lecteurs Version Internet des publications 50+ maintenant disponible gratuitement Information page 34

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "100 000 lecteurs Version Internet des publications 50+ maintenant disponible gratuitement Information page 34"

Transcription

1 Réservation Québec / Chaudière Appalaches Décembre 2013 Vol 11 n o lecteurs Version Internet des publications 50+ maintenant disponible gratuitement Information page 34 Le bonheur croît avec Rêves d aînés page 6 Le nouveau visage de la retraite page 8 Pourquoi un courtier immobilier? page 23 l âge page 5 Des tonnes de projets à Saint- Augustin-de- Desmaures pages 20 et 21 Photo Pierre Forbes Réalisation graphique : Girafe & associés inc. Photo : Can Stock Photo Inc. / monkeybusiness page 4 80% des personnes touchées par une perte auditive ne sont pas diagnostiquées ou traitées Le Gibraltar inauguré 10% de la population en général est touchée par un problème auditif (tous âges confondus) page 19 33% des personnes de 65 ans et plus souffrent d un problème auditif Saviez-vous que... Le coût de certaines prothèses auditives peut être entièrement payé par la RAMQ, la CSST, les anciens combattants et les assurances privées. Une équipe à l écoute de vos besoins depuis plus de 20 ans 50% des personnes de 75 ans et plus souffrent d un problème auditif Notre équipe d audioprothésistes QUÉBEC LORETTEVILLE Audioprothésistes Prothèses auditives LÉVIS STE-FOY

2

3 Décembre 2013 Le Journal des SOMMAIRE ACTUALITÉ Du 31 janvier au 16 février 2014 Du nouveau au Carnaval de Québec 4 Le bonheur croît avec l âge 5 Rêves d aînés Il n y a pas d âge pour réaliser ses rêves 6 Le nouveau visage de la retraite 8 Éconologis - Économisez et restez au chaud! 9 L âgisme dans tous ses états 15 Les bénévoles au cœur de l Opération Nez rouge pour la 30 e campagne 16 Le Gibraltar inauguré 19 Saint-Augustin-de-Desmaures Tonne de projets à Saint-Augustin-de-Desmaures 20 Les gens d affaires en quête d une plus grande visibilité 21 La maison Thibault-Soulard ouvrira prochainement 21 À compter du 1 er janvier 2014 Changements importants au Régime de rente du Québec 22 SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Vieillissement, santé et qualité de vie Les effets physiologiques du vieillissement 11 BIEN VIVRE Voyages Club Select Du nouveau chez Voyages Club Select 14 Comment faire face aux complications Nouveau guide pour les aînés et leurs proches aidants 17 Chronique de chirologie Prévisions numérologiques Les sorties du Journal 27 Chronique d astronomie Doit-on fêter le solstice d hiver ou la fête de Noël 28 De salle en salle Salle Albert-Rousseau Diversité et convivialité Page 12 Jean Brouillard Communication devient : BROUILLARD Page 34 Un concept novateur et unique à Québec La Coopérative funéraire de La Capitale procède à l ouverture officielle de son nouveau siège social Page 10 VOTRE SOURCE D INFO ORMATION Pour une meilleure qualité de vie des aînés : VOTRE SOURCE D INFORMATION Site philanthropique pour entreprises! Pour les snowbirds NE PARTEZ PA S SANS ASSURANCE Demandez votre soumission d assurance voyage en ligne! Ou au téléphone sans frais avec l un de nos agents au: AÎNÉ (2463) (pour les 50 ans et plus, demandez le poste 233) Un don est remis pour chaque souscription d assurance F inances - divertisseme nts - voyages - santé - hébergeme nt Denis White Président fondateur Tél. : (418) Télec. : (418) Courriel : Finances divertissements voyages santé hébergement Aux couleurs des saisons 30 et 33 VOTRE LOGIS Conseils en immobilier Pourquoi un courtier immobilier? Parce que... et encore une fois, parce que Mieux connaître les différentes formes de démence, pour mieux choisir la résidence! 24 Éditeur, directeur général Daniel Émond Monique Grenier, assistante Directeur de l information Réal Demers Collaborateurs Claire Savard Éric Gagnon Pascal Émond Réalisation graphique et photogravure Girafe & associés inc. Impression Les Presses du Fleuve Distribution Diffumag Comptabilité Paul R. Demers Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISSN X Ventes publicitaires Daniel Émond: (418) Cellulaire: (418) Télécopieur : (418) Courriel : Claude-Étienne Valois Tél.: Cell.: , Marie-Victorin, Saint-Nicolas G7A 4E9

4 4 Décembre 2013 Le Journal des 50 + Du 31 janvier au 16 février 2014 Du nouveau au Carnaval de Québec Sous le thème Québec sera complètement Carnaval, la 60 e édition du Carnaval de Québec offrira plusieurs nouveautés à la population d ici et d ailleurs du 31 janvier au 16 février Outre la réapparition des Duchesses et le retour du célèbre Palais de glace à la place de l Assemblée-Nationale, on note la présentation du Grand Prix Snowcross du Carnaval, une course de motoneiges, les 1 er et 2 février sur les terrains du Centre de congrès et d expositions de Lévis. Quelque 200 coureurs, amateurs et professionnels en provenance du Québec, du C a n a d a e t d e s É t a t s - U n i s participeront à l activité. LES RUES CARNAVALESQUES Bien que les plaines d Abraham demeurent le principal terrain de jeu pour les familles, les artères commerciales prendront part à la fête. En effet, huit associations de rues commerçantes ont déposé des projets pour animer les rues dans le cadre des festivités. Une présence accrue du Carnaval en ville et une augmentation de l ambiance festive! Sur présentation de l Effigie de la 60 e édition, les commerçants des rues carnavalesques offriront des rabais aux consommateurs. Par ailleurs, la Grande Roue sera de retour pour illuminer les soirées carnava- CRÉDIT PHOTO : XAVIER DACHEZ CRÉDIT PHOTO : CARNAVAL DE QUÉBEC CRÉDIT PHOTO : CARNAVAL DE QUÉBEC lesques et rendre le site des plus féeriques et colorés. Elle sera d ailleurs ouverte pendant les 17 jours de festivités, de jour comme de soir. DES INCONTOURNABLES En plus des nouveautés à l affiche, la programmation de la 60 e édition du Carnaval de Québec comprendra des activités incontournables comme les deux défilés de nuit, l International de sculptures sur neige TELUS, le bain de neige et la course en canot. Plus d information au LOGEMENTS POUR RETRAITÉS(ES) AUTONOMES, EN PERTE D AUTONOMIE ET CONVALESCENCE À votre service depuis plus de 25 ans POUR VOUS SERVIR : STUDIOS 1½ et 3½ PIÈCES Place Alexandra renommée pour son savoir-faire, la qualité de ses services, Comparez avant de choisir... Et vous constaterez que nous sommes les meilleurs! 2475, ruealexandra, Québec (aut. de la Capitale, sortie boul. Henri-Bourassa) son ambiance chaleureuse, àunprix abordable. L accueil et le dévouement d un personnel expérimenté contribuent à vous faire vivre votre retraite en toute sérénité. placealexandra.ca Infirmière24h /24 2 repas/jour, 7choix de menus à la carte, service aux tables Entretien ménager - 1 fois / semaine Piscine intérieure Bain tourbillon(spa) Bibliothèque Billard Cours de conditionnement physique Comité des loisirs Salons communautaires (2) sur chaque étage Dépanneur Salon de coiffure Dentiste Denturologiste Buanderie sur chaque étage Chapelle Ascenseurs (2) Édifice à l épreuve du feu Section pour personnes en perte d autonomie (renseignements sur place) Unités pour convalescence, etc. Détenteur de la Certification de conformité résidences pour personnes agées émise par le ministère de la Santé.

5 Décembre 2013 Le Journal des Le bonheur croît avec l âge affirme le sociologue. «Ce sentiment est élevé chez les jeunes, puis décroît régu lièrement avec l âge jusqu à 50 ans environ, puis il remonte à un niveau très élevé chez les personnes âgées.» Par Réal Demers E xiste-t-il un lien entre l âge et le sentiment de bonheur? Oui, si l on en croit les recherches menées par le professeur Simon Langlois, directeur du Département de sociologie de l Université Laval, dans le cadre d une large enquête sur la justice sociale. Sur une échelle de 1 à 10, soit de plutôt malheureux (1) à plutôt heureux (10), les personnes âgées ob tiennent une note moyenne de 8,1, comparativement à 7,1 pour l ensemble des Québécois. «Il existe un fort lien entre l âge et le sentiment de bonheur», REVENUS ET VIE DE COUPLE Selon Simon Langlois, plusieurs facteurs expliquent la relation entre l âge et le sentiment de bonheur. Ainsi, les personnes âgées possèdent généralement de meilleurs revenus et éprouvent moins de contraintes familiales puisque les enfants ont quitté le foyer. De plus, elles ont souvent atteint leurs objectifs de carrière, ce qui participe à leur sentiment de bonheur. La vie de couple constitue également un élément clé. «Les individus vivant en couple, notamment les couples adultes sans enfant, soutiennent en plus forte proportion être heureux. Vivre en couple contribue nettement à la hausse du sentiment d être heureux, quel que soit l âge.» À l instar des autres groupes d âge, les personnes âgées évaluent leur sentiment de bonheur selon la qualité de leurs relations sociales, des relations avec leurs proches et de la vie en société. L ARGENT, C EST CAPITAL Par ailleurs, l enquête révèle que les Québécois se disent heureux avec une note moyenne de 7,1 sur 10. Un résultat comparable à celui des pays d Europe du Nord. Il n existe pas de différences fondamentales entre les hommes et les femmes quant à l estimation de leur bonheur personnel. «L argent apparaît comme le facteur principal lié au sentiment de bonheur. Plus les ressources financières de l individu sont élevées, plus il a le sentiment d être heureux», mentionne Simon Langlois. Des revenus élevés ou jugés suffisants donnent en effet accès à une foule de produits et d activités qui contribuent au confort et au bonheur quotidien. D autres variables comme le statut socioprofessionnel (position sociale) et le sentiment d avoir progressé durant sa carrière influent positivement sur le sentiment de bonheur. Les données relatives à l enquête sur la justice sociale ont été recueillies par Léger Marketing en mai dernier auprès d un échantillon représentatif de 2727 répondants. SPÉCIALITÉS MAISON : PÂTES PIZZAS VEAU Joyeuses Jo oyeuses Fêtes s à notr notre re e fidèle fid clientèle! CRÉEZ VOS VOS PLA PLATS ATS TS FAVORITES DE PÂTES FA F AVORITES 4 choix de pâtes, 5 choix de sauces. 20 combinaisons possibles! 95$ SPÉCIAL 10 ANNIVERSAIRE 11 e DU DIMANCHE DIMANCHE AU AU JEUDI JEUDI DÈS DÈS h DU MOULES MOULES MOU &Frites 6c choix hoix d de e variétés variétés S PÉCIAL SPÉCIAL 10e ANNIVERSAIRE ANNIVERSAIRE 1195$ DU D DIMANCHE IMANCHE AU AU JEUDI JEUDI DÈS DÈS h DU DÉJEUNERS D ÉJEUNERSFruités TOUS LES JOURS DE E6hà1 14 4h S SPÉCIAL PÉCIAL DÉJEUNER DÉJEUNER À PA PARTIR DE Choix de 5 petits déjeuners, incluant café ou infusion. 1Ê 1 1Ê 1 Ê 1Ê6 Ê 1Ê6, ÊUÊÈÊ ÊDÊ Ê, ÊUÊÈÊ ÊDÊ ÊÊ 95$ , av. Jules-Verne (angle Duplessis) Québec G2G 2R8 VASTE STATIONNEMENT PRIVÉ GRATUIT DERNIÈRE PHASE DERNIÈRE CHANCE Un Site unique AVEC VUE SUR LE FLEUVE Ascenseur Piscine extérieure Salle communautaire Salle de conditionnement physique Salle de billard Grand rangement Rangement vélo À 10 minutes du centre ville Plafond de 9 pieds vuecondominiums.com **** Meilleur rapport Qualité/Prix **** 26 UNITÉS À MOINS DE $ **** à partir de $ Bureau des ventes : 508, côte de l Église, coin boul. Sainte-Anne à Boischatel

6 6 Décembre 2013 Le Journal des 50 + Rêves d aînés Il n y a pas d âge pour réaliser ses rêves! M me Julienne Vachon, 93 ans, a réa - lisé son rêve de sauter en parachute le 29 septembre dernier. Par Réal Demers Lise Boulanger a un grand cœur! Fortement engagée dans le mieux-être des personnes âgées du secteur Charlesbourg, elle a décidé de créer le projet Rêves d aînés afin de leur procurer du bonheur. «Beaucoup d aînés vivent de la solitude et manquent d attention, de tendresse. En collaboration avec des membres du Club des Jeunes retraités du Vieux-Bourg, nous avons mis sur pied un projet pour les aider à réaliser leurs rêves», explique l ex-présidente du Club et an - cienne religieuse de la Communauté Saint-François d Assise. CINQUANTAINE DE RÊVES RÉALISÉS Fondé il y a près de deux ans, Rêves d aînés répond, dans la mesure de ses moyens, aux demandes raisonnables ache - minées par des aînés ou leurs proches. Il peut s agir de sorties au restaurant, à l opéra ou au théâtre, d une visite à la Basilique Sainte-Anne-de-Beaupré, d une séance de maquillage, d une activité de magasinage ou même d un saut en parachute! «Les aînés ne sont pas habitués à demander et ils ne sont pas très exigeants», note Lise Boulanger. «Des membres du Club ou des bénévoles du milieu les accompagnent lors des activités. Jusqu à maintenant, nous avons réalisé une cinquantaine de rêves, ce qui correspond à l ensemble des demandes soumises l année dernière.» Lise Boulanger et son équipe se préparent d ailleurs à réaliser d autres demandes, dont un voyage à bord du train de Charlevoix, des sorties au restaurant ou dans des salles de spectacles. SERVICE GRATUIT Le financement du projet Rêves d aînés repose sur la collaboration de différents partenaires dont la Caisse populaire Desjardins de Charlesbourg, l arrondissement de Charlesbourg et le gouvernement du Québec, sans oublier l apport de dînersbénéfices. «Le service est offert gratuitement aux aînés et tout l argent recueilli ne sert qu à cette fin. Si nous avions davantage de ressources financières, nous pourrions réaliser encore plus de souhaits», souligne la présidente des Aînés Regroupés d e C h a r l e s b o u r g q u i a é t é nommée As de cœur lors du dernier Gala Reconnaissance des Aînés Solidaires. RÊVES À SUIVRE Par ailleurs, Lise Boulanger caresse, elle aussi, de nombreux rêves. Tout en désirant obtenir l aide financière d un mécène ou d un commanditaire, elle aimerait étendre le projet Rêves d aînés à d autres secteurs de la ville et de la région. «Il importe de briser l isolement des personnes âgées, de penser à elles, de prendre soin d elles. On ne devient pas vieux. On vieillit. Il n y a pas d âge pour rêver.» Pour plus d information, pour apporter une aide financière ou pour réaliser éventuellement votre rêve, composez le ou écrivez à : Club des Jeunes retraités du Vieux-Bourg, Rêves d aînés, 1085, 60 e Rue Est, case postale 87298, Québec G1G 5E6 999 À partir de $ * /mois FORMULE TOUT INCLUS *Inclus crédit d impôt, occ. double TAUX DE LOCATION Ouverture Automne appartements 2 1/2-3 1/2-4 1/2 Salle à manger avec vue panoramique sur les ponts Salle de conditionnement physique Salle de cinéma, bistro, dépanneur, café-internet Pharmacie Aires communes avec foyer Stationnements intérieurs Surveillance par caméra FORMULE TOUT INCLUS 2 repas/jour Hébergement Animation et loisirs Entretien ménager Téléphone et câble Service infirmier 24/7 Bientôt chez vous! Présentement en pré-location Réservez dès maintenant 385, route du Pont, Saint-Nicolas

7 Concours Sondage 50+ DIX CERTIFICATS-CADEAUX DE 50 $ À GAGNER Vous voulez commencer la nouvelle année avec le sourire? Participez à notre concours «Concours Sondage 50+». À gagner : 10 certificats-cadeaux d une valeur de 50 $ chacun. Afin de prendre part au concours, il suffit de remplir le coupon de participation et de répondre aux deux questions ci-contre. Le tirage aura lieu le 3 janvier 2014 Nom: Adresse: Téléphone: Courriel: Sexe: Masculin Féminin Âge : 50 à 65 ans 65 ans et plus Question 1. - Sur le plan personnel, que souhaitez-vous pour l année 2014? Question 2. - Quel est votre plus grand souhait pour la région de Québec et aussi pour la province en 2014? Veuillez faire parvenir votre coupon de participation à l adresse suivante: Les Publications 50+, 1229, Marie-Victorin, Saint-Nicolas (Québec) G7A 4E9.

8 8 Décembre 2013 Le Journal des 50 + Le nouveau visage de la retraite Complice de vos rêves «Notre souhait de faire l acquisition d une propriété en Floride est devenu réalité!» GRÂCE À UNE FORTE EXPÉRIENCE EN PLANIFICATION FINANCIÈRE ET PRÉPARATION À LA RETRAITE, JOHANNE PEUT COOPÉRER À RÉALISER VOS RÊVES. Par Réal Demers Le visage de la retraite s est considérablement mo difié au cours des dix dernières années, surtout en ce qui a trait à l âge de la retraite. Selon un sondage mené en avril dernier par la firme SOM pour le compte de Question Retraite auprès de 1618 répondants de 25 à 64 ans, seulement 41 % des travailleurs québécois espèrent commencer leur retraite avant 65 ans, par rapport à 62 % en «Il s agit d un virage à 180 degrés», affirme Francis Picotte, chargé de projets pour Question Retraite. «Les résultats du sondage révèlent que les gens prennent leur retraite plus tardivement et que les travailleurs actifs quittent le marché du travail moins rapidement.» Cette situation s explique par différents facteurs comme des ressources financières insuffisantes, l allongement de l espérance de vie, les faibles taux d intérêt sur les placements et la pénurie d emplois, sans compter le report de l âge d admissibilité à la Sécurité de la vieillesse par le gouvernement fédéral. RETRAITE HÂTIVE EN DÉCLIN L enquête montre également que la proportion de gens qui se sont prévalus d une retraite hâtive (avant 55 ans) est passée de 33 % à 17 % au cours des dix dernières années, tandis que le pourcentage de personnes qui prévoient continuer à travailler après 65 ans est passé de 5 % en 2003 à 13 % en La proportion d individus qui prévoient ne jamais cesser de travailler a plus que doublé (2% à 5%) depuis dix ans. RETRAITE PROGRESSIVE PLUS POPULAIRE Par ailleurs, l accessibilité à la retraite progressive a connu une hausse de 8 % durant la période concernée, passant de 54 % à 62%. L enquête montre aussi que l intérêt des travailleurs de s en prévaloir est passé de 83 % à 88 %. La retraite progressive permet de réduire la durée de la semaine de travail et d amorcer graduellement le départ à la retraite. «Il y a déjà bien longtemps que le rêve de la retraite à 55 ans n est plus d actualité et on peut maintenant dire que c est également le cas de la retraite conventionnelle à 65 ans, telle que nous l imaginions il y a quelques années», conclut Francis Picotte. Selon la Banque de données des statistiques officielles sur le Québec, l âge moyen de la retraite se situe actuellement à 61,3 ans au Québec, une hausse de 1,4 an depuis Johanne Lajoie Pl. fin.*, planificateur financier ERRATUM Découvrez un service expérimenté pour les retraités * Planificateur financier et représentante en épargne pour Desjardins Cabinet de services financiers inc. Une erreur s est glissée dans l édition d octobre dernier du magazine BOOM50. Dans l annonce en page 16, l adresse du site Internet n est pas bonne, nous aurions dû lire «pavillondeclaire.com» Nous sommes désolés des inconvénients que cette erreur aurait pu causer. Pavillon de Claire 765, boul. Hamel, Québec G1M 3K

9 Décembre 2013 Le Journal des Éconologis - Économisez et restez au chaud! Pour une 14e année, le programme Éconologis reprend du service. Ce programme du ministère des Ressources naturelles vise à donner un coup de pouce aux ménages à revenu modeste afin de rendre leur logis plus confortable et surtout plus efficace en consommation d énergie. Pour la plupart des ménages québécois, p r è s d e 7 5 % d e l a f a c t u r e d énergie est consacrée au chauffage et à la consommation d eau chaude. Une isolation inadéquate ou de mauvaises habitudes de consommation d énergie ne feront que gonfler ces frais. Éconologis est un service gratuit qui offre des conseils personnalisés et qui comprend aussi l installation de produits liés à l e f f i c a c i t é é n e r g é t i q u e ( c a l f e u t r a g e d e s f e n ê t r e s, coupe-froid aux portes, isolation du chauffe-eau, produits économiseurs d eau et d énergie). Le programme se termine le 31 mars Pour obtenir de l information, pour vérifier les critères d admissibilité et pour prendre rendez-vous, il suffit de contacter Vivre en Ville au ou la centrale d information du ministère des Ressources naturelles au Tous les détails du programme sont disponibles à l adresse suivante : logis.ca.

10 10 Décembre 2013 Le Journal des 50 + Un concept novateur et unique à Québec La Coopérative funéraire de La Capitale procède à l ouverture officielle de son nouveau siège social Le s d i r i g e a n t s d e l a Coopérative funéraire de La Capitale ont procédé le 20 octobre dernier à l ouverture de la nouvelle succursale et siège social situé dans l arron - dissement Duberger / Les Saules. «Ce lieu de recueillement pour les familles lors de la perte d un être cher a été repensé sous tous les angles. Nous avons voulu offrir un concept novateur, unique à Québec. Ainsi, notre clientèle est en mesure d y faire des arrangements préalables, et les familles a f f e c t é e s p a r l a m o r t d u n proche pourront bénéficier d un service d accompagnement exemplaire et respectueux, dans un espace lumineux, serein, contemporain,» de préciser monsieur Gilles Kelly, Président du conseil d administration. «Cet investissement de 2 M$ nous a permis de sortir des sentiers battus, et ainsi d offrir des services distinctifs à notre clientèle. Des services qui ont pour objectif de faciliter la gestion de ce moment difficile. Nous avons donc aménagé un salon privé pour les familles, une salle de jeux pour les enfants, un espace permettant de faire le choix des urnes, cercueils et tout cela sur grand écran avec l accompagnement d un spécialiste dans le domaine. Ce ne sont que quelques éléments nouveaux et combien importants pour celles et ceux qui ont la responsabilité de planifier l exposition et les funérailles d un proche,» de mentionner monsieur François Charest, Directeur général. Ce projet a été rendu possible grâce à la participation financière du Centre financier aux entreprises Québec-Portneuf, de la Fiducie du Chantier de l économie sociale, du Réseau d investissement social du Québec, de la Fédération des Coopératives funéraires du Québec et de la Caisse Desjardins des Rivières. La Coopérative funéraire de la Capitale est présente dans notre collectivité depuis La Coopérative se distingue par une approche professionnelle et humaine. Elle devient ainsi la troisième plus importante maison funéraire de la grande région de Monsieur François Charest, Directeur général Québec. Elle s appuie sur de hauts standards de qualité, de même que sur des valeurs d entraide, de solidarité et d engagement dans le milieu. Ils vont tous venir me voir! Les membres du conseil d administration de la Coopérative , chemin Saint-Louis #130, Sainte-Foy (Québec) G1W 4R4 Téléphone : (418) Télécopieur : (418) LISTE DES EXAMENS DISPONIBLES Arthrographies Échographies Infiltrations Transit digestif/repas baryté Lavement baryté Transit du grêle Mammographie diagnostique Mammographie dépistage Ostéodensitométrie Radiographies générales (sans rendez-vous)

11 Décembre 2013 Le Journal des Santé et mieux-être Vieillissement, santé et qualité de vie Les effets physiologiques du vieillissement François Lemieux, B. Sc., étudiant à la maîtrise en kinanthropologie Le vieillissement se caractérise par un déclin de certaines fonctions physio - logiques. Parmi celles-ci, le gain de masse grasse et la perte de masse musculaire sont bien connus. Bien que ces changements peuvent parfois paraitre peu dommageables pour la santé, ils s accompagnent de complications dissimulées susceptibles de causer de sérieux problèmes à long terme. D abord, la perte de masse musculaire provoque une diminution progressive de mobilité et des capacités à accomplir les tâches quotidienne. À long terme, cette situation mène sournoisement à la perte d autonomie et à la dépendance. La perte de masse musculaire comporte également des conséquences métaboliques largement méconnues du grand public. En plus d agir comme un vaste réseau permettant une régulation efficace de la glycémie, le muscle constitue un important réservoir d acides aminés qui sont essentiels pour le bon fonctionnement du système immunitaire. Une faible masse musculaire entraine donc un état de vulnérabilité accru face aux maladies. D autre part, une accumulation excessive de masse grasse augmente de façon importante le risque de maladies cardiovasculaires, du diabète, d arthrose et même de certains cancers. Conséquemment, la qualité et l es - pérance de vie diminuent. En fait, l obésité peut réduire l espérance de vie de six à sept ans et est la deuxième cause la plus importante de décès considérés évitables. DES SOLUTIONS CONNUES, MAIS SOUVENT SOUS-ESTIMÉES Malgré tout, il demeure possible de prévenir la quasi-tota - lité de ces conséquences par la pratique d habitudes de vie saines. La simple pratique d activité physique régulière prévient une partie considérable des pertes musculaires liées au vieillissement. De plus, la dépense calorique supplémentaire contribue grandement au maintien d un poids santé. Un mode de vie modérément actif suffit donc pour dimi nuer significativement les risques de plusieurs maladies chroniques, comme l hyper - cholestérolémie, l ostéoporose, l hypertension, le diabète, l arthrite et les maladies coronariennes. Il existe d autant plus des activités physiques spécialisées pour des effets spécifiques plus prononcés, tel que l entrainement en résistance pour le gain de force et de masse musculaires. De façon générale, un apport calorique non excessif et une alimentation équilibrée en termes de nutriments sont également recommandée. Une diversité des aliments consommés est une habitude alimentaire saine qui contribuera au maintien du poids santé et qui permettra d éviter les carences en vitamines et minéraux qui ont des effets néfastes sur la santé. Plusieurs études récentes indiquent qu une consommation plus élevée en protéines chez les ainés contribue au maintien de la masse musculaire. Une consommation quotidienne d au moins 1,2g de protéines par kilogramme de poids est à recommander. Par exemple, cela représente 90 g de protéines pour un individu pesant 75 kg. Il est également recommandé de bien distribuer sa consommation de protéines entre les différents repas de la journée. Des recherches pour favoriser les gains musculaires sont présentement en cours à l UQAM. Dans le cadre de celles-ci, un bilan de santé, une supplémentation en protéines et un entrainement spécialisé sont offerts aux participants. Si vous êtes un homme de 55 ans et plus et désirez participer, contactez-nous au (514) poste 8937 ou par courriel :

12 12 «De salle en salle» Salle Albert-Rousseau Diversité et convivialité Décembre 2013 Le Journal des 50 + Par Réal Demers Votre journal part en tournée! En effet, nous vous proposons le premier d une série d articles qui dresse le portrait des différentes salles de spectacles dans la région de Québec. La tournée débute à la Salle Albert-Rousseau. Bonne lecture et bons spectacles! Misant sur une vocation multidisciplinaire, la Salle Albert- Rousseau représente un équi - pement culturel majeur à Québec. Un incontournable pour la grande majorité des artistes de passage dans la région! «Nous proposons environ 300 journées d activité par année, ce qui signifie que la salle est pratiquement toujours occupée puisque l été est généralement moins propice à la présentation de spectacles à l intérieur. Les gens préfèrent les festivals et autres rassemblements en plein air durant la belle saison», expli que Claude Paquet, directeur général. PROGRAMMATION VARIÉE Organisme à but non lucratif rattaché au Cégep de Sainte-Foy, l établissement de 1348 places est spécialisé dans l accueil de spectacles clés en main aussi bien en location qu en diffusion. «Dans le premier cas, nous louons la salle à des producteurs, tandis que dans l autre, ils nous vendent des spectacles. Qu il s agisse de variétés, d humour et de chanson, de théâtre de comédie et dramatique ou de ciné-conférences, la programmation est sous le signe de la diversité», souligne le directeur général. Deuxième plus grande salle de spectacles à Québec, la Salle Albert-Rousseau attire annuellement de à visiteurs lors de ses nombreuses représentations. INSTALLATIONS MODERNES Reconnue pour son expertise dans la mise en marché, la Salle Albert-Rousseau se distingue par son caractère convivial. Les services à la clientèle sont nombreux. L acoustique ainsi que les installations techniques et scéniques de première qualité. «Il s agit d une salle confortable dans laquelle les producteurs aiment travailler», affirme Claude Paquet. Autre élément distinctif. La Salle regroupe m e m b r e s q u i p r o f i t e n t de divers privilèges, dont des billets de spectacles offerts en prévente et des réductions de prix sur les activités. SE REFAIRE UNE BEAUTÉ Par ailleurs, la Salle Albert- Rousseau entreprendra bientôt une cure de beauté. Outre la réfection complète de la façade du bâtiment, on prévoit remplacer l ensemble des sièges de la salle de spectacles.» Nous avons fait une demande d aide financière au ministère de la Culture et des Communications à ce sujet. On attend une réponse de leur part.» sallealbertrousseau.com L HUMOUR À LA COTE Parmi les activités les plus po pulaires, les spectacles d humour figurent clairement en tête de liste. «L humour est le pain et le beurre des salles de spectacles au Québec. Au cours des dernières décennies, on est passé de la chanson à l humour. De 35% à 40% de notre programmation est basée sur ce volet. Les gens ont besoin de rire.» La Salle Albert-Rousseau possède les installations scéniques et techniques pour offrir différents styles de spectacles. Maquillage permanent Épilation laser Esthétique Électrolyse Pose d ongles Pédicure Gel UV Massothérapie Manucure Extension cils 1692, Notre-Dame, Ancienne-Lorette OFFREZ-VOUS UN MAQUILLAGE PERMANENT au prix régulier et obtenez le forfait de votre choix gratuitement 1 DOUCEURS VISAGE 1h15 OU 2 BEAUTÉ REGARD 1h30 OU 3 MASSAGE SUÈDOIS 1h30 Réservation selon disponiblité du centre

13

14 DÉPARTS 2014 LISTE DES COURTS SÉJOURS Prix par personne, taxes et fonds d'indemnisation inclus / , rue Archimède, Lévis (Québec) G6V 7M5, Détenteur d un permis du Québec Réservation en ligne ou sur rendez-vous, du lundi au vendredi (8h30 à 16h30). N hésitez pas à nous contacter, notre équipe saura vous aider à la planification de votre voyage! Surveillez notre site web pour connaître les nouveautés et inscrivez-vous à notre infolettre afin d être les premiers informés et ainsi profiter de nos promotions! Du nouveau chez Voyages Club Select! La programmation 2014 est maintenant disponible! Celle-ci comprend de nombreux voyages qui sauront satisfaire vos rêves de vacances. Nous proposons des nouveaux circuits qui vous feront découvrir des destinations époustouflantes ainsi que des séjours classiques dont on ne se lasse jamais! Ou encore, prenez part à une croisière à bord d un magnifique navire. Voici quelques exemples de départs garantis en collaboration avec Tours Chanteclerc : Escapade antillaise, Dubaï, la Russie par ses fleuves, Glaciers et nature en Alaska, l Archipel hawaïen, de Venise à Barcelone, etc. Tarifs spéciaux «réservez tôt» si dépôt avant le 30 avril Ces croisières incluent : transport aérien de Montréal vers la destination, manutention des bagages à l hôtel, croisière selon la durée choisie, repas et pourboires à bord du bateau, service d un accompagnateur francophone, sac ou carnet de voyage, taxes et fonds d indemnisation, les transferts. 14 déc Noël d antan au Village Québécois d Antan 107 $ 7 mai Montréal Gourmand, «Dine Around» 125 $ 22 mai Jean Mauvide, Félix et l aspergeraie 115 $ 28 mai Rencontre avec les stars au Musée Grévin 142 $ 18 juin Retour aux sources à Wotton 117 $ 26 juin L Islet-sur-Mer, patrie des Marins 92 $ 6 juillet Arôme et savoir du Kamouraska 102 $ 9 juillet Venise-en-Québec 132 $ Détenteur d'un permis du Québec 16 juillet Visite de nos producteurs à l Assomption 99 $ 6 août Ferme Guyon, Marché Adonis et Quartier Dix $ août Matane, Métis et Doris (en occ. double) 489 $ août À la découverte du monstre de Memphré (en occ. double) 365 $ 3 septembre Rallye gourmand sur le chemin du terroir 107 $ 9 septembre Crime, meurtre et mystère à Québec 107 $ 1 er octobre Pommes, vin, fromage et miel dans les Bois-Francs 107 $ 8 octobre Plaisirs d automne aux couleurs de Bécancour 99 $ LISTE DES LONGS SÉJOURS Exclusif! Exclusif! Prix par personne, en occ. double, taxes et fonds d'indemnisation inclus. 23 fév. au 12 mars La Floride en autocar VIP 2496 $ 13 au 17 avril Las Vegas! 1225 $ 13 au 16 mai New York, la Grosse Pomme! 579 $ 1 er au 6 juin Chicago la flamboyante 899 $ 14 au 19 juin Kingston, Niagara Falls, Ottawa et Montréal 1112 $ 21 au 24 juin Toronto et Niagara Falls 539 $ 28 juin au 1 er juillet Philadelphie et les Amish 539 $ 6 au 12 juillet La Nouvelle-Écosse et sa Cabot Trail 1379 $ 20 au 25 juillet Les plages de Cape Cod 839 $ 2 au 7 août Le tour de la Gaspésie 1009 $ 6 au 12 août Les Îles de la Madeleine 1375 $ 31 août au 4 sept. Washington, capitale fédérale des États-Unis 869 $ 25 sept. au 3 oct. Croisière Boston-Québec 1445 $ 10 au 13 octobre Boston et les châteaux 709 $ Les prix incluent TPS, TVQ et le fonds d indemnisation

15 Décembre 2013 Le Journal des L âgisme dans tous ses états Par Réal Demers «Trop vieilles». «Incapables de s adapter». «Moins performantes». «Souvent malades». Que ce soit au travail, dans les loisirs, les milieux de vie ou dans d autres aspects du quotidien, les personnes âgées sont fréquemment victimes d exclusion en fonction de leur âge. Et cette forme de discrimination porte un nom : âgisme. «D u n e c e r t a i n e f a ç o n, l âgisme ressemble au sexisme ou au racisme, en ce sens que la personne subit de la discrimination selon l une de ses caractéristiques. Les jeunes peuvent aussi être la cible d âgisme, mais les aînés le sont davantage. Il s agit malheureusement d une forme de discrimination acceptée par la société et qui peut éventuellement entraîner l exclusion sociale, la perte d estime de soi, la solitude et le rejet pour la personne concernée», explique Catherine Geoffroy, présidente de l Association québécoise de gérontologie (AGQ). ÂGISME POSITIF ET NÉGATIF Les manifestations de l âgisme peuvent être négatives ou positives. Les aînés sont ainsi souvent qualifiés de «faibles», «vulnérables», «dépendants» ou de «sages», «généreux» et «loyaux». «L âgisme repose sur un lot de préjugés et de stéréotypes qui concernent à la fois le vieillissement et les personnes âgées. Les gens doivent comprendre que les aînés ne représentant pas un groupe homogène. Chaque personne est différente. On ne peut donc pas généraliser à partir d un seul individu.» LES FEMMES PLUS TOUCHÉES Selon Catherine Geoffroy, les femmes seraient davantage victimes d âgisme que les hommes en raison notamment du culte voué à la jeunesse des personnes de sexe féminin dans notre société. «Une femme avec des rides est considérée comme vieille, tandis qu un homme avec des rides possède de l expérience.» D autres facteurs comme le faible degré de scolarité, l absence d enfants et le manque de res - sources financières pourraient aussi expliquer la prédominance de l âgisme envers les femmes. RENFORCER LES LIENS INTERGÉNÉRATIONNELS Outre l éducation et la sensibilisation, le renforcement des liens intergénérationnels constitue l une des pistes d action pour lutter contre l âgisme. «Il faut faire la promotion de la communication entre les générations tout en valorisant l apport des aînés dans la société. Les $ récoltés pour le cocktail dînatoire-bénéfice du Piolet (YG) Organisé par le Club Rotary Québec-Val-Bélair, et sous la présidence d h o n n e u r d e M. Demetre Triantafyllou, du restaurant Tuscanos, le cocktail dînatoire-bénéfice pour le Piolet a récolté récemment $, à la grande satisfaction des organisateurs. Pour M. Trian - tafyllou, il allait de soi qu il accepte la pré si - Dans l ordre habituel, MM. Demetre Triantafyllou, du restaurant Tuscanos, et président d honneur de l événement, Simon Côté, président du conseil d administration du Piolet, François Sévigny, Michel Baribeau, Club Rotary Québec-Val- Bélair, président du Club Rotary Québec-Val-Bélair. dence d honneur de cet événement, parce qu il adhère à la mission de l organisme. De plus, les jeunes formés par le Piolet représentent la relève dans le domaine de la restauration. PRÈS DES SERVICES 2 600, RUE LABRECQUE QUÉBEC médias ont aussi un rôle à jouer en évitant de parler de «société vieillissante», de «tsunami gris» ou d autres expressions équivalentes. Enfin, il importe d accepter le vieillissement et de rassurer les gens sur le phénomène. «Vieillir est un privilège», conclut Certification de conformité de résidence pour personnes agées Activités! PROMOTION Possibilité de rachat de bail 1 1 mois de loyer gratuit ou carte repas Appartements disponibles pour vos familles et visiteurs *Certaines conditions s appliquent. NOS TARIFS INCLUENT: Chauffage, électricité, entretien ménager, téléphone, câble Catherine Geoffroy. Pour plus d information sur l âgisme, visitez le VUE EXCEPTIONELLE 5 800, BOUL. DE L ORMIÈRE QUÉBEC Activités! Promotion spéciale! Nouvelle phase Autonome / semi-autonome Convalescence Service de soins personnalisés Stationnements intérieurs

16 16 Décembre 2013 Le Journal des 50 + Les bénévoles au cœur de l Opération Nez rouge pour la 30 e campagne CUISINE CANTONNAISE ET SZÉCHUANNAISE Les quelque béné - voles canadiens de l Opé - r a t i o n N e z r o u g e s e préparent à vivre une campagne toute spéciale alors que le service de raccompagnement s apprête à célébrer sa 30 e édition, du 29 novembre au 31 décembre 2013 dans 106 communau - tés au pays, dont 63 au Québec. Sur le thème «30 ans grâce à vous, faites partie de la tradition!», l organisme profite de sa 30 e campagne pour remer cier l engagement bénévole, phare de sa réussite et de sa pérennité. L O p é r a t i o n N e z r o u g e invite les Québécois à faire partie de la tradition en planifiant leur retour à la maison avec le DESJARDINS, en participant à u n e s o i r é e i n o u b l i a b l e d e bénévolat dans l une des centrales ou sur la route ou en soutenant financièrement leur organisation locale. Qui pouvait prédire qu une idée toute simple de 1984 aurait pu, presque 30 ans plus tard, mobiliser plus d un million de bénévoles? «Nos projections nous permettent déjà d affirmer que l Opération Nez rouge accueillera son millionième bénévole au cours de la deuxième fin de semaine d opération», précise Jean-Marie De Koninck, président-fondateur de l Opération Nez rouge. «Bien peu d organismes franchissent l étape du million de bénévoles dans leur histoire, et l Opération Nez rouge peut être fière de pouvoir ajouter son nom à cette courte liste.» Vie à la retraite Pour en prof iter pleinement! Séance d'information qui s'adresse aux nouveaux retraités des secteurs eurs public et parapublic. D'une durée de 7 heures, elle vous renseignera sur : Inscription Zone Sessions Retraite e Renseignements e

17 Décembre 2013 Le Journal des Bien vivre Comment faire face aux complications Nouveau guide pour les aînés et leurs proches aidants Le D r Réjean Hébert, ministre de la Santé et des Services sociaux et minis - tre responsable des Aînés et M me Judith Gagnon, présidente de la Table de concertation des personnes aînées de la Capitale-Nationale lors du lancement du guide Comment faire face aux complications le 29 septembre dernier. La Table de concertation des personnes aînées de la Capitale-Nationale vient de lancer un guide d information à l intention des aînés et de leurs proches aidants. Intitulé Comment faire face aux complications, l ouvrage de 64 pages a notamment pour objectif de permettre aux personnes concernées de connaître et d exer - cer leurs droits tout en identifiant les ressources qui peuvent les accompagner dans leurs démarches. Qu il s agisse de soutien à domicile, d indemnisations, des baux, de sources potentielles de revenus, d achat de biens et de services, d habitations disponibles ou d aide aux victimes d exploitation et d abus, le document apporte un éclairage précieux sur l aide et les services à votre disposition. Le 60 ans et plus BESOIN D UN LOGEMENT? La Coopérative de solidarité en habitation de l ARC mon C EST AUSSI JOURDAIN DUCHESNEAU guide Comment faire face aux complications est offert gratuitement aux bureaux de la Table de concertation situés au 3208, rue des Sumacs à Québec. Veuillez communiquer au SOURIRE CAMPANILE , rue du Campanile, Québec CHARLESBOURG , boul. Henri-Bourassa, Québec avant de vous déplacer. Membre partenaire 1 chambre et 2 chambres (neufs) Pour personnes de 75 ans et plus ou personnes de 60 à 74 ans en légère perte d autonomie Salle à manger et salon de coiffure en opérations Il ne reste que quelques logements 820, rue Astrid (angle Louis XIV), Charlesbourg

18 FÊTEZ EN GRAND! LE TEMPS DES FÊTES EST ENCORE MEILLEUR AU COMPLEXE RÉSIDENTIEL POUR RETRAITÉS LE GIBRALTAR! Avec des unités confortables et décorées avec des matériaux contemporains sélectionnés avec soin, des accès intérieurs exclusifs à une pharmacie Uniprix et un café Second Cup, une salle à manger avec service aux tables et fine cuisine, une piscine avec sauna et spa, un toit-terrasse panoramique, un jardin d hiver et même une plage intérieure, offrez-vous le plus beau des cadeaux pour votre retraite! 1300, CHEMIN SAINTE-FOY, QUÉBEC TÉLÉPHONE :

19 Décembre 2013 Le Journal des Le Gibraltar inauguré taux d occupation supérieur à 85 %. M. Luc Maurice, président du Groupe Maurice C est sous le signe de la bonne humeur et de l élégance que des centaines d invités ont participé à l inauguration officielle du complexe résidentiel pour retraités Le Gibraltar le 6 novembre dernier à Québec. Ouvert depuis quelques mois seulement, ce magnifique immeuble de 12 étages se distin - gue par un environnement intérieur très agréable, une loca lisation stratégique et une foule de services. Rien de surprenant à ce qu il affiche déjà un «Le Gibraltar contribue au qualimètre de bonheur des retraités de la région. Il s agit d un projet avant-gardiste qui met tous les sens en éveil. Nous en sommes très fiers», affirme Luc Maurice, président du Groupe Maurice qui compte 19 complexes résidentiels pour retraités au Québec. Situé à l intersection du chemin Sainte-Foy et de l avenue Saint-Sacrement, le complexe regroupe 294 appar - tements offerts à la vente ou à la location. «Plus précisément, on parle de 222 appartements loca - tifs, de 55 condominiums en vente et de 17 studios de soins pour les personnes dont l état de santé nécessite une attention médicale plus soutenue», précise Luc Maurice. Les condos occupent les cinq étages supérieurs de l édifice, tandis que les studios de soins sont répartis au deuxième étage. À VOUS DE CHOISIR En plus d offrir une vue imprenable, soit sur le quartier Saint-Sacrement, soit sur les montagnes Laurentides ou le Le Gibraltar contribue au qualimètre de bonheur des retraités de la région. Il s agit d un projet avant-gardiste qui met tous les sens en éveil. Situé à l intersection du chemin Sainte-Foy et de l avenue Saint-Sacrement, le complexe regroupe 294 appar tements offerts à la vente ou à la location. Vieux-Québec, les différents logements sont tous munis d une fenestration généreuse, d un balcon privé, d un système d appel d urgence et d un système de climatisation. Les personnes qui choisissent de louer un ap - partement (studio à 5 ½ pièces) profitent d une cuisine dotée des principaux électroménagers, sans compter que l électricité, le chauffage, la climatisation et la câblodistribution sont compris dans le prix du loyer. Pour leur part, les acheteurs d un condo (3 ½ à 5 ½ pièces) ont droit à une place de stationnement et un espace de rangement supplémentaire au garage, inclus dans le prix d achat de leur appartement. ESPACES HORS DU COMMUN Les résidants du Gibraltar évoluent dans un milieu de vie très inspirant. Jardin d hiver avec chute d eau, somptueuse salle à manger, billards, cinéma, piscine, spa, sauna, café, lieu de recueillement, comptoir bancaire et grande terrasse extérieure au huitième étage constituent autant d attraits qui ajoutent à la qua - l i t é d u q u o t i d i e n. O n y r e t r o u v e m ê m e u n e p l a g e intérieure recouverte de sable fin et équipée d un simulateur reproduisant les rayons lumineux du soleil, sans les effets néga - tifs. Une première à Québec! Sans compter l accès de l intérieur à un superbe café Second Cup, où étudiants, citoyens et résidants se côtoient autour d un café latté. L immeuble abrite aussi une pharmacie qui propose un large éventail de produits et de services. En matière de sécurité, Le Gibraltar constitue une véritable forteresse. En effet, le complexe est muni de systèmes de clés à puce électronique et de surveillance vidéo. De plus, le personnel effectue un contrôle rigoureux des entrées et sorties 24 heures sur 24. Surplombant un quartier qui regorge de commerces de proxi - mité et de services de santé, Le Gibraltar est synonyme de modernité, de sécurité et de confiance. Pour plus d information, visitez le PLACEZ UNE PUBLICITÉ DANS LE JOURNAL Une partie des dignitaires et de l équipe du Gibraltar lors de la coupure du ruban marquant l inauguration officielle du complexe résidentiel pour retraités. SANTÉ ET SÉCURITÉ EN PRIORITÉ E n c a s d e p r o b l è m e s d e santé, les résidants peuvent, en tout temps, compter sur des soins personnalisés prodigués par un personnel infirmier qualifié. C EST PAYANT!

20 20 Saint-Augustin-de-Desmaures Tonne de projets à Saint-Augustin-de-Desmaures Décembre 2013 Le Journal des 50 + Le maire Marcel Corriveau est engagé en politique municipale depuis plus d une trentaine d années. Par Réal Demers Réélu sans opposition pour un quatrième mandat à l a m a i r i e d e S a i n t - Augustin-de-Desmaures, Marcel Corriveau entend actualiser tout le potentiel de la municipalité dans les secteurs résidentiel, commercial et industriel. Il lui importe également de récu - pérer le montant de la quote-part versée en trop pour les dépenses d agglomération. «Je veux terminer le travail accompli dans différents domaines d activité. En ce qui concerne le dossier de la quote-part, on continue de payer pour des services que nous n avons pas. De 2008 à 2013, le montant annuel de notre quote-part est passé de 11,8 M$ à 21,5 M$. On paie trop. À l heure actuelle, l agglomération nous devrait entre 8 M$ et 10 M$. La question se trouve devant les tribunaux et nous avons confiance que tout cela se règle favorablement.» AGRANDISSEMENT DU PARC INDUSTRIEL Parmi les principaux dossiers en cours, le maire Corriveau mentionne l agrandissement du parc industriel François-Leclerc Nord. «La superficie des terrains à développer s élève à 5,5 millions de pieds carrés. Le site pourrait accueillir différents types d entreprises». D ailleurs, la compagnie française Éberlé SAS, spécialisée dans le domaine de l emballage, a procédé à l achat du premier terrain. COMPLEXE SPORTIF MULTIFONCTIONNEL La construction du complexe sportif multifonctionnel devrait se mettre en branle le printemps prochain. Situé à l intersection de la route de Fossambault et de la rue de Copenhague, le futur bâtiment de 30 M$ abritera, entre autres, deux patinoires, une piscine ainsi qu un bassin d eau pour les enfants. «L ouverture officielle pourrait avoir lieu à l automne 2015.» NOUVEAU DÉVELOPPEMENT RÉSIDENTIEL Le maire Corriveau veut aussi mettre en valeur de vastes terrains dans le secteur centre de la muni - cipalité et en face de l hôtel de ville. «On parle d une zone d expansion urbaine d une superficie de 147 hectares qui Les travaux rela tifs au réseau d aqueduc et d égout du côté nord du lac Saint- Augustin viennent d être terminés. On veut permettre certaines activités sur le lac comme le patinage, le canot et le pédalo. Un pavillon de services devrait être construit dans le parc riverain en pourrait accueillir de 1500 à 2000 nouveaux logements. Le territoire est actuellement considéré comme une zone agricole et il faudra obtenir l'autorisation de la Commission de protection du territoire agricole pour le dézo - nage.» ACTIVITÉS SUR LE LAC SAINT-AUGUSTIN Par ailleurs, les travaux rela tifs au réseau d aqueduc et d égout du côté nord du lac Saint-Augustin viennent d être terminés. Une valeur ajoutée pour la qualité de l environnement. «On veut aussi permettre certaines activités sur le lac comme le patinage, le canot et le pédalo. Un pavillon de services devrait être construit dans le parc riverain en 2014.» Enfin, la Ville étudie la possibi - lité d établir un lien routier entre le chemin Saint-Félix et le chemin de la Butte afin de désengorger la rue de l Hêtrière et de faciliter la circulation routière dans le secteur. «Saint-Augustinde-Desmaures a beaucoup de potentiel et l avenir s annonce prometteur, surtout si on règle la question de la quote-part versée à l agglomération», conclut Marcel Corriveau.

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead

TABLE DES MATIÈRES. 1.1 Introduction.. 1. 1.2 Profil des familles de Stanstead 2. 1.3 Nature de la politique 3. Volet 1 : Prendre racine à Stanstead PROGRAMME D AIDE FINANCIÈRE ET DE SOUTIEN AUX FAMILLES DE LA VILLE DE STANSTEAD EN COLLABORATION AVEC LA CAISSE DESJARDINS DE STANSTEAD DANS LE CADRE DE SA POLITIQUE DE BIENVENUE Projet rédigé par : Le

Plus en détail

Hôtel Plaza Québec Les hôtels JARO

Hôtel Plaza Québec Les hôtels JARO Jeudi 9 avril 2015 + PROGRAMME POUR LES COMMANDITAIRES ET LES EXPOSANTS Hôtel Plaza Québec Les hôtels JARO (3031 boulevard Laurier à Québec) INCA Québec 3044, rue Delisle, Montréal (Québec) H4C 1M9 Tél.

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Québec, 28 février 2001

Québec, 28 février 2001 Québec, 28 février 2001 Chèr(e)s collègues, Le comité organisateur des troisièmes Journées francophones de la recherche opérationnelle est heureux de vous accueillir ce printemps dans la ville de Québec.

Plus en détail

Grand Prix de Monaco À bord de L'Azamara Quest Nice, Portofino, Saint-Tropez, Monte-Carlo, Monaco 3 nuits à Nice et 4 jours de croisière

Grand Prix de Monaco À bord de L'Azamara Quest Nice, Portofino, Saint-Tropez, Monte-Carlo, Monaco 3 nuits à Nice et 4 jours de croisière Grand Prix de Monaco À bord de L'Azamara Quest Nice, Portofino, Saint-Tropez, Monte-Carlo, Monaco 3 nuits à Nice et 4 jours de croisière 18 au 26 mai 2014 Découvrez les beautés de la France, de l Italie

Plus en détail

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014

Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 Perplex & Duplex O4-005 Version 2014 ÉNONCÉ PROGRAMME DE FORMATION PROFESSIONNELLE CPA CANADA Mise à jour par : MARJOLAINE BEAUDRY, CPA, CA Ordre des comptables professionnels agréés du Québec CPA Canada,

Plus en détail

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE!

UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! ... e i o J é t i C! e r i r à r u e o Le C UNE EXPÉRIENCE INOUBLIABLE! EMPLOIS 2015 Le sourire, c est dans notre nature! 28, chemin des Cascades Lac-Beauport (Québec) G3B 0C4 Téléphone : (418) 849-7183

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires

Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Rapport final Étude sur les dépenses des étudiants universitaires Projet 13574-010 Décembre 2010 507, place d Armes, bureau 700 Montréal (Québec) H2Y 2W8 Téléphone : 514-982-2464 Télécopieur : 514-987-1960

Plus en détail

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ

SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ SERVICES-CONSEILS EN ASSURANCE VIE, INVALIDITÉ ET SANTÉ Chacune des étapes de votre vie amène son lot d événements heureux, et parfois, inattendus. Vous venez d avoir un enfant? Vous rêvez à plusieurs

Plus en détail

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ

LA MÉTHODE D ENQUÊTE. Section Méthodologie LES CARACTÉRISTIQUES DE L ÉCHANTILLON SÉLECTIONNÉ Section Méthodologie Cette section provient intégralement du rapport Sécurité ou insécurité routière dans la culture populaire Enquête sur la tolérance à l insécurité routière détenteurs de permis de conduire

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES

POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES POLITIQUE DE LOCATION DE SALLES PRÉAMBULE La Ville de Magog met les salles du centre communautaire, de l Espace culturel de Magog ainsi que la salle communautaire d Omerville à la disposition des organisations

Plus en détail

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 communiqué d i f f u s i o n i m m é d i a t e Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 Québec, le 1 er juin 2015 Dans le cadre de son assemblée générale annuelle 2015 devant ses membres et l

Plus en détail

15-23 ADOPTION DES PROCÈS-VERBAUX DES SÉANCES DU 12 ET 19 JANVIER 2015

15-23 ADOPTION DES PROCÈS-VERBAUX DES SÉANCES DU 12 ET 19 JANVIER 2015 PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil municipal de la Municipalité de Saint-Flavien, tenue le lundi 9 février 2015 à 20h00, au lieu habituel des sessions dudit Conseil. PRÉSENTS : Madame Lucie

Plus en détail

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM)

ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) ÉTUDE DE CAS L heure des choix a sonné pour les Résidences Enharmonie de l Office municipal d habitation de Montréal (OMHM) Léonard Dumas, D.B.A. Professeur de marketing, UQTR (Québec) Robert Laporte,

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE 2014/ 2015

FICHE TECHNIQUE 2014/ 2015 FICHE TECHNIQUE 2014/ 2015 Valide à partir du 01 nov 2014 au 31 oct 2015 PLAISIRS BALNÉAIRES! C est dans un cadre naturel immaculé et sur une des plus belles plages de l ile Maurice que vous êtes attendus

Plus en détail

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information?

Préparer sa retraite. Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information décrit le fondement de la planification en vue de la retraite. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service des ressources

Plus en détail

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Totalement intégré à l espace MILLE8, naturellement niché au coeur d Arc 1800 et ouvert sur le domaine Paradiski. MILLE8 est un nouvel espace de loisirs

Plus en détail

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu.

bilan de la distinction coopérative Une caisse près de ses membres et de son milieu. bilan de la distinction coopérative 2009 Une caisse près de ses membres et de son milieu. Message du président et du directeur général La distinction coopérative, c est ce qui différencie votre caisse

Plus en détail

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS

PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PROCÉDURE POUR LES DÉPLACEMENTS PRÉAMBULE La Fondation juge que les déplacements des membres de sa communauté sont nécessaires et souhaitables dans une optique de recherche, d apprentissage, de dissémination

Plus en détail

Mariage au Château en Provence

Mariage au Château en Provence Mariage au Château en Provence Château La Tour Vaucros est une demeure privée qui offre aux amoureux de la Provence, le calme et la douceur d un lieu d exception. Célébrez votre mariage, anniversaire ou

Plus en détail

beach L expérience balnéaire authentiquement mauricienne de la côte Est de l île, très connue pour son immense plage de sable fin

beach L expérience balnéaire authentiquement mauricienne de la côte Est de l île, très connue pour son immense plage de sable fin beach L expérience balnéaire authentiquement mauricienne de la côte Est de l île, très connue pour son immense plage de sable fin positionnement L Émeraude Beach Attitude fait face à l une des plus belles

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles?

Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? FAQ // coopératives d habitations étudiante Est-ce que les coopératives d habitations sont des résidences universitaires traditionnelles? Pas du tout! Mise à part qu elles soient dédiées à la population

Plus en détail

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele. 5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.com Le 15/06/2011 Dossier de Presse Sommaire 1. Présentation du groupe..page 3

Plus en détail

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011

Flash économique. Agglomération de Montréal. Faits saillants. Septembre 2011 Septembre 2011 Faits saillants Selon les données émises par la Chambre immobilière du Grand Montréal, la revente de résidences dans l agglomération de Montréal a atteint les 16 609 transactions en 2010,

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles?

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec.

Plus en détail

Un lieu d exception pour vos événements

Un lieu d exception pour vos événements Un lieu d exception pour vos événements Au cœur de Paris, dans un cadre hors du commun, le Jeu de Paume vous accueille pour organiser, en dehors des horaires d'ouverture au public, vos petits déjeuners,

Plus en détail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail Vos événements au bord de l océan île de Ré Le Phare des Baleines Conseils Plaisir Séminaires Océan SoiréesDécouvrir Authentique Réceptions Conférences Réunions de travail Événements Professionnel Détente

Plus en détail

c est en moyenne 112 875

c est en moyenne 112 875 FUGUES.com D abord version web du magazine Fugues, dont la marque et la notoriété sont reconnues depuis 30 ans, Fugues.com est devenu le plus important portail de nouvelles LGBT pour le Canada francophone

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite

21 mars 2014 Centre des congrès de Québec. Plan de commandite Plan de commandite 21 mars 2014 Centre des congrès de Québec Serez-vous de l expérience? C est au Centre des congrès de Québec que se déroulera, le 21 mars 2014, la 20e édition du Bal des Grands Romantiques.

Plus en détail

COMBIEN UN MÉDECIN A-T-IL BESOIN D ARGENT POUR SA RETRAITE?

COMBIEN UN MÉDECIN A-T-IL BESOIN D ARGENT POUR SA RETRAITE? COMBIEN UN MÉDECIN A-T-IL BESOIN D ARGENT POUR SA RETRAITE? Des tableaux inédits, pour tous les médecins, quel que soit l âge ou le revenu Par Eric F. Gosselin, Adm.A, Pl.Fin. ericg@finances-etc.com Avec

Plus en détail

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada

Écoutez ce qui se dit sur l épargne-retraite au Canada MARS 2014 ÉCHEC ET MAT! LES RÉGIMES D ÉPARGNE EN MILIEU DE TRAVAIL : UNE SOLUTION GAGNANTE POUR LES CANADIENS EN VUE DE LA RETRAITE Notre 6 e sondage annuel Indice canadien de report de la retraite montre

Plus en détail

Aucune franchise en cas de délit de fuite ou perte totale du véhicule. Protection valeur à neuf sur le bâtiment sans obligation de reconstruire

Aucune franchise en cas de délit de fuite ou perte totale du véhicule. Protection valeur à neuf sur le bâtiment sans obligation de reconstruire Réservé aux jeunes de 50 ans et plus! librespace Md fadoq, un programme d assurances auto et habitation, exclusif aux membres du réseau fadoq, qui vous accorde des rabais et de précieux avantages tels

Plus en détail

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591

Sommaire. www.guidesulysse.com. http://www.guidesulysse.com/catalogue/ficheproduit.aspx?isbn=9782894644591 Sommaire www.guidesulysse.com 8Sommaire Introduction 12 1 La question financière 15 Coût des études universitaires 17 Budget minimum pour étudier à Montréal 18 Se faire un budget 18 La grille budgétaire

Plus en détail

Résidence Saint Jean

Résidence Saint Jean Résidence Saint Jean 41 Avenue Félix Baert 59380 BERGUES Tél : 03.28.68.62.99 Fax : 03.28.68.53.19 Email : stjean.residence@wanadoo.fr Site web : www.residence-saint-jean.fr Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Business SEMINAIRES INCENTIVES EVENEMENTS D ENTREPRISE. Informations / Réservations. 06.73.04.54.05 contact@villa-luxe-sarlat.com

Business SEMINAIRES INCENTIVES EVENEMENTS D ENTREPRISE. Informations / Réservations. 06.73.04.54.05 contact@villa-luxe-sarlat.com SEMINAIRES INCENTIVES EVENEMENTS D ENTREPRISE Informations / Réservations 06.73.04.54.05 contact@villa-luxe-sarlat.com L Incontournable sur les hauteurs de Sarlat Au cœur du Périgord Noir ZOOM Sur-mesure

Plus en détail

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE

MÉMOIRE CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE MÉMOIRE DU CONSEIL QUÉBÉCOIS DU COMMERCE DE DÉTAIL SUR LE DOCUMENT DE CONSULTATION VERS UN RÉGIME DE RENTES DU QUÉBEC RENFORCÉ ET PLUS ÉQUITABLE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION DES AFFAIRES SOCIALES AOÛT 2009

Plus en détail

Montréal. 9, 10, 11 mai. Pal ais des congrès de Montréal. un événement. SIAL, une filiale du groupe Comexposium

Montréal. 9, 10, 11 mai. Pal ais des congrès de Montréal. un événement. SIAL, une filiale du groupe Comexposium Montréal un événement SIAL, une filiale du groupe Comexposium 9, 10, 11 mai 2 0 1 2 Pal ais des congrès de Montréal SIAL CANADA VOUS OUVRE DE NOUVEAUX MARCHÉS En 2010 : 12 759 visiteurs +6 % Nos visiteurs

Plus en détail

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012

Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques. Rapport d étude Janvier 2012 Perception des Québécois à l égard d enjeux reliés aux changements climatiques Rapport d étude Janvier 2012 Dans le cadre de sa stratégie d action sur les changements climatiques, le Regroupement national

Plus en détail

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca

Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF. www.ccrvc.ca Impact économique de l industrie canadienne du camping et analyse des tendances SOMMAIRE EXÉCUTIF Le camping est une belle occasion de passer du temps en famille, de créer de beaux souvenirs qui dureront

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Comportement Web des touristes québécois

Comportement Web des touristes québécois Comportement Web des touristes québécois Faits saillants - Mai 2011 Sondage Ipsos Descarie Réseau de veille en tourisme En partenariat avec le ministère du Tourisme du Québec Le sondage concernant le comportement

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos»)

Sommaire. Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Sommaire Rentabilité du retour d une franchise de baseball de la Ligue majeure de baseball à Montréal (les «Expos») Novembre 2013 Table des matières 1. CONTEXTE ET OBJECTIFS... 3 2. MÉTHODES DE RECHERCHE...

Plus en détail

Services du Gouvernement en Ligne (GeL)

Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Centre d Accueil et de Référence sociale et économique pour Immigrants Présente Services du Gouvernement en Ligne (GeL) Formations Cari St-Laurent Février 2011 TABLE DES MATIÈRES 1. But du guide de formation...

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite www.rcd-dgp.com 1 866 434-3166 regimescollectifsdesjardins@desjardins.com Préparation à la retraite 1 er semestre 2015 Vice-présidence Régime de rentes du Mouvement Desjardins Tous droits réservés L équipe

Plus en détail

Monsieur Yves Chassé, directeur général secrétaire-trésorier.

Monsieur Yves Chassé, directeur général secrétaire-trésorier. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ SAINTE-FÉLICITÉ Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Sainte-Félicité tenue le 1 er octobre 2012 à 19h00 à la salle Alphonse Simard

Plus en détail

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications

Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications Dossier de présentation Mission Comm1tout est un guichet unique auquel confier l ensemble de vos communications! Relations publiques, conception

Plus en détail

Les dépenses admissibles du travailleur autonome

Les dépenses admissibles du travailleur autonome Les dépenses admissibles du travailleur autonome Janvier 2015 Avis au lecteur Ce document explique des situations fiscales courantes dans un langage accessible et ne remplace pas les dispositions prévues

Plus en détail

M. Rémy Normand Conseiller municipal, district électoral du Plateau

M. Rémy Normand Conseiller municipal, district électoral du Plateau 3ème ASSEMBLÉE ORDINAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION Mardi, 11 mars 2014, 19 h École Les Primevères, Salle 100 1465, rue Félix-Antoine-Savard PROCÈS-VERBAL ÉTAIENT PRÉSENTS : M. Réjean Martel Président

Plus en détail

guide de référence 2014

guide de référence 2014 N hésitez pas à utiliser tous les outils auxquels vous avez droit pour développer votre activité et mieux conseiller vos clients. guide de référence 2014 pour agents de voyage Le SEUL guide de formation

Plus en détail

Rabais et. privilèges 2012-2013. Jouez votre meilleure carte! Des centaines de dollars à économiser!

Rabais et. privilèges 2012-2013. Jouez votre meilleure carte! Des centaines de dollars à économiser! Rabais et privilèges 2012-2013 Jouez votre meilleure carte! Des centaines de dollars à économiser! Repérez le visuel du Programme Privilèges et économisez gros! Plus de 1 000 rabais au Québec! Consultez

Plus en détail

Les moments parfaits méritent le cadre

Les moments parfaits méritent le cadre Les moments parfaits méritent le cadre Riviera Maya, Mexique Karisma Hotels and Resorts propose une expérience Gourmet Inclusive cinq étoiles. Vous serez choyés grâce à d extraordinaires aménagements et

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Selon les prévisions actuelles,

Selon les prévisions actuelles, Qui épargne pour la retraite? Karen Maser Selon les prévisions actuelles, près de 23 % de la population aura 65 ans ou plus en 2031, ce qui représente une nette progression par rapport au pourcentage de

Plus en détail

La résidence Anne de Bretagne

La résidence Anne de Bretagne v o u s a c c u e i l l e ASSOCIATION RÉSIDENCES ET FOYERS Résidence Anne de Bretagne 1, allée de Bretagne 78130 Les Mureaux Téléphone : 01 30 22 80 00 Fax : 01 30 22 80 10 annedebretagne@arefo.com www.arefo-arpad.com

Plus en détail

Guide de planification successorale

Guide de planification successorale Guide de planification successorale Guide de planification successorale renseignements personnels Nom et prénom à la naissance : Pour vous aider à effectuer la planification de votre succession, nous avons

Plus en détail

Trousse média 2015. Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement

Trousse média 2015. Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement Trousse média 2015 Activités et dégustations cuisine régionale Produits d ici Hébergement Association de l Agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec diane lamoureux, directrice des ventes et des services

Plus en détail

HÔTEL CHAVANNES-DE-BOGIS

HÔTEL CHAVANNES-DE-BOGIS HÔTEL CHAVANNES-DE-BOGIS BEST WESTERN ENTRE LAC & MONTAGNES Le BEST WESTERN Hôtel Chavannes-de-Bogis vous accueille sur terre vaudoise, à 15 minutes seulement de Genève. Situé entre lac et montagnes, notre

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

Les seniors, une cible délaissée

Les seniors, une cible délaissée Les seniors, une cible délaissée Pascale HEBEL, Franck LEHUEDE Aujourd hui, plus d un tiers de la population française a plus de 50. Depuis dix, la croissance de la part des seniors d la population s est

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

ÉVÉNEMENT-BÉNÉFICE 2010 PROGRAMME DE PARTENARIAT

ÉVÉNEMENT-BÉNÉFICE 2010 PROGRAMME DE PARTENARIAT ÉVÉNEMENT-BÉNÉFICE 2010 PROGRAMME DE PARTENARIAT UN COUP DE CŒUR POUR VOUS, UN COUP DE POUCE POUR ELLES! «Longtemps, elles ont erré cachées sous le voile de la misère et de la détresse. Grâce à Logis RoseVirginie

Plus en détail

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER?

LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? LUTTER POUR UNE MEILLEURE SANTÉ : QUE PEUT-ON FAIRE DANS NOTRE QUARTIER? Résumé des trois enjeux présentés lors de l Assemblée publique du comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles

Plus en détail

ACTIVITÉS INTÉRIEURES

ACTIVITÉS INTÉRIEURES SPA DU MANOIR Le Spa du Manoir convie votre équipe pour une expérience unique, ressourçante et naturelle. Le Spa propose une expérience personnalisée à prix avantageux pour les groupes de 10 personnes

Plus en détail

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique.

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. Avec une superficie totale de plus de 300 000 pi ca répartie sur 8 étages, cet immeuble de bureaux propose de vastes espaces

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

Adopté à l unanimité des conseillers

Adopté à l unanimité des conseillers Province de Québec M.R.C. d Arthabaska Municipalité de Saint-Albert Ouverture de la séance ordinaire du conseil de la Municipalité de Saint- Albert, tenue le 2 avril 2013 à 19h30, au bureau municipal,

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9

MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 SOMMAIRE MOT DU PRÉSIDENT 4 PRÉSENTATION DE LA MAISON DU DÉVELOPPEMENT DURABLE 5 VOLET CONSTRUCTION 8 VOLET COMMUNICATIONS ET RELATION PUBLIQUES 9 VOLET ÉDUCATION 11 VOLET RECHERCHE 12 CAMPAGNE DE FINANCEMENT

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009

Une grande équipe. Le conseil d administration. Un travail précieux et sérieux. Le personnel. Les 3 axes d intervention. Rapport annuel 2008-2009 Rapport annuel 2008-2009 2009 Une grande équipe Le personnel : www.servicesjuridiques.org Présenté le 2 juin 2009 Le Conseil d administration - 10 citoyen(ne)s - 2 groupes communautaires - 1 représentante

Plus en détail

Parce que la retraite ça se prépare!

Parce que la retraite ça se prépare! RREGOP RREGOP Parce que la retraite ça se prépare! Parce que la retraite, ça se prépare! Octobre 2012 Session de formation RREGOP Sécurité sociale, CSQ-Québec Janvier 2013 Mise en garde Lorsque l on pense

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA TARIFICATION DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES (2014)

ÉTUDE SUR LA TARIFICATION DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES (2014) ÉTUDE SUR LA TARIFICATION DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES (2014) P R A T I Q U E S T A R I F A I R E S D E S M E M B R E S D E L A S A T Q E T N I V E A U D A C C E P T A B I L I T É D E S P R I X C H E Z

Plus en détail

GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007. Société d=histoire de l=outaouais C.P. 1007, Succ. Hull Gatineau (Québec) J8X 3X5 michel.prevost@uottawa.

GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007. Société d=histoire de l=outaouais C.P. 1007, Succ. Hull Gatineau (Québec) J8X 3X5 michel.prevost@uottawa. MÉMOIRE DE LA SOCIÉTÉ D'HISTOIRE DE L'OUTAOUAIS SOUMIS À LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME SUR L AVENIR DU CENTRE-VILLE DE GATINEAU GATINEAU, QUÉBEC, LE 7 MAI 2007 Société d=histoire

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR?

DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? DEVRIEZ-VOUS DEMANDER LA VALEUR DE RACHAT DE VOS DROITS À PENSION QUAND VOUS QUITTEZ VOTRE EMPLOYEUR? Planification fiscale et successorale Mackenzie Auparavant, lorsqu une personne quittait un emploi

Plus en détail

21 novembre 2014. Programme de commandite

21 novembre 2014. Programme de commandite 21 novembre 2014 Programme de commandite Mot des présidents d honneur Daniel Proul & Ray Jr Courtemanche C est un réel plaisir pour nous de nous associer pour une deuième année consécutive à la soirée

Plus en détail

En hélicoptère Liaison possible avec l altiport de Courchevel

En hélicoptère Liaison possible avec l altiport de Courchevel Cheval Blanc Courchevel Le Jardin Alpin 73120 Courchevel 1850 France En avion Aéroport de Chambéry à 110 km Aéroport de Genève à 150 km Aéroport de Lyon à 190 km En hélicoptère Liaison possible avec l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif»

«Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle coopératif» Conférence de M. Claude Quintin Présentée lors de la journée de mobilisation et de consultation sous le thème; «Pour une pleine participation des retraités et des ainés au développement régional le modèle

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h.

Sous la présidence de Monsieur Bernard Cayen, la session est ouverte à 20h. CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE LA VALLÉE-DE-LA-GATINEAU MUNICIPALITÉ DE DÉLÉAGE PROCÈS-VERBAL de la session ordinaire du conseil de la Municipalité de Déléage, présidée par Monsieur le Maire Bernard

Plus en détail