Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre Le 28 mars 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005. Le 28 mars 2006"

Transcription

1 Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2005 Le 28 mars 2006

2 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle TABLE DES MATIÈRES AVIS ET MISE EN GARDE... 2 Documents intégrés par renvoi... 2 Mesures financières non conformes aux PCGR... 2 Énoncés prospectifs... 3 Contrôles et procédures de communication de l information... 3 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE... 3 Description générale de l Industrielle Alliance... 3 Secteurs d activité... 4 STRUCTURE DE L ENTREPRISE... 4 Dénomination sociale et constitution... 4 Lois applicables... 5 Régime de propriété et principaux actionnaires... 6 Filiales de l Industrielle Alliance... 6 DÉVELOPPEMENT GÉNÉRAL DES ACTIVITÉS... 7 Historique de l entreprise pour les trois derniers exercices... 7 Acquisitions importantes et cessions importantes Tendances Propriété intellectuelle et développement de produits DESCRIPTION DES ACTIVITÉS PRINCIPAUX ÉLÉMENTS D INFORMATION FINANCIÈRE CONSOLIDÉE...13 Données annuelles Dividendes Description générale de la structure du capital Cotes de crédit RAPPORT DE GESTION MARCHÉ POUR LA NÉGOCIATION DES TITRES DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE Marché pour la négociation des titres de l Industrielle Alliance Rachat dans le cours normal Subdivision des actions ordinaires Prospectus récents ADMINISTRATEURS ET DIRIGEANTS Nom, adresse, poste et titres détenus Information complémentaire sur les membres de la haute direction Intérêts des experts Régime d options d achat d actions RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES Honoraires des vérificateurs Comité de vérification Renseignements complémentaires Agent des transferts et agent chargé de la tenue des registres... 19

3 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle AVIS ET MISE EN GARDE Documents intégrés par renvoi Le présent document doit être lu conjointement avec les documents suivants de l Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. (l «Industrielle Alliance» ou la «société» ou la «compagnie» ), dont certaines parties y sont intégrées par renvoi : le rapport annuel pour l exercice terminé le 31 décembre 2005 (le «Rapport annuel»). Le Rapport annuel contient notamment : le Rapport du président et chef de la direction (pages 6 à 8); une Description de l Industrielle Alliance et de ses secteurs d activité (pages 10 à 15); l Organigramme du Groupe Industrielle Alliance (pages 16 et 17); le Rapport de gestion (pages 18 à 52); les États financiers consolidés, y compris les Notes complémentaires aux états financiers consolidés (pages 53 à 90); un Historique cinq ans portant sur l information financière de l Industrielle Alliance (pages 91 à 96); la circulaire d information (la «Circulaire d information») pour la sollicitation de procurations. La Circulaire est datée du 13 mars Ces documents ont été déposés auprès des autorités de réglementation des valeurs mobilières du Canada et peuvent être consultés à l adresse suivante : Ils sont également disponibles sur le site Internet de la société à l adresse Sauf indication contraire, tous les renseignements présentés dans cette notice annuelle sont établis au 31 décembre 2005 ou pour l exercice terminé à cette date, et sont présentés sur une base consolidée. Tous les montants qui paraissent dans cette notice annuelle sont libellés en dollars canadiens. Les renseignements financiers sont présentés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR), tels qu ils s appliquent aux sociétés d assurance vie au Canada, et aux exigences comptables prescrites par les autorités réglementaires. Mesures financières non conformes aux PCGR La société publie son information financière conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR). La société utilise de plus certaines mesures financières non conformes aux PCGR, dont, entre autres, le bénéfice net aux actionnaires ajusté, le bénéfice par action dilué ajusté et le rendement des capitaux propres ajusté. Les mesures financières non conformes aux PCGR sont toujours clairement indiquées, accompagnées des mesures financières conformes aux PCGR et comparées avec ces dernières afin d en établir la concordance. La société est d avis que ces mesures non conformes aux PCGR fournissent des renseignements utiles aux investisseurs et aux analystes afin qu'ils puissent mieux comprendre les résultats financiers et effectuer une meilleure analyse du potentiel de croissance et de rentabilité de la société. Ces mesures financières non conformes aux PCGR présentent une autre façon d'évaluer des aspects des activités de la société et peuvent faciliter la comparaison des résultats d une période par rapport à une autre. Comme les mesures financières non conformes aux PCGR n'ont pas de définition normalisée, il se peut qu'elles diffèrent des mesures financières non conformes aux PCGR utilisées par d'autres sociétés. La société incite fortement les investisseurs à consulter l'intégralité de ses états financiers et de ses autres rapports déposés auprès d'organismes publics, et à ne pas se fier à une mesure financière unique, quelle qu'elle soit. Les données relatives à la valeur intrinsèque et à la valeur ajoutée des ventes ainsi que les données ajustées ne sont pas assujetties aux PCGR.

4 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle Énoncés prospectifs Cette notice annuelle peut renfermer des énoncés prospectifs sur les activités, les objectifs et les stratégies de l Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc., ainsi que sur la situation financière de la société et son rendement. De façon générale, on peut reconnaître, mais pas toujours, la nature prospective de tels énoncés à l usage de mots tels que «pouvoir», «s attendre à», «prévoir», «avoir l intention de», «croire», «estimer», «être d avis», «continuer» ou d autres expressions semblables, dans leur forme affirmative, négative ou conditionnelle. Les énoncés prospectifs comportent des risques ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels de l Industrielle Alliance s écartent sensiblement des résultats, du rendement ou des réalisations futurs exprimés ou suggérés dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs susceptibles d entraîner un écart entre les résultats réels et les résultats prévisionnels de la société, mentionnons l évolution de la réglementation gouvernementale ou des lois fiscales, la concurrence, l évolution technologique, les marchés financiers mondiaux, les taux d intérêt, l évolution des données démographiques, les fluctuations de la demande et du comportement des consommateurs à l égard des produits et des services de la société, la survenance d événements catastrophiques et les conditions économiques générales au Canada ou ailleurs dans le monde. Cette liste de facteurs ne contient pas tous ceux qui pourraient avoir une influence sur quelque énoncé prospectif que ce soit de l Industrielle Alliance. Ces facteurs et d autres doivent être analysés de près et les lecteurs ne doivent pas se fier indûment aux énoncés prospectifs de l Industrielle Alliance. L Industrielle Alliance ne s engage nullement à réviser ces énoncés prospectifs ni à en publier une mise à jour pour tenir compte d événements, de circonstances ou de faits postérieurs à la date de la présente notice ou par suite d événements imprévus. Contrôles et procédures de communication de l information Les contrôles et les procédures de communication de l information sont conçus pour fournir une assurance raisonnable que toute l information pertinente est recueillie et présentée en temps opportun à la haute direction, notamment au chef de la direction et à la personne occupant des fonctions analogues à celles de chef des finances, pour que les décisions appropriées puissent être prises concernant la communication de cette information. Le chef de la direction et le chef des finances de la société sont responsables d établir et de maintenir les contrôles et les procédures de communication de l information de la société. À la suite d une évaluation de l efficacité des contrôles et des procédures de communication de l information de la compagnie au 31 décembre 2005, ils ont conclu que ceux-ci étaient efficaces. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE Description générale de l Industrielle Alliance Fondée en 1892, l Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. est une société d assurance de personnes qui exerce ses activités dans les secteurs de l assurance et des services financiers. L Industrielle Alliance offre une gamme variée de produits d assurance vie et maladie, d épargne et de retraite, de REER, de fonds mutuels et de fonds distincts, de valeurs mobilières, d assurance auto et habitation, de prêts hypothécaires ainsi que d autres produits et services financiers. Cinquième plus importante société d assurance de personnes au Canada, l Industrielle Alliance est à la tête d un grand groupe financier le Groupe Industrielle Alliance, ou le Groupe, présent dans toutes les régions du pays. L Industrielle Alliance assure plus de 2 millions de Canadiens et de Canadiennes, emploie plus de personnes et compte sur un réseau de distribution de plus de représentants. Au 31 décembre 2005, l actif sous gestion et sous administration de la société s élevait à 38,2 milliards de dollars. Le titre de l Industrielle Alliance est inscrit à la Bourse de Toronto sous le symbole IAG. Avec une capitalisation boursière de 2,4 milliards de dollars (au 31 décembre 2005), l Industrielle Alliance compte parmi les 100 plus importantes sociétés publiques au Canada.

5 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle Le siège social de l Industrielle Alliance est situé au 1080, Grande Allée Ouest, C. P. 1907, succursale Terminus, Québec (Québec) G1K 7M3. Secteurs d activité L Industrielle Alliance exerce ses activités dans quatre grands secteurs. Deux s adressent aux particuliers, l Assurance individuelle et la Gestion de patrimoine individuel, et deux s adressent aux entreprises et aux groupes, l Assurance collective et les Rentes collectives. À noter que toutes les activités de la société touchant la gestion de patrimoine, dont celles liées aux fonds mutuels et aux valeurs mobilières, sont aujourd hui regroupées dans le secteur nommé «Gestion de patrimoine individuel». Ce secteur a remplacé, en 2005, celui qui s appelait autrefois «Rentes individuelles». À noter également que l Industrielle Alliance distribue des produits d assurance de dommages. Ces produits sont offerts principalement au Québec par la filiale Industrielle Alliance Compagnie d Assurances Générales, aussi connue sous le nom commercial de Industrielle Alliance, Assurance auto et habitation. Les activités de la société en assurance de dommages ne forment pas un secteur distinct pour fins de présentation des résultats financiers. Les résultats financiers de l Industrielle Alliance, Assurance auto et habitation sont plutôt présentés, dans l information sectorielle, parmi les «Autres activités», et le bénéfice net de ce secteur est réparti entre les quatre autres secteurs d activité de la société, à même le revenu sur le capital de chacun d eux. Pour une description détaillée de l Industrielle Alliance et de ses secteurs d activité, prière de consulter le Rapport annuel 2005 de la société, à la section Description de l Industrielle Alliance et de ses secteurs d activité, aux pages 10 à 15, de même que l Organigramme du Groupe Industrielle Alliance, aux pages 16 et 17. STRUCTURE DE L ENTREPRISE Dénomination sociale et constitution L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc., anciennement L Industrielle-Alliance Compagnie d Assurance sur la Vie, est une compagnie d assurance à capital-actions régie par la Loi privée (définie ci-dessous), de même que par la Loi sur les assurances (Québec) et par la partie 1A de la Loi sur les compagnies (Québec) (ces deux dernières lois étant désignées collectivement «la Loi»). L Industrielle Alliance résulte de la transformation de L Industrielle-Alliance Compagnie d Assurance sur la Vie, de compagnie d assurance mutuelle (la «compagnie mutuelle») en compagnie d assurance à capital-actions. Cette transformation a été effectuée en vertu de la Loi concernant L Industrielle-Alliance Compagnie d Assurance sur la Vie (Québec) (la «Loi privée»), qui a été sanctionnée par l Assemblée nationale du Québec le 26 novembre 1999, et de l émission, le 10 février 2000, par l inspecteur général des institutions financières du Québec, de lettres patentes confirmant le règlement de transformation de la compagnie. La compagnie mutuelle résultait elle-même de la fusion, en 1987, de L Industrielle Compagnie d Assurance sur la Vie, fondée en 1905, avec l Alliance, Compagnie Mutuelle d Assurance-Vie, fondée en Le 16 juin 2003, la compagnie a obtenu un certificat de modification à ses statuts pour adopter la raison sociale actuelle Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. et pour modifier son capital-actions.

6 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle Le 20 février 2006, la compagnie a obtenu un certificat de modification à ses statuts pour créer des actions privilégiées à dividende non cumulatif de catégorie A, série B. Ces actions ne comportent pas le droit de voter (sauf dans certains cas exceptionnels), donnent droit à des dividendes en espèces privilégiées non cumulatifs et fixes payables trimestriellement, sont rachetables par la société à compter du 31 mars 2011 et sont convertibles au gré du porteur, sur avis de la société, en une série distincte d actions privilégiées de catégorie A. En tant que compagnie à capital-actions, l Industrielle Alliance est la propriété de ses actionnaires, qui sont, sous réserve de ce qui suit, les seuls à pouvoir voter aux assemblées des actionnaires. Comme de nombreuses autres compagnies d assurance au Québec et au Canada, la compagnie a émis des polices avec participation, lesquelles, en vertu de lois fédérales et provinciales, donnent à leurs titulaires le droit d assister aux assemblées générales de la compagnie et le droit d élire au moins un tiers des membres du conseil d administration à raison d une voix pour chaque titulaire. Les autres membres du conseil sont élus par les actionnaires conformément à la Loi et aux règlements de la compagnie. Lois applicables L Industrielle Alliance est constituée en vertu de la Loi privée et est régie par la Loi. Elle est réglementée par l Autorité des marchés financiers du Québec aux termes des pouvoirs conférés par la Loi. Les sociétés membres du Groupe Industrielle Alliance sont autorisées par les organismes fédéral et provinciaux appropriés à exercer leurs activités dans toutes les provinces et territoires du Canada. Elles sont aussi assujetties à la réglementation et à la supervision des provinces et des territoires où elles exercent leurs activités. Les pouvoirs de réglementation et de supervision auxquels ces sociétés sont assujetties se rapportent, entre autres, à ce qui suit : l octroi de permis aux assureurs et à leurs représentants; la nature et l évaluation des placements et les restrictions applicables à ceux-ci; les normes de solvabilité; l examen annuel des affaires des sociétés d assurance; les rapports annuels et autres qui doivent être déposés relativement à la situation financière des assureurs; et les exigences quant aux réserves pour les engagements au titre des polices, les primes non acquises, les pertes et toutes autres questions. La compagnie est un émetteur assujetti aux différentes lois sur les valeurs mobilières en vigueur dans les provinces du Canada. Ses actions ordinaires sont cotées à la Bourse de Toronto (symbole IAG) et la compagnie a procédé à des émissions d actions ordinaires, d actions privilégiées et de titres d emprunt. Les activités du Groupe à l extérieur du Canada sont assujetties aux exigences des organismes de réglementation locaux. En vertu de la Loi, les états financiers doivent être préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada (les «PCGR»), incluant les dispositions particulières aux entreprises d assurance vie. Le Groupe a pris toutes les mesures nécessaires pour être en conformité avec les lois applicables et, à la connaissance de la direction, se conforme actuellement à toutes les exigences légales le concernant. La Loi prévoit que des normes doivent être adoptées par règlement quant à la suffisance du capital des sociétés d assurance vie. La réglementation établit le montant minimum requis pour le capital d une société d assurance vie en appliquant des facteurs touchant certains éléments de risque à des éléments spécifiques d actif et de passif au bilan ainsi que hors bilan et en additionnant les résultats. Les autorités de surveillance ont émis des lignes directrices concernant le montant minimum permanent requis pour le capital et l excédent (le «MMPRCE») qui définissent les facteurs précis à appliquer à ces éléments de risque. Les lignes directrices énoncent également les éléments de fonds propres qui peuvent être inclus ou qui doivent être rajustés pour déterminer le montant des fonds propres disponibles. Les fonds propres disponibles sont ensuite divisés par les fonds propres requis pour établir le ratio de solvabilité (MMPRCE).

7 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle Régime de propriété et principaux actionnaires La Loi privée interdit à toute personne et à celles qui lui sont liées d acquérir, directement ou indirectement, des actions avec droit de vote de la compagnie s il en résulte que cette personne et celles qui lui sont liées détiennent 10 % ou plus des droits de vote rattachés à ces actions. La Loi privée prévoit en outre que, dans le cas où une acquisition est effectuée contrairement à ce qui précède, chacune des personnes au bénéfice de laquelle les actions sont acquises ne peut exercer les droits de vote rattachés à la totalité de ses actions tant que cette contravention subsiste. Au 20 février 2006, la compagnie comptait actions ordinaires émises et en circulation et environ actionnaires. La capitalisation boursière de la compagnie s élevait à 2,6 milliards de dollars (voir la partie Subdivision des actions ordinaires de cette notice, à la page 15). Filiales de l Industrielle Alliance Voici les principales filiales de l Industrielle Alliance de même que quelques renseignements sur chacune d elles. Dénomination sociale L Industrielle-Alliance Pacifique Compagnie d Assurance sur la Vie FILIALES DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE Actions votantes 1 Valeur du placement (Millions $) Ville et province du siège social 2 99,9 % 401,9 Vancouver, Colombie-Britannique Industrielle Alliance, Gestion de fonds inc. 100,0 % 84,8 Québec, Québec Industrielle Alliance, Fonds mutuels inc. 100,0 % 3,7 Toronto, Clarington Corporation 100,0 % 219,5 Toronto, Investia Services Financiers Inc. 100,0 % 1,5 Québec, Québec FundEX Investments Inc. 83,5 % 6,7 Markham, Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. 100,0 % 11,5 Québec, Québec Industrielle Alliance, Fiducie inc ,0 % 13,0 Québec, Québec Industrielle Alliance, Gestion de placements inc. 100,0 % 0,3 Québec, Québec Solicour Inc. 100,0 % 0,3 Québec, Québec Industrielle Alliance Compagnie d Assurances Générales 100,0 % 19,3 Québec, Québec Lieu de constitution Ottawa, Ottawa, Ottawa, Toronto, Québec, Québec Toronto, Ottawa, Ottawa, Ottawa, Québec, Québec Québec, Québec Autres -- 1, Total 763,5 Principal champ d activité Société d assurance vie Manufacturier de fonds mutuels Manufacturier de fonds mutuels Manufacturier de fonds mutuels Courtier en fonds mutuels Courtier en fonds mutuels Courtier en valeurs mobilières Société de fiducie Conseiller en placement Société d assurance de dommages Pour plus d information sur les activités de l Industrielle Alliance et de ses filiales, prière de consulter le Rapport annuel, section Organigramme du Groupe Industrielle Alliance, aux pages 16 et Actions votantes détenues par l Industrielle Alliance 2 Le siège social de toutes les sociétés du Groupe se situe au Canada. 3 Le 2 mars 2005, L Industrielle-Alliance Compagnie de Fiducie est devenue Industrielle Alliance, Fiducie inc.

8 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle DÉVELOPPEMENT GÉNÉRAL DES ACTIVITÉS Historique de l entreprise pour les trois derniers exercices L Industrielle Alliance a poursuivi son plan de développement au cours des trois dernières années. Les principaux axes de développement de la société sont les suivants : Poursuite de l expansion dans le secteur de la Gestion de patrimoine individuel On sait que l Industrielle Alliance est active depuis de nombreuses années dans le marché des fonds distincts. Or, la société a pris la décision, au début des années 2000, de se lancer également dans le marché des fonds mutuels et des valeurs mobilières. Toutes les activités de la société dans ces secteurs sont regroupées dans le secteur de la «Gestion de patrimoine individuel». Il s agit du nouveau nom donné par la société au secteur qui s appelait autrefois «Rentes individuelles». La société a fait onze acquisitions depuis 2001 dans les secteurs des fonds mutuels (gestion de fonds mutuels et courtage en fonds mutuels) et des valeurs mobilières (courtage en valeurs mobilières). La société gère aujourd hui un actif de 4,8 milliards de dollars en fonds distincts pour le marché des particuliers et de 5,7 milliards de dollars en fonds mutuels, pour un total de 10,5 milliards de dollars. La société se situe aujourd hui parmi les 20 premiers gestionnaires de fonds de placement (fonds distincts et fonds mutuels) au Canada pour le marché des particuliers et parmi les 10 premiers pour le réseau des conseillers indépendants. La société administre également, toujours dans le secteur de la Gestion de patrimoine individuel, 7,4 milliards de dollars d actif en fonds mutuels et 1,4 milliard de dollars d actif en valeurs mobilières (voir la section «Acquisitions importantes et cessions importantes» ci-dessous pour plus de détails quant aux acquisitions réalisées par la société au cours des trois dernières années). Maximisation des synergies au sein des sociétés d assurance vie du Groupe Industrielle Alliance Le 1 er décembre 2004, l Industrielle Alliance a annoncé sa décision d intégrer aux siennes les activités de sa filiale d assurance vie de Toronto, La Nationale du Canada, Compagnie d Assurance-Vie (La Nationale Vie). Cette intégration constitue l aboutissement d un processus qui a commencé il y a déjà quelques années et qui visait à maximiser les synergies entre les trois sociétés d assurance vie du Groupe Industrielle Alliance. Sur le plan juridique, cette intégration a été réalisée le 30 juin 2005, conformément au scénario le plus optimiste de la société. Sur le plan financier, la société a comptabilisé, du quatrième trimestre 2004 au quatrième trimestre 2005, 10,2 millions des 12,5 millions de dollars (après impôts) de frais de restructuration qu elle avait anticipés. Les frais restants seront reconnus en L intégration des systèmes devrait quant à elle être complétée à 80 % environ à la fin de Cette intégration permettra à l Industrielle Alliance d alléger sa structure organisationnelle et d améliorer encore davantage son efficacité. Réorganisation des réseaux de distribution des secteurs de l individuel Dans la foulée de l intégration de La Nationale Vie, la société a décidé d optimiser son approche en matière de distribution des produits aux particuliers. Le système de distribution a ainsi été restructuré par réseaux plutôt que par sociétés. Cette nouvelle approche a nécessité la mise en œuvre de plusieurs projets majeurs, dont l intégration des équipes de vente des trois sociétés d assurance vie du Groupe, la mise en place d une gamme de produits unique et l harmonisation des systèmes et des procédures administratives (soutien aux ventes, règles de sélection des risques, outils de rémunération de la force de vente, etc.). Développement hors Québec La société a également fait des progrès notables au cours des dernières années en ce qui touche son développement hors Québec. On sait que la société est reconnue depuis plusieurs années comme un joueur d envergure nationale dans le secteur de l assurance individuelle. Les trois autres grands secteurs d activité de la société continuent cependant à œuvrer pour obtenir la même reconnaissance. Or, les dernières années ont permis à la société de faire des progrès sensibles à cet égard. Dans le secteur de la gestion de patrimoine individuel, par exemple, l achat de Clarington Corporation, qui comptait 4,4 milliards de dollars d actif en fonds mutuels au 31 décembre 2005, permettra à la société d avoir une répartition géographique de ses activités de fonds mutuels à peu près équivalente à celle de la distribution de la population canadienne. L achat de KingsGate Securities, une société de courtage en valeurs mobilières située en, devrait

9 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle également contribuer au développement pancanadien de la société dans ce secteur. KingsGate, qui a aussi été acquise en 2005, administrait un actif de près de 300 millions de dollars. Et dans les deux secteurs du collectif l Assurance collective pour les régimes d employés, et les Rentes collectives, pour les produits d accumulation, la société a réussi, en 2005, pour la première fois dans son histoire, à générer davantage de ventes à l extérieur du Québec qu au Québec. Ce résultat est l aboutissement d un processus qui a vu la société ouvrir des bureaux de vente et renforcer ses équipes de vente dans toutes les régions au cours des dernières années. En plus d assurer une meilleure diversification géographique de ses activités, le développement pancanadien donne également à la société accès à de nouvelles zones de croissance, notamment dans l Ouest du pays, qui est en pleine effervescence. L Industrielle Alliance tire aujourd hui environ la moitié de son revenu de primes de l extérieur du Québec. Continuation du développement des réseaux multiples de distribution dans les secteurs de l individuel Ce qui distingue l Industrielle Alliance dans le marché des particuliers, c est notamment l envergure et la profondeur de ses réseaux de distribution. L Industrielle Alliance dispose aujourd hui d une multitude de réseaux pour distribuer ses produits (ces réseaux sont présentés sous forme de schéma à la page 33 du Rapport annuel). La société est de plus aujourd hui le manufacturier de la majorité des produits qu elle distribue, aussi bien les produits d assurance et de rentes que les produits de fonds distincts et de fonds mutuels. Ces produits sont offerts dans toutes les régions du pays et auprès de toutes les couches de la population. L acquisition de Clarington Corporation, en plus de permettre à la société d augmenter de façon sensible sa taille dans le marché de la gestion des fonds mutuels, comporte aussi l avantage d étendre de façon importante les réseaux de distribution de la société, particulièrement le réseau des courtiers en valeurs mobilières, où l Industrielle Alliance était peu présente. Pour rester à l avant-garde en matière de distribution, la société compte poursuivre ses efforts de recrutement de nouveaux représentants dans tous les réseaux de distribution. Tous les responsables de réseaux ont d ailleurs des objectifs précis à atteindre au chapitre du recrutement. Développement en assurance de dommages En 2000, l Industrielle Alliance est devenu la propriétaire unique d une société d assurance de dommages qu elle détenait en copropriété, l Industrielle Alliance Compagnie d Assurances Générales (également connue sous le nom commercial de Industrielle Alliance, Assurance auto et habitation). La société a alors mis de l avant un ambitieux plan de développement visant à faire quintupler le volume d affaires de cette société et d en faire un chef de file de la distribution directe d assurance de dommages au Québec. En six ans, soit de 2000 à 2005, le volume d affaires de la filiale d assurance auto et habitation est passé de 26 à 96 millions de dollars (primes directes souscrites) et la société a franchi le seuil de rentabilité en 2003, soit une année plus tôt que prévu. Croissance des affaires Par ailleurs, sur le plan de la croissance des affaires, comme on peut le voir au tableau suivant, les ventes se sont poursuivies à un rythme accéléré dans la plupart des secteurs d activité. C est cependant le secteur de la Gestion de patrimoine individuel qui a volé la vedette au cours des dernières années, grâce à la vigueur des ventes de fonds distincts et à l entrée de la société dans le monde des fonds mutuels. La forte progression des affaires de la société s est faite dans toutes les régions du pays.

10 Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Notice annuelle CROISSANCE DES AFFAIRES (En millions de dollars, sauf indication contraire) Croissance annuelle moyenne composée ( ) Primes Fonds général 1 724, , ,2 8 % Fonds distincts 842,0 981, ,9 16 % Total 2 566, , ,1 11 % Actif sous gestion / sous administration Actif sous gestion Fonds général , , ,9 9 % Fonds distincts 5 042, , ,8 21 % Fonds mutuels 94, , ,7 -- Autres ,0 785,9 -- Total , , ,3 24 % Actif sous administration 4 129, , ,9 55 % Total , , ,2 32 % Assurance individuelle Ventes 128,7 139,9 141,3 2 % Primes 683,4 763,1 768,7 5 % Gestion de patrimoine individuel Ventes (primes) Fonds général 227,9 237,5 242,4 7 % Fonds distincts 430,8 669,3 805,2 27 % Fonds mutuels ,6 -- Total 658,7 906, ,2 35 % Ventes nettes de fonds de placement Fonds distincts 117,5 332,7 547,4 53 % Fonds mutuels ,7 -- Total 117,5 332,7 696,1 66 % Fonds sous gestion Fonds général 1 775, , ,5 (1 %) Fonds distincts 3 261, , ,2 20 % Fonds mutuels 94, , ,8 -- Total 5 130, , ,5 39 % Assurance collective Ventes Régimes d employés 53,3 55,7 52,3 8 % 1 Assurance des débiteurs 130,1 132,6 158,8 8 % Marchés spéciaux (SMG) 71,5 79,7 87,4 10 % Primes et équivalents de primes 702,2 734,0 797,8 11 % Rentes collectives Ventes (primes) Contrats d accumulation 446,5 361,3 410,5 0 % Rentes assurées 109,9 99,8 154,3 22 % Total 556,4 461,1 564,8 5 % Fonds sous gestion Contrats d accumulation 1 798, , ,0 25 % Rentes assurées 1 905, , ,2 7 % Total 3 704, , ,2 16 % 1 Excluant la vente de 50,9 millions de dollars à Bombardier en 2002

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004. Le 28 mars 2005

Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004. Le 28 mars 2005 Notice annuelle Pour l exercice terminé le 31 décembre 2004 Le 28 mars 2005 Industrielle Alliance Notice annuelle 2004 1 Table des matières AVIS... 2 PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE L INDUSTRIELLE ALLIANCE...

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004

L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 COMMUNIQUÉ L INDUSTRIELLE ALLIANCE ANNONCE UNE AUGMENTATION DU BÉNÉFICE NET DE 29 % POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2004 Québec, le 12 mai 2004 L Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc.

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE.

VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE. www.inalco.com RAPPORT DE GESTION POUR L EXERCICE TERMINÉ LE 31 DÉCEMBRE 2008 13 février 2009 VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE. SRM-158(17) (08-02) RAPPORT DE GESTION 2 Mise en garde 3 Description de l Industrielle

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Description de ia Groupe financier

Description de ia Groupe financier Industrielle Alliance Profil de l entreprise Données au 31 décembre 2014 Description de ia Groupe financier ia Groupe financier est une société d assurance de personnes qui compte quatre grands secteurs

Plus en détail

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 %

Great-West Lifeco annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2014 et augmente son dividende de 6 % COMMUNIQUÉ TSX : GWO MISE À JOUR 13 h HNC La page 7 a été modifiée pour tenir compte du nouveau code d accès pour l écoute différée de la conférence téléphonique du quatrième trimestre. Les lecteurs sont

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre 2013 Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015

Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ 2060 Winston Park Drive Suite 300 Oakville (Ontario) L6R 5R7 Genworth MI Canada Inc. présente ses résultats pour le deuxième trimestre de 2015 Primes souscrites : 205 millions de dollars, en

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014

La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 COMMUNIQUÉ PREMIER TRIMESTRE 2014 La Banque Nationale divulgue des résultats record au premier trimestre de 2014 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME

BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME QU EST-CE QUE LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME BULLETIN D INFORMATION MAI 2005 BULLETIN DE DROIT FISCAL ET MARCHÉS FINANCIERS LE RÉGIME ACTIONS-CROISSANCE PME INTRODUCTION Le 21 avril 2005, M. Michel Audet, le ministre des Finances, a présenté le budget

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions Circulaire d offre Compagnie Pétrolière Impériale Ltée Aucune commission de valeurs mobilières ni organisme similaire ne s est prononcé de

Plus en détail

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015

Fonds IA Clarington d obligations à court terme. Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds 31 mars 2015 Parts de Series A, F et I Le présent rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds contient des faits saillants de nature financière, mais ne contient pas les états financiers annuels du Fonds.

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE

RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ET D ACHAT D ACTIONS NOTICE D OFFRE Le 18 décembre 2013 Les actionnaires devraient lire attentivement la notice d offre en entier avant de prendre une décision

Plus en détail

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013

FIRST ASSET REIT INCOME FUND. Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 FIRST ASSET REIT INCOME FUND Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds pour la période du 1 er janvier 2013 au 30 juin 2013 Fonds : First Asset REIT Income Fund Titres :, Période

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate PIXMAN MÉDIA NOMADE INC. ANNONCE DES PLACEMENTS PRIVÉS POUR UN MONTANT TOTAL DE 7 605 459 $, L ACQUISITION DE PIXNET INC. ET L OBTENTION D UNE LICENCE EXCLUSIVE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC

RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC RÉGIME COMPLÉMENTAIRE DE RETRAITE DES EMPLOYÉS DES OFFICES MUNICIPAUX D HABITATION DU QUÉBEC POLITIQUE DE PLACEMENT RELATIVE AUX ACTIFS DU RÉGIME DE RETRAITE Février 1998 Mise à jour : Revue en septembre

Plus en détail

Yellow Média inc. annonce une opération de restructuration du capital

Yellow Média inc. annonce une opération de restructuration du capital Yellow Média inc. annonce une opération de restructuration du capital Montréal (Québec), le 23 juillet 2012 Yellow Média inc. (TSX : YLO) a annoncé aujourd hui une opération de restructuration du capital

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 2 novembre 2011 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 0,97 $ attribuable aux résultats en assurance

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien Investors

Fonds de marché monétaire canadien Investors Fonds de marché monétaire canadien Investors Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds POUR LE SEMESTRE CLOS LE 30 SEPTEMBRE 04 AVERTISSEMENT CONCERNANT LES DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

Plus en détail

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS

POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS POLITIQUE 4.1 PLACEMENTS PRIVÉS Champ d application de la politique Il y a placement privé lorsqu un émetteur distribue des titres en contrepartie d espèces aux termes des dispenses de prospectus ou des

Plus en détail

Genworth MI Canada Inc.

Genworth MI Canada Inc. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes quant à la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, directeur de

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail

Fonds d investissement Tangerine

Fonds d investissement Tangerine Fonds d investissement Tangerine Prospectus simplifié Portefeuille Tangerine revenu équilibré Portefeuille Tangerine équilibré Portefeuille Tangerine croissance équilibrée Portefeuille Tangerine croissance

Plus en détail

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds

Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du fonds Fonds du marché monétaire Standard Life 30 juin La Standard Life au Canada fait maintenant partie de Manuvie. www.manuvie.ca Fonds du marché

Plus en détail

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière Premier trimestre 1 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013

Banque Zag. Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation. 31 décembre 2013 Banque Zag Troisième pilier de Bâle II et III Exigences de divulgation 31 décembre 2013 Le présent document présente les informations au titre du troisième pilier que la Banque Zag (la «Banque») doit communiquer

Plus en détail

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais

Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais Pro-Investisseurs CIBC Barème des commissions et des frais En vigueur à compter du 6 octobre 2014 En tant que client de Pro-Investisseurs MD CIBC, vous avez accepté de payer certains frais selon les types

Plus en détail

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction

RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS. Analyse du rendement par la direction RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS Fonds diversifiés Fonds de répartition d'actifs Banque Nationale Pour la période terminée le 30 juin 2015 Le présent rapport intermédiaire

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LES RENDEMENTS DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2008 Le présent Rapport annuel de la direction contient les faits saillants financiers, mais non les États financiers

Plus en détail

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres

Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Fonds Fidelity Revenu élevé tactique Devises neutres Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds 30 septembre 2014 Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Certaines parties de

Plus en détail

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011

1 000 000 000 $ Prospectus préalable de base Nouvelle émission Le 29 avril 2011 Le présent prospectus préalable de base a été déposé dans chacune des provinces du Canada selon un régime permettant d attendre après qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains renseignements

Plus en détail

Norme comptable internationale 33 Résultat par action

Norme comptable internationale 33 Résultat par action Norme comptable internationale 33 Résultat par action Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire les principes de détermination et de présentation du résultat par action de manière à améliorer

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013

La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de 2013 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE La Banque Nationale divulgue des résultats record au troisième trimestre de L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 24 mars 2007 (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie consolidés 4 Bilans

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Présentation aux investisseurs Mars 008 Bernard Dorval Chef de groupe, Services bancaires aux entreprises et assurance, et coprésident, TD Canada Trust Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs De

Plus en détail

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires

Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Notice d offre Régime de réinvestissement de dividendes et d achat d actions pour les actionnaires Septembre 1999 Imprimé au Canada BCE Inc. Notice d offre Actions ordinaires Régime de réinvestissement

Plus en détail

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale

Gestion de placement privée CI. Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Gestion de placement privée CI Le guide du client sur la gestion d actifs de classe mondiale Un programme d investissement complet et sophistiqué, aussi unique que vous l êtes. Gestion de placement privée

Plus en détail

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE

VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE VALENER INC. (la «Société») POLITIQUE RELATIVE À LA NÉGOCIATION RESTREINTE Politique approuvée par le Conseil d administration le 29 septembre 2010 1. ÉNONCÉ DE POLITIQUE La législation en valeurs mobilières

Plus en détail

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993

COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS. 17 juin 1993 COGECO CÂBLE INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS 17 juin 1993 Modifié le 20 octobre 2000, le 19 octobre 2001, le 18 octobre 2002, le 17 octobre 2003, le 13 octobre 2006, le 26 octobre 2007, le 29 octobre

Plus en détail

Financière Sun Life inc.

Financière Sun Life inc. Financière Sun Life inc. Régime canadien de réinvestissement des dividendes et d achat d actions CIRCULAIRE D OFFRE MODIFIÉE ET MISE À JOUR Table des matières Dans la présente circulaire d offre... 1

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE

DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE Pour diffusion immédiate DOLLARAMA OBTIENT DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE ET ANNONCE UN FRACTIONNEMENT D ACTIONS ORDINAIRES À RAISON DE DEUX POUR UNE MONTRÉAL (Québec), le 11 septembre

Plus en détail

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC.

Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Prospectus simplifié en date du 1 avril 2014 LE FONDS D INVESTISSEMENT RÉA II FIERA CAPITAL INC. Actions de catégorie A série 2014, classes Conseillers, Investisseurs et F et Actions de catégorie A séries

Plus en détail

Notice annuelle de 2007

Notice annuelle de 2007 Notice annuelle de 2007 Le 3 mars 2008 CORPORATION FINANCIÈRE CANADA-VIE 330, University Avenue Toronto (Ontario) M5G 1R8 Corporation Financière Canada-Vie Notice annuelle de 2007 Corporation Financière

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

ING Canada continue d afficher de solides résultats

ING Canada continue d afficher de solides résultats Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 ING Canada continue d afficher de solides résultats ING Canada Inc. (TSX: IIC.LV) a déclaré aujourd hui un bénéfice net de 202,8

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION

OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS ET ENSEMBLES OBLIGATIONS À COUPONS DÉTACHÉS DOCUMENT D INFORMATION Nous sommes tenus par la réglementation en valeurs mobilières provinciale de vous remettre ce document

Plus en détail

Rapport de gestion 2013

Rapport de gestion 2013 Rapport de gestion 2013 pour l'exercice terminé le 31 décembre 2013 SRM158-1(13-03) 13 février 2014 Votre partenaire de confiance. RAPPORT DE GESTION 2013 RAPPORT DE GESTION 2013 2 Mise en garde 3 Description

Plus en détail

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009

Présentation aux investisseurs. Le 3 juin 2009 Présentation aux investisseurs Le 3 juin 2009 Énoncés prospectifs MISE EN GARDE RELATIVEMENT AUX DÉCLARATIONS PROSPECTIVES Cette présentation peut contenir des informations prospectives au sens des lois

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds à revenu fixe Fonds d obligations ultra court terme TD Fonds d obligations à court terme TD Fonds hypothécaire TD Fonds d obligations canadiennes TD Portefeuille à revenu

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011)

FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011) FOIRE AUX QUESTIONS - PÉRIODE SUIVANT LA LEVÉE DES RÉGIMES DE PROTECTION (en vigueur à compter du 7 janvier 2011) I. QUESTIONS D ORDRE GÉNÉRAL 1. Quand le plan de réorganisation a-t-il été confirmé? Le

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011

Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Communiqué de presse TORONTO, le 8 février 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du quatrième trimestre et de l exercice 2011 Croissance des primes de près de 50 % au quatrième trimestre,

Plus en détail

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique

Crise financière mondiale après 10 ans à titre de société publique Le modèle d affaire de l Industrielle Alliance : un atout durant la récente crise financière Yvon Charest Président et chef de la direction VOTRE PARTENAIRE DE CONFNCE. 10 ANS À LA BOURSE! 1 Crise financière

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

Survol de l entreprise

Survol de l entreprise Survol de l entreprise Votre partenaire de confiance. www.inalco.com PAGE SUIVANTE L Industrielle Alliance en bref Valeurs de l entreprise Produits et services L entreprise en chiffres Outils d analyse

Plus en détail

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise

Généralités. Concepts importants à retenir à la lecture de la présente déclaration. Divulgation requise Déclaration de principes Industrielle Alliance Valeurs mobilières inc. Déclaration de principes concernant les conflits d intérêts avec les émetteurs reliés et les émetteurs associés au 1 er avril 2014

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle

Fonds communs de placement de la HSBC Notice annuelle Le 25 juin 2015 Fonds communs de placement de la Notice annuelle Offre de parts de série investisseurs, de série conseillers, de série privilèges, de série gestionnaires et de série institutions des Fonds

Plus en détail

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010

Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Conférence téléphonique du 1 er trimestre 2010 Réjean Robitaille, président et chef de la direction Michel C. Lauzon, chef de la direction financière Le 3 mars 2010 à 14 h 00 1-866-226-1792 ÉNONCÉS PRÉVISIONNELS

Plus en détail

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE

BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE BILLETS DE DÉPÔT ÉQUILIBRE MONDIAL PLUS RBC INVESTISSEMENTS MANUVIE Une protection du capital, une participation au marché boursier et des gestionnaires de placements de première catégorie Séries 7, 8

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

Information Le secteur des services financiers canadien

Information Le secteur des services financiers canadien L industrie canadienne des assureurs de personnes Aperçu Au Canada, l industrie des assurances de personnes se compose de 120 entreprises, comparativement à 163 en 1990; elle englobe les sociétés constituées

Plus en détail

Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds

Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds Rapport semestriel de la direction sur le rendement du Fonds pour l exercice clos le 30 juin 2015 Fonds d investissement à court terme parts de catégorie O, parts de catégorie P, parts de catégorie F Gérant

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital

Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital Série offerte du Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital Bénéficiez d une protection complète du capital Profitez du potentiel d un rendement boursier Investissez dans la plus-value

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

PREMIER TRIMESTRE TERMINÉ LE 31 MARS 2010 CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI 2010 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR TERMINÉ LE 31 MARS CONFÉRENCE TÉLÉPHONIQUE DU 13 MAI FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR MISE EN GARDE Cette présentation peut contenir des énoncés prospectifs concernant le Fonds de placement immobilier

Plus en détail

INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER

INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER INFORMATION À COMMUNIQUER EN MATIÈRE DE RÉMUNÉRATION EN APPLICATION DU TROISIÈME PILIER Les renseignements, communiqués dans le présent document, au sujet de La Great-West, compagnie d assurance-vie («la

Plus en détail

Fonds de marché monétaire canadien AGF

Fonds de marché monétaire canadien AGF RAPPORT INTERMÉDIAIRE DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS FONDS COMMUNS DE PLACEMENT AGF Fonds de marché monétaire canadien AGF 31 MARS Fonds de marché monétaire canadien AGF 31 MARS Analyse du rendement

Plus en détail

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS

GESTION PRIVÉE RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS P L A C E M E N T S M O N D I A U X S U N L I F E GESTION PRIVÉE M E T T E Z - Y D E L A L U M I È R E RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS UN REGARD NOUVEAU. UNE APPROACHE ORIGINALE. LES CLIENTS FORTUNÉS SONT À LA

Plus en détail

DESJARDINS SOCIÉTÉ FINANCIÈRE INC.

DESJARDINS SOCIÉTÉ FINANCIÈRE INC. Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez quelque doute quant à la manière d y donner suite, vous devriez consulter votre conseiller en placements, conseiller en

Plus en détail

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance.

GLOSSAIRE. ASSURÉ Personne dont la vie ou la santé est assurée en vertu d une police d assurance. GLOSSAIRE 208 RAPPORT ANNUEL 2013 DU MOUVEMENT DESJARDINS GLOSSAIRE ACCEPTATION Titre d emprunt à court terme et négociable sur le marché monétaire qu une institution financière garantit en faveur d un

Plus en détail

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC.

ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. ÉTATS FINANCIERS INTÉRIMAIRES ALPHINAT INC. Premier trimestre terminé le 30 novembre 2005 Les états financiers consolidés joints ont été préparés par la direction de Alphinat Inc. et n ont pas été examinés

Plus en détail

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur

L investissement fiscalement avantageux à son meilleur L investissement fiscalement avantageux à son meilleur Payer des impôts, ça vous plaît? Si vous investissez à l extérieur d un régime enregistré, les distributions et les transactions pourraient créer

Plus en détail

Profitez du potentiel d un rendement boursier

Profitez du potentiel d un rendement boursier Série offerte du Alliez un potentiel de rendement boursier à la protection du capital Bénéficiez d une protection complète du capital Investissez dans la plus-value ou les revenus Ce placement s adresse

Plus en détail

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions

Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Régime de réinvestissement des dividendes et d achat d actions Modifié et reormulé le Septembre 2005 table des matières introduction/sommaire.....................................2 renseignements complémentaires.............................5

Plus en détail

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série

REVENU GARANTI POUR LA VIE. Série REVENU GARANTI POUR LA VIE Série Série Un revenu garanti pour la vie, quelle que soit la conjoncture des marchés. SÉRIE ECOFLEXTRA vous procure un revenu à vie garanti de ne pas diminuer, sans égard au

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir.

L informateur. financier. Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie. mai 2002. Les choses changent. Vous devez savoir. L informateur financier DU GROUPE-CONSEIL EN PROTECTION DU PATRIMOINE MD À LA FINANCIÈRE SUN LIFE Protection contre les créanciers offerte par l assurance-vie mai 2002 Les choses changent. Vous devez savoir.

Plus en détail

Fonds de revenu Colabor

Fonds de revenu Colabor États financiers consolidés intermédiaires au et 8 septembre 2007 3 ième trimestre (non vérifiés) États financiers Résultats consolidés 2 Déficit consolidé 3 Surplus d'apport consolidés 3 Flux de trésorerie

Plus en détail

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC.

RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC. ARTICLE I OBJET DU RÉGIME 1) L objet du présent régime d options d achat d actions (le «régime») est de servir les intérêts de Ressources Métanor

Plus en détail

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS

DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS Pour diffusion immédiate DOLLARAMA ANNONCE DE SOLIDES RÉSULTATS POUR LE PREMIER TRIMESTRE ET RENOUVELLE SON OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DANS LE COURS NORMAL DES ACTIVITÉS MONTRÉAL (Québec), le 12 juin 2014

Plus en détail

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions

Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Étude d impact quantitative No 3 Risque de crédit - Instructions Nous vous remercions de votre participation à cette étude d impact quantitative (EIQt n o 3), qui a pour but de recueillir de l information

Plus en détail

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la

SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada. Le présent certificat est émis en vertu de la SOCIÉTÉ D ASSURANCE VIE MD Siège social : Ottawa, Canada Le présent certificat est émis en vertu de la POLICE DE RENTE COLLECTIVE FONDS DE REVENU STABLE MD établie en faveur de LA COMPAGNIE TRUST ROYAL

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT EN CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT

RÈGLEMENT SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT EN CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT Dernière modification en vigueur le 1 er janvier 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 46 RÈGLEMENT SUR L INFORMATION CONTINUE DES FONDS D INVESTISSEMENT EN CAPITAL DE DÉVELOPPEMENT Loi

Plus en détail

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée

Rapport sur les PME Repenser les REER pour les propriétaires d entreprises : Pourquoi le versement d un salaire n est peut-être pas la meilleure idée le 19 octobre 2010 Jamie Golombek 1 CA, CPA, CFP, CLU, TEP Directeur général de la planification fiscale et successorale Gestion privée de patrimoine CIBC Jamie.Golombek@cibc.com Résumé On recommande habituellement

Plus en détail

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances

Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Comment avoir accès à la valeur de rachat de votre police d assurance vie universelle de RBC Assurances Découvrez les avantages et désavantages des trois méthodes vous permettant d avoir accès à vos fonds.

Plus en détail

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier

Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Cession en garantie d un contrat d assurance vie détenu par un particulier Introduction L assurance vie cédée en garantie d un prêt est une stratégie de planification financière qui utilise la valeur de

Plus en détail

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre

BANQUE NATIONALE DU CANADA. Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions. Notice d'offre BANQUE NATIONALE DU CANADA Régime de réinvestissement de dividendes et d'achat d'actions Notice d'offre approuvée en septembre 1992, et modifiée en septembre 1995, en mai 1997, en décembre 2006 et en mai

Plus en détail

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke

Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Le salon des résidents Les 6 & 13 juillet 2012 Sherbrooke Démystifier l industrie financière Par : Martin Roy, BAA, CIM md, Conseiller en gestion de patrimoine Marie-Eve Tanguay, BAA, Associée Principale

Plus en détail