RESUME LA PROCEDURE VE (selon communiqué de presse de la sécurité routière)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESUME LA PROCEDURE VE (selon communiqué de presse de la sécurité routière)"

Transcription

1 RESUME LA PROCEDURE VE (seln cmmuniqué de presse de la sécurité rutière) À partir du 1er juin 2009, une nuvelle prcédure parue par décret daté du 12 avril 2009, cncernant les véhicules endmmagés suite à un accident, amélire la sécurité des usagers de la rute et simplifie les démarches administratives. La prcédure, qui cncerne les véhicules légers, a pur bjectif de détecter après un accident ceux qui présentent un danger immédiat pur la sécurité afin de les retirer temprairement de la circulatin. Désrmais la prcédure permet, suite à un accident grave, qu un expert en autmbile examine l état du véhicule au regard de quatre critères de sécurité : les défrmatins imprtantes de la carrsserie, de la directin, de la liaisn au sl et des éléments de sécurité des passagers (exemple : la ceinture de sécurité). Si l expert cnstate que le véhicule est dangereux parce qu il présente au mins une déficience parmi ces quatre critères, le ministère de l Intérieur infrme le prpriétaire par currier que le véhicule ne peut plus circuler. Dans ce cas, le cnducteur cnserve la carte grise et le véhicule est remis en circulatin dès que sa réparatin a été cntrôlée par un expert qui certifie que le véhicule peut circuler dans des cnditins nrmales de sécurité. La dématérialisatin de la prcédure (les rapprts d experts snt envyés par infrmatique) permet de réduire au plus curt la durée d immbilisatin du véhicule. OBJECTIFS DE LA PROCEDURE : Détecter les véhicules présentant un danger immédiat pur la sécurité. Autriser leur remise en circulatin après un suivi et un cntrôle des réparatins effectuées par un expert inscrit sur la liste natinale. INITIATEURS : Les frces de l'rdre : ils peuvent initier la prcédure VE lrsqu'un véhicule n'est plus en état de circuler sans danger pur la sécurité en raisn des dmmages qu'il a subis. Les experts en autmbile : à l'ccasin d'une expertise, dans les cnditins habituelles d'examen.

2 CHAMP D'APPLICATION : les vitures particulières, utilitaires légers, et remrques de mins de 3.5T lrsque les déficiences snt imputables à des dmmages cnsécutifs à un accident de la circulatin. La prcédure n'est pas applicable pur les véhicules «nn vus» : vl nn retruvé, avis sur pièces DEFICIENCES CONCERNES : FAMILLE PIECES DEFICIENCE CARROSSERIE CI 3 DIRECTION DI 3 LIAISON AU SOL LS 4 SECURITE DES PERSONNES SP 4 Lngerns plancher passage de rue châssis traverses Clnne crémaillère bîtier biellettes timnerie Berceau éléments de suspensin essieux jantes Ceintures cussins gnflables prétensinneurs bîtier de cmmande Défrmatin imprtante Défrmatin imprtante Défrmatin imprtante Dysfnctinnement (y cmpris mauvaise fixatin)

3 Le rôle de l expert en autmbile assurant le suivi des travaux L expert en autmbile examine le véhicule endmmagé cntradictirement avec le réparateur chargé par vs sins de la remise en état. Il intervient à tutes les étapes de la réparatin : 1. Lrsque le véhicule est démnté L expert en autmbile valide l estimatin des travaux faite avant démntage. Il prcède au cntrôle des éléments de sécurité autres que ceux endmmagés par le sinistre et le cas échéant, s il cnstate la nécessité de remise en état de certains de ces éléments, il furnit au prpriétaire une estimatin chiffrée cmplémentaire. 2. Lrsque des pératins de restructuratin du véhicule snt prévues L expert en autmbile effectue une u plusieurs visites en curs de réparatin : pur vérificatin des sudures, des éléments de structure, des ctes d assemblage, etc 3. Lrsque le réparateur a terminé les travaux L expert en autmbile prcède aux cntrôles de la sécurité passive et dynamique du véhicule incluant dans ce dernier cas la gémétrie, le freinage, les amrtisseurs et/u un passage au cntrôle technique Clture des pératins A l issue des pératins techniques, l expert valide le certificat de cnfrmité de façn infrmatique, en lien indirect avec la préfecture.

4

5 TEXTES DE LOIS (surce légifrance) Le ministre d'etat, ministre de l'éclgie, de l'énergie, du dévelppement durable et de l'aménagement du territire ; Vu le cde de la rute et ntamment les articles L à L et R à R ; Vu l'avis du ministre de l'intérieur, de l'utre-mer et des cllectivités territriales ; Sur prpsitin de la préfète, déléguée à la sécurité et à la circulatin rutières ; Arrête Titre I - Initiatin de la prcédure des véhicules endmmagés par les frces de l'rdre Article 1 : Immbilisatin et interdictin de circuler I - Lrsqu'en applicatin de l'article R I du cde de la rute et dans le cas ù le véhicule a subi un accident de la circulatin, l'fficier u l'agent de plice judiciaire cnstate qu'en raisn de la gravité des dmmages, le véhicule n'est plus en état de circuler sans danger pur la sécurité, il est tenu : de retirer le certificat d'immatriculatin du véhicule ; d'établir un avis de retrait de ce certificat II - L'avis de retrait est cmpsé de tris feuillets : le premier feuillet, à remettre au titulaire du certificat d'immatriculatin ; le deuxième feuillet, à adresser accmpagné du certificat d'immatriculatin au préfet du département du dmicile du titulaire ; le trisième feuillet, à cnserver en archive par le service auquel appartient l'agent ayant effectué les cnstatatins. Le certificat d'immatriculatin est renvyé par les frces de l'rdre à la préfecture du dmicile du titulaire. Le ministère de l'intérieur infrme le titulaire du certificat d'immatriculatin que sn véhicule n'est plus autrisé à circuler sur la vie publique. III - Lrsqu'en applicatin de l'article R I, le certificat d'immatriculatin n'a pu être retiré par l'fficier u l'agent de plice judiciaire, celui-ci en infrme le ministre de l'intérieur, sit par l'intermédiaire du préfet du département de sn chix, sit directement par vie électrnique. Le ministère de l'intérieur infrme le titulaire du certificat d'immatriculatin que sn véhicule n'est plus autrisé à circuler sur la vie publique et prcède à l'inscriptin d'une ppsitin au transfert du certificat d'immatriculatin.

6 Le titulaire remet sn certificat à la préfecture de sn dmicile cnfrmément à l'article L du cde de la rute. Une attestatin de remise de sn certificat est délivrée par les services préfectraux. Article 2 : Interventin de l'expert I - L'expert en autmbile visé à l'article R du cde de la rute missinné par le titulaire du certificat d'immatriculatin u par une entreprise d'assurance examine le véhicule. A l'issue de cette expertise prtant sur l'état glbal du véhicule, l'expert précise si le véhicule est : en état de circuler dans des cnditins nrmales de sécurité u nn, techniquement réparable u nn seln les critères définis à l'annexe 1. L'ensemble de ces infrmatins est prté sur le rapprt d'expertise. II - L'expert transmet le rapprt au titulaire du certificat d'immatriculatin en applicatin de l'article R Il le transmet également au ministre de l'intérieur sit par vie électrnique sit par l'intermédiaire du préfet du département de sn chix. Titre II - Initiatin de la prcédure des véhicules endmmagés par l'expert en autmbile Article 3 : Missin de l'expert et interdictin de circuler I - Lrsque dans le cadre de sa missin relevant des activités définies par l'article L du cde de la rute, l'expert en autmbile visé à l'article R du cde de la rute cnstate l'une au mins des déficiences définies par l'annexe 2 et dans le cas ù ces déficiences snt dues aux cnséquences dmmageables d'un accident de la circulatin, il établit que le véhicule ne peut pas circuler dans des cnditins nrmales de sécurité. Il effectue une déclaratin au ministre de l'intérieur cnfrmément à l'article R dudit cde pur l'infrmer que le véhicule est affecté d'une déficience au mins. Il précise dans cette déclaratin si le véhicule est techniquement réparable u nn seln les critères définis à l'annexe 1. Il adresse une cpie de cette déclaratin au titulaire du certificat d'immatriculatin. II - L'expert établit un rapprt, dnt le cntenu est fixé à l'article 4 du présent arrêté. Il transmet ce rapprt au titulaire du certificat d'immatriculatin. Il le transmet également au ministre de l'intérieur sit par vie électrnique sit par l'intermédiaire du préfet du département de sn chix. III - Le ministère de l'intérieur infrme le titulaire du certificat d'immatriculatin que sn véhicule n'est plus autrisé à circuler sur la vie publique et prcède à l'inscriptin d'une ppsitin au transfert du certificat d'immatriculatin. Titre III - Dispsitins générales Article 4 : Elément du premier rapprt d'expertise I - Dans le cadre d'une missin relevant des activités définies par l'article L du cde de la rute, l'expert en autmbile, dit, après un examen prtant sur le véhicule endmmagé, et si le véhicule est techniquement réparable, dresser une estimatin descriptive et chiffrée sur dmmages apparents avant démntage, des pératins nécessaires aux réparatins à effectuer. Cette estimatin est annexée au rapprt établi par l'expert en précisant les réparatins tuchant à la sécurité. II - Lrsque l'expert estime que le mntant des réparatins est supérieur à la valeur du véhicule, il prte cette infrmatin sur le rapprt susvisé, transmis au ministre de l'intérieur sit par vie électrnique, sit par l'intermédiaire du préfet du département de sn chix. III - Lrsqu'un véhicule est déclaré techniquement irréparable par l'expert, le rapprt établi par l'expert ne cmprte pas l'estimatin descriptive visée au I du présent article.

7 IV - Sus réserve des dispsitins de l'article 11, tut nuveau rapprt d'un expert différent tendant à remplacer un 1er rapprt est refusé lrsque ses cnclusins viennent en cntradictin avec les cnclusins de la première expertise et précisent que l'état du véhicule lui permet de circuler dans des cnditins nrmales de sécurité. Article 5 : Obligatins de l'assureur et du prpriétaire I - a - Si le véhicule est sumis aux dispsitins de l'article R et si le prpriétaire accepte l'ffre de l'assureur, il établit un certificat de cessin au nm de l' assureur accmpagné de l'avis de retrait u de remise u du certificat d'immatriculatin. 1 - L'assureur transmet le certificat d'immatriculatin u l'avis de retrait u de remise au préfet du département de sn chix et prcède à l'enregistrement d'une déclaratin d'achat cnfrmément aux dispsitins de l'article R du cde de la rute. 2 - Si le véhicule est techniquement réparable, l'assureur ne peut le céder en l'état qu'à un acheteur prfessinnel pur destructin, réparatin u récupératin des pièces en vue de leur revente u recnstructin. Ce dernier déclare l'achat dans les quinze jurs dans les cnditins fixées par l'article R S'il est techniquement irréparable, il ne peut le céder qu'à un prfessinnel de la destructin cnfrmément aux dispsitins de l'article R du cde de la rute. Ce prfessinnel déclare l'achat pur destructin dans les quinze jurs dans les cnditins fixées par l'article R I - b - Si le prpriétaire refuse l'ffre de rachat de l' assureur, ce dernier en infrme le ministre de l'intérieur qui inscrit une ppsitin au transfert du certificat d'immatriculatin. Cette ppsitin interdit la cessin du véhicule à un particulier mais permet la cessin à un acheteur prfessinnel de l'autmbile. Dans ce cas, la cessin est accmpagnée de l'avis de retrait u de l'attestatin de remise visée à l'article 1 du présent arrêté u du certificat d'immatriculatin s'il est en sa pssessin. II - Le prpriétaire est infrmé des cnséquences de l'ppsitin au transfert du certificat d'immatriculatin visée au Ib du présent article par lettre du ministre de l'intérieur. Article 6 : Obligatins du prpriétaire suhaitant remettre en état sn véhicule Les réparatins de tut véhicule sumis aux dispsitins des articles R à R du cde de la rute snt effectuées par un prfessinnel de la réparatin. Si le prpriétaire d'un véhicule endmmagé au sens des articles R à R suhaite btenir la levée de l'interdictin de circuler u de l'ppsitin, il missinne un expert en autmbile visé à l'article R du cde de la rute en vue de l'établissement d'un secnd rapprt. Il peut faire appel à un expert en autmbile autre que celui ayant établi le premier rapprt et remplissant les mêmes cnditins de qualificatin et d'agrément. Article 7 : Obligatins de l'expert en autmbile L'expert sllicité pur suivre la remise en état du véhicule dit : prendre cnnaissance du premier rapprt afin de s'assurer que le véhicule est techniquement réparable se cnfrmer à la méthdlgie décrite à l'annexe 3 pur suivre et cntrôler la remise en état du véhicule. Article 8 : Le secnd rapprt Le secnd rapprt d'expertise atteste ntamment que les réparatins tuchant à la sécurité prévues par le premier rapprt ainsi que tutes les réparatins estimées nécessaires pur la sécurité au curs du suivi nt été effectuées et que le véhicule est en état de circuler dans des cnditins nrmales de sécurité. Il atteste également que le véhicule n'a pas subi de transfrmatin ntable au sens de l'article R ,

8 ni de transfrmatin susceptible de mdifier les caractéristiques indiquées sur le certificat d'immatriculatin. L'expert transmet le secnd rapprt au titulaire du certificat d'immatriculatin et au ministre de l'intérieur qui lève l'interdictin de circuler u l'ppsitin. Il en infrme le prfessinnel dépsitaire du véhicule Le titulaire peut alrs demander la restitutin de sn certificat d'immatriculatin dans les cnditins visées à l'article 10 du présent arrêté. Article 9 : Cessin à un particulier La cessin à un particulier ne peut être effectuée qu'après réparatin du véhicule endmmagé par un prfessinnel de la réparatin autmbile et transmissin du secnd rapprt au ministre de l'intérieur. Le changement de titulaire du certificat d'immatriculatin du véhicule est effectué dans les cnditins visées à l'article 10 du présent arrêté. Article 10 : Restitutin du certificat d'immatriculatin u immatriculatin par l'acquéreur I - Si le véhicule endmmagé n'a pas fait l'bjet d'un changement de titulaire du certificat d'immatriculatin, à réceptin du secnd rapprt, le ministère de l'intérieur prcède seln le cas à : la levée de l'interdictin de circuler, la levée de l'ppsitin. Ce titulaire peut demander la restitutin u la rééditin de sn titre au préfet du département de sn dmicile sur présentatin des pièces suivantes : une pièce justificative d'identité et de dmicile ; l'avis de retrait du titre u de l'attestatin de remise visé à l'article 1er; la phtcpie du récépissé de la dernière déclaratin d'achat. II - Si le véhicule endmmagé a fait l'bjet d'une cessin, l'acquéreur peut demander un nuveau certificat d'immatriculatin sur présentatin des pièces visées à l'article R et des pièces cmplémentai res suivantes : la phtcpie du récépissé de la dernière déclaratin d'achat ; l'avis de retrait du titre u de l'attestatin de remise visé à l'article 1er Article 11 : Cntestatin En cas de cntestatin des cnclusins de l'expert relatives au rapprt visé aux articles 2 et 3 du présent arrêté, le titulaire du certificat d'immatriculatin u l'entreprise d'assurance peut faire appel à un autre expert en autmbile. Si à la suite de cette expertise, la cntestatin subsiste, le titulaire du certificat d'immatriculatin u l'entreprise d'assurance peut saisir une cmmissin placée sus l'égide des rganisatins prfessinnelles de l'expertise autmbile. L'avis de cette cmmissin est transmise au préfet et au titulaire du certificat d'immatriculatin u à l'entreprise d'assurance. Article 12 : Cmité de suivi Un cmité est cnstitué afin de suivre la mise en euvre des dispsitins du présent arrêté. Ce cmité cmprend des représentants des experts, des autmbilistes, des assureurs et des prfessinnels de la réparatin autmbile. Il se réunit au mins deux fis par an dans la première année d'applicatin et une mins une fis par an par la suite. Sn secrétariat est assuré par la délégatin à la sécurité et à la circulatin rutières. Article 13 : Champ d'applicatin Le présent arrêté s'applique aux vitures particulières et caminnettes y cmpris les remrques attelées à ces véhicules. Article 14

9 L'arrêté du 14 avril 1986 fixant les cnditins d'applicatin des articles R.294 et suivants du cde de la rute relatifs aux véhicules gravement accidentés est abrgé. Article 15 La déléguée à la sécurité et à la circulatin rutières est chargée de l'exécutin du présent arrêté, qui sera publié au Jurnal fficiel de la République française Les annexes Il est apparu préférable, pur une questin pratique, de retenir en annexe de l'arrêté les dispsitins essentielles sus frme de texte et de renvyer à une circulaire d'accmpagnement les annexes sus frme de frmulaire, nn publiées au jurnal fficiel. Annexe 1 Critères d'irréparabilité technique (ne s'appliquent pas aux véhicules de cllectin visés à l'article R du cde de la rute) Snt cnsidérés cmme "techniquement irréparables" les véhicules qui remplissent un des six critères décrits ci-dessus : 1 - Véhicules cmplètement brûlés ; c'est à dire les véhicules dnt le cmpartiment mteur et l'habitacle snt détruits 2 - Véhicules immergés au-dessus du tableau de brd. 3 - Véhicules dnt un élément de sécurité n'est ni réparable, ni remplaçable : tus les éléments de liaisn au sl (pneumatiques, rues), de suspensin, de directin, de freinage et -leurs rganes de cmmande les fixatins et articulatins des sièges les cussins gnflables, prétentinneurs, ceintures de sécurité et leurs éléments périphériques de fnctinnement la cque et le châssis 4 - Véhicules dnt tut u partie des éléments de structure et de sécurité snt atteints de défauts techniques irréversibles et nn remplaçables (vieillissement des métaux, amrces de ruptures multiples, crrsin perfrante excessive ; etc.) 5 - Véhicules dnt la réparatin nécessite l'échange de l'ensemble mteur - bîte et cque u châssis qui entraîne la perte de leur identité d'rigine 6 - Par assimilatin, véhicules qui snt définitivement nn identifiables, après épuisement des myens de recherche et des démarches permettant de les identifier Annexe 2 Cnditins de l'examen initial et déficiences permettant d'établir que le véhicule ne peut pas circuler dans des cnditins nrmales de sécurité (article L du cde de la rute) I - Cnditins de l'examen initial L'examen du véhicule endmmagé est réalisé sur dmmages apparents sans démntage (cnditins usuelles) en utilisant tutes techniques d'expertise (expertise à distance, in situ). C'est dans les cnditins décrites ci-dessus que l'expert a la pssibilité de cnstater que le véhicule peut présenter une au mins des déficiences visées au II ci-dessus sans pur autant qu'il puisse les vérifier tutes systématiquement. L'expertise technique ne peut avir lieu au vu ntamment d'un prcès-verbal de cntrôle technique, de factures. Par cnséquent, si un véhicule nn présenté à une expertise fait l'bjet d'un rapprt de carence, il ne peut y avir de déclaratin au ministère de l'intérieur. Seules les déficiences décrites au pint II ci-dessus entraînent une interdictin de circuler du véhicule. Si l'expert cnstate dans les mêmes cnditins d'autres déficiences susceptibles de mettre en danger la vie du cnducteur u celle d'autres persnnes, celles-ci divent faire l'bjet d'une infrmatin au prpriétaire du véhicule cnfrmément aux dispsitins de l'article R du cde de la rute.

10 II - Liste des déficiences permettant d'établir que le véhicule ne peut pas circuler dans des cnditins nrmales de sécurité La carrsserie : Défrmatin imprtante Eléments cncernés :cmpris entre les znes d'ancrage des éléments de liaisn au sl (lngerns, plancher,passages de rue, châssis, traverses) Directin : Défrmatin imprtante Eléments cncernés : Clnne, crémaillère u bîtier, biellettes et timnerie, Liaisns au sl : Défrmatin imprtante Eléments cncernés : Berceau, éléments de suspensin, essieux et jantes Sécurité des persnnes : Dysfnctinnement (y cmpris mauvaise fixatin) Eléments cncernés : Ceintures, cussins gnflables, prétensinneurs, bîtiers de cmmande. Annexe 3 Méthdlgie du suivi et du cntrôle des réparatins I - Première étape de la méthdlgie Préalable : Dans l'hypthèse ù l'expert n'est pas celui qui a délivré le premier rapprt, un secnd expert dit, une fis missinné, examiner le véhicule dans l'état ù il se truve cntradictirement avec le réparateur chargé de la remise en cnfrmité dans les cnditins décrites ci-dessus. 1 - L'expert sllicité par le prpriétaire dit : 1. faire cmpléter par le prpriétaire la lettre de missin. Si le prpriétaire est un prfessinnel, le numér SIREN ainsi que sa raisn sciale divent y figurer 2. s'assurer que le prfessinnel de l'autmbile en charge des réparatins est bien inscrit au registre du cmmerce u au répertire des métiers et qu'il dispse de l'équipement nécessaire ; 3. examiner impérativement le rapprt du premier expert avant tute démarche afin de s'assurer de la réparabilité technique du véhicule ; 4. Infrmer le prpriétaire qui l'a missinné quel qu'il sit et ce avant réparatin (prfessinnel de l'autmbile, particulier, etc.) des cnséquences de l'applicatin de la prcédure et ntamment de l'éventualité d'une remise en état d'éléments de sécurité autres que ceux endmmagés et qui purraient s'avérer défaillants au mment des cntrôles ; 5. expertiser le véhicule dans l'état ù il se truve cntradictirement avec le réparateur chargé de la remise en état ; 6. valider l'estimatin, établie avant démntage et détaillant les pératins nécessaires aux réparatins à effectuer, cntenue dans le premier rapprt. 7. Dans l'hypthèse ù il sera utilisé des pièces de réempli après accrd du prpriétaire et de l'expert, ce dernier définit la méthdlgie de la remise en cnfrmité et évalue le mntant des travaux à effectuer sur le véhicule cntradictirement avec le réparateur. 2 - Si l'expert cnstate la nécessité de remise en cnfrmité d'autres éléments tuchant à la sécurité, par rapprt à l'estimatin détaillant les pératins nécessaires aux réparatins à effectuer initiale, celle-ci dit être cmplétée. Tute mdificatin de l'estimatin initiale autre que les mtifs énncés à l'alinéa précédent dit être dûment mtivée dans le rapprt de cnfrmité et dans le prcès verbal de suivi. 3 - Il définit la méthde et la nature des pératins de cntrôle des éléments de sécurité autres que ceux endmmagés. II - Deuxième étape de la méthdlgie L'expert dit examiner le véhicule à tutes les étapes de la réparatin ; les étapes décrites ci-dessus ne snt qu'un minimum bligatire, des visites supplémentaires peuvent s'avérer nécessaires en fnctin de l'état du véhicule : 1 - la première visite de suivi dit s'effectuer lrsque le véhicule est démnté, le véhicule étant sur banc de cntrôle si des pératins de restructuratin snt prévues ; 2 - La deuxième visite de suivi s'effectue en curs de réparatin; l'expert fait prcéder à tus les démntages nécessaires aux cntrôles et mesures statiques et dynamiques des éléments de sécurité. Si des pératins de restructuratin snt prévues, cette visite dit avir lieu avant tute applicatin de prduits de prtectin.

11 Seln la nature des réparatins, la première et la deuxième visite peuvent n'en faire qu'une sauf si des pératins de restructuratin snt prévues. 3 - La trisième visite inclut, en présence de l'expert : le cntrôle du véhicule tel que défini par l'expert ; un relevé des mesures de cntrôle ; l'interprétatin des mesures par l'expert ; l'essai du véhicule par une persnne habilitée, si nécessaire III - Les dcuments 1 - Les différentes étapes décrites ci-dessus divent être cnsignées dans le prcès verbal d'expertise. C'est à l'issue de ce prcessus que le secnd rapprt est établi. 2 - Le secnd rapprt synthétise l'ensemble des étapes cnsignées dans le prcès verbal de suivi. La liste des réparatins effectuées sur le véhicule précisant celles tuchant à la sécurité ainsi que la nature des pièces remplacées (pièces neuves d'rigine u de qualité équivalente u de réempli) est transmise au prpriétaire à sa demande. 3 - L'ensemble des dcuments bligatires de la prcédure ntamment la u les lettre(s) de missin, les rapprts d'expertise, phtgraphies prises lrs des différentes étapes de la méthdlgie, dcuments cntradictires, relevés de mesures, l'riginal du prcès verbal d'expertise, cpies des factures des réparatins dit être cnservé pendant cinq ans. 4 - Le secnd rapprt ainsi que le prcès verbal de suivi divent mentinner le nm, la qualité et l'identificatin du u des prfessinnels ayant participé à la remise en cnfrmité du véhicule. L'riginal du prcès verbal de suivi peut être demandé, en appui du rapprt de cnfrmité et les autres pièces énumérées ci-dessus par ntamment le secrétariat de la cmmissin natinale des experts en autmbile.

VENTES EN LIQUIDATION

VENTES EN LIQUIDATION Drit et réglementatins VENTES EN LIQUIDATION Définitin Ventes accmpagnées u précédées de publicité et annncées, cmme tendant par une réductin de prix, à l éculement accéléré de la ttalité u d une partie

Plus en détail

VISITES TECHNIQUES. Véhicules de PTC 3,5t. Véhicules concernés

VISITES TECHNIQUES. Véhicules de PTC 3,5t. Véhicules concernés Véhicules de PTC 3,5t VISITES TECHNIQUES Véhicules cncernés Les vitures particulières et les véhicules de mins de 3,5t snt sumis à une visite technique régulière. Ceci cncerne : Les vitures particulières,

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

POLOGNE. Exécuter une décision de justice en Pologne en application du règlement Bruxelles I

POLOGNE. Exécuter une décision de justice en Pologne en application du règlement Bruxelles I POLOGNE Exécuter une décisin de justice en Plgne en applicatin du règlement Bruxelles I Le règlement 44/2001 du 22 décembre 2000 cncernant la cmpétence judiciaire, la recnnaissance et l exécutin des décisins

Plus en détail

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée.

De Saint Just. Organisé par le centre social de St Just, et L association des commerçants de St Just-St Irénée. De Saint Just Organisé par le centre scial de St Just, et L assciatin des cmmerçants de St Just-St Irénée. Samedi 12 septembre 2015 Ouverture au public De 9h à 18h Adresse : Place Varilln, Rue de Trin

Plus en détail

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation

Tiers payant social obligatoire synthèse de la situation Tiers payant scial bligatire synthèse de la situatin Rétractes L article 53 de la li AMI a été mdifié à plusieurs reprises par Mme Onkelinx. Ces mdificatins cncernaient d une par le Tiers payant (art.53

Plus en détail

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce

Offre D acquisition D un Fonds De Commerce ANNEXE - ACTIF Cessin de fnds de cmmerce Offre D acquisitin D un Fnds De Cmmerce Pur être valable, l acquéreur dit se cnfrmer au cahier des charges ci-dessus. CAHIER DES CHARGES 1. Cntenu de l ffre a.

Plus en détail

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels

Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participation de la personne protégée destiné aux mandataires individuels Guide de remplissage de la fiche individuelle de calcul de la participatin de la persnne prtégée destiné aux mandataires individuels 1 ) Présentatin Générale Cette fiche permet de calculer autmatiquement

Plus en détail

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X

Recommandation n 2009-131/PG. relative à la saisine de Monsieur D. du 29 septembre 2008 concernant un litige avec le fournisseur X Réf. 480718-265507592/FF Recmmandatin n 2009-131/PG relative à la saisine de Mnsieur D du 29 septembre 2008 cncernant un litige avec le furnisseur X Thème : / Mts clefs : * * * * La saisine Le médiateur

Plus en détail

Lutte contre la fraude au kilométrage

Lutte contre la fraude au kilométrage Lutte cntre la fraude au kilmétrage CAR-PASS PATRICK PIRET Juridisch Adviseur 2 I. INTRODUCTION... 5 II. LA LOI DU 11 JUIN 2004... 6 1. Véhicules cncernés... 6 2. Principes fndamentaux... 6 3. Dcuments

Plus en détail

Checklist: e-commerce et protection du consommateur

Checklist: e-commerce et protection du consommateur Checklist: e-cmmerce et prtectin du cnsmmateur crsslaw s checklists Date : 1 er juin 2014 Versin 1.1 Tags : e-cmmerce, ICT Law Françis Cppens Françis est cllabrateur senir chez crsslaw. Il se spécialise

Plus en détail

Affichage publicitaire Mode d emploi

Affichage publicitaire Mode d emploi Affichage publicitaire Mde d empli Enseignes, pré-enseignes, publicité : qu ès aquò? Art L581-3 CE Une enseigne se caractérise par tute inscriptin, frme u image appsée sur un immeuble (fncier cmpris) et

Plus en détail

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION

24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 24 JUIN 2015 APPEL D OFFRES BILANS EVALUATIFS DES FONDS REGIONAUX DE GARANTIE ET D INNOVATION 1. Type de prcédure Cette prcédure est un marché privé, passé en appel d ffres uvert à l issue de laquelle

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES

CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES CONVENTION D OBJECTIFS ET DE MOYENS POUR LES RADIOS LOCALES Entre : Le Département des Yvelines, représenté par M. Alain SCHMITZ, Président du Cnseil Général, agissant en cette qualité en vertu d une délibératin

Plus en détail

Délibération n 01/2014

Délibération n 01/2014 Délibératin n 01/2014 instituant un régime de licence pur la pêche prfessinnelle autur des Dispsitifs Cncentrateurs de Pissns ancrés dans les eaux du département de la Réunin. Vu le règlement (CE) n 2371/2002

Plus en détail

INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE ET VEHICULES DE SOCIETE: LE CHEF D ENTREPRISE EST-IL RESPONSABLE?

INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE ET VEHICULES DE SOCIETE: LE CHEF D ENTREPRISE EST-IL RESPONSABLE? INFRACTIONS AU CODE DE LA ROUTE ET VEHICULES DE SOCIETE: LE CHEF D ENTREPRISE EST-IL RESPONSABLE? Chefs d entreprise, dirigeants de sciété, snt en leur qualité de représentants légaux, susceptibles de

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE

DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE DEMANDE DE PERMIS DE TOURNAGE (MAISON DE PRODUCTION) (ADRESSE) Identifiée ci-après cmme Ici dûment représentée par (Nm en lettres mulées du respnsable de la demande) Cnvient et s engage

Plus en détail

Consultants en Technologies de l Information

Consultants en Technologies de l Information ASSURANCES PROFESSIONNELLES by Hiscx QUESTIONNAIRE PRÉALABLE D'ASSURANCE Cnsultants en Technlgies de l Infrmatin IDENTIFICATION DU PROPOSANT Raisn Sciale :.... Nm :... Prénm :... Age :... Frmatin / Diplôme

Plus en détail

La procédure V.E.I. (Véhicules Economiquement Irréparables) Renforcer la sécurité routière en empêchant un véhicule ayant subi des dommages importants

La procédure V.E.I. (Véhicules Economiquement Irréparables) Renforcer la sécurité routière en empêchant un véhicule ayant subi des dommages importants La procédure V.E.I. (Véhicules Economiquement Irréparables) Objectifs de la procédure Renforcer la sécurité routière en empêchant un véhicule ayant subi des dommages importants d'utiliser sans contrôle

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

Appel d Offres ouvert sur offres de prix N 06/2009

Appel d Offres ouvert sur offres de prix N 06/2009 Appel d Offres uvert sur ffres de prix N 06/2009 REFONTE GRAPHIQUE ET FONCTIONNELLE DU SITE WEB INSTITUTIONNEL DU MINISTERE DE LA MODERNISATION DES SECTEURS PUBLICS REGLEMENT DE LA CONSULTATION MMSP/DSI/DSII

Plus en détail

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent,

PAR CES MOTIFS. Renvoie les parties à se pourvoir au principal ainsi qu'elles aviseront, mais dès à présent, Cnstructin prjet 09.03.2015 PAR CES MOTIFS Le Président du Tribunal de grande instance, Juge des référés, statuant publiquement, par rdnnance, Renvie les parties à se purvir au principal ainsi qu'elles

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE. N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE. N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICE N 2/11 du 20 janvier 2011 ACHAT D UN PHOTOCOPIEUR ET DES PRESTATIONS DE MAINTENANCE LYCEE JEAN LURCAT POUR LE COMPTE DU LYCEE AUTOGERE DE PARIS Cahier des clauses

Plus en détail

Conditions de Vente LUMINEO

Conditions de Vente LUMINEO Article 1 : Champs d'applicatin et Mdificatin des Cnditins Générales de Vente Les présentes cnditins générales de vente s'appliquent à tutes cmmandes passées sur le site Internet www.lumine.cm. lumine.cm

Plus en détail

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse..........

FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS. Adresse.......... FICHE DE L ANNEXE 2 - FORMULAIRE DE DECLARATION DE SINISTRE DES PARTICULIERS A returner à avant le.. Adresse... N DE DOSSIER IDENTIFICATION DU DEMANDEUR Nm, Prénms....... Né(e) le à......... Adresse de

Plus en détail

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal

Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal Ville de Pierrefitte-sur-Seine Centre Technique Municipal MARCHE de Service REGLEMENT PARTICULIER DE LA CONSULTATION R. P. C. n 074 B 037/05 Mde de cnsultatin : marché passé en la frme d une prcédure adaptée

Plus en détail

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK»

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK» Dispsitins en matière de prtectin des dnnées et d'utilisatin de l'applicatin mbile «Mn EGK» (App EGK) Versin 1.1 du 31.07.2013 Nus vus remercins de l'intérêt manifesté pur l'applicatin mbile «Mn EGK» et

Plus en détail

Évaluation des logiciels DPE Règlement

Évaluation des logiciels DPE Règlement Évaluatin des lgiciels DPE - Règlement Évaluatin des lgiciels DPE Règlement 1 Présentatin La prcédure d évaluatin des lgiciels de Diagnstics Perfrmance Énergétique (DPE) a pur bjectif de dnner aux éditeurs

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit : Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

Document d information

Document d information Dcument d infrmatin Dépôt du rapprt du Bureau du vérificateur général sur la vérificatin de gestin de l Administratin de la Chambre Au sujet de la vérificatin Prtée La vérificatin avait pur but d examiner

Plus en détail

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012

Municipalité de La Pêche Procédure de municipalisation d un chemin privé PMCP 04-07-2012 PMCP 04-07-2012 Aût 2012 Réslutin 12-425 Table des matières 1. Faire signer une pétitin-requête par des prpriétaires, résidents et bénéficiaires des travaux... 1 2. Dépôt de la pétitin au cnseil... 2 3.

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000

CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 1 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS CAP 2000 DEMANDE D'ASSURANCE 2 CONTRAT D'ASSURANCE PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE QUEST QUESTIONNAIRE D ASSURANCE MULTIRISQUE PROFESSIONNELLE MAGASIN DE LA PRESSE fffffffffffff SATEC - SA de Curtage d'assurances au capital de 25 244 877,42 eurs indirectement détenu à plus de 10% par

Plus en détail

Maintenance sur certains logiciels libres et serveurs de la plateforme de service en ligne Pr@tic

Maintenance sur certains logiciels libres et serveurs de la plateforme de service en ligne Pr@tic Maintenance sur certains lgiciels libres et serveurs de la platefrme de service en ligne Pr@tic Cahier des Clauses Techniques Particulières MP 2010-XX : Page 1 sur 6 SOMMAIRE 1. Objet du marché...3 2.

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE

DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE DÉCLARATION D'ADMISSION EN CAS D'ADMISSION DANS UN HÔPITAL PSYCHIATRIQUE HOPITAL NEURO PSYCHIATRIQUE SAINT MARTIN RUE SAINT HUBERT 84 5100 DAVE-NAMUR 72098615 1. Objectif de la déclaratin d'admissin :

Plus en détail

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier

Le service 3 D Secure sert à sécuriser vos paiements sur Internet en vous demandant de vous authentifier A qui sert le service 3 D Secure VISA et MasterCard? Le service 3 D Secure sert à sécuriser vs paiements sur Internet en vus demandant de vus authentifier lrs de chaque paiement afin de s'assurer que vus

Plus en détail

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S

REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S REGLEMENT D INTERVENTION FONDS SOCIAL D AIDE AUX APPRENTI-E-S Le dispsitif du Fnds Scial d Aide aux Apprenti-e-s, entre dans le cadre d une véritable stratégie pur la sécurisatin du parcurs des Apprenti-e-s.

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose?

>> Concrètement, qu est-ce que l Assurance Maladie Risques Professionnels vous propose? En France, les trubles muscul-squelettiques (TMS) snt la première cause de maladie prfessinnelle recnnue (plus de 87 %) et leur nmbre a augmenté de 60 % en 10 ans. Ces pathlgies tuchent tutes les entreprises

Plus en détail

Code de la route Permis de conduire : Délivrance et catégories. Les permis de conduire. Tableau récapitulatif.

Code de la route Permis de conduire : Délivrance et catégories. Les permis de conduire. Tableau récapitulatif. (08/2009) Cde de la rute Permis de cnduire : Délivrance et catégries. Les permis de cnduire. Tableau récapitulatif. Tableau de suivi des permis de cnduire des agents utilisant un véhicule. CENTRE DEPARTEMENTAL

Plus en détail

Evaluation comportementale

Evaluation comportementale Evaluatin cmprtementale Le dcteur Garnier est inscrit sur la liste préfectrale des vétérinaires puvant prcéder à l évaluatin cmprtementale des chiens catégrisés (article L211-12) sur le département du

Plus en détail

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016

Contrat de formation professionnelle SAISON 2015-2016 ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L ORGANISME DE FORMATION Assciatin Human Music 80 rue prt byer 44 300 Nantes Représentée par Julien Bertex, respnsable des frmatins N de déclaratin d activité : 52 44 0749744 N de

Plus en détail

VOLET 2 - Déclaration de modification d une installation photovoltaïque de puissance 10 kw

VOLET 2 - Déclaration de modification d une installation photovoltaïque de puissance 10 kw - Déclaratin de mdificatin d une installatin phtvltaïque de puissance 10 kw Frmulaire C3 - Changement de prpriétaire de l installatin GU_vlet2_1Fr du 14/01/2011 Renvyez l riginal de ce frmulaire dûment

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE

LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE mars 2014 LOI POUR L ACCES AU LOGEMENT ET UN URBANISME RENOVE DISPOSITIONS RELATIVES A LA TRANSACTION-VENTE La li n 2014-366 du 24 mars 2014 pur l accès au lgement et un urbanisme rénvé (ALUR) est parue

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 NORME INTERNATIONALE D AUDIT 265 COMMUNICATION DES FAIBLESSES DU CONTRÔLE INTERNE AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE ET A LA DIRECTION Intrductin (Applicable aux audits d états financiers

Plus en détail

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR

NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR NOTE RELATIVE A LA QUESTION DU DECES DU PARTICULIER EMPLOYEUR Dans le cadre de la rupture d un cntrat de travail du fait du décès d un particulier emplyeur, un certain nmbre de frmalités snt à accmplir

Plus en détail

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA.

Dans le Plan comptable, il est nécessaire d ajouter les nouveaux comptes de TVA. Prduits cncernés : - Sage 30 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures - Sage 100 Gestin Cmmerciale & cmptabilité v.16 et supérieures Sujet mis en avant : Cmment gérer la TVA à 7% en cmptabilité

Plus en détail

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP»

PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» Département de la frmatin et de la sécurité Service de l'enseignement Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen PROCEDURE POUR UN BESOIN DE SANTE PARTICULIER «PBSP» 2 Table

Plus en détail

Partie 1 Moyens de déplacement actuels

Partie 1 Moyens de déplacement actuels Les nuveaux engins de déplacement : la technlgie est-elle en avance sur la li régissant l assurance de la respnsabilité? C. Van Schubreck Prfesseur à la KU Leuven, avcat au Barreau de Turnhut SPF Ecnmie,

Plus en détail

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN

POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN POLITIQUE ET PROCÉDURE DE PERFECTIONNEMENT ET DE FORMATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN Appruvé par le Cmité de directin du Cégep de Saint-Jérôme en nvembre 2014 TABLE DES MATIERES 1. ÉNONCÉ... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France

Consultation veille médias Comité National Olympique et Sportif France Cnsultatin veille médias Cmité Natinal Olympique et Sprtif France Date limite et heure limite de réceptin des ffres : Le 1 er septembre 2014 à 12h00 Préambule Le Cmité Natinal Olympique et sprtif Française

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger

Fiche sur les assurances nécessaires lors d un séjour à l étranger Fiche sur les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger Préambule Cette fiche cncerne les assurances nécessaires lrs d un séjur à l étranger. En effet, Éducatin internatinale cnsidère maintenant

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

Label guide Version: 11 2014

Label guide Version: 11 2014 Label guide Versin: 11 2014 Le ClimatePartner Label guide 2 Sur ClimatePartner ClimatePartner est l'un des furnisseurs leaders en matière de slutins d'entreprises pur la prtectin du climat et aide les

Plus en détail

TITRE II : INITIATION DE LA PROCÉDURE DES VÉHICULES ENDOMMAGÉS PAR L EXPERT EN AUTOMOBILE

TITRE II : INITIATION DE LA PROCÉDURE DES VÉHICULES ENDOMMAGÉS PAR L EXPERT EN AUTOMOBILE Extraitdel arrêtédu29avril2009fixantlesmodalitésd application desdispositionsducodedelarouterelativesauxvéhicules endommagéspourlesvoituresparticulièresetlescamionnettes TITREII:INITIATIONDELAPROCÉDURE

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité

MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT. Réforme des retraites. La cessation progressive d activité MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA RÉFORME DE L ÉTAT Réfrme des retraites La cessatin prgressive d activité Guide de la cessatin prgressive d activité des fnctinnaires et des agents nn titulaires

Plus en détail

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER

POLICE MULTIPLE DE CHANTIER POLICE MULTIPLE DE CHANTIER MAISONS EN BOIS TOUTES LES ASSURANCES REQUISES PAR LE LOI FRANCAIS PAR FABRICATEURS IMPORTATEURS DEVELOPPEURS/PROMOTEURS AGENTS/DISTRIBUTEURS CONSTRUCTEURS & ACHETEURS CE GUIDE

Plus en détail

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST

Charte de fonctionnement du dispositif EVREST Charte de fnctinnement du dispsitif EVREST POURQUOI? Cette charte vise à fixer les engagements que divent respecter les utilisateurs et rganisateurs du dispsitif Evrest, cncernant : les cnditins de participatin

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES MOORINGSPOT

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES MOORINGSPOT CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DES SERVICES MOORINGSPOT Le site internet MringSpt (le «Site») est une platefrme internet accessible à l adresse www.mringspt.cm, furnissant des services de mise en relatin

Plus en détail

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE.

LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. LE CONSEILLER EN PREVENTION DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE. NOTE. Paulus jean-luis Cnseiller en Préventin Niveau 2. paulus.jean-luis@htmail.fr 1 La li du 4 aût 1996 sur le Bien-être a mdifié la terminlgie

Plus en détail

Contrat d agrément du conducteur

Contrat d agrément du conducteur 2012 Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge Cntrat d agrément du cnducteur UNUCR Unin Natinale pur l Utilisatin de Chiens de Ruge CA du 6 avril 2012 Adpté par AG du 27 mai 2012 Intrductin Les

Plus en détail

Partie administrative

Partie administrative CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE DE CLIMATISEURS LABORATOIRE D HYDROLOGIE DE NANCY Partie administrative Les cnditins particulières prévalent sur les cnditins générales. Drit applicable Le présent

Plus en détail

PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS

PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS PROCEDURE D URGENCE MARCHE SIMPLIFIE DE FOURNITURES ET DE SERVICES COURANTS Chapitre I - IDENTIFIANTS A - LA COLLECTIVITE Puvir adjudicateur : LYCEE GEORGES BRASSENS 16 avenue Gerges Brassens CS 80505

Plus en détail

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION

ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION ACCORD SUR LE RECOUVREMENT AMIABLE EN CREDIT A LA CONSOMMATION L ASF et les rganisatins de cnsmmateurs c-signataires snt cnvenues de ce qui suit!: Le présent accrd cncerne le recuvrement amiable, c est-à-dire

Plus en détail

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01

Fiche Liaison I.E.N./Ecoles N 2005/2006-01 Premier Degré Circnscriptin d Olrn-Sainte-Marie http://www.ac-brdeaux.fr/primaire/64/lrn/ Olrn, le 3O aût 2005 Fiche Liaisn I.E.N./Ecles N 2005/2006-01 Au terme de ces vacances d été qui, je l espère nt

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES?

CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? CONFERENCE EIFR QUEL PARTAGE DES RESPONSABILITES DANS LA CHAINE DE TITRISATION POUR UNE BONNE GESTION DES RISQUES? 12 février 2013 Marie-Agnès NICOLET Regulatin Partners Présidente fndatrice 35, Bulevard

Plus en détail

CHARTE d'engagement. Préambule. Principes

CHARTE d'engagement. Préambule. Principes CHARTE d'engagement Préambule La charte engagement de l'unin Syndicale des Micr-Entrepreneurs a pur but d'engager les micrentrepreneurs dans une démarche de prfessinnalisatin afin qu'ils sient recnnus,

Plus en détail

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France

Règlement de la Bourse SNPHPU-MSD 2015 organisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France Règlement de la Burse SNPHPU-MSD 2015 rganisée en 2015 Par le SNPHPU et MSD France 1. Cntexte Le SNPHPU et MSD France (MSD) décernent en 2015 une burse destinée à sutenir des prjets en France dans le dmaine

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES

APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES APPEL A PROJETS ACCOMPAGNEMENT A LA CREATION D ENTREPRISES Prgramme pératinnel FEDER/FSE Franche-Cmté et Massif du Jura 2014-2020 Axe 1 Objectif spécifique 1.3 (OT3, Ip 3a) Ouverture de l appel à prjets

Plus en détail

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT),

L'lnstance Nationale des Télécommunications (INT), Décisin n XX/2015 de l Instance Natinale des Télécmmunicatins en date du jj/mm/2015 prtant fixatin du frmat du rapprt d'utilisatin des ressurces de numértatin attribuées et du taux minimum d utilisatin

Plus en détail

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES

PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX SYNTHÈSE DES PROGRAMMES OCTOBRE 2015 PROGRAMMES DE CRÉDIT D IMPÔT POUR LES CENTRES FINANCIERS INTERNATIONAUX (CFI) CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ

Plus en détail

SECURITE FINANCIERE DU PROPRIETAIRE NON OCCUPANT

SECURITE FINANCIERE DU PROPRIETAIRE NON OCCUPANT CONDITIONS SPECIALES SECURITE FINANCIERE DU PROPRIETAIRE NON OCCUPANT L bjet du présent dcument est de décrire les cnditins d assurance de L assurance «Sécurité financière du prpriétaire nn ccupant» Ce

Plus en détail

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation

Stage pour étudiant-e-s en Master «Sociologie» Document de présentation Stage pur étudiant-e-s en Master «Scilgie» Dcument de présentatin Exemple d image Année académique 2015-2016 Prfesseur respnsable du Master en scilgie : Philip Balsiger LE CONCEPT DE STAGE Dans le cursus

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

Règlement de l édition 2015

Règlement de l édition 2015 Règlement de l éditin 2015 Article 1 : Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété LEADERS LEAGUE, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue

Plus en détail

En collaboration avec la direction territoriale du MFA

En collaboration avec la direction territoriale du MFA Prpsitins pur faciliter l utilisatin de l Entente de services de garde à cntributin réduite. En cllabratin avec la directin territriale du MFA Nus recherchns des slutins visant à : Simplifier le prcessus;

Plus en détail

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07)

CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) CHARTE DES BENEVOLES A L HÔPITAL ET A LA MAISON DE RETRAITE DE MOZE Saint Agrève (07) Article 1 Préambule. Les bénévles snt emblématiques de l aspect «fraternel» de l engagement cityen. A cet effet, ils

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

KBO - PUBLIC SEARCH DES ENTREPRISES ACTIVES

KBO - PUBLIC SEARCH DES ENTREPRISES ACTIVES KBO-PUB-NL006-060327 - Pagina 1 van 14 KBO - PUBLIC SEARCH DES ENTREPRISES ACTIVES Demande d ajute de dnnées relatives à une entreprise persnne mrale et les unités d établissement manquante BCE-PUB-F006-060327

Plus en détail

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI

ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET O RIENTATIONS APPROCHE D INTERVENTION 1. CONTEXTE 2. OFFRE DE SERVICE POUR LES PERSONNES EN EMPLOI APPROCHE D INTERVENTION ANNEXE 8 RÉORIENTATION DES PERSONNES EN EMPLOI ET SANS EMPLOI DANS L OFFRE DE SERVICE D EMPLOI-QUÉBEC O RIENTATIONS 1. CONTEXTE Des éléments nt permis d btenir un psitinnement cncernant

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève

Conditions d utilisation de serveurs virtuels proposés par la DiSTIC - Université de Genève Cnditins d utilisatin de serveurs virtuels prpsés par la DiSTIC - Université de Genève 1 Champ d applicatin 1.1 Les présentes cnditins d utilisatin s appliquent à tut cllabrateur (ci-après : l Utilisateur)

Plus en détail

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS Les dns d œuvres d art à fins caritatives Les artistes snt suvent sllicités pur faire dn d une u de plusieurs de leurs œuvres. Ces demandes peuvent prvenir d rganismes caritatifs, muséaux u autres. Un

Plus en détail

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé

Rapport relatif à l'écart salarial - lettre d'accompagnement: formulaire abrégé Rapprt relatif à l'écart salarial - lettre d'accmpagnement: frmulaire abrégé Sur la base des cnditins énncées dans la li sur l'écart salarial, vtre entreprise dit, dans les tris mis de la clôture de l'exercice

Plus en détail