Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""

Transcription

1 .W- ' >

2

3

4

5

6

7 BIBLIOGRAPHIE NAPOLPZONIENNE FRANÇAISE JUSQU'EN 1908

8 DU MÊME AUTEUR G. Davois. Les Bonaparte Littérateurs. Essai bibliographique in-8 imprimé sur deux colonnes, contenant des Lettres, Allocution, Déclaration, du Prince Victor Napoléon. J.-B. PÉRÈS. Comme quoi Napoléon n*a jamais existé, ou Grand Erratum, source d'un nombre infini d'errata à noter dans l'histoire du WX" siècle, par feu M. J.-B. Pérès, A. O. A. M. Bibliothécaire de la ville d'agen, Notes bio-bibliographiques par G. Davois. In- 16 de 64 pages. 3 fr. 1 fr. EN PREPARATION : G. Davois. Écrits sur le roi de Rome, duc de Reichstadt. Essai bibliographique in-8 imprimé sur deux colonnes G. Davois. Écrits sur les Maréchaux du Premier Empire. Essai bibliographique in-8 imprimé sur deux colonnes 2 fr. 2 fr.

9 I» Oustave DAVOIS BIBLIOGRAPHIE NAPOLÉONIENNE FRANÇAISE Jusqu'en 1908 [A-E] Précédé d'une étude historique sur la Bibliographie / ^^ PARIS 3 L'ÉDITION BIBLIOGRAPHIQUE 11, Rue Gît-le-Cœur,

10

11 PRÉFACE Tant qu'un Français n'aura pas fait une Bibliographie Napoléonienne, on perdra son temps, el encore on ne trouvera rien!! Combien de fois ai-je entendu ces plaintes de mes collègues ; chercheurs infatigables et ignorés ; plongés dans des études bibliographiques, ayant pour horizon les 18 tomes in-8 du " Lorentz '\ coudoyant les petits, mais sévères volumes de la " Bibliographie de la France "? Pauvres bouquins, avez-vous été remués I Combien de fois, n'ayant pas rendu le service que l'on attendait de vous, fûtes- vous remis brutalement dans votre rayon ; comme un mauvais serviteur que Ton chasse! Je me souviendrai toujours de mon éducateur en bibliographie ; je dis éducateur, car malgré quatre années de présence dans le métier de libraire, je ne savais que très difficilement reconnaître le format d'un livre ; quant à donner un nom d'éditeur à un titre d'auteur moderne, il ne fallait pas y songer. Malheureusement plus de la moitié de nos apprentis libraires se trouvent actuellement dans ce cas. Le côté technique du métier leur est totalement inconnu. Il semble même aux chefs de maison qu'il n'y a pas lieu de le leur apprendre ; ils comptent sur le temps et sur la pratique, et, en attendant, font faire à ces jeunes gens des ouvrages tout à fait en dehors du but à atteindre. Nul doute que de la sorte nous n'ayons jamais de véritables libraires.

12 6 L'Article 29, litre IV du " Décret du 5 février 1810, contenant le Règlement sur l'imprimerie et la librairie ", est ainsi conçu : «A dater du 1^' janvier 1811, les libraires seront brevetés et assermentés.» Il serait à souhaiter que ce règlement fût de nouveau appliqué ; nous aurions " La Librairie aux Libraires "_, et par ce fait, la bibliographie aurait plus de défenseurs. On éviterait, de cette façon, des remarques semblables à celle que je fis à ce même éducateur, lors de la réimpression par la maison Fasquelle de l'ouvrage " Aristophane. Lysistrata " : C'est curieux pour un jeune auteur ce que son livre se vend bien! Un éclat de rire moqueur fut le résultat obtenu. Honteux, je résolus de me taire et de me mettre au travail. Ce n'est qu'à partir de ce moment que je m'occupais vraiment de bibliographie. Oui, je revois ce charmant camarade, cherchant à son tour le nom de l'éditeur et le prix d'un ouvrage, demandés par un amateur d'œuvres sur Napoléon. Après avoir fait le geste du ' je sais tout ", ne trouvant pas dans ses souvenirs accumulés d'année en année par un labeur continuel, il se transforma en jongleur, avec cette seule différence (jue ses poids se trouvaient être des livres reliés. Allons-y, cherchons! Quelle patience, quel courage mêlé d'acharnement, et quelle résignation 1 Pour un titre, il passait plus d'une heure ; oui, plus d'une heure ; et je défie quiconque de me contredire, malgré l'invrai-

13 7 - semblance de ce fait. Et, il se trouvait souvent, très souvent même, qu'il n'était pas plus avancé qu'auparavant. Eh bien, jeune homme, je ne trouve pas I Les bras ballants, cinq ou six tomes du Lorentz sur les genoux, le Quérard à droite, la Bibhographie à gauche, le Lesoudier à terre ; tous ces instruments qu'il venait de voir un à un, gisaient lamentablement dans un désordre effrayant. Les feuilles bibliographiques et les catalogues dernièrement reçus complétaient l'œuvre. Quel carnage! Un étranger rentrant à ce moment aurait certainement pris cet homme pour un fou, avec les C'était imitant ces enfants qui font des tours pavés de bois servant à faire les avenues. décourageant... L^n formidable coup de poing sur ses " sales bouquins " venait interrompre brusquement cette scène de désolation. Puis le champ de bataille se retrouvait petit à petit prêt à subir un nouvel assaut. Un à un chaque bibliograplie reprenait sa dans sa case, place et offrait de nouveau, en lettres d'or, ses services au chercheur découragé. Seule la note toujours vierge de nom d'éditeur et de prix attendait piteusement que Ton veuille bien la compléter. Tant qu'un Français n'aura pas fait une Bibliographie Napoléonienne, on perdra son temps, et encore on ne rien... Telle était son oraison funèbre. trouvera A force d'entendre cette plainte, je me représentais une foule de travailleurs attendant impatiemment Touvrage qu'ils avaient commandé, dans l'espoir d'y trouver les renseignements

14 qui, pour eux, devaient faire disparaître un point obscur. Attente vaine, suivie d'une cruelle déception ; une réponse inadmissible qui, au lieu de porter un peu de lumière, ne faisait que rendre plus ardue leur tâche, était rendue sous cette forme : Nous ne trouvons pas... Quelques-uns des plus acharnés insistaient, avec le ferme espoir que l'on finirait par trouver ; que l'on finirait par les aider un peu. Que diable, on ne peut pas tout savoir î Et qui nous apprendra ; oîi trouverons-nous les renseignements qui nous sont utiles, si ce n'est chez nos amis les livres? Il est évident^ certaines personnes sont de véritables encyclopédies vivantes et tiennent lieu de livres lorsqu'on les consulte. Des Bibliothèques publiques sont à la disposition des gens d'études, et, on peut y puiser tout à son aise. Un grand nombre d'érudits n'hésitent pas à mettre à leur service, et leur science, et leur bibliothèque, archives, pièces rares, etc. ; enfin tout ce qui étant mis plus tard sous forme de livre, instruira les générations futures. Mais quelque bonne volonté qu'aient ces lettrés, collectionneurs et autres possesseurs de raretés, ils à la disposition de tout le monde. ne peuvent se mettre De plus, nos immenses bibliothèques ne peuvent être déplacées ; les travailleurs éloignés, doivent donc s'en passer. Alors que faire? Faut-il rester ignorant? Faut-il qu'un grand travail reste incomplet, ou inachevé, parce que l'on n'aura pu citer tel ou tel article, parce (jue l'on n'aura pu prendre connaissance de telle ou telle lettre d'un grand personnage, lettre qui fut cependant publiée, mais où? On ne trouve pas.

15 9 - Doit-on continuer à ignorer complètement l'existence de tel ou tel traité, de telle ou telle date, etc., etc., parce que justement on ne peut pas arriver à mettre la main sur le livre contenant ces précieux renseignements? Alors, à quoi bon faire une œuvre si elle est incomplète, ou si elle n'apprend rien de nouveau? Faut-il également que nos libraires français, qui tiennent tant à leur noble profession, refusent la vente des ouvrages demandés, et de plus passent pour des ignorants? Au contraire, ce sont eux qui devraient pouvoir guider, indiquer des sources et fournir les éléments de travail. Combien de fois, hélas! ai-je vu des clients, venant chercher les ouvrages qu'ils avaient commandés cinq ou six jours auparavant, sortir du magasin du libraire, l'air mécontent, ayant pour tout bagage cette fameuse réponse : Monsieur, nous n'avons pas trouvé, nous ne connaissons pas. Puisqu'une bibliographie Napoléonienne française est nécessaire, je vais l'entreprendre! Lorsque je fis part de cette décision à quelques-uns de mes collègues, je ne trouvai que des approbations. Tous furent unanimes à reconnaître que cette bibliographie leur serait très utile, et leur rendrait de grands services. Certains môme, que je remercierai plus loin, se mirent immédiatement à ma disposition pour me fournir les renseignements dont j'aurais besoin. Par contre, d'autres me regardèrent avec cet air étonné qu'ont les enfants lorsqu'ils viennent d'entendre le tic-tac d'une montre. Ce ne fut que lorsqu'ils m'eurent ouvert.

16 10 - c'est-à-dire lorsqu'ils connurent la façon dont je procéderai pour mener à bien mon projet, qu'ils furent d'accord pour me dire : Mais c'est une entreprise monstre î Ce n'est pas possible, vous n'y arriverez jamais! Jamais vous ne réunirez tout ce qui a été écrit sur ce sujet, etc., etc.. Les premiers comme les deuxièmes avaient raison. Dès le début, j'avais la ferme conviction d'être utile ; mais, par contre, je n'avais nullement la serait complète. prétention que cette œuvre Ayant été à même de fournir les documents les plus exacts^ je puis cependant certifier que cette bibliographie Napoléonienne française est la plus complète jusqu'à ce jour. J'ai promis une premièresérie qui comprendra près de titres d'ouvrages et d'articles français; il me semble que c'est déjà un beau cbifïre. Vu les encouragements reçus de toute part, je continuerai en prenant les titres forcément omis, que je joindrai à ceux parus après J'en oublierai, c'est entendu, mais néanmoins j'aurai la satisfaction d'avoir jeté les bases d'un grand travail qui, étant de plus en plus augmenté, grandira, et sera indispensable aux bibliophiles, collectionneurs, écrivains, libraires, et à tous ceux qui s'intéressent à une époque où la France et son Empereur étaient le point de mire du monde entier.

17 - 11 LA BIBLIOGRAPHIE CHAPITRE PREMIER Son histoire. Ses progrès. Son utilité. De nos jours, la bibliographie, science du bibliographe, qui vient du mot grec bihlion, qui signifie livre, eigraphein, écrire ; est devenue indispensable ; c'est la description des livres, et leur classification au point de vue matériel et intellectuel. Malheureusement, peu de gens se rendent compte de l'importance de cette science, qui ne s'adresse qu'aux lettrés, érudits et savants. Malgré son extension toujours croissante, et les perfectionnements apportés dans ce genre d'étude, elle est totalement inconnue du peuple ; et, pour lui, le mot " bibliographie " est tout une énigme. Il est vrai que sorti de l'atelier, sa journée achevée, il importe peu à un menuisier, serrurier, mécanicien ou autres de leurs semblables, que M. X ait fait tel ou tel ouvrage, ou écrit tel ou tel article. Si par hasard ce menuisier veut se perfectionner dans son métier, il prendra un traité quelconque, et pour cela s'adressera au premier libraire venu, sans s'inquiéter s'il existe un répertoire d'ouvrages sur les métiers manuels. Ce libraire remplira le rôle de "fiche bibliographique", et procurera l'ouvrage qui répondra en tous points au désir de son client.

18 Mais il n'en est pas de même pour tous ceux qui s'intéressent à l'étude des lettres. Aujourd'hui, plus que jamais, le libraire, le bibliothécaire, le bibliophile et l'homme d'études demandent à grands cris des bibliographies perfectionnées, où ils puissent trouver la facilité, la simplicité et la rapidité des recherches. Malgré ce fameux krach du livre, qui, en , fit couler tant d'encre, jeta l'alarme en librairie, et fit émettre tant de combinaisons pour l'écoulement des livres inondant les soussols des éditeurs, la surproduction littéraire a été telle, qu'il devint impossible, même aux mémoires les plus larges, de se reconnaître dans cet amas de papier noirci. C'est pourquoi on ne peut que remercier ceux qui sacrifient leur temps, et s'adonnent à cette science bien obscure et bien ingrate de bibliographe. En ISl 1, date de la création de la Bibliographie de la France, on comptait comme entrée annuelle à la Bibliothèque nationale : 2.00U livres ; il en rentre de nos jours plus de , chiltre suffisant pour décourager les plus tenaces, car à côté de la grande attention qu'il faut apporter à ce travail, la rédaction des pièces bibliographiques coûte cher, et, vu le peu d'acheteurs de ces ouvrages, on peut en déduire que «le métier ne nourrit pas son homme.» Du reste, écoutons M. P. Ih'schamps, qui, en 1878, dans l'avertissement du Manuel du libraire et de l'amateur délivres ; Supplément, tome I, en collaboration avec M. G. Brunet, nous décrit ces infatigables travailleurs: «S'il est un métier au monde, ingrat, pénible, ardu, mal «rétribué, peu considéré, c'est, à coup sûr, celui de bibliogra- «phe. f< In bibliographe! qu'est-ce que c'est que ça?» disent «les gens du monde, et ça est un euphémisme... ({ Un bibliographe 1 disent les savants et quelques lettrés ; «mais c'est un sous-ordre qui a son utilité! D'abord, il ne porte

19 13 (' ombrage à personne, attendu qir il est systématiquement écarté «de l'administration des bibliothèques publiques, puis il peut, (( dans sa sphère modeste, nous rendre quelques services ; quand (' nous sommes embarrassés, il nous renseigne à l'endroit des «sources spéciales ; il nous indique les curiosités scientifiques ; u c'est un catalogue ambulant... etc., etc..» «Et Dieu sait s'il est quotidiennement consulté ce catalogue! «Bref, un bibliographe peut, à tout prendre, mériter quel- H que intérêt.... «Celui qui se livre à l'étude sérieuse de la bibliographie, doit s'attendre à n'avoir pas môme la satisfaction que l'on reconnaisse dans ses travaux l'assiduité et les recherches sans nombre qu'ils lui ont coûtées. On ignore toutes les difficultés que présentent l'histoire littéraire et la bibliographie à ceux qui les cultivent. Ces travaux sont minutieux, pénibles, sans profits, sans éclat, sans gloire ; on ne peut se figurer combien de temps et de recherches a coûté quelquefois la collation d'un seul titre, si on ne tient le livre môme, avant de parvenir à la conviction de son exactitude, dans tous les détails, et on ne pense guère à la persévérance qu'il faut au bibliographe pour ne pas renoncer à sa tâche, lorsque d'avance il ne peut espérer d'y atteindre la perfection; car, chaque jour, il fera de nouvelles découvertes ou trouvera des corrections à faire. Si l'étude de la bibliographie n'exige pas ce génie et cette élévation d'idées qui produisent les chefs-d'œuvre, qui illustrent un siècle, les connaissances d'un bibliographe ne peuvent cependant se borner au matériel des livres et de leurs éditions ; il lui faut une lecture étendue et encyclopédique, la connaissance de l'histoire littéraire, la possession des langues classiques et des principales langues vivantes, l'esprit de critique et surtout le don de l'assiduité. «La bibliographie a, au reste, en elle-même, un attrait particulier pour les personnes instruites, et plusieurs ouvrages

20 ' - 14 démontrent que des hommes éminents et d'un esprit élevé, tels qu'un Haller, un Mcerman, un BoscJi, un Dupin, et autres, n'ont pas dédaigné de s'en occuper ; il y a même peu de savants ou propriétaires de bibliothèques qui n'en éprouvent la tentation, empêchés qu'ils sont par des occupations obligatoires. Les ouvrages remplis de renseignements instructifs, fruits de longues et nombreuses recherches des Peignot, des Renouard, des Barbier, des Ebert, etc., et les importants services qu'ont rendus au public studieux les Van Praet, les Bcuchot, les Ileercri, etc., placés à la tête de l'administration des grandes bibliothèques publiques en Europe, sont encore une preuve de l'intérêt que présente la bibliographie (').» Depuis longtemps, le bibliographe n'est plus cette espèce de crétin dont s'est amusé un critique aussi spirituel qu'érudit : OUI Mck (-).... «La bibliographie, dans son ensemble, s'est élevée au rang des sciences, et la connaissance des livres et de leur conservation est devenue l'objet des études de gens savants et zélés à répandre les lumières. Les livres de bibliographie ne sont plus de simples compilations et des nomenclatures réimprimées pour la vingtième fois ; mais ils sont le résultat de l'examen et des études de leurs auteurs mômes :1e véritable bibliographe n'a plus honte d'être connu comme tel (^).»... (( La bibliographie, cette science dont les gens du monde savent à peine prononcer le nom et dont ils ignorent complètement la signification, n'est point une sciencesans importance : générale ou particulière, dès qu'elle est raisonnée, elle est le lil conducteur pour arriver à la connaissance des lieux, des hommes, des sujets et des faits. Malheureusement, sa culture d. L. A. Constantin. Bibliolhéconomie. Inslruclions sur larran^jernent, la conspi'valion el l'administration des Hit)liothéqiies, p. 7 et 8. ïectiener Pseudonyme de Foryues (Paul-!^:mile Daurand), né à Paris en 1813, mort à Cannes en " L. A. Constantin op. cit p. 6 et 7.

21 15 coûte et de nombreuses veilles et de nombreux sacrifices qui ne rapportent ni gloire ni profit, deux mobiles déterminants chez l'homme ; et pas toujours, même de la part des personnes qui se servent utilement des travaux si patiemment et si dispendieusement élaborés par elle, toute la reconnaissance sur laquelle devaient compter ces laborieux ouvriers (').» Le bibliographe de nos jours ne s'arrête pas seulement au côté matériel du livre, pour rester indiflerent sur sa valeur littéraire ; il laisse cette indifférence aux catalographes ; et encore plusieurs catalogues ont été rédigés avec un esprit qui fait honneur à leur auteur. Certains catalogues de bibliothèques, de collections particulières, et môme de simples catalogues de nos libraires actuels, peuvent être comparés à de véritables bibliographies. Pendant le moyen-àge, les catalogues n'étaient jamais que des inventaires plus que sommaires, les livres n'y étaient décrits que par le nom de l'auteur et un titre abrégé, que Ton simplifiait encore davantage s'il s'agissait d'ouvrages connus. La bibliographie remonte à l'antiquité, nos aïeux avaient déjà le souci de laisser trace des manuscrits mis en circulation ; les bibliothécaires d'alexandrie, qui sont demeurés célèbres, avaient leurs répertoires méthodiques, et les notices bibliographiques des grammairiens de l'empire romain nous prouvent que, quoique encore bien spéciale, cette science n'est pas nouvelle. Le premier bibliothécaire apparu en France, fut Hille^ Mald, chargé de la conservation des maimscrits remis au Louvre par Charles V. C'est en 1373 qu'il dressa le catalogue de la bibliothèque de la Tour de la librairie du Louvre. Notons en passant qu'à cette époque, les bibliothèques s'ap- ^. J.-M. Querard. Supercheries. T. I.

22 pelaient des «librairies». Actuellement, en Ang-leterre, librarian signifie bibliothécaire. La première bibliothèque sur laquelle on possède des détails, fut celle d'alexandrie, dont Ptolémée Philadelphe était le principal fondateur. Les volumes et le vaste monument qui les avait abrités pendant deux cent vingt-quatre ans, furent détruits par les soldats romains dans la guerre civile entre César et Pompée. Vers le milieu du XIV siècle, un Anglais, Richard de Burij, qui créa à Oxford une des plus anciennes bil)liothèques publiques de l'europe, composa le plus important traité de bibliographie. Intitulé Pliilobililioit, il s'adressait principalement aux bibliophiles. On cite, comme les plus anciens catalogues des livres imprimés, ceux de Mcnteliu, mort à Strasbourg en Un court avertissement précède une liste très sommaire des livres offerts au public : «Que celui qui veut acheter le présent livre et d'autres vienne au magasin désigné ci-dessus. Il y trouvera un libraire qui s'empressera de lui vendre, ainsi que les ouvrages suivants...» les C'était une invitation pas banale, qui vaut certes mieux que froids " Conditions de vente, mode de paiement, emballage gratuit, etc.", figurant sur les catalogues de nos jours. Les titres des ouvrages, seuls, figurent sur les catalogues Mentelin qu'il distribuait aux libraires vendant les mêmes livres. Et, ce qui prouve que rien n'est nouveau sous le ciel, une place blanche était réservée pour qu'ils puissent y inscrire l'adresse de leur magasin. L'année 1498 vit paraître le catalogue universel d'aidé Manucc, chef d'une illustre famille d'imprimeurs vénitiens, plus communément désignée sous le nom d'aides. 11 fonda à Venise, en 1490, une imprimerie d'où sortirent

23 17 les fameuses édiiions princcps des chefs-d'œuvre grecs et latins. Né en 1449, la mort faucha ce travailleur en Son lils Paul ( ), ainsi que son petit-fils Aide ( ) suivirent l'exemple qui leur avait été donné, et sacrifièrent leur vie au perfectionnement de l'imprimerie. Le dernier y joignit môme ses talents d'écrivain. Dans le catalogue universel d'aide Manucc, les connaissances humaines sont divisées en cinq classes : «Grammaire, poésie, logique, philosophie, religion.» Cinquante ans après, liobcii Esl'ieniui ( ), célèbre imprimeur-libraire qui perfectionna la typographie, porta ce chiffre à quatorze. Ensuite, un puissant effort fut tenté à Zurich pour dresser un répertoire général des connaissances humaines Ce fut en 1545, que Conrad llcsncr, naturaliste et philologue ( ), fit paraître son premier volume de la Bihliotheca universalis (xvii fi. non numérotées et 031 ff. numérotées in-fol.). C'est une espèce de répertoire bibliographique où les auteurs sont classés par ordre alphabétique ; on y trouve également sur chacun d'eux une courte biographie accompagnée d'observations, d'extraits, d'analyses et d'indications bibliographiques les plus exactes. Conrad Ltjcosthi'nes, en fit une une nouvelle édition en 1551, puis, parut en 1555 un abrégé fait par Josias Simlcr. Plusieurs autres éditions parurent en 1574, 1583, En France, nous eûmes deux ouvrages semblables à celui de Gesner. Ils parurent sous le titre : Bibliothèque Françoise (in-folio), l'un fait par François drudé, sieur de La Croix du Maine, (Paris, 1584) et l'autre par Antoine du Verdier, sieur de Vauprivas, (Lyon, 1585). En Angleterre, John Baie travailla après un ouvrage analogue, mais les indications bibliographiques laissant à désirer, son iïnportance fut beaucoup inférieure aux précédents {Scrip-

24 18 torum illustrimn majoris Brytannie, quam nunc Angliam et Scotiam vocant, catalogus. (Bâle, , in-folio). Nous devons aussi à Francesco Boni, un répertoire bio-bibliograpiiique qui, malgré son titre, s'appliquerait plus à la littérature qu'à la bibliographie. [Im IJhrarid del Doni jiorcnlino, divisa in ire traltati : nel primo sono scritli tutti gli autori volgari, con centra etpiu discorsi, sopra di quelli ; nel seconda, sono dati in luce tutti i libri, che l'autore ha veduti a penna, il nome de componitori, delv opère, i titoli et le materie ; nel lerzo, si legge l'iiuentione dew Académie, insiemc con i sopranomi, i motti, le imprese et l'opère jatte da tutti gli academici... {Wenise 1550, in-12 et autres éditions in-12 et in-8, en 1551, 1555, 1557, 1558 et Ce titre est celui de l'édition 1558). André Maunsell, libraire anglais, rédigea, avec beaucoup de soins le catalogue de tous les ouvrages imprimés en anglais jusqu'en C'est un in-folio qui parut à Londres en 1595 et comprenant deux parties : la première à iv-123 pp., la seconde non achevée ne contient que iii-27 pp. L'ouvrage de Gesner fut surpassé au XVIP siècle par l'abbé Droni/n, conseiller clerc au parlement de Paris qui entreprit une bibliographie universelle sur un plan plus vaste. Le manuscrit de cet immense travail forma trois cent vingt-et-un volumes qui sont actuellement conservés avec soin à la bibliothèque de l'arsenal. Pendant ce temps Francisco MaruceUi (1G ) entreprenait un inventaire de tous les écrits connus de son temps, qu'il publia dans les quinze volumes de son Mare Magnum. Puis, ce fut en quarante volumes que Savonarole publia son Orhis littcrarius, où il voulut grouper les notices de tous les livres imprimés jusqu'en L'ère des catalogues était née, car, à coté de ces publica-

25 - 19 lions bibliographiques d'un caractère général, les bibliographies ou catalogues spéciaux affluèrent. 11 est évident que celui d'aide Manuce est un des plus célèbres. Chrclicn ïï'ec/tc/, imprimeur à Paris, publia le sien en Simon de Colines et Robert Eslienne eurent le leur. A Anvers, la lil)rairie Plantin fit paraître, en 1506, le catalogue de ses publications, puis, en 15G8, en un in-8, de 14 lî. non chiffrés. En 1575, I5<S4 et 1590, cette même maison distribua ses catalogues mis à jour, jusqu'à 800 exemplaires par tirage. L'Allemagne rivalisait avec la France par la publication fréquente des catalogues appelés Mcsskataloiie, ainsi désignés parce qu'ils paraissaient au moment des grandes foires de Francfort-sur-le-Mein et de Leipzig, centres où la librairie tenait la plus grande place. Ces foires avaient lieu deux fois par an, à Pâques (Ostermesse) et à l'automne (michaelismesse). lii'oriic llï/ze/', libraire à Augsbourg, s'est même préoccupé de publier depuis 1554 un catalogue méthodique des livres apportés aux foires de Francfort. Néanmoins, les plus anciens dont on ait conservé la trace remontent à 150i pour Francfort, et à 1594 pour Leipzig. Ils sont de peu d'importance, une vingtaine de pages tout au plus ; leur format d'abord in-4, fut remplacé à la (hi du XVIIP siècle par l'in-s beaucoup plus pratique. Contrairement aux autres pays, ces Mes.^kntaloges mentionnent toujours le nom de l'éditeur, le lieu d'impression et le format ; les titres sont quelquefois reproduits en entier, ou plus ou moins abrégés. Toutefois les prix ne sont pas indiqués, mais des résumés ou notices sur les ouvrages à paraître se trouvent dans les plus anciens catalogues. En un mot leur rédaction bibliographique est plus soignée. Au XVI", XVIP et pendant la plus grande partie du XVIII" siècle, ces catalogues sont classés d'après les différentes sciences et répartis comme suit : 1 livres latins et grecs ; 2 livres allemands ; 3" livres en d'autres langues modernes.

26 - 20- A cette époque. Francfort-sur le-mein eut un rôle important dans l'histoire de la bibliographie. C'est dans cette ville que parut à la fin du XVP siècle, le premier répertoire bibliographique. Rédigé d'après les Messkataloges par Johan ClcfiS, il parut en 1G02. Il comprend la dénomination de tous les livres publiés en Allemagne de 1500 à 1602, (Francofurti, Kopfï, 1602, 2 vol. in-4). On ne peut pas demander que cette bibliographie d'un siècle, établie d'après des documents si peu importants, arrive à un degré de perfection, ce répertoire, quoique très exact pour les mentions qu'il donne, se trouve donc très incomplet. Avec l'extension acquise par l'imprimerie, les libraires imitèrent leurs devanciers dans leur genre de réclame. Et chose curieuse, à partir du XVI'^ siècle, ces matériaux de travail devinrent à ce point nombreux qu'une liste fut nécessaire. Comme à l'état soit isolément pour être distribués, de ces catalogues actuel les catalogues paraissaient soit à la suite des ouvrages mis en vente. Ceux qui accompagnaient les livres étaient généralement imprimés avec le livre lui-même, et prenaient les pages delà dernièrefeuille d'impression, non occupées par le texte. Ce fut M. Teisser, qui, dès 1686, publia le catalogue des catalogues. Cdtalogm anclorum qui Ubrorum catalogos, indiccti, bibliolhecas, virorum lutcratorum elogia, vilm autorationek funebrcs acriplù comignarunl, ab Antonio Teisserio adonialm Genevœ, dr Tourties, IGSO {in-4, /F-.7.>fy-5r) p/>). Avecles années, son travail devenant incomplet, d'infatigables chercheurs suivirent son exemple, de sorte que les bibliographies des bibliographies se multiplièrent au fur et à mesure de leurs besoins. La première fut publiée en 1782, par l'italien Tonelli, 2 vol. in-4. On peut dire que la Bibliotheca bibiiographica, publiée en 1866, par l'allemand Prlzhold, est le travail le plus célèi)re de ce genre. La description de bibliographies existantes à cette époque figure dans cet immense groupement.

27 Si Ton songe à la quantité de livres décrits dans ces ouvrages, il est formidable de voir ce que la science bibliograjiliique a sauvé de titres, que nous ignorerions totalement vu l'imliossibilité d'avoir sous les yeux l'ouvrage même. C'est pourquoi tout auteur qui désire ne pas voir disparaître, et finalement oublier le fruit de son travail, mais bien au contraire le voir utiliser par ses descendants, ne peut que reconnaître la grande utilité de la bibliographie. Méconnaître l'importance de cette science, c'est mettre les générations futures dans l'impossibilité de se reconnaître dans ce flot toujours croissant, d'une lit" térature féconde. En 1872, nous eûmes la Biblioqraphy ofbiblio- (jraphjj de Sabin, qui contient environ 1,200 titres. «Etablir des bibliographies spéciales et complètes, sans choisir, sans rien oublier, mais en indiquant le mieux possible de quoi il s'agit, nous le croyons nécessaire (i)». Une édition nouvelle, mise à jour, de l'œuvre du savant allemand fut publiée en 1883 par Léon Vallée, sous-bibliothécaire à la Hibliothèque nationale, né à Evreux en 1850 ; et a pour titre : Bibliographie des bibliographies. Première partie : Catalogues des bibliographies générales et particulières par ordre alphabétique d'auteurs, avec indication complète du titre, des lieux et date de publication, du format, etc. Seconde partie : Répertoire des mêmes bibliographies par ordre alphabétique des matières, (gr. in-8, 1883, Terquem, 25 fr.) Le prix de souscription à cet ouvrage était de 20 fr. ; un supplément a été publié en 1887 au prix de 15 fr. Les titres de bibliographies sont enregistrés dans ces deux volumes. En 1898, le fondateur bien connu du «Bibliographe moderne», M. Henri Stein, né à Pierry (Marne) en 1862, publia un Manuel de bibliographie générale (Bibliotheca bibliographicanova)in-s, A. Picard, 18 fr., qui forme le tome II des «Manuels de biblio- I. Eugène Morel. Bibiiolhôques T. II, page 3ii. Mercure de France, 1908.

28 graphie historique, n et mise à jour, 22 C'est la Bibliotheca de Petzhold, remaniée mais contenant bien moins de descriptions. En remontant an XYII*^ siècle, on s'aperçoit des progrès sensibles faits par la bibliographie scientifique, grâce à l'extension donnée aux études d'érudition par les travaux des Bénédictins, érudits du moyen âge qui ont transcrit, et, par ce fait, conservé pour la postérité la plupart des chefs-d'œuvre littéraires de la Grèce et de Rome. Les Bollandistes eurent également leur part dans cet élan vers la science. Les catalogues, qui, au XVP siècle, se composaient d'une vingtaine de pages, arrivèrent à en tripler, à en quadrupler le nombre. Cette fameuse librairie fondée par Plantin à Anvers, arriva à publier en 1615, puis en 1642 un catalogue in-8 de 92 pp. Non content de publier les catalogues de leur fonds, les libraires commencèrent à voir Futilité d'une science marchant à grands pas. Aussi vit-on apparaître en assez grand nombre des publications périodiques de bibliographie analogues à celles de nos jours. Malheureusement, ces essais ne furent guère couronnés de succès, et leur publication fut de courte durée. Seule l'allemagne continua ses Messkatalogcs depuis le XV1«siècle jusqu'à nos jours. Louis J(iri)l), libraire, essaya bien de fonder en France, un journal de la Librairie où devait se trouver la liste de tous les ouvrages parus en France dans le courant de l'année ; mais il échoua également. Fondée en 1643, cette publication se termina avec l'année 1647, (in-8). Parue en deux fois ; le premier volume (164(>, iv-28 pp.) comprend les années ; le deuxième (1647, vi-()4 pp.) l'année l(i46. Fn même essai fut tenté par le même bii)liographe, mais seulement pour les imprimés à f*aris. (Ludorici JarnJ) UiblmjVdphia l'arisinn). livres Ce bulletin parut en trois volumes contenant les années

MARQUES TYPOGRAPHIQUES

MARQUES TYPOGRAPHIQUES MARQUES TYPOGRAPHIQUES l it SE TI\OUVE AUSSI Chez ( L. POTiER, Libraire, quai Malaquais, no 9. t J. TECHENER, Libraire, place du Louvre, ne' 20. PARIS. UU'RIMERΠIJE MAULIJE ET RE~Oli, RIlIt DE RnOLl,

Plus en détail

Livrets de la bibliothèque bleue, bois gravés de la bibliothèque municipale de Troyes : page 8. Page 1

Livrets de la bibliothèque bleue, bois gravés de la bibliothèque municipale de Troyes : page 8. Page 1 Enluminures des annales manuscrites de la ville de Toulouse (Haute-Garonne), 1352-1787 : page 2 Incunables, post-incunables et livres imprimés de la bibliothèque de Valenciennes : page 4 Le fonds de dictionnaires,

Plus en détail

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes

Partenaires Titre du périodique Edition/années parution Cote NUM Années numérisées Thèmes APPEL À INITIATIVES 2011-2012 «NUMERISATION CONCERTEE EN ARTS» Périodiques en arts numérisés par les partenaires de la BnF ( et pôles associés) accessibles dans Gallica prochainement Pour une aide à la

Plus en détail

Osez parler en public

Osez parler en public Préface «La parole n a pas été donnée à l homme; il l a prise», nous dit Louis Aragon. J ajouterais: encore faut-il savoir comment la prendre. L outil que vous avez entre les mains vous propose un mode

Plus en détail

A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris

A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris A la découverte d'une librairie stéphanoise... La Librairie de Paris Au sommaire > Comment les livres sont-ils mis en scène? > Une interview exlusive du gérant de la librairie > Le parcours d'un livre

Plus en détail

RÈGLES D'INTERPRÉTATION

RÈGLES D'INTERPRÉTATION RÈGLES D'INTERPRÉTATION par WILLIAM MILLER RÉFÉRENCE TRADUITE : MWV1 20 1 24.2 [ Miller s Works. Volume 1. Views of the Prophecies and Prophetic Chronology ] RÈGLES D'INTERPRÉTATION EN étudiant la Bible,

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Un songe de William Miller

Un songe de William Miller Un songe de William Miller J ai rêvé que Dieu, par une main invisible, m avait envoyé un bel écrin ciselé, d ébène et de perles curieusement incrustées, d environ vingtcinq centimètres sur quinze. Une

Plus en détail

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS

PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS Communiqué de Presse Paris Sophie Dufresne 33 (0)1 53 05 53 66 Email : sophie.dufresne@sothebys.com PARIS - LIVRES ET MANUSCRITS VENTE LE 15 DECEMBRE 2005 Après la bibliothèque littéraire de Charles Hayoit

Plus en détail

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012

Vitro Paris. Ronde préliminaire Cas en comptabilité. Place à la jeunesse 2012 Vitro Paris Cas en comptabilité Place à la jeunesse 2012 Nous sommes le 1 er octobre 2012 et vous êtes à votre deuxième semaine de travail chez Vitro Paris. La fin d'année est le 31 juillet 2012 de ce

Plus en détail

Une nuit magique dans l hiver

Une nuit magique dans l hiver Patrick ALLEN Une nuit magique dans l hiver A magic night in Winter Conte pour le temps de Noël 2009 ne nuit magiqu dans l hive 1 Il était une fois, dans une lointaine province située au nord d un immense

Plus en détail

POINT RELAIS N 1 CACHAN. 1) Questions à choix multiples (5 points pour chaque réponse juste) :

POINT RELAIS N 1 CACHAN. 1) Questions à choix multiples (5 points pour chaque réponse juste) : POINT RELAIS N 1 Christian Oster est né à Paris en 1949. Il a écrit des livres pour la jeunesse, des romans, des polars. 1) Il a eu le prix Médicis pour son roman «Mon grand appartement» en? 1969 1999

Plus en détail

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS

L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS L HISTOIRE DU CHATEAU-MUSEE DE NEMOURS DATES ET PERSONNAGES CLEFS Famille Villebéon Maison de Foix Maison de Navarre Maison de Médicis Maison d Armagnac Maison de Savoie Maison d Orléans Quelques dates

Plus en détail

LA NAISSANCE DE LA FRANCE

LA NAISSANCE DE LA FRANCE (Ne pas inscrire le titre en début de séance) Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Découvrir que la France est un vieil État, né de l Empire de Charlemagne Objectifs Découvrir la

Plus en détail

Témoignage de Jean-Pierre Bénisti

Témoignage de Jean-Pierre Bénisti L HOMME Bénisti Témoignage de Jean-Pierre Bénisti Parler de son père n est pas aisé; je vais cependant tenter de le faire. Je voudrais d abord saluer le père que Louis Bénisti a été, lui qui n a pas eu

Plus en détail

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p.

LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique. D'Echo en Echo A l Abbaye. Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. LES ECHOS DE SAINT-MAURICE Edition numérique D'Echo en Echo A l Abbaye Supplément aux Echos de Saint-Maurice, 1971, tome 67b, p. 1-4 Abbaye de Saint-Maurice 2013 A l'abbaye Il nous est impossible de relater

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien.

Bibliothèque de Saint-Lô. De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. Regard Architectural Bibliothèque de Saint-Lô Centre culturel Jean Lurçat Égalité d accès à la culture 2013 De la bibliothèque municipale fondée en 1470, il ne reste rien. L'incendie l'a détruite totalement

Plus en détail

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices

A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Source : http://amcubat.be/docpmb/import-de-notices A.-M. Cubat PMB - Import de notices à partir d un tableur Page 1 Comme beaucoup de personnes, j'ai voulu récupérer les notices de mon ancien logiciel de gestion de bibliothèque. Vu qu'il ne prévoyait pas

Plus en détail

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3

INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 INTERVIEW D'UN CHERCHEUR PAR DES ELEVES DU CYCLE 3 D'après le travail réalisé en 1996 pour son mémoire professionnel par Fabienne MARILL, professeur d'école. 1 Interview du chercheur par les C.E. 2 de

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES

ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES ORGANISATION ET GESTION DE DONNÉES DO.01 Lire un problème DO.02 Résoudre un problème DO.03 Rédiger la solution d'un problème DO.04 Lire un tableau DO.0 Construire un tableau DO.06 Lire un graphique DO.07

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

ÉDITEUR I. DÉFINITION CONDITIONS PRÉALABLES III. CONTRAT D'ÉDITION

ÉDITEUR I. DÉFINITION CONDITIONS PRÉALABLES III. CONTRAT D'ÉDITION ÉDITEUR Les entreprises d'édition de livres sont soumises à des dispositions légales visant à protéger, notamment, les auteurs. Elles doivent également respecter les règles relatives au dépôt légal. I.

Plus en détail

Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique 2012

Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique 2012 Prix littéraire Prince Alexandre de Belgique 2012 1. Présentation du prix S.A.R. la princesse Léa de Belgique a souhaité rendre hommage à son mari le prince Alexandre en créant annuellement un Prix littéraire,

Plus en détail

LE DICTATEUR Charlie Chaplin (1940)

LE DICTATEUR Charlie Chaplin (1940) LE DICTATEUR Charlie Chaplin (1940) Le Réalisateur, le Scénariste l'acteur, le Compositeur Charlie Chaplin, de son vrai nom Sir Charles Spencer Chaplin, Jr., est un acteur, réalisateur, producteur, scénariste,

Plus en détail

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P

QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P QUELQUES CONTES MERVEILLEUX DE LA CLASSE DE 6 ème P Année scolaire 2015-2016 Mme Sicot 1 Préambule : Les élèves de la classe de 6 ème P ont d'abord rédigé diverses situations initiales à partir de cartes

Plus en détail

LES GRANDS NUMISMATES

LES GRANDS NUMISMATES 15 LES GRANDS NUMISMATES François Joyaux JULES SILVESTRE (1841 1918) Jules Silvestre fut le premier grand spécialiste français de la numismatique extrême-orientale. Sa carrière militaire et administrative

Plus en détail

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com

Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers. http://www.investir et immobilier.com Les 10 règles indispensables pour réussir vos achats immobiliers http://www.investir et immobilier.com Sommaire Sommaire... 2 1. Bien définir son objectif et sa stratégie... 3 2. Acheter dans un secteur

Plus en détail

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904)

FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) ARCHIVES MUNICIPALES DE NANCY 3 Z FONDS CHARLES COURNAULT (1815-1904) REPERTOIRE NUMERIQUE DETAILLE THIBAUD PETER SOUS LA DIRECTION DE DANIEL PETER, CONSERVATEUR, NANCY 2008 2 FICHE DESCRIPTIVE CHAMP DESCRIPTION

Plus en détail

Recommandations aux auteurs concernant la publication d articles sur Litteratura.com

Recommandations aux auteurs concernant la publication d articles sur Litteratura.com Recommandations aux auteurs concernant la publication d articles sur Litteratura.com Cette notice, mise à la disposition des auteurs, s emploie à décrire les différentes recommandations pour la publication

Plus en détail

Le livre ancien a donc un avenir!

Le livre ancien a donc un avenir! Le livre ancien a donc un avenir! Un entretien avec la Dr. Barbara Werner van Benthem Quand avez-vous commencé à travailler dans la librairie ancienne? J ai débuté dans ce métier en 1976, comme employé,

Plus en détail

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance

Jésus-Christ : une Illustration de la croissance 32 M a t u r i t é c h r é t i e n n e LEÇON Jésus-Christ : 2 une Illustration de la croissance Vous souvenez-vous du jour où vous avez fait plaisir à vos parents ou à un supérieur en leur prouvant que

Plus en détail

«PETRUS LA GLOIRE DU PHOTOGRAPHE»

«PETRUS LA GLOIRE DU PHOTOGRAPHE» DEDICACE «PETRUS LA GLOIRE DU PHOTOGRAPHE» D HENRIETTE DAGRI-DIABATE ALLOCUTION LE 21 OCTOBRE 2009 Je voudrais dire ma fierté, mon émotion et ma très grande surprise de voir rassemblé cette après-midi

Plus en détail

Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15. Projet personnel personnalisé. Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation.

Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15. Projet personnel personnalisé. Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Masson Erwan, L2 Sciences du Langage 02/02/15 Projet personnel personnalisé Le métier de CPE, Conseiller principal d'éducation. Introduction : Dans le cadre du projet personnel, notre groupe s'est intéressé

Plus en détail

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC

Correction des exercices et des projets personnels. Commentaires particuliers 6/5/2013 17:10:18 20 Très bons Très bonne Bonne ITIC Horodateur Note générale relative à l'enseignement de Pierre Vélon Supports de cours et travaux dirigés Correction des exercices et des projets personnels Disponibilité de Pierre Vélon en dehors des heures

Plus en détail

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE.

GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. GEORGES-HENRI LUQUET ET LA FRANC-MAÇONNERIE. Nous tenons à exprimer nos plus vifs remerciements à Irène Mainguy, Pierre Mollier et Georges Odo pour leur aide précieuse, et pour nous avoir autorisé à publier

Plus en détail

Monsieur le Président, Excellences, Monsieur le Directeur Général, Mesdames et Messieurs, Chers amis,

Monsieur le Président, Excellences, Monsieur le Directeur Général, Mesdames et Messieurs, Chers amis, Allocution de S.A.S. le Prince Centenaire de l Institut Océanographique de Paris 21 juin 2011 Monsieur le Président, Excellences, Monsieur le Directeur Général, Mesdames et Messieurs, Chers amis, C est

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

PMU Analyses et logiques pour bien jouer!

PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Dany Jurdeczka PMU Analyses et logiques pour bien jouer! Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est

Plus en détail

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE FONDS ÉDOUARD-MONTPETIT (P8)

RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE FONDS ÉDOUARD-MONTPETIT (P8) PUBLICATIONS DU SERVICE DES ARCHIVES, No.14 RÉPERTOIRE NUMÉRIQUE DU FONDS ÉDOUARD-MONTPETIT (P8) par Jacques DUCHARME, responsable Section des archives historiques et Augustine PRÉVOST, s.s.a., stagiaire

Plus en détail

NOUVELLES FINANCIERES APPEL DE COTISATIONS AUX MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES

NOUVELLES FINANCIERES APPEL DE COTISATIONS AUX MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES NOUVELLES FINANCIERES APPEL DE COTISATIONS AUX MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES CHOIX DES COTISATIONS ET ABONNEMENTS POUR MEMBRES DE LA SOCIETE DES ETUDES LATINES ET POUR ABONNES NON MEMBRES INFORMATIONS

Plus en détail

www.mariemadeleine.fr

www.mariemadeleine.fr 1 LE#PELERINAGE#A#LA#SAINTE#BAUME#AU#FIL#DES#SIECLES# PersonnalitésvenuesàlasainteBaume: PAPES# EtienneIVen816 JeanVIIIen878 JeanXXIIen1316 BenoitXIIen1338 ClémentVIen1343 InnocentVIen1355 UrbainVen1367

Plus en détail

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970.

Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Discours d'adieu prononcé par M. K.-O. Steffe à l'occasion de la réception donnée par M. Formentini au Personnel de la Banque, le 29. juin 1970. Madame Formentini, Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE DE LUXEMBOURG

BIBLIOTHÈQUE DE LUXEMBOURG CATALOGUE DE LA BIBLIOTHÈQUE DE LUXEMBOURG PAR J. SCHŒTTER, DOCTEUR EN PHILOSOPHIE ET LETTRES, BIBLIOTHÉCAIRE ET PROFESSEUR A L ATHÉNÉE DE LUXEMBOURG. LUXEMBOURG. IMPRIMERIE J. JORIS. 1875 [ III ] Dans

Plus en détail

Évangiles (N bleus pages 35 à 42)

Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles (N bleus pages 35 à 42) Évangiles pages 1/5 N 12 Matthieu 28, 18-20 Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu Au temps de Pâques, Jésus ressuscité adressa ces paroles aux Apôtres : «Tout

Plus en détail

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre)

Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) Euros «Or et Argent» Bilan de l émission des 5, 15 et 100 euro (compléments au rapport du 12 septembre) À l attention de M. Christophe BEAUX, Président Directeur Général de la Monnaie de Paris Les Amis

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie

20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie 20 questions qui ont le pouvoir de changer votre vie Mes amis.es de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE, Aujourd hui est le début d une nouvelle aventure: Celle de l ACADÉMIE ZÉROLIMITE. Plusieurs d entre vous génèreront

Plus en détail

Deux facteurs essentiels, déjà signalés, distinguent foncièrement l'organisation

Deux facteurs essentiels, déjà signalés, distinguent foncièrement l'organisation BULLETIN D'INFORMATIONS DE L'A.B.F. 13 LES ÉCOLES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN ALLEMAGNE Deux facteurs essentiels, déjà signalés, distinguent foncièrement l'organisation de la formation professionnelle

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Apprendre pas à pas les règles de base de la comptabilité générale (EXTRAIT)

Apprendre pas à pas les règles de base de la comptabilité générale (EXTRAIT) Page 1 Apprendre pas à pas Les règles de base De la Comptabilité Cours complet reprenant les parties 1, 2 et 3 (Extrait) Page 2 Apprendre pas à pas les règles de base de la comptabilité Cours complet Bruno

Plus en détail

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu

Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Leçon 3 Trouver notre bonheur en Dieu Introduction Lecture : Psaume 96 La quête du bonheur caractérise chaque être humain. Du plus petit au plus grand, chaque être humain est motivé par un désir d être

Plus en détail

Les principales ressources jésuites en France

Les principales ressources jésuites en France octobre 2010 Les principales ressources jésuites en France A l image de la Compagnie de Jésus, les ressources documentaires la concernant ont beaucoup voyagé. Il peut donc être difficile de se repérer

Plus en détail

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor

Le songe de la statue. du roi Nebucadonosor Le songe de la statue du roi Nebucadonosor http://www.bibleetnombres.online.fr/nabuchod.htm (1 sur 6)2011-02-04 18:36:03 " [...] La seconde année du règne de Nebucadonosor, Nebucadonosor eut des songes.

Plus en détail

112 J. Archives des familles Flayeux, Toussaint, Léonard (1840-1942) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES

112 J. Archives des familles Flayeux, Toussaint, Léonard (1840-1942) ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES VOSGES 112 J Archives des familles Flayeux, Toussaint, Léonard (1840-1942) Répertoire sommaire établi par Philippe Léonetti (1994) saisi par Mélanie Gless, assistante de conservation

Plus en détail

FONDS ALFRED POCHON (78 POC 1-243) : DESCRIPTION. par Vanessa Bilvin (HEG - Stage 2009)

FONDS ALFRED POCHON (78 POC 1-243) : DESCRIPTION. par Vanessa Bilvin (HEG - Stage 2009) FONDS ALFRED POCHON (78 POC 1-243) : DESCRIPTION par Vanessa Bilvin (HEG - Stage 2009) LE FONDS Note d Alfred Pochon (78 POC 10) Ce fonds, conservé par la Bibliothèque du Conservatoire, est constitué de

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Cote : PP 900. Intitulé : Quaglia (Etienne)

Cote : PP 900. Intitulé : Quaglia (Etienne) ARCHIVES CANTONALES VAUDOISES Section P : Archives privées Sous-section PP numérique : Archives privées entrées dès 1979 Cote : PP 900 Intitulé : Quaglia (Etienne) INVENTAIRE Conditions de consultation

Plus en détail

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant-

FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- FICHE PÉDAGOGIQUE -Fiche d enseignant- o Thème : o Objectifs pédagogiques : o Nievau : o Public : o Durée : o Matériel nécessaire : o Source : o Disposition de la classe : travail avec le livre Et si c

Plus en détail

QUELQUES MOTS AVANT D'ENTRER EN MATIERE.

QUELQUES MOTS AVANT D'ENTRER EN MATIERE. QUELQUES MOTS AVANT D'ENTRER EN MATIERE. On a fait beaucoup d'ouvrages sur Paris; sans doute ou en fera beaucoup encore! Il y a tant de choses à dire sur cette ville immense, devenue le centre des arts,

Plus en détail

Investissements déraisonnables

Investissements déraisonnables Chapitre 47 Investissements déraisonnables Il y a quelques semaines, alors que j assistais au camp-meeting de San Jose [1905], certains de nos frères me présentèrent ce qu ils considéraient comme une occasion

Plus en détail

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.

SRAL Saint Raphaël. Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël. : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf. SRAL Saint Raphaël Maison des associations 213, rue de la Soleillette 83700 Saint Raphaël : 06 26 56 41 85 - : dromain.jean-pierre@neuf.fr Document réalisé par Jean Pierre DROMAIN Pour servir de support

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu

Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu Objectif : DELF A2 Ecrire un courriel Tu écris un courriel à un(e) ami(e) pour lui raconter ce que tu lis en ce moment à l école. Tu donnes des précisions sur le livre (auteur, titre, ), des détails sur

Plus en détail

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Président de l Ordre, Monsieur le Président et chef de la direction, Très chers Fellows, Mesdames, Messieurs, Notes pour l allocution de Simon Brault, FCPA, FCGA, lauréat du Prix Hommage 2015 À l occasion de la Soirée des Fellows 2015 Hôtel Westin Montréal, le samedi 9 mai 2015 Monsieur le Président de l Ordre,

Plus en détail

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1

Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 Nouvelle écrit par Colette lefebvre- Bernalleau 1 LE BRAQUEUR DU Crédit Lyonnais C est un matin comme tous les jours pierrent après un petit déjeuner vite pris part pour le journal où il travaille et comme

Plus en détail

SAINT MÊME LES CARRIERES

SAINT MÊME LES CARRIERES SAINT MÊME LES CARRIERES Jeudi 5 décembre 2013 Aujourd hui nous avons rendez-vous à Saint Même les Carrières avec Madame Carbonel, guide de l association «Saint Même Patrimoine». Et nous voici partis pour

Plus en détail

Méthodologie. des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence.

Méthodologie. des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence. MÉTHODOLOGIE Méthodologie La présente étude combine trois types d'informations : des commentaires, des textes législatifs et réglementaires coordonnés reproduits in extenso, des décisions de jurisprudence.

Plus en détail

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER

LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Gilles Roux LE GUIDE DU MAUVAIS MANAGER Pourquoi tant de chefs sont-ils nuls? Mon Petit Éditeur en collaboration avec les Éditions Majarogi Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur :

Plus en détail

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT?

COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? COMMENT TRAVAILLER EFFICACEMENT? Afin de vous éviter de vains efforts et pour vous épargner de précieuses heures de travail, voici quelques conseils qui guideront votre préparation. Travailler avec régularité

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011

Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Vendeur Pièces Automobile ENTREPRISE Nom : FeuVert Lieu : Carpentras STAGIAIRE Nom : Turc Prénom : Fabrice Stage du lundi 17 janvier au vendredi 21 janvier 2011 Collège Alphonse Daudet - Carpentras - Année

Plus en détail

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814).

Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Charlemagne Roi des Francs et empereur d'occident (768-814). Carolus Magnus (dit Charles «le grand») plus connu sous le nom de Charlemagne. 1. En 768, Charlemagne devient roi des Francs et remplace son

Plus en détail

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net

La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net La théorie des mouvements dans les formules Jean-François Nicaud Version initiale de Février 2013 jeanfrancois.nicaud@laposte.net Article rédigé avec epsilonwriter puis copié dans Word La théorie des mouvements

Plus en détail

STATUT CONCERNANT LA DIVISION DE L'UNIVERSITE EN ACADEMIES, ET LES VILLES QUI EN SERONT LES CHEFS-LIEUX 18 OCTOBRE 1808

STATUT CONCERNANT LA DIVISION DE L'UNIVERSITE EN ACADEMIES, ET LES VILLES QUI EN SERONT LES CHEFS-LIEUX 18 OCTOBRE 1808 STATUT CONCERNANT LA DIVISION DE L'UNIVERSITE EN ACADEMIES, ET LES VILLES QUI EN SERONT LES CHEFS-LIEUX 18 OCTOBRE 1808 Le Conseil de l'université, sur la proposition du Grand-Maître, et en conséquence

Plus en détail

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007

Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Soutien scolaire au collège Michelet 2006-2007 Membres du PIF : DE BAZELAIRE Marc DUCASSE Marie-Laure GRIMAL Clément LAFFAYE Nicolas PAILLASSA David Marraine : Madame Danielle ANDREU (professeur à l'enseeiht)

Plus en détail

BREVE PRESENTATION DU SERVICE «EDITEURS ACADEMIQUES ENLIGNE» ELISABETH DE PABLO (MSH- ESCOM, 1997)

BREVE PRESENTATION DU SERVICE «EDITEURS ACADEMIQUES ENLIGNE» ELISABETH DE PABLO (MSH- ESCOM, 1997) 1 BREVE PRESENTATION DU SERVICE «EDITEURS ACADEMIQUES ENLIGNE» ELISABETH DE PABLO (MSH- ESCOM, 1997) 2 Sommaire I. Description générale...3 II. Description détaillée...4 III. Visualisation de la consultation...

Plus en détail

[Chiens perdus] Au rayon des revues

[Chiens perdus] Au rayon des revues Cahiers du Cédic n 1 Décembre 1999 pp. 59-62 [Chiens perdus] Au rayon des revues par Jacques Hellemans et Bruno Liesen EULALIE : Médiathèques, librairies et lecteurs, en Nord - Pas-de-Calais L'Association

Plus en détail

Nous respectons le droit d auteur

Nous respectons le droit d auteur Nous respectons le droit d auteur La licence de votre bibliothèque achetée auprès d'access Copyright donne l'autorisation de faire des photocopies parmi un vaste répertoire de livres publiés commercialement,

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Van Gogh à la quête de son devoir

Van Gogh à la quête de son devoir Van Gogh à la quête de son devoir En 1869, Vincent Van Gogh a 16 ans. Il faut décider de son avenir. Sur les recommandations de son oncle Vincent qui a vendu sa galerie d art de La Haye à la Maison Goupil,

Plus en détail

Ritterhude 1. Photo : Léa

Ritterhude 1. Photo : Léa Ritterhude 1 Durant le voyage en Allemagne qui s est passé du 04 au 11 décembre 2014, nous avons entre autre, visité 4 villes, Ritterhude, ville, où nous avons été hébergés chez nos correspondants, Brême,

Plus en détail

Claudine GERVAIS LA GENÈSE DE L'EXPÉRIENCE.

Claudine GERVAIS LA GENÈSE DE L'EXPÉRIENCE. 217 UNE EXPERIENCE D'EDITION SYSTEMATIQUE D'UN COURS DE MATHEMATIQUES AU MOYEN D'UN MICRO-ORDINATEUR : DE LA SAISIE À L'IMPRESSION EN TRENTE-QUATRE EXEMPLAIRES. LA GENÈSE DE L'EXPÉRIENCE. Professeur de

Plus en détail

LES EVANGILES SYNOPTIQUES

LES EVANGILES SYNOPTIQUES TABLE / INTRODUCTION - 1 - De Saint-Marc jusqu'à Tertullien TOME IX LES EVANGILES SYNOPTIQUES TABLE / INTRODUCTION / AVERTISSEMENT 1 9 9 1 TABLE / INTRODUCTION - 2 TABLE DES CHAPITRES Page : Introduction

Plus en détail

EXONET Gestion des absences au lycée LAB Système d information et Système informatique

EXONET Gestion des absences au lycée LAB Système d information et Système informatique EXONET Gestion des absences au lycée LAB Système d information et Système informatique Description du thème Propriétés Intitulé long Formation concernée Matière Présentation Notions Pré-requis Outils Mots-clés

Plus en détail

10 MOTS DANS TOUS LES SENS

10 MOTS DANS TOUS LES SENS 10 MOTS DANS TOUS LES SENS Je fais souvent souvent des variantes dans mes textes. Je zappe souvent à la télé car les programmes ne sont pas intéressants. Mon grand-père avait une très grande galère comme

Plus en détail

Colportage et colporteurs. Bibliographie sélective. Médiathèque intercommunale des trois vallées

Colportage et colporteurs. Bibliographie sélective. Médiathèque intercommunale des trois vallées Colportage et colporteurs Bibliographie sélective Médiathèque intercommunale des trois vallées Ouvrages d études La Bibliothèque bleue : littérature de colportage / Lise Andries, Geneviève Bollème. - Laffont,

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FAMILLE PITHOU

PRESENTATION DE LA FAMILLE PITHOU PRESENTATION DE LA FAMILLE PITHOU 1. Généalogie des Pithou 2. Notices biographiques (Dossier réalisé par le service éducatif de la MGT)! 1 1. Généalogie des Pithou Marguerite Bazin = première épouse Pierre

Plus en détail

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous

Le bon berger. Comment Dieu prend soin de nous Le bon berger Comment Dieu prend soin de nous Jésus dit : «Celui qui boit l eau que je lui donnerai n aura plus jamais soif. Au contraire, l eau que je lui donnerai deviendra en lui une source, et cette

Plus en détail

Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant

Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant 1 F.A.O. Dr. H. Azérad 06/05/06 George Walkden, Alastair Shaw, & Natasha Mann Thème: Mini-projet Un extrait de l Importance d être Constant Lady Bracknell. [Elle s assit.] Veuillez vous asseoir, M. Worthing.

Plus en détail

Les Pensées de Pascal (édition électronique www.penseesdepascal.fr) Papiers préliminaires du Recueil des originaux : les attestations

Les Pensées de Pascal (édition électronique www.penseesdepascal.fr) Papiers préliminaires du Recueil des originaux : les attestations Les Pensées de Pascal (édition électronique www.penseesdepascal.fr) Papiers préliminaires du Recueil des originaux : les attestations Cinq documents ont été montés sur quatre onglets au début du Recueil

Plus en détail

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste

L'Enquête auprès des jeunes en transition (EJET) - Cycle 5 Cohorte B - Engagement postsecondaire, fichier liste TABLE DES MATIÈRES Entrée...1 Engagement postsecondaire...1 Variables dérivées...11 8 mai 2009 Page i Section : Entrée Nom de la variable : RecordID Position : 1 Longueur : 10 Identification du répondant,

Plus en détail

Plainte avec Constitution de Partie Civile Nicole Guihaumé c/ UDAF 12 octobre 2015 1/13

Plainte avec Constitution de Partie Civile Nicole Guihaumé c/ UDAF 12 octobre 2015 1/13 Nicole Guihaumé 9 rue des Périchaux 75015 PARIS 0155769184 nicole.guihaume@hotmail.fr Tribunal de Grande Instance Monsieur le Doyen des Juges d'instruction Place Pierre Flotte 34040 Montpellier Cedex 1

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

La guérison miraculeuse de Pat Bitzan

La guérison miraculeuse de Pat Bitzan La guérison miraculeuse de Pat Bitzan Alors que la fête des Mères approche, nombreux sont ceux qui expriment des pensées de gratitude pour le don de leurs mères. Cependant, pour Pat Bitzan, la fête des

Plus en détail