Rapport de gestion Rapport d activité. Schindler

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de gestion 2000. Rapport d activité. Schindler"

Transcription

1 Rapport de gestion 2000 Rapport d activité Schindler

2 Table des matières 2 Chiffres clés Message du Conseil d administration 5 Des progrès malgré de multiples obstacles Innovation Révolution technique dans la construction d ascenseurs Rapport sur le marché ascenseurs et escaliers mécaniques 16 Europe 22 Amérique 28 Asie/Pacifique 34 IMEA 41 ALSO 44 Organisation 46 Comptes annuels Groupe, version abrégée 48 Comptes annuels Schindler Holding S.A., version abrégée 50 Information aux actionnaires Graphiques Performances écologiques de Schindler 60 Notre contribution à l environnement 75 Adresses importantes Conception des images Les illustrations pleine page reflètent la capacité d innover de Schindler et d ALSO, tandis que les prises de vue incorporées au texte mettent en image de nouvelles réalisations et des événements qui ont ponctué l année. Au verso de notre rapport annuel, nous présentons des œuvres de jeunes artistes, exposées dans nos locaux.

3 Rapport d activité 2000 du Conseil d administration de Schindler Holding S.A., CH-6052 Hergiswil NW, Suisse, à l intention de l Assemblée générale ordinaire du 9 avril e exercice Schindler

4 Chiffres clés 2000 Groupe millions CHF millions CHF % Commandes ,7 Production totale ,4 Résultat d exploitation ,5 Résultat d exploitation en % de la production totale 5,0 4,9 Bénéfice provenant de participations minoritaires ,4 Bénéfice consolidé ,6 Investissements en immobilisations corporelles ,6 Fonds propres ,7 Effectifs à la fin de l anne (nombre) ,7 Dividende Proposition du Conseil d administration de Schindler Holding S.A Action nominative CHF 45. CHF ,1 Bon de participation CHF 45. CHF ,1 Commandes En millions CHF Return on equity ROE En % D autres chiffres-clés figurent aux pages 50 et 56 de ce Rapport d activité La présentation de SchindlerEuro- Lift a été l un des temps forts de l exercice Cabine en verre et acier poli 1998: Retraitement IAS 2 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

5

6 4 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

7 Message du Conseil d administration Des progrès malgré de multiples obstacles Sous l influence changeante d événements positifs et négatifs Le lancement du SchindlerEuroLift a constitué l un des temps forts de l exercice écoulé, au même titre que la présentation des câbles d ascenseur entièrement synthétiques SchindlerAramid. Par contre, le sévère recul subi, contre toute attente, par les activités système d ALSO doit être considéré comme une mauvaise surprise. Entre ces deux événements importants, certaines situations exceptionnelles ont empêché les progrès réalisés en termes de performance de ressortir dans la mesure souhaitée. Le bénéfice consolidé 2000 a néanmoins augmenté de 25,6% par rapport à l exercice précédent (bénéfice avant participations minoritaires: +17,4%). Bien que le Groupe poursuive des objectifs écologiques depuis des années déjà, les performances environnementales de Schindler font, pour la première fois, l objet d un chapitre spécial dans le présent Rapport d activité (voir p. 60). Les importants progrès accomplis, notamment sur le plan de l innovation, et l obtention, fin 2000, du certificat ISO par la division «Technology and Strategic Supply Management» ont incité le Groupe a rendre désormais régulièrement compte d aspects écologiques. Le périmètre de consolidation n a subi pendant l exercice aucune modification par rapport à fin Dans l intervalle, les autorités brésiliennes de la concurrence ont approuvé sans conditions la reprise de la société Elevadores Atlas S.A. rachetée l année précédente, qui est d ores et déjà consolidée. Pendant l exercice sous revue, cette société a contribué pour la première fois au compte de pertes et profits sur douze mois entiers (sept mois l année précédente). Le résultat d exploitation consolidé a enregistré une augmentation de 10,5%, passant de CHF 382 millions à CHF 422 millions. La marge opérationnelle a stagné à un niveau de 4,9% (5,0% en 1999). Cela est dû d une part au secteur d activité ALSO, où le recul d une sévérité inattendue intervenu dans les activités système a fait chuter la marge de 2,2% à 0,3%. D autre part, la marge EBIT est passée de 5,7% à 6,3% pour les ascenseurs et escaliers mécaniques. Le niveau visé de 7,0% n a donc pas encore été atteint. Dans ce contexte, il convient toutefois d apporter les précisions suivantes: si l on fait abstraction des charges extraordinaires pour la succursale China-Schindler Elevator et pour l usine de Schlatt (Suisse), dont la fermeture est prévue pour fin juin 2001, la marge EBIT est de 6,9%. Schindler Amélioration inférieure aux attentes sur le plan opérationnel Pendant l exercice considéré, le Groupe Schindler a porté sa production totale consolidée de CHF millions à CHF millions. Cette augmentation de 11,4% est due pour environ la moitié à la croissance interne de même qu à des incidences de change positives et à la première consolidation d Atlas sur une année pleine. SchindlerAramid, le premier câble d ascenseur entièrement synthétique, révolutionne l ensemble de la construction d ascenseurs. Un câble est composé d environ filaments 5 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

8 1 Le résultat financier et des participations s est amélioré de CHF 57 millions (année précédente) à CHF 48 millions. Bien que les intérêts sur les emprunts contractés en 1999 (CHF 450 millions en valeur nette) aient compté pour une année pleine pendant l exercice considéré, une amélioration globale a pu être obtenue grâce à des produits d intérêt plus élevés et à une incidence de change nettement plus favorable. Augmentation du bénéfice consolidé Le bénéfice consolidé 2000 a atteint CHF 299 millions, dépassant ainsi de 25,6% les CHF 238 millions de l année précédente. La marge bénéficiaire est passée de 3,1% à 3,5%. Le cash-flow consolidé a progressé de 26,7% d une année à l autre pour passer de CHF 329 millions à CHF 417 millions. Les commandes consolidées ont augmenté de 13,7% (10,0% corrigé des incidences de change) pour atteindre CHF millions (CHF millions en 1999). Le carnet de commandes consolidé à fin 2000 s est accru de 0,6% par rapport au niveau de l année précédente (de 1,8% en monnaies locales), passant de CHF millions à CHF millions. L effectif du personnel a diminué de 320 unités, passant à collaboratrices et collaborateurs à fin Dividende et structure du capital de Schindler Holding S.A. Schindler Holding S.A. a clos l exercice 2000 sur un bénéfice net de CHF 104 millions (contre CHF 95 millions l année précédente). Le versement d un dividende augmenté de CHF 5 par rapport à l exercice précédent de CHF 50 par action nominative et bon de participation sera proposé à la prochaine Assemblée générale. Jeffrey M. Cunningham, membre du Conseil d administration, dont le mandat s achève en 2001, renonce à être réélu. Le Conseil d administration remercie M. Cunningham pour sa précieuse contribution. L Assemblée générale du 8 mai 2000 a décidé de réduire le capitalactions et le capital-participation en déclarant nuls les titres acquis jusqu à cette date dans le cadre du programme de rachat, qui représentent au total 1,7%. Par ailleurs, elle a approuvé le remboursement d un montant partiel de CHF 15 sur la valeur nominale de chaque action nominative et bon de participation ainsi qu une réduction du capital correspondante. Ces deux transactions ont pris effet le Des informations détaillées concernant la structure actuelle du capital figurent à la page 56 du Rapport d activité. 2 3 Le programme en vue du rachat de 6% au maximum du capital nominal total, reconduit jusqu au 30 mars 2001, a été de nouveau prolongé, sous réserve de l approbation de la Commission des OPA, jusqu au 29 mars Trottoirs roulant Schindler 9500 à l aéroport de Fiumicino, Rome, Italie 2 Centre commercial Polus City avec 4 trottoirs roulants et 2 escaliers roulants, Bratislava, Slovaquie 3 Escaliers mécaniques Schindler 9300 dans le grand magasin John Lewis Partnership, sur le West Quai, Southampton, Angleterre 6 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

9 1 Succès avec de nouveaux produits Les nouveaux produits ont été bien accueillis sur le marché. Les commandes d ascenseurs et d escaliers mécaniques ont augmenté de 13,7% (8,8% corrigé des incidences de change) pour passer de CHF millions à CHF millions. Schindler 2 En tant que mesures favorables aux actionnaires, une nouvelle diminution à CHF 50 de la valeur nominale actuelle de CHF 85 des actions nominatives et des bons de participation, suivie d une réduction du capital, par le biais du remboursement de CHF 35 par titre, est proposée à l Assemblée générale du 9 avril Progrès dans le domaine des ascenseurs et des escaliers mécaniques La production totale du secteur d activité ascenseurs et escaliers mécaniques a augmenté de 11,2%, passant de CHF millions à CHF millions. Le résultat d exploitation a augmenté de 23,4% à CHF 422 millions (342 millions en 1999). La marge opérationnelle est passée de ce fait de 5,7% à 6,3%, mais elle est restée en deçà de l objectif intermédiaire de 7,0%. Ainsi que nous l avons déjà mentionné, elle atteint 6,9% si l on fait abstraction des charges extraordinaires en Chine et dans l usine suisse de Schlatt. Pris dans son ensemble, le résultat opérationnel des activités ascenseurs et escaliers mécaniques s est toutefois amélioré substantiellement si l on considère le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA). Ce paramètre a progressé de 27% pour atteindre CHF 612 millions, contre CHF 482 millions précédemment, et la marge correspondante est passée de 8,0% à 9,2%. Sur les marchés européens, la demande a été assez vive. Les ascenseurs du segment de base sans local de machines y ont encore gagné en importance. La gamme SchindlerSmart MRL répond parfaitement à cette évolution. En Amérique du Nord, l ascenseur hydraulique Schindler 321 A et le nouvel escalier mécanique Schindler 9300 ont continué à bénéficier d une demande 1 Centre d affaires Mail à Hay Ryad, Rabat, Maroc 2 Nouvelle usine, qui fabrique des commandes électroniques, Schindler Electronic (Suzhou) Co. Ltd., Suzhou, Chine 7 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

10 soutenue qui a permis de gagner des parts de marché. La mise en place réussie de la nouvelle société brésilienne Atlas Schindler S.A. a clairement renforcé la position de Schindler dans toute l Amérique du Sud. Dans la région Asie/Pacifique, la demande est restée stable dans l ensemble alors que la pression concurrentielle s est encore accentuée. Dans ce contexte, Schindler est parvenu, avec ses nouvelles lignes de produits, à bien se placer dans tous les segments importants du marché des ascenseurs et des escaliers mécaniques. 1 Toujours le n 1 des escaliers mécaniques L éventail de produits entièrement renouvelé, qui couvre tous les besoins du marché, du grand magasin à l aéroport, a permis à Schindler d asseoir sa position de leader du marché mondial des escaliers mécaniques. Après avoir lancé la production au Brésil, Schindler est maintenant en mesure de fabriquer des escaliers roulants de qualité identique en Amérique du Sud et du Nord, en Europe et en Asie. Au troisième trimestre, le premier escalier mécanique de la nouvelle ligne de produits Schindler 9700, spécialement destinée au segment des transports, a été mis en service à la station de métro viennoise Enkplatz. L innovation renforce la compétitivité L entreprise fait preuve d une capacité d innovation constante. De nouveaux produits sont mis sur le marché à une cadence rapide. Ils sont axés sur des marchés ciblés et offrent une utilité accrue au client tout en étant plus respectueux de l environnement. Et ils rajeunissent, homogénéisent et simplifient l assortiment de produits ainsi que les processus. Ainsi, l innovation est décisive pour le renforcement durable de la compétitivité de l entreprise. Toute une série de nouveaux produits ont été lancés en cours d exercice, à commencer par une nouveauté mondiale: SchindlerAramid, le premier câble d ascenseur entièrement synthétique. Ses propriétés exceptionnelles révolutionnent le monde des ascenseurs. Dans ce contexte, un premier contrat de livraison a été conclu avec Mitsubishi Electric. D autre part, de nouvelles lignes d ascenseurs ont été 2 3 lancées, notamment SchindlerEuro- Lift et sa multitude de nouveautés technologiques pour le segment du milieu de gamme, Schindler 500 P pour les immeubles de taille moyenne à élevée et la nouvelle variante dessinée pour la gamme à succès SchindlerSmart MRL. La commande 1 Trottoirs roulants à l aéroport John F. Kennedy, New York, Etats-Unis 2 Centre commercial Parque Duraznos avec 14 escaliers roulants et 4 ascenseurs, Mexico City, Mexique 3 Un immeuble commercial luxueux: Le France, 12 ascenseurs en tout, Neuillysur-Seine, France 8 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

11 1 d appel de destination Miconic 10 a encore été perfectionnée et équipée en complément du système de sécurité d immeuble LiftLoc. Cette commande d ascenseur unique au monde offre des avantages exceptionnels aux passagers handicapés: à titre d exemple, elle reconnaît une personne aveugle à partir de sa carte magnétique et la dirige vers un ascenseur par message acoustique. Les handicapés moteur et les utilisateurs de fauteuils roulants peuvent commander une «course spéciale» et modifier la durée d ouverture des portes avec leur carte magnétique ou en actionnant une touche spéciale. Ces innovations sont décrites plus en détail à partir de la page 12 du Rapport d activité. Equipé d un entraînement à réglage entièrement programmé, le nouvel ascenseur hydraulique Schindler 330 A a été mis sur le marché aux Etats-Unis au début de Le nouveau programme d ascenseurs Schindler 700 GL à hautes performances, le premier à être compatible dans le monde entier, sera lancé au début de ALSO: distribution florissante, effondrement des activités système ALSO sort d une année difficile. Ses deux secteurs d activité ont connu une évolution très inégale. Tandis 2 que la distribution parvenait à réitérer le bon résultat de l année précédente et à poursuivre sur sa trajectoire positive, les activités système pour les gros clients ont marqué un recul d une ampleur tout à fait inattendue. ALSO a néanmoins enregistré sur l exercice un chiffre d affaires en hausse de 12% à CHF millions. Par contre, le résultat d exploitation n a été que légèrement positif du fait de la baisse des commandes dans le domaine des activités système. Il s est établi à CHF 6 millions (1999: CHF 36 millions). Pendant l exercice écoulé, le secteur de la distribution a encore amélioré sa position sur le marché en Suisse comme en Allemagne. Les capacités ont été fortement développées dans ces deux pays. Le centre logistique d Emmen a été agrandi tandis qu une nouvelle implantation était mise en service à Brunswick. De plus, l introduction d un nouveau logiciel crée les conditions qui permettront à l avenir à ALSO de se positionner plus largement en tant que logisticiens dans le domaine du commerce électronique. Dans les activités système, les chiffres d affaires réalisés par la branche dans le segment des gros clients ont marqué, contre toute attente, un recul sévère de 30% à 60% à l échelle européenne. Cette baisse des commandes a également exigé des ajustements structurels au sein d ALSO. Les affaires ont un peu repris pendant la seconde moitié de l année, ce qui a permis une réduction relativement marquée de la perte au quatrième trimestre. 1 Ascenseurs panoramiques au centre d affaires El Jardin de Serrano, Madrid, Espagne 2 Mandat pour la modernisation des ascenseurs du siège viennois de l UNIDO, une organisation de l ONU, Autriche Schindler 9 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

12 Perspectives du Groupe: confiance justifiée Une nouvelle hausse du résultat opérationnel des activités ascenseurs et escaliers mécaniques est prévue pour l année en cours. En effet, outre SchindlerSmart MRL, les lignes d ascenseurs SchindlerEuro- Lift et Schindler 330 A produisent maintenant leurs effets et améliorent ainsi les coûts de base; d autre part, il est dorénavant possible de remplacer des lignes de produits obsolètes, ce qui rend l assortiment moins complexe. 1 Dans cet esprit, Schindler œuvrera de manière très ciblée et avec opiniâtreté à une nouvelle amélioration du résultat et à l augmentation du free cash flow. En ce qui concerne les perspectives du marché des ascenseurs et des escaliers mécaniques, les remarques suivantes s imposent. En Europe, la croissance faiblira quelque peu pour des raisons macro-économiques. En Amérique du Nord, les perspectives sont jugées modérément positives. Sur les marchés clés d Amérique du Sud, la reprise économique continuera de progresser, mais certains risques de change ne peuvent être exclus. En Asie, l évolution ne prend que lentement de l élan. Les influx devraient provenir au premier chef de la construction résidentielle et des projets d infrastructure. D une manière générale, il est à noter que la concurrence deviendra encore plus vive. Pour l exercice 2001, ALSO s attend à une nouvelle augmentation du chiffre d affaires et à une amélioration nette de la situation bénéficiaire. Compte tenu de la demande croissante de services logistiques dans le domaine du commerce en ligne et de la multiplication, à moyenne échéance, des projets Windows 2000 dans les grandes entreprises, une amélioration sensible du chiffre d affaires et du bénéfice semble tout à fait possible. Remerciements à l adresse des collaboratrices et collaborateurs Dans l agitation des affaires quotidiennes, on oublie trop facilement que plus de 700 millions de personnes font chaque jour confiance aux ascenseurs et escaliers mécaniques de Schindler. Le mérite en revient aux collaboratrices et aux collaborateurs, qui veillent consciencieusement et sans relâche au bon fonctionnement et à la sécurité des installations. De même, les membres du personnel d ALSO fournissent des prestations de grande qualité dans le domaine de la logistique et de l assistance. Le Conseil d administration tient à adresser ses vifs remerciements à tous et à leur témoigner sa reconnaissance pour cette belle performance. Alfred N. Schindler Président du Conseil d administration Luc Bonnard Vice-président du Conseil d administration Face à cette analyse, et sous réserve d éléments imprévisibles pouvant influer sur l évolution du résultat, une nouvelle amélioration du bénéfice consolidé par rapport à l exercice écoulé est actuellement escomptée pour Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler 1 Le Carnival Victory en pleine mer. 27 ascenseurs et 8 escaliers mécaniques de Schindler assurent la mobilité à bord Le nouvel entraînement à aimant permanents sans engrenage avec câble en aramide. Dénué d engrenage, il ne nécessite pas de lubrifiant, ce qui le rend extrêmement peu polluant. Photo: Roger Schneider, Zurich

13 11 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

14 Innovation 2000 Révolution technique dans la construction d ascenseurs Le mardi 2 mai 2000, Schindler révolutionnait la construction d'ascenseurs en présentant officiellement le premier câble d ascenseur entièrement synthétique du monde. SchindlerAramid constitue une révolution technique, car les nombreux avantages du câble synthétique permettent de repenser l ensemble du système de l ascenseur. Ce non seulement du point de vue technologique, mais aussi, et surtout, sous l angle d une utilité accrue pour le client. Simultanément, le nouveau SchindlerEuroLift a été présenté; ce nouvel ascenseur pour le milieu de gamme doté d un entraînement à aimants permanents sans engrenage offre un large éventail de possibilités et se prête de ce fait à de multiples usages. Ainsi, Schindler a poursuivi systématiquement, pendant l exercice sous revue, la stratégie d innovation amorcée avec le programme SPRINT (Schindler s Program for Radical Innovative New Thinking). Cette capacité d innover persistante assure à l entreprise une position de premier rang face aux exigences croissantes du marché et à une concurrence plus vive. SchindlerAramid du câble en acier à la fibre synthétique Composé de filaments d aramide, une fibre synthétique, le câble SchindlerAramid est résistant comme l acier, mais quatre fois plus léger. Le rayon de courbure nettement inférieur du câble entièrement synthétique permet d utiliser des entraînements beaucoup moins volumineux et de placer ces derniers dans la gaine de l ascenseur. Ainsi, le local des machines devient superflu, et la surface utile à la disposition de l architecte et du maître de l ouvrage augmente. SchindlerAramid rend également les ascenseurs plus sûrs, car les câbles entièrement synthétiques sont munis de brins en fibres de carbone et peuvent être soumis de ce fait à une surveillance électronique permanente. Le moindre dommage ou signe d usure est enregistré automatiquement et transmis à la commande de l ascenseur, qui stoppe ce dernier au prochain arrêt si nécessaire. Le centre de maintenance le plus proche est avisé par le biais de la surveillance à distance. 1 licences pour SchindlerAramid à d autres fabricants d ascenseurs est prévue et aura lieu successivement. Une usine pour la production des torons d aramide est en construction en Allemagne; son exploitation commencera au milieu de SchindlerEuroLift: vue de la cabine avec boîtier de commande compact au dernier étage, ce qui rend le local des machines superflu 2 Le câble d ascenseur entièrement synthétique Schindler- Aramid est sensiblement plus léger que l acier et peut être surveillé électroniquement 2 Protégée dans le monde entier par une vingtaine de brevets, cette nouvelle technologie a été certifiée par le TÜV allemand (Technischer Überwachungs-Verein) pour toute l Europe. La certification pour les Etats- Unis et le Japon a déjà été requise. En outre, un contrat portant sur la livraison de câbles en aramide et l échange d autres technologies et composants a été passé avec Mitsubishi, le principal producteur d ascenseurs d Asie. L attribution de 12 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

15 1 SchindlerEuroLift flexibilité modulaire jusqu à trente étages SchindlerEuroLift se passe de local des machines, son équipement standard comporte un entraînement magnétique permanent sans engrenage, et il offre un excellent confort aux passagers. 2 Très souple, ce nouveau système convient pour les nouvelles installations et les travaux de modernisation dans des immeubles comportant jusqu à trente étages. Sa modularité permet de l adapter aux exigences des clients en matière de taille et de conception des cabines, de charge utile et de fonctionnalité. La commande intelligente du nouvel ascenseur peut être réglée sur place en fonction des besoins individuels des clients. Il suffit pour ce faire d une carte à puce telle que celles utilisées en téléphonie mobile. SchindlerEuroLift est lancé tout d abord en Europe; des versions locales seront proposées ultérieurement en Amérique et en Asie. Entraînement à aimants permanents compact et sans engrenage Sa conception compacte fait de l entraînement à aimants permanents sans engrenage de Schindler le moteur d ascenseur idéal à l ère des systèmes sans local des machines. Il allie à la perfection une efficacité et des performances hors pair à une large gamme d utilisations pour des charges utiles allant de 320 kg à 1600 kg. L encombrement de l entraînement a été réduit de 75%, son poids divisé par deux et sa consommation d énergie diminuée d un tiers. 1 La platine de commande de SchindlerEuroLift comporte de nombreuses fonctions de diagnostic qui facilitent le montage et la maintenance 2 La plate-forme d entretien du SchindlerEuroLift est logée dans le plafond de la cabine. Elle offre une sécurité complète au technicien chargé de la maintenance Schindler 13 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

16 Miconic 10 et LiftLoc de la commande d ascenseur à la sécurité d immeuble Sans égale à travers le monde, la commande d appel de destination Miconic 10 de Schindler a été encore perfectionnée au cours de l exercice écoulé et équipée de la fonction supplémentaire LiftLoc, qui transforme la commande de l ascenseur en un système de sécurité pour l immeuble. En optimisant les courses, la commande d appel de destination Miconic 10 permet d accroître sensiblement l efficacité d une installation composée de plusieurs cabines. Avant de prendre place dans l ascenseur, l utilisateur indique l étage auquel il désire se rendre sur un clavier décimal spécial semblable à un clavier de téléphone. Ainsi, le système connaît sa destination avant même qu une porte de cabine ne s ouvre. Avec les ascenseurs classiques, le passager doit s embarquer avant de pouvoir choisir un étage. Le système calcule alors en une fraction de seconde quelle cabine convient le mieux pour la course désirée et indique à l utilisateur où monter par le biais de la fenêtre de visualisation intégrée au clavier décimal. Le passager est mené à bon port en effectuant un nombre fortement réduit d arrêts intermédiaires; la durée de la course est ainsi raccourcie, et la cabine est plus rapidement disponible pour un nouveau voyage. Les mesures effectuées sur des installations existantes ont fait ressortir des gains de performance allant jusqu à 80%. LiftLoc est un nouveau système de contrôle d accès qui utilise la commande d ascenseur Miconic 10 pour répartir l immeuble en plusieurs zones de sécurité dotées de paramètres d accès différents. A titre d exemple, un complexe immobilier peut comporter au premier étage une aire ouverte au public avec restaurants, bibliothèque et cabinets médicaux. Au-dessus se situent les locaux d une banque privée, auxquels seuls les collaborateurs de cette dernière ont accès. Quant à l étage supérieur, il est occupé par des appartements en attique. Le système LiftLoc permet de sécuriser individuellement tous ces étages et de les protéger contre les hôtes indésirables. N importe qui peut appeler l ascenseur pour se rendre au premier étage, qui est accessible au public. La cabine arrive et emmène automatiquement le passager au premier. Par contre, il est nécessaire de disposer d une carte d identification ou d un code pour appeler l ascenseur en vue de se rendre au deuxième ou au troisième niveaux, où se situe la banque privée. C est alors seulement que l ascenseur viendra, ouvrira la porte de la cabine et conduira le collaborateur à l étage où se trouve son bureau. 1 Enfin, les propriétaires des appartements en attique qui souhaitent accéder aux étages supérieurs doivent non seulement présenter une plaque d identité, mais aussi saisir le bon code sur le clavier. 1 Avec le système LiftLoc, la commande d ascenseur Miconic 10 est en mesure d identifier l utilisateur, d optimiser la course à partir de ces données et de protéger l immeuble contre tout accès indu La commande du SchindlerEuroLift comporte une carte à puce qui permet d activer les configurations propres au client sur place 14 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

17

18 Rapport sur le marché ascenseurs et escaliers mécaniques Europe Le renchérissement et la situation de l emploi marquent l évolution Sur la plupart des marchés européens, une accentuation du renchérissement due à la hausse du prix du pétrole et à l augmentation parallèle des frais de transport et du coût des matières premières a été constatée pendant l an Dans le secteur de l immobilier, les prix ont augmenté dans les mêmes proportions; la hausse a fluctué entre 3% et 7% selon le pays. Conjugués à la remontée des taux d intérêt intervenue dans la plupart des pays, ces développements suggèrent 1 que, dans le bâtiment, la conjoncture tendra à faiblir ces prochaines années. De plus, le marché de l emploi est asséché dans plusieurs pays d Europe, ce qui s explique tant par la pénurie de main-d œuvre qualifiée que par des mutations structurelles des conditions de travail. Cela représente également un défi pour Schindler. Dans un tel contexte, les gains de productivité internes deviennent un facteur clé pour la préservation et l amélioration de la rentabilité. Demande d ascenseurs sans local de machines inaltérée Pendant l exercice sous revue, les marchés européens sont restés très actifs bien que la croissance ait légèrement faibli par endroits. Dans cet environnement dynamique, la technologie des ascenseurs sans local de machines a encore gagné du terrain, ce qui a pour effet de réduire simultanément le recours aux systèmes d ascenseurs hydrauliques. Le segment des produits de base, dans lequel les exigences des clients en matière de performances et de fiabilité des systèmes d ascenseurs sont en nette augmentation, continue de se développer. Dans ce segment de masse, la gamme SchindlerSmart MRL est parfaitement introduite sur le marché; cet ascenseur sans local de machines est maintenant le plus vendu d Europe. En outre, le lancement du nouveau système modulaire d ascenseurs SchindlerEuroLift améliore nettement la couverture du segment du milieu de gamme, 2 3 qui se distingue par les exigences supérieures posées aux systèmes et par une souplesse accrue en matière d esthétique et d adaptabilité en fonction des souhaits des clients. 1 6 ascenseurs pour la plateforme de forage Asgard B de Statoil en mer du Nord, Norvège Photo: Øyvind Hagen/Statoil 2 Groupe d ascenseurs dans le nouveau terminal de l aéroport de Fiumicino, Rome, Italie 3 Ascenseurs panoramiques pour une entreprise chimique, Prague, République tchèque 16 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

19 d obtenir, avec l aide de nouvelles technologies, des améliorations sensibles sur le plan de la fiabilité et des performances des ascenseurs ont été développés pour les usines européennes de fabrication de composants. Schindler 1 Immeuble de bureaux équipé de SchindlerSmart MRL à Reims, France Intervenue au début de 2001, la mise en vente sans restrictions a été précédée, pendant la deuxième moitié de l année sous revue, par une phase d essais intensifs et une mise sur le marché limitée. Le lancement à grande échelle du SchindlerEuro- Lift produira de nouveaux influx sur tous les marchés européens. Par ailleurs, la formulation de nouvelles directives européennes pour les ascenseurs crée dans quelques pays un potentiel supplémentaire lié aux besoins de modernisation. Amélioration de la compétitivité Sur le plan interne, de nombreuses mesures visant à réorienter certaines unités de l entreprise, à améliorer les procédures de production et, d une manière générale, à accroître l efficacité ont été mises en œuvre. Dans cet ordre d idées, la filiale suisse d Ebikon a réalisé des investissements importants en vue de renforcer et d améliorer la compétitivité du Top Range Center international, au sein duquel sont développés et fabriqués des systèmes d ascenseurs haut de gamme répondant aux plus hautes exigences techniques. La réorientation se poursuivra pendant une partie de A l EXPO de Hanovre, Allemagne, 20 ascenseurs Schindler au total, ainsi que des escaliers mécaniques et des trottoirs roulants, étaient installés dans de nombreux pavillons. Vue de la tour Hermès 3 Groupe d ascenseurs, 11 Schindler 300 en tout, dans l immeuble de bureaux BRC à Varsovie, Pologne En plus de l achèvement rapide et très réussi de l intégration de Haushahn, il a été possible, dans le contexte de l introduction de nouveaux produits, d harmoniser certains processus et d accroître les performances dans le domaine de la logistique et du traitement des commandes. Par ailleurs, des processus de production simplifiés permettant 17 Rapport de gestion 2000 Groupe Schindler

20

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014

REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR. Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL, LEADER SUR UN MARCHÉ PORTEUR Réunion à Strasbourg le 2 juin 2014 REXEL EN BREF Rexel, leader mondial de la distribution professionnelle de produits et services pour le monde de l énergie La mission

Plus en détail

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France!

Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Communiqué de presse Paris, le 23 août 2012 Le prix de la nuitée d hôtel en nette augmentation partout dans le monde... sauf en France! Découvrez les résultats de l indicateur Hotel Price Radar pour le

Plus en détail

Confortables et sûres Aperçu des solutions

Confortables et sûres Aperçu des solutions Confortables et sûres Aperçu des solutions L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter les passagers avec le plus grand soin 2 3 4 Toujours

Plus en détail

Tarifs hôteliers bilan 2013

Tarifs hôteliers bilan 2013 Tarifs hôteliers bilan 2013 Reprise de l industrie hôtelière en zone Europe et forte poussée tarifaire dans la zone ALÉNA (USA-Mexique-Canada) Une année en demi-teinte pour l hôtellerie française +++ Regain

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

Rapport financier semestriel Au 30 juin 2015

Rapport financier semestriel Au 30 juin 2015 Rapport financier semestriel Au 30 juin 2015 Société anonyme au capital social de 1 509 184 540 euros Siège social : 13, boulevard du Fort de Vaux CS 60002 75017 Paris - France 479 973 513 R.C.S. Paris

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

Galenica affiche à nouveau un chiffre d affaires 2014 en hausse et confirme la 19 e hausse consécutive de son bénéfice

Galenica affiche à nouveau un chiffre d affaires 2014 en hausse et confirme la 19 e hausse consécutive de son bénéfice ZABC COMMUNIQUÉ DE PRESSE Date Contact Investor Relations: Julien Vignot, Responsable des Relations avec les investisseurs, Groupe Galenica Media Relations: Christina Hertig, Responsable de la Communication

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques

RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques COMMUNIQUE DE PRESSE RÉSULTATS 2013 Excellente année de croissance profitable : chiffre d affaires et EBITDA ajusté historiques Points clés Paris-Nanterre, le 18 février 2014 Chiffre d affaires net record

Plus en détail

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011

Réunion actionnaires. Strasbourg. 14 décembre 2011 Réunion actionnaires Strasbourg 14 décembre 2011 Sommaire Général A la découverte d Edenred Stratégie Dernières tendances et perspectives 2011 Réunion actionnaires 14 décembre 2011 - Strasbourg 2 Sommaire

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE

RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE RESULTATS ANNUELS 2013 : UNE DYNAMIQUE DE CROISSANCE Croissance confirmée des ventes en France et à l international Progression du résultat opérationnel courant de +9,8% 1 Multiplication par 6 du résultat

Plus en détail

Tableau de bord de l industrie française

Tableau de bord de l industrie française Tableau de bord de l industrie française Mars 11 Document réalisé par Coe-Rexecode Groupe des Fédérations Industrielles - 55 av. Bosquet - 7533 Paris Cedex 7 - Tél. 1 53 59 18 6 - Fax 1 53 59 18 88 - gfi@gfi.asso.fr

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif

La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Ivry, le 27 février 2014 La Fnac progresse en 2013 : Résultat opérationnel courant en progression de 13% Résultat net positif Progression du résultat opérationnel courant à 72 m (+13,3%) Résultat net positif

Plus en détail

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée.

2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. COMMUNIQUE DE PRESSE 6 décembre 2013 Résultats annuels 2013 2013 : une activité stable dans un environnement contrasté. Une rentabilité opérationnelle préservée. Volume d activité Villages stable à taux

Plus en détail

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015

Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE 4 novembre 2015 Bureau Veritas: CA des neuf premiers mois de 2015 Chiffre d affaires de 3 462 millions d euros, en hausse de 14,2% par rapport à 2014 Croissance organique de 2,7% pour

Plus en détail

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance

Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Communiqué de Presse 20 février 2013 Croissance soutenue et résultats solides en 2012 *** Accor s engage dans un plan de transformation profond pour accélérer sa croissance Résultats solides en 2012 Progression

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 3 novembre 03 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS DU TROISIÈME TRIMESTRE ET DES NEUF PREMIERS MOIS 03 POURSUITE AU TROISIÈME TRIMESTRE DES TENDANCES CONSTATÉES AU DEUXIÈME TRIMESTRE - BONNE

Plus en détail

UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010

UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010 UN FONDS GÉNÉRAL QUI SERA MUTUALISÉ AVEC CELUI DE CARDIF ASSURANCE VIE EN 2011 DONNÉES AU 31 DÉCEMBRE 2010 La garantie d un groupe solide Antin Epargne Pension Compagnie d assurance vie créée en 2001,

Plus en détail

Rexel Profil d un groupe en mouvement

Rexel Profil d un groupe en mouvement Rexel Profil d un groupe en mouvement 2 400 points de vente 34 pays 40 enseignes 33 000 salariés 60 % des salariés en contact avec la clientèle 13,7 Mds de chiffre d affaires* 9 % de part de marché mondiale

Plus en détail

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur.

Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. Guide d applications pour le segment transport public Quand le confort personnel est de rigueur. L art de s adapter Lorsque chacun compte Fiabilité, efficacité et rapidité nos maîtres mots pour transporter

Plus en détail

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018

RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE 2015 ET OBJECTIFS 2018 Zurich, 25 novembre RESULTATS DE LAFARGEHOLCIM SUR LES NEUF PREMIERS MOIS DE ET OBJECTIFS 208 Un plan stratégique et des objectifs à moyen terme, en particulier une génération de cash-flow libre d'au moins

Plus en détail

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale

Optimiser le. succès. de vos nominations grâce à une solution. fiable, indépendante et globale Optimiser le succès de vos nominations grâce à une solution fiable, indépendante et globale Recrutements Sélection en vue de nominations (horizon court terme) Transformations impliquant des décisions sur

Plus en détail

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1)

INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS 2009 (1) Société anonyme au capital de 2 362 883 330 Siège social : 36-38, avenue Kléber 75116 Paris 403 210 032 RCS PARIS INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE AU 31 MARS (1) (NON AUDITE) A - MARCHE DES AFFAIRES

Plus en détail

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation

Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux exemples de l impact d un choc exogène sur l évolution des prix : le prix du pétrole et la déréglementation Deux chocs importants ont affecté le comportement des prix de détail des principaux pays

Plus en détail

26 OCTOBRE 2001 PUBLICATION IMMEDIATE. Contacts: Guy Elewaut: + 32 (0) 2 412 29 48 Geoffroy d Oultremont: + 32 (0) 2 412 83 21

26 OCTOBRE 2001 PUBLICATION IMMEDIATE. Contacts: Guy Elewaut: + 32 (0) 2 412 29 48 Geoffroy d Oultremont: + 32 (0) 2 412 83 21 26 OCTOBRE 2001 PUBLICATION IMMEDIATE Contacts: Guy Elewaut: + 32 (0) 2 412 29 48 Geoffroy d Oultremont: + 32 (0) 2 412 83 21 GROUPE DELHAIZE: RESULTATS DU TROISIEME TRIMESTRE 2001 EBITDA en hausse de

Plus en détail

Résultats 2014 : Keolis poursuit sa marche en avant

Résultats 2014 : Keolis poursuit sa marche en avant Communiqué de presse Paris, le 12 mars 2015 Résultats 2014 : Keolis poursuit sa marche en avant Le chiffre d affaires 2014, en hausse de 9,3 %, atteint 5,6 milliards d euros à normes constantes La rentabilité

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes

Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Communiqué de presse 4 mai 2012 Alstom publie des résultats 2011/12 conformes à ses prévisions et enregistre un niveau élevé de commandes Entre le 1 er avril 2011 et le 31 mars 2012, Alstom a enregistré

Plus en détail

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014

Communiqué de presse. www.axa-realestate.com. Paris, 10 mars 2014 Paris, 10 mars 2014 En 2013, AXA Real Estate enregistre un volume de transactions de 9,2 milliards d euros, lève 6,5 milliards d euros de capitaux et étend son programme de dette à 7,9 milliards d euros

Plus en détail

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M

UN CHIFFRE D AFFAIRES ANNUEL DE 900,5 M COMMUNIQUE DE PRESSE - 7 JUIN 2012 FAIVELEY TRANSPORT : RESULTATS ANNUELS 2011/12 Gennevilliers, le 7 juin 2012, Normes IFRS, en millions d euros 31/03/2012 31/03/2011 % Chiffre d affaires 900,5 913,9-1,5%

Plus en détail

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow

Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Ivry, le 30 juillet 2014 Croissance des ventes en France et amélioration de la génération de free cash flow Stabilisation du chiffre d affaires du Groupe au 2 nd trimestre : -0,3% à magasins comparables,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 25 février 215 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES RÉSULTATS ANNUELS RÉSULTATS EN LIGNE AVEC LES ATTENTES BONNES PERFORMANCES COMMERCIALES RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT : 888 MILLIONS D EUROS RÉSULTAT

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

Chiffres clés au 30 juin 2007 (1 er semestre)

Chiffres clés au 30 juin 2007 (1 er semestre) Meeting challenges. Moving fast. Rapport intermédiaire au 30 juin 2007 Table des matières 1 Chiffres clés au 30 juin 2007 (1 er semestre) 2 Evolution positive du Groupe 10 Clôture semestrielle 2007 12

Plus en détail

PREMIER SEMESTRE 2009 RAPPORT

PREMIER SEMESTRE 2009 RAPPORT PREMIER SEMESTRE 2009 RAPPORT www.recticel.com Analyse générale Le chiffre d affaires s est tassé de 23,2%, d EUR 823,9 millions à EUR 632,6 millions. Cependant, sur une base comparable (1), le recul des

Plus en détail

Perspectives: un exercice 2015 exigeant

Perspectives: un exercice 2015 exigeant Communiqué de presse Cicor enregistre une nouvelle croissance et augmente encore son résultat opérationnel au titre de l exercice 2014 Cicor nomme Dr. Jürg Dübendorfer nouveau CEO Zurich, le 11 mars 2015.

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du Flux de trésorerie disponible-objectifs 2015 en bonne voie d être atteints

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du Flux de trésorerie disponible-objectifs 2015 en bonne voie d être atteints Communiqué aux médias Genève, le 17 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du Flux de trésorerie disponible-objectifs 2015 en bonne voie d être atteints - Chiffre d affaires de CHF

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail

Une croissance des dépenses de soins de ville très maîtrisée en 2010

Une croissance des dépenses de soins de ville très maîtrisée en 2010 Point d information 10 mars 2011 Une croissance des dépenses de soins de ville très maîtrisée en 2010 Depuis 2004, la progression des dépenses d assurance maladie et notamment des soins de ville s est

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e Conférence tél. / webcast pour médias & analystes aujourd hui à 09h00 HEC Le leader mondial des fabricants de chocolat se renforce considérablement dans la transformation du cacao Barry Callebaut s apprête

Plus en détail

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE

LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL : UNE COMPARAISON DE LA POLITIQUE DES «35 HEURES» AVEC LES POLITIQUES D AUTRES PAYS MEMBRES DE L OCDE par John P. Martin, Martine Durand et Anne Saint-Martin* Audition

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009. Faits marquants COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 7 juillet 2009 RESULTATS COMMERCIAUX PREMIER SEMESTRE 2009 Faits marquants semestrielle VP + VUL (S1 2008 S2 2009) o Europe 30 pays : + 0,2 point de part de marché (6,3 %

Plus en détail

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA Rapport sur le premier semestre 2015 Tornos Holding SA Tornos s impose dans un environnement économique difficile Mesdames et Messieurs, Chers actionnaires, L exercice en cours a commencé par un coup de

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Service ARBURG dans le monde

Service ARBURG dans le monde Aperçu Service ARBURG dans le monde Rapide, complète, orientée sur la recherche de solution : la prise encharge complète et directe par ARBURG www.arburg.com ARBURG pour un moulage par injection efficace

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23%

Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23% 1 COMMUNIQUE DE PRESSE Neuilly-sur-Seine, le 4 mai 2011 Forte croissance de l activité de Bureau Veritas au premier trimestre 2011 Chiffre d affaires de 775 millions d euros, en hausse de 23% Croissance

Plus en détail

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1%

Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Limoges, le 7 mai 2015 Résultats du premier trimestre 2015 Croissance totale du chiffre d affaires : +7,4% Progression du résultat opérationnel ajusté : +3,1% Objectifs 2015 confirmés Gilles Schnepp, Président-directeur

Plus en détail

Industry Fact Sheet February 2013. Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires

Industry Fact Sheet February 2013. Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires Industry Fact Sheet February 2013 Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires 963,0 820,5 Le e-commerce a le vent en poupe 572,5 630,5 Le commerce électronique poursuit

Plus en détail

Croissance des ventes en France Taux de marge brute stabilisé

Croissance des ventes en France Taux de marge brute stabilisé Ivry, le 30 juillet 2015 Croissance des ventes en France Taux de marge brute stabilisé Croissance des ventes en France au 1 er semestre 2015: +0,4% à magasins comparables malgré des marchés moins favorables

Plus en détail

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé

2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé 2.6. Comparaison internationale de la dynamique récente des dépenses de santé Si les dépenses de protection sociale pendant la crise ont joué globalement un rôle de stabilisateur automatique (cf. fiche

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Jeudi 26 mars 2015 Noisy le Sec (93) Domaine du Trianon Sommaire Introduction Moïse Mitterrand Eléments financiers Paul-Antoine Lecocq MARSEILLE LE PATIO Les Nouveaux Constructeurs

Plus en détail

Les marchés européens

Les marchés européens .creditfoncier.com U N E É T U D E D U C R É D I T F O N C I E R Les marchés européens du crédit immobilier résidentiel en 2014 MAI 2015 rappel méthodologique Cette étude porte sur les marchés du crédit

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Marseille 7 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée

La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée INSEE CONJONCTURE POINT DE CONJONCTURE OCTOBRE 2015 La demande reste bien orientée, l activité progresse par à-coups La croissance des économies avancées est restée solide au deuxième trimestre 2015. L

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e Mobimo enregistre un résultat semestriel réjouissant Bénéfice d exploitation semestriel (EBIT) pour la première fois supérieur à 60 millions de CHF Bénéfice net en augmentation

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

Galenica: 2015 augmentation du bénéfice attendue pour la 20 e fois consécutive

Galenica: 2015 augmentation du bénéfice attendue pour la 20 e fois consécutive COMMUNIQUÉ DE PRESSE Date Contact Investor Relations: Julien Vignot, Responsable des Relations avec les investisseurs, Groupe Galenica Media Relations: Christina Hertig Responsable de la Communication

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE

HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE HONG KONG 香 港 GUANGZHOU 广 州 SHANGHAI 上 海 BUREAUX D ASIE LPA UNE PRESENCE FORTE EN CHINE Shanghai Francfort PARIS Guangzhou Hong Kong AlgER CASABLANCA Créé il y a 25 ans, Lefèvre Pelletier & associés (LPA)

Plus en détail

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre :

C O M M U N I Q U É. Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés. Réalisations du premier trimestre : Limoges, le 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre conformes au plan de marche du groupe Objectifs 2013 confirmés Réalisations du premier trimestre : - Croissance totale des ventes hors effets de change

Plus en détail

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE

10 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE 1 RAISONS D INVESTIR EN FRANCE Janvier 28 LE MARCHE 1. L Europe, 1 er marché mondial PIB 27 (estimation - en milliards de Dollars) 18 16 14 12 1 14 69,8 16 574,4 13 794,2 13 194,7 GDP 26 GDP 27 8 6 4 4

Plus en détail

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014

Le marché du vin : évolutions et tendances. Mai 2014 Le marché du vin : évolutions et tendances Mai 2014 1 Sommaire 1. LA CONSOMMATION DE VIN 3 2. TENDANCES DU COMMERCE MONDIAL DU VIN EN 2013 6 3. LES PRINCIPAUX EXPORTATEURS DE VIN EN 2013 8 4. LES PRINCIPAUX

Plus en détail

Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison?

Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison? Communiqué de presse Paris, le 14 septembre 2010 Observatoire du voyage : Comment voyagent les Français en arrière saison? Liligo.com bénéficie d un regard privilégié sur les recherches et les comportements

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Implenia «back on track» Bon résultat malgré un démarrage difficile Le Groupe a montré sa force et dépasse clairement les objectifs définis à la fin du premier semestre

Plus en détail

30 ans de présence de Carrefour au Brésil: le cas des filières qualité. Groupe Carrefour

30 ans de présence de Carrefour au Brésil: le cas des filières qualité. Groupe Carrefour ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises 30 ans de présence de Carrefour au Brésil: le cas des filières qualité Groupe Carrefour 1 30 ans de présence au

Plus en détail

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE

STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE STATE STREET INVESTMENT ANALYTICS ANNONCE LES RÉSULTATS DE SON INDICE DES CAISSES DE PENSION SUISSES AU QUATRIÈME TRIMESTRE L indice des caisses de pension suisses affiche un rendement en baisse de 8,79

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR SESSION 2013 SUJET ZERO ÉPREUVE Durée: 3 heures coefficient : 2.5 L usage de la calculatrice est interdit pour cette épreuve. Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous

Plus en détail

Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3% et du résultat d exploitation courant de +13,2%

Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3% et du résultat d exploitation courant de +13,2% Communiqué de presse le 24 juillet 2014 Premier semestre 2014 : Croissance organique soutenue du volume d émission de +12,3 et du résultat d exploitation courant de +13,2 Une progression soutenue des résultats

Plus en détail

I. Participations Stratégiques

I. Participations Stratégiques 7. ACTIVITÉS DE L EXERCICE I. Participations Stratégiques Neuhaus Leader belge et européen de produits de chocolaterie haut de gamme. Avec un chiffre d affaires de presque EUR 150 millions, le groupe Neuhaus

Plus en détail

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure

Relumina. L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure L alternative ECO-Performante aux lampes à vapeur de mercure Qu'est-ce que la législation ErP? Pourquoi choisir? La législation relative aux produits liés à l'énergie (ErP, Energy related Product) a été

Plus en détail

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2%

Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en croissance de 8,2% Communiqué de presse Le 15 février 2008 Presse/Investor Relations Jacques Anckaert T +32 56 23 05 72 Rapport d activités au quatrième trimestre 2007 Bekaert réalise un chiffre d affaires 2007 record en

Plus en détail

Communiqué de presse FY 2014-2015

Communiqué de presse FY 2014-2015 Communiqué de presse du 29 mai 2015 Huizingen, Belgique Confidentiel jusqu au 29 mai 2015 Communiqué de presse FY 2014-2015 (Résultats pour l exercice clôturé le 31 mars 2015) 1,8 de croissance du chiffre

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Communiqué de presse Nanterre, le 11 juin 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * p o u r l e 3 e t r i m e s t r e 2 0 1 3 LE SOLDE NET D EMPLOI DE LA FRANCE REDEVIENT NEGATIF POUR LA 1 ERE

Plus en détail

Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006

Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006 Communiqué de presse Mardi 12 décembre 2006 RESULTATS ANNUELS 2006 Chiffre d affaires en hausse de 5,6% : première année de croissance depuis 4 ans Résultat net positif à 5 M vs 3 M en 2005 2006 : une

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse KOF Centre de recherches conjoncturelles ETH Zurich LEE G 116 Leonhardstrasse 21 892 Zurich Tél. +41 44 632 8 3 Fax +41 44 632 12 18 www.kof.ethz.ch globalization@kof.ethz.ch Communiqué de presse Zurich,

Plus en détail

Baromètre Manpower des perspectives d emploi *

Baromètre Manpower des perspectives d emploi * Sous embargo jusqu au 12 mars 00h01 Communiqué de presse Nanterre, le 12 mars 2013 Baromètre Manpower des perspectives d emploi * LES EMPLOYEURS FRANÇAIS S ATTENDENT À DES PERSPECTIVES D EMPLOI STABLES

Plus en détail

L expertise en robotique. Une Société du Groupe. www.robotec-systems.de

L expertise en robotique. Une Société du Groupe. www.robotec-systems.de L expertise en robotique Une Société du Groupe La Société La société Robotec Systems GmbH a son siège à Kamp-Lintfort. La ville offre un accès facile et est idéalement située entre le bassin de la Ruhr

Plus en détail

Pension Solutions 2013

Pension Solutions 2013 Pension Solutions 2013 PORTEFEUILLE DE PLACEMENTS HELVETIA PLAN DE GARANTIE GESTION INDIVIDUELLE DE GARANTIE Les produits financiers dont il est question dans le présent document sont des produits financiers

Plus en détail

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA

GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA GROUPE ZWAHLEN & MAYR SA RAPPORT SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2005 A nos actionnaires et partenaires financiers (chiffres clés en milliers de CHF) INTRODUCTION Malgré les difficultés conjoncturelles principalement

Plus en détail

Un exemple de redéploiement industriel: la lingerie Chantelle

Un exemple de redéploiement industriel: la lingerie Chantelle ! Université d Automne 2003! Enseignants de Sciences Economiques et Sociales - Entreprises Jeudi 23 et vendredi 24 octobre 2003! Lycée Louis Le Grand! Paris «Les entreprises dans la mondialisation» Un

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015

Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Relations presse : Christel Lerouge Tél. : 01 47 54 50 71 Relations Investisseurs : Vincent Biraud Tél. : 01 47 54 50 87 Forte progression des résultats de Capgemini au premier semestre 2015 Chiffre d

Plus en détail

Gestion du Cycle de Vie Conserver votre système de stockage et de mise à disposition Kardex Remstar au plus haut niveau de ses performances

Gestion du Cycle de Vie Conserver votre système de stockage et de mise à disposition Kardex Remstar au plus haut niveau de ses performances Essential Plus Extra Gestion du Cycle de Vie Conserver votre système de stockage et de mise à disposition Kardex Remstar au plus haut niveau de ses performances Kardex Remstar Service : Garantir la productivité

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Immobilier de haut de gamme : explosion du nombre de ventes et des prix dans le monde. En total décalage en 2013, Paris rebondit finalement en ce début 2014 Cette étude porte sur les

Plus en détail

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q

Mesure de l Intelligence Emotionnelle. Diagnostic des Styles de Leadership. Diagnostic de Climat de Travail. Tests psychométriques - Talent Q Formations & Accréditations Mesure de l Intelligence Emotionnelle Diagnostic des Styles de Leadership Diagnostic de Climat de Travail Tests psychométriques - Talent Q Informations : sandrine.enault@haygroup.com

Plus en détail

Communiqué de presse de la société Giorgio Fedon & Figli S.p.A.

Communiqué de presse de la société Giorgio Fedon & Figli S.p.A. Communiqué de presse de la société Giorgio Fedon & Figli S.p.A. RAISON SOCIALE SIEGE SOCIAL Giorgio Fedon & Figli S.p.A. Via dell Occhiale, 11 - Vallesella 32040 Domegge di Cadore (BL) - Italie N d'identification

Plus en détail