Création et gestion des Lotissements

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Création et gestion des Lotissements"

Transcription

1 Cycle de formations sur l urbanisme 3 et 4 mars 2015 Création et gestion des Lotissements Le lotissement Préambule : Le régime de création des lotissements avait été profondément remanié par l ordonnance n du 8 décembre 2005 entrée en vigueur le 1 er octobre 2007 et comportant la création : du «permis d aménager» ou de «la déclaration préalable». Il a été à nouveau modifié par : Le décret n du 29 décembre 2011, relatif aux études d impact, applicable depuis le 1 er juin 2012 le décret n du 28 février 2012 applicable aux autorisations d urbanisme déposées à partir du 1 er mars 2012 La loi «ALUR» du 24 mars

2 Le lotissement nouvelle définition (art. L du C.U.) depuis le 1 er mars 2012 Constitue un lotissement : la division en propriété ou en jouissance d'une unité foncière ou de plusieurs unités foncières contiguës ayant pour objet de créer un ou plusieurs lots destinés à être bâtis Lotissements soumis à permis d aménager définition (nouvel art. R du code de l urbanisme) à/c. du 1 er mars 2012 Doivent être précédés de la délivrance d un permis d aménager : Les lotissements : - qui prévoient la création ou l'aménagement de voies, d'espaces ou d'équipements communs internes au lotissement ; - ou qui sont situés dans un site classé ou dans un secteur sauvegardé 2

3 Lotissements soumis à déclaration préalable définition (nouveaux art. L et R du code de l urbanisme) Doivent être précédés d une déclaration préalable Les lotissements autres que ceux mentionnés à l article R Le lotissement soumis à permis d aménager Règle générale (nouvel art. R du code de l urbanisme) A partir de 1 lot et réalisation de voies espaces ou équipements communs ou situés en site classé ou secteur sauvegardé Issus d une même unité foncière en vue d implanter un bâtiment Nouvelle construction Voie nouvelle 3

4 Voie publique Le lotissement exemples de divisions A noter la notion des 10 ans n existe plus depuis le 1er mars 2012 Unités foncières A B C C Permis d aménager C C Juin 2012 Déclaration préalable A 2004 Voie nouvelle B 2005 Voie publique existante 6 lots en juin 2012= déclaration préalable Possibilité d encadrer par le PLU, ex : stationnement espaces verts imposés pour plus de x lots Hiérarchie des documents d urbanisme (lois SRU, UH, Grenelle 1 et 2 de l environnement, etc.) Textes généraux Aires urbaines Aires urbaines Communes Code urba. dont L.110, L ,L.121-1, loi montagne, loi littoral,, charte de parc naturel régional, SDAGE et SAGE, Directives de protection et de mise en valeur des paysages, PPRI Compatibilité dans les 3 ans Programme local de l habitat SCoT et schémas de secteur Compatibilité dans les 3 ans Plan de déplacements urbains Programmes d équipement Schémas régionaux de cohérence écologique et plans climat territoriaux Prise en compte Schéma de développement commercial PLU, carte communale, PSMV, ZAC, ZAD, autorisations d urbanisme commercial, réserves foncières>5 ha Lotissements et constructions>5000 m² de surface de plancher Communes Autres lotissements, Permis de construire, Renseignements et certificats d urbanisme 4

5 Le lotissement Déclaration préalable et (ou) Permis d aménager (nouvel art. R ) Le demandeur peut être : Le propriétaire du terrain Le mandataire du propriétaire Une personne justifiant d un titre l habilitant à réaliser l opération (ex. le maire sur décision du conseil municipal) Un ou des coïndivisaires (possibilité de déposer une demande sur des propriétés contiguës appartenant à des personnes différentes) Personne ayant qualité pour bénéficier de l expropriation Le lotissement Déclaration préalable 5

6 Déclaration préalable Contenu de la demande (nouvel article R ) Identité des déclarants Localisation et superficie du ou des terrains Nature des travaux ou description du projet de division Attestation du demandeur qu il remplit les conditions pour présenter la demande (art. R cf. diapo précédente) Déclaration préalable Constitution du dossier (nouvel article R ) Plan de situation Plan sommaire indiquant les bâtiments existant sur le terrain Croquis et plan coté en 3 dimensions de l aménagement faisant apparaître la ou les division(s) projetée(s) Éventuellement les documents prévus aux R à R (constructions prévues, défrichement etc.) 6

7 Le lotissement Permis d aménager Demande de permis d aménager Contenu de la demande (nouveaux articles R et R ) Imprimé de demande comprenant : Identité du demandeur ou des demandeur(s) Localisation et superficie des terrains à aménager Nature des travaux Les éléments nécessaires au calcul des impositions Attestation du demandeur qu il remplit les conditions pour présenter la demande (art. R cf. diapo précédente) Le nombre maximum de lots et la surface de plancher maximale autorisée Éventuellement : autorisation du lotisseur de subdiviser un lot (dans la limite du nombre maxi de lots autorisé) 7

8 Demande de permis d aménager Constitution du dossier (articles R et suivants) Plan de situation (art.r a) Projet d aménagement comprenant les pièces mentionnées aux art. R et R Le Projet architectural, paysager et environnemental (art. R ) Déclaration préalable et permis d aménager Plan de l état actuel et des abords 8

9 Demande de permis d aménager Constitution du dossier (article R ) Le projet d aménagement comprend une notice précisant : 1 L état initial du terrain et de ses abords + constructions, végétation et éléments paysagers existants 2 Les partis retenus pour l intégration du projet dans son environnement et la prise en compte des paysages Aménagement du terrain Composition et organisation du projet, prise en compte des constructions et du paysage, traitement minéral et végétal des voies et espaces publics, stationnement Organisation et aménagement des accès Traitement des limites de l opération Les équipements à usage collectif dont la collecte des déchets Demande de permis d aménager Constitution du dossier (article R ) Le projet d aménagement comprend également : 1 Plan de l état actuel du terrain et de ses abords, dont constructions et plantations existantes, équipements publics desservant le terrain + éventuellement les parties de l unité foncière hors projet 2 Plan de composition en 3 dimensions présentant les plantations à conserver ou à créer la répartition entre équipements collectifs et terrains privatifs 9

10 Demande de permis d aménager Constitution du dossier (article R ) Le projet architectural, paysager et environnemental comprend : 2 vues et coupes de situation du projet dans le profil du terrain naturel 2 photos du terrain dans l environnement proche et depuis le paysage lointain (reporter les angles de prises de vue sur les plans de situation et de masse) Programme et plans de travaux d aménagement (dont VRD et dispositions de collecte des déchets) Document graphique faisant apparaître une ou plusieurs hypothèses d implantation des bâtiments Demande de permis d aménager Plan de composition 10

11 Demande de permis d aménager Plan de composition - légende B A Les coupes sur le projet A B Coupe A Coupe B Mars

12 Vue rapprochée Insertion urbaine et paysagère du projet 2 1 Vue éloignée Mars 2008 Demande de permis d aménager Constitution du dossier (nouveaux articles R et suivants) Le cas échéant : Étude d impact (nouvelles règles depuis le 1 er juin 2012) Dossier «loi sur l eau» (lotissements > 1ha) Pièces complémentaires si projet de construction (art. R ) Lettre préfectorale d autorisation de défrichement (art. R ) Fouilles archéologiques préventives (projets de 3 ha ou plus soumis à l avis de la DRAC décret du 3 juin 2004) 12

13 Demande de permis d aménager Constitution du dossier (articles R et suivants) Le cas échéant : Projet de règlement (art. R ) Garantie d achèvement des travaux (art. R et R ) Attestation de constitution d une association syndicale ou convention de rétrocession des équipements communs (art. R et R ) Cahier des charges (à simple titre d information) Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il est facultatif (il peut se reporter par exemple à celui du POS ou PLU), mais souhaitable. Il est constitué de pièces écrites et de documents graphiques. Il doit respecter la nomenclature des POS/PLU et ne peut pas être moins restrictif que ceux-ci Ses règles sont opposables aux tiers. 13

14 Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 1. Occupations et utilisations du sol interdites 2. Id soumises à conditions particulières En lotissement d activité : Imposer l intégration de l habitation au bâtiment d activité! 14

15 15

16 Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 3 - Desserte par les voies 16

17 Les caractéristiques des voies et espaces publics 17

18 Cheminements piétons 18

19 19

20 20

21 Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 4 - Desserte par les réseaux ou assainissement autonome Gestion des eaux pluviales : penser aux noues 21

22 22

23 Bassin d orage Bassin d orage 23

24 Récupération des eaux de pluie à la parcelle (arrêté du 21 août 2008) Les toitures végétalisées absorbent une partie de l eau de pluie 24

25 5,00 m 8,00 m 5 m 7 m 35,00 m 37,50 m 37,00 m (Total 45 m) Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 5 - Superficie minimale des terrains (Attention cette possibilité a été supprimée pour les PLU par la loi ALUR ) 6 - Implantation par rapport aux voies 7 - Implantation par rapport aux limites séparatives 630 m² 502 m² utiles 630 m² 396 m² utiles 524 m² 396 m² utiles 3,00 m 3,00 m Habitation + garage 96 m² au sol 39 m² 39 m² 60 m² Habitation + garage 108 m² au sol 10 m 4 m 18,00 m 14,00 m 14,00 m Habitation + garage 108 m² au sol 25

26 Implantation par rapport aux voies et limites séparatives 4 lots de 630 m² = m² 5 lots de 524 m² = 2620 m² Densité et consommations d énergie Déperditions comparées de différents logements de 96 m² Maison individuelle R+1 Maisons en bande R+1 Maison de Référence - 19% - 57% - 19% Maison individuelle rez-de-chaussée + 2% Maison individuelle avec «décrochés» + 16% 26

27 19 octobre

28 Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 8. Implantation sur une même propriété 9. Emprise au sol 10. Hauteur des constructions 11. Aspect extérieur Aspect extérieur Hauteur 28

29 Mars

30 30

31 Aspect extérieur en lotissements d activités Mars 2008 Mars

32 Règlement Article 11 les clôtures Attention : le décret n du 5 janvier 2007 précise les cas dans lesquels les clôtures doivent faire l objet d une déclaration préalable (C.U. art. R ) a) En secteur sauvegardé, en périmètre de visibilité d un monument historique ou dans une ZPPAUP; b) Dans un site inscrit ou classé c) Dans un secteur délimité au PLU en application de l article L III - 2 (élément de paysage, quartier, ilot à protéger mettre en valeur etc.) d) Dans une commune ou partie de commune où le conseil municipal a décidé de soumettre les clôtures à déclaration. Les clôtures.! 32

33 33

34 34

35 35

36 Clôtures : Privilégier le végétal Clôtures en lotissements d activités 36

37 Mars

38 Insertion des coffrets techniques 38

39 Mars 2008 Mars

40 40

41 Les abris de jardin 41

42 42

43 43

44 44

45 Mars

46 Opérations groupées 46

47 47

48 48

49 Petits collectifs Habitat intermédiaire 49

50 Logement 2 TERRASSE Séjour Cuisine Chambres Chambres GARAGE Séjour Cuisine Logement 1 Énergies renouvelables 50

51 Énergies renouvelables 51

52 52

53 Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 12 - Stationnement Le stationnement sur domaine public 53

54 Le stationnement Perpendiculaire Le stationnement longitudinal 54

55 Le stationnement Personnes à mobilité réduite décrets du 21 décembre 2006 et arrêté d application du 15 janvier 2007 Intégrer les règles concernant le stationnement (et les déplacements) des personnes à mobilité réduite : 5% des places avec 1 place au minimum par opération Dimensions d une place de stationnement pour handicapé : 3 mètres de largeur + 0,80m de bande latérale hors voie de circulation raccordée directement à un cheminement piétonnier 55

56 56

57 57

58 Stationnement enherbé 58

59 Le stationnement Personnes à mobilité réduite décrets du 21 décembre 2006 et arrêté d application du 15 janvier 2007 Intégrer les règles concernant le stationnement (et les déplacements) des personnes à mobilité réduite : 5% des places avec 1 place au minimum par opération Dimensions d une place de stationnement pour handicapé : 3 mètres de largeur + 0,80m de bande latérale hors voie de circulation raccordée directement à un cheminement piétonnier Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes : 13 - Espaces libres, plantations 14 - Coefficient d occupation des sols (COS) Attention : Le COS est supprimé dans le PLU par la loi ALUR 59

60 Préserver un espace vital autour des arbres L emprise des espaces verts au sol doit correspondre à la couronne de l arbre 60

61 Demande de permis d aménager Règlement (Art. R ) Il peut comprendre tout ou partie des règles suivantes (décret du 29 février 2012) : 15 Les obligations imposées aux constructions, travaux, installations et aménagements, en matière de performances énergétiques et environnementales ; 16 Les obligations imposées aux constructions, travaux, installations et aménagements, en matière d'infrastructures et réseaux de communications électroniques. 61

62 Demande de permis d aménager Programme et plans de travaux (Art. R ) Ils présentent les travaux d aménagement (décret du 28 février 2012) du lotissement et indiquent : Les caractéristiques des ouvrages à réaliser Le tracé des voies L emplacement des réseaux Les modalités de raccordement des bâtiments Dispositions prises pour la collecte des déchets. Demande de permis d aménager Programme et plans de travaux (Art. R ) Ils détaillent : Terrassements, voirie (dont les trottoirs), dépollutions éventuelles Eaux usées (dont poste de refoulement éventuel) Eaux pluviales (dont bassins d orages) Eau potable défense incendie Électricité basse tension (dont transfo éventuel) Gaz Éclairage public Téléphone télédistribution éventuelle nouvelles technologies de l information et des communications (NTIC) Espaces verts, dont éventuellement plantations des haies privatives Mobilier urbain, signalétique, Collecte des déchets etc. Ils doivent être très précis, en lotissement communal ou privé. 62

63 Demande de permis d aménager Programme et plans de travaux (Art. R ) Demande de permis d aménager Programme et plans de travaux (Art. R ) 63

64 Demande de permis d aménager Dossier «loi sur l eau» Le projet est soumis à déclaration : Si sa superficie est comprise entre 1 ha et 20 ha Le projet est soumis à autorisation : Si sa superficie est supérieure à 20 ha Demande de permis d aménager Étude d impact (Art. R et décret du 29 décembre 2011) Applicable aux dossiers déposés depuis le 1 er juin 2012 Catégories de lotissements et permis d aménager Communes avec PLU ou carte communale (*) sans évaluation environnementale Communes sans PLU ou carte communale (*) (*) ou document d urbanisme en tenant lieu Soumis à étude d impact SHON>ou= m² (environ 200 lots) ou terrain > 10 ha. SHON>ou= m² (environ 200 lots) ou terrain> ou= 10ha Soumis à procédure de cas par cas m²<SHON<40.000m² (environ 50 à 200 lots) et terrain <ou= 10ha ou SHON< m² et 5ha<terrain<10ha 3.000m²<SHON <40.000m² (environ 15 lots) et terrain <ou= 3ha ou SP<40.000m² et 3ha<terrain<10ha Nota : il s agit bien de SHON et non de surface de plancher! 64

65 Demande de permis d aménager Cahier des charges (Art. L et L peu de précisions) C est un document facultatif non soumis à l approbation de l autorité qui délivre le permis d aménager, joint à la demande à simple titre d information, contractuel de droit privé (il n engage donc pas la collectivité) : il règle les rapports du lotisseur avec les acquéreurs de lots et les co-lotis, qui ne doit pas comporter de règles contraires au règlement du lotissement, et de façon générale de règles relevant du droit de l urbanisme. Demande de permis d aménager Caducité du règlement et du cahier des charges (Loi ALUR du 24 mars Art. L ) Les règles d'urbanisme contenues dans les documents du lotissement, notamment le règlement, le cahier des charges (ndlr : voir plus loin) s'il a été approuvé ou les clauses de nature réglementaire du cahier des charges s'il n'a pas été approuvé, deviennent caduques au terme de 10 années à compter de la délivrance de l'autorisation de lotir si, à cette date, le lotissement est couvert par un PLU (ou un document d'urbanisme en tenant lieu). De même, lorsqu'une majorité de colotis a demandé le maintien de ces règles, elles cessent de s'appliquer immédiatement si le lotissement est couvert par un PLU ou un document d'urbanisme en tenant lieu (ndlr : à/c du 24 mars 2014). 65

66 Demande de permis d aménager Caducité du règlement et du cahier des charges (Loi ALUR du 24 mars Art. L ) Toute disposition non réglementaire ayant pour objet ou pour effet d'interdire ou de restreindre le droit de construire ou encore d'affecter l'usage ou la destination de l'immeuble, contenue dans un cahier des charges non approuvé d'un lotissement, cesse de produire ses effets dans le délai de cinq ans à compter de la promulgation de la loi n du 24 mars 2014 précitée si ce cahier des charges n'a pas fait l'objet, avant l'expiration de ce délai, d'une publication au bureau des hypothèques ou au livre foncier. La publication au bureau des hypothèques ou au livre foncier est décidée par les colotis conformément à la majorité définie à l'article L ; les modalités de la publication font l'objet d'un décret. La publication du cahier des charges ne fait pas obstacle à l'application du même article L Déclaration préalable et permis d aménager Délais d exécution des travaux (art. R ) Les travaux doivent être : commencés dans un délai de 2 ans après la délivrance de l autorisation (ou autorisation tacite) Ce délai était porté à 3 ans pour les autorisations délivrées jusqu au 31 décembre 2010 (décret n du 19 décembre 2008) Non interrompus pendant plus d un an Possibilité de prorogation une fois pour une année Aucun délai pour l achèvement des travaux (sauf si demande de report des travaux de finition : délai déclaratif dans ce cas repris dans l arrêté de P.A.) 66

67 Déclaration préalable et permis d aménager Achèvement des travaux (art. R et suivants) L achèvement des travaux fait l objet d une déclaration d achèvement et de conformité des travaux (DACT) par le lotisseur (art. R ) Elle peut être contestée par l autorité compétente (Maire ou autre) dans un délai de 3 mois (art. R ) ou 5 mois si récolement (art. R ) Dans ce cas le Maire (ou autre) met en demeure le lotisseur de mettre les travaux en conformité ou de déposer un dossier modificatif (art. R ) En cas de non contestation (dans le délai de 3 mois ci-dessus), une attestation de non contestation de la conformité est délivrée au lotisseur sous quinzaine sur simple demande (art. R ) Déclaration préalable et permis d aménager Modification (Loi ALUR du 24 mars art. L ) Lorsque la moitié des propriétaires détenant ensemble les 2/3 au moins de la superficie d'un lotissement ou les 2/3 des propriétaires détenant au moins la moitié de cette superficie le demandent ou l'acceptent, l'autorité compétente peut prononcer la modification de tout ou partie des documents du lotissement, notamment le règlement, le cahier des charges s'il a été approuvé ou les clauses de nature réglementaire du cahier des charges s'il n'a pas été approuvé. Cette modification doit être compatible avec la réglementation d'urbanisme applicable. ( ) Jusqu'à l'expiration d'un délai de 5 ans à compter de l'achèvement du lotissement, la modification ne peut être prononcée qu'en l'absence d'opposition du lotisseur si celui-ci possède au moins un lot constructible. 67

68 Déclaration préalable et permis d aménager Modification (Loi ALUR du 24 mars art. L ) Lorsque l'approbation d'un PLU ( ) intervient postérieurement au permis d'aménager un lotissement ou à la décision de non-opposition à une déclaration préalable, l'autorité compétente peut, après enquête publique et délibération du conseil municipal, modifier tout ou partie des documents du lotissement, et notamment le règlement et le cahier des charges, qu'il soit approuvé ou non approuvé, pour mettre en concordance ces documents avec le PLU ( ), au regard notamment de la densité maximale de construction résultant de l'application de l'ensemble des règles du document d'urbanisme. Lotissement d habitation Quel type de lotissement? 68

69 Projet de lotissement Quelques questions à se poser au préalable (liste non exhaustive) Quel type d habitat, quelle intégration au bâti existant et à l environnement général (couleurs, matériaux, hauteurs )? Approche environnementale de d urbanisme (A.E.U.) : quelle prise en compte? Quelle desserte par les réseaux (existants, à créer - étude loi sur l eau)? Quels coûts (directs et induits), quels financements (moyen et long terme)? Quel échéancier de réalisation? Comment associer les futurs acquéreur au projet? Projet de lotissement Quelques questions à se poser au préalable (liste non exhaustive) Quels secteurs d urbanisation prioritaires sur la commune? Quelle progression de population souhaitable par rapport aux équipements existants et projetés? Quelles demandes sur la commune? Lotissement communal ou opération privée? Quel environnement général du projet (analyse du site de sa topographie, de la végétation existante, des perspectives )? Quelle «accroche» sur le centre-bourg? 69

70 Pour une conception qualitative Commencer par prendre en compte l existant Commune de Vergeal Quelle insertion dans le paysage? Mars

71 Mars 2008 Perspectives 71

72 Quels types d habitat? Habitat individuel Habitat individuel groupé Habitat intermédiaire Habitat collectif créer un réel environnement végétal! Ne pas mettre en péril les arbres par des travaux drastiques. Maintenir des haies et talus en accompagnement de cheminements et préférer que la commune en garde la propriété.! Éviter les murets en béton et les haies mono spécifiques. Traiter les haies avec des essences variées. 72

73 Planter toute la haie sur l espace privé en quinconce par rapport à la clôture. Envisager des plantes grimpantes sur les supports inertes. Privilégier les matériaux traditionnels et naturels. Créer des espaces publics différenciés Voie principale Stationnement Cheminements piétonniers 73

74 gérer l intégration des eaux pluviales! Éviter les bassins d orage clos : peu esthétique, entretien difficile. Privilégier les noues. Récupérateurs d eaux pluviales à la parcelle. Les équipements enterrés sont préférables aux cuves aériennes. intégrer esthétiquement les équipements techniques et urbains : Les transformateurs EDF Les coffrets techniques Les conteneurs L éclairage La signalisation routière!! Les antennes 74

75 Le lotissement Communal ou privé? Le lotissement communal est entièrement conçu, réalisé et commercialisé par la commune sur des terrains lui appartenant. La commune a donc la maîtrise totale de l opération. Le lotissement privé est réalisé sur un terrain privé par le propriétaire ou un lotisseur désigné par celui-ci. La commune n a pas la maîtrise de l opération mais doit néanmoins s y impliquer très fortement. Lotissement communal Consultation de concepteurs Définition du programme Surface, type de lotissement (paysager, grands ou petits lots, maisons groupées ) Types de logements (accession seule, locatifs ) Élaboration du cahier des charges Approche environnementale de l urbanisme Etudes générales Dossier de demande de permis d aménager Mission de maîtrise d œuvre Dossier loi sur l eau Suivi architectural des projets de constructions Choix du candidat Compétences, références, proposition de prix Auditions, négociation 75

76 Lotissement communal Consultation de géomètres Relevé topographique Bornage périphérique contradictoire du lotissement Bornage des lots Implantation de la voirie Implantation des constructions Nouveau bornage éventuel Lotissement communal Suivi de l opération Finances Bilan financier prévisionnel Ouverture d un budget annexe Gestion des dépenses recettes (prêt relais éventuel) Travaux Choix des matériaux Suivi de chantier Réception Commercialisation Rencontres avec les acquéreurs Présentation du règlement et des plans Signature des compromis État des lieux 76

77 Lotissement communal Bilan financier prévisionnel Dépenses Détail des dépenses Montants hors taxes FONCIER Acquisitions de terrains Indemnités d'éviction Foncier appartenant à la Commune Frais d'actes notariés Géomètre : Frais de bornage des parcelles à acquérir Sous-Total foncier 0 TRAVAUX Dépollution Lotissement communal Bilan financier prévisionnel Terrassements Voirie Assainissement eaux usées (dont contrôle vidéo, postes de relèvement...) Assainissement eaux pluviales (dont contrôle vidéo, bassins d'orage ) Eau potable Défense incendie Desserte téléphonique Réseau NTIC Gaz, réseau de chaleur Electricité (subvention déduite) Eclairage public Espaces verts sur domaine public Espaces verts sur domaine privé Points de collecte des déchets (semi-enterrés ou enterrés) Mobilier urbain, signalétique. Sous-Total travaux 0 77

78 ETUDES Lotissement communal Bilan financier prévisionnel Géomètre: Plan topographique Géomètre : Plan bornage, implantation des voies et des constructions Assistance à maitrise d'ouvrage Frais d'études préalables d'urbanisme, étude d'impact etc. Etude d'opportunité énergétique Mission de maîtrise d'œuvre (dont contrôle accessibilité PMR) Suivi architectural des pemis de construire Constats d'huissier (le cas échéant) Coordonnateur SPS Etude de sols Archéologie préventive (... m² x 0,50 ) Loi sur l'eau Sous-Total études 0 Lotissement communal Bilan financier prévisionnel Dépenses Sous Total Foncier, travaux et études 0 Marge pour imprévus 10% 78

79 Lotissement communal Bilan financier prévisionnel Dépenses FRAIS DE GESTION ET DE COMMERCIALISATION Frais de commercialisation (publicité, brochures etc.) Charge interne personnel service urbanisme Sous total frais de gestion et de commercialisation 0 FRAIS FINANCIERS Intérêt de l'emprunt foncier Intérêt emprunt sur études et travaux (ou ligne de trésorerie) Sous-Total frais financiers 0 Arrondi à TOTAL GENERAL DEPENSES 0 Lotissement communal Bilan financier prévisionnel Recettes Participation budget communal au logement locatif social Reste à financer = ventes des lots Nombre de m² cessibles Prix au m² lots libres #DIV/0! TOTAL GENERAL RECETTES 79

80 Lotissement communal Bilan financier : TVA sur marge Budget Théorique Lotissement HT et TTC Acquisition ( m² à 5 ) Terrains - Indemnités - Honoraires de notaire Travaux Honoraires Divers imprévus sous total TVA sur sous total sous total TTC Frais financiers Frais de commercialisation TOTAL GENERAL TTC surface cessible : 10 lots de 390 m² m² Soit le m² 93,16 théorique Lotissement communal Bilan financier : TVA sur marge Calcul marge et TTC réel Prix achat m² 5 x = Surface cessible m² Prix achat // surface cessible / = 8 Prix de vente TTC / = 93,16 Marge TTC 93,16-8 = 85,16 Marge HT 85,16/119,6 % 71,20 TVA due sur marge 71,20x19,6% 13,96 Prix de vente HT 79,20 Prix de vente final Prix de vente HT 79,20 TVA sur marge (19,6%) 13,96 Droits de mutation (5,09%) 4,03 TOTAL TTC + DM 97,19 80

81 Lotissement privé Association syndicale (art. R ) Elle doit être constituée s il est prévu des équipements communs. Elle a en charge la propriété, la gestion, l entretien des terrains et équipements communs Elle doit être réunie dans le mois suivant l attribution de la moitié des lots ou dans l année de celle du 1er lot. Lotissement privé Association syndicale (art. R ) Elle n est pas obligatoire si : les voies et espaces communs sont attribués en propriété aux acquéreurs, Le lotisseur signe avec la commune une convention de rétrocession à celle-ci de la totalité des voies et espaces communs après achèvement des travaux. 81

82 Lotissement privé Convention de rétrocession (art. R ) C est le document qui fixe les conditions de rétrocession des équipements collectifs dans le domaine communal. Elle doit être précise et complète et reprendre, si possible, le programme des travaux Elle peut prévoir une participation du lotisseur aux équipements communs ( = convention de projet urbain partenarial - PUP) Elle doit être signée avant le dépôt de la demande de permis d aménager, avec l accord du conseil municipal. Celui-ci doit donc avoir connaissance du projet de lotissement privé à ce stade. Il est conseillé de mettre en place un groupe de travail chargé du suivi du projet. Lotissement privé Attestation de garantie d achèvement (Art. R.442-6, R et R ) Elle permet de procéder à la vente des lots avant achèvement des travaux. Elle est subordonnée : à la consignation en compte bloqué (généralement chez le notaire) d une somme équivalente au coût des travaux différés ou à la production d une garantie d achèvement donnée par une banque, un établissement financier ou une société de caution mutuelle qui prend alors la forme : d une ouverture de crédit obligeant le paiement des sommes liées à l achèvement des travaux, Ou d une convention engageant la caution à ce paiement solidairement avec le lotisseur. 82

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement

Zone d Aménagement Concerté et Lotissement ZAC et Lotissement - Version 1 - Juin 2012 Zone d Aménagement Concerté et Lotissement Définition générale : Il existe deux procédures différentes permettant de réaliser une opération d aménagement : la

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières

ZONE UB. Article UB 2 : Les occupations et utilisations du sol soumises à des conditions particulières ZONE UB CARACTÈRE DE LA ZONE Cette zone de densité plus faible regroupe les extensions immédiates du centre-ville. Une partie de cette zone est concernée par le périmètre de protection au titre des Monuments

Plus en détail

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE

Pièces à joindre à une demande de PERMIS DE CONSTRUIRE page 1/8 1) Pièces obligatoires pour tous les dossiers PC1. : Un plan de situation du terrain [Art. R. 431-7 a) du code de l urbanisme] Le plan de situation permet de Vous devez indiquer sur le plan son

Plus en détail

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement...

Sommaire. Les lotissements à partir du 1er mars 2012. Février 2012. Caractéristiques d un lotissement...2. Constitue un lotissement... Les lotissements à partir du 1er mars 2012 Février 2012 Sommaire Caractéristiques d un lotissement...2 Constitue un lotissement...2 Ne constitue pas un lotissement...2 Les procédures applicables et leur

Plus en détail

Déroulement de la présentation

Déroulement de la présentation Déroulement de la présentation Panorama des principaux outils de l urbanisme opérationnel - Les outils opérationnels - Les outils de financement Le lotissement communal de la Pointe de Fromentières - Les

Plus en détail

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes

TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes TAXES & PARTICIPATIONS : quelques outils à la disposition des communes La loi n 2000-1028 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, dite «loi SRU», avait instauré une participation

Plus en détail

Suppression du COS et de la superficie minimale des terrains constructibles

Suppression du COS et de la superficie minimale des terrains constructibles Suppression du COS et de la superficie minimale des terrains constructibles La loi d accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) modifie l article L. 123-1-5 du code de l urbanisme et supprime le coefficient

Plus en détail

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1

La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols. Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 La mise en oeuvre de la réforme du droit des sols Laurent LEBON DDE 59 SUCT/ADS 1 Les textes de référence : ordonnance n 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

Le permis de construire

Le permis de construire Le permis de construire 2014, N 1 AGGLOMÉRATION D AGEN La demande de Permis de construire La demande de permis de construire doit être effectuée au moyen de l'un des formulaires suivants : Sommaire : La

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique

Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique Réforme de la fiscalité de l aménagement Présentation synthétique 1 Réforme de la fiscalité de l aménagement Article 28 de la loi n 2010-1658 du 29 décembre 2010 de finances rectificative pour 2010 (Loi

Plus en détail

Lettre d actualité de l urbanisme

Lettre d actualité de l urbanisme n 3 Février 2010 Lettre d actualité de l urbanisme de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer du Calvados 1- ACTUALITÉ DES DÉCISIONS DU CONSEIL D'ÉTAT Décision du conseil d'etat (CE) n

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN

REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN REUNION D INFORMATION ASSOCIATION DES MAIRES DE L ISERE - ERDF 9/6/08 LA TOUR DU PIN La distribution de gaz naturel et d électricité en France depuis le 1er janvier 2008 24 avril 2008 2 Un service commun

Plus en détail

REUSSIR VOTRE ACHAT IMMOBILIER. Les frais annexes

REUSSIR VOTRE ACHAT IMMOBILIER. Les frais annexes REUSSIR VOTRE ACHAT IMMOBILIER 2 Les frais annexes La réussite de votre projet d habitation dépen Sachez évaluer le coût réel de votre projet en prenant en compte tous les frais annexes qu il entraîne

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) :

LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : Paris, le 30 mars 2015 LE PROJET URBAIN PARTENARIAL (PUP) : UN OUTIL DE FINANCEMENT DES EQUIPEMENTS PUBLICS Le projet urbain partenarial -PUP-, outil de financement des équipements publics, créé en 2009,

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 PREAMBULE Quelques dates pour situer la réforme du permis de construire 2 Le permis de construire en quelques dates 1852 : décret relatif

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

Réformes de l urbanisme

Réformes de l urbanisme Réformes de l urbanisme Information des Architectes 8 juin 2012 JC BENOTEAU DDTM 85 1 Les évolutions réglementaires du droit de l urbanisme Nouvelle surface de plancher Modifications diverses de la réglementation

Plus en détail

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CARACTERE DE LA ZONE Zone faisant l objet d une protection en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur intérêt notamment du

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Ordonnance n o 2005-1527 du 8 décembre 2005 relative au permis de construire et aux autorisations

Plus en détail

Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire

Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire /3 ) s obligatoires pour tous les dossiers : Bordereau de dépôt des pièces jointes à une demande de permis de construire Cocher les cases correspondant aux pièces jointes à votre demande et reporter le

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Le financement du projet

Le financement du projet Le financement du projet Comment financer mon projet? 14 Votre budget doit faire l objet d une étude approfondie. Pour vous aider à établir votre plan de financement, faites appel à l Association Départementale

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

PARTICIPATION POUR VOIE ET RESEAUX

PARTICIPATION POUR VOIE ET RESEAUX Fiche n 15 Loi URBANISME ET HABITAT PARTICIPATION POUR VOIE ET RESEAUX Situation avant la loi urbanisme et habitat : Depuis la loi S.R.U., le conseil municipal pouvait instituer une participation pour

Plus en détail

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme

L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme L essentiel de la réforme des autorisations d urbanisme Entrée en vigueur le 1 er octobre 2007 Toute demande d autorisation déposée le 1 er octobre sera soumise au nouveau dispositif. Tout dépôt de déclaration

Plus en détail

Opérations d aménagement

Opérations d aménagement Opérations d aménagement Vendredi 31 mai 2013 Delphine LOUVRIER (CERF Rhône-Alpes) M Aldo SEVINO (Cabinet ASEA) 1 Présentation de l intervention Introduc,on Analyse compara,ve des ou,ls à disposi,on en

Plus en détail

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme

Réforme relative au permis de construire et aux autorisations d urbanisme Avril 2006 Note d information juridique Agence d Urbanisme du Territoire de Belfort Centre d Affaires des 4 As BP 107-90002 Belfort Cedex Tél : 03 84 46 51 51 - Fax : 03 84 46 51 50 Courriel : autb@autb.asso.fr

Plus en détail

DECLARATION ATTESTANT L'ACHEVEMENT ET LA CONFORMITE DES TRAVAUX (DAACT) et RECOLEMENT

DECLARATION ATTESTANT L'ACHEVEMENT ET LA CONFORMITE DES TRAVAUX (DAACT) et RECOLEMENT DECLARATION ATTESTANT L'ACHEVEMENT ET LA CONFORMITE DES TRAVAUX (DAACT) et RECOLEMENT GENERALITES La DAACT est obligatoire (R 462-1 du CU) pour : Les permis de construire Les permis d'aménager Les déclarations

Plus en détail

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV

De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV CHAPITRE VII. De la composition du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre Ier et du dossier de demande de permis d urbanisme visé au Livre IV Section 1re. Des dossiers des demandes de permis

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l aménagement

Réforme de la fiscalité de l aménagement Réforme de la fiscalité de l aménagement Architectes 8 juin 2012 Ministère de l écologie, du développement durable, des transports et du logement DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

Guide des autorisations d urbanisme

Guide des autorisations d urbanisme Guide des autorisations d urbanisme de Service Urbanisme Villenoy 2014 TABLE DES MATIERES QUEL DOSSIER DEPOSER POUR MON PROJET?... 2 QUELQUES NOTIONS POUR BIEN DEMARRER.... 2 MON PROJET EST-IL SOUMIS A

Plus en détail

Réforme des autorisations d Urbanisme

Réforme des autorisations d Urbanisme Réforme des autorisations d Urbanisme Entrée en vigueur le 1er octobre 2007 L essentiel de la réforme réside dans : - le regroupement des procédures fusionnées en 3 permis et une déclaration préalable

Plus en détail

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Le contexte politique Le législateur cherche la cohérence entre le droit de

Plus en détail

LE PERMIS DE CONSTRUIRE

LE PERMIS DE CONSTRUIRE Avec la collaboration du Cridon Nord-Est LE PERMIS DE CONSTRUIRE Acte administratif unilatéral permettant à l administration d autoriser une construction nouvelle, la reconstruction d un bâtiment démoli

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Le présent Règlement s'applique sur la totalité du territoire communal de SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD.

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES. Le présent Règlement s'applique sur la totalité du territoire communal de SAINT-JEAN-DE-BEAUREGARD. 1 TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Ce Règlement est établi conformément aux dispositions du Code de l'urbanisme (C.U) et notamment de ses articles R. 123-4 et R. 123-9. ARTICLE 1 - Champ d'application territorial

Plus en détail

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi?

IMMOBILIER. ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? Conférence débat Jeudi 5 juin 2014 IMMOBILIER ACHETEUR VENDEUR : qui paye quoi? La vente d un bien immobilier doit être constatée par acte authentique. L intervention d un notaire est donc obligatoire.

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE AUTORISATIONS DE VOIRIE. Compétences par type de police

FICHE TECHNIQUE AUTORISATIONS DE VOIRIE. Compétences par type de police FICHE TECHNIQUE AUTORISATIONS DE VOIRIE Des parties du domaine public routier peuvent être soustraites de l usage commun par des occupations privatives : pour des ouvrages affectant la conservation de

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ;

Vu le dahir du 7 kaada 1371 (30 Juillet 1952) relatif à l urbanisme et, notamment, son article 18 ; Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones. (B.O. n 2739 du 28-4-1965,

Plus en détail

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime. Construire sa maison : les clefs du projet

Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime. Construire sa maison : les clefs du projet Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime Construire sa maison : les clefs du projet Conseil d Architecture, d Urbanisme et d Environnement de la Seine-Maritime Construire

Plus en détail

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T

1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 1. BESOINS DE LA SOCIETE SO.BA.MA.T 2. RECHERCHE DE SITES 2.1 Les objectifs 2.2 Les contraintes environnementales liés à l aménagement du territoire liées au transport liés aux documents d urbanisme 3.

Plus en détail

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE,

(B.O. n 2739 du 28-4-1965, page 489) LE PREMIER MINISTRE, DECRET N 2-64-445 DU 21 CHAABANE 1384 (26 DECEMBRE 1964) DEFINISSANT LES ZONES D HABITAT ECONOMIQUE ET APPROUVANT LE REGLEMENT GENERAL DE CONSTRUCTION APPLIABLE A CES ZONES (B.O. n 2739 du 28-4-1965, page

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

INSET MONTPELLIER 24 JUIN 2014 BIENVENUE

INSET MONTPELLIER 24 JUIN 2014 BIENVENUE INSET MONTPELLIER 24 JUIN 2014 BIENVENUE INSET MONTPELLIER Journée d actualité Loi ALUR : les principales dispositions en matière d urbanisme et d aménagement 2 SOMMAIRE : 1/ Contextualisation et enjeux

Plus en détail

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir

Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Direction de l urbanisme et de l aménagement Service urbanisme et foncier Réaliser sa demande de garage : les plans à fournir Janvier 2013 Hôtel de Ville - 107 Avenue de la République - 77 340 Pontault-Combault

Plus en détail

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER

PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE RONCHEROLLES SUR LE VIVIER Orientations d'aménagement et de Programmation Rapport Agence Urbanités- agence DSM 1 Préambule Dans le cadre de la révision générale du PLU

Plus en détail

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER

REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REVISION SIMPLIFIEE DU P.L.U. Z.A.C. DU DOMAINE DE CAYLUS : CREATION D UN ECOQUARTIER REUNION PUBLIQUE DU 8 MARS 2012 Architecte/urbaniste Agence A. Garcia-Diaz Bureau d Etudes Techniques SERI SITUATION

Plus en détail

Je demande à la Municipalité d étudier les points suivants :

Je demande à la Municipalité d étudier les points suivants : Commune de Lutry Direction des travaux Préavis municipal no 1190/2013 Concernant l aménagement d un trottoir le long de la route de la Conversion entre les chemins de Fénix et d Orzens et réponse à la

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Commune de Givry Communauté d Agglomération Chalon Val de Bourgogne Plan Local d Urbanisme Modification simplifiée n 1 Notice Révision approuvée le 27 septembre 2012 Modification simplifiée n 1 Le 10 ème

Plus en détail

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN 1 1. LA DÉCLARATION DE PROJET vencadrer LE PROJET À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THÉRAIN Au regard du projet envisagé et de l importance de celui-ci,

Plus en détail

Réforme de la fiscalité de l'aménagement. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012

Réforme de la fiscalité de l'aménagement. Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 Réforme de la fiscalité de l'aménagement Intervenant : Odile Arnau Sabadie Service : SAR/ADS Date : 19 juin 2012 Réforme de la fiscalité de l aménagement Les dispositions législatives et réglementaires

Plus en détail

TITRE 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE A URBANISER (zone AU )

TITRE 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE A URBANISER (zone AU ) TITRE 3 - DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE A URBANISER (zone AU ) La zone AU couvre les espaces non équipés par les réseaux de viabilisation, que la commune souhaite réserver au développement de l urbanisation

Plus en détail

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte

Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte Les nouvelles notions de surface de plancher et d emprise au sol et le recours obligatoire à l architecte La réglementation applicable aux autorisations d urbanisme vient d être significativement modifiée.

Plus en détail

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir

guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir guide immobilier Tout savoir pour se loger ou investir Vous achetez pour vous loger Vous recherchez votre futur domicile? Appartement, maison, neuf ou ancien... Quel que soit le type de bien ou de surface,

Plus en détail

Modification d un permis délivré en cours de validité

Modification d un permis délivré en cours de validité Demande de Modification d un permis délivré en cours de validité N 13411*01 1/6 * Informations nécessaires à l instruction du permis Informations nécessaires au calcul des impositions Informations nécessaires

Plus en détail

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction

AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER OU MODIFIER UN ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (ERP) guide d'aide pour l'instruction Direction Départementale des Territoires Cher Service Urbanisme Habitat Ville Bureau Construction Accessibilité 6, place de la Pyrotechnie 18019 BOURGES CEDEX AUTORISATION DE TRAVAUX POUR CONSTRUIRE, AMENAGER

Plus en détail

Lutte contre l étalement urbain

Lutte contre l étalement urbain Lutte contre l étalement urbain L étalement urbain et la consommation d espace résultent de plusieurs causes cumulatives. Ces phénomènes s expliquent notamment par l insuffisance et l inadaptation de l

Plus en détail

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème

PLAN DE SITUATION C'est le plan qui localise votre terrain PCMI 1. SAINT DENIS - Bellepierre Parcelle AY 592. Ech : 1/ 2000 ème PERMIS DE M. X. Plan de situation. Plan de masse 3. Coupe 4. Notice descriptive. Façades et plan de toiture. Insertion graphique 7. Photo dans le paysage proche 8. Photo dans le paysage lointain Mise à

Plus en détail

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini.

Décrète : Ce règlement est applicable aux zones définies à l'article premier. Fait à Rabat, le 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964). Ahmed Bahnini. Décret n 2-64-445 du 21 chaabane 1384 (26 décembre 1964) définissant les zones d'habitat économique et approuvant le règlement général de construction applicable à ces zones.( BO n 2739 du 28 Avril 1965)

Plus en détail

d autorisation d urbanisme

d autorisation d urbanisme Guide des demandes d autorisation d urbanisme Vannes agglo - Pôle Aménagement & Territoires www.vannesagglo.fr Madame, Monsieur, Vous projetez de construire, d agrandir votre logement, de construire un

Plus en détail

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme

La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme 1 La réforme du permis de construire et des autorisations d urbanisme Présentation générale de la réforme Information aux Maires Introduction Une réforme à la fois technique et politique Une réforme, fruit

Plus en détail

Les obligations du vendeur

Les obligations du vendeur Elaboré en Mars 2008. Modifications éventuelles : nous contacter. Philippe TOCQUEVILLE - Nicolas MELON - Notaires Associés d'une Société Titulaire d'un Office Notarial - 9 Rue des Arènes BP 95236 49052

Plus en détail

CCCT Base 2010 ZAC DE BOURRASSOL VENDEUR : HABITAT TOULOUSE ACQUEREUR :.. CAHIER DES CHARGES DE CESSION DES TERRAINS

CCCT Base 2010 ZAC DE BOURRASSOL VENDEUR : HABITAT TOULOUSE ACQUEREUR :.. CAHIER DES CHARGES DE CESSION DES TERRAINS ZAC DE BOURRASSOL VENDEUR : HABITAT TOULOUSE ACQUEREUR :.. CAHIER DES CHARGES DE CESSION DES TERRAINS LOT N S O M M A I R E ARTICLE 1 - DISPOSITIONS GENERALES... 3 ARTICLE 2 - DIVISION DES TERRAINS PAR

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN

REPUBLIQUE FRANCAISE - DEPARTEMENT du NORD Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme de la commune de WANNEHAIN Enquête publique ayant pour objet la modification du Plan Local d Urbanisme (Arrêté n 09-2013 en date du 22 mars 2013 de Monsieur le Maire de WANNEHAIN) CONCLUSIONS MOTIVEES DU COMMISSAIRE ENQUETEUR Administratif

Plus en détail

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD

VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD VILLE DE SAINT CLOUD PLAN D OCCUPATION DES SOLS ZONE UD C est une zone à usage dominant d'habitat, peu dense et comportant des constructions en ordre discontinu dans un cadre verdoyant. I - NATURE DE L'OCCUPATION

Plus en détail

Délibération n 35 Conseil municipal du 26 septembre 2008

Délibération n 35 Conseil municipal du 26 septembre 2008 Direction Générale Finances et Gestion Direction des Affaires Domaniales Délibération n 35 Conseil municipal du 26 septembre 2008 Transactions foncières diverses - Approbation M. BOLZER, Adjoint, donne

Plus en détail

Y voir plus clair dans la définition des surfaces...

Y voir plus clair dans la définition des surfaces... Y voir plus clair dans la définition des surfaces... La notion de «surface» se retrouve à différents stades des projets immobiliers (permis de construire, vente, coefficient d'occupation des sols,...),

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS Direction de l'urbanisme Sous-Direction de l Action Foncière 2014 DU 1005 Aménagement 2-6, rue Gerty Archimède (12 e ). Réalisation d un programme de bureaux et d un équipement public sportif. Cession

Plus en détail

ARRÊTE. Article 1. Article 2

ARRÊTE. Article 1. Article 2 REPUBLIQUE FRANCAISE Commune de Serraval dossier n DP 074 265 12 X0007 date de dépôt : 29 février 2012 demandeur : Monsieur BERNARD-BERNARDET Christophe pour : division création de 2 lots adresse terrain

Plus en détail

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME

RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME INFORMATIONS JURIDIQUES J 14 Mutuelle des architectes français assurances OCTOBRE 2007 ANNULE ET REMPLACE LA FICHE J 14 DE FÉVRIER 1998 RÉFORME DES AUTORISATIONS D URBANISME La réforme des autorisations

Plus en détail

direction départementale de l Équipement Seine-et-Marne

direction départementale de l Équipement Seine-et-Marne AVANT-PROPOS L ordonnance du 8 décembre 2005 relative au et aux autorisations d urbanisme -et le décret d application n 2007- du 6 janvier 2007- simplifie substantiellement le droit des sols. Cette réforme

Plus en détail

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme

Fasc. 653-20 II. GESTION DE L'INSTRUCTION DES AUTORISATIONS D'URBANISME : 1. 7. Délibération relative à l'instruction des autorisations d'urbanisme Formulaire des Maires Fasc. 653-20 SOMMAIRE PRÉSENTATION GÉNÉRALE I. CERTIFICAT D'URBANISME : 1. 1. Certificat d'urbanisme 2. Certificat d'urbanisme d'information 3. Certificat d'urbanisme détaillé 4.

Plus en détail

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées

Tableau 1 Routes nouvelles ou modifiées : les infrastructures concernées Codes l'environnement Décret 95-22 du 9 janvier relatif à la limitation du bruit des aménagements et transports terrestres mai relatif au bruit des 97-110 du 12 relative à la prise en compte du bruit dans

Plus en détail

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF*

CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* CHAPITRE VII REGLEMENT DE LA ZONE UF* Zone à dominante d activités économiques (PME, services, activités artisanales, activités tertiaires) et d équipements collectifs PLU Champigny-sur-Marne Approuvé

Plus en détail

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012

DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 DELIBERATION N 12-1478 29 OCTOBRE 2012 FONCIER Interventions foncières stratégiques Dispositif régional en sortie de portage de l'etablissement Public Foncier Provence-Alpes-Côte d'azur (EPF PACA) Affectation

Plus en détail

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme

Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Direction Départementale des Territoires du Cher Réunion d échanges relative à l organisation des missions d instruction des autorisations d urbanisme Sommaire Organisation de l application du droit des

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX

REPUBLIQUE FRANCAISE. Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX ED DEPARTEMENT NORD CANTON LANNOY COMMUNE LEERS REPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraternité ARRETE DU MAIRE N EXTRAIT DU REGISTRE AUX ARRETES MUNICIPAUX REGLEMENTATION DE L AFFICHAGE PUBLICITAIRE VILLE

Plus en détail

Ministère de l Industrie

Ministère de l Industrie Ministère de l Industrie ZONES INDUSTRIELLES BILAN ET PERSPECTIVES Présentée par M. ABIDI Benaissa PDG AFI Site Web: http ://www.afi.nat.tn Juin 2013 1 Sommaire : I- Présentation de L AFI II- Réalisations

Plus en détail

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique

R A P P O R T. Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs, Bref historique Commune de Peseux Conseil communal R A P P O R T du Conseil communal au Conseil général relatif à une demande de crédit de CHF 1'910'000.- pour la rénovation des conduites d'eau, de gaz, d'électricité,

Plus en détail

La valorisation financière d un terrain à bâtir dépend de son potentiel de

La valorisation financière d un terrain à bâtir dépend de son potentiel de Mobilisation et valorisation du foncier public Fiche n 3 Sept. 2013 De la comparaison au bilan Méthodes d évaluation des terrains Certu La valorisation financière d un terrain à bâtir dépend de son potentiel

Plus en détail

Aucune observation n est formulée et le procès-verbal de la séance du 10 février 2015 est approuvé à l unanimité.

Aucune observation n est formulée et le procès-verbal de la séance du 10 février 2015 est approuvé à l unanimité. Jean Hugues PEYRE à Présents :, Maire, Delphine GREGORI, Véronique SCHUBNEL,,Jonathan Madame le Maire souhaite la bienvenue, remercie tous les membres de leur présence ainsi que les personnes de l assistance,

Plus en détail

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE»

CONVENTION. Entre. Visa Gaz réseau Distribution France LILLE METROPOLE COMMUNAUTE URBAINE. Pour la desserte en gaz naturel «GRAND STADE» Agence Développement Entreprises Manche Mer du Nord Adresse : Tour Lilleurope 5 ème étage - 11 Parvis de Rotterdam - 59 777 EURALILLE Interlocuteur : Xavier CORDIER Téléphone : 03 28 04 99 45 ou 06 26

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS N 125-2015

EXPOSE DES MOTIFS N 125-2015 Commune de Plan -les-ouates EXPOSE DES MOTIFS N 125-2015 Message aux membres du Conseil municipal OBJET: Crédit d engagement pour l assainissement du chemin des Pluviers à Plan-les-Ouates 207 000 F Plan-les-Ouates

Plus en détail

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives

1. Instruction des demandes de permis de construire et des demandes de dérogation aux règles constructives ORDONNANCE N 2013-889 du 3 octobre 2013 relative au développement de la construction de logement FICHE N 6 : Instruction et motivation des demandes de dérogation 1. Instruction des demandes de permis de

Plus en détail

Vers de nouvelles modalités d instruction et de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité

Vers de nouvelles modalités d instruction et de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité Vers de nouvelles modalités d instruction et de facturation des raccordements au réseau public de distribution d électricité 1 Le raccordement jusqu à présent Jusqu à présent, un raccordement au réseau

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Déclaration d intention d aliéner ou demande d acquisition d un bien soumis à l un des droits de préemption prévus par le code de l urbanisme

Déclaration d intention d aliéner ou demande d acquisition d un bien soumis à l un des droits de préemption prévus par le code de l urbanisme Ministère chargé de l urbanisme Déclaration d intention d aliéner un bien (1) Demande d acquisition d'un bien (1) Déclaration d intention d aliéner ou demande d acquisition d un bien soumis à l un des

Plus en détail

Exemples d estimations

Exemples d estimations les Rencontres de l Urbanisme 2008 Conseil d architecture d urbanisme et de l environnement Exemples d estimations Hypothèses Tous les coûts de cette étude sont donnés en H.T. Le coût d exploitation est

Plus en détail

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl

REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl REGION DE BRUXELLES-CAPITALE COMMUNE D UCCLE - PPAS 28ter Plateau Avijl - 14 août 2008 BOA DOCUMENTS CONSTITUANT LE PPAS Le présent plan particulier d'affectation du sol se compose de : A. Cahier des notes

Plus en détail

Annexe : Cahier des charges relatif aux lotissements et aux bâtiments industriels

Annexe : Cahier des charges relatif aux lotissements et aux bâtiments industriels Décret n 94-1935 du 19 septembre 1994, portant approbation du cahier des charges relatif à l'aménagement et à la maintenance des zones et des bâtiments industriels (JORT n 76 du 27 septembre 1994) Le Président

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers

Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements publics fonciers Direction Territoriale Normandie Centre Septembre 2014 Action Bimby 3.2 : Intégration de la démarche aux outils fonciers et procédures d aménagement Fiche 1 Densification pavillonnaire & Etablissements

Plus en détail

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE

LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE Direction départementale des territoires PRÉFET DES HAUTES-ALPES Service d'appui territorial Application du droit des sols LES CONSTRUCTIONS EN ZONE AGRICOLE D'une manière générale, les zones naturelles

Plus en détail

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement

DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES. Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement DEMANDE D'AUTORISATION D'EXPLOITATION D'UNE INSTALLATION DE STOCKAGE DE DÉCHETS INERTES Au titre de l'article L.541-30-1 du Code de l'environnement Liieu--diitt «lle Cognett» Commune de VAUX--SUR--SEULLES

Plus en détail

Version du 1 er septembre 2011

Version du 1 er septembre 2011 Régie du Syndicat Electrique Intercommunal du Pays Chartrain Version du 1 er septembre 2011 Barème pour la facturation du raccordement au réseau public de distribution d électricité GRD RSEIPC 01/09/11

Plus en détail

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ...

LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION ... ... Contrat de location Soumis au titre Ier de la loi du 6 juillet 1989 tendant à améliorer les rapports locatifs et portant modification de la loi n 86-1290 du 23 décembre 1986 LOCAUX VIDES A USAGE D HABITATION

Plus en détail

Récépissé de depôt d une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité

Récépissé de depôt d une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité Récépissé de depôt d une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité Madame, Monsieur, Vous avez déposé une demande de transfert d un permis délivré en cours de validité. Le délai d instruction

Plus en détail