Notice annuelle. Intact Corporation financière Le 28 mars 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice annuelle. Intact Corporation financière Le 28 mars 2014"

Transcription

1 Notice annuelle Intact Corporation financière Le 28 mars 2014

2 TABLE DES MATIÈRES ET LISTE DES RENSEIGNEMENTS INTÉGRÉS PAR RENVOI Notice annuelle Page Rapport de gestion pour l'exercice terminé le 31 décembre 2013 (Intégrée(s) par renvoi) Circulaire de sollicitation de procurations de la direction (intégrée(s) par renvoi) MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE STRUCTURE DE L ENTREPRISE 5 Dénomination sociale, adresse et constitution 5 Liens intersociétés 6 DÉVELOPPEMENT GÉNÉRAL DE NOS ACTIVITÉS 7 Historique de l entreprise au cours des trois derniers exercices 7 Réorganisation 10 DESCRIPTION DE L INDUSTRIE 11 DESCRIPTION DE NOS ACTIVITÉS 12 Secteurs d activité 12 Distribution 14 Réassurance Tarification et souscription 15 Gestion des sinistres 15 Plan de répartition des risques («Facility Association») 16 Questions réglementaires 17 Conditions concurrentielles 17 Actifs incorporels 18 Cycles et saisonnalité 18 Employés 18 Gestion des placements 18 FACTEURS DE RISQUE DIVIDENDES 19 STRUCTURE DU CAPITAL 22 Actions ordinaires 22 Actions de catégorie A 22 Régime de droits des actionnaires Notations 27 MARCHÉ POUR LA NÉGOCIATION DES TITRES 28 Prix et nombre de titres transigés 28 ADMINISTRATEURS ET MEMBRES DE LA HAUTE DIRECTION Administrateurs de la compagnie Membres de la haute direction de la compagnie 31 Comités du conseil d administration Les titres détenus par les administrateurs et les membres de la haute direction Interdictions d opérations, faillites, amendes ou sanctions 35 Conflits d intérêts 36 POURSUITES ET MESURES RÉGLEMENTAIRES 36 INTÉRÊTS DES MEMBRES DE LA DIRECTION ET AUTRES PERSONNES DANS DES OPÉRATIONS IMPORTANTES AGENTS DES TRANSFERTS ET AGENTS CHARGÉS DE LA TENUE DES REGISTRES CONTRATS IMPORTANTS 37 INTÉRÊTS DES EXPERTS 38 RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES 38 ANNEXE A MANDAT DU COMITÉ D AUDIT

3 MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE Certains énoncés inclus ou intégrés par renvoi dans cette notice annuelle concernant les projets et les intentions, les attentes et les résultats, les niveaux d activité, le rendement, les objectifs ou les accomplissements actuels et futurs de la société ou tout autre événement à venir ou fait nouveau constituent des informations prospectives. Les mots «peut», «devrait», «pourrait», «prévoit», «s attend», «planifie», «a l intention de», «indique», «croit», «estime», «prédit», «susceptible de» ou «éventuel», ou la forme négative ou autres variations de ces mots ou autres mots ou phrases comparables indiquent des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont fondés sur des estimations et des attentes de la direction à la lumière de son expérience et de sa perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des faits nouveaux prévus, ainsi que d autres facteurs que la direction estime appropriés dans les circonstances. De nombreux facteurs pourraient faire en sorte que les résultats réels de la société, son rendement ou ses réalisations ou des événements à venir ou faits nouveaux diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs, y compris, mais sans s y limiter, les facteurs suivants : la capacité de la société de mettre en œuvre sa stratégie ou d exploiter son entreprise selon les attentes actuelles de la direction; sa capacité d évaluer avec exactitude les risques liés aux contrats d assurance qu elle souscrit; des événements négatifs du marché financier ou autres facteurs pouvant avoir une incidence sur les placements et les obligations de financement aux termes des régimes de retraite de la société; le caractère cyclique du secteur de l assurance IARD; la capacité de la direction de prévoir avec exactitude la fréquence des sinistres; la réglementation gouvernementale conçue pour protéger les titulaires de police et les créanciers plutôt que les investisseurs; les litiges et les procédures réglementaires; la publicité négative périodique à l'égard du secteur de l'assurance; une vive concurrence; la dépendance de la société envers les courtiers et des tiers pour vendre ses produits à des clients; sa capacité de concrétiser sa stratégie d acquisition; sa capacité d exécuter sa stratégie commerciale; les synergies générées par les acquisitions de AXA Canada inc. («AXA Canada») et de La Compagnie d assurances Jevco («Jevco») et par les plans d'intégration connexes; les estimations et attentes de la direction quant à l augmentation du résultat par action, au taux de rendement interne et au ratio de la dette par rapport au total du capital investi depuis la clôture des acquisitions de AXA Canada et de Jevco; les actions à prendre ou exigences à respecter relativement aux acquisitions de AXA Canada et de Jevco et à l intégration de la société, de Jevco et de AXA Canada; la participation de la société à la Facility Association (un plan de répartition des risques obligatoire entre tous les participants du secteur de l assurance) et à d'autres plans de répartition des risques obligatoires; des attaques terroristes et les événements qui s'ensuivent; des événements catastrophiques; la capacité de la société de conserver ses cotes de solvabilité et de solidité financière; l accès au financement par emprunt et sa capacité concurrentielle vis-à-vis d importants débouchés commerciaux; sa capacité de réduire le risque par l intermédiaire de la réassurance; son succès à gérer le risque de crédit (y compris le risque de crédit lié à la santé financière des réassureurs); sa dépendance envers les technologies de l information et les systèmes de télécommunications; sa dépendance envers les employés clés; les modifications législatives ou réglementaires, la conjoncture économique et les conditions financières et politiques générales; sa dépendance envers les résultats opérationnels de ses filiales; la volatilité du marché boursier et autres facteurs ayant une incidence sur le cours des actions de la société; et les ventes futures d un nombre important de ses actions ordinaires. Tous les énoncés prospectifs contenus dans cette notice annuelle ou qui y sont intégrés par renvoi sont visés par ces mises en garde et les mises en garde figurant à la rubrique «Gestion des risques» de notre rapport de gestion annuel pour l exercice terminé le 31 décembre 2013 et dans nos autres documents déposés auprès des diverses commissions de valeurs ou autorités similaires au Canada qui sont intégrés par renvoi dans cette notice annuelle. Ces facteurs ne constituent pas 3

4 une liste exhaustive des facteurs pouvant avoir une incidence sur la société; toutefois, ces facteurs devraient être examinés avec soin. Bien que les énoncés prospectifs soient basés, de l'avis de la direction, sur des hypothèses raisonnables, la société ne peut garantir aux investisseurs que les résultats réels seront en corrélation avec ces énoncés prospectifs. Les investisseurs devraient s'assurer que l'information qui précède est considérée avec soin lorsqu'ils se fient aux énoncés prospectifs pour prendre des décisions. Les lecteurs ne devraient pas se fier outre mesure aux présents énoncés prospectifs ou aux énoncés prospectifs dans les documents intégrés par renvoi dans les présentes. La société et la direction n ont pas l intention de mettre à jour ni de réviser les énoncés prospectifs, et ne s engagent pas à le faire, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d événements futurs ou autrement, sauf tel qu il est requis par la loi. 4

5 À moins d indication contraire, les renseignements contenus dans cette notice annuelle sont à jour au 31 décembre Tous les montants sont en dollars canadiens. STRUCTURE DE L ENTREPRISE Dénomination sociale, adresse et constitution Intact Corporation financière («nous», la «société» ou la «compagnie») est une société de portefeuille constituée en vertu de la Loi canadienne sur les sociétés par actions, qui offre des produits d assurance IARD au Canada par l entremise de ses filiales d exploitation. En date du 1 er janvier 2014, nous exerçons des activités au Canada par l entremise des filiales suivantes : Intact Compagnie d assurance, Novex Compagnie d assurance, La Nordique Compagnie d assurance du Canada, Compagnie d Assurance Trafalgar du Canada, La Compagnie d assurance Belair inc., Intact Assurance agricole inc., La Compagnie d assurances Jevco, Equisure Financial Network Inc., Canada Brokerlink Inc., Grey Power Insurance Brokers Inc., IB Reinsurance Inc. et Intact Gestion de placements inc. Notre siège social et principale place d affaires est situé au 700, avenue University, bureau 1500-A (Affaires juridiques), Toronto (Ontario), M5G 0A1. 5

6 Liens intersociétés Le schéma suivant illustre notre structure organisationnelle en date du 28 mars 2014, ainsi que la juridiction de constitution de chacune de nos principales filiales d exploitation. À moins d indication contraire aux présentes, toutes nos filiales sont détenues directement ou indirectement à 100 % par nous. Intact Corporation financière (Canada) La Compagnie d assurance Belair inc. (Québec) Canada Inc. (Canada) Intact Gestion de placements inc. (Canada) IB Reinsurance Inc. (Barbades) Intact Compagnie d assurance (Canada) Alberta Ltd. (Alberta) La Compagnie d assurances Jevco (Canada) Equisure Financial Network Inc. (Canada) Novex Compagnie d assurance (Canada) Grey Power Insurance Brokers Inc. (Ontario) La Nordique Compagnie d assurance du Canada (Canada) Compagnie d assurance Trafalgar du Canada (Canada) Canada Brokerlink Inc. (Alberta) Canada Inc. (Canada) Intact Assurance agricole inc. (Québec) 6

7 DÉVELOPPEMENT GÉNÉRAL DE NOS ACTIVITÉS Nos activités ont pris naissance en 1809 avec la constitution de The Halifax Fire Insurance Association devenue, en 1819, The Halifax Insurance Company, notre première société fondatrice incorporée. Entre 1988 et 2013, nous avons complété avec succès treize acquisitions impliquant l intégration de plusieurs entreprises d assurance incendie, accidents et risques divers («IARD»). Grâce à nos acquisitions et à notre croissance interne, nous avons connu une croissance en termes de primes directes souscrites qui nous a permis de passer du dix-huitième rang, en 1988, au 1 er rang des assureurs IARD au Canada, avec une part de marché estimée à 17 % 1, au 31 décembre 2013, basée sur les primes directes souscrites en Nos activités d assurance comprennent deux secteurs : l assurance des particuliers et l assurance des entreprises. Nos produits d assurance se composent principalement de l assurance automobile et de l assurance de biens et de l assurance de responsabilité civile, que nous offrons aux particuliers et aux petites et moyennes entreprises partout au Canada. Selon les plus récentes statistiques de l industrie concernant les primes directes souscrites, nous sommes le chef de file en assurance IARD du secteur privé en Ontario, au Québec, en Alberta, en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse. Nous distribuons nos produits par l entremise de plusieurs canaux et compagnies : les courtiers d assurance, belairdirect, Grey Power et BrokerLink. Historique de la compagnie au cours des trois derniers exercices Le 9 février 2011, la compagnie a annoncé que le conseil d administration de la compagnie (le «conseil d administration») avait autorisé le renouvellement de l offre publique de rachat d actions («OPRA») de la compagnie dans le cours normal de ses activités. Le 16 février 2011, la compagnie a annoncé que la Bourse de Toronto (la «TSX») avait accepté le renouvellement de son OPRA qui a débuté le 22 février 2011, après l expiration de l OPRA précédente. Dans le cadre de l OPRA renouvelée, la compagnie pouvait racheter aux fins d'annulation au cours de la période de douze mois se terminant le 21 février 2012 jusqu à actions ordinaires, ce qui représente environ 5 % de ses actions ordinaires émises et en circulation au 15 février La compagnie a racheté actions ordinaires dans le cadre de l OPRA, qui a pris fin le 21 février 2012 et n a pas été renouvelée. En date du 9 février 2011, la compagnie a également annoncé que le conseil d administration avait adopté un régime de droits des actionnaires (le «régime de droits des actionnaires»), qui a été accepté par la TSX et qui a été ratifié par les actionnaires à l assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires tenue le 4 mai Une copie de la convention relative au régime de droits des actionnaires publiée sur SEDAR le 9 février 2011 est disponible sous notre profil SEDAR au Le 31 mai 2011, la société a annoncé qu elle avait conclu une convention définitive (la «convention d achat d actions») avec AXA S.A. pour l acquisition de toutes les actions émises et en circulation de la filiale en propriété exclusive de AXA S.A., AXA Canada d une valeur globale de 2,6 milliards $ en plus d une contrepartie conditionnelle fondée sur le rendement allant jusqu à 100 millions $ (l «acquisition»). L acquisition a été conclue le 23 septembre 2011, et une déclaration de changement important ainsi qu une déclaration d acquisition d entreprise sous forme de l Annexe A4 décrivant l acquisition ont été déposées les 9 juin et 26 septembre 2011 respectivement. Les deux déclarations sont disponibles sous le profil de la compagnie au Le 2 juin 2011, la compagnie a déposé un supplément à son prospectus préalable de base simplifié daté du 21 mai 2009, aux termes duquel la compagnie a effectué un placement de 1 La part de marché est établie en fonction du résultat global de l industrie à l exclusion de ICBC, SAF, SGI, MPI, la Compagnie d assurance d hypothèques Genworth Financial Canada et Lloyd s. 7

8 reçus de souscription (incluant l option de surallocation) (les «reçus de souscription») à un prix de 47,80 $ par reçu de souscription (le «placement de reçus»). Les reçus de souscription ont été offerts aux termes d une convention de prise ferme datée du 2 juin 2011 auprès d un syndicat de preneurs fermes qui a généré pour la compagnie un produit brut de $ (ce qui comprend le produit tiré de l option de surallocation). Le placement de reçus a été réalisé le 9 juin Chaque reçu de souscription a conféré au porteur le droit de recevoir, à la clôture de l'acquisition, une action ordinaire de la compagnie plus un montant correspondant aux dividendes déclarés sur les actions ordinaires de la compagnie pour les actionnaires inscrits sur le registre aux 15 juin 2011 et 15 septembre À la clôture de l acquisition, les reçus de souscription ont été automatiquement échangés conformément à leurs modalités, à raison d une action ordinaire par reçu de souscription. La déclaration de changement important datée du 9 juin 2011 décrit en détail les modalités des reçus de souscription et celles du placement de reçus et est disponible au Le 5 juillet 2011, la compagnie a obtenu un visa relatif à un prospectus simplifié préalable de base définitif suite aux dépôts effectués le 27 juin Les dépôts permettront à la compagnie d offrir, sur une période de 25 mois, une combinaison de titres d emprunt, d actions privilégiées et d actions ordinaires, de reçus et de bons de souscription, de contrats d achat d actions et d unités, d une valeur ne dépassant pas un montant global 2,5 milliards $. Ces dépôts ont remplacé un prospectus similaire déposé en mai La compagnie a également déposé un supplément à son prospectus préalable de base daté du 5 juillet 2011, visant à établir un programme de billets à moyen terme qui lui permettrait d émettre des billets à moyen terme non garantis pour un montant global maximum de 750 millions $. Le 8 juillet 2011, la compagnie a annoncé la clôture de l émission précédemment annoncée de billets non garantis non subordonnés, d un capital de 100 millions $, par voie d un placement privé. Les billets à terme non garantis de 50 ans, série 3, échéant le 8 juillet 2061, porteront intérêt au taux annuel de 6,20 % (les «billets de série 3»). Le 12 juillet 2011, la compagnie a annoncé la clôture d un placement par voie de prise ferme précédemment annoncé de (ce qui comprend l option de surallocation exercée) d actions de catégorie A à dividende non cumulatif à taux révisable, série 1 (les «actions privilégiées de série 1»), à un prix de 25 $ par action privilégiée de série 1 pour un produit brut total de 250 millions $ (ce qui comprend le produit tiré de l option de surallocation). Les actions privilégiées de série 1 ont été offertes à la suite du dépôt d'un prospectus simplifié le 5 juillet Dans le cadre de ce placement, la compagnie a créé deux nouvelles séries d actions de catégorie A, soit les actions privilégiées de série 1 et les actions de catégorie A de série 2 à dividende non cumulatif et à taux variable (les «actions privilégiées de série 2»). Voir la section «Structure du capital». Le 11 août 2011, la compagnie a déposé un supplément à son prospectus préalable de base daté du 5 juillet 2011, assurant l admissibilité du placement de (ce qui comprend l option de surallocation exercée) d actions de catégorie A à dividende non cumulatif à taux révisable, série 3 (les «actions privilégiées de série 3»), au prix de 25 $ par action privilégiée de série 3. Le 18 août 2011, la compagnie a annoncé la clôture d un placement par voie ferme de d actions privilégiées de série 3, pour un produit brut total de 250 millions $ (ce qui comprend le produit tiré de l option de surallocation). Dans le cadre de ce placement, la compagnie a créé deux nouvelles séries d actions de catégorie A, soit les actions privilégiées de série 3 et les actions de catégorie A, à dividende non cumulatif à taux variable de série 4 (les «actions privilégiées de série 4»). Voir la section «Structure du capital». Le 18 août 2011, la compagnie a conclu une émission de billets à moyen terme non garantis d un montant de 300 millions $ dans le cadre de son programme de billets à moyen 8

9 terme. Les billets à moyen terme non garantis, série 4, porteront intérêt à un taux fixe annuel de 4,70 % jusqu à l échéance, soit le 18 août 2021 (les «billets de série 4»). Le 23 septembre 2011, la compagnie a conclu l acquisition. L acquisition a été financée par le produit tiré de l émission de reçus de souscription, d actions privilégiées et de billets à moyen terme d une valeur globale approximative de 1,8 milliard $. Le solde du financement a été assurée au moyen du capital excédentaire de la société et de 400 millions $ prélevés en vertu d une facilité de crédit négociée dans le cadre de l acquisition. Une déclaration d acquisition d entreprise sous forme de l Annexe A4 a été déposée relativement à l acquisition et est disponible au Le 26 septembre 2011, la compagnie a annoncé qu'elle avait conclu une convention définitive d'achat d'actions visant la vente des activités d'assurance vie de AXA Canada à SSQ, Société d'assurance-vie inc. pour un montant de 300 millions $. La compagnie s était préalablement portée acquéreur de AXA Assurance Vie inc., une filiale de AXA Canada, dans le cadre de l acquisition de AXA Canada. AXA Assurance Vie inc. offre des produits d'assurance santé et vie par l'entremise d'un vaste réseau d'agents. Le 1 er janvier 2012, la compagnie a conclu la vente de AXA Assurance Vie inc. à SSQ, Société d'assurance-vie inc. Le 2 mai 2012, la société a conclu une convention d achat d actions (la «convention d achat d actions de 2012») avec The Westaim Corporation visant l acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de sa filiale en propriété exclusive, La Compagnie d assurances Jevco, pour un montant de 530 millions $ («l acquisition de Jevco»). L acquisition de Jevco a été conclue le 5 septembre 2012 et une déclaration de changement important décrivant l acquisition de Jevco a été déposée le 11 mai La déclaration est intégrée par renvoi à la présente notice annuelle et peut être consultée sous le profil de la compagnie au Le 4 mai 2012, la compagnie a déposé un supplément à son prospectus préalable de base simplifié daté du 5 juillet 2011, aux termes duquel la compagnie a effectué un placement de reçus de souscription (incluant l option de surallocation) (les «reçus de souscription de 2012») à un prix de 62,75 $ par reçu de souscription de 2012 (le «placement de reçus de 2012»). Les reçus de souscription de 2012 ont été offerts aux termes d une convention de prise ferme datée du 4 mai 2012 auprès d un syndicat de preneurs fermes qui a généré pour la compagnie un produit brut de $ (ce qui comprend le produit tiré de l option de surallocation). Le placement de reçus de 2012 a été réalisé le 11 mai Chaque reçu de souscription de 2012 a conféré au porteur le droit de recevoir, à la clôture de l acquisition de Jevco, une action ordinaire de la compagnie plus un montant correspondant aux dividendes déclarés sur les actions ordinaires de la compagnie pour les actionnaires inscrits sur le registre aux 15 mars et 15 juin À la clôture de l acquisition de Jevco, les reçus de souscription de 2012 ont été automatiquement échangés conformément à leurs modalités, à raison d une action ordinaire par reçu de souscriptions. La déclaration de changement important datée du 11 mai 2012 décrit en détail les modalités des reçus de souscription de 2012 et celles du placement de reçus de 2012 et est disponible au Le 15 juin 2012, la compagnie a émis des billets à moyen terme non garantis de série 5 d un montant en capital de 200 millions $ conformément à son programme de billets à moyen terme. Les billets à moyen terme non garantis de série 5 portent intérêt à un taux annuel fixe de 5,16 % jusqu à l échéance, soit le 16 juin 2042 (les «billets de série 5»). Le 10 septembre 2012, la compagnie a clôturé une émission supplémentaire de billets de série 5 dont le capital s'élève à 50 millions $. Le 5 septembre 2012, la compagnie a conclu l acquisition de Jevco. L acquisition de Jevco a été financée au moyen du produit tiré de l émission de reçus de souscription de 237 millions $, de l émission de billets à moyen terme et d une partie du capital excédentaire de la compagnie. 9

10 Le 8 mai 2013, la compagnie a annoncé son intention d effectuer une OPRA, qui a débuté le ou vers le 13 mai 2013, pour racheter aux fins d annulation au cours des douze prochains mois jusqu à de ses actions ordinaires, ce qui représente environ 5 % de ses actions ordinaires émises et en circulation. La compagnie a reçu l autorisation de la TSX d effectuer l OPRA le 7 mai L OPRA prendra fin le 12 mai 2014, ou à la date antérieure à laquelle la compagnie acquiert le nombre maximum d'actions ordinaires admissible ou décide de ne plus effectuer de rachats. La compagnie avait acheté actions ordinaires au 20 mars Le 13 août 2013, la compagnie a obtenu un visa relatif à un prospectus simplifié préalable de base définitif suite aux dépôts effectués le 31 juillet Les dépôts permettront à la compagnie d offrir, sur une période de 25 mois, une combinaison de titres d emprunt, d actions privilégiées et d actions ordinaires, de reçus et de bons de souscription, de contrats d achat d actions et d unités, d une valeur ne dépassant pas un montant global de 3 milliards $. Ces dépôts ont remplacé un prospectus similaire déposé en juillet La compagnie a également déposé un supplément à son prospectus préalable de base daté du 13 août 2013, visant à établir un programme de billets à moyen terme qui permettrait d émettre des billets à moyen terme non garantis pour un montant global maximum de 850 millions $. En date du 1 er janvier 2014, la compagnie a réorganisé ses filiales dans le but d achever l intégration de AXA Canada. La section «Réorganisation» ci-dessous fournit de plus amples renseignements à ce sujet. Réorganisation AXA Canada, qui était la société de portefeuille pour les activités d assurance vie et IARD de ses filiales au Canada, a été liquidée dans Intact Assurances Générales inc. (une compagnie d assurance constituée aux fins de l acquisition et une filiale en propriété exclusive de la compagnie). Intact Assurances Générales inc. a été ultérieurement fusionnée avec AXA Assurances inc. et continue d exercer ses activités sous le nom de AXA Assurances inc. Après la clôture de l acquisition, la compagnie a également procédé à l intégration des activités d assurance IARD de AXA Canada avec ses propres activités d assurance IARD existantes, principalement en transférant les droits de renouvellement liés aux polices des filiales d AXA Canada à certaines filiales d assurance opérantes de la compagnie. En date du 1 er mai 2012, AXA Assurances Générales et Novex Compagnie d assurance, deux filiales d assurance de la compagnie, ont fusionné leurs activités sous la dénomination Novex Compagnie d assurance. Cette fusion fait partie de l intégration de AXA Canada dans la compagnie. En date du 1 er janvier 2014, AXA Assurances (Canada), AXA Pacifique Compagnie d Assurance, et Intact Compagnie d assurance, toutes des filiales d assurance de la compagnie, se sont fusionnées et ont continué d exercer leurs activités sous la dénomination Intact Compagnie d assurance. Cette fusion fait partie de l'intégration de AXA Canada dans la compagnie. En date du 1 er janvier 2014, AXA Assurances inc., une filiale d assurance de la compagnie, a achevé la cession de ses actifs et la prise en charge de son passif par Intact Compagnie d assurance, une filiale d assurance de la compagnie. La liquidation de AXA Assurances inc. fait partie de l'intégration de AXA Canada dans la compagnie. Au 1 er janvier 2014, toutes les filiales d assurance en propriété exclusive de la compagnie, soit La Compagnie d'assurance Belair inc., Intact Assurance agricole inc., Intact Compagnie d'assurance, La Compagnie d'assurances Jevco, La Nordique Compagnie d'assurance du Canada, Novex Compagnie d'assurance et Compagnie d'assurance Trafalgar du Canada, sont 10

11 détenues par l entremise de Canada Inc., une filiale en propriété exclusive de la compagnie. DESCRIPTION DE L INDUSTRIE L industrie canadienne de l assurance IARD offre aux particuliers et aux entreprises une protection d assurance pour couvrir leurs automobiles, leurs biens personnels et commerciaux, leur responsabilité civile et d autres catégories d activité de l assurance IARD. En 2012, l industrie canadienne de l assurance IARD a enregistré environ 49,5 milliards $ 1 en primes directes souscrites et a versé des indemnités et constitué des provisions pour sinistres totalisant environ 30,9 milliards $ 2. En 2013, l industrie canadienne de l assurance IARD a enregistré environ 51,8 milliards $ 2 en primes directes souscrites et a versé des indemnités et constitué des provisions pour sinistres totalisant environ 33,6 milliards $ 2. L assurance automobile et l assurance des biens constituent respectivement les premier et second secteurs d activité de l industrie canadienne de l assurance IARD (selon les primes directes souscrites). Les trois réseaux de distribution de l industrie canadienne de l assurance IARD sont les courtiers d assurance, la distribution directe et les agents exclusifs. Les courtiers d assurance agissent comme intermédiaires entre les compagnies d assurance IARD et les consommateurs qui souhaitent souscrire de l assurance IARD. Les courtiers distribuent habituellement des polices d assurance de plusieurs compagnies d assurance et agissent pour le compte des clients. Au Canada, les courtiers constituent le plus important réseau de distribution de produits d assurance IARD. Dans le réseau de distribution directe, les compagnies d assurance IARD vendent leurs polices d assurance respectives directement aux consommateurs, sans recourir à un intermédiaire. La majeure partie de la distribution directe est effectuée par Internet et par l entremise des centres d appels. Les agents exclusifs sont une équipe de vente exclusive qui commercialise des produits d assurance IARD exclusivement pour un assureur. Le rendement financier de l industrie canadienne de l assurance IARD est déterminé par deux principaux facteurs : i) le niveau des primes souscrites par rapport aux sinistres et aux frais d exploitation; et ii) les rendements produits par les portefeuilles de placements des assureurs. L industrie canadienne de l assurance IARD constitue un marché établi. De 2009 à 2013, le taux de croissance annuel composé («TCAC») des primes directes souscrites pour l industrie canadienne de l assurance IARD s élevait à 4,3 %. En 2012 et 2013, le taux de croissance annuel des primes directes souscrites de l industrie s est établi à 3,1 % et 4,3 %, respectivement. Le ratio combiné constitue une mesure clé du rendement de l industrie canadienne de l assurance IARD. Le ratio combiné est la somme du ratio de sinistres et du ratio de frais. Le ratio de sinistres est constitué de la somme des sinistres et des frais de règlement encourus, déduction faite de la réassurance, le tout exprimé en tant que pourcentage des primes nettes acquises. Le ratio de frais est la somme des frais, y compris les commissions, les taxes sur les primes et les frais généraux et administratifs encourus, exprimée en tant que pourcentage des primes nettes acquises. Un ratio combiné supérieur à 100 % signifie que l entreprise a affiché une perte technique avant les produits des placements au titre de l actif investi. Un ratio combiné inférieur à 100 % indique que l entreprise sous-jacente a enregistré un bénéfice technique avant les produits de placements au titre de l actif investi. 2 Établi en fonction du résultat global de l industrie tel que publié par MSA Research Inc. 11

12 Le tableau suivant indique le ratio combiné de l industrie canadienne d assurance IARD depuis 2003 : Année Ratio combiné ,0 % ,2 % ,7 % ,6 % ,4 % ,8 % ,7 % ,0 % % ,1 % ,4 % De 2003 à 2007, les ratios combinés de l industrie canadienne de l assurance IARD se sont maintenus, le rendement des capitaux propres («RCP») était élevé et les rendements des placements ont été stables alors qu en 2008, le RCP a diminué de façon marquée en raison de la crise économique. En 2009, le RCP a gagné plus d un point comparativement à En 2010, le RCP s est amélioré, en hausse de 0,2 point de pourcentage par rapport à celui de 2009 et a continué de s améliorer en 2011, en hausse de 0,3 point de pourcentage par rapport à celui de En 2012, le RCP a augmenté de 3,2 points. En 2013, le RCP a diminué de 3,6 points. DESCRIPTION DE NOS ACTIVITÉS Secteurs d activité Nos produits d assurance se divisent en deux secteurs d activité : l assurance des particuliers et l assurance des entreprises. Assurance des particuliers Selon les plus récentes statistiques du marché, nous sommes le plus important fournisseur d assurance des particuliers du Canada (selon les primes directes souscrites) pour Au cours des douze mois terminés le 31 décembre 2013, nos activités en assurance des particuliers ont compté pour 5 milliards $ ou 68 % de nos primes directes souscrites. Nos principaux produits en assurance des particuliers sont l assurance automobile et l assurance habitation. Assurance automobile. Nos activités d assurance automobile, avec 3,4 milliards $ de primes directes souscrites au cours des douze derniers mois terminés le 31 décembre 2013 et environ 3,9 millions de risques assurés, offrent une protection à nos clients en matière de responsabilité civile, de blessures corporelles (ou d indemnités d'accident) et de dommages causés à leurs véhicules, selon leur lieu de résidence au Canada. Nous offrons également des couvertures pour les autocaravanes, les véhicules de plaisance, les motoneiges et les véhicules antiques et classiques. 12

13 Les frais de règlement des sinistres en assurance automobile sont principalement établis en fonction de la fréquence des accidents, du coût des soins médicaux, du coût des réparations et du remplacement des automobiles et de tous les coûts concernant les litiges reliés aux réclamations. Assurance habitation. Nos activités d assurance habitation, avec 1,6 milliard $ de primes directes souscrites au cours des douze mois terminés le 31 décembre 2013 et environ 2,2 millions de risques assurés, offrent aux particuliers une protection contre le feu, le vol, le vandalisme, les dommages causés par l eau et contre les autres dommages causés à leur résidence et à son contenu, de même que leur responsabilité civile personnelle. La plupart des polices d assurance habitation en vigueur au Canada comportent la garantie valeur à neuf. Nous rajustons notre couverture en fonction des divers segments du marché. Le marché d assurance habitation comprend également des couvertures pour les locataires occupants, les copropriétaires occupants, les résidences occupées par des non propriétaires et les résidences secondaires. Les coûts des sinistres en assurance habitation sont établis principalement en fonction de la fréquence et de la gravité des sinistres. La gravité est elle-même très influencée par l inflation des coûts des matériaux de construction, des coûts de la main-d œuvre et des biens ménagers. La plupart des polices d assurance de propriétaires occupants prévoient des augmentations automatiques de couvertures, qui sont toutefois facultatives, afin de tenir compte de la hausse des coûts de remplacement et de la valeur des propriétés. La rentabilité et le prix de l assurance des propriétaires occupants sont aussi influencés par la fréquence des catastrophes naturelles, particulièrement les violentes tempêtes en hiver, le vent et la grêle, le verglas, les orages violents, les tremblements de terre et les ouragans. Nous avons recours à la réassurance afin de réduire notre exposition aux catastrophes naturelles. Assurance des entreprises Nous sommes le plus important fournisseur d assurance des entreprises au Canada avec 2,3 milliards $ de primes directes souscrites en Au cours des douze mois terminés le 31 décembre 2013, nos activités d assurance des entreprises ont représenté 32 % de nos primes directes souscrites. Nos produits d assurance des entreprises sont offerts aux entreprises et aux exploitations agricoles. Assurance automobile Notre secteur d assurance automobile, avec 612 millions $ en primes directes souscrites au cours des douze derniers mois terminés le 31 décembre 2013 et environ risques assurés, offre les mêmes couvertures que l assurance automobile des particuliers, mais pour des types de risques différents. Nos couvertures s appliquent aux véhicules commerciaux, aux véhicules publics, aux risques de garagistes, aux flottes de véhicules passagers et aux camions légers. La plupart des véhicules que nous assurons sont des voitures et des camions légers. Les frais de règlement des sinistres en assurance automobile sont principalement établis en fonction de la fréquence des accidents, du coût des soins médicaux, du coût des réparations et du remplacement des automobiles et de tous les coûts concernant les litiges reliés aux réclamations. Assurance biens. Notre secteur d assurance des biens offre également aux entreprises une couverture contre l incendie et les risques connexes, les risques divers et multiples, la responsabilité pour les lieux de même que des produits créneaux. Ce secteur comptait pour 1,7 milliard $ de primes directes souscrites au cours des douze mois terminés le 31 décembre 2013, avec environ risques assurés. Nous offrons principalement de l assurance de biens d entreprises à une clientèle diversifiée de petites et moyennes entreprises. Ces clients sont généralement des petites entreprises ainsi que des bailleurs commerciaux, fabricants, entrepreneurs, grossistes, détaillants, entreprises de transport, exploitations agricoles et fournisseurs de service. 13

14 Responsabilité civile. Notre secteur d assurance responsabilité civile offre aux entreprises des couvertures contre la responsabilité civile générale, la responsabilité des administrateurs et dirigeants ainsi que la responsabilité pour produits et activités. Cautionnement. Nos activités de cautionnement protègent les entreprises au moyen de cautionnements de contrat, de cautionnements des administrateurs et de cautionnements divers. Les clients sont typiquement des entrepreneurs, des fabricants, des entreprises de transport et des fournisseurs de biens et de services. Distribution Notre stratégie de distribution est conçue pour nous permettre de relever les défis posés par un marché en évolution. Elle vise à maximiser la croissance tout en répondant aux besoins d un bassin de consommateurs plus vaste. Nous distribuons nos produits par l entremise des réseaux et entités indiqués ci-dessous : Courtiers. Nous offrons les produits d Intact Assurance et de Jevco par l entremise de plus de cabinets de courtage en assurance au Canada. Le réseau de distribution que forment les courtiers d assurance (dont BrokerLink) a représenté environ 6,4 milliards $ ou 88 % de nos primes directes souscrites en Le succès de notre entreprise est fondé sur une offre continue de taux concurrentiels et de produits bien adaptés aux besoins de nos clients cibles et sur la prestation constante de services de qualité supérieure aux courtiers d assurance. Nous offrons aux courtiers une plate-forme technologique qui leur permet d effectuer des opérations avec nous, nous leur donnons des cours de formation sur nos produits et supportons leur croissance en faisant la promotion de notre marque et de nos valeurs. belairdirect. belairdirect offre, en Ontario et au Québec, des solutions d assurance auto et habitation directement aux consommateurs depuis plus de 50 ans. Avec belairdirect, les consommateurs ont le choix d obtenir leur assurance par téléphone, en ligne ou en personne. belairdirect est une des marques les plus reconnues parmi les assureurs directs au Québec et en Ontario (environ 628 millions $ ou 9 % du total de nos primes directes souscrites en 2013 l ont été par l entremise de belairdirect). Grey Power. Depuis 1993, Grey Power est reconnu comme étant un chef de file dans l offre des produits d'assurances pour les conducteurs expérimentés, âgés de 50 ans ou plus. Les clients de Grey Power apprécient le service de premier ordre et les réductions pour leur bon dossier de conduite. Grey Power a compté pour environ 189 millions $ ou 3 % du total de nos primes directes souscrites en BrokerLink. BrokerLink est l un des plus grands cabinets de courtage au Canada. BrokerLink offre aux consommateurs des produits et services d un certain nombre d assureurs, dont Intact Assurance et Jevco. En 2013, environ 409 millions $ ou 6 % des primes directes d Intact Assurance et de Jevco ont été souscrites par l entremise de BrokerLink. Réassurance Nous avons recours à la réassurance pour nous aider à gérer notre exposition aux sinistres et aux pertes découlant des risques d assurance que nous souscrivons, et pour protéger nos ressources en capital. Dans le cours normal des affaires, nous réassurons certains risques auprès d autres réassureurs afin de limiter nos pertes maximales en cas de catastrophes ou d autres sinistres importants. Nous pouvons également céder une partie de nos primes brutes à des réassureurs, qui s engagent à assumer une partie des sinistres couverts. Nos objectifs relatifs aux sinistres cédés en réassurance sont : la protection du capital, l atténuation de la volatilité des résultats, l augmentation de la capacité de souscription ainsi que l accès à l expertise de réassureurs. Veuillez vous reporter à la section «Gestion des risques Réassurance» à la page 52 14

15 de notre rapport de gestion annuel pour l exercice terminé le 31 décembre 2013 intégrées par renvoi dans les présentes. Tarification et souscription Assurance des particuliers. Nous croyons que la tarification et la souscription sont inextricablement liées. La sophistication de la segmentation de la tarification a une influence directe sur la qualité des risques que nous assumons. De même, la sophistication du processus de sélection des risques a une incidence directe sur les résultats qui sont reflétés dans notre base de données de tarification et, de là, sur notre capacité de segmenter et d être compétitifs. Nous maintenons une base de données exclusive et détaillée de notre secteur d assurance des particuliers d une province et d un territoire à l autre du Canada. Nous estimons que la taille de cette base de données nous permet de mieux prévoir la gravité et la fréquence des sinistres. Notre tarification est fonction de la fréquence et de la gravité des sinistres, des dépenses liées aux affaires souscrites, des frais de règlement et de gestion des sinistres et des frais du réseau de distribution par l entremise duquel les affaires sont souscrites. Le processus de sélection ou de souscription vise à quantifier les risques éventuels rattachés à un client afin de déterminer l admissibilité de ce client et la tarification appropriée qui devrait lui être imposée. Ce processus est fortement informatisé afin que nos courtiers d assurance et nos souscripteurs puissent appliquer nos lignes directrices en matière de souscription de la façon la plus constante possible. Nous avons mis en place des modèles sophistiqués permettant de déterminer la rentabilité relative sur le plan des risques ou des polices afin d encourager la souscription d affaires au niveau de rentabilité anticipé le plus élevé. Assurance des entreprises. Tout comme l assurance des particuliers, la tarification des produits d assurance des entreprises est établie en règle générale en fonction de la fréquence et de la gravité des sinistres prévus au cours de la période où les taux seront en vigueur. La tarification des produits tient compte des dépenses liées aux affaires souscrites de même que des frais de gestion et de règlement des sinistres. Nous appliquons une méthode rigoureuse pour la gestion des risques et la souscription dans le domaine de l assurance des entreprises et l assurance spécialisée, l accent étant mis sur la rentabilité. Nous souscrivons des polices dans la plupart des secteurs d activité économique ainsi que dans tous les secteurs d assurance, avec un intérêt particulier pour le marché des petites et moyennes entreprises. Ces deux secteurs représentent la grande majorité de nos primes d assurance des entreprises. Notre offre comprend maintenant un important portefeuille d assurance spécialisée qui représente près de 23 % de nos primes annuelles d assurance des entreprises. Gestion des sinistres En matière de gestion des sinistres, nous avons pour objectif d offrir aux clients une expérience d indemnisation qui va au-delà de l excellence tout en contrôlant les frais de gestion des sinistres et en réduisant les cas de fraude. Nous estimons que le meilleur moyen d atteindre cet objectif consiste à faire appel à l interne à des préposés aux sinistres formés pour appliquer nos pratiques de gestion des sinistres. En 2013, 96 % des demandes d indemnité qui nous ont été présentées ont été menées à terme par nos experts en sinistres internes, sans avoir eu recours aux services d experts en sinistres externes. Nous croyons que, de ce fait, comme nous le souhaitions, nos politiques et méthodes de traitement des sinistres ont été appliquées uniformément et les frais totaux y afférents, y compris les frais d administration connexes, en ont été diminués. 15

16 La gestion des sinistres est assurée par environ de nos experts en sinistres internes répartis dans tout le Canada. Le processus de gestion des sinistres comprend la réception de la déclaration de sinistre, la vérification de la couverture, l établissement de la provision pour la perte ultime éventuelle, l enquête des circonstances entourant le sinistre, l évaluation des dommages, le règlement ou le refus de règlement, selon le cas, le paiement, le parachèvement des opérations de sauvetage et le recouvrement en vertu de la subrogation ou de la réassurance, le cas échéant. Les éléments clés de notre processus de gestion se composent de nos nombreux programmes de formation technique et de notre processus d examen de la qualité. Nous avons conçu des systèmes et des méthodes qui assurent la surveillance, la mesure et le contrôle continus de tous les aspects du processus de gestion des sinistres du moment où nous recevons la déclaration de sinistre jusqu au règlement définitif du sinistre. La plupart de nos experts en sinistres travaillent dans nos bureaux régionaux. Ils ont pour mandat de gérer les activités quotidiennes se rapportant aux sinistres. Nous croyons que cela nous permet de répondre rapidement aux clients lorsqu il se produit un sinistre. Tous nos experts en sinistres doivent respecter des limites d autorisation selon la nature et l étendue des sinistres qu ils sont aptes à gérer correspondant à leur niveau d expérience respectif. Ces limites d autorisation sont examinées sur une base régulière et rajustées au besoin. Nous gérons un nombre considérable de sinistres dans le cours normal des activités par l entremise de notre service de l indemnisation. Les provisions sont établies et, si nécessaire, rajustées par le service de l indemnisation de concert avec nos actuaires. Ces sinistres et ces provisions sont examinés par nos auditeurs internes et externes et nos services financiers, avec le concours d avocats internes et externes, le cas échéant. Si les demandes de règlement découlent de polices d assurance qui sont couvertes par des traités de réassurance, la part du risque qui nous revient se limite à la rétention nette des risques d assurance et à la solvabilité du réassureur. Plan de répartition des risques (Facility Association) Pour offrir de l assurance automobile au Canada, nos filiales d assurance doivent participer au plan de répartition des risques de l industrie («Facility Association») applicable en Alberta, au Nouveau-Brunswick, à Terre-Neuve-et-Labrador, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Nouvelle-Écosse, au Nunavut, en Ontario, à l Île-du-Prince-Édouard et au Yukon. Des plans similaires sont en place dans le reste du Canada, à des degrés variables. La Facility Association est un plan obligatoire entre tous les participants de l industrie de l assurance IARD et fournit une couverture d assurance automobile aux particuliers ou aux entreprises qui sont autrement incapables de souscrire une couverture auprès des assureurs privés. Les polices émises dans la Facility Association sont traitées et gérées par quelques compagnies d assurance qui sont remboursées pour les frais d administration liés aux polices. Nous sommes l une des quelques compagnies d assurance qui gèrent les polices de la Facility Association. Tous les résultats de souscription et les revenus d intérêts et de dividendes provenant des affaires traitées par ces compagnies d assurance sont ensuite regroupés et pris en charge par tous les participants de l industrie conformément à leur part de marché de l assurance automobile. 16

17 La taille de la Facility Association d un territoire à l autre varie avec le temps en fonction de la rentabilité du marché de l assurance automobile de même que du capital disponible aux assureurs privés. Le tableau suivant présente les primes directes souscrites et les résultats nets d exploitation de la Facility Association : Année Primes directes souscrites Résultats nets d exploitation millions $ 16 millions $ millions $ (102 millions $) millions $ 7 millions $ millions $ 123 millions $ millions $ 83 millions $ millions $ 56 millions $ millions $ 42 millions $ La quote-part de la compagnie dans les résultats de la Facility Association se situait entre 0 % et 22 % au cours de cette même période, selon la province de la Facility Association. Questions réglementaires Nos filiales d assurance sont assujetties à la réglementation et à la supervision des autorités réglementaires en matière d assurance des juridictions où elles sont constituées et autorisées à exercer des activités. Cette réglementation et cette supervision visent à protéger les titulaires de police et les créanciers plutôt que les investisseurs et se rapportent à diverses questions, notamment à la fixation des tarifs, aux normes en matière de solvabilité et de fonds propres à risque, aux restrictions sur les types de placements, au maintien de provisions appropriées au titre des primes non acquises et des sinistres non réglés, à l examen des compagnies d assurance par les autorités de réglementation (y compris l examen périodique en matière de finance et de conformité), au dépôt de rapports annuels et autres rapports, à la délivrance de permis aux assureurs, agents et courtiers, aux restrictions vis-à-vis des opérations avec des sociétés du même groupe, aux restrictions vis-à-vis des dividendes et des opérations de capital pour les actionnaires, aux restrictions vis-à-vis de la propriété et de la réglementation relative à la forme des contrats d assurance ainsi qu à la vente et au marketing des produits d assurance. Nous estimons que nos filiales d assurance se conforment à tous égards importants aux exigences réglementaires applicables. Conditions concurrentielles La concurrence est très vive dans l industrie canadienne de l assurance IARD. Dans chaque secteur d activité, le marché est très fragmenté et, habituellement, de nombreux participants du secteur de l assurance se livrent concurrence. Parmi nos concurrents, on note des assureurs étrangers et nationaux de même que de grands assureurs d envergure nationale, les assureurs automobiles d État, des petits assureurs locaux et des sociétés d assurance mutuelle et de coopératives. En 2013, les cinq plus importants assureurs comptaient pour presque 44 % 3 des primes directes souscrites pour l industrie canadienne privée de l assurance IARD. Nous croyons que l industrie canadienne de l assurance IARD demeurera très concurrentielle dans un avenir prévisible. Nous croyons que la concurrence dans nos secteurs d activité porte sur la tarification, le service, les réseaux de distribution, la structure des commissions, les caractéristiques des produits, la santé financière et la taille, la capacité de payer les indemnités, les notations, la 17

18 réputation et la reconnaissance du nom ou de la marque. Le paysage de la concurrence à l échelle régionale diffère légèrement de ce qu on retrouve à l échelle nationale. Actifs incorporels Dans le réseau de courtage, la plus importante filiale d assurance de la compagnie est Intact Compagnie d assurance, qui est exploitée sous la marque Intact Assurance. Au sein de la distribution directe en assurance des particuliers, belairdirect s est bâti une solide réputation parmi les consommateurs du Québec et de l Ontario. De même, la marque Grey Power a gagné de plus en plus de notoriété en Ontario et en Alberta. L assurance automobile non standard est distribuée en Ontario sous la marque Jevco. Nos filiales d assurance appliquent une stratégie de marketing et une stratégie entourant la marque qui visent à démarquer et à promouvoir leurs marques et produits respectifs. Cycles et saisonnalité Au cours des vingt dernières années, les rendements de l industrie canadienne de l assurance IARD ont fluctué considérablement et le RCP moyen s est établi à environ 10 % au cours de cette même période. Nous croyons que la nature cyclique de l industrie canadienne de l assurance IARD s explique par de nombreux facteurs, notamment la gestion du capital, les décalages et la tarification, la réglementation du secteur et, dans le cas de l assurance des entreprises, un processus de prise de décision décentralisé. Par ailleurs, nous croyons que le rendement de l industrie est déterminé par l offre et non par la demande. Lorsqu il y a abondance de capital dans l industrie, des compagnies peuvent sous-tarifier leurs produits afin d augmenter rapidement leur part de marché. Cependant, une tarification inadéquate réduit les marges techniques. Finalement, il faut augmenter les primes pour récupérer les pertes subies, ce qui entraîne la reprise du cycle. Plusieurs années peuvent s écouler entre le moment où une police est tarifiée et celui où le coût total d un sinistre est connu. Dans les provinces où les taux d assurance sont réglementés, l approbation des changements de la tarification peut prendre plusieurs mois en raison de la complexité du processus réglementaire, ce qui retarde la prise en compte des coûts réels des sinistres dans le taux des primes. Dans le secteur de l assurance des entreprises, les souscripteurs et les courtiers peuvent généralement négocier les primes, surtout pour les comptes importants, ce qui peut retarder la prise en compte des coûts réels des sinistres. Les résultats techniques varient également selon les saisons, surtout en ce qui a trait aux tendances des sinistres automobiles et aux conditions routières hivernales. De fortes tempêtes hivernales, telles que la tempête de verglas qui a touché le Québec en 1998, le vent, la grêle ou les fortes pluies comme celles qui ont provoqué les récentes inondations en Alberta au cours de l été de 2013, peuvent influer sur les résultats en assurance des biens. Dans les régions où les réseaux d égouts sont inadéquats, les propriétés sont particulièrement susceptibles de subir des dommages par l eau. Employés En date du 31 décembre 2013, la compagnie, y compris ses unités fonctionnelles, comptait approximativement employés équivalents à temps plein. Gestion des placements La totalité de notre portefeuille d actifs investis est gérée par notre filiale en propriété exclusive Intact Gestion de placements inc. («IGP»). IGP offre également des services de gestion de placements pour nos régimes de retraite des employés ainsi qu à certains tiers. 18

19 Stratégie de placement Notre principal objectif de placement est de générer des produits après impôt constants tout en minimisant la possibilité de pertes extrêmement importantes. Lorsque nous répartissons notre actif, nous tenons compte d une foule de facteurs, notamment le risque et le rendement prospectifs de diverses catégories d actif, la durée des obligations en matière de règlement des sinistres, le risque lié aux activités de souscription et le capital à l appui de nos activités. Notre portefeuille d actifs investis est composé principalement de titres canadiens qui génèrent des produits. Notre portefeuille, qui s élève à 12,3 milliards $, est composé principalement de titres canadiens, incluant des titres à revenu fixe, des actions ordinaires, des actions privilégiées ainsi que du flux de trésorerie et des billets à court terme. FACTEURS DE RISQUE Les facteurs de risque liés à la compagnie et à nos activités sont décrits à la rubrique «Gestion des risques» de la page 35 à la page 52 de notre rapport de gestion annuel pour l exercice terminé le 31 décembre 2013, lesquelles sont intégrées par renvoi aux présentes. DIVIDENDES À titre de société de portefeuille n ayant aucune activité directe, nous dépendons des dividendes au comptant et d autres versements autorisés de nos filiales et de nos propres encaisses pour verser des dividendes à nos actionnaires. Le montant des dividendes payable par nos filiales peut être limité par les lois et les règlements en matière d assurance et d entreprises applicables. Actions ordinaires Au cours de l exercice terminé le 31 décembre 2013, nous avons versé quatre dividendes trimestriels pour un montant global de 1,76 $ par action ordinaire. Le versement de dividendes est assujetti à la discrétion de notre conseil d administration et dépend, entre autres, de notre situation financière, de la conjoncture économique, des restrictions relatives aux dividendes qui nous sont versés par nos filiales et d autres facteurs que notre conseil d administration peut, dans l avenir, juger comme étant pertinents. 19

20 Le tableau suivant indique les dividendes versés par action sur les actions ordinaires au cours de chacun des trois derniers exercices : Date de l annonce Actions ordinaires Date de versement Montant du dividende 9 février mars ,37 $ 4 mai juin ,37 $ 4 août septembre ,37 $ 2 novembre décembre ,37 $ 8 février mars ,40 $ 1 er mai juin ,40 $ 1 er août septembre ,40 $ 7 novembre décembre ,40 $ 6 février mars ,44 $ 8 mai juin ,44 $ 31 juillet septembre ,44 $ 6 novembre décembre ,44 $ 5 février mars ,48 $ La toute dernière décision d augmenter notre dividende trimestriel, annoncée le 5 février 2014, reflète notre objectif de créer de la valeur pour les actionnaires, la solidité financière de notre compagnie et la qualité de son bénéfice d exploitation. La compagnie a ainsi augmenté son dividende pour une neuvième année consécutive. Actions privilégiées de série 1 Les actions privilégiées de série 1 ont été émises le 12 juillet 2011 et les premiers dividendes ont été versés le 30 septembre Les détenteurs d actions privilégiées de série 1 ont le droit de recevoir des dividendes en espèces privilégiés et non cumulatifs à taux fixe, de la façon et au moment prescrits par le conseil d'administration, sur une base trimestrielle, pour la période à taux fixe initiale se terminant le 31 décembre 2017, en fonction d un taux annuel de 4,20 %. Nous avons versé quatre dividendes trimestriels pour un montant global de 1,05 $ par action privilégiée de série 1 au cours de l exercice terminé le 31 décembre

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Notice annuelle. Le 30 mars 2010 Intact Corporation financière

Notice annuelle. Le 30 mars 2010 Intact Corporation financière Notice annuelle Le 30 mars 2010 Intact Corporation financière TABLE DES MATIÈRES ET LISTE DES RENSEIGNEMENTS INTÉGRÉS PAR RENVOI MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE Notice annuelle

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

Revue de la performance du T2-2014

Revue de la performance du T2-2014 Revue de la performance du T2-2014 Intact Corporation financière (TSX : IFC) Le mercredi 30 juillet 2014 Intact Corporation financière Charles Brindamour Chef de la direction Intact Corporation financière

Plus en détail

Intact Corporation financière

Intact Corporation financière Intact Corporation financière (TSX : IFC) Un enthousiasme incessant à bâtir une société d assurance de dommages de classe mondiale Revue de la performance du T4-2013 Le mercredi 5 février 2014 Charles

Plus en détail

Notice annuelle révisée ING Canada Inc. Le 15 avril 2005

Notice annuelle révisée ING Canada Inc. Le 15 avril 2005 Notice annuelle révisée ING Canada Inc. Le 15 avril 2005 TABLE DES MATIÈRES Page MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE 3 STRUCTURE DE L ENTREPRISE............................................

Plus en détail

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière Premier trimestre 1 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

ING Canada continue d afficher de solides résultats

ING Canada continue d afficher de solides résultats Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 ING Canada continue d afficher de solides résultats ING Canada Inc. (TSX: IIC.LV) a déclaré aujourd hui un bénéfice net de 202,8

Plus en détail

ING Canada Inc. PRELIMINARY DRAFT. Juin 2005. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. PRELIMINARY DRAFT. Juin 2005. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Juin 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en gar - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant nos projets et nos intentions, nos attentes

Plus en détail

SUPPLÉMENT DE PROSPECTUS (relatif au prospectus préalable de base simplifié daté du 21 mai 2009) Nouvelle émission Le 2 juin 2011

SUPPLÉMENT DE PROSPECTUS (relatif au prospectus préalable de base simplifié daté du 21 mai 2009) Nouvelle émission Le 2 juin 2011 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent supplément de prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Le présent

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

ING Canada Inc. $ 34 880 000 d actions ordinaires

ING Canada Inc. $ 34 880 000 d actions ordinaires Le présent prospectus a été déposé auprès de chacune des provinces et de chacun des territoires du Canada selon un régime permettant d attendre qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ 2060 Winston Park Drive Suite 300 Oakville (Ontario) L6R 5R7 Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 Primes souscrites : 205 millions de dollars, en

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques

Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques COMMUNIQUÉ DE PRESSE Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques Processus à quatre étapes avec une participation importante des souscripteurs

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien Investors

Fonds de marché monétaire canadien Investors Fonds de marché monétaire canadien Investors Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 04 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. Placement secondaire Le 12 février 2009 ING CANADA INC. 1 258 421 192 $ 47 757 920 actions ordinaires

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ. Placement secondaire Le 12 février 2009 ING CANADA INC. 1 258 421 192 $ 47 757 920 actions ordinaires Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres qui font l objet des présentes. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Des documents d information

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Notes afférentes aux états financiers consolidés

Notes afférentes aux états financiers consolidés 50 Notes afférentes aux états financiers consolidés (Tous les montants sont en milliers de dollars, sauf les montants par action) 1. SITUATION DE LA SOCIÉTÉ ING Canada Inc. (la «société») a été constituée

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 49 NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS (en milliers de dollars, sauf les montants par action) 1. Situation de la société ING Canada inc. (la «société») a été constituée en vertu de la Loi

Plus en détail

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années

4,50 % Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020. par an (1) pendant 8 ans. Un placement rémunérateur sur plusieurs années Obligation Crédit Mutuel Arkéa Mars 2020 4,50 % par an (1) pendant 8 ans Souscrivez du 30 janvier au 24 février 2012 (2) La durée conseillée de l investissement est de 8 ans. Le capital est garanti à l

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE Politique approuvée par le Conseil d administration le 29 septembre 2010 1. ÉNONCÉ DE POLITIQUE La législation en valeurs mobilières

Plus en détail

FINANCIERS CONSOLIDÉS

FINANCIERS CONSOLIDÉS ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS ET NOTES ANNEXES RESPONSABILITÉ À L ÉGARD DE LA PRÉSENTATION DE L INFORMATION FINANCIÈRE 102 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS 103 Comptes consolidés de résultat 103 États consolidés

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate PIXMAN MÉDIA NOMADE INC. ANNONCE DES PLACEMENTS PRIVÉS POUR UN MONTANT TOTAL DE 7 605 459 $, L ACQUISITION DE PIXNET INC. ET L OBTENTION D UNE LICENCE EXCLUSIVE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds»)

Fonds IA Clarington mondial de croissance et de revenu (le «Fonds») Placements IA Clarington inc. Prospectus simplifié Le 23 septembre 2014 Offre de parts de série A, de série F, de série F5, de série I, de série L, de série L5 et de série T5 du Fonds IA Clarington mondial

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC.

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Actions de catégorie A série 2014, classes Conseillers, Investisseurs et F et Actions de catégorie A séries

Plus en détail

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014

Rapport financier du premier trimestre de 2013-2014 Rapport financier du premier trimestre de -2014 Pour la période terminée le Financement agricole Canada Financement agricole Canada (FAC), dont le siège social se trouve à Regina, en Saskatchewan, est

Plus en détail

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013

États financiers consolidés. Pour l exercice 2013 États financiers consolidés Pour l exercice 2013 COMPTES CONSOLIDÉS DE RÉSULTAT (en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) Pour les exercices clos les 31 décembre 2013 2012 Produits

Plus en détail

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions

Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions Norme internationale d information financière 2 Paiement fondé sur des actions OBJECTIF 1 L objectif de la présente Norme

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc.

Genworth MI Canada Inc. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes quant à la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, directeur de

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION

FAIRFAX INDIA HOLDINGS CORPORATION États financiers consolidés Pour la période close le 31 décembre 2014 1 Le 25 mars 2015 Rapport de l auditeur indépendant Au conseil d administration de Fairfax India Holdings Corporation Nous avons effectué

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004. Le 28 mars 2005

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004. Le 28 mars 2005 Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004 Le 28 mars 2005 Industrielle Alliance Notice annuelle 2004 1 Table des matières AVIS... 2 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE...

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

INSTRUCTIONS RELATIVES

INSTRUCTIONS RELATIVES INSTRUCTIONS RELATIVES AUX TABLEAUX SUR LES SINISTRES ET INDICES DE PERTE Les Tableaux sur les sinistres et indices de perte sont exigés afin de pouvoir constituer une base de données et une présentation

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada

Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada Notre nom est notre promesse Assemblée générale et extraordinaire des actionnaires 2009 Le 13 mai 2009 Musée des beaux-arts de l Ontario Toronto, Canada Présentation des états financiers Nomination du

Plus en détail

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011 Le présent prospectus préalable de base a été déposé dans chacune des provinces du Canada selon un régime permettant d attendre après qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains renseignements

Plus en détail

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES

CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Index A n o 9 CESSATION DES OPÉRATIONS D ASSURANCE AU CANADA DES SOCIÉTÉS D ASSURANCES ÉTRANGÈRES Fondement législatif Articles 650, 651 et 654 de la Loi sur les sociétés d assurances (la «Loi») Définitions

Plus en détail

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers.

Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité des marchés financiers. GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE CONSTITUTION D UNE COMPAGNIE D ASSURANCE À CHARTE QUÉBÉCOISE Mars 2008 Ce document a été produit par la Surintendance de l encadrement de la solvabilité de l Autorité

Plus en détail

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier

Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier N o 63-238-X au catalogue. Bulletin de service Bureaux d agents, de courtiers en immeubles et d évaluateurs de biens immobiliersetdes autres activités liées à l immobilier 2012. Faits saillants Le revenu

Plus en détail

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises

Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Norme internationale d information financière 3 Regroupements d entreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme consiste à améliorer la pertinence, la fiabilité et la comparabilité de l information

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 51-102 SUR LES OBLIGATIONS D INFORMATION CONTINUE

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 51-102 SUR LES OBLIGATIONS D INFORMATION CONTINUE RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT 51-102 SUR LES OBLIGATIONS D INFORMATION CONTINUE Loi sur les valeurs mobilières (LRQ, c V-11, a 3311, par 1, 3, 8, 9, 19, 20 et 34 ; 2007, c 15) 1 Le Règlement 51-102

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif

Annexe 1. Stratégie de gestion de la dette 2014 2015. Objectif Annexe 1 Stratégie de gestion de la dette 2014 2015 Objectif La Stratégie de gestion de la dette énonce les objectifs, la stratégie et les plans du gouvernement du Canada au chapitre de la gestion de ses

Plus en détail

Notes annexes. 1. Méthodes comptables. 1.A Principales méthodes comptables

Notes annexes. 1. Méthodes comptables. 1.A Principales méthodes comptables Notes annexes (Montants en millions de dollars canadiens, à l exception des montants par action et sauf indication contraire) 1. Méthodes comptables 1.A Principales méthodes comptables Description des

Plus en détail

DESJARDINS SOCIÉTÉ FINANCIÈRE INC.

DESJARDINS SOCIÉTÉ FINANCIÈRE INC. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez quelque doute quant à la manière d y donner suite, vous devriez consulter votre conseiller en placements, conseiller en

Plus en détail

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06

Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile. Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Exigences de collecte de données financières sur l assurance automobile Pièce jointe au Bulletin GISA 2012-06 Le 26 octobre 2012 1. Introduction... 1 2. Sociétés déclarantes... 1 3. Données de référence...

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013

États financiers de La Fondation canadienne du rein. 31 décembre 2013 États financiers de La Fondation canadienne du rein Rapport de l auditeur indépendant... 1-2 État des résultats... 3 État de l évolution des soldes de fonds... 4 État de la situation financière... 5 État

Plus en détail

2 3 4 AUtre 26 Colombie- Britannique 160 Provinces DE L ATLANTIQUE 68 PROVINCES DES PRAIRIES 223 ONTARIO 656 QUÉBEC 1 217 0 5 10 15 20 25 30 0 5 10 15 20 25 30 35 0 10 20 30 40 50 60 ATTEINTE D UN RÈGLEMENT

Plus en détail

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012

Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Véhicules du gouvernement Gestion des risques liés à la responsabilité Institut de la gestion financière Le 27 novembre 2012 Maximes «No man hath endurance, as he that selleth insurance» -Anon 2 Notre

Plus en détail

Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors

Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors Fonds hypothécaire et de revenu à court terme Investors Rapport financier annuel 31 MARS 2015 Groupe Investors Inc. 2015 MC Marques de commerce de Société financière IGM Inc. utilisées sous licence par

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993 COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS 17 juin 1993 Modifié le 20 octobre 2000, le 19 octobre 2001, le 18 octobre 2002, le 17 octobre 2003, le 13 octobre 2006, le 26 octobre 2007, le 29 octobre

Plus en détail

FIBROSE KYSTIQUE CANADA

FIBROSE KYSTIQUE CANADA États financiers de FIBROSE KYSTIQUE CANADA KPMG s.r.l./s.e.n.c.r.l. Téléphone (416) 228-7000 Yonge Corporate Centre Télécopieur (416) 228-7123 4100, rue Yonge, Bureau 200 Internet www.kpmg.ca Toronto

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 < Picture to go here >

travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 < Picture to go here > < Picture to go here > travailler avec le marché du Lloyd s Au coeur du Lloyd s: rencontre avec le marché Paris, le 13 juin 2013 Gloria Rolland, Responsable développement & Relations de marché, Lloyd s

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée»)

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS DE PAGES JAUNES LIMITÉE (auparavant «Yellow Média Limitée») 31 décembre 2014 Table des matières Rapport de l auditeur indépendant... 2 États consolidés de la situation financière...

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le Septembre 2005 table des matières introduction/sommaire.....................................2 renseignements complémentaires.............................5

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre BANQUE NATIONALE DU CANADA Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions Notice d'offre approuvée en septembre 1992, et modifiée en septembre 1995, en mai 1997, en décembre 2006 et en mai

Plus en détail

États financiers condensés consolidés

États financiers condensés consolidés États financiers condensés consolidés Aux 30 septembre 2014 et 2013 Ces états financiers consolidés intermédiaires n'ont pas été soumis à l'examen de l'auditeur indépendant SRM158-1(14-03) Votre partenaire

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds de marché monétaire Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien Les assurances multirisques au Canada Aperçu Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assurances multirisques couvre les risques de toutes les branches d assurance,

Plus en détail

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015 Parts de Series A, F et I Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient des faits saillants de nature financière, mais ne contient pas les états financiers annuels du Fonds.

Plus en détail

Profitez du potentiel d un rendement boursier

Profitez du potentiel d un rendement boursier Série offerte du Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital Bénéficiez d une protection complète du capital Investissez dans la plus-value ou les revenus Ce placement s adresse

Plus en détail

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables.

SECTION IV. Facility, FA, FARSP et le P.R.R. sont des organismes distincts aux fonctions semblables. SECTION IV Les établissements «Facility», «Facility Association» («FA»), «FA Risk Sharing Pool» («FARSP») et le «Plan de répartition des risques établi par le Groupement des assureurs automobiles» (le

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds de court terme et de revenu Fonds de revenu à taux variable Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport

Plus en détail

Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital

Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital Série offerte du Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital Bénéficiez d une protection complète du capital Profitez du potentiel d un rendement boursier Investissez dans la plus-value

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers

Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers Norme internationale d information financière 9 Instruments financiers IFRS 9 Chapitre 1 : Objectif 1.1 L objectif de la présente norme est d établir des principes d information financière en matière d

Plus en détail