Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 .W- ' >

2

3

4

5

6

7 BIBLIOGRAPHIE NAPOLPZONIENNE FRANÇAISE JUSQU'EN 1908

8 DU MÊME AUTEUR G. Davois. Les Bonaparte Littérateurs. Essai bibliographique in-8 imprimé sur deux colonnes, contenant des Lettres, Allocution, Déclaration, du Prince Victor Napoléon. J.-B. PÉRÈS. Comme quoi Napoléon n*a jamais existé, ou Grand Erratum, source d'un nombre infini d'errata à noter dans l'histoire du WX" siècle, par feu M. J.-B. Pérès, A. O. A. M. Bibliothécaire de la ville d'agen, Notes bio-bibliographiques par G. Davois. In- 16 de 64 pages. 3 fr. 1 fr. EN PREPARATION : G. Davois. Écrits sur le roi de Rome, duc de Reichstadt. Essai bibliographique in-8 imprimé sur deux colonnes G. Davois. Écrits sur les Maréchaux du Premier Empire. Essai bibliographique in-8 imprimé sur deux colonnes 2 fr. 2 fr.

9 I» Oustave DAVOIS BIBLIOGRAPHIE NAPOLÉONIENNE FRANÇAISE Jusqu'en 1908 [A-E] Précédé d'une étude historique sur la Bibliographie / ^^ PARIS 3 L'ÉDITION BIBLIOGRAPHIQUE 11, Rue Gît-le-Cœur,

10

11 PRÉFACE Tant qu'un Français n'aura pas fait une Bibliographie Napoléonienne, on perdra son temps, el encore on ne trouvera rien!! Combien de fois ai-je entendu ces plaintes de mes collègues ; chercheurs infatigables et ignorés ; plongés dans des études bibliographiques, ayant pour horizon les 18 tomes in-8 du " Lorentz '\ coudoyant les petits, mais sévères volumes de la " Bibliographie de la France "? Pauvres bouquins, avez-vous été remués I Combien de fois, n'ayant pas rendu le service que l'on attendait de vous, fûtes- vous remis brutalement dans votre rayon ; comme un mauvais serviteur que Ton chasse! Je me souviendrai toujours de mon éducateur en bibliographie ; je dis éducateur, car malgré quatre années de présence dans le métier de libraire, je ne savais que très difficilement reconnaître le format d'un livre ; quant à donner un nom d'éditeur à un titre d'auteur moderne, il ne fallait pas y songer. Malheureusement plus de la moitié de nos apprentis libraires se trouvent actuellement dans ce cas. Le côté technique du métier leur est totalement inconnu. Il semble même aux chefs de maison qu'il n'y a pas lieu de le leur apprendre ; ils comptent sur le temps et sur la pratique, et, en attendant, font faire à ces jeunes gens des ouvrages tout à fait en dehors du but à atteindre. Nul doute que de la sorte nous n'ayons jamais de véritables libraires.

12 6 L'Article 29, litre IV du " Décret du 5 février 1810, contenant le Règlement sur l'imprimerie et la librairie ", est ainsi conçu : «A dater du 1^' janvier 1811, les libraires seront brevetés et assermentés.» Il serait à souhaiter que ce règlement fût de nouveau appliqué ; nous aurions " La Librairie aux Libraires "_, et par ce fait, la bibliographie aurait plus de défenseurs. On éviterait, de cette façon, des remarques semblables à celle que je fis à ce même éducateur, lors de la réimpression par la maison Fasquelle de l'ouvrage " Aristophane. Lysistrata " : C'est curieux pour un jeune auteur ce que son livre se vend bien! Un éclat de rire moqueur fut le résultat obtenu. Honteux, je résolus de me taire et de me mettre au travail. Ce n'est qu'à partir de ce moment que je m'occupais vraiment de bibliographie. Oui, je revois ce charmant camarade, cherchant à son tour le nom de l'éditeur et le prix d'un ouvrage, demandés par un amateur d'œuvres sur Napoléon. Après avoir fait le geste du ' je sais tout ", ne trouvant pas dans ses souvenirs accumulés d'année en année par un labeur continuel, il se transforma en jongleur, avec cette seule différence (jue ses poids se trouvaient être des livres reliés. Allons-y, cherchons! Quelle patience, quel courage mêlé d'acharnement, et quelle résignation 1 Pour un titre, il passait plus d'une heure ; oui, plus d'une heure ; et je défie quiconque de me contredire, malgré l'invrai-

13 7 - semblance de ce fait. Et, il se trouvait souvent, très souvent même, qu'il n'était pas plus avancé qu'auparavant. Eh bien, jeune homme, je ne trouve pas I Les bras ballants, cinq ou six tomes du Lorentz sur les genoux, le Quérard à droite, la Bibhographie à gauche, le Lesoudier à terre ; tous ces instruments qu'il venait de voir un à un, gisaient lamentablement dans un désordre effrayant. Les feuilles bibliographiques et les catalogues dernièrement reçus complétaient l'œuvre. Quel carnage! Un étranger rentrant à ce moment aurait certainement pris cet homme pour un fou, avec les C'était imitant ces enfants qui font des tours pavés de bois servant à faire les avenues. décourageant... L^n formidable coup de poing sur ses " sales bouquins " venait interrompre brusquement cette scène de désolation. Puis le champ de bataille se retrouvait petit à petit prêt à subir un nouvel assaut. Un à un chaque bibliograplie reprenait sa dans sa case, place et offrait de nouveau, en lettres d'or, ses services au chercheur découragé. Seule la note toujours vierge de nom d'éditeur et de prix attendait piteusement que Ton veuille bien la compléter. Tant qu'un Français n'aura pas fait une Bibliographie Napoléonienne, on perdra son temps, et encore on ne rien... Telle était son oraison funèbre. trouvera A force d'entendre cette plainte, je me représentais une foule de travailleurs attendant impatiemment Touvrage qu'ils avaient commandé, dans l'espoir d'y trouver les renseignements

14 qui, pour eux, devaient faire disparaître un point obscur. Attente vaine, suivie d'une cruelle déception ; une réponse inadmissible qui, au lieu de porter un peu de lumière, ne faisait que rendre plus ardue leur tâche, était rendue sous cette forme : Nous ne trouvons pas... Quelques-uns des plus acharnés insistaient, avec le ferme espoir que l'on finirait par trouver ; que l'on finirait par les aider un peu. Que diable, on ne peut pas tout savoir î Et qui nous apprendra ; oîi trouverons-nous les renseignements qui nous sont utiles, si ce n'est chez nos amis les livres? Il est évident^ certaines personnes sont de véritables encyclopédies vivantes et tiennent lieu de livres lorsqu'on les consulte. Des Bibliothèques publiques sont à la disposition des gens d'études, et, on peut y puiser tout à son aise. Un grand nombre d'érudits n'hésitent pas à mettre à leur service, et leur science, et leur bibliothèque, archives, pièces rares, etc. ; enfin tout ce qui étant mis plus tard sous forme de livre, instruira les générations futures. Mais quelque bonne volonté qu'aient ces lettrés, collectionneurs et autres possesseurs de raretés, ils à la disposition de tout le monde. ne peuvent se mettre De plus, nos immenses bibliothèques ne peuvent être déplacées ; les travailleurs éloignés, doivent donc s'en passer. Alors que faire? Faut-il rester ignorant? Faut-il qu'un grand travail reste incomplet, ou inachevé, parce que l'on n'aura pu citer tel ou tel article, parce (jue l'on n'aura pu prendre connaissance de telle ou telle lettre d'un grand personnage, lettre qui fut cependant publiée, mais où? On ne trouve pas.

15 9 - Doit-on continuer à ignorer complètement l'existence de tel ou tel traité, de telle ou telle date, etc., etc., parce que justement on ne peut pas arriver à mettre la main sur le livre contenant ces précieux renseignements? Alors, à quoi bon faire une œuvre si elle est incomplète, ou si elle n'apprend rien de nouveau? Faut-il également que nos libraires français, qui tiennent tant à leur noble profession, refusent la vente des ouvrages demandés, et de plus passent pour des ignorants? Au contraire, ce sont eux qui devraient pouvoir guider, indiquer des sources et fournir les éléments de travail. Combien de fois, hélas! ai-je vu des clients, venant chercher les ouvrages qu'ils avaient commandés cinq ou six jours auparavant, sortir du magasin du libraire, l'air mécontent, ayant pour tout bagage cette fameuse réponse : Monsieur, nous n'avons pas trouvé, nous ne connaissons pas. Puisqu'une bibliographie Napoléonienne française est nécessaire, je vais l'entreprendre! Lorsque je fis part de cette décision à quelques-uns de mes collègues, je ne trouvai que des approbations. Tous furent unanimes à reconnaître que cette bibliographie leur serait très utile, et leur rendrait de grands services. Certains môme, que je remercierai plus loin, se mirent immédiatement à ma disposition pour me fournir les renseignements dont j'aurais besoin. Par contre, d'autres me regardèrent avec cet air étonné qu'ont les enfants lorsqu'ils viennent d'entendre le tic-tac d'une montre. Ce ne fut que lorsqu'ils m'eurent ouvert.

16 10 - c'est-à-dire lorsqu'ils connurent la façon dont je procéderai pour mener à bien mon projet, qu'ils furent d'accord pour me dire : Mais c'est une entreprise monstre î Ce n'est pas possible, vous n'y arriverez jamais! Jamais vous ne réunirez tout ce qui a été écrit sur ce sujet, etc., etc.. Les premiers comme les deuxièmes avaient raison. Dès le début, j'avais la ferme conviction d'être utile ; mais, par contre, je n'avais nullement la serait complète. prétention que cette œuvre Ayant été à même de fournir les documents les plus exacts^ je puis cependant certifier que cette bibliographie Napoléonienne française est la plus complète jusqu'à ce jour. J'ai promis une premièresérie qui comprendra près de titres d'ouvrages et d'articles français; il me semble que c'est déjà un beau cbifïre. Vu les encouragements reçus de toute part, je continuerai en prenant les titres forcément omis, que je joindrai à ceux parus après J'en oublierai, c'est entendu, mais néanmoins j'aurai la satisfaction d'avoir jeté les bases d'un grand travail qui, étant de plus en plus augmenté, grandira, et sera indispensable aux bibliophiles, collectionneurs, écrivains, libraires, et à tous ceux qui s'intéressent à une époque où la France et son Empereur étaient le point de mire du monde entier.

17 - 11 LA BIBLIOGRAPHIE CHAPITRE PREMIER Son histoire. Ses progrès. Son utilité. De nos jours, la bibliographie, science du bibliographe, qui vient du mot grec bihlion, qui signifie livre, eigraphein, écrire ; est devenue indispensable ; c'est la description des livres, et leur classification au point de vue matériel et intellectuel. Malheureusement, peu de gens se rendent compte de l'importance de cette science, qui ne s'adresse qu'aux lettrés, érudits et savants. Malgré son extension toujours croissante, et les perfectionnements apportés dans ce genre d'étude, elle est totalement inconnue du peuple ; et, pour lui, le mot " bibliographie " est tout une énigme. Il est vrai que sorti de l'atelier, sa journée achevée, il importe peu à un menuisier, serrurier, mécanicien ou autres de leurs semblables, que M. X ait fait tel ou tel ouvrage, ou écrit tel ou tel article. Si par hasard ce menuisier veut se perfectionner dans son métier, il prendra un traité quelconque, et pour cela s'adressera au premier libraire venu, sans s'inquiéter s'il existe un répertoire d'ouvrages sur les métiers manuels. Ce libraire remplira le rôle de "fiche bibliographique", et procurera l'ouvrage qui répondra en tous points au désir de son client.

18 Mais il n'en est pas de même pour tous ceux qui s'intéressent à l'étude des lettres. Aujourd'hui, plus que jamais, le libraire, le bibliothécaire, le bibliophile et l'homme d'études demandent à grands cris des bibliographies perfectionnées, où ils puissent trouver la facilité, la simplicité et la rapidité des recherches. Malgré ce fameux krach du livre, qui, en , fit couler tant d'encre, jeta l'alarme en librairie, et fit émettre tant de combinaisons pour l'écoulement des livres inondant les soussols des éditeurs, la surproduction littéraire a été telle, qu'il devint impossible, même aux mémoires les plus larges, de se reconnaître dans cet amas de papier noirci. C'est pourquoi on ne peut que remercier ceux qui sacrifient leur temps, et s'adonnent à cette science bien obscure et bien ingrate de bibliographe. En ISl 1, date de la création de la Bibliographie de la France, on comptait comme entrée annuelle à la Bibliothèque nationale : 2.00U livres ; il en rentre de nos jours plus de , chiltre suffisant pour décourager les plus tenaces, car à côté de la grande attention qu'il faut apporter à ce travail, la rédaction des pièces bibliographiques coûte cher, et, vu le peu d'acheteurs de ces ouvrages, on peut en déduire que «le métier ne nourrit pas son homme.» Du reste, écoutons M. P. Ih'schamps, qui, en 1878, dans l'avertissement du Manuel du libraire et de l'amateur délivres ; Supplément, tome I, en collaboration avec M. G. Brunet, nous décrit ces infatigables travailleurs: «S'il est un métier au monde, ingrat, pénible, ardu, mal «rétribué, peu considéré, c'est, à coup sûr, celui de bibliogra- «phe. f< In bibliographe! qu'est-ce que c'est que ça?» disent «les gens du monde, et ça est un euphémisme... ({ Un bibliographe 1 disent les savants et quelques lettrés ; «mais c'est un sous-ordre qui a son utilité! D'abord, il ne porte

19 13 (' ombrage à personne, attendu qir il est systématiquement écarté «de l'administration des bibliothèques publiques, puis il peut, (( dans sa sphère modeste, nous rendre quelques services ; quand (' nous sommes embarrassés, il nous renseigne à l'endroit des «sources spéciales ; il nous indique les curiosités scientifiques ; u c'est un catalogue ambulant... etc., etc..» «Et Dieu sait s'il est quotidiennement consulté ce catalogue! «Bref, un bibliographe peut, à tout prendre, mériter quel- H que intérêt.... «Celui qui se livre à l'étude sérieuse de la bibliographie, doit s'attendre à n'avoir pas môme la satisfaction que l'on reconnaisse dans ses travaux l'assiduité et les recherches sans nombre qu'ils lui ont coûtées. On ignore toutes les difficultés que présentent l'histoire littéraire et la bibliographie à ceux qui les cultivent. Ces travaux sont minutieux, pénibles, sans profits, sans éclat, sans gloire ; on ne peut se figurer combien de temps et de recherches a coûté quelquefois la collation d'un seul titre, si on ne tient le livre môme, avant de parvenir à la conviction de son exactitude, dans tous les détails, et on ne pense guère à la persévérance qu'il faut au bibliographe pour ne pas renoncer à sa tâche, lorsque d'avance il ne peut espérer d'y atteindre la perfection; car, chaque jour, il fera de nouvelles découvertes ou trouvera des corrections à faire. Si l'étude de la bibliographie n'exige pas ce génie et cette élévation d'idées qui produisent les chefs-d'œuvre, qui illustrent un siècle, les connaissances d'un bibliographe ne peuvent cependant se borner au matériel des livres et de leurs éditions ; il lui faut une lecture étendue et encyclopédique, la connaissance de l'histoire littéraire, la possession des langues classiques et des principales langues vivantes, l'esprit de critique et surtout le don de l'assiduité. «La bibliographie a, au reste, en elle-même, un attrait particulier pour les personnes instruites, et plusieurs ouvrages

20 ' - 14 démontrent que des hommes éminents et d'un esprit élevé, tels qu'un Haller, un Mcerman, un BoscJi, un Dupin, et autres, n'ont pas dédaigné de s'en occuper ; il y a même peu de savants ou propriétaires de bibliothèques qui n'en éprouvent la tentation, empêchés qu'ils sont par des occupations obligatoires. Les ouvrages remplis de renseignements instructifs, fruits de longues et nombreuses recherches des Peignot, des Renouard, des Barbier, des Ebert, etc., et les importants services qu'ont rendus au public studieux les Van Praet, les Bcuchot, les Ileercri, etc., placés à la tête de l'administration des grandes bibliothèques publiques en Europe, sont encore une preuve de l'intérêt que présente la bibliographie (').» Depuis longtemps, le bibliographe n'est plus cette espèce de crétin dont s'est amusé un critique aussi spirituel qu'érudit : OUI Mck (-).... «La bibliographie, dans son ensemble, s'est élevée au rang des sciences, et la connaissance des livres et de leur conservation est devenue l'objet des études de gens savants et zélés à répandre les lumières. Les livres de bibliographie ne sont plus de simples compilations et des nomenclatures réimprimées pour la vingtième fois ; mais ils sont le résultat de l'examen et des études de leurs auteurs mômes :1e véritable bibliographe n'a plus honte d'être connu comme tel (^).»... (( La bibliographie, cette science dont les gens du monde savent à peine prononcer le nom et dont ils ignorent complètement la signification, n'est point une sciencesans importance : générale ou particulière, dès qu'elle est raisonnée, elle est le lil conducteur pour arriver à la connaissance des lieux, des hommes, des sujets et des faits. Malheureusement, sa culture d. L. A. Constantin. Bibliolhéconomie. Inslruclions sur larran^jernent, la conspi'valion el l'administration des Hit)liothéqiies, p. 7 et 8. ïectiener Pseudonyme de Foryues (Paul-!^:mile Daurand), né à Paris en 1813, mort à Cannes en " L. A. Constantin op. cit p. 6 et 7.

21 15 coûte et de nombreuses veilles et de nombreux sacrifices qui ne rapportent ni gloire ni profit, deux mobiles déterminants chez l'homme ; et pas toujours, même de la part des personnes qui se servent utilement des travaux si patiemment et si dispendieusement élaborés par elle, toute la reconnaissance sur laquelle devaient compter ces laborieux ouvriers (').» Le bibliographe de nos jours ne s'arrête pas seulement au côté matériel du livre, pour rester indiflerent sur sa valeur littéraire ; il laisse cette indifférence aux catalographes ; et encore plusieurs catalogues ont été rédigés avec un esprit qui fait honneur à leur auteur. Certains catalogues de bibliothèques, de collections particulières, et môme de simples catalogues de nos libraires actuels, peuvent être comparés à de véritables bibliographies. Pendant le moyen-àge, les catalogues n'étaient jamais que des inventaires plus que sommaires, les livres n'y étaient décrits que par le nom de l'auteur et un titre abrégé, que Ton simplifiait encore davantage s'il s'agissait d'ouvrages connus. La bibliographie remonte à l'antiquité, nos aïeux avaient déjà le souci de laisser trace des manuscrits mis en circulation ; les bibliothécaires d'alexandrie, qui sont demeurés célèbres, avaient leurs répertoires méthodiques, et les notices bibliographiques des grammairiens de l'empire romain nous prouvent que, quoique encore bien spéciale, cette science n'est pas nouvelle. Le premier bibliothécaire apparu en France, fut Hille^ Mald, chargé de la conservation des maimscrits remis au Louvre par Charles V. C'est en 1373 qu'il dressa le catalogue de la bibliothèque de la Tour de la librairie du Louvre. Notons en passant qu'à cette époque, les bibliothèques s'ap- ^. J.-M. Querard. Supercheries. T. I.

22 pelaient des «librairies». Actuellement, en Ang-leterre, librarian signifie bibliothécaire. La première bibliothèque sur laquelle on possède des détails, fut celle d'alexandrie, dont Ptolémée Philadelphe était le principal fondateur. Les volumes et le vaste monument qui les avait abrités pendant deux cent vingt-quatre ans, furent détruits par les soldats romains dans la guerre civile entre César et Pompée. Vers le milieu du XIV siècle, un Anglais, Richard de Burij, qui créa à Oxford une des plus anciennes bil)liothèques publiques de l'europe, composa le plus important traité de bibliographie. Intitulé Pliilobililioit, il s'adressait principalement aux bibliophiles. On cite, comme les plus anciens catalogues des livres imprimés, ceux de Mcnteliu, mort à Strasbourg en Un court avertissement précède une liste très sommaire des livres offerts au public : «Que celui qui veut acheter le présent livre et d'autres vienne au magasin désigné ci-dessus. Il y trouvera un libraire qui s'empressera de lui vendre, ainsi que les ouvrages suivants...» les C'était une invitation pas banale, qui vaut certes mieux que froids " Conditions de vente, mode de paiement, emballage gratuit, etc.", figurant sur les catalogues de nos jours. Les titres des ouvrages, seuls, figurent sur les catalogues Mentelin qu'il distribuait aux libraires vendant les mêmes livres. Et, ce qui prouve que rien n'est nouveau sous le ciel, une place blanche était réservée pour qu'ils puissent y inscrire l'adresse de leur magasin. L'année 1498 vit paraître le catalogue universel d'aidé Manucc, chef d'une illustre famille d'imprimeurs vénitiens, plus communément désignée sous le nom d'aides. 11 fonda à Venise, en 1490, une imprimerie d'où sortirent

23 17 les fameuses édiiions princcps des chefs-d'œuvre grecs et latins. Né en 1449, la mort faucha ce travailleur en Son lils Paul ( ), ainsi que son petit-fils Aide ( ) suivirent l'exemple qui leur avait été donné, et sacrifièrent leur vie au perfectionnement de l'imprimerie. Le dernier y joignit môme ses talents d'écrivain. Dans le catalogue universel d'aide Manucc, les connaissances humaines sont divisées en cinq classes : «Grammaire, poésie, logique, philosophie, religion.» Cinquante ans après, liobcii Esl'ieniui ( ), célèbre imprimeur-libraire qui perfectionna la typographie, porta ce chiffre à quatorze. Ensuite, un puissant effort fut tenté à Zurich pour dresser un répertoire général des connaissances humaines Ce fut en 1545, que Conrad llcsncr, naturaliste et philologue ( ), fit paraître son premier volume de la Bihliotheca universalis (xvii fi. non numérotées et 031 ff. numérotées in-fol.). C'est une espèce de répertoire bibliographique où les auteurs sont classés par ordre alphabétique ; on y trouve également sur chacun d'eux une courte biographie accompagnée d'observations, d'extraits, d'analyses et d'indications bibliographiques les plus exactes. Conrad Ltjcosthi'nes, en fit une une nouvelle édition en 1551, puis, parut en 1555 un abrégé fait par Josias Simlcr. Plusieurs autres éditions parurent en 1574, 1583, En France, nous eûmes deux ouvrages semblables à celui de Gesner. Ils parurent sous le titre : Bibliothèque Françoise (in-folio), l'un fait par François drudé, sieur de La Croix du Maine, (Paris, 1584) et l'autre par Antoine du Verdier, sieur de Vauprivas, (Lyon, 1585). En Angleterre, John Baie travailla après un ouvrage analogue, mais les indications bibliographiques laissant à désirer, son iïnportance fut beaucoup inférieure aux précédents {Scrip-

24 18 torum illustrimn majoris Brytannie, quam nunc Angliam et Scotiam vocant, catalogus. (Bâle, , in-folio). Nous devons aussi à Francesco Boni, un répertoire bio-bibliograpiiique qui, malgré son titre, s'appliquerait plus à la littérature qu'à la bibliographie. [Im IJhrarid del Doni jiorcnlino, divisa in ire traltati : nel primo sono scritli tutti gli autori volgari, con centra etpiu discorsi, sopra di quelli ; nel seconda, sono dati in luce tutti i libri, che l'autore ha veduti a penna, il nome de componitori, delv opère, i titoli et le materie ; nel lerzo, si legge l'iiuentione dew Académie, insiemc con i sopranomi, i motti, le imprese et l'opère jatte da tutti gli academici... {Wenise 1550, in-12 et autres éditions in-12 et in-8, en 1551, 1555, 1557, 1558 et Ce titre est celui de l'édition 1558). André Maunsell, libraire anglais, rédigea, avec beaucoup de soins le catalogue de tous les ouvrages imprimés en anglais jusqu'en C'est un in-folio qui parut à Londres en 1595 et comprenant deux parties : la première à iv-123 pp., la seconde non achevée ne contient que iii-27 pp. L'ouvrage de Gesner fut surpassé au XVIP siècle par l'abbé Droni/n, conseiller clerc au parlement de Paris qui entreprit une bibliographie universelle sur un plan plus vaste. Le manuscrit de cet immense travail forma trois cent vingt-et-un volumes qui sont actuellement conservés avec soin à la bibliothèque de l'arsenal. Pendant ce temps Francisco MaruceUi (1G ) entreprenait un inventaire de tous les écrits connus de son temps, qu'il publia dans les quinze volumes de son Mare Magnum. Puis, ce fut en quarante volumes que Savonarole publia son Orhis littcrarius, où il voulut grouper les notices de tous les livres imprimés jusqu'en L'ère des catalogues était née, car, à coté de ces publica-

25 - 19 lions bibliographiques d'un caractère général, les bibliographies ou catalogues spéciaux affluèrent. 11 est évident que celui d'aide Manuce est un des plus célèbres. Chrclicn ïï'ec/tc/, imprimeur à Paris, publia le sien en Simon de Colines et Robert Eslienne eurent le leur. A Anvers, la lil)rairie Plantin fit paraître, en 1506, le catalogue de ses publications, puis, en 15G8, en un in-8, de 14 lî. non chiffrés. En 1575, I5<S4 et 1590, cette même maison distribua ses catalogues mis à jour, jusqu'à 800 exemplaires par tirage. L'Allemagne rivalisait avec la France par la publication fréquente des catalogues appelés Mcsskataloiie, ainsi désignés parce qu'ils paraissaient au moment des grandes foires de Francfort-sur-le-Mein et de Leipzig, centres où la librairie tenait la plus grande place. Ces foires avaient lieu deux fois par an, à Pâques (Ostermesse) et à l'automne (michaelismesse). lii'oriic llï/ze/', libraire à Augsbourg, s'est même préoccupé de publier depuis 1554 un catalogue méthodique des livres apportés aux foires de Francfort. Néanmoins, les plus anciens dont on ait conservé la trace remontent à 150i pour Francfort, et à 1594 pour Leipzig. Ils sont de peu d'importance, une vingtaine de pages tout au plus ; leur format d'abord in-4, fut remplacé à la (hi du XVIIP siècle par l'in-s beaucoup plus pratique. Contrairement aux autres pays, ces Mes.^kntaloges mentionnent toujours le nom de l'éditeur, le lieu d'impression et le format ; les titres sont quelquefois reproduits en entier, ou plus ou moins abrégés. Toutefois les prix ne sont pas indiqués, mais des résumés ou notices sur les ouvrages à paraître se trouvent dans les plus anciens catalogues. En un mot leur rédaction bibliographique est plus soignée. Au XVI", XVIP et pendant la plus grande partie du XVIII" siècle, ces catalogues sont classés d'après les différentes sciences et répartis comme suit : 1 livres latins et grecs ; 2 livres allemands ; 3" livres en d'autres langues modernes.

26 - 20- A cette époque. Francfort-sur le-mein eut un rôle important dans l'histoire de la bibliographie. C'est dans cette ville que parut à la fin du XVP siècle, le premier répertoire bibliographique. Rédigé d'après les Messkataloges par Johan ClcfiS, il parut en 1G02. Il comprend la dénomination de tous les livres publiés en Allemagne de 1500 à 1602, (Francofurti, Kopfï, 1602, 2 vol. in-4). On ne peut pas demander que cette bibliographie d'un siècle, établie d'après des documents si peu importants, arrive à un degré de perfection, ce répertoire, quoique très exact pour les mentions qu'il donne, se trouve donc très incomplet. Avec l'extension acquise par l'imprimerie, les libraires imitèrent leurs devanciers dans leur genre de réclame. Et chose curieuse, à partir du XVI'^ siècle, ces matériaux de travail devinrent à ce point nombreux qu'une liste fut nécessaire. Comme à l'état soit isolément pour être distribués, de ces catalogues actuel les catalogues paraissaient soit à la suite des ouvrages mis en vente. Ceux qui accompagnaient les livres étaient généralement imprimés avec le livre lui-même, et prenaient les pages delà dernièrefeuille d'impression, non occupées par le texte. Ce fut M. Teisser, qui, dès 1686, publia le catalogue des catalogues. Cdtalogm anclorum qui Ubrorum catalogos, indiccti, bibliolhecas, virorum lutcratorum elogia, vilm autorationek funebrcs acriplù comignarunl, ab Antonio Teisserio adonialm Genevœ, dr Tourties, IGSO {in-4, /F-.7.>fy-5r) p/>). Avecles années, son travail devenant incomplet, d'infatigables chercheurs suivirent son exemple, de sorte que les bibliographies des bibliographies se multiplièrent au fur et à mesure de leurs besoins. La première fut publiée en 1782, par l'italien Tonelli, 2 vol. in-4. On peut dire que la Bibliotheca bibiiographica, publiée en 1866, par l'allemand Prlzhold, est le travail le plus célèi)re de ce genre. La description de bibliographies existantes à cette époque figure dans cet immense groupement.

27 Si Ton songe à la quantité de livres décrits dans ces ouvrages, il est formidable de voir ce que la science bibliograjiliique a sauvé de titres, que nous ignorerions totalement vu l'imliossibilité d'avoir sous les yeux l'ouvrage même. C'est pourquoi tout auteur qui désire ne pas voir disparaître, et finalement oublier le fruit de son travail, mais bien au contraire le voir utiliser par ses descendants, ne peut que reconnaître la grande utilité de la bibliographie. Méconnaître l'importance de cette science, c'est mettre les générations futures dans l'impossibilité de se reconnaître dans ce flot toujours croissant, d'une lit" térature féconde. En 1872, nous eûmes la Biblioqraphy ofbiblio- (jraphjj de Sabin, qui contient environ 1,200 titres. «Etablir des bibliographies spéciales et complètes, sans choisir, sans rien oublier, mais en indiquant le mieux possible de quoi il s'agit, nous le croyons nécessaire (i)». Une édition nouvelle, mise à jour, de l'œuvre du savant allemand fut publiée en 1883 par Léon Vallée, sous-bibliothécaire à la Hibliothèque nationale, né à Evreux en 1850 ; et a pour titre : Bibliographie des bibliographies. Première partie : Catalogues des bibliographies générales et particulières par ordre alphabétique d'auteurs, avec indication complète du titre, des lieux et date de publication, du format, etc. Seconde partie : Répertoire des mêmes bibliographies par ordre alphabétique des matières, (gr. in-8, 1883, Terquem, 25 fr.) Le prix de souscription à cet ouvrage était de 20 fr. ; un supplément a été publié en 1887 au prix de 15 fr. Les titres de bibliographies sont enregistrés dans ces deux volumes. En 1898, le fondateur bien connu du «Bibliographe moderne», M. Henri Stein, né à Pierry (Marne) en 1862, publia un Manuel de bibliographie générale (Bibliotheca bibliographicanova)in-s, A. Picard, 18 fr., qui forme le tome II des «Manuels de biblio- I. Eugène Morel. Bibiiolhôques T. II, page 3ii. Mercure de France, 1908.

28 graphie historique, n et mise à jour, 22 C'est la Bibliotheca de Petzhold, remaniée mais contenant bien moins de descriptions. En remontant an XYII*^ siècle, on s'aperçoit des progrès sensibles faits par la bibliographie scientifique, grâce à l'extension donnée aux études d'érudition par les travaux des Bénédictins, érudits du moyen âge qui ont transcrit, et, par ce fait, conservé pour la postérité la plupart des chefs-d'œuvre littéraires de la Grèce et de Rome. Les Bollandistes eurent également leur part dans cet élan vers la science. Les catalogues, qui, au XVP siècle, se composaient d'une vingtaine de pages, arrivèrent à en tripler, à en quadrupler le nombre. Cette fameuse librairie fondée par Plantin à Anvers, arriva à publier en 1615, puis en 1642 un catalogue in-8 de 92 pp. Non content de publier les catalogues de leur fonds, les libraires commencèrent à voir Futilité d'une science marchant à grands pas. Aussi vit-on apparaître en assez grand nombre des publications périodiques de bibliographie analogues à celles de nos jours. Malheureusement, ces essais ne furent guère couronnés de succès, et leur publication fut de courte durée. Seule l'allemagne continua ses Messkatalogcs depuis le XV1«siècle jusqu'à nos jours. Louis J(iri)l), libraire, essaya bien de fonder en France, un journal de la Librairie où devait se trouver la liste de tous les ouvrages parus en France dans le courant de l'année ; mais il échoua également. Fondée en 1643, cette publication se termina avec l'année 1647, (in-8). Parue en deux fois ; le premier volume (164(>, iv-28 pp.) comprend les années ; le deuxième (1647, vi-()4 pp.) l'année l(i46. Fn même essai fut tenté par le même bii)liographe, mais seulement pour les imprimés à f*aris. (Ludorici JarnJ) UiblmjVdphia l'arisinn). livres Ce bulletin parut en trois volumes contenant les années

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes APPEL À INITIATIVES 2011-2012 «NUMERISATION CONCERTEE EN ARTS» Périodiques en arts numérisés par les partenaires de la BnF ( et pôles associés) accessibles dans Gallica prochainement Pour une aide à la

Plus en détail

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE

DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE 209 DOCUMENT L HISTOIRE DE L ÉDUCATION EN FRANCE Pierre Caspard Service d Histoire de l Éducation, France. En février 2013, Antoine Prost a reçu des mains du ministre de l Éducation nationale français,

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud

Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Les Éditions du patrimoine présentent Le palais de Saint-Cloud Par Bernard Chevallier Collection «Regards» > La résurrection en images du palais incendié en 1870 > Les superbes clichés du reportage photographique

Plus en détail

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié.

Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Pourquoi venir en classe verte dans l Oise? Parce que notre département proche de Paris possède un patrimoine historique très riche et varié. Quelques exemples de visites et découvertes : Chantilly (22

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Michel Brunet

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Michel Brunet Compte rendu Ouvrage recensé : TRUDEL, Marcel, L Église canadienne sous le Régime militaire, 1759-1764 : les problèmes. Les Études de l'institut d'histoire de l Amérique française, 1956. XXXIII 362 p.

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

En voiture (*) de Sylvain BRISON

En voiture (*) de Sylvain BRISON En voiture (*) de Sylvain BRISON Pour demander l'autorisation à l'auteur : sylvain@kava.fr Durée approximative : 8 minutes Personnages - A, homme ou femme - B, homme ou femme Synopsis Un voyage pour Issoudun

Plus en détail

D'UN THÉORÈME NOUVEAU

D'UN THÉORÈME NOUVEAU DÉMONSTRATION D'UN THÉORÈME NOUVEAU CONCERNANT LES NOMBRES PREMIERS 1. (Nouveaux Mémoires de l'académie royale des Sciences et Belles-Lettres de Berlin, année 1771.) 1. Je viens de trouver, dans un excellent

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

Programme d opérations de promotion et de communication 2015. Doubs tourisme

Programme d opérations de promotion et de communication 2015. Doubs tourisme Programme d opérations de promotion et de communication 2015 Doubs tourisme Préambule Rappel concernant l organisation des opérations de promotion de Doubs Tourisme : Doubs Tourisme envoie une information

Plus en détail

Recherches à Paris Racines, 2010

Recherches à Paris Racines, 2010 Recherches à Paris Recherches à Paris 1. Particularités parisiennes 2. Les Archives de Paris 3. L état civil parisien 4. Autres sources 5. Quelques cas pratiques 6. Bibliographie Particularités parisiennes

Plus en détail

Le test s'est déroulé en trois étapes successives

Le test s'est déroulé en trois étapes successives TEST SUR LES BASES BIBLIOGRAPHIQUES Rapport* du bureau Marcel van Dijk L'étude qui suit présente les résultats du test quantitatif et qualitatif de 5 bases bibliographiques disponibles en France : BNOPALE

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments :

LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants. sources : éléments : LES REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES guide à l usage des étudiants sources : Les deux sources d information pour l élaboration d une liste de références bibliographiques sont : - le document lui-même (les informations

Plus en détail

Les références bibliographiques

Les références bibliographiques 1 Les références bibliographiques Remarques préliminaires La manière de citer une référence dépend de plusieurs facteurs 1. la nature de l'ouvrage: édition d'un auteur ancien, commentaire, monographie

Plus en détail

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Un mutualisme pédagogique au tournant des XIX e et XX e siècles

Un mutualisme pédagogique au tournant des XIX e et XX e siècles Un mutualisme pédagogique au tournant des XIX e et XX e siècles Informer, échanger, centraliser Nicole Hulin Maître de conférences honoraire à l Université Paris VI Chercheur associé au Centre Alexandre

Plus en détail

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture

1. ARTS, VILLES, POLITIQUES ET SOCIÉTÉS _arts et villes au XX e siècle. _les artistes et l'architecture histoire des arts au lycée option de détermination option facultative sitographie _1 SITOGRAPHIE 1. DES SITES EN LIEN AVEC LE PROGRAMME DE TERMINALE [OPTION DE DÉTERMINATION] 1. ARTS, VILLES, POLITIQUES

Plus en détail

Manuscrits du Moyen Age

Manuscrits du Moyen Age Manuscrits du Moyen Age (Dossier pédagogique réalisé par le service éducatif de la MGT) 1. Qu est-ce qu un manuscrit? Voici deux ouvrages conservés à la MGT. Histoire des quatre fils Aymons, XVIIe siècle

Plus en détail

Découverte de la bibliothèque

Découverte de la bibliothèque Bibliothèque cantonale et universitaire Fribourg (Suisse) Fils rouges 1 Découverte de la bibliothèque Contenu 1. Informations générales 2. Introduction : La bibliothèque un centre d'accès à l'information

Plus en détail

CONTRAT D ÉDITION A POUR TOUTES LES COLLECTIONS. Diffère du contrat d édition B sur deux points :

CONTRAT D ÉDITION A POUR TOUTES LES COLLECTIONS. Diffère du contrat d édition B sur deux points : 1/4 CONTRAT D ÉDITION A POUR TOUTES LES COLLECTIONS Diffère du contrat d édition B sur deux points : 1) La cession est consentie pour la durée de la propriété littéraire d'après les lois françaises et

Plus en détail

El Tres de Mayo, GOYA

El Tres de Mayo, GOYA Art du visuel / «Arts, ruptures, continuités» Problématique : «Comment l expression du sentiment surgit-elle dans l art au XIX è siècle?» El Tres de Mayo, GOYA Le Tres de Mayo, Francisco Goya, huile sur

Plus en détail

RÈGLEMENT DE JEU CONCOURS «GAGNEZ UN SHOOTIING PHOTO AVEC YANN ARTHUS BERTRAND»

RÈGLEMENT DE JEU CONCOURS «GAGNEZ UN SHOOTIING PHOTO AVEC YANN ARTHUS BERTRAND» RÈGLEMENT DE JEU CONCOURS «GAGNEZ UN SHOOTIING PHOTO AVEC YANN ARTHUS BERTRAND» ARTICLE 1 - ORGANISATEUR DU JEU : La société YKF exerçant sous le nom commercial «YELLOW KORNER» (ci-après dénommée Société

Plus en détail

Les traitements de texte : open office writer

Les traitements de texte : open office writer Les traitements de texte : open office writer Qu'est ce qu'un traitement de texte? Peut être le paragraphe qui passionnera le moins, il apparaît néanmoins nécessaire de savoir ce qu'est (de manière grossière)

Plus en détail

DIPLOMES UNIVERSITAIRES

DIPLOMES UNIVERSITAIRES ALEXANDRE DESRAMEAUX MAÎTRE DE CONFERENCES EN DROIT PUBLIC (depuis 2009) Titulaire du Certificat d Aptitude à la Profession d Avocat (CAPA) DIPLOMES UNIVERSITAIRES 2006 Doctorat en droit de l Université

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Comme beaucoup de personnes, j'ai voulu récupérer les notices de mon ancien logiciel de gestion de bibliothèque. Vu qu'il ne prévoyait pas

Plus en détail

Demande de résidence traducteur aquitain auteur étranger 15 juin au 15 juillet 2015

Demande de résidence traducteur aquitain auteur étranger 15 juin au 15 juillet 2015 Demande de résidence traducteur aquitain auteur étranger 15 juin au 15 juillet 2015 Les Résidences de la Prévôté Objet de la résidence : un traducteur littéraire aquitain propose à un auteur étranger qu'il

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon Compte rendu Ouvrage recensé : The Master Spirit of the Age Canadian Engineers and the Politics of Professionalism. 1887-1922, J. Rodney Millard, Toronto, University of Toronto Press, 1988. Pp 229. par

Plus en détail

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

Paris II 6 6 rue d'aboukir 7 BOURSE - Place de la Bourse. Paris III 8 Rue Perrée, face 14 - proche Mairie

Paris II 6 6 rue d'aboukir 7 BOURSE - Place de la Bourse. Paris III 8 Rue Perrée, face 14 - proche Mairie Paris I 1 Rue de l'amiral de Coligny - Mairie 2 SEBASTOPOL - 37 Bd de Sébastopol 3 ST-EUSTACHE - rue Coquillière 4 VENDOME - Place Vendôme 5 ST-GERMAIN l'auxerrois - Place du Louvre (Parc de stationnement)

Plus en détail

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires»

Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» é Les Éditions du patrimoine présentent La tenture de l Apocalypse d Angers Collection «Sensitinéraires» >Un ouvrage conçu en collaboration avec l IRAG (Institut pour la recherche d applications gravées),

Plus en détail

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre

INSTITUT CONFUCIUS DE L UNIVERSITE DE LORRAINE. CONFERENCES DU SEMESTRE 1 Programme 2015-2016. En collaboration avec L Université du Temps Libre METZ - ILE DU SAUCLY : De 14h30 à 16h30, Amphi 3 UFR Lettres et Langues Le 6 novembre 2015 Présentation concises des différentes communautés chinoises sous le Ciel de Paris INSTITUT CONFUCIUS CONFERENCES

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Belin 2009 L empire byzantin et l empire carolingien sont tous les deux chrétiens. Mais leurs pratiques religieuses sont différentes : quelles sont-elles?

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

III Les Sumériens ont inventé l écriture

III Les Sumériens ont inventé l écriture Qui a inventé l écriture? III Les Sumériens ont inventé l écriture Au IV e millénaire avant Jésus-Christ, les Sumériens, habitants de Mésopotamie, se mirent à tracer les plus anciens signes d écriture

Plus en détail

L ECOLE DE L ARNAQUE

L ECOLE DE L ARNAQUE L ECOLE DE L ARNAQUE Vous avez tous eu des projets de rénovation ou des projets d améliorations de votre habitation! Voici toutes les techniques de vente, les secrets des commerciaux, les pièges à éviter

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art

Méthodologie du dossier. Epreuve d histoire de l art Méthodologie du dossier Epreuve d histoire de l art Fiche d identité de l oeuvre Nature de l oeuvre : Huile sur toile Auteur Eugène Delacroix (1798-1863) Titre : La liberté guidant le peuple : le 28 juillet

Plus en détail

N.V. Bourov, I.Yu. Khitarova. ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication. Matériel didactique

N.V. Bourov, I.Yu. Khitarova. ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication. Matériel didactique N.V. Bourov, I.Yu. Khitarova ART-INFORMATION Problèmes de stockage et de communication Matériel didactique Recommandé par l Union méthodique d études de L Académie Russe des Sciences naturelles de l enseignement

Plus en détail

92 AQ. SOCIÉTÉ ANONYME DES MINES DE HOUILLE DE BLANZY

92 AQ. SOCIÉTÉ ANONYME DES MINES DE HOUILLE DE BLANZY 92 AQ. SOCIÉTÉ ANONYME DES MINES DE HOUILLE DE BLANZY Dès le 17ème siècle nous trouvons des traces de «charbonnières» dans la région de Blanzy 1. La mise en valeur véritable des mines du bassin de Montcenis

Plus en détail

RÉGIBEAU Julien. Aspirant F.R.S.-FNRS

RÉGIBEAU Julien. Aspirant F.R.S.-FNRS RÉGIBEAU Julien Aspirant F.R.S.-FNRS Université de Liège Faculté de Philosophie et Lettres «Transitions». Département de recherches sur le Moyen tardif & la première Modernité Service d Histoire moderne

Plus en détail

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne)

REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE. LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) REGISTRE DE LA MÉMOIRE DU MONDE LE BREVET BENZ DE 1886 (Allemagne) Réf. : n 2010-61 PARTIE A INFORMATIONS ESSENTIELLES 1 RÉSUMÉ La motorisation individuelle, qui a presque 150 ans d histoire, a donné naissance

Plus en détail

NOTIONS DE PROBABILITÉS

NOTIONS DE PROBABILITÉS NOTIONS DE PROBABILITÉS Sommaire 1. Expérience aléatoire... 1 2. Espace échantillonnal... 2 3. Événement... 2 4. Calcul des probabilités... 3 4.1. Ensemble fondamental... 3 4.2. Calcul de la probabilité...

Plus en détail

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate

NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE. idees-cate NOTRE PERE JESUS ME PARLE DE SON PERE idees-cate 16 1 L'EVANGILE DE SAINT LUC: LE FILS PRODIGUE. Luc 15,11-24 TU AS TERMINE LE LIVRET. PEUX-TU DIRE MAINTENANT, QUI EST LE PERE POUR TOI? Un Père partage

Plus en détail

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988

COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS. Projet. Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 "STRICTED '*9 988 Déciale COMITE DU COMMERCE DES AERONEFS CIVILS Projet Compte rendu de la réunion du Comité tenue le 14 mars 1988 Les délégations sont invitées à faire parvenir au secrétariat, d'ici au

Plus en détail

Textes de 1818. 1. Auflage. Verlag C.H. Beck im Internet: www.beck.de ISBN 978 3 11 023448 0

Textes de 1818. 1. Auflage. Verlag C.H. Beck im Internet: www.beck.de ISBN 978 3 11 023448 0 Textes de 1818 Lectures à l Athénée, Cours de politique constitutionnelle, Annales de la session de 1817à 1818, La Minerve française, Affaires W. Regnault et C. Lainé, Élections de 1818Cours à l Athénée,

Plus en détail

Une religion, deux Eglises

Une religion, deux Eglises Une religion, deux Eglises template : www.indezine.com Quelles sont les principales différences entre les pratiques religieuses des chrétiens d Occident et des chrétiens d Orient? Eglises Eglise d Occident

Plus en détail

Conclusion : -30- 41 Voir Annexe p.33

Conclusion : -30- 41 Voir Annexe p.33 Conclusion : Les trois collections universitaires qui viennent d être évoquées sont les seules des universités françaises que l on peut toujours visiter. Toutes les autres collections universitaires comme

Plus en détail

Journées d'études de l'association des Conservateurs des Antiquités et Objets d'art de France. Programme

Journées d'études de l'association des Conservateurs des Antiquités et Objets d'art de France. Programme Journées d'études de l'association des Conservateurs des Antiquités et Objets d'art de France Programme Regards sur les tableaux religieux : XVII ème -XIX ème siècles 27-28-29 septembre 2012 Caen, Calvados

Plus en détail

Dernière mise à jour : septembre 2014

Dernière mise à jour : septembre 2014 Crédit d impôt remboursable pour l édition de livres TABLE DES MATIÈRES Société admissible....... 1 Société exclu... 2 Maison d édition reconnue.. 2 Ouvrages admissibles...... 2 Ouvrages exclus. 3 Auteur

Plus en détail

Un modèle de contrat

Un modèle de contrat Un modèle de contrat Ce contrat, inspiré d un contrat effectivement proposé par une maison d édition, respecte l essentiel des principes énoncés dans le code des usages de 1993. Il intègre les propositions

Plus en détail

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2

Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 Le jugement de Pâris et la pomme Par A. Labarrière 2 2 I. Origine et Protagonistes Cette légende fut narrée pour la première fois par Homère, un poète grec du 9 e siècle avant J.-C. ayant écrit l Iliade

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992

N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 N 518 SÉNAT QUATRIÈME SESSION EXTRAORDINAIRE DE 1991-1992 Rattache pour ordre au procès-verbal de la séance du 8 juillet 1992. Enregistre a la Présidence du Senat le 28 septembre 1992. PROPOSITION DE LOI

Plus en détail

CODE DES USAGES POUR LA TRADUCTION D'UNE ŒUVRE DE LITTÉRATURE GÉNÉRALE

CODE DES USAGES POUR LA TRADUCTION D'UNE ŒUVRE DE LITTÉRATURE GÉNÉRALE CODE DES USAGES POUR LA TRADUCTION D'UNE ŒUVRE DE LITTÉRATURE GÉNÉRALE Entre : LA SOCIÉTÉ DES GENS DE LETTRES DE FRANCE, représentée par son Président, Monsieur Paul FOURNEL, L'ASSOCIATION DES TRADUCTEURS

Plus en détail

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT

LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT LE CHEMIN DE CROIX DE NOTRE DAME DE ROCHEFORT Le 7 mars 1867, un acte d acquisition est passé par les pères Mariste avec la commune de Rochefort par devant M. Dutour, notaire à Rochefort, portant sur un

Plus en détail

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises

Masters Banque. des Professionnels. Master : Economie et Finance Internationales. Master : Activités bancaires. entreprises Masters Banque Faculté d économie appliquée 3, avenue Robert Schuman 13628 AIX-EN-PROVENCE Cedex 1 M2 : Analyse Bancaire et Marchés des Professionnels http://www.fea-upcam.fr/categorie_2-13_ Masters.html

Plus en détail

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I.

CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA. Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. 16 novembre 1962 CONCILIATION EXPORTATIONS DE POMMES DE TERRE A DESTINATION DU CANADA Rapport adopté le 16 novembre 1962 (L/1927-11S/90) I. Introduction 1. Le groupe spécial a examiné, conformément aux

Plus en détail

La lutte contre le trafic illicite de biens culturels sur Internet : L UNESCO et la réponse de ses partenaires

La lutte contre le trafic illicite de biens culturels sur Internet : L UNESCO et la réponse de ses partenaires La lutte contre le trafic illicite de biens culturels sur Internet : L UNESCO et la réponse de ses partenaires Introduction L'UNESCO est un acteur majeur dans la lutte contre le trafic illicite d objets

Plus en détail

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE

LICENCE GÉOGRAPHIE. Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE LICENCE GÉOGRAPHIE Domaine ministériel : SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Secteur(s) d'activité : Droit / Science politique Mention : GÉOGRAPHIE Présentation Etablissement Objectifs Offrir aux étudiants des

Plus en détail

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN

LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN LE PROBLEME DU PLUS COURT CHEMIN Dans cette leçon nous définissons le modèle de plus court chemin, présentons des exemples d'application et proposons un algorithme de résolution dans le cas où les longueurs

Plus en détail

6. Les différents types de démonstrations

6. Les différents types de démonstrations LES DIFFÉRENTS TYPES DE DÉMONSTRATIONS 33 6. Les différents types de démonstrations 6.1. Un peu de logique En mathématiques, une démonstration est un raisonnement qui permet, à partir de certains axiomes,

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales

ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales ARRETE Arrêté du 21 décembre 2012 relatif au tarif annuel et aux modalités de publication des annonces judiciaires et légales NOR: MCCE1240070A Version consolidée au 16 janvier 2015 Le ministre de l'économie

Plus en détail

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC

1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC 1750 : INAUGURATION DU MUSÉE DU LUXEMBOURG, PREMIER MUSÉE OUVERT AU PUBLIC Dans la galerie Est du Palais du Luxembourg (aujourd hui l Annexe de la Bibliothèque) s ouvre le 14 octobre 1750 le Cabinet du

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface

PRÉFACE. représenter le roi ou la nation? Préface PRÉFACE Avaient-ils le don d ubiquité? Aux origines de ce livre, il y a une constatation qui a suscité la curiosité du chercheur : parmi les représentants de l Angleterre à l étranger, certains appartiennent

Plus en détail

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON

REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 1952. par EMILIA MAS SON REMARQUES SUR LE PETIT FRAGMENT DE TABLETTE CHYPRO MINOENNE TROUVÉ A ENKOMI EN 952 par EMILIA MAS SON. C'est pendant sa campagne de 952 à Enkomi que M. Porphyrios Dikaios a trouvé un petit fragment de

Plus en détail

Instructions pour effectuer des recherches sur la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2

Instructions pour effectuer des recherches sur la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2 Table of Contents Instructions pour effectuer des recherches sur la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2 Contenu de la base de données de la bibliothèque (WHOLIS)... 2 Autres sources d'information...

Plus en détail

«Je pense, donc je suis» est une grande découverte

«Je pense, donc je suis» est une grande découverte 6 «Je pense, donc je suis» est une grande découverte Cette affaire-là est assez claire. On lit dans le Discours de la méthode, Quatrième Partie : «[ ] Je me résolus de feindre que toutes les choses qui

Plus en détail

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur..

Fiche Pédagogique. Le 14 juillet. Par Karine Trampe. Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. Fiche Pédagogique Le 14 juillet Par Karine Trampe Sommaire : Tableau descriptif. 2 Fiche élève.. 3-5 Fiche professeur.. 6 Transcription 7 Sources 8 1 Tableau descriptif Niveau A2 Descripteur CECR, compréhension

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

UN OUTIL POUR ILLUSTRER LE COURS D'ANALYSE : GEOPLAN

UN OUTIL POUR ILLUSTRER LE COURS D'ANALYSE : GEOPLAN 8 UN OUTIL POUR ILLUSTRER LE COURS D'ANALYSE : GEOPLAN Fin 9, la Direction des Lycées et Collèges adressait à tous les lycées d'enseignement général et technique des imagiciels pour les classes de premières

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent

DOSSIER DE PRESSE. PENTA Editions Des livres qui résonnent DOSSIER DE PRESSE En couverture : Ludwig van Beethoven, impression couleur d après une peinture de Johann Baptist Reiter Beethoven-Haus Bonn Partie de violon de quatuor à cordes op. 135 de Ludwig van Beethoven,

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

1. Informations préliminaires

1. Informations préliminaires 1 Tout d abord, nous vous remercions vivement de faire confiance aux Éditions Honoré Champion, dont le prestige a toujours tenu à l extrême qualité du fond et au soin apporté à la forme. D où ces quelques

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

TEXT MINING. 10.6.2003 1 von 7

TEXT MINING. 10.6.2003 1 von 7 TEXT MINING 10.6.2003 1 von 7 A LA RECHERCHE D'UNE AIGUILLE DANS UNE BOTTE DE FOIN Alors que le Data Mining recherche des modèles cachés dans de grandes quantités de données, le Text Mining se concentre

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

Table des matières. 1. Lectures sur la religion à l Athénée royal

Table des matières. 1. Lectures sur la religion à l Athénée royal Table des matières Pour des raisons de clarté, les titres qui figurent dans cette table ont été dans certains cas modernisés et uniformisés. Ils sont ainsi parfois légèrement différents des titres qui

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse

Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse Communiqué de presse Börsenstrasse 15 Case postale, CH-8022 Zurich Téléphone +41 44 631 31 11 Berne, le 22 février 2007 Pièces et timbres spéciaux pour le 100 e anniversaire de la Banque nationale suisse

Plus en détail

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ?

PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? PEUT- ON SE PASSER DE LA NOTION DE FINALITÉ? à propos de : D Aristote à Darwin et retour. Essai sur quelques constantes de la biophilosophie. par Étienne GILSON Vrin (Essais d art et de philosophie), 1971.

Plus en détail

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE!

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'internet ne signifient nullement que l'organisation approuve officiellement les opinions, idées, données

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS

BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE NATIONALE DE BELGIQUE MISSION DE M. BOSCHMANS 1884/85 Commencement des opérations de la BNS La Banque nationale de Serbie exprime ses remerciements au Département de la

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.

F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans. F.A.Q. Toutes les questions et réponses ci-dessous complètent les informations disponibles sur le site internet http://lije.univ-lemans.fr/ et ne peuvent en aucun cas suffire. Ce sont uniquement des compléments

Plus en détail

2. Fractions et pourcentages

2. Fractions et pourcentages FRACTIONS ET POURCENTAGES. Fractions et pourcentages.. Définitions Certaines divisions tombent justes. C'est par exemple le cas de la division 4 8 qui donne.. D'autres ne s'arrêtent jamais. C'est ce qui

Plus en détail

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES

LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS À LA BANQUE DE FRANCE POUR LES COPIES DE DOCUMENTS D ARCHIVES Banque Nationale de Serbie BANQUE NATIONALE DE SERBIE BANQUE DE FRANCE Fabrication des billets serbes et yougoslaves à la Banque de France 1885 85 1930 LA BANQUE NATIONALE DE SERBIE EXPRIME SES REMERCIEMENTS

Plus en détail

Nice Samedi 12 mai 2007- Salle Pierre JOSELET IL DIRITTO FALLIMENTARE ITALIANO LE DROIT FRANÇAIS DES ENTREPRISES EN DIFFICULTES

Nice Samedi 12 mai 2007- Salle Pierre JOSELET IL DIRITTO FALLIMENTARE ITALIANO LE DROIT FRANÇAIS DES ENTREPRISES EN DIFFICULTES avec la participation de l Union des Avocats Européenset de l Institut Méditerranéen des Procédures Collectives 4 EME RENCONTRE FRANCO-ITALIENNE ENTRE LES BARREAUX DE NICE ET DE MILAN 4 INCONTRO ITALO-FRANCESE

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL Validation de la scolarité des professeurs et CPE stagiaires des premier et second degrés Année 2007-2008 PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL I. SUPPORT Chaque stagiaire devra rendre son mémoire sur

Plus en détail

Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008

Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008 Jeanne Lombard (1865-1945) et les artistes neuchâteloises 1908-2008 Jeanne Lombard (1865-1945) 1865 : Naissance, le 22 août, au Grand-Saconnex, près de Genève. Enfance dans le Sud de la France. 1879 :

Plus en détail

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation.

et rangés en deux classes ne pourront être érigés, transformés, déplacés ni exploités qu'en vertu d'un permis dit d'exploitation. ORDONNANCE 41-48 DU 12 FEVRIER 1953 SUR LES ETABLISSEMENTS DANGEREUX, INSALUBRES OU INCOMMODES. Article 1 er Les établissements repris dans la liste annexée à la présente ordonnance et rangés en deux classes

Plus en détail