ING Canada Inc. $ d actions ordinaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ING Canada Inc. $ 34 880 000 d actions ordinaires"

Transcription

1 Le présent prospectus a été déposé auprès de chacune des provinces et de chacun des territoires du Canada selon un régime permettant d attendre qu il soit dans sa version définitive pour déterminer certains renseignements concernant les titres offerts et d omettre ces renseignements dans le présent prospectus. Ce régime exige que soit transmis aux souscripteurs un supplément de prospectus RFPV contenant les renseignements omis, dans un certain délai à compter de la souscription. Tous les renseignements qui figurent dans le supplément de prospectus RFPV seront intégrés par renvoi au prospectus RFPV de base en date du supplément de prospectus RFPV. Les titres décrits dans le présent prospectus ne sont offerts que là où l autorité compétente a accordé son visa; ils ne peuvent être proposés que par des personnes dûment inscrites. Les titres ne sont pas ni ne seront inscrits en vertu de la Securities Act of 1933 des États-Unis, dans sa version modifiée, ou en vertu de toute loi d État en valeurs mobilières et, sous réserve de certaines exemptions, ne peuvent être offerts ou vendus aux États-Unis. Voir «Mode de placement». Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. PROSPECTUS RFPV DE BASE DÉFINITIF Premier appel public à l épargne Le 9 décembre NOV ING Canada Inc. $ d actions ordinaires Le présent placement (le «placement») consiste en un premier appel public à l épargne visant d actions ordinaires (les «actions ordinaires») d ING Canada Inc. («ING Canada»). Le prix d offre des actions ordinaires a été calculé par voie de négociation entre nous et les preneurs fermes dans le cadre du présent placement, soit Merrill Lynch Canada Inc. («Merrill Lynch»), Marchés mondiaux CIBC Inc. («Marchés mondiaux CIBC»), BMO Nesbitt Burns Inc., RBC Dominion valeurs mobilières Inc., Scotia Capitaux Inc., Valeurs mobilières TD Inc., UBS Valeurs mobilières Canada Inc., Financière Banque Nationale Inc. et Valeurs mobilières HSBC (Canada) Inc. (collectivement, les «preneurs fermes»). Les personnes qui participent au placement peuvent conclure des opérations visant à stabiliser ou à maintenir le cours des actions ordinaires ou pouvant par ailleurs avoir une incidence sur celui-ci. Dans certains cas, les preneurs fermes peuvent baisser et modifier de nouveau le prix auquel les actions ordinaires sont vendues aux acquéreurs. Pour obtenir une description de ces activités, voir «Mode de placement». À l heure actuelle, il n existe aucun marché pour la négociation des actions ordinaires et il est possible que les acquéreurs ne soient pas en mesure de revendre les actions ordinaires achetées en vertu du présent prospectus. La Bourse de Toronto («TSX») a approuvé sous condition l inscription à la cote des actions ordinaires, sous le symbole «IIC.LV». L inscription à la cote est subordonnée à l obligation, pour nous, de remplir toutes les conditions de la TSX au plus tard le 2 février 2005, y compris le placement des actions ordinaires auprès d un nombre minimum de porteurs publics. Un placement dans les actions ordinaires comporte des risques. Les acquéreurs éventuels devraient prendre connaissance des facteurs de risque décrits à la rubrique «Facteurs de risque» avant d acheter les actions ordinaires. Prix : $ l action ordinaire Rémunération des Produit net revenant Prix d offre preneurs fermes à la Société 1) Par action ordinaire... $ $ $ Total 2)... $ $ $ 1) Avant la déduction des dépenses relatives au placement, estimées à $, que nous réglerons, avec la rémunération des preneurs fermes, à partir du produit tiré du présent placement. Voir «Mode de placement». 2) Nous avons accordé aux preneurs fermes une option (l «option pour attributions excédentaires») leur permettant d acheter au total jusqu à actions ordinaires supplémentaires au prix d offre dans les 30 jours qui suivent la date de clôture du présent placement exclusivement pour couvrir les attributions excédentaires, le cas échéant, et à des fins de stabilisation du marché. Si l option pour attributions excédentaires est levée intégralement, le prix d offre total, la rémunération des preneurs et le produit net revenant à la Société, avant la déduction des dépenses relatives au placement, s élèveront à $, $ et $, respectivement. Le présent prospectus rend également admissible l octroi de l option pour attributions excédentaires et la distribution des actions ordinaires pouvant être émises au moment de la levée de l option pour attributions excédentaires. Voir «Mode de placement». RBC Dominion valeurs mobilières Inc., l un des preneurs fermes, est une filiale d une banque canadienne (la «banque»). La banque nous prête de l argent. Une tranche du produit net tiré du placement sera affectée au remboursement des sommes dues à la banque aux termes d une facilité de crédit-relais à l acquisition non garantie. Par conséquent, nous pouvons être considérés comme un «émetteur associé» à RBC Dominion valeurs mobilières Inc. pour l application des lois canadiennes sur les valeurs mobilières. Voir «Mode de placement». Les preneurs fermes, pour leur propre compte, offrent conditionnellement les actions ordinaires sous réserve de prévente, sous les réserves d usage quant à leur émission et leur vente par nous et à leur livraison et leur acceptation par les preneurs fermes, conformément aux conditions de la convention de prise ferme dont il est question à la rubrique «Mode de placement» et sous réserve de l approbation de certaines questions d ordre juridique par Fasken Martineau DuMoulin s.r.l., pour notre compte, par Torys s.r.l., en ce qui concerne le droit canadien, et par Skadden, Arps, Slate, Meagher & Flom LLP, en ce qui concerne le droit américain, pour le compte des preneurs fermes. De l avis des conseillers juridiques, les actions ordinaires offertes aux termes des présentes ne seront pas interdites à titre de placement en vertu de certaines lois. Voir «Admissibilité aux fins de placement». Les souscriptions d actions ordinaires seront reçues sous réserve du droit de les refuser ou de les attribuer en totalité ou en partie, et de clore les registres de souscription en tout temps sans préavis. Un certificat enregistré sous forme d inscription en compte attestant les actions ordinaires émises en vertu du présent placement sera délivré à la Caisse canadienne de dépôt et de valeurs limitée (la «CDS») ou son prête-nom et sera déposé auprès de la CDS à la date de la clôture du présent placement, qui devrait avoir lieu vers le 15 décembre 2004, mais en aucun cas après le 20 janvier Nous croyons savoir que l acquéreur d actions ordinaires recevra une confirmation de la part du courtier inscrit qui est un adhérent de la CDS, auprès ou par l intermédiaire duquel les actions ordinaires ont été achetées.

2 TABLE DES MATIÈRES Page INFORMATIONS PROSPECTIVES... 3 MODE DE PLACEMENT DONNÉES SUR LE MARCHÉ ET LE DESCRIPTION DU CAPITAL-ACTIONS SECTEUR D ACTIVITÉ... 4 SYSTÈME D INSCRIPTION EN COMPTE RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES. 4 ADMISSIBILITÉ AUX FINS DE LITIGES EN COURS PLACEMENT... 5 MEMBRES DE LA DIRECTION ET RÉSUMÉ DU PROSPECTUS... 6 AUTRES PERSONNES INTÉRESSÉS DANS DES ING CANADA INC OPÉRATIONS IMPORTANTES... NOS ACTIVITÉS VÉRIFICATEUR, AGENT DES RELATION AVEC ING GROEP TRANSFERTS ET AGENT CHARGÉ DE 114 FACTEURS DE RISQUE LA TENUE DES REGISTRES QUESTIONS RÉGLEMENTAIRES CONTRATS IMPORTANTS STRUCTURE DU CAPITAL CONSOLIDÉE. 67 QUESTIONS D ORDRE JURIDIQUE PRINCIPALES DONNÉES FINANCIÈRES.. 68 DROITS DE RÉSOLUTION ET RAPPORT DE GESTION SANCTIONS CIVILES POLITIQUE EN MATIÈRE DE CONSENTEMENTS DES VÉRIFICATEURS. 116 DIVIDENDES RESTRUCTURATION GLOSSAIRE DE TERMES CHOISIS EN ASSURANCE... G-1 EMPLOI DU PRODUIT ADMINISTRATEURS ET DIRIGEANTS TABLE DES MATIÈRES DES ÉTATS RÉMUNÉRATION DE LA HAUTE FINANCIERS CONSOLIDÉS... F-1 DIRECTION ATTESTATION D ING CANADA INC.... A-1 ACTIONNAIRE PRINCIPAL ATTESTATION DES PRENEURS FERMES. A-2 Vous ne devriez vous fier qu aux renseignements qui figurent dans le présent prospectus. Nous n avons pas autorisé quiconque à vous fournir des renseignements qui diffèrent de ceux figurant au présent prospectus. Nous n offrons pas de vendre les titres dans un territoire où l offre ou la vente des titres est interdite. Vous devriez considérer que l information qui figure dans le présent prospectus est exacte à la date qui figure sur la page couverture du prospectus, sans tenir compte du moment de la livraison du présent prospectus ou de la vente des actions ordinaires. Certains renseignements qui figurent dans le présent prospectus à l égard des entreprises autres que la nôtre et nos filiales ont été tirés de sources accessibles au public. Aucune déclaration n est faite quant à l exactitude de ces renseignements. Le présent prospectus contient des termes spécifiques au secteur de l assurance et de nature technique. Ces termes sont décrits dans le «Glossaire» au présent prospectus. À moins que le contexte n indique le contraire, tel qu ils sont utilisés dans le présent prospectus, les termes «nous», «notre», «nos» et la «Société» désignent ING Canada Inc. et ses filiales et, à moins que le contexte n indique le contraire, les renvois à ING Canada Inc. et au nombre d actions ordinaires en circulation avant et après le placement dans le présent prospectus se rapportent aux diverses transactions décrites à la rubrique «Restructuration», y compris la fusion d ING Canada Inc. et d ING Canada Holdings Inc. (la «restructuration»). À moins d indication contraire, tous les montants en dollars qui figurent dans le présent prospectus sont en dollars canadiens. Tous les renseignements qui figurent aux états financiers du présent prospectus ont été préparés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada («PCGR»). Dans le présent prospectus, le symbole «$» et le terme «dollars» renvoient au dollar canadien, à moins d indication contraire. Certains totaux, sous-totaux et pourcentages qui figurent dans le présent prospectus peuvent ne pas concorder en raison des arrondissements. À moins d indication contraire, les renseignements qui figurent dans le présent prospectus ne tiennent pas compte de la levée de l option pour attributions excédentaires accordée aux preneurs fermes. Page 2

3 INFORMATIONS PROSPECTIVES Les déclarations aux rubriques «Résumé du prospectus», «ING Canada Inc.», «Nos activités», «Facteurs de risque», «Discussion et analyse par la direction» et «Politique en matière de dividendes» et ailleurs dans le présent prospectus concernant nos projets et nos intentions, nos attentes et nos résultats, nos niveaux d activités, notre rendement, nos objectifs ou nos accomplissement actuels et futurs ou tout autre événement ou développement futur constituent des informations prospectives. Les mots «peut», «devrait», «pourrait», «prévoit», «s attend», «planifie», «a l intention de», «croit», «estime», «prédit», «susceptible de» ou «éventuel», ou la forme négative ou autres variations de ces mots ou autres mots ou phrases comparables indiquent des informations prospectives. Les informations prospectives sont fondées sur nos estimations et attentes à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des développements futurs prévus, ainsi que d autres facteurs que nous estimons appropriés dans les circonstances. De nombreux facteurs pourraient faire en sorte que nos résultats réels, notre rendement ou nos réalisations ou des événements futurs diffèrent de façon importante de ceux qui sont exprimés ou entendus dans les informations prospectives, y compris, mais sans s y limiter, les facteurs qui suivent, qui font l objet d une discussion plus détaillée à la rubrique «Facteurs de risque» dans le présent prospectus : notre capacité à mettre en œuvre notre stratégie ou à exploiter notre entreprise selon nos attentes actuelles; notre capacité à évaluer avec exactitude les risques reliés aux polices d assurance que nous souscrivons; des développements négatifs du marché des capitaux ou autres facteurs pouvant avoir une incidence sur nos placements; le caractère cyclique du secteur de l assurance IARD; la réglementation gouvernementale; les litiges et les poursuites réglementaires; la publicité périodique négative à l égard du secteur de l assurance; une vive concurrence; notre dépendance envers les courtiers et des tiers pour vendre nos produits; notre capacité à respecter notre stratégie d acquisition; notre capacité à intégrer les activités de Allianz of Canada Inc. («Allianz Canada»); notre capacité à faire les économies prévues dans le cadre de l acquisition de Allianz Canada; les incertitudes liées à notre acquisition de Allianz Canada; l influence importante d ING Groep N.V. («ING Groep»); notre participation au plan de répartition des risques de l industrie («Facility Association»); des attaques terroristes et événements qui s ensuivent; des événements catastrophiques; notre capacité à conserver nos cotes relatives à la solidité financière; notre capacité à réduire le risque par l intermédiaire de la réassurance; notre capacité à gérer avec réussite le risque de crédit; notre dépendance envers la technologie de l information et les systèmes de télécommunications; notre dépendance envers les employés clés; la conjoncture et les conditions financières et politiques générales; notre dépendance envers les résultats d exploitation de nos filiales; l absence d historique de négociation de nos actions ordinaires et l absence d un marché liquide pour la négociation de celles-ci; la volatilité du marché boursier et autres facteurs ayant une incidence sur le cours de nos actions; les ventes futures d un nombre important d actions ordinaires. 3

4 Ces facteurs devraient être examinés avec soin et les lecteurs ne devraient pas se fier de façon exagérée aux informations prospectives. Nous n avons pas l intention de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives, et ne nous engageons pas à le faire, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d événements futurs ou autrement, sauf tel qu il est requis par la loi. DONNÉES SUR LE MARCHÉ ET LE SECTEUR D ACTIVITÉ Le présent prospectus comprend des données sur les parts de marché et sur l industrie et autres renseignements statistiques que nous avons obtenus auprès de publications indépendantes de l industrie, de publications gouvernementales, de rapports sur la recherche sur le marché et autres sources indépendantes publiées, y compris Canadian Underwriter, une publication mensuelle de l industrie et le Bureau d assurance du Canada («BAC»), un organisme qui représente l industrie de l assurance incendie, accidents, risques divers («IARD») privée canadienne. Certaines données sont également fondées sur nos estimations de bonne foi, qui sont tirées de nos sondages internes. Les publications de l industrie et les sondages déclarent de façon générale que les renseignements qui figurent aux présentes ont été obtenus auprès de sources qui sont considérées comme étant fiables. Bien que nous estimions que ces publications de l industrie soient fiables, nous n avons pas vérifié de façon indépendante les données qui y figurent et n avons pas vérifié les hypothèses économiques ou autres hypothèses sous-jacentes dans ces sources et ne pouvons garantir l exactitude ou l intégralité des renseignements. À moins d indication contraire, toutes les données sur le marché et l industrie qui figurent dans le présent prospectus ont trait à l industrie de l assurance IARD privée canadienne et n inclut pas les données relatives aux compagnies d assurance appartenant à l État. RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES À la suite de la réalisation du placement, nous serons tenus de déposer les rapports et autres renseignements auprès des commissions des valeurs mobilières de toutes les provinces et de tous les territoires du Canada. Vous pouvez lire et copier tous les rapports, toutes les déclarations ou autres renseignements, à l exception des dépôts confidentiels, que nous déposons auprès des commissions provinciales et territoriales des valeurs mobilières dans leurs salles de consultation publique. Vous pouvez également consulter ces dépôts par l intermédiaire du Système électronique de données, d analyses et de recherches (SEDAR) (www.sedar.com). 4

5 ADMISSIBILITÉ AUX FINS DE PLACEMENT De l avis de Fasken Martineau DuMoulin s.r.l., nos conseillers juridiques, et de Torys s.r.l., conseillers juridiques des preneurs fermes, les actions ordinaires offertes aux termes du présent prospectus, si elles sont émises à la date du présent prospectus, constitueront des placements admissibles sans avoir recours aux «dispositions omnibus», à cette date, en vertu des lois énumérées ci-dessous (et, le cas échéant, dans leurs règlements d application ou directives) et leur acquisition ne sera pas interdite aux termes de celles-ci, dans chacun des cas, sous réserve des dispositions générales en matière de placement énoncées dans ces lois et, dans certains cas, sous réserve des normes de prudence et de diligence relatives aux politiques, normes, méthodes ou objectifs de placement ou de crédit : Loi sur les sociétés d assurances (Canada) Loi de 1985 sur les normes de prestation de pension (Canada) Loi sur les sociétés de fiducie et de prêt (Canada) Loi sur les régimes complémentaires de retraite (Québec) Loi sur les assurances (Québec) (à l égard des assureurs, au sens de cette loi, constitués sous le régime des lois de la province de Québec, sauf les fonds de garantie) Loi sur les sociétés de fiducie et les sociétés d épargne (Québec) (à l égard des sociétés de fiducie, investissant leurs propres fonds et les fonds reçus à titre de dépôts, et des sociétés d épargne, investissant leurs propres fonds) Loi sur les sociétés de prêt et de fiducie (Ontario) Loi sur les régimes de retraite (Ontario) Loi sur les assurances (Ontario) Loan and Trust Corporation Act (Alberta) Employment Pension Plans Act (Alberta) Insurance Act (Alberta) Alberta Heritage Savings Trust Fund Act (Alberta) Financial Institutions Act (Colombie-Britannique) Pension Benefits Standards Act (Colombie-Britannique) Loi sur les assurances (Manitoba) Loi sur les prestations de pension (Manitoba) Loi sur les fiduciaires (Manitoba) Pension Benefits Act (Nouvelle-Écosse) Trust and Loan Companies Act (Nouvelle-Écosse) Loi sur les prestations de pension (Nouveau-Brunswick) Pension Benefits Act, 1997 (Terre-Neuve-et- Labrador) De l avis de ces conseillers juridiques, les actions ordinaires, si elles sont émises à la date des présentes et si elles sont inscrites à la cote de la TSX, constitueront des placements admissibles en vertu de la Loi de l impôt sur le revenu (Canada) pour les fiducies régies par des régimes enregistrés d épargne-retraite, des fonds enregistrés de revenu de retraite, des régimes enregistrés d épargne-études et des régimes de participation différée aux bénéfices. De plus, de l avis de ces conseillers juridiques, d après les renseignements que nous lui avons fournis, les actions ordinaires, si elles sont émises à la date des présentes, ne constitueront pas des «biens étrangers» aux fins de l application de la Loi de l impôt sur le revenu (Canada) pour les personnes assujetties à l impôt en vertu de la partie XI de cette loi. 5

6 RÉSUMÉ DU PROSPECTUS Le texte qui suit résume les principaux éléments du placement, ne se veut pas exhaustif, devrait être lu en regard du texte complet du présent prospectus et est présenté sous réserve des renseignements plus détaillés et des données financières et des états financiers figurant ailleurs dans le présent prospectus. ING Canada Inc. Nous sommes une personne morale constituée sous le régime de la Loi canadienne sur les sociétés par actions et agissons comme société de portefeuille pour nos filiales d exploitation. Nous exerçons des activités dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada par l entremise de nos quatre principales filiales : ING Compagnie d assurance du Canada, ING Novex Compagnie d assurance du Canada, La Nordique compagnie d assurance du Canada et la Compagnie d assurance Belair Inc. («BELAIR»). Nos activités Aperçu Nous sommes le plus important fournisseur d assurances IARD au Canada avec une part de marché de 10,6 %, en fonction des primes directes souscrites en Notre entreprise est organisée en deux branches d assurance : l assurance des particuliers et l assurance des entreprises. Nos produits d assurance se composent principalement de l assurance automobile, de l assurance de biens et de l assurance de responsabilité civile, que nous offrons aux particuliers et aux petites et moyennes entreprises dans tout le Canada. Nous distribuons nos produits par l entremise de deux réseaux : les courtiers d assurance et la distribution directe. En plus de nos activités d assurance, nous avons une unité interne de gestion des placements qui offre des services de gestion de placements à l égard d environ 5,7 G $ d actifs sous gestion («ASG»), selon leur juste valeur, au 30 septembre 2004, ce qui inclut l actif investi de nos filiales d assurance IARD de 5,1 G $. Notre secteur Aperçu du secteur Le secteur des assurances IARD procure une couverture d assurance aux particuliers et aux entreprises au chapitre de l automobile, des biens personnels et commerciaux, de la responsabilité civile et d autres branches d activité de l assurance IARD. En 2003, le secteur de l assurance IARD a comptabilisé pour environ 32,6 G $ de primes directes souscrites et versé des indemnités et constitué des provisions pour sinistres totalisant environ 22,8 G $. L assurance automobile constitue la plus importante branche d activité du secteur de l assurance IARD avec des primes directes souscrites s élevant à environ 16,4 G $, représentant environ 50,3 % des primes directes souscrites du secteur de l assurance IARD en L assurance de biens constitue la deuxième branche d activité du secteur de l assurance IARD avec environ 9,9 G $ de primes directes souscrites en Réseaux de distribution Les trois principaux réseaux de distribution du secteur de l assurance IARD sont les courtiers d assurance, la distribution directe et les agents exclusifs. Les courtiers d assurance agissent comme intermédiaires auprès de sociétés d assurance IARD pour le compte des consommateurs qui souhaitent souscrire de l assurance IARD. En 2003, le réseau de distribution que forment les courtiers d assurance comptait pour environ 80 % des primes d assurance des particuliers et des entreprises du secteur de l assurance IARD. Le réseau de distribution directe est une méthode par laquelle les sociétés d assurance IARD vendent leurs polices d assurance respectives directement aux consommateurs par l entremise principalement de l Internet et des centres d appels, sans recourir à un intermédiaire. Les assureurs IARD qui ont recours aux agents exclusifs emploient une force de vente exclusive qui commercialise des produits d assurance IARD exclusivement pour cet assureur. 6

7 Rendement du secteur Le rendement financier du secteur de l assurance IARD est fonction de deux principaux facteurs : (i) le niveau des primes souscrites par rapport aux sinistres et aux frais d exploitation; et (ii) les rendements produits par les portefeuilles de placements détenus par les assureurs. Le secteur de l assurance IARD constitue un marché établi. De 1993 à 2000, le taux de croissance annuel composé («TCAC») des primes directes souscrites du secteur de l assurance IARD s élevait à 4,4 %. En 2001, 2002 et 2003, les primes directes souscrites du secteur de l assurance IARD ont augmenté de 12,7 %, 17,6 % et 16,0 %, respectivement, donnant lieu à un TCAC de 7,6 % pour la période allant de 1993 à Nous estimons que les taux de croissance des primes dans le secteur de l assurance IARD ont été exceptionnellement élevés en 2001, 2002 et À court terme, il est probable que la croissance des primes dans le secteur sera faible ou nulle étant donné que le marché s ajuste aux récentes hausses des taux d intérêt, et il est probable que les taux de croissance retourneront à la normale à moyen ou long terme. Le taux combiné constitue une mesure clé du rendement du secteur de l assurance IARD. Le taux combiné est la somme du taux de sinistres et du taux de frais. Le taux de sinistres est la somme des sinistres et des frais de règlement subis, déduction faite de la réassurance, exprimés en pourcentage des primes nettes acquises. Le taux de frais est la somme des frais, y compris les commissions, les taxes sur les primes et les frais généraux et administratifs engagés, exprimés en pourcentage des primes nettes acquises. Au cours des dix ans précédant 2003, les taux combinés du secteur de l assurance IARD sont demeurés supérieurs à 100 %. De 1997 à 2001, les augmentations des taux combinés du secteur de l assurance IARD ont été le fruit principalement d une hausse des sinistres qui n a pas été compensée par une augmentation de la tarification au cours de la même période. Dernièrement, les taux combinés du secteur de l assurance IARD se sont beaucoup améliorés, ce qui reflète les modifications réglementaires et la tendance vers des augmentations de la tarification et l amélioration de la discipline de souscription, de la fréquence des sinistres et de la gestion des sinistres, de même que l accent mis sur la gestion des dépenses. En conséquence, le taux combiné de 2002 du secteur de l assurance IARD s est raffermi pour s établir à 105,8 % par rapport à 111,0 % en 2001, et s est de nouveau raffermi au cours de 2003 pour s établir à 98,7 %. Les rendements des portefeuilles d investissements du secteur de l assurance IARD ont été sévèrement touchés par la chute des taux d intérêt à des niveaux inégalés ces dernières années et le recul des marchés des actions entre 2000 et Toutefois, à la suite du raffermissement du taux combiné en 2003, le secteur de l assurance IARD a amélioré son rendement, affichant un rendement des capitaux propres («RCP») de 11,3 % pour l exercice terminé le 31 décembre Notre stratégie Nous avons comme objectif stratégique de procurer un RCP supérieur, de tirer partie de notre position à titre de chef de file du marché en termes de rentabilité soutenue et de fournisseur d assurances IARD au Canada à un coût raisonnable. Notre entreprise a procuré de solides rendements d exploitation et de faibles taux combinés par rapport au secteur de l assurance IARD grâce à une gestion fondée sur le rendement et une culture rigoureuse de souscription et de gestion des sinistres. Nous avons surclassé le secteur de l assurance IARD en termes de taux combinés. Afin de poursuivre la réalisation de notre objectif stratégique, nous nous emploierons à ce qui suit : Mettre l accent sur les gammes de produits et les marchés de base tout en maintenant une forte discipline de souscription. Continuer de rechercher des acquisitions. Contrôler et réduire les frais d exploitation. Mettre l accent sur la clientèle. Gérer les relations avec les courtiers d assurance. 7

8 Tirer profit de nos marques. Continuer d investir dans la technologie. Continuer de gérer efficacement le capital. Nos avantages concurrentiels Nous estimons que nous sommes bien placés pour faire mieux que le secteur de l assurance IARD pour les motifs suivants : Nous avons une part de marché prépondérante. Nous mettons l accent sur une politique de souscription rigoureuse fondée sur le rendement. Nous sommes une société jouissant d une bonne santé financière. Nous avons des compétences éprouvées en matière d acquisition et d intégration. Nous tirons partie d une présence nationale tout en conservant une approche régionale. Nous distribuons nos produits et nos services par l entremise des courtiers d assurance et de la distribution directe. Notre équipe de gestion est expérimentée. Nos produits et services Nos produits d assurance se divisent en deux branches d activité : l assurance des particuliers et l assurance des entreprises. Assurance des particuliers Nous sommes le plus important fournisseur de polices d assurance des particuliers au Canada avec 2,3 G $ de primes directes souscrites en Au cours des 12 derniers mois terminés le 30 septembre 2004, notre secteur d assurance des particuliers a représenté 68,1 % de nos primes directes souscrites. Nos principales couvertures d assurance des particuliers sont l assurance automobile et l assurance habitation. Notre secteur d assurance automobile pour les particuliers, fort de 1,7 G $ de primes directes souscrites au cours des douze derniers mois terminés le 30 septembre 2004 et d environ 1,3 million de polices d assurance en vigueur, offre une couverture à nos clients en matière de responsabilité civile, de blessures corporelles (ou d assurance accidents) et de dommages causés à leurs véhicules. L assurance de responsabilité civile couvre le paiement des dommagesintérêts par les personnes assurées qui ont causé des blessures corporelles ou des dommages matériels à des tiers par suite d un accident. Notre secteur d assurance habitation, fort de 680,3 M $ de primes directes souscrites au cours des 12 derniers mois terminés le 30 septembre 2004 et d environ 1,3 million de polices d assurance en vigueur, couvre les particuliers contre le feu, le vol, le vandalisme et autres dommages causés à leur résidence et à son contenu, de même que leur responsabilité civile personnelle. Assurance des entreprises Nous comptons parmi les plus importants fournisseurs de polices d assurance des entreprises au Canada avec 1,1 G $ de primes directes souscrites en Au cours des 12 derniers mois terminés le 30 septembre 2004, notre secteur d assurance des entreprises a représenté 31,9 % de nos primes directes souscrites. Nos produits d assurance des entreprises sont commercialisés auprès des petites et moyennes entreprises et des exploitations agricoles. Les principales couvertures d assurance des entreprises que nous offrons se composent de l assurance automobile, de l assurance de biens, de l assurance de responsabilité civile et de l assurance spécialisée. Notre secteur d assurance automobile des entreprises, fort de 298,2 M $ de primes directes souscrites au cours des douze derniers mois terminés le 30 septembre 2004 et d environ polices d assurance en vigueur, offre la même couverture que l assurance automobile privée mais comprend différents types de risques. L assurance automobile des entreprises couvre les véhicules commerciaux, les véhicules publics, les risques de garage, les 8

9 flottes de véhicules de tourisme et les camions légers. Notre secteur d assurance des entreprises, qui offre de l assurance de biens à usage commercial et autre assurance d entreprise, avait pour 832,3 M $ de primes directes souscrites au cours des 12 derniers mois terminés le 30 septembre 2004 et environ polices d assurance en vigueur; en outre il offre aux entreprises des assurances contre le feu et les risques connexes, la responsabilité commerciale, les cautionnements, les risques divers et multiples, la responsabilité pour locaux et la responsabilité pour produits et activités d exploitation de même que des produits cibles. Distribution et marketing Nous distribuons nos produits par l entremise de deux réseaux : les courtiers d assurance et la distribution directe. Les courtiers d assurance constituent notre principal réseau de distribution, ayant compté pour 91 % de nos primes directes souscrites en Nous faisons affaire avec environ courtiers d assurance au Canada. Notre réseau de distribution directe s adresse aux clients qui préfèrent traiter directement avec nous, sans intermédiaire, par l entremise des centres d appels et de l Internet. Réassurance Nous souscrivons de la réassurance afin de contrôler notre exposition aux sinistres et au passif découlant des risques d assurance que nous souscrivons et pour protéger nos ressources en capital. Nous cédons une partie de nos primes brutes à des réassureurs, qui s engagent à assumer une partie des sinistres couverts. La réassurance a pour but d améliorer la diversification des risques et de nous permettre de souscrire plus d affaires. La totalité de nos réassureurs non liés avaient reçu d A.M. Best, qui est une agence de notation dominante à l échelle internationale dans le secteur de l assurance, la note A ou une note supérieure au moment de la conclusion des arrangements de réassurance. Les recouvrements de réassurance se rapportant à nos réassureurs non notés, y compris les réassureurs membres du même groupe que nous, sont, pour l essentiel, garantis sous forme de liquidités, de lettres de crédit et d actifs détenus dans des comptes en fiducie. Gestion des placements La presque totalité de notre portefeuille de placements est géré par notre filiale en propriété exclusive, ING Gestion de placements inc. («IGP»). IGP offre également des services de gestion de placements pour nos régimes de retraite des employés et nos fonds communs de placement. En date du 30 septembre 2004, les ASG de IGP totalisaient environ 5,7 G $, dont 5,1 G $ étaient gérés pour le compte de nos filiales d assurance IARD. De ces ASG, IGP a géré pour 3,3 G $, 1,3 G $ et 1,1 G $ de titres à revenu fixe, d actions ordinaires et d actions privilégiées, respectivement. IGP dispose de deux équipes principales d experts en placement, qui se concentrent sur les titres à revenu fixe et les titres de participation (y compris les actions privilégiées), respectivement. Bien que les équipes affectées aux titres à revenu fixe et aux titres de participation se concentrent sur ces deux marchés principaux, notre processus de placement encourage l échange d informations sur les émetteurs, la communication des tendances du marché et l élaboration de perspectives de placement fondées sur une perspective économique commune. Dans tous les cas, notre processus de placement vise à procurer des rendements supérieurs par la gestion active du portefeuille. Le rendement de nos équipes d experts en placement est évalué en regard des indices de rendement total. Faits récents Acquisition de Allianz Canada Conformément à notre stratégie de croissance, le 8 décembre 2004, nous avons acquis la totalité des actions émises en circulation et certaines dettes de Allianz Canada (l «acquisition»), pour un prix d achat d environ 370,0 M, aux termes d une convention, datée du 7 octobre 2004, conclue avec Allianz AG et Allianz of America, Inc. (la «convention Allianz»). Nous nous attendons à ce que l acquisition renforce notre présence dans notre secteur de base de l assurance des particuliers et de petites et moyennes entreprises. Voir «Nos activités Faits récents Acquisition de Allianz Canada». 9

10 Données financières condensées Les données financières condensées présentées dans les tableaux ci-après ont été dressés selon les PCGR et sont tirés de nos états financiers consolidés vérifiés aux 31 décembre 2003, 2002 et 2001, et pour les exercices terminés à ces dates, de nos états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés aux 30 septembre 2004 et 2003 et pour les périodes de neuf mois terminées à ces dates et de nos états financiers consolidés non vérifiés pour les exercices terminés les 31 décembre 2000 et Ces états financiers et les notes y afférentes (excepté pour les exercices terminés les 31 décembre 2000 et 1999) paraissent dans le présent prospectus à partir de la page F-1. De l avis de la direction, nos états financiers intermédiaires consolidés non vérifiés pour les neuf mois terminés les 30 septembre 2004 et 2003 comprennent tous les rajustements nécessaires pour donner une image fidèle des données financières des périodes en question. Les tableaux ci-dessous doivent être lus avec le rapport de gestion et nos états financiers et les notes y afférentes ci-joints. Les données financières pro forma suivantes au 30 septembre 2004, au 30 septembre 2003 et 31 décembre 2003 et pour les neuf mois et l exercice terminés respectivement à ces dates, comme si l acquisition avait eu lieu le 1 er janvier 2003 aux fins des états des résultats et le 30 septembre 2004 aux fins du bilan. Les données financières condensées pro forma ci-dessous doivent être lues avec les états financiers pro forma non vérifiés, et les notes y afférentes ainsi que les autres données financières, ci-jointes. Données Données pro forma pro forma pour les neuf pour mois Neuf mois terminés l exercice terminés le les 30 septembre terminé le 30 septembre 31 déc. Exercices terminés les 31 décembre État des résultats : (en millions de dollars, sauf les montants par action) Primes souscrites directes ,6 $ 2 692,9 $ 2 592,2 $ 4 116,1 $ 3 443,8 $ 3 107,0 $ 2 191,8 $ 2 063,0 $ 1 886,5 $ Total des produits , , , , , , , , ,1 Total des charges , , , , , , , , ,3 Bénéfice avant impôts, part des actionnaires sans contrôle et amortissement, de l écart d acquisition ,7 626,0 179,2 235,6 227,0 31,2 151,5 132,9 61,8 Bénéfice net ,1 451,1 125,8 157,8 150,5 29,3 86,9 81,2 89,8 Résultat par action de base et dilué (1) ,93 $ 3 186,28 $ 888,29 $ 1 114,48 $ 1 062,99 $ 206,79 $ 613,89 $ 573,66 $ 634,05 $ Résultat par action rajusté de base et dilué (1),(2)... 3,70 $ 3,51 $ 0,98 $ 1,23 $ 1,17 $ 0,23 $ 0,68 $ 0,63 $ 0,70 $ (1) Il n y avait pas d instruments dilutifs en circulation pendant la période. Par conséquent, le résultat par action de base et dilué ne varie pas. (2) Ajusté pour tenir compte du placement et de la restructuration. Données pro forma Données rajustées (1) pro forma au 30 septembre au 30 septembre Au 30 septembre Aux 31 décembre (en millions de dollars) Données tirées du bilan : Espèces et quasi-espèces... $ 88,7 $ 278,4 $ 104,7 $ 64,1 $ Placements , , , ,1 Total de l actif , , , ,1 Sinistres impayés et frais de règlement (bruts) , , , ,4 Primes non acquises (brutes) , , , ,3 Encours de la dette ,9 461,1 483,1 502,5 Total des capitaux propres , ,2 989,1 838,6 (1) Reflète la réalisation de l acquisition et de la réorganisation et présente les données rajustées pour tenir compte du placement et de l emploi du produit net estimatif du placement, décrit à la rubrique «Emploi du produit». 10

11 Pro Forma Exercice Neuf mois terminés le terminé le 30 septembre 31 décembre Données condensées de l état des résultats pro forma Primes souscrites directes ,6 $ 3 086,3 $ 4 116,1 $ Total des produits , , ,9 Total des charges , , ,3 Bénéfice avant impôts et amortissement de l écart d acquisition ,7 174,1 235,6 Bénéfice net ,1 120,6 157,8 Gains (pertes) de placement et autres réalisé(e)s après impôts... 66,1 1,7 6,5 Le tableau suivant présente nos principaux ratios financiers et les données sur le rendement des capitaux propres. Ces ratios et le rendement des capitaux propres sont définis dans le «Glossaire de termes choisis de l assurance». Pro Forma Pro Forma Neuf mois Exercice terminés le Neuf mois terminés terminé le 30 septembre les 30 septembre 31 décembre Exercices terminés les 31 décembre Principaux ratios financiers et données sur le rendement des capitaux propres : Ratio des sinistres... 58,5 % 56,8 % 66,3 % 69,4 % 68,1 % 73,8 % 73,7 % Ratio des frais... 29,0 % 29,0 % 30,5 % 30,0 % 30,0 % 27,3 % 29,1 % Ratio combiné... 87,5 % 85,8 % 96,8 % 99,4 % 98,1 % 101,2 % 102,7 % Rendement des capitaux propres (1)... 42,1 % 39,6 % 6,0 % 17,2 % 16,5 % 3,0 % 7,9 % Rendement des capitaux propres de nos filiales IARD (1)... 31,4 % 33,6 % 8,1 % 14,0 % 15,5 % 4,5 % 11,3 % (1) Réprésente le bénéfice net pour les douze mois terminés à la date indiquée, divisé par les capitaux propres moyens sur la même période. (2) Représente le bénéfice net de nos filiales IARD pour les douze mois terminés à la date indiquée, divisé par les capitaux propres moyens de ces filiales sur la même période. Nos filiales IARD comprennent BELAIR, Compagnie d assurance ING du Canada, ING Novex Compagnie d assurance du Canada, La Nordique compagnie d assurance du Canada et Compagnie de garantie Wellington inc. Compte tenu de l acquisition, nos filiales IARD se composent de ces filiales ainsi que de Compagnie d assurance Allianz du Canada Inc. et de la Compagnie d assurance Trafalgar du Canada. 11

12 Le placement Placement d actions ordinaires Prix d offre... $ l action ordinaire Actions ordinaires devant être en circulation après le placement actions ordinaires Option pour attributions excédentaires actions ordinaires Emploi du produit... Le produit net que nous tirerons du placement devrait s élever environ à $, déduction faite de la rémunération des preneurs fermes et des dépenses estimatives relatives au placement payables par nous. Nous prévoyons affecter 300,0 M $ du produit net au financement de l acquisition (y compris 200,0 M $ au remboursement de la dette bancaire utilisée pour financer l acquisition) et aux besoins généraux de l entreprise. Le solde du produit net revenant à la Société sera affecté au remboursement de billets à ordre détenus par ING Insurance International B.V. («ING International»). Voir «Structure du capital consolidée» et «Emploi du produit». Politique en matière de Notre conseil d administration prévoit établir une politique de déclaration dividendes... trimestrielle des dividendes au comptant à l égard des actions ordinaires à compter de Nous prévoyons que notre premier dividende trimestriel sera déclaré et versé au cours du deuxième trimestre de À l heure actuelle, nous avons l intention de verser notre premier dividende trimestriel suivant un taux annuel correspondant à environ 2,0 % à 2,5 % du prix d offre des actions ordinaires. Voir «Politique en matière de dividendes». Symbole TSX... «IIC.LV» Propriété d ING Groep... ING Groep nous a avisés qu à l heure actuelle, elle prévoit continuer à détenir une participation majoritaire dans la Société à la suite de la réalisation du placement. ING Groep ne prévoit pas, à l heure actuelle, réduire son bloc de contrôle. 12

13 ING CANADA INC. Nous sommes une personne morale constituée sous le régime de la Loi canadienne sur les sociétés par actions et agissons comme société de portefeuille pour nos filiales d exploitation par l entremise desquelles nous exerçons nos activités, que nous avons décrites à la rubrique «Nos activités». Notre siège social et principale place d affaires est situé au 181 University Avenue, bureau 700, Toronto (Ontario) M5H 3M7 (téléphone : (416) Le schéma suivant illustre notre structure d entreprise immédiatement après la clôture du placement ainsi que le territoire de constitution de chacune de nos principales sociétés d exploitation. Sauf indication contraire, toutes nos filiales sont détenues en propriété exclusive. Les principales sociétés d exploitation acquises dans le cadre de l acquisition sont indiquées en gris. ING Canada Inc. (Canada) La Compagnie d assurance Belair Inc. (Québec) ING Compagnie d assurance du Canada (Canada) ING Novex Compagnie d assurance du Canada (Canada) ING Gestion de placements inc. (Canada) Equisure Financial Network Inc. (Canada) 1) La Nordic Compagnie d assurance du Canada (Canada) ING Gestion du patrimoine inc. (Canada) Canada Brokerlink Inc. 2), 3) (Alberta) Compagnie de garantie Wellington Inc. (Canada) Compagnie d assurance Allianz du Canada (Canada) 3) Compagnie d assurance Trafalgar du Canada (Canada) 3) 18NOV ) Nous sommes propriétaires de 49 % des actions ordinaires d Equisure Financial Network Inc. («Equisure») et de 100 % de ses actions privilégiées. Le solde de ses actions ordinaires, soit 51 %, est détenu par un particulier. Une convention d actionnaires nous accorde le droit, dans certaines circonstances, d acquérir les actions ordinaires d Equisure dont nous ne sommes pas propriétaires. En général, Equisure est propriétaire d une participation directe de 50 % dans ses sociétés de courtage d assurance IARD; au Québec, Equisure détient indirectement jusqu à 20 % des sociétés de courtage d assurance IARD. 2) Nous sommes propriétaires de la totalité des actions émises et en circulation de Canada Brokerlink Inc. ou avons le droit de les acquérir. 3) Détenue directement ou indirectement par l intermédiaire de Allianz Canada. 13

14 NOS ACTIVITÉS Aperçu Nous sommes le plus important fournisseur d assurances IARD au Canada avec une part de marché de 10,6 % en fonction des primes directes souscrites en Notre entreprise est organisée en deux branches d assurance : l assurance des particuliers et l assurance des entreprises. Nos produits d assurance se composent principalement de l assurance automobile, de l assurance de biens et de l assurance de responsabilité civile, que nous offrons aux particuliers et aux petites et moyennes entreprises de tout le Canada. En tenant compte des primes directes souscrites en 2003, nous sommes le plus important assureur IARD au Québec, en Alberta, en Nouvelle-Écosse et en Colombie-Britannique, et nous occupons le deuxième rang en Ontario. Nous distribuons nos produits par l entremise de deux réseaux : les courtiers d assurance et la distribution directe. Les activités d assurance des particuliers, qui représentent 68,1 % de nos primes directes souscrites au cours des 12 derniers mois terminés le 30 septembre 2004, se composent de l assurance automobile et de l assurance de biens, qui est vendue à des particuliers. Nos activités d assurance des entreprises se composent de l assurance automobile, de l assurance de biens, de l assurance de responsabilité civile, de l assurance caution, de l assurance maritime et de l assurance spécialisée, qui est vendue à des entreprises de petite et de moyenne taille. En plus de nos activités d assurance IARD, nous avons une unité de gestion de placements qui offre des services de gestion de placements à l égard d environ 5,7 G $ d ASG au 30 septembre 2004, ce qui inclut l actif investi de nos filiales d assurance IARD de 5,1 G $. Notre secteur Aperçu du secteur Le secteur de l assurance IARD offre une protection d assurance aux particuliers et aux entreprises au chapitre de l automobile, des biens personnels et commerciaux, de la responsabilité civile et d autres branches d activité de l assurance IARD. En 2003, le secteur de l assurance IARD a comptabilisé pour environ 32,6 G $ de primes directes souscrites et versé des indemnités et constitué des provisions pour sinistres totalisant environ 22,8 G $. Le graphique ci-après illustre les principales branches d activité du secteur de l assurance IARD ainsi que leur part respective de primes directes souscrites en Secteur de l assurance IARD Primes directes souscrites en 2003 par branche d activité Automobile 50,3 % 16,4 G $ Autre 5,5 % 1,8 G $ Responsabilité civile 13,8 % 4,5 G $ Source : Canadian Underwriter, «2004 Statistical Issue» Biens 30,4 % 9,9 G $ 21NOV

15 Assurance automobile. L assurance automobile constitue la plus importante branche d activité du secteur de l assurance IARD compte tenu des primes directes souscrites; elle offre une couverture aux particuliers et aux entreprises contre les pertes subies à la suite de blessures corporelles personnelles, de blessures corporelles causées à des tiers, de dommages matériels causés au véhicule de l assuré et de dommages matériels causés à d autres véhicules et à d autres biens découlant de la propriété, de l entretien ou de l usage d automobiles ou de camions. Le marché de l assurance automobile au Canada diffère considérablement d une région à l autre en raison des divers cadres réglementaires qui régissent le secteur dans chaque province et territoire. La Colombie- Britannique, la Saskatchewan et le Manitoba possèdent chacune une société d assurance d État qui est le principal fournisseur d assurance automobile auprès du public. Au Québec, une société d assurance d État fournit une assurance automobile qui couvre l aspect blessures corporelles alors que les assureurs privés couvrent les autres aspects de l assurance automobile. Les autres provinces et territoires se fondent principalement sur le secteur privé pour approvisionner le marché de l assurance automobile. Voir «Questions réglementaires». Pour ce qui est de la taille du marché, l Ontario, le Québec et l Alberta représentent la plus importante part du marché de l assurance automobile privée au Canada, 89,7 % des primes directes souscrites en 2003 provenant de ces trois provinces. Le graphique suivant illustre la distribution géographique des primes directes souscrites pour l automobile en 2003 du secteur de l assurance IARD. Secteur de l assurance IARD Primes directes souscrites en 2003 pour l automobile, par région Ontario 57,6 % 9,4 G $ Autre 3) 2,0 % 0,3 G $ Provinces de l Atlantique 2) 8,4 % 1,4 G $ Source : Canadian Underwriter, «2004 Statistical Issue» Alberta 15,7 % 2,6 G $ Québec 1) 16,4 % 2,7 G $ 12NOV ) L assurance automobile qui couvre l aspect blessures corporelles au Québec est fournie par une société d assurance d État. 2) Soit Terre-Neuve-et-Labrador, le Nouveau-Brunswick, la Nouvelle-Écosse et l Île-du-Prince-Édouard. 3) Soit la Colombie-Britannique, la Saskatchewan, le Manitoba, le Yukon, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut. Les sociétés d assurance d État sont les principaux fournisseurs d assurance automobile auprès du public en Colombie-Britannique, en Saskatchewan et au Manitoba. Les assureurs IARD canadiens ont connu récemment des difficultés alors que la branche d activité de l assurance automobile privée a subi des taux de sinistres de 90,0 %, 89,0 % et 83,0 % en 2001, 2002 et 2003, respectivement. Le rendement de l industrie a été particulièrement perturbé en Ontario où le taux de sinistres d assurance automobile en 2003 se chiffrait à 92,0 %. Les frais de règlement en Ontario s expliquent en bonne 15

16 partie par l augmentation des frais de soins de santé et la croissance rapide des indemnités pour blessures corporelles, particulièrement à l égard des blessures des tissus mous. Assurance de biens. L assurance de biens constitue la deuxième branche d activité en importance du secteur de l assurance IARD compte tenu des primes directes souscrites; cette branche offre une couverture pour les pertes ou les dommages relatifs aux bâtiments, au contenu, aux stocks ou au matériel. Le marché de l assurance de biens a affiché des taux de sinistres inférieurs à ceux du marché de l assurance automobile, les taux de sinistres pour l assurance de biens ayant été de 74,6 %, 63,5 % et 56,3 % en 2001, 2002 et 2003, respectivement. Assurance de responsabilité civile. L assurance de responsabilité civile prévoit la couverture contre les risques de responsabilité, notamment les blessures corporelles et les dommages matériels découlant de produits vendus et des activités d exploitation générale. Les polices de responsabilité civile spécialisées peuvent également comprendre la couverture d assurance responsabilité des administrateurs et dirigeants, d assurance responsabilité fiduciaire pour les fiduciaires et les promoteurs de régimes de pension, de soins de santé et de prévoyance et d autres régimes d avantages sociaux, d assurance contre les erreurs et les omissions pour les employés, les agents, les professionnels et d autres personnes à la suite d actes ou de manquements d agir dans des circonstances précises, de même que d assurance complémentaire et excédentaire. Les taux de sinistres pour le secteur de l assurance de responsabilité civile en 2001, 2002 et 2003 s établissaient à 73,2 %, 77,1 % et 72,8 %, respectivement. Divers. Parmi les autres produits d assurance, on note l assurance contre les détournements, qui protège un assuré contre les pertes causées par le détournement de fonds par un employé; l assurance de cautionnement, qui est une convention entre trois parties aux termes de laquelle l assureur s engage à payer une deuxième partie ou à remplir une obligation en cas de défaut, d actes ou d omissions d un tiers; et d autres assurances spécialisées, notamment l assurance des chaudières et bris de machines, l assurance maritime et l assurance aviation. Réseaux de distribution Les trois réseaux de distribution du secteur de l assurance IARD sont les courtiers d assurance, la distribution directe et les agents exclusifs. Les courtiers d assurance agissent comme intermédiaires auprès de sociétés d assurance IARD pour le compte des consommateurs qui souhaitent souscrire de l assurance IARD. Le réseau de distribution directe est une méthode aux termes de laquelle les sociétés d assurance IARD vendent leurs polices d assurance respectives directement aux consommateurs sans recourir à un intermédiaire. L Internet et les centres d appels constituent les principaux outils du réseau de distribution directe pour faire affaire avec les clients. Les assureurs IARD qui ont recours aux agents exclusifs emploient une force de vente exclusive qui commercialise des produits d assurance IARD exclusivement pour cet assureur. Au Canada, les courtiers d assurance constituent le principal réseau de distribution des produits d assurance IARD. L Association des courtiers d assurance du Canada a estimé qu en 2003, le réseau de distribution que forment les courtiers d assurance comptait pour 80 % des primes d assurance des particuliers et des entreprises du secteur de l assurance IARD. Dans le secteur de l assurance IARD, les courtiers d assurance sont payés à commission par les sociétés d assurance en contrepartie des services rendus. Il existe deux catégories de commissions. Les commissions de base varient selon la catégorie d assurance et sont payées par police émise lorsque les polices sont souscrites. Par exemple, les commissions correspondent en règle générale à 12,5 % (pour l assurance automobile) et à 20,0 % (pour l assurance de biens et de responsabilité civile) des primes acquises. Le taux de commission doit apparaître dans les déclarations de taux faites auprès des autorités réglementaires, là où ces déclarations de taux sont prescrites. Les commissions conditionnelles sont versées aux courtiers d assurance annuellement en fonction des affaires des années précédentes. Les critères utilisés pour déterminer le montant de ces commissions sont principalement la rentabilité (parfois fixée d après les taux de sinistres sur des périodes de taux déterminées) de toutes les polices d une société d assurance donnée (le «portefeuille») et peuvent 16

17 également comprendre le volume, la concentration des affaires souscrites auprès d une société d assurance, les taux de renouvellement et la croissance des primes du portefeuille d une année à l autre. Le montant des commissions conditionnelles varie d une société d assurance à l autre et d une région à l autre, mais, en règle générale, représente environ 2 % des primes acquises à l égard d un portefeuille. Les commissions conditionnelles expriment la rentabilité du portefeuille, mais peut également traduire les économies au chapitre des coûts d exploitation liés aux renouvellements et les économies d échelle pour la société d assurance provenant de portefeuilles plus grands. Le total des commissions conditionnelles versées est présenté dans les documents que dépose tous les ans chaque société d assurance auprès des autorités réglementaires. En octobre 2004, le Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance, association multipartite de responsables de la réglementation d assurance, et la Canadian Insurance Services Regulatory Organizations, association multipartite de responsables de réglementation sur les intermédiaires d assurance dans tout le Canada, ont annoncé qu ils avaient constitué un comité chargé d assurer l application d une stratégie nationale coordonnée d examen des pratiques d assurance par les responsables de la réglementation concernant les liens entre les sociétés d assurance, les courtiers d assurance et d autres intermédiaires. De plus, le gouvernement de l Ontario a annoncé la conclusion d une entente de principe avec le secteur de l assurance IARD, aux termes de laquelle les assureurs et les courtiers d assurance IARD de l Ontario amélioreront de façon volontaire l information sur les paiements des commissions de base et conditionnelles. Le 12 novembre 2004, le BAC a dévoilé les détails d un plan visant à donner plus de clarté aux renseignements concernant la souscription et le service des polices d assurance IARD en Ontario et à y faciliter l accès. Les composantes du plan, qui devraient entrer en vigueur le 1 er janvier 2005, sont les suivantes : L élaboration et la distribution d un Code des droits et responsabilités du consommateur qui énonce les droits et responsabilités des consommateurs d assurance IARD, qui figurera sur les sites Web de toutes les sociétés d assurance IARD et sera inclus dans toutes les nouvelles polices et toutes les offres de renouvellement pour toutes les branches d assurance IARD. L engagement des sociétés d assurance IARD à dévoiler sur leurs sites Web des renseignements sur leurs accords financiers avec les intermédiaires et leurs mécanismes de rémunération, notamment la question de savoir si la rémunération des intermédiaires est versée sous forme de salaire ou de commission, ainsi que la fourchette des commissions versées et la fourchette des commissions conditionnelles. Les sociétés d assurance IARD divulgueront également des renseignements sur les types de financement et les liens de propriété qu ils peuvent avoir avec les courtiers et les agents. L instauration d un nouveau «protocole de divulgation au point de vente des commissions des courtiers». Le protocole présente un aperçu des renseignements que les courtiers doivent inclure dans les documents d information qu ils remettent à leurs clients. Ils devront inscrire la fourchette des commissions de base pour les assureurs IARD qu ils représentent et identifier les assureurs IARD qui versent des commissions conditionnelles établies en fonction du volume de ventes. Les politiques et pratiques d exploitation du secteur de l assurance IARD pourraient être touchées par ces développements, de même que par les derniers développements survenus aux États-Unis. Voir «Nos activités Distribution et marketing» et «Facteurs de risque Nos activités sont soumises à des risques reliés aux litiges et aux mesures réglementaires». L assurance de groupe à affinité constitue une composante importante du marché de l assurance IARD. Les groupes à affinité sont des associations de professionnels et d anciens et des groupes parrainés par des employeurs. Avec l aval des associations et des groupes parrainés par des employeurs, on commercialise les produits d assurance IARD auprès des membres des associations et des employés. Dans certains cas, un employeur-promoteur peut percevoir les primes d assurance auprès des employés participants au moyen d une retenue salariale. L assurance de groupe à affinité est vendue principalement par l entremise du réseau de distribution directe et des agents exclusifs et, moins fréquemment, par l entremise des courtiers d assurance IARD. 17

18 Rendement du secteur Le rendement financier du secteur de l assurance IARD est fonction de deux principaux facteurs : (i) le niveau des primes perçues par rapport aux sinistres et aux frais d exploitation payés; et (ii) les rendements produits par les portefeuilles de placements détenus par les assureurs. Le rendement du secteur se caractérise dernièrement par une amélioration du taux de sinistres de l assurance commerciale et par des changements réglementaires qui ont eu pour effet d abaisser les coûts se rapportant aux blessures survenues lors d accidents d automobile ainsi que par les augmentations de primes des années antérieures qui se réalisent au cours de l année courante. Les rendements des investissements ont tiré profit de l amélioration de la situation du marché. Les primes perçues par les assureurs IARD sont en bout de ligne utilisés pour payer les indemnités et les frais d exploitation. Toutefois, il existe un décalage entre le moment de la perception des primes et le paiement des indemnités et des frais d exploitation. Cela permet aux assureurs d investir les primes perçues et de réaliser un rendement sur l investissement jusqu au moment du paiement des indemnités et des frais d exploitation. Le secteur de l assurance IARD constitue un marché établi. De 1993 à 2000, le TCAC des primes directes souscrites du secteur de l assurance IARD s élevait à 4,4 %. En 2001, 2002 et 2003, les primes directes souscrites du secteur de l assurance IARD ont augmenté de 12,7 %, 17,6 % et 16,0 %, respectivement, donnant lieu à un TCAC de 7,6 % pour la période allant de 1993 à Nous ne prévoyons pas que la croissance des primes d assurance automobile affichée au cours des trois dernières années se poursuivra et, en fait, les primes d assurance automobile ont commencé à diminuer dans certaines régions à la fin de Le tableau suivant présente les primes directes souscrites par le secteur de l assurance IARD de 1993 à 2003 : Secteur de l assurance IARD Primes directes souscrites 40,0 $ TCAC de 1993 à 2003 = 7,6 % Primes directes souscrites (en G $) 35,0 $ 30,0 $ 25,0 $ 20,0 $ 15,0 $ 10,0 $ 18,3 $ 19,0 $ 19,1 $ 19,0 $ 16,6 $ 15,7 $ 19,9 $ 21,2 $ 23,9 $ 28,1 $ 32,6 $ 5,0 $ 0,0 $ Source : Canadian Underwriter 18NOV Les derniers taux de croissance des primes directes souscrites du secteur de l assurance IARD ont été exceptionnellement élevés en raison de nombreux facteurs, notamment les suivants : une majoration des taux pour contrer la progression rapide des frais de règlement pour blessures corporelles dans plusieurs marchés d assurance automobile privée; le retour, dans tout le secteur, à des méthodes de tarification et de souscription plus disciplinées, après les importantes pertes de souscription subies ces dernières années; l affaiblissement du marché des actions et la baisse des taux d intérêt, qui ont poussé les assureurs vers une tarification fondée sur des hypothèses de rendement de placements plus prudentes; et 18

19 des majorations de la tarification de l assurance IARD et des taux de réassurance engendrées par la réévaluation des risques à la suite des événements du 11 septembre Nous estimons que les taux de croissance des primes du secteur de l assurance IARD en 2001, 2002 et 2003 étaient exceptionnellement élevés. Le secteur devrait connaître peu ou pas de croissance au chapitre des primes, à court terme, en raison du rajustement du marché aux majorations récentes des taux, alors que les taux de croissance devraient revenir aux niveaux connus dans le passé d ici le moyen à long terme. Le taux combiné constitue une mesure clé du rendement du secteur de l assurance IARD. Le taux combiné est la somme du taux de sinistres et du taux de frais. Le taux de sinistres est la somme des sinistres et des frais de règlement subis, déduction faite de la réassurance, exprimés en pourcentage des primes nettes acquises. Le taux de frais est la somme des frais, y compris les commissions, les taxes sur les primes et les frais généraux et administratifs engagés, exprimés en pourcentage des primes nettes acquises. Un taux combiné de 100 % suppose que les sinistres et les charges d exploitation correspondent aux recettes de primes. Un taux combiné supérieur à 100 % signifie que l entreprise sous-jacente a affiché une perte de souscription avant les produits des placements au titre de l actif investi. Un taux combiné inférieur à 100 % indique que l entreprise sous-jacente a enregistré un bénéfice de souscription avant les produits de placements au titre de l actif investi. Le graphique ci-après illustre l évolution des taux combinés du secteur de l assurance IARD entre 1993 et Secteur de l assurance IARD Taux combinés Taux combiné (%) 140 % 120 % 100 % 80 % 60 % 40 % 109,9 % Taux combiné moyen pour 1993 à 2003 = 105,9 % 107,0 % 104,1 % 103,4 % 102,5 % Taux de sinistres Taux de frais 107,8 % 105,8 % 108,7 % 111,0 % 105,8 % 32,8 % 31,3 % 30,8 % 30,7 % 31,1 % 32,9 % 33,2 % 32,8 % 31,0 % 28,9 % 98,7 % 28,5 % 77,1 % 75,7 % 73,3 % 72,7 % 71,4 % 74,9 % 72,6 % 75,9 % 80,0 % 76,9 % 70,2 % 20 % Source : BAC 0 % 12NOV Au cours des dix ans précédant 2003, les taux combinés du secteur de l assurance IARD sont demeurés supérieurs à 100 %. De 1997 à 2001, les augmentations des taux combinés du secteur de l assurance IARD ont été le fruit principalement d une hausse des sinistres qui n a pas été compensée par une augmentation de la tarification au cours de la même période. Dernièrement, les taux combinés du secteur de l assurance IARD se sont beaucoup améliorés, ce qui reflète les modifications réglementaires et la tendance vers des augmentations de la tarification et l amélioration de la discipline de souscription, de la fréquence des sinistres et de la gestion des sinistres, de même que l accent mis sur la gestion des dépenses. En conséquence, le taux combiné de 2002 du secteur de l assurance IARD s est raffermi pour s établir à 105,8 % par rapport à 111,0 % en 2001, et s est de nouveau raffermi au cours de 2003 pour s établir à 98,7 %. 19

20 Les rendements des portefeuilles d investissements du secteur de l assurance IARD ont été sévèrement touchés par la chute des taux d intérêt à des niveaux inégalés ces dernières années et le recul des marchés des actions entre 2000 et Le RCP du secteur de l assurance IARD est descendu à son plus bas niveau depuis plusieurs décennies en 2001 et Un tel RCP découlait du niveau des taux combinés, qui étaient supérieurs à 100 %, de la faiblesse des taux d intérêt et du recul du marché des actions au cours de cette période. Toutefois, à la suite du raffermissement du taux combiné en 2003, le secteur de l assurance IARD a amélioré son rendement, affichant un RCP de 11,3 % pour l exercice terminé le 31 décembre Le graphique ci-après illustre le taux combiné et le rendement des placements du secteur de l assurance IARD et leur impact sur le RCP. Secteur de l assurance IARD Évolution des taux combinés, du rendement des placements et du RCP RCP et rendement des placements (%) 30,0 % 25,0 % 20,0 % 15,0 % 10,0 % 5,0 % 0,0 % Source : BAC 109,9 % 10,7 % 9,5 % 107,0 % 6,8 % 8,0 % RCP 104,1 % 103,4 % 102,5 % 11,7 % 9,1 % 13,6 % 10,3 % Rendement des placement 13,1 % 107,8 % 105,8 % 108,7 % 10,4 % 8,5 % 9,0 % 6,8 % 6,5 % 7,3 % 6,3 % Taux combiné 111,0 % 105,8 % ,6 % 7,5 % 1,7 % 5,4 % 98,7 % 11,3 % 6,3 % 111,0 % 109,0 % 107,0 % 105,0 % 103,0 % 101,0 % 99,0 % 97,0 % 95,0 % 93,0 % 91,0 % 89,0 % 87,0 % 85.0 % Taux combiné (%) 19NOV Fraude à l assurance Le secteur de l assurance IARD est conscient de la gravité des fraudes à l assurance et des défis posés par celles-ci, principalement à l égard de l assurance automobile. Le BAC a augmenté ses équipes d enquête à l échelle nationale et se concentre maintenant sur les groupes du crime organisé impliqués dans la fraude pour blessures corporelles et le vol d automobiles dans des régions clés. Le BAC a également conclu des ententes avec plusieurs services de police partout au pays et a renforcé ses liens avec la National Insurance Crime Bureau aux États-Unis et le North American Export Committee. En outre, des ententes internationales conclues avec d autres pays permettent plus facilement de récupérer les véhicules volés. 20

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005. 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Résultats financiers et d exploitation du premier trimestre 2005 12 mai 2005 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette

Plus en détail

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005

Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 Résultats financiers et d exploitation du quatrième trimestre et de l exercice 2005 16 février 2006 P. 1 Mise en garde - énoncés prospectifs Certains énoncés contenus dans cette présentation concernant

Plus en détail

ING Canada Inc. Novembre 2004 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com

ING Canada Inc. Novembre 2004 PRELIMINARY DRAFT. www.ingcanada.com ING Canada Inc. Novembre 2004 PRELIMINARY DRAFT www.ingcanada.com Énoncés prospectifs Cette présentation contient des énoncés prospectifs sur les activités d exploitation, les résultats financiers, les

Plus en détail

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM

PARTIE 3 Impact total sur le capital des modifications proposées inclues dans l ébauche de la ligne directrice sur le TCM Résumé de l impact sur le capital des modifications que l on propose d apporter au cadre de capital réglementaire 2015 des sociétés d assurances multirisques Le présent rapport, qui expose l impact total

Plus en détail

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre

Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Genworth MI Canada continue d afficher une solide rentabilité au deuxième trimestre Toronto, ONTARIO (Le 30 juillet 2009) Genworth MI Canada Inc. (TSX : MIC) a présenté aujourd hui des résultats solides

Plus en détail

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com

Premier trimestre 2006. Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Premier trimestre 2006 1 Rapport aux actionnaires Trois mois terminés le 31 mars 2006 ING Canada inc. www.ingcanada.com Toronto (Ontario) Le 11 mai 2006 ING Canada affiche de solides résultats pour le

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse Toronto, le 6 mai 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Le résultat opérationnel net par action de 1,37 $ au premier trimestre de 2015 a augmenté

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION NOTICE ANNUELLE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Toronto-Dominion Centre Toronto (Ontario) Canada M5K 1A2 Le 28 février 2000 Avis de distribution Le présent document doit être accompagné d un exemplaire de tous

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 29 juillet 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du deuxième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,56 $ avec un ratio combiné de 91,6 %.

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

FNX MINING COMPANY INC.

FNX MINING COMPANY INC. États financiers consolidés pro forma de FNX MINING COMPANY INC. Neuf mois terminés le 30 septembre 2005 et exercice terminé le 31 décembre 2004 RAPPORT SUR LA COMPILATION DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 4 novembre 2015 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,47 $, en hausse de 7 % par rapport

Plus en détail

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2

Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS 1, 2 Analyse statistique des dix derniers exercices IFRS, Bilan consolidé condensé (en millions de dollars canadiens) 04 03 0 0 ACTIF Trésorerie et autres 46 554 $ 3 64 $ 5 8 $ 4 $ Prêts, valeurs mobilières

Plus en détail

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ FORTIS INC.

PROSPECTUS SIMPLIFIÉ FORTIS INC. Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Les titres décrits

Plus en détail

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES

ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES ING CANADA INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES Le 12 septembre 2005 TABLE DES MATIÈRES LA SOCIÉTÉ...1 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DE DIVIDENDES...2 1.1 Prix...4 1.2 Avantages pour les participants

Plus en détail

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape

SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE. Reshaping Canada s Equities Trading Landscape SIMULATEUR DE NÉGOCIATION TMX GUIDE PRATIQUE Reshaping Canada s Equities Trading Landscape OCTOBER 2014 Horaire des marchés Toutes les données de marché du simulateur sont différées de 15 minutes (sauf

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 6.8. Offres publiques. .. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 Offres publiques.. 19 février 2015 - Vol. 12, n 7 515 6.8 OFFRES PUBLIQUES 6.8.1 Avis Aucune information. 6.8.2 Dispenses Compagnie de chemins de fer nationaux du Canada Vu la demande présentée par

Plus en détail

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015

Troisième trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre 2015 Troisième trimestre 3 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 30 septembre Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion

Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014. Supplément de prospectus. La Banque Toronto-Dominion Supplément de prospectus au prospectus préalable de base simplifié daté du 4 décembre 2014 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts aux présentes. Quiconque

Plus en détail

ING Canada continue d afficher de solides résultats

ING Canada continue d afficher de solides résultats Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 Toronto (Ontario) Le 10 novembre 2005 ING Canada continue d afficher de solides résultats ING Canada Inc. (TSX: IIC.LV) a déclaré aujourd hui un bénéfice net de 202,8

Plus en détail

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique

Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca. Bulletin de l ACFM. Politique Personne-ressource : Paige Ward Directrice, Politiques et affaires réglementaires Téléphone : 416-943-5838 Courriel : pward@mfda.ca Bulletin de l ACFM BULLETIN N o 0494 P Le 3 octobre 2011 Politique Aux

Plus en détail

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS

POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS POLITIQUE 5.1 EMPRUNTS, PRIMES, HONORAIRES D INTERMÉDIATION ET COMMISSIONS Champ d application de la politique La présente politique expose les politiques de la Bourse relatives aux emprunts contractés

Plus en détail

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010

Canada. Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Extrait de : Statistiques bancaires de l'ocde : Notes méthodologiques par pays 2010 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/bank_country-200-fr Canada Merci de citer ce chapitre comme suit

Plus en détail

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009

FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE DE 2009 COMMUNIQUÉ Source : Contact : Fonds de revenu Supremex Stéphane Lavigne, CA Vice-président et chef de la direction financière (514) 595-0555 FONDS DE REVENU SUPREMEX : RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE

Plus en détail

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011

Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 Communiqué premier TRIMESTRE 2011 Banque Nationale : Bénéfice net record au premier trimestre de 2011 L information financière fournie dans le présent communiqué est basée sur les états financiers consolidés

Plus en détail

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007

Fonds d infrastructure mondial Renaissance. États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août 2007 États financiers annuels pour l exercice terminé le 31 août Fonds d infrastructure mondial Renaissance État de l actif net (en milliers, sauf les montants par part) Au 31 août (note 1) Actif Encaisse,

Plus en détail

Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques

Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques COMMUNIQUÉ DE PRESSE Economical présente un aperçu du projet de règlement sur la démutualisation des sociétés d assurances multirisques Processus à quatre étapes avec une participation importante des souscripteurs

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Communiqué de presse TORONTO, le 5 août 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2010 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 34 % en raison de l amélioration

Plus en détail

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne Le 25 novembre 2015. U.S. Banks Income & Growth Fund Fonds de parts négociées (FPN)

PROSPECTUS. Premier appel public à l épargne Le 25 novembre 2015. U.S. Banks Income & Growth Fund Fonds de parts négociées (FPN) Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Les titres décrits

Plus en détail

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010

Le Parti libéral du Canada. États financiers cumulés 31 décembre 2010 États financiers cumulés Le 23 juin 2011 PricewaterhouseCoopers LLP/s.r.l./s.e.n.c.r.l. Comptables agréés 99, rue Bank, Bureau 800 Ottawa, Ontario Canada K1P 1E4 Téléphone +1 613 237 3702 Télécopieur +1

Plus en détail

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs

Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs Présentation aux investisseurs Mars 008 Bernard Dorval Chef de groupe, Services bancaires aux entreprises et assurance, et coprésident, TD Canada Trust Mise en garde à l égard des énoncés prospectifs De

Plus en détail

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012

Faits saillants. Aperçu du deuxième trimestre Indications pour 2012 L Industrielle Alliance déclare ses résultats financiers pour le deuxième trimestre La rentabilité et le ratio de solvabilité atteignent les meilleures indications La croissance des affaires se maintient

Plus en détail

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes

Société DH. Régime de réinvestissement des dividendes Société DH Régime de réinvestissement des dividendes 1. Introduction Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Société DH (la «Société») offre aux porteurs admissibles d actions ordinaires

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE

RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE RÈGLE 3400 RESTRICTIONS ET INFORMATIONS À FOURNIR RELATIVES À LA RECHERCHE Introduction La présente Règle établit les règles que les analystes doivent suivre lorsqu ils publient des rapports de recherche

Plus en détail

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR

Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR Rapport trimestriel 31 mars 2002 FONDS DE PLACEMENT Message aux détenteurs de parts Au nom des fiduciaires et de tous les employés de Cominar, il me fait plaisir de vous présenter les résultats du premier

Plus en détail

États financiers consolidés de. Trimestre terminé le 31 mars 2006 (non vérifié)

États financiers consolidés de. Trimestre terminé le 31 mars 2006 (non vérifié) États financiers consolidés de 1(:32573$571(56,1&20()81' Trimestre terminé le 31 mars 2006 1(:32573$571(56,1&20()81' Bilan consolidé (en milliers de dollars) 31 mars 2006 31 décembre 2005 $FWLI Actif à

Plus en détail

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010

BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 abc Le 13 mai 2010 BANQUE HSBC CANADA RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE DE 2010 Le bénéfice net présenté attribuable aux actionnaires ordinaires s est élevé à 84 millions de $CA pour le trimestre terminé

Plus en détail

Profils des Fonds mutuels TD

Profils des Fonds mutuels TD Profils des Fonds mutuels TD Fonds d actions canadiennes Fonds de croissance de dividendes TD Fonds de valeurs sûres canadiennes TD Fonds d actions canadiennes TD Fonds d actions canadiennes optimal TD

Plus en détail

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière

Premier trimestre. États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars 2015. Intact Corporation financière Premier trimestre 1 États financiers consolidés intermédiaires (non audités) pour le trimestre terminé le 31 mars Intact Corporation financière États financiers consolidés intermédiaires (non audités)

Plus en détail

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007

Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Communiqué de presse pour publication immédiate Cominar annonce d excellents résultats et réalisations pour son deuxième trimestre terminé le 30 juin 2007 Clôture de l acquisition du portefeuille industriel

Plus en détail

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009

La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 La Financière Sun Life annonce ses résultats du quatrième trimestre de 2009 et de l exercice 2009 Note à l intention des rédacteurs : Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire.

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances

La revue financière. Publication du ministère des Finances Publication du ministère des Finances Faits saillants 2009 : excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,8 milliard de dollars a été dégagé en février 2009, comparativement

Plus en détail

Banque Royale du Canada

Banque Royale du Canada Supplément de prospectus se rapportant au prospectus simplifié préalable de base daté du 20 décembre 2013 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans

Plus en détail

AVIS D ACQUISITION FORCÉE

AVIS D ACQUISITION FORCÉE Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes sur la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, votre avocat ou

Plus en détail

Banque Royale du Canada

Banque Royale du Canada Supplément de prospectus se rapportant au prospectus simplifié préalable de base daté du 20 décembre 2013 Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans

Plus en détail

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015

VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 VERSION MODIFIÉE DE LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 16 DÉCEMBRE 2015 MODIFIANT LA NOTICE ANNUELLE DATÉE DU 29 OCTOBRE 2015 Parts de série A, de série B, de série F et de série O (à moins d indication contraire)

Plus en détail

Rapport de gestion pour l exercice clos le 31 décembre 2014 (en millions de dollars, sauf indication contraire) Table des matières

Rapport de gestion pour l exercice clos le 31 décembre 2014 (en millions de dollars, sauf indication contraire) Table des matières Intact Corporation financière Rapport de gestion Pour l exercice clos le 31 décembre 2014 Table des matières Section 1 Profil... 3 Section 2 Indicateurs clés du rendement... 4 Section 3 Aperçu de notre

Plus en détail

Principaux événements de 2015

Principaux événements de 2015 Principaux événements de 2015 City National Corporation Le 2 novembre 2015, nous avons conclu l acquisition de City National Corporation (City National), la société de portefeuille qui détient City National

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 1 er mai 2012 Intact Corporation financière annonce ses résultats du premier trimestre Croissance des primes de près de 50 % pour un deuxième trimestre consécutif Résultat

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes APERÇU Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Groupe WSP Global Inc. (la «Société») offre aux porteurs admissibles

Plus en détail

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014

RAPPORT DE GESTION PREMIER TRIMESTRE EXERCICE 2014 RAPPORT DE GESTION Immunotec Inc. («Immunotec» ou la «société») s emploie à améliorer le style et la qualité de vie des gens au quotidien en offrant, par l intermédiaire de son réseau de consultants indépendants

Plus en détail

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes

Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes Règlement de l ARMC 31-501 Obligations et dispenses d inscription et sujets connexes PARTIE 1 DÉFINITIONS ET INTERPRÉTATION 1. Définitions 2. Interprétation PARTIE 2 OBLIGATIONS D INSCRIPTION 3. Auditeur

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE

GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE PROJET GUIDE SUR L UTILISATION DES VÉHICULES DE GARANTIE Juillet 2013 Guide sur l utilisation des véhicules de garantie Autorité de marchés financiers Page 1 Juillet 2013 Introduction Ce guide présente

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014

RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS MONÉTAIRE FMOQ AU 31 DÉCEMBRE 2014 Le présent Rapport annuel de la direction sur le rendement du Fonds monétaire FMOQ (le «Fonds») contient les

Plus en détail

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit.

1 milliard $ cadre Corporation. Reçus de souscription. presse. de souscription. une action. 250 millions $ de. Facilité de crédit. Communiqué de Ébauche en date du 2 juin 2014 presse NE PAS DISTRIBUER AUX SERVICES DE PRESSE DES ÉTATS-UNIS NI DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS Ce communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ou une

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe sur la vie Ordonnance sur l assurance directe sur la vie (Ordonnance sur l assurance-vie, OAssV) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1993 sur l assurance-vie

Plus en détail

Rapport trimestriel 30 septembre 2001

Rapport trimestriel 30 septembre 2001 F O N D S D E P L A C E M E N T I M M O B I L I E R C O M I N A R Rapport trimestriel 30 septembre 2001 Message aux porteurs de parts Au nom des fiduciaires, des dirigeants et du personnel du Fonds de

Plus en détail

Acquisitions d immeubles

Acquisitions d immeubles LE FPI PRO ANNONCE DES ACQUISITIONS D IMMEUBLES D UNE VALEUR DE 65,6 MILLIONS DE DOLLARS, LE DÉPÔT D UN PROSPECTUS PROVISOIRE EN VUE D UN PLACEMENT DE TITRES DE CAPITAUX PROPRES, DES ENTENTES VISANT L

Plus en détail

Notice annuelle révisée ING Canada Inc. Le 15 avril 2005

Notice annuelle révisée ING Canada Inc. Le 15 avril 2005 Notice annuelle révisée ING Canada Inc. Le 15 avril 2005 TABLE DES MATIÈRES Page MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS DE NATURE PROSPECTIVE 3 STRUCTURE DE L ENTREPRISE............................................

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 3.8. Autres décisions. .. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 3.8. Autres décisions. .. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182 3.8 Autres décisions.. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182 3.8 AUTRES DÉCISIONS 3.8.1 Dispenses DÉCISION N : 2014-SACD-10009062 Le 7 février 2014 DANS L AFFAIRE DE LA LÉGISLATION EN VALEURS MOBILIÈRES DU QUÉBEC

Plus en détail

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars

La revue financière. Publication du ministère des Finances. Décembre 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Publication du ministère des Finances Faits saillants 2008 : excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars Un excédent budgétaire de 0,2 milliard de dollars a été enregistré en décembre 2008, comparativement

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

Fonds d investissement Aston Hill

Fonds d investissement Aston Hill Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité de ces titres et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Fonds d investissement Aston Hill MODIFICATION

Plus en détail

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis

RÉGLEMENTATION DES MEMBRES. avis RÉGLEMENTATION DES MEMBRES INVESTMENT DEALERS ASSOCIATION OF CANADA avis ASSOCIATION CANADIENNE DES COURTIERS EN VALEURS MOBILIÈRES Personne-ressource : L. Piergeti : (416) 865-3026 lpiergeti@ida.ca RM

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

Power Corporation du Canada annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de 2015 et ses dividendes

Power Corporation du Canada annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre et du premier semestre de 2015 et ses dividendes COMMUNIQUÉ P O U R P U B L I C A T I O N I M M É D I A T E Tous les montants sont en dollars canadiens, sauf indication contraire. Les lecteurs sont priés de se reporter aux sections intitulées «Mesures

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN

Fonds d obligations de base Plus (Portico) (Auparavant Fonds de revenu fixe (Portico)) FONDS DE REVENU CANADIEN Rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds Pour la période de six mois close le 30 septembre Le présent rapport intermédiaire de la direction sur le rendement du Fonds renferme des

Plus en détail

Notice Annuelle Le 27 juin 2013

Notice Annuelle Le 27 juin 2013 FONDS RBC Notice Annuelle Le 27 juin 2013 Parts de série A, de série Conseillers, de série T5, de série T8, de série H, de série D, de série F, de série I et de série O FONDS DES MARCHÉS MONÉTAIRES Fonds

Plus en détail

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES 1. APERÇU REDEVANCES AURIFÈRES OSISKO LTÉE RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Redevances Aurifères Osisko Ltée (la «Société») offre

Plus en détail

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial

L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial Intact Corporation financière (TSX : IFC) L acquisition de JEVCO Intact est sur la bonne voie pour devenir un assureur de dommages de calibre mondial 2 mai 2012 Énoncés prospectifs et mise en garde Certains

Plus en détail

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre

Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Communiqué de presse TORONTO, le 5 novembre 2014 Intact Corporation financière annonce ses résultats du troisième trimestre Résultat opérationnel net par action de 1,37 $, malgré des sinistres liés aux

Plus en détail

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015

Centre d accès aux soins communautaires du Nord-Ouest État de la situation financière Au 31 mars 2015 État de la situation financière Au 31 mars 2015 Actif Actif à court terme Trésorerie 5 227 401 4 992 479 Débiteurs (note 3) 235 501 196 578 Charges payées d avance 67 728 41 871 5 530 630 5 230 928 Immobilisations

Plus en détail

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL

Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Coup d œil sur l assurance prêt hypothécaire de la SCHL Au Canada, en vertu de la loi, les prêteurs assujettis à la réglementation fédérale et la plupart des institutions financières assujetties à une

Plus en détail

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA

MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA MODALITÉS ET CONDITIONS DU PROGRAMME DE RÉCOMPENSES MASTERCARD DE LA BANQUE WALMART DU CANADA Les présentes conditions s appliquent au programme de Récompenses MasterCard de La Banque Wal-Mart du Canada

Plus en détail

BAM SPLIT CORP. 200 000 000 $ 8 000 000 d actions privilégiées de catégorie AA de série 3

BAM SPLIT CORP. 200 000 000 $ 8 000 000 d actions privilégiées de catégorie AA de série 3 Aucun organisme de réglementation en valeurs mobilières ne s est prononcé sur la qualité des titres offerts aux présentes et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Foire aux questions Troisième trimestre de 2008

Foire aux questions Troisième trimestre de 2008 Foire aux questions Troisième trimestre de 2008 1. On entend dire que la Banque CIBC pourrait procéder à une nouvelle émission d actions. Êtes-vous à l aise avec la position de la Banque à l égard des

Plus en détail

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada

Raymond McManus. Présentation aux investisseurs. Président et chef de la direction Banque Laurentienne du Canada Financière Banque Nationale Présentation à la conférence des chefs de la direction des banques canadiennes Présentation aux investisseurs Raymond McManus Président et chef de la direction Banque Laurentienne

Plus en détail

Bourse de Montréal Communiqué de presse

Bourse de Montréal Communiqué de presse Bourse de Montréal Communiqué de presse LA BOURSE DE MONTRÉAL CLÔTURE L EXERCICE 2007 AVEC UNE FORTE POSITION FINANCIÈRE ET STRATÉGIQUE FAITS SAILLANTS FINANCIERS T4/2007 PAR RAPPORT AU T4/2006 Revenus

Plus en détail

DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS.

DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS. LE FPI PRO ANNONCE LE DÉPÔT D UN PROSPECTUS SIMPLIFIÉ PROVISOIRE ET D ACQUISITIONS D IMMEUBLES ÉVALUÉES À

Plus en détail

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014

États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 30 juin 2015 et 2014 États financiers consolidés intermédiaires résumés pour les périodes de trois mois terminées les 2015 et 2014 (non audités et non examinés par les auditeurs indépendants) États consolidés intermédiaires

Plus en détail

[TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA]

[TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA] [TRADUCTION] [EN-TÊTE DE L AGENCE DU REVENU DU CANADA] Votre dossier Notre dossier Wildeboer Dellelce LLP 365 Bay Street Suite 800 Wildeboer Dellelce Place Toronto (Ontario) M5H 2V1 2011-041735 Ryan Lay

Plus en détail

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC.

PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. PLACEMENTS MONDIAUX SUN LIFE (CANADA) INC. RAPPORT ANNUEL DE LA DIRECTION SUR LE RENDEMENT DU FONDS pour l exercice clos le 3 décembre 204 Fonds d obligations canadiennes Universel BlackRock Sun Life Le

Plus en détail

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié)

ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires. Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) ROCK ENERGY INC. Bilans consolidés intermédiaires Aux 30 juin 2009 et 31 décembre 2008 (non vérifié) (Tous les montants sont exprimés en milliers de dollars.) 30 juin 2009 31 décembre 2008 Actif Actif

Plus en détail

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010

N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Ligne directrice Objet : (entreprises d assurances multirisques) Catégorie : Comptabilité N o : D-1B Version originale : décembre 2001 Révision : juillet 2010 Introduction La présente ligne directrice

Plus en détail

Mises de fonds et documentation requise

Mises de fonds et documentation requise Mises de fonds et documentation requise VÉRIFICATION DE L AVOIR PROPRE L avoir propre est le montant que l emprunteur verse à titre de mise de fonds à l achat de cette propriété. Les exigences relatives

Plus en détail

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR 175 007 350 $ 7 973 000 parts

FONDS DE PLACEMENT IMMOBILIER COMINAR 175 007 350 $ 7 973 000 parts Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des titres offerts dans le présent prospectus. Quiconque donne à entendre le contraire commet une infraction. Ces titres n ont pas

Plus en détail

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie

Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie Ordonnance sur l assurance directe autre que l assurance sur la vie (Ordonnance sur l assurance dommages, OAD) Modification du 26 novembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 8 septembre

Plus en détail

CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES PHILLIPS, HAGER & NORTH

CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES PHILLIPS, HAGER & NORTH FONDS D ACTIONS CANADIENNES CATÉGORIE DE VALEUR D ACTIONS CANADIENNES Gestionnaire de portefeuille RBC Gestion mondiale d actifs Inc. («RBC GMA») Le conseil d administration de Catégorie de société RBC

Plus en détail

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal.

Priorité au discours prononcé. Bonjour à toutes et à tous, je suis heureux de me retrouver parmi vous aujourd hui, ici, à Montréal. David Williamson Premier vice-président à la direction et chef des services financiers Assemblée générale annuelle Montréal (Québec), le 25 février 2010 Priorité au discours prononcé Bonjour à toutes et

Plus en détail

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc.

Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds de WCI, inc. NOTE Dest. : Conseil d administration de WCI, inc. Exp. : Mary Nichols, trésorière Date : 18 novembre 2015 Objet : Rapport de la trésorière : Évaluation du respect de la Politique de gestion des fonds

Plus en détail

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015

La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 COMMUNIQUÉ TROISIÈME TRIMESTRE 2015 La Banque Nationale divulgue ses résultats du troisième trimestre de 2015 L information financière contenue dans le présent document est basée sur les états financiers

Plus en détail