E t. Berre l Etang Salle Polyvalente Rue Jean Cristofol. Mercredi 20 juin h e u r e s 3 0

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "E t. Berre l Etang Salle Polyvalente Rue Jean Cristofol. Mercredi 20 juin 2 0 1 2 14 h e u r e s 3 0"

Transcription

1 A s s e m b l é e G é n é r a l e O r d i n a i r e E t C o n s e i l d A d m i n i s t r a t i o n d A i r P A C A Berre l Etang Salle Polyvalente Rue Jean Cristofol Mercredi 20 juin h e u r e s 3 0

2

3 Assemblée Générale Ordinaire et Conseil d Administration d Air PACA Mercredi 20 juin h30 - Berre l Etang Salle Polyvalente Ordre du jour Point AG* CA* -1- Introduction de séance - Formalités statutaires - Relevé des pouvoirs x x Décisionnel -2- Approbation du compte-rendu de l Assemblée Générale Constitutive Et du Conseil d Administration du 10 janvier 2012 x x Décisionnel -3- Clôture des comptes 2011 Air PACA (Airfobep et Atmo PACA) x x Décisionnel -4- Présentation de l activité 2011 x x informatif -5- Programme d activité 2012/2013 et budgets associés x x Décisionnel -6- Comités territoriaux x x Informatif -7- Demande d adhésion : INOVA, FIGENAL, INEOS Chemical x Décisionnel *AG : Assemblée Générale ; CA : Conseil d Administration F i n d e l A s s e m b l é e G é n é r a l e O r d i n a i r e e t d u C o n s e i l d A d m i n i s t r a t i o n à 1 7 h e u r e s 30

4

5 A s s e m b l é e G é n é r a l e O r d i n a i r e e t C o n s e i l d A d m i n i s t r a t i o n Air PACA Siège : 146 rue Paradis Marseille RESOLUTIONS PROPOSEES au CONSEIL d ADMINISTRATION et à L'ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE du 20 juin 2012 POINT 2 - PREMIERE RESOLUTION L Assemblée Générale adopte le compte rendu de l Assemblée Générale Constitutive du 10 janvier Le Conseil d Administration adopte le compte-rendu du Conseil d Administration du 10 janvier POINT 3 DEUXIEME RESOLUTION L'Assemblée Générale, compte tenu de la fusion actée lors de l assemblée générale du 10 janvier 2012 approuve les comptes des exercices clos au 31 décembre 2011, des associations Airfobep et d Atmo PACA et donne quitus aux Conseils d Administration des deux structures de sa gestion pour lesdits exercices. Vote l affectation des résultats proposés mentionnés dans les rapports de gestion POINT 5 - TROISIEME RESOLUTION L Assemblée Générale adopte les programmes d activités et budgets prévisionnels 2012 et 2013 de fonctionnement et d investissement POINT 7 QUATRIEME RESOLUTION Le Conseil d Administration approuve l adhésion de : INOVA, FIGENAL, INEOS Chemical

6

7 F - P o i n t d é c i s i o n n e l - - Introduction de séance - Formalités statutaires - Relevé de pouvoirs

8

9 Assemblée Gé né rale : 130 membres actifs e t 1 membre d honne ur Etat et établissements publics Membres Voix DREAL ARS DRAAF DIRMED ADEME Météo France Total Collectivités Conseils Généraux Conseil Général Conseil Général Conseil Général Conseil Général Collectivités > hab MPM - Marseille Provence Métropole 1 28 NCA - Nice Côte d'azur 1 28 TPM - Toulon Provence Méditerranée 1 28 CPA - Pays d'aix 1 28 CASA - Sophia Antipolis Antibes Valbonne 1 28 CGA - Grand Avignon 1 28 Agglopôle Provence 1 28 Pays Aubagne Etoile 1 28 Collectivités de à Syndicat Agglo Ouest Provence 1 28 Pôle Azur Provence CAPAP 1 28 Riviéra Française CARF 1 28 Cannes 1 28 CAPM - Pays de Martigues 1 28 Ventoux Comtat Venaissin 1 28 Arles 1 28 Collectivités < (au nombre de 16) Pays de Rhône Ouvèze 1 28 Gap 1 28 Gardanne 1 28 Brignoles 1 28 St Martin de Crau 1 28 Bandol 1 28 Contes 1 28 Château Arnoux Saint Auban 1 28 Drap 1 28 Fontvieille 1 28 Peille 1 28 Peillon 1 28 Blausasc 1 28 Cantaron 1 28 Le Broc 1 28 Valdeblore 1 28 Total Industriels Environnement Industrie 1 19 Chimie/Parachimie/Plasturgie/Pharmacie (CPPP) Cerexagri SA Rousselot SKW Biosystems Eurenco France - Groupe SNPE Société Sanofi SOGIF/Air Liquide FIGENAL 1 19 Arkema Lavéra Arkéma Port de Bouc Arkema/St Menet Arkéma St Auban Lyondell Chimie Naphtachimie Rio Tinto/Alcan INEOS Chemical 1 19 Energie (En) CEA SNET/Centrale de Provence Gaz de France Courthezon Gaz de France CYCOFOS ELENGY EDF Ponteau Déchets (D) S.A C.C.U.A.T Novergie Méditerranée Sonitherm Valomed ORTEC SOTRECO EVERE Solamat Merex Matériaux/ minéraux (MM) Lafarge Ciments La Malle Lafarge Plâtres - Carpentras Lafarge Plâtres -Mazan Saint Gobain Isover Lafarge Contes Vicat KERNEOS Fibre Excellence Tarascon Agroalimentaire (AgA) Brasserie Heineken Extraits Végétaux et Dérivés SA Haribo Ricqules Zan Saint Louis Sucre Groupe de Eaux de Marseille Infrastructures de transport (IT) Grand Port Marseille GPMM Société aéroportuaire Nice Côte d'azur Autoroute du Sud de la France (ASF) 1 19 Raffineries (RAF) INEOS Esso Raffinerie Total Raffinage Marketing Compagnie Pétrochimique de Berre Métallurgie (Met) Arcelor Mittal ASCOMETAL Total

10 Associations Associations régionales URVN 1 28 APPA 1 28 ASEP 1 28 Consommation, Logement et Cadre de Vie Union Régionale PACA 1 28 ORGECO PACA 1 28 Union Fédérale des Consommateurs des Bouchesdu-Rhône Que Choisir 1 28 ECOFORUM 1 28 Fare Sud 1 28 Associations locales/ départementales Coordination Etang Marin (13) 1 28 ESPEREN (13) 1 28 Patrimoine Côte Bleue (13) 1 28 Asso Défense et protection littoral de Fos (13) 1 28 CIQ Sausset les Pins (13) 1 28 Asso Défense env Saint Martinois (13) 1 28 U.D.V.N. - FNE U.D.V.N. - FNE U.D.V.N. FNE MNLE Enerpol Association Eguillenne du Cadre de Vie (13) 1 28 GADSECA (06) 1 28 G.I.E.F.S.(06) 1 28 Arnica Montana (05) 1 28 Convergence écologique Pays Gardanne (13) 1 28 Roya Expansion Nature (06) 1 28 Maison de l'ecologie Provence (13) 1 28 Personnalités Qualifiées /Organismes experts CYPRES 1 28 Envirobat Méditerranée 1 28 Syndicat salariés CFTC (13) 1 28 C.E.M.B.R.E.U.(05) 1 28 Pr Denis Charpin 1 28 Yves Noack 1 28 Pierre Carréga 1 28 Henri Wortham 1 28 Serge Despiau 1 28 Jean Gonella 1 28 Total Benoît Seraggioli : Membre d'honneur

11 Conseil d Admin is t r a t ion : 7 5 m e m b r e s a c t ifs Collège 1 : Représentants des services de l État : 20 voix Administrateur Membres de droit voix Laurent Roy Le directeur régional de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) de la 2 région PACA ou son représentant Yves le Trionnaire Le chef du service en charge de la qualité de l'air au sein de la DREAL PACA ou son représentant 2 Thibault Normand Le chef du service en charge de la prévention des risques au sein de la DREAL PACA ou son 2 représentant Gaelle Berthaud Le chef du service en charge du climat au sein de la DREAL PACA ou son représentant 2 Julien Langlet Le chef du service en charge des transports au sein de la DREAL PACA ou son représentant 2 Philippe Alesandrini Le directeur de l'agence régionale de santé PACA ou son représentant 2 Le directeur régional PACA de l agence de Thierry Laffont l environnement et de la maîtrise de l énergie ou 2 son représentant Le directeur régional de l'alimentation, de Jean-Marie Seillan l'agriculture et de la forêt de la région PACA ou son 2 représentant Jean-Michel Palette Le directeur interrégional des routes Méditerranée ou son représentant 2 Isabelle LLORCA Le directeur interrégional sud-est de Météo-France ou son représentant 2 Collège 2 : Représentants des collectivités territoriales et groupement issus de collectivités territoriales : 20 voix Administrateur Membres de droit voix Michel Vauzelle Le président du Conseil régional ou son représentant 1 Jean-Mario Lorenzi Le président du Conseil général des Alpes- Maritimes ou son représentant 1 Loic Gachon Le président du Conseil général des Bouches-du- Rhône ou son représentant 1 Philippe Vitel Le président du Conseil général du Var ou son représentant 1 Olivier Florens Le président du Conseil général de Vaucluse ou son représentant 1 non adhérent Le président du Conseil général des Alpes de Haute en Provence ou son représentant cours non adhérent Le président du Conseil général des Hautes Alpes ou en son représentant cours Victor-Hugo Espinosa Le président de la communauté urbaine Marseille- Provence-Métropole ou son représentant 1 Guy Barret Le président de la Communauté d'agglomération du Pays d'aix ou son représentant 1 Serge Andréoni Le président de la communauté d'agglomération Agglopole Provence ou son représentant 1 Jean-Pierre Maurin Le président de la communauté d'agglomération de Sophia Antipolis ou son représentant 1 Roger Orlando Le président de la communauté d'agglomération de Grand Avignon ou son représentant 1 Guy Le Berre Le président de la communauté d'agglomération de Toulon Provence Méditerranée ou son représentant 1 Véronique Paquis Le président de la communauté urbaine Nice-Cote d'azur ou son représentant 1 Bernard Granié Le président du SAN Ouest Provence ou son représentant 2 Gaby Charroux le président de la communauté d agglomération du Pays de Martigues ou son représentant 2 Claude Vulpian le président de la communauté d agglomération d Arles Crau Camargues Montagnette ou son 1 représentant Daniel Le Blay le président de la communauté d agglomération Pole Azur Provence ou son représentant 1 Collège 3 : Représentants des activités économiques en relations avec les émissions polluantes sur le territoire d agrément : 20 voix Santucchi Isabelle Vandrot Aéroport Nice Côte d Azur 1 Représentant des entreprises du secteur des transports en cours Collège 4 : Associations agréées de protection de l environnement, des consommateurs, professionnels de santé et personnalités qualifiées : 20 voix Membres de droit Serge Gues ESPEREN 1 Bernard Nicolini Coordination Etang Marin 1 Mirielle Henry Association de Défense de l'environnement St Martinois 1 Daniel Moutet ADPLGF 1 Cécilia Dordor MNLE 1 Roger Barrachin Patrimoine Côte Bleue 1 Gérard Casanova FARE SUD 1 Frédérique Grimaldi APPA 1 Pierre Souvet ASEP 1 Françoise Macquart GADSECA (06) 1 François Dor ENERPOL (84) 1 France Gambarelli UFC 1 Gérard Boukobza ECOFORUM (13) 1 non adhérent AVSANE (83) en cours Jean Ecochard URVN 1 Poste à pourvoir en cours B u r e a u : 1 6 m e m b r e s Collège Etat voix Membres de droit Nom bre - Personnalités qualifiées - de voix Pierre Charles MARIA 1 Jean GONELLA 1 Henri WORTHAM 1 Denis CHARPIN 1 Laurent Roy DREAL Secrétaire Général Yves Le Trionnaire - DREAL Thibault Normand - DREAL Philippe Alesandrini ARS Collège des collectivités Serge Andréoni Agglopôle Provence - Président Bernard Granié SAN Ouest Provence Victor-Hugo Espinosa Marseille Provence Métropole Véronique Paquis Métropole Nice Côte d Azur Collège industriels et autres activités économiques Frédéric Python INEOS Antoine Londiche Total Trésorier adjoint Gérard Ferréol Environnement industrie - Trésorier Gilles Carraz Arkéma Saint-Auban Membres de droit voix Bruno Bianco LAFARGE - CONTES 1 Béatrice berbiec SOLAMAT MEREX 1 Gilles Carraz ARKEMA - SAINT AUBAN 1 François Chevreul NOVERGIE - SITA 1 Claude Erre ARKEMA - MARSEILLE 1 Bernard Brun ARCELOR MITTAL MEDITERRANEE 1 David Fauvet LAFARGE SEPTEMES 1 Gérard Ferréol ENVIRONNEMENT INDUSTRIE 1 Antoine Londiche TOTAL 1 Eric Mesle LYONDELLBASELL 1 Didier Chapon NAPHTACHIMIE 1 Jean Gadbois CIE PETROCHIMIQUE DE BERRE 1 Frédéric Python INEOS 1 Serge Séropian E.ON - SNET Centrale de Provence 1 Henri Thomas RIO TINTO ALCAN 1 Joelle Dejean Esso Raffinage 1 Collège associations et personnalités qualifiées Pierre-Charles Maria Vice-Président Frédérique Grimaldi APPA Daniel Moutet ADPLGF Bernard Niccolini Etang Marin - Représentants des gestionnaires d'infrastructures aéroportuaires, portuaires et autoroutières Membres de droit voix Jean-Claude Terrier GPMM 1 Jean-Charles ASF 1

12 12

13 13

14 14

15 15

16 16

17 17

18 18

19 19

20 20

21 21

22 22

23 23

24 24

25 25

26 26

27 27

28 28

29 29

30 30

31 31

32 32

33 33

34 34

35 35

36 36

37 37

38 38

39 39

40 40

41 41

42 F 42

43 - P o i n t d é c i s i o n n e l - Approbation des comptes-rendus de l Assemblée Générale Ordinaire et du Conseil d Administration du 10 janvier 2012 Première résolution 43

44 44

45 45

46 46

47 47

48 48

49 49

50 50

51 AIR PACA Siège : 146 rue Paradis Marseille (Ci-après l «Association») PROCES-VERBAL DES DECISIONS DU CONSEIL D ADMINISTRATION DU 10 JANVIER 2012 L'an deux mille douze, Le dix janvier à quatorze heures trente, Les administrateurs de l Association se sont réunis en Conseil d administration, dans les locaux de la DREAL, 16 rue Antoine Zattara, Marseille, (ci-après le «Conseil»). Les membres du Conseil ont émargé la feuille de présence en entrant en séance. Collège 1 : Représentants des services de l État Membres de droit Nombre de voix Représenté par Laurent Roy Le directeur régional de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL) de la région PACA ou son représentant 2 Yves Le Trionnaire Le chef du service en charge de la qualité de l'air au sein de la Stéphane Reiche Frédéric Berlioz DREAL PACA ou son représentant Le chef du service en charge de la prévention des risques au sein de la DREAL PACA ou son représentant Le chef du service en charge du climat au sein de la DREAL PACA ou son représentant Monsieur Laurent Roy Monsieur Laurent Roy Julien Langlet Le chef du service en charge des transports au sein de la DREAL PACA ou son représentant 2 Monsieur Laurent Roy Philippe Alesandrini Jérôme Cicile Le directeur de l'agence régionale de santé PACA ou son représentant 2 Le directeur régional PACA de l agence de l environnement et de la maîtrise de l énergie ou son représentant 2 51

52 Collège 2 : Représentants des collectivités territoriales et groupement issus de collectivités territoriales Jean-Mario Lorenzi Philippe Vitel Guy Barret Serge Andréoni Jean-Pierre Maurin Roger Orlando Bernard Baudin Membres de droit Le président du Conseil général des Alpes-Maritimes ou son représentant Le président du Conseil général du Var ou son représentant Le président de la Communauté d'agglomération du Pays d'aix ou son représentant Le président de la communauté d'agglomération Agglopole Provence ou son représentant Le président de la communauté d'agglomération de Sophia Antipolis ou son représentant Le président de la communauté d'agglomération de Grand Avignon ou son représentant Le président de la communauté urbaine Nice-Côte d'azur ou son représentant Nombre de voix Représenté par Pierre- 1 Charles Maria 1 Daniel Le Blay Pierre- Charles Maria Carmen Heuman Pierre- Charles Maria Louis Michel Le président du SAN Ouest Provence ou son représentant 2 Henri Cambessedès Daniel Le Blay le président de la communauté d agglomération du Pays de Martigues ou son représentant le président de la communauté d agglomération Pole Azur Provence ou son représentant 2 1 Collège 3 : Représentants des activités économiques en relations avec les émissions polluantes sur le territoire d agrément Charbel Anseau Béatrice Berbiec Bernard Brun Claude Erre David Fauvet Gérard Ferréol Membres de droit Nombre de voix LAFARGE CONTES SOLAMAT MEREX ARCELOR MITTAL MEDITERRANEE 13 1 ARKEMA MARSEILLE LAFARGE SEPTEMES ENVIRONNEMENT INDUSTRIE 1 Représenté par Gérard Ferréol Georges Fauque TOTAL Eric Mesle LYONDELLBASELL

53 Didier Chapon NAPHTACHIMIE 1 Jean Gadbois CIE PETROCHIMIQUE DE BERRE 1 Frédéric Python INEOS 1 Jacques payan Didier Chapon Serge Séropian E.ON - SNET Centrale de Provence 1 Henri Thomas RIO TINTO ALCAN 1 Serge Séropian Joëlle Dejean ESSO Raffinage 1 Jean-Claude Terrier GPMM 13 1 Jérôme Cicile Isabelle Vandrot Aéroport Nice Côte d Azur Collège 4 : Associations agréées de protection de l environnement, des consommateurs, professionnels de santé et personnalités qualifiées Membres de droit - Représentants d associations - Nombre de voix Représenté par Serge Gues ESPEREN 1 Bernard Nicolini Coordination Etang Marin 1 Mireille Henry Association de Défense de l'environnement St Martinois 1 Daniel Moutet Daniel Moutet ADPLGF 1 Roger Barrachin Patrimoine Cote bleue 1 Daniel Moutet Gérard Casanova FARE SUD 1 Frédérique Grimaldi APPA 1 Ludivine Ferrer ASEP 1 Françoise Macquart GADSECA (06) 1 François Dor ENERPOL (84) 1 Frédérique Grimaldi Henri Wortham France Gambarelli UFC (13) 1 Victor-Hugo Espinosa ECOFORUM (13) 1 Jean Ecochard URVN 1 53

54 Membres de droit - Personnalités qualifiées - Nombre de voix Pierre-Charles Maria 1 Jean Gonella 1 Henri Wortham 1 Denis Charpin 1 Etaient également présents : Aicha Sif Représentante du Conseil Régional Xavier Villetard Direction d Air PACA Dominique Robin Direction d Air PACA Michel Géraud Délégué du personnel Alain Bernabeu Délégué du personnel Monsieur Serge ANDREONI, préside la séance en sa qualité de Président de l Association, assisté pour les besoins des présentes par Laurent ROY qui remplit les fonctions de Secrétaire. Pierre-Charles Maria est également présent en sa qualité de Vice-Président Le Président rappelle que l'ordre du jour porte sur les points suivants : - Introduction de séance, relevé des pouvoirs ; - Désignation des membres du Bureau de l Association ; - Nomination du Directeur de l Association ; - Désignation des membres du Conseil Scientifique ; - Création de trois comités Territoriaux ; - Présentation de l organisation opérationnelle de l Association (organigramme des services et des administrateurs/salariés) ; - Établissement du budget prévisionnel pour l exercice 2012 et détermination du plan d action 2012 ; - Délégations de signatures pour l accomplissement des formalités. 1. Introduction de séance, relevé de pouvoirs : 54

55 Serge Andréoni ouvre la séance du Conseil d Administration. Après vérification, le quorum est atteint : 59 voix étant présentes ou représentées sur les 75 en exercice, le Conseil peut valablement délibérer. 2. Désignation des membres du Bureau de l Association : En application de l article 18 des statuts, le Président Serge Andréoni et le vice-président Pierre- Charles Maria proposent au Conseil la nomination de : (i) Laurent Roy en qualité de Secrétaire de l Association pour une durée de trois ans ; (ii) Gérard Ferréol en qualité de Trésorier de l Association pour une durée de trois ans ; (iii) Antoine Londiche en qualité de Trésorier adjoint de l Association pour une durée de trois ans ; Le Président précise que les fonctions de membres du Bureau sont gratuites. Toutefois, les frais engagés dans l exercice de ces fonctions sont remboursables sur justificatifs. Le Président soumet au vote du Conseil la nomination de : (i) Laurent Roy en qualité de Secrétaire de l Association pour une durée de trois ans ; (ii) Gérard Ferréol en qualité de Trésorier de l Association pour une durée de trois ans (iii) Antoine Londiche en qualité de Trésorier adjoint de l Association pour une durée de trois ans ; Pour les autres postes du bureau sont proposés : Collège de l Etat : (i) Yves Le Trionnaire - DREAL (ii) Stéphane Reiche - DREAL (iii) Philippe Alesandrini - ARS Collège des collectivités (i) Le représentant du SAN Ouest Provence (ii) Le représentant de Marseille Provence Métropole (iii) Le représentant de Nice Côte d Azur Collège industriel (i) Le représentant d Arkéma Saint-Auban (ii) Le représentant d INEOS Collège association et personnalité qualifié (i) Frédérique Grimaldi APPA (ii) Bernard Nicolini Coordination Etang Marin (iii) Le représentant de ADPLGF Le Conseil décide de nommer pour une durée de trois ans : (i) Laurent Roy en qualité de Secrétaire de l Association ; (ii) Gérard Ferréol en qualité de Trésorier de l Association ; (iii) Antoine Londiche en qualité de Trésorier adjoint de l Association ; 55

56 Collège de l Etat : (iv) Yves Le Trionnaire (v) Stéphane Reiche (vi) Philippe Alesandrini Collège des collectivités (iv) Le représentant du SAN Ouest Provence (v) Le représentant de Marseille Provence Métropole (vi) Le représentant de Nice Côte d Azur Collège industriel (iii) Le représentant d Arkéma Saint-Auban (iv) Le représentant d INEOS Collège association et personnalité qualifié (iv) Frédérique Grimaldi APPA (v) Bernard Nicolini Coordination Etang Marin (vi) Le représentant de ADPLGF 3. Nomination du Directeur de l Association : En application de l article 16 des statuts, le Président aborde la nomination du directeur. Serge Andréoni souhaite que cette question soit renvoyée à une décision ultérieure afin de bien intégrer les échanges précédents, notamment ceux tenus au sein de l Assemblée générale constitutive. Il rappelle les éléments validés chez Gilles Barsacq, le Secrétaire Général aux Affaires Régionales le 20 décembre, à savoir que Monsieur Xavier Villetard prendrait en charge une direction technique et Dominique Robin une direction administrative. Plusieurs personnes interviennent dans la salle, notamment Victor-Hugo Espinosa, pour indiquer qu une co-direction d Air PACA ne leur semble pas adaptée à la nouvelle structure. D autres, dont Jean Gonella, Daniel Mouttet et Bernard Nicolini, évoquent des expériences réussies en la matière et considère cette hypothèse de façon positive. Pierre-Charles Maria souhaite que l organisation de la direction émane des deux directeurs. Dominique Robin précise que la présentation effectuée par lui-même et Xavier Villetard à la préfecture était fondée sur un travail préalable, présenté à la DREAL et que la question de la hiérarchisation des postes n avait pas été abordée ce jour-là. Le travail présenté et travaillé avec la DREAL faisait en revanche mention d une organisation hiérarchique entre les deux directions où Dominique robin se trouvait en situation de directeur général. Xavier Villetard complète le propos en indiquant qu il était toujours en phase avec cette proposition et que la proposition d organisation demandée par Pierre-Charles Maria a déjà été effectuée. Il reconnaît notamment l expérience et la connaissance de l ensemble de la région à Dominique Robin. Il souhaite que cette décision ne soit pas repoussée trop loin en rappelant les attentes du personnel et le besoin de fonctionnement de la structure. Laurent Roy indique que le sujet de la direction est sensible compte tenu des échanges qui se sont déroulés en Assemblée Générale et considère qu il ne faut pas prendre de décision hâtive. Il 56

57 conviendrait selon lui de prendre une décision d organisation qui convienne à tous et qui rassure l ensemble des adhérents. Gérard Ferréol intervient pour donner la position des industriels sur le sujet. Il souligne que le premier cas correspond à un président exécutif, associé à une forte implication du Président beaucoup plus importante qu un président classique d association. Le second cas, correspond à la volonté des deux actionnaires de disposer d un directeur et l autre actionnaire d un directeur adjoint. Il souligne qu une des conditions au bon fonctionnement de ce tandem est l entente et ajoute qu en cas de mésentente il y a une condition qui n est jamais écrite qui conduit à la remise en cause des deux postes. Troisième cas, il y a un directeur nommé, mais une moitié des administrateurs connaît l un et l autre moitié connait l autre. La méthode habituelle consiste à ce que le bureau auditionne les deux prétendants et tranche. Xavier Villetard rappelle sa position et indique que pour lui, ce dernier cas de figure n est pas nécessaire et que pour lui le Directeur Général serait Dominique Robin, comme présenté précédemment à la DREAL. Une discussion s engage sur deux formes d organisation possible : Une présidence en situation de direction (Prédisent Directeur Général) avec deux directions exécutives et le schéma présenté conjointement par Xavier Villetard et Dominique Robin. Serge Andréoni indique qu il ne souhaite pas être dans le premier cas de figure, mais considère qu il faut une reconnaissance des deux directeurs en poste. Il demande une revalorisation salariale pour Xavier Villetard en compensation de l organisation présentée précédemment pour que les écarts entre les deux directeurs soient minimisés. Ce point est débattu et fait l objet d un consensus du Conseil. Il insiste pour que les fiches de poste soient bien précisées et demande à la DREAL de mettre en place une organisation en insistant sur le cahier des charges des fiches de postes et sur le décloisonnement nécessaire entre la technique et l administratif. Il demande à la DREAL, en tant que secrétaire Général, de réunir les directeurs pour écrire précisément les fiches de postes et pour mettre en place une organisation fonctionnelle. Pierre-Charles Maria donne son accord pour cette présentation. La désignation du directeur d AIRPACA sera validée au prochain conseil d administration après discussion préalable en bureau. Le Président précise que la Direction est chargée d exécuter la politique arrêtée par le Conseil d administration et qu elle assistera aux réunions du Bureau et du Conseil d administration sans pouvoir prendre part au vote des résolutions. Le Président soumet au vote du Conseil le principe de déléguer à la DREAL l organisation de la direction de l Association. Ce point est validé à l unanimité par le Conseil d Administration. Pierre-Charles Maria demande à continuer à représenter Air PACA au sein de la Fédération Atmo France. Il rappelle notamment sa participation au bureau, en tant que président de la commission ressource, sa représentation au Conseil national de l Energie et à la commission paritaire. Ce principe est validé par le Conseil sur proposition de Serge Andréoni. La représentante du Conseil régional, Madame Aicha SIF intervient pour demander que soit bien acté le principe selon lequel, la région ne sera adhérente que dès lors qu une délibération aura été votée et qu un accord sur le montant de la cotisation sera trouvé. Serge Andréoni remercie madame SIF de son intervention. Il souligne que le Conseil régional intervient généralement pour financer des opérations 57

58 particulières. Il demande si le financement apporté par la région sera de même nature. Aicha SIF indique qu une réunion est prévue avec les services, qui devraient apporter toutes les précisions. Pierre-Charles Maria indique que le Conseil régional intervenait auprès d Atmo PACA sous la forme de projets spécifiques. Il mentionne que dans le cadre des échanges préalables avec les élus et les services, il s agirait bien de financer Air PACA dans une optique différente. Dominique Robin confirme que les échanges préparatoires avec les services et les élus, Annick Delhaye et Jaques Bonnabel en particulier, sont sur la base du versement d une subvention non affectée, qui abonderait au programme général et constituerait le montant de l adhésion du Conseil régional à Air PACA. Il souligne que cela n empêchera pas de poursuivre les projets, sous forme de subventions affectées cette fois-ci. Pierre-Charles Maria précise que ce principe concerne l ensemble des collectivités, qui participent au projet associatif. Serge Andréoni souhaite qu une réunion de travail se tienne avec le Conseil régional pour aborder ces points et remercie à nouveau la représentante du Conseil régional. 4. Désignation des membres du Comité Scientifique : Conformément à l article 24 des statuts, le Président propose la mise en place d un Conseil Scientifique. Le Président précise que le Comité Scientifique désignera parmi ses membres son représentant au Conseil d administration pour une durée de trois ans renouvelable, ce dernier assistera aux réunions du Conseil d administration avec voix consultative. Dominique Robin indique qu un premier travail a été effectué par une partie des personnalités qualifiés de la structure, sous la conduite de Yves Noack, Directeur de recherche au CEREGE. Il indique qu il a proposé à Serge Andréoni, que Yves Noack assiste au Conseil pour présenter les propositions du groupe, ce qu il a accepté. Yves Noack remercie le président d accepter sa présence au sein de ce Conseil et présente rapidement l organisation envisagée et la composition du comité. Il souligne notamment que le conseil scientifique devrait être ouvert aux disciplines tels que la sociologie, l économie, l aménagement du territoire, au côté des disciplines plus habituelles (mesure, modélisation, climat ). Il souligne également le rôle d anticipation du comité scientifique, de comité de lecture et indique que les scientifiques pourraient répondre aux appels à proposition avec Air PACA et proposer des actions de formation auprès des membres de l association. Il propose une première composition issue des adhérents d Air PACA : Pierre Carrega, Denis Charpin, Serge Despiau, Henri Wortham, Frédérique Grimaldi, Yves Noack. Il indique qu il a sollicité Alain Botta et qu il faudrait y adjoindre un sociologue et un économiste. Serge Andréoni propose que Jean-Gonella soit associé au comité, ce qu il accepte. Le Président demande que Yves Noack transmette un écrit et se félicite de cette mise en place qui conforte la nouvelle association. Le Président soumet au vote du Conseil création du Conseil Scientifique selon les modalités présentées. Ce point est validé à l unanimité. 5. Création de trois Comités Territoriaux : En application de l article 17 des statuts et 16 du règlement intérieur, le Président propose au Conseil la création de trois Comités Territoriaux dont le périmètre géographique serait le suivant : (i) un comité territorial pour le département des Alpes Maritimes ; (ii) un comité territorial pour le territoire actuel de l Ouest des Bouches du Rhône ; 58

59 (iii) un comité territorial pour le territoire de l Est des Bouches du Rhône. Xavier Villetard présente la démarche, notamment le principe que chaque comité élit lors de la première réunion en leur sein un Président. Il souligne que le point important concerne la validation des périmètres. Serge Andréoni mentionne que la CAPM est candidate pour l Ouest des Bouches du Rhône, ce que confirme son représentant. Henri Wortham demande quel est l objectif et les contours de ces comités et souligne que s il y a des comités sur l Est et l Ouest des Bouches du Rhône, c est qu il y a effectivement des spécificités sur ces territoires. Xavier Villetard indique qu il s agit d instances d échanges, qui permettent notamment de faire remonter des projets à l assemblée générale. Dominique Robin précise que dans le cadre des travaux préalables au Conseil d Administration la question des périmètres a été abordée et que pour répondre aux spécificités évoquées précédemment et à l histoire, le contour des comités dans les Bouches-du-Rhône pouvaient se caler sur les contours historiques des deux associations constituantes (Airfobep et Atmo PACA). Il précise les deux niveaux de gouvernance à conduire dans la nouvelle association. Une gouvernance d échelle régionale, dans laquelle l arrivée du Conseil régional, viendra apporter un équilibre important. Il mentionne notamment la participation d AirPACA à un certain nombre de travaux, tels que le Schéma Régional Climat Air Energie ou le SRADT. Parallèlement à cela une gouvernance à l échelle territoriale proche des acteurs. Il s agit de construire un observatoire qui réponde à la dynamique de territoire, en maintenant une approche pluripartite. Il souligne l importance de travailler autour du jeu d acteurs. Serge Andréoni souligne que MPM est pour partie dans le territoire Est et considère que la totalité de la CPA se situent sur le territoire Est. Il ajoute que pour lui l aéroport de Marignane fait partie de ce territoire, ainsi que la base aérienne de salon de Provence et à l ouest la base aérienne d Istres. Henri Wortham attire l attention du Conseil sur le risque de fragmentation du territoire, en rappelant le principe de transfert de la pollution. Il souligne qu il faudrait veiller à ce qu il y ait une interaction entre les territoires. Jean Gonella insiste sur le principe d actions sur les zones sources. Dominique Robin abonde dans ce sens en précisant qu il s agit d une logique de jeu d acteurs et souligne que la dimension régionale de la structure devrait limiter les risques de fragmentation des approches évoquée par Henri Wortham. Gilbert Belles intervient pour le Grand Avignon et indique que le territoire du Grand Avignon est également concerné par la pollution, avec des dépassements de normes et la révision en cours d un PPA. Il demande où se situe le Vaucluse dans cette démarche. Serge Andréoni évoque la proposition du Préfet de Vaucluse d intercommunalité incluant des communes des Bouches du Rhône et cite l exemple de la LEO. Pierre-Charles Maria rappelle la création suite à la fusion Airmaraix-Qualitair d un comité sur les Alpes Maritimes, lieu d échanges important. Il rappelle que des comités de territoires pourraient se créer ailleurs, mais attire l attention sur les moyens nécessaires pour faire fonctionner les comités. Il considère que les comités ne devraient pas être figés. Xavier Villetard propose que des cartes précisent le contour des comités créés. Il souligne que des travaux plus sectoriels peuvent s engager en citant l exemple des travaux autour de l industrie. 59

60 Le Président précise que chaque Comité Territorial rassemble les acteurs des quatre collèges du territoire concerné et désigne, pour un mandat de trois 3 ans, un président de comité chargé de le représenter. Le Président ainsi désigné sera membre de droit du Bureau de l Association avec voix consultative et assistera également aux séances du Conseil d administration avec voix consultative. Le Président soumet au vote du Conseil la décision de créer trois Comité Territoriaux. Le Conseil décide de créer les trois Comités Territoriaux suivants : - un comité territorial pour le département des Alpes Maritimes ; - un comité territorial pour le territoire actuel de l Ouest des Bouches du Rhône ; - un comité territorial pour le territoire de l Est des Bouches du Rhône. 6. Présentation de l organisation opérationnelle de l Association (organigramme des services et des administrateurs/salariés) : Cette question est renvoyée au Conseil d Administration suivant. 7. Établissement du budget prévisionnel pour l exercice 2012 et détermination du plan d action 2012 : Un budget prévisionnel est diffusé en séance, qui correspond à la somme des deux budgets de fonctionnement validés en assemblée générale d Atmo PACA et Airfobep. Dominique Robin indique que ce budget sera bien évidemment à revoir. Jérôme Cicile demande où apparaissent les prestations d étude, notamment les ZAPA. Dominique Robin rappelle que les subventions apportées par les collectivités doivent s inscrire dans le cadre de l intérêt général. Il rappelle les précisions apportées par l Union européenne sur le sujet pour que des crédits soient effectivement qualifiés de subvention. Il indique où se trouvent les éléments sur le budget. Il évoque également la nécessaire harmonisation des cotisations qui devra être discutée dans un Conseil d Administration prochain. Le budget est validé à l unanimité par le Conseil. 8. Délégations de signatures pour l accomplissement des formalités : Le Conseil confère tous pouvoirs au porteur de l'original, d'une copie ou d'un extrait du présent procèsverbal à l'effet d'accomplir toutes formalités de dépôt, de publicité, et autres qu'il appartiendra. Concernant les délégations de signature, Dominique Robin propose de soumettre au trésorier une proposition pour les commandes et les règlements. 9. Nomination du Commissaire aux Comptes 60

61 Gérard Ferréol, en tant que Trésorier, considère que les deux cabinets sont sérieux et que son choix se porterait sur le moins cher. Laurent Roy abonde en ce sens. Pierre-Charles Maria partage ce point de vue, mais souligne que les volumes horaires sont différents (80 heures contre 135 heures), ce qui justifie l écart. Serge Andréoni souligne que l expert-comptable de Marseille serait conservé et que le choix d un commissaire aux comptes issu d Airfobep formerait un équilibre. Pierre-Charles Maria abonde en ce sens. Suite aux échanges, le choix validé à l unanimité par le Conseil est : Commissaire aux comptes est le Cabinet Deloitte et Associés, 185 Avenue Charles de Gaulle Neuilly sur Seine Commissaire aux Comptes suppléant est BEAS, 7-9 Villa Houssay Neuilly sur Seine L'ordre du jour étant épuisé, la séance est levée à 18 heures. De tout ce qui précède, il a été dressé le présent procès-verbal qui a été signé par le Président et le Secrétaire, après lecture. Le Président Serge Andréoni Le Secrétaire Général Laurent Roy 61

62 62

63 - P o i n t d é c i s i o n n e l - Clôture des comptes 2011 Air PACA (Airfobep et Atmo PACA) Deuxième résolution 63

64 64

65 Budget réalisé 2011 (en euros) Charges de fonctionnement prévisionnel 2011 AG 30/06/11 réalisé 2011 évolution 60 - achats non stockés Electricité 3 500, , ,57 Gaz laboratoire étalonnage 3 000,00 955, ,40 Petit équipement et entretien , , ,91 Fournitures administratives 6 000, , , , , , services extérieurs Données 0,00 117,81 117,81 Analyse laboratoire , , ,96 Prestations diverses , , ,10 Loyers - Charges - Fournitures , , ,82 Stations - aménagement et location stations , , ,33 Location matériels , ,69-487,31 Entretiens divers et maintenances diverses 5 500, , ,82 Pièces de rechange analyseurs , , ,83 Maintenance analyseurs et climatisation , , ,73 Maintenance informatique , , ,78 Assurances , , ,64 Etudes et documentation technique ,00 144, ,70 Documentation Générale et divers 2 300, ,48 822, autres services extérieurs , , ,51 Autres Honoraires : comptabilité - commissaire aux comptes , , ,67 Honoraires communication , , ,13 Assurances Qualité 3 000,00 0, ,00 Information du public communication , , ,35 Déplacements et transports , , ,39 Frais postaux et affranchissement 3 000, ,68-716,32 Lignes téléphoniques spécifiques , , ,64 Autres frais de télécommunication , , ,45 Autres services extérieurs , , ,73 Formation du personnel , , , , , , impôts et taxes , , , salaires , , ,19 charge et médecine du travail , , ,31 astreintes , , , créances 0,00 0,00 0, autres charges de gestion courante 100,00 48,94-51, charges financières , ,94-0, charges exceptionnelles 0, , , dotations dotation aux amortissements , , , dotation aux provisions + pour risques , dotation pour dépréciation 0, dotation aux amortissements exceptionnels - autre prov. règlem engagement à réaliser , , , ,69 Total , , ,45 65

66 Budget réalisé 2011 (en euros) Produits de fonctionnement 70 - Services et études d'intérêt général 74 - SUBVENTIONS D'EXPLOITATION prévisionnel 2011 AG 30/06/12 Réalisé 2011 évolution Convention Air LR - plateforme AIRES , , ,00 Qualitair Corse 6 000, , ,00 Lafarge 6 500, ,00 0,00 Aéroprt NCA , ,00 0,00 Gazel - InVS , , ,00 PACTES BM , , ,00 L2 - DREAL , , ,00 APICE - GPMM , , ,00 EQUITAREA , , ,00 ESCAPE 9 300, , ,00 RTM , ,00 0,00 HQE 0, , , , , , MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT , ,00 0, CPN Alcotra , , , Air intérieur -- campagne Ministère écologie , ,00 0, PPA84 - DREAL , ,00 0, ARS Air et moi - PRSE2/ARS 2 000, ,00 0,00 réseau particule - PRSE2/ARS 5 000, ,00 0,00 Air intérieur - PRSE2/ARS , , ,00 observatoire pesticide - PRSE2/ARS , ,00 0,00 0, ORE - ADEME 0, , , , , , Union Européenne Alcotra AERA , , , Région , , , Projet collectivités 3 0, , , Projet collectivités , , AGIR / air intérieur , ,00 0, ORE ,00 0, , , , , DEPARTEMENTS Conseil Général , ,17 0, Conseil Général 13 - Air et Moi ,00 0, , Conseil Général , , , Conseil Général , ,00 0, Conseil Général , , , Conseil Général , ,25 0, , , , COMMUNES ET COLLECTIVITES TERRITORIALES COMMUNAUTE URBAINE MPM , ,00 0, COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU PAYS D'AIX , , , COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU PAYS D'AIX - projet collectivité/zapa , , , COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION TPM , ,00 0, COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION DU GRAND AVIGNON , , , COMMUNAUNTE URBAINE NICE COTE d'azur , ,00 0, COMMUNAUTE D'AGGLOMERATION SOPHIA ANTIPOLIS , , , AUTRES COMMUNES , , , , , , INDUSTRIELS - TGAP , ,00 328, Autre activité économique , ,00 184, , ,00 512, DONS ASF , , , COTISATIONS PRODUITS DIVERS DE GESTION COURANTE 2 200, ,00-693, QUOTE-PART SUBV. INVEST. VIREE , PRODUITS FINANCIERS 5 000, , , PRODUITS EXCEPTIONNELS , QUOTE PART SUBVENTION D'INVESTISSEMENT , REPRISE PROVISIONS REGLEMENTAIRES + POUR RISQUES , REPRISE DE FONDS DEDIES 9 000, , TRANSFERT DE CHARGES - AGEFOS 2 000, , , , , ,00 Total , , ,81 Balance 499,23 536,73 37,51 66

67 Projet de rapport de gestion Exercice du 1 er janvier au 31 décembre 2011 Activité et comptes de l association Atmo PACA/Air PACA 67

68 Nous sommes réunis en Assemblée Générale Ordinaire, en exécution des prescriptions légales et statutaires, pour rendre compte de l'activité et des résultats de la gestion d'atmo PACA, devenu Air PACA au 10 janvier 2012, durant l'exercice écoulé, et pour soumettre à l'approbation de l'assemblée Générale les comptes et le bilan dudit exercice. Les comptes 2011 ont été audité par KPMG, en qualité de Commissaire aux comptes. De notre côté, nous sommes à la disposition des adhérents pour donner toutes précisions et tous renseignements complémentaires opportuns. Ci-après, sont développées successivement les différentes informations telles que prévues par la réglementation et les statuts. PRESENTATION DES ETATS FINANCIERS Les états financiers sont présentés selon les règles du plan comptable national des AASQA (guide méthodologique comptable du 19 octobre 2005). Il est à signaler que l'application des règlements, CRC sur les actifs et CRC sur les amortissements, n'ont pas eu d'impact sur les comptes annuels. Subventions d investissement : Nous nous sommes conformés aux prescriptions du Ministère de l'ecologie et du Développement Durable et aux recommandations de la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes et du Conseil Supérieur de l'ordre des Experts Comptables. Les modalités retenues sont explicitées dans l'annexe des comptes annuels mis à la disposition de tous les adhérents. PROGRAMME D ACTIONS REALISE EN 2011 ORGANISATION ET OUTILS DE GESTION ET DE SUIVI ANALYTIQUE La comptabilité analytique sur les postes 6 et 7 a été mise en œuvre dès le 1 er janvier 2007 en liaison avec le cabinet d'expertise comptable. Dans ce contexte, Atmo PACA/Air PACA a acquis un logiciel comptable (Dia Compta) et l'ensemble des factures est affecté à une action ou à un projet. Concrètement, près de 150 projets/actions ont été identifiés (codifiés). Ils sont suivis de façon analytique sur le plan des budgets et des unités d'œuvre via le logiciel ESCALE. Les actions et projets sont regroupés en 11 grandes thématiques correspondant à la cartographie des processus (cf. cartographie des processus et tableau ci-après). 68

69 CARTOGRAPHIE DES PROCESSUS TABLEAU DE PRESENTATION DES 11 GRANDS PROCESSUS CODE ANALYTIQUE THEMATIQUE RESPONSABLE 01SURV Produit Surveillance Yann Channac-Mongredien 02MESURE Pôle Mesure Grégory Gille 03MODELI Pôle Modélisation Alexandre Armengaud 04INFO Pôle Informatique Suzy Rios 05COMM Pôle communication Florence Peron 06ETUDLO Produit Etudes Locales Carole Génevé 07PRODUI Produits Standards Florence Peron 08DIR Pôle Direction Dominique Robin 09ADMIN Pôle Administratif Dominique Robin 10AMELIOR Amélioration Dominique Robin 11ETUCOP Produit Etude générale et coopération Alexandre Armengaud L analyse budgétaire est réalisée selon la comptabilité analytique. Les actions et projets appartenant à un processus commencent par les mêmes chiffres (exemple : 01AMBIAN appartient au processus 01SURV). PRINCIPALES ORIENTATIONS DU PROGRAMME D ACTIVITES PRESENTEES A L ASSEMBLEE GENERALE DU 30 JUIN La mise en œuvre du PSQA et la construction d une nouvelle organisation des moyens et de l équipe en lien avec la fusion avec Airfobep, - L accompagnement des plans réglementaires (PPA, SRCAE, ZAPA) et plans locaux (ZAPA, PDU, SCOT, PLU ) diagnostic, aide à la décision, évaluation, indicateurs de suivi, en recherchant une approche collégiale et multi-acteurs pour les études qui seront développées. - La poursuite du développement/consolidation des outils d aide à la décision (inventaire régional des émissions, plateformes urbaines) pour l élaboration d indicateurs pertinents sur les territoires de suivi, la réalisation de scénarii d évolution - La définition d une nouvelle stratégie de communication et l évolution nécessaire des outils, en lien avec la fusion des associations. - Le développement d une communication mieux ciblée visant à la fois le grand public, les adhérents, les jeunes publics et les décideurs, notamment en vue de mieux intégrer cette dimension dans les différents documents de planifications locaux et régionaux (SRCAE, PRSE2, PDU, SCOT, PLU). REPARTITION DES UNITES D ŒUVRE PAR POLE EN EQUIVALENT TEMPS PLEIN (ETP) EN 2011 L'effectif d'atmo PACA présent au 31 décembre 2011, est de 35 salariés soit ETP (dont 9.26 ETP CDD) : o Contrats indéterminés Départ en congés maternité de Gaëlle Luneau (0.61 ETP réalisés en 2011) o Contrats à durée déterminée : Remplacement de Gaëlle Luneau : 0.57 ETP Chargé d études Projets européens AERA et APICE : 4.17 ETP (3 ETP ingénieurs, 0.63 ETP chargé d études, 0.54 ETP comptable) 69

70 Projet L2 Marseille : 2 ETP (1 chargée d étude, 1 technicien) Projets exposition (Gazel, Escape) : 0.75 ETP Projets Air intérieur : 0.79 ETP chargé d étude Air intérieur, PPA : 0.98 ETP technicien Evolution de l effectif L effectif d Atmo PACA entre 2009 et 2011 est passé de ETP 1 principalement concerné les postes en CDD. à ETP. Cette évolution a Tableau d évolution des types de contrats entre 2009 et CDI CDD Total Tableau d évolution des effectifs par métier entre 2008 et 2010 En ETP évolution Produit standard Etude locale Surveillance Etude générale Mesure Modélisation Informatique et télécom Communication Direction Administratif DIVERS La part des études générales augmente notablement (+ 3.4 ETP) en lien avec les deux projets européen (AERA et APICE). Ces travaux ont des retombées sur la surveillance et les études locales et les baisses apparentes constatées Ces moyens ont été engagés et comptabilisés dans le poste étude général. L effectif du pôle mesure a été renforcé en lien avec les nombreux projets conduits en 2011 : L2 (0.9 ETP), air intérieur (0.3 ETP), campagnes PPA (0.4 ETP), observatoire bruit (0.1 ETP). Une grande partie des travaux de modélisation a été développés dans le pôle étude générale. Ce transfert est également une des conséquences du départ de Gaëlle Luneau (pôle modélisation) qui n a pas été remplacée sur le même profil (- 1.4 ETP). 1 ETP : Equivalent Temps Plein 70

71 COMPTES DE L'ASSOCIATION COMPTES DE PRODUITS En 2011, le total des produits de fonctionnement, financiers et exceptionnels, s'élève à Le total des postes 70 (services et études d intérêt général) et des postes 74 (Etat/ADEME, collectivités, industriels) est de Ces produits sont répartis ainsi : services et études d intérêt général soit 11.9 % Etat/Etablissement : Ministère, ADEME, ARS soit 37 % Collectivités dont : soit 29.8 % Communes et communautés de communes Départements Région soit 23.3 % soit 4.4 % soit 2.1 % Industriels et autre activité dont : soit 17.3 % industriels TGAP autres activités soit 16.0% soit 1.3 % Union européenne soit 4.0 % Total des postes 70 et Les autres ressources principales proviennent : Dons ASF Autres cotisations et produits divers de gestion courante Quote part subvention investissement des produits financiers produit exceptionnel Reprise provisions réglementaires Reprise des fonds dédiés Transfert de charges Fédération Atmo France Transfert de Charges CNASEA - AGEFOS Le poste 70 (services et études d intérêt général) porte sur les projets suivants : - des conventions interrégionales passées avec les AASQA Qualitair Corse, Air LR , - une convention avec Lafarge, station de mesure des oxydes d azote autour du site Surveillance station Nice aéroport Campagne métro Marseille Etude HQE Escape Equitaera Pactes BM Gazel L2 Marseille APICE

72 COMPTES DE CHARGES En 2011, le total des charges d'exploitation, financières et exceptionnelles, s'élève à ELEMENTS D ANALYSE LES PRODUITS DE FONCTIONNEMENT Les subventions Etat sont conformes aux prévisions présentées à l Assemblée Générale du 30 juin Les écarts relevés sur les projets PRSE, qui sont des projets pluriannuels sont liés à des décalages de calendrier, ce qui se traduit par des reports sur 2012 (produits constatés d avance). Une subvention a été apportée par l ADEME pour financer la mise à jour du module Energ air. Ce financement est apporté alternativement par le Conseil Régional et l ADEME (financement initialement prévu par le Conseil régional). Pour les communes et les communautés, les subventions non affectées ont été versées selon le budget voté en Assemblée Générale, mis à part la CARF qui a souhaité suspendre sa cotisation en 2011 ( ). La subvention affectée versée par la CPA, au titre des projets ZAPA/Bruit est de pour Elle est inférieure de euros par rapport au prévisionnel (réduction des objectifs 2011). Les subventions des Conseils Généraux adhérents (Alpes de Haute Provence non adhérent) sont inférieures de (baisse de la subvention du Conseil Général du Var). Les ressources apportées par le Conseil Régional sont liés à des projets pluriannuels, ce qui explique les fluctuations annuelles. L écart relatif au projet «collectivité 3» (projet pilote sur CPA et CASA) entre le budget voté en juin 2011 et le budget réalisé est lié au report de la fin du programme en 2011 (initialement prévu en 2010). Le projet «collectivité 4» n a finalement pas été déposé ( ). Concernant l ORE ( ), ce financement a été pris en charge par l ADEME. La participation des industriels (TGAP) et autres activités de est conforme au prévisionnel de juin. Les deux projets européens démarrés en 2010 pour 3 ans se sont poursuivis : o AERA - Programme stratégique Alcotra : budget sur 3 ans dont financés par l Union Européenne ; par l Etat au titre des CPN ; d autofinancement (valorisation des unités d œuvre de permanents). Les dépenses sont principalement constituées de contrats à durée déterminée (exigence du programme). o APICE Atmo PACA est partenaire du projet et financé par le Grand Port Maritime de Marseille à 100 % : sur 3 ans. Les études spécifiques représentent 12 % des ressources avec des actions diversifiées, dont les plus importantes sont réalisées dans le cadre de convention passées avec l Etat (projet L2) ou des établissements publics tels que l ANSES, l InVS, l ADEME, l ARS, CNRS (Gazel, ELFE, PACTES). Le transfert de charges AGEFOS a été de Il s agit des aides octroyées à la formation et d un geste commercial fournisseur. Une partie des engagements effectués pour la Fédération Atmo France (trésorerie) est financée : La provision pour la mise en conformité des stations est reprise en totalité au 31 décembre 2011, afin d homogénéiser les pratiques comptables au niveau régional, dans le cadre de la fusion actée au 10 janvier 2012 ( ). Part des produits affectés (études spécifiques) et non affectés (programme général) par financeur Le financement non affecté représente environ 75 % du budget de l association et les actions spécifiques 25 %. 72

73 LES CHARGES DE FONCTIONNEMENT L analyse des dépenses est présentée sous forme analytique (par activité) dans le développement ci-après. PRINCIPALES ACTIONS 2011 PRODUITS REALISES EN 2011 Les comptes de charges sont présentés selon une lecture analytique, afin de faciliter le rapprochement entre les actions/projets et les budgets effectivement engagés sur ces derniers. Le suivi analytique est effectué via le logiciel Escale (entrée quotidienne des unités d œuvre à l heure et entrée des dépenses de sous-traitance via le logiciel comptable). Une vérification de la bonne adéquation des informations entre le logiciel comptable et Escale est effectuée par l expert-comptable. En 2011, une nouvelle présentation est effectuée pour converger sur la présentation des axes du PSQA Le budget est présenté en cinq parties : 1. Surveillance 2. Echanges et projets territoriaux 3. Etudes, connaissance et coopération 4. Communication et sensibilisation 5. Vie associative et support La cinquième partie peut être répartie dans les quatre axes directeurs de la structure pour présenter leur poids respectif (budget hors dotations aux amortissements). 1 - SURVEILLANCE La surveillance concerne le fonctionnement courant, régulier de l observatoire, financé en totalité par des budgets non affectés. Elle recouvre l entretien de l expertise sur les différentes thématiques de la qualité de l air : air ambiant, nuisances olfactives, air intérieur Ainsi que les moyens dédiés à sa mise en œuvre : mesure pérenne, mise à jour régulière de l inventaire régional spatialisé, opérationnalité des plateformes de modélisation à l échelle régionale et locale, moyens informatiques et de télécommunication directement affectés au fonctionnement technique. Les moyens mobilisés pour cette activité sont importants et sont directement issues des orientations du PSQA Total fonctionnement Part unité d œuvre (5.9 ETP) Part sous-traitance

74 Cette mission est subdivisée en 4 parties : Conduite du PSQA (air ambiant, air intérieur) et maintien/développement de l expertise, Mise en œuvre des moyens dédiés à la mesure régulière, Mise en œuvre des moyens dédiés à la modélisation opérationnelle et à la mise à jour de l inventaire régional spatialisé Mise en œuvre des moyens informatiques et de télécommunication dédiés à la surveillance Conduite du PSQA (air ambiant, air intérieur) et maintien de l expertise, Total fonctionnement Part unité d œuvre (0.7 ETP) Part sous-traitance En 2011, les moyens dédiés ont principalement porté sur la conduite du Programme de Surveillance de la Qualité de l air et à la consolidation des compétences sur l air intérieur. Mise en œuvre des moyens dédiés à la mesure régulière Unités d œuvre Sous-traitance (prévisionnel AG 2011) Total Conduite du pôle mesure / Stations et entretien des moyens mobiles ( ) Réseau automatique, validation ( ) Réseau HAP, métaux lourds, BTX ( ) TOTAL (3.6 ETP) Le fonctionnement du réseau de mesure permanent représente 73 % de la Surveillance et la majorité des soustraitances (86 %). Les sous-traitances de la mesure permanente concernent trois postes principaux : La maintenance des analyseurs, sous-traitée au CETE APAVE : Les analyses régulières : dont (GIE LIC) L entretien et la mise en conformités des stations de mesure : Les écarts entre les budgets prévisionnels et le réalisés sont liés au : o Report de l application du test de ligne (Norme CEN) en 2012 o Report en 2012 du démarrage des sites Nice Urbain, Gap Trafic, o Démarrage de mesures retardé par rapport au programme initial de PM2.5 Gardanne PM10 et PM2.5 Gap Urbain PM10 et PM2.5 Marseille Rabatau PM2.5 Nice Trafic. 74

75 Mise en œuvre des moyens dédiés à la modélisation et l inventaire régional spatialisé Opérationnalité des modèles Mise à jour de l inventaire régional Unités d œuvre (1 ETP) Sous-traitance (prévisionnel AG 2011) ( ) ( ) Total TOTAL Cette mission pour laquelle la frontière entre opérationnalité et projet est récente n est pas stabilisée. Une part importante de l expertise dédiée à l entretien, l opérationnalité et la mise à jour des outils a été mobilisée par les études, notamment la révision des Plans de Protection de l Atmosphère et les travaux du SRCAE. Il y a un enjeu structurel à garantir le fonctionnement régulier de cette mission dont les applications sont importantes : prévision, reporting, indicateurs de suivi, capacité à réaliser des scénarii notamment pour les plans et programmes Mise en œuvre des moyens informatiques et de télécommunication dédiés à la surveillance Unités d œuvre (0.7 ETP) Sous-traitance (prévisionnel AG 2011) Informatique modélisation / Total Télécommunication TOTAL Cette mission est stable concernant le poste relatif à la mesure. La sous-traitance principale concerne la ligne télécommunication dédiée aux stations de mesure, régulièrement renégociée. En 2011, une régularisation importante a été réalisée avec un prestataire sur la ligne télécommunication. La dépense effective est , mais la reprise des factures non parvenues à réduit cette dépense à Concernant la modélisation, la charge croît avec la mise en opérationnel des plateformes de modélisation. 2 ECHANGES ET PROJETS TERRITORIAUX Total fonctionnement Part unité d œuvre (6.3 ETP) Part sous-traitance Les études locales répondent à la nécessaire adaptation de la surveillance à l échelle du territoire et aux attentes des acteurs locaux. Afin de favoriser les échanges, un ingénieur référent a été désigné par département. Le rapprochement avec les acteurs locaux a pour objectif d apporter des éléments plus proches des préoccupations des territoires en complément de la demande vue à l échelle régionale, réglementaire notamment. Atmo PACA/Air PACA participe de façon active aux différentes commissions et groupes de travail liés aux plans réglementaires, développement des chartes, PDU, PLU, SCOT L activité de ce pôle représente 6.3 équivalents temps plein. Le budget réalisé des études locales est de , dont de sous-traitance (budget prévisionnel de sous-traitance : ). Une majorité des projets développés dans ce cadre est financé de façon spécifique ( ), en plus du budget général. Ces contributions ont des origines variées (Etat, collectivité, activités économiques). La part dédiée aux échanges et montage de projet porté par les permanents (ingénieurs référents) est de Principaux projets développés en 2011 : 75

76 Travaux relatifs à la révision des Plans de Protection de l Atmosphère et au Schéma Régional Climat Air Energie : (1.6 ETP) de fonctionnement dont de sous-traitance (principalement des analyses chimiques). Un budget d investissement de a été mobilisé en plus dans la cadre du développement de la plateforme de modélisation sur l agglomération d Avignon. Clôture du projet pilote sur le Pays d Aix et Sophia Antipolis, soutenu par le Conseil régional ( ) : de dépense en 2011, principalement sous forme d unités d œuvre (0.7 ETP). Clôture du projet relatif à la surveillance dans le métro marseillais : dépense (unités d œuvre). Poursuite des travaux relatifs à l évaluation de la qualité de l air (présent et futur) autour de la rocade L2 à Marseille ( ) : dépense (1.9 ETP) dont de sous-traitance (principalement des analyses). Etudes dans le cadre des ZAPA du Pays d Aix et de Nice Côte d Azur ( : 0.25 ETP). Travaux développés dans le cadre des observatoires bruit (Pays d Aix et Nice Côte d Azur) : Etude relative à l évaluation de mercure autour d Arkéma Saint-Auban en partenariat avec l INERIS (7 600 ). Poursuite du projet PACTES dans le bassin minier de Gardanne en partenariat avec le CEREGE ( ) : ETUDE, CONNAISSANCE ET COOPERATION Total fonctionnement Part unité d œuvre (7.4 ETP) Part sous-traitance Les moyens engagés dans ce pôle, créé en 2011, concernent principalement des unités d œuvre 7.4 ETP. Ils font généralement l objet de financements spécifiques sur Exposition des populations et liens avec les acteurs sanitaires Atmo PACA a poursuivi les travaux relatifs à l évaluation de l exposition des populations à travers quatre projets (2011 : 1.1 ETP : financements : ; autofinancement : ) en partenariat avec l ANSES, l InVS et la Fédération Atmo France : ELFE - suivi de enfants nouveaux nés, pendant deux décennies en France GAZEL2 - travaux méthodologiques visant à évaluer la qualité de l air passée, qui sera mises en liaison avec les données sanitaires de la cohorte GAZEL. ESCAPE - projet européen centré sur l agglomération Marseille/Aix pour la région. EQUITAERA projet portant sur les inégalités d exposition. Projets européens Deux projets européens ont démarré en 2010 : AERA - Projet stratégique Alcotra - (partenariat : PACA, Rhône Alpes, Piémont, Ligurie, Val d Aoste. En PACA, il y a deux partenaires : DREAL et Atmo PACA. Pour Atmo PACA, le projet de trois ans est de financé à : par l Union Européenne, par l Etat (contreparties nationales) autofinancement basé sur une valorisation des unités d œuvre de permanents. Pour 2011, l engagement du projet représente dont de sous-traitance/déplacements et 3 ETP. APICE projet portant sur les grands ports de méditerranée (Marseille, Thessalonik, Gênes, Venise, Barcelone). A Marseille les deux porteurs sont le Grand Port Maritime de Marseille et le Laboratoire de Chimie Provence. Atmo PACA/Air PACA est partenaire du projet et financé à 100 % ( sur 3 ans). En 2011, la part réalisée est de d unités d œuvre (1.2 ETP). 76

77 Dans le cadre du PRSE2, Atmo PACA/Air PACA a lancé la mise en place d un observatoire des résidus de pesticides en région PACA. Ces travaux sont développés en partenariat avec le Laboratoire de Chimie Environnement. En 2011, les mesures ont concerné le site d Avignon Mairie : dont de soustraitance/analyses. Trois projets ont concerné la qualité de l air intérieur en 2011 (0.85 ETP) Poursuite de la campagne nationale lancée par le Ministère de l Ecologie ( dont de sous-traitance), Poursuite des travaux du groupe EQAIR soutenus par le Conseil Régional et le PRSE2 (ARS, DREAL) ( dont de sous-traitance). Expérimentation dans un bâtiment à Marseille en partenariat avec l association HQE (3 600 ). Observatoire de l autoroute A7 Dans le cadre des travaux relatifs à l évaluation des niveaux de pollution proche des grands axes, Atmo PACA en partenariat avec Airfobep, Atmo Rhône Alpes et ASF, développe un observatoire le long de l A7. Le projet cours sur 2 ans. En 2011, l engagement d Atmo PACA a été : 0.6 ETP et d achat de sous-traitance. Atmo PACA/Air PACA participe aux travaux de l Observatoire Régional de l Energie. L action principale en 2011 a porté sur la mise à jour d Energ air, soutenue alternativement par le Conseil Régional et l ADEME ( dont de sous-traitance). 4- COMMUNICATION/SENSIBILISATION Total fonctionnement Part unité d œuvre (2.4 ETP) Part sous-traitance Les unités d'œuvre consacrées aux produits standards représentent 1.5 ETP et les actions de communication/sensibilisation 0.9 ETP. Cet engagement est en retrait de 0.3 ETP par rapport à l année précédente, en lien notamment avec la réduction d activité sur ce sujet liée à la fusion en cours. Le budget réalisé des produits standard et de communication est de , dont de sous-traitance ( prévisionnel AG du 30 juin 2011). L écart entre le prévisionnel de dépense de sous-traitance et le réalisé est lié au gel de développement d outils de communication en lien avec la fusion et à la réduction du budget dédié au projet l air et moi (pas de subvention du Conseil Général 13). Les principales dépenses ont porté sur : Coordination et conduite des actions de communication (05COMM ; 07PROD : ) Astreinte réglementaire, reporting (07PROD09, 07PROD18 : ), Réalisation du bilan annuel, plaquettes (07PROD01, 07PROD03, 07PROD04, 07PROD18 : ), site Internet, websig (07PROD05, 07PROD11, 07PROD14 : ) Actions d éducation à l environnement (05COM09I, 05COM16I : ). 77

78 5- VIE ASSOCIATIVE ET SUPPORT Conduite du pôle administratif Locaux et fonctionnement interne Unités d œuvre (7 ETP) Sous-traitance (prévisionnel AG 2011) Total (1 ETP) Gestion financière (1.9 ETP) Ressources Humaines (hors salaires et charges) Informatique et télécommunication support (1.2 ETP) Régularisation congés payés (1 ETP) Assurance Fédération Atmo France Qualité Sécurité / Vie associative (bureau, CA/AG, écoute) (0.6 ETP) TOTAL La vie associative et les fonctions support représentent 24 % du budget (hors dotations aux amortissements) (hors dotations aux amortissements). Les postes importants concernent les locaux (entretien, locations et charges), la gestion budgétaire (externalisation de l expertise comptable), ressources humaine et l informatique support. SYNTHESE DES ENGAGEMENTS A REALISER TABLEAU DE SYNTHESE DES ENGAGEMENTS A REALISER Code analytique Désignation Fonds dédiés 2011 Fonds dédiés SIM06I Etude ozone BRU01I Observatoire bruit CPA EVOLUTION PREVISIBLE ET PERSPECTIVES D'AVENIR L activité 2012 sera guidée par quatre axes principaux : - Le rapprochement avec Airfobep : fusion des structures au 1 er janvier L accompagnement des plans réglementaires (PPA, SRCAE ) et locaux (ZAPA, PCT, PDU, SCOT ), - La mise en œuvre du PSQA, notamment le développement de plateformes urbaines sur différents territoires. - Le développement d une communication mieux ciblée visant à la fois le grand public, les adhérents, les jeunes publics et les décideurs, notamment en vue de mieux intégrer cette dimension dans les différents documents de planifications locaux et régionaux (SRCAE, PRSE2, PDU, SCOT, PLU). 78

79 EVENEMENTS IMPORTANTS SURVENUS DEPUIS LA CLOTURE DE L'EXERCICE 2011 Atmo PACA a fusionné avec Airfobep pour former Air PACA, le 10 janvier 2012, conformément à la Loi Grenelle2. PROPOSITION D'AFFECTATION DU RESULTAT Ainsi que vous pouvez le constater, déduction faite de toutes charges et tous impôts et amortissements, les comptes qui vous sont présentés font ressortir un excédent de euros. Nous vous proposons d'affecter ce résultat au compte "report à nouveau". CONCLUSIONS Les résolutions que nous vous soumettons correspondent à nos propositions et observations. Nous espérons qu'elles auront votre agrément et que vous voudrez bien donner au Conseil d'administration quitus de sa gestion pour cet exercice. Gérard Ferréol Trésorier d'atmo PACA/Air PACA 79

80 Compte de Charges Réalisé 2011 Airfobep/Air PACA CHARGES Budget 2011 Prévu Réalisé Ecart Fonds Dédiés 2011 Total 2011(réali sé + FD 60 Achats Achats stockés analyseurs Electricité Gaz étalonnage Fournitures de petit équipement Fournitures administratives Autres achats Services exterieurs Données Météo-France Analyses sur sites fixes Analyses ponctuelles par campagnes Réglage métrologique externe Maintenance technique réseau Sous-traitance diverse Locations Entretien et réparations Primes d assurance Divers - Documentation et formation 62 Autres services Pers extérieur Intermédiaires et Honoraires Publications et relations publiques Transports de biens Déplacements Frais de réception Frais postaux et télécommunications Services bancaires Cotisations Impots et taxes Participation FPC Autres impôts Charges personnel Autres charges Charges finan. et assi Charges except Totaux Fds. Dédiés Dotations amort Prov. Charges Total

81 Compte de Produits Réalisé 2011 Airfobep/Air PACA PRODUITS Budget 2011 Prévu Réalisé Ecart 70 Prestations subventions expl DREAL REGION 0 CG 13 (Nouv. Polluants) CG 13 (Scolaire) CG 13 (Animation DD) 0 DREAL ARS Collectivités CG M.P.M S.A.N CAPM Pays d'aix Salon Berre Durance Arles Saint Martin de Crau Fontvieille CAPM PRSE Industries Soumises TGAP Non soumises TGAP Cotisations PAM Associations Produits Fin Produits except Reprises/PROV Transfert charges Totaux Rep. Fds. D QP Sub. Inv Total Résultat

82 82

83 83

84 84

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales

Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales Association pour la Réalisation des Actions et des Missions Sociales STATUTS OBJET SIEGE SOCIAL DUREE ARTICLE 1 Dénomination Il est fondé une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

AMPHITÉA. Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 5, Rue Cadet 75009 Paris

AMPHITÉA. Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 5, Rue Cadet 75009 Paris AMPHITÉA Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 5, Rue Cadet 75009 Paris Procès-verbal de l assemblée générale mixte de l association du 2 juin 2012 Le samedi 2 juin 2012 à 11

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille

REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille REGLEMENT INTERIEUR De l Orchestre Universitaire de Lille Conformément à l article 14 de ses statuts, le «Orchestre Universitaire de Lille» arrête son Règlement Intérieur d association. ARTICLE 14 - Règlement

Plus en détail

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 12 JUIN 2015

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 12 JUIN 2015 TECHNOFLEX Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 2.774.200 euros Zone Artisanale de BASSILOUR 64210 Bidart RCS Bayonne 722 721 339 PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES

STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES STATUTS DE L ASSOCIATION ENFANTAISIES Article 1er - Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Dossier à retourner avant le accompagné impérativement de toutes les pièces demandées : les statuts déposés de l association (seulement s ils ont été modifiés depuis

Plus en détail

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts Association Régie de Quartier de Blois Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Statuts Statuts arrêtés par le Conseil d Administration du 8 Juillet 2004 Adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 1, place François MITTERRAND 90100 DELLE Tel : 03.84.36.66.66 Fax : 03.84.36.66.67 Date de remise : avant le 2 mars 2015 CADRE RESERVE A L ADMINISTRATION : Dossier reçu le : N de dossier : DEMANDE DE SUBVENTION

Plus en détail

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy Article 1 er Dénomination Durée Siège Objet Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488072 I. Il est constitué, une Association régie par la

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION

RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION JOINT AU RAPPORT DE GESTION rendant compte des conditions de préparation et d organisation des travaux du Conseil ainsi que des procédures de contrôle interne

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE»

STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 1 STATUTS DE l ASSOCIATION «CASTELMAUROU CITOYENNE ET DEMOCRATE» 2 ARTICLE 1 DESIGNATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE

REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE REGLEMENT INTERIEUR DU FONDS DE SOLIDARITE DES AGENTS DU TRESOR DE COTE D IVOIRE Le présent Règlement Intérieur a pour objet de déterminer les modalités d application des Statuts : organisation des structures

Plus en détail

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005

SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006. OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 REPUBLIQUE FRANCAISE SEANCE : Comité syndical du 10 juillet 2006 RAPPORTEUR : Le président OBJET : N - 1 Approbation du procès verbal de la réunion du 1 er décembre 2005 Le 10 juillet 2006, le comité syndical

Plus en détail

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26

Statuts de la CFHM. Article 1 - Dénomination. Article 2 - Durée. Article 3 - Siège C.F.H.M. 10/26 C.F.H.M. 10/26 Article 1 - Dénomination Il est formé entre les membres qui adhèrent aux présents statuts une fédération, régie par les dispositions du Livre IV du code du Travail, qui prend la dénomination

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (papier)

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (papier) DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION (papier) NOM DE L ASSOCIATION GESTIONNAIRE : NOM DE L ACTION : Montant sollicité par l association auprès de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup : Coût total

Plus en détail

Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013

Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013 Les statuts de l Association mis à jour par l A.G. du 28-03-2013 Statuts de l association Grenoble Isère Logiciel 1/5 ARTICLE 1 - Dénomination : Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une

Plus en détail

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE

CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE REGLEMENT INTERIEUR DE LA MUTUELLE D ENTREPRISE LEROY-SOMER CHAPITRE I : L ASSEMBLEE GENERALE Article 1 : composition L Assemblée Générale est constituée : - de délégués titulaires de sections de vote

Plus en détail

STATUTS. Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural

STATUTS. Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural STATUTS Groupe de recherche et de réalisations pour le développement rural TITRE I : BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION... 2 TITRE II : MEMBRES DE L ASSOCIATION... 2 TITRE III : CONSEIL D ADMINISTRATION

Plus en détail

4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE

4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE 1- BULLETIN D ADHESION 2- APPEL A COTISATION 3- DECLARATION DE CONSTITUTION D UNE ASSOCIATION 4- LISTE DES MEMBRES DU BUREAU ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION 5- LETTRE DE CONVOCATION A UNE ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

SPPPI ESTUAIRE de l ADOUR. 22 mars 2012

SPPPI ESTUAIRE de l ADOUR. 22 mars 2012 SPPPI ESTUAIRE de l ADOUR Réunion Plénière 22 mars 2012 Céti Création de l Association iti de portage du SPPPI Estuaire de l Adour Point sur les projets en cours Ordre du jour DREAL Aquitaine : TIMAC Agro

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

Association Dossier de demande de subvention 2016

Association Dossier de demande de subvention 2016 Association Dossier de demande de subvention 2016 A adresser au plus tard le 31 DECEMBRE 2015 à : Monsieur le Président du Conseil Départemental Hôtel du Département 1 rue du Pont Moreau CS 11096 57036

Plus en détail

Règlement intérieur OHCYCLO. Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association.

Règlement intérieur OHCYCLO. Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association. Règlement intérieur OHCYCLO 1/ Préambule Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l association. Le présent règlement intérieur est transmis à l ensemble des membres ainsi qu à chaque

Plus en détail

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS

T'N DANSE. association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS T'N DANSE association déclarée par application de la loi du 1 er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. STATUTS ARTICLE PREMIER - DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

STATUTS le 4 février 2011

STATUTS le 4 février 2011 STATUTS le 4 février 2011 Statuts de l EID Atlantique 1 Préambule : Vu le code général des collectivités territoriales (CGCT) et notamment ses articles L. 5421-1 et suivants et R. 5421-1 et suivants ;

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 4 OCTOBRE 2012 Le quatre octobre deux mille douze

Plus en détail

Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine

Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine NEU NOUVEAU NUOVO NOVO 12.03.2009 Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine Entré en vigueur le 1er avril 2009 Titre I er Dispositions générales Article 1er - Objet

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION Compos Sui

STATUTS ASSOCIATION Compos Sui STATUTS ASSOCIATION Compos Sui Titre I : Buts et Composition de l association Article 1 : Dénomination, Buts et Siège social Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie

Plus en détail

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment?

Processus de décision interne : Quoi? Qui? Quand? Comment? REGLEMENT INTERIEUR de la Fédération Nationale des Organismes de Formation Professionnelle à l Éco construction ECOCONSTRUIRE Mise à jour le 02/07/2014 A GOUVERNANCE 1 Président et vice présidents a. Le

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ACTIONS SPECIFIQUES EXERCICE N : ASSOCIATION :

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ACTIONS SPECIFIQUES EXERCICE N : ASSOCIATION : Document n 2 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ACTIONS SPECIFIQUES EXERCICE N : ASSOCIATION : Précisez sil s agit : D une première demande D un renouvellement INTITULE DE L ACTION Finalité d intérêt général

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA

STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA STATUTS DE L'ASSOCIATION ESTRELIA I) Objet, composition et ressources de l'association Article 1 : Dénomination, Objet L association Estrelia, (nouvelle dénomination de l association Horizons fondée le

Plus en détail

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association.

Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION. Une Charte, qui figure en annexe des statuts, précise les principes de l Association. Arte Libera STATUTS DE L ASSOCIATION TITRE 1 NOM, SIÈGE, DURÉE, CHARTE, BUT, MOYENS D ACTION Article 1 - Nom, siège, durée L Association Arte Libera sera constituée le 1 er novembre 2002 au sens des articles

Plus en détail

Statuts de l'association

Statuts de l'association de l'association 2 Table des matières ARTICLE 1 : Forme... 3 ARTICLE 2 : Dénomination... 3 ARTICLE 3 : Objet.... 3 ARTICLE 4 : Siège social... 3 ARTICLE 5 : Durée Exercice social... 4 ARTICLE 6 : Les membres

Plus en détail

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor

DISCLAIMER: As Member States provide national legislations, hyperlinks and explanatory notes (if any), UNESCO does not guarantee their accuracy, nor 2 STATUTS DE LA FONDATION DU PATRIMOINE TITRE II ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FONDATION Article 6- Organes Les organes de la Fondation sont : - le Conseil de Fondation ; - l Administration général.

Plus en détail

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP).

2. Dénomination Sa dénomination est : «Association paritaire de l édition phonographique» (APEP). MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3361 Convention collective nationale IDCC : 2770. ÉDITION PHONOGRAPHIQUE ACCORD

Plus en détail

STATUTS DE L OFFICE CULTUREL VALLEE DE L HERAULT

STATUTS DE L OFFICE CULTUREL VALLEE DE L HERAULT STATUTS DE L OFFICE CULTUREL VALLEE DE L HERAULT ARTICLE PREMIER TITRE Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août

Plus en détail

Association Dossier de demande de subvention 2015

Association Dossier de demande de subvention 2015 Association Dossier de demande de subvention 2015 A adresser au plus tard le 30 DECEMBRE 2014 à : Monsieur le Président du Conseil Général Hôtel du Département 1 rue du Pont Moreau CS 11096 57036 METZ

Plus en détail

Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901

Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901 Amis du Chant Lyrique Associés en Europe. Association loi 1901 Statuts TITRE PREMIER ARTICLE 1 : CONSTITUTION ET DENOMINATION Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie

Plus en détail

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société»)

«PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») «PROWEBCE» Société anonyme au capital de 397.485,20 Siège social : LEVALLOIS PERRET (92300) 14, rue Chaptal 421 011 875 RCS NANTERRE (la «Société») RAPPORT DE GESTION AU TITRE DE L EXERCICE CLOS LE 31

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 CCAS DE BESANCON 9 rue Picasso BP 2039 25050 Besançon Cedex Tél. : 03 81 41 21 21 Fax : 03 81 52 92 56 Référent Administration Générale Tél : 03 81 41 21 21 - poste

Plus en détail

ASSOCIATION «LES AMIS DU PATRIMOINE RELIGIEUX DE LA PAROISSE SAINT HILAIRE DE FONTENAY LE COMTE» STATUTS

ASSOCIATION «LES AMIS DU PATRIMOINE RELIGIEUX DE LA PAROISSE SAINT HILAIRE DE FONTENAY LE COMTE» STATUTS ASSOCIATION «LES AMIS DU PATRIMOINE RELIGIEUX DE LA PAROISSE SAINT HILAIRE DE FONTENAY LE COMTE» STATUTS TITRE I - FORMATION ET OBJET DE L ASSOCIATION Article 1 - DENOMINATION ET SIEGE SOCIAL Il est formé,

Plus en détail

Comité de Coordination de Lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine REGLEMENT INTÉRIEUR

Comité de Coordination de Lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine REGLEMENT INTÉRIEUR 1 Comité de Coordination de Lutte contre l infection due au Virus de l Immunodéficience Humaine REGLEMENT INTÉRIEUR Vu le décret n 2005-1421 du 15 novembre 2005 relat if à la coordination de lutte contre

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS CULTURELLES ET SPORTIVES

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS CULTURELLES ET SPORTIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION ASSOCIATIONS CULTURELLES ET SPORTIVES L association : Sollicite une subvention de Au titre : (cocher la case correspondant à votre situation) de l aide aux déplacements

Plus en détail

Association. Cadre réservé au service Exercice n

Association. Cadre réservé au service Exercice n Association Loi du 1 er juillet 1901 relative au contrat d association Dossier de demande de subvention Cadre réservé au service Exercice n Association :...... Montant de la subvention sollicitée:... (Joindre

Plus en détail

Mois : Année : Demande d information Association

Mois : Année : Demande d information Association Mairie de CHANIERS 2 avenue Aliénor d Aquitaine 17610 Chaniers Mois : Année : Nom de l Association : Demande d information Association Veuillez rayer les mentions inutiles pour les renseignements demandés

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention Ce dossier doit être retourné accompagné impérativement de toutes les pièces demandées, à l attention de Monsieur le Président de la Communauté urbaine de Cherbourg, BP

Plus en détail

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution.

DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. DECRET n 2009-522 du 4 Juin 2009 portant organisation et fonctionnement des Agences d exécution. Le Président de la République Vu la Constitution, Vu la loi n 90-07 du 28 juin 1990 relative à l organisation

Plus en détail

Statuts egov Innovation Center

Statuts egov Innovation Center Statuts egov Innovation Center (version 10.10.2013) Préambule L association «egov Innovation Center» est une association à but non lucratif s inscrivant dans une dimension d intérêt public. L association

Plus en détail

Statuts de l association Bzzz

Statuts de l association Bzzz Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la Loi 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour titre : Bzzz. Article 2 : But

Plus en détail

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS

U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS U-THIL AVANT TOUT LES STATUTS ARTICLE PREMIER - NOM Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant pour

Plus en détail

Procès-verbal de l Assemblée Générale Ordinaire du 8 février 2014

Procès-verbal de l Assemblée Générale Ordinaire du 8 février 2014 Procès-verbal de l Assemblée Générale Ordinaire du 8 février 2014 Le samedi 8 février 2014, à 15 heures, les membres du Cercle de Généalogie de Roquebrune et du Mentonnais se sont réunis au Centre Culture

Plus en détail

Nom de l association... ... APE... Attention : Retrait des dossiers à compter du 02/11/2015 Et dépôt avant le 01/12/2015 délai de rigueur

Nom de l association... ... APE... Attention : Retrait des dossiers à compter du 02/11/2015 Et dépôt avant le 01/12/2015 délai de rigueur t Nom de l association.... Sigle Numéro SIRET Si existant (14 chiffres)....... APE... Si existant MAIRIE DE CARCASSONNE Dossier Demande de subvention 2016 Dossier à renvoyer à : Service des FINANCES Division

Plus en détail

Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de

Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de S2TI - Statuts TITRE I CONSTITUTION - OBJET - COMPOSITION ARTICLE 1 - CONSTITUTION Il est formé sous l égide de la Fédération française des entreprises Gestionnaires de services aux Equipements, à l Energie

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES STATUTS ACTUALISES AU 18.12.2014 ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est créé, conformément à la loi du 1 er Juillet 1901 une association dénommée «COMITE INTERCOMMUNAL

Plus en détail

Statuts de l École Centrale Marseille

Statuts de l École Centrale Marseille Groupe des Écoles Centrales Statuts de l École Centrale Marseille INGÉNIEUR CENTRALIEN Forte culture scientifique et technique, entrepreneur, expert, dirigeant d'entreprise, occupant toutes les fonctions

Plus en détail

STATUTS ASSOCIATION : ECOLE ET FAMILLE : CENTRE DE PROXIMITE ET DE RESSOURCES SIEGE SOCIAL : RUELLE DARRAS 95310 Saint Ouen L Aumône

STATUTS ASSOCIATION : ECOLE ET FAMILLE : CENTRE DE PROXIMITE ET DE RESSOURCES SIEGE SOCIAL : RUELLE DARRAS 95310 Saint Ouen L Aumône STATUTS ASSOCIATION : ECOLE ET FAMILLE : CENTRE DE PROXIMITE ET DE RESSOURCES SIEGE SOCIAL : RUELLE DARRAS 95310 Saint Ouen L Aumône 1 ARTICLE 1 - TITRE DE L ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents

Plus en détail

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES

«RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES «RESEAU DE PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD» (PTO-Sud) - REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES Article 1 : Le présent règlement intérieur définit les modalités

Plus en détail

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD

INSTRUCTION DE TRAVAIL ATTRIBUTION DE LOGEMENT Règlement Intérieur Commission d attribution de logements SA HABITAT DU NORD Page : 1 sur 5 ARTICLE 1 CREATION & COMPETENCE GEOGRAPHIQUE En vertu des dispositions de l article R 441.9 du Code de la Construction et de l Habitation, il a été créé et validé par le Conseil d Administration

Plus en détail

M O T S. Statuts de MOTS. Organisation. Médecin. Travail. Santé. Organisation du travail et santé du médecin

M O T S. Statuts de MOTS. Organisation. Médecin. Travail. Santé. Organisation du travail et santé du médecin Médecin Organisation Travail Santé M O T S Organisation du travail et santé du médecin Statuts de MOTS Association MOTS : 0608 282 589 http://www.association-mots.org/ Maison des professions de santé 9,

Plus en détail

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013

STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 STATUTS Approuvés en Assemblée Générale Extraordinaire du 18 décembre 2013 Art. 1 : Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts, une Association d Éducation Populaire dénommée :

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention 1 Dossier de demande de subvention 2016 [à retourner à la commune de Bron avant le 14 septembre 2015] Veuillez cocher la case correspondant à votre situation : première demande renouvellement d une demande

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

Association des professionnels de santé libéraux de. Association déclarée. Siège social

Association des professionnels de santé libéraux de. Association déclarée. Siège social Association des professionnels de santé libéraux de Association déclarée Régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social PREAMBULE L évolution de la demande de soins, les mutations épidémiologiques,

Plus en détail

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS)

STATUTS TYPE D UDCCAS. Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) STATUTS TYPE D UDCCAS Union départementale des Centres Communaux et Intercommunaux d Action Sociale (UDCCAS) PREAMBULE Les statuts de l UNCCAS prévoient en leur article 5 la possibilité de constituer des

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DE L INRA...

PRESENTATION GENERALE DE L INRA... Marché à procédure adaptée (MAPA) pour l assistance à maîtrise d ouvrage afin d accompagner l Inra dans la phase de lancement de l instrumentation de ses processus sur le périmètre fonctionnel de la gestion

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1

REGLEMENT FINANCIER. Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 REGLEMENT FINANCIER Règlement financier validé par l Assemblée Générale Fédérale du 1 er février 2014 1 SOMMAIRE 1. REGLEMENT FINANCIER 3 1.1. Elaboration du budget 3 1.2. Responsabilités et compétences

Plus en détail

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS

LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS LA MEDICALE VIE-PREVOYANCE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Siège social : 50-56 rue de la Procession - 75015 PARIS ASSEMBLEE GENERALE du 27 SEPTEMBRE 2013 Le vingt-sept septembre deux

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER FFCV- Règlement Financier validé à l assemblée générale du 12/12/04 page 1 sur 14

REGLEMENT FINANCIER FFCV- Règlement Financier validé à l assemblée générale du 12/12/04 page 1 sur 14 REGLEMENT FINANCIER page 1 sur 14 Article 1 - Objet Le Règlement Financier est établit conformément aux directives du Ministère chargé des Sports et à l article 107 du Règlement Intérieur de la FFCV En

Plus en détail

COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE)

COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE) COMMISSION LOCALE DE L EAU (CLE) DU SAGE DE LA DOLLER - * REGLES DE FONCTIONNEMENT * - ADOPTE PAR LA CLE LE JOUR MOIS ANNEE MODIFIEE LE Remarque préliminaire : le décret d application de la Loi sur l Eau

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Communauté de Communes de la Région d Audruicq DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Une subvention n est jamais attribuée spontanément : il appartient donc à l association d en faire la demande sur présentation

Plus en détail

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005

STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 STATUTS DU GROUPEMENT D EMPLOYEURS DES ASSOCIATIONS DU PAYS D AIX Modification du 12 septembre 2005 Article 1 : Dénomination. Il est fondé, entre les personnes morales adhérentes aux présents statuts,

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

DISTRICT 1700 DU ROTARY INTERNATIONAL

DISTRICT 1700 DU ROTARY INTERNATIONAL DISTRICT 1700 DU ROTARY INTERNATIONAL Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 déclarée à la Préfecture de la Haute Garonne Siège social Hôtel Mercure Saint-Georges, rue Saint Jérôme 31000 Toulouse.

Plus en détail

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE»

STATUTS CONSTITUTIFS. Fonds de dotation MECENAT-MSE. FONDS DE DOTATION «Mécénat- MSE» STATUTS CONSTITUTIFS Fonds de dotation MECENAT-MSE 1 L an DEUX MILLE ONZE Le 21 avril A Marseille, STATUTS CONSTITUTIFS du fonds de dotation MECENAT-MSE Le Conseil d administration de l association MODERNISER

Plus en détail

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS

EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS EUTERPE ASSOCIATION POUR LE RAYONNEMENT DE L ORCHESTRE PHILHARMONIQUE DE STRASBOURG STATUTS DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 Entre les adhérents aux présents statuts est constituée une association qui

Plus en détail

FONDATION UNIVERSITAIRE

FONDATION UNIVERSITAIRE FONDATION UNIVERSITAIRE Fondation Paris-Sud Université Le meilleur pour tous Statuts Préambule Vu le code de l éducation, et notamment son article L.719-12: «les établissements publics à caractère scientifique,

Plus en détail

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020

CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 CHARTE CONSEIL CITOYEN 2015-2020 ARTICLE 1 er OBJET ET ROLE DES CONSEILS CITOYENS Le Conseil Citoyen, instance de démocratie participative, créé en application des dispositions de l article L2143-1 du

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION HORS CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE ANNEE 2015 NOM DE L ASSOCIATION : THEME : Social Jeunesse Animation socioculturelle Autres (précisez) A RETOURNER A : DIRECTION

Plus en détail

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information.

S T A T U T S * * * 2. d inciter, d organiser et de mettre en œuvre toutes actions de formation et d information. S T A T U T S * * * ARTICLE 1 - DÉNOMINATION Sous la dénomination TV FRANCE INTERNATIONAL, il est formé entre les soussignés et toutes les autres personnes qui auront adhéré aux présents statuts, une Association

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil.

Chambre Professionnelle du Conseil. NORMANDIE Chambre Professionnelle du Conseil. - STATUTS - STATUTS CPC Normandie-V3-Avril09 Page 1 sur 8 SOMMAIRE : ARTICLE 1 - Constitution et Désignation ARTICLE 2 - OBJET & DUREE ARTICLE 3 Territoire

Plus en détail

Informations pratiques

Informations pratiques Informations pratiques Présentation du dossier de demande de subvention Ce dossier doit être utilisé par toute association sollicitant une subvention auprès de la CCI de Caen. Il concerne le financement

Plus en détail

DECRET NOR : ETLL1414320D

DECRET NOR : ETLL1414320D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du logement et de l égalité des territoires DECRET portant création du Conseil supérieur de la construction NOR : ETLL1414320D Publics concernés : professionnels de la construction.

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION DU PRESIDENT SUR LES OPERATIONS DE L EXERCICE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 17 MARS 2015

RAPPORT DE GESTION DU PRESIDENT SUR LES OPERATIONS DE L EXERCICE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 17 MARS 2015 HOTEL DUHESME Société par actions simplifiée au capital de 4.600.000 euros Siège social : 17 Rue Duhesme 75018 PARIS 793 258 666 RCS PARIS (la «Société») RAPPORT DE GESTION DU PRESIDENT SUR LES OPERATIONS

Plus en détail

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine adoptés par l Assemblée générale extraordinaire du 11 avril 2012 Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE

LIBERTE SOCIALE STATUTS LIBERTE SOCIALE LIBERTE SOCIALE STATUTS Article 1 : CONSTITUTION Il est constitué entre les adhérents aux présents statuts, ayant participé à l assemblée constitutive du 12 février 2014, une association régie par la loi

Plus en détail

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation

Consultation pour une mission d expertise comptable. Dossier de consultation Consultation pour une mission d expertise comptable Dossier de consultation Cahier des clauses techniques particulières - CCTP octobre 2010 LD/SO/ND Lozère Développement Consultation Experts Comptable

Plus en détail

Le Réseau des Cantines et Lieux Associés STATUTS D'ASSOCIATION

Le Réseau des Cantines et Lieux Associés STATUTS D'ASSOCIATION Le Réseau des Cantines et Lieux Associés STATUTS D'ASSOCIATION PRÉAMBULE «La Cantine» est une marque déposée par l association Silicon Sentier (INPI déposé le 22/07/ 09 n dépôt : 08 35 90 331). Les Cantines

Plus en détail

Demande de subvention Vie Associative

Demande de subvention Vie Associative Demande de subvention Vie Associative ANNÉE : 20 SECTEUR DE LA DEMANDE Agriculture Art & Culture Economie Enseignement Environnement Relations Internationales SEEUR DE LA DEMANDE Logement Patrimoine Social

Plus en détail

Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire

Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire Statuts de l École de la deuxième chance de l Estuaire de la Loire Article 1 : Constitution Dénomination Entre : - l Etat, - le Conseil régional Pays de Loire - le Conseil général de Loire-atlantique -

Plus en détail

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS

Charte. du Parc naturel régional du Marais poitevin 2014 / 2026 STATUTS Charte du Parc naturel régional du Marais poitevin STATUTS 2014 / 2026 PREAMBULE Au regard du classement du Marais poitevin en Parc naturel régional, les régions Poitou-Charentes et Pays de la Loire, les

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION APPEL À PROJETS INTERRÉGIME 2014 DU LANGUEDOC-ROUSSILLON «Prévention des risques liés au vieillissement des seniors fragilisés» DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Le dossier de demande de subvention est

Plus en détail

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées.

Elle peut également animer, gérer, administrer et représenter d autres structures de spectacles similaires ou apparentées. Association loi 1901- Statuts type avec objet plus large ARTICLE 1 : CONSTITUTION Création Il est fondé, entre les adhérents aux présents statuts, une association régie par la loi du 1er juillet 1901,

Plus en détail

VILLE D AVIGNON DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L EXERCICE 2015

VILLE D AVIGNON DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L EXERCICE 2015 VILLE D AVIGNON DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L EXERCICE 2015 Le dossier est remis en un seul exemplaire à la délégation concernée (voir annexe 2) NOM COMPLET DE L ASSOCIATION (conformément aux

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles. Mairie de Saint-Julien-en-Genevois. Fiche d identité de l association DEMANDE DE SUBVENTION Année 2016 Associations culturelles Mairie de Saint-Julien-en-Genevois Nom et coordonnées de l association Fiche d identité de l association Nom de l'association Objet Adresse de

Plus en détail