Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage. En confiance dans mon quartier

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage. En confiance dans mon quartier"

Transcription

1 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage En confiance dans mon quartier

2 Saviez-vous que LAVE - AUTO CHÉNIER est a votre service depuis 54 ans? Pour l entretien de votre voiture, vous pouvez toujours compter sur nous Lavage intérieur et extérieur Polissage Shampooing Polissage de phares Retouche Lavage de luxe , Chénier, Québec du lundi au samedi de 8h à 17h

3 Table des matières Mot de l arrondissement de La Cité-Limoilou 4 Mot d introduction 5 Se fier à l intuition en toute situation! 7 Bien vivre ensemble: les relations de voisinage 8 Les comportements étranges, n ayez pas peur 10 Les visiteurs en porte-à-porte, faites attention 12 Les déplacements en soirée, restez aux aguets 14 Les sinistres, ne prenez pas de risques 16 Conseils aux aînés, viellir en tranquillité 20 Le taxage et l intimidation, le mode de veille pour la prévention 24 La sollicitation aux fins de prostitution, savoir dire non! 26 Les seringues usagées, c est simple de les ramasser 28 Le cambriolage et le vol d identité, vous pouvez les éviter 30 Un délit à dénoncer? 36 Numéros de téléphone utiles 39 Notes bibliographiques 4 1

4 L ÉQUIPE DU PROJET LUMIÈRE : Maryline Nkoa Imane Touami Marjorie Hardy Michèle Pâquet L ÉQUIPE DU GUIDE «En confiance dans mon quartier» - Conception et rédaction : Marjorie Hardy Sandra Chabot - Correction : Maryline Nkoa Isabelle Mercure Jacques Beaudet Micheline Coté L équipe de la CDÉC - Design graphique et illustrations : Isabelle Roy NOS COLLABORATEURS : L arrondissement de La Cité-Limoilou Le Service de police de la ville de Québec Le Conseil de quartier de Saint-Sauveur Le Projet Intervention Prostitution Québec(PIPQ) L Autre Avenue Point de Repères CDÉC de Québec ATI Saint-Sauveur Les petits frères des Pauvres POUR NOUS JOINDRE : CDÉC de Québec 155, boul. Charest Est, RC-1 Québec (QC) G1K 3G Arrondissement de La Cité-Limoilou 399, rue Saint-Joseph Est Québec (QC) G1K 8E Un gros merci à toutes les personnes qui par leur générosité et leur collaboration ont rendu possible la réalisation de ce guide!

5 sabelle.roy graphiste Agnès Maltais, députée de Taschereau 320, rue Saint-Joseph Est, bureau 207 Québec, Québec G1K 8G5 Tél.: Téléc. :

6 4 Mot de l arrondissement de La Cité-Limoilou Concitoyennes, Concitoyens, Notre quartier regroupe une multitude de services et de loisirs qui caractérisent la force de son milieu communautaire. Un quartier unique où l on retrouve quatre centres de loisirs et de vie communautaire ainsi que de nombreux lieux d encadrement, de soutien et d implication sociale qui offrent à Saint-Sauveur une vie de quartier riche! Cependant, pour plusieurs citoyennes et citoyens du quartier, le sentiment d insécurité brime leur qualité de vie. Voilà la raison d être du guide que vous tenez entre vos mains! En effet, le Projet Lumière initie des structures innovatrices axées sur les besoins formulés par les citoyennes et les citoyens. Il aide à renforcer les liens entre les résidents, les organismes et les services municipaux et il poursuit un travail de sensibilisation à la sécurité urbaine auprès de toute la population du quartier Saint-Sauveur. Ce qui donne à chaque personne le pouvoir d influencer sa qualité de vie. Je vous invite donc à prendre part à ce projet commun en collaborant et en vous impliquant dans sa réussite. Ce guide vous fournira les conseils nécessaires visant à augmenter votre sentiment de sécurité et celui de votre famille ainsi qu à l établissement de relations harmonieuses avec votre entourage. Il vous permettra également de découvrir les divers organismes qui travaillent à l amélioration de votre qualité de vie. Votre engagement dans ce projet est essentiel à sa réussite. Bonne lecture à toutes et à tous et surtout, merci de votre implication! Geneviève Hamelin Conseillère municipale du district de Saint-Sauveur et membre du Comité exécutif

7 5 Mot d introduction Depuis 1994, la Corporation de développement économique communautaire de Québec (CDÉC) améliore la qualité de vie des citoyens des quartiers en revitalisation (Duberger-Les Saules, Vanier, Saint-Sauveur, Saint-Roch, Saint-Jean-Baptiste, Vieux-Limoilou, Lairet, Maizerets, Saint-Rodrigue et Giffard). En , le Conseil de quartier Saint-Sauveur a interrogé 500 résidents lors de consultations publiques. Ces résidents, dont vous faites peut-être partie, ont clairement exprimé le souhait d augmenter significativement le sentiment de sécurité dans le quartier. Aujourd hui, la CDÉC vous présente le guide «En confiance dans mon quartier». Ce guide, fruit d un travail collectif et issu du projet de sécurité urbaine Lumière vient répondre à vos préoccupations en vous informant et surtout, en vous outillant. Bref, vous trouverez dans ce guide des suggestions des experts et des conseils simples et pratiques, pour prévenir les situations d urgence et alléger les moments d inconfort. Vous y découvrirez aussi des organismes de votre quartier, auxquels vous pouvez faire appel pour obtenir plus d information. Sur ce, merci de votre confiance et bonne lecture! M e Rémy-Noël POULIN, avocat - médiateur Président de la CDÉC de Québec

8 Au coeur du Saint-Sauveur d hier, d aujourd hui et de demain Vous avez été, vous êtes ou vous désirez devenir utilisateur, bénévole ou partenaire du Centre Durocher? Soyez au coeur des activités et des célébrations! Lors de ces grandes retrouvailles vous pourrez partager vos souvenirs et assister à la reconnaissance des bénévoles qui se sont démarqués par leur implication. De plus, les nombreuses activités festives du 60 e vous permettront de vous divertir, de rencontrer les gens du quartier et de découvrir toute la richesse et aussi la vie du Centre Durocher. Au plaisir de vous y rencontrer! Tél. : Centre Durocher 290, rue de Carillon, Québec

9 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 7 Se fier à l intuition en toute situation! Félicitations! En lisant ce guide, vous posez un geste concret pour prendre connaissance des principes qui assurent votre sécurité et celle de vos proches. Laisser le cabanon ouvert? Aller au guichet automatique en soirée? Ouvrir la porte de la maison à un inconnu? Donner des informations personnelles sur un site Internet non sécurisé? Nous vous invitons à vous faire confiance et à vous fier à votre intuition. Autrement dit, laissez-vous guider par vos réflexes et suivez votre instinct. Faites-vous confiance, fiez-vous à votre intuition

10 8 En confiance dans mon quartier Bien vivre ensemble: les relations de voisinage «Les gens semblent communiquer de moins en moins. Ils ont appris qu ils pouvaient contacter le policier pour faire respecter leurs droits, ou la Ville pour une question de zonage. Dans le cas d un conflit ou d un désaccord, ils ne vont pas parler à la personne! À la place, ils " font sentir " ou " font voir " ce qu ils veulent dire...et l autre interprète toute autre chose» Amélie Doucet, intervenante, L Autre Avenue Votre sécurité et votre bien-être augmentent si vous vous entendez bien avec les résidents de votre quartier. Voilà quelques conseils pour le bon voisinage : Saluez vos voisins avec le sourire. Communiquez pour mieux cohabiter. Parlez de temps à autre avec les habitants de votre quartier. Ceci vous permettra de mieux les connaître et de développer un réseau social autre que la famille, le travail et les amis. Soyez tolérant. Personne ne peut être un voisin parfait tous les jours. Encouragez le respect afin de créer un environnement de vie agréable pour tous. S il y a vraiment un problème : N accumulez pas les frustrations : réglez-les une à la fois. Évitez d engager la conversation pendant que vous êtes en colère. Retrouvez votre calme avant de discuter.

11 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 9 Utilisez le «je» au lieu du «tu» afin de donner un ton positif à la conversation. Il est plus agréable d entendre «je ne me sens pas respecté» plutôt que «tu ne me respectes pas». Parlez de vos intérêts communs : la quiétude, le bon voisinage, le respect de l intimité, etc. Décrivez l événement problématique et ses impacts sur vous. Ensuite, exprimez calmement vos émotions sans refléter de colère. Enfin, dites ce que vous auriez aimé qu il se passe. Essayez de : comprendre ce que l autre vit et perçoit; proposer des solutions; privilégier la négociation; manifester votre satisfaction lors d un accord. Évitez de : sous-estimer le point de vue de l autre; être sur la défensive; exiger des excuses; poser des ultimatums. Lorsque le conflit est trop difficile à régler, demandez une aide extérieure, par exemple aux médiateurs de L Autre Avenue. Pour en savoir plus : L Autre Avenue est un organisme de justice alternative qui cherche à développer et à appliquer des mesures alternatives auprès d adolescents ayant commis des délits. Cet organisme offre le «Service de médiation de quartier», lequel vise le soutien et l accompagnement des citoyens en conflit. Il offre aux contrevenants mineurs et aux victimes de participer au processus de règlement du délit. L Autre Avenue vise aussi à réduire le nombre d infractions, de litiges et de conflits renvoyés aux instances judiciaires, tout en mettant de l avant les relations interpersonnelles

12 10 En confiance dans mon quartier Les comportements étranges, n ayez pas peur «Devant un comportement étrange ou inhabituel, on recommande aux gens de reconnaître leurs limites, d observer ce qui se passe et de clarifier leur rôle, dans cette situation-là précise.» Hélène Lévesque, directrice générale, La Boussole Lorsque vous voyez une personne qui se comporte de façon étrange, restez calme et n ayez pas peur. Divers accidents, handicaps ou maladies affectent involontairement la voix, les gestes et les conduites. La consommation des drogues peut aussi mener certains individus à se comporter anormalement. Si quelqu un manifeste un comportement étrange caractérisé par : Monologue à soi-même + Volume de voix irrégulier + Difficultés d élocution + Tics nerveux + Démarche inégale = Ne vous moquez pas d elle Ne la regardez pas excessivement avec curiosité Ne lui faites pas la morale Si la situation semble être grave et incontrôlable, proposez-lui d appeler une personne qui pourrait l aider ou communiquez avec le 911.

13 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 11 Si vous vivez une situation insécurisante parce qu une personne présente : Intentions de suicide ou d homicide + Agressivité physique ou verbale + Idées délirantes ou fortes hallucinations + Antécédents connus de violence = Demandez de l aide au Centre de prévention du suicide ( ), au Centre de crise de Québec ( ) ou au 911. Pour en savoir plus : La Boussole offre des services de soutien, d accompagnement et de répit aux proches d une personne atteinte d une maladie mentale. Mieux informés et entourés, les familles et amis peuvent atténuer et prévenir les effets de la maladie mentale. Elle offre un soutien téléphonique permanent, des groupes d entraide, du soutien à la gestion de crise, de l accompagnement individuel, etc PECH, Programme d encadrement clinique et d hébergement, aide les personnes qui traversent des problématiques de santé mentale, toxicomanie, instabilité résidentielle, etc. à trouver des solutions à leurs difficultés en redécouvrant leurs forces individuelles

14 12 En confiance dans mon quartier Les visiteurs en porte-à-porte, faites attention N oubliez pas que les inconnus qui frappent à la porte ne sont pas toujours bien intentionnés. Soyez prudents et suivez ces conseils: Si quelqu un cogne à votre porte, regardez par l œil magique ou par la fenêtre. Vous pouvez utiliser aussi votre chaîne de sécurité ou votre interphone. Portez attention à tout indice d impatience ou d agressivité du visiteur, et en cas de doute, évitez d ouvrir. Si le visiteur vous demande de l aide en urgence, appelez le 911. S il s agit d un collecteur de fonds : Avant d ouvrir la porte, posez des questions au collecteur si vous ne connaissez pas l organisation qui fait la collecte. Ne vous laissez pas presser si vous désirez donner. Suggérez au collecteur qu il repasse vous voir plus tard, le temps que vous confirmiez les informations qu il vous a données. Vous aurez ainsi le temps de vous renseigner sur l organisme. Appelez l organisme pour vérifier l existence de la collecte de fonds. Ne vous fiez pas au numéro de téléphone que le représentant de l organisation vous donne. Utilisez l annuaire téléphonique. Si c est un colporteur : Méfiez-vous des vendeurs qui exigent d être payés immédiatement pour revenir fournir le service plus tard. Demandez la carte d identité du marchand et sa carte professionnelle, pour vérifier sa crédibilité. Vous pouvez également exiger le permis de colportage délivré par la Ville de Québec.

15 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 13 Pour en savoir plus : L Office de la protection du consommateur du Québec surveille l application des lois qui sont sous sa responsabilité. C est l organisme chargé d informer et d'éduquer les consommateurs ainsi que de recevoir leurs plaintes La Ville de Québec, plus précisément la Division des relations avec les citoyens, délivre le permis de colportage aux personnes intéressées. Cette division planifie et assure également la prestation de services directs à la population ainsi que les services de soutien administratif

16 14 En confiance dans mon quartier Les déplacements en soirée, restez aux aguets «On se rend compte que les agressions soudaines sont rares. La pire erreur à commettre, c est de refuser d écouter son instinct.» Sophie Boissonneau, intervenante sociale, Centre de femmes de la Basse-Ville Vous connaissez votre quartier. En faisant preuve de prudence, vous diminuez les situations dangereuses. Voilà quelques recommandations pour vous sentir en sécurité lorsque vous faites des déplacements en soirée : Prenez l initiative de vous familiariser avec d autres résidents. Mieux vous les connaissez, plus grand sera votre sentiment de sécurité. Empruntez des rues familières lors de vos déplacements. Personne ne peut savoir mieux que vous quel est le chemin le plus sécuritaire. Lors d une sortie, informez vos proches de votre heure prévue de retour. Si vous rentrez plus tard que prévu, tenez-les au courant. Effectuez vos transactions d argent à des moments et aux endroits où vous êtes à l aise. Sinon, reportez-les à plus tard. En cas d insécurité, réfugiez-vous dans un des commerces ouverts en soirée. Si vous vous sentez suivi, immobilisez-vous dans un endroit sécuritaire et laissez passer la personne. Changez de trottoir ou de direction.

17 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 15 Si vous avez à fuir un automobiliste, dirigez-vous dans le sens opposé à sa direction. Si on tente de vous voler, n opposez pas de résistance : concentrez-vous à mémoriser le portrait de votre agresseur pour le transmettre ensuite aux policiers. Sur un cellulaire, enregistrez des numéros d urgence en mode «composition rapide». Ceci vous permettra de communiquer plus rapidement avec vos proches en cas d urgence. Pour en savoir plus : Le Centre des femmes de la Basse-Ville constitue un lieu de rencontre, de référence et d entraide pour les femmes de la Basse-Ville de Québec. Il vise à améliorer les conditions de vie de la femme, individuellement et collectivement, en favorisant la communication, l autonomie et la prise en charge. Outre les services d information, de référence et de cafés-rencontres, il offre des activités de réflexion et organise des démarches de groupe. Il contribue aussi à la sécurité alimentaire

18 16 En confiance dans mon quartier Les sinistres, ne prenez pas de risques «En cas de situation d urgence ou de sinistre, c est d abord à vous, en tant que citoyen, qu incombe la responsabilité d accomplir les premiers gestes qui, souvent, sont les plus déterminants en vue d assurer votre propre sécurité et la sauvegarde de vos biens» Guide de préparation aux urgences de la Croix-Rouge canadienne N oubliez pas de vous doter d une assurance habitation! Suite à un sinistre, la partie assurance des biens vous permet de vous racheter vêtements, meubles et nourriture, et la partie responsabilité civile paye les dommages si vous êtes reconnu responsable du sinistre. Pour éviter les accidents en cas de tremblement de terre mineur Utilisez des ancrages solides pour les décorations murales. Posez vos objets lourds (téléviseur, plante, lampe) sur des meubles stables. Mettez vos objets les plus lourds dans le bas des meubles afin d éviter le risque de blessure en cas de chute. Pour éviter la propagation des incendies: Vérifiez la pile au changement d heure. Remplacez-la immédiatement lorsque l avertisseur émet des signaux sonores intermittents. Changez l avertisseur à la date d expiration indiquée sur le boîtier, ou avant s il est endommagé ou brisé.

19 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 17 Ne peinturez pas par-dessus les détecteurs et nettoyezles deux fois par an, en passant l aspirateur à l intérieur (le couvercle se retire) et en l essuyant avec un linge humide. Vérifiez vos détecteurs de fumée chaque mois en appuyant sur le bouton d essai pendant quelques secondes. Résidus domestiques dangereux! «Les résidus domestiques dangereux (RDD) sont les résidus de produits utilisés couramment à la maison. On y liste les peintures, huiles usagées, ampoules fluo compactes, batteries et piles, vernis, solvants, nettoyants acides ou caustiques, etc. Les RDD provoquent tous les ans des incendies, explosions, empoisonnements et brûlures de la peau 1.» Entreposez les RDD dans un endroit sécuritaire possédant un rangement solide et stable hors de la portée des enfants et des animaux domestiques et loin des sources de chaleur et au rangement solide et stable. Évitez l accumulation de RDD et privilégiez l usage des produits écologiques. Afin d éviter les réactions chimiques dangereuses, ne mélangez ni ne transvidez jamais des RDD. Déposez les RDD périmés, inutilisables ou dont le contenant est rouillé ou cabossé à l un des écocentres de la ville de Québec. 1. Cette définition de RDD a été tirée du site Internet de la Ville de Québec.

20 18 En confiance dans mon quartier Écocentre Beauport 425, boul. Raymond, Écocentre Hêtrière 3381, rue de l Hêtrière, Écocentre Val-Bélair 1472, rue Jean-Bardot, Écocentre des Rivières 1700, rue Provinciale, Écocentre Jean-Talon 1700, boul. Jean-Talon Ouest, Écocentre Montmorency 1251, boul. Montmorency Pour en savoir plus : Ministère de la Sécurité publique du Québec Ville de Québec

21 BESOIN D ESPACE? OUVERT 7 JOURS SUR 7 Sécuritaire Système d'alarme Gardien sur place Assurances Cases individuelles Grandeurs variées Chauffé Location au mois Tout compris, aucune surprise Résidentiel et commercial À partir de 25 pi2 Surveillez nos promotions! BL.WILFRID HAMEL ST-SACREMENT N I C I L'ANCIENNE- CARTOUCHERIE CHAREST AUTOROUTE

22 20 En confiance dans mon quartier Conseils aux aînés, vieillir en tranquillité «Tisser des liens d amitié, fêter en famille tout au long de l année, savoir qu il y a toujours quelqu un pour m aider, m écouter, me soutenir, être accepté(e) et respecté(e) comme je suis et savoir que quelqu un pense à moi. Voilà le remède contre la solitude.» Les petits frères des Pauvres Nourrissez votre réseau social Informez-vous des activités organisées par les organismes communautaires proches de votre lieu de résidence. Y participer vous permettra de mieux connaître votre quartier et les gens qui y habitent. Acceptez l aide qui vient de l extérieur de votre famille. Ceci vous permettra de bénéficier de l expérience de professionnels (aides-ménagers, psychologues, etc.). Diminuez vos risques de vols! Évitez de divulguer vos renseignements confidentiels comme votre adresse, le don d un héritage ou vos périodes d absence lors des conversations en public (en autobus, au restaurant, etc.). Demandez à un proche de vous enseigner le fonctionnement d un guichet automatique plutôt que de demander l aide de la personne derrière vous. Évitez de conserver ou de transporter de grosses sommes en argent liquide. Glissez votre argent et les cartes essentielles dans vos poches, en délaissant le sac à main.

23 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 21 L argent : soyez prudent et renseignez-vous Demandez conseil à votre directeur d institution financière avant d effectuer un achat ou une vente importante. Évitez les décisions hâtives lorsqu il s agit de votre argent ou de vos biens. Prenez du recul en échangeant avec des amis ou des proches. Reconnaissez la violence et les abus : Si vous croyez être victime d une agression, parlez à vos proches, votre médecin, ou aux membres du personnel de votre centre communautaire. Ils seront en mesure de vous aider à trouver des solutions. Abus psychologiques Menaces d être «placé», mis à la porte, privé de visites, de téléphone, de sorties ou de contacts avec votre famille. Négligence Ne pas manger à votre faim, manquer de médicaments essentiels, de soins d hygiène de base, ne pas voir ses amis. Abus financiers Enlèvement ou détournement de vos fonds ou de vos biens. Incitation par du chantage et des menaces à signer des procurations exagérées, à vendre votre maison ou à donner votre héritage avant votre décès. Abus physiques Vous faire frapper, pincer, être forcé de prendre des médicaments indésirables qui vous rendent plus soumis. Agressions sexuelles Être obligé à avoir des rapports sexuels Les conseils présentés dans cette section du guide sont un extrait du texte «Vieillir sans violence» de la Fondation Dr. Phillipe Pinel.

24 22 En confiance dans mon quartier N oubliez pas la protection légale Prenez rendez-vous avec votre notaire pour rédiger votre testament et un «mandat en prévision de l inaptitude» au besoin. Pour en savoir plus : Les petits frères des Pauvres est un organisme de lutte contre l exclusion et la solitude des personnes âgées. Il vise à vaincre l isolement des aînés en développant leur réseau social et affectif. Il compte sur l appui de bénévoles qui, dans le cadre de leurs actions, recréent un esprit familial privilégiant l amour, le réconfort et la sécurité. L organisme s adresse exclusivement aux personnes seules de 75 ans souffrant de solitude, qui n ont pas de réseau social, pas de famille ou que celle-ci n est pas présente FADOQ (Fédération de l Âge d Or du Québec) : ou sans frais

25 Photos : Éric Côté À l aide des gens d ici pub_campagne_2010_cdec_de_qc.indd :21

26 24 En confiance dans mon quartier Le taxage et l intimidation, le mode de veille pour la prévention «Au Québec, c est un jeune sur dix qui affirme avoir été victime d intimidation ou de taxage. C est plus de six jeunes sur dix qui disent avoir été témoins, agresseurs ou victimes Ne rien dire, tolérer le taxage et l intimidation lorsqu on en est témoin favorise la répétition de ces comportements.» Ministère de la Sécurité publique du Québec 3 Taxage «Vol aggravé par l utilisation de menaces, d intimidation, de coups ou d une arme» Ministère de la Sécurité publique du Québec Intimidation «Utilisation de la force physique, des menaces, de l humiliation pour faire peur à quelqu un, l empêcher de faire quelque chose ou le forcer à agir contre sa volonté» Ministère de la Sécurité publique du Québec Comment les détecter 4 : Encouragez la communication avec votre enfant. Être à l écoute vous permettra de mieux connaître son entourage et de reconnaître toute irrégularité. Développez sa confiance. Un enfant qui a des amis, qui est actif risque moins d être une victime d intimation et de taxage. Faites attention aux changements d attitude de votre enfant. La baisse du rendement, le repli sur soi-même ou les demandes d argent répétitives peuvent être des signes d intimidation et de taxage. 3. Le texte original se trouve sur le site Internet du ministère de Sécurité publique du Québec dans la section dédiée au taxage et à l'intimidation au Québec. 4. Les conseils présentés dans cette section du guide ont été tirés du document «Taxage et intimidation» crée par la Comission scolaire de la Pointe-de-l île.

27 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 25 Si vous soupçonnez que votre enfant est victime d intimidation ou de taxage à l école, informez les membres de la communauté scolaire. Si votre enfant vous avoue avoir été victime de taxage ou d intimidation, prenez-le au sérieux et dénoncez la situation à l école. Un fait, à votre avis insignifiant, peut mettre en évidence que votre enfant vit une situation beaucoup plus grave. Pour en savoir plus : Ministère de la Sécurité publique du Québec

28 26 En confiance dans mon quartier La sollicitation aux fins de prostitution, savoir dire non! «Il n y a pas de profil-type de personne prostituée : c est Madame Tout-le-Monde, ce sont des gens qui ont une famille Il n'y a pas d âge: on rencontre des personnes de l adolescence jusqu à 55 ans? Pas de démarche, pas d habillement On voit des jeans, des tee-shirts, et l hiver, quand il fait bien froid, ce sont les gros manteaux d hiver comme tout le monde. Alors le client, il cherche, il sollicite». Annick Gagnon, coordonnatrice de l animation et de la prévention, Projet Intervention Prostitution Québec Comment réagir face à la sollicitation : Brisez le contact visuel avec le client: arrêtez-vous dans une cabine téléphonique pour passer un appel ou entrez dans un commerce. Selon votre tempérament : éloignez-vous du client, changez de rue, affirmez clairement «je ne suis pas la personne que vous recherchez». Si la situation persiste, inscrivez ou faites semblant d inscrire le numéro d immatriculation de la voiture. Portez plainte à la police si la situation vous paraît dangereuse ou intolérable.

29 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 27 Pour en savoir plus : Le Projet Intervention Prostitution Québec (PIPQ) accompagne les personnes prostituées qu elles soient adolescentes ou adultes dans la recherche de solutions et d alternatives à la prostitution. Pour améliorer leurs conditions de vie, des services d accompagnement, d écoute, de dépannage et de référence sont offerts par des travailleurs de rue et des intervenants. Publiquement, l organisme informe et sensibilise aux causes et conséquences de la prostitution, notamment le recrutement des jeunes et l affiliation aux gangs. Le service d animation-prévention présente des conférences et des animations préventives et éducatives dans les écoles et les organismes qui en font la demande / sans frais :

30 28 En confiance dans mon quartier Les seringues usagées, c est simple de les ramasser «Chaque matin depuis quatre ans, on a des bénévoles qui font le tour des parcs et d autres endroits ciblés pour ramasser les seringues» Nathalie Marcoux, agente de liaison Point de Repères Conseils pour éviter les risques de contamination : Lorsque vous ramassez une seringue souillée, manipulez-la avec prudence et faites attention, d autres seringues peuvent se trouver à proximité. Prenez la seringue par le bout non piquant et transférez-la dans un contenant rigide. Ne mettez pas la seringue dans un bac de recyclage, ni dans une poubelle. Apportez-la dans un CLSC ou une pharmacie. Lavez vos mains avec du savon. En cas de piqûre accidentelle, faites saigner très légèrement la blessure et lavez-la en utilisant du savon. Rendez-vous dans les deux heures qui suivent dans un établissement de soins. Rappelez aux enfants de ne jamais toucher à des seringues abandonnées et de vous prévenir s ils en trouvent une.

31 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 29 Pour en savoir plus : Point de Repères se consacre à la promotion et prestation de soins et de services liés à la santé et à la prévention des infections transmissibles sexuellement et par le sang. Bien qu il n y ait aucun critère d admissibilité, l organisme dessert majoritairement les consommateurs de drogues par injection, les prostitués, les personnes atteintes du VIH/sida ou des hépatites, les itinérants ou les incarcérés. Par une relation de confiance, il vise la responsabilisation des personnes dans leur consommation de drogue et leurs comportements sexuels

32 30 En confiance dans mon quartier Le cambriolage et le vol d identité, vous pouvez les éviter Le Cambriolage «Les voleurs, ils sont opportunistes. Ils vont se promener et voir les occasions: une porte ouverte, une échelle dans la cour... C est sans compter les indices que les gens mettent sur les réseaux sociaux! Écrire en gros " On s en va deux semaines au Mexique! ", c est toute une invitation» Lucille Brazeau, sergente, Service de police de la ville de Québec À l intérieur Barrez les portes même lorsque vous êtes à l intérieur. Bloquez les portes patio et fenêtres coulissantes par un bâton à l intérieur. Si vous vous absentez régulièrement, procurez-vous des minuteries automatiques pour l éclairage et donner l impression d une présence. Évitez les rangements classiques pour les objets de valeur (par ex. passeport dans le classeur, bijoux dans le coffre à bijoux, etc.). Burinez vos objets de valeur faciles à transporter (vélo, appareils électroniques, outils, etc.) en y inscrivant votre numéro de permis de conduire ou, si vous n en avez pas, celui d un proche. Pensez aussi à buriner les fenêtres de votre voiture et ses pièces mécaniques les plus dispendieuses.

33 Guide de sécurité urbaine et de bon voisinage 31 À l extérieur Gardez les portes d entrée avant et arrière de votre résidence éclairées. Si vous ne voulez pas éclairer en permanence, un détecteur de mouvements (œil magique) décourage également les cambrioleurs tout en facilitant la tâche des témoins. Gardez en tout temps vos portes de garage et de cabanon fermées et verrouillées. Taillez vos arbustes de façon à dégager les portes et fenêtres, afin que les voleurs en action soient plus visibles par des témoins. Au lieu de cacher un double de vos clés à l extérieur de la maison, laissez-le à une personne de confiance. Rangez hors de la vue des passants tout objet facilitant l entrée des cambrioleurs (échelle, outils de construction ou de jardinage, etc.). Partez en vacances sans alerter tout le voisinage : il vaut mieux prévenir une personne de confiance que plusieurs que vous ne connaissez pas. Posez des grillages pour les fenêtres du sous-sol en vous assurant qu elles se poussent de l intérieur en cas d incendie.

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent

Pour le parent à la recherche de son enfant enlevé par l autre parent enfant enlevé par l autre parent En cas d urgence, COMPOSEZ LE 911. Premières étapes à faire immédiatement Cette liste de contrôle vous aidera à rassembler toute l information utile aux corps policiers.

Plus en détail

SÉCURITÉ DES SENIORS. Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne

SÉCURITÉ DES SENIORS. Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne SÉCURITÉ DES SENIORS Mardi 17 janvier 2012, Le Perreux-sur-Marne SENIORS, AYEZ LES BONS REFLEXES! POURQUOI FAIRE APPEL AUX SERVICES DE POLICE? Les services publics de Police sont à votre disposition pour

Plus en détail

PERSONNES AGEES : REAGISSEZ AVANT D ETRE VICTIME

PERSONNES AGEES : REAGISSEZ AVANT D ETRE VICTIME DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE DE LA SARTHE PERSONNES AGEES : REAGISSEZ AVANT D ETRE VICTIME LA POLICE NATIONALE VOUS OFFRE SES CONSEILS 1 La sécurité, c est l affaire de tous Les personnes

Plus en détail

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Décharge de responsabilité : Le présent document est un guide en langage simple destiné à vous aider à mieux comprendre le Règlement sur les

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ!

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! CONSIGNES DE SÉCURITÉ VOUS TROUVEREZ DANS LE PRÉSENT DOCUMENT DES CONSEILS DE BASE AFIN DE GARANTIR AU MIEUX LA SÉCURITÉ DE VOS BIENS. AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! En

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

Quoi faire si votre enfant fugue

Quoi faire si votre enfant fugue Aide-mémoire pour les parents à la recherche d un enfant disparu : Quoi faire si votre enfant fugue La liste de questions suivantes a été préparée pour vous aider à décider des étapes à suivre pour retrouver

Plus en détail

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ DES SENIORS VILLE DE L ISLE-ADAM Page 1 Conseils pratiques de prudence Prudence contre les cambriolages Protégez vos fenêtres et vos ouvertures

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES À DESTINATION DES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure a pour but de vous donner des conseils pratiques et des informations

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés

SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité. Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements. Un guide pour les aînés SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Sachez où aller et quoi faire si vous êtes victime de mauvais traitements Un guide pour les aînés 43 SECTION 5. Élaboration d un plan de sécurité Les violences

Plus en détail

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1-

PASSePORT MON CHOIX, C EST MON DROIT! Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car -1- PASSePORT Mariage d amour, mariage arrangé, mariage obligé, mariage forcé Il faut en parler car MON CHOIX, C EST MON DROIT! -1- «Le mariage ne peut être conclu qu avec le libre et plein consentement des

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit pénal Les crimes et la police Qu est-ce que le droit pénal? Le droit pénal rend illégal tout actes qui mènent à la blessure ou la mort de quelqu un à la main de quelqu

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Première étape avant d appeler la police

Première étape avant d appeler la police Pour le parent à la recherche de son enfant disparu sans motif connu En cas d urgence, COMPOSEZ le 911. Première étape avant d appeler la police 1. Selon le cas et l historique de votre enfant, avant de

Plus en détail

Je contribue. à la sécurité de mon. bureau de tabac

Je contribue. à la sécurité de mon. bureau de tabac Je contribue à la sécurité de mon bureau de tabac Dans le cadre de mon activité quotidienne, mon comportement peut déjà contribuer à la sécurisation de mon commerce. Des gestes simples peuvent me protéger.

Plus en détail

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves.

Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Cette année, nous aurons un nouveau fonctionnement pour l application du code de vie des élèves. Il n y aura plus de perte de points, vous serez informés des manquements de votre enfant par le biais de

Plus en détail

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard

ATELIER SUR LE LOGEMENT. Présenté par René Guitard ATELIER SUR LE LOGEMENT Présenté par René Guitard Logement droit des locataires Locataires Avant d y emménager : dépôt ou lettre de garantie Pendant: Loyer, Réparations Expulsion Avis de déménagement Logement

Plus en détail

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut Règlement de maison Table des matières 1. Visites... 3 2. Vie communautaire... 3 3. Fumée dans le foyer... 4 4. Consommation, trafic de produits non autorisés et illictes... 4 5. Vie intime... 4 6. Absences...

Plus en détail

17 ou 112 depuis un téléphone portable.

17 ou 112 depuis un téléphone portable. LA SECURITE DES PERSONNES AGEES COMMENT SE PROTEGER? -=- Étant trop souvent victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs, voici certaines précautions que vous devez prendre. La délinquance

Plus en détail

DESCRIPTIF DES DISPOSITIFS DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES MIS EN PLACE A VILLABE

DESCRIPTIF DES DISPOSITIFS DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES MIS EN PLACE A VILLABE DESCRIPTIF DES DISPOSITIFS DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES MIS EN PLACE A VILLABE Denis MAUREL Conseiller Municipal délégué à la sécurité et à la circulation denis.maurel@mairie-villabe.fr

Plus en détail

Halton Regional Police Service

Halton Regional Police Service Halton Regional Police Service Interaction avec votre service de police LE SERVICE RÉGIONAL DE LA POLICE DE HALTON : APPRÉCIE LA DIVERSITÉ DE LA COMMUNAUTÉ La région de Halton est le lieu de résidence

Plus en détail

A F F I C H A G E O B L I G A T O I R E

A F F I C H A G E O B L I G A T O I R E 2010-2011 9002-9323 Québec inc. (Agence de soins infirmiers Chantal Côté- division ASICC-MED) A F F I C H A G E O B L I G A T O I R E N o mutuelle MUT00724 Association(s) sectorielle(s) paritaire(s) Affaires

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE

GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE GUIDE DU CITOYEN APRÈS SINISTRE Aucune parole, aussi réconfortante soit-elle ne peut diminuer la peine et la dévastation ressenties lors d un sinistre. Notre Service incendie vous présente cet outil d

Plus en détail

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide

Comment obtenir de l aide ou soutenir une ou un collègue qui a besoin d aide CONSEIL DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ AU TRAVAIL DE L'ONTARIO (CSSTO) SÉRIE SUR LA PRÉVENTION DE LA VIOLENCE EN MILIEU DE TRAVAIL La violence familiale ne cesse pas quand on met les pieds au travail :

Plus en détail

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 1 VILLE DE QUÉBEC Cour municipale de la Ville de Québec

Plus en détail

www.cyberactionjeunesse.ca

www.cyberactionjeunesse.ca www.cyberactionjeunesse.ca CyberAction Jeunesse Canada 2011 Présentation de l organisme Projet pilote Prévention (approche en amont) Mission Objectif CyberAction Jeunesse Canada 2011 Plan de la présentation

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

LA SECURITE AU QUOTIDIEN PROTEGEONS LES PERSONNES AGEES

LA SECURITE AU QUOTIDIEN PROTEGEONS LES PERSONNES AGEES LA SECURITE AU QUOTIDIEN PROTEGEONS LES PERSONNES AGEES GENDARMERIE NATIONALE MINISTERE DE L'INTERIEUR LA SECURITE AU QUOTIDIEN Fragilisés par l âge, des pathologies diverses, des handicaps visuels ou

Plus en détail

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!!

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! sommaire A votre domicile Des gestes simples se prémunir des cambriolages en cas d'absence prolongée que faire? Vous avez été victime d'un

Plus en détail

Faites partie des solutions

Faites partie des solutions COMMENCE PAS TA VIE PAR LA FIN! Faites partie des solutions Vos jeunes et l alcool au volant Il y a plusieurs solutions pour éviter que nos jeunes prennent le volant sous l effet de l alcool. Découvrez-les

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES

LA LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES LA LUTTE CONTRE LES CAMBRIOLAGES COMMENT VOUS PROTEGER? Renforcez votre protection Protéger vos fenêtres et ouvertures (clôture, volets, grilles, barreaux, cadenas, entrebailleur). Placez les objets

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Services de sécurité et d enquête. Conseils de sécurité pour les employés qui se présentent au travail ou en partent en dehors des heures de travail

Services de sécurité et d enquête. Conseils de sécurité pour les employés qui se présentent au travail ou en partent en dehors des heures de travail Services de sécurité et d enquête Conseils de sécurité pour les employés qui se présentent au travail ou en partent en dehors des heures de travail Conseils de sécurité pour les employés Dans le but de

Plus en détail

Tandem Montréal Pour une approche communautaire en prévention de la criminalité

Tandem Montréal Pour une approche communautaire en prévention de la criminalité Tandem Montréal Pour une approche communautaire en prévention de la criminalité Table des matières UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE LA MUNICIPALITÉ AU CŒUR DE LA PRÉVENTION UN INVESTISSEMENT RENTABLE 3 UNE

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Partie de Bingo. Directives à l intention des animateurs. Questions et réponses

Partie de Bingo. Directives à l intention des animateurs. Questions et réponses Partie de Bingo Directives à l intention des animateurs uérison gles sentiers de la Questions et réponses Les sentiers de la guérison Carte de Bingo (Si nécessaire, faites des photocopies) 18 12 6 21 3

Plus en détail

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean

PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence. Justice alternative Lac-Saint-Jean PROGRAMME VI-SA-VI VIvre SAns VIolence Justice alternative Lac-Saint-Jean Printemps 2013 OBJECTIFS Démystifier la problématique violence. Promouvoir les solutions pacifiques en matière de résolution de

Plus en détail

Violence au travail Un organisme national

Violence au travail Un organisme national Violence au travail Un organisme national Violence au travail : prévention, protocoles et sanctions Politique La Société s engage à offrir un milieu de travail sécuritaire. Elle reconnaît que la violence

Plus en détail

Entre Toit et moi pas de place pour la rue

Entre Toit et moi pas de place pour la rue Entre Toit et moi pas de place pour la rue Clés en main Présentation organisme Origine du projet Entre Toit et moi; pas de place pour la rue But : Favoriser le maintien en logement Objectifs Population

Plus en détail

URGENCE Recommandations en cas d urgence

URGENCE Recommandations en cas d urgence URGENCE Recommandations en cas d urgence EC 5609 144 Accident Malaise déterminer l ampleur et la gravité combien de personnes sont impliquées AGIR PREMIERS SECOURS Identifier les dangers pour soi-même

Plus en détail

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol

Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol Vous avez été victime de viol ou de tentative de viol À donner à la victime Violences sexuelles Tout le monde peut être victime d une agression sexuelle n importe où. La violence sexuelle peut toucher

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Fiche de renseignements Drapeaux rouges Indicateurs de la traite de personnes

Fiche de renseignements Drapeaux rouges Indicateurs de la traite de personnes Fiche de renseignements Drapeaux rouges Indicateurs de la traite de personnes Ces drapeaux rouges sont des indicateurs qui peuvent alerter une personne sur la vraisemblance d'une situation de traite de

Plus en détail

INFORMATIONS UTILES POUR LES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS

INFORMATIONS UTILES POUR LES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INFORMATIONS UTILES POUR LES ÉTUDIANTS VENANT À MALTE ET GOZO POUR APPRENDRE L ANGLAIS INTRODUCTION Bienvenue. Cette brochure vous donnera des conseils pratiques et des informations utiles pour vivre et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète

DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Lutte contre la délinquance : mise en place d un dispositif de participation citoyenne à Sète Jeudi 17 octobre 2013 Parce que la lutte contre les cambriolages est

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec nous au 902-566-0529 ou à explore@upei.ca.

Si vous avez des questions, n hésitez pas à communiquer avec nous au 902-566-0529 ou à explore@upei.ca. Nous vous remercions de votre intérêt pour le programme d anglais langue seconde Explore du printemps de l Université de l Île-du-Prince-Édouard. Veuillez lire l information ci-jointe attentivement et

Plus en détail

Pour votre sécurité ayez les bons réflexes

Pour votre sécurité ayez les bons réflexes asp_couv_livret_securite.qxd:mise en page 1 8/03/13 11:10 Page 1 Association syndicale autorisée du parc de Maisons-Laffitte ASP Pour votre sécurité ayez les bons réflexes PRÉFACE C'est avec plaisir que

Plus en détail

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE

BIENTÔT MOTO CONDUCTEUR D UNE BIENTÔT CONDUCTEUR D UNE MOTO 25 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2 e trimestre 2015 ISBN 978-2-550-72882-5 (Imprimé) ISBN 978-2-550-72883-2 (PDF) 2015, Société de l assurance

Plus en détail

VANDALISME LES CAUSES ET LES EFFETS

VANDALISME LES CAUSES ET LES EFFETS VANDALISME LES CAUSES ET LES EFFETS 1 VAN D A L IS M E LES CAUSES ET LES EFFETS Niveau: De la 6ième en montant Méthode: En groupe Durée: Une heure But: 1. Définition du Vandalisme / Méfait 2. Statistiques

Plus en détail

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 -

Guide d intervention sur. l intimidation. destiné aux intervenants - 1 - Guide d intervention sur l intimidation destiné aux intervenants - 1 - Rédaction Linda Laliberté : Mélanie Blais : Michèle Gariépy : Joanie Charrette : Espace Bois-Francs InterVal Pacte Bois-Francs organisme

Plus en détail

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES Direction des services d hébergement Description de fonction PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ JOUR

Plus en détail

Maître de sa vie et de ses biens

Maître de sa vie et de ses biens Maître de sa vie et de ses biens La prévention et l interventionl en situation d abus d financiers chez les personnes aînéesa 2007-02 02-0909 Table des matières 1. Objectifs 2. Statistiques sur la MRC

Plus en détail

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité.

Code d éthique. Équité. Équité. Initiative et créativité Équité. Reconnaissance. Transparence. Cohére. Équité. Transparence. Équité. Code d éthique Transparence Initiative Respect et humanité Initiative Reconnaissance Respect et hum Professionnalisme Transparence Professionnalisme Reconnaissance Cohére Professionnalisme Respect et humanit

Plus en détail

Cette brochure a été créée pour apporter aux Aînés d Etampes

Cette brochure a été créée pour apporter aux Aînés d Etampes 1 2 Préface Cette brochure a été créée pour apporter aux Aînés d Etampes des conseils pratiques visant à assurer leur sécurité dans leur vie de tous les jours. En effet, les seniors représentent souvent

Plus en détail

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs.

De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. Soyez prudent! De vous familiarisez avec les concepts liés aux droits des consommateurs. vol et fraude d identité fraude par carte de débit fraude par carte de crédit hameçonnage et hameçonnage verbal

Plus en détail

Guide à l intention des bénévoles

Guide à l intention des bénévoles Guide à l intention des bénévoles SOMMAIRE Rôles et Responsabilités 2 3 Ce qu il faut savoir pendant le bénévolat Commentaires et évaluation 6 BIENVENUE AU SEIN DE NOTRE ÉQUIPE Merci de vous être joint

Plus en détail

Comment protéger vos biens

Comment protéger vos biens Au Québec, une maison ou un appartement est visité par les voleurs toutes les quatre minutes et, dans la majorité des cas, deux à trois minutes leur suffisent pour s y introduire. On peut faire obstacle

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre»

GUIDE D ACCUEIL. Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» GUIDE D ACCUEIL Unité de médecine-gériatrie «Notre équipe est la vôtre» 2015 Ce guide a été conçu afin de rendre votre épisode d hospitalisation plus agréable et vous aider à mieux connaître les soins

Plus en détail

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr

des droits! Tous les enfants ont Convention des droits de l enfant Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.unicef.fr Tous les enfants ont des droits! Tous les enfants du monde ont les mêmes droits, quels que soient le pays où ils vivent, la couleur de leur peau, leur religion, leur sexe Le droit d avoir un nom, une famille,

Plus en détail

Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2004 Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Canada, 2004 Gouvernement du Québec

Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2004 Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Canada, 2004 Gouvernement du Québec Ce guide a été préparé par Claude Roy de la Société d habitation du Québec et Danielle Maltais du Département de santé communautaire de l Hôpital Général de Montréal. Nous remercions pour leurs commentaires

Plus en détail

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE

SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE SYSTÈME DISCIPLINAIRE DE L ÉCOLE À CONSERVER À LA MAISON RÈGLES DE VIE DE L ÉCOLE : RESPECT ET SÉCURITÉ Approuvées le 7 avril 2015 (CE-14-15 26) Les manquements à ces règles seront considérés comme majeurs.

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

Comment se protéger contre les cambriolages

Comment se protéger contre les cambriolages Le vol dans les habitations Comment se protéger contre les cambriolages Commune d Anderlues 1 En Belgique, le cambriolage fait partie d une des cinq formes de criminalité les plus importantes, ce qui amplifie

Plus en détail

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Dany Lussier-Desrochers Université du Québec à Trois-Rivières Rencontres Franco-Québécoises 21

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Lanaudière Établissement : Centre de santé et de services sociaux du Sud

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 12 AU 18 NOVEMBRE 2013. La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 12 AU 18 NOVEMBRE 2013. La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie Saviez-vous que? La Sûreté du Québec souligne la Semaine de la prévention de la toxicomanie La Sûreté du Québec souligne la 26 e semaine de la prévention de la toxicomanie, qui se déroule du 17 au 24 novembre

Plus en détail

40 ANS À RECONSTRUIRE DES VIES!

40 ANS À RECONSTRUIRE DES VIES! 40 ANS À RECONSTRUIRE DES VIES! RECONSTRUIRE DES VIES Les Auberges du cœur ont vu le jour il y a plus de 40 ans et depuis elles contribuent à reconstruire des vies. Au cours des années, elles ont accueilli

Plus en détail

inventaire des mesures existantes définition de la famille

inventaire des mesures existantes définition de la famille 2 POLITIQUE FAMILIALE 3 4 5 6 7 8 8 9 mot du maire mot de la conseillère déléguée à la famille introduction inventaire des mesures existantes portraits de famille mission générale de la politique générale

Plus en détail

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services Le Guide de la Télésurveillance Alert Services 2 Dans un environnement familier, la meilleure façon d éviter le pire est de prendre toutes les mesures de prévention à chaque étape. Pour une sécurité optimale

Plus en détail

CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST. Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE. La famille, la force conjointe

CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST. Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE. La famille, la force conjointe CENTRE DE LA FAMILLE VALCARTIER CHECK LIST Pour mieux vous préparer lors d une ABSENCE PROLONGÉE La famille, la force conjointe ASSURANCES Adresse pour les réclamations Soins de santé et médicaments Sun

Plus en détail

LES ACTES DE MALVEILLANCE AU PREJUDICE DES SENIORS. Groupement de gendarmerie de l'yonne

LES ACTES DE MALVEILLANCE AU PREJUDICE DES SENIORS. Groupement de gendarmerie de l'yonne LES ACTES DE MALVEILLANCE AU PREJUDICE DES SENIORS Groupement de gendarmerie de l'yonne 1 Constat : Vieillissement de la population française. 2000 : + de 75 ans = 4,3 millions 2010 : + de 75 ans = 5,5

Plus en détail

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES VOL D IDENTITÉ. Comment protéger son identité et ses renseignements financiers contre le vol

GUIDES FINANCIERS PRATIQUES VOL D IDENTITÉ. Comment protéger son identité et ses renseignements financiers contre le vol GUIDES FINANCIERS PRATIQUES VOL D IDENTITÉ Comment protéger son identité et ses renseignements financiers contre le vol PROTÉGEZ VOS RENSEIGNEMENTS FINANCIERS PERSONNELS AFIN D ÉVITER LA FRAUDE PAR CARTE

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8. fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de la 8 fraude et de l escroquerie ISSD-043(8)-05-10 La fraude est le premier acte criminel en importance commis à l endroit des Canadiens âgés.

Plus en détail

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme

Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Code de programme : Code de l état : Étude sur les services et l assistance sans hébergement contre la violence familiale Formulaire de retour d information sur le programme Instructions : Veuillez répondre

Plus en détail

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE»

LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» LES SERVICES DE L ETAT SE MOBILISENT POUR UN «ETE EN TOUTE TRANQUILLITE» Vendredi 11 juillet 2014 Dossier de presse Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT GUIDE PRATIQUE À L INTENTION DES PROMOTEURS D ÉVÉNEMENTS ORGANISER UN ÉVÉNEMENT sur le territoire de la Ville de Terrebonne PAGE Préface La communauté terrebonnienne étant très dynamique, la sollicitation

Plus en détail

AU VOLANT DE MA SANTÉ

AU VOLANT DE MA SANTÉ AU VOLANT DE MA SANTÉ AÎNÉS, êtes-vous à risque? La conduite automobile est une activité complexe. En fait, plusieurs exigences sont nécessaires pour l exercer, comme de : > bien connaître les règles

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail

Prévention PRÉFET DE LA SOMME. ...soyez vigilants

Prévention PRÉFET DE LA SOMME. ...soyez vigilants Prévention PRÉFET DE LA SOMME C A M B R I O L A G E S...soyez vigilants Sommaire Se prémunir toute l année...3 Vous êtes chez vous...4 Vous êtes absent...5 Dispositif tranquillité absence...6 Vos voisins

Plus en détail

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Les conditions de sécurité à l étranger sont très variables d un pays à l autre et peuvent être très éloignées de celles rencontrées en France. Il est donc

Plus en détail

Procédures de requête et de plainte

Procédures de requête et de plainte 7 Procédures de requête et de plainte Cet outil explique diverses démarches de requêtes ou de plaintes que des personnes peuvent avoir à effectuer dans certaines situations. Il vise à démystifier ces démarches

Plus en détail

Maladie d Alzheimer Que faire?

Maladie d Alzheimer Que faire? Maladie d Alzheimer Que faire? Que faire? Les changements que vous constatez vous rendent probablement inquiet ou anxieux. Maintenant que vous savez que vous avez la maladie d Alzheimer, vous vous préoccupez

Plus en détail

LE PÔLE DE PRÉVENTION DE LA DÉPENDANCE VOUS INFORME. Sécurité au domicile. En partenariat avec le commissariat d Argenteuil

LE PÔLE DE PRÉVENTION DE LA DÉPENDANCE VOUS INFORME. Sécurité au domicile. En partenariat avec le commissariat d Argenteuil 01 39 12 36 50 www.maisons-repas-services.fr 01 34 10 30 30 www.bastide-argenteuil.com 01 39 12 11 10 www.transportsadaptesfranciliens.fr LE PÔLE DE PRÉVENTION DE LA DÉPENDANCE VOUS INFORME Sécurité au

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

VOTRE MUNICIPALITE ET LA POLICE NATIONALE SE MOBILISENT POUR VOTRE SECURITE ENSEMBLE LUTTONS CONTRE LES VOLS

VOTRE MUNICIPALITE ET LA POLICE NATIONALE SE MOBILISENT POUR VOTRE SECURITE ENSEMBLE LUTTONS CONTRE LES VOLS VOTRE MUNICIPALITE ET LA POLICE NATIONALE SE MOBILISENT POUR VOTRE SECURITE ENSEMBLE LUTTONS CONTRE LES VOLS La prévention C est l affaire de tous La protection du voisinage c'est l'ensemble des moyens

Plus en détail

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE Qu est-ce que l exploitation financière? L exploitation financière est l utilisation à mauvais escient de votre argent ou de vos biens par un parent ou une personne en qui vous avez confiance. L exploitation

Plus en détail

Traumatismes et actes de violence

Traumatismes et actes de violence Chapitre 4 Traumatismes et actes de violence D après de récentes statistiques, près de six millions de personnes meurent chaque année dans le monde des suites de traumatismes ou d actes de violence et

Plus en détail

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE

6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE Par tage de la route 6 6. CIRCULATION PARTAGE DE LA ROUTE N oubliez pas que de nombreux usagers circulent dans nos rues et sur nos routes. Il incombe à chaque usager de tenir compte de la présence et des

Plus en détail

D D S P. Guide pratique à l usage des commerçants. Préambule SOMMAIRE. La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône

D D S P. Guide pratique à l usage des commerçants. Préambule SOMMAIRE. La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône D D S P 69 Guide pratique à l usage des commerçants La Direction Départementale de la Sécurité Publique du Rhône Préambule - Sachez que les vols avec effraction se produisent le plus souvent entre 21h00

Plus en détail

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE Références PROGSAE-28A Éducation et Enseignement supérieur Manitoba Écoles sûres et accueillantes Code de conduite provincial Interventions et mesures disciplinaires, janvier 2014 Éducation, Citoyenneté

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail