Mot du DG. Santé-Sécurité. Environnement. Production. Bob Leclair

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mot du DG. Santé-Sécurité. Environnement. Production. Bob Leclair"

Transcription

1 Bulletin d information mensuel du personnel de CCR Janvier 2015

2 Mot du DG Bob Leclair Mot du DG p 2 Développement organisationnel p 3 Développement durable p 3 Santé p 4, 5 Comité mieux-être p 6 Club social p 7 Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger les textes. Santé-Sécurité Puisqu il n y a pas eu d accident déclarable en décembre, nous avons réussi à terminer l année avec la même performance de Santé-Sécurité qu en 2013, c est-à-dire avec deux accidents déclarables et un FAD de 1,7. Notre objectif pour 2015 est de n avoir aucun accident avec perte de temps et de réduire notre nombre d accident déclarable à 1 ou moins pour obtenir un FAD de 0,9. Pour y parvenir, nous devons nous présenter au travail tous les jours en priorisant le travail sécuritaire. Environnement Nous avons malheureusement terminé l année 2014 avec six dépassements environnementaux comparativement à un objectif de 2 ou moins. Quatre de ces dépassements étaient directement liés à l utilisation de produits nettoyants pour déboucher des drains. Ces produits ont été retirés du site et interdits d utilisation. Comme nous commençons une nouvelle année, nous devons travailler ensemble afin de s assurer que nous rencontrerons notre objectif de 2 ou moins dépassements environnementaux en Production La production de cathodes a été de 3,8 % au-dessus du plan au mois de décembre. La production annuelle a été de 3,7 % au-dessus du plan. Cette excellente performance a été réalisée grâce à une très bonne collaboration et aux efforts de tous afin de maximiser les sections en opération tout au long de l année. Le four n 8 a eu du mal à fonctionner en raison de plusieurs arrêts et blocages causant un manque d anodes à l électrolyse en fin de mois. Les principales causes étaient l usure du réfractaire du four et les bris du système d enlèvement des anodes. Le réfractaire du four sera réparé en janvier, après quoi nous aurons besoin de bonnes opérations afin de réduire le grand inventaire de rebuts. Le secteur de la purification a fonctionné à 103 % des heures planifiées et l usine d antimoine-bismuth a fonctionné à 120 % du plan. Toutes les impuretés étaient sous contrôle à la fin de l année. Le CRSH a eu un autre excellent mois en traitant 128 % des boues budgétées. Cette performance nous a permis de revenir au plan pour le traitement des boues. La performance atteinte au cours des derniers mois en 2014 doit être atteinte et maintenue tout au long de l année Je tiens à remercier tout le monde pour leurs efforts en Nous avons dépassé certains de nos objectifs et nous avons identifié des domaines dans lesquels nous pouvons nous améliorer en Au début du mois de février, je vais rencontrer les employés pour faire un retour sur notre performance de 2014 et présenter notre plan Je compte sur tout le monde pour travailler ensemble, comme une équipe, pour atteindre notre plan

3 Développement organisationnel Projet de transfert des connaissances L équipe Formation et Développement organisationnel Depuis la fin de l année 2014, le projet de transfert des connaissances est en cours. Comme on se rappelle, la planification pour la captation et le transfert des connaissances et des divers savoirs s inscrit dans le cadre du plan d action en excellence opérationnelle. Nous avons présenté le projet à plusieurs employés identifiés afin d expliquer les objectifs visés ainsi que leur rôle et leur implication. Depuis le début du processus, nous avons pu constater, lors de nos rencontres avec les travailleurs, qu ils démontrent un niveau d implication élevé dans l identification de leurs connaissances et qu ils sont engagés dans le projet. Par ailleurs, les échéanciers du plan d action sont rencontrés et le projet avance selon la planification. Jusqu à maintenant, le processus développé impliquant les employés de CCR, nous démontre qu il y a beaucoup à faire dans le domaine du transfert de connaissances et que les gens sont intéressés à communiquer leurs connaissances. Au cours des prochaines semaines, nous poursuivrons l identification et l analyse des connaissances. Nous vous tiendrons informés de l avancement des prochaines étapes. Rappel : calendrier en ligne des activités de formation Depuis quelques mois, nous avons optimisé notre calendrier en ligne des activités de formation offertes par notre service. Nous vous invitons à consulter les activités qui vous sont proposées et à procéder à votre inscription en ligne en consultant votre superviseur pour compléter le tout. Vous pouvez y accéder en vous rendant sur l Intranet sous Ressources humaines / Développement organisationnel / Formation / Calendriers des formations. Vous y trouverez l horaire de tous les programmes d accueil mensuels ainsi que le choix de toutes les séances de formation offertes. Notez que d autres sessions pourraient s ajouter au calendrier en cours d année. Développement durable La performance en développement durable de CCR reconnue par l initiative Vers le développement minier durable Arun Majumdar, Directeur Développement Technique et Système de gestion En raison de notre excellente performance envers l initiative Vers le développement minier durable (VDMD), CCR a été reconnue dans quatre des six catégories de performance (appelées protocoles), basées sur nos résultats en Les résultats d une opération VDMD doivent être vérifiés à l extérieur afin d être admissibles à cette reconnaissance. Ayant démontré les meilleures pratiques, CCR a reçu la note la plus élevée soit «AAA» en Santé et Sécurité. CCR a également reçu la note «AA» dans les domaines des «Relations avec la collectivité» et de la «Gestion de la consommation d énergie et des émissions de gaz à effet de serre» ainsi qu une cote d excellence dans la «Planification de la gestion de crise». Ces prix reflètent les efforts de tous les employés de CCR envers l amélioration de notre performance en développement durable. 3

4 Santé Grippe ou rhume? Jean-François Lafrenière, préposé aux premiers soins Le rhume a le dos large et pourtant, mieux vaut s y frotter que d attraper une vraie grippe. L expression «j ai attrapé une grippe» est devenue usage courant, tellement que la plupart des gens ne font plus la différence entre ces deux petites bêtes si différentes l une de l autre. Nébuleux à un tel point que plusieurs personnes remettent fréquemment en doute l efficacité des vaccins saisonniers. Si elles attrapent le rhume durant l hiver, c est sans doute que le vaccin n a pas fonctionné non? Rien de plus faux! Le rhume est un virus qui attaque les fosses nasales et la gorge pendant plus ou moins 10 jours. Il est généralement facile de vaguer à nos tâches quotidiennes puisqu il demeure banal dans la plupart des cas. Éternuements, congestion, toux et mal de gorge demeurent les symptômes les plus courants. Les enfants peuvent contracter l une des cents souches existantes et ce, de 6 à 10 fois par année. Les adultes quant à eux sont plus immunisés en raison des nombreux rhumes contractés dans le passé et peuvent avoir en moyenne de 2 à 4 rhumes par année. Le système immunitaire étant occupé à combattre le rhume, certaines complications telles que la bronchite, pneumonie, rhinite et laryngite peuvent survenir, mais règle générale, les dégâts sont minimes! L influenza, plus communément appelée grippe, est cependant une autre paire de manche. Avec plus d une centaine de millions de morts dans l histoire à son actif, la grippe frappe très fort. Forte fièvre, douleurs musculaires intenses, fatigue extrême, mal de gorge, toux et écoulements nasaux sont les prémisses de la grippe. Oubliez le travail cette journée là, vous serez assurément cloué au lit, peu importe votre tolérance. Avec plusieurs souches telle que la célèbre H1N1, la vaccination est l outil de prédilection pour combattre le virus. Cependant, cela s avère être un vrai casse-tête pour les immunologues car les souches mutent et se transforment, chaque année est une véritable surprise. Les vaccins protègent de 3 à 4 souches différentes et on ne peut qu espérer que les prévisions soient bonnes afin que le vaccin protège. On contracte le virus grippal seulement à quelques reprises au cours d une vie, rarement plus de 3 fois. Il n en reste pas moins qu il emporte chaque année des milliers de personnes comme les enfants en bas âge, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes présentant des problèmes médicaux tels que l asthme et des problèmes cardiaques, etc. Même les adultes en santé ne sont pas à l abri d importantes complications. Voilà l importance du vaccin, protéger ceux et celles qui sont vulnérables, nous-même et surtout ceux qu on aime. La vaccination, le lavage fréquent des mains et éviter les foules lors d infections sont toutes des solutions simples et efficaces afin de réduire la propagation du virus. Il est important de comprendre que les antibiotiques n auront aucun effet sur la grippe puisqu il s agit d un virus et il en va de même pour le rhume. Mieux vaut alors éviter les urgences inutilement et de propager ainsi l infection car la guérison s effectue à la maison avec beaucoup de repos et une bonne hydratation. S il y a inquiétude sur votre état de santé ou celui d un proche ou tout simplement des questions sur le sujet, contactez les infirmières d INFOSANTÉ. Elles vous donneront les indications adéquates sur la marche à suivre. 4

5 Des nouveaux services maintenant offerts à votre service de santé Annie Aubin, infirmière Depuis 2012, le département du service de santé est composé de 4 infirmiers (ères) auxiliaires et 2 infirmières. Ceci nous donne l opportunité de vous offrir plus de services! Voici quelques services maintenant offerts à votre service de santé : Changement de pansement Administration des vaccins prescrits par votre médecin (excepté le vaccin de désensibilisation contre les allergies) Injection de la Vitamine B12 ou d autres médicaments, selon le cas Retrait des points de suture Contrôle de la pression artérielle et la glycémie (à la demande de votre médecin et le suivi sera fait jusqu à stabilité de la pression artérielle ou la glycémie) Il est obligatoire d avoir une prescription de votre médecin pour tous les services décrits ci-haut. De plus, il est de la responsabilité de l employé d avoir ses vaccins ou médicaments en main pour obtenir le service. Prenez note que le médecin de CCR ne fait plus de consultation pour des cas personnels. Si vous désirez une évaluation, demandez l avis d un(e) infirmier(ère) auxiliaire/ infirmière ou consultez un médecin extérieur. Pour toute autre demande, veuillez contacter les premiers soins au poste 2027 afin de valider si nous pouvons faire le suivi demandé. Nous tenons à vous souhaiter une bonne année 2015 remplie de santé et de bonheur! Votre nouvelle équipe du service de santé! De gauche à droite, à l avant : Annie Aubin (inf.), Sophie Cloutier (coordonnatrice-inf.), à l arrière : Marie-Josée Tourigny (inf. aux.), Jean-François Lafrenière (inf. aux.), Patricia Bergeron (inf. aux.). Absent sur la photo : Patrick Rioux (inf. aux.) 5

6 Comité mieux-être C est l hiver, on sort dehors! Pour le mois de janvier, le comité mieux-être vous propose quelques plaisirs d hiver pour vous donner le goût de prendre l air! Calendrier des activités Comité mieux-être Comité mieux-être Septembre Décembre Semaine Santé-Sécurité C est le temps des fêtes! Mars Octobre Préparons-nous pour l hiver! Novembre PAIRS AIDANTS / DÉLÉGUÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS / DÉLÉGUÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS / DÉLÉGÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS / DÉLÉGÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS DÉLÉGÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS / DÉLÉGÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS / PAIRS AIDANTS / DÉLÉGÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS / DÉLÉGÉS SOCIAUX PAIRS AIDANTS Sensibilisation aux dépendances Janvier Février C est l hiver, on sort dehors! Avril Prévention du suicide Mai Les femmes à CCR On planifie les vacances Lutte contre le cancer Juin et juillet Août Nature et plein air Nutrition Festivals Fêtes des neiges de Montréal C est pendant les week-ends du 17 janvier au 8 février 2015 que le parc Jean- Drapeau, situé au cœur du fleuve Saint-Laurent, offrira son décor de neige et de glace à la Fête des neiges. Festival nuit blanche Montréal Réservez votre samedi 28 février 2015 pour vivre et découvrir les richesses artistiques et culturelles que Montréal a à vous offrir! La Nuit blanche à Montréal propose plus de 200 activités pour la plupart gratuites et reliées par un service gratuit de navettes. Festival Montréal en lumière Musique, cirque, chanson, théâtre, danse toutes les facettes de la culture défilent à Montréal grâce à la programmation artistique de Montréal en lumière. Pendant 11 jours, du 19 février au 1er mars 2015, découvertes, créations inédites et prestations éblouissantes deviennent ainsi le quotidien de la métropole. Pêche blanche Pêche blanche du Vieux-Montréal Facilement accessibles par transport en commun, plus de trois cent mille pieds de glace n attendent que vous au bassin situé au quai de l horloge dans le Vieux-Port de Montréal. Dorés, perchaudes et lottes feront le bonheur des grands et des petits. Pour plus d information, consultez la section «Comité mieux-être» dans l Intranet. Igloofest Vieux-Port de Montréal Pour tous les guerriers désirant défier l hiver et aller jouer dehors, amateurs de musique électronique (ou pas) mais qui ont 18 ans et +, igloofest est l un des événements les plus branchés de la métropole et les plus en vue au Canada. Vous saurez vous amuser du 16 janvier au 8 février Festival Feu et Glace Repentigny Participez aux festivités de la 15 e édition du Festival Feu et Glace au parc de l Île-Lebel à Repentigny du 7 au 15 février En tout, 14 spectacles hauts en couleur défileront sur la Scène Loto-Québec. 6

7 Club social Guylaine Gasse et Frank Reda, les organisateurs Le party de Noël du club social, une réussite! Le 13 décembre dernier, les membres du club social se sont réunis au centre d événements le Carlton pour fêter Noël. Un peu plus de 150 personnes y ont participé et les commentaires recueillis étaient tous positifs; ambiance festive, salle bien décorée, excellent repas 5 services et une piste de danse toujours bien remplie! Encore cette année, la direction de CCR nous a fait le cadeau d un spectacle professionnel. Les personnes présentes ont assisté à une prestation d une heure du très populaire humoriste québécois Peter McLeod. Dès les premières phrases, le public était conquis! Il nous a offert un extrait de son dernier spectacle «Sagesse reportée». De plus, 9 membres du club social ou membres de la famille proche se sont partagés des prix de présence totalisant une valeur de $. La soirée s est poursuivie jusqu à 1h00 du matin. Nous voulons vous dire un gros merci d avoir répondu à notre invitation pour célébrer le temps des fêtes avec nous dans la joie et la bonne humeur. L année prochaine, le party aura lieu le 5 décembre. Au plaisir de vous y revoir l an prochain! Nous profitons de l occasion pour souhaiter à tous les membres une bonne année 2015! Les gagnants des différents prix de présence Rédactrice : Marie-Pier Pageau poste 3173 / - Révision : Chantal Robitaille Affinerie CCR, 220, avenue Durocher, Montréal-Est (Québec) H1B 5H6 Canada

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques

L ABC DES PETITES MALADIES DE LA VIE COURANTE pour mieux utiliser les antibiotiques D Angine à Vaccin, de Bactéries à Viral : 28 mots pour se préparer à l hiver. Ce guide vous aidera à mieux comprendre les maladies de la vie courante comme le rhume ou la bronchite. Parce que face à ces

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012

La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 Présentation à la direction 2011-2012 La grippe, ça dévaste! Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière 2011-2012 1 Qu est-ce que la grippe? Infection virale aiguë des voies respiratoires Se propage facilement d un personne à l autre

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

LA GRIPPE SAISONNIÈRE

LA GRIPPE SAISONNIÈRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE Pourquoi vous devez vous faire vacciner La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. LA GRIPPE SAISONNIÈRE : POURQUOI VOUS DEVEZ VOUS FAIRE VACCINER Ces derniers temps, vous avez

Plus en détail

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1)

LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) LES FEMMES ENCEINTES ET LA GRIPPE A(H1N1) Ce que vous devez savoir Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la grippe A(H1N1)? La grippe est une infection virale très contagieuse des voies respiratoires. Il

Plus en détail

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques!

Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! Brochure d information En utilisant mal une ressource, elle devient inefficace! Rhume ou grippe? Pas d antibiotiques! z6creation.net Une initiative européenne en matière de santé. Rhume ou grippe? Pas

Plus en détail

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal

L enfant avant tout. La grippe et le rhume banal 22 L enfant avant tout La grippe et le rhume banal Les parents s inquiètent souvent de voir leurs enfants enchaîner les rhumes les uns après les autres. Mais, un enfant en bonne santé contracte normalement

Plus en détail

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner,

l influenza Prenez en grippe! L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires Faites-vous vacciner, 6 L influenza se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous

La grippe, c est pas un cadeau! La grippe. se traduit par une. Faites-vous vacciner, pour la protection de tous 6 La grippe se traduit par une fièvre soudaine, une toux sèche, des douleurs musculaires et un malaise généralisé important qui dure de cinq à sept jours. Différentes rumeurs circulent. Elles vous font

Plus en détail

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir

VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir French VACCINATION CONTRE LA GRIPPE A : ce que vous devez savoir La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. 1 Sommaire Qu est-ce que la grippe porcine, dite grippe A? 3 Le vaccin contre la grippe

Plus en détail

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009

Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives. Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Grippe saisonnière Grippe A (H1N1) Mesures préventives Cours pour infirmières EMS Septembre 2009 Unité HPCI, septembre 2009 1 Objectifs du cours Grippe saisonnière Grippe A(H1N1) Mesures de prévention

Plus en détail

La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS!

La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS! La prévention et contrôle des infections: C EST L AFFAIRE DE TOUS! Par Cathy Ouellet Conseillère en prévention et contrôle des infections Formation pour les bénévoles Juillet 2013 L exposition à des agents

Plus en détail

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info

La grippe et la vaccination contre la grippe. Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe Document d info La grippe et la vaccination contre la grippe 1 Qu est-ce que la grippe? La grippe est causée par le virus «influenza». C est pourquoi la grippe

Plus en détail

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant)

Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) Ce que les femmes enceintes doivent savoir au sujet de la grippe H1N1 (appelée grippe porcine auparavant) 3 mai 2009, 15 h HNE Sur cette page : Que dois-je faire si je contracte ce nouveau virus et que

Plus en détail

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles

Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles Pandémie de grippe Guide pour les particuliers et les familles 3 Ce guide a pour objectif de vous aider à comprendre le risque que représente la survenue d'une pandémie de grippe dans notre pays ou canton.

Plus en détail

Chaque année, plus de 25 000 personnes en meurent dans l UE!

Chaque année, plus de 25 000 personnes en meurent dans l UE! L utilisation inadaptée des antibiotiques entraîne la formation de bactéries antibiorésistantes. Chaque année, plus de 25 000 personnes en meurent dans l UE! Les antibiotiques ne sont pas des bonbons!

Plus en détail

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues

Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées reçues Introduction Vaccination contre la grippe saisonnière : les idées 1. La vaccination donne la grippe!? 2. La grippe, c est juste un gros rhume! 3. La vaccination contre la grippe est contreindiquée chez

Plus en détail

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir

Pandémie de grippe: tout ce que vous devez savoir Impressum Office fédéral de la santé publique (OFSP) Editeur: Office fédéral de la santé publique Date de publication: septembre 2009 La brochure est également disponible dans les langues suivantes: Allemand

Plus en détail

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière

Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière Je travaille en EHPAD, j ai 7 bonnes raisons pour me faire vacciner contre la grippe saisonnière 1. Je veux me protéger efficacement de la grippe La grippe n est pas un simple rhume. Fièvre soudaine, toux

Plus en détail

Formations et orientations Employé

Formations et orientations Employé Formations et orientations Employé Août 2011 Urgence Médicale Code Bleu 2 Formations et orientations Présentation du guide Soucieuse de la qualité des soins prodigués par ses employés, Urgence Médicale

Plus en détail

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE 23 VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE Informations générales Pour vous, pour la vie Madame, Monsieur, La vaccination demeure la mesure de santé publique la plus efficace et sécuritaire dans la prévention

Plus en détail

Objet : GRIPPE A H1N1. Madame, Monsieur,

Objet : GRIPPE A H1N1. Madame, Monsieur, Le Principal Collège Albert CAMUS MOULINS LES METZ à Mesdames et Messieurs les Parents d Elèves Mesdames et Messieurs les Membres de la communauté éducative (pour information) Lucien PIETRON Principal

Plus en détail

de l élève Janvier 2014

de l élève Janvier 2014 Le uide de l élève Janvier 2014 Les cours, les horaires, la gestion du temps, la cote R, les cours d été, les dates butoirs, etc. C est beaucoup d informations nouvelles! Être bien informé sur les études

Plus en détail

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr?

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr? Le site a reçu 139 646 visites, soit une moyenne de 1 visite par minute pendant toute la saison! Chers participants à GrippeNet.fr, Vous avez été 6 068 à participer à la seconde saison de GrippeNet.fr,

Plus en détail

La vaccination de l adulte

La vaccination de l adulte et R La vaccination de l adulte Trop souvent négligée! Karl Weiss, MD, MSc, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence : Les journées de pharmacologie, Université de Montréal, juin 2007 Une étude canadienne

Plus en détail

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE

CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE CONSULAT GENERAL DE FRANCE A TANANARIVE INFORMATIONS SANITAIRES GRIPPE A, CHIKUNGUNYA ET DENGUE 1 INFORMATIONS SUR PANDEMIE GRIPPALE Une pandémie grippale frappe le monde depuis quelques semaines. Il s

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009

Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009 Recommandations destinées aux administrations scolaires (de la maternelle à la 12 e année) au sujet de la pandémie de grippe (H1N1) 2009 Le 8 mai 2009 Mise à jour : le 18 septembre 2009 Le présent document

Plus en détail

Brochure d information des patients

Brochure d information des patients Brochure d information des patients Grippe Plan de la rubrique: Introduction Diagnostic Prévention Clips audio Symptômes Traitement Réferences Causes Complication Liens utiles Introduction La grippe est

Plus en détail

IMPFDIENST. Brochure d information pour les parents et les élèves

IMPFDIENST. Brochure d information pour les parents et les élèves IMPFDIENST Brochure d information pour les parents et les élèves Service des vaccinations Chers parents, chers élèves, Le service des vaccinations effectue des vaccinations à intervalles de deux ans dans

Plus en détail

Dans la présente leçon, les élèves apprendront comment la grippe s attaque à notre corps et comment la prévenir.

Dans la présente leçon, les élèves apprendront comment la grippe s attaque à notre corps et comment la prévenir. NIVEAU 10 Dans la présente leçon, les élèves apprendront comment la grippe s attaque à notre corps et comment la prévenir. Cours Durée Résultats d apprentissage de la littératie financière Sciences, 10

Plus en détail

Campagne de vaccination contre l influenza 2006-2007

Campagne de vaccination contre l influenza 2006-2007 Bulletin d information de santé publique MAURICIE ET CENTRE-DU-QUÉBEC VOLUME 15, NUMÉRO 3 NOVEMBRE 2006 Campagne de vaccination contre l influenza 2006-2007 Voici quelques informations concernant la campagne

Plus en détail

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va?

Comment ça va? Quand ça ne va pas. 4 comment ça va? Comment ça va? 1 Voici quatre dialogues. Dites à quelle situation de communication correspond chacun d eux. Situation a) : consultation chez un médecin. Situation b) : salutations dans la rue, par simple

Plus en détail

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1)

Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) Synthèse de la 1 ère vague de grippe A(H1N1) du 26 avril au 30 septembre 2009 région de la Capitale-Nationale Présentation à la Chambre de Commerce de la ville de Québec 9 octobre 2009 François Desbiens,

Plus en détail

Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie

Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie LA VACCINATION POST-GREFFE DE CELLULES HÉMATO-POÏÉTIQUES Votre passeport vers une meilleure prévention des infections Pour vous, pour la vie Pourquoi me faire vacciner suite à une greffe de cellules hématopoïétiques

Plus en détail

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable.

Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) est stable. SAISON 2011/2012 Quels virus en 2011/2012 Ce sont les mêmes : Virus A (H1N1) Virus A (H3N2) Virus B Virus A (H1N1) est stable. Les 3 types de virus de la grippe Virus grippal Type A Type B Type C Espèces

Plus en détail

Le Transcol. Mot de l équipe. Bulletin d information. Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé. Table des matières

Le Transcol. Mot de l équipe. Bulletin d information. Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé. Table des matières Bulletin d information Le Transcol Corporation de transports collectifs de la MRC de Maskinongé Table des matières Info-Route Vous déménagez? Les services de transports collectif durant l été Horaire d

Plus en détail

La grippe en 2011 : questions et réponses

La grippe en 2011 : questions et réponses La grippe en 2011 : questions et réponses 1. Pourquoi vacciner contre la grippe? La vaccination est la seule manière de se protéger contre la grippe, et surtout contre ses complications. La grippe est

Plus en détail

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA)

Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) Le Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) Exemples d items de lecture Le présent document contient deux exemples de types d items qui se trouvent dans les évaluations de lecture

Plus en détail

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR

PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PARTIE III : RENSEIGNEMENTS À L INTENTION DES PARENTS/DU TUTEUR PR SYNAGIS (poudre lyophilisée) palivizumab Ce document constitue la troisième et dernière partie de la «monographie du produit» publiée

Plus en détail

IDENTIFICATION. La programmation sera affichée au Service de garde au début de chaque mois pour consultation.

IDENTIFICATION. La programmation sera affichée au Service de garde au début de chaque mois pour consultation. RECUEIL DE GESTION POLITIQUE SECTEUR RESSOURCES ÉDUCATIVES IDENTIFICATION SERVICE DE GARDE RÉ07P1 Adoption : Application : Amendement : le 22 avril 2007 résolution 142 (2006-2007) le 22 avril 2007 le 27

Plus en détail

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I

Grippe saisonnière. tout ce qu il faut savoir. La grippe saisonnière (Influenza) Virus Influenza - I Grippe saisonnière tout ce qu il faut savoir Monica Attinger - infirmière HPCI Forum HH /CHUV - 4 septembre 2007 La grippe saisonnière (Influenza) Infection virale du système respiratoire causée par les

Plus en détail

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence

X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence X-Plain La Grippe H1N1 (Grippe Porcine) Résumé de Référence Introduction La grippe H1N1, également appelée grippe porcine, est une maladie respiratoire des porcs qui s est répandue maintenant parmi les

Plus en détail

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires

Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires Préconisations Grippe A (H1N1) v et maladies neuromusculaires A) GENERALITES SUR LA NOUVELLE GRIPPE A (H1N1) v. Qu est-ce que la nouvelle grippe A (H1N1) v? La nouvelle grippe A(H1N1) est une infection

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

ctobre 2014 Bulletin d information mensuel du personnel de CCR

ctobre 2014 Bulletin d information mensuel du personnel de CCR Octobre 2014 Bulletin d information mensuel du personnel de CCR Joyeuse Halloween Mot du DG Bob Leclair Mot du DG p 2 Santé et nutrition p 3 Développement organisationnel p 3 Entrevue de secteur p 4, 5

Plus en détail

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes

Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Annexe A Algorithme pour le traitement à l oseltamivir et au zanamivir de la grippe peu sévère ou sans complications chez les adultes Adultes atteints de grippe légère ou sans complications Aucun facteur

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse.

Si une pandémie de grippe survient, des annonces seront diffusées à la télévision et à la radio et publiées dans la presse. GRIPPE PANDEMIQUE Des informations importantes pour vous et votre famille INFORMATIONS SUPPLEMENTAIRES Pour obtenir de plus amples informations visitez le site www.show.scot.nhs.uk/sehd/pandemicflu visitez

Plus en détail

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1

NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 NOTE INTERNE SUR LA SITUATION DE L EPIDEMIE DE GRIPPE H1N1 APPARITION DE LA MALADIE Dans l état actuel de la connaissance du dossier, le virus de la grippe H1N1 qui circule au Mexique se transmet d homme

Plus en détail

L enfant avant tout. Rubéole : dépistage avant la grossesse

L enfant avant tout. Rubéole : dépistage avant la grossesse 30 L enfant avant tout Rubéole : dépistage avant la grossesse Dix pour cent des femmes en âge de procréer n ont pas les anticorps pour les protéger contre l infection rubéolique. Selon l équipe de la division

Plus en détail

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions

L opération de la cataracte. Des réponses à vos questions L opération de la cataracte Des réponses à vos questions Qu est-ce que la cataracte? Quel objectif? Cette brochure vous donne toutes les informations utiles concernant l opération de la cataracte. Définition

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.uniscontrelagrippe.ch www.bag.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en sont les

Plus en détail

Protégeons-nous ensemble!

Protégeons-nous ensemble! Grippe saisonnière. Protégeons-nous ensemble! Informations importantes pour vous et votre famille. www.sevaccinercontrelagrippe.ch www.ofsp.admin.ch B C Qu est-ce que la grippe saisonnière et quels en

Plus en détail

La mission aura lieu au premier trimestre 2010 (14 au 26 février en principe)

La mission aura lieu au premier trimestre 2010 (14 au 26 février en principe) MISSION D ECHANGE ENTRE LE MONDE ASSOCIATIF GAY QUEBECOIS ET WALLON MONTREAL - QUEBEC- NEW YORK 21 Chargés du projet : Jean-Michaël SIMAR et Fabian WILLEMS Email : jm.simar@skynet.be et fabianwillems5@yahoo.fr

Plus en détail

La grippe, l asthme et la vaccination

La grippe, l asthme et la vaccination La grippe, l asthme et la vaccination vaccin anti-grippe pris en charge à 100 % pour tous les asthmatiques Qu est-ce que la grippe? La grippe est une maladie infectieuse très contagieuse, d apparition

Plus en détail

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse

CAMPAGNE DE VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIERE 2015-2016 Dossier de presse الجمهوريةالجزائريةالديمقراطيةالشعبية REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE وزارةالصحة, السكانوإصالحالمستشفيات MINISTERE DE LA SANTE, DE LA POPULATION ET DE LA REFORME HOSPITALIERE DIRECTION GENERALE

Plus en détail

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015

FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 FORMATION VACCINATION CONTRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE 2015-2016 Octobre 2015 Objectifs À la fin de la formation, les participants seront en mesure de: Administrer les vaccins contre l influenza et contre

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET EFFECTUER UN PRÉLÈVEMENT NASOPHARYNGÉ POUR LA RECHERCHE D INFLUENZA Date d entrée en vigueur Date de révision 9 mai 2006 25 mars 2014 Professionnels habilités à exécuter

Plus en détail

VILLAGE DE NOËL DE MONTRÉAL

VILLAGE DE NOËL DE MONTRÉAL VILLAGE DE NOËL DE MONTRÉAL DEVENEZ EXPOSANTS! ÉDITION 2015 1 LE MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Madame, Monsieur, Nous voilà à l aube du lancement d un événement pour lequel notre équipe a travaillé très

Plus en détail

Guide d accueil aux soins intensifs. 2e étage, pavillon Maisonneuve

Guide d accueil aux soins intensifs. 2e étage, pavillon Maisonneuve Guide d accueil aux soins intensifs 2e étage, pavillon Maisonneuve Un membre de votre famille est hospitalisé aux soins intensifs, cette expérience peut être très stressante pour lui et pour vous. Ce guide

Plus en détail

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer

Les portes du palais s ouvrent à vous! Le fonds de recherche Diane Asselin pour la recherche en immunothérapie. Casino contre le Cancer Les portes du palais s ouvrent à vous! La quatrième édition du Casino contre le Cancer aura lieu le vendredi 25 septembre 2015. C est dans l ambiance du château de Versailles que le Cercle des jeunes ambassadeurs

Plus en détail

20 ans pour la Fête d hiver de Saint-Jean-Port-Joli!

20 ans pour la Fête d hiver de Saint-Jean-Port-Joli! 20 ans pour la Fête d hiver de Saint-Jean-Port-Joli! Saint-Jean-Port-Joli, le 15 janvier 2015 Loto-Québec présente la 20 e édition de la Fête d hiver de Saint-Jean-Port-Joli qui se déroulera au parc des

Plus en détail

Bulletin d information hebdomadaire sur l influenza 14 janvier 2014

Bulletin d information hebdomadaire sur l influenza 14 janvier 2014 Veille médiatique Bulletin d information hebdomadaire sur l influenza 14 janvier 2014 Nombre d échantillons positifs pour la grippe du virus influenza A H1N1 : Semaine 22 déc.- 28 Semaine 29 déc.-4jan.

Plus en détail

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir);

Plan d enseignement. Objectifs généraux des modules. Acquérir une bonne connaissance de sa maladie, des complications et des traitements (savoir); Préambule Ce plan d enseignement a été révisé pour soutenir les professionnels de la santé de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec, impliqués dans l éducation des personnes atteintes de prédiabète

Plus en détail

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du. Influenza, grippe aviaire et pandémie

Le ministre de la Santé et des Services sociaux du. Influenza, grippe aviaire et pandémie préventiondes infections Influenza, grippe aviaire et pandémie Il est beaucoup question de grippe aviaire dans les médias et la population s inquiète YOLAINE RIOUX, INF., M.SC.INF. Le ministre de la Santé

Plus en détail

Gouvernement de la Nouvelle-Écosse Pandémie de grippe H1N1 (grippe porcine chez l'être humain) Questions et réponses

Gouvernement de la Nouvelle-Écosse Pandémie de grippe H1N1 (grippe porcine chez l'être humain) Questions et réponses Le 20 août 2009 Gouvernement de la Nouvelle-Écosse Pandémie de grippe H1N1 (grippe porcine chez l'être humain) Questions et réponses 1. Comment peut-on contracter le virus H1N1? 2. Pendant combien de temps

Plus en détail

Questions fréquentes sur la grippe saisonnière

Questions fréquentes sur la grippe saisonnière Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique État au 17.09.2013 Questions fréquentes sur la grippe saisonnière 1. Qu est-ce que la grippe?

Plus en détail

Politique et règlements du service de garde

Politique et règlements du service de garde École primaire Marguerite-Bourgeoys 325, avenue des Oblats, Québec (Québec) G1K 1R9 Téléphone : 418 525-8599 Télécopieur : 418 525-8615 SERVICE DE GARDE École Marguerite-Bourgeoys 375, avenue des Oblats,

Plus en détail

INFECTIEUSE VOLUME 3 NUMÉRO 2 OCTOBRE 2015

INFECTIEUSE VOLUME 3 NUMÉRO 2 OCTOBRE 2015 DIRECTION DE SANTÉ PUBLIQUE CENTRE INTÉGRÉ UNIVERSITAIRE DE SANTÉ ET DE SERVICES SOCIAUX DE LA CAPITALE-NATIONALE ACTIVITÉ GRIPPALE ET BILAN DE LA CAMPAGNE DE VACCINATION, SAISON 2014-2015 ACTIVITÉ GRIPPALE

Plus en détail

Gestion de la crise sanitaire grippe A

Gestion de la crise sanitaire grippe A Gestion de la crise sanitaire grippe A Sommaire de la présentation Nature du risque lié au virus A H1N1 Plan gouvernemental de pandémie grippale Mesures de protection Historique de la grippe La grippe

Plus en détail

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT : VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III : RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Vaccin bivalent contre l hépatite A et l hépatite B Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

CHIRURGIE OTOLOGIQUE

CHIRURGIE OTOLOGIQUE CHIRURGIE OTOLOGIQUE DE L HOSPITALISATION TRADITIONNELLE A L HOSPITALISATION AMBULATOIRE WWW.IUFC.fr PREAMBULE Ambulatoire : - nécessité institutionnelle - activité à développer En 2013, à l IUFC : 200

Plus en détail

La marche automobile au ralenti

La marche automobile au ralenti Niveaux : 5 e, 6 e et 7 e année La marche automobile au ralenti Matières scolaires : mathématiques, sciences de la nature, utilisation des technologies de l information et des communications Objectifs

Plus en détail

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie

CHIRURGIE THORACIQUE. Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique. Pour vous, pour la vie 23 CHIRURGIE THORACIQUE Information sur la préparation et les différents aspects de votre chirurgie thoracique Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations concernant la chirurgie que

Plus en détail

Pandémie : pas de fermetures de classes Évaluation de la situation au 13 novembre 2009

Pandémie : pas de fermetures de classes Évaluation de la situation au 13 novembre 2009 Erziehungsdirektion des Kantons Bern Direction de l'instruction publique du canton de Berne Amt für Kindergarten, Volksschule und Beratung Office de l'enseignement préscolaire et obligatoire, du conseil

Plus en détail

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES

LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES ADOS ET JEUNES ADULTES LES BONS RÉFLEXES FACE AUX ALLERGIES Sous le parrainage de : La 7 e Journée Française de l Allergie est organisée par : Avec le soutien de : En partenariat avec : Allergie, j agis!

Plus en détail

La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose. Dr Yves Moreau Directeur scientifique

La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose. Dr Yves Moreau Directeur scientifique La grippe «notre meilleure ennemie» est une zoonose Dr Yves Moreau Directeur scientifique Virus grippal en microscopie électronique ou influenza del fredo Un virus changeant : Trois types : A Très instable

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène

Combattre les virus. 7 Conseils d hygiène Combattre les virus 7 Conseils d hygiène Afin de vous protéger contre le rhume, la grippe et la gastroentérite, les 7 conseils d hygiène suivants peuvent vous aider à réduire le risque d infection. DG

Plus en détail

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) classe l'allergie au 4ème rang des affections chroniques mondiales.

L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) classe l'allergie au 4ème rang des affections chroniques mondiales. Connaître mon allergie L'allergie L'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) classe l'allergie au 4ème rang des affections chroniques mondiales. 18 millions de Français sont allergiques (30 % de la population),

Plus en détail

Situation, prise en charge

Situation, prise en charge Grippe pandémique A(H1N1) Situation, prise en charge DAUMAS Aurélie HIA LAVERAN COURS IFSI Des grippes pandémiques Groupe A Secondaires à une cassure (rôle animal) Absence d immunité collective Létalité

Plus en détail

Édition de mars 2015

Édition de mars 2015 À la recherche de la clé de la réussite! Édition de mars 2015 Conseil d établissement: 25 mars à 19:00 Journée pédagogique: 25 mars 2015 Dates en mars Si l école n a pas été fermée d ici le 25 mars pour

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement d urgence lors d une réaction anaphylactique secondaire à l administration d une substance par voie parentérale. NUMÉRO : 1.14 DATE : Novembre 2005 RÉVISÉE

Plus en détail

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux

Pandémie de grippe : mesures spécifiques. Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux Pandémie de grippe : mesures spécifiques Formation 2007 Cours à l intention du personnel des établissements médico-sociaux La grippe (ou influenza) Infection des voies respiratoires déclenchée par les

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

Guide à l intention des parents et des tuteurs

Guide à l intention des parents et des tuteurs Programme de jour prolongé École élémentaire publique De la Rivière Castor École élémentaire publique L Équinoxe École élémentaire publique Séraphin-Marion Guide à l intention des parents et des tuteurs

Plus en détail

PROGRAMMES FRANCISATION BOUTS D CHOU PRÉMATERNELLE

PROGRAMMES FRANCISATION BOUTS D CHOU PRÉMATERNELLE 715, rue Priestman (506) 458-9915 info@apmf.ca Fredericton, N.B. E3B 5W7 (506) 457-9120 www.apmf.ca PROGRAMMES FRANCISATION BOUTS D CHOU PRÉMATERNELLE Table des matières ARTICLE 1 - HORAIRE... 3 ARTICLE

Plus en détail

12 et 13 : Journées de grève Il n y aura pas de cours et le service de garde sera fermé. Le secrétariat sera également fermé.

12 et 13 : Journées de grève Il n y aura pas de cours et le service de garde sera fermé. Le secrétariat sera également fermé. Numéro 3 2015-11-09 Nous en sommes à la fin de la 1 re étape. Au cours des prochains jours, vous rencontrerez les enseignant(e)s, nous profitons donc de cette occasion pour vous remercier de votre précieuse

Plus en détail

UNICEF/97-0627/Lemoyne

UNICEF/97-0627/Lemoyne UNICEF/97-0627/Lemoyne Pourquoi il est important de communiquer et d utiliser les informations sur LA VACCINATION La vaccination Chaque année, 1,7 million d enfants meurent de maladies qui auraient pu

Plus en détail

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES

PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES Direction des services d hébergement Description de fonction PRÉPOSÉ(E) AUX BÉNÉFICIAIRES SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ, CHEFS D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ JOUR

Plus en détail

Quelles sont les maladies contre lesquelles mon enfant devrait recevoir une protection?

Quelles sont les maladies contre lesquelles mon enfant devrait recevoir une protection? Qu est-ce que l immunisation? L immunisation est un processus qui permet au corps de lutter contre les maladies causées par certains virus et bactéries. L un des moyens d être immunisé est de recevoir

Plus en détail

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons Vol. 1 Novembre 2014 Chers élèves et parents des écoles Georges-Gauvin, des Parchemins et des Moussaillons Voici la première édition du bulletin d information des écoles : Georges-Gauvin, des Parchemins

Plus en détail

Centre de Santé Mentale MGEN de Lille

Centre de Santé Mentale MGEN de Lille Centre de Santé Mentale MGEN de Lille Prévention Grippe 2013 «KIT Grippe» Information KIT Grippe CSM LILLE Présentation du Centre de Santé Mentale de LILLE Situé en plein centre de Lille, face à l hôtel

Plus en détail

Document de référence à l intention des organisateurs. L alumni de l Université de Moncton

Document de référence à l intention des organisateurs. L alumni de l Université de Moncton RENCONTRES DE CLASSE ET RETROUVAILLES à l intention des organisateurs L alumni de l Université de Moncton Révision : Décembre 2014 Table des matières I. Le comité organisateur... 4 II. Les besoins... 4

Plus en détail

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS RAPPORT ANNUEL 2006-2007

CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS RAPPORT ANNUEL 2006-2007 CONSEIL DES MÉDECINS, DENTISTES ET PHARMACIENS RAPPORT ANNUEL 2006-2007 Marc-André Lemire, M.D. Président Juin 2007 J'ai le plaisir de vous soumettre le rapport annuel 2006-2007 du Conseil des médecins,

Plus en détail

SERVICE DE GARDE DE L ÉCOLE DU VIEUX-VERGER 2015-2016

SERVICE DE GARDE DE L ÉCOLE DU VIEUX-VERGER 2015-2016 SERVICE DE GARDE DE L ÉCOLE DU VIEUX-VERGER 2015-2016 RÈGLES DE FONCTIONNEMENT Afin de répondre aux besoins grandissants des parents, l école a mis sur pied un service de garde couvrant les périodes précédant

Plus en détail