LE GRAND DEBAT FINANCIER EST OUVERT D ans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE GRAND DEBAT FINANCIER EST OUVERT D ans"

Transcription

1 25 TT T ÉT 5 T-F Tk 5 9 -T ÉÊ U T T F T U U Y 2 T --ô G ( ) T UT T J / UY-- - T - UT- U T - 5U - -T --- <- - ~ < - Y z - G U < - > U { ( G > ê - < ï - 5 Y - û - ( - ) ô T W î ( W ê - ê W 2 ) - { - T - ù \ ) <- ç - < / < / ---- U U U - â â F ô 2 F <- [ F â - F F ê z ê - F F - ç â - û [ ê? ô ù - ô 925 /ê â œ - ê ô T ù T ê ê ê - ù ( û â? F - $ F ç î F - Q û 92 Q -- - ê ù F < ü - ï 9 T TQ U â G 2 5 ê G J ( - ê - - < 2 - T - - î 2 >-> ù - T Y - ÈZ U - - ZÈ F FÇ J UX Z T ïïï ü ÜJT F ç - ]U ]TU T T $ô W UUX 5 -F 2 É - 2 ë G T F T UT 2 Fç- - 2 ê ê 9 â - ù ê ê ê ù U U X - G 928 G T 9 T ï U T F 2 F ô 92 G G J ü ô 92 G - ô U î G œ -- û û ô G - œ T û 7 5 U T FF - - ù ç 92 G 92 û 2 T -G - ô F ç Y --? 2 w F ê 7 û 927 G F ê w -Yk G \ w G - w ô ( ) G ê - Q 927 G ÿ â - ç k ê G ê k 2 z k F Y U W - Y â z U - ç k Y - U U z T - U 2 T ÉT TF ê 2 û J î - â - - " G ï W W Fç- 92 û -- G â F U TG $ W W ù ê 2

2 U TU 25 J 228 T - Z - U " (F --ô ï T TÉ ÄÜÄ [ ) - - F Ç - T F 7 F ç - U J U U U T 5 5 J 2 ê k / ê - 89 / U T T 828 z z â >> T 275 \ G 75 G G ) 7 Y F - G G œ - - œ -æ T G U z z z F G T 275 G 25 5 G 2 95 G 2 z- 7 T 7 9 î 2 - w W ---- î U T T 2 G 22 ç ( G K 92 ä > - - < " - ê - ê - î â 8 - Q 2 8 ü 5 â ( F U Y F ç - 8 G -- T T â - F T z J î U ü - F T œ ô " F - Ü " ê ) ô - ô ç - œ ç - - z T UGT ( ê (<- ù F ô U UJU U Y z - Y ( - ) z ê - ê - œ > - - < > ô ù? G F J T> \ î - - UQUÉ J= T ê U T FJ G â -- z < " ô- 2 -ê J 2 G T î>- (- ê J > --~ û ( > ( ù ê Q Tz- â ù G J œ F T U > T - G î â 92/ - ( ( F TT UU î T 9 û G - - > - Y ( - ) J - ( -É -É TU ( ) ê z J â ê X T T ê ê F 895 (ô ) T F î T T ê G - - ] J G ( 22 ( ê 25 JUX U 97 ô J ù - ê î ç ê U U T -G G U 25 J -F Ô w - T T -K 75 - U F U Ä U 7 5 ( Fê 2 TU F F 25 F 9 U ~ î ê - ê U ç - Y â ü î ç - - z T T 58 2 ) - J ï 5 U z ( - - ( ) - - T YTY F â - U Q J ç- ( ) F - - ê F - J - J ê - F 5 î k G 5 K - Q J G 5 - G " w T w -J G J T U GT G T? 2 T w U TY 8-22 J F k - 7 ê z - - Q 8 5 w 2 k - À > 7 G J (2 5 Î k w 5 z - U TG UÉ - -ê - J F U - ç - 2 J z- > ç T - - â T [- ê ä û- ï ù  T ww â - â ît 2 w ---- [ - 25 J > < [ 9 5 T É- É w - - k ï â - ê Uü ê J U - - T -J î TY 2 z ÉQU T - Kâ -JU U G T Y z- T T œ 2- G 2 <U G G 2 F U Y " J ô ( ç G Q - " Y G - â -? F 2 U - U? U â 2 2 ï -î T ) J U < K Ï 78 J - F G U J w â - T-Q ( U G G 2 z? G \> T ( z 2) 25 T TÈ - + ê É 5 < ( J \ Y > Y < T U / É \ J - FT UX G T F T â 29 k UY KUî Q #) - Q - U- Q

3 25 J 28 U TU T <ï - Tw~ T T -- U > >> - - < <> U? 29 - T 9 29 ( ï ) T w - - J J k î Q - ü J- ô - G ç - T> - 55 J << - U- GJ-FKü > 5 ü 2 G 7K - - <- J J < " î G 25 Z J - -Y T J U T GK - - / - ( " -< - - < ( -- - U G - K ( Q U > ü F G F GUK T-KFF ( U ( - U U ü ( > Y w - 7 G UT ([ " 2 û - [ >- 25 z ô) - ô - ïuü- ( # - - U G G U T z- î G î -U 8 F > F ç < ù -ô <? ô œ " F ü < - ê - â 5 < - ê - U T F - û J - T < ( ~ T ( T U - - YT F - \ FT - -)) /(F T- - \ Y Y < - F - z z ô > > T 2 X Uk Q U UT - U G Y / X ) \ >> - U - " ( - - ÜJ - J / î - ) ü- - K J> T- QU Q U G ü - F F ) - K K ê > - \ > > \ \ - T KY < ( - Ü z J > ê G U F F QU ( T â G â 2 27 â & â 2 G ( - G G F - G û ê ê UQU TU T Q U UY-- Y -- - " \ 92- T F UU F Y T - G Î - T--T 927 )) -G G - -- Y ç - - -U U -J J-F-Y () G F 7) F - 58 ) G 8 57 J - G G 9 J î - 8 5<) ~ > 8 - (? ~ ~ " ( F F ) 9 2 F K) G 5 " < - - Î J - 25 ü F F QUT - - U \< 8 œ 2 - U F F F G- ( G - #- J G 2 ê J 2 â ê 2 â ç ÿ - J 2 U " <- T T F T UU F 927 Y >\ - ç - -z z F J- - F ê z ù 928 J - Y - K - T UY UY - J ü ê \ ù ù ZT k G J z - - G T F X-T-GY Y ç T ( UU U - - T G â ê â K ê & ü ü T--UU - â î - T T F ç -ê Y T î U ê 5 7 9? U 55 G 22 8 zz T 9 2 T? T 8 T T 2 5 ô- F < - â 5 ü â G ü ç z ç T - î ç â ô G T - 25 ê 2 - ( G œ - œ z z œ T U - - G â 8 z ê F ç - U - - -F ê U G U T G 8 5 â - G â T-UÇ-U-U F F (F G F ) - ç "G - J - K8GU 2 G ( ( T F â J î â G 2 22 F - F â T - 5 ( ô â / ô F ( T ) (F ) - T ) ( ) ç () - ( T ) (F ) (F) (F) z ( ) z ( ) z ( ) 2 FF J U TU U T T U 2 5> F 5 F G T T â Q F - - ô ù z - T ô î ê ù z â - G T G z z 2 û z U ê > - â 2 - J T ù - 2 î ê â ( T ç ê â ù â? w - ù T z Q z ù z - ç ç J U JU U T 8 () U F F UF- U 8 () U U () 8 T T () U 5 5 U GT F G () F TY 8 z - -U-G J U U - Yz F Y T U 2 F- W J 2 T F 7 ( ) - F ç J ( ) ü U J ô ( ) J ( F ) ê 2 5 z ( ) ( ) (Q ) ( (F) G (Q U ) G- J U F z  UT 2 T UUX TF T < U GÉÉ U ô TÉ 8 7 // ç (ê ) [ T Â/ ë> U T G -F U UT Y UX T G É ü- UU ( F ç ) È T É T UG U T z T F 8 (2) T T T U U T z T F F U T T U ÜT T â 252 î T z- UU É - î - 5 -Që 5 J F (2 ô -F

4 U TU T F 25 J F ( 998 U 2 J 928 J U - F Y w W) 72 85? 7 7-\ > X 5 % 92 U 5) 75 9 J T- % > X 2-5 > % () ô) & " J 2 5 J 2 5) 52 Jw / 9 < 5 % G 5 5 J 95 ) ) Ü T ) U () -- ( " Ç F 75 )5 U F 2 G U " ÜU F 95 F F k ) ()? 5 9? J ) -) T 55 8 î ô 28 -T75 F F J J 52 T 2 F-U 2) ç Tk T w Wü z É () ( Ü55 5 F % % -U k T QUG ZÈ T - T k G F- 8 J T UX Œ U F T T 5 T- F G T UT TGQU 2 z k W U - z T-F 2 J ( - ) 2 ô ô F 29 ô ô ô ô - 5 ô) F - 7 ô T - T 9 ô U \ G - 2 ô -F ô ô - F U T F-F (Z ) T T XX K ç J - ê? U ( F z U û T " > \ { ) K 5 T T G Y 795 T U ( 75 9 T F Y () J G T U Tk w G k )2 J z z " T F J F /% F [ J U GT \ <U J 2) ) Y T / U J F G z /9 8 7 G z G ô 7) () Q T ô J 7 (77) G 7 û z T z (75) J G ( ) 7225 û T â U T 25 Q â 55 T J 8 T T â / (2) ) 77 77) 77 (59) T É U T T G Ê ô F T (2) TU ç F /7ÄT > -G â Z T 8 - T-F -G - - F G T - z z - (75) 2 (5) () ) - k (89) û - ( - ) (52) U T U U 5 k - ê U Q U W 2 T (52) T T T (57) Q U T T É U T â U U - 5 â k 5 F F G- TY (5) ô 5 ô U (8) â -F z () F (58) G (7) G z (592 ê 2 (7) 5 (7) (585) 2 - É (7) (27) 928 (59) z-- U ê T â (5 ) J (2) G (72) - â ) G (59) T 2 - U T (75) - - z 5 z- - z (7) 25 ç î U Ï F - ( ) (8) 5 >7 G (72) â 2 z z G (-) 2 (8) J G ( ) (7) 2 z J (5) (7) (G27) (7) 2 (55) 5 " U T ( ) (28) 2 (85) 5 â (5) z- ô J (7) - 2 ô â (7 (52) 928 J G 5 ô - (2) 7- ) z ê ( ) 5 () 8 (57) ô $7) () 2-2 U 8 z 9 8 (5) 7 ô (77) (97) () (75) 2 - z z â U T U (5) (7) (78) 25 w - (5) J T (582) (75) T-F z â 5 (72) F 2 () 55 G â û 58 5 F (5) (75) 25 8 T (5) (7) ( U (7) 5 28 (2) 95( - F (9) 5 î z 25 (78) T -T - - ] U 2 () - (2) 8 - (5) (25) - -T z 85 [ ( (58) (5 ) â UGT () z (52) (577) 2 z J - G T 2 G z 8 - (82) () (7) (757) (5) U T 25 U (77- T T U ê ê â K î J ô î - ê - ù â U ê ç â w Q z z 9 œ 9 z K? K z û - - â â K - U J F z - î â F z < - K - û ê z û - â â K â F z û- T â U T U T-F T T - W \ <X) G 5 T T U T U (9) 5 (55) - 8 (55) U 2 (589) (28) â -F ( ) (58) â (77) -F - z z - z â F z T 7 72) TZ T T - ô (79) ü - (9) 2 F ç < ) - - (7) TT 5 2 ô J (79) F 2 ô (7) T ô (7) û ô (72)? ( F ( U -5 ô X ) > w / F T â æ ) 25 - â ] 2 J ( ) - ç \ - â À < -ÔU G z T k " G T 5 < F (7) G - â - 5 T â ô- ü â G 7 (7) î K ï - ç ï Q z ê ç - - â - - z / ( ) ü 2 F 7 9 < 59 J- -â ë 5 U T - 92 FU k 2

5 T 2?5 Î \ ( ) - F J - ) T UG T T -5 G ô K G T -F - X F T 99) < - W 99 TU UT z - ê 2 z 5 J z - T { -W k 2 <87) FW>) k (99 T T ô 5) (75) % -= ë T G 7 T W ï - - G F T (755) 922 k (7() X 2 (7) ë TU üt QU k -Z \ ô F / k T \ " 9) U W - - \ - k < ) - - G GU U 7 ([[ - â ) -F ( K) U - (8) - - k (88) - ( (85) 5 T ë 2 z w ) F T (8 ) T 5-2 w U U J 7 U Q UU UU? - > > 7 < ( ) - 8 ô û (5 ë 82 G ( T <- - > - 2 (9 (5) î 2 k â U2) UT w 5 -U (55) ( î T - 9 (5) T (22) X T F F 8 (57) -2 \ - T â FT (&Ü2 72 F 927 -F 5 ë 2- () -G (58) T ( \ 5 5 (99) 95 ( F () ç 92 â T (T 7 F ç 2 (59) (75) 8 k 8 k -F (-ô) - - W U T (57) (78) (57) F 5 2 J 9 2 (58) (728) J (729) - - ( ) ) (97) ë î z -G U TU T ( G (5) J (72-) (52) (8) â 5-2 Y z - () 5 25 ç (5) 25 J-- -- ô (5) () -F G 22 z () T - ô â -À (557) TT - ( - G F z (7) () -- UX U U X U JU (7) 5 () ô ë ù (5) û U ü (87) î ü ( ) (>5) û 2 (57) G (78) F â 8 (7) T U z â ( 88 ) 5 â â (5 ) 7 - (572) TU J 9) 72) - 8 (7) (7) T - (98) - - () (72) G 22 U 5 ( 8 ) () -U (8 K 8 G 2 (7) " k G - (7-8) -F (8) 2 89) ê JT U T F 5 " (2) 8 F T 2 - (98) 8 (79) œ J (5) - (529) â ô (8) G ( - â ô U - (7) - (75) (82) Ô Kôç Ä? 5 Ä (77) ê 9-8->F- ü (78) (758) (2) (7) 2 z K / (759) J ( ) -F G T (7) (8) () UT T (95) (77) 8 J 2 U - " U îj- -F T ê ÿ U J z z (5) () (77) ( J (588) " ~ T (79) ô z- - - (97) - (8) G - ô (587) â (7) (7 J (52) â w > G (9 ) T - (8) J 2 - (-- ) G - (7) (7) ï F GT ô ( - ) J (7) 2 - T " T (7) (95) - -J (57) - 8 " 9 5 G (72) 22 - (8) (5) - T (558) (5) 2 - TU ) - T TU ë QU- T 9 G (78) T ô 8 2 ë T 2 -F T ë )2 ô (79 ( >) F k < T F 5 F- T â (2 ) (77) - (79 - â - Ï < 5 F UX 7 7? W 25 k 57) - J- - 5 ë --- (8 5 29) (595) T F - F 8 8 û äßß 8 T 8 - J J/ -É-T--<w-"( -- < ± â T 5 (7) - G T 8 - ( ) T (77) > â ( -- ) (598 (? K - œ ÏÇÜ (79) (92) - 2 T T ô (5) (89) 5 T - 7- (2) (} F 5 (9) 8 F â- \ - ç G () ) ë 2 ï (9 F U- î - T (9 - ç 5 ( G 8 - ( J () z 9 J (2) ( k [ - 5 G 5 G F 5 -U (- (2) 9 TU T () -- F \ ( ç ê 2 î - 22 " - (59 - ( ) ) - - T 9 ê - - ô TT ( X z () > 5 T (8 - ) ~ î F ô 925 F ç (9) F F - ê - â - îug % ü > \-<- > z -- X - 77 ï (2) â (7) T k 5 G (-->) (2) Y T ô (58) JT TU 2 29 J -- F 5 ( ) ) (57) 5 (5) J (599) - - ) J 2 ( â œ (59) - ô ( - ) () - œ 58 - â 57) F 928 (7) G 25 J â z ( - ) (79) G (9) J (77) ç (9) UFFU () â (29 ) () - (2) J ô z () (7) UTU ç T 8 G - (9 ( ) G (82) ê û 2 () 2 - â z (8) Jz ( -- ) (9) - -- ( ) (2) F (5) 2 - () (9) > 5 () 25 î () â - -- z (-- ) (85) (5G) - (59) - T (52) (58) (5) (57) T G (578) z 2 - (579) -F z (5) G" ( (9) (2) - (9) 5-9 (59) (9) - œ ] G - U (75) Â Ü G (8) ( ) (9) -F (772) - G - G G (5) 8 5 k ô K 82 (59) ê T (522) G 9) 2 G -F (55) ê ç 928 (5 ) 5 / 5 T 5 5 (52) TTYG (52) ÎTTÉ ç (5) G T ( - ) J (58) 9 55 ô-- â (57) (52) G G Q U K - - G (59) <> î 8 - (97) J? (72) (525) 5 F G U U â - (8 ) () (58) ç -F (727 UFFU - ô Ç ç z (722) (87) ç F G (58) ç - U T 5 F J -  - 8 (582) (75) - - >2) -F T 2 UFFU (59) Ç W 527 FG GFFY T-UT ( F" J ô - T 7- (7) F - 5 Î (7 U G ( 2 ) Z - F â J TUX - G - - (G ) 2 ê â - ç ] T U (52 î T J5 U 2 99 ô ( ) F - - (55) ( F G ( ) X- ê 2 U F U ( ) TUT 8 -G z G (55) (2) T ( ) (577) U 5 T 2 (575) < U T Y (59) G - ü U T 2 - (752) - - ( - F G J (8) Q U T T 2 ) F 2 (5) G - - (75) T F É ô (59 ) J ç - () J F 7 2 z- - (7) 8 J üx (2) U T F -F F - œ (8) ( ) J -- - F "? G U É U T ) ê (55) É F - Y T È U X / z - z (9) (22) G 7 YT ô z (98) z - () 55 ô (-) ) 9 ô-- 5 U X w X X w 2 T J > û () () F ( - - ) ~ ~ ~ ~ ) â 5 - F G - T (5) - (72) (2 ( z ) U T ü

6 TU T KTT>T 25 TWT? ) 5 U U U - T É T Q U U F 85 5 K U F 85 5 K ê ê z z ô ê ÉÉT F - T - F È z F z z ê ê z z F z z z z 8 ê 9 F U 2 J 928 F k T U F T 5 2 k F F z F z F z z z z ô " / F F z z Ù ç î ç F É U X U Q UT U F û 8 î T G UU TÈ T U F û ç k - U U â ô ê ê k U T T â U TU U T ç k - ô YTÈ GG F ù ç ê ê TT F T F ô U Gâ ê G G U G U F ê î z U ê â â î ê ] T J çù - X G T T F ô z T z z î G < \ # ÉQU T T U F À J ê J û T U ü UT F 225 Q  () z- F [ G U F Y ÉTQU F ç 2 5 k X ê T œ ê - J w F T ( YG Q U UT F T È î - T G T T U X - T F û î î 5 ü- k J ~ -

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½

Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Condition inf-sup pour l Elément Fini de Taylor-Hood È ¾ -iso-è ½ Patrick Ciarlet et Vivette Girault ciarlet@ensta.fr & girault@ann.jussieu.fr ENSTA & Laboratoire Jacques-Louis Lions, Paris 6 Condition

Plus en détail

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015

Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 Présentation Bpifrance Prêt Numérique Juin 2015 01. Qui nous sommes NÉ EN 2013 Du besoin de simplifier l accès au financement pour les PME, d apporter des réponses globales à leurs besoins financiers,

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires

TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires TD1 Signaux, énergie et puissance, signaux aléatoires I ) Ecrire l'expression analytique des signaux représentés sur les figures suivantes à l'aide de signaux particuliers. Dans le cas du signal y(t) trouver

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES.

CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE. EQUATIONS DIFFERENTIELLES. CHAPITRE V SYSTEMES DIFFERENTIELS LINEAIRES A COEFFICIENTS CONSTANTS DU PREMIER ORDRE EQUATIONS DIFFERENTIELLES Le but de ce chapitre est la résolution des deux types de systèmes différentiels linéaires

Plus en détail

Calendrier des collectes 2015

Calendrier des collectes 2015 N j t t hgé? O! g! Tz, t f! C t 2015 O mégè, mbg, mbt, éht t, t txt, éhtt D pt ptq Ctt bh t p m m tmt à, m pté q j pét tt q m jt hgé mt t. L tâh q m t fé t mpt mx hbtt t pépt mj t pmt é. E t ff à m té

Plus en détail

Problème 1 : applications du plan affine

Problème 1 : applications du plan affine Problème 1 : applications du plan affine Notations On désigne par GL 2 (R) l ensemble des matrices 2 2 inversibles à coefficients réels. Soit un plan affine P muni d un repère (O, I, J). Les coordonnées

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables et changements de variables

Fonctions de plusieurs variables et changements de variables Notes du cours d'équations aux Dérivées Partielles de l'isima, première année http://wwwisimafr/leborgne Fonctions de plusieurs variables et changements de variables Gilles Leborgne juin 006 Table des

Plus en détail

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin

[Le Canada a 10 ans pour changer ses politiques économiques et sociales Paul Martin G G à É FÉ 0 ppç pp g Q [ 0 p g pq éq è gé g p éé q QÉB Qéb y qq p bé éé pp éà p pp g bé Qéb épé ég Qéb pé bé éé «é ppy épé x «p q ép âg 7 pq p 5 é q p 88 é épp b p égq pp b pp Fç pp g Q x b ég Qéb «Bp

Plus en détail

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite,

Le Préfet de Seine et Marne, Officier de la Légion d'honneur, Officier de l'ordre National du Mérite, IRECTION ES ACTIONS INTERMINISTERIELLES --------------------------------- Bureau des Installations Classées Mines - Carrières ------------------- Arrêté préfectoral n 04 AI 2 IC 271 autorisant la société

Plus en détail

!"" # $%%&'())) * + ' # ()))'()),!"" -. /

! # $%%&'())) * + ' # ()))'()),! -. / !"" #$%%&'()))*+'#()))'()),!"" -. / Table des matières 1 Introduction...4 2 Les propriétés du compte...9 3 Les préférences de l'application...16 4 Les comptes multiples...20 5 Protection des comptes par

Plus en détail

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2

8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles. f : R 2 R (x, y) 1 x 2 y 2 Chapitre 8 Fonctions de plusieurs variables 8.1 Généralités sur les fonctions de plusieurs variables réelles Définition. Une fonction réelle de n variables réelles est une application d une partie de R

Plus en détail

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15

l u N D I 15 M D I D I 3 17 J u D I N D D I I M N C h COuPE Du PrEsIDENT OPEN 104 FEuChErOllEs EAuBONNE s1 20h15 COuPE Du OPEN 104 EAuBONNE s2 20h15 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 1 1 6-boc caendie 220415_6 agenda 2006 p218-237 23/04/2015 15:36 Page 2 36 31 août PTB 2015 37 38 7 14 1 8 15 OP 104 1 2015 OP PT Té BO

Plus en détail

DÉCLARATION DES REVENUS 2014

DÉCLARATION DES REVENUS 2014 2042 N 10330 * 19 14 DÉCLARATION DES REVENUS 2014 direction générale des finances publiques Vous déposez une déclaration pour la première fois Cochez > Vous avez déjà déposé une déclaration. Indiquez :

Plus en détail

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven

ILT. Interfacultair Instituut voor Levende Talen. T@@lvaardig. Actes de communication. Serge Verlinde Evelyn Goris. Katholieke Universiteit Leuven IL If I L S V Ey G Khk U L 13/02/02 pé? xp qé xp pz à pz p héhq pé p à q z p à p héhq fé à p à q pz xp q 'p (è) f, '-à- p. x. ' é ff. N xp à py qq' q z b ( f) P xp pô pp L p - pé pz ': z qq', q -? Bj,

Plus en détail

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles

Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Tests non-paramétriques de non-effet et d adéquation pour des covariables fonctionnelles Valentin Patilea 1 Cesar Sanchez-sellero 2 Matthieu Saumard 3 1 CREST-ENSAI et IRMAR 2 USC Espagne 3 IRMAR-INSA

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

%$&$#' "!# $! ## BD0>@6,;2106>+1:+B2.6;;/>0.2106>9*27+2.1/+BB+:/@6>.106>>+;+>1:+>6;*,+/EA,6.+77/7A,6@+7706>>+B79 561,+76.08189:+;61,+8.6>6;0+976>1:+?+>/+7@6,1+;+>1:8A+>:2>1+7:+B21+.C>6B630+:+ 1+.C>6B630=/+FGD+7A06>>23+8.6>6;0=/++1A6B010=/+:2>7B+.)*+,+7A2.+;+1+>:2>3+,B+A61+>10+B

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

!" #" $ %& '# $ %& !!""!!#" $ % &

! # $ %& '# $ %& !!!!# $ % & !" #" $ % '# $ %!!""!!#" $ %!#!(!$ '()*+),-.$/*(*',0*1)2, 2 1)2(%,2 ()2+''+34!5"6,7 8+9(+, 1(*:+*)1, - 11/21%, 7 10/'# 8;%(/',7 $18)*+, 9(+, $ ;%1*', 24 1*%?19*1,

Plus en détail

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé

Planche n o 22. Fonctions de plusieurs variables. Corrigé Planche n o Fonctions de plusieurs variables Corrigé n o : f est définie sur R \ {, } Pour, f, = Quand tend vers, le couple, tend vers le couple, et f, tend vers Donc, si f a une limite réelle en, cette

Plus en détail

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo]

Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. Prénom : Date : J entends [vi] J entends [va] J entends [vo] Le son [v] Découpe et colle les images dans la bonne colonne. J entends [va] J entends [vo] J entends [vi] J entends [vu] J entends [von] Je n entends pas [v] Le son [v] Ecris O (oui) si tu entends le

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

LA MESURE DE MASSE POUR LA DÉTERMINATION DE PÉRIODES RADIOACTIVES

LA MESURE DE MASSE POUR LA DÉTERMINATION DE PÉRIODES RADIOACTIVES LA EURE DE AE POUR LA DÉTERINATION DE PÉRIODE RADIOACTIVE CEA ACLAY, DEN/DAN/DPC ervice d Études Analytiques et de Réactivité des urfaces Laboratoire de développement Analytique Nucléaire Isotopique et

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations

Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Chapitre 11. 2ème partie Géométrie dans l espace Produit scalaire et équations Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES 2ème partie Produit scalaire Produit scalaire

Plus en détail

Théorèmes du Point Fixe et Applications aux Equations Diérentielles

Théorèmes du Point Fixe et Applications aux Equations Diérentielles Université de Nice-Sophia Antipolis Mémoire de Master 1 de Mathématiques Année 2006-2007 Théorèmes du Point Fixe et Applications aux Equations Diérentielles Auteurs : Clémence MINAZZO - Kelsey RIDER Responsable

Plus en détail

Chapitre VI Fonctions de plusieurs variables

Chapitre VI Fonctions de plusieurs variables Chapitre VI Fonctions de plusieurs variables 6. 1 Fonctions différentiables de R 2 dans R. 6. 1. 1 Définition de la différentiabilité Nous introduisons la différentiabilité sous l angle des développements

Plus en détail

DELIBERATION N CP 13-639

DELIBERATION N CP 13-639 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 13-639 DELIBERATION N CP 13-639 DU 17 OCTOBRE 2013 La politique sociale régionale La politique régionale pour les personnes en situation de handicap Cinquième affectation

Plus en détail

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer

Exercices - Fonctions de plusieurs variables : corrigé. Pour commencer Pour commencer Exercice 1 - Ensembles de définition - Première année - 1. Le logarithme est défini si x + y > 0. On trouve donc le demi-plan supérieur délimité par la droite d équation x + y = 0.. 1 xy

Plus en détail

Géomètres-Experts, simplifiez-vous la vie!

Géomètres-Experts, simplifiez-vous la vie! Géomètres-xperts, simplifiez-vous la vie! Septembre 2012 Pour découvrir les services de votre syndicat, cliquez sur les applications. CO FO TIO MA C U C CO M MU TIO ICA O -B UT IQ U S I S FA AF CIAL SO

Plus en détail

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse

MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE. Démarche méthodologique et synthèse MUTATIONS ÉCONOMIQUES DANS LE DOMAINE AUTOMOBILE Démarche méthodologique et synthèse AVRIL 2010 Démarche méthodologique et synthèse Premier ministre Ministère de l espace rural et de l aménagement du

Plus en détail

Compte rendu des TP matlab

Compte rendu des TP matlab Compte rendu des TP matlab Krell Stella, Minjeaud Sebastian 18 décembre 006 1 TP1, Discrétisation de problèmes elliptiques linéaires 1d Soient > 0, a R, b 0, c, d R et f C([0, 1], R). On cerce à approcer

Plus en détail

Aperçu de la fiscalité française

Aperçu de la fiscalité française Aperçu de la fiscalité française AGENDA 1) Notion de domicile fiscal et de «résident» de France, 2) Principaux impôts français pour les «résidents» 3) Régime fiscal des retraités ONU et «institutions spécialisées»

Plus en détail

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!!

' ' ' ' ' ' ' ' ' !!!!!!!!!!! !!!!! "#$%&$()*+*,-.#$*/,"&012"34)*54%6%789:8:;9?8> &)*+*,)#$*/,"&0B"/%#C*DE/ 1 "#$$%&(%)*+,-+..+ Esprits de Faubourg : C est la rentrée F%)*+*,-.#$*/,"&0*G$)H3,%#$I*+*3J)G9%#G+%#G,*KJ%/$)*/+JL%JM"J/C+*NI$4J#*D

Plus en détail

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources

sommaire Introduction Fiches des 41 soldats disparus Le devoir de mémoire lettre à la mère de Maurice Quemin Glossaire / Sources a I 4 F 41 a a L L é à a è Ma Q Ga / S 5 46 51 53 55 2 La Ga G a é a a XX è è, a, a aa. E a é a. D a, ï, aa. L a éé a a a a a. N a a é a a a a Ga G, a a aé a a a, a. é E a a, a ê aé a a é, a aé a. A, a-à

Plus en détail

MUSIQUE (501.A0 ET 551.AB)

MUSIQUE (501.A0 ET 551.AB) MUSIQUE (501.A0 ET 551.AB) 551-A52-JO (01FC p) 2-0-2 A PA 551-J22-JO Arrangement I Le premier cours de la série Arrangement vise à démystifier les signes d articulations et les techniques de jeu propres

Plus en détail

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015

Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Renseignements relatifs aux baux de location pour 2014-2015 Siège social Siège social 1400, boul. Guillaume-Couture Lévis (Québec) G6W 8K7 6 735,7 1 654 611,60 $ Abitibi-Témiscamingue-Nord-du-Québec 53,

Plus en détail

RO04/TI07 - Optimisation non-linéaire

RO04/TI07 - Optimisation non-linéaire RO04/TI07 - Optimisation non-linéaire Stéphane Mottelet Université de Technologie de Compiègne Printemps 2003 I Motivations et notions fondamentales 4 I1 Motivations 5 I2 Formes quadratiques 13 I3 Rappels

Plus en détail

Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles

Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles CEA-N-1195 Note CEA-N-1195 Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles Service d'etudes de Protections de Piles PROPAGATION DES NEUTRONS

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901

STATUTS DE L ASSOCIATION. Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 STATUTS DE L ASSOCIATION Association régie par par la Loi du 1 er juillet 1901 Statuts adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire du dimanche 1 er avril 2007 ËØ ØÙØ Ð³ Ó Ø ÓÒ ÖØ Ð ÔÖ Ñ Ö¹ ÒÓÑ Ò Ø

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mthémtiques nnée 2009-2010 Chpitre 2 Le prolème de l unicité des solutions 1 Le prolème et quelques réponses : 1.1 Un exemple Montrer que l éqution différentielle :

Plus en détail

É í í Ö í í í Í ÍÍ Á Á ó Á Í ü í Ü Ü É É í í É ü TXUOGNAGE Courir ]Tst D u s p o r t a u t o m o b i ldea n s1 e s p a y sd e ' E s t i... D a n sn o t r e e n t o u r a g eq, u a n dn o u s e n p a r

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

! " %&'%() * +%%',&,(, )+%%',&,, 12 "0

!  %&'%() * +%%',&,(, )+%%',&,, 12 0 ! " #$ %&'%() * +%%',&,(, )+%%',&,, -.$/// " 12 " 3 4!#*56#!73894!#*8! "#$$ % ##& ' % 33 47*!6:#!38!*35: ; ( (( ) 333 54!38!*35:

Plus en détail

Premier réseau social rugby

Premier réseau social rugby Premier réseau social rugby Rugbygeneration.com est le premier site de la communauté autour de Rugby. Dédié à tous les fans de rugby et les amateurs de toutes générations. Rugby? Échanger, rester en contact,

Plus en détail

Méthode de l équilibrage harmonique généralisé

Méthode de l équilibrage harmonique généralisé Méthode de l équilibrage harmonique généralisé Application à l interaction modale rotor/stator Sébastien Roques * Mathias Legrand * Christophe Pierre ** Bernard Peseux * Patrice Cartraud * * GeM, Pôle

Plus en détail

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN

ISAN System: 3 Création d un V-ISAN sm: é d V Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd é d V mm: TRODUTO DEMRE. OEXO. RETO D U V 4 FORMTO UPPLEMETRE

Plus en détail

Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante

Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante Quelques resultats sur l'equation des ondes Onveutetudierl'equationdierentiellesuivante (Ondes) @tu xu=f surr Rd: C'est dratique une equation +jj designature(;d).cettenoteestorganiseedela hyperbolique

Plus en détail

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com

Sunêlia Domaine de la Dragonnière - RD612-34450 Vias sur Mer 04 67 01 03 10 - contact@dragonniere.com www.dragonniere.com t L C c c v d bgg l Pép pu d i Dg Véifi p u j é b d l m i Imp mil Kp th go D d l D C l d P Suêli Dmi d l Dgiè - RD612-34450 Vi u M 04 67 01 03 10 - ctct@dgi.cm www.dgi.cm [ Rmi d clé gti u plu td à 17h

Plus en détail

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4

Les joints Standards COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS. Tous nos joints standards sont disponibles en version ESD. Vis de fixation : S1-S4 COMPOSANTS LEANTEK ET UTILISATIONS Les joints Standards F-A Joint pour liaison à 90 F-A se combine avec F-B, F-A et F-C 51 mm 51 mm 90 F-B Joint d angle à 90 Il se combine à un autre F-B ou à 2 F-A. 47

Plus en détail

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière

Diane-Gabrielle Tremblay (Dir.) Maryse Larivière Travailler plus longtemps!? L aménagement des fins de carrière en Belgique et au Québec Note de recherche no 2009-1 De l ARUC (Alliances de recherche universités-communautés) Sur la gestion des âges et

Plus en détail

Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles

Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles p.1/34 Une comparaison de méthodes de discrimination des masses de véhicules automobiles A. Rakotomamonjy, R. Le Riche et D. Gualandris INSA de Rouen / CNRS 1884 et SMS / PSA Enquêtes en clientèle dans

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ÅÓÒØÖ Ð ÍÒ ÑÓ Ð ÙÒ ÓÖÑ ÔÓÙÖ Ð ÑÓ Ð Ø ÓÒ Ø Ð Ñ Ø ÑÓ Ð Ø ÓÒ ³ÙÒ Ñ ÑÓ Ö ³ ÒØÖ ÔÖ Ô Ö ÇÐ Ú Ö Ö Ô ÖØ Ñ ÒØ ³ Ò ÓÖÑ Ø ÕÙ Ø Ö Ö ÓÔ Ö Ø ÓÒÒ ÐÐ ÙÐØ ÖØ Ø Ò Ì ÔÖ ÒØ Ð ÙÐØ ØÙ ÙÔ Ö ÙÖ Ò ÚÙ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ö È

Plus en détail

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire

Séquence 10. Géométrie dans l espace. Sommaire Séquence 10 Géométrie dans l espace Sommaire 1. Prérequis 2. Calculs vectoriels dans l espace 3. Orthogonalité 4. Produit scalaire dans l espace 5. Droites et plans de l espace 6. Synthèse Dans cette séquence,

Plus en détail

CHAPITRE VI ALEAS. 6.1.Généralités.

CHAPITRE VI ALEAS. 6.1.Généralités. CHAPITRE VI ALEAS 6.1.Généralités. Lors de la synthèse des systèmes logique (combinatoires ou séquentiels), nous avons supposé, implicitement, qu une même variable secondaire avait toujours la même valeur

Plus en détail

La santé de votre entreprise mérite notre protection.

La santé de votre entreprise mérite notre protection. mutuelle mclr La santé de votre entreprise mérite notre protection. www.mclr.fr Qui sommes-nous? En tant que mutuelle régionale, nous partageons avec vous un certain nombre de valeurs liées à la taille

Plus en détail

1.1.1 Signaux à variation temporelle continue-discrète

1.1.1 Signaux à variation temporelle continue-discrète Chapitre Base des Signaux. Classi cation des signaux.. Signaux à variation temporelle continue-discrète Les signaux à variation temporelle continue sont des fonctions d une ou plusieurs variables continues

Plus en détail

Relations Économiques Internationales

Relations Économiques Internationales R Émqu I J-M Së @duph.f 2006-2007 www.duph.f/ 1 Mu d b Ed Bé (pmb 2002) Ev 15 2 1 3 P Chp 1 L'hm u d. Chp 2 L u fu d émqu. Chp 3 Pf émqu. Chp 4 L mm Chp 5 - L mé fè. Chp 6 L d émqu 4 2 Chp 1 Lhm u d émqu

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes!

Accueil Events, l accueil personnalisé des touristes d affaires Informations, bonnes adresses, réservations et découvertes! Lyon City Card 1 jour 2 jours 3 jours Ta xis et M inibus - Tarifs forfaitaires Jour : 7h - 19h Nuit : 19h - 7h Lyon/ Villeurbanne - Aéroport St Exupéry 59 81 Lyon 5ème et 9ème excentrés - Aéroport St Exupéry

Plus en détail

Cylindre interrupteur

Cylindre interrupteur Cylindres mis en œuvre pour actionner des éléments de verrouillage. Si nécessaire, votre partenaire professionnel ou nous-mêmes se fera/nous ferons un plaisir de vous assister dans le choix du bon produit.

Plus en détail

Ê ÙÐ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ö Ø ØÙÖ Ø Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ö Ï ÙØ Ð Ø ÙÐØ ÆÓØÖ ¹ Ñ Ä È Ü Æ ÑÙÖ Ð ÕÙ Û ÙØ Ð Ò Óº ÙÒ Ôº º Ê ÙÑ º ij ÑÔÓÖØ Ò Ð ÓÖ Ø Ñ Ö Ô ÖØ Ø ÓÒ Ö Ò Ð Ý Ø Ñ ØÖ Ù Ò³ Ø ÔÐÙ ÑÓÒØÖ Öº Ò Ø Ð Ó Ü ³ÙÒ ØÝÔ

Plus en détail

Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome

Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome Algorithmes pour la planification de mouvements en robotique non-holonome Frédéric Jean Unité de Mathématiques Appliquées ENSTA Le 02 février 2006 Outline 1 2 3 Modélisation Géométrique d un Robot Robot

Plus en détail

Intégrales doubles et triples - M

Intégrales doubles et triples - M Intégrales s et - fournie@mip.ups-tlse.fr 1/27 - Intégrales (rappel) Rappels Approximation éfinition : Intégrale définie Soit f définie continue sur I = [a, b] telle que f (x) > 3 2.5 2 1.5 1.5.5 1 1.5

Plus en détail

! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();<

!  # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 0123445*6- % 3445 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ).  %%+ 7 ) 2 * ) 879%: 0!'* *';< $: ();< olivier.salaun cru.fr!" florent.guilleux cru.fr #$% & ' '( pascal.aubry univ-rennes1.fr! " # $%& )* + ) %*,%* $-.* %% / + 01344*6- % 344 ) + ) % %7* * )+ %) % # * 7 % ). " %%+ 7 ) * ) 879%: 0!'* *';< $:

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014 USC BASKET Salle S. Chénedé Rue Sainte Croix 35410 CHATEAUGIRON Tél. 02.99.37.89.89 Site : www.chateaugiron-basket.com FICHE DE RENSEIGNEMENTS SAISON 2013 2014 Mme M. Nom et prénom de l adhérent : Adresse

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s

i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0- --' I... 1 1!ll.o, tr..; LIS----s -'\.:.r-r-.j.o._.-j ''-:-" '.ij.:.r-r-...).qj t d..j' J ) t.:.:-...l.-:...j \ U ~..:J ~L;s:,'_ ~:'~ Jt_ ',~u.jt cl-_1_ i-'rj'.x,~ t dj '..ll:,, G--.J',,:--..0"- --'... 1 1!ll.o, tr..; LS----s ( 2 5 J'

Plus en détail

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA

ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA ANALYSE DES DETERMINANTS DE L EPARGNE DU RWANDA Deuxième Congrès des Economistes Africains Abidjan, Côte d Ivoire Novembre 24-26, 2011 Présentateur: Charles RURANGA Institution: Université Nationale du

Plus en détail

Fixations et supports pour Chauffage, Plomberie, Air Conditionné et Ventilation

Fixations et supports pour Chauffage, Plomberie, Air Conditionné et Ventilation Fixations et supports pour Chauffage, Plomberie, ir Conditionné et Ventilation P PROTECTION NTI-CORROION Page 19.5 0 1 2 3 5 7 9 10 11 12 22 cier brut Zingué par électrolyse cier inoxydable cier galvanisé

Plus en détail

6 Equations du première ordre

6 Equations du première ordre 6 Equations u première orre 6.1 Equations linéaires Consiérons l équation a k (x) k u = b(x), (6.1) où a 1,...,a n,b sont es fonctions continûment ifférentiables sur R. Soit D un ouvert e R et u : D R

Plus en détail

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand»

Colmar ville congrès. «la liberté de voir grand» c g è c f c é v é m v c l l q u C l l q u u m é m a S m a Clma vll cgè «la lbé d v gad» V évèm pfl u lbé l f p V évém u lbé Du u mu au clé ma, Clma Cgè vu accmpag da l gaa d v évém : xp) Cgè (avc u a Séma

Plus en détail

A009 Maîtrise des enregistrements

A009 Maîtrise des enregistrements 28.11.2014 Version 11 Page 1 de 8 A009 Maîtrise des enregistrements Modifications : pages 2, 5 South Lane Tower I 1, avenue du Swing L-4367 Belvau Tél.: (+352) 2477 4360 Fa: (+352) 2479 4360 olas@ilnas.etat.lu

Plus en détail

Normes et description. des ressources continues et données d autorité Analyse de l information 14 28 2 3. Recherche documentaire : méthodes et outils

Normes et description. des ressources continues et données d autorité Analyse de l information 14 28 2 3. Recherche documentaire : méthodes et outils - Université : La Manouba - Etablissement : Institut Supérieur de Documentation - Semestre 1 : 1 ère Année, 1 er Semestre UF1 Epistémologie et sciences de l information UF2 Environnement institutionnel

Plus en détail

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003

COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE. Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre 2003 ORIGINAL : anglais DATE : 18 juillet 2003 F UNION INTERNATIONALE POUR LA PROTECTION DES OBTENTIONS VÉGÉTALES GENÈVE COMITÉ ADMINISTRATIF ET JURIDIQUE Quarante-huitième session Genève, 20 et 21 octobre

Plus en détail

prévues par la législation belge et les frais. le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations.

prévues par la législation belge et les frais. le versement diminué des frais et des éventuelles taxes ou cotisations. Conditions Générales Les présentes conditions générales décrivent le fonctionnement et les possibilités offertes par votre contrat Article 1 QUE FAUT-IL ENTENDRE PAR? LA COMPAGNIE : contrat est souscrit.

Plus en détail

ce n est pas un livre auto-suffisant (il est loin d être exhaustif )!

ce n est pas un livre auto-suffisant (il est loin d être exhaustif )! L MASS 1/13 Aide-mémoire et exercices corrigés. USTV MS41 Optimisation I Table des matières 1 Fonctions de plusieurs variables 3 Limites et continuité 13 3 Dérivabilité et différentiabilité, fonctions

Plus en détail

Licence à distance Chapitre V : Equations différentielles. Méthodes numériques à un pas.

Licence à distance Chapitre V : Equations différentielles. Méthodes numériques à un pas. Licence à distance Chapitre V : Equations différentielles. Méthodes numériques à un pas. M. Granger Table des matières 1 Rappels sur le cours d équations différentielles 2 1.1 Généralités..........................................

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879-

Chapitre. Conquérant est une toile de 1930 qui se trouve au Centre Paul Klee à Berne (Suisse). Paul Klee (1879- Chapitre 9 REVOIR > les notions de points, droites, segments ; > le milieu d un segment ; > l utilisation du compas. DÉCOUVRIR > la notion de demi-droite ; > de nouvelles notations ; > le codage d une

Plus en détail

Calcul Différentiel. I Fonctions différentiables 3

Calcul Différentiel. I Fonctions différentiables 3 Université de la Méditerranée Faculté des Sciences de Luminy Licence de Mathématiques, Semestre 5, année 2008-2009 Calcul Différentiel Support du cours de Glenn Merlet 1, version du 6 octobre 2008. Remarques

Plus en détail

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL

FASCICULE DES BILANS ET COMPTES DE RESULTAT DES INSTITUTIONS DE MICROFINANCE DU SENEGAL REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES ------------- DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DE LA SUPERVISION DES SYSTEMES FINANCIERS DECENTRALISES

Plus en détail

Chapitre VI Contraintes holonomiques

Chapitre VI Contraintes holonomiques 55 Chpitre VI Contrintes holonomiques Les contrintes isopérimétriques vues u chpitre précéent ne sont qu un eemple prticulier e contrintes sur les fonctions y e notre espce e fonctions missibles. Dns ce

Plus en détail

Chapitre 7 : Intégration sur un intervalle quelconque

Chapitre 7 : Intégration sur un intervalle quelconque Universités Paris 6 et Paris 7 M1 MEEF Analyse (UE 3) 2013-2014 Chapitre 7 : Intégration sur un intervalle quelconque 1 Fonctions intégrables Définition 1 Soit I R un intervalle et soit f : I R + une fonction

Plus en détail

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION

ANNEX 1 ANNEXE RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 26.11.2014 C(2014) 8734 final ANNEX 1 ANNEXE au RÈGLEMENT DÉLÉGUÉ (UE) N /.. DE LA COMMISSION remplaçant les annexes I et II du règlement (UE) n 1215/2012 du Parlement

Plus en détail

n N = u N u N+1 1 u pour u 1. f ( uv 1) v N+1 v N v 1 1 2 t

n N = u N u N+1 1 u pour u 1. f ( uv 1) v N+1 v N v 1 1 2 t 3.La méthode de Dirichlet 99 11 Le théorème de Dirichlet 3.La méthode de Dirichlet Lorsque Dirichlet, au début des années 180, découvre les travaux de Fourier, il cherche à les justifier par des méthodes

Plus en détail

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle

2012 écoles. International. Graines d artistes. les appelle L x p j é y 2012 é D q é - pé jx 2011/2012? Déz- é, éx, w, b h, égg, pè, éé p CLEMI. I C? pp p p O., b I p. b p- q J. f R N L J T 15, j 2012, é Chp, P 3 (75) A : Réé P/J Pg é Chp (P 3), L J T pé é q éè

Plus en détail

ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÙÐØ Ë Ò ÓÒÓÑ ÕÙ Î ÄÍ ÌÁÇÆ ÅÈÁÊÁÉÍ Ë Å ÆÁËÅ Ë ÌÊ ÆËÅÁËËÁÇÆ Ë ÀÇ Ë ÇÆ Å ÆÌ Í Ì ÆÇÆ ÇÆ Å ÆÌ Í Î ÊË Ä Ë Å Ê À Ë ÇÍÊËÁ ÊË Ì ÔÖ ÒØ ÔÓÙÖ Ð³Ó Ø ÒØ ÓÒ Ù Ø ØÖ ÓØ ÙÖ Ä³ÍÒ Ú Ö Ø ËØÖ ÓÙÖ Á ÈÖ ÒØ

Plus en détail

Méthode : On raisonnera tjs graphiquement avec 2 biens.

Méthode : On raisonnera tjs graphiquement avec 2 biens. Chapiittrre 1 : L uttiilliitté ((lles ménages)) Définitions > Utilité : Mesure le plaisir / la satisfaction d un individu compte tenu de ses goûts. (On s intéresse uniquement à un consommateur rationnel

Plus en détail

% & Instrument de recherche 13

% & Instrument de recherche 13 ! "#$$ % & Table des matières 2 Introduction 8 Bibliographie indicative 10 1-Jacques Copeau 10 a-généralités 10 b-ecrits de Jacques Copeau 10 Correspondances 10 Registres 10 Journal 11 Quelques écrits

Plus en détail

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions

Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions Exemple 4.4. Continuons l exemple précédent. Maintenant on travaille sur les quaternions et on a alors les décompositions HQ = He 1 He 2 He 3 He 4 HQ e 5 comme anneaux (avec centre Re 1 Re 2 Re 3 Re 4

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

Une forme générale de la conjecture abc

Une forme générale de la conjecture abc Une forme générale de la conjecture abc Nicolas Billerey avec l aide de Manuel Pégourié-Gonnard 6 août 2009 Dans [Lan99a], M Langevin montre que la conjecture abc est équivalente à la conjecture suivante

Plus en détail

L EQUIPE ÉTUDES ENQUÊTES: Georgeta BOARESCU psychologue coordonateur études enquêtes Florin CIOTEA sociologue

L EQUIPE ÉTUDES ENQUÊTES: Georgeta BOARESCU psychologue coordonateur études enquêtes Florin CIOTEA sociologue L EQUIPE ÉTUDES ENQUÊTES: Georgeta BOARESCU psychologue coordonateur études enquêtes Florin CIOTEA sociologue EuPA EDUCATION EUROPÉENNE EN ADMINISTRATION PUBLIQUE EuPA EDUCATION EUROPÉENNE EN ADMINISTRATION

Plus en détail

Développements limités, équivalents et calculs de limites

Développements limités, équivalents et calculs de limites Développements ités, équivalents et calculs de ites Eercice. Déterminer le développement ité en 0 à l ordre n des fonctions suivantes :. f() e (+) 3 n. g() sin() +ln(+) n 3 3. h() e sh() n 4. i() sin(

Plus en détail