magazine Concertation et proximité n 60 Novembre 2006 page 3 Éducation La vie dans nos collèges p 11 Solidarité Téléthon Le grand rendez-vous p 12

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "magazine Concertation et proximité n 60 Novembre 2006 page 3 Éducation La vie dans nos collèges p 11 Solidarité Téléthon Le grand rendez-vous p 12"

Transcription

1 n 60 Novembre 2006 RUBRIQUE magazine Concertation et proximité page 3 Éducation La vie dans nos collèges p 11 Solidarité Téléthon Le grand rendez-vous p 12 Commémoration Le monument aux morts : un lieu de mémoire communal p 13

2 8 octobre Tourbillon de Vienne présenté à la Scène Vauban par l AGPM a emporté le public dans un spectacle virevoltant. Vivre à Gravelines 24 septembre - Près de 400 personnes se sont retrouvées à la salle du Gymnase des Huttes à l occasion du traditionnel Banquet des Islandais pour applaudir Franck Alamo. 8 octobre Le cyclo-cross de Gravelines a attiré un public nombreux sous un soleil magnifique. 24 septembre Une première réussie pour la Fête du Cheval qui a attiré enfants et parents habitués du Centre Equestre ou venus en visite pour l occasion. 24 octobre - La municipalité a reçu une délégation russe de la centrale nucléaire de Kalinine en Russie. 21 octobre La salle rénovée du béguinage a été inaugurée. 29 septembre Les récompenses ont été décernées aux gagnants du concours des maisons fleuries. 1 er octobre La dernière étape des championnats de France de duathlon s est déroulée à Gravelines. 21 octobre La salle polyvalente " Gérard Caloone " a été inaugurée en présence de Bertrand Ringot, de son équipe municipale et de Renée Caloone, présidente de l association des Amis du 3 ème âge. 2 n 60 magazine Novembre 2006

3 p 4-5 CONSEIL MUNICIPAL : BARREAU DE SAINT-GEORGES - BUDGET SUPPLÉMENTAIRE p 6 EMPLOI : BUS DE LA CRÉATION D ENTREPRISE - VILLAGE D ENTREPRISES DESSINE-MOI MON QUARTIER! Saint-Exupéry écrivait "Je suis de mon enfance "*. Cette géographie sentimentale a des contours précis. Ils se confondent avec le quartier où chacun a vécu, porté son cartable d écolier, joué de la musique avec ses camarades, partagé des fêtes entre voisins Des quartiers qui doivent aider à grandir et aimer sa vie et sa ville. C est pourquoi, nous avons lancé et continuerons de lancer de vastes programmes de renouvellement, de valorisation et de développement de nos quartiers. Pas de grands ensembles mais de petits immeubles à taille humaine et de coquets pavillons pourvus de jardins afin de répondre à une importante et croissante demande d habitations. Ces logements conforteront nos écoles, nos crèches et multi accueils agrandis ou rénovés ainsi que l ensemble de nos équipements culturels et sportifs qui verront ainsi leur fréquentation développée. Une ville idéale? Nous n avons pas cette prétention mais nous essayons d en réunir les conditions. Gravelines a les atouts nécessaires et cela passe par des projets qui se dessinent en lien avec les habitants de chaque quartier. Car c est ensemble que nous devons au quotidien imaginer l avenir de notre ville, ceci afin de toujours mieux adapter nos projets à vos besoins. Ainsi, nous sommes engagés avec détermination dans une véritable dynamique de proximité (visites de quartier, réunions publiques à thème, permanences régulières du maire et des élus, ). Des structures et des équipements, réalisés pour vous, n ont pu et ne pourront se faire sans votre contribution au débat et ce pour mieux répondre efficacement à vos aspirations et à vos désirs, petits ou grands, simples ou complexes. Au travers de cette proximité et de cette amélioration de l habitat, nous avons un objectif capital : faciliter, améliorer et rendre plus belle la vie de tous les jours dans une ville, où plus que jamais, il fait bon vivre. Je vous souhaite un excellent mois de novembre, Très cordialement, Votre Maire, Bertrand Ringot p 7 PAROLE AUX COMMERÇANTS : LES SAVOIRS DES COMMERÇANTS - NOUVEAUX COMMERCES p 8 ENVIRONNEMENT : PLAN POLMAR p 9 CARNET DE VIE : ÉTAT CIVIL p ÉDUCATION : OPÉRATION PETIT DÉJEUNER - SECTIONS SPORTIVES AU COLLÈGE P. ET M. CURIE - SORTIES PÉDAGOGIQUES COLLÈGE SAINT-JOSEPH p 12 SOLIDARITÉ : TÉLÉTHON 2006 p 13 PATRIMOINE : LE MOUVEMENT AUX MORTS PLACE CH. VALENTIN p CULTURE : EXPOSITION CNEAI AU MUSÉE - AGENDA CULTUREL - MOIS DU FILM DOCUMENTAIRE p SPORT : 10 ÈMES BOUCLES DE L AA - TRIATHLON - LE BCM EN CONSTRUC- TION - LES IRREDUCTIBLES p 18 TRIBUNE p 19 BRÈVES - MENUS DES RESTAURANTS SCOLAIRES p 20 FÊTE DE LA SAINT-MARTIN - AGENDA DES MANIFESTATIONS *Pilote de guerre PERMANENCES DU MAIRE Bertrand Ringot, Maire de Gravelines, assure une permanence sans rendez-vous le jeudi (dates disponibles à l'accueil) de 7h à 11h en Mairie. Les personnes qui désirent le rencontrer sont priées de s adresser à l accueil dès leur arrivée : les inscriptions sont prises de 7h à 8h30. Permanences sur rendez-vous le samedi matin. Tél Pour rencontrer les adjoints et les conseillers municipaux délégués, contactez le cabinet du Maire qui vous mettra en relation avec eux. Tél Gravelines Magazine, Mensuel d Information gratuit, édité par la Mairie de Gravelines Place Charles Valentin Gravelines Tél. : Site web : Mail : Directeur de la publication : Bertrand Ringot Responsable de la rédaction : Claudine Barbier Rédaction, Photos : Service Communication, M. Cœugnet, I. Courti, AALDV Réalisation : Agence Linéal Imprimé par Nord imprim, 4, impasse route de Gode Steenvoorde Dépôt légal : 2 e trimestre 2001 ISSN :

4 CONSEIL MUNICIPAL BARREAU DE SAINT-GEORGES SUR L AA Le projet est lancé Afin de faire face à l évolution du trafic et dans le cadre de son développement, le Port Autonome de Dunkerque prévoit depuis plusieurs années le renforcement de la desserte ferroviaire du Port Ouest. Aujourd hui, un nouveau tracé a été initié à la demande des Maires de Gravelines, Bourbourg, Saint-Georges, Loon-Plage et Craywick. L enquête publique Une enquête publique a eu lieu du 27 septembre au 27 octobre Conformément au Code de l Environnement ("Loi sur l eau" de 1992), le dossier de demande d autorisation présenté en enquête publique comprend une étude d impact, une étude hydrologique et un inventaire de la faune et de la flore. La Commission Environnement et le Conseil Municipal ont émis un avis favorable à l unanimité lors de la séance du 27 septembre. Pourquoi une nouvelle desserte? À court et à moyen terme, le Port Autonome de Dunkerque projette un développement important de ses activités portuaires sur les conteneurs, la logistique et les pondéreux. En cumulant ces perspectives de croissance, la voie ferroviaire actuelle située le long de la RN1, dite des Huttes, reliant le Port Ouest au triage de Grande- Synthe, ne suffira plus à absorber le futur trafic ferroviaire. Les maîtres d ouvrage Ce constat a conduit le Port Autonome de Dunkerque, avec Réseau Ferré de France et le Département du Nord, à constituer un dossier de demande d autorisation pour la construction d une nouvelle desserte ferroviaire dite "Barreau de Saint Georges". Le Port Autonome de Dunkerque est le pétitionnaire et le maître d ouvrage des terrassements généraux, du rétablissement et de la protection des réseaux. Le Département du Nord est le maître d ouvrage des rétablissements routiers de la RN1, RD17, RD1 et RD301. Le Réseau Ferré de France est le maître d ouvrage des travaux ferroviaires. Cette opération est inscrite au Contrat de Plan Etat- Région , volet portuaire. Présentation du projet Le projet du Barreau de Saint- Georges consiste en la construction d une voie ferrée unique non électrifiée de mètres de longueur à partir du faisceau du Colombier situé sur la commune de Gravelines jusqu à la voie ferrée existante (voie Calais-Dunkerque) située à l ouest de l échangeur n 24 de l A16. La future voie sera implantée sur des terrains agricoles appartenant au Port Autonome de Dunkerque et sur des emprises routières appartenant au Département du Nord. Cette voie sera principalement destinée au transport de pondéreux et de containers. Aucune matière dangereuse n y sera transportée. En moyenne, 23 trains par jour emprunteront cette voie. La voie ferrée passera audessus de quatre routes. Ainsi, trois ponts de franchissement seront construits sur le RN1, la RD1 et la RD301 et un passage à niveau sera aménagé sur la RD17. La voie ferrée franchira également huit watergang dont le Schelfvliet, ce qui nécessitera la réalisation d un pont de 15m de longueur. Les impacts de la nouvelle voie ferrée La nouvelle voie ne devrait avoir aucun impact en termes de bruit. Une isolation acoustique est prévue pour les trois maisons en dépassement de seuil situées près de l ancienne gare de Loon- Plage et la commission suivra avec attention l impact acoustique au niveau de Gravelines. En ce qui concerne la qualité de l air, toutes les mesures nécessaires seront prises pour limiter les envols de poussières pouvant être dégagés par le transport des pondéreux. Afin de s en assurer, la commission Environnement a proposé l installation d un capteur entre la nouvelle voie ferrée et la ville de Gravelines afin de contrôler les envols de poussières. L aménagement paysager Un aménagement paysager sur 37 ha est prévu entre la RD11, l A16 et la voie ferrée. Une première phase est prévue au niveau de Saint-Georges puis à Loon-Plage. Quelques chiffres Le montant total du projet est de 27 M H.T. Les co-financeurs sont les suivants : État : 3,55 M HT Région Nord Pas-de-Calais : 7 M HT Fonds européens FEDER : 7 M HT Département du Nord : 4,3 M HT Port Autonome : 5,15 M HT Les échéances Le démarrage des travaux de terrassement est prévu en févriermars 2007 après obtention de l arrêté préfectoral. La construction des trois ponts devrait commencer entre avril et octobre La pose de la voie ferrée devrait débuter entre septembre 2007 et mars La mise en service est prévue pour le deuxième semestre n 60 magazine Novembre 2006

5 CONSEIL MUNICIPAL BUDGET SUPPLÉMENTAIRE Un acte d ajustement et de report Le budget supplémentaire 2006 a été présenté au Conseil Municipal lors de la réunion du 27 septembre. Qu est-ce qu un Budget Supplémentaire? Comment est-il préparé et adopté? L e budget supplémentaire est une décision modificative particulière du budget primitif. Comme toute décision modificative, le budget supplémentaire n'est pas un nouveau budget, mais complète ou modifie une partie du budget primitif. Sa préparation et son élaboration sont soumises à des règles précises. Cas de recours à un budget supplémentaire : A la différence des communes de moins de habitants qui n'ont pas la possibilité d'adopter un budget supplémentaire mais un simple état de report, les communes ayant une population de plus de habitants peuvent élaborer un budget supplémentaire. Le budget supplémentaire constitue donc un budget d'ajustement intervenant en cours d'année pour rééquilibrer les prévisions du budget primitif et pour intégrer les résultats qui peuvent être des excédents, des déficits ou des restes à réaliser tels qu'ils apparaissent au compte administratif de l'exercice précédent. Toutefois, contrairement au budget primitif, le budget supplémentaire ne revêt pas un caractère obligatoire. Les communes n'établissent donc un budget supplémentaire que si cela s'avère nécessaire. Préparation et adoption d'un budget supplémentaire : Dans la mesure où le budget supplémentaire est assimilé à une décision modificative du budget primitif, il doit respecter les dispositions du code général des collectivités territoriales. Compétence et information du conseil municipal : Selon ces dispositions, le Conseil Municipal est seul compétent pour adopter le budget supplémentaire que le maire propose. Respect du principe d'équilibre réel : Le budget supplémentaire doit être voté en équilibre réel. La section de fonctionnement et la section d'investissement sont votées respectivement en équilibre. Les recettes et les dépenses sont évaluées de façon sincère. Le contrôle de la Chambre régionale des Comptes s'applique au budget supplémentaire dans les mêmes conditions que pour le budget primitif. Les dépenses réelles d investissement ont permis la poursuite du programme Ceinture Verte. L augmentation du cout de l énergie représente à elle seule 42% du budget supplémentaire Quelques chiffres au titre du budget supplémentaire adopté lors de la séance du Conseil Municipal du 27 septembre 2006 Pour la section de fonctionnement : Si les dépenses réelles de fonctionnement s élèvent à 43,1 M au titre du budget primitif 2006, elles représentent 0,233 M au budget supplémentaire. L augmentation du coût de l énergie (gaz) représente à elle seule 42 % de ce budget supplémentaire. Ces dépenses ont été compensées par des recettes de fonctionnement telles que : subventions sur opérations, gains de charges d emprunt et une partie de l excédent de fonctionnement Pour la section d investissement : Les dépenses réelles se montent à dues essentiellement à des acquisitions foncières permettant la poursuite du programme "ceinture verte". Les excédents de la section de fonctionnement au titre de l exercice 2005 font l objet d un virement vers la section d investissement d un montant de l ordre de Ces excédents financent également les restes à réaliser à hauteur de 1 M. Ceci permettra de limiter l encours à l emprunt et de continuer le désendettement de la Ville. 5

6 EMPLOI CRÉATION D ENTREPRISE Ne manquez pas le bus! L e 14 novembre, un bus à impériale aux couleurs de la création d entreprise fera étape à Gravelines, Place Charles Valentin, entre 14h et 17h30. Si vous avez un projet ou si vous avez besoin d information, de conseil, ne le manquez pas : des professionnels seront présents à bord pour répondre à toutes vos questions. Tout au long de cette même semaine, entre le 13 et le 17 novembre, de nombreux rendezvous sur le sujet vous seront proposés dans le cadre de la 5 ème édition de la Semaine de la création d entreprise. Au programme : > les 13, 14 et 15 novembre : visite d entreprises récemment créées. Des commerçants, artisans, prestataires de services, vous feront découvrir leur entreprise et partager leur expérience. > le 16 novembre à partir de 9h30 à la Maison du Développement Economique : des conférences animées par Flandre Création et la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Nord seront proposées à ceux qui ont l envie de créer et de se faire accompagner : ils pourront repérer quelles sont les étapes à suivre pour monter leur projet. Le bus de la création d entreprise stationnera sur la place de Gravelines le mardi 14 novembre de 14h à 17h30 : n hésitez pas à monter pour vous renseigner. > le 17 novembre, de 9h30 à 17h, à la Chambre de Commerce et d Industrie de Dunkerque : le Salon de la création-reprise d entreprise rassemblera la plupart des structures d accompagnement locales, ainsi que les principaux interlocuteurs du créateur (banquiers, experts-comptables, notaires et avocats, organismes sociaux, etc). Deux réunions d information sont prévues : "le regard du banquier sur votre projet" et "la protection sociale du créateur-repreneur". Village d entreprises C réimmo, filiale en immobilier d entreprises de la Chambre de Commerce et d Industrie de Dunkerque, a lancé cet été la commercialisation du village d entreprises qui doit s implanter dans la ZAC du Guindal l an prochain. Aux artisans, Très Petites, Petites et Moyennes Entreprises, elle propose des locaux neufs à louer ou à acquérir, d une surface de 100 à 1000 m 2, avec ateliers et bureaux. Ces derniers seront implantés à l intérieur d un bâtiment de 1452 m 2 aménageable à la demande et disposant d un accès et d un parking communs. Ce projet, qui entre dans le cadre du programme de revitalisation économique engagé par la Ville de Gravelines, la Communauté Urbaine et Dunkerque Promotion suite à la fermeture de Coramy et de la Cartonnerie de Gravelines va permettre de renforcer l attractivité du territoire et de répondre aux attentes des investisseurs qui souhaitent s implanter ou se développer à Gravelines. Pour l heure, la structure de coopération intercommunale doit procéder à la viabilisation des terrains. L opération sera ensuite suivie de travaux des réseaux d éclairage et de paysagement assurés par la Ville de Gravelines. En attendant la livraison de l équipement prévue pour le deuxième trimestre 2007, une prospection auprès des entreprises de la région et de Belgique a déjà fait apparaître une dizaine de projets réalisables à court et à moyen termes. Affaire à suivre. Pour tous renseignements, contactez Dunkerque Promotion au : n 60 magazine Novembre 2006

7 EMPLOI LA PAROLE AUX COMMERÇANTS Les savoirs des commerçants A partir du mois prochain, vous retrouverez une nouvelle rubrique dans les colonnes de notre magazine municipal : "Les savoirs des commerçants" Forces vives de notre ville, les artisans, les commerçants occupent une place déterminante dans la vie locale, contribuent à l animation et à la vitalisation des quartiers. Pourvoyeurs d emplois, facteurs de dynamisation du territoire communal, ils sont aussi porteurs de savoir-faire. Objectif de cette rubrique : mettre en valeur ces derniers et en promouvoir les métiers. Gravelines Magazine proposera donc cette nouvelle rubrique, chaque mois. Une rubrique corporative sera présentée (comprenant différents métiers). Des rencontres avec les commerçants et artisans de la ville permettront d aborder les atouts et les plaisirs de la profession, les formations pour occuper la fonction, la saisonnalité, les difficultés rencontrées, les pénuries de main d œuvres, l évolution des métiers, les expériences de chacun Voici la liste des secteurs d'activités représentés au sein du tissu commercial et artisanal Alimentation Alimentation générale dont grande distribution Alimentation spécialisée (poissonnerie, fromagerie, fruits et légumes, Boucherie, charcuterie, chevaline Boissons, salon de thé, points chauds Boulangerie, pâtisserie, chocolaterie Loisirs Cycles, activités nautiques, location et vente de campingcars Papeterie, imprimerie et publicité Sonorisation, Jeux vidéos, Vidéos-club, Studio photo Tatouage, Toilettage Tabac Presse Fleuristes et horticulture Equipement de la personne Chaussures, Habillement, Retoucherie, Pressing et laverie Bijouterie Voiture Auto-écoles, Contrôle technique, Garagistes, Centres de lavage Hygiène et Beauté Esthétique Salons de coiffure Equipement de la maison Bricolage et outillage, Décoration de l'habitat, Electroménager Cafés-Hôtels- Restaurants/Tourisme Cafés, Restaurants, Hôtels Campings, Discothèques et bars à thème Services Chauffage, sanitaire et climatisation Matériaux et construction Nouveaux commerces Electricité, Menuiserie, Gouttière, Peinture, Isolation Transports Taxis, Sociétés de transport de colis et de personnes Immobilier Agences immobilières, géomètres Services aux entreprises et aux particuliers Nettoyage Pompes Funèbres Formation, Intérim Banques, Assurances Santé Ambulance Opticiens Professions artistiques Peintres, Autres artistes Confiserie Anabelle Valérie Farasyn a ouvert les portes de la confiserie Anabelle (confiserie, cadeaux et gadgets) au 12 bis, rue Léon Blum. Le lundi de 14h à 19h, du mardi au jeudi de 9h à 12h et de 14h à 19h, le vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 19h, le samedi de 9h à 18h et le dimanche de 9h30 à 12h Le Sixties Le café Le Laser a été repris par Juliette Tellier. Sis 4, rue Jean Jaurès, il propose un service de bar, milk-shake, petite restauration et soirées spéciales. Du lundi au jeudi de 8h30 à 20h, le vendredi de 8h30 à 1h, le samedi de 9h30 à 2h et le dimanche de 9h30 à 20h Le Sainte-Cécile Cathy et Jean-Paul Delannoeye ont repris le Sainte-Cécile, bar, brasserie, restaurant, friterie et vente à emporter. Du lundi au jeudi de 8h30 à 22h, le vendredi jusque 23h et le samedi jusque 1h, le dimanche de 10h à 15h (friterie ouverte le dimanche soir) Etude notariale L étude notariale de Maître Boissière, 27, rue du Général Aupick, a été reprise par Claudie Benhamou. Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h et le samedi matin sur rendez-vous

8 ENVIRONNEMENT PLAN POLMAR DU 06 OCTOBRE 2006 Prévenir les risques de pollution L e département du Nord est situé à proximité du détroit le plus fréquenté au monde. Environ 700 navires se croisent quotidiennement sur une bande navigable d à peine 28 km où se superposent les dessertes des complexes industrialoportuaires du littoral français et belge et un trafic de ferries qui assurent la traversée entre la France et l'angleterre. De façon plus globale, 1 million de tonnes de pétrole transite chaque jour le long des côtes de la Manche et de Bretagne (donnée CEDRE 1999). Les risques de pollutions par hydrocarbures demeurent donc importants. Le département du Nord bénéficie d un faible linéaire côtier dont une partie est industrialisé ou urbanisé. Dans ce contexte, le peu de linéaire naturel représente un bien précieux. C est pourquoi il est nécessaire, au niveau local, de prévenir tout risque de pollution en préparant les dispositifs à mettre en place à proximité des zones les plus vulnérables et de former les personnels à l utilisation de matériels spécifiques de lutte à terre. C est dans ce but que le plan POLMAR, terre du département du Nord, a été établi par arrêté préfectoral. Il définit les conditions d intervention des pouvoirs publics en cas d accident maritime majeur. L exercice du 6 octobre avait pour objectif la vérification de la faisabilité du dispositif de protection du chenal de l Aa en cas de pollution par hydrocarbures. Il s agissait de mettre en place un barrage entre Grand-Fort-Philippe et Petit-Fort- Philippe qui, en cas de pollution doit limiter l étalement du produit pour faciliter sa récupération et éviter le déplacement d une nappe vers une zone plus sensible ou plus difficile d accès telle que le port de Gravelines et ses écluses et le réseau d assainissement de la ville. Sous la direction du centre Polmar, le personnel des villes de Grand-Fort-Philippe, de Gravelines, du Conseil Général à travers le Port Départemental ainsi que certaines associations ont lutté toute la journée contre des conditions météorologiques très défavorables et sont parvenus à établir le barrage. Après que son efficacité ait été testée, celuici a été dégonflé, rangé puis acheminé jusqu'au centre POLMAR (PAD). Bien que cet exercice ait été un succès, il a démontré la nécessité de former les acteurs locaux à ce type de dispositif pour apporter une réponse efficace en cas de pollution. En effet, des recyclages du personnel seront nécessaires pour maintenir un bon niveau de compétence et une formation aux autres étapes de la chaîne de récupération (récupération et stockage de produits). LOGEMENT ET AMÉNAGEMENT URBAIN Rencontres La municipalité propose régulièrement des réunions publiques autour des projets d aménagement urbain. Celles-ci sont l occasion d aller à la rencontre des habitants, de présenter les chantiers de travaux, les projets de construction ou de réhabilitation en matière de logement. Dans les semaines qui viennent, deux réunions publiques sont programmées : Le 17 novembre à 18h, réunion publique sur la restructuration des Huttes au travers notamment des projets de constructions dans le quartier des Ecrivains et au lieu dit de l ancienne brasserie Gourdin, rue Digue Level ; Le 24 novembre à 18h, réunion publique sur le projet d aménagement du Pont de Pierre, au niveau du caravaning. En décembre, de nouvelles réunions permettront d aborder l extension de la digue promenade de Petit-Fort- Philippe, la Place Charles Valentin, la ZAC du Polder et la salle de basket de Sportica. Pour tous renseignements, contactez : Maison des associations et du citoyen rue Léon Blum n 60 magazine Novembre 2006

9 Travaux Aménagement de la Rue de Dunkerque La Communauté Urbaine de Dunkerque a engagé les travaux de remise en état des trottoirs et de la chaussée de la rue de Dunkerque, sur les tronçons compris entre la rue Carnot et la rue Léon Blum. Cette opération sera accompagnée du remplacement des canalisations, des branchements d eau potable et de la réfection complète de l éclairage public. Les trottoirs élargis et surbaissés afin d améliorer le confort des usagers, seront traités en pierre naturelle. Le carrefour au droit de la rue Aupick sera rehaussé afin d inciter les automobilistes à réduire leur vitesse. Les travaux seront réalisés selon deux phases, entre la mi-septembre et le 15 décembre et ensuite de janvier à mimars, une interruption sera observée pendant les fêtes de fin d année. Une réunion publique a été organisée le 12 septembre dernier pour présenter l opération aux riverains. Présentation du projet d aménagement de la Place de l Esplanade (Eclairage Public, parking) Etat civil Bienvenue! 30 septembre - Baptème civil de Kylla Wellems Charles, de Cédric Mordelet et Lydie Bordreuil Alice, de Sébastien Duburquoy et Valérie Gamet Mario, d Antonio Rizzo et Pamela Cauchy Allyster, de Richard Verny et Laetitia Bouteille Louis, de Ludovic Delattre et Sonia Rubbens Agathe, d Anne-Sophie Francq Léo, de Sylvain Jonneskindt et Nathalie Betourne Félicitations! 1 Angélique Favresse et André Ovion, commerçant 2 Linda Sadi, gestionnaire, et Moussa Maache, gérant de commerce 3 Amal Ed-Dahni, étudiante, et Hamid Habchi, ingénieur logistique 4 Sabrina Urbanek, infirmière, et Fabrice Brismalin, agent technique 1 2 ÉTAT CIVIL Sara, de Cécile Notebaert Pauline, de Bruno Dutrieux et Stéphanie Senecat Evan, de Yannick Coubel et Hélène Blanckaert Fanny, de Sonny Blondin et Laïni Soudjaé Ils nous ont quittés Raymonde Laurens, veuve de Julien Selinghe Roseline Houteer, veuve de Constant Bodart Louis Lanier, veuf de Marguerite Ryckembusch Jean-Luc Fournier Antoine Joonnekin, époux de Marie Merlot Charles Landy, veuf d Ursula Hannequin Marie Lavallée, veuve de René Doublecourt Catherine Dunez, assistante de direction, et Hervé Rosier, entrepreneur en bâtiment 3 7 Le plan de circulation de la Place de l Esplanade sera modifié afin d augmenter la capacité de stationnement des véhicules. La suppression ou la modification de certains îlots directionnels permettra d augmenter la surface de stationnement. Celle-ci sera traitée en pavés anciens. L opération a été présentée aux riverains le 5 octobre dernier. 6 Béatriz Gonzalez Aguilar, cuisinière, et Matthieu Marcant, assistant maître d hôtel 7 Céline Decroocq, assistante pédagogique, et Rodrigue Seux, steward 8 Sandrine Ego et Gérald François, agents de service 4 8 9

10 ÉDUCATION OPÉRATION PETIT DÉJEUNER Les écoles de Gravelines mobilisées D u 6 au 21 novembre, dix classes d écoles maternelles de Gravelines (Jean Macé, Marguerite Denvers, Les Islandais, Suzanne Lacore et les Cygnes) participeront à l opération petit déjeuner. Une diététicienne de la société de restauration interviendra afin de sensibiliser les enfants à l importance du petit déjeuner et à la nécessité d un bon équilibre alimentaire. Un travail préliminaire sera effectué en classe avec les enseignants. Les enfants prépareront un set de table représentant les 4 familles d aliments nécessaires à un bon petit déjeuner. Ils apprendront également le rôle de chacun de ces aliments. Une plaquette d information sera distribuée aux parents afin de les sensibiliser à l importance du petit déjeuner. À l issue de ces différents travaux, les enfants des classes concernées participeront à un petit déjeuner buffet qui sera l occasion de mettre en application ce qui aura été appris en classe : reconnaissance des groupes d aliments et de leurs apports, nécessité d un petit déjeuner équilibré, Mais au fait pourquoi le petit déjeuner est-il aussi important pour les enfants? Pour les enfants, le petit déjeuner est un repas indispensable. Il favorise leur croissance et la concentration en classe, en limitant le grignotage ou la collation de 10 heures. Il leur donne également de bonnes habitudes alimentaires. Petit-déjeuner pour des dents en plein santé Les enfants qui ne mangent pas tous les matins auraient beaucoup plus de risques de caries que les autres. En effet, si l'on saute ce repas, on a tendance à compenser en grignotant en attendant le déjeuner et c'est là que les bactéries attaquent Petit-déjeuner pour lutter contre l'obésité Le fait de manger un repas suffisamment copieux le matin permettrait de limiter la prise de poids. Les raisons évoquées sont multiples. Ainsi, il peut s'agir d'une meilleure répartition de la ration calorique durant la journée, qui limiterait le grignotage et la mise en réserve de l'énergie. Petit-déjeuner oui, mais équilibré La consommation de barres spéciales petit-dej' et autres encas riches en sucres rapides diminuerait les performances intellectuelles durant le reste de la matinée. Seule la consommation de sucres lents (pain, céréales ) permet au cerveau de conserver des capacités optimales plusieurs heures. Les 4 aliments indispensables au petit déjeuner : Le petit déjeuner doit représenter 25 % des calories absorbées dans la journée. Il doit ré-énergiser l'organisme, le réhydrater et lui fournir une source de calcium et de vitamines. Une boisson pour réhydrater l'organisme. Eau, jus de fruits, lait, chocolat... (rappelons que chez les enfants, il faut éviter les excitants comme le thé ou le café) Un produit laitier pour le calcium indispensable à la santé des os, les protéines et les vitamines. Un verre de lait, un yaourt à boire ou à manger, du fromage blanc... Un produit céréalier pour les glucides nécessaires pour trouver l'énergie pour affronter une journée d'école. Les céréales, le pain, les biscottes, la brioche, etc. Un fruit pour les vitamines et minéraux indispensables à la vitalité. Une orange ou un kiwi riches en vitamines C par exemple. Quizz Savez-vous petit-déjeuner? Répondre aux questions suivantes par vrai ou par faux Question 1 : Le petit déjeuner doit couvrir environ 10 % des besoins énergétiques de la journée. Question 2 : Dans l idéal, un petit déjeuner doit contenir un laitage, des céréales, une boisson et un fruit. Question 3 : Bien manger au petit déjeuner favorise la mémoire. Question 4 : On peut remplacer le lait par un oeuf ou du jambon. Question 5 : Pour les enfants qui n ont pas faim le matin, un jus de fruit au début du petit déjeuner est conseillé. Question 6 : Aux sports d hiver, il ne faut surtout pas modifier son petit déjeuner. Question 7 : La femme enceinte doit avoir un petit déjeuner très énergétique. Question 8 : Un petit déjeuner déséquilibré peut-être mauvais pour le cœur. cours des repas, surtout au petit déjeuner car les risques d hypoglycémie sont très importants après le jeûne nocturne. Question N 8 : Vrai La mauvaise répartition des apports au cours de la journée (petit déjeuner insuffisant ou inexistant) peut effectivement favoriser l apparition ou l aggravation de maladies cardio-vasculaires, d obésité, de diabète, etc. Question N 6 : Faux Le petit déjeuner aux sports d hiver doit être le plus complet possible et assez calorique. N hésitez pas à manger un peu plus que de coutume. Essayez de prendre en plus de vos habitudes des céréales accompagnées de lait, de yaourts ou de fromage blanc. Question N 7 : Vrai Le métabolisme des glucides est profondément modifié pendant la grossesse. Il faut donc privilégier les sucres lents et bien répartir les glucides au Réponses Question N 1 : Faux Il doit couvrir environ 20 à 25 % de nos besoins quotidiens en éléments nutritifs et en calories. Question N 2 : Vrai Question N 3 : Vrai Question N 4 : Vrai Un oeuf ou du jambon fournissent autant de protéines que le lait mais sont une moins bonne source de calcium. Question N 5 : Vrai Un jus de fruit donné au début du repas permet souvent d ouvrir l appétit de l enfant. 10 n 60 magazine Novembre 2006

11 ÉDUCATION SECTIONS SPORTIVES AU COLLÈGE PIERRE ET MARIE CURIE Conjuguer études et sport Depuis de nombreuses années, le collège Pierre et Marie Curie propose à ses élèves deux sections sportives, l une en aviron, l autre en basket. Francis Malfoy, professeur d EPS reponsable de la section aviron et Fabien Desfachelles, professeur d EPS responsable de la section basket encadrent les élèves tout au long de l année. Ils nous expliquent le fonctionnement de ces sections. Depuis quand ces sections existent-elles? Depuis les années 80, le collège Pierre et Marie Curie disposait de classes promotionnelles. Il s agissait d un partenariat entre l école et l association sportive concernée permettant de proposer des classes avec horaires aménagés pour le sport. Il y a une quinzaine d années, le collège a obtenu l agrément du Rectorat, ce qui lui a permis d ouvrir deux sections sportives aviron et basket. Grâce à cet agrément, le collège reçoit des subventions de fonctionnement par le Conseil Général qui nous servent à payer le bus pour les déplacements ou à acheter des tenues de sport et du matériel pour l entraînement. A qui sont destinées ces sections? Les sections sportives s adressent à tous les niveaux de classes de la 6 e à la 3 e. Elles sont un moyen de mener de front sport et études. Elles permettent un perfectionnement sportif dans l activité choisie. Pour les sportifs déjà licenciés dans un club et participant aux compétitions UNSS, les sections sportives représentent la possibilité de s entraîner davantage dans la semaine. Comment fonctionnent ces sections? En fin d année scolaire, les élèves intéressés doivent remplir un dossier d inscription. Ils passent ensuite des tests de sélection. À partir des résultats de ces tests et de la motivation de chacun, une sélection est effectuée. Pour l année , 26 élèves sont inscrits en section basket et 12 en section aviron. Les élèves sont regroupés en 2 niveaux : 6 e et 4 e. Pour les 4 es -3 es, les entraînements ont lieu les lundi et vendredi de 16h à 18h. Pour les 6 es -5 es, ils se déroulent le mercredi de 10h à 12h. La section aviron a reçu le label régional lui permettant de proposer 6 heures d entraînement par semaine et la section basket dispose du label local (5 heures par semaine). Grâce aux bonnes relations existant entre le collège et les associations sportives concernées, les entraînements ont lieu dans d excellentes conditions. Les élèves ont une obligation de présence et doivent se rendre à deux visites médicales par an. De plus, les entraînements sont soumis à notation au même titre que n importe quelle autre matière enseignée en classe. Quels résultats ont obtenus les sections sportives? En basket, le collège Pierre et Marie Curie est champion d académie benjamines. En aviron, le collège participe chaque année aux championnats de France et obtient régulièrement des résultats régionaux. Citons également les noms de deux athlètes gravelinois inscrits en sections sportives au collège Pierre et Marie Curie et qui ont eu depuis, un parcours remarquable : en basket, Arnaud Kerckhof (joueur professionnel, actuel meneur de l Espé Basket Pro à Châlons-en-Champagne) et en aviron, Gaëlle Buniet (8 e en deux de couple aux JO de Sydney en 2000 et d Athènes en 2004, 6 e aux championnats du Monde en 2005, actuellement en équipe de France). COLLÈGE SAINT JOSEPH Sorties pédagogiques de début d année E n lien avec leur programme de Sciences et Vie de la Terre, les 4 e sont allés faire de la géologie sur le terrain pour découvrir, à travers un questionnaire, les trois principales roches sédimentaires du Nord. Quant aux élèves de 3 e, ils se sont rendus à Ypres, lieu d une importante bataille de la Grande Guerre qui ouvre leur programme d année. Au programme : visite des tranchées, du musée et du cimetière militaire. 11

12 SOLIDARITÉ TÉLÉTHON 2006 : On compte sur vous! Comme chaque année, la Maison des Associations et du Citoyen relaie l opération Téléthon à Gravelines. Des activités et animations culturelles, sportives et autres seront mises en place par la Ville, les écoliers, étudiants, entreprises, associations, habitants... avec, pour unique objectif : collecter des fonds pour combattre la maladie sur tous les fronts, de la recherche thérapeutique à l'amélioration de la vie quotidienne des malades. Vous aussi, venez prolonger ce grand élan de solidarité! Au programme : (sous réserve de modifications) Vendredi 8 décembre > À la scène Vauban Grande soirée cabaret dès 19h30 Au programme de cette soiréespectacle animée par des bénévoles (associations, habitants...) : chant, danses, animation DJ'S et tombola. Entrée : 10 (repas et spectacle boissons non comprises) / 3 (spectacle uniquement) Appel aux bénévoles! La Maison des Associations et du Citoyen fait appel aux bonnes volontés pour l organisation de la soirée cabaret du vendredi 8 décembre : préparation de la salle et du repas dès le matin, service en salle, à la buvette et au self-service le soir ainsi que pour la vaisselle... Si vous voulez rejoindre l équipe des bénévoles, contactez la Maison des Associations et du Citoyen. Du lundi 4 au vendredi 8 décembre > À l'école Copernic avec l association Danse Plus - Opération "Porte Ouverte" aux heures habituelles des cours. Samedi 9 décembre > Aux Huttes Animations non-stop de 10h à 18h à la Salle Polyvalente du Béguinage avec : Super loto vers 15h Animations sportives (ergomètres, démonstration de yoga...) Vente d'objets artisanaux Vente d'oiseaux, de pots de graisse, nichoirs Jeux pour enfants, maquillage, tatouage... Buvette et restauration sur place, pâtisseries, crêpes... Des défis : Le challenge des mains Le challenge de la laine > Maison de quartier des Huttes Concours de belote de 13h30 à 17h30 (Mise : 5 ) > Salle paroissiale de Petit-Fort-Philippe Randonnée nocturne dès 20h Se munir d'une lampe de poche - (2 /personne) - À la fin de cette marche, un vin chaud sera servi - Restauration sur place : soupe, croque-monsieur, chocolat, crêpes. > À Sportica Piscine : Relais natation par l'association Sportive du collège Saint Joseph. Salle de musculation : défi "soulever le poids d'un Bœing de 745 tonnes" de 9h à 17h > Salle de sport du Polder Porte ouverte de la GEG aux cours de LIA, Abdo-fessiers... de 9h à 12h > Départ de randonnée à 14h30 En 2005, ont été récoltés > Cabinet de kinésithérapie Deneville-Vercoutre - 90, av. Léon Jouhaux (sur rendez-vous au le vendredi 8 entre 17h et 20h et le samedi 9 à partir de 9h) Massages pour le dos à 2 Jacuzzis pour 3 Du vendredi 8 à 16h au samedi 9 à 16h Défi du phare : Pendant 24 heures, le défi est de faire gravir les marches du phare par un maximum de personnes, à leur rythme". 1 /personne - vin chaud, chocolat et soupe à l'oignon. Du mercredi 6 au samedi 9 décembre Porte ouverte du Mille club Vente d'objets fabriqués par les enfants, de photos, démonstrations de danses, de majorettes, buvette, gaufres, crêpes... Le 6 et le 9 de 14h à 18h, le 7 et le 8 de 18h à 20h Renseignements et réservations : Maison des Associations et du Citoyen Rue Léon Blum - Tél. : n 60 magazine Novembre 2006

13 PATRIMOINE C est en 1922 en effet que le 11 novembre, jour anniversaire de la signature de l armistice de la guerre de , a été reconnu officiellement fête nationale. Cette même année également, le 27 août, Gravelines inaugurait le monument aux morts alors dédié aux seuls "combattants de la grande guerre ". Un projet décidé trois ans auparavant Au lendemain de la première guerre mondiale, la France compte plus de 1 million de tués et de disparus. Gravelines, comme toutes les villes françaises, est touchée par ces pertes humaines. Encouragée par l Etat qui propose des subventions de financement à cet effet, la municipalité décide d élever un monument en l honneur des 120 soldats-citoyens morts au combat. Ainsi dès 1919, un comité pour l érection de ce monument se met en place. Présidé par le maire de l époque nouvellement élu, Daniel Haemers (maire de 1919 à 1929, il est à l origine de la construction de la cartonnerie de Gravelines, en 1893), ce comité participe à l élaboration du projet dans son ensemble. En référence à l histoire qui a façonné la vie de ses habitants - Gravelines ville de garnison, Gravelines village de pêcheurs - il donne du Gravelinois LIEU DE MÉMOIRE Le Monument aux morts Place Charles Valentin Le 11 novembre prochain et pour la 84 ème année, élus, anciens combattants et citoyens de tous âges iront se recueillir devant le monument aux morts Place Charles Valentin. Carte postale de 1923 Carte postale de 1947 Photo au bromure de 1960 mort pour la France, deux visages, celui du fantassin et celui du fusilier marin représentés sur le monument. Pour ces deux statues en marbre blanc de Carrare, le comité demande au statuaire désigné, Charles Breton, de "donner une attitude combative", de "faire ces deux soldats robustes et [de] symboliser le mieux possible le Marin et le soldat Gravelinois". Placés sur un socle en position de combat de part et d autre de la colonne qui se dresse entre eux, ils défendent et protègent symboliquement la ville et la victoire, représentées par les armes de Gravelines et le trophée en bronze, mais aussi et surtout la patrie, symbolisée par le coq gaulois surplombant l édifice, réalisé dans la même matière que les soldats. Pour les panneaux de côté en syénite polie rouge de Bretagne, le comité souhaitait que "les noms et un prénom de chaque soldat mort pour la France, avec indication des grades et décorations", soient gravés en lettres "aussi grandes que possibles [ ] à l or fin". L ordre alphabétique dans lequel apparaissent les noms rappelle l esprit de fraternité évoqué par le maire dans son discours d inauguration : "tous sont morts pour la liberté du pays et des leurs. Toutes les classes sociales se sont évanouies derrière l uniforme pour en faire surgir les poilus, égaux en abnégation et en bravoure! Tous les Poilus ont été des frères". Aujourd hui, le monument est aussi un lieu de commémoration des victimes de la guerre , des anciens combattants d Afrique du Nord et des déportés du travail. Les noms des victimes gravelinoises, militaires et civiles, ont été ajoutés. Ses abords ont été modifiés à plusieurs reprises. Sources : Archives Municipales de Gravelines - Georges Dupas, Histoire de Gravelines, Westhoek-Editions, Dunkerque,

14 CULTURE Létaris, iconic, édition cneai=, issu de la série de 7 affiches réunies dans un tube transparent, Imprimé en sérigraphie Musée de Gravelines GRAVELINES X CNEAI = Estampes, livres d artiste, multiples, éphéméras, Le musée présentera du 15 novembre au 4 février les éditions du cneai =, Centre National de l estampe et de l art imprimé de Chatou, dans le cadre des expositions Feuille à Feuilles M/M, Antigona (détail), 2006, affiche imprimée en sérigraphie Musée de Gravelines Qu est-ce que le cneai=? Le cneai= est un centre d art contemporain spécialisé dans l art imprimé - ce qui, au passage, fait de lui un centre unique en France, et même l un des seuls en Europe aux côtés du centre de Genève. Il s intéresse tant à l impression numérique qu à l offset, aux bandes sonores, numériques et vidéographiques, aux gravures, lithographies, sérigraphies, objets industriels ou artisanaux, tirages photographiques, photocopies. En bref, à toutes les formes de l art contemporain qui interrogent les principes d unicité, de signature, d usage, et remettent en cause la sacralisation attribuée par convention à l œuvre d art - principes qui interrogent donc aussi les modes de transmission, de diffusion et de réception des œuvres. À cet effet, le centre accueille des artistes en résidence depuis sa création en 1997, œuvre à la diffusion, auprès du public, de leurs travaux et réflexions sur le statut de l œuvre d art, à travers la publication notamment de revue, de livres d artistes, d enregistrements sonores ou d éphéméras (tracts, affiches, insertions presse ), la réalisation de papiers peints, d outils de production artistique sous forme de site ou de manuel. Le cneai= organise également des conférences, des expositions itinérantes, travaille avec les scolaires. (http://www.cneai.com) Musée x cneai=? Depuis sa création en 1982, le Musée du Dessin et de l estampe originale de Gravelines a contribué, par ses expositions et la publication d ouvrages de référence, à rendre à la gravure ses lettres de noblesse, un statut d œuvre d art à part entière qu elle n avait pas jusqu alors, en France du moins. Il y a quelques mois, le Musée a fait l acquisition avec l aide du FRAM (Fonds Régional d Acquisition des Musées), de l ensemble des éditions du cneai=. Il souhaite en effet participer à la réflexion menée par le centre de Chatou sur l art imprimé contemporain. Tous les jours sauf mardi de 14h à 17h et le week-end de 15h à 18h Entrée : 2 /Gratuit pour les moins de 18 ans Feuille à feuille L exposition du Musée constitue l un des volets de l opération Feuille à Feuille labellisée "exposition d intérêt national" par le Ministère de la Culture et de la Communication. Piloté par l association des conservateurs des musées du Nord Pas-de-Calais, ce projet vise à faire découvrir ou redécouvrir les collections d estampes dans les principaux musées de la région. Ainsi depuis le mois d octobre et jusqu au milieu de l année 2007, douze musées présenteront les points forts de leurs collections d estampes : occidentales ou orientales, anciennes, modernes ou contemporaines, illustrant des thématiques et des techniques des plus diverses. Le calendrier Feuille à Feuille : > Tourcoing - Musée des Beaux-Arts - 14 octobre juin 2007 / 3 mars - 3 juin 2007 : Trois expositions autour de la collection publique et privée : Dessein gravé d une collection avec mise en perspective d un ensemble d estampes de la donation Rothschild du Musée du Louvre. Deux expositions en quatre volets : Feuille[s] blanche[s] et (collection privée)3 > Gravelines - Musée du Dessin et de l Estampe originale - 4 novembre février 2007 : Gravelines x cneai = estampe, livres d artistes, multiples, éphéméras. > Douai - Musée de la Chartreuse - 4 novembre février 2007 : Gravure des anciens Pays-Bas ( ). Invention - Interprétation - Reproduction > Valenciennes - Musée des Beaux- Arts - 10 novembre février 2007 : Quand la gravure fait illusion. Autour de Watteau et de Boucher, le dessin gravé au XVIII ème siècle. > Dunkerque - L.A.A.C novembre février 2007 : Alberto Giacometti, Arman, Richard Serra... des sculpteurs à l'épreuve de l'estampe au XX ème siècle. > Le Cateau - Musée Matisse - Musée départemental - 18 novembre mars 2007 : Chagall et Tériade : l empreinte d'un peintre. Le souffle à la surface. La Bible sous le regard de douze artistes contemporains. > Villeneuve-d Ascq - Musée d Art Moderne Lille Métropole - 20 janvier - 21 avril 2007 : La Grèce des Modernes, l'impression d'un voyage. Artistes, écrivains et la Grèce ( ) > Lille - Palais des Beaux-Arts - février- avril 2007 : La gravure d interprétation d Alphonse Leroy ( ) à Omer Bouchery ( ) > Cambrai - Musée municipal - 3 février - 29 avril 2007 : Images populaires de la France du Nord (1 ère moitié du XIX ème siècle) > Saint-Omer - Musée de l Hôtel Sandelin - mars - juin 2007 : Plaisirs d Edo. Collections d estampes japonaises des musées de Saint-Omer et Calais. > Arras - Musée des Beaux-Arts - 30 mars - 30 juin 2007 : Gravure ou photographie? Une curiosité artistique : le cliché-verre > Calais - Musée des Beaux-Arts et de la Dentelle - mars-juin 2007 : Plaisirs d Edo. Collections d estampes japonaises des musées de Saint-Omer et Calais. Durant toute la durée des expositions, un atelier itinérant, le "bus du multiple", partira à la rencontre des habitants. Il sillonnera toute la région afin de faire découvrir et pratiquer l estampe. L université Charles de Gaulle Lille 3, qui a également participé à l élaboration du projet Feuille à Feuille, organisera un colloque en janvier 2007 : " L estampe : un art multiple à la portée de tous? ", de même que le Musée de Gravelines. Visitez le site Feuille à Feuille sur Renseignements : Conservation du Musée de Gravelines n 60 magazine Novembre 2006

15 Agenda culturel Lecture Samedi 18 novembre à 15 h - Médiathèque municipale Renseignements : Médiathèque - 15, rue de Calais L AGAM organise une lecture-rencontre avec J. Wouters. Il a déjà écrit L esplanade des Pingouins et depuis, elle a édité un autre roman : le passage de la canote. À l occasion de la lecture, nous pourrons découvrir un des chapitres de ce roman : "La Ducasse des Islandais". Soirée Blues Vendredi 10 novembre - Scène Vauban/20h30 Tarif : 15 (billets en vente au Service Culture et au restaurant Zapi ng de Grande-Synthe - Tél ) L Association Bay Car Blues Festival dont le but est la promotion de la musique afroaméricaine dans le dunkerquois et ses environs se délocalise au grand bonheur de la Ville de Gravelines. Le temps d une soirée, partez à la découverte du blues Dis-moi : Saveurs à conter Conte tout public dès 6 ans Mercredi 15 novembre - Scène Vauban/14h30 Tarifs : 3 / 2 (moins de 16 ans) - Abonnement 5 spectacles de l opération "Dis-moi" : 10 (adultes) / 6 (enfants) - Billets en vente sur place/sur réservations pour les groupes Pour sa 11 ème édition, l opération "Dis-moi" se penche sur le thème de la gourmandise... Lors de l étape gravelinoise, Cécile Soudé, conteuse marionnettiste depuis plus de vingt ans, présentera un spectacle intitulé Chocolat, ou l histoire d une petite souris qui se baigne dans une casserole de chocolat chaud, une recette de gâteau au chocolat pas ordinaire du tout, avec des enfants maquillés au "barbouillage de chocolat" A bientôt pour savourer ces délicieuses histoires Concert de Sainte Cécile Dimanche 26 novembre - Scène Vauban/16h Entrée gratuite Musique pour solistes, musiques de film et classique, marches traditionnelles et contemporaines avec batterie-fanfare seront au menu de ce traditionnel rendez-vous de l Harmonie Batterie Municipale de Gravelines. Sous la direction de Gérard Défossez et Xavier Lagatie, la société présidée par Didier Duchateau présentera un tout nouveau programme musical. Renseignements : Service Culture GRAVELINES VOUS INVITE Mois du Film Documentaire 2006 Images et Média Dans une société où l image et les médias font partie du quotidien, il est important, et plus que jamais en cette période pré-électorale, de rappeler le pouvoir des images et des media. Pour ne pas faire partie des "cervaux disponibles" prêts à ingurgiter ce qu'on tente de nous servir, le cinéma Sportica propose une programmation quelque peu engagée et orientée qui a le mérite de poser des questions. Du 8 au 14 novembre 2006 Dans la peau de Jacques Chirac, de Michel Royer et Karl Zéro - France, 2005, 1h30 De 1967 à nos jours, Jacques Chirac est entré dans notre quotidien à travers la petite lucarne. Ne ménageant pas sa peine, il est apparu pratiquement tous les jours à la télévision. Bilan : des millions d'heures de gestes d'automate, de diction saccadée, de petites phrases et de gaffes pas toujours anodines. Et si à l'heure du bilan, il décidait de tout dire, de tout balancer et de rétablir sa vérité? C'est tout le pari de cette autobiographie non autorisée, cet hommage au plus grand acteur français, dixit Karl Zéro et Michel Royer. Les deux auteurs-réalisateurs ont revisité pour cela les meilleurs moments de quarante années d'archives et c'est le président en personne qui justifie le sens de cette quête éperdue du pouvoir... Enfin presque! Vendredi 17 novembre à 20h30 Desentubages cathodiques, soirée spéciale en présence d un des réalisateurs et du distributeur du film : Film collectif produit par Zalea TV - Réalisateurs : Olivier Azam, Alain-Gilles Bastide, Pascal Boucher,Christophe Del Debbio, Michel Fiszbin, Pierre Merejkowsky France, 2005, 1h30 La télé libre Zalea TV est interdite de diffusion par le CSA depuis juin Sa candidature à la TNT nationale a été rejetée deux fois. Son obstination à dénoncer allègrement la toxicité idéologique de la télévision marchande (service publico-commercial compris) n y est sans doute pas pour rien... Désentubages Cathodiques présente une sélection de décryptages en images des arnaques en tous genres du petit écran. Du mensonge à la mystification en passant par la manipulation et la fausse impartialité, c est toute la logique de la désinformation et de l abrutissement qui est mise à jour. Avec Désentubages Cathodiques, l équipe de Zalea a pris le parti d en rire et d en faire rire, même si au fond, ses découvertes sont plutôt inquiétantes. Renseignements/Réservations: ou

16 SPORT 10 èmes Boucles de l Aa Près de 1400 athlètes dont 54 de l association Courir à gravelines, jeunes et moins jeunes, hommes ou femmes, Semi-marathon de 21,1 km : 1 er (handisport), Vincent Leignel 1 er, Fabrice Cossart 2 ème, Daniel Lheureux 3 ème, Danny Pauwelyn 1 ère, Anne Becu 2 ème, Isabelle Degrand 3 ème,andréa Vermotte Course des As de 10 km, qualificative pour les championnats de France : 1 er, Laurent Bossus 2 ème, Abdelghani Mesbah 3 ème, Cédric Plovier 1 ère, Linda Milo 2 ème, Nathalie Tijgat 3 ème, Elodie Dulot Courses populaires : 5 km (populaire et cadets) 1 er, Mathis Casteel 2 ème, Sébastien Richard 3 ème, Nicolas Begrem 1 ère,isabelle Dherbecourt 2 ème, Céline Schoonheere 3 ème, Isabelle Gilloots 2 km (benjamin(e)s et minimes) 1 er, Kévin Hauw 2 ème, Steven Casteel 3 ème, Mohamed Bouhaza 1 ère, Marine Deblonde 2 ème, Gwendoline Denis 3 ème, Justine Wallaert 1 km (poussin(e)s) 1 er, Corentin Plouvin 2 ème, Mustapha Abdeloua 3 ème, Kyvin Deboom 1 ère, Mathilde Lannoy 2 ème, Aurore Swidurski 3 ème, Léa Noyon ont pris le départ des courses pour la 10 ème édition des Boucles de l'aa, le dimanche 15 octobre. Vous pouvez consulter tous les résultat des boucles de l Aa sur le site internet de le Ville : les trois premiers seniors hommes de la course des As les trois premières seniors femmes de la course des As Poussins, poussines et benjamins, benjamines de la course populaire d 1 kilomètre Triathlon Bravo Franck! Le 15 août se déroulait le 23 ème Triathlon Longue Distance Embrumann dans les Hautes Alpes. Considéré comme le plus dur au monde, celui-ci comprenait 4 km de natation, 188 km de vélo avec 5000 m de dénivelé et 42 km de course à pied avec 500 m de dénivelé participants étaient présents, parmi eux deux Gravelinois de Gravelines Triathlon. Franck Delrocq arrive 29 ème en 11h27 et signe le 9 ème meilleur temps sur le marathon en 3h08. Saluons également la performance de Laurent Hue qui se place 605 ème en 15h15. Félicitations aux deux athlètes! Nouveau challenge remporté Après son titre de champion régional de Triathlon, Guillaume Heneman remporte le challenge régional aquathlon. Celui-ci comportait quatre épreuves à Venciennes, Lille, Lomme, Saint-Saulve et consistait à enchaîner la natation et la course à pied. C est grâce à sa régularité en se plaçant respectivement 5 ème, 4 ème et deux fois 1 er, qu il remporte ce nouveau titre mis en place par la ligue Nord Pas-de-Calais de Triathlon. Avis aux jeunes Le club de triathlon de Gravelines a mis en place pour les jeunes, des plages d entraînement spécialement pour eux les lundi de 17h à 18h (natation), les mercredi de 15h à 17h (VTT et course à pied) et les vendredi de 17h à 18h (natation). Rendez-vous au complexe Maurice Baude, route de Bourbourg. Pour tous renseignements, contacter Guillaume au n 60 magazine Novembre 2006

17 SPORT BASKET Le BCM en construction U n effectif modifié à 70%, une préparation rendue difficile par une accumulation de blessures, le BCM n abordait pas le début de son championnat dans les meilleures conditions. Il s est acquitté pourtant fort honorablement de sa tâche en battant Hyères/Toulon lors de l ouverture (88-66), et surtout en s imposant à Pau/Orthez (80-83) après prolongation le 7 octobre dernier! Des performances établies sans Rahshon Turner, l intérieur américain, toujours blessé et qui devrait effectuer prochainement son retour. Avec un bilan équilibré après 4 journées (2 victoires, 2 défaites), les maritimes ont donc essuyé la tempête en limitant la casse. Au contraire des 3 derniers Champions de France (Pau, Le Mans, Strasbourg) relégués en fond de classement avec 1 seule victoire en 4 matchs. Signe que le Championnat ProA n a peut-être jamais été aussi relevé et dense, chaque journée apportant son lot de surprises. Dans un championnat où tout le monde peut battre tout le monde, plus personne n est à l abri. Dans ces conditions, le discours du coach gravelinois ne varie pas au gré des performances de son équipe et reste focalisé sur le projet du club à moyen et long terme. Indépendamment des résultats, le BCM poursuit sa mutation entamée cet été (nomination d un Team Manager, recrutement d un kiné professionnel, etc.). Sur le terrain comme en coulisses, c est aujourd hui que le club nordiste pose les fondations de son avenir. L équipe Dainius Adomaitis : Ailier Né le 19 janvier ,02 m (Lituanie/Saklal) Stephen Brun : Intérieur Né le 4 juillet ,02 m (France/Caen) Thomas Dubie : Arrière Né le 5 mai ,95 m (France/Lons-le-Saunier) Steeve Essart : Meneur Né le 18 octobre ,80 m (France/Guyane) David Gautier : Ailier Né le 8 janvier ,04 m (France/Cholet) Yannick Martinello : Intérieur, pivot Né le 5 juin ,02 m (France/Saint-Martin d Here) Paccelis Morlende : Meneur Né le 19 avril ,90 m (France/Creil) Uche Nsonwu-Amadi : Intérieur, pivot Né le 17 janvier ,10 m (Nigéria/Lagos) Rickey Paulding : Arrière, Ailier Né le 23 octobre ,95 m (USA/Détroit) Jérôme Schmitt : Intérieur, pivot Né le 8 septembre ,06 m (France/Colmar) Rahshon Turner : Intérieur, pivot Né le 10 mars ,01 m (USA/New Jersey) Les prochains matchs à domicile : 18 novembre : BCM/Clermont 9 décembre : BCM/Bourg-en- Bresse 6 janvier : BCM/ASVEL 20 janvier : BCM/Roanne 3 février : BCM/Pau-Orthez 24 février : BCM/Nancy 10 mars : BCM/Cholet 27 mars : BCM/Le Havre 7 avril : BCM/Strasbourg 14 avril : BCM/Le Mans 21 avril : BCM/Reims 2 mai : BCM/Orléans Les Irréductibles du BCM Quel fair-play! Pour la 2 ème année consécutive, les Irréductibles, club des supporters du BCM, ont reçu le Trophée du Fair-play au titre de l année Ballons bas donc, pour ces gentlemen du parquet qui ont pour slogan cette saison : "Cœur, ferveur : Vainqueur!". À bientôt dans les salles. Renseignements : Philippe Gantois, Président de l association, au Crédit photo : bcmgravelines.com 17

18 TRIBUNE Conformément à la délibération du Conseil Municipal en date du 17 décembre 2002, en application de la loi du 27 février 2002 relative à la Démocratie de proximité, une tribune politique est publiée chaque mois dans le magazine. Les opinions exprimées n engagent que leurs auteurs. ÉLUS DU GROUPE MUNICIPAL : Rester libre à Gravelines Faites ce que je dis, surtout pas ce que je fais! Retour sur le conseil municipal du 28 juin Lors de cette séance, Madame La Maire Adjointe (à cette époque en pleine campagne sur les législatives) s'est livrée à un exercice de style un classique de l'équipe majoritaire s'avérant une fois de plus bien périlleux : les leçons de morale!! Chacun le sait, ce vieux serpent de mer que l'on fait ressurgir, signe d'une inquiétude grandissante, il est en effet plus facile de diaboliser l' " Ancien Maire " (surtout lorsqu'il ne peut répondre) plutôt que de reconnaître qu'aujourd'hui, les Gravelinois regrettent une absence totale de transparence dans la gestion du Groupe Ville (Mairie et satellites compris). Ainsi au cour de ce conseil, notre groupe souleva le manque de données s'agissant du volet de l'emploi et des "cadeaux" offerts par Monsieur Le Maire (avec notre argent) vis à vis d'une minorité, probablement récompensée pour services rendus. On eut le droit donc à un semblant d'explication : sur le coup, notre équipe s'est dit, enfin on va connaître le processus de redistribution actuellement en vigueur à l'hôtel de Ville! Finalement, Madame La Maire Adjointe, s'est justifiée pour expliquer la différence entre commissions municipales et comités consultatifs!! Alors de quoi s'agit-il? Pour mémoire (que celle-ci a courte), en 1995 l'équipe de Léon Panier a créé autant de comités consultatifs que d'adjoint(e)s nommé(e)s et ayant une délégation : commerce, affaires sanitaire et sociale, éducation - formation, aménagement, fêtes, culture, sport, démocratie locale. Ces comités (émanation directe de la réforme majeure entamée en en 1981 par la Gauche dans le processus de décentralisation, et appliquée à Gravelines en 1995!) se composant de 12 membres : 6 élus et 6 membres extérieurs désignés à la proportionnelle. A cette époque, le PS local vota contre... mais y désigna des représentants!? A l'inverse d'aujourd'hui, ces comités déterminaient leurs budgets où chaque association était invitée à venir présenter, voire motiver, les demandes de subventions. De nos jours, cette expression démocratique se réduit à de simples chambres d'enregistrement, dont les décisions d'attribution sont entérinées en commission des finances (exclusivement composée d'élus). Si une problématique se pose, seul(e) le (la) Président(e) de la commission est habilité(e) à recevoir les représentants de l'association pour " régler la question". C'est ainsi! Ce qui explique d'ailleurs nos nombreuses interventions en questions diverses au cours des conseils municipaux portant sur (liste non exhaustive) : l'emploi, le logement, l'action sociale (méthodes d'attribution, critères d'employabilités) les sports (proposition d'attribuer une " reconnaissance " égale entre filles et garçons dans un club) l'enseignement, les affaires culturelles (débat en amont sur les fermetures de classes) la santé, l'environnement... Enfin, quand on sait que Madame la Maire Adjointe, hier dans l opposition (avec une démission pour le coup pleine de contradictions et d incohérences, puisque qu actuellement celle-ci n est toujours pas résidente communale ) et aujourd hui dans la majorité, se permet ce type de remarque ; on se dit que notre titre est vraiment évocateur. Dernière minute : dans le magazine d'octobre vous avez découvert un article sur la sauvegarde, "grâce à Monsieur Le Maire", d'une classe à l'école A. France, il convient de préciser que sans l'intervention (avant-pendantaprès) de l'équipe de parents d'élèves conduite par Madame PAVAUX (courriers à l'inspection, défilé au conseil municipal, organisation d'une réunion publique) on serait loin d'en être là Enfin Monsieur Le Maire se mobilise contre la "privatisation" d'edf-gdf via une motion, mais au fait qui est à l'origine de cette ouverture en 2000? Le PS! Il est vrai qu'à l'époque Monsieur Le Maire n'était pas socialiste... Quand on vous parle de cohérence... Nous contacter : GAM "Rester libre à Gravelines" BP Gravelines Permanence individualisée sur demande. Prise de rendez-vous chaque lundi de 17h à 18 h en vous adressant à notre local au sous-sol de la mairie (entrée rue des poilus). Web : - Mail : ÉLUS DU GROUPE MUNICIPAL : Ensemble pour un avenir gagnant L Education : Un enjeu national Une priorité municipale. Les violences urbaines en banlieue sont encore gravées dans tous les esprits des Français mais aussi chez nos voisins européens et mondiaux. Il y a donc lieu de s interroger collectivement sur les motivations extrêmes de ces groupes exclus de la société. En cela le problème de l exclusion sociale et professionnelle et de l éducation est clairement posé aux responsables politiques du pays. Il convient de rappeler que élèves quittent chaque année l école sans qualification, 15% sont en grande difficulté et l essentiel d entre eux viennent de milieux défavorisés (alors que tout se joue dès la petite enfance et que la scolarité n est obligatoire qu à l âge de 6 ans...). En cela le parti socialiste propose dans son projet "Réussir Ensemble le Changement en 2007" un programme clair, engagé et volontariste. 1. Une scolarité obligatoire dès l âge de 3 ans 2. Des moyens financiers principalement placés dans les établissements scolaires en difficulté destinés à la lutte contre le décrochage scolaire 3. Des parcours dans l enseignement professionnel valorisés et rendus plus accessibles par l organisation d une "voie des métiers " qui coordonnera, du CAP aux formations supérieures, l ensemble des moyens et des filières de l enseignement professionnel 4. Une allocation d autonomie et d entrée dans la vie active individualisée permettant à chaque jeune d aller au bout de ses études et de " voler de ses propres ailes" en s insérant dans le marché du travail sans subir la précarité 5. La mise en place d un service civique. De plus, un service public de la petite enfance accessible dès l âge de 2 ans permettra aux parents de mieux concilier vie professionnelle et vie familiale et offrira aux enfants l égalité des chances. Il leur proposera un encadrement pédagogique, médical et culturel. Loin de toute démagogie passéiste locale entretenue par certains anciens du parti socialiste qui ont privilégié en 1995 leur réussite personnelle au détriment de l ambition collective et plus gravement en trahissant le mouvement auquel ils avaient appartenu, NOUS, nous avançons au quotidien sans esprit revanchard dans la cohérence, l efficacité et la sérénité. Nous n avons de comptes à régler avec personne. Nous agissons pour Gravelines et pour tous les Gravelinois dans l intérêt général de notre ville et de ses habitants. Nous bâtissons, nous développons et donnons à nos jeunes les moyens de réussir pleinement dans notre société. Nous sommes force de proposition à l échelle nationale et locale et tournés vers l avenir. L élection du 3 ème Conseil Municipal des Jeunes, véritable opération de citoyenneté mise en place par notre équipe municipale est un signe de vitalité démocratique qu il nous faut encourager et encore développer. C est de la cohérence que de dire ce que l on fait et de faire ce que l on dit mais surtout ne jamais trahir les siens par ambition personnelle...! Nous contacter : Groupe Ensemble pour un Avenir Gagnant Secrétariat : 24, rue Charles Leurette GRAVELINES Contact : Mail : ou Monsieur Dubois : 25, rue des 3 Fermes GRAVELINES 18 n 60 magazine Novembre 2006

19 BRÈVES Bon appétit, les petits! Grille des menus servis en restauration scolaire Lundi Mardi Jeudi Vendredi Lundi Mardi Jeudi Vendredi Lundi Mardi Jeudi Vendredi Lundi Mardi jeudi Vendredi Du 6 au 10 novembre Betteraves mimosa Cordon bleu -Sauce tomate Tortis couleurs Rondelé nature -Poire Potage aux poireaux Brandade de poisson Laitue Pyrénées - Roulé à l abricot Salade sombrero Bœuf mironton Carottes vichy et pommes vapeur Brie - Petits suisses aromatisés Galantine de volaille Palette de porc sauce à la diable Frites Gouda - Kiwi Du 13 au 17 novembre Friand au fromage Pavé de merlu Epinards à la crème Pommes de terre Camembert - Orange Potage à la tomate Curry de volaille Riz aux petits légumes Saint-Paulin - Crème dessert vanille Cassoulet Gruyère - Cocktail de fruits Céleri sauce aurore Steack haché au jus Purée de carotte Samos - Pomme Du 20 au 24 novembre Salade sojanade Sauté de porc à la dijonnaise Frites Petit moulé - Yaourt nature sucré Pâté de campagne Poisson pané sauce tartare Riz Tomme blanche - Kiwi Couscous poulet merguez Semoule Hollande - Tranche napolitaine Soupe à l oignon Hachis parmentier Salade verte Carré de l écu - Poire Du 27 nov. au 1 er déc. Œuf dur au thon Escalope de dinde sauce crème Haricots verts et pommes vapeur Six de Savoie - Banane Salade composée Spaghettis carbonara Chavroux Compote de pommes - Biscuit Bouillon vermicelle et biscotte Pot au feu Légumes et pommes de terre Emmental - Eclair au chocolat Pizza au fromage Lieu à l américaine Riz safrané Coulommiers - Clémentines * Les menus ne sont pas contractuels, le service "Achats" étant tributaire des variations possibles des approvisionnements. Retrouvez tous les menus servis en restauration scolaire sur le (rubrique Education) LA PHOTO DU MOIS Où est située cette rue? Déposez votre réponse écrite, adressée au Service Communication, à l'accueil de la Mairie avant le 18 novembre N'oubliez pas de préciser vos coordonnées. Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses. Le gagnant remportera un cadeau surprise. (Concours réservé aux Gravelinois, hors personnel travaillant en mairie). Dans Gravelines Magazine n 59 d octobre 2006, il s agissait de l un des dispositifs d éclairage en bois situé sur le chemin de ronde qui passe entre les fortifications et l arrière des habitations de la rue Denis Cordonnier. Bravo à M me Swal qui a trouvé la bonne réponse! LOTO TERRE NEUVE 59 Le Centre de Formation Cyno Aquatique et de Secourisme du Nord "Terre Neuve 59" organise un loto le dimanche 12 novembre, à 15h à la salle de l'ancien cinema Merlen (ouverture des portes à 14h). Les bénéfices récoltés serviront à acheter du matériel de sauvetage pour les chiens terre-neuve et les équipes d'intervention cynophile. Renseignements : ADP RECHERCHE ANIMATEURS L ADP Juniors, organisateur des séjours de classes de neige de la Ville de Gravelines à Entremont en Haute Savoie, recherche des animateurs ou animatrices, et des assistant(e)s sanitaires de classes de découverte. Les postes s adressent aux ans diplômés au minimum du BAFA (et de l AFPS pour les postes d assistants sanitaire) ayant déjà une expérience dans le domaine de l animation de classe de découverte et connaissant le milieu montagnard. Un bon niveau de ski est requis. (Rémunération et contrat sous l égide de l annexe 1 de la convention collective de l animation socioculturelle). Les séjours auront lieu en 2007, du 8 au 24 janvier, du 24 janvier au 9 février, du 12 au 28 mars et du 28 mars au 13 avril. Si vous êtes intéressé, avant tout entretien, faire acte de candidature par écrit. Joignez à votre lettre de motivation : curriculum vitae, photocopie des diplômes, 1 photo, et adressez le tout à : M. René Gouache - Domaine des Aravis - ADP Juniors - Le Pont Entremont -Les entretiens se dérouleront à Gravelines ou à Lille au cours du dernier trimestre POINT RELAIS SERVICES Lieux d accueil, d information, de conseil, et d accompagnement de chaque Nordiste dans ses démarches, les Points Relais Services offrent un accès privilégié aux services du Département. Ils ont pour objectif de vous informer sur le Département, ses missions, son organisation, sur les différents services de proximité, sur les différents soutiens, aides ou allocations destinés aux particuliers ou aux associations, sur les modalités et critères pour y accéder. Ils ont également pour mission de vous accompagner dans vos démarches : retrait de dossiers, accompagnement pour les remplir, suivi de leur état d avancement. Point Relais Services de Gravelines- Maison des Douanes - 1 route de Calais Gravelines - Tél RECENSEMENT MILITAIRE Les jeunes gens et les jeunes filles nés en octobre, novembre, décembre 1990 devront se présenter en Mairie au guichet "Affaires Démographiques" munis du livret de famille des parents et de leur pièce d identité afin de se faire recenser et cela avant le : 31 décembre SPECTACLE CABARET Les bénévoles de la Mission Locale de Gravelines-Bourbourg proposent une soirée spectacle cabaret le 8 décembre à partir de 19h, salle des pompiers de Bourbourg. Renseignements : STAGES DE FORMATION ORGANISÉS PAR ATOUTS VILLE ET L'AFOCAL Stage d'approfondissement aux fonctions d'animateur : du 2 au 07 janvier Session en internat - Base Nautique et de Plein Air - Thématique : "grands jeux, journées à thème et spectacles" - Tarif : 380 (possibilités d'aide au financement pour les Gravelinois) - Nombre de places limité Stage de formation générale aux fonctions d'animateur : du 25 février au 4 mars Session en internat -Base Nautique et de Plein Air - tarif : 485 (possibilités d'aide au financement pour les Gravelinois) - Nombre de places limité. Sessions habilitées par le Ministère de la Jeunesse et des Sports. Renseignements et inscriptions : E.Lichtenstajn : Atouts Ville : Tél Mail : VOYAGE À PARIS L Association Gravelinoise des Amis du Patrimoine, "La demil une", organise un voyage à Paris le vendredi 24 novembre. Au programme : visite du Palais du Luxembourg qui abrite le Sénat, déjeuner au café Le Médicis, visite de l exposition "Titien, le pouvoir en face" au Musée du Luxembourg, puis temps libre au quartier latin. Prix tout compris : 60 - Renseignements et inscriptions : Armande Legrand, 20 rue Carnot

20 Novembre 16h30 : départ des défilés des Huttes (Goëlettes) et de Petit- Fort-Philippe (Place Calmette) avec Saint-Martin et l Harmonie Batterie Municipale vers la Place de l Esplanade ; 17h15 : rassemblement des cortèges Place de l Esplanade et défilé vers l Arsenal pour la distribution de folards et de boissons aux enfants. (Retour vers les Huttes et Petit-Fort- Philippe en bus à partir de 18h30, parking de l Arsenal.) Participe au concours de betteraves sculptées : le tirage au sort et la remise de prix auront lieu à l Arsenal (betteraves disponibles dans les écoles et maisons de quartier). Samedi 4 Week-end théâtral Scène Vauban Concours de belote (Amis des Huttes) Salle polyvalente Béguinage BCM/Chalon Sportica Dimanche 5 Week-end théâtral Scène Vauban Loto Ancien cinéma Merlen Mardi 7 Thé dansant Scène Vauban Match Championnat d Europe BCM/Israel Sportica Vendredi 10 Bay car blues Scène Vauban Samedi 11 Salon des oiseaux Sportica AG des anciens combattants Scène Vauban Saint Martin Scène Vauban Cérémonie de commémoration Dimanche 12 Salon des oiseaux Sportica Messe de S te Barbe et S te Cécile Eglise Saint-Willibrord, puis réception Scène Vauban Championnat régional de karaté Sportica Mercredi 15 Festival Dis-moi Scène Vauban Samedi 18 BCM/Clermotois Sportica Dimanche 19 Aviron (compét. Nationale en 8) Gravelines Loto (Amis de la solidarité) Ancien cinéma Merlen Repas des aînés Sportica Critérium Ancien cinéma Merlen À partir du samedi 25 Exposition sur l estampe Musée Dimanche 26 Concert de Ste Cécile Scène Vauban Jeudi 30 Don du sang Scène Vauban Décembre Vendredi 1 er Concert des Révolvers Mahoué Scène Vauban Samedi 2 Championnat régional de natation Sportica Dimanche 3 AG des Mutilés et anciens combattants Scène Vauban Championnat régional de natation Sportica

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Corte Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Corte Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2014 EN CORSE Depuis 3 ans le CPIE Corte Centre Corse, Pôle Territorial

Plus en détail

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets

CPIE Centre Corse A Rinascita. Coordination régionale de la Fête de la Science. Guide. Appel à projets CPIE Centre Corse A Rinascita Coordination régionale de la Fête de la Science Guide Appel à projets PREAMBULE LA FETE DE LA SCIENCE 2015 EN CORSE Depuis 4 ans le CPIE Centre Corse A Rinascita, Coordination

Plus en détail

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS

LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS Editorial 2 LES MEDIATHEQUES ET BIBLIOTHEQUE DE TALENCE UN RESEAU OUVERT A TOUS En permettant un libre accès aux livres et autres sources documentaires, ce service public contribue aux loisirs, à l information,

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Guide du Professionnel

Guide du Professionnel Guide du Professionnel Forum des Métiers et de la Formation du Pays du Centre Ouest Bretagne 29 et 30 janvier 2010 à Gourin Madame, Monsieur, Vous avez accepté de participer au Forum des Métiers et de

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

1 350 bénévoles MERCI! 1350

1 350 bénévoles MERCI! 1350 Voici la dernière gazette de cette 8ème édition avant de vous retrouver l année prochaine. Mais avant de penser à l année prochaine, l équipe d organisation souhaite vous adresser ses plus sincères remerciements.

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge

Dossier de presse. Création d un. à Haguenau INNOVATION. par induction en lieu public. 1 ère mondiale de recharge Dossier de presse Création d un INNOVATION 1 ère mondiale de recharge par induction en lieu public La recharge par induction en lieu public, une 1ère mondiale Ville de Haguenau & SEW Usocome La mobilité

Plus en détail

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire

1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire 1 er Village de l Economie Sociale et Solidaire Pour vivre et consommer autrement 28 & 29 novembre 2014 Espace Racine Rue de la République Châteauroux (36) L Economie Sociale et Solidaire, kézako? L ESS

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES

PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES PROJETS DES ALAE ET ALSH DE TARBES AVRIL 2012 Basket, sport tarbais par excellence : C est pourquoi la ville développe depuis quelques années une convention de partenariat avec le comité départemental

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

CONSTITUTION DE LA COMMISSION DU RECENSEMENT AGRICOLE

CONSTITUTION DE LA COMMISSION DU RECENSEMENT AGRICOLE COMPTE RENDU DE LA RÉUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU JEUDI 22 OCTOBRE 2009 COMPTE RENDU N 10 Étaient présents : MM. LE BOUEDEC Joseph, LE SCANFF Didier, LE TROUHER Erwan, EZANIC Jean-Louis, LE DÉVÉHAT Yannick,

Plus en détail

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014

SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 SEANCE PLENIERE DU 18 JUIN 2014 COMMISSION CULTURE Présenté par Anaïs GUILLEMET et Paul NANNARONE Dès notre 1 ère commission, nous avons été sollicités pour participer à l action «1914-1944, D une guerre

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver

SENIORS TEMPS. des. Septembre à décembre 2014. saison. automne hiver Septembre à décembre 2014 Le TEMPS des SENIORS saison automne hiver Ensemble aux Des activités et des animations quotidiennes sont organisées au salon de la résidence des. Les animations au quotidien Jeux

Plus en détail

Espace Périscolaire des Roses Haguenau

Espace Périscolaire des Roses Haguenau Espace Périscolaire des Roses Haguenau Accueil périscolaire Restauration scolaire Centre d éducation routière Inauguration le 15 novembre 2012 à 15h D O S S I E R D E P R E S S E Après 18 mois de travaux,

Plus en détail

CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS

CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS DOSSIER DE PRESSE - 18 JUIN 2014 CREATION DE LA SOCIETE D INVESTISSEMENT COMMUNE EPARECA / CAISSE DES DEPOTS Crédit photos : Philippe Caumes Le centre commercial Centre de l Europe - Hérouville-Saint-Clair

Plus en détail

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE NATATION

SECTION SPORTIVE SCOLAIRE NATATION SECTION SPORTIVE SCOLAIRE NATATION Lycée général et technologique A. CAMUS / Club Rillieux Natation RILLIEUX-LA-PAPE (69) 1 Le projet de la SSS Natation s inscrit dans le projet établissement du Lycée

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE

RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Conseil municipal du 30 juin 2010 RÈGLEMENT RELATIF A L UTILISATION DES SALLES DES FÊTES ET POLYVALENTE Délibération Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, Considérant qu il y a lieu de mettre

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition

Appel à projet Jeune Création Métiers d Art Exposition Les modalités : 17 grande rue 58310 Saint-Amand-en-Puisaye tél. : 06 62 63 27 76/03 86 39 63 72 mail. : galeriesaintam@gmail.com mail : contact@galerielartetlamatiere.com Appel à projet Jeune Création

Plus en détail

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école?

Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? CARQUEIRANNE VILLE ACTIVE DU PNNS Pourquoi est-il préférable de supprimer la collation à l école? Ce diaporama s inspire très largement des documents réalisés par le programme nutrition, prévention et

Plus en détail

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal

Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal Les Vallons de la Tour rénovent le centre nautique intercommunal APPEL A PROJET Centre nautique de la Tour du Pin Local commercial à louer pour activité de loisirs, Bien - être, sport, détente Rendre l

Plus en détail

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0

Je rent n re en n 6ème Sep e t p em e br b e e 2007 0 Je rentre en 6 ème Septembre 2007 CARACTERISTIQUES de l ETABLISSEMENT Une transition en douceur entre le primaire et le collège En projet : cours le mercredi une semaine sur deux Fin des cours à 16 H 25

Plus en détail

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo

édition 2015 fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo le collège édition 2015 en pratique fonctionnement budget Qui fait quoi? seine-et-marne.fr fo Édito La réussiste des collégiens est une priorité du Département. Il consacre cette année, malgré des contraintes

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France»

Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Communiqué de presse Auch, le 22 septembre 2014 Rentrée 2014 Changer de vie, de région, de métier : le dispositif Soho Solo GERS sur le salon «Parcours France» Changer de vie, de région, de métier, de

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE Catégorie Particuliers En Partenariat avec la FARSM : A renvoyer avant le 20 Juillet 2015 à trophees@alpes-home.

DOSSIER DE CANDIDATURE Catégorie Particuliers En Partenariat avec la FARSM : A renvoyer avant le 20 Juillet 2015 à trophees@alpes-home. DOSSIER DE CANDIDATURE Catégorie Particuliers En Partenariat avec la FARSM : A renvoyer avant le 20 Juillet 2015 à trophees@alpeshome.com PRESENTATION : Les Trophées Alpes Home, organisés dans le cadre

Plus en détail

et de l Artisanat de Saint-André

et de l Artisanat de Saint-André Ville de Saint-André-Lez-Lille U n i on C o mmerc i a l e & A rt i s a n a l e D e S a i n t - An d ré Charte de Développement du Commerce et de l Artisanat de Saint-André CHARTE DE DEVELOPPEMENT COMMERCIAL

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide

CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE. Le guide CONSEILLER CITOYEN BOURG-EN-BRESSE Le guide INFOS PRATIQUES w Mon conseil citoyen Secteur :... w Mon co-animateur élu est :... Ses coordonnées :... w Mon co-animateur habitant est :... Ses coordonnées

Plus en détail

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE

LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER UN GRAND PAS POUR VOTRE ÉQUILIBRE LE PETIT DÉJEUNER... POURQUOI? POUR QUI? À Après huit à douze heures de sommeil, les réserves d'énergie de l'organisme sont épuisées : le petit déjeuner

Plus en détail

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne

Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne Enquête pour un Agenda 21 à Sainte-Pazanne On a commencé à parler d Agenda 21 lors du sommet de la Terre de Rio en 1992. 173 Etats ont adopté un programme d «Action 21» ou «Agenda 21» pour les pays francophones.

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

Championnat de France Canoë-Kayak

Championnat de France Canoë-Kayak Championnat de France Canoë-Kayak 8 au 12 juillet 2015 Lac de Gérardmer Site internet : www.gerardmer-canoekayak.com Buvette et Restauration sur place Editos C est avec un immense plaisir que Gérardmer

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Fédération française de cyclotourisme CAHIER DES CHARGES. Vertes Tout-Terrain et Maxi-Verte

Fédération française de cyclotourisme CAHIER DES CHARGES. Vertes Tout-Terrain et Maxi-Verte Fédération française de cyclotourisme CAHIER DES CHARGES Mise à jour le 28 avril 2014 I - Préambule, orientation politique, philosophie communication Avec l engouement pour la pratique du VTT de randonnée,

Plus en détail

La Cyber base de Pont l Évêque

La Cyber base de Pont l Évêque Programme septembre 2015 juin 2016 La Cyber base de Pont l Évêque Quel que soit votre âge, votre formation ou vos envies, la Cyber base de Pont l Évêque met à votre disposition un espace multimédia connecté

Plus en détail

Petits Déjeuners du monde

Petits Déjeuners du monde CONTACTS Tél: 04 67 04 75 14 mail : pedago@agropolis.fr www.museum.agropolis.fr Petits Déjeuners du monde Résumé Une animation autour des petits déjeuners de la France, du Japon et de l'afrique. Pour découvrir

Plus en détail

Charte de qualité Séminaires résidentiels

Charte de qualité Séminaires résidentiels Charte de qualité Séminaires résidentiels Eligibilité au Club Finistère Affaires Contact : Françoise Canévet «Finistère Tourisme» Agence de Développement Touristique 02 98 76 23 23 francoise.canevet@finisteretourisme.com

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations

Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations Questionnaire à destination des professionnels de l urbanisme, mandataires et organisations DÉFIS Climat 1. Pensez-vous que ce soit utile de réduire nos déplacements afin de lutter contre les changements

Plus en détail

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables.

Dans tous les autres cas, les tarifs fixés dans la délibération n 4.15 du 16 mars 2007 sont applicables. Direction du cinéma Tourner à Nice Les personnes morales ou physiques s engageant à mentionner le nom de la Ville de Nice au générique de leur film ou sur leur prise de vue photographique peuvent, sous

Plus en détail

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE

L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE missiontice.ac-besancon.fr/college_mont_miroir 6, Rue de l Europe, 25120 Maîche Téléphone : 03 81 64 09 23 L INTERNAT DE LA REUSSITE POUR TOUS COLLEGE MONT MIROIR MAICHE SOMMAIRE Le collège L internat

Plus en détail

DOSSIER DE PARTENARIAT 5ÈME EDITION

DOSSIER DE PARTENARIAT 5ÈME EDITION ! n lo h t ia r T le Osez DOSSIER DE PARTENARIAT 5ÈME EDITION A propos du TRIATHLON DE BORDEAUX Créé depuis 2010, le Triathlon de Bordeaux est né de la volonté de la section Triathlon de l Association

Plus en détail

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan

@ g PERPI NAN. Le journal numérique de la Ville de Perpignan Le journal numérique de la Ville de Perpignan @ g PERPI NAN N 52 septembre 2015 FORUM Le rendez-vous des associations - page 2 FESTIVAL Prix de la Ville de Perpignan Rémi Ochlik - page 3 MUSIQUE 27ème

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON

Séance du lundi 16 juin 2008. DELEGATION DE M. Jean Charles BRON DELEGATION DE M. Jean Charles BRON 338 D -20080325 Soutien au développement du commerce, de l artisanat et des services de la Ville de Bordeaux. Action de promotion et de prospection d enseignes présentée

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail

Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail Propositions «Plan d actions projet E3D»- Ecole primaire St André-les-Alpes : Tableau de travail Energie (axe prioritaire à long terme) Evaluer la consommation de fioul et d électricité de l établissement

Plus en détail

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR

DOSSIER PARTENARIAT. La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet. http://transaumuroise.e-monsite.com AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR DOSSIER PARTENARIAT La TRANSAUMUROISE 2012 //// Dimanche 1 er juillet AMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE SAUMUR http://transaumuroise.e-monsite.com L amicale des sapeurs-pompiers de Saumur a le plaisir de

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Centenaire. de la Grande Guerre

Centenaire. de la Grande Guerre Centenaire 14 de la Grande Guerre 18 Programme Expositions, concert, reconstitution, cinéma Du 8 au 23 novembre En partenariat avec les villes de Versailles, Saint-Cyr-l École, Bailly, Noisy-le-Roi, Rennemoulin,

Plus en détail

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007

Image de Nevers et de l action touristique locale. Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers et de l action touristique locale Etude réalisée en mai juin juillet 2007 Image de Nevers dans la presse en 2006 Presse nationale : Nevers est très peu citée dans la presse nationale sauf

Plus en détail

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h

La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E La Maison du développement durable Inauguration le 7 octobre 2010 à 18 h Du 7 au 19 octobre 2010, la Ville de Niort accueille la Maison du Développement Durable

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

Séance ordinaire du 10 décembre 2008

Séance ordinaire du 10 décembre 2008 Séance ordinaire du 10 décembre 2008 L an deux mille huit, le dix décembre à 20 h 30 le conseil municipal régulièrement convoqué s est réuni au nombre prescrit par la loi, dans le lieu habituel de ses

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015

DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 > DOSSIER DE PRESSE Du 26 sept. au 11 oct. 2015 ÉDITO SOMMAIRE Le Festival des Sciences revient pour sa 10 ème édition! Le Festival des Sciences p.3 Le Village des Sciences p.5 Le Festival pour les groupes

Plus en détail

Foire attractive de Nancy

Foire attractive de Nancy DOSSIER DE PRESSE Foire attractive de Nancy 672 ème édition Du 1 er avril au 1 er mai 2011 Conférence de presse Jeudi 24 mars 2011 à 11h Page 1 sur 6 SOMMAIRE 1. Attractions inédites pour l édition 2011

Plus en détail

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré COLLOQUE Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré >>> Mardi 29 Septembre 2009

Plus en détail

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE 17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE Samedi 23 février 2013 10h00 à 12h30 Accueil et remise des dossards

Plus en détail

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen

De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen De l Accueil Collectif de Mineurs (6/12 ans) de la Maison du Citoyen 2010 VILLE D ARGENTAN PROJET PEDAGOGIQUE L enfant est le centre d intérêt d un projet pédagogique qui tient compte de : - Sa vie quotidienne

Plus en détail

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON

PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON PRÉFET DU CHER DOSSIER PRESSE VISITE DU PREFET DE LA REGION CENTRE VENDREDI 7 JUIN 2013-A VIERZON 1 OPERATION DE RESTRUCTURATION DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE (ORAC) Depuis le 22 novembre 2010, une opération

Plus en détail

ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016

ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016 ÉCOLE DES BEAUX ARTS DEMANDE D ADMISSIBILITÉ POUR L ANNÉE 2015/2016 Session 1 Concours du 13 au 14 avril 2015 Session 2 Concours du 16 au 17 avril 2015 Session 3 Concours du 29 au 30 juin 2015 Session

Plus en détail

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite.

Tous les partenaires du Forum pour l emploi sont heureux de vous accueillir sur leurs stands et vous souhaitent une bonne visite. 1 Recherche d emploi ou d informations sur un métier Renseignements sur une formation interrogations sur son avenir professionnel Cette journée permet de : > Rencontrer des entreprises qui recrutent, >

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Transat Jacques Vabre

Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre La voile et le développement durable Offre Entreprises 20 ème année Du 26 Octobre au 03 Novembre 2013 La Transat Jacques Vabre Un événement nautique incontournable Depuis maintenant

Plus en détail

Chapitre 1 Les différents aspects du

Chapitre 1 Les différents aspects du Chapitre 1 Les différents aspects du marketing des services Mieux comprendre les services d un point de vue économique et marketing Notre recours aux services est si fréquent, diversifié et quotidien que

Plus en détail

Jean-Philippe Blondel Ecrivain troyen

Jean-Philippe Blondel Ecrivain troyen Jean-Philippe Blondel , un écrivain troyen reconnu Né en 1964 à Troyes, a publié son 1 er roman en 2003. Le succès est immédiat en librairie et auprès des professionnels : 14 livres parus en 8 ans et 4

Plus en détail

Impact économique du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes 2015. Les résultats de l étude

Impact économique du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes 2015. Les résultats de l étude Impact économique du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes 2015 Les résultats de l étude - novembre 2015 Méthodologie des enquêtes festivaliers Interrogation en vis-à-vis de 962 festivaliers du

Plus en détail

La Venaiserie, un quartier en mouvement

La Venaiserie, un quartier en mouvement La Venaiserie, un quartier en mouvement Changements de circulation 1/ La rue François Mauriac en sens unique entre la rue Pierre de Coubertin et la rue de la Venaiserie à partir du 1er semestre 2012. Des

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes

Quartier Jeunes. 9h30-11h. Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Quartier Jeunes 9h30-11h Projet : «Réhabilitation Ecole nationale de police de Nîmes» Porteur : Association SPAP - Maison de la Main Nîmes Le porteur LA SPAP : Société des Amis des Pauvres Fondée en 1847

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME Tél : 04.94.96.33.32 Fax : 04.94.56.77.67 Contact : lestilleuls@ste-maxime.fr - 1 - Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

- DOSSIER D INVITATION

- DOSSIER D INVITATION - DOSSIER D INVITATION CHALLENGE FRANCE (20 et 24 pouces) 3 ème manche ZONE NORD EST Saison 2014 LUMBRES (NORD - PAS DE CALAIS) 14 15 JUIN 2014 ACCUEIL / CONFIRMATION D INSCRIPTION Un point d accueil

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015. GUERIN Maryline 2 ème adjoint COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL ORDINAIRE DU 10 AVRIL 2015 n 3/2015 Sous réserve d approbation par les membres du conseil municipal lors de la prochaine réunion Présents : PARIS Jean-Claude 1 er adjoint

Plus en détail

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France

Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Convention de fonctionnement de la section sportive Athlétisme Partenariat G2A/ Collège Anatole France Entre les signataires, Le Collège Anatole France, représenté par Mme FAURE Marie-Christine, Principale

Plus en détail

CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR Direction du Développement Économique, de l Enseignement Supérieur et du Tourisme

CONSEIL GÉNÉRAL DU VAR Direction du Développement Économique, de l Enseignement Supérieur et du Tourisme Dynamisation du commerce de proximité Article 1 : CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L APPEL À PROJETS Article 2 : PÉRIMÈTRE D INTERVENTION Article 3 : CANDIDATS À L APPEL A PROJETS Article 4 : CONDITIONS DE RECEVABILITÉ

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

Comité dirigeant 2009

Comité dirigeant 2009 Comité dirigeant 2009 Président d honneur Luc JOUSSE Maire de Roquebrune sur Argens Président actif Georges BLAY Tél. 06 13 62 23 86 Vice-présidents François CARROZZA Jean Pierre GOUJAT Aimé OTTONELLO

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015

Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Dossier de Presse La Nuit de l'orientation 2015 Contact Presse : Dolores TOUZIN Tél. : 03 86 60 61 04 / 03 86 60 55 56 d.touzin@nievre.cci.fr Chambre de Commerce et d Industrie de la Nièvre Place Carnot

Plus en détail