RØsumØ Direction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RØsumØ 2007. Direction"

Transcription

1 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires Direction RØsumØ 2007 En 2007, les campagnes intercantonales organisøes avec nos collłgues vaudois et neuch telois ont formø l ossature de nos contr les, confirmant l intørœt d avoir ainsi accłs un panel plus large d Øchantillons. Un autre point fort a ØtØ la mise en application du logiciel Geslab qui permet la gestion du volet scientifique qui manquait notre programme de gestion Gedocc et permet d Øviter une saisie parfois triple des donnøes relatives un Øchantillon. Les erreurs de jeunessede cet outil ont ØtØ corrigøes. Pour mømoire, l annøe 2007 a vu la poursuite de la mise en concordance de la løgislation suisse avec la løgislation europøenne. Bien que partielles, ces røvisions successives donnent aux cantons l occasion de donner leur avis, mais surtout la charge d informer et de former les collaborateurs afin qu ils connaissent et appliquent ces modifications. Mais le point fort le plus marquant, qui amorce une Øvolution en profondeur du service depuis le 1 er janvier 2008, est la nøgociation de la fusion du SPCo avec l office vøtørinaire cantonal (OVC) qui donnera naissance au service de la consommation et des affaires vøtørinaires (SCAV). Cette fusion, effectuøe ou en passe de l Œtre dans les cantons romands et la majoritø des cantons suisses, avait døj ØtØ amorcøe GenŁve par le transfert du secteur hygiłne des viandes en C est dorønavant tout le contr le "de l Øtable la table" qui se trouvera røuni sous un mœme toit. A cela s ajoute le secteur protection des animaux et lutte contre les Øpizooties avec la spøcificitø genevoise de sensibilitø particuliłre au domaine canin qui reprøsente de fait l activitø principale du secteur des affaires vøtørinaires.

2 ActivitØ administrative T ches Nombre Attestations diverses Autorisations diverses 220 Analyse døposøes par des particuliers Analyses prølevøes Analyses døposøes par les douanes 33 Inspections PrØlŁvements et inspections contestøs Plaintes diverses 110 Autorisations OCIC (ex SAP) 87 Demandes de prøavis du DCTI 126 Fourchette verte 19 ModŁles de textes mis jour røguliłrement 250 Factures Øtablies Bons de commande 460 Rappels envoyøs aux clients 340 Mises aux poursuites 15 ActivitØ analytique En 2007, le service a contr lø Øchantillons, dont denrøes alimentaires et 332 objets usuels. L inspectorat a prølevø produits alimentaires ou objets usuels. Parmi ceux-ci, 20,5 % se sont avørøs non conformes la løgislation. (Il faut souligner que ces røsultats ne caractørisent pas la qualitø moyenne des produits offerts au consommateur. En effet, comme chaque annøe, les prølłvements sont orientøs sur les produits particuliłrement risque ou susceptibles d Œtre non conformes la løgislation.) Pour les Øchantillons prølevøs par l inspectorat du service dans les commerces et les entreprises du canton, les objectifs poursuivis sont de plusieurs ordres : VØrifier la qualitø des denrøes alimentaires commercialisøes (microbiologie, composition, additifs, røsidus, contaminants, etc.) Contr ler la qualitø de l information transmise au consommateur (Øtiquetage). Lutter contre la tromperie (Øtiquetage, publicitø, composition, etc.). Les analyses portent sur des prølłvements effectuøs les produits importøs. tous les niveaux du commerce, aussi bien sur les produits indigłnes que sur Les autres Øchantillons analysøs par le service proviennent principalement de demandes de privøs (entreprises agroalimentaires, commerces, public, etc.).

3 RØpartition des principaux produits analysøs Objets 5,5 % Eaux 7 % Boissons 8,6 % Aliments spéciaux 2,7 % Produits laitiers 2,8 Divers 2,8 % Fruits et légumes 18 % Etiquetage 3,3 % Graisses et huiles 4,4 % Pâtisseries et produits céréaliers 7,5 % Produits carnés 17,5 % Denrées préparées 19,9 % Evolution des contr les Nombre d Øchantillons analysøs DenrØes alimentaires et objets usuels 1 (17) (20,7) (22,1) Produits non alimentaires Total (20,1) 1 entre parenthłses, % d Øchantillons non conformes Le graphique ci-dessous røsume et illustre la røpartition des motifs de contestation pour les Øchantillons de denrøes alimentaires et objets usuels prølevøs dans les commerces par l inspectorat du service (les produits ne relevant pas de la løgislation alimentaire et ceux døposøs par des privøs ou les douanes sont exclus). A noter que la somme des pourcentages est supørieure 100 % car plusieurs motifs de contestation sont possibles pour un mœme Øchantillon. Etiquetage, désignation 19,6 % Composition chimique 7,4 % Substances étrangères et composants 19,9 % Microbiologie 56 %

4 Suites donnøes aux contestations Amendes Echantillons prølevøs non conformes Inspections 119 cas 215 cas Avertissements Echantillons prølevøs non conformes Inspections 834 cas 405 cas Les inspections et les contr les d hygiłne Les contr les dans ce domaine portent sur tous les types de commerces et d industries agroalimentaires ainsi que sur les manifestations particuliłres (fœtes, manifestations publiques, døroulement des vendanges, etc.). ActivitØs de l inspectorat Nombre d Øtablissements publics difførents inspectøs Nombre d inspections de manifestations publiques Nombre total d inspections effectuøes* * Certains Øtablissements sont contr løs plusieurs reprises en cours d annøe et le contr le de l abattage est pris en compte

5 Provenance et nature des Øchantillons analysøs Les denrøes alimentaires analysøes proviennent de trois origines principales : les denrøes prølevøes par les inspecteurs du service dans les difførents commerces genevois les Øchantillons døposøs par les douanes dans le cadre du contr le la frontiłre les produits døposøs par des entreprises genevoises ou des citoyens. La røpartition des produits appara t dans le tableau ci-dessous. Nature des Øchantillons Nombre d Øchantillons analysøs Echantillons non conformes Nombre % 1. Relevant de la løgislation sur le commerce des denrøes alimentaires et des objets usuels prølevøs dans les commerces ,2 7,9 Sous-total ,5 døposøs par les douanes - examens d Øtiquettes et d emballages ,3 66,7 100 Sous-total ,4 døposøs par les privøs - examens d Øtiquettes et d emballages ,1 10,6 67,1 Sous-total ,3 TOTAL ,1 2. Relevant d autres løgislations - produits et substances non alimentaires - produits pharmaceutiques Sous-total 272 TOTAL SCAV Quai Ernest-Ansermet Genève Tél. +41 (22) Fax +41 (22)

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS Page 1 de 6 Direction générale de la santé Service de protection de la consommation Quai Ernest-Ansermet 22 Case postale 166-1211 Genève 4 RAPPORT ANNUEL 2003 CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS

Plus en détail

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS

CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS SERVICE DE PROTECTION Page 1 de 5 DE LA CONSOMMATION Département de l'action sociale et de la santé GENÈVE CONTRÔLE DES COMMERCES ET PRÉLÈVEMENTS D'ÉCHANTILLONS Les missions principales de l'inspectorat

Plus en détail

Les eaux minérales naturelles et de source: 242 km² de zones aquifères protégées en Belgique, pour préserver les sources naturelles

Les eaux minérales naturelles et de source: 242 km² de zones aquifères protégées en Belgique, pour préserver les sources naturelles Communiqué de presse Bruxelles, le 16 mars 2012 Journée Mondiale de l Eau 22 mars 2012 Les eaux minérales naturelles et de source: 242 km² de zones aquifères protégées en Belgique, pour préserver les sources

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 11480 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt : 11 juin 2014 Projet de loi de bouclement de la loi 10715 ouvrant un crédit d'investissement de 800 000 F pour

Plus en détail

RECHERCHE DES MYCOTOXINES

RECHERCHE DES MYCOTOXINES SERVICE DE PROTECTION Page 1 de 5 DE LA CONSOMMATION Département de l'action sociale et de la santé GENÈVE RECHERCHE DES MYCOTOXINES Les mycotoxines résultent de la présence de diverses moisissures pouvant

Plus en détail

CONTROLE DES CHAMPIGNONS

CONTROLE DES CHAMPIGNONS REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires CONTROLE DES CHAMPIGNONS Le contrôle des cueillettes privées permet d'éviter,

Plus en détail

III - INSPECTIONS. Bilan général

III - INSPECTIONS. Bilan général REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'emploi, des affaires sociales et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires III - INSPECTIONS Bilan général Il est nécessaire de

Plus en détail

Information sur les contrôles de base en apiculture. 25 janvier 2014 Courtemelon

Information sur les contrôles de base en apiculture. 25 janvier 2014 Courtemelon Information sur les contrôles de base en apiculture (Dr méd. m vét. v Anne Ceppi, vétérinaire v cantonale et cheffe SCAV) AG de la Fédération F d'apiculture du Canton du Jura 25 janvier 2014 Courtemelon

Plus en détail

Chine - Rapport Veille Médiatique

Chine - Rapport Veille Médiatique Chine - Rapport Veille Médiatique 中 国 法 国 工 商 会 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE FRANÇAISE EN CHINE Semaine 40 et 41 (du 30 Septembre au 11 Octobre 2013) Suivi des informations d une veille précédente

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

PROC S-VERBAL DE LASSEMBL E G N RALE ORDINAIRE

PROC S-VERBAL DE LASSEMBL E G N RALE ORDINAIRE PROC S-VERBAL DE LASSEMBL E G N RALE ORDINAIRE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE CANTONALE VAUDOISE DU 3 MAI 2012, 16h00 la Halle 7 du Palais de Beaulieu, Lausanne LAssemblØe gønørale est ouverte par M. Olivier

Plus en détail

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA

Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants. Effectifs IAA Note de Conjoncture N 66 Page 1 Légère reprise sur le premier trimestre: de premiers signes encourageants Effectifs IAA 540 000 530 000 520 000 510 000 500 000 490 000 480 000 Source : Acoss, calculs ANIA

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil IUE 137-A

Secrétariat du Grand Conseil IUE 137-A Secrétariat du Grand Conseil IUE 137-A Réponse du Conseil d Etat à l interpellation urgente écrite de Mme Sylvia Leuenberger : «Eau potable, xéno-œstrogène et cancer» Mesdames et Messieurs les députés,

Plus en détail

Le Pôle de compétence Sécurité alimentaire. du Pas de Calais

Le Pôle de compétence Sécurité alimentaire. du Pas de Calais Le Pôle de compétence Sécurité alimentaire du Pas de Calais La sécurité alimentaire dans le Pas de Calais : des compétences multiples au service du consommateur Les services des ministères de l agriculture,

Plus en détail

Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on?

Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on? Printemps 2010 Page 1 / 11 Contenu : Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on? S. 2 Introduction S. 2 La liste des ingrédients S. 3 Indications pour personnes allergiques S. 4 Indications pour

Plus en détail

Campagne de contrôle 2013 Inspections/audits et contrôles Hygiène

Campagne de contrôle 2013 Inspections/audits et contrôles Hygiène 2013 Inspections/audits et s Hygiène La présente campagne a été effectuée par des agents du Service de la Sécurité Alimentaire, Direction de la Santé du Ministère de la Santé, et de l Administration des

Plus en détail

817.191.54 Ordonnance sur la formation des organes chargés du contrôle de l hygiène des viandes

817.191.54 Ordonnance sur la formation des organes chargés du contrôle de l hygiène des viandes Ordonnance sur la formation des organes chargés du contrôle de l hygiène des viandes (OFHV) du 1 er mars 1995 (Etat le 13 décembre 2005) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 41, al. 1, de la loi du 9 octobre

Plus en détail

L O U G A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Louga

L O U G A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Louga L O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

EXPORTATION VERS L UE DE PRODUITS CARNÉS DESTINES A L ALIMENTATION HUMAINE

EXPORTATION VERS L UE DE PRODUITS CARNÉS DESTINES A L ALIMENTATION HUMAINE EXPORTATION VERS L UE DE PRODUITS CARNÉS DESTINES A L ALIMENTATION HUMAINE ACCORD BILATERAL SUISSE / UE SUR LES PRODUITS ISSUS DE L AGRICULTURE L'accord du 21 juin 1999 entre la Confédération suisse et

Plus en détail

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé

Un nouveau service. Sécurité alimentaire. à la Direction de la santé 23 novembre 2009: Présentation du Service de la sécurité alimentaire Un nouveau service pour la sécurité alimentaire à la Direction de la santé Page 1 de 20 Historique Le service de la sécurité alimentaire

Plus en détail

Problèmes de potabilité des eaux des fontaines

Problèmes de potabilité des eaux des fontaines Problèmes de potabilité des eaux des fontaines Séance d'information à l'attention des responsables techniques des communes du canton de Genève Jeudi 27 janvier 211 27.1.211 - Page 1 Objectifs de cette

Plus en détail

Activités générales. Le tableau ci-dessous donne un aperçu des activités 2005.

Activités générales. Le tableau ci-dessous donne un aperçu des activités 2005. REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'économie et de la santé Service de protection de la consommation I. Rappel des missions du service Activités générales L'article 118 de la constitution fédérale

Plus en détail

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION

TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION TOUTES LES INFORMATIONS PRATIQUES SUR LA CERTIFICATION Le label «Terroir Fribourg» Par la marque régionale fribourgeoise : L Association pour la Promotion des Produits du Terroir du Pays de Fribourg Table

Plus en détail

Département fédéral de l intérieur DFI. Office fédéral de la santé publique (OFSP) Décembre 2014. Rapport explicatif

Département fédéral de l intérieur DFI. Office fédéral de la santé publique (OFSP) Décembre 2014. Rapport explicatif Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique (OFSP) Décembre 2014 Rapport explicatif concernant la mise en œuvre de la motion Eder 13.3393 «Faire de l autorisation accordée

Plus en détail

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE

RECUEIL DES REFERENCES DES TEXTES REGLEMENTAIRES LIES A L ACTIVITE DU CONTROLE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DU COMMERCE DIRECTION GENERALE DU CONTROLE ECONOMIQUE ET DE LA REPRESSION DES FRAUDES DIRECTION DU CONTROLE DE LA QUALITE ET DE LA REPRESSION

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2011 DG LABORATOIRES

RAPPORT ANNUEL 2011 DG LABORATOIRES RAPPORT ANNUEL 2011 DG LABORATOIRES 1 RAPPORT ANNUEL 2011 DG LABORATOIRES... 1 1 L AFSCA ET SON RESEAU DE LABORATOIRES... 2 1.1 LES LABORATOIRES DE L AFSCA... 2 1.2 LES LABORATOIRES AGREES... 3 1.3 LES

Plus en détail

Contrôle de l eau potable, des piscines et des plages

Contrôle de l eau potable, des piscines et des plages Direction de la santé et des affaires sociales Direktion für Gesundheit und Soziales Laboratoire cantonal Kantonales Laboratorium CANTON DE FRIBOURG / KANTON FREIBURG LABORATOIRE CANTONAL Chemin du Musée

Plus en détail

Produits OGM dans les denrées alimentaires : aperçu des contrôles menés en 2011 par les autorités cantonales d exécution

Produits OGM dans les denrées alimentaires : aperçu des contrôles menés en 2011 par les autorités cantonales d exécution Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la santé publique (OFSP) Unité de direction Protection des consommateurs Berne, juin 2012 Produits OGM dans les denrées alimentaires : aperçu des

Plus en détail

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées?

Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Quelles sont les obligations légales et réglementaires de conservation des données informatisées? Intervenants : Valérie PAROT - AVOCAT Bruno DENIS - VIF SOMMAIRE Informatique et données de l entreprise?

Plus en détail

RESIDUS DE MEDICAMENTS VETERINAIRES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES

RESIDUS DE MEDICAMENTS VETERINAIRES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires RESIDUS DE MEDICAMENTS VETERINAIRES DANS LES DENREES ALIMENTAIRES Recherche

Plus en détail

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences?

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences? VRAI ou? De l eau, des eaux, quelles différences? Sur les eaux minérales naturelles et les eaux de source Eau minérale naturelle, eau de source, eau de distribution Toutes les eaux apportent le nutriment

Plus en détail

Directives concernant l inscription et le prêt

Directives concernant l inscription et le prêt Directives concernant l inscription et le prêt du janvier 0 Art. Dispositions générales Les présentes directives fixent les conditions d inscription et les modalités de prêt de la Bibliothèque cantonale

Plus en détail

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation

Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications dans les Métiers de l'alimentation Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Observatoire Prospectif des Métiers et des

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 1 MANAGEMENT DE LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE Principes généraux du HACCP Durée : 7 heures Cette formation est aussi offerte en ligne 16 septembre 2015 4 novembre 2015 10 février 2016 18 mai 2016 1LA1501 1LA1502

Plus en détail

GENEVE REGION- TERRE AVENIR

GENEVE REGION- TERRE AVENIR GENEVE REGION- TERRE AVENIR Formulaire d inscription Version du 1 er janvier 2014 Le présent formulaire doit être dûment complété et signé, puis retourné par courrier postal à : Direction générale de l

Plus en détail

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada

Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada Un meilleur système pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens Projet de règlement sur la salubrité des aliments au Canada La transformation de l ACIA Raison d être o Mondialisation et concentration

Plus en détail

PROCEDURE DE DELIVRANCE D UNE AUTORISATION D EXPLOITATION D UN ETABLISSEMENT DE PRODUCTION DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES

PROCEDURE DE DELIVRANCE D UNE AUTORISATION D EXPLOITATION D UN ETABLISSEMENT DE PRODUCTION DE PRODUITS PHARMACEUTIQUES REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION DE LA PHARMACIE PROCEDURE DE DELIVRANCE D UNE AUTORISATION D EXPLOITATION

Plus en détail

Check-list SUISSE GARANTIE Viande et produits carnés

Check-list SUISSE GARANTIE Viande et produits carnés Date: Service d inspection et de certification : Lieu: Auditeur: Nom: Téléphone: Entreprise: Numéro d'exploitation: Nom: Rue: NPA/lieu: Responsa pour SUISSE GARANTIE: Nom: E-mail: Autres collaborateurs

Plus en détail

Règlement (CE) n 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l hygiène alimentaire

Règlement (CE) n 852/2004 du Parlement européen et du Conseil du 29 avril 2004 relatif à l hygiène alimentaire DOMAINE «SANTÉ PUBLIQUE, SANTÉ ANIMALE ET VÉGÉTALE» SOUS-DOMAINE «SANTÉ - PRODUCTIONS ANIMALES» FICHE SANTÉ ANIMAUX I PAQUET HYGIÈNE RELATIF AUX PRODUCTIONS PRIMAIRES ANIMALES Quel est l objectif? Le règlement

Plus en détail

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE

POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE GUIDE POLITIQUE TARIFAIRE DES INSTITUTIONS DE LA PETITE ENFANCE Petite enfance Page 1/10 Tél. +41 (0)22 899 10 37 Fax +41 (0)22 899 10 20 541.01.021 Politique tarifaire 12.12.docx SOMMAIRE 1 COTISATION

Plus en détail

Enquête sur les investissements dans l industrie

Enquête sur les investissements dans l industrie Note Méthodologique Dernière mise à jour : 30-08-2010 Enquête sur les investissements dans l industrie Avertissement : depuis mai 2010, les résultats de l enquête trimestrielle sur les investissements

Plus en détail

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini

ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS. Sous la direction du Professeur Pierre Louis Manfrini MASTER OF Ouvert aux participant-e-s extérieur-e-s MPAPUBLIC ADMINISTRATION ORGANISATION ET GOUVERNANCE DES ENTREPRISES PUBLIQUES ET DES PARTICIPATIONS CONTEXTE ET THÉMATIQUE Durant les vingt dernières

Plus en détail

Catalogue des matériaux de référence

Catalogue des matériaux de référence Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Catalogue des matériaux de référence DR-12-CMR Édition : 2011-01-17 Pour toute information complémentaire sur les activités du Centre d expertise

Plus en détail

Conférence régionale FAO/OMS sur la sécurité sanitaire des aliments pour l Afrique Harare, Zimbabwe, 3-6 octobre 2005

Conférence régionale FAO/OMS sur la sécurité sanitaire des aliments pour l Afrique Harare, Zimbabwe, 3-6 octobre 2005 F Point 5 de l ordre du jour Document de séance 13 Français seulement Conférence régionale FAO/OMS sur la sécurité sanitaire des aliments pour l Afrique Harare, Zimbabwe, 3-6 octobre 2005 Introduction

Plus en détail

Procédures pour l importation et l exportation de denrées alimentaires et objets usuels

Procédures pour l importation et l exportation de denrées alimentaires et objets usuels Service de la consommation et des affaires vétérinaires 155, ch.des Boveresses 1066 EPALINGES Téléphone +41 (0)21 316 43 43 Télécopie +41 (0)21 316 43 00 Courriel info.labocant@vd.ch Procédures pour l

Plus en détail

817.042 Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

817.042 Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance sur la formation et l examen des personnes chargées de l exécution de la législation sur les denrées alimentaires (OExaDAl) du 9 novembre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral

Plus en détail

(BO n 4662 du 04/02/1999, page 89)

(BO n 4662 du 04/02/1999, page 89) Décret n 2-98-617 du 17 ramadan 1419 (5 janvier 1999) pris pour l application du dahir portant loi n 1-75-291 du 24 chaoual 1397 (8 octobre 1977) édictant des mesures relatives à l'inspection sanitaire

Plus en détail

Guide Médicaments et Internet

Guide Médicaments et Internet Guide Médicaments et Internet Mars L importance d Internet en tant que source d information et vecteur de vente de médicaments ne cesse de croître. Dans ce contexte, il faut savoir que les ventes en ligne

Plus en détail

FORMATIONS LOGICIELS SADIES

FORMATIONS LOGICIELS SADIES A L ATTENTION DES DIRECTIONS DES CLIENTS SADIES _ Renens, le 12 mai 2016 FORMATIONS LOGICIELS SADIES Madame, Monsieur, Afin de satisfaire à la forte demande de formation sur les logiciels Sadies, nous

Plus en détail

Pourquoi il est possible de manger en toute sécurité en Suisse Gestion des facteurs de risque dans la filière viande

Pourquoi il est possible de manger en toute sécurité en Suisse Gestion des facteurs de risque dans la filière viande Pourquoi il est possible de manger en toute sécurité en Suisse Gestion des facteurs de risque dans la filière viande Manifestation médiatique Proviande: Posieux, 29 janvier 2014 Page 1 Aide-mémoire La

Plus en détail

Sommet de l élevage 2013

Sommet de l élevage 2013 Sommet de l élevage 2013 Accords commerciaux bilatéraux de l Union européenne avec les Etats-Unis et le Canada Principaux enjeux économiques Jean-Marc Mignon Conseiller international Direction régionale

Plus en détail

du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont

du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont du 4 au 18 septembre 2013 à la Croisée des Loisirs, Delémont Dossier de présentation 2013 Atelier-découvertes pour enfants, de la nature à l'assiette. Dans le cadre de la Semaine suisse du Goût, Delémont

Plus en détail

Loi fédérale sur les produits du tabac

Loi fédérale sur les produits du tabac Loi fédérale sur les produits du tabac (LPTab) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, et 118, al. 2, let. a et b, de la Constitution 1, vu le message du Conseil

Plus en détail

Les Producteurs laitiers du Canada - Sondage Résultats définitifs de l enquête nationale

Les Producteurs laitiers du Canada - Sondage Résultats définitifs de l enquête nationale Résultats définitifs de l enquête nationale Méthodologie Environics a réalisé, du 24 au 28 juillet 2015, un sondage téléphonique au moyen d un système de réponse vocale interactif (RVI) auprès de 1707

Plus en détail

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM

Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Fondation vaudoise pour la formation et le perfectionnement professionnels des métiers MEM Rapport d activité 2011 1. Message du Président Durant sa 8ème année d activité, la Fondation a pu poursuivre

Plus en détail

Décret fixant les émoluments de l administration cantonale

Décret fixant les émoluments de l administration cantonale Décret fixant les émoluments de l administration cantonale Modification du Le Parlement de la République et Canton du Jura, arrête : I. Le décret du 24 mars 2010 fixant les émoluments de l'administration

Plus en détail

817.025.21 Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires

817.025.21 Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires Ordonnance du DFI sur l exécution de la législation sur les denrées alimentaires du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 59, al. 2, 66 et

Plus en détail

Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB

Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB Liste pondérée du contenu (blueprint) Examen obligatoire LHR/GBB Types de questions utilisés: vrai-faux, choix multiple, exercices (calculs) Nr. Matière Nombre L LOI SUR L HEBERGEMENT ET LA RESTAURATION

Plus en détail

La diversité des modes d organisation des enseignes

La diversité des modes d organisation des enseignes Numéro 4 / février 2014 L évaluation des coûts et des marges dans les rayons alimentaires de la grande distribution en 2012 Contributeurs : Philippe Boyer, Amandine Hourt Les travaux de l observatoire

Plus en détail

bonus.ch : enquête de satisfaction sur les assurances auto 2011

bonus.ch : enquête de satisfaction sur les assurances auto 2011 bonus.ch : enquête de satisfaction sur les assurances auto 2011 Les Suisses sont des clients fidèles, en tout cas en ce qui concerne l assurance auto! C'est ce que révèle une récente étude menée par bonus.ch

Plus en détail

Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels

Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels Loi fédérale sur les denrées alimentaires et les objets usuels (Loi sur les denrées alimentaires, LDAl) 1 817.0 du 9 octobre 1992 (Etat le 1 er octobre 2013) L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

«Produit du Canada» : pour une allégation juste et claire

«Produit du Canada» : pour une allégation juste et claire Observations présentées dans le cadre de la consultation de l Agence canadienne d inspection des aliments Mai 2010 OPTION CONSOMMATEURS MISSION est une association à but non lucratif qui a pour mission

Plus en détail

2- Avant la commande

2- Avant la commande FICHE PRATIQUE : LES ACHATS EN LIGNE 1- Des règles particulières Article L121-16 et suivants du Code de la Les achats sur internet se généralisent en France. Pourtant un client sur deux aurait rencontré

Plus en détail

********** Un Peuple Un But Une Foi-

********** Un Peuple Un But Une Foi- MINISTERE DE LA SANTE REPUBLIQUE DU MALI ********** Un Peuple Un But Une Foi- COMITE NATIONAL DU CODEX ALIMENTARIUS ********** SECRETARIAT EXECUTIF (ANSSA) Centre Commercial Rue 305 Quartier du Fleuve

Plus en détail

LES SPECIALISTES ROMANDS AU SERVICE DU DETAILLANT. www.romandie-fraicheur.ch

LES SPECIALISTES ROMANDS AU SERVICE DU DETAILLANT. www.romandie-fraicheur.ch LES SPECIALISTES ROMANDS AU SERVICE DU DETAILLANT www.romandie-fraicheur.ch Mise à jour du 03.06.2014 TABLE DES MATIERES www.romandie-fraicheur.ch Les partenaires : Présentation Cadar 3 Présentation Valcrème

Plus en détail

III - INSPECTIONS. Bilan général

III - INSPECTIONS. Bilan général REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département des affaires régionales, de l'économie et de la santé Service de la consommation et des affaires vétérinaires III - INSPECTIONS Bilan général Les motifs de satisfaction

Plus en détail

Activités et Procédures. de contrôle technique. à l importation au niveau de la DHMPE

Activités et Procédures. de contrôle technique. à l importation au niveau de la DHMPE République Tunisienne Ministère de la Santé -***- Direction de l Hygiène du Milieu Et de la protection de l Environnement Activités et Procédures de contrôle technique à l importation au niveau de la DHMPE

Plus en détail

20130656_FAVV_perceptie_iVOX

20130656_FAVV_perceptie_iVOX 20130656_FAVV_perceptie_iVOX V001 Quels est le degré d importance que vous accordez aux éléments suivants? La fraîcheur de l aliment Très important Important Peu important important Un aliment sans danger

Plus en détail

4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur

4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur Chapitre 4 Section Ministère des Services aux consommateurs et aux entreprises 4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur (Suivi des vérifications de l optimisation des

Plus en détail

Conditionnement du matériel d injection disponible dans les distributeurs automatiques en Ville de Lausanne

Conditionnement du matériel d injection disponible dans les distributeurs automatiques en Ville de Lausanne Service : Service de la santé publique Division : Médecin cantonal et pharmacien cantonal Date : 1 er mai 2007 Rapport au Chef du département de la santé et de l action sociale (DSAS) Conditionnement du

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGFAR/SDTE/N2003-5017 Date : 04 SEPTEMBRE 2003

NOTE DE SERVICE DGFAR/SDTE/N2003-5017 Date : 04 SEPTEMBRE 2003 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PÊCHE ET DES AFFAIRES RURALES Direction Générale de la Forêt et des Affaires Rurales Sous-direction du Travail et de l Emploi Bureau de l Emploi et

Plus en détail

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE

REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II - Formation professionnelle supérieure Centre de formation professionnelle Santé-Social

Plus en détail

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE Groupe EnvironeX SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE labenvironex.com «Des conseils et diagnostics en agroalimentaire, de la ferme à la table!» Les laboratoires du Groupe EnvironeX disposent d une solide

Plus en détail

Catalogue d objectifs évaluateurs «Information, communication, administration ICA (profil E)» du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015)

Catalogue d objectifs évaluateurs «Information, communication, administration ICA (profil E)» du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Catalogue d objectifs évaluateurs «Information, communication, administration ICA (profil E)» du 26 septembre 2011 (état le 1 er janvier 2015) Champ d application 1 Le présent catalogue d objectifs évaluateurs

Plus en détail

DOMAINE «SANTÉ PRODUCTIONS ANIMALES» FICHE SANTÉ - ANIMAUX I PAQUET HYGIÈNE RELATIF AUX PRODUCTIONS. Quel est l objectif? Que vérifie-t-on?

DOMAINE «SANTÉ PRODUCTIONS ANIMALES» FICHE SANTÉ - ANIMAUX I PAQUET HYGIÈNE RELATIF AUX PRODUCTIONS. Quel est l objectif? Que vérifie-t-on? DOMAINE «SANTÉ PRODUCTIONS ANIMALES» FICHE SANTÉ - ANIMAUX I PAQUET HYGIÈNE RELATIF AUX PRODUCTIONS PRIMAIRES ANIMALES Quel est l objectif? Le règlement cadre européen 1 sur la législation alimentaire

Plus en détail

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services

D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services D.E.B. - Déclaration d Echange de Biens D.E.S. - Déclaration Européenne de Services La Déclaration d Echange de Biens et la Déclaration Européenne de Services 1 Sommaire : 1 - Préambule 2 - La D.E.B. 3

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil P 1919-B

Secrétariat du Grand Conseil P 1919-B Secrétariat du Grand Conseil P 1919-B Date de dépôt : 23 juillet 2015 Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la pétition demandant le rétablissement des contrôles du trafic des marchandises aux

Plus en détail

FIC INFOSESSIE DE EUROPESE WETGEVING M.B.T. ETIKETTERING UPDATE 13.05.2014 LA LÉGISLATION EUROPÉENNE RELATIVE À L ÉTIQUETAGE SESSION D INFO FIC

FIC INFOSESSIE DE EUROPESE WETGEVING M.B.T. ETIKETTERING UPDATE 13.05.2014 LA LÉGISLATION EUROPÉENNE RELATIVE À L ÉTIQUETAGE SESSION D INFO FIC FIC INFOSESSIE DE EUROPESE WETGEVING M.B.T. ETIKETTERING UPDATE 13.05.2014 LA LÉGISLATION EUROPÉENNE RELATIVE À L ÉTIQUETAGE SESSION D INFO FIC FIC INFO SESSION UPDATE 13-05-2014 PROGRAMME Dispositions

Plus en détail

Simplifications dans le trafic touristique : procédure d audition. Association des groupements et organisations romands de l'agriculture

Simplifications dans le trafic touristique : procédure d audition. Association des groupements et organisations romands de l'agriculture Avis donné par Simplifications dans le trafic touristique : procédure d audition Nom (Canton / parti / Abréviation éventuelle Association des groupements et organisations romands de l'agriculture AGORA

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE --------- DELIBERATION N 77-116 AT DU 14 OCTOBRE 1977 ------------------------------------------------------ portant réglementation de l inspection des

Plus en détail

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité

fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Centre d information fenaco Berne, 21 mai 2014 Communiqué de presse concernant l exercice 2013 fenaco: chiffre d affaires en hausse dans tous les domaines d activité Malgré la météo précaire qui a marqué

Plus en détail

TITRE PREMIER ETABLISSEMENTS INSPECTES, PRODUITS INSPECTES, ORGANISATION DE L INSPECTION

TITRE PREMIER ETABLISSEMENTS INSPECTES, PRODUITS INSPECTES, ORGANISATION DE L INSPECTION DECRET N 65.153 DU 19 OCTOBRE 1965 portant règlement de l inspection sanitaire et de salubrité des produits alimentaires d origine animale, destinés à l alimentation humaine (J.O. du 26 janvier 1966) TITRE

Plus en détail

Ordonnance réglant la communication des décisions pénales prises par les autorités cantonales

Ordonnance réglant la communication des décisions pénales prises par les autorités cantonales Ordonnance réglant la communication des décisions pénales prises par les autorités cantonales (Ordonnance sur la communication) du 1 er décembre 1999 Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 265, al. 1, de

Plus en détail

3 e édition - Avril 2012

3 e édition - Avril 2012 SAGE business index 3 e édition - Avril 2012 Activité des entreprises Chiffre d affaires des six derniers mois Mars 2012 Septembre 2011 9 % 9 % 24 % 35 % 23 % 35 % 32 % 34 % A augmenté Est resté stable

Plus en détail

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE

FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE FICHE «AGRICULTURE BIOLOGIQUE» ETABLIE A L ATTENTION DES METIERS DE LA VIANDE CAB/I011/12-1 Cette fiche concerne tous les opérateurs abattoirs, ateliers de découpe et boucheries travaillant des produits

Plus en détail

4 Description des chiffres-clés répertoriés

4 Description des chiffres-clés répertoriés 4 Description des chiffres-clés répertoriés La partie tableaux donne, pour chaque hôpital de Suisse, une sélection de chiffres-clés. Les établissements sont répertoriés dans l ordre alphabétique par canton,

Plus en détail

Projet FRC Bien manger à petit prix

Projet FRC Bien manger à petit prix Projet FRC Bien manger à petit prix Colloque intercantonal Tramelan 18.11.2009 Plan de la présentation 1. Genèse et but du projet 2. Structure du cours (avec quelques exemples de transparents) 3. Bilan

Plus en détail

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS.

Observatoire des prix et des marges. Filière Porc Jambon SOURCES DES DONNÉES, MÉTHODES DE TRAITEMENT, LIMITES DES RÉSULTATS. Sommaire Définitions Les circuits Les données de prix utilisées Retraitements Limites 1 Prix au stade production Définitions - prix perçu par le producteur agricole, s applique au kg de carcasse ; - acheteur

Plus en détail

SECTEUR AGROALIMENTAIRE GMS ET RHF. 7e ÉDITION - 2015

SECTEUR AGROALIMENTAIRE GMS ET RHF. 7e ÉDITION - 2015 SECTEUR AGROALIMENTAIRE GMS ET RHF 7e ÉDITION - 2015 Notre dossier agroalimentaire 2015 est désormais disponible, n hésitez pas à en faire la demande! Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000

Food Safety System Certification 22000. fssc 22000 Food Safety System Certification 22000 fssc 22000 CERTIFICATION DES SYSTÈMES DE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 22000 Le protocole de certification des systèmes de sécurité alimentaire 22000 (FSSC 22000) est un protocole

Plus en détail

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique

Science et technique. Recommandations pratiques d hygiène pour la fabrication du saucisson sec artisanal. Guide pratique CHRISTIEANS.qxd 19/01/2007 15:24 Page 181 La nouvelle législation communautaire fixant les règles d hygiène, avec l entrée en vigueur d un vaste plan révisé de la législation sur les aliments et l alimentation

Plus en détail

Ordonnance sur le système informatique de gestion des expériences sur animaux

Ordonnance sur le système informatique de gestion des expériences sur animaux Ordonnance sur le système informatique de gestion des expériences sur animaux (O-SIGEXPA) du 1 er septembre 2010 (Etat le 1 er janvier 2013) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 32, al. 1, de la loi du

Plus en détail

Généralités. Entièrement réalisé en mode graphique. Des centaines d utilisateurs en Suisse. 30 ans d expérience dans le domaine des garages

Généralités. Entièrement réalisé en mode graphique. Des centaines d utilisateurs en Suisse. 30 ans d expérience dans le domaine des garages 1 e-car Distribution sàrl Rue de Savoie 8 1530 Payerne Email : support@carserver.ch Tél. 026 662 1555 Fax.026 662 1556 Généralités Entièrement réalisé en mode graphique Des centaines d utilisateurs en

Plus en détail

Assurer l inspection des aliments

Assurer l inspection des aliments Assurer l inspection des aliments Le travail des inspecteurs de la Division de l inspection des aliments, y compris leur communication avec la clientèle ciblée par leurs activités, est désormais appuyé

Plus en détail

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments

Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments C2 1/4 Paquet hygiène : actualités, enjeux Patricia Lallement, MAAPRAT DGAl, Sous-direction de la sécurité sanitaire des aliments Le «Paquet hygiène», composé de plusieurs textes législatifs adoptés par

Plus en détail

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE

FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE FICHE D IMPACT PROJET DE TEXTE REGLEMENTAIRE NOR : EINC1509084A Intitulé du texte : Arrêté modifiant l arrêté du 16 août 2013 fixant les montants de la redevance pour les contrôles renforcés à l importation

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE BALARUC LES BAINS. Extrait du Registre des DØlibØrations du Conseil Municipal. SØance du 09 Novembre 2011

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE BALARUC LES BAINS. Extrait du Registre des DØlibØrations du Conseil Municipal. SØance du 09 Novembre 2011 R PUBLIQUE FRAN AISE N 1 l/cmi1 1/001 REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE BALARUC LES BAINS Extrait du Registre des DØlibØrations du Conseil Municipal SØance du 09 Novembre 2011 L an deux mille onze et le neuf

Plus en détail

GREA - Yverdon le 20 juin 2013 Vie nocturne : quelles mesures et quelles règlements?

GREA - Yverdon le 20 juin 2013 Vie nocturne : quelles mesures et quelles règlements? GREA - Yverdon le 20 juin 2013 Vie nocturne : quelles mesures et quelles règlements? Capitaine Claude PAHUD Responsable de la de proximité - Genève 21/06/13 - Page 1 Points abordés : 1. Organisation de

Plus en détail

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES

INSTRUCTIONS CONCERNANT LA REMISE DE DENRÉES ALIMENTAIRES LORS DE MARCHÉS OU DE MANIFESTATIONS TEMPORAIRES Service de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires SAAV Amt für Lebensmittelsicherheit und Veterinärwesen LSVW Chemin du Musée 15, 1700 Fribourg T +41 26 305 80 10, F +41 26 305 80 19 www.fr.ch/lsvw

Plus en détail

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES - RÈGLEMENTS - POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique alimentaire COTE : DAEC 2008-01 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration EN VIGUEUR en août 2008 RESPONSABLE DE L'APPLICATION : La Direction

Plus en détail