, 20h30 "C'est bon, alors j'irai en enfer.."d'après Mark Twain, par la Compagnie Peanuts (théâtre et vidéo) àpartir de 9ans. Réservations: u Atelier des Arts de Ste Marguerite 133 bd de Ste Marguerite Marseille RÉUNIONS Vallon Jourdan. Le CIQ Vallon Jourdan, dont le périmètre est délimité par la rue Pascal, la rue Candolle, le chemin du Roucas-Blanc, la rue Vendôme, la rue Félicité, le boulevard Dellepiane, le Vallon Jourdan, le boulevard Marius Thomas, la rue d'endoume et la rue du Vieux chemin d'endoume,vous informe qu'il assure une permanence tous les deuxièmes mardis du mois, de 18h à19h30, àlamaison de Quartier, 12 rue des Lices (13007). l Mazargues. La réunion mensuelle du CIQ se déroulera le lundi 4novembre, à 18h à la Maison de Quartier de Mazargues,1Bd Dallest (9 e ). LOTO l Septèmes-les-Vallons. Dimanche 3novembre à 15h, les amateurs de loto ont rendez-vous à la salle Fernand Ros pour un super loto organisé par l association Action Solidarité Lambaye (2aSL). De nombreux lots sont àgagner, TV écran plat 46 cm, appareil photo numérique, set raclette, multi cuiseur électrique, appareil àsmoothie, soda stream... 6 le carton, les 3pour 15.Buvette sur place. Lepaysage paraît fantomatique. Pourtant les lieux ont bel et bienfonctionné pendantdes décennies. Le site de Teufelsberg,àBerlin, envoûte littéralement le visiteur qui cherche àpénétrer un espace condamné àjamais. Plusieurs couchesd histoire ysont enterrées. Marie Sommer abaladé son boîtier 6x6 sur cette colline artificielle qui cache dans ses bas-fond l'université des officiers nazis, et en surface, un bâtiment d'espionnage américain d'avant la chute du mur. Sa balade photographique se poursuit plus au large, à Ruegen, uneîle de la merbaltique, qui oscille entre le sublime des paysages du romantisme allemand et le lieu de villégiature des jeunes aryens. "Je m attarde, dit-elle, sur ces lieux de passage qui ont une valeur historique. C est une tentative de restitution de leur atmosphère ambiguë". Ce travail lui avalu de remporter leconcours du festival de photographie contemporaine de Maison Blanche.Née à Paris il y a 29 ans,marie Sommer a grandiàlambesc, avant d'intégrerl'école nationale supérieure desarts décoratifs dansla capitale et l'école supérieure de photo d'arles. "Ce prix nerécompense pas seulement un travaildephotographe mais un vraiprojet d artiste",asouligné Jean Louis Connan, directeur artistique etpédagogique de l'esadmm qui présidait le jury. Son travail ainsi que celui des quatre autres lauréates Anke Schuettler, Lisa Sudhibhasilp, Marine Lanier et Randa Mirza, est présenté au public à Maison Blanchejusqu au8novembre. Mettre en lumière de jeunes SAINTE-MARGUERITE La photo contemporaine fait son festival àmaison Blanche La maison de retraite médicalisée Korian Mistral a ouvert ses portes la semaine dernière pour informer parents et visiteurs des résidents sur l originalité des prestations offertes. "Bien vieillir et continuer d aspirer au bonheur", c est le credo de Catherine Dewulf, directrice de l établissement. Dans le cadre d un coaching en développement personnel, des "outils thérapeutiques" aident àtrouver une solution appropriée àchaque cas particulier, en liaison avec les soignants et la prescription médicale. L art thérapie Marseille Promouvoir des artistes dont le seul défaut est d être jeunes Résidents,parents et personnelsautour du "BaoPao". / PHOTO RO.D. SAINT-JÉRÔME Lisa Sudhibhasilp, Marie SommeretMarineLanier, trois des cinq primées à ce festivaldemaisonblanche. / PHOTOSCMS Quand l art et les animaux aident à bien vieillir (danse, sculpture, peinture et musique), "permet decorréler la discipline qui correspond le mieux ou qui intéresse le plus le résident, pour une contribution àl objectif médical prescrit".ainsi, pour la musique, avec le "Bao Pao", instrument spécialement adapté, les patients interprètent des morceaux de musique en jouant avec une baguette sur un faisceau laser. La zoothérapie, autour d animaux domestiques, àpour but de "renforcer le sentiment d utilité et de l estime de soi". Dans le même esprit, l établissement programme périodiquement des journées "tables d hôtes" qui permettent aux invités "de faire connaissance avec l établissement. Ce sont souvent des parents, aidants de personnes dépendantes, désorientées ou atteintes de la maladie d Alzheimer, qui viennent se renseigner sur les conditions d admission en séjours de courtes durées". Pour ces derniers l établissement dispose d un secteur protégé, le Cantou (Centre d Activités Naturelles Tirées d Occupations Utiles), mais à ce rétro-acronyme, la directrice préfère la signification occitane d origine, "le coin du feu" ou "le chez soi". RO.D. artistesinternationaux etles exposer aux côtés de photographes de renom,qui ont marqué l'histoire de la photo contemporaine, c'est le pari decefestival organisé depuis 3ans en mairie du 5 e secteur, en partenariat avecl'association les Asso(s) et l'école supérieure d'art et de design Marseille-Méditerranée (ESADMM). Député maire UMP dusecteur,guy Teissier, a insisté lors decette 3 e édition du festival "surlepartage et la transmission des savoirsauprès d'unlargepublic que permetce festival qui fait entrer la photo contemporainedans unemairie de secteur. On s efforce de promouvoir des artistes dont le seul défaut est d être encore jeunes c est important àl époque où l art est malmené". Cette année, le festival labellisé Marseille Capitaledelacultu- re 2013 propose 4 expositions. ÀMaison Blanche, en collaboration avec lefrac Aquitaine, est exposé l'un des clichés de RobertFrank, célèbrephotographe, dont on peut voir le travail jusqu'au 4novembre àl'espace culture. Des ateliers photo sont également proposés àmaison Blanche aux adultes et enfants par le Garage Photographie. Parailleurs le lauréatdel'édition précédente, Andres Donadio, montrera son travail actuel *supplémentgratuit offert avec votrequotidienlaprovence. Ne peut êtrevenduséparément Un supplément de réalisé par EUROSUD N 09 SUCCESSION DEUIL DÉMARCHES inédit à la Straat galerie, du 21 novembre au 21 décembre. Dernier temps fort dufestival,une expositionenrichiedes lauréats 2013 aura lieu à la galerie Mad (galerie de l'esadmm) du9 janvier au 8 février 2014 où chaque photographe aura un espacedédiépour s'exprimer. CorinneMATIAS Jusqu'au 8 novembre, à Maison Blanche, 150 bd PaulClaudel (9 e )Entréelibre du lundiau samedi, de 10h à18h. Retrouvez MARDI29OCTOBRE avec votre quotidien* LE SUPPLÉMENT CONSEIL AUXFAMILLES AIDE À LA PERSONNE

9 Marseille Lundi 28 Octobre SAINT-LOUP l Jeannine et Roger fêtent leurs noces de diamant. C est l histoire de deux natifs de Reims qui se sont rencontrés jeunes adultes, à Marseille, à la plage nommée le mauvais pas. À partir de cet endroit qui n augurait rien de bon, Jeannine et Roger Cusimano ne se sont plus quittés.mariés en octobre 1952,ils viennent juste de célébrer, leurs noces de diamant au restaurant l Olivero, à la Penne sur Huveaune. "Cet anniversaire de mariage aurait dû être fêté il yadéjà quelques mois. Mais mes parents ont eu un grave accident de la route, aussi, après une longue convalescence de mon père, nous sommes très heureux, enfin, d'être tous réunis pour ces 60 ans de mariage" précise Régine, la seule fille de Jeannine et Roger qui ont aussi cinq autres garçons, Marc, Patrick, Francis, Didier, et Laurent. Dix petits-enfants et cinq arrières petits-enfants ; Louise, Lyséa, Rose, Manon et le petit dernier Gabriel, 22 mois, complètent la famille dont une cinquantaine de membres étaient présents. / PHOTO GI.B l Le petit train embarque les seniors de Château-Gombert. C'est Paola, l'animatrice dynamique de la maison de retraite Le Domaine de Fonfrède àchâteau-gombert (13 e )qui aeul'idée de proposer une opération culturelle àtous les séniors de Château-Gombert. L'objectif était de rendre accessible au plus grand nombre une visite organisée du nouveau Vieux-Port, du quartier du Panier et de pouvoir s'extasier devant labeauté du Mucem et du Fort Saint-Jean.Lepetit train est venu prendre les résidents de la maison de retraite et les adhérents du club sénior del'entraide de Château-Gombert animé par Geneviève Tranchida,sur le parvis du Domaine de Fonfrède. Les 55 occupants sont partis pour leur périple et 1h30 plus tard, les séniors ont pu se dégourdir les jambes devant le Mucem, raconter de nombreuses anecdotessur les quartiers... il ne manquait que le pont transbordeur du temps deleur jeunesse. / PHOTO J.-C.K. Sortir du monde salarial pour créer sapropre activité et avoir un statut indépendantest aujourd'hui possible et séduit de plus enplus de personnes. Être son propre patron permet d'avoir un certain nombre d'avantagesnon négligeables. Mais avec les aspects positifs viennent aussi les points négatifs, comme la solitudeetlapertedecontact social. Alors pour contrecarrer cela, certains ont eul'idée de créer des structures de coworking. C'est le cas d'alessandra Morandi, chargéededéveloppement au sein de l'association "Avec",qui acréé la Ruche Marseille (composée delaruche coworking et d'une micro-crèche). L'objectif de cette structure (située 28 bd National, 1 e )est de proposer des espaces de travail tout équipés (connection internet, imprimante,fax, scan, salle de réunion et d'attente et une cuisine). Ainsi toute personne avec unstatut d'indépendantetayantbesoin de socialisation peut venir travaillerdans ce lieu chaleureux, aux couleurs vives et à l'ambiance familiale. Trois options sont possibles etchacun peut ytrouver son compte. L'option "résident" permet defixer àl'année son activité dans les locaux de la Ruche, l'option "semi-nomade" donne la liberté àchacun SAINT-CHARLES Le "coworking", une solution de travail pour sortir de l'isolement "Onfonctionne ensemble même si on n est pas une équipe." CLÉMENTINE THIERRY, ENERCOOP Lorsdel'inauguration vendredi soir,les co-workeurs ont été ravis de présenter leur lieu de travail qu'ils affectionnent tout particulièrement. / PHOTO V.G. de venir ytravailler quand il le veutetl'option"nomade"fonctionne avec un système decarte qui donne un accès au lieu pour 5 ou 10 jours. Les avantages de cette solution detravail innovante sont multiples comme en témoigne Clémentine Thierry, Directrice Générale d'enercoop Paca et résidentedulieu : "les tarifs pratiqués sont très intéressants, cela nous permet d'être dans des locaux dequalité sans avoir en plusàinvestir dans du matériel souvent coûteux. Sans compter que le contact avec les autres travailleurs, même s'ils nesont pas dans le même domaine d'activité, est très enrichissant et peut être extrêmement porteur notamment grâce aux échanges de contacts, derenseignements ou plus simplement en s'entraidant. On fonctionne ensemble même si on est pas uneéquipe". Outre l'espace decoworking, la Ruche aégalement ouvert une microcrèche, comprenant 10 places,à quelques mètresdu site de travail, qui rencontre un franc succès. "Les partenaires CAFet laville de Marseille aimeraient qu'on en ouvre d'autres sur le quartier" confie Alessandra.Quelquesplaces sontégalement réservées aux coworkeurs. On l'aura compris, c'est le mélange des activités professionnelles qui fait la richesse de cet endroit pas comme les autres et il faut croire que ce lieu était prédestiné à recevoir la Ruche qui partage les locaux avec l'agence pour l'économie alternative et solidaire. V.G. Pourplus d'informations :www.la-ruche-marseille.orgcontact : LE ROVE Dans la rue, c est la chèvre qu on applaudit La Cabro d Or organisait samedi et dimanche dernier les neuvièmes journées de la chèvre du Rove. Les activités du samedi après-midi se sont déroulées dans le village avec un point de convergence qui était la place de la mairie. Les animations ont débuté à14heures pour se terminer tard dans la nuit. Des expositions de peintures adultes, de dessins enfants, de photos sur l histoire du Rove, des ateliers de masques, de bijoux et la conception d une fresque collective sur la place ont attiré beaucoup d amateurs. Le jeu du pari sur la pesée du bouc aconnu son succès habituel avec plus de 200 paris, tandis que les groupes La Banda des Docks, venu de la Fiesta des Suds, et Saboï, venu de St Rémy, ont créé une ambiance musicale dynamique et festive. Le troupeau adévalé le rocher de la Bonne Mère un peu avant 16 heures et est arrivé dans les rues du Rove pour stationner devant la mairie. Les 400 chèvres du Rove ont alors attiré tous les regards et les objectifs:plus d un millier de personnes les ont accueillies tout au long du parcours. André Gouiran et Georges Rosso ont inauguré ces journées en compagnie de Vincent Burroni, député, et Maria Raynaud, conseillère générale, mais aussi des bergers venus de tous les coins de la région et emmené par le Cugeois Luc Falcot, président de l association de défense de la chèvre du Rove. Il y avait également beaucoup de monde pour la veillée des bergers en colline. Le dimanche, la fête s est poursuivie sur le site de la chapelle Saint-Michel. M.G. L arrivée des 400 chèvres durove dans les rues duvillage a attiré tous les regards etles objectifs. / PHOTO M.G. Il faut penser une minute à ces centaines de voitures qui tentaient de se rapprocher du parc Jean-Giono samedi après-midi pour la fête des sorcières. Qui elles, arrivant sur leur balai magique, ne rencontraient aucun problème de stationnement ou de circulation. On aurait même dit qu'elles jubilaient toutes ces créatures d'ensorceler l'espace d'un moment tous ces enfants et grands enfants de la commune. Au hasard du parc, on tombait sur l'atelier maquillage où des mains expertes transformaient en un instant le visage des enfants et des parents. L'atelier citrouille avait un grand succès, chacun essayant de vider le contenuavant de s'attaquer àla décoration. Certes le dernier fabricant de balais en paille de sorgho avait un grand sourire de satisfaction mais il se refusait à expliquer comment prendre son envol avec ces balais. La Porte des Etoiles avait organisé un grand spectacle où le feu et les chevaux tenaient un grand rôle. Sous les traits d'une effrayante sorcière, d'aucuns reconnaissaient Evelyne Farci, la grande prêtresse de cette association, mais c'est impossible, car elle préparait un peu plus loin la bien connue soupe àla grimace. Alors que d'aucuns affirmaient l'avoir vue près des jeux ancestraux. Les mamans se prétaient au jeu, et certaines revétaient toiles d'araignée, chapeau bizarre, et costume gothique. Alors que certaines années, la fête des sorcières s'était déroulée sous un froid sibérien, il faisait franchement chaud sous les costumes. Ph.B. LES PENNES-MIRABEAU Vampires et sorcières vous saluent bien! Cette année, il faisait chaud sous les costumes. Gare au maquillage qui coule! / PHOTOSPH.B.

10 10 Lundi 28 Octobre2013 Ça buzz en ville LE BILLET De la poule au paon Par Éric ESPANET Quand sous les ors du palais Bourbon des parlementaires UMPimitent le caquètement de la poule lorsqu une députée écologiste prend la parole ;quand un élu communautaire socialiste dérape en séance plénière de MPM au Pharo en se pavanant comme un paon oulorsque des élusdetout poilsevolent dans les plumes en se traitant de noms d oiseaux dans l hémicycle Bargemon,enplein conseil municipal, c estunpeu la démocratie qui a du plomb dans l aile. Des attitudes parfois puériles mais souventbêtes. On se dit alors que l exemple ne vient pas forcémentd en haut. De nos élites. De nos édiles. De ce qu on appelle la représentation locale ou nationale.le théâtre de la vie publique offre alors un bien triste spectacle. Ettant pis si dans ces enceintes se joue souvent le quotidien des citoyens. Ainsi, vendredi dernier 130 rapports communautaires, et non des moindres, n ont pas été votés faute de séance. Ils le serontpeut-être jeudi, si cette fois, les élus, tous les élus, gardent leur sang-froid, prennent de la hauteur pour ne plus nous offrir ce mauvais scénario. Les politiques ne sont pas tous bêtes, non? ZOOM SUR Marseille"Capital" 2013 Le Mucem accueillait samedi Thomas Sotto, journaliste àm6età Europe 1(notre photo) et son équipe pour le tournage des "plateaux" de présentation de l émission "Capital". Un bel écrin pour une émission de 90 minutes sur le thème "Marseille, la ville des extrêmes" qui doit être diffusé dimanche 3novembre, à20h50. Un long format sur une ville, c est une première pour cette émission phare de la chaîne. Des petits commerçants des quartiers Nord aux villas de rêve du Roucas en passant par le boom du tourisme et la puissance de FO chez les éboueurs, ce "Marseille Capital 2013" se propose d aller au-delà des clichés, "sur une ville qui ne laisse personne indifférent". / PHOTO NICOLAS VALLAURI Patrick Long en avait assez de devoir sortir son boîtier de télépéage à chaque passage de barrière. Alors le Géménosien, àla fois motard et ouvrier autoroutier au sein de la société Escota basée àaubagne, adécidé de se creuser la tête, pour faciliter la vie des deux-roues àl abord d un péage. "Au début je positionnais le boîtier dans le gant et puis j ai essayé avec une pochette de sac àdos, c est ce qui m a donné l idée de créer une pochette spécifique" raconte Patrick Long. C est ainsi qu est né le "moto pass", dont le brevet aété déposé auprès de l Institut national de la recherche industrielle, où il est en cours d instruction. Marseille Un "moto pass" bien pratique au péage Un employé d Escota a déposé un brevet très innovant Patrick long atrouvé un ingénieux système composé d une petite pochette maintenue au bon angle par des sangles sur le gant dumotard. / PHOTO NICOLAS VALLAURI "Tout est basé sur un dispositif de sangle autour du gant qui permet de respecter l angle nécessaire au déclenchement du télépéage, lorsque le conducteur ales poignets sur le guidon." Ce produit tout simple, est plutôt ingénieux, et peut aussi être utilisé pour un autre type de télécommande, pour ouvrir un portail par exemple. La société Vinci, dont Patrick Long fait partie en tant que salarié d Escota, l a d ailleurs bien compris puisqu elle vient de lui décerner le prix de l innovation, doté d un chèque de 1000 dont l inventeur compte faire don au service pédiatrique de La Timone. Car le motard souhaite donner une dimension altruiste à sa démarche ;s il acréé le moto pass, c est aussi pour des questions de sécurité. "J ai eu le déclic il y a deux ans, lorsqu un motard aété écrasé par un camion au péage de La Ciotat car les deux-roues sont obligés d emprunter les mêmes voies que les camions, les plus àdroite, avec ce système, ça ne sera plus nécessaire." Aujourd hui Patrick Long espère donc parvenir àdévelopper son invention, qui commence à faire parler d elle dans le milieu de la moto. Une telle innovation pourrait bien changer la vie des deux-roues. Marie-Cécile BÉRENGER URGENCES PHARMACIES DE GARDE Phie Cermolace et Cuvillier 10, Square Stalingrad Métro Réformés 1 er. u Phie Marsiano 52, rue Breteuil 6 e u Phie Diard et Thomas 28, Av. d Haïti 4 e u Phie Delmas 38 Allée des Pins u Phie Ly thi minh le Castellas Ch.de St. Joseph à St. Antoine 15 e u Phie Chau 759 Av du Gl de Montsabert AL- LAUCH u Phie Guillanton la Grande Bastide Cazaulx citée basse près du Stade 12 e u pharmacie de nuit Pharmacie du Vieux Port 4, Quai du Port 2 e u MÉDECINS DE GARDE Monique Amore, traverse Saint-Pons (12 e );u Louis Bertomeu (8 e ) OPHTALMOLOGISTE DE GARDE Dc Jean-Michel Merlihot 41, rue Brandis (5e) u NUMÉROS D URGENCE Marins-pompiers 18 Aide médicale urgente 15 Police u 17 Samu u Urgences de la main u (hôpital de la Conception) SOS Mains, hôpital Desbief, u COMMISSARIATS Nord u Centre u Sud u HOSPITALISATION Assistance publique Hôpitaux de Marseille numéro unique u pour la Conception, hôpital Nord, Timone et Sainte-Marguerite idées SERVICES LES MOUVEMENTS DU PORT PARRIVÉES 6h30 :Jean Nicoli 7h :Costa Voyageur 7h30 :Monte d Oro,Piana 11h30 :Costa Luminosa 14h :ElDjezair P DÉPARTS 17h :Costa Voyageur 18h :Kaliste 19h: Costa Luminosa, Jean Nicoli,Piana 19h30 :Monte d Oro Tapissier Matelassier Réfection et Confection Fauteuils, tous styles Canapés Coussins, Matelas laine, Sommiers tapissiers, Rempaillage, Cannage, Couettes, Edredons 15, rue du Gaz du Midi MARSEILLE Tél Devis et déplacements gratuits le temps la qualité reste REPASàDOMICILE LE MARMITON LE TRAITEUR DE VOS ENVIES Menus au choix 7j/7 Formule midi -soir à8,80 E Formule déjeuner à 8,50 E Livraison comprise Tél idées SORTIES SCOOTER ET MOTO NEUF ET OCCASION LE PLUS GRAND CHOIX SUR MARSEILLE Concessionnaire Honda, Piaggio, Vespa, Aprilia, Moto Guzzi -Réparation toutes marques -Atelier agréé toutes assurances et mutuelles -Ouvert du Lundi au Vendredi. KING MOTO 83 avenue du cap pinède Marseille Protour Valadou Voyages S.A. Billetterie -Tourisme -Croisières - Affaires -Groupe -Autocar - Listes de Mariage - Marseille LaCanebière Marseille bdBaille (Castellane) Aubagne Crs Maréchal Foch SNAV (syndicat national des agences de voyages) APST (Association professionnelle de solidarité du tourisme) Pour paraître dans cette rubrique La Raclette Les spécialités savoyardes : Raclette, reblochonade, tarfiflette, etc. Toutes sortes de fondues : bourguignonne, magret de canard, poulet mariné, fondue de scampis au lardfumé,ananas, etc. Venez découvrir nos maxi-brochettes de 80 cm. Menu enfants à 6 E 7j /7 -service après-minuit 23, cours Julien La Cave à tapas Nouveau à l'entrée des collines de Marcel Pagnol, le spécialiste des Tapas vous propose un tour du monde des saveurs, pour passer une soirée en famille ou entre amis, du mardi au samedi. Venez découvrir et savourer des spécialités tapas dans un cadre convivial et agréable avec des soirées à thème le samedi. Ouvert du mardi au samedi 55, route de la Treille Marseille www.lacaveatapas.com Votre Syndic de copropriété àpartir de 16 d/lot/mois -unforfait adapté àchaque immeuble -des comptes élaborés par un diplômé d'expertise comptable -des gestionnaires àvotre écoute Aix-en-Provence -PACA : POUR PARAITRE DANS CETTE RUBRIQUE TELEPHONEZ AU:

11 Lundi 28 Octobre2013 Marseille 11 DANS LES SALLES DE CINÉMA FILMS Fiches techniques ALHAMBRA Place Raphèle (16 e ) BONNEVEINE Centre commercial Bonneveine(8 e ) CHAMBORD 283, av du Prado(8 e ) CESAR 4, Place Castellane (6 e ) Les 3 PALMES Centre commercial La Valentine (11 e ) PATHEMADELEINE 36, avenue Foch (4 e ) PATHEPLAN DE CAMPAGNE Centre commercial PRADO 36, av. du Prado(8 e ) VARIETES 37, rue Vincent Scotto mois ferme Comédie (1h22) De et avec Albert Dupontel 13h45, 15h40 17h45, 20h,22h 11h,13h30, 15h30 20h,22h15 13h,15h15, 17h15 19h25, 21h30 14h45, 17h,19h30 21h45 14h15, 16h10 18h10, 20h10 22h10 Au bonheur des ogres Comédie (1h32) De Nicolas Bary, avec Raphaël Personnaz 11h15, 14h 15h10, 17h25 15h15, 17h45 20h15, 22h45 16h10, 22h15 Baikonur Drame(1h35) De Veit Helmer, avec AlexanderAsochakov 17h50, 19h45 (VO) Blue Jasmine Comédie dramatique(1h38) De Woody Allen, avec Alec Baldwin 13h30, 15h35 17h40, 19h45 21h50 (VO) 14h10, 18h10 (VF) 20h10 (VO) 13h40, 15h45 17h20, 20h45 (VO) C est la fin! Fantastique (1h47) De Seth Rogen, avec James Franco 19h15, 22h Dumbo Animation (1h04) Disney Héritage 14h05 Au bonheur des ogres Eyjafjallajökull Comédie (1h32) D Alexandre Coffre, avec Valérie Bonneton 22h10 11h15, 13h30 15h35, 20h,21h45 19h45, 21h55 13h30, 16h,18h45 21h 20h10, 22h15 Gravity Fantastique (1h30) D AlfonsoCuaron, avec Sandra Bullock 13h40, 18h15 18h15 (VO) Gravity 3D Fantastique (1h30) D AlfonsoCuaron, avec Sandra Bullock 16h,20h20, 22h15 11h,13h30, 15h40 17h45, 20h,22h15 12h55, 15h10 17h20, 19h35 21h50 14h30, 17h,19h45 22h30 14h15, 16h15 20h15, 22h15 Heimat1:Chroniqued un rêve Drame(1h47) D Edgar Reitz, avec Dieter Schneider 14h,18h45(VO) Heimat2:L Exode Drame(2h08) D Edgar Reitz, avec Dieter Schneider 16h10, 21h (VO) Histoire de ma mort Fantastique (2h28) Imagine Comédie dramatique(1h42) D Albert Serra, avec V. A. Morral De A. Jakimowski, avec Edward Hogg 15h30, 20h55 (VO) 13h30, 19h25 (VO) Insidious:chapitre2 Epouvante(1h45) De James Wan, avec Patrick Wilson 11h15, 14h,22h15 15h,17h45, 20h15 22h45 L extravagant voyage du jeune TS Spivet 3D Drame(1h45) De J.P. Jeunet, avec Helena Bonham Carter 14h10, 16h40 19h15, 21h30 11h15, 16h15 19h,21h30 12h50, 19h40, 22h 14h,16h30, 19h 21h30 L extravagant voyage du jeune T.S. Spivet Drame(1h45) De J.P. Jeunet, avec Helena Bonham Carter 14h15, 16h45 19h10 (VO),21h30 La danza de la realidad Biopic (2h10) De A. Jodoowsky 18h10, 21h30 (VO) La Grande Bellezza Comédie Dramatique(2h22) De PaoloSorrentino, avec Toni Servillo 18h20 (VO) La Reine Margot Historique (2h39) De Patrice Chereau, avec Isabelle Adjani 15h55 (VO) La vie d Adèle Drame(2h59) D Abdellatif Kechiche, avec Adèle Exarchopoulos 14h,17h20, 20h50 18h,21h30 13h15, 16h45 20h30 13h30, 17h30 21h15 La vie domestique Drame(1h33) D Isabelle Czajka, avec Emmanuelle Devos 21h30 Le coeur des hommes 3 Comédie (1h54) De MarcEsposito, avec Bernard Campan 14h10, 16h35 19h05, 21h30 11h,14h, 16h45 19h30, 22h15 12h40, 15h,17h20 19h40, 22h 14h15, 17h15 19h30, 22h15 14h15, 16h45 19h15, 21h45 Le Majordome Drame(2h12) De Lee Daniels, avec Forest Whitaker 19h,21h50 16h05, 19h 21h30 (VO) 16h15, 19h 18h15, 21h30 16h10,19h 21h45 Léo et Fred Animation (41mn) De Pal Toth 10h30, 16h30 Les Schtroumpfs Animation (1h43) De Raja Gosnell, avec Neil Patrick Harris 14h15, 16h45 Lettre à Momo Animation (2h) De Hiroyuki Okiura 15h55 Mademoiselle C Documentaire (1h33) De Fabien Constant 21h40 Ma maman est en Amérique Animation (1h15) De MarcBoreal 14h30 Mademoiselle C Malavita Comédie (1h51) De Luc Besson, avec Robert De Niro 11h,13h45 16h30, 19h45 22h15 12h40, 15h05 17h25, 19h30, 22h 13h45, 16h30 19h15, 22h 14h15, 16h45 19h15, 21h45 Planes Animation (1h32) De KlayHall 14h,16h30 11h,13h30, 15h35 17h30 14h,16h15, 18h45 21h 14h10, 18h10 Planes en 3D Animation (1h32) De KlayHall 12h40,14h40 16h40 15h,17h15 16h10 Players Thriller (1h32) De Brad Furman, avec Justin Timberlake 20h,22h30 Poupi Animation (35mn) De Zdenek Miler 15h40, 16h30 (VO) Prisoners Thriller (2h33) De Denis Villeneuve, avec Hugh Jackman 10h45, 13h30 16h30, 19h,22h05 18h35, 21h35 14h45, 18h30 21h45 14h15, 18h15 21h20 13h50, 16h50 20h (VO) Sherif Jackson Western (1h32) De NoahMiller, avec January Jones 14h (VO) Sur le chemin de l école Documentaire (1h17) De Pascal Plisson 14h15 The mortal instruments Fantastique (2h10) De Harald Zwart, avec Lily Collins Malavita 13h30, 16h15 19h,21h45 15h30, 18h30 22h15 14h,16h35, 19h10 21h45 The way-la route ensemble Comédie (2h08) D Emilio Estevez, avec Martin Sheen 13h30, 18h50 21h15 (VO) Turbo Animation (1h36) De DavidSoren, avec Ryan Reynolds 13h30, 15h50 18h,20h10 14h05, 16h20 19h15 11h,13h30, 16h15 17h40, 19h45, 22h 17h15 13h45, 16h15 19h,21h15 14h10, 18h10 20h10, 22h10 Turboen3D Animation (1h36) De DavidSoren, avec Ryan Reynolds 12h50, 15h05 14h30, 16h45 16h10 Vandal Drame(1h24) De HélierCisterne, avec Zinedine Benchenine 13h45

12 12 Lundi 28 Octobre2013 Carnet Carnet Publi FUNERARIUM PHOCEEN : la convivialité du domicile CONVOIS FUNEBRES DE MARSEILLE de lundi 28 octobre FAGE veuve VEROT Emilie, 89 ans, funérarium municipal de Marseille 5e 900 RACHEDI Cyrille, 41 ans, U.M.L. Timone 900 INGARAO Frédéric, 19 ans, chapelle hôpital d Aubagne, 10h30 incinération crématorium Saint-Pierre 5e CASTILLA épouse GARCIA Antoinette, 95 ans, église de Saint-Barnabé 12e LABBE Roland, 71 ans, dépositoire hôpital de la Timone 5e LABOURE Jean, 89 ans, funérarium municipal de Marseille 5e TATOYAN Georges, cérémonie église Arménienne de Saint-Loup, 11h30 inhumation cimetière de Saint-Menet HOURRIEZ Brigitte, 58 ans, Paroisse Saint-Sauveur (Aubagne) LODICO née RAIMONDI Marie, 99 ans, chapelle de la Maison de Retraite Sainte-Emilie, 21, chemin du Vallon de Toulouse 10e TOSELLO André, 66 ans, église de Montredon 8e, 15h45 incinération crématorium Saint-Pierre 5e NICOLET veuve SANNA Paulette, 85 ans, hôpital Timone 5e BENESSIA Henri, 86 ans, église de Saint-Loup 10e BARBA Jean, 89 ans, chapelle du funérarium Phocéen Mazargues 9e MAYAN René, 90 ans, chapelle du dépositoire de la Timone 3, bd Testanière 10e BOURRELLY né BORRELLY Claude, 80 ans, église Saint-Eugène d Endoume 7e LUTRAN Emile, 90 ans, chapelle du funérarium Saint-Pierre 5e Le Funérarium Phocéen c est tout d abord un espace d accueil avec un personnel à l écoute des familles et soucieux d apporter réconfort en toute discrétion et confidentialité. Cette chambre funéraire met àladisposition des familles 3salons insonorisés, climatisés et accessibles 24h/24. Ces salons de recueillement, aménagés à votre convenance, vous permettent la veillée de vos proches, de jour comme de nuit et dans les meilleures conditions. Le Funérarium met également àvotre disposition une salle omniculte d une capacité de 30 à40personnes permettant de personnaliser les obsèques. Les familles peuvent ainsi effectuer une cérémonie religieuse, en parfait accord avec leurs croyances et souhaits. L accueil et le conseil sont permanents : 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. Grande facilité d accès avec un parking de 500m 2 àladisposition des familles. Habilitation N FUNERARIUM PHOCEEN 29, Boulevard de l Océan MARSEILLE Tél : LE CARNET EN LIGNE sur onglet : ANNONCES - sous-onglet: CARNET CENTRALE DE FUNERAIRE POMPES FUNEBRES -MARBRERIE Christine RAYNAL vous propose L organisation complète des obsèques France et Etranger Le respect des confessions religieuses et rites funéraires L inhumation locale ou le rapatriement international CONFIANCE -DIGNITE -RESPECT Marseille St. Louis Habilitation n , avenue de Saint-Louis (15 e ) Tél Aix-en-Provence Habilitation n Agence Funéraire Internationale RN 7, Montée d'avignon 715, av.des Plâtrières Tél Déplacement domicile 7/7 -Devis gratuit PF PHOCEENNES POMPES FUNEBRES - MARBRERIE CONTRATS PREVOYANCE OBSEQUES Organisation des Obsèques par un personnel qualifié au service des familles depuis plus de 35 ans 29, Bd de l'océan (9 e )Tél Habilitation n Agence 9 e MAZARGUES FUNÉRAIRE 36, Bd de la Concorde Habilitation n Agence 8 e PROXIMITÉ HOPITAL ST-JOSEPH 5, Traverse de l'antignane Habilitation n FUNÉRARIUM PHOCÉEN Habilitation n , Bd de l'océan Marseille Tél Salons accessibles 24 h/24 -Salle de cérémonie sur place Permanence 24 h/24-7 j/ R MARSEILLE Pour vos AVIS DE DECES REMERCIEMENTS MESSES IN MEMORIAM en page CARNET Contactez la boutique EUROSUD la plus proche. ROC-ECLERC MARSEILLE POMPES FUNEBRES -MARBRERIE CONTRATS PREVOYANCE OBSEQUES INTERVENTIONS -24H/24-7J/7 URGENCE NUIT er /2 e /3 e 9, Rue Désirée Clary (face HP DESBIEF) Tél Habilitation N e 9 e Avis de décès Mme Suzanne CAMPOSO, son épouse, Les familles CAMPOSO, PORTELLI, GALIZIA, GUIRAO, Parents et alliés, ont la douleur de vous faire part du décès de Pierre CAMPOSO survenu le 26 octobre 2013 àl âge de 82 ans Les obsèques religieuses auront lieu mercredi 30 octobre 2013, à14h45 en la chapelle du funérarium Saint-Pierre, suivies de l inhumation au cimetière de Saint-Jérôme. R P.F. Roc-Eclerc - Marseille (12e) Mme Robert LE BAIL, son épouse, M. et Mme Bernard LE BAIL et leurs enfants, Mme Gérard WATEAU et sa famille, Mme Régine AUDIER et sa famille, Jeanne, sa filleule, Sa fidèle Nicole, Son équipe soignante, Parents et amis, ont la tristesse de vous faire part du décès de M. Robert LE BAIL Chirurgien Dentiste survenu le 25 octobre 2013 àl âge de 91 ans La cérémonie religieuse aura lieu mardi 29 octobre 2013, à14h30 en l abbaye de Saint-Victor, suivie de la crémation au cimetière Saint-Pierre. P.F. Santo Julien , rue d Endoume Nouvelle agence Tél Habilitation N , Boulevard de Ste-Marguerite Tél Habilitation N e /14 e /15 e 2, Bd Dramart A proximité de l hôpital Nord Tél Habilitation N R La famille de 4 e /5 e /6 e 253, Rue St-Pierre (face HP TIMONE) Tél Habilitation N e 29A, Bd de Louvain (face HP St JOSEPH) Tél Habilitation N e /11 e /12 e 503, Rue Saint-Pierre (Face cimetière) Tél Habilitation N e Mme Yvonne DI SALVO née INZANI a la douleur de vous faire part de son décès survenu le 25 octobre 2013 àl âge de 59 ans. Les obsèques religieuses auront lieu en l église de La Viste (13015) mardi 29 octobre 2013, à14h45 suivies de l inhumation au cimetière des Vaudrans (13012). Régie Municipale des P.F. de Marseille R La famille de Victoria MENGOTTI née RAMPAL a la tristesse de vous faire part de son décès survenu le 25 octobre 2013 dans sa 104e année Les obsèques religieuses auront lieu mardi 29 octobre 2013, à10h en la paroisse de La Valentine, suivies de l inhumation au cimetière de La Valentine. Ni fleurs ni couronnes. Dons possibles à l Association Vaincre la Mucoviscidose. Roc-Eclerc Marseille 12e 503, rue Saint-Pierre R Les familles de Mme Laure GENERALE née FELICETTI ont la douleur de vous faire part de son décès survenu le 26 octobre 2013 àl âge de 89 ans. Les obsèques auront lieu mercredi 30 octobre 2013, à14h en la chapelle du funérarium municipal Saint-Pierre, suivies de l inhumation au cimetière Saint-Pierre. Régie Municipale des P.F. de Marseille , Boulevard Roger Chieusse Tél Habilitation N R MARSEILLE -SAFFENAGE Nicole et Pierre CHARRAT, ont la tristesse de vous faire part du décès de Habilitation n Suzanne GIOVANNONI née MONNET survenu le 25 octobre 2013 àl âge de 91 ans Les obsèques religieuses auront lieu mardi 29 octobre 2013, à10h en la chapelle du funérarium Saint-Pierre, suivies de l inhumation au cimetière de La Penne-sur-Huveaune. Ils rappellent à votre souvenir R son époux Alix décédé en juillet 1969 et son fils Guy décédé en juin 2013 P.F. Roc-Eclerc - Marseille (12e) Fabien-Pierre GIANNETTINI, son époux, Ses enfants, François-Marie, Paule et Richard, Thérèse et Pascal, Angèle COLONNA, sa sœur, Marie-Félicité GIANNETTINI, sa belle-sœur, Familles CASANOVA et COLONNA, Parents et alliés, ont la douleur de vous faire part du décès de Marcelle GIANNETTINI née COLONNA survenu le 25 octobre 2013 Une bénédiction aura lieu mercredi 30 octobre 2013, à10h en la chapelle du funérarium municipal Saint-Pierre, suivie de la crémation au cimetière Saint-Pierre. Régie Municipale des P.F. de Marseille RETROUVEZ la suite du CARNET AVIS DE DECES REMERCIEMENTS MESSES IN MEMORIAM en page suivante ROC-ECLERC Habilitation n Parce que la vie est vraiment trop chère 2agences: 55, av.paul Sirvent Plan-de-Cuques 17, rue Frédéric Chevillon Allauch Organisations funéraires -Contrat obsèques REGIE MUNICIPALE DES POMPES FUNEBRES Habilitation n Un siècle d expérience au service des Marseillais Toutes opérations -Contrats obsèques Permanences dimanches et jours fériés 7j/7 380, rue Saint-Pierre Marseille Tél Urgence nuit FUNERARIUM MUNICIPAL 380 A, rue Saint-Pierre Marseille Tél Port ans d existence PFPM JOURDAN Gérard POMPES FUNEBRES - MARBRERIE Services funéraires Transports de corps Démarches et formalités Construction de caveaux et Monuments Tous travaux de cimetière Contrats de prévoyance funéraire 129/131, Avenue François Mitterrand La Gavotte Les Pennes Mirabeau Tél: R EMBRUN -MARSEILLE -CHAMBRE FUNÉRAIRE - 6, allée de la Billonne Les Pennes Mirabeau Mme et M. SILVESTRE-CAGNIART, sa fille et son gendre, Aurore, Lisa, Martin, ses petits-enfants, M. et Mme Jean-Paul CLERC et leurs enfants, Marie-Odile, Bruno, Isabelle, ont la douleur de vous faire part du décès du Général Jean-François SILVESTRE survenu le 24 octobre 2013 àl âge de 89 ans Les obsèques auront lieu en la cathédrale d Embrun mardi 29 octobre 2013, à15h Condoléances sur registre. Cet avis tient lieu de faire-part et de remerciements. R Mme DENOYER Geneviève, son épouse, M. et Mme DENOYER Philippe et Annie, M. et Mme DENOYER Thierry et Agnès, Cécile, Thibaud, Anne, Marie et Quentin, ses petits-enfants, ont la douleur de vous faire part du décès de M. Albert DENOYER survenu àl âge de 90 ans le 26 octobre 2013 Les obsèques religieuses auront lieu mercredi 30 octobre 2013, à9h15 en la chapelle du funérarium municipal. Régie Municipale des P.F. de Marseille R Les familles de Mme veuve Jacqueline RIVIERE née REUCHLIN ont la douleur de vous faire part de son décès survenu le 25 octobre 2013 àl âge de 65 ans Les obsèques religieuses auront lieu mardi 29 octobre 2013, à10h30 en l église des Chartreux (13004 Marseille) suivies de l inhumation au cimetière Saint-Pierre. Régie municipale des P.F. de Marseille , allée de la Billonne Les Pennes Mirabeau Tél: Interventions toutes communes -7 j/7-24 h/24

13 Lundi 28 Octobre2013 Carnet 13 R Les familles de Mme Anna BERGE née FRANCO ont la douleur de vous faire part de son décès survenu àl âge de 74 ans. Les obsèques religieuses auront lieu mardi 29 octobre 2013, à9h45 en l église Saint-Maurice (Pont-de-Vivaux). Inhumation au cimetière de Roquesteron (06). P.F. Phénix R ROBLOT POMPES FUNEBRES MARBRERIE -PREVOYANCE FUNERAIRE Organisation des obsèques -Travaux de marbrerie Assistance après obsèques -Articles funéraires Roblot est présent à: Fontvieille L arrose Fleurs Tél Tarascon route de Mezoargues Tél AUX FAMILLES La parution des AVIS D'OBSEQUES étant prioritaire, les REMERCIEMENTS peuvent être différés de 48 heures Consultation des avis de décès Dépôt de condoléances Partage de mémoriaux Remerciements Mme Evelyne COURJARET, très touchée par les nombreux témoignages de sympathie, d amitié et d affection, reçus lors de la disparition brutale de son cher époux M. Jean-Jacques COURJARET adresse ses plus sincères remerciements à tous ceux et celles qui se sont associés à son immense chagrin. Rubrique Annonces Carnet Services obsèques BOUCHES-DU-RHÔNE LE CARNET EN LIGNE sur onglet : ANNONCES - sous-onglet: CARNET SERVICE FUNERAIRE MUNICIPAL Régisseur officiel de la Ville de Miramas Habilitation n Organisation complète d obsèques Déplacement à domicile -Chambre Funéraire DEVIS GRATUIT CONTRAT OBSÈQUES en cours d agrément ORIAS Chemin du Cimetière Du lundi au vendredi MIRAMAS 8h30 12h /13h30 17h Tel Fax Assistance immédiate 24h/24 au Pour vous aider dans les moments difficiles O.G.F SA au capital de d - RCS Paris Habilitation préfectorale n Notre mission, vous accompagner R Habilitation n In memoriam Louis FARINA 3 ans déjà, que tu nous as quittés, le 28 octobre 2010, Le vide que tu as laissé est toujours immense. Une messe sera célébrée lundi 28 octobre 2013, à18h30 en l église des Chartreux. Que tous ceux qui l ont connu et aimé, aient une pensée pour lui ce jour là. Nous t aimons très fort. Ton fils Yves, Tes petits-enfants, Parents et amis. Autres services R MARSEILLE 11e Ch. funer, hab CHAMBRE FUNERAIRE DU 11e 93, Bd de la Valbarelle Tél salons accessibles jour et nuit R ALLAUCH Ch. funer, hab CENTRE FUNERAIRE D ALLAUCH Route des 4 Saisons Tél salons accès par digicode R MARSEILLE 9ème Ch. funer. hab FUNERARIUM PHOCEEN 29, Bd de l Océan -Parking Accès salons jour et nuit 7j/7 Fédération Française de Pompes Funèbres Anthony Pueyo Administrateur national et vice-président de la fédération région sud-est AIX FUNERAIRE POMPES FUNEBRES - MARBRERIE Anthony PUEYO et Michel GUIONY Des dizaines de milliers de familles nous font confiance depuis 20 ans EXIGEZ UN DEVIS GRATUIT ET COMPAREZ! Votre monument réalisé dans nos bureaux en 3D Aix-en-Provence 10, rue des Cordeliers Tél ROC-ECLERC POMPES FUNEBRES - MARBRERIE CONTRATS PREVOYANCE OBSEQUES AUBAGNE Intervention sur toutes communes 24h/24-7j/7 (Seule agence officielle) Nouvelle Adresse 72, rue delarépublique Tél : (Parking réservé familles) ROC-ECLERC POMPES FUNEBRES - MARBRERIE CONTRATS PREVOYANCE OBSEQUES Organisation des obsèques par un personnel qualifié Intervention sur toutes les communes -24h/24-7j/7 Gardanne 14, bd Carnot Tél Hab n jours/7 et 24heures/24 Trets 10, rue Jean-Jaurès Tél Hab n Funérarium de la Sainte-Victoire -Trets Tél Habilitation n ZOOM SURL associationquia du coeur La semainepassée, àl occasion de son loto d automne, l Association RAMH (Relais d aides matérielles aux personnes handicapées) aremis un chèque de 1500 euros àl InstitutPaoliCalmettesafin de participer àlarecherche pour lutter contre le cancer. Cet argent provient du travail acharné des bénévoles de l association qui trient, valorisent et font recycler les petits objets du quotidien (bouchons en plastique, radiographiesmédicales, matériels informatiques, téléphones portables ). Plus d informations sur / PHOTO DR Information Publi POMPES FUNÈBRES PHOCÉENNES AU SERVICE DES FAMILLES DEPUIS 40 ANS Les Pompes Funèbres Phocéennes c est tout d abord un espace d accueil avec un personnel qualifié, àl écoute des familles et soucieux d apporter réconfort etconseils en toute discrétion et confidentialité. Depuis 40 ans c est avec attention et disponibilité que nous nous occupons d organiser les obsèques dans les meilleures conditions et àlaconvenance des familles endeuillées. Les Pompes Funèbres Phocéennes mettent également àvotre disposition le Funérarium Phocéen composé de salons de recueillement accessible 24h/24 par digicode et d une Pompes Funèbres Phocéennes 29, Boulevard de l Océan Marseille Tél : Habilitation n salle omniculte permettant de personnaliser les obsèques. Les familles peuvent ainsi effectuer une cérémonie religieuse, en parfait accord avec leurs croyances et souhaits. Un parking de est mis à la disposition des Familles afin de permettre une grande facilité d accès. En cas de décès, notre personnel disponible 24H/24, 7j/7 se déplacera sur appel téléphonique afin d organiser les obsèques de votre proche, dans les meilleurs délai. Un seul numéro : Habilitation N PF DE LA COTE BLEUE POMPES FUNEBRES - MARBRERIE Habilitation n Toutes opérations Funéraires l Contrat obsèques 26, Avenue Siméon Gouin (près du port) Sausset-les-Pins Intervention sur toute la région -7j/7-24h/24 PF MUNICIPALES D ISTRES RÉGISSEUR OFFICIEL DE LA VILLE Devis gratuits Formalités consécutives à un décès toutes communes Organisation des obsèques Chambre funéraire Transports régionaux, nationaux et internationaux Inhumation ou crémation Contrats obsèques Exhumations Interventions 24h/24 et 7j/ ou Nous vous accueillons dans nos locaux : Du lundi au vendredi de 9h à12h et de 14h à18h -Lesamedi de 9h à12h et sur RDV dimanches et fériés 29, bd de Vauranne ISTRES Un service public de qualité. PF MUNICIPALES DE MARTIGUES Habilitation N N ORIAS Les formalités consécutives à un décès toutes communes L'organisation des obsèques Le transport avant et après mise en bière L'inhumation ou la crémation La chambre funéraire et les soins Les contrats obsèques Notre personnel à votre écoute,vous accueille dans nos locaux de 8h30 à12h00 et de 13h30 à19h jours par an, dimanches et jours fériés compris Un service public de qualité pour préserver l'intérêt des familles en garantissant des valeurs éthiques Ecoute -Conseil -Prix étudiés FORMATION l Centre départemental des Bouches-du-Rhône de formationdesportifs et moniteurs en sauvetage secourisme. BNMPS/PAE3 (Brevet national moniteur des premiers secours) :du31octobre au 3 novembre et du 5 au 9 novembre. Examen le vendredi 9novembre. Recyclage moniteur SST (formation continue des formateurs SST): du 12 au 14 décembre.les cours de natation etaquagym ont lieu tout au long de l année. Renseignement et inscriptions:cfms 13, 33, av. Elléon, La Valbarelle Heckel, bt M4 (11e), , , ORIENTATION l c-aix-marseille.fr -Unnouveau site :est proposé aux lycéens afin de les aider àformuler leur projet d études supérieures. Son objectif est de regrouper àpartir d une seule adresse l ensemble des informations àdestination des élèves de première et terminale qui désirent s orienter vers des études supérieures. Dans la rubrique "Informez vous", des fiches décrivent par domaines d études, les licences présentes dans les universités de l Académie. La rubrique "Venez nous rencontrer"liste les différents dispositifs académiques visant àaméliorer l orientation active Habilitation n

14 Editorial I Lundi 28 Octobre2013 Politique Par Olivier MAZEROLLE Comprendre Les conditions de l'interpellation de la jeune Leonarda ont créé une émotion que je comprends",disait François Hollande. Au sujet de l écotaxe en Bretagne et de la taxation sur certains produits d épargne, il pourrait tout aussi bien prendre la parole et soupirer : "Leurs mises en application ont créé une émotion que je comprends".etdécider de reculer àchaque fois. Ce n'est pas de la fiction. Dans les actes, la situation est bien celle-là. Théorisée par François Rebsamen, le président du groupe socialiste au Sénat qui enseigne que l'art de gouverner consiste "à comprendre les Français quand ils ne veulent pas quelque chose".une théorie qui, prise àlalettre, conduirait àlarestauration des rois fainéants car les Français ne sont pas prêts de se mettre d'accord sur la moindre mesure. Qui dirige?leprésident, les ministres ou l'administration?la question est posée. En l'espace de 48 heures, le gouvernement est revenu sur une décision qu'il avait fait voter par sa majorité à l'assemblée nationale. De retour dans leur circonscription, les députés avaient constaté les dégâts provoqués par l'augmentation de la taxation sur certains produits d'épargne. "Il fallait entendre les Français",s'excusent les ministres pour justifier leur reculade. Que ne l'ont-ils fait avant, plutôt que de suivre les recettes cuisinées àbercy!que ne le font-ils lorsqu'ils nient la rétroactivité dans la modification de la taxation de l'assurance-vie "puisque, disent-ils, la taxe ne survient qu'au moment où l'on réalise ses gains".merveilleuse bouillie technocratique! Tous les détenteurs de d'assurance-vie savent que leurs plus-values devaient être taxées chaque année, au cours d'imposition en vigueur àcemoment-là, et non pas uniformément en fin de parcours. Messieurs les ministres, malgré la décrépitude dénoncée ici ou là, on sait encore lire en France! Bercy ou pas Bercy. "L'État abesoin de fric." Cette réponse triviale, on l'entend dans les allées du pouvoir. Parce que sans fric, elle ne pourrait honorer ni sa dette, ni ses dépenses publiques et sociales. C'est vrai. François Hollande n'est pas responsable de la situation qu'il atrouvée en arrivant àl'élysée. Mais il est responsable quand il ne prend pas les réformes nécessaires pour remettre en état de fonctionnement un système public trop dispendieux. "Osez", dit Ségolène Royal, qui pose dans une blanche tenue, brandissant un drapeau tricolore, en "Liberté guidant le peuple", tableau de Delacroix. Jeanne d'arc des temps moderne, elle se souvient que son auguste exemple protégeait Charles VII, réputé pour son caractère hésitant. D'actualité! Pour tenter d avancer le gouvernement recule François Hollande fait face à un climat de contestation fiscale qui s'étend L'alignement des prélèvements sociaux sur certains produits d'épargne n'est pas la seule décision fiscalesur laquelle le gouvernement est déjà revenu. Revue des reculs passés et des dossiers contestés. z LA TAXE SUR L EXCÉDENT BRUT D'EXPLOITATION Annoncée le 11 septembre comme "un transfert progressif des impôts qui pèsent sur la production vers les impôts qui pèsent sur les résultats des entreprises", la nouvelle taxe sur l'ebe devait être la première pierre à une refonte complète de la fiscalité des sociétés. Mais dix jours après l'avoir inscrite noir sur blanc dans le projet de loi de finances pour 2014, le gouvernement y a renoncé sous l'impulsion du patronat et l'a remplacée par une La grogne des Bretons contre l'écotaxe est montée d'un cran lors d'une manifestation àlaviolence sans précédent, samedi dans le Finistère (lire La Provence d hier). D ailleurs, les opposants se sont donné rendez-vous samedi àquimper pour un rassemblement qui s'annonce comme le point culminant de la mobilisation. En réaction, le ministre de l'agriculture Stéphane Le Foll a assuré hier avoir "parfaitement entendu" et "parfaitement compris" le message exprimé par les manifestants. Sur France 5, le ministre aaffirmé qu il remettrait "des propositions au Premier ministre", dès aujourd hui, comportant notamment des mesures pour l'agriculture et pour l'agroalimentaire. Jusqu à présent, les manifestations contre l'écotaxe, qui durent depuis plusieurs mois en Bretagne, n avaient jamais atteint un tel niveau de violence. Dans les rangs des manifestants, on ne parlait même plus de manifestation mais de "révolte". Depuis début août, trois portiques ont déjà été rendus inopérants, dont un abattu dans le Finistère. L'écotaxe cristallise aujourd'hui toute la grogne des Bretons qui voient l'agriculture et l'agroalimentaire, piliers de leur L exécutif est-il à l écoute des Français ou manque-t-il de poigne pour imposer ses réformes? / PHOTO AFP "PourM.Hollande, j incarnais l impôt. Aujourd hui, il le fait mieuxque moi." A. JUPPÉ Empêtré dans ses dossiers, le gouvernement tente de reprendre la main. Aussi, pour recadrer ses troupes, Jean-Marc Ayrault invite, dès demain, pour un déjeuner àmatignon,les chefs de partis et présidentsdegroupes sur lesquels il peut encore compter. Du PS aux écologistesenpassant par les radicaux de gauche et les chevènementistes, tous ont été conviés. Pour le Premier ministre, il s'agit avant tout de tenter deremettre de l'ordre au sein d'une gauche éclatée. Éclatée par l'affaire Leonarda, par l écotaxe (lire ci-dessous), mais aussi, dernier avatar en date, par la reculade sur la hausse de la taxation des produits d épargne. Le gouvernement afinalement décidé ce week-end d'exonérer les PEL et les PEA de cette mesure. Seuls certains contrats d assurance-vie, dits àmultisupports, seront concernés par la nouvelle taxe à15,5 %. Selon le ministre de l Économie, "dès lors qu il yavait un doute, il fallait y répondre".sur itélé, Pierre Moscovici aajouté: "Nous avons entendu ces inquiétudes des petits épargnants... Quand on est capable d écouter, d entendre un pays aussi fragile, c est aussi une vertu". Pierre Moscovici aégalement indiqué qu il détaillera une réforme de l'assurance-vie "dans les prochains jours". Mais, d ores et déjà, le Cercle des épargnants condamne cette réforme. Pour son secrétaire général, Philippe Crevel, c est "du rafistolage au fil de l eau". Selon lui, cette décision va "pénaliser les titulaires de contrats d'assurance-vie" soit "le produit d'épargne le plus diffusé après le Livret A %des ménages français disposent d'un contrat d'assurance-vie et ils sont loin d'être tous riches", a-t-il tenu àpréciser. Le rétropédalage et les hésitations gouvernementales constituent autant d'aubaines pour l opposition qui n hésite pas à s en prendre violemment à l exécutif. Pour l'ancien ministre Bruno Le Maire, le gouvernement est baladé "d'un endroit à un autre, il ne sait plus où il va, ses décisions sont impopulaires et incompréhensibles pour les Français... C'est préoccupant pour les années qui restent". Alain Juppé, sur RTL, ajugé pour sa part que, "plutôt que de revenir en arrière, il serait bon de réfléchir avant de prendre une décision". "Un art de gouverner" Face aux attaques, François Rebsamen, président du groupe socialiste au Sénat et surtout compagnon de route historique de François Hollande, tente de minimiser les conséquences des variations gouvernementales. "Il ne s agit pas de reculade, affirme-t-il, mais d une marque de souplesse. C est un art de gouverner de la part d'un président de la surtaxe temporaire sur l'impôt sur les sociétés. z LA TAXE SUR LE DIESEL Le gouvernement a renoncé à toute augmentation de la fiscalité sur le diesel, classé cancérogène par l'oms, avant z LA TVA Le taux réduit de TVA qui devait être abaissé de 5,5 à5%sur les produits de première nécessité, dont l'énergie, restera finalement au même niveau. En compensation, le plafond du revenu fiscal de référence -dont découle le paiement des impôts fonciers, redevance audiovisuelle, etc. -a été relevé et l'abattement fiscal profitant aux parents d'enfants scolarisés dans le secondaire et le supérieur rétabli. économie, s'effondrer, et les plans sociaux se multiplier comme chez le volailler Doux ou plus récemment chez Gad SAS où plus de 800 emplois ont été détruits. Les élus bretons, même socialistes, ne sont pas en reste pour demander au gouvernement de revoir sa copie sur l'écotaxe, ou tout bonnement République qui cherche l apaisement". "Ce qui suppose, ajoute-il, de comprendre les Français quand ils ne veulent pas quelque chose." Mais ces allers et retours du gouvernement (lire ci-dessous), inquiètent une partie des responsables de la majorité, lesquels conseillent au président de la République de procéder àunremaniement et au remplacement d'harlem Désir àlatête du PS. Mais, pour l heure, cela ne semble pas être la priorité defrançois Hollande. Le chef de l État souhaite ne prendre de telles dispositions qu'après les élections municipales et européennes du printemps prochain. Farida SETITI DÉCRYPTAGE Les précédents revirements en matière fiscale z L ÉCOTAXE Cette taxe sur les camions de plus de 3,5 tonnes circulant sur plus de km d'axes principaux hors autoroutes àpéage avait été décidée à l'issue du Grenelle de l'environnement sous l'ancienne majorité. Elle devait entrer en vigueur le 1 er octobre mais aété repoussée au 1 er janvier. Cette taxe oscille entre 13 et 17 centimes le kilomètre selon les régions de France. z LA TAXE À75% Payée par l employeur et non plus par le salarié, cette taxe temporaire s'applique aux salaires dépassant un million d'euros par an. Retoquée l'année dernière par le Conseil constitutionnel, elle est aujourd'hui vivement contestée dans le monde du football. Les clubs professionnels ont voté une grève fin novembre. La grogne anti-écotaxe des Bretons n est pas finie Samedi dans le Finistère, les Bretons ont laissé éclater leur colère contre l écotaxe. / PH.PQR son annulation. Si le gouvernement a promis de possibles ajustements d'ici la mise en service de l'écotaxe poids lourds, qui doit entrer en vigueur au 1 er janvier, et un rabais de 50% pour la Bretagne, il refuse cependant pour l instant de céder sur sa date de mise en application, le 1 er janvier. La phrase "Les médias s amusent à surveiller des candidats du Front national qui ne sont pas, il est vrai, des professionnels de la politique, qui sont des mères de famille, des chômeurs, des fonctionnaires, des chefs d'entreprises." LA PRÉSIDENTE DU FN,MARINE LE PEN,AACCUSÉ HIER CERTAINS MÉDIAS "DE SURVEILLER LES CANDIDATS" DE SON PARTI, À LA RECHERCHE DE LEURS FAILLES, EN SE DEMANDANT SI CELA NE DÉMONTRAIT PAS LEUR VOLONTÉ DE "VENIR EN SOUTIEN D'UNE CLASSE POLITIQUE EN TRAIN DE S'EFFONDRER" Le chiffre Un record. La planche originale de Tintin, mise aux enchères samedi à Cannes, a été adjugée frais compris ( au marteau). La mise àprix était de 60O00.L'acheteur, de nationalité belge, est médecin. L'objet de cet engouement est un crayonné à la mine de plomb de la planche 53 de l'album "Vol 714 pour Sydney". Taubira insultéeà Angers: le PS veut des sanctions Un journaliste du Courrier de l'ouest rapporte sur son blog que lors de la visite de Christiane Taubira, vendredi àangers, cette dernière a été prise à partie par de jeunes opposants au mariage pour tous. Jean-Yves Lignel rapporte qu'une jeune fille d'une dizaine d'années aurait lancé à la ministre : "C'est pour qui la banane?c'est pour la guenon!" Angers Mag rapporte les mêmes faits. Il aégalement été lancé àla ministre : "Taubira, casse-toi", ou "Taubira, démission".le Parti socialiste demande à ce que des poursuites judiciaires soient engagées contre les militants de la Manif pour tous qui ont proféré ces insultes. "Ces comportements sont intolérables et constituent un délit, qui doit désormais faire l'objet de poursuites par la justice, écrit Harlem Désir dans un communiqué. Il s'agit de discrimination raciale et d'appels à la haine qui ne doivent jamais être tolérés." Copé, mal-aimé des Français Jean-François Copé reste le "mal aimé" des Français, 73% des sondés ayant une mauvaise opinion de lui, selon un sondage BVA publié hier par Aujourd'hui en France/Le Parisien. Selon cette enquête, 93% des sympathisants de gauche et 53% des sympathisants de droite déclarent avoir une mauvaise opinion du président de l'ump. Parmi les 73% qui en ont une image négative, 78% estiment qu'il est "trop perso", 66% "arrogant", 70% "arriviste",60% "démagogique" et "autoritaire", 56% "antipathique" et 54% "sectaire". Par ailleurs 69% ne le trouvent pas "sincère",65% pas "honnête" et 66% ne le jugent pas "charismatique". "C'est très rare d'avoir une image aussi catastrophique pour une personnalité issue d'un parti classique",note Éric Bonnet, de BVA.

15 Économie Lundi 28 Octobre2013 II Crosslux va lancer ses vitrages photovoltaïques Fondée en juin 2011 par Marc Ricci et Pierre-Yves Thoulon pour produire un nouveau concept devitrages photovoltaïques, Crosslux vient de franchir unenouvelle étape de son développement en levant euros auprès de plusieurs investisseurs. La jeune société qui afait ses premiers pas au sein de l incubateur marseillais Impulse et aété lauréate des "Tremplins de l Économie de La Provence", s apprête eneffet àlancer une nouvelle génération de vitrages qui laissent passer la lumière et assurent dans le même temps qu une haute isolation thermique, uneproduction d électricité destinée à être autoconsommée. Le savoir-faire qui anécessitéledépôt de trois brevetssesitueau niveau de l inclusion d un film qui converti la lumière en énergie àl intérieur duvitrage, sansenaltérer la transparence. En prime, les vitrages se veulentesthétiques.ils se veulent par ailleurs une alternative aux panneaux solaires placés sur les toitures, ce qui n est pas forcément simple. Avec les fonds levés, Crosslux va àprésent démarrer une phase pré-industrielle au début de2014. Celle-ci se fera dans des locaux en cours d acquisition àrousset. "Dans un premier temps, nous allons équiper quelques immeubles de démonstrateurs", explique Marc Ricci. Àlami-2014, débutera réellement la phase industrielle avec ladiffusion des vitrages auprès d un réseau de prescripteurs composés d architectes, de verriers et d entreprises. La commercialisation se ferasous la marque Energlass. J.-L.C. Pierre-Yves Thoulon présenteunéchantillon du vitrage Crossluxqui seraproduit àrousset courant / PHOTO DR Avec l AFPA devenez >Secrétaire assistante àistres, le 4novembre >Monteur dépanneuren climatisation àmarseille, le 12 novembre > Technicien de maintenance industrielle àmarseille, le 12 novembre et àistres, le 10 décembre >Carreleur àmarseille, le 28 novembre >Technicien de maintenance en chauffageet climatisation àmarseille,le2décembre >Agent d entretien du bâtiment àistres, le 11 décembre Les formations pour demandeurs d emploi sont nancées et rémunérées, sous conditions, par le Conseil Régional PACA. Renseignements C EST D ICI ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE Le Fongecif Paca organise le forum Evol Pro La troisième édition se déroulera le 7novembre àmarseille au Dock des Suds. Cette manifestation s adresse aux salariés qui souhaitent évoluer dans leur activité, se reconvertir, changer de métier ou créer leur entreprise.lafongecif Paca est en mesure de les accompagner dans leurs projets. RECHERCHE Le pôle de compétitivité SCS se consacre à Clistine L objectif de ce projet validé par le gouvernement consiste à concevoir une nouvelle génération de supercalculateurs, plus performants et moins gourmands en énergie. VENTE Troc Europe:un nouveau concept d achat-cash L ex-troc de l Île fondé par Jean-Pierre Boudier et devenu Troc.com, s apprête àfranchir une nouvelle étape avec un nouveau concept de magasin en franchise participative. Le premier doit ouvrir dans le Nord. Troc.com et La Trocante sont les deux marques de Troc Europe, issue de la reprise du groupe par le fonds Saphir. CONSEIL Le groupe Stedia fête ses 10 ans Premier cabinet conseil indépendant en système d information de la région, il compte aujourd hui 23 salariés sur Gardanne (lieu du siège social), Paris Lyon et Tours. Au service de 200 clients, Stedia a réalisé l an passé un chiffre d affaires de 2,5 millions d euros. Objectif pourles 10 ans qui viennent:étoffer son réseau en France et prendre pied en Afrique et au Maghreb Les produits laitiers sont les amis de La Fermière La marque aubagnaise qui utilise le lait des Alpes est un modèle de qualité Que mangeons-nous? Faut-il faire confiance aux marques?detoute évidence, de plus en plus de consommateurs s interrogent sur ce qu ils ont dans leur assiette ou achètent (voir ci-dessous). Mais les errements de quelques entreprises doivent-ils cacher le travail de tant d autres qui multiplient les efforts pour innover et proposer des produits de qualité?bien sûr que non. Pour nous en convaincre, nous sommes allés visiter La Fermière. Une laiterie industrielle qui ason siège àaubagne. Dirigée par Jean-Jacques Tarpinian, elle adéveloppé une gamme de yaourts et de desserts qui sont diffusés dans la France entière. Le créneau :des produits haut de gamme diffusés en pots de verre et en grès coloré, parfois encore en pots de carton paraffiné, clients nostalgiques obligent. "Le verre et le grès, c est notre marque de fabrique", insiste Jean-Jacques Tarpinian. Puis d ajouter: "Mais le point fort de notre succès, c est la qualité. Chez nous, rien n échappe aux contrôles. Le lait vient des Hautes-Alpes et des Alpes-de-Haute- Provence. Nous ytenons, car c est un lait de montagne. Son goût est différent. Nos fournisseurs sont audités et le lait livré, soit 6000 litres chaque jour, est analysé avant d être déchargé. Il sera ensuite utilisé sous 24 heures et chaque gamme de produits élaborés est goûtée avant d être expédiée. Les tests de contrôles sont aussi appliqués aux contenants et aux emballages. C est la règle. Les résultats seront ensuite conservés cinq ans. C est pour cela que je dis que nous sommes en mesure de retracer la vie d un produit, depuis le pis de la vache jusque chez le consommateur." Dernier mot à l humain Pour en arriver là et entreprendre une certification àla norme agroalimentaire IFS, la plus exigeante, La Fermière n a pas lésiné sur les moyens. "Nous avons investi dans un outil informatique performant qui nous permet de stocker nos données", poursuit Jean-Jacques Tarpinian. Mais surtout, la laiterie s est dotée d un automate qui lui permet de répéter les dosages autant que nécessaire et avec régularité pour chacune des 60 recettes de la marque. Au premierplan, Jean-Jacques Tarpinian, propriétairedelalaiterie industrielle La Fermière. L entreprise, née à Marseille il y a 60 ans, est aujourd hui à Aubagne ou elle produit une gamme de yaourts et desserts àbase de lait des Alpesde-Haute-Provenceet des Hautes-Alpes. Dessous, la brousse fabriquée àpartir de lait de vache et moulée à la louche. / PHOTOSCYRIL SOLLIER ENQUÊTESUR L AGROALIMENTAIRE Une image fragile auprès des consommateurs Les consommateurs sont de plus en plus exigeants sur le contenu de leurs assiettes. C est ce qui ressort d une étude conjointement réaliséepar Alphacoms(uneagence conseilencommunication) et Dictanova (un fournisseur de solutions pour l acquisition de données clients), dont la particularité est d avoir été établie à partir de 3200 verbatims issus de discussions en ligne entre publics de consommateurs, d agriculteurs ou de salariés de l industrie sur 111 sites. Thème de l étude:l image de l industrie agroalimentaire.au lendemain de l affaire de la viande de cheval à la place de celle de bœuf dans des cannellonis, le constat est sans appel: la défiance est bien là pour 20%des consommateurs. Lesquels évoquent sans détour laquestion de latraçabilité.une préoccupation qui se classe juste après l exigence d une nutrition de qualité (22%). Au troisième rang, l étude note "une perception nette des industrielsderrière les marques" (9%), ce qui témoigne d un intérêt accru. Quant à la préoccupation du pouvoir d achat, elle ne se classe qu au 4 e rang. Pour ce qui concerne les agriculteurs, la première de leurs préoccupations est sans conteste lesoucis d une meilleure valorisation de leurs productions. Quant aux salariés du secteur, c est le thème des conditions de travail qui est le plus évoqué. Souvent, il est dit que les emplois sontpénibleset que les rémunérations sont plus faibles que dans d autres secteurs. Ce qui fait dire aux auteurs de l étude "que les métiersde l agroalimentaire souffrent d un déficit d image". J.-L.C. "Les clients sont sensibles aux fluctuations du goût. Nos produits ne doivent pas changer. Sinon, ils nous le disent". Bref, La Fermière veille au grain. "Mais à tous les stades, il yatoujours quelqu un qui doit goûter. C est l autre règle. On ne peut jamais remplacer entièrement l être humain." La combinaison des deux est d autant plus nécessaire que La Fermière élabore elle-même ses recettes et pour cela, produit ses propres extraits àpartir de gousses de vanille ou de fruits. "Notre méthode, c est de faire comme àla maison. La cellule recherche et développement prépare quelque chose en petite série, si c est bon on industrialise. Mais àladifférence des poids lourds sur secteur, nous travaillons sur des volumes raisonnables. Nous restons àtaille humaine. C est ce qui fait notre force." Au bout de ce travail inventif, une trentaine de produits déclinés en gammes Authentique, Plaisir, Smoothie, Sensation, Tradition, crèmes et desserts. Chaque année, elles se renouvellent au rythme de cinq àsix arômes nouveaux. "Notre métier est créatif",sourit Jean-Jacques Tarpinian. "Nous avons nos propres ferments et nous poursuivons encore des recherches. C est grâce à eux que nous avons des produits gourmands qui une fois préparés seront jugés àleur saveur, à leur onctuosité et àleur douceur." En France, bien sûr, mais aussi à l étranger, car La Fermière yréalise 8%àprésent de son chiffre d affaires. Jean-Luc CROZEL CARTEDEVISITE La laiterie "La Fermière" a été fondée à Marseille par la famille Guinchard il y a près de 60ans. Aujourd hui, son siège est à Aubagne, Zac de Napollon. Elle s apprête à étendre son bâtiment de 600 m². L entreprise emploie 120 personnes et recrute. Son chiffre d affaires s estélevél an passé à24millions d euros. En progression de 50 % sur trois ans. Elle fait partie du groupe Tarpinian qui comprend la Biscuiterie du Lacydon et les conserves Titus. ZOOM SUR Une filière de production attachée à son terroir Selon une étude réalisée par Agreste, l équivalent de l Insee pour l Agriculture etl industrie agroalimentaire, la région compte établissements agroalimentaires. Un potentiel qui fait d elle la seconde de l Hexagone.Mais en terme d emplois,avec salariés, Paca ne se situe plus qu au 10 e rang. Un constat qui s explique par le fait qu à côté de quelques grands établissements du type Ducros-Mc Cormick, Liebig, Haribo, Heineken, Coca Cola ou Ricard,le gros de la filière est essentiellement composé de petites entreprises qui emploient moins de 20personnes, quand ce n est pas de 10. À cepremier ensemble qui ne concerne que l industrie, il fautaussi ajouter prèsde5000établissements artisans qui font travailler près de personnes. Points forts de ce tissu qui maille le territoire et y revendique son attachement :ce qui se rattache au chocolat et à la confiserie, auxboissons, puisàla transformationetàla conservation des légumes.àl inverse, au regard de la moyenne nationale,l industrie de la viande et du poisson est très enretrait. Deux départements concentrentlegros des effectifs:les Bouches-du-RhôneetleVauclusequi aeux deuxtrustent72%des établissementset84%des effectifs. Ils sont aussiles deux principaux pourvoyeurs agricoles. Mais la filièrequi utiliseà pleinlanotion de terroiravec lesproductionsméditerranéennes, sait aussi innover. Dynamique, elle se caractérise aussi par sa capacité à exporter. C est ainsi que 23 % du chiffre d affaires réalisé par la filière (près de 4 milliards d euros) l est hors de France. C est nettement davantage que la moyenne nationale.une part qui s accroît régulièrement. J.-L.C.

16 III Lundi 28 Octobre2013 L EXPERT P r Christophe Lançon Le cannabis est nocif pour le cerveau Santé Accidentvasculairecérébral: on peut réduire le risque Les fumeurs et personnes obèses comptent parmi les populations à risques Le cannabis (haschisch, herbe, huile) fumé ou ingéré, agit rapidement sur notre cerveau. Et il ades effets puissants car son principal composé psychoactif, le Delta-9-TetraHydroCannabinol, usurpe les fonctions de neurotransmetteurs produits par nos neurones, les endocannabinoïdes. Les endocannabinoïdes activent des récepteurs neuronaux appelés CB1 impliqués dans la plupart des fonctions cérébrales :cognition, perception, mémoire, contrôle émotionnel, douleur. Quand le cannabis est là, toutes ces fonctions sont perturbées. C est en perturbant de nombreuses fonctions que le cannabis produit des modifications du comportement (relaxation, ralentissement...) de la pensée, de la motivation. Au travers de ces perturbations le cannabis pourra aussi, chez certains, faciliter le sommeil ou diminuer la douleur. Le 15octobre 2014, 15h. Le SAMU conduit àlatimo- ne une femme de 32 ans, victime d un AVC. Elle est paralysée d un côté et ne s exprime plus. Direction l Imagerie par résonance magnétique (IRM). Une large zone blanche apparaît:cesont les cellules non irriguées, en train de mourir. Après avoir contrôlé les paramètres médicaux, vérifié l absence d hémorragie et mesuré les chances de chasser le caillot qui obstrue une artère de son cerveau, décision est prise par l équipe de l unité des urgences neuro-vasculaires de procéder àune thrombolyse. 15h49, le produit thrombolytique est injecté dans le bras. 18h, la patiente aretrouvé une bonne partie de ses capacités. Elle devra suivre 4à6 semaines de rééducation. Chaque année, Français (60 %d hommes) sont victimes d un accident vasculaire cérébral (AVC), ce qui en fait la première cause d hospitalisation neurologique. Un problème majeur de santé publique qui sera mis en exergue demain àl occasion de la Journée mondiale des AVC. Il est essentiel de connaître les symptômes d un AVC. La victime est comme frappée par la foudre : perte brutale de la vue d un œil, paralysie d un membre, difficulté àparler. Il faut appeler imédiatement le 15, sans se dire "ça va passer". Ilreste 3 heures aux secours pour tenter de limiter les dégâts. Un homme de 60 ans en surpoids "Au CHU de Marseille, c est unique en France, tous les malades arrivent 24h/24 dans l IRM et non pas au scanner, ce qui donne des images bien plus précises", souligne le P r Jean Pelletier, chef d un service de neurologie de 60 lits dont la moitié est dédiée aux AVC. Dans un an, il bénéficiera moyennant dix millions d euros d une IRM plus puissante qui devrait permettre d allonger le délai de thrombolyse. Depuis le lancement d un plan anti-avc en 2007, la prise en charge s est améliorée avec une baisse de la mortalité de 18 %. Les hôpitaux d Aix, Avignon, Toulon et Nice complètent le maillage régional avec des unités dédiées. "Il est décisif de savoir àquelle heure l accident est survenu, le pire est lorsqueles gens se réveillent paralysés car on ignore alors l horaire de l AVC et il est impossible de thrombolyser", note le P r Pelletier. Seuls 10 % des victimes d AVC peuvent bénéficier de ce traitement, soit tout de même 200 malades sur les deux mille reçus àlatimone. Pour les autres, ce sera plus compliqué, il faudra se concentrer sur la rééducation et la prévention d un second accident. "Est-ce un caillot qui bouche une artère àlasuite d une plaque d athérome qui s est détachée ou plutôt un caillot parti du cœur?" interroge le P r Pelletier, qui prévient: "On va compter de plus en plus d AVC car la population vieillit". Il reste que la prévention est possible même si n importe qui est menacé par un AVC. Le profil type est un homme de 60 ans en surpoids, hypertendu et avec un peu de diabète ou cholestérol. Le risque est accru chez les fumeurs, les obèses ou les consommateurs d héroïne, cocaïneetdecannabis. Philippe SCHMIT Conférence "AVC:comment agir" demain à 15h, Cité des Associations, 93, La Canebière, Marseille. Entrée libre. z Le cannabis et le tabac :dangereux pour la santé? Les méfaits du tabac sur la santé sont connus (maladies cardiovasculaires, cancers, problèmes dentaires, cutanés, lors de la grossesse). L association fréquente du tabac et du cannabis semble ne pas atténuer les effets nocifs du tabac. Le cannabis seul est probablement responsable de certaines formes de cancer. Des recherches sont nécessaires pour mieux évaluerl impact du cannabis sur la santé. z Le cannabis est-il responsable de maladies mentales? Lecannabis produitdes crises d angoisse (attaque de panique) et réduit la motivation. Si vous présentez déjà des troubles psychiques, le cannabis aggrave les manifestations de ces troubles et rend les traitements moins efficaces. Enfin, si vous l utilisez à la puberté, vous risquez de déclencher certaines maladies mentales (schizophrénie, bipolarité) surtout si vous êtes "vulnérable" à ce type de maladie (génétique, traumatismes psychologiques). z Comment s arrêter? Prenez le temps de peser les avantages de poursuivre votre consommation et les avantages pour vous d arrêter. Appuyez-vous sur une personne de confiance (un parent, un ami, un professionnel) qui vous soutiendra dans cette démarche. Elaborez un "plan d action pour arrêter" le jour ou vous vous sentirez prêt. Commencez par diminuer progressivement, choisissez un moment de tranquillité (vacances), évitez les facteurs de "stress", les facteurs déclenchants (soirées entre amis...) et les personnes avec qui vous fumiez, demandez à votre entourage de vous encouragez, faites-vous plaisir Si vous en éprouvez le besoin, faites-vous aider par un professionnel. En cas de rechute, ce n est pas grave, il faut des échecs pour yarriver! P r Christophe Lançon, chef de service pôle psychiatrie AP-HM, P r Olivier Manzoni, institut de neurobiologie de la Méditerranée (Inserm-Amu) LE CONSEIL Pour retirer la sucette appelez le Père Noël Il faut bien, un jour ou l autre, se résoudre à enlever sa sucette àl enfant de 3-4 ans, surtout quand elle peut être associée à un problème d élocution. "L enfant qui suce place sa langue vers l avant et cela peut engendrer un zézaiement", explique Odile, orthophoniste. L ennui est que la sucette est souvent un vrai doudou. Odile conseille une méthode radicale : "Dites à l enfant que cette année, le Père Noël va apporter des cadeaux, mais qu il va aussi emmener la sucette car il agrandi. Le matin de Noël, toutes les sucettes ont disparu. Jetez-les à la poubelle, vous n aurez pas la tentation de les redonner en cas de crise." LE LÉGUME DE LA SEMAINE Mangez, éliminez! Le fenouil est l'un des légumes les plus riches en provitamine A, en vitamine Cetenvitamine B9. Il aune action bénéfique sur le développement du fœtus lors d'une grossesse. Il est aussi réputé pour ses propriétés diurétiques. Sa racine facilite l élimination urinaire et intestinale. Ses graines améliorent la digestion des graisses, ce qui favorise une bonne digestion et un bon transit. Le fenouil est peu calorique (16 cal pour 100g) et comme il est riche en fibres, il rassasie rapidement. Autres vertus du fenouil, il combat les troubles digestifs (douleurs intestinales, flatulences), la goutte et les calculs rénaux. Mais attention, le fenouil ne fait en rien fondre les graisses. On voit nettement sur cette image du cerveau tirée d une IRM que l artère supérieure droite est bouchée: elle n apparaît plus. L injection d unproduit thrombolytique avant le délai fatidique de 3hpar l équipedup r Pelletier va dissoudre le caillot. / PHOTO GUILLAUME RUOPPOLO L EXAMEN QUI SAUVE Épreuve d effort pour le cœur Vous êtesun homme entre 40 et 50 ans,vous fumez peut-être, avez quelques kilos entrop et souhaitez reprendre le sport après dix ans d interruption? Bravo. Mais avant de rejoindre unepiste d athlétisme,les pentes du Ventoux ouune salle de musculation, faites undétour par le vélo du... cardiologue! " Il est recommandé d effectuer untest àl effort qui permettra de dépister un éventuel problème coronarien, concernant la vascularisation du cœur", indiqueledocteur Nicolas Savon àlaclinique Beauregard de Marseille. Les plus de45ans, hommes et femmes, doivent également songer à sefaire prescrireun tel examen s ils ont du diabète ou du cholestérol, de l hypertensionartérielle, s ilsfument ou s ilsprésentent des caractères héréditaires (c est le cas si vos ascendants-parents, frères et sœurs...-ont eu un infarctus avant 60ans). Untest à l effort est d autant plus recommandésivous cumulezces facteurs de risque, car ils démultiplient la possibilité de l accident cardiaque. "Le patient s installe sur un vélo d appartement et va pédaler 10 à15minutes couplé àunélectrocardiogramme et, de plus en Mieux vaut passer par le vélo ducardiologue avant de reprendre une activitésportive quand on aplus de 40 ans. / PHOTO L.P. plus, on réalise simultanément uneéchographieducœur,précise le Dr Savon. On augmente la résistance du pédalage par paliers, comme si le patient était en côte, afin d accélérer safréquence cardiaque. S il arrive à un rythme de220 pulsations, moins son âge, sans douleurs dans lapoitrine etsans signes sur l électrocardiogramme, alors le test est bon." Autrement dit, sivous avez50ans, il vous faudra grimper à 170. Les voyants sont auvert?parfait. Vous n êtes pas venu pour rien cependant.car ces résultats serviront àétalonner l évolution de votre fréquence cardiaque pourl avenir. Les médecins ont également recours au test àl effort pour surveiller les victimes d unaccidentcardiaque. Ph.S. CONFÉRENCES Nutrition et société L unité Nutrition, obésité et risque thrombotique, dirigée par le professeur Marie-Christine Alessi (AP-HM), organise une conférence ce jeudi 31 octobre de 14 h à 16h,sur le thème "Nutrition et société". Recommandations alimentaires, recommandations nutritionnelles :sont-elles compatibles? Denombreux professeurs tenteront de répondre à toutes ses questions. Faculté de médecine de Marseille, amphithéâtre4(aile verte 3 e étage) Entrée libre. La thérapie cellulaire en pleine révolution La médecine et la chirurgie sont en passe d être révolutionnées par la thérapie cellulaire, qui permet de "réparer" le corps humain en remplaçant des cellules disparues ou des organes déficients par des cellules saines. Cette discipline a fait l objet de nombreuses avancées scientifiques au cours des dernières années. Cette année, où Marseille est Capitale européenne de la culture, l AP-HM a souhaité, en partenariat avec l Institut Paoli-Calmettes, organiser une réunion internationale d un très haut niveau scientifique. Ce congrès se déroulera les 1 er et 2novembre au palais du Pharo et sera précédé d un cours à l hôpital de la Conception le 31octobre prochain. Cell-Society-Europe/

17 MANIFESTATION Un village gardois assiégé par 750 anticorridas Faits divers -Justice Lundi 28 Octobre2013 La gendarmerie au bord du gouffre financier IV Les militaires peinent à boucler leur budget de fonctionnement et d'équipement ÀRodilhan, le face-à-face avec les gendarmes et les CRS aparfois été rugueux, sans toutefois faire de blessés. / PHOTO VALÉRIE FARINE Le face-à-face a duré une bonne partie de la journée. Émaillé de tensions, voire de violences en début d après-midi. Les anticorridas avaient promis de revenir àrodilhan. Une manifestation aux allures de symbole, peut-être de revanche, après les graves incidents survenus dans ce même village gardois en C était un 8 octobre, ce jour-là les militants avaient choisi la méthode choc. Une opération coup-de-poing avec occupation de la piste des arènes.des échauffourées avaient alors éclaté entre pros et antis. Un procès devrait suivre dans les prochaines semaines au tribunal correctionnel de Nîmes. Ils étaient hier, au plus fort de la contestation 750 environ, à crier leur hostilité àlacorrida, des militants de la cause animale contenus par un imposant dispositif de sécurité. w 9H,UNVILLAGE SOUS HAUTE SURVEILLANCE Le préfet du Gard avait promis un dispositif hors du commun. Des cordons de gendarmes ceinturent toute la commune. Impossible d approcher en voiture, à moins d avoir une bonne raison, comme assister au spectacle taurin du matin. Les sacs et les coffres des véhicules entrant sont scrupuleusement fouillés. Deuxième rideau défensif un peu plus loin, à400 mdes arènes avec, ironie du sort, des barrières destinées aux abrivado pour contenir les manifestants. w 10H, LES ANTIS DÉBARQUENT Les manifestants -ils ne sont alors qu environ 400 -approchent en cortège du premier barrage. Sirènes hurlantes, slogans, banderoles et prises de paroles. Le leader du CRAC (Comitéradicalement anticorrida), Jean-Pierre Garrigues stigmatise la foule : "Nous sommes dans un village de barbares. Je ne parle pas de ses habitants qui dans la majorité sont contre la corrida, je parle du maire qui se comporte comme un dictateur. Aujourd hui cette affaire coûte à l État la bagatelle de euros". Etdeprendre ensuite Manuel Valls pour cible, "honte àlabarbarie, honte au ministre de l Intérieur".Les militants sont alors invités àoccuper les entrées d un village qui va très vite être en état de siège. w 13H, LES PREMIERS HEURTS La situation devient de plus en plus tendue, des heurts commencent à éclater sur différents points du village. Un homme passe le barrage le corps et le visage recouverts de sang. Renseignement pris, c est un liquide colorant d un rouge vif. Il s agit d un avocat, M e Emmanuel Durand, qui défend la cause taurine. Les militants jettent des fumigènes et des pierres à l intérieur du périmètre de sécurité. Ils tententdeforcer les barrières. En face, les CRS répliquent à coup de gaz lacrymogène, et commencent àprocéder àdes interpellations. De l état de siège, on passe progressivement à l état de guérilla. Jusqu à ce que les forces de l ordre décident de passer àl action. Cette fois ce sont les CRS et les gendarmes qui entourent les manifestants. Les plus récalcitrants sont pris en charge manu militari. À 15h10, on peut entendre les premières clameurs provenant de la "plaza". Les pros taurins n ont pas capitulé et les antis ont réussi àfaire passer leur message. Drôle de dimanche tout de même àrodilhan, devenu village symbole. Jean-Luc PARPALEIX PROCÈS Messier et les années Vivendi reviennent en appel Plus de onze ans après son départ brutal de Vivendi, l'ex-pdg du groupe, Jean-Marie Messier comparaît, à partird aujourd hui,devant la cour d'appel de Paris, où il devra répondre, une nouvelle fois, de sa communication et des conditions de son départ. En première instance, M. Messier avait été condamné, fin janvier 2011, à trois ans d'emprisonnement avec sursis et euros d'amende, jugement en net décalage avec les réquisitions du parquet, qui avait demandé la relaxe. Le tribunal avait retenu contre lui la diffusion d'informations fausses ou trompeuses sur les perspectives de son groupe, ainsi que l'abus de biens sociaux. Un buraliste poursuit la concurrence de l e-cigarette Un buraliste de la région toulousaine poursuit aujourd hui devant le tribunal de commerce de Toulouse la concurrence illicite et déloyale, selon lui, d'un vendeur de cigarettes électroniques également installé dans la commune de Plaisance-du-Touch. Bertrand Desarnauts, l'avocatdubureau de tabac détenu par la société Hérande, souligne que cette assignation constitue une première en France, et il espère une condamnation qui "fasse jurisprudence" car selon lui "la position des pouvoirs publics n'est pas très nette". ENQUÊTE Dissimulation d enfant:un couple mis en examen Un couple corrézien a été mis en examen hier, deux jours après la découverte dans un coffre de voiture de leur bébé, privé de soins et apparemment dissimulé à tous depuis sa naissance, il y a au moins 15 mois, un cas qui "défie l'imagination", selon la justice. La femme de 45 ans et son compagnon de 40 ans ont été présentés à un juged'instructiondebrive et laissés en liberté sousstrictcontrôle judiciaire. L'enfant est horsdedanger mais souffre de retards importants, a indiqué leprocureur de Brive, Jean-Pierre Laffite. Faute de budget suffisant, cette année, la gendarmerie n a passé de commandes ni pour des véhicules ni pour des ordinateurs. Sans compter les dépenses d'énergie, pour lesquelles il manque 16 millions d'euros. Report probable du paiement des loyers pour leurlogement, moins de carburant pour des véhicules de plus enplus vétustes :les gendarmes peinent à boucler leur budget 2013 de fonctionnement et d'équipement. Lors deson audition récente devant la commission de la Défense de l'assemblée nationale, le général Denis Favier, directeur général de la gendarmerie nationale (DGGN), avait attiré l'attention sur les "véritables difficultés" engendrées par un "budgetsous tension" et "amplifiées par les divers gels et surgels de crédits". Ces "gels et surgels", qui touchent lebudget de tous les ministères, sont une "réserve de précaution", bloquée en début d'année, qui permetauministère concerné de faire face àdes aléas importants survenant en cours de gestion. Cette mise en réservedecrédits était toujours finalement levée par Bercy, plusoumoinstôt dansl'année pour la gendarmerie, mais toujours pas pour cette année. Le général Favier, qui avait mené l'assautdugign pourlibérer les otages de l'airbus à Marignane en1994, est cette fois-ci face àbercy, un adversaire d'untout autre ordre mais coriace. "Nous sommes dans une situation difficile", avait-il confié aux députés le16octobre,précisant n'avoir pupasser cette année de commandes ni pourdes véhicules ni pour des ordinateurs, sans compter les dépenses d'énergie, comme le chauffage, pour lesquelles il manque 16 millions d'euros. Quant au volume d'essence disponible pourles véhiculesdegendarmerie, ilest en baisse de 6%rapport à2012, selon une source proche du dossier. Plus grave, le général Favieravait ajouté que "pour continuer d'assurer le bon fonctionnement des unités", il serait conduit à reporter le paiement des loyers aux collectivités locales. Lestatut des gendarmes Les effectifs épargnés La première tempête d'automne. Elle devait dès hier soir douze départements du nord-ouest de la France, placés en alerte orange, touchant d'abord la Bretagne avant de remonter vers le nord du pays. La Bretagne, la Haute-Normandie, le Nord-Pas-de-Calais, le Calvados, la Loire-Atlantique, la Manche et la Somme sont en vigilance orange jusqu à ce matin, aannoncé Météo France. L'alerte aété déclenchée en raison "de la première tempête automnale d'intensité habituelle pour la saison",mais qui "nécessite une vigilance particulière en raison d'un feuillage encore dense".les rafales sur les côtes devaient atteindre les km/h, 100 km/h dans l'intérieur et localement 110 km/h sur le Nord-Pas- de-calais. "L'épisode prendra fin en début de matinée sur la Bretagne et en milieu de journée sur le Nord-Pas-de-calais", précise le communiqué de Météo France. Dans l'ensemble de la région menacée, les autorités ont invité la population à ne pas se promener sur le littoral ni en forêt en cette période de vacances scolaires. prévoit qu ils soient logés gratuitement dans des immeubles appartenant au domaine de l État ou aux collectivités locales,les loyers étant réglés par la gendarmerie. "La seule variable d'ajustement dont dispose le DGGN, INTEMPÉRIES Alerte orange à la tempête dans le Nord-Ouest Tout comme le sud de l Angleterre, le nord-ouest de la France est balayé depuis hier par des vents violents. La prudence est de mise. Si "la situation actuelle des dépenses de fonctionnement et d'équipements est inédite et plus que tendue",résume une source proche du dossier, elle ne concerne pas cette année le niveau des effectifs. "La gendarmerie a atteint un seuil", avait dit le général Favier aux députés. "Après avoir été malmenée par la RGPP (révision générale des politiques publiques du précédent gouvernement), avec une baisse de 6700 effectifs entre 2008 et 2012, la baisse des effectifs a cessé cette année",avait-il relevé. Mais "si elle a su conserver ce qui fait son essence", avait résumé le DGGN, la gendarmerie "présente aussi des fragilités qu il faut mesurer avec lucidité". / PHOTO AFP Et de l autre côté de la Manche... Le Royaume-Uni se préparait aussi, hier, à affronter sa pire tempête en plus de dix ans, avec des vents attendus de plus de 130 km/h et de possibles inondations. Ces vents violents risquent d'entraînerdes chutes d'arbres, des dégâts sur les bâtiments, des coupures d'électricité et des perturbations dans les transports. De fortes pluies (20-40 mm) devaient s'abattre dès hier soir, pendant six àneuf heures. Une alerte orange aété lancée, appelant la population à reporter ses déplacements dans la matinée. La préfecture du Morbihan a fait état d'une vigilance "jaune" (donc moins élevée) en ce qui concerne le risque de submersion. Sur les routes, Bison Fûté aappelé lesautomobilistes à être "extrêmement vigilants lors du dépassement des poids lourds ainsi qu en entrant ou sortant d'une zone abritée (tunnel, forêts, masques végétaux)". En mer, de nombreuses liaisons ont été annulées hier et aujourd hui, la tempête menaçant aussi les îles britanniques (lire ci-contre). / PHOTO ANGE ESPOSITO c'estdonc le report du paiement des loyers dès la fin de ce mois", souligne une source proche du dossier. Cette source ajoute que pour "un renouvellement normal du parc automobile de la gendarmerie, ilfaudrait en commander 2000 par mois". "Un véhicule de gendarmerie a une durée d'utilisation prévue en moyenne de à km. Onpeut le pousser jusqu à km à condition d'avoir beaucoup d'argent pour l'entretien...",relève un officier de gendarmerie qui sedit "de plusen plus réduit à gérer lamisère". Mais il yatout demême une lueur d'espoir, selon le général Favier :le "budget 2014 est responsable et cohérent car ilpromet modernisation et recrutement de personnels". DROIT Garde à vue: des avocats se mobilisent De jeunes avocats, appuyés par le barreau de Paris, montent au créneau pour avoir accès au dossier pendant la garde àvue de leurs clients, à quelques mois de la transposition d'une directive européenne sur le sujet. Il s'agit d'une revendication de longue date des robes noires, qui n'est pas prévue dans la loi de 2011 introduisant la présence de l'avocat en garde à vue. Aujourd hui, devant la 23 e chambre du tribunal correctionnel de Paris, des avocats, secrétaires de la conférence, plaideront pour obtenir l'annulation de la garde àvue de leurs clients au motif qu ils n'ont pas eu accès au dossier. Cette fois, les avocats s'appuient sur la directive européenne du 22 mai 2012, qui doit être transposée en droit français avant le 2juin Elle dispose que "lorsqu une personne est arrêtée et détenue à n'importe quel stade de la procédure pénale, les États membres veillent à ce que les documents (...) qui sont essentiels pour contester (...) lalégalité de l'arrestation ou de la détention soient mis àdisposition de la personne arrêtée ou de son avocat". "Le juge al'opportunité et même le devoir d'adapter le droit national aux objectifs fixés par cette directive", selon M e Alexandre Vermynck, premier secrétaire de la conférence. Si le tribunal annule des gardes à vue faute d'accès au dossier, "va se poser la question de la légalité de toutes les garde àvue en cours",selon l'avocat.

18 V Lundi 28 Octobre2013 ESPAGNE Manif pour la "justice" des victimes de l ETA À l'appel de l'association des victimes du terrorisme (AVT) et du Parti populaire du chef du gouvernement Mariano Rajoy, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté hier à Madrid àl'appel des victimes de l'eta, pour dénoncer l'arrêt des juges de Strasbourg qui pourrait entraîner lalibération de dizaines de prisonniers du groupe armé basque. Beaucoup de manifestants portaient le drapeau espagnol rouge et or, symbole de l'unité du pays, tandis que résonnait l'hymne national. "Contre l'eta", criait un homme dans les hauts-parleurs, sous les applaudissements. Comme lui, les victimes dénoncent l'arrêt rendu le 21 octobre LA PHOTO DU JOUR par la Cour européenne des droits de l'homme à Strasbourg, qui apermis la libération, après 26 ans derrière les barreaux, d'ines Del Rio Prada, une militante du groupe séparatiste condamnée à 3828 ans de prison pour 24 assassinats. Dans un pays où le souvenir des violences reste très vif, le dernier attentat du groupe armé sur le sol espagnol remontant àaoût 2009, l'arrêt des juges européens acréé une vive polémique. Car, si ce jugement fait jurisprudence, la justice espagnole pourrait être contrainte de libérer des dizaines de détenus de l'eta. Et 51 d'entre eux ont déjà déposé des demandes de libération. Attentats meurtriers en Irak. Au moins 65 personnes ont péri hier, dont une majorité dans une série d attaques visant notamment des secteurs chiites dans laprovince de Bagdad. Plus de 650 personnes ont été tuées depuis début octobre. / PHOTO AFP International Les USA espionnent Merckel depuis 10 ans Le président Obama a-t-il été mis au courant dès 2010? Selon de nouvelles révélations de médias allemands susceptibles d'amplifier le scandale d'espionnage de la NSA, qui aofficiellement démenti cette nuit, le président Barack Obama aurait été au courant depuis 2010 que la chancelière allemande Angela Merkel était sur écoute, une opération qui aurait commencé dès Le Bild am Sonntag, édition dominicale du quotidien Bild, citait hier des sources des services secrets américains selon lesquelles le chef de l'agence de sécurité américaine (NSA), Keith Alexander, avait informé Barack Obama d'une opération d'écoute des communications d'angela Merkel dès "Obama n'a pas mis fin àcette opération et l'a au contraire laissé se poursuivre", a déclaré un haut responsable des services de la NSA cité par le journal. L'édition dominicale du Frankfurter Allgemeine avait indiqué, sans citer de sources, que Barack Obama avait assuré àmme Merkel au téléphone qu il n'était pas au courant de sa mise sur écoute. Selon Der Spiegel, leprésident américain lui aurait dit que s'il l'avait su, il yaurait immédiatement mis fin. Le cabinet de Mme Merkel n'a pas souhaité commenter cet échange téléphonique. La Maison Blanche aexpliqué qu elle n'enregistrait pas les appels téléphoniques de Mme Merkel et ne le ferait pas àl'avenir, refusant de dire si l'amérique l'avait Pour 60% des Allemands, le scandale des écoutes asérieusement écorné les relations germano-américaines. / PHOTO AFP espionnée par le passé. Selon Bild am Sonntag, Barack Obama voulait être personnellement informé en détails sur la chancelière allemande, qui a joué un rôle décisif dans la crise de la dette de l'eurozone et est considérée comme le dirigeant GERHARD SCHROEDER AUSSI... le plus puissant d'europe. Par conséquent, la NSA arenforcé la surveillance de ses communications, visant non seulement le téléphone portable qu elle utilise pour communiquer avec son parti la CDU, mais aussi son appareil crypté officiel. Si la surveillance de la chancelière a commencé dès 2002, cela voudrait dire que sous la présidence George W. Bush, les États-Unis visaient déjà Angela Merkel, alors leader de l'opposition, trois ans avant qu elle ne devienne chancelière. Toujours selon Bild,son prédécesseur Gerhard Schroeder était lui aussi l'une des cibles de la NSA en raison de son opposition àl'invasion américaine de l'irak. SYRIE Les participants à la conférence de paix menacés par les rebelles D'importants groupes rebelles syriens ont menacé de juger pour "trahison" ceux qui dans l'opposition seraient tentés de se rendre àlaconférence de paix, dite de Genève-2, prévue en novembre. Les éventuels participants àlaconférence devront en répondre "devant nos tribunaux". GÉORGIE Guiorgui Margvelachvili élu président David Bakradzé, allié du président sortant Mikheïl Saakachvili, areconnu hier sa défaite àla présidentielle en Géorgie et afélicité le vainqueur Guiorgui Margvelachvili. RUSSIE Sylvester Stallone expose ses tableaux La star hollywoodienne Sylvester Stallone, très populaire en Russie, s'est montrée hier dans ses nouveaux habits de peintre en inaugurant une exposition de ses toiles inspirées de l'expressionnisme abstrait, au prestigieux Musée russe de Saint-Pétersbourg. L'exposition a rencontré un succès immédiat, malgré les protestations des communistes. TURQUIE Istanbul inaugure son tunnel sous le Bosphore Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan inaugure demain un tunnel ferroviaire sous le Bosphore, un de ses méga-projets urbains souvent contestés qui ont nourri la fronde antigouvernementale de juin LA SEULE BOX 100% TÉLÉ QUI RÉINVENTE LA TÉLÉ +LE CUBE MEILLEURE QUALITÉ D IMAGE HD (1),4000 PROGRAMMES À LA DEMANDE, RECOMMANDATIONS PERSONNALISÉES (2) DÉCOUVREZ NOS OFFRES SATELLITE ET TNTCHEZ LES DISTRIBUTEURS AGRÉÉS, (3) SUR LESOFFRESCANAL.FR OU AU Pour en savoir plus sur Le Cube, flashez ce code (1)Partout en France. (2)Sous réserve dedisposer d une connexion Internet haut débit. (3)0,23 TTC/mndepuis un poste fixe.

19 Contacts : Annonces légales Lundi 28 octobre 2013 Habilité àpublier par arrêté de Monsieur le Préfet du Département APPEL D OFFRES AVIS DE MARCHÉ SECTION I:POUVOIR ADJUDICATEUR I.1) NOM, ADRESSES ET POINT(S) DE CONTACT : Communauté d'agglomération du Pays d'aix, à l'attention de Mme La directrice de la Commande publique, CS 40868, F Aix en provence cedex 1, Tél : , Fax : Adresse(s) internet : Adresse générale du pouvoir d'adjudicateur :http://www.agglo-paysdaix.fr Adresse du profil d'acheteur (URL) : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/index.jsp Adresse auprès de laquelle des informations complémentaires peuvent être obtenues : Point(s) de contact susmentionné(s) Adresse auprès de laquelle le cahier des charges et les documents complémentaires (y compris des documents relatifs àundialogue compétitif et un système d'acquisition dynamique) peuvent être obtenus : Point(s) de contact susmentionné(s) Adresse à laquelle les offres ou demandes de participation doivent être envoyées : Point(s) de contact susmentionné(s) I.2) TYPE DE POUVOIR ADJUDICATEUR : Autre I.3) ACTIVITÉ PRINCIPALE : Services généraux des administrations publiques. I.4) ATTRIBUTION DE MARCHÉ POUR LE COMPTE D'AUTRES POUVOIRS ADJUDICATEURS : Le pouvoir adjudicateur agit pour le compte d'autres pouvoirs adjudicateurs :non SECTION II :OBJET DU MARCHE II.1) DESCRIPTION II.1.1) Intitulé attribué au marché par le pouvoir adjudicateur : MAINTENAN- CE, ENTRETIEN ET NETTOYAGE DES ABRIS NON PUBLICITAIRES ET DES POTEAUX D'ARRET SUR LES RESEAUX URBAINS ET INTERURBAINS DE LA COMMUNAUTE DU PAYS D'AIX II.1.2) Type de marché et lieu d'exécution, de livraison ou de prestation : Services. Catégorie de services no 1:Services d'entretien et de réparation. Lieu principal de prestation :Territoire de la Communauté du Pays d'aix, Code NUTS :FR824 II.1.3) L'avis implique : la mise en place d'un accord cadre II.1.4) Informations sur l'accord-cadre : Accord-cadre avec un seul opérateur Fréquence et valeur des marchés à attribuer :Le marché prend effet à compter de sa date de notification au titulaire pour une période de 12 mois. Il est reconductible tacitement 3 fois pour une période identique sans que cette durée puisse excéder 4 ans. II.1.5) Description succinctedumarchéoudel'achat /des achats : Le marché a pour objet d'assurer : -le nettoyage des abris non publicitaires et des poteaux d'arrêts sur les réseaux urbains et interurbains de la Communauté du Pays d'aix. -la maintenance préventive et de contrôle ainsi que la maintenance curative de ces abris non publicitaires et poteaux d'arrêts. Les prestations pourront être de deux natures : -Une partie fixe consistant en des interventions périodiques pour le nettoyage et la maintenance préventive etdecontrôle, effectués àdes fréquences définies par secteurs géographiques ; -Une partie variable consistant en des inteventions ponctuelles pour la maintenance curative, effectuées à la demande du pouvoir adjudicateur. Les matériels à entretenir sont de cinq types, à savoir : abribus standard, abribus maçonné, abribus photovoltaïque, tête d'abribus 600*400 et poteaux d'arrêts II.1.6) Classification CPV (Vocabulaire Commun pour les marchés publics) : , II.1.7) Marché couvert par l'accord sur les marchés publics (AMP) : Oui II.1.8) Division en lots : Non II.1.9) Des variantes seront prises en considération : Non II.2) QUANTITÉ OU ÉTENDUE DU MARCHÉ II.2.1) Quantité ouétendue globale :Les matériels àentretenir sont situés sur environ 1621 points d'arrêt répartis sur 5 secteurs distincts sur la totalité du territoire de la Communauté du Pays d'aix : Le marché est traité à prix mixtes.le montant du marché sera la résultante de l'application : -du prix global et forfaitaire de la partie fixe quelles que soient les quantités mises en oeuvre nécessaires à l'exécution des prestations -etdes prix du Bordereau des prix unitaires de la partie variable appliqués aux quantités réellement exécutées Pour la partie variable, conformément à l'article 77 du Code des marchés publics, elle s'exécute àbons de commande,émis en fonction des besoins,dans la limite des seuils minimum et maximum annuels suivants définis àl'acte d'engagement, soit : Minimum euro(s) HT/an et Maximum euro(s) HT/an II.2.2) Informations sur les options II.2.3) Reconduction Ce marché peut faire l'objet d'une reconduction :Oui Nombre de reconductions éventuelles :3 II.3) DURÉE DU MARCHÉ OU DÉLAI D'EXÉCUTION SECTION III :RENSEIGNEMENTS D'ORDRE JURIDIQUE, ECONOMIQUE, FINANCIER ET TECHNIQUE III.1) CONDITIONS RELATIVES AU CONTRAT III.1.1) Cautionnement et garanties exigés : Le marché ne prévoit pas de cautionnement ni de garantie à l'exception de celle destinée à couvrir le versement de l'avance. III.1.2) Modalités essentielles de financement et de paiement et/ou références aux textes qui les réglementent : Possibilité de cession ou de nantissement des créances. -Les paiements s'effectueront par mandat administratif. -Le marché est passé à prix mixtes révisables à date anniversaire du marché. -Ledélai global de paiement est de 30 jours àcompter de la réception de la facture après service fait. - Financement prévu sur le budget annexe Transports publics de la CPA, sur ses fonds propres. - une avance de 5% du montant (T.T.C.) du marché sera accordée au titulaire, sauf avis contraire de sa part indiqué dans l'acte d'engagement et sous réserve de la constitution d'une garantie à première demande.pour la partie à bons de commande, une avance pourra être accordée pour chaque bon de commande d'un montant supérieur à euro(s) HT et d'une durée d'exécution supérieure à deux mois. III.1.3) Forme juridique que devra revêtir le groupement d'opérateurs économiques attributaire du marché :Groupement solidaire à l'attribution du marché. III.1.4) L'exécution du marché est soumise à d'autres conditions particulières : III.2) CONDITIONS DE PARTICIPATION III.2.1) Situation propre des opérateurs économiques, ycompris exigences relatives à l'inscription au registre du commerce ou de la profession : Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies :Les déclarations, certificats et attestations prévus aux articles 44 et 45 du Code des marchés publics permettant de vérifier que le candidat satisfait aux conditions d'accès à la commande publique (ces documents devront être fournis pour chacun des membres du groupement éventuel) : - Une lettre de candidature comprenant l'identification du candidat, l'objet du marché. Pour une soumission en groupement, les candidats indiqueront, par tous les moyens àleur convenance, laforme de leur groupement, l'identification des membres du groupement, ainsi que la désignation du mandataire. - le(s) document(s) relatif(s) aux pouvoirs de la personne habilitée à engager l'entreprise (extrait Kbis, délégation de pouvoir, statuts...), ainsi qu'une habilitation du mandataire par ses co-traitants en cas de groupement d'entreprises. -Si le candidat est en redressement judiciaire, la copie du ou des jugements prononcés à cet effet - Une déclaration sur l'honneur, dûment datée et signée par le candidat, pour justifier qu'il n'entre dans aucun des cas mentionnés à l'article 38 de l'ordonnance no du 6juin 2005 modifiée et de l'article 29 de la loi no du 11 février 2005 modifiée, conformément à l'article 43 du CMP. L'utilisation des imprimés DC1 et DC2 est autorisée.ces formulaires sont téléchargeables sur les sites suivants :http://www.economie.gouv.fr/daj/formulaires III.2.2) Capacité économique et financière Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies :Pour chacun des candidats ou des membres du groupement éventuel: -Une déclaration concernant le chiffre d'affaires global et le chiffre d'affaires concernant les services auxquels se réfère le marché, réalisés au cours des trois derniers exercices disponibles III.2.3) Capacité technique Renseignements et formalités nécessaires pour évaluer si ces exigences sont remplies :Pour chacun des candidats ou des membres du groupement éventuel : -Une déclaration indiquant les effectifs moyens annuels du candidat et l'importance du personnel d'encadrement pour chacune des trois dernières années ; -Présentation d'une liste des principaux services effectués et/ou des fournitures livrées au cours des trois dernières années, indiquant le montant, la date et le destinataire public ou privé. Les prestations de services sont prouvées par des attestations du destinataire ou, à défaut, par une déclaration de l'opérateur économique ; -Déclaration indiquant l'outillage,le matériel et l'équipement technique dont le candidat dispose pour la réalisation de marchés de même nature ; -Lejustificatif del'habilitation B2T d'au moins un préposé affecté au marché nécessaire à l'intervention sur du matériel électrique sous tension. Pour justifier de ses capacités professionnelles, techniques et financières, le candidat, même s'il s'agit d'un groupement, peut demander que soient également prises en compte les capacités professionnelles, techniques et financières d'autres opérateurs économiques, quelle que soit la nature juridique des liens existant entre ces opérateurs et lui. Dans ce cas, il justifie des capacités de ce ou ces opérateurs économiques et apporte la preuve qu'il en disposera pour l'exécution du marché. Les entreprises de création récente pourront justifier de leurs capacités professionnelles, techniques et financières par tout moyen de preuve et, notamment, par la présentation des titres d'études ou de l'expérience professionnelle du ou des responsables des prestations. III.2.4) Marchés réservés : Non III.3) CONDITIONS PROPRES AUX MARCHÉS DE SERVICES III.3.1) La prestation est réservée à une profession particulière : Non III.3.2) Les personnes morales sont tenues d'indiquer les noms et qualifications professionnelles des membres du personnel chargés de la prestation : Oui SECTION IV :PROCEDURE IV.1) TYPE DE PROCÉDURE IV.1.1) Type de procédure : Ouverte IV.1.2) Limites concernant le nombre d'opérateurs invités àsoumissionner ou à participer : IV.1.3) Réduction du nombre d'opérateurs durant la négociation ou le dialogue : IV.2) CRITÈRES D'ATTRIBUTION IV.2.1) Critères d'attribution : Offre économiquement la plus avantageuse appréciée en fonction des critères énoncés avec leur pondération : 1. Prix des prestations : Valeur technique : 40 IV.2.2) Une enchère électronique sera effectuée : Non IV.3) RENSEIGNEMENTS D'ORDRE ADMINISTRATIF IV.3.1) Numéro de référence attribué au dossier par le pouvoir adjudicateur : 13M066 IV.3.2) Publication(s) antérieure(s) concernant le même marché : Non IV.3.3) Conditions d'obtention du cahier des charges etdes documents complémentaires ou du document descriptif IV.3.4) Date limite de réception des offres ou des demandes de participation : 04/12/2013 à12h00 IV.3.5) Date d'envoi des invitations à soumissionner ou à participer aux candidats sélectionnés IV.3.6) Langue(s) pouvant être utilisée(s) dans l'offre ou la demande de participation : Français. IV.3.7) Délai minimal pendant lequel le soumissionnaire est tenu de maintenir son offre Durée en jours :180 (à compter de la date limite de réception des offres) IV.3.8) Modalités d'ouverture des offres : Personnes autorisées à assister à l'ouverture des offres :non SECTION VI :RENSEIGNEMENTS COMPLEMENTAIRES VI.1) IL S'AGIT D'UN MARCHÉ À CARACTÈRE PÉRIODIQUE : VI.2) LE MARCHÉ S'INSCRIT DANS UN PROJET/PROGRAMME FINANCÉ PAR DES FONDS COMMUNAUTAIRES : Non VI.3) AUTRES INFORMATIONS : Type de pouvoir adjudicateur :Etablissement public de coopération intercommunale. Les critères de sélection des candidatures sont les capacités techniques, financières et professionnelles des candidats,liées et proportionnées àl'objet du marché, appréciées au regard des éléments demandés aux III.2.1 à III.2.3. La note relative au critère valeur technique de l'offre sera examinée sur la base des sous critères suivants : Sous critère n 1 : Qualité (rationalité, clarté, précision) du planning de Gantt proposé (40%) Ce planning détaille la durée et l'enchaînement des prestations périodiques par secteurs et sous secteurs (pour Aix en Provence) (Cf. annexes CCTP) Sous critère n 2 :Qualité et clarté du modèle de rapport journalier d'intervention proposé (30%) Le rapport doit fournir un niveau de détail suffisant pour la distinction des types de prestations, des secteurs, dureporting des défauts constatés avec photos, mais aussi permettre l'établissement rapide des Bons de Commande qui en découleraient pour la partie à prix unitaires. Sous critère n 3 :Moyens humains et matériels,méthodologie d'intervention (30%) -Moyens matériels et humains mis en oeuvre pour les différentes prestations (véhicules, nettoyeur HP, sécurité des intervenants, qualification et CV des intervenants) Méthodologie/process prévus pour les différentes prestations : -Procédés et produits utilisés pour les opérations de nettoyage et de dégraphitage, -Mesures environnementales mises en oeuvre pour l'exécution des prestations ; -Mesures de mise en sécurité des zones d'intervention. Chaque sous critère est noté de 0(très mauvais ou pas de réponse) à 5(excellent). La note technique est obtenue en calculant la somme des notes obtenues pour chaque élément de la valeur technique avec leur pondération. Il lui sera ensuite appliqué le coefficient relatif au critère «valeur technique»mentionné ci-dessus. Les notes cumulées des critères mentionnés ci-dessus permettront de classer les offres par ordre décroissant et de déterminer l'offre économiquement la plus avantageuse. Le dossier de consultation des entreprises sera remis gratuitement à chaque candidat qui en fera la demande par courriel ou par télécopie aux coordonnées indiquées en haut du présent avis ou qui viendra le retirer à l'adresse géographique suivante : Direction de la Commande Publique - 3 Cours Sextius Aix en Provence aux heures d'ouverture des bureaux qui sont les suivantes :8h30-12h30, 14h00-17h00 du lundi au jeudi, de 8h30 à12h30 et de 14h00 à16h00 le vendredi, sauf jours fériés. Il pourra être téléchargé par voie électronique à l'adresse internet suivante : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?pcslid=csl_2013_oy6 w3js7x5&v=1&selected=0 Lors du téléchargement du DCE, les candidats sont expressément invités à communiquer les coordonnées d'une personne physique et son adresse électronique afin qu'ils soient informés, en cours de consultation, des éventuelles erreurs matérielles rectifications ou compléments d'information apportés au DCE initial. La remise des plis peut se faire : -soit par envoi à l'adresse postale indiquée en haut du présent avis,pour tout envoi en recommandé avec accusé de réception, -soit par dépôt contre récépissé ou pour tout autre mode d'acheminement (chronopost,ups,fedex, etc...) aux horaires et à l'adresse géographique susvisée. -soit par voie électronique à l'adresse internet suivante : https://www.achatpublic.com/sdm/ent/gen/ent_detail.do?pcslid=csl_2013_oy6 w3js7x5&v=1&selected=0 VI.4) PROCÉDURES DE RECOURS VI.4.1) Instance chargée des procédures de recours : Tribunal Administratif de Marseille, 22/24 rue Breteuil, Marseille cedex 06,.Tél : Fax : Organe chargé des procédures de médiation :Préfecture de région PACA -Comité Consultatif Interrégional de Règlement Amiable des Litiges (CCIRAL), Boulevard Paul Peytral, Marseille cedex 20,.Tél : Fax : VI.4.2) Introduction des recours VI.4.3) Service auprès duquel des renseignements peuvent être obtenus concernant l'introduction des recours :Greffe dutribunal Administratif de Marseille, 22/24 rue Breteuil, Marseille cedex 06,.Tél : Fax : VI.5) DATE D'ENVOI DU PRÉSENT AVIS : 23 octobre REPORT DE DÉLAI AVIS DE MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE N 2013/160 NOM ET ADRESSE DU POUVOIR ADJUDICATEUR :Ville de Marseille - M. le Maire de la Ville de Marseille, Hôtel de Ville -Quai duport, Marseille Cedex 20. OBJET DUMARCHÉ :Marché d'assistance à maîtrise d'ouvrage pour l'étude du potentiel de développement des énergies renouvelables sur le territoire de la ville demarseille. CPV -OBJET PRINCIPAL: TYPE DE PROCÉDURE : procédure adaptée. DANS LA RUBRIQUE "DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES OFFRES" : Au lieu de :"28 octobre 2013, à16heures", lire :"12 novembre 2013, à 16 heures". Service Environnement et Stratégie Énergétique M. Sam Cohen, tél AVIS INITIAL PARUE DANS LE BOMP BN 195 DU 09/10/2013 : annonce n 22 PROCEDURE ADAPTEE 13 HABITAT - 80, RUE ALBE - B.P MARSEILLE CEDEX 4 - OBJET : REHABILITATION ENERGETIQUE ET TECHNIQUE DE LA CITE MAS THIBERT DE 13 HABITAT LOT N 5:SERRURERIE -DURÉE : 10 mois ycompris la préparation du chantier -Pas de forme juridique imposée -RENSEIGNEMENTS DIVERS :retrait des dossiers au bureau 001 de 13 HABITAT, ou envoi en RAR contre remboursement sur demande écrite de l entreprise, ou téléchargement sur le site Les plis doivent être transmis à 13 HABITAT soit sur support papier au bureau 001 (ouvert de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30) soit par voie électronique sur le site L avis intégral est publié au BOAMP et au MONITEUR. -RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS : Direction delaproximité Locative et Patrimoniale Pôle Administratif :Tél. : ou Direction des Marchés Publics -Tél : Fax : RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES :Bureau d Etudes E.T.E. Tél : DATE LIMITE DE RÉCEPTION DES OFFRES :Le 18 novembre 2013 à 12 heures. -VALIDITÉ DES OFFRES : 90 jours - DATE D'ENVOI DE L'AVIS À LA PUBLICATION : Le 23/10/2013. PROCEDURE ADAPTÉE 80, RUE ALBE -B.P MARSEILLE CEDEX 4 OBJET :AMENAGEMENT D UN TERRAIN MULTISPORTS ET D EQUIPE- MENTS SPORTIFS CITE VAL PLAN A MARSEILLE 13ème DE 13 HABITAT - LOT UNIQUE - MARCHE APRIX FORFAITAIRES DURÉE :4mois ycompris 1mois de préparation de chantier -Pas de forme juridique imposée. RENSEIGNEMENTS ADMINISTRATIFS : DIRECTION DELAPROXIMITE LOCATIVE ET PATRIMONIALE Pôle administratif : Fax : RENSEIGNEMENTS TECHNIQUES : SEBA MEDITERRANEE Tél : Fax : RENSEIGNEMENTS DIVERS : retrait des dossiers gratuitement au bureau 001 de 13 HABITAT ou envoi en RAR contre remboursement sur demande écrite de l entreprise ou consultation sur le site Les plis doivent être transmis à 13 HABITAT sur support papier au bureau 001 (ouvert de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30) ou par voie électronique via le site. L avis intégral est publié au BOAMP. DATE LIMITE DE REMISE DES PLIS : le 18 novembre 2013 à12heures VALIDITÉ DES OFFRES :90jours DATE D'ENVOI DE L'AVIS À LA PUBLICATION : 23/10/2013

20 Reglementation PLI Appartements dans le 6/8/9 Bd Michelet/Rond Point du Prado T3 : 86m et 74 m -garage/box en sous-sol DPE D à partir de 860 CC toutes charges chauffage compris Bd Michelet Saint-Anne dans magnifique parc T3 avec terrasse àpartir de 960 CC parking DPE D T4 avec terrasse à partir de 1190 CC parking DPE D Haut de Perrier/Flotte T2 impasse frescoule 740 CC terrasse et parking DPE D T3 impasse frescoule 910 CC terrasse et parking DPE D Locations et gestion Direct propriétaire SANS FRAIS R APPARTEMENTS T3 CATALANS 7e Résid. récte de stand., appt 70m2 s/terr. 13m2 expo pl. sud. Séjour 35m2, cuis. ouvte, coin nuit 2 chs, placards, SdB. Dble gge en sssol. TB prests!! Classe énergie: C. Prix : T3 5 AVENUES/FOCH 4è TB Art Déco, sublime appart 82m2 v.aérée, entrée, séj sàm, cuis sép éq ouvert s/loggia, 2 chb, sdb, buand, dressings, cave, TB HSPL, excel état. Classe énergie: CPrix : E GD T3 LA CADENELLE 8e Pt imm rés. TB stand. sécu pisc., tennis, magnif. élégt appt 80m2. Séj 25m2 s/ terrasse, cuis. US, 2belles chs parquetées ouvt s/autre terrasse vue verd. et pte mer. 2 SdB. Belles prests modernes. Climat. Poss. pkg. Classe énergie: D. Prix : Duplex T3 Toit-terrasse - St GINIEZ 8è Résid luxe récente, appart except, contemporain 94m2 LC. baigné de lumière, trav, idéal récept. Vaste séj cuis us luxe s/ terrasse faisant le tour du lieu de vie 123m2 et 34m2 de véranda. Jacuzzi, 2 chs, 2sdb. Magnif prests. Gge. Classe énergie: C. Prix : T3/4 RODOCANACHI 8e Ds imm. de stand. 125m2 env., parquet et prest. raffinées. Très gde récept. sur loggia-terr. expo sud, TB cuis. équip., 2chs, 2SdE, garage. Classe énergie: E. Prix : Appart/Villa T3/4 BAS ENDOUME 7è DERN ETG Vue pano 360º Appart d except, Villa sur le toit! Ds résid luxe, calme, appart dble expo ttes les pièces av accès direct s/terr 165m2 vue imp ND, Vx Port, MUCEUM. Séj 35m2 Fort potentiel, gge, pkg. Classe énergie: D. Prix : T3/4 THALASSA 8e Ds résid. gd stand., appt 140m2 env. étge élevé vue pano mer et ville. Terras.+ 40m2, gd séjour salon traversant 60m2 env., cuis., 2 chs, 2bns, dressing, cave. Classe énergie: D. Prix : T4 Imm Pouillon/VIEUX PORT 2è - Rare!Quart V.Port très prisé, ét él, appart 95m2 luminx, séj cheminée &SàM, vue imp, triple expo, Sal & SàM, cuis, balc, 2chs, SdB, cave, toit terr en commun amén. Classe énergie: D. Prix : T4 1er PRADO 8è Coup de coeur assuré!ds TB Art Déco, sublime 142m2, séj + sàm 50m2, cuis sép éq, buanderie, 1 uit par, 2ch+1SdO, cave, gge en sus. TB prest, prox commodités.a saisir rapidement. Classe énergie: C. Prix : T4 CABOT 9e Except.! Résid. stg rech., sublime RdJ 124m2 s/jardin 250m2, séj.-sàm 45m2 ouvt s/terrasse et jard., cuis. équ.+ cellier, 3 chs, SdB, cave. Pkg. Classe énergie: D. A voir absolum. Prix : Gd T4 JARDIN SUSPENDU - CARRE d OR 8è Rare!1er ét d 1 résid réc TB stg, superbe apt moderne parfait ét 128m2 donnant de plain pied s/ agréable jardin suspendu arboré 150m2 Ouest. Spacx séj, belle cuis contemp, suite av ch, véranda et SDB. 2autres chs, SdE. Poss gge dble. Classe énergie: C. Prix : Gd T4 VUE MER "JARDIN DE THALASSA" 8è 50m2 de loggias av superbe vue mer!résid séc de prestige piscine et tennis appt 160m2. Spacieux salon/s-à-m 67m2 ouvrant sur large et gde loggia splendide v.mer et verdure, cuis, gde chbre vue mer, 2 autres chs av accès s/autre loggia, 2SdB. TB vol. Px int. Gge. Classe énergie: E. Prix : T5 PRADO/BAGATELLE 8è Exclus. Rare. Calme petite résid gd stg parc privé et verdure. TB appart en pignon de 119m2 LC beau séj dble s/terrasse Sud 18m2 ss vis-à-vis, cuis éq, 3à4chs, 2SdB. Gge +pkg collectif ds parc. Classe énergie: D. Prix T5 CASTELLANE/LODI 6è Résid luxe récente, calme. Px ttes commod,except Duplex dernier étage 117m2 traversant. Dble séj sur terrasse 30m2 av vue pano sur la ville, cuis éq, 4chs àl étg dt une suite. 1sdb, 2 sde. Excel état. Gge. Classe énergie: D. Prix : T5 BORELY 8è Copro stg fermée av concierge, parc arboré, 1er étge 141m2 BE offrant 2 terr "jardins" 42m2. Vaste sal/séj cuis amén neuve, 1 chbre + 2 suites SDB dressing cave. Classe énergie: D. Prix : T5 MERMOZ/RODOCANACHI 8e -Coup de coeur!dsbel immeuble 1930, superbe appt de caract. 191m2 parqu. rén. av. prest. mod. de qualité. Traversant et luminx, magnif. triple récept. sud 73m2, belle sàm, cuis. équ. Balcon, suite (gde ch., SdB), 2aut. gdes chs, SdE, dress. Gge. Classe énergie: C. Prix : T5/6 CORNICHE-CATALANS 7e - Résid gd stg gardien, supbe duplex 140m2 terr. 30m2 Gd séj, sàm, 4belles chs TB vue mer. Calme abs., prest. gdes qualités. A voir rapid. Gge dble. Classe énergie:c Prix : GD T6 LA CADENELLE 8è Calme, résid luxueuse séc av piscine et tennis, magn appart moderne 195m2 décoré TB prests excell état. Superbesvolumes :salon/ s-à-m 65m2, terrasse vue verdure et petite mer. Cuis moderne éq, 4 chs, 4 bains. Poss gge dble en sus. Classe énergie: D. Prix : T6/7 PRADO/RODOCANACHI 8è - Carré d Or, prests et déco uniques, somptueux appart ent rénové 210m2. Triple réception 90m2, gde cuis ht de gamme, 4 gdes chs, 2 superbes SdB, Nbrx rgts design, clim, gardien. Pkg aisé ds résid. Poss gge. Classe énergie: D. Prix : T7 Quart. des Antiquaires 6è Bel appart Bourgeois 241m2 LC, grd balc 17m2 Sud, rénové, parqueté, triple séj 80m2 cuis éq 4chs bur 2SdB 2pkg loc cave cellier. Classe énergie: C. Prix : UNE AGENCE A VOTRE ECOUTE 7JOURS SUR IMMOBILIER PROGRAMMES NEUFS R HAUT ENDOUME 7e Petit immeuble contemporain Appartements du T1 au T3 Livraison 3e trim AFIM R Programme neuf Saint Lambert 7e A2pas de la plage des Catalans, du Vx Port et des axes autorout. Appts av. terrasse et gge. Vue dég. au calme av. TB prest. A voir rapidemebt. Du T1 au T3 à partir de Imm.Castella R AIX Résidentiel Part. vd mais. neuve 290m2 s/1700m2 terrain Pisc., jard. pays. Pl.sud Charme except ASAISIR R BANDOL 83 Quartier Pierreplane villa neuve T3 60m2 jardinet et parking. Livraison 3e trim Prix à partir de AFIM R LA CADIERE 83 A10mn de la mer, villa neuve T4 96m2 plain pied, garage. Parking, terrain clos 450m2. Prix : FNR AFIM APPARTEMENTS VENTES MARSEILLE 1 e /6 e Arrdt Chambre/Studio R FAC ST CHARLES studio en parf. état 20m2, ds rés. av.gardien Classe énergie: NC R T1 R T1 VAUBAN Ds Imm. de Stand 36m2 L.C, Chauff collect. cuis. semi séparée, Sdb, cave. Poss usage prof ou commercial Classe énergie: E Prix : Imm.Castella T2 R St Charles/Réformés T2/3 47m2 à rafraîchir Charme de l ancien. Classe énergie: D. Prix R Longchamp/Réformés Gd T2 60m2 4e et dern. étage, tr. luminx, vue dég. Classe énergie: NC R LOFT T2 PX VX PORT 1er 70m2 env. Caractère. Calme. Soleil. Prix transax.com R GD T2 ST SEBASTIEN CASTELLANE 6e - Idéal 1er achat ou investiss. Ds imm. anc., au 3e étge ss asc., appt 60m2 env. Spacx séj., cuis. sép., chbre, SdE. Cave. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella R T2 PORTE D AIX 1er 35m2 T.BELLE vue calme soleil. Prix : transax.com T3 R Beau T3 VAUBAN Moulet 6e arr. 59m2 LC BE poss. combles Classe énergie: C. Prix : transax.com R Allée Gambetta Lafayette T3 54m2 en TBE 4e et dern. étg. av. asc., imm. bourg. Classe énergie: C. Prix : R Réformés/Eugène Pierre 1er.T3de53m2 +balcon au calme. Classe énergie: NC. Prix : R Pierre Puget/Jules Moulet T3 60m2 Charme de l ancien reft à neuf, tr. luminx. Classe énergie: NC R PARADIS-FIOLLE 6e T3/4 Ds imm. bourg., rénové av goût, 2e étg. ss asc, 89m2 LC, CIG, séj-sàm parqueté, 3 ch (dt 1chobscure), gde cave. Classe énergie: D Imm.Castella T4 R T4 Rue SAINTE 1er 88m2 bourg BE lumineux ht plafond vue sur les toits. Prix : transax.com R Longchamp T4 85m2 +jardin 100m2 Parkg ds résid. récte, excellt état. Classe énergie: NC. Prix : T5 et Plus R ALLEE GAMBETTA T5 112m2 en TBE, 4e étg. ss asc. Classe énergie: D R T5 THIERS/PLAINE (1er) Ds Imm bourgeois 2e étg asc, appart de caractère 152m2 avec parquet et cheminées. Hall, séj, cuis, 4chbres dont suite, Sdb, cave, chbre de service Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella MARSEILLE 2 e /3 e Arrdt T1 R T1/2 Belle de Mai 3é 25m env. 1er/1 étage mezzanine calme, soleil BE transax.com T2 R T2 Panier/Vieille Charité 2é arr. 27m2 LC TBE Traversant. Classe énergie: D. Prix transax.com R RUE DE L EVECHE (Mdt 98632). Superbe T2 parft état 55m2. SPLENDIDE APPT RENOVE, DBLE EXPO, SOLEIL ET CALME. Classe énergie: NC. Prix : ATRIUM R T2 Vieux Port 2è Vue Epoustouflante Imprenable Vieux Port et Notre Dame!Ds imm ancien au 5ème étage, appart 49m2 env. Séjour 25m2 env, cuis. séparée, chbre 14m2 env. Bon état. Classe énergie: En cours. Prix : Imm.Castella R T2 VIEILLE CHARITE 2e - RARE! dern. étage. Terrasse pl. ciel 20m2 env. Sublime vues Major, mer et collines. Appt 47m2 Séj.+ cuis. US équ. ouvt s/terrasse, 1 chb.+ SdE, cave. Px comm., tram. Classe énergie: F Imm.Castella T3 R T3/4 PX MUCEUM/ Centre Ville 2e Balc. av. vue Vx Port! Résid. prisée époque POUILLON, bel appt travers. 88m2 env.+ terr. 8m2 Vue impren./vx Port, la mer et N.-Dame. Vaste hall d entrée, dble séj., cuis. av. logg., 2 gdes chs calmes, SdB. Cave. Prév. rafraîchiss. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella MARSEILLE 4 e /5 e Arrdt Chambre/Studio R STUDIO THIERS 5e Ds Bourgeois TBE 5ème étges sous toits, Studio lumineux et équipé 20m2 LC (34m2 sol) en TB état. Cachet. Idéal loc saisonnière ou classique (450 /m) Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella T2 R Palais Longchamp joli T2 de 40m2 parfaitement rénové. Classe énergie: NC. Prix T3 R Chave/Conception T3 70m2 àremettre au goût du jour, 2e étg. asc. Luminx et calme. Classe énergie: C R COUP DE FUSIL T3/4 4ème imm stg 6è ét asc vue dég trav balcon. Peu de chges. Px R PROX BLANCARDE 4e T3 travers. en 3e étg. ss asc. ds rue calme. Séj., cuisine ouvte, 2 chs donnant s/balcon ensol., SdB, cave et parking. FAIBLES CHARGES. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella R T3 Franklin R/Sébastopol (4e) Appt de stand. travers. et luminx 90m2 env. av. terr., au calme total. Spacx séj., cuis. indép., 2chs, dressing, SdB, wc indép. Parkg en sus. Bon prodt àvoir très vite. Classe énergie: C Imm.Castella R T3 Le Camas 5è Rue Horace Bertin ds Imm ancien bien tenu, appart lumineux 50 m2 donnant sur cours et jardins au calme. Hall, séjour, cuisine équip. sur balcon, 2 chbres, cave Loué 645 /m (06/14) Prix : Imm.Castella R T3 BAILLE/TIMONE 5e. Ds résid sécu., bel appart 50m2 env., avec terrasse 64m2, séj. cuis. aménagée, 2 chbres, SdE, cave. Pas de Trvx à prév. Proche commod. Classe énergie: D Prix : Imm.Castella R T3 CHAVE/CAMAS 5e. Ds Imm. Art déco, appart trav en dernier étg 56m2. Séj. Cuis. aménagée loggia, 2 chbres, Sdb, cave, rafraichissement à prév. Faibles chges A voir!classe énergie: E Prix : Imm.Castella R T3 CAMAS/CHAVE 5e. Ds Imm. ancien en RDC, bel appart 55m2 env. rénové avec belles prestations, Séjour, cuis ouverte, 2 Chbres, 1 Sdb, balcon, cave. Avoir!Proche commodités Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella T4 R Rue St Pierre/Conception T4 80m2 en bon état. Classe énergie: D R BAILLE/CONCEPTION 5è RdJ en copro appart 77m2 LC avec jardin et dble box, séj., SàM, cuis. indép. aménagée donnantsur un jardin de 76m2 arboré d arbres rares, attenant dble garage de 28m2 3 chbres, SdB, cave. Pas de charges, Travaux de rafraîchissement à prévoir Classe énergie: E. Prix : Imm.Castella R T4 LONGCHAMP/ FLAMMARION 4e Appt 92m2 av.terras.15m2 vue pano sur Marseille. Séjour, cuisine, 3chbres. Très ensoleillé, ultra lumineux. Excellent produit! Classe énergie: C Imm.Castella MARSEILLE 7 e /8 e /9 e Arrdt Loft R DUPLEX Corniche 7è Superbe Duplex contemporain de 120 m2 sur terasse de 40 m2, Séj 50 m2 cuis. équip. Luxe, suite junior, SdE. A l étage suite parentale de 30 m2 avec solarium. Vue mer panoramique depuis chaque pièces!!! Prest. Luxueuses Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella Chambre/Studio R Endoume/Samatan Studio proche mer calme, ensoleillé. Classe énergie: NC R ROUET/RABATAU 8è Studio, calme, imm semi-récent, 26m2, loggia, étage élevé, vue dégagée. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella T2 R MARSEILLE 7e T2 40m2 env. reft àneuf, dble vitr. Calme. Prix FAI. SAGEST R T2 CORNICHE FRONT DE MER 7e - Appart 65m2. VUE FEERIQUE/PLEINE MER! Séj. cuis. us équ., salon, 1 chbre, 1 SdE. Expo plein sud, plage au pied. Excellent pr WE. Classe énergie: C Imm.Castella R Cdt Rolland/W. Puget T2 35m2 +balcon, immble de stand., belles prestat. Classe énergie: C. Prix : R T2/3 PERIER 8e Ds rue calme, supbe appt sud, rénové av. goût. Etat neuf, 45,42m2. Vaste séj. av. cuis. US équ., 1 chb. Nbx rangts, dche italienne. Belles prestat., 1 cave. Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella T3 R T3 CATALANS 7e Bel appt 80m2 env., étg. élevé très luminx, séj. et cuis. donnant/un balc. terr. 22m2 env., 2chs, SdB, gd dressing. Avoir rapidem. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella R T3 LAPIN BLANC 8è 57m2 +2balc rés BE pkg ext privé. Prix : transax.com R T3 SAMATAN 7é 60m2 BE Calme Vue Ntre Dame lumineux trav. Prix TRANSAX R ROUCAS T3 en TBE 65m2 +balcon vue ND de la Garde ds résid. av. parkg. Classe énergie: NC R BOMPARD T3 Excell. état ds maison de ville av. très jolie vue dégag. proche mer. Classe énergie: NC R Corniche Kennedy/ Catalans Vue mer Gd T3 en duplex 110m2 + terr. + tropézienne, dern. étg., triple expo., vue mer de ttes les pièces. Classe énergie: NC R MARSEILLE P.69m2, à100m du Vieux Port, vue 180º port et Marseille, 6e étage, asc., 69m2 + loggia 9m2 +balcon. Bon plan facilement modulable, travx. Prix PARTICULIER R T3 BONNEVEINE +Jardin 8è Dans Imm neuf, appart 60m2 hab + extèr 60m2, sèjour ouvrant avec jardin, cuis, 2chbres, gge, clim + chauff collect Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella R T3 BONNEVEINE 8e Ds résid. fermée récte, appt en. 70m2 s/terr. 20m2 au 4e et dern. étg. ss vàv et av. pte vue mer. Gge et parkg aisé ds résid. Au calme. Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella R T3 Iles de France 8e au calme à2pas de la mer et ttes commod, ds Résid sécur. bel appart trav. de 76 m2 parquetés en étage élévé av vue dégagée sur ville. Séjour 30m2 ouvrant sur balc. Cuis. séparée, 2 grds chbres, SdB Classe énergie: D Imm.Castella R T3 1er PRADO/LORD DUVEEN 8e Magnif. 100m2 excellt état, belles prest. Luminx, travers. Ds résid. av. gardien, px ttes commod. Hall, dble séj. parqueté av. cuis. US 44m2 env., ouest s/terr. 12m2 env. au calme. 2vastes chs. Cave. Gge en sus. Classe énergie: E. Prix : Imm.Castella R T3 GD PAVOIS VUE FEERIQ. 8e En étg. élevé, asc. 92m2 env. rénové, parqueté, clim., balcon Vue ville/mer. Séjour, cuis. US équip., 2chs, 1 SdE, buand., parkg, cave. Classe énergie: D Imm.Castella R T3 RdJ G. CREMIEUX 8e Ds magn. résid. av. gard., piscine. Calme. Px ttes commod. RdJ expo sud 86m2 LC s/terr. et jardin 150m2 Beau séj., cuis. semi ouvte, 2 chs, 1 dressing. Bon état. COUP DE COEUR. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella R T3 PARADIS/RIVET 8e Ds TB imm. Art Déco, sublime appt 104m2 Dble séj., cuis. séparée équ., 2 tr. gdes chs 23 et 16m2, 1chbre Sce. Cave. Poss. loc. parkg. Prox ttes commod. Calme et ss vis à vis. A saisir rapid. Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella R T3/4 2e PRADO 8e Appt 138m2 LC excellt état. Hall, séj. 68m2, cuis. entièr. équip., loggia, 2chs, 1SdB, SdE. Terrasse 17m2, cave. Garage en sus. Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella R T3/T4 Villa Massalia 8è Ds Résid. récente de grd Stand. 2 Superbes apparts un T3 de 70m2 avec 70 m2 de terrasse vue mer Borély ou T4 dernier étg de 120 m2 avec 120 m2 terrasse vue mer!! Dble gge. Belles prest.!!rare àlavente!! Classe énergie: C. Prix :T / T Imm.Castella R T3 LA CHLORIS 9e Appt en parft état 70m2 av. terr. Séjour, cuis. US, 2chs, bcp de rangts, cave + garage. Classe énergie: D Imm.Castella R Parc Dromel T7 de 140m2 au 1er étg.+ 2balcs ds copro semi récte, arborée, 2 caves et parkg T4 R T4 Catalans 7e de 80m2, refait neuf en étage élevé très lumineux, expo sud séjour avec cuis. donnant balcon, 3chbres, SDB, rangements. A voir rapidement Classe énergie:e. Prix : Imm.Castella R T4 PLAGES CATA- LANS/JARDINS DU PHARO 7è Résid gd stg 4e étage ascenseur. Trés bel appart d angle 91m2 + terrasse ensoleillée 16m2 vue dégagée. Séjour salon 30m2. Jolie cuisine équipée. 3 belles chbres dt une suite parentale 2 bains prests qualité clim. Gge. Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella R T4 Vallon des Auffes 7e Ds résid. TB entret., supbe appt travers. 105m2 env., entièr. reft à nf av. époustoufl. vue s/la mer et la ville. Séj. sàm pl. sud donnt s/balc., cuis. amén., suite parent. av. bureau et SdB, 2 chs, SdE. Vue pano de ttes les pièces Classe énergie: C Imm.Castella R CORNICHE Catalans 7e T4/5 ds résid. gd stand., supbe appt 105m2, face àla mer. Gd séj. salon 32m2, cuis. entièr. équip., 2 belles terr., 3 chs, 2bns, clim., 1gge dble. Classe énergie: C Imm.Castella R T4/5 WULF. PUGET 8e -Dsrésid. sécu av. parc, au calme, magnifique appt 103m2 clair, travers. et ss vis à vis, excellt état. TB rénovat. Dble séj. parqu., cuis. équip. s/loggia, 3chbres, dressing, SdB. Cave. Parkg aisé. Gge. Classe énergie: D Imm.Castella R T4 ED. ROSTAND 8e Appt 127m2 env., excellt état, terrasse, balc. Hall, séj. sàm, cuis. équ., loggia, buand., 3 chs, 1SdB. Cave, box. Classe énergie: D. Prix : Imm.Castella R Part vd T4 Ste Marguerite face métro 70m2 balcon cave Classe énergie: En crs R er PRADO/RD PT DU PRADO 8e B.T4 d angle classiq. en étge élevé tr. luminx 148m2 Triple expo, hall, séj.40m2 av. chem., biblioth., cuis. sép., balc. av.vue aérée. Gde chbre parquet. av. SdB, s/balc., 2aut. chs, SdE. Gge. Classe énergie: D Imm.Castella R DIRECT PARTIC. T4/5 115m2, état parfait, asc. 7e/8, gds balcons, traversant. Soleil et climat., immeuble sécurisé, gardien. Box double. Ttes commodités. 8e sur Bd Rabatau tout neuf! Classe énergie: A(GES :C).Prix PART T5 et Plus R T6 CDT ROLLAND 8e Ds TB résid sécu av. parc, tennis, pisc., supbe appt 155m2 env.+ terr. 35m2 env. au calme. Dble séj./cuis. équ.+ buand., suite parent.+ 3 chs, 1 SdB, cave, environn. verdoyt, pas de vis àvis. Classe énergie: C. Prix : Imm.Castella MARSEILLE 10 e /11 e Arrdt Chambre/Studio R Marseille 10ème Prox Timone Studio 15me refait neuf cuis. éq. cours mit. Px T3 R T3 JARDIN DE FLORE 10e Ds résid. arborée et sécu, pisc., appt dern. étg. 70m2 env. expo pl. sud, séj. 21m2 ouvt s/terr., poss. cuis. US, 2 belles chs, dress. Pkg et cave. Classe énergie: D Imm.Castella R T3 Timone/Capelette 10è Beau potentiel pour cet appart 78m2 env. à rafraichir. Spacieux séjour, cuis. semiséparée, 2chbres, SdB, 2longues loggias. Nbrx rangts. Idéal 1er achat ou investissement Classe énergie:e. Prix Imm.Castella R Paul Claudel/Les Eaux Vives 10e Ds pte résid. arb., T3 70m2 en 3e et dern. étg., asc. Séjour 21m2 et cuis. s/terr. 10m2 expo sud/est, 2 chs, SdB, dressing + parkg. Classe énergie: D Imm.Castella T4 R EOURES Haut de villa T4 75m2 av. terrasse et 2places de parkg T5 et Plus R T5 Proche Mairie 9è/10è tout rénov. 97 m2 ensol. 6è étg asc copro. Ferm. 2 grd balc, Cuis. Equi. Pkg, Poss. gge, chauf. Collec Ag. s abst MARSEILLE 12 e /13 e Arrdt T4 R St Julien/La Contesse 12è T4 Traversant 96m2 + 2 balcons, bon état, lumineux. Classe énergie: D. Prix : R T4 MONTOLIVET 12e Aprox ttes comm. au calme, ss vàv, appt travers. 90m2 env. Hall, séj., cuis. donnant s/extérieur 9m2, 3 chs, SdB, nbx rangts. Cave et garage. Classe énergie: D Imm.Castella MARSEILLE 14 e /15 e /16 e Arrdt T3 R è Part vd T3 bien expo TB vue 4e étge ss asc Dble vitr - Porte blindée faibles chges AM AIX VILLE T3 R PAYS D AIX T2 R Part vd Venelles T2 (47m2) 3etdernier ét av asc ctre village prox cces LA CIOTAT LITTORAL T1 R T1/2 LA CIOTAT Appt 32m2 env.+ jardin 50m2 expo sud. Classe énergie: C Prix : Imm.Castella R LA CIOTAT/ST JEAN 5mn commerces et plage, T1 31m2. Séj. av. cuis. US équ. Pte chbre. Terras. 17m2 ss vis à vis. SdE. Classe énergie: C Prix : Imm.Castella T3 R T3 LA CIOTAT Appt 67m2 Salon, cuis. us équ., 2chs, SdE Terr. 12m2 env. Etat excellt. Classe énergie: C Imm.Castella APPARTEMENTS LOCATION MARSEILLE 1 e /6 e Arrdt T1 R T1/T2 Hypercentre 1er -Aucalme, prox Rue de Rome, appt 38 m2. Gd séj. parqueté, SdE. Classe énergie: G. Loyer 560 /mois + 30 ch. Hono d agce : 9% du montant du LA HC frais acte et dossier Imm.Castella T2 R Parc Castellane 6è T2 50m2 résid réct stg fermée Libre 1er Décembre. 685 CC (Part) R è LODI T2 Asc. Cuis. équi. Terrasse très bon état. Classe énergie: C. 600 hc + 45 ch. FA 290 M/57373 Gitimmo.fr R LONGCHAMP T2 Neuf jamais habité terrasse parking privé. Classe énergie: D. 558 hc + 40 ch FA 290 M/37480 Gitimmo.fr T3 R T3/4 BAILLE (6e) Ds Bel Imm Art déco 3e étge avec asc, 90 m2, vue dégagée, séj- Sàm cuis. indép. 2 chbres, Sdb claire, cave Loyer : 700 /mois ch Hono àcharge locat. :9%duL.A. HC +120 F.A. Imm.Castella T4 R e Ds Hotel particulier T4/5 bourgeois JARDIN Chauff. Inclus parking Classe énergie: D1300 cc FA 290 M/39854 Gitimmo.fr MARSEILLE 2 e /3 e Arrdt T2 R Part Loue Vieux Port Le Panier 2è T2 32 m2 cuis. US aménagée calme sans vis à vis 490 +eau R è T2 Rés neuve Asc. Terrasse Garage Classe énergie: G. 680 hc + 40 ch FA 290 M/57163 Gitimmo.fr R PANIER Hôtel Dieu 2è petit T2 /25m2 avec terrasse 15m2 dominant tout le Vieux Port très ensoleillé idéal étudiant ou célibataire Prix 500 cc ATRIUM R Rue Belle de Mai 3è T2 Duplex en RdC, excellent état, cuisine équipée neuve. Classe énergie: C. Loyer T3 R Loue T3 +Studios en Rdc ref. à neuf retraité ou inval. ou AAH 590 /m et 395 /m MARSEILLE 4 e /5 e Arrdt Chambre/Studio R e studio cuis. équipée calme Neuf (Voir photos) Classe énergie: D 380 hc + 20 ch FA 290 M/43765 Gitimmo.fr T1 R T1 CONCEPTION 5e 41m2 au 1er étg. côté cour pl. sud ss vis àvis ds imm. ancien. Calme, ensol. TBE. Fenêtres dble vitrage. Entrée, pièce princip. av. alcôve, dressing, cuis., SdE, wc sép. Loyer chg. soit 550 mensuel. Hono locataire :650 TTC CHAVISSIMMO R T1 Baille/Timone 5è Au 1er étage, grand T1 de 30 m2 en TBE, Pièce de vie, cuis. Equip. Ouverte, SdE, Classe énergie: D Loyer H.C : Chges :20 Honnoraire à la charge du locataire :9%du loyer annuel de frais de dossier Imm.Castella T2 R P.loue T2 45m2 reft nf 4e ét. asc. Bd Clémenceau Cuis. équ. Calme balc. vue jard Chg R MARSEILLE 2 Pièces 50m2, ascensuer, balcon, interphone. Classe énergie: A (GES: A). Possib. box fermé. Loyer: charges. PART T3 R Chave T.3 Gd cft, Réc Garage. Classe énergie:c 800 ChC Ag R Françoise DUPARC T3 refait à neuf, CCIG, double vitrage, porte blindée /CC R e dern. étag.t3 Asc. Terrasse 30m2 Classe énergie: C 650 hc ch. FA 290 +FB 119,60 M/57613 Gitimmo.fr T4 R T4 CINQ AVENUE 5è Ds bel Imm Art déco 75 m2 sèj, 2 Chbres + Chambrette, SdE, cave Classe énergie: D Loyer ch Hono 9% L.A F.A. Imm.Castella MARSEILLE 7 e /8 e /9 e Arrdt Chambre/Studio R Rés.Thalassa 8e piscine, tennis Part loue studio 21m2 540 CC inclus chauff. élect. eau R e Studio Résid. standg balcon piscine Chauff. Inclus Classe énergie: G. 440 hc + 50 ch FA 290 M/29775 Gitimmo.fr T1 R Part loue 7è Av de la corse Grd T1/2 43m2 TBE 4è étg asc logg. parqu, 620 chauf,eau compr R CORBUSIER Monum. historique Alouer rare T1 35m2 + balc., ent. rénové A voir abs. 800 CC T2 R è T2 jardin privé BE. Classe énergie: G 600 hc + 30 ch. FA 290 M/48874 Gitimmo.fr R MARSEILLE 7e T2 rénové 40m2 env., 2e étge ss asc. Cave, balcon. Calme. Vue Notre Dame. Loyer mensuel charges matin seult R è T2 cuisine amér. Aménagée. Refait neuf. 465 hc +35 ch. FA 290 M/48574 Gitimmo.fr R e LA MADRAGUE T2 srécent en bord de mer Classe énergie: G590 hc +10 ch. FA 290 M/56422 Gitimmo.fr R GD T2 Jardins de Thalassa (coeur 8e) TB vue mer! Ds résid. prestige sécurisée av. pisc.et tennis, TB appt travers. 90m2 env. en B.Etat. Spacx séj. parqu.ouvrant s/ large loggia sud-ouest vue mer ; cuis.équip.gde chbre s/2e loggia. Chauff. et eau chaude collectifs Classe énergie:d Loyer :1.480 /mois ch. Hono à charge locat. :9%duL.A. HC +120 (frais d acte et de dossier) Imm.Castella R Grd T2 Corniche Kennedy/David (8e) Superbe Vue mer!prox plage ds imm semi-récent bon stand, agréable appart 66 m2 lumineux. Vaste sèj donnant sur balcon sud, gde cuis équip., Chbre, s d eau Loyer : 950 /mois /mois ch. Hono d agence : 9% du L.A. HC (frais acte et dossier) Classe énergie: C. Imm.Castella T3 R LODI T3 75m2 terrasse bon état. 730 hc+70 ch FA 864 M/29662 Gitimmo.fr R T3 PHARO 7e Avoir rapid. Supbe appt 69m2, ent.reft à neuf. Classe énergie: en cours. Hono agce àla chge du locat. 9% TTC du L.A. hors ch frais d actes et de dossier. Loy Imm.Castella R è R.BLANC T3 3e ét et dern. terrasse 10m2 vue mer. Classe énergie: E. 960 hc+30 ch FA 290 M/18066 Gitimmo.fr R Mairie 8e T3 rés.fermée,marbre,terasse.box fermé rare. 980 hc ch. FA 290 M/22626 Gitimmo.fr R Location T3 Vieux Port Vue féerique Vieux-port et ville!7e. A2pas du vieux port en dernier étage appart. en TB état, traversant et parqueté de 65m2 env. Hall, séj. ouvrant sur balcon, 2 chbres, cuis av balc. SdB Dble vitrage.loyer : 1036 /mois+190 ch. (chauff + eau collectifs) Hono àcharge locat. :9%duL.A. HC (frais acte et dossier). Classe énergie: C Imm.Castella R e T3 duplex dressing clim., très bon état 610 hc+40 ch FA 290 M/43776 Gitimmo.fr R St Giniez Gd T3/4 Garage, Calme, Ds lotis villas, Bon état. Classe énergie: D 950 +ch. Ag R T3 Lord DUVEEN 8e Ds imm. neuf TB stand., au calme, TB appt jam. habité 83m2. Clim., belles prestat. Gd séj./cuis. US. Poss. gge. Classe énergie: D /mois chges. Hono d agce : 9% du mont. du LA HC+120 frais acte+doss. Imm.Castella R T3 RdJ Lord DUVEEN 8e -Dsimm. neuf TB stand., au calme, TB appt jam. habité 58m2 + 32m2 terrasse et jard. Clim., belles prestat. Poss. gge. Classe énergie: D /mois chges. Hono d agce : 9% du mont. du LA HC+120 frais acte+doss. Imm.Castella R Location T3+Terrasse Sainte Anne 8è Au calme, en dernier étage, appart lumineux 56 m2 en TBE av terrasse 20 m2 Sud Sèjour avec cuis. US, 2 chbres, SdB, 2 dressings Classe énergie: D Loyer :707 /mois +65 ch. Hono à charge locat. : 9% du L.A. HC (frais acte et dossier) Imm.Castella R e T3 balcon parking Refait neuf Classe énergie: G 680 hc + 45 ch. FA 290 M/48249 Gitimmo.fr R T3 Résid.La Bruyère (9e) Prox hôpitaux sud et Luminy, au dern. étge résid. fermée, TB appt 66m2 prestat. luxe. Balc. vue dég.verd. et mer. Séj., cuis. moderne équip., 2 chs, SdB moderne, cave, park.loyer :880 /mois +100 ch. (chauff +eaux collectifs) Hono à charge locat. : 9% du L.A. HC (frais d acte et de dossier) Classe énergie: D. Imm.Castella T4 R T4 LORD DUVEEN 8e Ds imm. neuf TB stand., au calme, TB appt jam. habité 95m2. Clim., belles prestat. Gd séj./cuis. US. Poss. gge. Classe énergie: D /mois chges. Hono d agce :9%du montant du LA HC frais acte et doss. Imm.Castella T5 et Plus R PHARO 7è Beau T5 de 117m2 salon, salle à manger, 3 chbres. Refait à neuf. Hono d agence àlacharge du locataire :9%ttc du montant du loyer annuel hors chges de frais d actes et de dossier. Classe énergie: C. Loyer : Imm.Castella MARSEILLE 10 e /11 e Arrdt T2 R è T2 coquet Terrasse refait Neuf. 555 hc + 25 ch. FA 290 M/32904 Gitimmo.fr MARSEILLE 12 e /13 e Arrdt T2 R ST BARNABE 12è T2 Plein Sud 49m2 Gd balcon Vue mer cave. Loyer : 750 CC (Part) R Part loue pt T2 Résid. récte, RdC, belle terrasse Très calme Place parkg + chges cprises T3 R è T3 Cuis. équi. Terrasse Jardin Parking neuf. Classe énergie: G. 800 hc + 80 ch. FA 290 M/57706 Gitimmo.fr R è T3 Terrasse Jardin Parking bon état. Classe énergie: F. 670 hc +45 ch. FA 290 M/57691 Gitimmo.fr T4 R T4 ST BARNABE entièr. refait, parking s/sol. Loyer charges MARSEILLE 14 e /15 e /16 e Arrdt T4 R Estaque Part loue T4 ref. àneuf 82 m2 TB vue mer 3 Chs, balcon, pkg, 4è ét. chauff collect, gardien, prov ch 150 2sal Les petites annonces Lundi 28 Octobre 2013 Par téléphone :N Indigo de 9Hà18Hdu lundi au vendredi

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT

DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT DOSSIER DE PRESSE PLAN QUINQUENNAL INVESTISSEMENT 2009-2013 Plan quinquennal d investissement Signature de 20 conventions de partenariat Entre le Conseil général des Bouches-du-Rhône Et La Communauté urbaine

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N

C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N C o n s e i l L o c a l d e S é c u r i t é e t d e P r é v e n t i o n d e l a D é l i n q u a n c e V I L L E D E L Y O N Assurer la complémentarité entre la prévention, la répression et la solidarité

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

2 ème RENCONTRES REGIONALES 22 novembre 2015-11-30 Aix en Provence Carré d Aix

2 ème RENCONTRES REGIONALES 22 novembre 2015-11-30 Aix en Provence Carré d Aix 2 ème RENCONTRES REGIONALES 22 novembre 2015-11-30 Aix en Provence Carré d Aix COMPTE RENDU Les Présidents des Comités Départementaux de PACA Accueil des participants par le président, 9h30 autour d un

Plus en détail

Remise du 3000 Chèque Premier Logement

Remise du 3000 Chèque Premier Logement ème Remise du 3000 Chèque Premier Logement Vendredi 6 juillet 2012 à 11h30 Hémicycle Bargemon, 13002 Marseille I. Remise du 3000 ème Chèque Premier Logement II. III. IV. Le Chèque Premier Logement Un Engagement

Plus en détail

étudiants à Marseille

étudiants à Marseille Semaine des étudiants à Marseille d accueil nouveaux Mardi 18 septembre 2007 BMVR Alcazar «Marseille accueille et accompagne ses nouveaux étudiants pour faciliter leur installation et leur intégration»

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Euromediterranee choisit le groupement d opérateurs qui aménagera l éco-quartier du futur. Communiqué de presse. Marseille le 18 novembre 2015

Euromediterranee choisit le groupement d opérateurs qui aménagera l éco-quartier du futur. Communiqué de presse. Marseille le 18 novembre 2015 Communiqué de presse Marseille le 18 novembre 2015 Euromediterranee choisit le groupement d opérateurs qui aménagera l éco-quartier du futur Une étape importante a été franchie sur Euromed 2. Le vendredi

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

SEUL LE PRONONCE FAIT FOI. Monsieur le Président du Syndicat de la librairie française, cher Matthieu de Montchalin, Mesdames et Messieurs les élus,

SEUL LE PRONONCE FAIT FOI. Monsieur le Président du Syndicat de la librairie française, cher Matthieu de Montchalin, Mesdames et Messieurs les élus, Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, à l occasion des 3 e Rencontres nationales de la librairie, à Lille, le lundi 22 juin 2015 Monsieur le Président du Syndicat

Plus en détail

Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed

Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed Page 1 sur 5 Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed 09 mars 2014 Par Louise Fessard et Jean-François Poupelin (le Ravi) - Mediapart.fr Golem image Afin de faire entrer Marseille

Plus en détail

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux

Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Dossier de presse Exemple de crèche réalisée par la société crèche attitude Création d une crèche interentreprises de 40 berceaux Lieu : Ilot M5 - rue d Hozier Marseille (quartier Joliette) - surface 360

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse.

Communiqué de presse gratuit : écrire, publier et diffuser gratuitement son communiqué de presse. Page 1 sur 6 Accueil À propos Contact 1. Ecrire un communiqué de presse 2. Publier un communiqué de presse Tapez un mot et appuyez sur Entrée Recevoir les CP par RSS Recevoir les CP par email Recevoir

Plus en détail

6 4 scénarios à jouer. Attribuer un scénario par groupe. ider les enfants à préparer leur scénario (recherches, écritures de dialogue, costumes ).

6 4 scénarios à jouer. Attribuer un scénario par groupe. ider les enfants à préparer leur scénario (recherches, écritures de dialogue, costumes ). La voiture, au fil du temps A 6 4 scénarios à jouer vit cti é consignes Répartir les enfants en 4 groupes. o u til 1 Attribuer un scénario par groupe. A ider les enfants à préparer leur scénario (recherches,

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

PV Réunion BESolvay 05/10/10

PV Réunion BESolvay 05/10/10 PV Réunion BESolvay 05/10/10 Table des matières Présents :...2 Bureau :...2 Démission recteur :...2 Mysbs :...2 Commission sur les cases studies :...2 FEF :...3 Cooptation d Antoine Béguier:...3 Diners

Plus en détail

INTRODUCTION. Pourquoi un tel indicateur?

INTRODUCTION. Pourquoi un tel indicateur? Is i 0 INTRODUCTION Pour cette rentrée étudiante 2013-2012 la FACE 06, Fédération des Associations et Corporations Étudiantes des Alpes- Maritimes, publie son indicateur du coût de la rentrée étudiante.

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau.

2 Quelles vacances! Pourquoi pas! 3. A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. fiche de travail FT 3.39-3A U1P10 2 Quelles vacances! A. À deux, lisez ces textes et complétez le tableau. 1 2 Salut, Un petit mot pour te dire que tout se passe super bien On passe d excellentes vacances.

Plus en détail

Histoire à choix LE MYSTERIEUX TUEUR. Abus, Anthony, Fayrouz, Julien, Kelly, Loris, Mohamed

Histoire à choix LE MYSTERIEUX TUEUR. Abus, Anthony, Fayrouz, Julien, Kelly, Loris, Mohamed Histoire à choix LE MYSTERIEUX TUEUR Abus, Anthony, Fayrouz, Julien, Kelly, Loris, Mohamed Classe de 5ème 1 Décembre 2008 -0- C est l histoire de Cyril, un jeune homme de 18 ans, qui habite à Grenoble.

Plus en détail

guide du locataire en copropriété

guide du locataire en copropriété guide du locataire en copropriété 2 sommaire édito 3 3 Edito 6 Comment fonctionne juridiquement la copropriété? 10 Qui fait quoi dans la copropriété? 12 Foire aux questions 14 Lexique 4 Qu est-ce qu une

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015

CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 CONCOURS EUROPEEN D EDUCATION ROUTIERE FIA REGLEMENT 2015 3-6 Septembre 2015 Vienne, Autriche 1. Objectifs et but du Concours Les dispositions juridiques et techniques touchant à la circulation routière,

Plus en détail

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014

Dossier de presse. Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Dossier de presse A Courbevoie, le 17 juillet 2014 Rassemblés pour nos droits : Avec la JOC les jeunes se sont mobilisés pour leurs droits! La JOC, c'est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne : une association

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax

Le 11 octobre 2013 PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» à St Paul les Dax Le 11 octobre 2013 à St Paul les Dax PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le vendredi 11 octobre 2013 Sommaire

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 7 points

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 8 OCTOBRE 2010 20 heures SALLE D HONNEUR DE LA MAIRIE

CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 8 OCTOBRE 2010 20 heures SALLE D HONNEUR DE LA MAIRIE CONSEIL MUNICIPAL VENDREDI 8 OCTOBRE 2010 20 heures SALLE D HONNEUR DE LA MAIRIE Etaient présents : André ROUMAGNAC, Maire Joseph BALDINI, 1 er Adjoint Danielle CHABAUD, 2 ème Adjointe Cécile BALDINI BIOLETTO,

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée

Les déplacements à Nantes Métropole : la pole position de la voiture contestée Les déplacements à : la pole position de la voiture contestée Sébastien SEGUIN (Insee), Laurent FOUIN, Yan LE GAL (Auran), Bruno TISSERAND (Semitan), Dominique GODINEAU et Amélie RANTY () Depuis 2, la

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves

S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves C est Pas Sorcier Aux origines de Paris S1Le bassin parisien + les Parisii Fiche : carte du bassin parisien : placer les 6 villes principales, les fleuves Le bassin parisien Les Hommes se sont installés

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Le sommaire Service Petite Enfance Pôle enfance du Bois de mon cœur Place des Flamandes / allée Jeff 01 64 97 81 89 petite.enfance@courcouronnes.

Le sommaire Service Petite Enfance Pôle enfance du Bois de mon cœur Place des Flamandes / allée Jeff 01 64 97 81 89 petite.enfance@courcouronnes. Le sommaire Le service petite enfance......................................................... 4 Le doudou, un ami précieux...................................................... 5 L adaptation.....................................................................

Plus en détail

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale

Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Mardi 29.01-08:17 Besançon : Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent leur 25è convention régionale Doubs - Besançon Les alcooliques anonymes de Franche Comté organisent ce weekend leur 25è

Plus en détail

Rapport bourse Explora

Rapport bourse Explora 05/09/2011 Rapport bourse Explora Stage de 3 mois au Brésil Raphaël BONSANG raphael.bonsang@ecl2012.ec-lyon.fr Ecole Centrale Lyon 1 Vie pratique - Logement : Lors de ma demande de stage, j ai demandé

Plus en détail

Explication de la démarche

Explication de la démarche Conférence de citoyens : La participation des habitants dans la politique de la ville Samedi 29 & dimanche 30 juin 2013 Mains d Œuvres Saint-Ouen Explication de la démarche SUR LE CONTENU Quel est l'objectif

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

Option 1 : Gestion des secteurs mutualiste, associatif et culturel. Université d Evry Val d Essonne

Option 1 : Gestion des secteurs mutualiste, associatif et culturel. Université d Evry Val d Essonne DEUST TS EVE c Philippe NASZALYI Eric BAHOUA 1 DEUST Travail Social Economie sociale et solidaire Option 1 : Gestion des secteurs mutualiste, associatif et culturel Option 2 : Gestion du sport (15 apprentis

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 JUILLET 2012

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 JUILLET 2012 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 12 JUILLET 2012 Le Conseil Municipal s est réuni à la Mairie le mardi douze juillet deux mil douze sous la présidence de Monsieur Gilles SALAÜN, Maire.

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

3 ème Conseil Municipal Junior LE BILAN 2007/2008

3 ème Conseil Municipal Junior LE BILAN 2007/2008 3 ème Conseil Municipal Junior LE BILAN 2007/2008 ANNEE 2007 Janvier 2007 Election du nouveau Conseil Municipal Junior par vote au scrutin, au Collège Yves Montand et au Service Jeunesse. Les candidatures

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF RELAIS ENFANTS- PARENTS BOURGOGNE

PROJET ASSOCIATIF RELAIS ENFANTS- PARENTS BOURGOGNE PROJET ASSOCIATIF RELAIS ENFANTS- PARENTS BOURGOGNE Créée en 1993, association loi 1901 qui s est donnée pour but de maintenir le lien enfantparent, dans l intérêt de l enfant, lorsqu un parent est incarcéré.

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA

Rapport de fin de séjour Explo RA Sup. Ecole polytechnique de Montréal CANADA ASTIER Marine Université Jean Monnet Saint -Etienne Rapport de fin de séjour Explo RA Sup Ecole polytechnique de Montréal CANADA 2010-2011 L opportunité m a été offerte de pouvoir effectuer mon stage de

Plus en détail

AUTOUR DE LA FêTE SUIVEZ LA FÊTE VISITES ET RENDEZ-VOUS EUROPE 1 À LYON Pour la troisième année consécutive, Europe 1 s installe à Lyon à l occasion de la Fête des Lumières. Nikos Aliagas, Nicolas Poincaré

Plus en détail

RUGBY-CLUB SAINT-BRIEUC

RUGBY-CLUB SAINT-BRIEUC Ecole de Rugby Saison 2014 / 2015 Liste des documents téléchargeables pour les joueurs et leur famille Liste des documents A lire et à conserver Infos pratiques & pièces à fournir A lire et à conserver

Plus en détail

Conseils pratiques pour le stage à Dublin

Conseils pratiques pour le stage à Dublin Conseils pratiques pour le stage à Dublin Ces conseils sont basés sur l expérience des 9 instits partis en avril 2008 à Dublin. Ne soyez donc pas surpris si vous constatez des différences entre notre expérience

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION?

LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE LE BENEVOLAT : QUELLES SOLUTIONS POUR UN SECTEUR ASSOCIATIF EN PLEINE MUTATION? AVIS N 10.01 Présenté par la Commission «Citoyenneté, solidarité, mobilité» du CONSEIL

Plus en détail

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL

LANGUAGE STUDIES INTERNATIONAL Répondez aux questions suivantes : 1. Où habitez-vous? 2. Quand êtes-vous arrivé à Paris? 3. Quelle est votre profession? Complétez les phrases : 1. Je ne (être) pas français. 2. Je (parler) un peu le

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris

Discours. Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Discours Discours de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication, prononcé lors des 20 ans de la BnF, lundi 30 mars 2015 à Paris Monsieur le Président, Cher Bruno Racine, Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

la famille Accompagner l enfant et 3 types d accueil pour les «Bouts d choux» et coordonnés par les Petits Sarregueminois

la famille Accompagner l enfant et 3 types d accueil pour les «Bouts d choux» et coordonnés par les Petits Sarregueminois Accompagner l'enfant et la famille Les structures d'accueil à Sarreguemines Zoom sur les mercredis éducatifs Bienvenue au centre péri et extrascolaire de la rive gauche Péri et extrascolaire : au tour

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr

Livret d accueil. Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours. www.bonsecours.fr Livret d accueil Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Bonsecours www.bonsecours.fr EDITO Chère Madame, Cher Monsieur, Le bien-être de nos Aînés est une préoccupation essentielle de votre municipalité.

Plus en détail

I. L étude Usages & Attitudes

I. L étude Usages & Attitudes I. L étude Usages & Attitudes 1. Historique En 1997, entreprise leader de la distribution de boissons sur le marché hors domicile, France Boissons souhaite réaliser un état des lieux de son secteur d activité

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

crédits photo de fond: Emoi et moi

crédits photo de fond: Emoi et moi crédits photo de fond: Emoi et moi Intro / 8h00, ouverture des paupières. Ce sont les rayons du soleil au travers des volets entrouverts qui me réveillent. Mes premiers pas hésitants vers la salle de bain

Plus en détail

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013

Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Guide de découverte de Quiberon accessible à tous 2013 Auteur F. Henry 19 février 2013 Sommaire 1/ L Office du tourisme Horaires d ouverture page 1 Nos services page 2 Animations page 2/3 2/ Patrimoine

Plus en détail

Chapitre 2 Les enfants

Chapitre 2 Les enfants Chapitre 2 Les enfants Si vous avez un ou des enfants, c est le problème capital de votre séparation. Que vous soyez marié, pacsé ou en concubinage, les enfants qui sont nés de votre union, enfants dits

Plus en détail

Le métier des conservateurs en crise

Le métier des conservateurs en crise Le métier des conservateurs en crise Conservateur des musées de la Vendée et président de l Association Générale des Conservateurs des Collectivités Publiques de France (AGCPF) Un domaine en développement,

Plus en détail

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009

Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport. représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement. Samedi 14 novembre 2009 Discours d Abdel Achache Adjoint aux sport représentant Thierry Philip, Maire du 3 e arrondissement Samedi 14 novembre 2009 Congrès départemental du Comité du Rhône de la Fédération sportive et culturelle

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

Bilan de la semaine 49

Bilan de la semaine 49 Bilan de la semaine 49 Une semaine relativement calme hormis mardi soir où nous avons filmé des noctambules alcoolisés, bouteille à la main. La vidéo a été publiée samedi 7 décembre, un peu tardivement

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Contact presse Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44 06 75 25 04 17 nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr

Contact presse Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44 06 75 25 04 17 nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr Contact presse Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44 06 75 25 04 17 nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr Pour des transports en commun plus performants Dans quelques mois, Nantes Métropole va

Plus en détail

Secrétaire, trésorier : organiser le bureau pour renforcer le CE

Secrétaire, trésorier : organiser le bureau pour renforcer le CE Secrétaire, trésorier : organiser le bureau pour renforcer le CE Conférence de février mars 2012 page 1 Cadre général Le double rôle du comité Rôle dans les activités sociales et culturelles Art L 2323-83

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010

Synthèse de l étude. Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Synthèse de l étude Les acheteurs à distance et en ligne en 2010 Etude réalisée pour la FEVAD, La Poste, Move, Reed exposition A l occasion de la quatorzième édition du salon VAD e-commerce, le rendezvous

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points :

BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004. Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : BMS Bern Aufnahmeprüfung 2004 Französisch Zeit: 45 Minuten Alle Abteilungen Nom: Numéro : Compréhension et grammaire Points : I. Compréhension Tout le monde à pied ou à vélo! Le 22 septembre, marchez,

Plus en détail

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014

Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Compte-rendu de réunion de Conseil d administration 4 septembre 2014 Présents : Céline B., Samuel B., Morgane C., Julie D. Alexis L., Joanna M., Floriane V., Gérard Z., Frédéric J. Excusée : Bénédicte

Plus en détail

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE

REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE DEMOCRATIE PARTICIPATIVE ET CITOYENNETE REFLEXION SUR LA PLACE DU VELO DANS LA VILLE AVIS N 10.05 Présenté par la Commission «Qualité de la Ville» du CONSEIL LILLOIS de la JEUNESSE à l Assemblée Plénière

Plus en détail

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet Version 26/01/2015 1 RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet 1 - Préambule Entre 2010 et 2014, 3 rencontres nationales de l habitat participatif (RNHP) ont été organisées par le mouvement associatif de l habitat

Plus en détail

La carte de Quotient Familial (Si QF < 660 Document fourni par la CAF)

La carte de Quotient Familial (Si QF < 660 Document fourni par la CAF) Pièces à fournir Starti Jeunes (Valable du 6 juillet 2015 au 31 décembre 2015) Obligatoire pour inscription Starti Jeunes Fiche d inscription 2015 Fiche sanitaire de liaison (Cerfa 10008*02 du Ministère

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 Thème : adolescence : vie révée / vie réelle Après une mise en route sur les motivations qui poussent un jeune à quitter son

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

LA JOURNEE DE L EDIT. EUR DU LIVRE NUMERIQUE (E-BOOK) Concept, Outils, Stratégie, Valeur Ajoutée

LA JOURNEE DE L EDIT. EUR DU LIVRE NUMERIQUE (E-BOOK) Concept, Outils, Stratégie, Valeur Ajoutée GAGNANT SERVICES EDITION EN COLLABORATION AVEC L ECOLE SUPERIEURE DU COACHING ORGANISE Le 12 Octobre 2013 LA JOURNEE DE L EDIT EDITEUR EUR DU LIVRE NUMERIQUE (E-BOOK) Concept, Outils, Stratégie, Valeur

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE. New York 24 h chrono MONDES EN VF. Tâche : Relever un défi littéraire! Dix mots en dix minutes. Documents d aide.

FICHE PÉDAGOGIQUE. New York 24 h chrono MONDES EN VF. Tâche : Relever un défi littéraire! Dix mots en dix minutes. Documents d aide. APPRENANT New York 24 h chrono À partir du niveau A2 Tâche :! Dix mots en dix minutes Cette fiche pédagogique permet de mettre en place un atelier d écriture de 30 minutes avant ou après la lecture intégrale

Plus en détail

conseil de la vie étudiante

conseil de la vie étudiante dossier de PRESSE 16 février 2012 conseil de la vie étudiante Les étudiants ont la parole! CONTACT PRESSE Agnès BARANGER 03 83 91 84 25 / 06 21 90 53 00 agnes.baranger@grand-nancy.org Les enjeux du développement

Plus en détail

Règlement intérieur des Accueils Jeunes

Règlement intérieur des Accueils Jeunes Direction de l Education et de la Jeunesse Secteur Jeunesse Règlement intérieur des Accueils Jeunes SOMMAIRE PRESENTATION des STRUCTURES : page 2 - Lieux - Public - Horaires LE FONCTIONNEMENT GENERAL :

Plus en détail

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique AFFAIRES RESOLUES VIDEOPROTECTION mai 2011 VIDEO PROTECTION : Sécurité publique MARSEILLE (13) Viols 1 interpellation Le 21 puis le 22 mai 2011, les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône

Plus en détail

The Origins of Sports

The Origins of Sports The Origins of Sports Guide du Membre 1 CLUB Apollo Sporting Club 29 rue Jacques Louvel-Tessier 75010 Paris 2 ANTENNES Le Carreau du Temple 4 rue Eugène Spuller 75003 Paris Goryu Dojos 98 boulevard des

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail