GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS. pour les centres d hébergement. Décembre 2007 Direction des soins infirmiers

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS. pour les centres d hébergement. Décembre 2007 Direction des soins infirmiers"

Transcription

1 GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS pour les centres d hébergement Décembre 2007 Direction des soins infirmiers

2 CE GUIDE A ÉTÉ PRODUIT PAR L ÉQUIPE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS : Rédaction et recherche : Avec la collaboration étroite des conseillères cadres : Gisèle Leroux, conseillère cadre Yolande Bergeron Roselyne Bisson Diane Boyer Viviane Bouchard Monique Dufresne Christiane Laliberté-Alix Louise Lefebvre NOUS AIMERIONS ADRESSER TOUS NOS REMERCIEMENTS À : Mme Marcela Ferrada-Videla, inf., M. Sc. Mme Christiane Laliberté-Alix, inf., M. Sc. Mme Francine Comtois, inf., B. Sc. Mme Julie Poussart, inf., B. Sc. M. Yvon Roy, inf., B. Sc. pour leur Guide de développement professionnel en soins infirmiers selon le modèle McGill au CLSC du Plateau Mont-Royal (octobre 2003), qui nous a servi de modèle de base et d inspiration pour l élaboration du présent guide pour l hébergement. Un merci particulier à Mme Julie Dubuc, agente administrative (classe 1), pour le travail de mise en pages du document. Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 2

3 Table des matières Introduction...4 SOINS INFIRMIERS EN CENTRE D HÉBERGEMENT AU CSSS JEANNE-MANCE de l infirmière...5 de l infirmière assistante du supérieur immédiat (ASI)...14 de l infirmière auxiliaire...16 Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 3

4 Introduction Ce GUIDE DE DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL EN SOINS INFIRMIERS POUR LES CENTRES D HÉBERGEMENT vise à soutenir le développement professionnel de l infirmière et de l infirmière auxiliaire lors du processus d orientation ainsi qu en cours d emploi. En ce qui concerne l infirmière, il a été élaboré à partir de cadres de référence guidant sa pratique : la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec, les Perspectives de l exercice de la profession infirmière de l OIIQ ainsi que le modèle conceptuel en vigueur. En ce qui concerne l infirmière auxiliaire, il a été élaboré également en fonction des cadres de référence qui guident sa pratique : Le Code des professions, les indicateurs de la compétence de l infirmière et de l infirmier auxiliaire de l OIIAQ ainsi que le modèle conceptuel en vigueur. Le champ d exercice de la profession d infirmière et d infirmière auxiliaire en centre d hébergement exige : des soins centrés sur les besoins de la clientèle; un jugement clinique fondé sur des données probantes; une autonomie professionnelle guidée par la loi; une vision des soins guidée par un modèle conceptuel; une participation active dans le processus de collaboration interprofessionnelle 1 et interorganisationnelle; un partenariat avec le client, la famille, le groupe et la communauté; une actualisation de soi sur les aspects légaux, déontologiques et éthiques de la profession. Ce document, conçu sous forme de «journal de bord», accompagne l infirmière et l infirmière auxiliaire quotidiennement et sert d assise à l évaluation des apprentissages. La complexité du rôle de ces professionnelles en centre d hébergement est regroupée sous forme d objectifs à atteindre qui permettent d évaluer les apprentissages au niveau du savoir, du savoir-faire et du savoir-être. Ce guide permet de suivre les apprentissages à et d identifier les actions à en vue d atteindre les objectifs fixés. 1. Nous utilisons le terme de collaboration inter «professionnelle» car nous référons aux pratiques des professionnels et non au concept de collaboration inter «disciplinaire» qui réfère à l acquisition d un corpus de connaissances basées sur la théorie et la recherche (D Amour, 1997). Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 4

5 SOINS INFIRMIERS EN CENTRE D HÉBERGEMENT de l infirmière Nom de l infirmière : Date : à Évalue la condition physique et mentale du résident symptomatique (Activité no 1 de la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec) - Collecte les données dès l admission et de façon régulière par la suite - Évalue les risques potentiels (plaies, chutes, infections, douleur, abus, fugues, allergies, dysphagie, tabagisme, agression/suicide, etc.) - Connaît les principaux signes de détérioration de l état de santé - Évalue l impact de la condition physique, mentale et cognitive du résident sur son autonomie fonctionnelle. - Évalue les comportements dysfonctionnels et en détermine les causes et les conséquences - Détermine les besoins d enseignement et/ou d information que requiert l état de santé du résident - Reconnaît les limites de ses compétences, consulte ses pairs et/ou demande une évaluation médicale si la situation de santé du résident l exige Initie des mesures diagnostiques selon une ordonnance individuelle ou collective ou dans le cadre d une activité découlant de l application de la Loi sur la santé publique (Activités no 3 et 4 de la Loi des infirmières et infirmiers du Québec) Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 5

6 - Réfère aux ordonnances collectives et protocoles en lien avec l application de la Loi sur la santé publique (ex. : Guide d intervention interdisciplinaire en prévention des infections) à Initie des mesures thérapeutiques, effectue et ajuste des traitements médicaux selon une ordonnance individuelle ou collective, applique des techniques invasives (Activités no 3, 6 et 8 de la Loi des infirmières et infirmiers du Québec) - Se réfère aux méthodes de soins de l AQESSS Exerce une surveillance clinique de la condition des personnes dont l état de santé présente des risques, incluant le monitorage et les ajustements du plan thérapeutique infirmier (Activité no 2 de la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec) - Surveille l état de santé physique et mentale du résident - S assure de l application de protocoles de soins - S assure de l utilisation et de l application des moyens de prévention des risques - Déclare et participe à l enquête concernant les accidents/incidents. Met en application les recommandations et effectue les correctifs appropriés Effectue le suivi infirmier des résidents présentant des problèmes de santé complexes (Activité no 10 de la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec) Par : - l évaluation - la surveillance Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 6

7 - l ajustement du plan thérapeutique infirmier à - la référence, si besoin, aux autres professionnels Prodigue des soins infirmiers appropriés à la condition du résident dans un délai optimal - S assure que le résident a reçu les soins et les traitements prévus au plan thérapeutique infirmier - Surveille les appareils d assistance (pompes, gavage, concentrateurs, etc.) Communique de façon adaptée avec le résident et ses proches - Crée une relation de confiance avec la personne et ses proches - Adapte sa communication en fonction des déficits du résident (cognitifs, intellectuels, sensoriels) - Obtient un consentement libre et éclairé du résident ou de son représentant légal Informe, fait la promotion de la santé et prévient la maladie - Explique au résident les objectifs de soins proposés, valorise le maintien des capacités résiduelles du résident par la mise en place de : - programme de marche - programme de rééducation vésicale ou intestinale - l approche optimale, etc. Prévient les infections transmissibles en milieux de soins - S assure que le lavage des mains est respecté lors des soins et lors de l administration des médicaments Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 7

8 - Détermine les risques d infection individuels (ex. : dysphagie, etc.) à - Connaît, applique et s assure du respect des pratiques de base et des mesures additionnelles - Connaît, applique et s assure du respect des recommandations des protocoles de prévention et de contrôle des infections nosocomiales lors d éclosion (gastroentérite, influenza, C. Difficile, ERV, SARM, etc.) - S assure de la disposition sécuritaire du matériel souillé (objets contondants, lingerie, sécrétions, etc.) - Utilise le matériel nécessaire pour assurer des soins aseptiques Détermine le plan de traitement relié aux plaies et aux altérations de la peau et des téguments (Activité no 7 de la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec) - Évalue la condition du résident - Évalue la douleur et détermine les mesures visant à la soulager - Évalue la plaie selon différents paramètres (dimensions, couleur, exsudat, etc.) - Connaît et respecte les principes d asepsie - Détermine la technique, la fréquence et les agents de nettoyage selon la phase d évolution de la plaie - Détermine le plan de traitement et la surveillance requise - Détermine les produits et les pansements à utiliser selon l évaluation de la plaie - Détermine l enseignement au résident selon ses besoins, ses capacités Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 8

9 - Favorise la participation du résident aux soins à - Consulte et assure la continuité des soins avec l équipe de soins et les autres professionnels Intervient adéquatement en situation d urgence - RCR (date de la dernière certification : ) - Connaît l emplacement et le contenu du plateau/chariot d urgence - Connaît l emplacement et le contenu du coffret de médication d urgence - Connaît les principales indications/contre-indications des médicaments du coffret - Connaît son rôle et les interventions à faire en situation d urgence - Connaît la procédure en vigueur en cas d arrêt cardiorespiratoire - Connaît la technique en cas d étouffement (Heimlich) Mélange des substances en vue de compléter la préparation d un médicament selon une ordonnance, administre et ajuste des médicaments ou d autres substances lorsqu ils font l objet d une ordonnance (Activités no 11 et 13 de la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec) - Effectue correctement le calcul des doses - Administre la médication par voie topique, ophtalmique, orale, respiratoire, digestive basse, s/c, i/m, i/v - Documente les effets thérapeutiques et secondaires des médicaments Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 9

10 - Actualise ses connaissances sur les médicaments à - S il y a lieu, supervise le programme d automédication Soutient la philosophie «Milieu de vie» - Participe à l accueil des résidents et facilite leur intégration - S informe des attentes du résident et de ses proches en relation avec sa situation de santé - Suscite la participation du résident et respecte sa volonté quant à ses soins - Participe à la mise en place d une approche «Milieu de vie» - S assure du respect des droits des résidents (confidentialité, intimité, etc.) Assure des soins de confort et d accompagnement en fin de vie - Évalue la douleur de façon systématique et détecte les facteurs qui y contribuent - Administre la médication analgésique et explore d autres moyens pour contrôler la douleur - Crée un environnement paisible - Assure des soins de confort et prévient les symptômes indésirables (nausées, constipation, sécheresse de la bouche) - Favorise un cheminement psychologique et spirituel optimal pour le résident et ses proches Décide de l utilisation des mesures de contentions (Activité no 14 de la Loi sur les infirmières et les infirmiers) Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 10

11 - Procède à l évaluation initiale et continue de la situation de santé pour déterminer la cause du problème et les facteurs contributifs à - Explore les mesures alternatives - Analyse les avantages et effets indésirables des mesures de contention - Obtient le consentement libre et éclairé de la personne ou de son représentant légal - Connaît la politique et la grille de surveillance - Détermine dans le plan thérapeutique infirmier toutes les directives concernant la mesure - Réévalue régulièrement l efficacité des mesures et assure le suivi Procède à la vaccination dans le cadre d une activité découlant de la Loi sur la Santé publique (Activité no 12 de la Loi sur les infirmières et infirmiers du Québec) - Connaît et utilise le PIQ - Vérifie le statut vaccinal du résident - Détermine la pertinence de vacciner le résident et/ou demande une évaluation médicale - Renseigne le résident sur les avantages et les risques de l immunisation ainsi que la démarche à suivre en cas de réaction - Obtient le consentement libre et éclairé du résident ou de son représentant légal - Prépare et administre le vaccin selon les recommandations du PIQ - Connaît et applique les mesures d urgence en cas de réaction vaccinale Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 11

12 - Connaît les modalités de déclaration pour les réactions vaccinales inhabituelles (programme ESPRI) à - Connaît la procédure pour le maintien de la chaîne de froid ainsi que celle en cas de bris Assure un leadership dans l équipe de soins - Organise et supervise le travail de son équipe. S assure de la qualité des soins dispensés par l équipe soignante - Participe à la présentation de cas lors de la réunion de l équipe interdisciplinaire Réfère aux outils en vigueur dans l établissement et à l unité : Outils cliniques, programmes de soins, politiques, directives et procédures - Connaît, se réfère et applique les ordonnances collectives - Connaît, se réfère et applique les règles de soins, protocoles infirmiers, méthodes de soins, plans de cheminement clinique en soins infirmiers - Connaît, se réfère et utilise les outils découlant du modèle conceptuel en vigueur - Connaît, se réfère et applique les programmes en lien avec les soins infirmiers (plaies, contentions, infections, etc.) - Connaît, se réfère et applique les politiques, directives et procédures en vigueur dans le service - Comprend et utilise les principaux logiciels en lien avec les soins infirmiers Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 12

13 Communique les informations pertinentes à - Rédige des notes au dossier selon les normes et le modèle en vigueur - Élabore et met à jour le plan thérapeutique infirmier - Élabore et met à jour le plan d intervention en collaboration avec l équipe multidisciplinaire - Communique aux autres professionnels et aux membres de l équipe soignante les éléments d information nécessaires à la continuité des soins (notes au dossier, rapport interservice, cahier de communication, agenda, etc.) - Lors des transferts, consultations ou congés, assure la continuité des informations inter-établissements S implique professionnellement - Collabore à l orientation du nouveau personnel et à la formation des stagiaires - Planifie, dispense et évalue l enseignement aux résidents et à leurs proches - Participe aux réunions cliniques en soins infirmiers et interdisciplinaires Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 13

14 SOINS INFIRMIERS EN CENTRE D HÉBERGEMENT de l infirmière assistante du supérieur immédiat (ASI) Nom de l infirmière ASI : Date : Gestion clinique à - Planifie, coordonne et supervise les activités du service - Agit comme personne-ressource auprès des résidents et des familles de même qu auprès de ses collègues pour la planification, la distribution et l évaluation des soins infirmiers - Collabore à l élaboration et à la révision du plan de travail de l équipe de soins - Collabore à la conception, l implantation, l évaluation et la révision d outils cliniques - Coordonne les actions nécessaires pour réaliser le plan thérapeutique infirmier et interdisciplinaire - Exerce un rôle pivot auprès de l équipe de soins et interdisciplinaire Gestion des ressources humaines - Enseigne, informe et soutient les membres de son équipe dans l application des programmes de soins et outils cliniques - Collabore à l identification de besoins de formation - S assure du suivi des activités de mise à jour et de formation et de l application des programmes de soins - S assure du suivi des activités de mise à jour et de formation et de l application des programmes de soins Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 14

15 - Applique le programme d accueil et d orientation du nouveau personnel à - Collabore à l évaluation du rendement du personnel Gestion de l information et des communications - Assure une communication efficace entre les membres du personnel - Collabore à la gestion des conflits Gestion des ressources financières et matérielles - Collabore à l identification, à la rationalisation et à l évaluation de produits et équipements Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 15

16 SOINS INFIRMIERS EN CENTRE D HÉBERGEMENT de l infirmière auxiliaire Nom de l infirmière auxiliaire : Date : à Contribue à l évaluation de l état de santé d une personne et à la réalisation du plan de soins (Indicateur de la compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire) - Contribue à la collecte des données en se référant au modèle conceptuel en vigueur - Observe et communique les changements dans l état de santé du résident - Contribue à établir et à réviser le plan de soins Prodigue des soins infirmiers dans un délai optimal - Identifie les besoins d assistance et de confort, prodigue les soins et en assure le suivi - Respecte le rythme et les capacités fonctionnelles du résident Communique de façon adaptée avec le résident et ses proches - Crée une relation de confiance avec le résident et ses proches - Adapte sa communication en fonction des déficits du résident (physiques, cognitifs, intellectuels, sensoriels) - Obtient un consentement libre et éclairé du résident ou de son représentant légal Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 16

17 Informe, fait la promotion de la santé et prévient la maladie (Indicateurs de la compétence de l infirmière et de l infirmier auxiliaire) à - Transmet l information comprise dans son champ d exercice et reliée à ses activités professionnelles - Par ses interventions, encourage l autonomie de la personne ou le maintien de ses capacités le plus longtemps possible - Déclare tout incident ou accident, complète le rapport AH-223 et le dossier et collabore à l analyse Prévient les infections transmissibles en milieux de soins - Se lave les mains lors des soins et de l administration des médicaments - Respecte les règles d asepsie - S assure de la disposition sécuritaire du matériel souillé (objets contondants, lingerie, sécrétions, etc.) - Connaît et applique les pratiques de base et les mesures additionnelles - Connaît et applique les recommandations des protocoles de prévention et de contrôle des infections nosocomiales (gastroentérite, influenza, C. Difficile, SARM, ERV) Prodigue des soins et des traitements reliés aux plaies et aux altérations de la peau et des téguments, selon une ordonnance ou selon un plan de traitement infirmier (Activité no c) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Prodigue l ensemble des soins et traitements selon une ordonnance individuelle ou collective ou selon le plan de traitement décidé par l infirmière Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 17

18 Intervient adéquatement en situation d urgence à - RCR (date de la dernière certification : ) - Connaît l emplacement et le contenu du plateau/chariot d urgence - Connaît l emplacement et le contenu du coffret de médication d urgence - Connaît les principales indications/contre-indications des médicaments du coffret - Connaît son rôle et les interventions à faire en situation d urgence - Connaît la procédure en vigueur en cas d arrêt cardiorespiratoire - Connaît la technique en cas d étouffement (Heimlich) Mélange des substances en vue de compléter la préparation d un médicament selon une ordonnance (Activité no e) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Pour les substances qu elle est autorisée à administrer (excluant les intraveineuses) - Incluant l insuline et les vaccins Administre, par les voies autres que l intraveineuse, des médicaments ou d autres substances, lorsqu ils font l objet d une ordonnance (Activité no f) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Administre des médicaments par voie topique, ophtalmique, orale, respiratoire, digestive basse, s/c et i/m Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 18

19 - Prépare et administre la médication en respectant le principe des 5 «bons» (bon résident, bon médicament, bonne dose, bonne fréquence, bonne voie d administration) à - Effectue correctement le calcul des doses - Documente les effets thérapeutiques et secondaires des médicaments - Actualise ses connaissances sur les médicaments Applique des mesures invasives d entretien du matériel thérapeutique (Activité no a) de la Loi modifiant le Code des professions et autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Assure le bon fonctionnement d un cathéter vésical, d un tube nasogastrique, d un tube de gastrostomie ou d une tubulure Effectue des prélèvements selon une ordonnance, introduit un instrument, selon une ordonnance, dans une veine périphérique à des fins de prélèvement (Activités no b et i) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Effectue des prélèvements d urine, de selles, de sécrétions anales, des expectorations, des sécrétions des conjonctives, de la gorge, des oreilles, du nez - Effectue des prélèvements sanguins - Effectue des prélèvements pour culture de plaie - Se réfère aux méthodes de soins de l AQESSS Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 19

20 Observe l état de conscience d une personne et surveille les signes neurologiques (Activité no d) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) à - Se réfère au protocole «Interventions infirmières en cas de suspicion de trauma crânien» Introduit un instrument ou un doigt, selon une ordonnance, au-delà du vestibule nasal, au-delà des grandes lèvres, du méat urinaire ou de la marge de l anus ou dans une ouverture artificielle du corps humain (Activité no h) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Se réfère aux méthodes de soins de l AQESSS Surveille une perfusion intraveineuse et en maintient le débit et retire un cathéter intraveineux de moins de 5 pouces (Actes A-2 et A-3 de l annexe A du Décret ) Adhère à l approche «Milieu de vie» - Participe à l accueil des résidents et facilite leur intégration - Facilite l adaptation physique et psychologique des résidents à leur milieu de vie - Collabore à l intégration de l approche «Milieu de vie» dans son équipe de travail - Collabore à l élaboration et au suivi du plan d intervention Assure des soins de confort et d accompagnement en fin de vie - Assure des soins de confort et prévient les symptômes indésirables (sécheresse de la bouche, etc.) Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 20

21 - Favorise un cheminement psychologique et spirituel optimal pour le résident et ses proches à - Crée un environnement paisible Contribue à la vaccination dans le cadre d une activité découlant de la Loi sur la santé publique (Activité no g) de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé) - Prépare et injecte des produits immunisants dans un délai maximal de 2 heures suivant l évaluation de l infirmière - Se réfère aux recommandations du PIQ pour les techniques d injection et l inscription au dossier - Connaît la procédure pour le maintien de la chaîne de froid ainsi que celle en cas de bris Réfère aux outils en vigueur dans l établissement et à l unité : Outils cliniques, programmes de soins, politiques, directives et procédures - Connaît et administre les ordonnances collectives après évaluation de l infirmière - Connaît, se réfère et applique les règles de soins, protocoles infirmiers, méthodes de soins, plans de cheminement clinique en soins infirmiers - Connaît, se réfère et utilise les outils découlant du modèle conceptuel en vigueur - Connaît, réfère et applique les programmes de soins en lien avec les soins infirmiers (PIQ, prévention des infections, soins et traitements des plaies) - Connaît, réfère et applique les politiques, directives et procédures en vigueur dans le service Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 21

22 Communique les informations et observations concernant la personne (Indicateur de compétence de l infirmière et infirmier auxiliaire) à - Rédige des notes au dossier selon les normes et le modèle en vigueur - Communique aux autres soignants les éléments d information nécessaires à la continuité des soins (notes au dossier, rapport interservice, cahier de communication, agenda, etc.) S implique professionnellement - Participe aux discussions cliniques en soins infirmiers ou interdisciplinaires - Participe à l accueil, l orientation et à la formation du nouveau personnel et des stagiaires - Participe à l enseignement aux résidents et à leurs proches Guide de développement professionnel en soins infirmiers pour les centres d hébergement ~ 22

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier

L évolution des rôles en soins infirmiers. Un changement à s approprier L évolution des rôles en soins infirmiers Un changement à s approprier Les formateurs Louise Leduc Coordonnatrice du développement clinique de la pratique en soins infirmiers, DPSSS-DSI Stéphane Gagnon

Plus en détail

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir?

Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? CG 08-02-29 / 011 (FEC) Doit-on craindre une dévalorisation de la formation technique en soins infirmiers pour l avenir? Document de réflexion présenté au Conseil général de la Fédération des enseignantes

Plus en détail

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Jacinthe Savard, inf. M. Sc. Andrée-Anne Picard, inf. B. Sc. AEESICQ St-Jean-sur-Richelieu 2009 Plan de présentation Activités d apprentissage et

Plus en détail

DÉMARRER UNE ENTREPRISE OBLIGATIONS LÉGALES ET PROFESSIONNELLES DE L INFIRMIÈRE AUXILIAIRE

DÉMARRER UNE ENTREPRISE OBLIGATIONS LÉGALES ET PROFESSIONNELLES DE L INFIRMIÈRE AUXILIAIRE DÉMARRER UNE ENTREPRISE OBLIGATIONS LÉGALES ET PROFESSIONNELLES DE L INFIRMIÈRE AUXILIAIRE Rédaction et révision Georges Ledoux, avocat Diane Levasseur, directrice du Service des relations professionnelles

Plus en détail

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Marie-Josée Béliveau, inf. Gaétane Boucher, inf. B. Sc. Monique Bourque, inf. M.A. Carole Brousseau, inf. B. Sc.

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

GUIDE GUIDE D APPLICATION

GUIDE GUIDE D APPLICATION GUIDE GUIDE D APPLICATION de la nouvelle Loi sur les infirmières et les infirmiers et de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé avril

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SPORTS ANNEXE I ANNEXE I DIPLÔME D ÉTAT D INFIRMIER Référentiel d activités Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

Le champ d exercice et les activités réservées des infirmières

Le champ d exercice et les activités réservées des infirmières Le champ d exercice et les activités réservées des infirmières Mise à jour du guide d application publié en 2003 NOTE AU LECTEUR Le Service de refonte du ministère de la Justice effectue jusqu en janvier

Plus en détail

Référentiel de compétences

Référentiel de compétences Septembre 2010 Référentiel de compétences Baccalauréat en sciences infirmières Faculté des sciences infirmières Université de Montréal Université de Montréal Faculté des sciences infirmières C.P. 6128,

Plus en détail

Journée d étude des leaders en soins infirmiers

Journée d étude des leaders en soins infirmiers Journée d étude des leaders en soins infirmiers Région : Abitibi-Témiscamingue Date : 10 mai 2012 Rouyn-Noranda Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

INSPECTION PROFESSIONNELLE

INSPECTION PROFESSIONNELLE INSPECTION PROFESSIONNELLE INSTRUMENT DE VÉRIFICATION DE LA NORME DE DOCUMENTATION LE PLAN THÉRAPEUTIQUE INFIRMIER PRODUCTION Service des publications Sylvie Couture Chef de service Karine Méthot Adjointe

Plus en détail

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique.

L infirmier exerce son métier dans le respect des articles R.4311-1 à R.4311-15 et R.4312-1 à 4312-49 du code de la santé publique. Diplôme d Etat d infirmier Référentiel d activités Annexe I Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet, un

Plus en détail

Évaluation des compétences de l infirmière auxiliaire Aire ambulatoire / urgence. Pour vous, pour la vie

Évaluation des compétences de l infirmière auxiliaire Aire ambulatoire / urgence. Pour vous, pour la vie Évaluation des compétences de l infirmière auxiliaire Aire ambulatoire / urgence Pour vous, pour la vie Techniques de soins # Titre des techniques Réussi À améliorer 1.1 Signes neurologiques 2.2 Glycémie

Plus en détail

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS

LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS LE CODE D ÉTHIQUE DU CSSS DE LA MITIS Toute prise de décision implique un risque d erreur : elle exige donc le «courage de la responsabilité» nourri par la certitude que l engagement éthique est la marque

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Repérage de la perte d autonomie

Repérage de la perte d autonomie Repérage de la perte d autonomie France Morissette, MSc. Inf Directrice, Opérations soins 24 novembre 2014 LE GROUPE MAURICE PROFIL CORPORATIF, EN BREF Fondé en 1998 Un seul créneau : l habitation pour

Plus en détail

RESPONSABILITÉS PROFESSIONNELLES ET ASPECTS LÉGAUX

RESPONSABILITÉS PROFESSIONNELLES ET ASPECTS LÉGAUX RESPONSABILITÉS PROFESSIONNELLES CHAPITRE 3 RESPONSABILITÉS PROFESSIONNELLES 3.1 INTRODUCTION Le 14 juin 2002, l Assemblée nationale adoptait le projet de loi n o 90 modifiant le Code des professions

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT

ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT ACCESSIBILITÉ INNOVATION DÉVELOPPEMENT L art de cultiver des savoirs, des expériences, des compétences et des talents www.chuq.qc.ca/fr/info_plus/formations_en_ligne DES ACTIVITÉS DE FORMATION EN LIGNE

Plus en détail

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants :

Politique de déplacement des bénéficiaires 2011-09-22. La présente politique inclut entre autres les deux documents suivants : POLITIQUE TITRE : NUMÉRO : AD 001-001 REMPLACE DOCUMENT(S) SUIVANT(S), S IL Y A LIEU : Politique de déplacement des bénéficiaires PERSONNEL VISÉ : gestionnaires personnel de soutien soins aux patients

Plus en détail

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI

PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI PROFIL DE DIRECTION : POSTE : PROGRAMME-CLIENTÈLE MAINTIEN DE L AUTONOMIE Ergothérapeute, URFI CONNAISSANCES (SAVOIRS) LIÉES À L ORGANISATION LIÉES À LA DIRECTION LIÉES AU POSTE Population et territoire

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Référence : CLUD 18 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 23-10-2007 Objet Ce protocole

Plus en détail

Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand

Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand Hygiène des mains : pourquoi, comment et quand POURQUOI? Des milliers de personnes meurent chaque jour des suites d infections acquises au cours des procédures de soins. Les germes sont principalement

Plus en détail

Ordonnance collective

Ordonnance collective Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO DE L ORDONNANCE: OC-31 Ordonnance collective Nom de l ordonnance: Initier des analyses de laboratoire pour le suivi de la clientèle présentant

Plus en détail

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques

Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Cadre de référence sur la gestion intégrée de la qualité et des risques Élaboré par la Direction de la qualité, de la mission universitaire et de la pratique multidisciplinaire Approuvé par le Comité de

Plus en détail

SUPPLEMENT AU DIPLÔME

SUPPLEMENT AU DIPLÔME SUPPLEMENT AU DIPLÔME Le présent supplément au diplôme (annexe descriptive) suit le modèle élaboré par la Commission européenne, le Conseil de l'europe et l'unesco/cepes. Le supplément vise à fournir des

Plus en détail

Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert

Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert Responsabilité en milieu clinique : PTI Lucette Robert 09/06/2014 1 Table ronde PTI L infirmière face au patient Révision du cadre légal Réforme du Code des professions Responsabilités et devoirs déontologiques

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie

Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie Activités d information, de promotion de la santé et de prévention de la maladie et des accidents dans le contexte de la physiothérapie TABLE S MATIÈRES L ARTICLE 39.4 DU CO S PROFESSIONS PRINCIPALES DÉFINITIONS

Plus en détail

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE!

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! Présentation au XVII e Colloque des CII-CIR Montréal, le 2 Mai 2012 Josée F. Breton, Inf., B. Sc., MBA, conseillère en organisation des soins et du travail

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Amélioration continue de sa compétence professionnelle

Amélioration continue de sa compétence professionnelle Amélioration continue de sa compétence professionnelle En quatre étapes Développer son portfolio professionnel de formation continue pour assurer à la population des soins et services sécuritaires et de

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD 1) Objet. Ce protocole a pour objet de décrire les modalités d utilisation des opioïdes injectables en PCA, en traitement symptomatique d une douleur,

Plus en détail

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE

STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE FACULTÉ DE MÉDECINE FACULTÉ DE CHIRURGIE DENTAIRE Université de Strasbourg STAGE D'INITIATION AUX SOINS INFIRMIERS D'ACCES EN PCEM2 ou en 2ème ANNEE DE CHIRURGIE DENTAIRE JUILLET ou AOUT ou SEPTEMBRE 2012

Plus en détail

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport

Service d ambulance. Normes. de soins aux patients. et de transport Service d ambulance Normes de soins aux patients et de transport Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Direction des services de santé d urgence Avril 2000 (Mise à jour : octobre 2002) Soins

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION

ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE CONTEXTE DE L INTERVENTION L auxiliaire de vie sociale réalise une intervention sociale visant à compenser un état de fragilité, de dépendance

Plus en détail

Lignes directrices sur l'administration des médicaments infirmiers et infirmières auxiliaires autorisés

Lignes directrices sur l'administration des médicaments infirmiers et infirmières auxiliaires autorisés Lignes directrices sur l'administration des médicaments infirmiers et infirmières auxiliaires autorisés Association des infirmières et infirmiers auxiliaires autorisés du Nouveau Brunswick 2014 Remerciements

Plus en détail

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles

SOINS DE PRATIQUE COURANTE. Prélèvement aseptique cutané ou de sécrétions muqueuses, prélèvement de selles NOMENCLATURE GENERALE DES ACTES PROFESSIONNELS INFIRMIERS (Arrêté du 25 mars 1993) (Arrêté du 21 avril 1994) (Arrêté du 1er mars 1999) (Arrêté du 8 Décembre 1999) (Arrêté du 12 Octobre 2000) (Arrêté du

Plus en détail

Référentiel Officine

Référentiel Officine Référentiel Officine Inscrire la formation dans la réalité et les besoins de la pharmacie d officine de demain - Ce référentiel décrit dans le cadre des missions et des activités du pharmacien d officine

Plus en détail

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Marilou Dionne, inf. M.Sc. Conseillère clinicienne en soins infirmiers Manon Allard, inf. M.Sc. Coordonnatrice

Plus en détail

Module Soins Intensifs

Module Soins Intensifs Module Soins Intensifs Prise en charge du bds en soins intensifs De la surveillance clinique à l examen clinique. Ferron Fred SURVEILLANCE DU BDS EN SOINS INTENSIF:... comprend et explique en détail les

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

CAHIER DE PROGRAMME SOINS INFIRMIERS (180.A0)

CAHIER DE PROGRAMME SOINS INFIRMIERS (180.A0) CAHIER DE PROGRAMME SOINS INFIRMIERS (180.A0) DIPLÔME D ÉTUDES COLLÉGIALES (DEC) Pour obtenir un diplôme d études collégiales, vous devez avoir satisfait aux trois conditions suivantes : 1. Avoir réussi

Plus en détail

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant

Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier. Portfolio de l étudiant Ministère chargé de la santé Diplôme d Etat d infirmier Annexe VI Portfolio de l étudiant Nom et prénom de l étudiant : Institut de formation en soins : Date d entrée dans la formation : Nom et prénom

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

RPA No Règlement 2012 No Règlement 2007 Sujet C/N

RPA No Règlement 2012 No Règlement 2007 Sujet C/N T 12 L exploitant d une résidence privée pour aînés doit, avant d accueillir un résident, conclure avec lui ou avec son représentant, le cas échéant, un bail écrit, en utilisant, selon le cas, les formulaires

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

RAPPORT DU COMITÉ AD HOC SUR LA LOI MODIFIANT LE CODE DES PROFESSIONS ET D AUTRES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ (LOI 90)

RAPPORT DU COMITÉ AD HOC SUR LA LOI MODIFIANT LE CODE DES PROFESSIONS ET D AUTRES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ (LOI 90) RAPPORT DU COMITÉ AD HOC SUR LA LOI MODIFIANT LE CODE DES PROFESSIONS ET D AUTRES DISPOSITIONS LÉGISLATIVES DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ (LOI 90) Octobre 2013 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 5 DÉFINITIONS...

Plus en détail

Rôle de l infirmière au SI et SIV

Rôle de l infirmière au SI et SIV Rôle de l infirmière au SI et SIV Colloque AQIISM 22 mai 2015 cnesm 22 mai 2015 1 Olivier Jackson Miriam Hayes Infirmier et infirmière cadre conseil au CNESM Qui sommes nous? cnesm 22 mai 2015 2 Sujets

Plus en détail

Le rôle des infirmières en PIA

Le rôle des infirmières en PIA Cours de transplantation Le rôle des infirmières en PIA Mme Chantal Fortin IPSN, MSc., CNephro(C) Infirmière praticienne spécialisée en néphrologie RUIS McGill -UdeM 16 avril 2010 Objectifs Comprendre

Plus en détail

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017

Niveau d'avancement et d'atteinte des cibles d'impact des projets, par objectif stratégique Planification stratégique 2012-2017 et d'atteinte des cibles d'impact des 1. Formaliser l'offre de services pour l'ensemble des programmes-services et des programmes de soutien. Définir et promouvoir l'offre de services en Dépendances (2013-12-

Plus en détail

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011

Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Miser sur le renouvellement de l organisation des services infirmiers pour améliorer la qualité et la sécurité des soins Danielle D Amour, inf. Ph.D. IUFRS 24 février 2011 + Membres de l équipe Carl-Ardy

Plus en détail

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE»

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE» IMPLANTATION D UN MODÈLE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE : UN PROJET INTÉGRÉ D ORGANISATION DU TRAVAIL 27 e colloque Jean-Yves Rivard Climat de travail : gage de qualité et de performance Esther Leclerc, inf.,

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue

Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue Exigences du Programme d assurance de la qualité et Lignes directrices de la compétence continue Introduction Le Programme d assurance de la qualité a été conçu pour aider les hygiénistes dentaires à examiner

Plus en détail

GUIDE DE L ERGOTHÉRAPEUTE

GUIDE DE L ERGOTHÉRAPEUTE Février 2004 GUIDE DE L ERGOTHÉRAPEUTE Application de la Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé (Projet de loi n o 90, sanctionné) Guide

Plus en détail

Standards de pratique. Faites la différence Mettez un dans votre pratique

Standards de pratique. Faites la différence Mettez un dans votre pratique Standards de pratique Faites la différence Mettez un dans votre pratique Ce document est offert par l Ordre des pharmaciens du Québec à l ensemble de ses membres. Vous le trouverez en version PDF au www.opq.org.

Plus en détail

Ce n est pas le bon remède pour le réseau de santé public, les infirmières doivent prescrire

Ce n est pas le bon remède pour le réseau de santé public, les infirmières doivent prescrire Projet de loi n o 41 modifiant la Loi sur la pharmacie Ce n est pas le bon remède pour le réseau de santé public, les infirmières doivent prescrire Présenté à la Commission de la santé et des services

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

Info Organisation. Cadre de référence en soins infirmiers de la composante CLSC du CSSS-IUGS. Le modèle McGill. Janvier 2006

Info Organisation. Cadre de référence en soins infirmiers de la composante CLSC du CSSS-IUGS. Le modèle McGill. Janvier 2006 Cadre de référence en soins infirmiers de la composante CLSC du CSSS-IUGS Info Organisation Le modèle McGill Karine Girard, chargée de projet, CIRE Solange Lafaille, infirmière et coordonnatrice du 1 er

Plus en détail

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous?

Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? Promouvoir l utilisation sécuritaire des médicaments Le bilan comparatif des médicaments (BCM): où en sommes-nous? My-Lan Pham-Dang, MSc. Formatrice ISMP Canada 10 juin 2010 Hôpital Général Juif Institute

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

3.2 Habilitation à administrer des produits immunisants

3.2 Habilitation à administrer des produits immunisants Chapitre 3 Responsabilités professionnelles et légales 3.1 Introduction Le Programme national de santé publique, adopté en vertu de la Loi sur la santé publique (chapitre S-2.2), a pour objet d encadrer

Plus en détail

Votre bébé a besoin de soins spéciaux

Votre bébé a besoin de soins spéciaux Votre bébé a besoin de soins spéciaux Ce guide se veut un document de référence afin de favoriser une meilleure compréhension de tous les aspects entourant la venue d un enfant prématuré ou malade. Il

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération

GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération GUIDE D'ENSEIGNEMENT PRÉOPÉRATOIRE Pour la clientèle admise avant l'opération Voici un petit guide qui vous renseignera sur tous les éléments à connaître concernant votre chirurgie. AVANT L OPÉRATION Les

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Musique instrumentale (deuxième partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Musique instrumentale (deuxième partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Mai 2005 This document is available

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014 DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE Programme de formation pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2013-2014 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des

Plus en détail

Prise en charge palliative chez les personnes ayant une démence

Prise en charge palliative chez les personnes ayant une démence Prise en charge palliative chez les personnes ayant une démence Concept Équipe multidisciplinaire 7 personnes travaillant sur le terrain 1 personne de référence par 2 UV Avoir au moins 160h de formation

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

2011-01-18. Quels sont, pour le soignant, les enjeux soulevés lorsqu il donne un soin à un allophone? Enjeu de communication

2011-01-18. Quels sont, pour le soignant, les enjeux soulevés lorsqu il donne un soin à un allophone? Enjeu de communication Distance linguistique et soins de qualité dans une perspective d équité: Concilier une diversité d enjeux Bilkis Vissandjee *, Université de Montréal Alex Battaglini, CSSS Bordeaux-CartiervilleSaint-Laurent

Plus en détail

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances

Service du secrétariat général Responsable du dossier des assurances GUIDE DE PLANIFICATION DES ACTIVITÉS ET DE PRÉVENTION DES ACCIDENTS Activités à l extérieur de l école Septembre 2006 Guide PRÉAMBULE Ce guide constitue un outil destiné au personnel de la Commission scolaire

Plus en détail

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES

ACCUEIL DES ENFANTS DANS UN LIEU ADAPTE A UN ACCUEIL A CARACTERE FAMILIAL : BASES METHODOLOGIQUES MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION ACCUEIL

Plus en détail

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC

Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Guide explicatif Nouveau barème d allocation des UFC Table des matières Introduction p.3 Mise en contexte Objectifs Barème d allocation des UFC Guide de pointage des activités professionnelles p.5 Activités

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE

LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE LIVRET D ACCUEIL DU SERVICE DE SOINS INFIRMIERS A DOMICILE Céline BONNET : Infirmière Coordinatrice EHPAD B. P. 19 37290 PREUILLY SUR CLAISE 02 47 91 20 30 1 Le SSIAD de Preuilly est ouvert depuis juillet

Plus en détail

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008

Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation. Septembre 2008 Le référentiel RIFVEH www.rifveh.org La sécurité des personnes ayant des incapacités : un enjeu de concertation Septembre 2008 Louis Plamondon Centre de recherche de l institut universitaire de gériatrie

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Lignes. directrices. droits. d enfants. d accès. Pour l expertise en matière de garde. et des. février 2oo6

Lignes. directrices. droits. d enfants. d accès. Pour l expertise en matière de garde. et des. février 2oo6 Lignes directrices Pour l expertise en matière de garde d enfants et des droits d accès février 2oo6 INTRODUCTION................. 3 PRÉAMBULE.................. 3 I. AMORCE DU PROCESSUS........... 4 A.

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

MA DIRECTIVE ANTICIPEE

MA DIRECTIVE ANTICIPEE MA DIRECTIVE ANTICIPEE Préambule Dans votre directive anticipée ( Patientenverfügung ), vous pouvez consigner vos volontés pour votre fin de vie. La loi du 16 mars 2009 relative aux soins palliatifs, à

Plus en détail

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte

Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Autisme et autres troubles envahissants du développement : diagnostic et évaluation chez l adulte Juillet 2011 Démarche diagnostique et d évaluation du fonctionnement chez l adulte Généralités Diagnostic

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

document révisé le 2008-03-05

document révisé le 2008-03-05 document révisé le 2008-03-05 Table des matières Présentation... 3 1.0 Objectifs... 4 2.0 Organisation... 5 3.0 Personnel d encadrement... 7 4.0 Modalités d accès au CRM... 8 5.0 Processus de réintégration

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC

LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC Norme professionnelle Septembre 2011 Édition Coordination Suzanne Durand, inf., M. Sc. inf., D.E.S.S. en bioéthique Directrice, Direction,

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé

Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Délivrance de l information à la personne sur son état de santé Mai 2012 Préambule Le contenu et les qualités de l information Les modalités de la délivrance de l information L information du mineur, du

Plus en détail

NORME DE PRATIQUE. Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO. L Ordre des hygiénistes dentaires de l Ontario

NORME DE PRATIQUE. Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO. L Ordre des hygiénistes dentaires de l Ontario Adoptées par le Conseil : le 28 janvier 2011 Mises en vigueur : le 1 er janvier 2012 NORME DE PRATIQUE Normes de pratique d hygiène dentaire de l OHDO NORME DE PRATIQUE Normes de pratique d hygiène dentaire

Plus en détail

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP)

L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) L ANALGÉSIE CONTRÔLÉE PAR LE PATIENT (ACP) Réponses à vos inquiétudes Pour vous, pour la vie Quel est le principe de l ACP? La technique d analgésie contrôlée par le patient (ACP) que vous propose votre

Plus en détail

Un métier en évolution.

Un métier en évolution. Intégré à une équipe de soins, l'aide-soignant assiste l'infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être des malades, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne

Plus en détail

STANDARDS POUR L INFIRMIÈRE TRAVAILLEUSE AUTONOME

STANDARDS POUR L INFIRMIÈRE TRAVAILLEUSE AUTONOME STANDARDS POUR L INFIRMIÈRE TRAVAILLEUSE AUTONOME STANDARDS POUR L INFIRMIÈRE TRAVAILLEUSE AUTONOME PRODUCTION SERVICE DE L ÉDITION DIRECTION DES SERVICES AUX CLIENTÈLES ET DES COMMUNICATIONS, OIIQ CONCEPTION

Plus en détail

Tout sur les nouvelles cotations des perfusions

Tout sur les nouvelles cotations des perfusions Tout sur les nouvelles cotations des perfusions L arrêté de modification du livre III de la liste des actes et prestations relatif aux perfusions est paru au Journal officiel du 30 septembre 2014. Dans

Plus en détail

C o d e d é t h i q u e

C o d e d é t h i q u e Code d éthique Notre mission Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Bordeaux- Cartierville Saint-Laurent a pour mission de promouvoir et d améliorer la santé et le bien-être de la population

Plus en détail

Enseignement au cycle primaire (première partie)

Enseignement au cycle primaire (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Enseignement au cycle primaire (première partie) Annexe D Règlement 184/97 Qualifications requises pour enseigner Normes d exercice de

Plus en détail

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE

LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE ordre des optométristes du québec LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE LES OPTOMÉTRISTES : LEUR FORMATION, LEURS SERVICES ET LEUR CADRE DE PRATIQUE VOIR QUI AU

Plus en détail