RØsumØ Direction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RØsumØ 2007. Direction"

Transcription

1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires Direction RØsumØ 2007 En 2007, les campagnes intercantonales organisøes avec nos collłgues vaudois et neuch telois ont formø l ossature de nos contr les, confirmant l intørœt d avoir ainsi accłs un panel plus large d Øchantillons. Un autre point fort a ØtØ la mise en application du logiciel Geslab qui permet la gestion du volet scientifique qui manquait notre programme de gestion Gedocc et permet d Øviter une saisie parfois triple des donnøes relatives un Øchantillon. Les erreurs de jeunessede cet outil ont ØtØ corrigøes. Pour mømoire, l annøe 2007 a vu la poursuite de la mise en concordance de la løgislation suisse avec la løgislation europøenne. Bien que partielles, ces røvisions successives donnent aux cantons l occasion de donner leur avis, mais surtout la charge d informer et de former les collaborateurs afin qu ils connaissent et appliquent ces modifications. Mais le point fort le plus marquant, qui amorce une Øvolution en profondeur du service depuis le 1 er janvier 2008, est la nøgociation de la fusion du SPCo avec l office vøtørinaire cantonal (OVC) qui donnera naissance au service de la consommation et des affaires vøtørinaires (SCAV). Cette fusion, effectuøe ou en passe de l Œtre dans les cantons romands et la majoritø des cantons suisses, avait døj ØtØ amorcøe GenŁve par le transfert du secteur hygiłne des viandes en C est dorønavant tout le contr le "de l Øtable la table" qui se trouvera røuni sous un mœme toit. A cela s ajoute le secteur protection des animaux et lutte contre les Øpizooties avec la spøcificitø genevoise de sensibilitø particuliłre au domaine canin qui reprøsente de fait l activitø principale du secteur des affaires vøtørinaires.

2 ActivitØ administrative T ches Nombre Attestations diverses Autorisations diverses 220 Analyse døposøes par des particuliers Analyses prølevøes Analyses døposøes par les douanes 33 Inspections PrØlŁvements et inspections contestøs Plaintes diverses 110 Autorisations OCIC (ex SAP) 87 Demandes de prøavis du DCTI 126 Fourchette verte 19 ModŁles de textes mis jour røguliłrement 250 Factures Øtablies Bons de commande 460 Rappels envoyøs aux clients 340 Mises aux poursuites 15 ActivitØ analytique En 2007, le service a contr lø Øchantillons, dont denrøes alimentaires et 332 objets usuels. L inspectorat a prølevø produits alimentaires ou objets usuels. Parmi ceux-ci, 20,5 % se sont avørøs non conformes la løgislation. (Il faut souligner que ces røsultats ne caractørisent pas la qualitø moyenne des produits offerts au consommateur. En effet, comme chaque annøe, les prølłvements sont orientøs sur les produits particuliłrement risque ou susceptibles d Œtre non conformes la løgislation.) Pour les Øchantillons prølevøs par l inspectorat du service dans les commerces et les entreprises du canton, les objectifs poursuivis sont de plusieurs ordres : VØrifier la qualitø des denrøes alimentaires commercialisøes (microbiologie, composition, additifs, røsidus, contaminants, etc.) Contr ler la qualitø de l information transmise au consommateur (Øtiquetage). Lutter contre la tromperie (Øtiquetage, publicitø, composition, etc.). Les analyses portent sur des prølłvements effectuøs les produits importøs. tous les niveaux du commerce, aussi bien sur les produits indigłnes que sur Les autres Øchantillons analysøs par le service proviennent principalement de demandes de privøs (entreprises agroalimentaires, commerces, public, etc.).

3 RØpartition des principaux produits analysøs Objets 5,5 % Eaux 7 % Boissons 8,6 % Aliments spéciaux 2,7 % Produits laitiers 2,8 Divers 2,8 % Fruits et légumes 18 % Etiquetage 3,3 % Graisses et huiles 4,4 % Pâtisseries et produits céréaliers 7,5 % Produits carnés 17,5 % Denrées préparées 19,9 % Evolution des contr les Nombre d Øchantillons analysøs DenrØes alimentaires et objets usuels 1 (17) (20,7) (22,1) Produits non alimentaires Total (20,1) 1 entre parenthłses, % d Øchantillons non conformes Le graphique ci-dessous røsume et illustre la røpartition des motifs de contestation pour les Øchantillons de denrøes alimentaires et objets usuels prølevøs dans les commerces par l inspectorat du service (les produits ne relevant pas de la løgislation alimentaire et ceux døposøs par des privøs ou les douanes sont exclus). A noter que la somme des pourcentages est supørieure 100 % car plusieurs motifs de contestation sont possibles pour un mœme Øchantillon. Etiquetage, désignation 19,6 % Composition chimique 7,4 % Substances étrangères et composants 19,9 % Microbiologie 56 %

4 Suites donnøes aux contestations Amendes Echantillons prølevøs non conformes Inspections 119 cas 215 cas Avertissements Echantillons prølevøs non conformes Inspections 834 cas 405 cas Les inspections et les contr les d hygiłne Les contr les dans ce domaine portent sur tous les types de commerces et d industries agroalimentaires ainsi que sur les manifestations particuliłres (fœtes, manifestations publiques, døroulement des vendanges, etc.). ActivitØs de l inspectorat Nombre d Øtablissements publics difførents inspectøs Nombre d inspections de manifestations publiques Nombre total d inspections effectuøes* * Certains Øtablissements sont contr løs plusieurs reprises en cours d annøe et le contr le de l abattage est pris en compte

5 Provenance et nature des Øchantillons analysøs Les denrøes alimentaires analysøes proviennent de trois origines principales : les denrøes prølevøes par les inspecteurs du service dans les difførents commerces genevois les Øchantillons døposøs par les douanes dans le cadre du contr le la frontiłre les produits døposøs par des entreprises genevoises ou des citoyens. La røpartition des produits appara t dans le tableau ci-dessous. Nature des Øchantillons Nombre d Øchantillons analysøs Echantillons non conformes Nombre % 1. Relevant de la løgislation sur le commerce des denrøes alimentaires et des objets usuels prølevøs dans les commerces ,2 7,9 Sous-total ,5 døposøs par les douanes - examens d Øtiquettes et d emballages ,3 66,7 100 Sous-total ,4 døposøs par les privøs - examens d Øtiquettes et d emballages ,1 10,6 67,1 Sous-total ,3 TOTAL ,1 2. Relevant d autres løgislations - produits et substances non alimentaires - produits pharmaceutiques Sous-total 272 TOTAL SCAV Quai Ernest-Ansermet Genève Tél. +41 (22) Fax +41 (22)

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS Page 1 de 6 Direction générale de la santé Service de protection de la consommation Quai Ernest-Ansermet 22 Case postale 166-1211 Genève 4 RAPPORT ANNUEL 2003 CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS

Plus en détail

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS SERVICE DE PROTECTION Page 1 de 5 DE LA CONSOMMATION Département de l'action sociale et de la santé GENÈVE CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS Les missions principales de l'inspectorat

Plus en détail

PROC S-VERBAL DE LASSEMBL E G N RALE ORDINAIRE

PROC S-VERBAL DE LASSEMBL E G N RALE ORDINAIRE PROC S-VERBAL DE LASSEMBL E G N RALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE CANTONALE VAUDOISE DU 3 MAI 2012, 16h00 la Halle 7 du Palais de Beaulieu, Lausanne LAssemblØe gønørale est ouverte par M. Olivier

Plus en détail

III - INSPECTIONS. Bilan général

III - INSPECTIONS. Bilan général REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires III - INSPECTIONS Bilan général Il est nécessaire de

Plus en détail

Campagne de contrôle 2013 Inspections/audits et contrôles Hygiène

Campagne de contrôle 2013 Inspections/audits et contrôles Hygiène 2013 Inspections/audits et s Hygiène La présente campagne a été effectuée par des agents du Service de la Sécurité Alimentaire, Direction de la Santé du Ministère de la Santé, et de l Administration des

Plus en détail

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DU CONTROLE ECONOMIQUE ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES DIRECTION DU CONTROLE DE LA QUALITE ET DE LA REPRESSION

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

EXPORTATION VERS L UE DE PRODUITS CARNÉS DESTINES A L ALIMENTATION HUMAINE

EXPORTATION VERS L UE DE PRODUITS CARNÉS DESTINES A L ALIMENTATION HUMAINE EXPORTATION VERS L UE DE PRODUITS CARNÉS DESTINES A L ALIMENTATION HUMAINE ACCORD BILATERAL SUISSE / UE SUR LES PRODUITS ISSUS DE L AGRICULTURE L'accord du 21 juin 1999 entre la Confédération suisse et

Plus en détail

Conférence régionale FAO/OMS sur la sécurité sanitaire des aliments pour l Afrique Harare, Zimbabwe, 3-6 octobre 2005

Conférence régionale FAO/OMS sur la sécurité sanitaire des aliments pour l Afrique Harare, Zimbabwe, 3-6 octobre 2005 F Point 5 de l ordre du jour Document de séance 13 Français seulement Conférence régionale FAO/OMS sur la sécurité sanitaire des aliments pour l Afrique Harare, Zimbabwe, 3-6 octobre 2005 Introduction

Plus en détail

III - INSPECTIONS. Bilan général

III - INSPECTIONS. Bilan général REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires III - INSPECTIONS Bilan général Les motifs de satisfaction

Plus en détail

III - INSPECTIONS. Bilan général

III - INSPECTIONS. Bilan général REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires III - INSPECTIONS Bilan général Le bilan global

Plus en détail

817.025.21 Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

817.025.21 Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 59, al. 2, 66 et

Plus en détail

COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE

COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE COMMUNE DE DON MARCHE PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE ART. 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS RESTAURATION SCOLAIRE FOURNITURE DE REPAS EN LIAISON FROIDE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP Date

Plus en détail

********** Un Peuple Un But Une Foi-

********** Un Peuple Un But Une Foi- MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI ********** Un Peuple Un But Une Foi- COMITE NATIONAL DU CODEX ALIMENTARIUS ********** SECRETARIAT EXECUTIF (ANSSA) Centre Commercial Rue 305 Quartier du Fleuve

Plus en détail

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé 23 novembre 2009: Présentation du Service de la sécurité alimentaire Un nouveau service pour la sécurité alimentaire à la Direction de la santé Page 1 de 20 Historique Le service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada La transformation de l ACIA Raison d être o Mondialisation et concentration

Plus en détail

817.042 Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

817.042 Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires (OExaDAl) du 9 novembre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral

Plus en détail

AMC EXPERT FUND Fonds contractuel de droit suisse de la catøgorie «Autres fonds en placements traditionnels» compartiments multiples

AMC EXPERT FUND Fonds contractuel de droit suisse de la catøgorie «Autres fonds en placements traditionnels» compartiments multiples Prospectus et contrat de fonds Juillet 2010 AMC EXPERT FUND Fonds contractuel de droit suisse de la catøgorie «Autres fonds en placements traditionnels» compartiments multiples - BCV Global Emerging -

Plus en détail

RECHERCHE DES MYCOTOXINES

RECHERCHE DES MYCOTOXINES SERVICE DE PROTECTION Page 1 de 5 DE LA CONSOMMATION Département de l'action sociale et de la santé GENÈVE RECHERCHE DES MYCOTOXINES Les mycotoxines résultent de la présence de diverses moisissures pouvant

Plus en détail

COURTE HISTOIRE DE L'UNIVERSITÉ DES TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES - PLOVDIV

COURTE HISTOIRE DE L'UNIVERSITÉ DES TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES - PLOVDIV COURTE HISTOIRE DE L'UNIVERSITÉ DES TECHNOLOGIES ALIMENTAIRES - PLOVDIV L Université des technologies alimentaires, l UTA, siégeant à Plovdiv, est connue pour son histoire sexagénaire et ses remarquables

Plus en détail

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS

L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES PLUS DE 1000 EMPLOIS FOCUS AGROALIMENTAIRE BROME-MISSISQUOI 2011 L AGROALIMENTAIRE DANS BROME-MISSISQUOI C EST: 124 ENTREPRISES UN CHIFFRE D AFFAIRE ANNUEL DE PRÈS DE 67MILLIONS PLUS DE 1000 EMPLOIS La transformation agroalimentaire

Plus en détail

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées?

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Intervenants : Valérie PAROT - AVOCAT Bruno DENIS - VIF SOMMAIRE Informatique et données de l entreprise?

Plus en détail

Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB

Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB Types de questions utilisés: vrai-faux, choix multiple, exercices (calculs) Nr. Matière Nombre L LOI SUR L HEBERGEMENT ET LA RESTAURATION

Plus en détail

Pourquoi il est possible de manger en toute sécurité en Suisse Gestion des facteurs de risque dans la filière viande

Pourquoi il est possible de manger en toute sécurité en Suisse Gestion des facteurs de risque dans la filière viande Pourquoi il est possible de manger en toute sécurité en Suisse Gestion des facteurs de risque dans la filière viande Manifestation médiatique Proviande: Posieux, 29 janvier 2014 Page 1 Aide-mémoire La

Plus en détail

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP

parle-t-on de l HACCP? Directive CEE 93/43 hygiène des aliments janvier 1996 principes fondamentaux de la méthode HACCP HACCP parle-t-on de l HACCP? La réglementation en matière d hygiène alimentaire a considérablement évolué ces dernières années. La compétence des professionnels dans le choix des moyens à mettre en œuvre

Plus en détail

ProcØdure de souscription CAP ISF

ProcØdure de souscription CAP ISF ProcØdure de souscription CAP ISF 1) Dossier de souscription 1ere Etape : - TØlØcharger, imprimer puis compløter et signer le bulletin de souscription accompagnø du contrat dømission des BSA - Ne pas oublier

Plus en détail

Bases de données Marques

Bases de données Marques Page 1 sur 2 ANNEXE 3 Bases de données Marques Notice complète 1 résultats trouvés pour votre requête : numéro 3941590, dans les marques en vigueur en France Notice complète Marque française Marque : FORê

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE --------- DELIBERATION N 77-116 AT DU 14 OCTOBRE 1977 ------------------------------------------------------ portant réglementation de l inspection des

Plus en détail

CompØtence juridictionnelle internationale. Me AndrØ LUTGEN Avocat au Barreau de Luxembourg

CompØtence juridictionnelle internationale. Me AndrØ LUTGEN Avocat au Barreau de Luxembourg CompØtence juridictionnelle internationale Me AndrØ LUTGEN Avocat au Barreau de Luxembourg Risque de poursuite pour des faits commis løtranger Luxembourg Il suffit quun ØlØment constitutif de linfraction

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS EN RESTAURATION RAPIDE DDPP85 La Roche sur Yon 1 La DDPP de la Vendée Direction Départementale de la Protection des Populations Regroupe les anciens services vétérinaires

Plus en détail

VIII - ANALYSES GENERALES

VIII - ANALYSES GENERALES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l''emploi, des affaires sociales et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires VIII - ANALYSES GENERALES Au cours de l'année 2013,

Plus en détail

TITRE PREMIER ETABLISSEMENTS INSPECTES, PRODUITS INSPECTES, ORGANISATION DE L INSPECTION

TITRE PREMIER ETABLISSEMENTS INSPECTES, PRODUITS INSPECTES, ORGANISATION DE L INSPECTION DECRET N 65.153 DU 19 OCTOBRE 1965 portant règlement de l inspection sanitaire et de salubrité des produits alimentaires d origine animale, destinés à l alimentation humaine (J.O. du 26 janvier 1966) TITRE

Plus en détail

Projet de loi constitutionnelle modifiant la constitution de la République et canton de Genève (Cst-GE) (A 2 00)

Projet de loi constitutionnelle modifiant la constitution de la République et canton de Genève (Cst-GE) (A 2 00) Secrétariat du Grand Conseil PL 11321 Projet présenté par le député : M. Patrick Lussi Date de dépôt : 12 novembre 2013 Projet de loi constitutionnelle modifiant la constitution de la République et canton

Plus en détail

6.2 CONTRAT PROTEXIA - N 774485 - Protection Juridique

6.2 CONTRAT PROTEXIA - N 774485 - Protection Juridique REPERE : 6.2 EDITION : 2013/2016 FFVV N : 13_244 6.2 CONTRAT PROTEXIA - N 774485 - Protection Juridique Nota preliminaire : annule et remplace la précédente note Contrat Protexia 2010-2012. Information

Plus en détail

Les signes de qualité des produits alimentaires

Les signes de qualité des produits alimentaires Technologie Professionnelle Cuisine Les signes de qualité des produits alimentaires BAC PROFESSIONNEL Restauration 1BAC HO Présentation généraleg 1] Les aspects réglementaires 2] Qu est-ce que la qualité?

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP 0,7 UEC Mise en œuvre des programmes préalables au système HACCP 1.4 UEC 5 novembre 2014 9 février 2015 22 avril 2015 5SA1402 5SH1501 5SH1502

Plus en détail

Décret fixant les émoluments de l administration cantonale

Décret fixant les émoluments de l administration cantonale Décret fixant les émoluments de l administration cantonale Modification du Le Parlement de la République et Canton du Jura, arrête : I. Le décret du 24 mars 2010 fixant les émoluments de l'administration

Plus en détail

Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels

Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels (Loi sur les denrées alimentaires, LDAl) 1 817.0 du 9 octobre 1992 (Etat le 1 er octobre 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012)

916.402. Dispositions générales. du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin 2012) Ordonnance concernant la formation de base, la formation qualifiante et la formation continue des personnes travaillant dans le secteur vétérinaire public 916.402 du 16 novembre 2011 (Etat le 1 er juin

Plus en détail

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne

GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014. Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LA RESTAURATION SCOLAIRE GRENADE / GARONNE 30 janvier 2014 Centrale de Restauration MARTEL Maryse LAFFONT, Diététicienne LES OBJECTIFS Apporter aux enfants une alimentation de Qualité pour répondre à leurs

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/6 Semestre 1 4 Cycles de formation 100 périodes selon OrFo 1.5 Cycle santé Pauli, Technologie culinaire, MM** C2-5 10 1.1 Cycle légumes Pauli, Technologie culinaire, MM C2-5 30 1.3 Cycle

Plus en détail

Département fédéral de l intérieur DFI. Office fédéral de la santé publique (OFSP) Décembre 2014. Rapport explicatif

Département fédéral de l intérieur DFI. Office fédéral de la santé publique (OFSP) Décembre 2014. Rapport explicatif Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique (OFSP) Décembre 2014 Rapport explicatif concernant la mise en œuvre de la motion Eder 13.3393 «Faire de l autorisation accordée

Plus en détail

Exigences et mécanismes de gestion en matière de sécurité. alimentaire à l importation en Chine

Exigences et mécanismes de gestion en matière de sécurité. alimentaire à l importation en Chine Exigences et mécanismes de gestion en matière de sécurité alimentaire à l importation en Chine Bureau de l inspection et de la quarantaine de Shandong, Service de la supervision et de la gestion de la

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

VENDRE SUR LES MARCHES EN SUISSE

VENDRE SUR LES MARCHES EN SUISSE Fiche technique VENDRE SUR LES MARCHES EN SUISSE Les accords bilatéraux Suisse/Union Européenne ont simplifié l'accès au commerce itinérant pour les commerçants européens. Dans cette fiche technique, nous

Plus en détail

HACCP et ISO 22000 au Québec et Canada,

HACCP et ISO 22000 au Québec et Canada, HACCP et ISO 22000 au Québec et Canada, bref apercu Christine Dupuis, christine.dupuis@bnq.qc.ca CRIQ-QC, 19 octobre 2006 Sommaire Contexte canadien et québécois pour HACCP Quelques chiffres Le programme

Plus en détail

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives

Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire Circulaire relative aux dispositions applicables aux banques alimentaires et associations caritatives Référence PCCB/S3/1092228 Date 02/08/2013

Plus en détail

Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels*

Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels* Délai référendaire: 9 octobre 2014 Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels* (Loi sur les denrées alimentaires, LDAl) du 20 juin 2014 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015

Cintech 360. Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Cintech 360 Présenté par Guillaume Boisvert Dans le cadre de la Semaine horticole 2015 Centre collégial de transfert technologique Cégep de Saint-Hyacinthe Mission: Accroître l innovation et à la compétitivité

Plus en détail

Matières plastiques, leur monomères et additifs

Matières plastiques, leur monomères et additifs Annexe 2.9 118 (art. 3) Matières plastiques, leur monomères et additifs 1 Définitions 1 Sont considérées comme des matières plastiques contenant du cadmium, les matières plastiques contenant du cadmium

Plus en détail

Concordat sur les entreprises de sécurité

Concordat sur les entreprises de sécurité Concordat sur les entreprises de sécurité du 18 octobre 1996 Approuvé par le Département fédéral de justice et police le 17 décembre 1996 I. Généralités Art. 1 Parties Sont parties au concordat les cantons

Plus en détail

Activités et Procédures. de contrôle technique. à l importation au niveau de la DHMPE

Activités et Procédures. de contrôle technique. à l importation au niveau de la DHMPE République Tunisienne Ministère de la Santé -***- Direction de l Hygiène du Milieu Et de la protection de l Environnement Activités et Procédures de contrôle technique à l importation au niveau de la DHMPE

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 1 MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP Durée : 7 heures Cette formation est aussi offerte en ligne 16 septembre 2015 4 novembre 2015 10 février 2016 18 mai 2016 1LA1501 1LA1502

Plus en détail

Consommation alimentaire des Français

Consommation alimentaire des Français Intervention de l Afssa au colloque «La situation nutritionnelle en France en 2007» Paris, 12 décembre 2007 Consommation alimentaire des Français les premiers résultats d une enquête d intérêt général

Plus en détail

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis

NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis TITRE NOP: Organic System Plan (OSP) / EOS: Description de l Unité Information et documents requis Selon le règlement NOP de l USDA 205.406(a), un opérateur certifié doit transmettre chaque année à son

Plus en détail

Les accords bilatéraux renforcent la protection des travailleurs

Les accords bilatéraux renforcent la protection des travailleurs REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la solidarité et de l'emploi Le Conseiller d'etat Conférence de presse du 7 janvier 2009 - Intervention de M. François Longchamp Les accords bilatéraux renforcent

Plus en détail

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?»

KOPIE. Alimentation et diabète. «A quoi devez-vous faire attention?» Alimentation et diabète «A quoi devez-vous faire attention?» Association Suisse du Diabète Schweizerische Diabetes-Gesellschaft Associazione Svizzera per il Diabete www.associationdudiabete.ch Compte de

Plus en détail

V QUALITE MICROBIOLOGIQUE DES DENREES ALIMENTAIRES

V QUALITE MICROBIOLOGIQUE DES DENREES ALIMENTAIRES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires V QUALITE MICROBIOLOGIQUE DES DENREES ALIMENTAIRES

Plus en détail

Dessins réalisés par Arthur Armand-Ugon pour la Mairie de Versoix. Guide pratique destiné aux propriétaires de chiens. édité par la Ville de Versoix

Dessins réalisés par Arthur Armand-Ugon pour la Mairie de Versoix. Guide pratique destiné aux propriétaires de chiens. édité par la Ville de Versoix Dessins réalisés par Arthur Armand-Ugon pour la Mairie de Versoix Guide pratique destiné aux propriétaires de chiens édité par la Ville de Versoix MÉDAILLE ANNUELLE Le chien doit porter à son collier la

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE BALARUC LES BAINS. Extrait du Registre des DØlibØrations du Conseil Municipal. SØance du 09 Novembre 2011

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE BALARUC LES BAINS. Extrait du Registre des DØlibØrations du Conseil Municipal. SØance du 09 Novembre 2011 R PUBLIQUE FRAN AISE N 1 l/cmi1 1/001 REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE BALARUC LES BAINS Extrait du Registre des DØlibØrations du Conseil Municipal SØance du 09 Novembre 2011 L an deux mille onze et le neuf

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON. Note. Washington, le 16 janvier 2013

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON. Note. Washington, le 16 janvier 2013 AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON Washington, le 16 janvier 2013 Note Objet : Mise en application de la loi de modernisation de sécurité sanitaire des aliments

Plus en détail

Annexe ad art. 1, al.1

Annexe ad art. 1, al.1 0-27'000 0.00-2'250 0.00-12.50 27'001-27'600 2'250.05-2'300 12.51-12.78 0.13 27'601-28'200 2'300.05-2'350 12.79-13.06 0.38 0.25 28'201-28'800 2'350.05-2'400 13.07-13.33 0.71 * Attention : les barèmes A1

Plus en détail

Contrôle de cave Directives pour les vignerons-encaveurs

Contrôle de cave Directives pour les vignerons-encaveurs Contrôle de cave Informations et directives pour les vignerons-encaveurs a) Définitions Assemblage : l assemblage est le mélange de vins issus de cépages, appellations ou millésimes différents, mais dont

Plus en détail

Ordre du Président de la République Populaire de Chine ( o. 9) Loi de Sécurité Alimentaire de la République Populaire de Chine

Ordre du Président de la République Populaire de Chine ( o. 9) Loi de Sécurité Alimentaire de la République Populaire de Chine Ordre du Président de la République Populaire de Chine ( o. 9) La «Loi de Sécurité Alimentaire de la République Populaire de Chine» qui a été adoptée le 28 février 2009 au cours de la 7 e session du Comité

Plus en détail

4 Objectifs généraux, objectifs particuliers, objectifs évaluateurs pour les trois lieux de formation

4 Objectifs généraux, objectifs particuliers, objectifs évaluateurs pour les trois lieux de formation Plan de formation pour la profession No. 79022 Employée en cuisine / Employé en cuisine Addetta di cucina / Addetto di cucina Küchenangestellte / Küchenangestellter Parts: A 1 Compétence professionnelle

Plus en détail

CANTON DU VALAIS KANTON WALLIS

CANTON DU VALAIS KANTON WALLIS Département des finances, des institutions et de la santé Service de la consommation et affaires vétérinaires Departement für Finanzen, Institutionen und Gesundheit Dienststelle für Verbraucherschutz und

Plus en détail

MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE. Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017

MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE. Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017 MARCHE DE DENREES ALIMENTAIRES POUR LA CUISINE CENTRALE Octobre 2014 Septembre 2015 renouvelable annuellement jusqu en septembre 2017 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CCTP Alimentation

Plus en détail

1. Introduction. Le Conseil d'etat du canton du Valais. Grand Conseil. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés,

1. Introduction. Le Conseil d'etat du canton du Valais. Grand Conseil. Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Députés, Message accompagnant le projet de modification de la loi concernant l application de la loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels du 21 mai 1996 Le Conseil d'etat du canton du Valais

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES -1- PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES SECTION 1 INTRODUCTION CAC/GL 44-2003 1. Pour de nombreux aliments, le niveau de sécurité sanitaire généralement

Plus en détail

20130656_FAVV_perceptie_iVOX

20130656_FAVV_perceptie_iVOX 20130656_FAVV_perceptie_iVOX V001 Quels est le degré d importance que vous accordez aux éléments suivants? La fraîcheur de l aliment Très important Important Peu important important Un aliment sans danger

Plus en détail

Organisation de la défense incendie à Genève

Organisation de la défense incendie à Genève Organisation de la défense incendie à Genève L organisation de la défense incendie à Genève est régie notamment par les articles 11 à 23 de la «loi sur l organisation et l intervention des sapeurs-pompiers»

Plus en détail

Les sanctions et responsabilités au titre des règlements REACH et CLP

Les sanctions et responsabilités au titre des règlements REACH et CLP Les sanctions et responsabilités au titre des règlements REACH et CLP Jones Day - 7 avril 2011 Françoise Labrousse Jones Day (flabrousse@jonesday.com) SOMMAIRE I II Les contrôles et sanctions au niveau

Plus en détail

GUIDE. Des règles d étiquetage des produits issus de l agriculture biologique (Hors aliments pour animaux)

GUIDE. Des règles d étiquetage des produits issus de l agriculture biologique (Hors aliments pour animaux) GUIDE 1 Des règles d étiquetage des produits issus de l agriculture biologique (Hors aliments pour animaux) Réglementations en vigueur : Règlement (CE) N 834/2007 modifié du 28 Juin 2007 Règlement (CE)

Plus en détail

ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE. Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE. Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIEME LEGISLATURE Déposée le 18 février 2013 PROPOSITION DE LOI visant à rendre obligatoire l indication du pays d origine pour les produits agricoles

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants -

ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - ÉTUDE SUR LA TRAÇABILITÉ DANS L INDUSTRIE DE LA TRANSFORMATION AGROALIMENTAIRE AU QUÉBEC - Les faits saillants - La traçabilité a été et est encore aujourd hui au cœur des discussions au niveau provincial,

Plus en détail

DECHETS BIOLOGIQUES ET MEDICAUX

DECHETS BIOLOGIQUES ET MEDICAUX L élimination des déchets comprend: DECHETS BIOLOGIQUES ET MEDICAUX En amont: la collecte, le stockage provisoire et le transport En aval: leur valorisation, leur stockage et leur traitement Selon art.7

Plus en détail

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION Le label «Terroir Fribourg» Par la marque régionale fribourgeoise : L Association pour la Promotion des Produits du Terroir du Pays de Fribourg Table

Plus en détail

occupent en Suisse des travailleurs à domicile.

occupent en Suisse des travailleurs à domicile. Loi fédérale sur le travail à domicile (Loi sur le travail à domicile, LTrD) 1 822.31 du 20 mars 1981 (Etat le 1 er janvier 2009) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 34 ter et

Plus en détail

CHUBB INSURANCE COMPANY 0F EUROPE S.A.

CHUBB INSURANCE COMPANY 0F EUROPE S.A. L: CHUBE CHUBB INSURANCE COMPANY 0F EUROPE S.A. Entreprise røgie par le code des-assurances Direction pour la France: 6, boulevard Haussmann - 75009 Paris TØlØphone: 01 70 36 65 00 - TØlØcopie: 01 70 36

Plus en détail

le coupage de vins en Valais

le coupage de vins en Valais Grand Conseil Commission de gestion Grosser Rat COMMISSION DE GESTION DU GRAND CONSEIL Rapport sur le coupage de vins en Valais Session de juin 2014 Commission de gestion 2/11 SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène»

La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» La nouvelle réglementation européenne relative à l hygiène des aliments: «Paquet Hygiène» Direction Départementale des Services Vétérinaires de Meurthe-et-Moselle Plan 1. Objectifs de la réforme 2. Quels

Plus en détail

Modifiée par : La commission permanente de l assemblée territoriale de la Polynésie française,

Modifiée par : La commission permanente de l assemblée territoriale de la Polynésie française, 1 DELIBERATION n 77-116 du 14 octobre 1977 portant réglementation de l inspection des denrées alimentaires d origine animale (rendue exécutoire par arrêté n 5533 AA du 21 novembre 1977) (JOPF du 15 décembre

Plus en détail

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE CAB/I011/12-1 Cette fiche concerne tous les opérateurs abattoirs, ateliers de découpe et boucheries travaillant des produits

Plus en détail

Production, distribution, consommation des aliments et sécurité alimentaire: Le système agroalimentaire québécois en questionnement

Production, distribution, consommation des aliments et sécurité alimentaire: Le système agroalimentaire québécois en questionnement Production, distribution, consommation des aliments et sécurité alimentaire: Le système agroalimentaire québécois en questionnement Par Maxime Laplante, agr Président de l Union paysanne Les buts de l

Plus en détail

SPECIFICATIONS DES NOIX ET AMANDES DE KARITE

SPECIFICATIONS DES NOIX ET AMANDES DE KARITE x PN UEMOA xxxx : 011 ICS 67 SPECIFICATIONS DES NOIX ET AMANDES DE KARITE NORME HOMOLOGUEE PAR. LE.. Descripteurs: Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) 380, Av. du Professeur Joseph KI-ZERBO

Plus en détail

SDESR Journée technique aqua pro Bulle 20 janvier 2010

SDESR Journée technique aqua pro Bulle 20 janvier 2010 SDESR Journée technique aqua pro Bulle 20 janvier 2010 Services Industriels de Genève Démarche qualité : Plaintes clients et protection du réseau de distribution J-B. Guillet / Conseil en installation

Plus en détail

L O U G A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Louga

L O U G A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Louga L O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Boulangerie/pâtisserie/confiserie

Boulangerie/pâtisserie/confiserie Plan comptable B1 Boulangerie/pâtisserie/confiserie 01 Farine, pré-mélanges, produits de panification Farine, mélanges de farine, produits de panification, malt 02 Matières premières, produits mi-fabriqués

Plus en détail

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire L antibiorésistance chez l homme et l animal 12 novembre 2014 3 ème session : les mesures de gestion pour lutter contre l antibiorésistance Le «Paquet hygiène» en élevage et tout au long de la chaîne alimentaire

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRADE/C/CEFACT/2013/5 Distr. générale 26 mars 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité du commerce Centre pour la facilitation

Plus en détail

RECHERCHE DE RÉSIDUS DE PESTICIDES

RECHERCHE DE RÉSIDUS DE PESTICIDES SERVICE DE PROTECTION Page 1 de 8 DE LA CONSOMMATION Département de l'action sociale et de la santé GENÈVE RECHERCHE DE RÉSIDUS DE PESTICIDES Les pesticides sont aujourd'hui très largement utilisés en

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs,

JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008. L étiquetage des denrées alimentaires. L information des consommateurs, JUIN 2012 DÉCEMBRE 2008 INFO RÉGLEMENTATION info L étiquetage des denrées alimentaires L information des consommateurs, focus sur le règlement européen INCO L e règlement européen n 1169/2011 (ci-après

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

Ordonnance concernant l abattage d animaux et le contrôle des viandes

Ordonnance concernant l abattage d animaux et le contrôle des viandes Ordonnance concernant l abattage d animaux et le contrôle des viandes (OAbCV) 817.190 du 23 novembre 2005 (Etat le 22 septembre 2015) Le Conseil fédéral suisse, vu les art. 26, al. 3 et 4, et 37 de la

Plus en détail

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE Groupe EnvironeX SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE labenvironex.com «Des conseils et diagnostics en agroalimentaire, de la ferme à la table!» Les laboratoires du Groupe EnvironeX disposent d une solide

Plus en détail

FRANCE DÉCLARATION EN DOUANE CN 23

FRANCE DÉCLARATION EN DOUANE CN 23 Justificatif d exportation à remettre à l expéditeur Feuillet de traitement La Poste à archiver au bureau de dépôt Déclaration jointe à l envoi Déclaration jointe à l envoi Instructions Vous devez joindre

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail