BUDGET PROVINCIAL 2014 en un coup d'œil

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BUDGET PROVINCIAL 2014 en un coup d'œil"

Transcription

1 BUDGET PROVINCIAL 2014 en un coup d'œil Par thème Financement du communautaire CPE Éducation Logement Santé Aînés Aide sociale Transport public Hydro-Québec Emploi 1

2 Présentation Le document que vous lisez a été réalisé quelques jours après le dépôt du premier budget de l'ère Couillard le 4 juin dernier. L'exercice financier réalisé par le nouveau ministre des Finances Carlos Leitao n'est pas très riche en annonces et mesures, mais il révèle la philosophie de la nouvelle administration libérale. Avant le dépôt du budget, comme pendant sa présentation, le ministre des Finances Carlos Leitao a parlé de rigueur et de sérieux, mais jamais d austérité. Pourtant, il est bien question d austérité dans ce budget, plusieurs ministères obtiendront moins d argent l an prochain qu ils n en ont cette année 1 et on ne comptera que sur la croissance économique pour éviter la soi-disant banqueroute. Le tout sous le regard attentif des agences de notation qui influencent plus que jamais l'agenda de l'état. Exception faite de l'indexation des tarifs de garderies et de service de garde en milieu scolaire, le budget ne contient pas de nouvelles hausses de tarifs. Cependant, la population du Québec vit déjà avec les impacts des tarifications importantes annoncées dans les budgets précédents sur lequel ne recule pas le nouveau ministre des Finances. La taxe santé, la hausse du tarif d'électricité patrimoniale et la hausse des frais de scolarité sont maintenues 2. Dans les pages qui suivent, vous trouverez réunies par thème les mesures du budget qui touchent les groupes membres d'action-gardien. Bonne lecture! Compressions selon les ministères 3 Ministère M$ Différence en % Agriculture, Pêcherie et Alimentation 13,8 1,3% Développement durable, Environnement... 37,9 19,4% Emploi et Solidarité sociale 92,5 2,1% Relations Internationales et Francophonie 10,1 9,6% Sécurité Publique 74,5 5,6% Tourisme 3,7 2,8% Transport 18,7 2,6% Travail 3,8 4,0% 2

3 Financement du communautaire La première grande attente concernait l engagement du gouvernement précédent de rehausser de 40M$ pour cette année le financement à la mission des organismes en santé et services sociaux (52M$ pour l ensemble du communautaire). 4 Le budget Leitao prévoit que le financement des organismes communautaires sera maintenu sans être bonifié et les groupes doivent s attendre à ce que l indexation du PSOC soit plutôt faible pour (CLD) pour leur territoire vont subir une coupure de 10% de leur budget annuel, ce qui représente un montant de à $ par organisme pour l année ( )Les 9 CDEC de Montréal, à l instar de l ensemble des 120 CLD du Québec, sont les seuls organismes de soutien à l entrepreneuriat qui doivent encaisser une coupure de cette ampleur. 7 Déception également pour les groupes en alphabétisation «Notre regroupement a interpellé directement le ministre de l Éducation, du Loisir et du Sport ( ) et l inviter à concrétiser l engagement de son prédécesseur à l effet de rehausser de 4 millions de dollars le financement de la mission des organismes sur De meme, en dépit des demandes répétées et justifiées au Parti libéral de reconnaître l urgence d un rehaussement de 5 millions de dollars et l indexation annuelle du financement à la mission des OCF, le gouvernement a choisi de maintenir ces organismes dans la précarité alors qu ils accompagnent et soutiennent annuellement plus de familles québécoises 6 aussi, les Corporations de développement économique communautaire (CDEC) de Montréal qui ont le mandat de Centre local de développement 3

4 le terrain de l éducation. Malgré ce que le ministre Leitᾶo affirmait dans son discours, pour le réseau des groupes populaires en alphabétisation, les portes se sont refermées! Cette décision se traduira encore une fois par une diminution de l accessibilité à nos ressources» souligne François Brassard, président du RGPAQ. 8 Malgré les demandes répétées des organismes d action communautaire autonome (ACA), le budget Leitao ignore complètement le communautaire et jette aux oubliettes les annonces du précédent gouvernement qui prévoyaient injecter 162 million$ en trois ans en matière de financement des organismes d ACA. Le Réseau québécois de l action communautaire autonome (RQ-ACA) est consterné. Puisque beaucoup d organismes sont en attente d un premier soutien financier gouvernemental, et ce parfois depuis plus de 10 ans, et que d autres, déjà financés, n ont pas vu leur financement augmenter alors que les besoins ne cessent de croître, cette absence de fonds nouveaux pour soutenir l ACA est un très dur coup. 9 Pour les 185 maisons de jeunes membres du Regroupement des maisons de jeunes du Québec (RMJQ) qui reçoivent quotidiennement des dizaines de milliers d adolescents et adolescentes à travers le Québec, ce budget est catastrophique. 10 CPE Les tarifs de garde passeront de 7$ à 7,30$ par jour dès le 1 er octobre prochain. ( ) La ministre de la Famille, France Charbonneau, maintient le cap cette années avec la création de 6300 nouvelles places en CPE et garderies subventionnées. Le plan de développement des places sera par la suite tributaire de la «capacité réelle du réseau à concrétiser ces nouvelles places, de même que la capacité financière du gouvernement». À l heure actuelle, le gouvernement entend parachever le réseau de places à contribution réduite en , donc avec plus de cinq années de retard par rapport à l engagement du gouvernement péquiste. 11 «Les parents du Québec attendent depuis déjà très longtemps et à cet effet, nous croyons que le gouvernement devrait offrir de nouvelles places rapidement plutôt que de procéder à la mise en place d'un guichet unique provincial qui exigera un investissement financier important, mais qui, en échange, n'offrira aucune place supplémentaire aux parents du Québec», a déclaré Francine Lessard, directrice du Conseil québécois des services de garde 12 éducatifs à l'enfance. Avec l'étalement du 4

5 développement des places sur sept ans, les parents resteront sur les listes d'attente en espérant une place ( ).Par ailleurs, l'aqcpe questionne le fait que l'augmentation des crédits accordés aux garderies commerciales représente 44 % des augmentations totales de l'ensemble des mesures pour les familles alors que celles-ci ne représentent que 20 % des places. 13 Éducation Dans un objectif d'atteinte du déficit zéro, le budget des écoles publiques du Québec a été amputé de 640 millions de dollars au cours des dernières années. La faible hausse de 2,2 % du budget du ministère de l'éducation annoncée hier ne couvre pas l'augmentation des coûts de système qui s'ajoute au fardeau des ponctions précédentes. De plus, les parents devront assumer une augmentation de frais des services de garde deux fois supérieure à l'inflation et certaines commissions scolaires devront à nouveau hausser les taxes scolaires. Leitao ajoutera une pression supplémentaire sur le budget de fonctionnement de la commission scolaire. Les principales mesures de redressement à la suite de ce budget se traduiront à nouveau par des coupes de postes en service direct aux élèves et par un alourdissement de la tâche généralisée pour toutes les catégories de personnel, dont le personnel professionnel qui a déjà subi une abolition de 25,5 postes avant l'annonce du budget. Les besoins des élèves ainsi que la santé et la sécurité des employés seront encore plus précarisés par les choix du gouvernement qui se déresponsabilise de plus en plus en ce qui a trait aux services publics. 14 Confrontée à un déficit de près de 47 millions de dollars il y a deux ans, la CSDM est déjà en mode compression des dépenses pour atteindre le déficit zéro. Le budget 5

6 Logement Le budget Leitao ne maintient pas les engagements du précédent gouvernement pour la construction de nouveaux logements sociaux, alors qu'on passe de 3250 à 3000 nouvelles unités, en maintenant du moins les 500 logements réservés aux personnes en situation ou à risque d'itinérance 15 Toutefois, c est 250 de moins que ce qu avait annoncé le Parti québécois. 16 «Les 3000 nouveaux logements sociaux annoncés pour l'an prochain montrent que le gouvernement a l'intention de poursuivre dans la voie empruntée par les gouvernements précédents, mais cette mesure ne suffira pas à lutter contre les problèmes de logement, d'itinérance et de pauvreté», s'offusque François Saillant, coordonnateur du FRAPRU. 17 médecins ( ), qui procurera une économie de 600 millions cette année». 18 Certains craignent que la qualité des services soit atteinte: la commande faite aux établissements est énorme, a souligné la porte-parole de l AQESS, Michèle Pelletier. Ces nouveaux «efforts de compression» se traduiront à coup sûr par des «réductions de services, des listes d attente qui s allongent», a-t-elle averti. Finalement, le gouvernement prévoit renégocier à la baisse le prix des médicaments génériques avec leurs fabricants. 19 Santé Le budget d'austérité du gouvernement Couillard limite la hausse des dépenses de programmes de santé et services sociaux à 3% en Ce ralentissement des dépenses se réalisera notamment grâce à «l étalement de la hausse de la rémunération des 6

7 Santé mentale La publication d un nouveau Plan d action en santé mentale afin de remplacer celui terminé en 2010 vient d être reportée à l automne «Nous profitons du dépôt d une pétition à l Assemblée nationale pour demander au gouvernement québécois et au ministre de la Santé et des Services sociaux, M. Gaétan Barrette, de faire de la santé mentale une réelle grande priorité soutenue par l ensemble de l activité gouvernementale», a déclaré Charles Rice, porte-parole du Réseau communautaire en santé mentale (COSME) et directeur de l Agir en santé mentale. Lors du lancement du Plan d action en santé mentale , le ministre de la Santé et des Services sociaux de l époque, M. Philippe Couillard, a identifié la santé mentale comme devant être une grande priorité nationale. «Avouons-le, c est un secteur d activité qui n a pas reçu l attention qu il méritait», constatait alors le ministre Couillard. Dans son évaluation du Plan d action en santé mentale , le Commissaire à la Santé et au Bien-être a cependant conclu que la priorisation du programme de santé mentale au sein du MSSS est restée somme toute grandement théorique étant donné que le financement pour la santé mentale n a pas été rehaussé. 20 Aînés Pour les personnes aînées, le gouvernement augmente le budget du programme Municipalités amies des aînés. Le budget Leitao octroie un crédit d impôt de 20% sur un montant maximal de 200 $ consacré à des activités physiques, artistiques, culturelles ou récréatives. Si la mesure semble intéressante, il faut mentionner que le montant maximum qui peut être reçu par une personne est de 40$ par année. 21 Du côté de l'emploi «On augmente le crédit d'impôt aux travailleurs expérimentés, mais d'un autre, on enlève le fractionnement des revenus pour les 60 à 64 ans», commente Danis Prud'homme, directeur général de la Fédération de l'âge d'or du Québec (FADOQ). 22 Par ailleurs, l injection de 110 millions par an dans les soins à domicile, que prévoyait l assurance autonomie est abolie 23 Au FRAPRU, on se désole des compressions annoncées à la Société d habitation dans l aide à l amélioration de l habitat (27,9 millions). «C est 7

8 des programmes d adaptation de domicile pour les aînés. [ ] C est une très mauvaise place où couper.» 24 Au final, «on serait tenté de croire que pour le gouvernement libéral, le soutien aux personnes aînées se résume à un encouragement à jouer aux quilles. C'est un peu insultant», a dénoncé Pierre-Paul Côté, président de Association des retraités de l'éducation et des autres services publics (AREQ), qui aurait aussi souhaité des mesures pour les proches aidants. 25 Aide sociale «Les prestations d'aide sociale demeureront au niveau indécent de 610 $ par mois, ce qui représente une violation flagrante du droit à un niveau de vie suffisant», a déclaré le FRAPRU en réaction au budget libéral. 26 Le gouvernement Couillard veut mieux contrôler les assistés sociaux pour s assurer qu ils ne reçoivent pas trop d aide de l État. On espère ainsi réduire au maximum les dépenses du ministère de l Emploi et de la Solidarité sociale. Dans les documents du Conseil du trésor, on écrit que le ministère va «améliorer» le contrôle des assistés sociaux en «renforçant» la détection et [le] traitement des dossiers non conformes». On pourrait par exemple forcer certaines personnes à rencontrer un agent lors de la réception de leur chèque au lieu de le recevoir par la poste. 27 Transports Bien que le budget maintienne un ratio de 70%/30% respectivement pour le transport routier et les transports collectifs, ainsi que le transfert d un milliard $ du transport routier vers le transport collectif 8

9 annoncé par le précédent gouvernement, il ne prévoit aucune nouvelle somme pour les transports collectifs d ici Les libéraux conservent le plan d électrification des transports et l investissement de 1 milliard dans le transport collectif prévu au budget Marceau. Du côté des infrastructures de transport, Québec sera vraisemblablement moins généreux que prévu. «On est réaliste. Le point de départ n'est pas le même» d'expliquer M. Leitao. La dette est plus élevée que prévu, à 190 milliards, et «on a atteint les limites de notre capacité d'endettement». Des projets comme le nouvel hôpital à La Malbaie, l'agrandissement de l'hôpital de Verdun, l'urgence de l'institut de cardiologie de Montréal, les réfections de l'échangeur Saint-Pierre, du pont-tunnel, de la Métropolitaine et le recouvrement de Ville-Marie restent à l'étape «à l'étude». 29 Hydro-Québec Hydro-Québec a beau exporter ses surplus à pleine capacité des interconnexions existantes, elle devra faire mieux parce que son actionnaire attend des revenus supplémentaires de 85 millions de dollars des exportations d'électricité en L'augmentation des exportations constitue le plus gros morceau de l'effort de 150 millions exigé d'hydro par le gouvernement pour résoudre son casse-tête budgétaire. Le reste doit provenir de gains d'efficience (50 millions) et du gel de la masse salariale (15 millions). Le gouvernement précise que l'effort demandé à la société d'état ne doit pas se traduire par une hausse des tarifs pour les consommateurs d'électricité. 30 Autre promesse libérale, les profits d'hydro-québec devaient être partagés également entre les dividendes au gouvernement et en baisse de tarifs aux abonnés. Le budget d'hier reporte cette promesse jusqu'à l'atteinte du déficit zéro. Québec s'attend à recevoir 150 millions de plus d'hydro cette année. 31 «La simple indexation des tarifs promise est aussi remise en cause dans le cas d Hydro-Québec». 32 Emploi Peu d'engagements tangibles pour l'emploi, si ce n'est les compressions dans la fonction publique et les mesures d'allégements fiscaux aux PME... 9

10 Du côté de la Coalition des organismes communautaires pour le développement de la main-d oeuvre, on se dit fortement préoccupée par le manque d engagement gouvernemental supplémentaire en matière d employabilité et formation de la main-d oeuvre. 33 Sur les coupures dans les CDEC (voir section Financement du communautaire) : «À l heure où le gouvernement du Québec veut relancer l entrepreneuriat pour stimuler l économie, nous sommes abasourdis par ce manque de considération envers le seul réseau de soutien à l entrepreneuriat et au développement local qui a l expertise pour accompagner et appuyer tous les entrepreneurs quels que soient leur âge, leur sexe, leur origine ou le type d entreprise qu ils souhaitent développer» a déclaré Pierre Morrissette, directeur général du Regroupement économique et social du Sud-ouest. Dans la plupart des CDEC, cette coupure de budget risque d affecter les fonds qui sont alloués aux jeunes entrepreneurs, à travers la mesure Jeunes promoteurs, et les fonds qui sont alloués aux entreprises d économie sociale (Fonds d économie sociale) qui représentent des sommes importantes dans les budgets des CDEC de Montréal. 34 Donc quoi? Le message du budget 2014 est clair : la vraie transition sera opérée en Les programmes, les services et la fiscalité seront révisés. La croissance globale des dépenses de l État atteindra un creux historique à 0,7%, ce qui signifiera des compressions importantes dans la plupart des ministères. ll est à prévoir que rendu là, la croissance des revenus ne sera pas au rendez-vous, ce qui exigera encore plus de sacrifices. C est la boucle de l austérité-stagnation : le peu de stimulation perpétue la morosité économique, celle-ci fait diminuer les revenus, ce qui amène le gouvernement à couper davantage et ainsi de suite 35 10

11 Notes 1 Simon TREMBLAY-PEPIN, Budget Leitao : faire l austérité sans la nommer, IRIS (4 juin 2014) 2 Le budget Leitao garde le cap de l'austérité budgétaire - Un vrai débat sur la fiscalité est nécessaire (4 juin 2014) - Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics 3 TREMBLAY-PEPIN, loc. cit. 1 4 Réaction des Auberges du cœur au premier budget Leitao (4 juin 2014) - Regroupement des Auberges du cœur du Québec 5 Un budget décevant pour le milieu communautaire montréalais (5 juin 2014) - RIOCM 6 Budget : À bout de souffle et fragilisés, les OCF vont demeurer dans la précarité (5 juin 2014) - FQOCF 7 Budget du Québec : coupure de 10% pour les CDEC de Montréal (Montréal, (4 juin 2014)- Pierre Morissette et le RESO 8 Budget Québec : Le RGPAQ inquiet de l avenir (5 juin 2014) - RGPAQ 9 Budget Leitão : un coup dur pour le communautaire (5 juin 2014) - RQACA 10 Le Memo de la Table (5 juin 2014) - TRPOCB 11 Marco BÉLAIR-CIRINO, Garderies : légère hausse des tarifs dès octobre, Le Devoir (5 juin 2014) 12 Dépôt du budget du ministre Leitao- réaction du CQSGEE : Mifigue, mi-raisin (4 juin 2014) - CQSGEE 13 Budget L'Association québécoise des CPE est stupéfaite des mesures annoncées dans le budget Leitao (5 juin 2014) - AQCPE 14 Réaction au budget Leitao - Encore une fois, on néglige l'école publique et on protège l'école privée (5 juin 2014) - Alliance des professeures et professeurs de Montréal 15 Budget Leitao - Itinérance : 500 logements sociaux et un statu quo intenable (4 juin 2014) - RSIQ 16 Isabelle PORTER, Les assistés sociaux sous surveillance, Isabelle Porter, Le Devoir (5 juin 2014) 17 Budget Leitao : il faudra plus que 3000 nouveaux logements sociaux pour lutter contre la pauvreté, estime le FRAPRU (5 juin 2014) - FRAPRU 18 Robert DUTRISAC, Régime minceur à Québec, Le Devoir (5 juin 2014) 19 Marco BÉLAIR-CIRINO, Une diminution des services en santé est redoutée, Le Devoir (5 juin 2014) 20 TROPCB, loc. cit RIOCM, loc. cit Lise MILLETTE, Budget: gains mitigés pour les aînés, Canoë (5 juin 2014) 23 DUTRISAC, loc. cit PORTER, loc. cit MILLETTE, loc. cit FRAPRU, loc. cit PORTER, loc. cit Budget Leitao Les groupes écologistes s inquiètent de l absence de mesures structurantes pour la lutte aux changements climatiques (6 juin) - Greenpeace 29 Denis LESSARD, Des promesses oubliées dans les infrastuctures, La Presse (5 juin 2014) 30 Hélène BARIL, Québec mise sur une hausse des exportations d'électricité. Hélène Baril, La Presse (5 juin 2014) 31 LESSARD, loc. cit DUTRISAC, loc. cit Réactions mitigées par rapport au premier budget de Leitao, La Presse Canadienne, La Presse Canadienne (4 juin 2014) 34 MORISSETTE, loc. cit Simon TREMBLAY-PEPIN, Du «grand fiou» à la transition, IRIS (7 juin 2014) Document à usage interne réalisé par: Comité Défense des droits d Action Gardien 10 juin 2014 Les caricatures sont tirées du Devoir, des journaux GESCA et du Journal de Montréal 11

12 Ce qui nous attend D'ici au budget 2015, le gouvernement Couillard continuera dans sa volonté de légitimer et justifier son plan d'austérité, notamment avec: La Commission d examen sur la fiscalité québécoise et La Commission sur la révision permanente des programmes Le budget 2014 n'est que la rampe de lancement de ce régime minceur de l'état. Ce n est qu une question de temps avant que les effets concrets des coupes ne se fassent sentir! Pour mieux comprendre La Coalition opposée à la tarification et la privatisation des services publics offre des outils de formation sur les alternatives fiscales aux mesures néolibérales en place. Visitez le 12

BUDGET PROVINCIAL 2015 en un coup d'œil

BUDGET PROVINCIAL 2015 en un coup d'œil BUDGET PROVINCIAL 2015 en un coup d'œil Par thème Financement du communautaire Santé Éducation Budgets discrétionnaires Travail, emploi et fonction publique Condition féminine Garderies Logement Aînés

Plus en détail

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager

Performance du réseau. Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Performance du réseau Pour une prestation des soins de santé et des services en fonction de l usager Représentations prébudgétaires 2014-2015 Mai 2014 Le RPCU Le Regroupement provincial des comités des

Plus en détail

La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs. Les revenus de l État sont à la baisse

La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs. Les revenus de l État sont à la baisse La fiscalité nous permet de nous offrir collectivement des services et une qualité de vie supérieurs En moyenne, chaque personne au Québec reçoit (de tous les paliers gouvernementaux) l équivalent de près

Plus en détail

Revoir la fiscalité pour mieux combattre les inégalités

Revoir la fiscalité pour mieux combattre les inégalités Front d'action populaire en réaménagement urbain 1431 rue Fullum, # 201, Montréal (Québec) H2K 0B5 Tél. : 514 522-1010 Téléc. : 514 527-3403 Courriel : frapru@frapru.qc.ca www.frapru.qc.ca Revoir la fiscalité

Plus en détail

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais

Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Les conséquences du sous-financement des organismes communautaires montréalais Des conclusions qui appellent à la mobilisation Rapport du RIOCM sur le sous-financement des organismes communautaires de

Plus en détail

Loi 10. ARGUMENTAIRE CONTRE LE PROJET de. démantèlement FICHE 1 AUCUNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES SERVICES EN ACTION CONTRE LE

Loi 10. ARGUMENTAIRE CONTRE LE PROJET de. démantèlement FICHE 1 AUCUNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES SERVICES EN ACTION CONTRE LE ARGUMENTAIRE CONTRE LE PROJET de Loi 10 FICHE 1 AUCUNE SOLUTION POUR AMÉLIORER LES SERVICES À LA POPULATION DANS LE PROJET DE LOI 10 DU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX, GAÉTAN BARRETTE, BIEN

Plus en détail

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives

La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives La finance solidaire au Québec : enjeux et perspectives Conférenciers Stéphane Chabot, Réseau d investissement social du Québec (RISQ) Lucie Villeneuve, Réseau québécois du crédit communautaire (RQCC)

Plus en détail

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires

Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Reconduire le programme AccèsLogis Québec et assurer un développement soutenu de logements sociaux et communautaires Automne 2014 UN PROGRAMME PERTINENT ET NÉCESSAIRE Les besoins de logements abordables

Plus en détail

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC

MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC MISE À JOUR ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DE L AUTOMNE 2014 QUÉBEC Le 2 décembre 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures de relance économique Mesures visant l atteinte et le maintien de l équilibre budgétaire

Plus en détail

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»?

QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Neuf questions pour les partis politiques : les réponses du Parti Québécois QUESTION 1 : Êtes-vous pour ou contre la «contribution santé»? Depuis 2009, l immense majorité des contribuables québécois doivent

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

LA FORMATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE : DÉPENSE OU INVESTISSEMENT?

LA FORMATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE : DÉPENSE OU INVESTISSEMENT? LA FORMATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE : DÉPENSE OU INVESTISSEMENT? Présenté par : Richard Perron Pierre Riopel 7 janvier 2015 7, rue Vallière, Québec (Québec) G1K 6S9 Téléphone : 418 692-0022 1 800 463-5079

Plus en détail

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé

Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Cabinet du ministre Communiqué de presse BUDGET 2013-2014 COMMUNIQUÉ N 2 BUDGET 2013-2014 Un gouvernement qui agit en misant sur l investissement privé Québec, le 20 novembre 2012 «Pour accélérer la croissance

Plus en détail

Pour le maintien de la cohésion et de la cohérence régionale

Pour le maintien de la cohésion et de la cohérence régionale Les regroupements d organismes communautaires de Montréal Mémoire Pour le maintien de la cohésion et de la cohérence régionale Présenté à la commission de la santé et des services sociaux de l Assemblée

Plus en détail

mission Le conflit des «gars de Lapalme»,

mission Le conflit des «gars de Lapalme», composition Le conflit des «gars de Lapalme», à l origine du CIMM Le 1 er mai 1970, la CSN, la CEQ et la FTQ organisaient, à Montréal, une manifestation en appui aux travailleurs et à la travailleuse de

Plus en détail

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC

Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 LE POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Automne 2014 Le point sur la situation économique et financière du québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte désigne

Plus en détail

A. Particuliers. activités B. Sociétés Ajout d un quatrième palier à. Lutte contre l évasion fiscale. économiques RRQ et financiers

A. Particuliers. activités B. Sociétés Ajout d un quatrième palier à. Lutte contre l évasion fiscale. économiques RRQ et financiers A. Particuliers Faits saillants o Hausse progressive de la contribution des parents aux services de garde o Amélioration de la gouvernance des fonds fiscalisés o Faits Capital saillants régionale et ayant

Plus en détail

Soumission à la consultation pré-budgétaire du Nouveau-Brunswick janvier 2011

Soumission à la consultation pré-budgétaire du Nouveau-Brunswick janvier 2011 1 Soumission à la consultation pré-budgétaire du Nouveau-Brunswick janvier 2011 La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick apprécie cette occasion de présenter les priorités budgétaires

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation

Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation Mémoire présenté au Comité sénatorial permanent des finances nationales concernant le Programme de péréquation M. Peter Mesheau Ministre des Finances Gouvernement du Nouveau-Brunswick Le 17 octobre 2001

Plus en détail

Comment on le demande

Comment on le demande LE CRÉDIT POUR LA SOLIDARITÉ C est pour tout le monde! Un outil du Collectif pour un Québec sans pauvreté Mai 2011 Le crédit pour la solidarité a été annoncé par le ministre des Finances en mars 2010.

Plus en détail

Le réseau FADOQ plaide pour une réelle adaptation du Régime de rentes du Québec

Le réseau FADOQ plaide pour une réelle adaptation du Régime de rentes du Québec POUR DIFFUSION IMMÉDIATE Le réseau FADOQ plaide pour une réelle adaptation du Régime de rentes du Québec QUÉBEC, LE 3 SEPTEMBRE 2009 Le réseau FADOQ présente aujourd hui son mémoire dans le cadre de la

Plus en détail

RIGUEUR RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES

RIGUEUR RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES RIGUEUR ET RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES RIGUEUR ET RESPONSABILITÉ DANS LA GESTION DES DÉPENSES «... des choix plus rigoureux et responsables s imposent.» Rigueur et responsabilité dans

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

HISTORIQUE DE LA POSITION FNEEQ SUR LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS

HISTORIQUE DE LA POSITION FNEEQ SUR LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS HISTORIQUE DE LA POSITION FNEEQ SUR LES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS TABLE DES MATIÈRES PORTRAIT DU REGROUPEMENT DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS... 3 Situation de l emploi dans le regroupement privé... 3 La position

Plus en détail

Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise

Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise LIGUE DES CONTRIBUABLES Mémoire sur le rapport de la Commission d examen sur la fiscalité québécoise (Moins d impôt pour les Québécois) Préparé par Claude Garcia pour la Ligue des contribuables Présenté

Plus en détail

Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Janvier 2012

Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Janvier 2012 1 Soumission à la consultation prébudgétaire du Nouveau-Brunswick Janvier 2012 La Fédération des travailleurs et travailleuses du Nouveau-Brunswick se réjouit d avoir l occasion de présenter les dépenses

Plus en détail

La Caisse d économie solidaire Desjardins

La Caisse d économie solidaire Desjardins La Caisse d économie solidaire Desjardins Notre mission Soutenir le développement de l économie sociale et solidaire en misant sur l entrepreneuriat collectif au sein de quatre réseaux : coopératif, communautaire,

Plus en détail

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young

Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Réponse du ministère des Finances à l examen du Programme de placement de titres sur le marché de détail, de Cap Gemini Ernst & Young Aperçu Au cours de la première moitié des années 1990, le Canada était

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

Particulier. activités Investisseur Ajout d un quatrième palier à. Entreprise

Particulier. activités Investisseur Ajout d un quatrième palier à. Entreprise Faits saillants Particulier Fractionnement de revenu de retraite entre conjoints Indexation contribution Faits parentale saillants au service ayant de un garde impact Crédit direct d impôt sur LogiRénov

Plus en détail

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants

Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants des Services fiscaux Numéro 2014-26F Budget du Québec de juin 2014 Faits saillants Le 4 juin 2014 En bref Le ministre des Finances, M. Carlos Leitao, a présenté aujourd'hui, le 4 juin 2014, le budget 2014-2015

Plus en détail

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec

Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Un crédit d impôt pour l avenir du Québec Mémoire présenté à la Commission d examen sur la fiscalité québécoise Par l Association canadienne de l enseignement coopératif, comité Québec (ACDEC-Québec) En

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC

DOCUMENT D INFORMATION. Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC DOCUMENT D INFORMATION Septembre 2014 LA FISCALITÉ DES PARTICULIERS AU QUÉBEC document d information Septembre 2014 La fiscalité des particuliers au Québec NOTE La forme masculine utilisée dans le texte

Plus en détail

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage?

COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUÉ - COMMUNIQUE Pour diffusion immédiate UN RÉGIME QUEBECOIS D'ASSURANCE PARENTALE C'EST URGENT! Les familles québécoises seront-elles prises en otage? Montréal, le 14 décembre 1999

Plus en détail

POINT NÉGO. En réponse aux demandes intersectorielles de l Alliance

POINT NÉGO. En réponse aux demandes intersectorielles de l Alliance POINT NÉGO Vol. 2, n o 3 Janvier 2015 LES PROPOSITIONS PATRONALES INTERSECTORIELLES LE SALAIRE LE RÉGIME DE RETRAITE LES DROITS PARENTAUX LES PROPOSITIONS PATRONALES SECTORIELLES L AUTONOMIE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

L'accessibilité et la participation aux études supérieures

L'accessibilité et la participation aux études supérieures L'accessibilité et la participation aux études supérieures Sommet rencontre 2 Préparé par le Comité recherche et affaires académiques (CRAA) ainsi que ses collaborateurs et collaboratrices La gratuité

Plus en détail

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire?

Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Et si l économie sociale créait une mutuelle d épargne solidaire? Les entreprises d'économie sociale placent encore souvent leurs réserves dans des banques classiques. Aujourd hui, la crise financière

Plus en détail

Budget de dépenses 2014-2015

Budget de dépenses 2014-2015 Budget de dépenses 2014-2015 Plans annuels de gestion des dépenses des ministères et organismes Budget de dépenses 2014-2015 Plans annuels de gestion des dépenses des ministères et organismes pour l année

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement.

Introduction. Le Canada est un pays qui donne son plein rendement. le 23 mars 2004 «tout au long de notre histoire, les Canadiens ont été animés par une idée bien simple : que nous avons la responsabilité de faire en sorte que nos enfants et nos petits-enfants aient une

Plus en détail

En avril 2006, un citoyen produit sa déclaration de revenus 2005. En septembre de la même année, il constate une erreur dans sa déclaration initiale et produit une déclaration amendée à laquelle il joint

Plus en détail

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com

Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa. www.legermarketing.com Montréal Québec Toronto Ottawa Edmonton Philadelphie Denver Tampa www.legermarketing.com Méthodologie À l aide d une méthode d échantillonnage sophistiquée répliquant les conditions d un échantillon aléatoire

Plus en détail

Le maintien d actifs une priorité gouvernementale. Les 1 er et 2 octobre 2014

Le maintien d actifs une priorité gouvernementale. Les 1 er et 2 octobre 2014 Présentation de la Direction de la gestion des investissements en infrastructures au Secrétariat du Conseil du trésor Colloque 2014 de l Association des gestionnaires de parcs immobiliers institutionnels

Plus en détail

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc.

Budget 2014-2015. Mémoire. Blaine Higgs, ministre des Finances. soumis à. Front commun pour la justice sociale. du Nouveau-Brunswick inc. Budget 2014-2015 Mémoire soumis à Blaine Higgs, ministre des Finances Front commun pour la justice sociale du Nouveau-Brunswick inc. Janvier 2014 1 1. Introduction Le Front commun pour la justice sociale

Plus en détail

Consultations prébudgétaires 2011-2012

Consultations prébudgétaires 2011-2012 Présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes 12 août 2011 Sommaire Dans le cadre des consultations prébudgétaires du Comité permanent des finances de la Chambre des communes, le

Plus en détail

Projet de loi n o 100 (2010, chapitre 20)

Projet de loi n o 100 (2010, chapitre 20) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 100 (2010, chapitre 20) Loi mettant en œuvre certaines dispositions du discours sur le budget du 30 mars 2010 et visant le retour à l équilibre

Plus en détail

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015

10 e budget Flaherty COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE. Dépôt du budget fédéral 2014-2015 Volume 1. Numéro 10 12 février 2014 10 e budget Flaherty Dépôt du budget fédéral 2014-2015 COMPTE RENDU D ÉLÉMENTS DIGNES DE MENTION POUR L INDUSTRIE TOURISTIQUE Mardi, le ministre des Finances Jim Flaherty

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.

Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes. Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc. Réponse concernant le financement de l assurance-emploi et les récentes mesures connexes Ottawa, Canada 9 octobre 2014 www.pbo-dpb.gc.ca Le Directeur parlementaire du budget a pour mandat de présenter

Plus en détail

Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif

Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif Mémoire pour les consultations de la Communauté métropolitaine de transport sur le financement du transport collectif Présenté à la Commission du transport de la CMM Mercredi 9 mai 2012 Soumis par: Charles

Plus en détail

LES SECRETS DU SUCCÈS

LES SECRETS DU SUCCÈS Investir - Pour un Québec résolument moderne et innovateur Colloque organisé par le Conseil du patronat du Québec Montréal, le jeudi 11 novembre 2004 POINTS SAILLANTS DU COLLOQUE LES SECRETS DU SUCCÈS

Plus en détail

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007.

En fonction de sa proposition, Hydro-Québec s attend à ce que la nouvelle tarification soit effective au début de l année 2007. NOTE AU LECTEUR Fondée en 1961, l Association provinciale des constructeurs d habitations du Québec (APCHQ) est une référence en matière de construction et de rénovation résidentielles. Regroupant quelque

Plus en détail

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault.

Absences motivées : madame Francine Doucet, messieurs André Couture et Jacques Pineault. PROCÈS-VERBAL de la première (09-01) assemblée régulière de l année 2009 du Conseil d administration du Collège de Rimouski tenue le mardi 27 janvier 2009, à 17 h, au local G-130 du Cégep de Rimouski.

Plus en détail

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI

NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI note nº 08 NOTES DE SYNTHÈSE DU PACTE MONDIAL POUR L EMPLOI 1. Résumé SOUTIEN AUX PME ET À LEURS EMPLOYÉS PENDANT LA CRISE La crise financière et économique mondiale érige un certain nombre d obstacles

Plus en détail

ACApella. Normand Gilbert Coordonnateur

ACApella. Normand Gilbert Coordonnateur 1 3 4 4 5 5 6 7 Sommaire Éditorial: Un Plan d action répondant vraiment aux besoin du milieu: ça reste à voir! Augmentation du financement gouvernemental: des informations contradictoires Justice fiscale

Plus en détail

Bulletin fiscal. Un budget de rigueur pour résorber l impasse budgétaire. Budget provincial, 4 juin 2014

Bulletin fiscal. Un budget de rigueur pour résorber l impasse budgétaire. Budget provincial, 4 juin 2014 Un budget de rigueur pour résorber l impasse budgétaire Bulletin fiscal Budget provincial, 4 juin 2014 Dans un contexte où l atteinte de l équilibre budgétaire prime, force est de reconnaître les moyens

Plus en détail

Un régime d assurance? Si oui, lequel?

Un régime d assurance? Si oui, lequel? Un régime d assurance? Si oui, lequel? AFESH-UQAM 20 novembre 2013 Résumé Ce texte présente quelques pistes de réflexion concernant le régime d assurance collective de l AFESH-UQAM. Il s agit d un document

Plus en détail

Mémoire présenté par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) à la Commission des finances publiques

Mémoire présenté par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) à la Commission des finances publiques Mémoire présenté par la Confédération des syndicats nationaux (CSN) à la Commission des finances publiques sur le projet de loi n o 15, Loi sur la gestion et le contrôle des effectifs des ministères, des

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

ANALYSE DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR L EXCÉDENT DE LA CAISSE DE RETRAITE ET DU RÉGIME D ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE

ANALYSE DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR L EXCÉDENT DE LA CAISSE DE RETRAITE ET DU RÉGIME D ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE ANALYSE DE L ENTENTE DE PRINCIPE SUR L EXCÉDENT DE LA CAISSE DE RETRAITE ET DU RÉGIME D ASSURANCE-MALADIE COMPLÉMENTAIRE 12 juin 2008 Syndicat des communications de Radio-Canada (FNC-CSN) 301-1411, rue

Plus en détail

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada

Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Consultations du Ministère des Finances du Canada : Maintenir la solidité du système de revenu de retraite du Canada Commentaires du Conseil du patronat du Québec Mai 2010 Maintenir la solidité du système

Plus en détail

Mettre de l avant les transports plus écoresponsables comme le vélo, l autobus de ville, le covoiturage, etc.

Mettre de l avant les transports plus écoresponsables comme le vélo, l autobus de ville, le covoiturage, etc. Parti Vert Défendre les services de santé publique au Canada. Mettre en œuvre une stratégie nationale pour les aînées. Investir dans les technologies vertes et dans les énergies vertes, donc dans les emplois

Plus en détail

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX MÉMOIRE DE LA FÉDÉRATION DES MÉDECINS OMNIPRATICIENS DU QUÉBEC PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX CONCERNANT LE LIVRE BLANC SUR LA CRÉATION D UNE ASSURANCE AUTONOMIE NOVEMBRE

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO-

CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- CONFIANCE DANS L INDUSTRIE AGRO- ALIMENTAIRE AU QUÉBEC RÉSULTATS D UNE CONSULTATION DES ACTEURS DU SECTEUR AGROALIMENTAIRE AU SUJET DE LEUR CONFIANCE ENVERS LEURS PERSPECTIVES FUTURES Préparé pour l Union

Plus en détail

Notes de recherche de l

Notes de recherche de l Notes de recherche de l DÉCEMBRE 2009 La situation du régime complémentaire de retraite de l industrie de la construction du Québec François L Italien, Doctorant, Département de sociologie, Université

Plus en détail

EXERCICE DE BUDGET. PARTIE III - INFORMATION CONCERNANT CERTAINS DES ÉLÉMENTS D'UN BUDGET (p.6)

EXERCICE DE BUDGET. PARTIE III - INFORMATION CONCERNANT CERTAINS DES ÉLÉMENTS D'UN BUDGET (p.6) EXERCICE DE BUDGET PARTIE I - SIMULATIONS DE REVENUS DISPONIBLES (p.2) PARTIE II - BUDGET MENSUEL À COMPLÉTER (p.6) PARTIE III - INFORMATION CONCERNANT CERTAINS DES ÉLÉMENTS D'UN BUDGET (p.6) PARTIE IV

Plus en détail

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile.

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles Mémoire Présenté par l Association des recycleurs de pièces d autos et de camions du Québec

Plus en détail

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL)

INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) INTERODAS 2014 HORS-SERIE BULLETIN D INFORMATION ET DE LIAISON ORGANISATION D AIDE AUX SANS-EMPLOI (ODAS-MONTRÉAL) TESTEZ VOS CONNAISSANCES SUR L AIDE SOCIALE VRAI ou FAUX? 1. Le ministère de l Emploi

Plus en détail

Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec et de l Association des directions générales des commissions scolaires

Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec et de l Association des directions générales des commissions scolaires Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec et de l Association des directions générales des commissions scolaires Présenté dans le cadre de la consultation sur le projet de règles budgétaires

Plus en détail

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014

LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 LE BUDGET DE L ÉTAT VOTÉ POUR 2014 en quelques chiffres (Loi de finances initiale) Évaluation des recettes perçues par l État en 2014 (art. 60 de la loi de finances initiale pour 2014) RECETTES FISCALES

Plus en détail

Planifier la trésorerie

Planifier la trésorerie Planifier la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Prévision de la trésorerie Gestion de la trésorerie SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Planifier les flux de trésorerie Situation L argent file et on se

Plus en détail

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer

Réforme du crédit à la consommation. Statut des enseignants chercheurs. Point sur les États généraux de l outre-mer LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE A REUNI LE CONSEIL DES MINISTRES AU PALAIS DE L ÉLYSÉE LE MERCREDI 22 AVRIL 2009 A L ISSUE DU CONSEIL, LE SERVICE DE PRESSE DE LA PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE A DIFFUSÉ LE

Plus en détail

double fiscalité attention à la trappe

double fiscalité attention à la trappe 17 Par Kathy Noël double fiscalité attention à la trappe Le Québec est la seule province du Canada où les contribuables doivent produire deux déclarations d impôt. De nombreuses différences découlent de

Plus en détail

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements

Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements Gérer les excédents de trésorerie Épargnes et placements SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Établir un plan Mettre votre plan à exécution Penser à long terme SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Votre argent doit

Plus en détail

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba

Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Juillet 2005 Pour aller de l avant : L apprentissage et la garde des jeunes enfants Étapes suivantes du plan d action du Manitoba Introduction En novembre 1999, le gouvernement du Manitoba a confirmé son

Plus en détail

Article 13 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) : Le droit à l éducation

Article 13 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) : Le droit à l éducation Article 13 du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (PIDESC) : Le droit à l éducation Observation générale adoptée par le Comité des droits économiques, sociaux et culturels

Plus en détail

ANALYSE DU PROJET DE LOI NO 42

ANALYSE DU PROJET DE LOI NO 42 ANALYSE DU PROJET DE LOI NO 42 Loi regroupant la Commission de l équité salariale, la Commission des normes du travail et la Commission de la santé et de la sécurité du travail et instituant le Tribunal

Plus en détail

RAPPORT ET RECOMMANDATIONS

RAPPORT ET RECOMMANDATIONS COMMISSION PERMANENTE SUR LES FINANCES ET L ADMINISTRATION Étude des prévisions budgétaires 2012, des budgets des sociétés paramunicipales de la Ville de Montréal ainsi que du budget 2012 et du programme

Plus en détail

Rapport sur le budget du Québec

Rapport sur le budget du Québec le 21 avril 2005 Rapport sur le budget du Québec Faits saillants Introduction Taux d imposition d une société est augmenté Instauration d un taux d imposition pour la petite entreprise Les taux de la taxe

Plus en détail

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE

MONTGERON TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LA SITUATION FINANCIÈRE DE LA VILLE DE MONTGERON FISCALITÉ, ENDETTEMENT, FONCTIONNEMENT, INVESTISSEMENT, ÉQUIPEMENTS PUBLICS, ÉPARGNE, CRÉDIT, SERVICES PUBLICS CHIFFRES

Plus en détail

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs

Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Sommet pleines voiles / Groupe de travail sur l autosuffisance : domaines d intérêt communs Lors du Sommet pleines voiles en janvier 2007, la Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick a publié

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE POLITIQUE POLITIQUE RELATIVE AUX CRITÈRES RÉGISSANT L ADMISSION ET L INSCRIPTION DES ÉLÈVES PRÉSCOLAIRE, PRIMAIRE ET SECONDAIRE Responsabilité Direction générale adjointe aux affaires administratives Direction

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité

RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC. Par : Service de fiscalité RÉSUMÉ POINT SUR LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE DU QUÉBEC Par : Service de fiscalité PRÉSENTATION Veuillez prendre note qu'il ne s'agit pas d'un résumé exhaustif de toutes les mesures contenues

Plus en détail

Recommandations du Forum jeunesse de l Île de Montréal en matière d économie et d emploi

Recommandations du Forum jeunesse de l Île de Montréal en matière d économie et d emploi Recommandations du Forum jeunesse de l Île de Montréal en matière d économie et d emploi DANS LE CADRE DES CONSULTATIONS PRÉBUDGETAIRES BUDGET 2014-2015 PRIORITÉ EMPLOI Ministère des Finances et de l Économie

Plus en détail

CFP 059M C.P. Rapport D Amours

CFP 059M C.P. Rapport D Amours Mémoire du Régime de retraite de l Université du Québec (RRUQ) sur le rapport du Comité D Amours Mémoire déposé à la Commission des finances publiques le 22 août 2013 CFP 059M C.P. Rapport D Amours Table

Plus en détail

Projet de loi n o 102. Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite

Projet de loi n o 102. Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de retraite FÉDÉRATION DE L ÂGE D OR DU QUÉBEC AVIS PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES Projet de loi n o 102 Loi modifiant la Loi sur les régimes complémentaires de Mai 2000 Introduction Fondée en 1970,

Plus en détail

Le loisir public : un investissement en développement économique

Le loisir public : un investissement en développement économique VOLUME 12, NUMÉRO 12-2015 BULLETIN* Le loisir public : un investissement en développement économique André Thibault, Ph. D., professeur émérite Département d étude en loisir, culture et tourisme, UQTR,

Plus en détail

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation

Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Assouplir l offre et les modalités de soutien financier pour améliorer l accessibilité à la formation Commentaires du Conseil du patronat du Québec dans le cadre de la consultation sur l accessibilité

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE

PLANIFICATION STRATÉGIQUE PLANIFICATION STRATÉGIQUE Le CRDITED de Montréal est une organisation innovante qui vise l excellence. Il contribue significativement, avec ses partenaires, à la participation sociale des personnes ayant

Plus en détail