REPRODUCTION INTERDITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REPRODUCTION INTERDITE"

Transcription

1 édito Le Media-Poche Worldwide accueille pour ce troisième numéro, la Corée du Sud, dont la capitale, Séoul, est aujourd hui l épicentre de l innovation. Forte de son expertise en industrie de pointe, la Corée constitue une place forte incontournable. C est pourquoi le groupe Havas a choisi d y implanter un 18-Hub. Le Media-Poche Worldwide consacre également une large place aux États- For this third issue, Media-Poche Worldwide welcomes South Korea, whose capital, Seoul, is currently the epicentre of innovation. With its expertise in high-technology industries, Korea has become a key player, which is why the Havas group has chosen to set up an 18-Hub there. Media-Poche Worldwide also dedi- cates plenty of space to the USA, Unis, à l Espagne, à l Italie, à la Hongrie et à la Grande-Bretagne. Tous ces pays accompagnent la France et son réseau international pour déli- vrer un troisième numéro qui fait la part belle à la richesse des thèmes et à la diversité de nos expertises. Retrouvez l ensemble des publica- tions Media-Poche et l historique des Media-Poche Worldwide sur le site Spain, Italy, Hungary and the UK. All these countries stand alongside France and its international network to make up a third issue which em- phases the wealth of themes and the wide range of our expertise. Find all the Media-Poche publica- tions and the background to Media- Poche Worldwide on poche.com p.2-5 p p KOREA uk unitedstates p HUNGARY SPAIN HMI p p.6-9 France p p ITALY Nº3 - AVRIL 2015 MP INternational Nº3 - avril

2 corée La prévalence du numérique des usines et des processus de fabri- cation plus intégrés avec les techno- logies de l information. Le Dongdae- mun Design Park, récemment conçu par Zaha Hadid et inauguré en 2014, est probablement la première concrétisation de cette intégration de la fabrication analogique et des plateformes numériques. Chaque panneau métallique recouvrant le bâtiment a été automatiquement produit sur mesure, par une ma- chine outils connectée au système d information du cabinet d archi- tecte, créant les conditions écono- miques nécessaires pour concréti- ser ce projet architectural. La même approche est étudiée pour les appa- reils numériques et la personnali- sation de masse. Une présence en Corée aide à enrichir notre com- préhension de la digitalisation en cours de l industrie et permet d an- ticiper l impact sur les activités de nos clients. Outre son expertise en industrie de pointe, la Corée est également un écosystème fascinant pour la vitalité de son économie numérique. À la fin des années 1990, elle a été le premier pays à expérimenter le développement d un réseau social Cyworld à l échelle de la L EXPERT HAVAS Pour la deuxième année consécutive, la Corée du Sud occupe la première place du dernier indice Bloomberg en matière d innovation. Séoul est l épicentre de l innovation et le dernier 18 Hub, créé par le groupe Havas. Notre mission consiste à aider les clients à naviguer entre les différents niveaux du paysage numérique local et de les initier au meilleur de la scène de l innovation. Francis perrin coordonne les activités de 18 centres à Séoul depuis octobre 2013 coordinates 18 Hub Seoul activities since october of 2013 in Seoul Le premier niveau est lié à la culture locale de l innovation industrielle. L engagement à long terme des entreprises coréennes dans les acti- vités de R&D a contribué à soutenir la croissance économique de ces dernières décennies et a conduit à l émergence de champions de la technologie à l échelle mondiale. Ce niveau touche aujourd hui l ère numérique. Un programme du gouvernement central, appelé Plan d innovation pour une industrie 3.0, encourage les fabricants à utiliser biographie Francis Perrin a commencé à rapprocher les supports et les technologies numériques dans les années 1990, à l époque de la CD-i de Philips. En 1997, il a rejoint Multimania, la première société de support Internet française, où il a lancé les activités d entreprise pour des clients tels que M6, Bayard ou Arte. Il a rejoint France Telecom Multimedia en tant qu intrapreneur et développé GOA, une plateforme de jeu en ligne pour joueurs invétérés, aux prémisses de l Internet haut débit. Il a ensuite intégré l équipe de stratégie d entreprise de Wanadoo et dirigé des projets pour Danone, Thomson ou Sony Entertainment. Il est parti au Japon et a développé les activités d informatique décisionnelle d Orange Tokyo et Séoul de 2005 à Francis coordonne les activités de 18-Hub à Séoul depuis octobre MP INternational Nº3 - avril 2015

3 Psy - Gangnam Style nation. Depuis, l évolution de l économie digitale s est poursuivie à un rythme effréné. Les géants d Internet ont utilisé la culture numérique des consommateurs pour élaborer des dispositifs particulièrement élaborés, du jeu en ligne au marketing numérique. La présence de l infrastructure Internet très haut débit à l échelle du pays a contribué à l adoption massive de nouveaux services numériques et la Corée reste un laboratoire à ciel ouvert des nouveaux usages du numérique. Plus récemment, la mise en place d incubateurs, le regain d intérêt des investisseurs indépendants et le développement de programmes d aide initiés par le gouvernement ont permis le développement d un tissu d entrepreneurs et de start-up avec des ambitions internationales. Dans le Sud de Séoul, le secteur de Yeoksam-Dong est l épicentre de cette dynamique, avec la plus forte concentration de start-up du pays. Le troisième niveau à étudier est 170 MD$ la somme investie par le gouvernement pour soutenir l économie créative l industrie du contenu. Derrière Psy et son Gangnam Style qui enre- gistre toujours la meilleure audience sur YouTube on peut observer une industrie hautement créative, qui couvre toutes les formes de narration, particulièrement populaire au-delà des frontières coréennes. Le gouver- nement a récemment dévoilé une nouvelle politique nationale pour sou- tenir l économie créative, avec l ambi- tion de faire de cette industrie, combi- née aux technologies numériques, un nouveau moteur de la croissance pour l économie coréenne. En 2014, nous avons engagé une collaboration avec la chercheuse coréenne Agnès Yun, afin d exploiter son expertise sur l évolution des media numériques. Nous avons également engagé des relations avec plusieurs start-up coréennes, notamment Daumsoft, avec pour objectif d utiliser leurs expertises dans le cadre de nos activités. Nous continuerons en 2015 à nous engager auprès des entrepreneurs et à partager avec vous le meilleur de cet écosystème à très forte capacité d innovation. MP INternational Nº3 - avril

4 MEDIA KOREA E L EXPERT HAVAS IT The prevalence of digital TI ON Beside its expertise in device and manufacturing, Korea is also a fascinating ecosystem for the vitality of its digital industry. At the end of the 90s, Korea has been the first country to experiment the development of a social network Cyworld at a nation-wide scale. Since, the evolution of digital industries has continued at a frenetic pace. Internet giants have leveraged local digital literacy of consumers to push the digital culture further, from gaming to digital marketing. The most advanced Internet infrastructure has contributed to the massive adoption of new digital services. Part of the new grammar of digital cultures is ideated here. OD PR RE Dongdeamun Design Park 4 TE IN approach is investigated for digital devices and mass-customization. A presence in Korea helps to enrich our understanding of the rapid digitalization of the industry, and anticipate the impact on our customer s activities. UC The first layer is linked to the local culture of industrial innovation. The long-term commitment of Korean companies to R&D activities have contributed to sustained the economic growth of the past decades. It has also lead to the emergence of global manufacturing champions. This layer is now moving to the digital age. A program from the central government named Manufacturing Innovation Plan 3.0 encourages manufacturers to have factories and manufacturing process more integrated with information technologies. The recent Dongdaemun Design Park designed by Zaha Hadid and inaugurated in 2014 is probably the first concretization of this integration of analog-manufacturing and digital-platforms: each metal panels covering the building have been automatically mass-produced by a connected forming machine in 15 min, creating the economic conditions for this architectural project to become a reality. The same RD For the second year in a row, South Korea ranks at the first place of the latest Bloomberg Innovation Index. Seoul is the epicenter of this innovation hub and the latest 18 Hub location. Our mission is to help you to navigate between the multiple layers of the local digital landscape and to engage with the best of the innovation scene. Beside its expertise in device and manufacturing, Korea is also a fascinating ecosystem for the vitality of its digital industry. The recent development of the startup scene creates additional conditions for innovation to accelerate. Initiated by the financial support of the government, a global ecosystem of incubators, angel investors and independent VCs has emerged and support entrepreneurs with global ambitions. In the South of Seoul, Yeoksam-Dong area is the new flagship of the local startup scene with the highest concentration of startups in Korea. The third layer to scrutinize is the content industry. Behind Psy and its Gangnam Style still the best audience on YouTube we can observe the emergence of a highly creative industry, covering all forms of storytel- MP INternational Nº3 - avril 2015

5 Seoul ling, and extremely popular beyond Korean borders. The government has recently disclosed a new national policy to support Creative Economy for a total investment of $US170 billion. The ambition is make this nascent industry the new engine of Korean growth, with digital technologies as a key component of the strategy. Korea wants new digital tools to propel its creative industries. The world is not flat, and within all innovation spikes, Seoul is a fascinating area to follow. $170 BILLION the government investment to support creative economy In 2014, we have initiated collaboration with Korean researcher Agnès Yun, to leverage her expertise of local digital media and Organic network-based media within Havas activities. We have also strengthened ties with highly innovative teams such as Daumsoft, a leading company in opinion mining, with objective to spur their original, cutting-edge approach, to fuel our solutions for brands. We will continue in 2015 to scout the best of local technologies, engage with entrepreneurs, and share with you the emerging drivers of change. MP INternational Nº3 - avril

6 espagne Big data INFORMATION ET ÉVALUATION EN MARKETING Le terme big data est à la mode. On l entend et on l utilise à toutes les sauces, mais l un des domaines dans lequel il a le plus de sens, où il prend probablement le plus d ampleur, est celui du marketing et de la communication. Les big data actuelles, la prolifération et l explosion des données, grâce à la technologie et à la numérisation de la société, semblent être une nouvelle manne pour les professionnels du marketing, avides d idées et obsédés par le retour sur investissement. Ce qui, il y a quelques années encore, se limitait à des études déclaratives ad hoc ou à la création de bases de données avec formulaires ou scannettes, est aujourd hui une collecte continue d informations, via les recherches sur Google, l envoi de photos, le chargement de vidéos, le post de like, les achats en ligne ou le port d un bracelet pour compter les calories. Tout se mesure, tout se compte, tout laisse des traces dans ce monde toujours plus technologique et social. Jordi GUIX Head of data insights Havas Media Spain Consommateur, marque, comment transformer la big data en smart data? LES NOUVELLES BIG DATA La compilation, le suivi et l analyse d informations ne sont pas nou- veaux dans le secteur du marketing et de la publicité. Ce qui a changé, c est la quantité, le niveau de détail et la temporalité de ces informa- tions, grâce à la numérisation et à nos nouvelles habitudes technolo- giques et sociales. L avantage de ces analyses pourrait se résumer en trois grands points : 1. Capacité de segmentation : le niveau de détail et l origine des in- formations concernant l utilisateur permet de prendre les décisions marketing associées sur la base d ac- tivités, de centres d'intérêt, d usages, de contextes affinés et de comporte- ments, dépassant largement les cri- tères socio-démographiques. 2. Temps réel : le flux continu d informations et la technologie permettent d utiliser la data en temps réel, si nécessaire, ou dans un temps de réaction très court. C est donc le début du marketing en temps réel, où la génération d idées, l achat-vente d espaces publicitaires, la planification, l exécution et l évaluation peuvent s effectuer en direct. L'EXPERT HAVAS 3. Traçabilité : ce qu on appelle l empreinte numérique permet le suivi des utilisateurs et de leurs comportements «numériques», notamment leurs connexions dans le monde physico-réel. C est une véri- table mine d or pour apprendre et assurer l efficacité postérieure des actions marketing. LE RÔLE DES BIG DATA La réalité de l information dans le marketing actuel crée de nouvelles mesures, de nouveaux profils et de nouveaux services dans les entreprises. Le défi consiste à comprendre le rôle de chacun, sa place dans notre chaîne de valeurs, pour enfin lui attribuer le bon usage. L évaluation des data en marketing et communication doit tenir compte de trois éléments importants : 1. L impact : vérifier que nos activités ont atteint leur objectif. Il s agit de mesurer les moyens, la portée, l impact pur. 2. L engagement (ou mesures conditionnelles) : se concentrer sur le consommateur et la santé de la marque. Il s agit de mesurer les représentations mentales, l image et le positionnement perçu. 3. La performance (ou mesures concrètes) : mesurer la contribution de l action marketing à un comportement ou à des ventes. C est le domaine du fameux retour sur investissement. Dans toutes les phases, la compilation des données est essentielle, quelles que soient l origine et la source. Par conséquent, les nouvelles mesures du domaine numé- Tout se mesure, tout se compte, tout laisse des traces dans ce monde toujours plus technologique et social. 6 MP INternational Nº3 - avril 2015

7 rique coexistent avec d autres, plus conventionnelles. Ce qui compte, c est de ne négliger aucune des trois phases antérieures. Une obsession excessive pour les mesures d impact et de performances peut nuire à la phase intermédiaire et fondamentale pour le soutien de la marque sur le long terme. Nous ne construisons ni ne maintenons l image dans l esprit des consommateurs. Par ailleurs, si nous nous intéressons uniquement à l émotion, à l image et aux relations mentales avec le consommateur, en travaillant la créativité de manière isolée, nous contribuerons difficilement à un revenu durable. CHANGER LES BIG DATA EN SMART DATA Ainsi, ce qui compte c est le concept d évaluation en général, associer les concepts du marketing et de la communication aux résultats du consommateur, de la marque et du commerce. Le marketing conduit irrémédiablement à la prise de décisions factuelles et en temps réel. Notre tâche consiste désormais à ne pas perdre les prin- cipes de base de l efficacité de la publicité, en adaptant, en termes de temps, de portée et de pouvoir de segmentation, les apprentissages et les décisions à prendre. Les big data doivent, plus que jamais, être des smart data, et notre rôle ici est essentiel. Nous devons faire des données quelque chose d utile, de pertinent et de perspicace. Nous devons faire des données quelque chose d'utile, de pertinent et de perspicace. MP INternational Nº3 - avril

8 SPAIN BIG DATA Consumer, brand, big data must be smart data. MARKETING INFORMATION AND MEASUREMENT The term Big Data is the in thing. It s heard about and used everywhere, but one of the fields where it is most applicable and is certainly driving home the hardest, is in that of marketing and communication. Today Big Data (data proliferation and its explosion thanks to technology and the digitisation of society) seem to be the new manna from heaven for marketing professionals, who are constantly on the look-out for insights and obsessed with the return on investment. What, only a few years ago, was limited to ad hoc declarative studies, or the creation of data bases with forms or scanners, is now a continuous gathering of information when we search on google, upload photos, download videos, do Likes, purchase online or wear a bracelet to count calories. Everything is measured and calculated, and everything leaves a footprint in this increasingly technological and social world. THE NEW BIG DATA The recompilation, follow-up and analysis of information are not new to the world of marketing and advertising. What have changed are the quantity, granular structure and temporary nature of that informa- tion thanks to digitisation and our new technological and social habits. We could summarise its benefits in terms of 3 major points: 1. Segmentation capacity: the gra- nular structure of the information and its origin from the user himself enables one to take the associated marketing decisions on the basis of activities, tastes, customary practice, related contexts and behaviour, far beyond socio-demographic criteria. 2. Real time: the continuous gene- ration of information and techno- logy allows them to be used in real time if necessary, or within a very short response time. It is therefore the beginning of real-time marke- ting, where the purchase and sale of advertising spaces, planning, L'EXPERT HAVAS execution and measurement can take place live. 3. Traceability: the so-called digital footprint makes it possible to follow up users and their behaviour around the digital world, even their connections in the physical, real world. It s a gold-mine for learning and the subsequent efficiency of marketing actions. Everything is measured and calculated, and everything leaves a footprint in this increasingly technological and social world. Big data must be smart data more than ever, and our role here is of fundamental importance, turning data into something that is useful, relevant and insighful. 8 MP INternational Nº3 - avril 2015

9 THE ROLE OF BIG DATA Today s new reality of marketing information is full of new metrics, new profiles and new departments of companies. The challenge is to understand the role of all this, the role it plays out within our chain of value, and finally, to use it correctly. The task of data measurement in marketing and communication must cover 3 major aspects: 1. Impact: the testing and quantification that our activities have reached their destination. They are metrics of media, outreach and pure impact. 2. Engagement (or soft metrics ): these are one step ahead and cover the consumer and brand health. They are mental metrics of image and perceived positioning. 3. Performance (or hard metrics ): these directly attribute the marketing action to a result of beha- viour or business, that is, to sales. This is the field of the famous ROI. In all phases, data recompilation is of fundamental impor- tance, regardless of its origin and source. New metrics of the digital field therefore stand alongside other more conventional ones. What is important is not to ignore any of the 3 former phases. An excessive obsession with me- trics of impact and performance may undermine the inter- mediary phase, which is essential for the long-term sustai- nability of the brand. We shall neither construct, nor cause consumers to bear in mind, the perceptions that we want on our brand. On the other hand, we are solely dedicated to building up the appeal to emotions, image and mental rela- tionships with the consumer, working hard on creativity in an isolated way, and we shall hardly be contributing to the sustainability of the business at trading level. MAKING BIG SMART: THE NEW MEASUREMENT Therefore, what is important is the concept of measu- rement in general, relating marketing and communi- cation inputs with consumer, brand and business out- puts. Marketing will be irreversibly directed towards decision-making, on a factual and real time basis. Our task is now to avoid losing the basic principles of advertising efficiency, but thereafter adapting over time, and in segmentation power, the learning and decisions to be taken. Big Data must be Smart Data more than ever, and our role here is of fundamental importance, turning data into something that is useful, relevant and insightful. MP INternational Nº3 - avril

10 1 États-Unis Beaucoup de grandes annonces ont été faites au CES cette année, mais l'une d'elles a réellement capté mon attention. DISH a annoncé Sling TV, une offre de contenu «over the top» (OTT) pour 20$ par mois, incluant les contenu des chaînes Disney (ESPN), Univision, Turner, des créateurs de contenus numérique (Maker Studios), et bien d'autres annonces doivent être prononcées prochainement. Des chaînes supplémentaires peuvent être ajoutées pour 5$ par mois. Sling TV sera disponible via les consoles de jeu, les appareils mobiles ios/android ou les connexions Over-the-Top (par exemple Amazon Fire TV, Roku, Smart TV). Cette offre couvre véritablement le besoin de fluidité dans le contenu et de visualisation à la demande. Dans la mesure où les appareils de streaming deviennent omniprésents et que la visualisation mobile continue d'exploser, les consommateurs finiront par contrôler le contenu qu'ils regardent sur leurs différents écrans. La télévision à la carte avec des contenus dégroupés a fait un grand bond en avant avec l'annonce de Sling. La chaîne ESPN est l une des plus chères de tout le réseau câblé. Par conséquent, son intégration dans Sling TV est peut-être signe que le modèle d'affiliation tradition- nel est fragilisé. Ainsi, tandis que l'industrie peut ne pas passer à un service de TV exclusive- ment à la carte, elle pourrait engendrer une contraction du réseau en termes de services groupés, une plus grande diversité en termes L EXPERT HAVAS TV à la carte : Que le dégroupage de contenu commence! Shaun Farrar SVP, Director of Digital Media Innovation Havas Media Boston d'options de packs groupés ou un passage à des applications OTT indépendantes. S'il reste des obs- tacles, DISH a résolu l'un des principaux problèmes en intégrant des offres de sport en direct par le biais d'espn et Turner. Même si tous les sports ne sont pas inclus, c'est un bon début. Apple devrait préparer une offre similaire à celle de DISH, selon la rumeur : recode.net/2015/02/04/apple-istalking-to-tv-programmers-aboutits-own-web-tv-service/ Un grand nombre d'analyses ont été effectuées pour déterminer s'il est plus rentable de choisir des programmes à la carte ou de s'en tenir à son service de télévision payant actuel. Une analyse intéressante se trouve sur : com/publications/article/220824/ how-much-could-i-save-with-ott-vodplan-rather-tha.html Le dégroupage complet ne se fera pas du jour au lendemain, mais il est inéluctable et en tant que spécialistes du marketing, nous devons être prêts à en tirer profit. DISH prépare clairement l'avenir des consommateurs en proposant des nouveaux modèles de contenu télévisé/vidéo. Son annonce suit d'autres géants du contenu comme HBO (qui ne nécessite plus d'abonnement au câble), CBS qui dégroupera et vendra son contenu par le Sling TV, une offre de contenu 'over the top' (OTT) pour $20/mois, incluant du contenu du câble des chaînes Disney (ESPN), Univision, Turner, des créateurs de contenu numérique (Maker Studios) 49 % des ans ont regardé des séries TV sur une tablette, au cours du dernier mois 10 MP INternational Nº3 - avril 2015

11 biais d'appareils de streaming (par exemple les Grammy's). Toutes ces annonces ont pour objectif d'attirer des téléspectateurs insaisissables : les «cord-cutters», «cordshavers» ou «cord-nevers» qui dominent parmi les jeunes consommateurs (les étudiants, etc.). Comscore Research avance la preuve que les écrans alternatifs attirent les jeunes consommateurs. Le streaming plus connecté/accessible sur plusieurs appareils pose la question de la fragmentation et des normes de mesure de l'audience, mais de magnifiques opportunités se présentent également, les données récoltées apportent des solutions dans l'achat media. En tant que spécialistes du marketing, nous devons être très attentifs à ce changement et être prêts à évaluer de nouveaux modèles publicitaires au moment où ils émergent. Je pense que DISH répond à un besoin, une demande considérable de la part du consommateur et pourrait perturber, comme d autres concurrents, le marché. Une manière de placer le consommateur au premier plan et de tenter sa chance pour DISH. Les autres, prêts... partez. 83 % 92 % Traditional TV 96 % 44 % TV VIEWING PLATFORM INCIDENCE WITHIN THE PAST MONTH, ON WHICH SCREENS HAVE YOU WATCHED ORIGINAL tv SERIES? 28 % 17 % Desktop / Laptop Computer 49 % Age Age Age % Tablet 18 % 31 % Source : comscore 14 % Smartphone 5 % MP INternational Nº3 - avril

12 1 united-states À La Carte Viewing is Here: Let the unbundling of content begin! Many big announcements happened at CES this year, but one really caught got my attention. DISH announced Sling TV an over the top (OTT) content plan for $20/month including premium cable content from Disney (ESPN), Univision, Turner, digital content creators (Maker Studios) with many more to be announced soon. Additional channels can be added for $5/month. Sling TV will be available across various streaming devices unleashing the content through gaming consoles, ios/android mobile devices or Over-the-Top connections (e.g., Amazon Fire TV, Roku, Smart TVs). Truly embracing the need for content fluidity and meeting on-de- mand viewing. As streaming devices become ubi- quitous and mobile viewing conti- nues to explode, consumers will finally be in control of their content experience across screens. The rea- lity of unbundled a la carte viewing took a huge step forward with the Sling announcement. ESPN commands the highest fees of any cable network so its inclusion with Sling TV was an indication that the traditional affiliate model may begin to unravel. So while the industry may not move to a fully a la carte service, it could prompt network contraction in bundled ser- vices, greater diversity in bundled package options, or a move to stan- dalone OTT apps. While there are still some outliers, DISH solved one of the hardest challenges by incor- porating live sports through ESPN and Turner. While it doesn t include all live sports, it s off to a great start. Apple is rumored to be building a similar offering to DISH: recode.net/2015/02/04/apple-is-talking-to-tv-programmers-about-itsown-web-tv-service/ There has been a fair amount of analysis on whether it s more cost efficient to go a la carte or stick with your current Pay TV service, the writing is on the wall and the consumer will be heard. Here is one analysis: L EXPERT HAVAS 49 % of years old watched original TV series on tablet ther-tha.html Complete unbundling won t happen overnight, but it will happen eventually and we as marketers need to be ready to take advantage. DISH is clearly planning for the future consumer taking a clear next step at trying to define the future of TV/ Video content models. Their announcement follows other content behemoths like HBO (no longer requiring a cable subscription), CBS who will be unbundling and selling their content through streaming devices (e.g., Grammy s). All of these announcements are designed to attract elusive light-tv viewers; cord-cutters, cord-shavers or cord-nevers prevalent amongst younger consumers Sling TV, an over the top (OTT) content plan for $20/month including premium cable content from Disney (i.e., ESPN), Univision, Turner, digital content creators (Maker Studios) 12 MP INternational Nº3 - avril 2015

13 (college students, Millennials). This is evidenced by Comscore research that alternative viewing screens attracting younger consumers. With greater connected/cross-device streaming comes further challenges with fragmentation and audience measurement standards, but it also comes great opportunity to segment, target and infuse data led solutions into our media buying. As marketers, we have to pay hard attention to this shift and start to demand and eva- luate new ad models as they emerge. I believe that DISH is fulfilling a huge consumer need/demand and could be disruptor in the marketplace with others following suit. Way to put the consumer first and take a chance DISH. Everybody else your move. MP INternational Nº3 - avril

14 2 États-Unis Je n'ai pas de temps à perdre, je suis moins susceptible d'acheter un slip blanc, un grille-pain ou un vol pour Los Angeles après avoir acheté précisément ces articles et pourtant, c'est précisément à ce moment-là que je vois des publicités pour ces produits ou services. Ces images fantomatiques hantent nos navigations sur Internet, telles des ombres. Ces publicités nous par- viennent par le biais de la tech- nologie la plus avancée qui soit. Ce sont celles que nous voyons le plus, mais n'en sont pas moins les plus vaines. Le retargating est basé sur le passé. Mais soyons sûrs que les planneurs, les marketeurs de la performance, accompagnés d équipes de scientifiques, tra- vaillent durement pour amé- liorer les algorithmes. Je ne doute pas un instant que le retargating connaîtra de meil- leures heures, grâce notamment au nombre croissant de données comportementales, de données de consommation et de data issues des moteurs de recommandation. Nous verrons bientôt naître une nouvelle ère de publicité personnalisée : des publici- tés pour des articles coûteux, exactement au bon moment, voire des publicités pour des articles parfaitement assortis à notre nouveau pantalon blanc! La technologie évolue si rapidement que bientôt, la mise en place de la publicité et la publicité même seront automatisées. Les publicités vidéo seront personnalisées et entièrement adaptées, basées sur une tarification en temps réel, une disponibilité en temps réel, basée sur la météo et des milliers d'autres critères de sélection. Le directeur artistique et les rédacteurs de demain sont l'algorithme et le processeur. Le retargeting est imparfait L'avenir est au prétargeting L'avenir du ciblage réside dans ce que nous sommes sur le point de faire et non pas de ce que nous venons de faire. Tom Goodwin SVP, Strategy & Innovation, Havas Media New York La publicité prédictive devrait être un monde extraordinaire que les marques pourront exploiter Néanmoins, aujourd hui le principal problème du retar- gating reste qu'il est basé sur le passé. Il cherche à at- teindre les personnes qui ont acheté des articles, qui ont accepté l'idée qu'elles avaient besoin de quelque chose et qui ont commencé à agir. DU PASSÉ AU PRÉSENT L EXPERT HAVAS La recherche de produits et services se concentre sur le présent. Le search est la seule opportunité de la publicité pour aborder les gens au moment où ils ressentent un besoin, avant d'entreprendre une autre action pour le réprimer. Nous recherchons au début un parcours d'achat. C'est pour cette seule raison que le search conservera à jamais une incroyable valeur dans le mix publicitaire (le meilleur moyen de convertir des intérêts connus en action). Cependant, la recherche implique que nous sachions de quoi nous avons besoin. Cela demande un effort : nous avons parfois besoin d'aide et nous ne le savons ou ne le voulons pas. Les publicités prédictives c est l'avenir. Le search sera bientôt supplanté par quelque chose d'hallucinant : que diriez-vous de satisfaire les besoins dont nous ne savons pas encore que nous les avons? PUBLICITÉ PRÉDICTIVE : DU PRÉSENT À L'AVENIR L'écosystème numérique est une mine inexploitée de données pour la publicité et nos comportements volatiles accentuent encore cet état de fait. Plus nous aimons des statuts sur Facebook, plus nous acceptons des services de location, plus nous connectons nos carnets d'adresses, plus nous utilisons nos calendriers numériques et plus nous partageons ces informations entre nos différents appareils et plus les images de nos vies deviennent précises. Lorsque des entreprises qui disposent d une incroyable puissance de traitement suivent ce que nous faisons, où nous allons et combien de temps cela nous prend, individuellement et collectivement, il en découle une nouvelle image pleine de 14 MP INternational Nº3 - avril 2015

15 richesse de nos comportements. Le monde de l'informatique prédictif s'ouvre à nous. Aujourd hui, Google Now prédit notre trajet pour aller au travail et nous conseille de partir tôt si la circulation bloque le trajet que nous empruntons habituellement. Microsoft Cortana constate que notre vol pour Sydney est imminent et propose des informations pertinentes comme des taux de change et des prévisions météorologiques. Et cette valeur change tout. Le débat actuel sur la protection de la vie privée concerne la perte d'intimité. Le débat doit se déplacer vers un échange concernant la vie privée. La récente décision de Facebook d'annoncer ses nouvelles conditions de protection de la vie privée, mais également d'expliquer comment les informations relatives au consommateur devraient être utilisées pour améliorer les publicités semble plutôt intelligente. Il s agit alors d un échange de valeurs. Nous devrions bientôt voir émerger un monde d'expériences publicitaires d un autre genre : le monde des publicités pour des produits au bon moment, au bon endroit, avec le bon message, le tout basé sur des prédictions concernant nos besoins à ce moment donné. Ce sera le salon de thé suggéré lorsque vous avez du temps et qu'il va pleuvoir ; l'application Taxi2 vous indique que quelqu'un d'autre souhaite se rendre au même endroit que vous ; le garage qui répare votre panne alors que vous ignorez l existence même de cette panne ; les horaires de trains ; lorsque la neige bloque le chemin du travail ; l'offre spéciale pour un repas lorsque vos amis sont à proximité et que votre agenda est libre. L'avenir de la publicité sera bientôt une source précieuse d'informations utiles au bon moment et au bon endroit, de la bonne manière. Cette assistance précise et contextuelle, soutenue par toute une offre de nouveaux appareils connectés et portables destinés à offrir de meil- leures prestations et à communi- quer des informations en continu, change tout. La publicité prédictive devrait être un monde émergent extraordinaire, que les marques pourront exploiter. La technologie est là, mais ce qui la freine, c'est l'énorme transition culturelle qui doit se produire et qui apportera plus de confort dans le Microsoft Cortana Les publicités prédictives, c est l'avenir. que diriez- vous de satisfaire des besoins dont nous ne savons pas encore que nous les avons? partage d'informations. La publicité prédictive découle d'une relation de confiance et d une prise de conscience que notre droit à la vie privée est une bataille quasi perdue. Si nous décidons d'en profiter, nous pouvons obtenir quelque chose en retour. MP INternational Nº3 - avril

16 2 united-states There is no time in my life I am less likely to buy some white pants, a toaster or a flight to Los Angeles than after I've just bought these items, yet that's precisely the time I see ads for these products or services. These ghostly images stalk our in- ternet journeys like shadows. While ineffective, these ads come to us by some of the most advanced tech- nology there is. By some measures, they are the most appropriate ads to serve us; they can be the most noticeable, but they are also the most pointless. Retargeting is based on the past. The clumsiness of retargeting is well-docu- mented and we're assured that teams of scientists are working away to improve the algorithms -- these are the new me- dia buyers, planners and creatives of the performance marketing age. I have no doubt that retargeting will get better. When more and more behavioral data is overlaid with checkout data, credit card data and recommendation engines, we will soon see a new era of persona- lized advertising. We'll be shown ads for big-ticket items at preci- sely the right time, after we've been thinking about them for a predetermined period. We'll be shown ads for items that work perfectly with our new white trousers. Technology is moving so fast that soon both the ad placement and the advertisement itself will become automated. We'll see fully rendered completely personalized video ads based on real-time pricing, real-time availability, the weather and thousands of other data points. The art director and copywriter team of the future is the algorithm and processor. Nonetheless, the main problem with Retargeting Is Flawed; the Future Is Pretargeting The future lies in targeting based on what we're about to do, not what we've just done. retargeting remains that it's based on the past. It's about reaching people who have bought items, who've accepted they need something, and who have started to act. FROM THE PAST TO THE PRESENT L EXPERT HAVAS Search focuses on the present. The value of search is predicated on its fu- Predictive ads are about the future. Search will soon be trumped by something mind-blowingwhat about converting needs we don't yet know we have? 16 MP INternational Nº3 - avril 2015

17 ture vision; search is the only opportunity in advertising to address people at their moment of need, before they take any other action to quench it. We search at the start of the purchase funnel. Search will for this reason alone forever retain incredible value in the advertising mix -- the single best way to convert known interests into action. But search requires us to know that we need something. It takes effort; sometimes we need help and we don't know it or want it. Predictive ads are about the future. Search will soon be trumped by something mind-blowing -- what about converting needs we don't yet know we have? PREDICTIVE ADVERTISING: FROM THE PRESENT TO THE FUTURE The digital ecosystem is an untapped mine of data for advertising, and our changing behaviors are making it even more so. The more we like posts on Facebook, accept location services, connect our address books, use our digital calendars and the more we share this information across devices, the more accurate the pictures of our lives become. When companies with incredible processing power overlay what we do, where we go and how long it takes -- both as individuals and collectively -- a rich new picture of what we do emerges. The world of predictive computing is upon us. We see a few early entrants -- we have Google Now predicting our journey to work and telling us to set off early if traffic blocks our normal route. Microsoft Cortana may see our upcoming flight to Sydney and offer relevant information like exchange rates and weather forecasts. And it's this value that changes everything. The current privacy debate is fo- cused on privacy being lost -- the debate needs to move to privacy being exchanged. Facebook's re- cent decision to announce its new privacy terms but also to explain how consumer information would be used to make better advertising seems rather sensible. It seems like a value exchange. Aided by a degree of opting in, we will likely soon see a world of advertising experiences on another level -- the Predictive advertising should be an incredible emerging world for brands to exploit. world of ads for products at the right time, the right place, with the right message all based on predictions about your needs at that time. It will be the coffee shop suggested when you have time and it's about to rain; the Taxi2 ridesharing app telling you someone else wants to go the same way as it thinks you do; the car garage that will repair the problem only your car knows it has; the train times when snow blocks your route to work; the meal special offer when your friends are close and your calendar is free. Future advertising will soon become a valuable offering of useful information at the right time and at the right place and in the right way. This contextually precise assistance, aided by a landscape of new connected wearable devices to provide better inputs and ways to convey information continuously, changes everything. Predictive advertising should be an incredible emer- ging world for brands to exploit. The technology is here, but what's stopping it is the huge cultural shift that needs to happen that will allow more comfort with sharing information. Predictive advertising comes from trust, and when we accept that privacy is a lost battle and decide to embrace this, then we can get something in return. MP INternational Nº3 - avril

18 France La visualisation des données Notre quotidien est envahi de données, submergé par un déluge d informations. Photos, SMS, mails, géolocalisa- tion, vidéos, le volume de données pro- duites n en finit plus de croître chaque jour un peu plus. Les chiffres donnent le vertige : fichiers contenant des données publiques sont dispo- nibles à ce jour sur la plateforme gouvernementale dédiée à l Open data, data.gouv.fr. Cent heures de vidéos sont ajoutées chaque minute sur YouTube et 6 milliards d'heures en sont consommées chaque mois. Selon le cabinet Transparency Mar- ket Research, le marché de la data devrait générer 24,6 Md$ de chiffre d affaires en 2016, soit une crois- sance annuelle moyenne de 40 %. Que faire de cette richesse, comment exploiter ce déluge de données? Car, comme l énonce Caroline Goulard, cofondatrice de la société Dataveyes, «pour que la richesse des données se traduise en richesse des usages quotidiens, il faut aussi que, pour le plus grand nombre d entre nous, les données deviennent faciles à lire, à comprendre et à apprivoiser.» C est ici que la datavisualition prend tout son sens. La datavisualisation est l art de représenter des données de façon visuelle : par des graphiques, des diagrammes, des cartographies, des chronologies, sous forme d animations ou de vidéos. La présentation sous une forme illustrée et simplifiée rend les données plus compréhensibles. Elle donne du sens et de la lisibilité à l information. 2MV Data Consulting a donc créé le DDOG Target Player, véritable outil de ciblage en mode datavisualisation. L outil analyse de façon fine et précise les cibles de nos clients (profils socio-démo, socio-culturel, niveau L EXPERT HAVAS 2MV Data Consulting, en partenariat avec Dataveyes, a mis au point le DDOG Target Player, outil de ciblage en mode datavisualisation. d'équipement, opinions, marques consommées, consommations me- dia, digitale, sociale, à travers des usages et des points de contacts ). Il permet d investiguer la donnée, d apporter de nouvelles pistes de ré- flexion, grâce à un mode de narration inédit. Ne l oublions pas : les don- nées ont le pouvoir de changer notre façon de comprendre le monde, donc de changer les relations entre les marques et les consommateurs. L avenir appartient à ceux qui sau- ront exploiter cette manne d infor- mations et de connaissances. 24,6 MD$ le chiffre d affaires généré par le marché de la data en 2016 Nadine Medjeber Media research director 2MV Data Consulting 18 MP INternational Nº3 - avril 2015

19 Data visualisation Our daily lives are overwhelmed by data, submerged in a rising tide of information. Photos, SMS, s, geolocation, videos: the volume of data produced just keeps on growing year on year. The figure are dizzying files containing public data are currently available on the French government s open data platform: data.gouv.fr. 100 hours of video are added on YouTube every minute and 6 billion hours are consumed every month. According to the consultancy Transparency Market Research, the data market should generate turnover of $24.6 billion in 2016, showing average annual growth of 40%. What can be done with this wealth? How can this flood of data be exploited? As Caroline Goulard, the co-founder of the company Dataveyes says, if the wealth of data is to be translated into a wealth of daily applications, the data must become easy for most of us to 2MV Data Consulting has created the DDOG Target Player, a genuine targeting tool in data visualisation mode. PUB France read, understand and manage. This is where data visualisation comes into its own. Data visualisation is the art of representing data in a visual way: using graphics, diagrams, maps, chronologies, in the form of animations or videos. Presentation in illustrated and simplified form makes the data more comprehensible. It brings meaning and readability to the information. 2MV Data Consulting has therefore created the DDOG Target Player, a ge- nuine targeting tool in data visualisation mode. The tool conducts a close and fine-grained analysis of our clients targets (socio-demographic and socio-cultural profile, equipment level, brands consumed, digital and social me- dia consumed, through practices and contact points, etc.). It can be used to investigate the information, opening new avenues for exploration through an original narra- tive approach. Let s not forget that data have the power to change our way of understanding the world, and hence to change the relationship between brands and consumers. The future belongs to those who know how to exploit this wealth of information and knowledge. $24,6 BILLION the data market should generate turnover of in 2016 MP INternational Nº3 - avril

20 GRANDE-BRETAGNE L EXPERT HAVAS Développement créatif du mobile Comment inciter les marques à tester des formats publicitaires créatifs et inspirés? Sorcha Garduce Digital Insight Director Le mobile se développe en tant que canal de communication et les marques commencent à comprendre et à apprécier son potentiel. Il reste néanmoins un certain nombre de réticences qui freinent l'investissement dans les cam- pagnes mobiles. Le mobile commercial est souvent sous-évalué en raison de la difficile compréhension de son rôle dans le parcours d achat des consommateurs. La mesure de son efficacité se révèle également com- pliquée compte tenu de la difficulté sdu suivi des cookies sur le mobile. Nous savons aussi que certaines marques sont réticentes, percevant toujours la taille de l écran comme une barrière à la créati- vité. Cette combinaison de freins a dissuadé les marques de tes- ter des formats publicitaires plus créatifs et inspirés. Résultat : une grande par- tie de la publicité mobile est axée sur les réponses directes, les performances étant mesurées par des taux de clics. Mesurer des campagnes au-delà du nombre de clics est encore plus essentiel pour les solutions mobiles que pour les ordinateurs de bureau dans la compréhension de leur efficacité, étant donné que tous les sites mobiles ne sont pas optimisés, et que le mobile comble le fossé entre le monde vir- tuel et le monde physique. Havas Media Group a lancé une étude conjointe avec Sky Media dont les objectifs sont les suivants : Environnement - L humeur et l état d esprit dans différents environnements d applications influencent-ils l action des marques? Efficacité - Le mobile peut-il fournir les indicateurs clés de performance d une campagne, accompagnant le consommateur tout au long du processus d achat, de la prise de conscience à la considération? Preuve - Pour guider le développement de la créativité mobile. Comment les différents formats mobiles sont-ils perçus en termes de créativité? Au cours d une approche en deux étapes, nous avons testé sept formats de publicités mobiles de trois clients d Havas Media Group (Nationwide, Birds Eye et Dominos) comprenant plus de utilisateurs d applications mobiles de Sky News et Sky Sports. En nous concentrant sur la section «Preuve», nos résultats révèlent que les éléments joli look, Exemples de publicités multimédias enrichies interactives pour Birds Eye et Dominos Les meilleurs résultats ont été obtenus en utilisant des créations spécialement conçues pour le mobile et adaptées à la taille de l écran - l investissement dans des créations sur mesure s avère payant. Un format en particulier a attiré l attention des media au cours de l année passée. Les publicités natives mobiles ont été accueillies comme le sauveur potentiel du mobile. Bien que peu utilisées par la plupart des éditeurs, il est difficile de démontrer la pertinence de ce format en termes d efficacité pour la marque, ou sa perception d un point de vue créatif. Ces publicités sont parfaitement intégrées au contenu qui les héberge et sont considérées comme plus respectueuses du destinataire et moins intrusives que les formats plus classiques. Notre étude a également testé une publicité native mobile. Nos résultats ont révélé que bien que le format publicitaire de bannière standard soit efficace et ait clairement la capacité d influencer les mesures clés de marque pour Birds Eye, la publicité native fonctionnait encore mieux à toutes les étapes du parcours du consommateur, augmentant même les scores de la marque. Fait marquant : la publicité native mobile a également surpassé la bannière standard dans tous les attributs créatifs. Elle est considérée comme plus engageante, amusante, pertinente et intéressante, tout en étant perçue comme moins intrusive et agaçante. 20 MP INternational Nº3 - avril 2015

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors

Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors MLS - Local and Global Marketing Marketing Régional et Mondial Copyright 2015 Miami Association of Realtors Teresa King Kinney CEO Miami Association of Realtors Miami Association of Realtors 40,000 Members

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years.

2 players Ages 8+ Note: Please keep these instructions for future reference. WARNING. CHOKING HAZARD. Small parts. Not for children under 3 years. Linja Game Rules 2 players Ages 8+ Published under license from FoxMind Games NV, by: FoxMind Games BV Stadhouderskade 125hs Amsterdam, The Netherlands Distribution in North America: FoxMind USA 2710 Thomes

Plus en détail

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves

Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Les licences Creative Commons expliquées aux élèves Source du document : http://framablog.org/index.php/post/2008/03/11/education-b2i-creative-commons Diapo 1 Creative Commons presents : Sharing Creative

Plus en détail

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts

90558-CDT-06-L3French page 1 of 10. 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts 90558-CDT-06-L3French page 1 of 10 NCEA LEVEL 3: FRENCH CD TRANSCRIPT 2006 90558: Listen to and understand complex spoken French in less familiar contexts New Zealand Qualifications Authority: NCEA French

Plus en détail

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com

Tâches et Buts. Date D échéance. Tâche Buts Remarques. www.financiallywiseonheels.com Tâches et Buts Date D échéance Tâche Buts Remarques Objectifs Annuels Trafic Web Inscriptions Email Produits à vendre Services à vendre Suiveurs Pinterest Suiveurs Facebook Suiveurs Twitter Suiveurs YouTube

Plus en détail

LA PERSONNE SPÉCIALE

LA PERSONNE SPÉCIALE LA PERSONNE SPÉCIALE These first questions give us some basic information about you. They set the stage and help us to begin to get to know you. 1. Comment tu t appelles? What is your name? Je m appelle

Plus en détail

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager

Developpement & Formation. Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Developpement & Formation Serge Dubois, BP Algeria Communications Manager Building capability «BP Strategy, Safety People Performance» Tony Hayward, CEO BP Octobre 2007 Human resources are the most invaluable

Plus en détail

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents)

(Programme de formation pour les parents ~ Training program for parents) PODUM-INFO-ACTION (PIA) La «carte routière» pour les parents, sur l éducation en langue française en Ontario A «road map» for parents, on French-language education in Ontario (Programme de formation pour

Plus en détail

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate.

Stéphane Lefebvre. CAE s Chief Financial Officer. CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate. Stéphane Lefebvre CAE s Chief Financial Officer CAE announces Government of Canada participation in Project Innovate Montreal, Canada, February 27, 2014 Monsieur le ministre Lebel, Mesdames et messieurs,

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided.

When you are told to do so, open your paper and write your answers in English in the spaces provided. FOR OFFICIAL USE C 000/403 NATIONAL QUALIFICATIONS 008 TUESDAY, 3 MAY.0 AM.0 PM Total FRENCH STANDARD GRADE Credit Level Reading Fill in these boxes and read what is printed below. Full name of centre

Plus en détail

HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER

HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER Read Online and Download Ebook HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER DOWNLOAD EBOOK : HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS Click link bellow and free

Plus en détail

GESTION DE PROJETS AGILE

GESTION DE PROJETS AGILE GESTION DE PROJETS AGILE Jean-Louis Lefèvre jean-louis.lefevre@univ-lyon1.fr 2014 AGILE & Project Management Polytech 5A JL Lefèvre P 1 QUATRE (GROS) PROBLÈMES EN GESTION DE PROJETS Classiquement, pour

Plus en détail

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques

IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques IT & E - Integrated Training & emploi des personnes handicapées en dessin assisté par ordinateur, les détails et graphiques TR/06/B/P/PP/178009 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2006

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires

L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires L intégration socioscolaire des jeunes Québécois d origine chinoise : le rôle des écoles ethniques complémentaires Ming Sun Université de Montréal Haï Thach École Chinoise (Mandarin) de Montréal Introduction

Plus en détail

Practice Exam Student User Guide

Practice Exam Student User Guide Practice Exam Student User Guide Voir la version française plus bas. 1. Go to http://training.iata.org/signinup 2. Enter your username and password to access your student profile Your profile was created

Plus en détail

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule

Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule Annonce de voyage Concerne les voyages en Suisse par les transports publics Utilisation d un véhicule privé La demande d utilisation d un véhicule privée ne doit plus être utilisée. Elle est remplacée

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Forthcoming Database

Forthcoming Database DISS.ETH NO. 15802 Forthcoming Database A Framework Approach for Data Visualization Applications A dissertation submitted to the SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY ZURICH for the degree of Doctor of

Plus en détail

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing

Audio and Web Conferencing services. Orange Business Services. Web Conferencing Audio and Web Conferencing services Orange Business Services Web Conferencing web conferencing completely integrated audio and web services conference availability 24hrs/7days up to 100 participants complete

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Learning

Contents National 4 French Reading; Context: Learning Contents National 4 French Reading; Context: Learning (questions extracted from General past papers) Question Topic Learning in context (Forum: should you do holidays? Solène replies) Learning in context

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

French Three Unit Four Review

French Three Unit Four Review Name Class Period French Three Unit Four Review 1. I can discuss with other people about what to do, where to go, and when to meet (Accept or reject invitations, discuss where to go, invite someone to

Plus en détail

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP

A joint institute between LIRMM and NXP. Un laboratoire commun LIRMM-NXP A joint institute between LIRMM and NXP Un laboratoire commun LIRMM-NXP ISyTest, Institute for System Testing In the fast-moving world of integrated systems, test solutions are faced with two major issues:

Plus en détail

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0

Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 Innovation et système d information chez IBM WEB 2.0 2006 IBM Corporation Didier ROCHE Directeur BT&IT France, NWA 07 Février 2008 La feuille de route de la Business Transformation chez IBM Supporter la

Plus en détail

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world

Votre entrée dans le monde des plombiers. Entering a plumber world Votre entrée dans le monde des plombiers Entering a plumber world Jean-Denis Roy 9 janvier 2010 Quelle est la principale différence entre l université et le marché du travail? What is the main difference

Plus en détail

Niveau débutant/beginner Level

Niveau débutant/beginner Level LE COFFRE À OUTILS/THE ASSESSMENT TOOLKIT: Niveau débutant/beginner Level Sampler/Echantillon Instruments d évaluation formative en français langue seconde Formative Assessment Instruments for French as

Plus en détail

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS

Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs. social. An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Le capital Un ACTIF InConToURnABLE PoUR DEs PARTEnARIATs significatifs social capital An ASSeT To meaningful PARTneRSHIPS Présentation des participants participants presentation Fondation Dufresne et Gauthier

Plus en détail

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France)

Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie. Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Débat Citoyen Planétaire Climat et Energie Provence-Alpes-Côte d Azur (France) Provence-Alpes-Côte d Azur Une Région à fortes disparités / A lot of disparities Population: 5 000 000 80% sur le littoral

Plus en détail

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE...

DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE... Read Online and Download Ebook DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET MYSTIQUE : DOCTRINE ET HISTOIRE... DOWNLOAD EBOOK : DICTIONNAIRE DE SPIRITUALITé ASCéTIQUE ET Click link bellow and free register

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

XSORIES WEYE FEYE FAQ

XSORIES WEYE FEYE FAQ XSORIES WEYE FEYE FAQ ENGLISH FRANCAIS WEYE FEYE FAQ ENGLISH 1. COMPATIBILITY Weye Feye is compatible with the following cameras: CANON EOS 5DmII EOS 5DmIII EOS 6D EOS 7D EOS 40D EOS 50D EOS 60D EOS 70D

Plus en détail

GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014

GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014 GESTE COMMISSION Petites Annonces 10 Septembre 2014 BENOÎT GILLIOCQ -SALES ACCOUNT MANAGER SYLVAIN ROUZERE -CONSULTANT WEBANALYTICSSENIOR 2 AGENDA GESTE COMMISSION PETITES ANNONCES 10 SEPTEMBRE 2014 Rapide

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les

Lions Club de Beaune 2013-2014. Des outils de communication pour les Des outils de communication pour les jeunes Autistes Une année orientée Jeunesse Rencontre de l association des Papillons Blancs de Beaune qui nous a présenté le projet développé en interne et consistant

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

BIG DATA : une vraie révolution industrielle (1) Les fortes évolutions liées à la digitalisation

BIG DATA : une vraie révolution industrielle (1) Les fortes évolutions liées à la digitalisation BIG DATA : une vraie révolution industrielle (1) Les fortes évolutions liées à la digitalisation - définition - étapes - impacts La révolution en cours du big data - essai de définition - acteurs - priorités

Plus en détail

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986

Performance et innovation, depuis 1986. Efficiency and innovation, since 1986 Efficiency and innovation, since 1986 Performance et innovation, depuis 1986 Abbatescianni Studio Legale e Tributario offers a full range of tailor-made, efficient and innovative solutions to the international

Plus en détail

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system:

Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: Choosing Your System Not sure where to start? There are six factors to consider when choosing your floor heating system: 1.Which to choose: the cable or the mat? True Comfort offers two types of floor

Plus en détail

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB.

Home Page : CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. CAHIER DES CHARGES POUR LA MISE EN PLACE DU NOUVEAU CMS ET LA MISE À NEUF DU SITE WEB. Home Page : Comme discuter il y aurait un intérêt à tirer un parti plus important du slider d image. En effet, le

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER

HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER Read Online and Download Ebook HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS AVEC RAPPELS DE COURS BY MARC FERMIGIER DOWNLOAD EBOOK : HYDRODYNAMIQUE PHYSIQUE. PROBLèMES RéSOLUS Click link bellow and free

Plus en détail

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved

Introduction. Pourquoi cette conférence? 2010 netinall, All Rights Reserved Publicité et Vidéo sur Internet (1 partie) L Echangeur Paris Le 9 février2010 Introduction Pourquoi cette conférence? 2 Introduction Agenda 9:30 : La vidéo sur Internet 9:30 : L état du marché 10:45 :

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi. rgascon@cscree.qc.ca

Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi. rgascon@cscree.qc.ca Réjean Gascon Directeur CFP de Waswanipi rgascon@cscree.qc.ca Présentation Centre régional de formation professionnelle de Waswanipi Offre de services 2014-2015 au CFP de Waswanipi Programmes en foresterie

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel

Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche. Pathways for effective governance of the English Channel Préconisations pour une gouvernance efficace de la Manche Pathways for effective governance of the English Channel Prochaines étapes vers une gouvernance efficace de la Manche Next steps for effective

Plus en détail

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI

ICC International Court of Arbitration Bulletin. Cour internationale d arbitrage de la CCI ICC International Court of Arbitration Bulletin Cour internationale d arbitrage de la CCI Extract for restricted use Extrait à tirage limité International Court of Arbitration 38, Cours Albert 1er, 75008

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Réunion SFAF 30 juillet 2015

Réunion SFAF 30 juillet 2015 Réunion SFAF 30 juillet 2015 Comptes semestriels 2015 Netgem Confidentiel TV, the Telco way Netgem Confidentiel 2 Bringing more Channels More IP Channels are now available from EE TV 45+ Freeview IP Channels

Plus en détail

Conférences invitées

Conférences invitées Conférences invitées The Process of Process Modeling Barbara Weber University of Innsbruck, Austria Barbara.Weber@uibk.ac.at ABSTRACT. Business process models have gained significant importance due to

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

TURNING VIEWERS INTO CLICKERS

TURNING VIEWERS INTO CLICKERS TURNING VIEWERS INTO CLICKERS PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS DE L ÉTUDE MÉDIAMÉTRIE-NIELSEN RÉALISÉE EN EXCLUSIVITÉ POUR CRITEO AGENDA CE QUE NOUS VOUS PRÉSENTONS AUJOURD HUI : Une analyse exclusive des spécificités

Plus en détail

Bienvenue. #TwitterMobile

Bienvenue. #TwitterMobile Bienvenue #TwitterMobile #TwitterMobile Mobile App Promotion Agenda Panorama MAP Etudes de Cas Q&A 86 % du temps passé sur mobile se passe dans une app SOURCE Flurry Analytics, 2014 2M+ apps dans l'app

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain

APPLICATION DOMAIN: Choose a domain APPLICATION DOMAIN: Choose a domain PERSONAL DATA DONNEES PERSONNELLES 1. SURNAME NOM DE FAMILLE: 2. FORENAME(S) PRENOM(S): 3. PERMANENT ADDRESS RESIDENCE PERMANENTE: 4. EMAIL - MÉL: 5. PRIVATE TELEPHONE

Plus en détail

A propos de ce livre Ceci est une copie numérique d un ouvrage conservé depuis des générations dans les rayonnages d une bibliothèque avant d être numérisé avec précaution par Google dans le cadre d un

Plus en détail

Usage guidelines. About Google Book Search

Usage guidelines. About Google Book Search This is a digital copy of a book that was preserved for generations on library shelves before it was carefully scanned by Google as part of a project to make the world s books discoverable online. It has

Plus en détail

PRACTICAL QUESTIONS / 2015. www.peugeot-openeurope.com

PRACTICAL QUESTIONS / 2015. www.peugeot-openeurope.com PRACTICAL QUESTIONS / 2015? www.peugeot-openeurope.com CONTENTS / 2015 PRACTICAL INFORMATION------------------------ 4 HOW TO EXTEND YOUR CONTRACT 4 HOW TO RETURN YOUR VEHICLE 5 HOW TO RETURN YOUR VEHICLE

Plus en détail

INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE

INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INFINIMENT POINT DE VENTE INSPIRER LE MONDE, CREER LE FUTUR. INFINIMENT POINT DE VENTE OXHOO La société OXHOO, Filiale de AXLUAS au capital de 165 K, est le fruit de plus de 20

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon

The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon The potential of the building sector in sustainable and lowcarbon strategies Arab Hoballah, UNEP SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 L'INNOVATION ÉNERGÉTIQUE AU SERVICE

Plus en détail

CLUB DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE GADBOIS. Bulletin. Hiver 2013. Newsletter. Adresse postale: 151 rue Atwater C.P. 72129 Montréal, PQ H3J 2Z6

CLUB DE GYMNASTIQUE ARTISTIQUE GADBOIS. Bulletin. Hiver 2013. Newsletter. Adresse postale: 151 rue Atwater C.P. 72129 Montréal, PQ H3J 2Z6 CLUB DE GYMNASTIQUE! Bulletin Hiver 2013 Newsletter Winter 2013 514.872.3043 info@gymgadbois.com Rappel de nos heures d ouverture au club de gym Gadbois: Semaine: 13:30-20:00 Fin de semaine: 9:00-14:00

Plus en détail

SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS

SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS SOCIAL INTELLIGENCE BUSINESS RESULTS Faire de l écoute et de l analyse des réseaux sociaux un outil stratégique pour une marque Intervention 28/11/2014 Les marques et Internet Perspective sur 20 ans 1995

Plus en détail

SwitchMed Connect 2015 Communication Kit Newsletter, Twitter, Facebook and Linkedin templates. English - Français

SwitchMed Connect 2015 Communication Kit Newsletter, Twitter, Facebook and Linkedin templates. English - Français SwitchMed Connect 2015 Communication Kit Newsletter, Twitter, Facebook and Linkedin templates 1 English - Français English - (French below) A. Newsletter templates Title: SwitchMed Connect: Join the first

Plus en détail

Transformations technologiques et nouvelles compétences IT

Transformations technologiques et nouvelles compétences IT Transformations technologiques et nouvelles compétences IT brunosch@microsoft.com Bruno Schröder National Technology Officer Microsoft Belux Prévisions: La disponibilité généralisée de capacités massives

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique.

Réussir en Afrique. Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. Réussir en Afrique Travaillons main dans la main à la réussite de vos investissements en Afrique. 1 2 Le Cabinet CBI, dirigé par Ousmane H. Guedi vous accompagne dans votre conquête du marché africain,

Plus en détail

Smile Mobile Dashboard

Smile Mobile Dashboard Smile Mobile Dashboard 1. Magento Extension The iphone and Android applications require access to data from your Magento store. This data is provided through an extension, available on Magento Connect

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch

Tomorrow s Classrom. IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch Tomorrow s Classrom IRUAS Conference, Geneva January 29, 2016 lysianne.lechot-hirt@hesge.ch benjamin.stroun@hesge.ch MOOC in graphic novel design MOOC en bande dessinée Workshop on peer-reading issues.

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui

Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Directions Marketing : réussir vos challenges stratégiques et opérationnels d aujourd hui Transformation et maturité digitale de l entreprise : quelles avancées? Quels leviers pour gagner en performance?

Plus en détail

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max

How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max How To connect to TonVPN Max / Comment se connecter à TonVPN Max Note : you need to run all those steps as an administrator or somebody having admin rights on the system. (most of the time root, or using

Plus en détail

QUESTIONS AND ANSWERS / QUESTIONS ET RÉPONSES SOLICITATION NUMBER / NUMERO DE SOLICITATION: 2014067

QUESTIONS AND ANSWERS / QUESTIONS ET RÉPONSES SOLICITATION NUMBER / NUMERO DE SOLICITATION: 2014067 Fermeture pour la période de question est le 13 mai 2015 avant midi (12h00). Revised/Révisé: May 7, 2015 Q 1 QUESTIONS In Background section (page 5 of 10, Point 2) you state that The HoC and Senate currently

Plus en détail

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE

ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE ANGULAR JS AVEC GDE GOOGLE JUIN 2015 BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY 2015 SERIAL QUI SUIS-JE? ESTELLE USER EXPERIENCE DESIGNER BUSINESS ANALYST BRINGING THE HUMAN TOUCH TO TECHNOLOGY SERIAL.CH 2

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 2 (for A/A* grade) Question 3 Subject: Topic: French Writing In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A

Florida International University. Department of Modern Languages. FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Florida International University Department of Modern Languages FRENCH I Summer A Term 2014 FRE 1130 - U01A Class time: Monday, Tuesday, Wednesday, Thursday; 6:20 P.M. - 9:00 P.M. Instructors: Prof. Jean-Robert

Plus en détail

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you.

The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. General information 120426_CCD_EN_FR Dear Partner, The new consumables catalogue from Medisoft is now updated. Please discover this full overview of all our consumables available to you. To assist navigation

Plus en détail

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT

Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France. Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Huguette RANC Directeur, SOA et WebSphere IBM France Cyril DHENIN Journaliste, Animateur TV4IT Un évènement décentralisé : NICE (La Gaude) BORDEAUX PARIS Session Multiplex NANTES LYON LILLE Agenda 15:30

Plus en détail

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain.

6. Les désastres environnementaux sont plus fréquents. 7. On ne recycle pas ses déchets ménagers. 8. Il faut prendre une douche au lieu d un bain. 1. Notre planète est menacée! 2. Il faut faire quelque chose! 3. On devrait faire quelque chose. 4. Il y a trop de circulation en ville. 5. L air est pollué. 6. Les désastres environnementaux sont plus

Plus en détail

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite

Networking Solutions. Worldwide VSAT Maintenance VSAT dans le Monde Entretien. Satellite Communications Les Communications par Satellite www.dcs-eg.com DCS TELECOM SAE is an Egyptian based Information Technology System Integrator company specializes in tailored solutions and integrated advanced systems, while also excelling at consulting

Plus en détail

GCSE Bitesize Controlled Assessment

GCSE Bitesize Controlled Assessment GCSE Bitesize Controlled Assessment Model 1 (for C/C+ grade) Question 2 Subject: Topic: French Speaking In this document you will find practical help on how to improve your grade. Before you start working

Plus en détail

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés

Me Mandessi Bell Evelyne. www.ohadalegis.com. Avocat - Consultante. 2013. Tous droits réservés Me Mandessi Bell Evelyne Avocat - Consultante www.ohadalegis.com 2013. Tous droits réservés Version française du Kit, à partir de la p. 3. Sommaire p. 6. Version anglaise du Kit, à partir de la p. 110.

Plus en détail

Raising the efficiency gains of industry by ICT means

Raising the efficiency gains of industry by ICT means Raising the efficiency gains of industry by ICT means 1/44 E-Government Consortium Thales IS ATG 2/44 ICT gains are similar for governments Industry Gains Government Gains Revenue Growth Expand government

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO

SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO SEcurité et Internet Des Objets : le laboratoire SEIDO Gérard Memmi, Chef du Département Informatique et Réseaux Télécom ParisTech Philippe Forestier, Chef de projet EDF R&D AGENDA 1. INTERNET OF THINGS

Plus en détail

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City

LADIES IN MOBILITY. LIVE TWEET Innovative City LIVE TWEET Innovative City 1. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin In Smart Cities, we should create a collaborative model #smartcity #icc2013 2. LadiesinMobility @LadiesMobility19 Juin Cities like

Plus en détail

GRAPHIC STANDARDS MANUAL

GRAPHIC STANDARDS MANUAL GRAPHIC STANDARDS MANUAL CHARTE GRAPHIQUE This Graphic Standards Manual is aimed at the relays of the Europe Direct information network. They are members of a single family dedicated to the same aim: the

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house

DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE. editions2, Paris. micro-maison d édition micro-publishing house DOSSIER DE PRESSE - PRESS RELEASE editions2, Paris micro-maison d édition micro-publishing house Mai 2013 - May 2013 REF. E2-001 - CUISINE GRAPHIQUE / GRAPHIC COOKING - ALICE BARROIS / BERNARD VIRET sujet

Plus en détail

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015

Canadian Worker Co-op Federation Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 Annual General Meeting/Assemblé Générale Annuelle October/Octobre 30, 2015 How can you improve your co-op s bottom line? Comment pouvez-vous améliorer le revenu net de votre coopérative? How can you raise

Plus en détail

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information

The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance. Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information The managing Information system (S.I.D.) of the Civil Servants Health Insurance Mutualité Fonction Publique - Direction des Systèmes d Information Joseph GARACOITS - Isabelle RICHARD France Intervention

Plus en détail