La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND"

Transcription

1 La partie de l'image avec l'id de relation rid2 n'a pas été trouvée dans le fichier. IDE : E. SIMAN, J.BERTRAND Dr M. SEBBANE

2 LA VNI C EST QUOI? Assistance ventilatoire sous forme de pression positive à travers un masque nasal, facial ou intégral 3 Circonstances: - Curative : objectif principal => éviter l intubation et ses complications - Prophylactique : Prévenir apparition IRA - Pré-oxygénation : Augmentation réserve d O2 avant intubation

3 DEPUIS QUAND? Début de la VNI => Début des années 50 par pression négative péri-thoracique ( poumon d acier ) => Début des années 90 : utilisée de façon efficace dans la PEC des décompensations aiguës d insuffisance respiratoire chronique Arrivée de la VNI aux urgences => années 2000

4 LA VNI EN AIGU POUR QUI? Conférence de Consensus «VNI au cours de l insuffisance respiratoire aiguë (nouveau-né exclu)» SFAR, SPLF et SFAR du 12 octobre 2006 Intérêt certain Il faut faire (G1+) - Décompensation de BPCO - OAP cardiogénique Intérêt non établi de façon certaine Il faut probablement faire (G2+) Aucun avantage démontré Il ne faut probablement pas faire (G2-) Situation sans cotation possible - IRA hypoxémique de l immunodéprimé - Post-opératoire chirurgie thoracique et abdominale - Stratégie de sevrage de la ventilation invasive chez le BPCO - Prévention d une IRA post-extubation - Traumatisme thoracique fermé isolé - Décompensation de maladies neuromusculaires chroniques et autres IRC restrictives - Mucoviscidose décompensée - Laryngo-trachéomalacie - Pneumopathie hypoxémiante - SDRA - Traitement de l IRA post-extubation - Maladies neuromusculaires aiguës réversibles - Asthme aigu grave - Syndrome d obésité-hypoventilation

5 Contre indications Risque vital, immédiat Anomalie ventilatoire majeure (arrêt, pause, gasp) Épuisement respiratoire Intubation imminente Sepsis sévère Troubles neurologiques Agitation importante Coma non lié à l hypercapnie Troubles cardiovasculaires graves Troubles du rythme ventriculaire Etat de choc Immédiatement après arrêt cardio- respi Environnement inadapté Expertise insuffisante de l équipe Digestif Vomissements incoercibles Hémorragie digestive haute Divers Patient non coopérant Pneumothorax non drainé Obstruction des voies aériennes Tétraplégie à la phase aiguë Traumatisme cranio facial grave

6 Quels réglages? Débuter avec un faible niveau d AI et de PEP ä Par pallier de 3 cmh2o AI tout les 5 a 10 cycles ð obtention objectif thérapeutique Ne pas dépasser 25cmH2O ( AI + PEP) Risque fuite ++/ insufflation gastrique ++

7 Décompensation BPCO et OAP Cardiogénique G1+ - Intérêt certain pour ces 2 indications Etudes ++ 2 Modes ventilatoires : - BPCO : VS AI + PEP - OAP : CPAP ou VS AI+PEP CPAP - Pression positive constante inspiration/ expiration - 1 niveau pression / cyclage libre - Débit libre de gaz VS AI PEP = VNI - Ventilation spontanée avec aide inspiratoire et pression positive - 2 niveaux de pression / Cyclage I/E défini - Respirateur -Bénéfice engendré par une modification de la pression intra-thoracique N est pas un mode Ventilatoire - AI : ä VT æ travail respi - PEP : effet + oxygénation contre la PEPi

8 Intérêts VNI chez le BPCO aux urgences q PEP : - Recrutement alvéolaire - S oppose à la PEPi du patient q AI: Ø Augmentation du Vt Ø Diminution de la Fréquence respiratoire Bénéfices: Réduction du travail respiratoire Amélioration des échanges gazeux Ø Réduction de 50 % au recours à l IOT ( avec diminution des complications liées à l intubation) Ø Réduction de 60 % de la mortalité Ø Réduction de la durée hospitalisation «Brochard L : secular trends in nosocomial infections and mortality associated with non invasive ventilation in patients with exacerbation of COPD and pulmonary edema. JAMA 2003»

9 Intérêts VNI dans l OAP aux urgences q Ventilation en pression positive : Ø Diminution de l oedeme alvéolaire par effet mécanique sur le capillaire Ø Amélioration performance cardiaque (pression + intra-thoracique => diminution retour veineux, baisse pré-charge et post-charge, augmentation du débit cardiaque) Ø Amélioration de la mécanique ventilatoire (recrutement alvéolaire) Toujours associée au TTT médicamenteux q Bénéfices Ø Réduction de 52% au recours à l IOT Ø Réduction de 47 % de la mortalité Ø Réduction de la durée hospitalisation «Masip et al-jama 2005»

10 Eléments clés de la réussite de la VNI aux urgences Patient coopérant Equipe formée, entrainée, protocole écrit

11 Eléments clés de la réussite de la VNI aux urgences Environnement adapté Matériel performant

12 Eléments clés de la réussite de la VNI aux urgences Information du patient (explications et réassurance )

13 CHRONOLOGIE SEANCE VNI 1 Explication ++/Rassurer +++/Environnement 2 Assis ou demi-assis 3 Choix interface adapté à l indication et au patient 4 Maintenir masque sans l attacher les premières minutes 5 Débuter avec des valeurs de pressions faibles puis augmenter progressivement 6 Ajuster au mieux le trigger en évitant l autodéclenchement répétitif, et les efforts non récompensés 7 Interroger le patient sur sa perception en terme de fréquence, temps inspiratoire, temps expiratoire et volume d air reçu 8 Durée de séances adaptées à la pathologie et à la tolérance du patient (contrôle GDS première heure) Un personnel infirmier doit être complètement dédié aux 20 premières minutes de la VNI

14 Surveillances et objectifs Cliniques Paramètres scope Paramètres respirateur v Signes cutanées: Sueurs, coloration v Respiratoire (mvts ventilatoires, signes de lutte, tirage, asynchronisme ) v Neurologique (état conscience, agitation ) v Tolérance cutanée par rapport à l interface v Circulatoire (Fc/TA) v Respiratoire ( Fr, SpO2) v Vte cible v % fuite v Fr OBJECTIFS : ü Vte 6 à 8 ml/kg ü Fr entre 25 et 30 cycles/min ü SpO2 > 92% ü Fuites tolérées jusqu à 30%

15 Conseils pratiques QUE FAIRE EN CAS DE FUITES? - Ajuster le masque (inutile de trop serrer) - Changer de masque - Diminuer niveaux de pression LE PATIENT DIT QU IL N A PAS ASSEZ D AIR - Augmenter AI - Augmenter Ti

16 Conseils pratiques LE PATIENT DIT QU IL N A PAS LE TEMPS DE SOUFFLER - Réduire le Ti - Modifier le trigger expiratoire LE PATIENT DIT QUE L AIR ARRIVE TROP VITE - Diminuer la pente LE PATIENT DIT QU IL A DU MAL A PRENDRE L AIR - Agir sur le trigger inspiratoire - Modifier la rapidité de la pente

17 POINTS ESSENTIELS Débuter le plutôt possible Surveillance et réévaluation indispensable Importance équipe formée Attention à ne pas retarder l intubation Réelle révolution? Plutôt une réelle évolution!

VNI en urgences pour quels malades?

VNI en urgences pour quels malades? VNI en urgences pour quels malades? Dr Laura Laudrin, Urgences-SMUR, CH Chinon - PLAN Définition Avantages Indications Contre-indications Mise en place Effets indésirables et limites Conclusions 2 Définition

Plus en détail

Ventilation mécanique

Ventilation mécanique Ventilation mécanique en médecine d urgence Modes ventilatoires Indications / Contre-indications Paramètres de surveillance Christelle PALIN, IDE Dr ANDRE, PH et Dr TAKUN, PH Service d Accueil des Urgences,

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003

LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 LA VENTILATION NON INVASIVE MICHEL SIRODOT SALLANCHES 2003 La ventilation non invasive Technique destinée à augmenter la ventilation alvéolaire sans utiliser de dispositif intratrachéal Ventilation en

Plus en détail

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016

VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 VNI, comment la régler aux urgences? Dr Sudrial, SAMU 974, Séminaire interrégional DESC MU, Région Sud Ouest Océan Indien, 18 Mars 2016 Plan La mise en place Les modes Les réglages Les problèmes rencontrés

Plus en détail

PROTOCOLE DE V.N.I EN INTRAHOSPITALIER CHEZ L ADULTE. Rédaction Vérification Validation Approbation. V Longo

PROTOCOLE DE V.N.I EN INTRAHOSPITALIER CHEZ L ADULTE. Rédaction Vérification Validation Approbation. V Longo Page : 1/ 6 Noms Signatures Rédaction Vérification Validation Approbation Dr LAPOS Cecile Dr BARBERO Gérard Pour le comité de Mme BOUCHAUD Eric Dusson Dr TOUCHARD pilotage, Directrice Philippe F. BELLOUGUET

Plus en détail

CPAP en pré-hospitalier et aux urgences. 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires

CPAP en pré-hospitalier et aux urgences. 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires CPAP en pré-hospitalier et aux urgences 4ème Journée de Réanimation et Urgences Respiratoires Ventilation Non Invasive (VNI) Définition Ventilation sans intubation trachéale. Par l intermédiaire d un masque

Plus en détail

VNI et insuffisance respiratoire aiguë

VNI et insuffisance respiratoire aiguë VNI et insuffisance respiratoire aiguë Philippe Corne Service de Réanimation Médicale Hôpital Lapeyronie DIU VNI 2016 La VNI, c est quoi? VNI = technique d assistance ventilatoire sans dispositif intratrachéal

Plus en détail

URGENCES. L infirmier d Urgence face à la VNI. Chapitre 123. Points essentiels. 1. Introduction K. TOUABI

URGENCES. L infirmier d Urgence face à la VNI. Chapitre 123. Points essentiels. 1. Introduction K. TOUABI Chapitre 123 L infirmier d Urgence face à la VNI K. TOUABI Points essentiels En urgence la VNI de choix recommandée est la CPAP pour l OAP et la VS AI PEP pou la décompensation de l insuffisant respiratoire

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Pr. Vincent Castelain Service de réanimation médicale Hôpital de Hautepierre / Strasbourg Plan Historique Concept et Mécanique Physiopathologie Les différents modes

Plus en détail

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux

Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon. Frédéric ric Vargas Service de Réanimation Bordeaux Ventilation Non Invasive et Oedeme aigu du poumon Frédéric ric Vargas Service de Réanimation R Bordeaux La VNI au cours de l OAPl cardiogénique débute avec.un aspirateur 1936 1936 The «pulmonary plus pressure

Plus en détail

1 Allain.V.02/02/05.

1 Allain.V.02/02/05. 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires 1 La Ventilation Artificielle Et Les Différents Modes Ventilatoires Présentation et surveillance d un malade intubé ventilé. 1 2 Introduction

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE PRINCIPES ET TECHNIQUES

VENTILATION ARTIFICIELLE PRINCIPES ET TECHNIQUES VENTILATION ARTIFICIELLE PRINCIPES ET TECHNIQUES GROUPE HOSPITALIER PITIE-SALPETRIERE Dr Matthieu DEBARRE Chef de Clinique des Universités Assistant des Hôpitaux Département d Anesthésie-Réanimation -

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages

VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages VENTILATION NON INVASIVE à domicile Modes et réglages François CHABOT Maladies Respiratoires et Réanimation Respiratoire CHU de Nancy 15 octobre 2011 Ventilation non invasive Ventilation en pression négative

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique

Principes de la ventilation mécanique Principes de la ventilation mécanique Dr Guillaume Carteaux Réanimation médicale, Groupe de recherche CARMAS Hôpitaux universitaires Henri Mondor guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr Objectifs Comprendre les

Plus en détail

Valérie Durrand Sevrage de la ventilation mécanique Promotion DU Date d intervention : 21/11/11

Valérie Durrand Sevrage de la ventilation mécanique Promotion DU Date d intervention : 21/11/11 Valérie Durrand Sevrage de la ventilation mécanique Promotion DU 2011-2012 Date d intervention : 21/11/11 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation,

Plus en détail

Modes ventilatoires et VNI. CRMU Nord-Pas 18 Juin 2010

Modes ventilatoires et VNI. CRMU Nord-Pas 18 Juin 2010 Modes ventilatoires et VNI. CRMU Nord-Pas Pas-de-Calais 18 Juin 2010 Tout commence par. Mr X. 65 ans, arrive aux Urgences pour détresse d respiratoire aigue.. INSTALLATION ATCD, Examen clinique, anamnèse

Plus en détail

MEMOIRE DU DE KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE ET CARDIO VASCULAIRE

MEMOIRE DU DE KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE ET CARDIO VASCULAIRE UNIVERSITE CLAUDE BERNARD LYON 1 2012 2013 MEMOIRE DU DE KINESITHERAPIE RESPIRATOIRE ET CARDIO VASCULAIRE PERTINENCE DE LA PRESENCE D UN MK REFERENT VNI EN REANIMATION ADULTE POUR AMELIORER LA PRISE EN

Plus en détail

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA

Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA Asynchronies patient ventilateur: mode NAVA F. Vargas Service de Réanimation Médicale 59 ème réunion interrégionale de Réanimation Médicale AJRCCM 2000 Fin d inspiration Retard à l expiration Retard à

Plus en détail

Interactions cœur-poumon: de l aigu au chronique

Interactions cœur-poumon: de l aigu au chronique Interactions cœur-poumon: de l aigu au chronique Marianne Devroey Kinésithérapeute, Hôpital Académique Erasme, Bruxelles Plan Rappels anatomiques et physiologiques Physiologie de l interaction cœur-poumon

Plus en détail

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE

INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE INDICATEURS D UNE BONNE VENTILATION MÉCANIQUE AU BLOC OPÉRATOIRE Dr Emmanuel Robin Clinique d Anesthésie-Réanimation Cardiothoracique CHU de Lille QUELS SONT LES RECOMMANDATIONS DES SOCIÉTÉS SAVANTES (SFAR,SRLF

Plus en détail

Ventilation non invasive

Ventilation non invasive Ventilation non invasive Centre Hospitalier Saint Charles DE TOUL Dr ROLLAND Année e 2006 Dr DACCORDI MJ FRINGANT 1 INTRODUCTION 2 Rappels Anatomiques 3 VALEURS GAZ DU SANG 4 Ventilation alvéolaire Les

Plus en détail

Les modes de ventilation

Les modes de ventilation Les modes de ventilation Introduction La ventilation artificielle (ou mécanique) est destinée à suppléer ou à remplacer chez un patient une ventilation inefficace ou absente. 2 modalités : ventilation

Plus en détail

VNI pour éviter la Ventilation Invasive (VI) chez l adulte. D Robert DIU VNI Lyon- Montpellier Mai 2017

VNI pour éviter la Ventilation Invasive (VI) chez l adulte. D Robert DIU VNI Lyon- Montpellier Mai 2017 VNI pour éviter la Ventilation Invasive (VI) chez l adulte D Robert DIU VNI Lyon- Montpellier Mai Le sujet La VNI depuis les années 90 a complété les «armes» du médecin face à l insuffisance respiratoire

Plus en détail

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT

Notions de base. aux soins intensifs pédiatriques. Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT Notions de base de ventilation assistée Dr Jean Papadopoulos Soins intensifs pédiatriques HOPITAL DE JOLIMONT La Louvière L ENFANT N EST PAS UN ADULTE EN MINIATURE Différences : Anatomiques Physiologiques

Plus en détail

Situations critiques aux Urgences au Bloc opératoire et en Réanimation

Situations critiques aux Urgences au Bloc opératoire et en Réanimation 25 èmes Journées Nationales sur les Dispositifs Médicaux Atelier Urgence Détresse Respiratoire Situations critiques aux Urgences au Bloc opératoire et en Réanimation Y.Walrave, J.Dellamonica, M.Carles

Plus en détail

Module Ventilation - Partie 2

Module Ventilation - Partie 2 Dr Amathieu R. Module ventilation partie 2 Promotion DU 2010-2011 Date d intervention : 13/12/10 «Ce document est la propriété de son (ses) auteur(s) respectif(s). Toute reproduction, représentation, ti

Plus en détail

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire

BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire BPCO : Dyspnée et Insuffisance Respiratoire Considérations physio-pathologiques et et cliniques O. REYBET-DEGAT Service de Pneumologie et Réanimation Respiratoire Hôpital du Bocage. CHU Dijon Réhabilitation

Plus en détail

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée)

Oxygénothérapie. Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Traitement Oxygénothérapie Indication: insuffisance respiratoire chronique grave des BPCO (seule situation où l OLD a été validée) Une OLD est indiquée chez les patients BPCO lorsque: à distance d un épisode

Plus en détail

VNI à fuites Pourquoi? Comment la régler?

VNI à fuites Pourquoi? Comment la régler? VNI à fuites Pourquoi? Comment la régler? Dr Nathalie Embriaco Dr Stéphane -Yannis Donati Réanimation polyvalente - USC Hôpital Ste Musse Toulon VNI et fuites Fuites parasites, non voulues Fuites intentionnelles

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE AU COURS DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (NOUVEAU-NE EXCLU) Jean Paul Viale Hôpital de la Croix Rousse Lyon

VENTILATION NON INVASIVE AU COURS DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (NOUVEAU-NE EXCLU) Jean Paul Viale Hôpital de la Croix Rousse Lyon VENTILATION NON INVASIVE AU COURS DE L INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE (NOUVEAU-NE EXCLU) 3 ème conférence de consensus commune SFAR/SPLF/SRLF le 12 octobre 2006 Jean Paul Viale Hôpital de la Croix Rousse

Plus en détail

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation

VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation VNI dans le syndrome obésité-hypoventilation Jean-Pierre LAABAN Hôtel-Dieu, Paris Faculté de Médecine René Descartes Université Paris 5 Syndrome obésité-hypoventilation (SOH) Défini par l existence d une

Plus en détail

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009

Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Caroline SAMIER DESC Réanimation Médicale Bordeaux Mars 2009 Ventilation idéale : Contexte Maintien d une pression trans-pulmonaire suffisante pour l oxygénation Minimiser le collapsus alvéolaire Lutter

Plus en détail

VENTILATION NON INVASIVE

VENTILATION NON INVASIVE VENTILATION NON INVASIVE Principes généraux Jérôme CUNY 29 mai 2015 Collège Régional de Médecine d Urgence Nord-Pas-de-Calais Ventilation Mécanique Prise en charge du Travail inspiratoire du patient AMELIORATION

Plus en détail

Sevrage ventilatoire. Sandrine Dray Marseille SRLF 2014

Sevrage ventilatoire. Sandrine Dray Marseille SRLF 2014 Sevrage ventilatoire Sandrine Dray Marseille SRLF 2014 Je n ai aucun conflit d intérêt 2001 2007 Définition Procédure de libération du patient du ventilateur et du tube endotrachéal sans reventilation

Plus en détail

Classification et indications

Classification et indications VENTILATION MECANIQUE Classification et indications DrJAMOUSSI A. DEFINITION La ventilation mécanique (ou artificielle) est destinée à suppléer de façon totale ou partielle une ventilation absente ou inefficace.

Plus en détail

Ventilation non invasive séquelles de tuberculose cyphoscoliose. Olivier Jonquet

Ventilation non invasive séquelles de tuberculose cyphoscoliose. Olivier Jonquet Ventilation non invasive séquelles de tuberculose cyphoscoliose Olivier Jonquet Assistance respiratoire à domicile Maladie de fond Décompensation aigue Réanimation Etat stable EFR/GdSg/Oxymétrie Schéma

Plus en détail

LE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE

LE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE Session ide Ludovic LESAGE (Service de Réanimation CH Armentières) Quelle prise en charge infirmier en phase de sevrage ventilatoire? Diapositive 1 LE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE Centre hospitalier

Plus en détail

Ventilation Non-Invasive

Ventilation Non-Invasive Ventilation Non-Invasive chez les enfants Indications et contre indications Etienne Javouhey, Emmanuelle Bertholet Hôpital Edouard Herriot, Lyon VNI (en aigu) chez l enfant Aucune étude contrôlée Peu de

Plus en détail

LA VENTILATION NON INVASIVE (VNI) DANS LES PATHOLOGIES NEURO-MUSCULAIRES

LA VENTILATION NON INVASIVE (VNI) DANS LES PATHOLOGIES NEURO-MUSCULAIRES Collège de pathologie respiratoire d Alsace Saverne - 19 novembre 2011 LA VENTILATION NON INVASIVE (VNI) DANS LES PATHOLOGIES NEURO-MUSCULAIRES S. HIRSCHI Service de Pneumologie Nouvel Hôpital Civil HUS

Plus en détail

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences

Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI. Pierre Michelet Réanimation des Urgences Ventilation Protectrice en dehors du SDRA et de l ALI Pierre Michelet Réanimation des Urgences Objectifs Pédagogiques Ventilation «protectrice» Arguments en faveur de lésions induites par la ventilation

Plus en détail

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN

Bases de la ventilation mécanique. C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Bases de la ventilation mécanique C. Damm Réanimation Chirurgicale ROUEN Ventilation mécanique: définition Technique prothétique qui permet de suppléer temporairement la défaillance de l appareil ventilatoire

Plus en détail

COLLAPSUS DE REVENTILATION

COLLAPSUS DE REVENTILATION COLLAPSUS DE REVENTILATION Entre mes poumons, mon coeur balance! Y.Yordanov @YordaYou COLLAPSUS DE REVENTILATION Chute de la pression artérielle dans les suites immédiates de la mise en route d une ventilation

Plus en détail

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI

Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Principes de la ventilation mécanique: de la VNI à la VI Guillaume CARTEAUX Service de Réanimation Médicale, Hôpital Henri Mondor, Créteil guillaume.carteaux@hmn.aphp.fr DES de pneumologie 05-04-2013 Ventilateurs

Plus en détail

La capnométrie. Indications et intérêts en pré-hospitalier : Confirmation de l intubation endo-trachéale.

La capnométrie. Indications et intérêts en pré-hospitalier : Confirmation de l intubation endo-trachéale. La capnométrie Indications et intérêts en pré-hospitalier : Surveillance d un patient intubé/ventilé. Confirmation de l intubation endo-trachéale. Témoin de l efficacité d une RCP : L efficacité du massage

Plus en détail

Syndrome de détresse respiratoire aiguë

Syndrome de détresse respiratoire aiguë Syndrome de détresse respiratoire aiguë I Physiopathologie Le syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) est un syndrome se manifestant comme une détresse respiratoire aiguë, conséquence d une lésion

Plus en détail

MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE. AER 2015 Christophe ROUX LYON 06/11/15 S.I. CH de THIERS (63)

MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE. AER 2015 Christophe ROUX LYON 06/11/15 S.I. CH de THIERS (63) MISE EN PLACE D UNE VENTILATION NON INVASIVE AER 2015 Christophe ROUX LYON 06/11/15 S.I. CH de THIERS (63) INTRODUCTION Fin des années 80, débuts de la VNI version moderne. Technique répandue de plus en

Plus en détail

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images Patiente de 76 ans. ; double pontage coronarien le 08.12.2010 ; choc cardiogénique le 12.12.2010 sur tamponnade : drainage péricardique pour hémopéricarde. TDM le 15.12.2010 pour syndrome abdominal aigu

Plus en détail

Aides Instrumentales: Quels niveaux de preuves?

Aides Instrumentales: Quels niveaux de preuves? Aides Instrumentales: Quels niveaux de preuves? Prêt de matériel: Resmed, Respironics, Philips Inspiration profonde Fermeture glotte compression Expulsion Faiblesse muscles inspiratoires Inspiration insuffisante

Plus en détail

Compléments de physiopathologie cardiorespiratoire

Compléments de physiopathologie cardiorespiratoire Compléments de physiopathologie cardiorespiratoire Pr Franck Verschuren Service des Urgences Cliniques Saint-Luc 02/ 764 1636 ou 1613 Cours Kiné 1035 Franck.verschuren@clin.ucl.ac.be Gaz du sang Saturomètre

Plus en détail

Maladies respiratoires aiguës rencontrées en réanimation : IRC décompensée, AAG, SDRA

Maladies respiratoires aiguës rencontrées en réanimation : IRC décompensée, AAG, SDRA Maladies respiratoires aiguës rencontrées en réanimation : IRC décompensée, AAG, SDRA Dr B. LEBAS CCU-AH, Réanimation Médicale Hautepierre Pôle Urgences, Réanimations Médicales, CAP Plan DRA / IRA Admission

Plus en détail

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES

VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES VNI ET TRAUMATISMES THORACIQUES P. Beuret Réanimation polyvalente Lyon 02/06 LESIONS RESPONSABLES D IRA Fractures costales Volet costal Pneumo/hémothorax Contusion pulmonaire Douleur Mouvement paradoxal

Plus en détail

Insuffisance Respiratoire Chronique. UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016

Insuffisance Respiratoire Chronique. UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016 Insuffisance Respiratoire Chronique UE2 IFSI Dr Natali Delphine Pneumologue Pitié Salpêtrière 7 octobre 2016 Plan L insuffisance respiratoire chronique : qu est ce que c est? Quelques rappels de physiologie

Plus en détail

LA VNI. Objectif de la VNI. Indications : Critères de Décision. Les CI. Définition de la VNI

LA VNI. Objectif de la VNI. Indications : Critères de Décision. Les CI. Définition de la VNI LA VNI Définition de la VNI Le terme de VI regroupe l'ensemble des techniques d'assistance ventilatoire, prenant en charge tout ou partie du W respiratoire, sans dispositif endotrachéale entre le patient

Plus en détail

L Asthme Aiguë Régulation et Prise en Charge en Pré-hospitalier. Dr Pierre Michelet Pôle Réanimation Urgences SAMU - Hyperbarie

L Asthme Aiguë Régulation et Prise en Charge en Pré-hospitalier. Dr Pierre Michelet Pôle Réanimation Urgences SAMU - Hyperbarie L Asthme Aiguë Régulation et Prise en Charge en Pré-hospitalier Dr Pierre Michelet Pôle Réanimation Urgences SAMU - Hyperbarie Place de l Asthme dans le paysage médical français L Asthme c est Environ

Plus en détail

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale

Ventilation mécanique en réanimation. Bui HN Réanimation médicale Ventilation mécanique en réanimation. Les modes ventilatoires. Bui HN Réanimation médicale Respiration spontanée Paw ( cmh 2 0 ) Ppl ( cmh 2 0 ) 0-10 100 Ptp Débit ( l.min -1 ) 0 INSP EXP 100 Régime de

Plus en détail

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE

INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE INSUFFISANCE RESPIRATOIRE AIGUE Et SYNDROME DE DETRESSE RESPIRATOIRE AIGUE Dr Thanh CAO - HUU 08/08/2016 Empruntés de : Sémiologie Médicale, Loïc GUILLEVIN, Ed. Lavoisier (Médecine Sciences Publications);

Plus en détail

LES DISPOSITIFS D OXYGENATION

LES DISPOSITIFS D OXYGENATION LES DISPOSITIFS D OXYGENATION Quoi de neuf? Dr C. Canevet Réanimation CH ARMENTIERES Systèmes actuels d oxygénothérapie Principales caractéristiques. > Lunettes nasales > Masque O2 > Masque à venturi >

Plus en détail

Gaz du sang : interprétation des analyses

Gaz du sang : interprétation des analyses Gaz du sang : interprétation des analyses Conditions d interprétation Pour évaluer correctement une anomalie des gaz du sang, il faut connaître : 1. Gazométrie artérielle : ph, PaO 2, PaCO 2. HCO 3-, BE

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011

PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION. Pr. André DENJEAN 2011 PHYSIOLOGIE DE LA RESPIRATION Pr. André DENJEAN 2011 Physiologie de la Respiration Comprend l étude de : La ventilation (commande, effecteurs, mécanique, contrôle) Des échanges gazeux et des transports

Plus en détail

RECONNAÎTRE ET PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Julien NAUD DESCMU décembre 2012

RECONNAÎTRE ET PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Julien NAUD DESCMU décembre 2012 RECONNAÎTRE ET PRENDRE EN CHARGE UN ENFANT GRAVEMENT MALADE Julien NAUD DESCMU décembre 2012 DESCMU CAMU 6 décembre 2011 Buts et objectifs Reconnaître l enfant gravement malade Reconnaître les signes d

Plus en détail

FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique

FC 5 Transfert instable Gestion des voies aériennes Drain thoracique Objectifs: Identifier et connaître les points clefs des surveillances lors des transports de patients intubés ainsi que l utilisation du matériel. Savoir détecter et anticiper les problèmes de manière

Plus en détail

Conséquences de l appropriation des VNI par les kinésithérapeutes

Conséquences de l appropriation des VNI par les kinésithérapeutes Conséquences de l appropriation des VNI par les kinésithérapeutes Thierry PONSET Cadre de Santé Kinésithérapeute Réanimation médicale Centre Hospitalier Lyon Sud 69495 PIERRE BENITE cedex UDéfinition :

Plus en détail

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires

Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances pulmonaires Mardi, 30 Juin 2009 20:52 Mis à jour Mardi, 30 Juin 2009 20:56 Définition : Spasme des bronches, diminution du calibre des bronches par constriction pulmonaire qui entraîne augmentation des résistances

Plus en détail

Orthopédie et Respiration Octobre 2003 J.C. Schabanel Cadre Kinésithérapeute

Orthopédie et Respiration Octobre 2003 J.C. Schabanel Cadre Kinésithérapeute Diapo 1 Prise en charge kinésithérapique des troubles respiratoire par atteinte pariétale Orthopédie et Respiration 10-11 Octobre 2003 J.C. Schabanel Cadre Kinésithérapeute Diapo 2 Généralités sur les

Plus en détail

Interactions Cardio-respiratoires

Interactions Cardio-respiratoires Interactions Cardio-respiratoires Dr. Marc Lilot Frédéric Gougain Hôpital Louis Pradel Hospices Civils de Lyon Plethysmography Waveform Airway Pressure Arterial Pressure Remerciements: Dr Bertrand Delannoy

Plus en détail

Ventilation artificielle

Ventilation artificielle Ventilation artificielle généralités Objectifs et principes Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

Epidémiologie ICA. ICA fréquente et grave. OAP fréquent et grave : 7% intra-hospitalier, 30-40% à 1 an

Epidémiologie ICA. ICA fréquente et grave. OAP fréquent et grave : 7% intra-hospitalier, 30-40% à 1 an Epidémiologie ICA ICA fréquente et grave mortalité 12-30%, ré-hospitalisations fréquentes la plus importante des dyspnées aiguës aux urgences ICA beaucoup plus grave que le SCA OAP fréquent et grave :

Plus en détail

Ludivine CAILLEBA (qui a envoyé son larbin, Olivier Villemain), interne de cardiologie Le 17 octobre 2013 IFSI 2 ème année

Ludivine CAILLEBA (qui a envoyé son larbin, Olivier Villemain), interne de cardiologie Le 17 octobre 2013 IFSI 2 ème année Ludivine CAILLEBA (qui a envoyé son larbin, Olivier Villemain), interne de cardiologie Le 17 octobre 2013 IFSI 2 ème année Définition Accumulation d eau dans le parenchyme pulmonaire. Inondation brutale

Plus en détail

Les bases de la ventilation mécanique

Les bases de la ventilation mécanique Les bases de la ventilation mécanique JM Constantin, M.D. Ph.D. GRED CNRS 6293 INSERM U1103 Département de Médecine Périopératoire Responsable des Réanimations CHU Clermont-Ferrand ventilation mécanique

Plus en détail

LA CPAP BOUSSIGNAC (Vygon ) AU S.U. MONDOR

LA CPAP BOUSSIGNAC (Vygon ) AU S.U. MONDOR LA CPAP BOUSSIGNAC (Vygon ) AU S.U. MONDOR PRINCIPE ET APPLICATIONS La technique d'assistance respiratoire en mode CPAP (Continuous Positive Airway Pressure) a été décrite en 1912 par Bunnel, et employée

Plus en détail

Retentissement pulmonaire de l obésité

Retentissement pulmonaire de l obésité Retentissement pulmonaire de l obésité Dr Laure Belmont Service de Pneumologie Centre hospitalier d Argenteuil 16eme journée des formations de associations du val d Oise 08 février 2015 Poumons et obésité?

Plus en détail

Insuffisance respiratoire

Insuffisance respiratoire Insuffisance respiratoire La respiration est indispensable à la vie. Les cellules de notre organisme consomment de l'oxygène (O2) et rejettent du dioxyde de carbone (CO2), communément appelé gaz carbonique.

Plus en détail

ASTHME AIGU GRAVE CRISE D'ASTHME AIGUE SEVERE = ETAT DE MAL ASTHMATIQUE 2000 MORTS EN FRANCE LE PLUS SOUVENT EN DEHORS DE L'HOPITAL

ASTHME AIGU GRAVE CRISE D'ASTHME AIGUE SEVERE = ETAT DE MAL ASTHMATIQUE 2000 MORTS EN FRANCE LE PLUS SOUVENT EN DEHORS DE L'HOPITAL ASTHME AIGU GRAVE CRISE D'ASTHME AIGUE SEVERE = ETAT DE MAL ASTHMATIQUE I EPIDEMIOLOGIE =============== 2000 MORTS EN FRANCE LE PLUS SOUVENT EN DEHORS DE L'HOPITAL II CAUSES DE MORTALITE DE L'ASTHME GRAVE

Plus en détail

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES

MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES MODES VENTILATOIRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE SOINS INFIRMIERS EN RÉANIMATION, SALLE DE SURVEILLANCE POST INTERVENTIONNELLE ET URGENCES 28 janvier 213 Dr Christophe Denantes Fonctions et réglages d un ventilateur

Plus en détail

Ventilation Mécanique de l asthme aigu grave. Galas T. Toulouse, Mars 2007

Ventilation Mécanique de l asthme aigu grave. Galas T. Toulouse, Mars 2007 Ventilation Mécanique de l asthme aigu grave Galas T. Toulouse, Mars 2007 Plan I. Physiopathologie II. VM: indications III. VM: modalités Réglages respi Traitements complémentaires IV. Complications I.

Plus en détail

Le NO dans l ARDS. Présenté par J.C Mirgaux Infirmier SIAMU aux Soins Intensifs site Brien 20 décembre 2013

Le NO dans l ARDS. Présenté par J.C Mirgaux Infirmier SIAMU aux Soins Intensifs site Brien 20 décembre 2013 Le NO dans l ARDS Présenté par J.C Mirgaux Infirmier SIAMU aux Soins Intensifs site Brien 20 décembre 2013 Plan 1. Introduction 2. ARDS (Acute respiratory distress syndrome) Définition traitement 3. Le

Plus en détail

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH

Atelier Ventilation Mécanique Module technique. C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH Atelier Ventilation Mécanique Module technique C. MARECHAL, IADE Blocs Centralisés d Urgence Hôpital ST ROCH 17/04/2014 EIADE 2ème Année Plan Rappels relatifs à la «Ventilation Machine» Physiologie Modes

Plus en détail

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités

VENTILATION ARTIFICIELLE. généralités VENTILATION ARTIFICIELLE généralités OBJECTIFS ET PRINCIPES Objectifs : Energétique : prise en charge de tout ou partie du travail respiratoire. Conséquences : amélioration de l'hématose malgré une détérioration

Plus en détail

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES Définition de l insuffisance respiratoire Incapacité du poumon à assurer une Hématose normale Ceci conduit à une hypoxie, avec comme traduction une dyspnée initialement

Plus en détail

BPCO. EPU du 15/09/2004

BPCO. EPU du 15/09/2004 La BPCO EPU du 15/09/2004 Définition La broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) se définit comme une maladie chronique qui est lentement progressive caractérisée par une diminution non complètement

Plus en détail

15-16 Novembre OAP cardiogénique. Romain HERNU Service de Réanimation médicale Hôpital Édouard Herriot CHU de Lyon

15-16 Novembre OAP cardiogénique. Romain HERNU Service de Réanimation médicale Hôpital Édouard Herriot CHU de Lyon 15-16 Novembre 2012 OAP cardiogénique Romain HERNU Service de Réanimation médicale Hôpital Édouard Herriot CHU de Lyon Plan 1. Généralités 2. Physiopathologie 3. Étiologies 4. Diagnostic 5. Traitement

Plus en détail

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES

INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES INSUFFISANCES RESPIRATOIRES CHRONIQUES Définition de l insuffisance respiratoire Incapacité du poumon à assurer une Hématose normale Ceci conduit à une hypoxie, avec comme traduction une dyspnée initialement

Plus en détail

Livret de l externe de 4 ème De médecine

Livret de l externe de 4 ème De médecine Livret de l externe de 4 ème De médecine année Stage hospitalier de réanimation DEPARTEMENT URGENCE-REANIMATION Période de stage Du / / Au / / Année universitaire : 20.. 2 20.. 1 2 IDENTIFICATION DE L

Plus en détail

Les insuffisances respiratoires. Ce chapitre regroupe les insuffisances Respiratoires aigues et chroniques.

Les insuffisances respiratoires. Ce chapitre regroupe les insuffisances Respiratoires aigues et chroniques. Les insuffisances respiratoires Ce chapitre regroupe les insuffisances Respiratoires aigues et chroniques. A- Insuffisance respiratoire chronique (IRC) : 1. Définition : Stade ultime d une affection respiratoire

Plus en détail

Dr SELLAMI YOUSRA. Service de pneumologie hôpital régional GABES

Dr SELLAMI YOUSRA. Service de pneumologie hôpital régional GABES Dr SELLAMI YOUSRA Service de pneumologie hôpital régional GABES Définitions Impossibilité d assurer une oxygénation suffisante du sang artériel, entraînant une altération des fonctions viscérales Troubles

Plus en détail

Mise en place, développement et évolution d un protocole de sevrabilité ventilatoire en service de réanimation polyvalente.

Mise en place, développement et évolution d un protocole de sevrabilité ventilatoire en service de réanimation polyvalente. Mise en place, développement et évolution d un protocole de sevrabilité ventilatoire en service de réanimation polyvalente. Médecin référent : Dr GEORGES Bernard Equipe IDE : VENTURA P., GUIRAL L., HERVIOU

Plus en détail

Pathologies respiratoires obstructives

Pathologies respiratoires obstructives DES : Médecine physique et de réadaptation DIU : Médecine de rééducation Module : MPR en Pathologie respiratoire Rennes 18-19-20 janvier 2006 Coordonnateurs : Pr R Brissot (Rennes), Pr O Rémy-Néris (Brest)

Plus en détail

APPAREILLAGE DE LA VNI A DOMICILE. Philippe Wibart MKDE réanimation médicale CHU Bordeaux Pellegrin

APPAREILLAGE DE LA VNI A DOMICILE. Philippe Wibart MKDE réanimation médicale CHU Bordeaux Pellegrin APPAREILLAGE DE LA VNI A DOMICILE Philippe Wibart MKDE réanimation médicale CHU Bordeaux Pellegrin Appareillage VNI au domicile État des lieux Pourquoi Pour qui Par qui Comment Critéres d efficacité Education

Plus en détail

SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE CHEZ LE PATIENT DIFFICILE

SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE CHEZ LE PATIENT DIFFICILE SEVRAGE DE LA VENTILATION MECANIQUE CHEZ LE PATIENT DIFFICILE XXI Conférence de Consensus SRLF 2001 Revue de la littérature. COSTA MAGDA DESC REA Toulouse 2007 DEFINITION (1) Sevrage Respiratoire = Procédure

Plus en détail

Objectifs. Minimiser le risque baro-volotraumatique. Optimiser le recrutement alvéolaire. Séparer dès que possible le patient du respirateur

Objectifs. Minimiser le risque baro-volotraumatique. Optimiser le recrutement alvéolaire. Séparer dès que possible le patient du respirateur SDRA lié à la grippe A (H1N1)-2009 Recommandations pour l assistance respiratoire A. Mercat, J-C.M. Richard, A. Combes, J. Chastre, J.D. Ricard, D. Dreyfuss, L. Brochard Pour le Réseau de Recherche en

Plus en détail

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem

Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem Retentissement cardiaque de la ventilation mécaniquem P Vignon CHU Limoges Circulation pulmonaire = réserve de remplissage du cœur gauche Alimentée par l éjection du ventricule droit Tout évènement qui

Plus en détail

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT

Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT Haute Ecole Libre de Bruxelles Ilya Prigogine DESCRIPTION DES UNITES D ENSEIGNEMENT INTITULE DE L UNITE D ENSEIGNEMENT : Soins intensifs (Construire son jugement clinique en soins intensifs I) CODE : UE1-1

Plus en détail

A BOUT DE SOUFFLE. Société de Médecine de Franche-Comté V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon

A BOUT DE SOUFFLE. Société de Médecine de Franche-Comté V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon A BOUT DE SOUFFLE Société de Médecine de Franche-Comté 16.12.2010 V.Gillet - R.Martarello - B.Fergane- le don du souffle Besançon Maladies neuromusculaires : définition Atteintes de l unité motrice, primitives,

Plus en détail

La garde hospitalière : Carnet de bord comme outils d évaluation

La garde hospitalière : Carnet de bord comme outils d évaluation La garde hospitalière : Carnet de bord comme outils d évaluation Introduction À partir de P2, les résidents débuteront un stage de garde de nuit. Plusieurs feront 2 semaines de garde de nuit au premier

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC- DE-COATICOOK

ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC- DE-COATICOOK ORDONNANCE COLLECTIVE CENTRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA MRC- DE-COATICOOK ORDONNANCE COLLECTIVE EXERCER UNE SURVEILLANCE CLINIQUE DE MONITORAGE DE LA CONDITION DES USAGERS DONT L ÉTAT DE SANTÉ

Plus en détail

ATELIER 4 TRAUMATISME THORACIQUE. P.Banwarth K.Tazarourte

ATELIER 4 TRAUMATISME THORACIQUE. P.Banwarth K.Tazarourte ATELIER 4 TRAUMATISME THORACIQUE Experts L.Ducros P.Michelet Animateurs P.Banwarth K.Tazarourte Rapporteur E.Querellou Q1 - CRITERES DE GRAVITE ET ORIENTATION d UN TRAUMATISME THORACIQUE Eléments de gravité

Plus en détail

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive

Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive VOUS SOUHAITE LA BIENVENUE Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive Montpellier du 9 au 13 mai 2016 Diplôme Inter Universitaire de Ventilation Non Invasive EN MODE VOLUMETRIQUE EN MODE BAROMETRIQUE

Plus en détail

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic

LA BPCO. Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic LA BPCO Définition, physiopathologie, épidémiologie, facteurs de risque, diagnostic BPCO : définition Maladie «soignable» et que l on peut prévenir Limitation des débits bronchiques non complètement réversible

Plus en détail

SAMU 74 Dr Dominique SAVARY Dr Jean-Pierre PERFUS

SAMU 74 Dr Dominique SAVARY Dr Jean-Pierre PERFUS O.A.P Choc Cardiogénique Prise en charge préhospitalière SAMU 74 Dr Dominique SAVARY Dr Jean-Pierre PERFUS O.A.P cardiogénique Défaillance cardiaque qui se traduit par une détresse circulatoire O.A.P :Mécanismes

Plus en détail

Détresse respiratoire du nouveau né

Détresse respiratoire du nouveau né Détresse respiratoire du nouveau né adaptation respiratoire : la loi de La Place V = r x P x α T Pour un même volume insufflé, si «r» est multiplié par 2 P est divisé par 2 pour insuffler un volume d'air

Plus en détail