Définition un nombre complexe est un nombre de la forme x + i y, où x et y sont deux nombres réels et i est un nombre imaginaire vérifiant i 2 = 1.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Définition un nombre complexe est un nombre de la forme x + i y, où x et y sont deux nombres réels et i est un nombre imaginaire vérifiant i 2 = 1."

Transcription

1 Nombres complexes TS 1. Nombre complexe Représetatio Défiitio u ombre complexe est u ombre de la forme x + i y, où x et y sot deux ombres réels et i est u ombre imagiaire vérifiat i = 1. L esemble des ombres complexes est oté C. das le pla mui d u repère orthoormal direct ( O ; u, v ) à tout poit M correspod u couple ( x ; y ) de réels, celui de ses coordoées. Réciproquemet, à tout couple de réels correspod u uique poit de ce pla. aisi, o peut établir ue correspodace etre les poits du pla et les ombres complexes, souvet otés avec la lettre. Représetatio géométrique le ombre complexe x + i y est l affixe du poit M( x ; y ) ou du vecteur OM o écrit : x + i y = M = le poit M( x ; y ) est l image de x + i y. le vecteur OM est le vecteur image de x + i y. ou M( x + i y ) o lit : «le poit M d affixe x + i y» OM le pla mui d u repère orthoormal direct das lequel o représete les ombres complexes est appelé pla complexe. tout poit de l axe des abscisses est l image d u ombre réel x + i 0, avec x réel oté simplemet x i = 3 et i = 0, aisi l esemble des complexes C cotiet l esemble des ombres réels R. tout poit de l axe des ordoées est l image d u ombre complexe 0 + i y, avec y réel, oté simplemet i y et dit imagiaire pur i = 5i, aisi l axe des abscisses (Ox) est l axe réel et l axe des ordoées (Oy) est l axe imagiaire Forme algébrique des ombres complexes tout ombre complexe admet ue écriture uique de la forme x + i y, où x et y sot deux ombres réels cette écriture est la forme algébrique de avec : x, la partie réelle de, otée Re() ; y, la partie imagiaire de, otée Im(). la partie imagiaire d u ombre complexe est u réel ; 3 + i ( 5 + i ) est pas sous forme algébrique, car 5 + i est pas u réel. soit u ombre complexe, alors : est réel si, et seulemet si, sa partie imagiaire est ulle ; est imagiaire pur si, et seulemet si, sa partie réelle est ulle. deux ombres complexes, et sot égaux si, et seulemet si, ils ot même partie réelle et même partie imagiaire : = Re Im ( ) = Re( ') ( ) = Im ( ' ) e particulier, u ombre complexe est ul si, et seulemet si, sa partie réelle et sa partie imagiaire sot simultaémet ulles. Nombres complexes cojugués Pour tout ombre complexe de forme algébrique x + i y, le cojugué de est le ombre complexe x i y, oté le poit M 1 ( ) est le symétrique de M ( ) par rapport à l axe des abscisses (Ox) u ombre complexe et so cojugué ot même partie réelle et des parties imagiaires opposées. Ex : Le cojugué de + 3i est 3i.

2 Module et argumet d u ombre complexe soit u ombre complexe o ul, d image M das le pla mui d u repère orthoormal direct ( O ; u, v ) ; M ayat pour coordoées polaires ( ρ ; θ ) das ( O ; u ). o dit que : ρ est le module de, oté. θ est u argumet de, oté arg. aisi le rayo polaire OM vérifie = ρ = OM l agle polaire ( u, OM ) vérifie arg = ( u, OM ) = θ + kπ où k Z o ote aussi : arg = θ [ π ] qui se lit : «θ modulo π» si M est u poit de coordoées polaires ( ρ ; θ ), ses coordoées cartésiees sot : x = ρ. cos θ et y = ρ. si θ aisi l affixe de M, = x + i y, s écrit aussi : = ρ ( cos θ + i si θ ) forme trigoométrique du ombre complexe. o a les relatios : = ρ = x + y ; cos θ = x x + y et si θ = si = 0, alors M est e O. La distace OM est ulle. O défiit le module de 0 par 0 = 0. 0 a pas d argumet. x y + y tout poit M ( cos θ + i si θ ) est u poit du cercle trigoométrique : cosθ + i si θ = 1 et arg ( cos θ + i si θ ) = θ [π ]. Calculer avec les ombres complexes o muit l esemble C d ue additio et d ue multiplicatio qui ot les mêmes propriétés que das l esemble des ombres réels R. Additio si = x + i y et = x + i y alors + = ( x + x ) + i ( y + y ) Iterprétatio géométrique Ex : Si = 4 + i et = + 3i, + = 6 + 4i si et sot les affixes des poits M et M ( ou des vecteurs OM et OM ' ), + est l affixe du poit S ( ou du vecteur OS ) telle que OS = OM + OM ' l opposé d u ombre complexe = x + i y est le ombre oté = x i y. les poits d affixes respectives et sot symétriques par rapport à O.. - = et arg ( ) = arg + π [π ] si A et B sot deux poits d abscisses respectives A et B, l affixe AB du vecteur AB est = AB B A. soit M le poit tel que OM = AB, alors : la logueur AB vérifie : OM = AB = B A l agle orieté vérifie : ( u, OM ) = ( u, AB ) = arg ( ) = arg ( B A ) AB Ex : Si A = 4 + i et B = + 3i AB = B A = ( u, AB ) = arg ( B A ) = 3 π [π ] 4 Additio et ombres complexes cojugués + '= + ' si est o ul de module ρ et d argumet θ : = ρ et arg ( ) = θ [π ] + =.Re() = i. Im()

3 Multiplicatio si = x + i y et = x + i y alors = ( x x y y ) + i ( x y + x y ) Ex : ( 1 + i ) ( 1 i ) = ; ( 5 i ) ( 3 + i ) = i ; k = k x + i k y si k R tout ombre complexe o ul = x + i y admet u iverse 1 + i Ex : = ; i 5 ( 1+ i) ( 3 + i ) 1+ i 1 + 7i = = 3 i ; le quotiet ' 1 = ' 1 1 x i y = x + i y x + y = = si et o uls, ot pour forme trigoométrique respective = ρ ( cos θ + i si θ ) et = ρ ( cos θ + i si θ ), alors : = ρρ [ cos ( θ + θ ) + i si ( θ + θ ) ] o a : ' =. ' et arg ( ) = arg ( ) + arg ( ) [π ]. Ex : soit tel que = et arg ( ) = 3 π [ π ] ; tel que ' = et arg ( ) = alors ' = et arg ( ) = 1 si et sot des ombres complexes o uls, alors : (1) () (3) 1 ' = = 1 = ' et arg ( 1 et et arg ( π [ π ] aisi = cos + i si π [ π ] 4 π π 1 1 ) = arg ( ) [π ] ; arg ( ' ) = arg ( ) arg ( ) [π ] ; ) =. arg ( ) [π ] pour N ;. si A, B et C sot trois poits disticts du pla, d affixes A, B et C, alors : C A (4) = AC AB et arg ( C A ) = ( AB, AC ) [π ] ; B A B A o peut aussi écrire : Multiplicatio et ombres complexes cojugués = ; ' = ' ; si 0 : 1 = 1 et = ( ' = ' ) où N. Ex : Si = 3 i, = = i i 3 7 i = = 3i 3i + 3i =

4 Forme algébrique et formes trigoométriques = Re Im ( ) = Re( ') ( ) = Im ( ' ) = = ' arg arg ' π ( ) = ( ) [ ] R Im () = 0 = 0 = R arg ( ) = 0 ou π [π ] arg ( ) = 0 [π ] π π π ir Re () = 0 + = 0 = - ir arg ( ) = ou [π ] arg ( ) = [π ] Forme expoetielle des ombres complexes pour tout ombre réel θ, o pose: cos θ + i si θ = e iθ tout ombre complexe o ul, de module ρ et d argumet θ, admet ue forme trigoométrique ( appelée forme expoetielle de ) de la forme = ρ.e iθ remarque : Ex : i = e i π 6 ; 3 + i =. e i π 6 ; 1 3 i =. e π i 3 ; ; ; si et o uls, ot pour forme expoetielle respective = ρ e iθ et = ρ e iθ, alors : Ex :

5 Equatios du secod degré à coefficiets réels Formules de résolutio : a, b et c état trois réels doés, avec a o ul, o pose = b 4 a c, est le discrimiat de a + b + c. Das C, l équatio a + b + c = 0 admet toujours deux solutios ( cofodues si = 0 ; cojuguées si < 0 ). b δ b + δ 1 = et = où δ est u ombre complexe dot le carré est le discrimiat a a δ =. Ex : = ( 1 ) ( 1 ) = = Re( 1 ) + 1

6 Nombres complexes et géométrie Distaces, agles orietés remarque :

7 Trasformatios du pla

A) Forme algèbrique d un nombre complexe.

A) Forme algèbrique d un nombre complexe. A) Forme algèbrique d u ombre complexe. Théorème Il existe u esemble, oté,de ombres appelés ombres complexes, tel que : cotiet ; est mui d ue additio et d ue multiplicatio pour lesquelles les règles de

Plus en détail

B(z B ) A(z A ) Les nombres complexes

B(z B ) A(z A ) Les nombres complexes 1 Les ombres complexes I) Forme algébrique d u ombre complexe. Théorème Il existe u esemble, oté c,de ombres appelés ombres complexes, tel que : ccotiet r ; c est mui d ue additio et d ue multiplicatio

Plus en détail

Fiche 6 : Nombres complexes

Fiche 6 : Nombres complexes Nº : 3006 Fiche 6 : Nombres complexes Pla de la fiche I - Esemble des ombres complexes II - Nombre complexe cojugué III - Module et argumet IV - Les différetes écritures d u ombre complexe o ul V - Equatio

Plus en détail

Nombres complexes. 1 Introduction 1

Nombres complexes. 1 Introduction 1 Uiversité de Provece 2009-2010 Licece MI 1ère aée-s1 Mathématiques géérales I Nombres complexes Table des matières 1 Itroductio 1 2 Gééralités 1 2.1 Opératio sur les complexes.....................................

Plus en détail

LES NOMBRES COMPLEXES

LES NOMBRES COMPLEXES PCSI1 LES NOMBRES COMPLEXES - résumé de cours 017-018 LES NOMBRES COMPLEXES I - Le corps des ombres complexes : C Les ombres complexes sot les ombres s écrivat x + iy, où x et y sot des réels (x R, y R

Plus en détail

Chapitre 2 Nombres Complexes Exercices

Chapitre 2 Nombres Complexes Exercices Chapitre Nombres Complexes Exercices I. Ciril, F. De Lepie, F. Duffaud, C. Peschard Exercice 1 Mettre chacu des ombres complexes suivats sous la forme a + ib, a R et b R. 1 i, 1 1 + i i, 1 + i 1 i, + 5i

Plus en détail

7. Soient A et B les points d affixes respectives 4 et 3 i. L affixe du point C tel que le triangle ABC soit isocèle avec. a. 1 4 i b. 3 i c.

7. Soient A et B les points d affixes respectives 4 et 3 i. L affixe du point C tel que le triangle ABC soit isocèle avec. a. 1 4 i b. 3 i c. NOUVELLE CALEDONIE NOVEMBRE 2007 Exercice 4 poits Commu à tous les cadidats Pour chaque questio, ue seule des trois propositios est exacte. Le cadidat idiquera sur la copie le uméro de la questio et la

Plus en détail

Racines n-ièmes d un nombre complexe. Racines de l unité. Applications.

Racines n-ièmes d un nombre complexe. Racines de l unité. Applications. DOCUMENT 14 Racies -ièmes d u ombre complexe. Racies de l uité. Applicatios. Das u documet précédet, o a itroduit le corps des ombres complexes afi que tout ombre réel ait ue racie carrée. O va voir ici

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes Les ombres complexes -Itroductio Ils ot été itroduits au 6 ème siècle par des mathématicies italies de la Reaissace pour doer du ses à certaies équatios algébriques Par exemple : Bombelli e 57 est ameé,

Plus en détail

( 2) e x. x + d x. Donner une interprétation graphique de cette intégrale.

( 2) e x. x + d x. Donner une interprétation graphique de cette intégrale. EXERCICE : (6 poits) Commu à tous les cadidats Les deux parties de cet exercice sot idépedates. Partie A O cosidère l équatio différetielle (E) : y ' + y e x. ) Motrer que la foctio u défiie sur l esemble

Plus en détail

Exercice 1-5 points - Pour tous les élèves Une nouvelle attraction est ouverte dans un grand parc. Pour tout entier non nul n, on note p

Exercice 1-5 points - Pour tous les élèves Une nouvelle attraction est ouverte dans un grand parc. Pour tout entier non nul n, on note p ermiale S - Bac blac de mathématiques Mars 6 Les calculatrices sot autorisées mais celles-ci e doivet être i échagées i prêtées durat l épreuve. Les quatre exercices serot rédigés sur ue feuille double

Plus en détail

MPSI Nombres complexes

MPSI Nombres complexes MPSI Nombres complexes Exercice 1: Résoudre das C l équatio 4 + 6 3 + 9 2 + 100 = 0 Exercice 2: 1 Motrer que si π 5 = 5 5 2 Détermier l esemble des poits M d affixe tels que = 2 i Exercice 3: Soit ABC

Plus en détail

des nombres complexes

des nombres complexes Esmbl ds ombrs complxs I. Form algébriqu d u ombr complx. Théorèm Il xist u smbl, oté,d ombrs applés ombrs complxs, tl qu : cotit ; st mui d u additio t d u multiplicatio pour lsqulls ls règls d calcul

Plus en détail

BACCALAURÉAT BLANC GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES SÉRIE S

BACCALAURÉAT BLANC GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES SÉRIE S Lycée Fraçais d Agadir Termiales SA SB 216-217 BACCALAURÉAT BLANC GÉNÉRAL MATHÉMATIQUES SÉRIE S DUREE DE L EPREUVE : 4 HEURES Utilisatio de la calculatrice autorisée Ce sujet comporte 7 pages umérotées

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths Introduction au calcul matriciel

Synthèse de cours PanaMaths Introduction au calcul matriciel Sythèse de cours PaaMaths Itroductio au calcul matriciel Défiitios Notio de matrice O appelle «matrice de dimesio p» ou «de type (, p )» u tableau de ombres réels comportat liges et p coloes ( et p sot

Plus en détail

Correction du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie novembre 2007

Correction du baccalauréat S Nouvelle-Calédonie novembre 2007 Durée : 4 heures Correctio du baccalauréat S Nouvelle-Calédoie ovembre 007 EXERCICE 1 Commu à tous les cadidats 4 poits 1 Avec z = x+ iy, z+ z = 9+i x+ iy+ x iy = 9+i x+ iy = 9+i et par ideticatio x =,

Plus en détail

donc sont-ils colinéaires : ne sont pas colinéaires donc les points A, B et C ne sont pas alignés.

donc sont-ils colinéaires : ne sont pas colinéaires donc les points A, B et C ne sont pas alignés. 1 Exercice 1 ( poits) L espace est mui d u repère orthoormal (O ; i, j, k ). Les poits A, B et C ot pour coordoées respectives A (1 ; ; ), B ( ; 6 ; 5), C( ; ; 3). 1 a) Démotrer que les poits A, B et C

Plus en détail

Dérivées et fonctions usuelles

Dérivées et fonctions usuelles Lycée Berthollet PCSI2 2016-17 Programme de colle de la semaie du 10 au 14 octobre 2016 Notes aux colleurs : Je vous sigale/rappelle que je suis e cogé paterité à partir de ludi 10 jusqu aux vacaces de

Plus en détail

Analyse 5 SUITES REELLES

Analyse 5 SUITES REELLES Aalyse chap 5 /6. GENERALITES SR LES SITES. Défiitios Défiitio : e suite est ue foctio, défiie sur ue partie D de. O ote () =, o lit «idice». O dit que est le terme gééral de la suite, ou terme de rag.

Plus en détail

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C :

Partie A : z x. z =( z ) = 4 = - 4 donc z est aussi solution de (E) Partie C : Corrigé baccalauréat S Polyésie 200 (raiateabac.blogspot.com) EXERCICE (5 poits) Pré-requis : z a + bi et _ z a bi Partie A : a ) E posat z a + bi et z a + b i o obtiet : z x z (a + bi) ( a + b i) aa bb

Plus en détail

Terminale S mai Exercice 2. On considère les complexes z 1 de. = est la droite d équation y = x. Exercice 3. On considère le point A d affixe

Terminale S mai Exercice 2. On considère les complexes z 1 de. = est la droite d équation y = x. Exercice 3. On considère le point A d affixe Termiale S mai 6 Cocours Fesic Calculatrice iterdite ; traiter eercices sur les 6 e h ; répodre par Vrai ou Fau sas justificatio + si boe répose, si mauvaise répose, si pas de répose, bous d poit pour

Plus en détail

EPREUVE DE MATHEMATIQUES

EPREUVE DE MATHEMATIQUES EXAMEN PROBATOIRE D ADMISSION DES ETRANGERS DANS LES ECOLES DE FORMATION D OFFICIERS EPREUVE DE MATHEMATIQUES DUREE DE L EPREUVE : 4 Heures Matériel autorisé : Calculatrice Circulaire 9986 du 6 ovembre

Plus en détail

CH 1 Géométrie : Complexes 4 ème Sciences Septembre 2009

CH 1 Géométrie : Complexes 4 ème Sciences Septembre 2009 CH 1 Géométrie : Complexes 4 ème Sciences Septembre 009 A. LAATAOUI I. INTRODUCTION ET DEFINITION Tous les nombres positifs ont une racine carrée, par exemple, 9 a pour racine 3 et 3 et a pour racine et

Plus en détail

Géométrie dans l espace

Géométrie dans l espace Géométrie das l espace 1 Barycetre 1.1 Barycetre de poits podérés O appelle poit podéré toutcouple(a; α) forméd upoita et d u réel α. O dit que A est affecté du coefficiet α. Théorème 1 (et défiitio) Soiet

Plus en détail

Corrigé du DS n 1. Exercice 1 (6 points)

Corrigé du DS n 1. Exercice 1 (6 points) Exercice 1 (6 poits) Corrigé du DS 1 Das cet exercice, les probabilités demadées serot doées sous forme décimale, évetuellemet arrodies à 10 - près. Lors d ue equête réalisée par l ifirmière auprès d élèves

Plus en détail

Bac blanc TS Non spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé

Bac blanc TS Non spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé Bac blac TS No spécialité maths L usage de la calculatrice est autorisé EXERCICE : (5 poits) Le pla complee est rapporté au repère orthoormal direct (O ; u, v ) O cosidère le poit I d affie i et le poit

Plus en détail

Feuille d exercices: Calcul matriciel.

Feuille d exercices: Calcul matriciel. Feuille d exercices : Calcul matriciel : Exercice 2 3 ) Soit A = 0 0, motrer que A est la matrice das la 2 6 base caoique de R 3 d ue projectio dot o precisera le oyau et l image 2) Doer la matrice das

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Liban 3 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Liban 3 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Liba 3 jui 1 Exercice 1. Partie A : Restitutio orgaisée de coaissaces 1) x R, o a d après le pré-requis e preat y x : e x e x e x+x e 1. Ceci état vrai pour tout x, e divisat

Plus en détail

Mardi 10 janvier h-13h

Mardi 10 janvier h-13h Mardi javier 27 8h-3h Il sera teu compte de faco importate de la qualité de la rédactio et de l argumetatio. E particulier, répodre juste à ue questio est valorisé, répodre faux est péalisé et e pas répodre

Plus en détail

Dans l ensemble du chapitre, on considère le plan muni d un repère orthonormal. est un nombre «complexe» (au sens de «composé» défini avec

Dans l ensemble du chapitre, on considère le plan muni d un repère orthonormal. est un nombre «complexe» (au sens de «composé» défini avec 1/Les Nombres Complexes Chapitre 4 Les Nombres Complexes. I. Définitions Objectif : On veut «construire» un ensemble de nombres contenant l ensemble des nombres réels, muni de deux opérations qui généralisent

Plus en détail

GEOMETRIE PLANE : NOMBRES COMPLEXES

GEOMETRIE PLANE : NOMBRES COMPLEXES GEOMETRIE PLANE : NOMBRES COMPLEXES I Les points du plan et les nombres complexes - Notion de nombre complexe Dans ce chapitre, on définit un ensemble noté C, qui prolonge l ensemble R, muni d une addition

Plus en détail

Ensembles et nombres réels

Ensembles et nombres réels Pierre-Louis CAYREL 008-009 Licece Itroductio aux Mathématiques Géérales Uiversité de Paris 8 Esembles et ombres réels Esembles Exercice O pose A = {(x, y) R ; y > x } et B = {(x, y) R ; y < x } Représeter

Plus en détail

Module et argument. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

Module et argument. [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 014 Eocés 1 Module et argumet Exercice 1 [ 0030 ] [correctio] Détermier module et argumet de z = + + i Exercice 8 [ 0646 ] [correctio] Si x, y, z) R 3

Plus en détail

Corrigé. Exercice 1 : (5 points)

Corrigé. Exercice 1 : (5 points) Corrigé Exercice : (5 poits) Pour les questios. et. o doera les résultats sous forme de fractios et sous forme décimale par défaut à 0 3 près. U efat joue avec 0 billes, 3 rouges et 7 vertes. Il met 0

Plus en détail

II ÉQUATIONS DU SECOND DEGRÉ À COEFFICIENTS RÉELS

II ÉQUATIONS DU SECOND DEGRÉ À COEFFICIENTS RÉELS Terminale S (3-4) I GÉNÉRALITÉS I. Présentation des nombres complexes Définition - Théorème : (admis) Il existe un ensemble noté C, contenant R, vérifiant les conditions suivantes : C est muni d une addition

Plus en détail

Covariance et ajustement affine par la méthode des moindres carrés

Covariance et ajustement affine par la méthode des moindres carrés Uiversité de Poitiers - 205-206 A. Moreau Algèbre - Géométrie M MEEF Covariace et ajustemet affie par la méthode des moidres carrés Das tout le documet, la lettre désige u etier aturel o ul. Les deux parties

Plus en détail

BA + DB. Métropole La Réunion septembre 2008

BA + DB. Métropole La Réunion septembre 2008 étropole La Réuio septembre 008 EXERCICE 4 poits Commu à tous les cadidats Das ue kermesse u orgaisateur de jeu dispose de roues de 0 cases chacue. La roue comporte 8 cases oires et cases rouges. La roue

Plus en détail

Sommaire. 2. Séries réelles ou complexes. Méthodes : L essentiel ; mise en œuvre

Sommaire. 2. Séries réelles ou complexes. Méthodes : L essentiel ; mise en œuvre 1. Espaces vectoriels ormés A. Normes et distaces............. 8 B. Étude locale des applicatios Cotiuité..... 19 C. Cotiuité des applicatios liéaires....... 25 D. Espaces vectoriels ormés de dimesio fiie...

Plus en détail

Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites

Cours de Mathématiques : Polynômes et Suites Uiversité de Cergy-Potoise Départemet de Mathématiques L MIPI - S2 205/206 Cours de Mathématiques : Polyômes et Suites - Polycopié d Exercices Chapitre : Nombres complexes Exercice a) Détermier la partie

Plus en détail

Nombres complexes. Deux nombres complexes sont égaux si, et seulement si, ils ont même partie réelle et même partie imaginaire :

Nombres complexes. Deux nombres complexes sont égaux si, et seulement si, ils ont même partie réelle et même partie imaginaire : Nombres complexes 1 Ensemble des nombres complexes 1.1 Forme algébrique d un nombre complexe Théorème Admis 1. Il existe un ensemble, noté C, d éléments appelés nombres complexes, tel que : C contient

Plus en détail

I- Nombre dérivé de f en a

I- Nombre dérivé de f en a I- Nombre dérivé de f e a Défiitio 1: Soit f ue foctio défiie sur u itervalle I, a I et h R* tel que a+h I f est dérivable e a I, si, et seulemet si, ( a + h) f ( a) Cette limite est le ombre dérivé de

Plus en détail

Chapitre 5 : Suites classiques

Chapitre 5 : Suites classiques Chapitre 5 : Suites classiques Objectifs : Révisios sur les suites arithmétiques et géométriques. Révisio du théorème de croissace comparée. Savoir exprimer e foctio de les termes d ue suite récurrete

Plus en détail

LEÇON N 20 : Racines n-ièmes d un nombre complexe. Interprétation géométrique. Applications.

LEÇON N 20 : Racines n-ièmes d un nombre complexe. Interprétation géométrique. Applications. LEÇON N 20 : Racies -ièmes d u ombre complexe. Iterprétatio géométrique. Applicatios. Pré-requis : Représetatio d u ombre complexe das le pla R 2 mui d u repère orthoormé direct ; Formes trigoométrique

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1 [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 0 juillet 04 Eocés Nombres complexes Nombres complexes Exercice 6 [ 03458 ] [correctio] Soiet z 0 C et r > 0 tels que z 0 r. O ote C le cercle das C de cetre z 0

Plus en détail

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon.

Auteur : Simplice TANKOUA Activités de mise en place de la leçon. Auteur : Simplice TANKOUA (stakoua@yahoofr) Cours SUITES NUMÉRIQUES Leço : GÉNÉRALITÉS SUR LES SUITES Activités de mise e place de la leço Activité : (formule explicite) Exercice O cosidère la liste ordoée

Plus en détail

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u

Partie B u. 4 Soit (u n ) la suite définie par : pour tout entier naturel n 0, u Exercice 1 (6 poits) Commu à tous les cadidats O cosidère la foctio f défiie et dérivable sur l itervalle [ 0 ; + [ par : f (x) = 5 l ( x ± 3 ) x. 1. a. O appelle f ' la foctio dérivée de la foctio f sur

Plus en détail

b) Calculer la dérivée de la fonction. La fonction est dérivable sur comme quotient de deux fonctions dérivables sur.

b) Calculer la dérivée de la fonction. La fonction est dérivable sur comme quotient de deux fonctions dérivables sur. DST 6 Correctio Exercice 1 (5 poits) (Asie, jui 11) Le pla est rapporté à u repère orthoormal. 1) Étude d ue foctio. O cosidère la défiie sur l itervalle par. O ote la foctio dérivée de la foctio sur l

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. I Introduction 1 I.1 Le nombre i... 1 I.2 L ensemble des nombres complexes... 1

NOMBRES COMPLEXES. I Introduction 1 I.1 Le nombre i... 1 I.2 L ensemble des nombres complexes... 1 re STI Ch03 : Nombres complexes 006/007 NOMBRES COMPLEXES Table des matières I Introduction I. Le nombre i............................................ I. L ensemble des nombres complexes...............................

Plus en détail

LIMITES DE SUITES. n ) u n = 2 n pour n IN 5 ) u n = 2n + 1 n - 5 pour n ³ 6 6 ) u n = (-1)n pour n IN

LIMITES DE SUITES. n ) u n = 2 n pour n IN 5 ) u n = 2n + 1 n - 5 pour n ³ 6 6 ) u n = (-1)n pour n IN LIMITES DE SUITES I Limites fiies ou ifiies Exercice 1 Pour chacue des suites, e calculat différets termes, cojecturer la valeur limite de u quad deviet ifiimet grad (c'est-à-dire quad ted vers + ). 1

Plus en détail

Chapitre VI : Complexes (1) Forme algébrique

Chapitre VI : Complexes (1) Forme algébrique Forme algébrique. Ensemble des nombres complexes. Notion de nombres complexes Théorème l existe un ensemble, noté, appelé ensemble de nombres complexes qui possède les propriétés suivantes : R l addition

Plus en détail

Second degré Équations et inéquations

Second degré Équations et inéquations Secod degré Équatios et iéquatios I - Triôme ère leço Triôme et sige du triôme Propriété Soit P() = a² + b + c, u triôme du secod degré, où a, b, c sot des ombres réels avec a 0. Le discrimiat de ce triôme

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. I Définitions

NOMBRES COMPLEXES. I Définitions NOMBRES COMPLEXES Objectifs Définitions C, nombre complexe, forme algébrique, parties réelles imaginaires, imaginaire pur. Plan complexe, affixe, image, axe imaginaire, axe réel Introduction. Inclusions

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES NOMBRES COMPEXES :

CHAPITRE 1 : LES NOMBRES COMPEXES : CHAPITRE 1 : LES NOMBRES COMPEXES : I-Forme algébrique d un nombre complexe : I.1) Définitions : On appelle nombre complexe tout nombre de la forme z=a+ib où a et b sont des nombres réels et où la quantité

Plus en détail

( ) = 1, Im( z 1 ) = 2. ( ) = 0, Im( z 2 ) = 1. ( ) = 7, Im( z 3 ) = 0. = 1+ 2i. Re z 1 = i. Re z 2 z 3. z 1. = 7. Re z 3

( ) = 1, Im( z 1 ) = 2. ( ) = 0, Im( z 2 ) = 1. ( ) = 7, Im( z 3 ) = 0. = 1+ 2i. Re z 1 = i. Re z 2 z 3. z 1. = 7. Re z 3 I Forme algébrique d un nombre complexe 1 Il existe un ensemble noté et appelé ensemble des nombres complexes qui vérifie les propriétés suivantes : " ; L'ensemble est muni d'une addition et d'une multiplication

Plus en détail

Ecritures des nombres complexes

Ecritures des nombres complexes Ecritures des nombres complexes I. Rappel sur les nombres complexes Le nombre i est un nombre dont le carré vaut 1. Donc : i² = 1 De plus, son opposé i a aussi pour carré 1. ( i)² = i² = 1 Les deux racines

Plus en détail

Chapitre VII Les nombres complexes

Chapitre VII Les nombres complexes Chapitre VII Les nombres complexes Extrait du programme : I. Ensemble des nombres complexes 1. Existence Théorème (admis) : Il existe un ensemble noté, appelé ensemble des nombres complexes, qui possède

Plus en détail

RÉVISIONS DE MATHÉMATIQUES POUR LA RENTRÉE 2012

RÉVISIONS DE MATHÉMATIQUES POUR LA RENTRÉE 2012 Lycée Thiers MPSI RÉVISIONS DE MATHÉMATIQUES POUR LA RENTRÉE 01 L objectif de ce travail de vacaces est de vous permettre d aborder au mieux votre aée de MPSI. Il s agit, autour de thèmes précis, évitat

Plus en détail

Exponentielle complexe, fonctions trigonométriques, nombre π

Exponentielle complexe, fonctions trigonométriques, nombre π 5 Expoetielle complexe, foctios trigoométriques, ombre π 5. Rappels sur la foctio expoetielle réelle Si o suppose coue la foctio logarithme l défiie sur ]0, + [ comme la primitive ulle e de la foctio x,

Plus en détail

I ECRITURE FRACTIONNAIRE

I ECRITURE FRACTIONNAIRE LES FRACTIONS OBJECTIFS : Compredre l écriture fractioaire Simplifier les fractios Additioer des fractios Soustraire des fractios 5 Multiplier des fractios 6Diviser des fractios I ECRITURE FRACTIONNAIRE

Plus en détail

TS Exercices sur les fonctions puissances et racines n-ièmes

TS Exercices sur les fonctions puissances et racines n-ièmes TS Eercices sur les octios puissaces et racies -ièmes Calculer sas utiliser la calculatrice e détaillat les étapes de calcul 4 4 A ; B 6 ; C 8 ) Développer et ) E déduire la valeur eacte de A 0 4 0 4 4

Plus en détail

< p 2. b a a = bq et r = 0 r 0 bq < a < b(q+1)

< p 2. b a a = bq et r = 0 r 0 bq < a < b(q+1) DIVISIBILITE DANS Z - DIVISION DES ENTIERS - b divise a lorsqu il existe u etier k tel que a = kb O dit que a est multiple de b ; b est diviseur de a. Pour tout etier relatif (Z) a, b, c o a : -, a, -

Plus en détail

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012

Fonction logarithme népérien Corrigés d exercices / Version de décembre 2012 Corrigés d eercices / Versio de décembre 0 Les eercices du livre corrigés das ce documet sot les suivats : Page 9 : N, 6 Page 9 : N Page 9 : N 7, 9 Page 98 : N 9,,, 6, 7, 9 Page 99 : N 4, 47, 49, Page

Plus en détail

Nombres Complexes Part Two

Nombres Complexes Part Two Nombres Complexes Part Two Catherine Decayeux Catherine Decayeux () Nombres Complexes Part Two 1 / 22 Prérequis : Forme algébrique d un nombre complexe. Lignes trigonométriques (cosinus et sinus) des angles

Plus en détail

4 Racines n-ièmes d un nombre complexe Racines n-ièmes de l unité Racines n-ièmes d un nombre complexe quelconque...

4 Racines n-ièmes d un nombre complexe Racines n-ièmes de l unité Racines n-ièmes d un nombre complexe quelconque... Le corps C des nombres complexes Table des matières 1 Définitions algébrique et géométrique de C 1 1.1 Définition de C............................................. 1 1. Structure algébrique de C.......................................

Plus en détail

Groupes monogènes, groupes cycliques. Exemples

Groupes monogènes, groupes cycliques. Exemples 2 Groupes moogèes, groupes cycliques. Exemples Les otios de base sur les groupes sot supposées coues. E particulier, les esembles et groupes quotiets sot supposés cous. Pour des rappels, o pourra cosulter

Plus en détail

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ).

i. En déduire une mesure de l angle ( BD, PΩ ). Polyésie septembre EXERCICE Pour chacue des propositios suivates, idiquer si elle est vraie ou fausse et doer ue démostratio de la répose choisie Ue répose o démotrée e rapporte aucu poit O cosidère la

Plus en détail

SERIE S EPREUVE DE MATHEMATIQUES. Durée : 4h Coefficient : 7 ou 9

SERIE S EPREUVE DE MATHEMATIQUES. Durée : 4h Coefficient : 7 ou 9 BACCALAUREAT BLANC 2014 LYCEE DES ILES SOUS LE VENT SERIE S EPREUVE DE MATHEMATIQUES Durée : 4h Coefficiet : 7 ou 9 La calculatrice est autorisée, mais est pas échageable de cadidat e cadidat. La qualité

Plus en détail

Devoir de synthèse n 2

Devoir de synthèse n 2 Lycée IBN RACHIK RADES Mr ABIDI Farid Exercice 1: (6 poits) Devoir de sythèse 2 MATHEMATIQUES Classe : 3 SE 1 Durée : 3H Mai 2017 O cosidère la foctio f défiie sur 3, par fx 2x 2 x 3 u Soit la suite défiie

Plus en détail

Nombres complexes - Équations et forme trigonométrique

Nombres complexes - Équations et forme trigonométrique Lycée Paul Doumer 0-04 TS Cours Nombres complexes - Équations et forme trigonométrique Contents Équation du second degré. Racines carrées..................................... Équation du second degré à

Plus en détail

TS Applications géométriques des nombres complexes Cours

TS Applications géométriques des nombres complexes Cours TS Applications géométriques des nombres complexes Cours I. Forme trigonométrique d un nombre complexe non nul (O ; u ; v ) est un repère orthonormal direct du plan complexe 1. Module et argument d un

Plus en détail

Chapitre A1 - Nombres - récurrences - Sommes. Table des matières

Chapitre A1 - Nombres - récurrences - Sommes. Table des matières Chapitre A1 - Nombres - récurreces - Sommes Table des matières 1 Esembles de ombres 2 1.1 Déitios................................................... 2 1.2 Itervalles d'etiers..............................................

Plus en détail

Chapitre VII : LES NOMBRES COMPLEXES

Chapitre VII : LES NOMBRES COMPLEXES I - Ecriture algébrique des nombres complexes 1) Définition Chapitre VII : LES NOMBRES COMPLEXES Définition 1 : On admet qu il existe un ensemble de nombres, noté C, vérifiant les propriétés suivantes

Plus en détail

Comportement asymptotique

Comportement asymptotique Comportemet asymptotique NB: Les phrases écrites etre guillemets e italique sot écessaires à la compréhesio de la otio de ite, mais sot peu utilisées das la pratique où l o fait plutôt appel au propriétés

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. avec une calculatrice TI on écrit par exemple 5^(1/3) et on obtient environ 1,71. On a donc 3 5 1,71

NOMBRES COMPLEXES. avec une calculatrice TI on écrit par exemple 5^(1/3) et on obtient environ 1,71. On a donc 3 5 1,71 NMBRES CMPLEXES I - Représentation géométrique Rappel Pour tout réel k, il existe un unique nombre réel dont le cube est k. Ce nombre est appelé racine cubique de k. Il est noté 3 k ou aussi k n a par

Plus en détail

pour 1. b) si ( ) converge, alors 567 =l avec l réel,

pour 1. b) si ( ) converge, alors 567 =l avec l réel, Exercices aales corrigés : Suites Sujet atioal septembre 007 ( bac blac 008) La suite u est défiie par : = et = pour tout etier aturel a O a représeté das u repère orthoormé direct du pla doé ci-dessous,

Plus en détail

Trigonométrie circulaire

Trigonométrie circulaire EPF - Lausae Scieces de la Vie Formulaire Aalse II 03 Trigoométrie circulaire Formules d additio : si( + ) = si cos + cos si ta( + ) = cos( + ) = cos cos si si ta + ta ta ta Formules de bissectio : si

Plus en détail

Baccalauréat Antilles-Guyane juin 2013 Sciences et technologies du design et des arts appliqués

Baccalauréat Antilles-Guyane juin 2013 Sciences et technologies du design et des arts appliqués accalauréat tilles-guyae jui 2013 Scieces et techologies du desig et des arts appliqués EXERCICE 1 5 poits Questioaire à choix multiples : pour chaque questio ue seule des propositios est exacte ; aucue

Plus en détail

Chapitre 1 Les nombres complexes

Chapitre 1 Les nombres complexes Chapitre 1 Les nombres complexes A) Définition et propriétés de base (rappels) 1) Définition a) On appelle C l'ensemble des nombres complexes. Un nombre complexe s'écrit z a bi, où a et b sont des réels

Plus en détail

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques

Suites. Suites arithmétiques. Suites géométriques CHAPITRE Suites Suites arithmétiques Suites géométriques ACTIVITÉS Activité a) 8 + 7 coureurs b) x 9 + 0 d où x 78 L équipe a reçu les dossards umérotés de 9 à 78 x + d où x 6 0 0 + aées (page 8) a) itervalles,

Plus en détail

Théorème de Rolle dans le cas complexe.

Théorème de Rolle dans le cas complexe. Théorème de Rolle das le cas complexe. Das ce problème o se propose de prouver l aalogue complexe suivat du théorème de Rolle : Théorème. Soiet a et b deux ombres complexes disticts et u etier. Soit P

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS APPLICATIONS LINEAIRES

ESPACES VECTORIELS APPLICATIONS LINEAIRES SPACS VCTORILS APPLICATIONS LINAIRS xercices Les exercices précédés de ce symbole e serot pas traités e classe (U corrigé sera mis sur le site) XRCIC : O ote M3 l espace vectoriel des matrices carrées

Plus en détail

Suites numériques. Copyright meilleurenmaths.com. Tous droits réservés

Suites numériques. Copyright meilleurenmaths.com. Tous droits réservés Suites umériques. 1. Mode de géératio des suites... p2 4. Le raisoemet par récurrece... p4 2. Relatio de récurrece... p3 5. Ses de variatio des suites... p6 3. Suites arithmétiques, suites géométriques...

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes Les nombres complexes Les nombres complexes. Il existe un ensemble, noté C, d éléments appelés..........................., tels que : C contient l ensemble............... ; C contient un élément i tel

Plus en détail

Série d'exercices *** 4 ème Maths Lycée Secondaire Ali Zouaoui LES N. COMPLEXES " Hajeb Laayoun "

Série d'exercices *** 4 ème Maths Lycée Secondaire Ali Zouaoui LES N. COMPLEXES  Hajeb Laayoun Sére d'exercces *** 4 ème Maths Lycée Secodare Al ouaou LES N COMPLEXES " Hajeb Laayou " I / L esemble des ombres complexes : Défto : O appelle esemble des ombres complexes, et o ote C, l esemble des ombres

Plus en détail

On admet que l ensemble des nombres des réels est inclus dans un ensemble plus grand constitué de nombres complexes.

On admet que l ensemble des nombres des réels est inclus dans un ensemble plus grand constitué de nombres complexes. Chapitre 1 Nombres complexes Le buts du chapitres sot : Cosolider les aquis de termiale, Savoir maipuler les ombres complexes, e particulier la factorisatio par l agle de moitié. Avoir des otios sur le

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes haptre 6 termale S Les ombres complexes 1 hstorque et créato : N Z ID Q R es esembles ot été costruts au fl de l hstore grâce à u même problème : certaes équatos ot des solutos das u esemble doé mas d

Plus en détail

Fiche Diagonalisation des Matrices 2x2

Fiche Diagonalisation des Matrices 2x2 Fiche Diagoalisatio des Matrices x MOSE 1003 4 Septembre 014 Table des matières Motivatio, puissaces d ue matrice 1 Diagoalisatio Vérificatio avec Scilab 3 Puissace 4 Motivatio, puissaces d ue matrice

Plus en détail

Math module 3 NOMBRES COMPLEXES SERIES DE FOURIER TRANSFORMATIONS DE FOURIER. D. Poquillon, C. Mijoule et P. Floquet

Math module 3 NOMBRES COMPLEXES SERIES DE FOURIER TRANSFORMATIONS DE FOURIER. D. Poquillon, C. Mijoule et P. Floquet Math module 3 NOMBRES COMPLEXES SERIES DE FOURIER TRANSFORMATIONS DE FOURIER D Poquillon, C Mijoule et P Floquet SEPTEMBRE 005 Cours semaine 1 :Introduction, définitions, résolution d équations 1-1 Introduction

Plus en détail

Une bien jolie curiosité

Une bien jolie curiosité o 09 Ue bie jolie curiosité 40 Ue bie jolie curiosité Rolad Dassoval et Catherie Combelles Tracez u polygoe régulier à sommets iscrit das u cercle de rayo, puis les cordes qui joiget u sommet doé aux -

Plus en détail

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours

* très facile ** facile *** difficulté moyenne **** difficile ***** très difficile I : Incontournable T : pour travailler et mémoriser le cours Exo7 Valeurs absolues. Partie etière. Iégalités Exercices de Jea-Louis Rouget. Retrouver aussi cette fiche sur www.maths-frace.fr * très facile ** facile *** difficulté moyee **** difficile ***** très

Plus en détail

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES

PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS, FONCTIONS PUISSANCES, CROISSANCES COMPAREES ) PUISSANCES D'EXPOSANTS REELS A ) La otatio a Si est u etier aturel, la otatio a a u ses pour tout réel a Das le cas où est u

Plus en détail

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Corrigé

Baccalauréat S Nouvelle-Calédonie 7 mars 2014 Corrigé Baccalauréat S Nouvelle-Calédoie 7 mars 4 Corrigé A. P. M. E. P. EXERCICE 4 poits Commu à tous les cadidats Aucue justificatio était demadée das cet exercice.. Répose b. : 4e i π Le ombre i a pour écriture

Plus en détail

D.S. nº4 : Suites, Probabilités, Complexes, exponentielle. Samedi 15 décembre 2012, 3h, Calculatrices autorisées. Ce sujet est à rendre avec la copie.

D.S. nº4 : Suites, Probabilités, Complexes, exponentielle. Samedi 15 décembre 2012, 3h, Calculatrices autorisées. Ce sujet est à rendre avec la copie. D.S. º4 : Suites, Probabilités, Complexes, expoetielle TS1 Samedi 15 décembre 01, h, Calculatrices autorisées. Ce sujet est à redre avec la copie. Nom :.................... Préom :................. Commuicatio

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes Les nombres complexes Hervé Hocquard Université de Bordeaux, France 6 septembre 017 Rappels ou pas Introduction Soit (O; i, j ) un repère orthonormal direct et soit C le cercle trigonométrique de centre

Plus en détail

ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Durée : 2 heures

ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES. Durée : 2 heures Baque d épreuves FESIC Samedi 4 mai 06 ÉPREUVE DE MATHÉMATIQUES Durée : heures INSTRUCTIONS AUX CANDIDATS L'usage de la calculatrice ou de tout appareil électroique est iterdit L'épreuve comporte 6 exercices

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES. Ph DEPRESLE. 11 janvier Les nombres complexes-forme algébrique d un nombre complexe 2

NOMBRES COMPLEXES. Ph DEPRESLE. 11 janvier Les nombres complexes-forme algébrique d un nombre complexe 2 NOMBRES COMPLEXES Ph DEPRESLE janvier 06 Table des matières Les nombres complexes-forme algébrique d un nombre complexe Opérations dans l ensemble C. Addition dans C...........................................

Plus en détail

LOGARITHME NÉPÉRIEN. Définition. Propriétés. Exercice 01. Remarque ( voir animation ) Remarques. (voir réponses et correction)

LOGARITHME NÉPÉRIEN. Définition. Propriétés. Exercice 01. Remarque ( voir animation ) Remarques. (voir réponses et correction) LOGARITHME NÉPÉRIEN Exercice 0 ) E utilisat la courbe de la foctio expoetielle dessiée ci-cotre, détermier u ecadremet au dixième du réel a tel que e a = 7 ) E faisat avec la calculatrice u tableau de

Plus en détail

Nombres complexes et application à la géométrie

Nombres complexes et application à la géométrie Nombres complexes et application à la géométrie I) Représentation graphique d un nombre complexe Le plan est muni d un repère orthonormé (O,u,v). 1) Affixe d un point a) Définition Si M est le point de

Plus en détail

Statistiques à deux variables

Statistiques à deux variables Statistiques à deux variables. Approche des séries statistiques à deux variables.. Nuage de poits Sur ue classe de BTSA, le professeur a relevé les moyees de élèves e mathématiques et e agroomie. Les otes

Plus en détail

Cours de terminale S Les nombres complexes

Cours de terminale S Les nombres complexes Cours de terminale S Les nombres complexes V. B. et S. B. Lycée des EK 20 décembre 2014 Définition Vocabulaire Conséquences Définition Il existe un ensemble, noté C, d éléments appelés nombres complexes,

Plus en détail