Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada. Le gaz naturel : Notre place dans l avenir énergétique durable du Canada / 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada. Le gaz naturel : Notre place dans l avenir énergétique durable du Canada / 1"

Transcription

1 Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada Le gaz naturel : Notre place dans l avenir énergétique durable du Canada / 1

2 Le gaz naturel chauffe et alimente en énergie les maisons, les appartements, les usines et les bureaux à travers le Canada. C est la principale source d énergie des secteurs résidentiel, commercial, institutionnel et industriel. Propre et abordable, il fournit un combustible sûr et fiable à plus de six millions de Canadiens. 2 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

3 Le gaz naturel, une énergie intelligente Il chauffe nos maisons et alimente nos entreprises en énergie. Il peut faire rouler des véhicules et alimenter le réseau électrique. Il est abondant, abordable, sûr, propre et fiable. Alors que le panier d énergies du Canada continuera de se diversifier, le rôle du gaz naturel, qui en fait partie, en fera autant tant comme source d énergie primaire que comme catalyseur d options renouvelables innovatrices. P Le Canada possède de vastes infrastructures gazières comptant plus de kilomètres de gazoducs. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 1

4 Polyvalent. Fiable. Prêt. Le gaz naturel occupe une place centrale dans le panier d énergies du Canada. Propre et abordable, il est la source principale d énergie des secteurs résidentiel, commercial, institutionnel et industriel. Plus de six millions de clients canadiens comptent sur lui pour chauffer et alimenter en énergie leurs maisons, leurs immeubles d appartements, leurs entreprises, leurs usines et leurs institutions. Grâce à diverses technologies, le gaz naturel comble environ 30 % des besoins énergétiques du pays. C L efficacité des technologies gazières atteint 98 % pour les appareils ménagers et 80 % dans la production d électricité. Alors que le Canada cherche à assurer la durabilité et la responsabilité environnementale de son approvisionnement énergétique, à réduire les coûts de l énergie et à récolter les bénéfices d une meilleure efficacité, le gaz naturel continuera à jouer un rôle clé. La polyvalence exceptionnelle du gaz naturel, dont les applications s étendent de l industrie au transport, des bâtiments individuels au réseau énergétique d une collectivité, en fait un combustible vraiment essentiel. Partout où le besoin se fait sentir Que ce soit dans les bâtiments, partout dans les collectivités ou sur la route, le gaz naturel est prêt à fournir aux Canadiens des avantages sans pareils. Dans les maisons et dans les entreprises, il peut fournir directement aux consommateurs du chauffage et de l électricité efficaces et abordables, grâce à diverses technologies, allant des pompes géothermiques à des systèmes de production combinée chaleur-électricité. 2 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

5 Par rapport au réseau électrique du Canada, le gaz naturel est un complément idéal des sources intermittentes d énergie éolienne et solaire, dont il peut prendre le relais rapidement. De plus, l infrastructure gazière du pays peut servir à distribuer du biométhane, une source d énergie naturelle et entièrement renouvelable. Sur la route, le gaz naturel, liquéfié (GNL) ou comprimé (GNC), peut procurer une foule d avantages aux parcs de véhicules du pays, surtout pour les poids lourds et les véhicules qui doivent revenir à leur point de départ. Réduction des émissions, efficacité accrue et coûts moindres : les gestionnaires de parcs de véhicules visionnaires feront du gaz naturel leur carburant de choix. u Au rythme de consommation actuel, l approvisionnement gazier nord-américain durera plus d un siècle. Et l innovation promet de débloquer encore plus de sources non conventionnelles, renouvelables et autres. Énergie intelligente. Avenir vert. Qu il serve de principale source de chaleur et d électricité ou encore d allié fiable et constant des solutions renouvelables émergentes, le gaz naturel procure des avantages pour l environnement : aucune teneur en cendres, dioxyde de soufre négligeable, teneur minime en particules et oxydes nitreux et faibles émissions de gaz à effet de serre (GES). Le Canada est le troisième producteur mondial de gaz naturel. Notre pays jouit d un vaste approvisionnement commercialisable. Il partage avec les États-Unis l infrastructure gazière la plus vaste et la plus perfectionnée au monde. Ainsi, nous sommes particulièrement bien positionnés pour tirer parti des avantages de cette ressource précieuse et polyvalente. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 3

6 Dans les immeubles commerciaux du Canada, des restaurants aux bureaux, le gaz naturel aide les entreprises à devenir plus écologiques tout en réduisant leurs coûts énergétiques.

7 DANS LES ÉDIFICES En ce qui a trait à l avenir énergétique du Canada, le gaz naturel demeurera un choix efficace pour répondre aux besoins des édifices résidentiels, commerciaux et institutionnels, conjugué à des technologies comme l énergie éolienne et la géothermie. p Dans les maisons et bâtiments, le gaz naturel tient un rôle de plus en plus important, les innovations technologiques permettant aux consommateurs de contenir la hausse des coûts et de réduire leur impact environnemental. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 5

8 Soutenir l économie Le gaz naturel est un élément important de l économie canadienne, fournissant des milliers d emplois et des revenus importants pour les gouvernements provinciaux et fédéral. En outre, le Canada est le troisième exportateur mondial de gaz naturel, générant entre 20 et 30 milliards de dollars annuellement en revenus d exportation. Le gaz naturel dans les résidences et dans les entreprises Le gaz naturel continuera de tenir un rôle important dans l avenir énergétique du Canada dans les années qui viennent puisqu il répond directement aux besoins énergétiques des résidences, des entreprises et des institutions. Pour le chauffage direct, y compris le chauffage des locaux et de l eau, la cuisson et le séchage, le gaz naturel représente le choix le plus efficace, tant du point de vue environnemental qu économique. Le gaz naturel aide à réduire les émissions et, vu son abondance et des perspectives prometteuses d ouverture des sources de gaz non conventionnelles, renouvelables et autres, il demeurera probablement très abordable. Démontrer le potentiel Inspiré par l intérêt d une entreprise en matière d efficacité énergétique, SaskEnergy, collabore avec SaskPower, Ressources naturelles Canada et Advanced Engine Technology Ltd. d Ottawa au développement d un prototype de système de production combinée de chaleur et d électricité (cogénération) qui promet de réduire les coûts d énergie et les émissions dans l environnement, tout en fournissant de l électricité en cas d indisponibilité. Le système de cogénération de 6kW intérieur en métal installé chez Inland Metal, un fabricant de tôle de Regina, intègre des technologies qui lui permettent d être extrêmement efficace, maximisant l utilisation du réseau provincial d électricité et des systèmes de distribution de gaz. La cogénération est plus efficace et produit moins d émissions dans l environnement que la production d énergie électrique et les systèmes de gaz naturel classiques parce que la chaleur résiduelle est récupérée et utilisée pour chauffer l eau ou les bâtiments et parce qu il n y a pas de perte le long des lignes de transmission. «En appuyant des projets comme celui-ci», explique James Gates, ingénieur principal à SaskEnergy, «nous montrons que la technologie de production combinée offre des avantages sur le plan des émissions, de l efficacité et de la fiabilité.» D autres sociétés de services publics mènent des projets semblables. Union Gas installe des technologies gazières novatrices dans trois de ses nouveaux bâtiments de l Ontario, dont une cogénératrice chaleur-électricité à Burlington. À cet endroit, deux microturbines à gaz naturel de 65kW produisent de l électricité, tandis que la chaleur autrefois perdue est emmagasinée dans un réservoir d eau, celle-ci étant ensuite distribuée dans l édifice au besoin. Le gaz naturel à la maison Les bâtiments résidentiels peuvent également bénéficier du gaz naturel. En Ontario, Enbridge Gas Distribution a installé quelques microcogénératrices et étudie leur rendement sur une année. Un petit appareil, de la taille approximative d un lave-vaisselle est raccordé à l appareil de chauffage et au chauffe-eau du bâtiment pour produire efficacement de la chaleur et de l électricité tout en réduisant la charge sur le réseau. Le gaz naturel en action Le centre opérationnel d ATCO à North Edmonton utilise des thermopompes au gaz naturel. Le bureau d Union Gas à Burlington utilise des technologies au gaz naturel novatrices comme la production combinée de chaleur et d électricité. Une capacité à grande échelle Pour montrer que les grandes installations peuvent également bénéficier de la technologie gazière liée à des boucles souterraines, ATCO Gas a construit un centre d opération utilisant des thermopompes au gaz naturel à North Edmonton. En extrayant l énergie solaire emmagasinée dans le sol, ATCO espère atteindre une efficacité systémique de 125 %, en produisant 1,25 unité de chaleur utile par unité de gaz consommée. 6 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

9 Une vue rapprochée DANS LES ÉDIFICES APPAREILS À GAZ UTILISATION DE L'EAU CHAUDE Légende Conduites de distribution de gaz Conduites de distribution de chaleur Conduites d eau chaude Chauffage et climatisation de l espace Panneaux thermiques solaires Panneaux électriques solaires ÉCHANGE D'ÉLECTRICITÉ AVEC LE RÉSEAU ÉLECTRICITÉ DU BÂTIMENT CONTRÔLES DE L'ÉLECTRICITÉ MICRO-COGÉRATRICE ET ÉCHANGE D'ÉLECTRICITÉ SOLAIRE AVEC LE RÉSEAU CHAUFFAGE DE L ESPACE ET CLIMATISATION POMPES ET CONTRÔLES DE CHAUFFAGE ET CLIMATISATION RÉSERVOIR DE STOCKAGE THERMIQUE Schéma aux fins d illustration seulement. RÉSEAU DE GAZ NATUREL CHAUDIÈRE À GAZ THERMOPOMPE GÉOTHERMIQUE PUITS D'ÉNERGIE GÉOTHERMIQUE Pour concrétiser l efficacité énergétique des édifices, il faut une source d énergie peu coûteuse et à faibles émissions pour le chauffage ambiant et de l eau, pour la cuisson et pour le séchage. Conjugué à l énergie solaire et à la géothermie, le gaz naturel fournit une énergie fiable, abordable et propre aux maisons et aux bâtiments. Et les nouvelles technologies font du gaz naturel un combustible efficace pour la production d électricité sur place. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 7

10 Dans les maisons et dans les appartements, les infrastructures gazières du Canada permettent aux collectivités locales d établir des filières énergétiques de quartier à efficacité et fiabilité élevées.

11 DANS LA COLLECTIVITÉ La vaste infrastructure de distribution gazière du Canada permettra aux collectivités d établir des filières énergétiques qui intègrent les sources d énergie locale le plus efficacement possible. Le gaz naturel sera l un des éléments fondamentaux et les plus fiables du panier d énergies. iii Le gaz naturel pourrait bien occuper une place encore plus importante dans le panier d énergies canadien, en offrant une énergie fiable et abordable, en plus de s allier aux sources d énergie alternatives. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 9

12 Explorer l innovation L offre de gaz naturel au Canada continue de s intensifier au rythme de l exploration de nouvelles sources de gaz. On compte parmi celles-ci : le biogaz, une ressource renouvelable produite à partir du matériel biologique; le gaz interstitiel, extrait des roches sédimentaires poreuses par stimulation du réservoir; le méthane de houille, piégé dans les veines de charbon, où il est lié à des molécules d ydrocarbures solides. Le gaz naturel dans le réseau énergétique intelligent Alors que les filières énergétiques des collectivités canadiennes évoluent pour intégrer plusieurs sources (déchets municipaux, biomasse, solaire, éolien et autres), la fiabilité et la flexibilité du gaz naturel apporteront une contribution essentielle au réseau énergétique intelligent. Le Canada possède déjà un réseau de distribution du gaz vaste et fiable. Cette infrastructure facilite l utilisation efficace de l énergie disponible localement, par exemple, en permettant au gaz naturel de contribuer à la production d électricité décentralisée et à l énergie de quartier, et met de l avant le gaz naturel comme choix énergétique alternatif en soi. Contribuer grâce à la cogénération Le gaz naturel peut être la clé de la production ultra-efficace d électricité, surtout dans les systèmes de cogénération qui complètent des sources intermittentes d énergie renouvelable. Selon Rob Fennell, directeur de «Green Energy» chez Enbridge Gas Distribution : «Le gaz naturel représente une solution évolutive, flexible et abordable pour renforcer les sources renouvelables, comme le solaire et l éolien, qui ne fournissent pas toujours de l électricité au bon moment ou au bon endroit.» Le gaz naturel peut fournir un appui fiable essentiel à ces sources et il est particulièrement utile parce qu il s active rapidement. «L énergie intelligente, ce n est pas seulement ce que vous utilisez, rappelle Fennell, c est la façon dont vous l utilisez.» Utilities Commission l autorisation de travailler avec Catalyst Power Inc pour exploiter le biogaz capté à partir de déchets agricoles. Une fois raffiné en biométhane, ce gaz serait injecté dans le réseau de distribution de Terasen, fournissant ainsi une source d énergie renouvelable. À Dockside Green, Victoria, une collectivité qui planifie devenir carboneutre, Terasen est partenaire dans un réseau thermique de quartier utilisant la technologie Nexterra pour convertir les rebuts de bois en énergie thermique pour le chauffage de l espace et de l eau, le gaz naturel servant d appoint ou pour répondre aux besoins en période de charge maximale. Le gaz naturel en action Capter l énergie à la sortie du gazoduc Enbridge travaille actuellement à une solution énergétique à grande échelle pour les zones urbaines. Dans son cheminement depuis sa source jusqu aux centrales et résidences, le gaz emprunte des conduites de plus en plus petites, relâchant de la pression aux points de transition. En installant de petites turbines aux stations de distribution de la municipalité là où le gaz passe du réseau de transport au réseau de distribution, Enbridge transforme l énergie perdue en source énergétique fiable, constante et efficace. Puisque les gazoducs traversent déjà la plupart des zones urbaines, cette solution est idéale pour les grandes villes. Le projet de pile à combustible à hydrogène de la station de distribution d Enbridge permettra de capter l énergie gaspillée. 2. Terasen Gas est partenaire du système de chauffage de quartier à l eau chaude à Dockside Green, Victoria. Le transport du gaz naturel renouvelable L infrastructure gazière du Canada peut aussi servir à transporter du biométhane, un gaz naturel renouvelable produit à partir de plusieurs sources, dont les boues d égout et les déchets solides des municipalités. En Colombie-Britannique, Terasen Gas a demandé à la British Columbia Le projet de gaz naturel renouvelable de Terasen Gas met en valeur le biogaz des déchets agricoles pour l injecter dans son système de distribution. 10 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

13 Une vue rapprochée Dans la collectivité CAPTAGE DES GAZ D'ENFOUISSEMENT USINE DE CAPTAGE DES GAZ D'ENFOUISSEMENT légende Conduites de distribution de gaz Biogaz non traité Conduites de distribution de chaleur Réseau électrique Panneaux thermiques solaires SITE D'ENFOUISSEMENT Schéma aux fins d illustration seulement. STATION DE NETTOYAGE RÉSERVOIRS DE DIGESTION ANAÉROBIE PRODUCTION COMBINÉE DE CHALEUR ET D ÉLECTRICITÉ Grâce à la cogénération avec les énergies renouvelables locales, comme le solaire, la biomasse et la géothermie, le gaz naturel peut être une source efficace d électricité pour les hôpitaux, les bureaux, les commerces, les installations industrielles et les résidences. CENTRE ÉNERGÉTIQUE STOCKAGE THERMIQUE SAISONNIER Les systèmes énergétiques de quartier peuvent fournir aux collectivités un chauffage abordable, fiable et propre, alors que le réseau de gaz naturel peut distribuer du biométhane à zéro GES tiré des déchets municipaux, agricoles, industriels ou forestiers. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 11

14 Le gaz naturel peut rendre l industrie canadienne du transport plus verte si les parcs de véhicules passent au gaz naturel liquéfié (GNL) à faible taux d émission et bon marché. Propre et fiable, le GNL peut réduire jusqu à 30 % les coûts de carburant d un parc de véhicules de taille adéquate.

15 SUR LA ROUTE L industrie canadienne du transport, surtout les secteurs des camions lourds et des parcs de véhicules qui doivent revenir à leur point de départ, profitera grandement du gaz naturel comme source d énergie pratique et à faible taux d émission. a Le gaz naturel peut aider les municipalités à atteindre leurs objectifs de réduction des émissions des transports sans augmenter leurs dépenses de fonctionnement. L adoption du biogaz peut améliorer encore plus les avantages pour l environnement et aider à propulser le Canada vers un avenir plus vert et plus durable. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 13

16 Transport durable Le transport représentait 30 % des émissions de GES du Canada en 2008, les véhicules lourds comptant pour une part croissante du total de cette source. Abondant et économique, le gaz naturel peut réduire de 15 à 25 % les émissions de GES des parcs véhicules lourds «du puits à la roue» ou pendant tout leur cycle de vie. L utilisation de biogaz accroît cet avantage de façon spectaculaire : 85 % et plus. Le gaz naturel dans les transports Le transport est un secteur de l économie canadienne à fort taux d émissions. Les camions lourds diesels, en particulier, contribuent grandement à l empreinte carbone du Canada. Bien qu ils ne représentent que 4 % des véhicules, ils émettent 30 % des GES liés à la circulation de l ensemble des véhicules sur la route au Canada. Les camions lourds sont utilisés à diverses fins, du camionnage longue distance à la livraison locale, en passant par des applications spécialisées telles que le mélange de ciment, le factage et la collecte des ordures. En raison de leurs charges lourdes et de la grande puissance qu ils requièrent, ces véhicules consomment beaucoup d énergie, des besoins que les combustibles fossiles satisfaisaient le mieux jusqu à maintenant. L utilisation du gaz naturel par les parcs de véhicules Pour les parcs de véhicules municipaux, pour le camionnage et pour les véhicules de livraison qui doivent revenir à leur point de départ, on trouve des technologies canadiennes de conversion au gaz naturel comprimé (GNC) ou au gaz naturel liquéfié (GNL) qui réduisent les coûts, les émissions et la dépendance envers l énergie importée. Gaz Métro étudie présentement des alternatives intéressantes d utilisation du gaz naturel dans le transport. La société compte bientôt alimenter des camions lourds avec du gaz naturel liquéfié (GNL), ce qui contribuera à réduire jusqu au quart les GES, tout en abaissant les coûts de carburant et en offrant, selon les prévisions financières court-termes, des prix plus stables que ceux du diésel. Le GNL qui est issue de la condensation du gaz naturel refroidit à -160 C sera produit dans une usine de GNL déjà implantée à Montréal. Avec un volume réduit de 600 fois, le combustible peut être transporté facilement à des stations de ravitaillement le long de trajets routiers achalandés. Le gaz naturel en action Le gaz naturel peut réduire les coûts de carburant d un parc de véhicules de taille adéquate de 15 à 30 %. Et comme les réserves nord-américaines peuvent durer encore au-delà d un siècle, le gaz naturel devrait rester abordable. Le Canada est desservi par une infrastructure de distribution gazière complète qui garantit l approvisionnement sécuritaire et abordable du pays en gaz naturel. Les technologies des véhicules au gaz naturel sont bien développées, éprouvées et certifiées conformes aux normes les plus strictes d émissions. Plus d une quinzaine de fabricants de camions et d autobus du continent produisentdéjà des véhicules moyens et lourds au gaz naturel, et plusieurs parcs de véhicules municipaux, surtout pour la cueillette des ordures et le transport en commun, ont adopté le gaz naturel comme carburant. Le projet Route bleue «Nous pouvons affirmer que le gaz naturel est le combustible de l avenir», indique Sébastien Lajoie de Gaz Métro (Québec). «D un point-de-vue environnemental, l utilisation d équipements au gaz naturel demeure incontournable puisque le biogaz devra ultimement être valorisé. Ceci est encore plus valable si on opte pour des équipements très efficaces comme par exemple les nouvelles pompes à chaleur à gaz naturel installées sur le site de Benny Farm à Montréal. Et les technologies évoluent rapidement, particulièrement dans le secteur des transports.» Propre et fiable, le gaz naturel réduit les coûts et les émissions des parcs de véhicules municipaux, des camions lourds et des véhicules de livraison qui doivent revenir à leur point de départ. 14 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

17 Une vue rapprochée Sur la route CAPTAGE DES GAZ D'ENFOUISSEMENT ARRIVÉE DES GAZ D'ENFOUISSEMENT BRUTS USINE DE TRAITEMENT DES GAZ D'ENFOUISSEMENT légende Conduites de distribution de gaz Biogaz brut Conduites de distribution de chaleur Réseau électrique Panneaux thermiques solaires Schéma aux fins d illustration seulement. SORTIE DU MÉTHANE TRAITÉ SITE D'ENFOUISSEMENT POSTE DE RAVITAILLEMENT SUR PLACE POSTE DE RAVITAILLEMENT EN GAZ NATUREL POUR AUTOBUS URBAINS BENNES À ORDURES ALIMENTÉES AU GAZ NATUREL Le gaz naturel peut réduire les coûts d exploitation et les émissions de GES des véhicules moyens et lourds servant à la livraison locale, aux ordures et au transport en commun, surtout si du biométhane est inclus au panier d énergies. Le gaz constitue une solution efficace pour le camionnage longue distance dans les principaux corridors routiers. Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 15

18 Association canadienne du gaz Rapport d activité SOUSCRIRE PLEINEMENT À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Depuis longtemps, les distributeurs de gaz naturel aident leurs clients à faire des choix énergétiques éclairés. Depuis plus de dix ans, plusieurs sociétés de services publics canadiennes proposent à leur clientèle des programmes de conservation de l énergie et d efficacité énergétique. Au fil des ans, on a élargi l étendue et la portée de ces programmes de gestion axée sur la demande (GAD). Toutes les sociétés ont augmenté leurs budgets, dans certains cas de façon importante. Certaines ont concentré leurs efforts sur un ensemble ciblé de programmes, tandis que d autres ont développé une gamme complète de programmes économiques pour tous les secteurs et consommateurs. L étude commandée par l Association canadienne du gaz et réalisée par IndEco Strategic Consulting Inc. offre un point de vue sur les résultats et avantages des programmes de GAD depuis On en trouvera les grandes lignes à la page suivante. Le rapport complet, y compris la liste des sociétés participantes, se trouve au Qu est-ce que la gestion axée sur la demande? Par gestion axée sur la demande (GAD), on entend les efforts que déploient les sociétés de services publics et les consommateurs pour diminuer la consommation d énergie,notamment en période de pointe. L efficacité accrue des systèmes et appareils, les combustibles alternatifs et renouvelables et la conservation de l énergie dans son ensemble sont tous pris en considération dans l éventail des mesures de la GAD. 16 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

19 Principales conclusions L élimination des déchets Grâce aux programmes de GAD, on a éliminé plus de 16 millions de tonnes d équivalent CO 2 dans l atmosphère depuis Des résultats convaincants En 2009, on a réduit les émissions de 3,3 millions de tonnes d équivalent CO 2, ce qui correspond à retirer de la route environ véhicules de tourisme et camions légers pendant un an. Investir dans l efficacité énergétique De 2000 à 2009, les distributeurs de gaz naturel canadiens ont investi plus de $ dans la GAD pour la conservation de l énergie et l efficacité énergétique. Un investissement sans cesse croissant En 2009, les investissements en GAD ont totalisé $, soit presque six fois le total de 2000, et ont permis d économiser 244 millions de m 3 de gaz naturel. La réduction des émissions de gaz à effet de serre à la suite des activités de GAD (estimation) en milliers de tonnes Économies en gaz naturel à l échelle nationale à la suite des activités de GAD (estimation) en millions de mètres cubes Entre 2000 et 2009, les économies d énergie liées aux programmes de GAD des entreprises gazières n ont cessé de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces programmes offrant des 92 mesures à long terme, les réductions persisteront d année en année. 92 Depuis 2000, le cumul des économies d utilisation finale du gaz naturel à l échelle nationale redevables aux programmes de GAD dépasse milliards de m Greenhouse Gas Emissions Greenhouse Reduction Gas Emissions Reduction as a result of DSM as activities a result of DSM activities Nationwide natural Nationwide gas natural gas savings (millions of savings cubic meters) (millions of cubic meters) Le gaz naturel : Sa place dans l avenir des énergies durables au Canada / 17

20 Glossaire Biogaz : Gaz issu de la digestion anaérobie ou de la gazéification des matières organiques ; une ressource renouvelable. Biomasse : Ensemble des matières organiques utilisées pour produire de l énergie. Biométhane : Biogaz épuré dont la qualité est identique à celle du gaz de pipeline. Conservation de l énergie : Mesure des émissions de GES qui tient compte de la production et du transport du combustible ainsi que de l utilisation finale. Du puits à la roue : Mesure des émissions de GES qui tient compte de la production et du transport du carburant ainsi que de l utilisation finale dans les applications du transport. Efficacité énergétique : Mesure des émissions de GES qui tient compte de la production et du transport du carburant ainsi que de l utilisation finale. Énergie de quartier : Système utilisant un réseau de conduites d eau ou de vapeur pour distribuer de l énergie thermique à plusieurs bâtiments d une collectivité. Énergie décentralisée : Système de production d énergie sur place ou à proximité de l endroit où elle sera utilisée permettant de réduire les pertes dues au transport. Gaz à effet de serre (GES ) : Émissions qui contribuent au réchauffement de la planète. Gaz naturel comprimé : Gaz naturel comprimé à moins de 1 % du volume qu il occupe à la pression atmosphérique normale. Gaz naturel liquéfié (GNL) : Gaz naturel qu on a rendu liquide par refroidissement à -160 C. Gaz naturel non conventionnel : Gaz se trouvant dans des sources et des réservoirs qui ne sont pas traditionnellement exploités. Gestion axée sur la demande (GAD) : Mesures de conservation de l énergie et d efficacité énergétique destinées à contrôler et à réduire la consommation d énergie. Pompe géothermique : Système de chauffage et de climatisation qui utilise le sol comme source de chaleur en hiver, en puisant l énergie solaire stockée dans le sol, et ensuite comme puits de chaleur en été. Production combinée de chaleur et d électricité : Un système de production énergétique combinée électricité-chaleur. Association canadienne du gaz 350, rue Sparks, bureau 809 Ottawa (ON) K1R 7S8 Téléphone: , poste 307 Courriel : Site Web : 18 / Rapport sur la durabilité de l Association canadienne du gaz

Le gaz naturel, une voie d avenir pour le transport. Journée Transport 26 novembre 2013

Le gaz naturel, une voie d avenir pour le transport. Journée Transport 26 novembre 2013 Le gaz naturel, une voie d avenir pour le transport Journée Transport 26 novembre 2013 Le gaz naturel pour véhicules : deux types de carburant Gaz naturel liquéfié (GNL) Gaz naturel comprimé (GNC) Refroidi

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Recommandations pour appuyer la croissance et le développement de la production commerciale de biocarburants cellulosiques pour une économie

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

L'ABC. Le gaz naturel

L'ABC. Le gaz naturel Le gaz naturel Composition SAVIEZ-VOUS QUE? Le pourcentage exact de méthane dans le gaz naturel varie légèrement d'un endroit à l'autre. Dans le réseau de distribution du Québec, il y a 95,4 % de méthane.

Plus en détail

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM

Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Traçant le chemin vers l Electrification de l Automobile - Les Véhicules à Pile à Combustible de GM Congrès SATW, Yverdon 29-30 août 2008 G. Planche Directeur Déploiement HydroGen4, Berlin 1 Agenda La

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002 L e point en recherche Juillet 2002 Série technique 02-102 Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Dans le cadre d une charrette sur la conception

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ

1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT ARRÊTÉ 1 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT NOR : SOCU 00611881A ARRÊTÉ relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments existants proposés à

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION

CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION CONCEPT H 2 ZERO ENERGY ZERO EMISSION Concept H 2 : L idée est de produire, de stocker et d assurer 100% des besoins énergétiques d un immeuble résidentiel sans aucun rejet de CO 2 et sans frais énergétiques.

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Énergie décentralisée : La micro-cogénération

Énergie décentralisée : La micro-cogénération Énergie décentralisée : La micro-cogénération Solution énergétique pour le résidentiel et le tertiaire Jean-Paul ONANA, Chargé d activités projet PRODÉLEC PRODuction et gestion de la production d ÉLECtricité

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports?

Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Quelles perspectives de développement pour le gaz naturel dans les transports? Le regard de Gazprom Marketing and Trading France 29 octobre 2014 Sommaire 1. Les atouts du GNV pour les transitions énergétiques

Plus en détail

la micro-cogénération au bois sort de l ombre

la micro-cogénération au bois sort de l ombre Références Biomasse : la micro-cogénération au bois sort de l ombre Le contexte énergétique actuel, favorable aux énergies renouvelables, amène un regain d intérêt pour le bois-énergie, comme en témoigne

Plus en détail

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE:

LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: LE CHAUFFAGE À LA BIOMASSE: État de situation et opportunités Michel Lachance CQVB 7 décembre 2012 East Angus PLAN Contexte la biomasse : une source d énergie pour le Québec Systèmes de chauffage Chauffage

Plus en détail

Réalisation. Diffusion

Réalisation. Diffusion Édition 2004 Édition 2004 Réalisation Cette publication a été préparée par la Direction des politiques et des technologies de l énergie, Secteur de l énergie et des changements climatiques, ministère

Plus en détail

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT

RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT RESEAUX DE CHALEUR FLEXIBILITE ENERGETIQUE ET DEVELOPPEMENT Dans un avenir marqué par : des incertitudes importantes de nature économique, énergétique et technologique, à l échelle mondiale, européenne

Plus en détail

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château

Réseau de chaleur Cantagrelh. Commune d Onet-le-Château Réseau de chaleur Cantagrelh Commune d Onet-le-Château Maître d ouvrage : Mairie d Onet-le-château 12, rue des Coquelicots BP 5-12850 Onet le Château Télécopie : 05 65 78 00 91 - www.onet-le-chateau.fr

Plus en détail

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON

Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON Responsabilité sociale et environnementale POLITIQUE SECTORIELLE PRODUCTION D ELECTRICITE A PARTIR DU CHARBON P.1/11 Sommaire Préambule... 3 1. Politique sectorielle... 4 1.1 Objectif... 4 1.2 Portée...

Plus en détail

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières

CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE. Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières CONSOMMATION ET PRODUCTION D ELECTRICITE EN ALLEMAGNE Bernard Laponche 2 juin 2014 * Table des matières 1. CONSOMMATION FINALE D ELECTRICITE...2 1.1 EVOLUTION SUR LA PERIODE 2000-2013... 2 1.2 ENTRE 2010

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Bioénergie. L énergie au naturel

Bioénergie. L énergie au naturel Bioénergie L énergie au naturel Les références d AREVA en bioénergie Plus de 2,5 GW dans le monde : la plus grande base installée de centrales biomasse AREVA développe des solutions de production d électricité

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre

Bilan des émissions de gaz à effet de serre Bilan des émissions de gaz à effet de serre SOMMAIRE 1 Contexte réglementaire 3 2 Description de la personne morale 4 3 Année de reporting de l exercice et l année de référence 6 4 Emissions directes de

Plus en détail

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012

La transition énergétique L Energiewende allemande. 7 Conclusions clés. Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 7 Conclusions clés La transition énergétique L Energiewende allemande Par Craig Morris et Martin Pehnt Une initiative de la Fondation Heinrich Böll Publié le 28 novembre 2012 www. 7 Conclusions clés La

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports

Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Appuis de l ADEME à la Transition Energétique dans les Transports Jérôme CICILE Transports, Mobilité, Qualité de l Air ADEME Direction Régionale PACA ORT- Avril 2015 De l évaluation des filières énergétique

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

Technologies Smart Energy

Technologies Smart Energy Technologies Smart Energy Bienvenue dans le monde de SET ENERGY SERVICES Energies renouvelables et mobilité 100% propre intégrées dans un système à haute potentialité Bienvenue dans le monde de SET ENERGY

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT

UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT UNE MEILLEURE CROISSANCE, UN MEILLEUR CLIMAT The New Climate Economy Report EXECUTIVE SUMMARY La Commission Mondiale sur l Économie et le Climat a été établie pour déterminer s il est possible de parvenir

Plus en détail

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1

Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 Changements proposés au Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports relatifs aux exportations et importations 1 TITRE ABRÉGÉ 1. Règlement de l Office national de l énergie sur les rapports

Plus en détail

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE

ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE 2 1 LE CONTEXTE LES OBJECTIFS DES DIRECTIVES ÉCOCONCEPTION ET ÉTIQUETAGE ÉNERGÉTIQUE Protéger l environnement (1), sécuriser l approvisionnement énergétique (2)

Plus en détail

Qu'est-ce que la biométhanisation?

Qu'est-ce que la biométhanisation? Qu'est-ce que la biométhanisation? La biométhanisation consiste en une série d'opérations de dégradations biologiques de matières organiques qui se produisent en l'absence d'oxygène. Les produits résultants

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2015 Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Nature des dépenses Matériaux d isolation thermique des parois vitrées Matériaux d isolation thermique

Plus en détail

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup

SOLAIRE BALLERUP LA VILLE CONTEXTE. (Danemark) Ballerup SOLAIRE BALLERUP (Danemark) Utiliser l énergie solaire thermique avec un système de stockage de chaleur classique à accumulation et à régulation sur une longue période est une des alternatives les plus

Plus en détail

Le choix du système de chauffage dans les logements neufs

Le choix du système de chauffage dans les logements neufs Le choix du système de chauffage dans les logements neufs Constats et propositions Octobre 2007 D après une enquête conduite par Batim-Etudes auprès des maîtres d ouvrages (particuliers et professionnels)

Plus en détail

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel

L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel L injection de biométhane dans le réseau de gaz naturel Claire BRECQ GrDF - Délégation Stratégie- Régulation 10 ème Conférence sur le biogaz et le biométhane Montréal, le 24 mai 2012 Présentation de GrDF

Plus en détail

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc.

RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE. Prépare pour. l Association canadienne du gaz propane. Préparé par. Purvin & Gertz Inc. RAPPORT SOMMAIRE DE L ÉTUDE SUR LE MARCHÉ DU PROPANE Prépare pour l Association canadienne du gaz propane Préparé par Buenos Aires ~ Calgary ~ Dubaï ~ Houston Londres ~ Los Angeles ~ Moscou ~ Singapour

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche D écembre 2011 Série technique 11-101 Suivi du rendement de chauffe-eau sans réservoir ayant remplacé des chauffe-eau avec réservoir Contexte Le chauffe-eau est le plus grand consommateur

Plus en détail

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015

Energie Nucléaire. Principes, Applications & Enjeux. 6 ème - 2014/2015 Energie Nucléaire Principes, Applications & Enjeux 6 ème - 2014/2015 Quelques constats Le belge consomme 3 fois plus d énergie que le terrien moyen; (0,56% de la consommation mondiale pour 0,17% de la

Plus en détail

La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues

La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues La production de biogaz : La solution de valorisation énergétique des boues Sommaire 1. Etat des lieux 2. Un contexte favorable à une optimisation énergétique 3. Maximiser la production de biogaz 4. Quelques

Plus en détail

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL.

Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Par: Michel Morin, coordonnateur à l énergie et à l entretien. Président du comité d énergie régional LLL. Pierre Lefrancois, B.ing., consultant en gestion d énergie. Plan de la présentation La commission

Plus en détail

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène

Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène Stockage de l énergie renouvelable et de production d hydrogène HYBSEN - HYdrogène en Bretagne pour le Stockage d ENergie Renouvelable Le stockage de l énergie: 2 ème pilier de la troisième révolution

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir

les outils les enjeux les applications locales Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement connaître pour agir connaître pour agir Déchets ménagers : maîtrisons les impacts sur l environnement les enjeux les outils les applications locales Enjeux d une analyse environnementale et leviers d améliorations QU EST-CE

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous

La Géothermie arrive à Bagneux. En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous La Géothermie arrive à Bagneux En 2016, un nouveau réseau de chaleur écologique et économique près de chez vous Le réseau de chaleur géothermique arrive à Bagneux La ville de Bagneux a fait le choix de

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

l entretien des chaudières

l entretien des chaudières Préservez et améliorez les performances de votre installation de chauffage : l entretien des chaudières L H A B I T A T I N D I V I D U E L pour un chauffage sûr et efficace Votre logement est équipé d

Plus en détail

LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ AU CANADA. www.canelect.ca PETIT GUIDE

LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ AU CANADA. www.canelect.ca PETIT GUIDE LA PRODUCTION D ÉLECTRICITÉ AU CANADA www.canelect.ca PETIT GUIDE Association canadienne de l électricité, 2006. Tous droits réservés. Aucune partie de ce document protégé par le droit d auteur ne peut

Plus en détail

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité

Que suis-je? Plus de 50% des GES sont sous mon contrôle et donc ma responsabilité Que suis-je? Je détiens près de 60% des infrastructures J accueille aujourd hui plus de 60% de la population mondiale Je réunis l économie du savoir, des services, des finances sur mon territoire 1 Que

Plus en détail

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E

J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E J O U R N E E S G EOT H E R M I E EN R E G I O N C E N T R E De l estimation des besoins / critères et exemple Février 2012 Présentation : Jérôme DIOT Directeur Technique EGIS Centre Ouest 1 Sommaire Conception

Plus en détail

Biogaz et méthanisation

Biogaz et méthanisation Note pour les comités opérationnels 10 (Energies renouvelables) et 15 (agriculture) COMITE DE LIAISON ENERGIES RENOUVELABLES (CLER) Contact: Christian Couturier, christian.couturier@solagro.asso.fr 05

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp

Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp Septembre 2005 Comment réduire les émissions de CO 2? Les réponses de l'ifp L'IFP inscrit les travaux sur la réduction des émissions de CO 2 au cœur de ses programmes de recherche. La stratégie de l'ifp

Plus en détail

Choc de simplification

Choc de simplification Choc de simplification Le choc de simplification souhaité par le Président de la République rejoint les besoins identifiés par le Syndicat des énergies renouvelables qui a défini six grands axes de modernisation

Plus en détail

les années quatre-vingt - l ère nucléaire

les années quatre-vingt - l ère nucléaire Grue à benne traînante Maid Marion de 50 m 3 L aspect le plus mémorable des années est l entrée d Énergie NB dans l ère nucléaire signalée par l inauguration de la centrale nucléaire de Point Lepreau.

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales

1. La production d électricité dans le monde : perspectives générales Quinzième inventaire Édition 2013 La production d électricité d origine renouvelable dans le monde Collection chiffres et statistiques Cet inventaire a été réalisé par Observ ER et la Fondation Énergies

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois

Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois Les coûts de la chaleur issue d une chaudière collective au gaz et d un réseau de chaleur au bois La question des charges récupérables et non récupérables dans les logements collectifs CIBE Commission

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION SUR L EAU, L ENVIRONNEMENT, LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LES GRANDS PARCS

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION SUR L EAU, L ENVIRONNEMENT, LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LES GRANDS PARCS MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMISSION SUR L EAU, L ENVIRONNEMENT, LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ET LES GRANDS PARCS Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique 484, route 277, Saint-Léon-de-Standon,

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet

Plus en détail

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons

Contracting énergétique EKZ. L essentiel en bref. MON APPROCHE: Pour notre nouvelle installation, nous misons L essentiel en bref L entreprise d électricité du canton de Zurich (EKZ) Vos avantages En tant que contracteur, EKZ assume les tâches suivantes: Responsabilité de projet, de la planification à l exploitation

Plus en détail

Comment? chez le particulier ou en collectivité

Comment? chez le particulier ou en collectivité Actions Citoyennes pour une Transition Energétique Solidaire par René CHAYLA Président d AC ACTEnergieS Comment? chez le particulier ou en collectivité 1 LA TRANSITION ENERGETIQUE EN PRATIQUE DIMINUER

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Version du

Plus en détail

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques

Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Emerson montre aux centres de données comment réduire ses coûts énergétiques Face à des budgets de plus en plus serrés, des inquiétudes sur l empreinte écologique, ainsi que des coûts de plus en plus élevés

Plus en détail

la climatisation automobile

la climatisation automobile Un équipement en question : la climatisation automobile LES TRANSPORTS la climatisation en question La climatisation automobile, grand luxe il y a encore peu de temps, devient presque banale pour tous

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI?

L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L ÉLECTRICITÉ, C EST QUOI? L'électricité est le moyen de transport de l'énergie! L électricité, comme l énergie, est présente dans la nature mais on ne la voit pas. Sauf quand il y a un orage! L électricité

Plus en détail

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS

DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS DÉVELOPPER LE GAZ NATUREL DANS LES TRANSPORTS Les enjeux pour la transition énergétique Didier Lebout, Strategy and Development Director Gazprom Marketing and Trading France Deauville, 28 juin 2013 Dans

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions

Plan d actions Bilan Carbone. Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Plan d actions Bilan Carbone Périmètres d étude Sources d émissions Nbre d actions Patrimoine et services communaux Territoire d Uccle 1) Energie 8 2) Déplacements de personnes 5 3) Transport de marchandise

Plus en détail

Dossier de présentation Hydr Open

Dossier de présentation Hydr Open Dossier de présentation Hydr Open Prix de l Ingénierie du futur 2015 Introduction Le projet consiste à développer une technologie libre de micro-turbine hydraulique pour l électrification rurale et de

Plus en détail

PROFILS DES 13 STARTUPS ITALIENNES

PROFILS DES 13 STARTUPS ITALIENNES Swiss Italian Innovation Workshop Rencontres BtoB avec les entreprises italiennes du secteur Green Economy et Cleantech Le 15-16 Octobre, 2013, au TecOrbe -Technopôle de l'environnement d'orbe, Vaud PROFILS

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65

HÔTEL DE VILLE ALLÉES GASTON RODRIGUES BP 105 33173 GRADIGNAN CEDEX TÉL. : 05 56 75 65 26 FAX : 05 56 75 65 65 Préservez les ressources naturelles par des constructions écologiques n est qu une étape dans la protection de l environnement. Cela passe aussi par des gestes éco-citoyens au quotidien. Pour en savoir

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships.

LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Les pneus sont dangereux dans des piles, pas dans des Earthships. les pneus sont sécuritaires LES PNEUS SONT-ILS DANGEREUX POUR LA SANTÉ ET L ENVIRONNEMENT? Réutiliser un vieux pneu dans un Earthship, où il devient une ressource utile et passe le reste de son temps dans

Plus en détail

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT

RÉDUIRE LES EFFETS DU TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES SUR L ENVIRONNEMENT DIRCTION D LA COMMUNICATION CORPORAT D O S S I R D PRSS Lyon / Mars 2013 RÉDUIR LS FFTS DU TRANSPORT ROUTIR D MARCHANDISS SUR L NVIRONNMNT Pour réduire les effets sur l environnement tout au long du cycle

Plus en détail