EDITO AFPLANE LA LETTRE DE L UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOUVELLES ORIENTATIONS. EDITORIAL par Dominique Turcq, Président

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDITO AFPLANE LA LETTRE DE L UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOUVELLES ORIENTATIONS. EDITORIAL par Dominique Turcq, Président"

Transcription

1 LA LETTRE DE 69 février 2004 EDITO UNE NOUVELLE ÉQUIPE ET DE NOUVELLES ORIENTATIONS EDITORIAL par Dominique Turcq, Président SOMMAIRE La vie de l Renouvellement de la Présidence et du Conseil d Administration Positionnement de l Compte rendu du petit déjeuner du 13 janvier 2004, sur le thème de «l entreprise élargie» Synthèse de la réunion du 8 décembre : le rapport Carayon Bienvenue à nos nouveaux adhérents Collaboration de tous les membres à la Lettre et au Site Thème de l année 2004 : Remodelage des Business Models Lancement de trois Workshops La vie de la Stratégie Notes de lecture Strategic News A votre agenda! Coordinateur de la rédaction : Jean-Paul Dufournet Chers Amis, Recevez tout d abord tous mes vœux pour 2004, une année qui s annonce, enfin, comme une année de reprise sur le plan économique! 2004 sera aussi une année particulière pour la stratégie, nous allons y retrouver un défi plus agréable à affronter que celui de la réduction des coûts et de la survie : planifier la croissance. Mais l environnement y sera nouveau. Des variables vont accélérer la transformation de certains «métiers» : la digitalisation, la délocalisation, l externalisation, l arrivée du choc démographique et leur cohorte de changements socio-économiques. Nous aurons à faire face à plusieurs défis. Alors que les champions d hier sont fortement contestés par l arrivée de nouveaux business modèles, comment contribuer ou résister aux bouleversements des chaînes de valeur? Comment être sûr de la qualité de notre mise en œuvre? Comment impliquer suffisamment dans la stratégie ceux qui dans nos entreprises sont en charge du capital humain? a prévu pour 2004 une organisation et un programme délibérément tournés vers ces questions et la façon dont les praticiens y trouveront des réponses : Le nouveau bureau est résolument exécutif, il est composé des principaux responsables de projets (voir en page 2). Le thème annuel s articule autour du remodelage des chaînes de valeur et des industries. Il s appuiera sur des cas concrets, aussi bien d acteurs contribuant à ces remodelages que de ceux qui doivent s en défendre. Comme les années précédentes, des soirées ou des petits déjeuners hors thème traiteront de sujets d actualités ou de sujets identifiés comme importants et urgents par les membres. Trois workshops -c est-à-dire des opportunités d échanges entre praticienstraiteront de thèmes identifiés par les membres lors des sondages réalisés fin 2003 : intelligence économique, La mise en œuvre de la stratégie, Le développement durable. Le site et la lettre seront refondus pour vous apporter plus d information, plus de convivialité. Un espace «libre opinion» y sera aménagé afin de laisser un plus large accès à vos opinions et contributions. idée étant de parvenir à un forum des praticiens de la stratégie. Tout le bureau attend vos suggestions, car c est de vos apports que l association s enrichira et se développera. En espérant pouvoir rencontrer personnellement le maximum d entre vous au cours des soirées et petits déjeuners de 2004.

2 2 Bureau Président Dominique Turcq Vice-Président, Strategy and Business Development, Manpower inc. Vice-Présidents Alain Ducray Directeur développement médias, GIE Aérospatiale Matra Lagardère International Jean-Paul Dufournet Directeur JPDC Daniel Reydellet Directeur des centres d expertise et d essais, DGA Trésorier Didier de Lavergnolle Secrétaire Général Philippe Oberman DG, Scania Bus Coordinateur du thème annuel Coordinateur des actions événementielles Serge Oppenchaim Crédit Agricole SA Coordinateur de la Lettre et du Site Jean-Paul Dufournet Directeur JPDC Coordinateur développement des adhérents Nathalie Mosquet Gérante MODUS sarl Coordinateur des réunions hors thème Cécile André Directeur adjoint Stratégie Société Générale Déléguée Générale Fabienne Degouy La vie de l RENOUVELLEMENT DE LA PRÉSIDENCE ET DU CONSEIL D ADMINISTRATION Autres membres Guy-Alain Cuvècle Consultant, représentant spécial Rhône-Alpes Daniel Degravel Administrateur, envoyé spécial aux U.S.A. Bruno Favaletto DG, Christian Dalloz Sunoptics Jean-Yves Grosse Directeur du Contrôle des Opérations, Air France Georges-Yves Kervern Fondateur Cindynopolis Marc Spielrein Président, Semmaris Denis Terrien Président, Sanford Europe Membres d honneur Michel Berger Michel Georgin Henri Klipfel Claude Potelle Gérard Senouillet HOMMAGE : Nous apprenons le décès de Philippe Goube, membre d honneur et l un des principaux fondateurs de l, et tenons à adresser nos plus vives condoléances à tous les membres de sa famille. La nomination de notre nouveau Président, Dominique Turcq s est accompagnée d un renouvellement de la composition du Conseil d Administration et de son Bureau, avec l arrivée de nouvelles personnalités. Le Conseil et son nouveau Bureau dont ci-contre la composition ont été constitués conformément aux résolutions de l Assemblée du 13 Janvier 2004.

3 Le communiqué de presse suivant a été adressé aux media le 15 janvier 2004 ASSOCIATION FRANÇAISE DE STRATEGIE ET DE DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES RENOUVELLE SON CONSEIL D ADMINISTRATION. Paris, le 15 janvier 2004., l association française de stratégie et de développement des entreprises, annonce l élection à sa présidence de Dominique Turcq, Senior Vice President Strategy & Business Development de Manpower Inc., la nomination comme Secrétaire Général de Philippe Oberman, Directeur Général de Scania Bus France ainsi que l arrivée, en tant que nouveaux administrateurs, de Cécile André, Directeur adjoint Stratégie à la Société Générale, de Nathalie Mosquet, gérante du cabinet de conseil Modus, ainsi que de Denis Terrien, Président de Sanford Europe. «Le renouvellement en profondeur du conseil d administration de l intervient au moment où la reprise devrait ranimer les fonctions classiques des responsables de stratégie, planificateurs des ressources de l entreprise, reconvertis depuis trois ans vers des tâches de réduction des coûts», a souligné Dominique Turcq. «Des défis nouveaux se présentent en outre en 2004, comme la prise en compte par les stratèges des premières implications du choc démographique». a décidé de centrer cette année sa réflexion autour du thème : «De nouveaux business modèles : participer ou résister au remodelage de son industrie». M. Dominique Turcq, 54 ans, diplômé d H.E.C. et diplômé de management à l université de Kobé (Japon), Docteur en Sciences Sociales de l EHESS (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales), est Senior Vice President Strategy & Business Development de Manpower Inc. depuis Il a publié de nombreux articles et ouvrages sur la stratégie et le management des organisations. est une association à but non lucratif dont l objectif est d être un cadre d échange sur les pratiques stratégiques dans les entreprises, tous secteurs confondus. Elle rassemble plus de 400 professionnels de la stratégie (dirigeants et cadres spécialisés, consultants, enseignants) représentant près de 200 entreprises françaises ou internationales présentes en France. Pour plus d information, contactez Fabienne Degouy, déléguée générale de l. Tél : POSITIONNEMENT DE Dans le cadre du renouvellement des instances de l, une réflexion avait été engagée, fin 2003, sur le positionnement de notre Association et l opportunité d un élargissement de la cible des futurs adhérents qui répondent aux nouvelles attentes des cadres dirigeants ayant des responsabilités différentes, représentées aux comités exécutifs de leur entreprise. Parallèlement à cette réflexion, une enquête qualitative a été menée auprès d un panel de nos adhérents actuels afin de mieux approcher leurs attentes. De cette réflexion, le Conseil, en accord avec son nouveau Président, a retenu pour l essentiel les orientations suivantes à mettre en œuvre : Promouvoir les relations de convivialité dans les rapports entre nos membres en suscitant des échanges sur le mode «réseau» plus étroits et plus ciblés sur les pratiques stratégiques aisément transposables. Pour ce faire, nous nous efforcerons d y contribuer : - par le choix des interventions en soirée et petits déjeuners - par le style des réunions avec des lieux mieux adaptés - par l accès des colonnes de la Lettre de l à tous les membres - par la mise en place d un Forum sur le Site Acquérir une plus grande notoriété, en nous faisant connaître auprès d une population plus large de responsables opérationnels au sein de grands groupes, ainsi que de dirigeants d entreprise de taille moyenne -mais en fort développement- qui n ont pas encore acquis de véritables compétences stratégiques. Maintenir le principe du thème annuel unique, tout en se gardant des soirées «hors thème» sur des sujets de forte actualité. Répondre aux besoins d approfondissement de certaines problématiques stratégiques pour tous ceux qui ont envie d enrichir leurs compétences et leurs expériences avec d autres responsables dans le cadre de workshops dont les travaux pourront faire l objet de publication, au moins au sein de notre association. Développer le site dans son contenu, dans sa forme et dans ses liens avec le monde des affaires et du management. Trouver de nouvelles sources de financement, notamment par des partenariats ou opérations de sponsorisation pour accroître le rôle de l.

4 4 COMPTE RENDU DU PETIT DÉJEUNER DU 13 JANVIER 2004 SUR LE THÈME DE «ENTREPRISE ÉLARGIE» Intervenants La réunion a surtout permis de remettre ce modèle en perspective et de le mettre au défi afin d en valider la pertinence et l intérêt pour les années à venir. Ont été notamment discutés, dans une perspective historique : les grandes étapes de la réflexion et de la mise en œuvre de la stratégie ; l évolution et le resserrement des contraintes concurrentielles (coûts, qualité, délais, etc.) ; l importance croissante de parties prenantes toujours plus nombreuses, la diversité des objectifs (innover, réduire les coûts, gagner en réactivité, etc.) ; les concepts sous-jacents (agilité, gestion des ressources et compétences, minimisation des coûts d'agence et de transaction) ; les enjeux associés en termes de management stratégique (perspective systémique, dualité de logique collaborative et conflictuelle, création de valeur individuelle, collective et systé- Dominique Génelot, Président- Directeur Général d INSEP Consulting et partenaire du colloque 2002 Franck Moreau, Professeur et Doyen associé au CERAM Sophia Antipolis et coordinateur de l ouvrage 2003 Synthèse de l intervention et du débat Dominique Génelot et Franck Moreau ont d abord rappelé que l adoption du modèle de l entreprise élargie par les entreprises se fait au travers de stratégies collaboratives (externalisation, alliances, essaimage, gestion déléguée, etc.). Cela nécessite l usage de pratiques d échanges et d assistances grâce notamment aux nouvelles technologies de l information et de la communication, et induit de nouvelles formes organisationnelles et de nouveaux modes de management. mique le long d un système de chaînes de valeur). Les débats ont porté essentiellement sur : l opérationnalisation de ce modèle (notamment en termes de communication interne et de relation avec les syndicats) ; l importance d ancrer ce modèle dans une perspective temporelle ; la nécessité d insister encore davantage sur l incidence du modèle sur le facteur humain ; l évolution même de la définition d entreprise insistant de manière croissante sur les aspects contractuels, etc. Par ailleurs, une piste de recherche semble ouverte de par la simultanéité du développement de ce modèle avec une autre approche très prisée actuellement, celle du développement durable. A ce titre, une réflexion sur les concepts de fidélité, de loyauté, d éthique reste à mener dans la perspective de l entreprise élargie. SYNTHÈSE DE LA RÉUNION DU 8 DÉCEMBRE : LE RAPPORT CARAYON Bernard Carayon, député du Tarn et auteur du rapport intitulé «Intelligence économique, compétitivité et cohésion sociale» a fait le 8 décembre 2003 une rapide présentation de ses propositions dans le domaine de l intelligence économique pour ensuite focaliser la majeure partie de son exposé sur les recommandations qui seront suivies d effet. Parmi celles-ci figurent notamment le lancement d une réflexion interministérielle sur la définition du périmètre stratégique, ainsi que la diffusion par le premier ministre d une instruction sur la sécurité des réseaux d information. Bernard Carayon a conclu sur le fait que l intelligence économique se devait d être une politique publique au service de la création de richesses et de la préservation des intérêts nationaux. intervention de Bernard Carayon a été suivie d une séance de questions/réponses, laquelle a permis d apporter quelques précisions notamment sur le déploiement d actions européennes en matière d intelligence économique, avec un déploiement flexible étalonné à l aune des intérêts français. Françoise Etling, DGA

5 5 BIENVENUE À NOS NOUVEAUX ADHÉRENTS Adhésions entreprises : Mitsubishi Electric Europe, représenté auprès de l par Eric Pellerin, Directeur financier et Gilles Debry, Directeur Général. Mitsubishi Electric Europe commercialise des produits électriques et électroniques. Cedar, cabinet de conseil, représenté auprès de l par son Directeur Général, Caroline Couesnon. Adhésions individuelles : Pascal Jahandier, Directeur commercial et marketing, Sola Optical, fabricant de verres ophtalmiques. Olivier Klein, Président-Directeur Général de Capfor Consultants. Eric Braun, Responsable planification marketing, GSK (Glaxo SmithKline), laboratoires pharmaceutiques. Tech-Lim Thach, étudiant CNAM & ESCP-EAP, Préparation d'un DEA et PhD. Olivier Chaduteau, Associé gérant de DAY ONE (Conseil en stratégie, marketing et organisation par les cabinets de services professionnels). Abdelmagid Bouabdallah, Président d AB Consulting, société de conseil tunisienne spécialisée en stratégie, prospective, innovation. Emmanuel Toussaint, Directeur Général ABSEO, société de conseil pour le développement des entreprises. Guy Fontaine, chargé de mission intelligence économique, SEE, (systèmes de communication). COLLABORATION DE TOUS LES MEMBRES À LA LETTRE ET AU SITE Dans son éditorial, notre nouveau président aborde l essentiel des challenges 2004 qu il nous propose de mener ensemble tout en rappelant que la dynamique de l repose, en bonne part, sur la participation active de chacun sous la forme qui lui convient le mieux. Je rappelle que nous souhaitons ardemment le concours de toutes les contributions, en priorité pour la Lettre et le Site, et notamment : pour la Lettre : Libres propos, ou simple observation d événements liés à la stratégie, ou encore communication d informations résultant d expériences vécues récemment, bref, tout ce qui peut être intéressant de faire partager au sein de notre communauté professionnelle. pour le Site : Vos suggestions concernant le menu, la présentation, les fonctionnalités et les liens qu il serait intéressant, à votre avis d améliorer. Vos préconisations sur le «contenu» et les compléments à ajouter à la situation existante encore sommaire. sur un plan plus large : Afin d ouvrir les centres d intérêt de l, nous sommes prêts à examiner toutes suggestions de journées ou demi-journées consacrées à des rencontres avec des entreprises, dans une perspective précise d interview, de débat voire de visite sur site. Je vous invite donc à prendre contact avec le secrétariat de l association (Fabienne Degouy) pour faire connaître vos propositions, et serais heureux d en débattre ensuite, avec vous. J.P.Dufournet

6 6 THÈME DE ANNÉE 2004 : REMODELAGE DES BUSINESS MODELS La soirée très animée du 19 décembre dernier dont l objectif était d explorer les thèmes de nos réunions 2004 a permis notamment : d identifier les forces qui agissent sur la transformation des métiers, d appréhender les problèmes clés que se posent les dirigeants qui veulent accompagner les changements pour en tirer profit et pas seulement s en défendre. De ce débat, est apparu tout l intérêt de mieux maîtriser les processus (d initialisation, de communication et de gestion des risques) ainsi que les outils à mettre en œuvre pour conduire la transformation de son ou ses propres business. Pour vous procurer la synthèse in extenso, consultez le Site Afplane. LANCEMENT DE TROIS WORKSHOPS l met à votre disposition 3 types d ateliers Intelligence économique Le premier atelier fonctionne depuis plus d un an, ce qui lui a permis de mener un certain nombre d investigations. Il avait été interrompu momentanément et repart désormais, sous l impulsion de Françoise Etling (DGA), et ce, avec d autant de vigueur qu il accueillera de nouveaux participants. Mise en œuvre de la stratégie Le deuxième constitue un thème majeur de la conduite de la Stratégie et répond à un besoin très actuel des équipes dirigeantes de la grande majorité des entreprises. Vous trouverez ci-après un rappel de la proposition d annonce de cet atelier que J.P.Dufournet se propose d animer personnellement. Certains membres avaient déjà fait connaître leur intérêt pour y participer. Tous ceux qui souhaitent s y rendre sont les bienvenus, sachant que nous ne pourrons pas accueillir plus de 10 personnes actives aux réunions, si nous voulons être efficaces. Développement durable Le troisième dont le lancement vient d être décidé propose une réflexion sur les enjeux du «Développement durable» et son impact sur la stratégie des entreprises. C est madame Thanh N ghiem, Directeur de la Communication du WWF, et ancienne associée de McKinsey, qui animera cet atelier qui se déroulera de la façon suivante : Exposé général le 29 avril 2004 de madame Than N ghiem Constitution de 4 groupes de travail représentant les 3 grands secteurs : - Banque assurance - Industrie lourde - Transport - Energie

7 7 La vie de la Stratégie Développer votre intelligence relationnelle par la méthode des 4 cerveaux Dominique Chalvin ESF Editeur collection formation permanente Ce livre rédigé dans la lignée des séminaires Murchelli, présente de grandes qualités pédagogiques. Dominique Chalvin nous transmet concrètement une longue expérience de consultant-enseignant, pour exploiter au mieux les ressources de notre cerveau et pour développer notre intelligence relationnelle. Analyser le cerveau, pour l auteur, c est aborder l être humain tout entier, corps et esprit, dans sa façon d affronter l environnement ; c est un système central de télécommunication avec l environnement, possédant des systèmes de mémorisation. Dominique Chalvin nous propose un outil, basé sur une typologie dite à 4 cerveaux pour mieux communiquer, dialoguer et s adapter aux autres. Très utile dans le diagnostic et l amélioration des comportements managériaux. Prenez la bonne décision Améliorez votre processus décisionnel pour mieux travailler et mieux vivre Stephen Robbins Village Mondial PEARSON Education France Traduit de l américain, ce livre fait un point honnête sur les aspects pratiques et opérationnels de ceux qui ont à faire des choix. auteur insiste sur les limites de la nationalité et de l intuition ou de l expérience, sur les options alternatives Ouvrage agréable à lire. NOTES DE LECTURE par Michel Berger Encyclopédie des ressources humaines Ouvrage coordonné par José Allouche Vuibert Editions La revue Personnel de l ANDCP publie dans son numéro 444 de novembre 2003 une analyse par Daniel Croquette (Délégué général ANDCP) de cet ouvrage collectif. Chacune des 183 contributions propose un éclairage complet et précis d un aspect particulier du domaine des RH et l ensemble peut être considéré comme décrivant les liens entre stratégie d entreprise et ressources humaines. C est une référence pour la réflexion et l action. Le sens de l action Ouvrage collectif coordonné par Bénédicte Vidaillet Vuibert Editions C est un travail inscrit dans les missions de l Institut Vital Roux et construit autour des conceptions de Karl E Weick en socio-psychologie de l organisation. Ce livre essaye de traiter les problématiques de la genèse de l action dans une entreprise ou une organisation et explore en particulier la problématique du sens de l action. Cette exploration se construit autour d une analyse de l incendie catastrophique de Mann Gulch et s appuie sur des thématiques transverses et sur les interactions entre individus de l entreprise. Le processus de construction de sens apparaît éminemment social et collectif, nourri par une diversité de méthodes ayant en commun l immersion dans le détail et la richesse des situations, l accès au discours des acteurs, la prise en compte du contexte, etc. Travail de recherche approfondi, plutôt conceptuel, assez ardu à lire mais sur un sujet essentiel pour les stratèges. Analyse stratégique de la décision Frédéric Carluer et Alban Richard Presses universitaires de Grenoble Editions. Ecrit par deux enseignants de l Université Pierre Mendès-France de Grenoble, cet ouvrage essaye de fournir des éléments de réponse à la question «Quels sont les atouts d un décideur éclairé?» et se servent de ces éléments pour analyser le contexte de la décision et les éléments qui structuraient le processus de décision. Les critères de décision face au risque, les choix multicritères, les modèles séquentiels de décision et les modèles d asymétrie informationnelle, les éléments de théorie des jeux, les interactions stratégiques entre agents sont abordés avec de fortes bases conceptuelles sans formalisme mathématique excessif. Ouvrage basique ouvrant des pistes de réflexion méthodologique aux décideurs. Histoire économique du capitalisme industriel Hélène Rey-Valette Agnès d Artigues Vuibert Editions. Ouvrage basique à vocation pédagogique, où l exposé de connaissances de base est prolongé par des QCM (questionnaire à choix multiple) et un exercice d entraînement à la dissertation. Les auteurs rapprochent l histoire des faits et l histoire des idées et des théories économiques. Cette mise en perspective historique va jusqu aux chocs pétroliers et à la crise des années Une bonne synthèse d envergure mondiale, de nature macroéconomique, de culture générale.

8 Externaliser : Pourquoi-Comment? Isabelle Renard Editions d Organisation atout de ce livre est d être utile pour la mise en œuvre opérationnelle ; de plus, il aborde des problématiques juridiques. Le management de projet Gilles Garel Editions La Découverte Collection Repères Ce petit livre reflète la large diffusion d une technique de gestion encore peu conceptualisée. Il peut se présenter comme un référentiel du management de projet, en exprimant des définitions, des concepts, des modèles et des méthodes. Au-delà, l auteur, docteur en gestion de l Ecole Polytechnique et enseignant à l Université Marne-la- Vallée, positionne le management de projet par rapport à l ingénierie «concourante» et livre ses réflexions sur les effets pervers, sur les limites du management de projet et sur les interrogations qu elles ouvrent. Ouvrage utile et agréable à lire. A VOTRE AGENDA! Futuribles International propose des séminaires : Les 17 et 18 mars 2004 : La performance globale des organisations dans l économie de l immatériel. Le 23 mars 2004 : Introduction à la veille et à la démarche prospective Les 31 mars et 1 er avril 2004 : Prospective de la consommation et du commerce en France et en Europe LETTRE DE heureuse alliance de l héritier et du management Gazette de la société et des techniques-ecole des Mines de Paris numéro 23 Etude d Arnaud le Foll et Edouard de Pirey, ingénieurs des Mines sur la gouvernance d entreprises. Cette étude se réfère, entre autres, à la branche Recherches de la société de bourse Oddo-Pinatton qui a créé un indice des entreprises familiales : cet indice de performance boursière est très sensiblement meilleur, depuis 10 ans, pour les entreprises familiales que pour les 250 entreprises du SBF 250. étude suggère que la prudence est un facteur de succès non suffisant et que la structure idéale est l alliance entre une famille actionnaire et un manager extérieur. Les auteurs essayent d évaluer l efficacité de la structure de direction par un panel composé des 94 plus grosses entreprises cotées du SBF Ecole des Mines de Paris propose des séminaires : Le 14 mars 2004 : Droit de la propriété intellectuelle et concurrence, par François l Evêque, professeur à l Ecole des Mines de Paris. Le 5 mars 2004 : assureur face à ses risques par Daniel Blanchard, Directeur Général de Groupama. Toutes les informations relatives aux séminaires cités ci-dessus sont détaillées sur notre site STRATÉGIC NEWS Futuribles La revue comprend, entre autres, Numéro 291 des analyses critiques de l ouvrage «Des idées pour la croissance» de Didier Michel (Rexecode-Economica) et de l ouvrage «Compétitivité» de Michèle Debonneuil et de Lionel Fontagné (CAE) paru à la Documentation française. Numéro 292 A côté d un article de Pierre-Benoît Joly et Bertrand Hervieu (INRA), sur la marchandisation du vivant, il faut souligner l article de Pierre Bonnaure sur les heurs et malheurs de la recherche en France et en Europe, une note de synthèse de Rémi Barré sur les diasporas scientifiques et, dans les idées et faits porteurs d avenir, une actualité de André-Yves Portnoff sur la montée en puissance soutenue du commerce électronique, rentable et influent. Et dans sa bibliographie prospective : «Quelle France rurale pour 2020? Contribution à une nouvelle politique de développement durable» - DATAR. (La Documentation française) Futuribles Céline Laisney Datar - Business Digest Numéro 136 Ce numéro poursuit un effort de synthèse sur la logique de performance appliquée à l entreprise. Remarquez aussi le dossier sur la désobéissance et l indiscipline, et un autre dossier sur la prise de décision en situation complexe. Business Digest 19, rue Martel, Paris Association française de stratégie et de développement des entreprises 9-11, av Franklin Roosevelt Paris Tél. : Fax : Mail : MAQUETTING - 02/04

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Le management au Ministère de la Défense

Le management au Ministère de la Défense Ouvrage collectif piloté par le CFMD sous la direction du général Baudouin ALBANEL Le management au Ministère de la Défense, 2004 ISBN : 2-7081-3042-0 Sommaire Préface Manager : une priorité du secteur

Plus en détail

Un lieu de débats privilégié

Un lieu de débats privilégié Un lieu de débats privilégié Créé en 2009 par La Rechercheet Le Monde, le Forum Science, Recherche Sociétéattire chaque année près de 900 personnesvenant s informer, réfléchir, débattre autour de multiples

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s)

P résentation. L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines. La Gestion des Ressources Humaines (collection Les Zoom s) P résentation L ensemble des concepts et des outils de la Gestion des Ressources Humaines est développé dans le livre rédigé par Chloé Guillot-Soulez et publié dans la même collection : La Gestion des

Plus en détail

La Relation Président-Directeur

La Relation Président-Directeur Journée des Présidents Mercredi 8 Novembre 2000 Assemblée Nationale La Relation Président-Directeur Quelle répartition des compétences au sein des associations? Jean-François PEPIN Consultant en Management

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

CAP EST LAGOON RESORT

CAP EST LAGOON RESORT 2014 DEVELOPPER Son LEADERSHIP pour dépasser les situations conflictuelles et conduire efficacement le changement LES J 13/V 14/S 15 ET V 21/S 22 NOVEMBRE 2014 PENDANT 5 JOURS DANS UN CADRE REPOSANT ET

Plus en détail

Seul le discours prononcé fait foi

Seul le discours prononcé fait foi NOTES POUR UNE ALLOCUTION DU MAIRE DE MONTRÉAL MONSIEUR GÉRALD TREMBLAY RÉCEPTION EN L HONNEUR DES ANCIENS ÉLÈVES DE L INSEAD HÔTEL DE VILLE DE MONTRÉAL 2 OCTOBRE 2009 Seul le discours prononcé fait foi

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Position du CIGREF sur le Cloud computing

Position du CIGREF sur le Cloud computing Position du CIGREF sur le Cloud computing Septembre 2010 Cette position est le fruit d un groupe de réflexion ayant rassemblé les Directeurs des Systèmes d Information de grandes entreprises, au premier

Plus en détail

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique

Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Extraits Préface Claude Revel Déléguée interministérielle à l intelligence économique Ma première année à la tête de la Délégation interministérielle à l intelligence économique (D2IE) m a permis de mesurer

Plus en détail

Déroulement des travaux. Jour 1

Déroulement des travaux. Jour 1 Atelier national sur le partage des résultats de l étude et la mobilisation des organisations de la société civile pour le lancement d une campagne de plaidoyer autour de l accaparement des terres au Cameroun

Plus en détail

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation

Master international de Management des Médias à distance. Organisation pédagogique de la formation Master international de Management des Médias à distance Organisation pédagogique de la formation Session 2014/2015 Table des matières Organisation pédagogique... 1 UE 1 : Histoire, économie et mondialisation

Plus en détail

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES

PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES PERSPECTIVES DES TECHNOLOGIES INFORMATIQUES Le futur de la Direction des Systèmes d Information à 3 ans Objectifs JEMM Vision propose un séminaire intitulé Perspectives des technologies informatiques Le

Plus en détail

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015

17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 À l occasion du festival de Pâques, la mairie de Deauville et l ESSEC Business School créent Break and Share 17 & 18, 24 & 25 avril 2015, 30 avril & 1er mai 2015 Villa Strassburger, à Deauville Autour

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

numéro 242 juin-juillet 2014

numéro 242 juin-juillet 2014 numéro 242 juin-juillet 2014 SOMMAIRE 7 Ont contribué à ce numéro 11 Les voies d une refondation du capitalisme. Une responsabilité élargie et une rémunération spécifique de la fonction de contrôle actionnarial

Plus en détail

Diplôme d Université Lobbying Européen

Diplôme d Université Lobbying Européen Diplôme d Université Lobbying Européen en partenariat avec l Université de Strasbourg I S E L Institut Supérieur Européen du Lobbying European Institute for Advanced Studies in Lobbying Paris Strasbourg

Plus en détail

Pré-diagnostic du Développement Durable

Pré-diagnostic du Développement Durable Pré-diagnostic du Développement Durable à l usage des PME-PMI et Autres Entreprises Le présent questionnaire a été réalisé par le groupe Développement Durable de l AUEG qui comprenait des membres d entreprises,

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France

Conseil en Stratégie Produit. www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France Conseil en Stratégie Produit www.anthalia.fr - 01 49 10 02 01-11 rue de Vanves - 92100 Boulogne-Billancourt, France A PROPOS D ANTHALIA Anthalia est un Cabinet de Conseil et de Formation indépendant spécialisé

Plus en détail

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE :

LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : LA PROFESSIONNALISATION DU COACHING EN ENTREPRISE : DECRYPTAGE ET TEMOIGNAGE Le coaching en entreprise est souvent source de questionnement sur différents aspects : quelles populations concernées? Dans

Plus en détail

CAC. Commercialisation des Activités de Consulting. Léonard de Vinci. CYCLE SPÉCIALISÉ du Pôle Universitaire

CAC. Commercialisation des Activités de Consulting. Léonard de Vinci. CYCLE SPÉCIALISÉ du Pôle Universitaire CAC Commercialisation des Activités de Consulting CYCLE SPÉCIALISÉ du Pôle Universitaire Léonard de Vinci CYCLE SPÉCIALISÉ CAC COMMERCIALISATION DES ACTIVITÉS DE CONSULTING Jean-Jacques MACHURET Directeur

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

Présentation de l Ae-SCM. Version 2.0

Présentation de l Ae-SCM. Version 2.0 Association Française pour le développement des métiers et le partage des bonnes pratiques de sourcing des entreprises numériques. Présentation de l Ae-SCM Version 2.0 23 juin 2014 Les fondamentaux! L

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

Exécuter l Innovation,

Exécuter l Innovation, Venez rencontrer d autres professionnels de l innovation pour améliorer vos pratiques et construire votre réseau : Priorité aux rencontres et débats entre participants Sessions de "Speed Networking" Participants

Plus en détail

OFPN. La structure de l'ofpn : les commissions. Sommaire : Contact : SITE INTERNET : www.ofpn.fr. COURRIEL : contact@ofpn.fr. Numéro 1 - Mai 201 4

OFPN. La structure de l'ofpn : les commissions. Sommaire : Contact : SITE INTERNET : www.ofpn.fr. COURRIEL : contact@ofpn.fr. Numéro 1 - Mai 201 4 OFPN Organisation Newsletter Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie Numéro 1 - Mai 201 4 La structure de l'ofpn : les commissions Les statuts de l Organisation Française des Psychologues

Plus en détail

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE»

Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Paris Europlace Forum financier international 20 avril 2015 «FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE EN EUROPE» Table ronde 3 : Revue de la stabilité financière de la Banque de France «Financement de l économie

Plus en détail

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?»

«L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» APPEL A COMMUNICATIONS «L intelligence économique dans les business models des entreprises : où en sommes-nous?» 18 & 19 novembre 2015 IDRAC Business School, Lyon L IDRAC Business School, dans le cadre

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 2

Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 2 Master Marketing et Pratiques Commerciales parcours Management de la marque et communication Apprentissage Master 2 2014/2015 UE1 MANAGEMENT STRATÉGIQUE Jean-Pierre Helfer Comprendre la posture stratégique

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Règlement du prix OCTOBRE 2014

Règlement du prix OCTOBRE 2014 Règlement du prix OCTOBRE 2014 Avec l'ambition de faire progresser la qualité de l emploi associatif et dans le cadre de la Grande cause nationale 2014, Le Mouvement associatif en partenariat avec l UDES,

Plus en détail

FORMATION CONSEIL. La formation créative. L intelligence collective

FORMATION CONSEIL. La formation créative. L intelligence collective La formation créative CONSEIL FORMATION L intelligence collective formation Partenaire des Centres de formation, des Ecoles, des Universités et des Entreprises Alliance Formation propose Des solutions

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations progressons ensemble dans votre organisation et vos relations CONSEIL FORMATION MANAGEMENT - RH L entreprise est notre challenge Nous soutenons votre entreprise dans toutes les réalisations visant sa réussite.

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION

MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION Fiche de lecture : MANAGEMENT SITUATIONNEL VERS L AUTONOMIE ET LA RESPONSABILISATION I. PRESENTATION GENERALE «Management situationnel Vers l autonomie et la responsabilisation» (nouvelle édition enrichie),

Plus en détail

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS.

INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. COMMUNIQUÉ DE PRESSE Le 1 er décembre 2014 INSTITUT DE LA MOBILITE DURABLE : UNE PLATEFORME COMMUNE QUI CO-CONSTRUIT LE FUTUR DE LA MOBILITÉ DEPUIS 5 ANS. Le 27 novembre 2014, Renault, la Fondation Renault

Plus en détail

FORMATIONS CONTINUES PORTUAIRES

FORMATIONS CONTINUES PORTUAIRES FORMATIONS CONTINUES PORTUAIRES SÉMINAIRES MANAGEMENT 2009 L'IPER est un institut de formation portuaire unique en son genre. Toute entreprise vit et évolue grâce au savoir-faire de ses personnels. La

Plus en détail

MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015

MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015 MASTER GESTION DES ORGANISATIONS ACHAT A L INTERNATIONAL M1 2014/2015 Formation sur deux ans en apprentissage I - DÉROULEMENT DE LA FORMATION La formation se déroule en apprentissage selon un rythme alterné

Plus en détail

EXECUTIVE Mastères Spécialisés

EXECUTIVE Mastères Spécialisés EXECUTIVE Mastères Spécialisés 2009/2010 BUSINESS CONSULTING Direction de projets de changement INTRODUCTION Ce programme est un cursus de formation européen visant à former des cadres expérimentés à la

Plus en détail

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE

MASTER MESME. Master Européen en Management et Stratégie d Entreprise DESCRIPTION GÉNÉRALE. PROGRAMME DE 1 ère ANNÉE DESCRIPTION GÉNÉRALE Niveau et conditions d accès Le master MSE (master européen de niveau I délivré par la Fédé*) est préparé en 2 ans pour un étudiant titulaire d un diplôme bac +3 (licence, DEES ou

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15

TABLE DES MATIÈRES. II. Les ressources humaines... 14 A. Les dirigeants d entreprise... 14 B. Les salariés... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos... Partie 1 : Parties prenantes et structures de gouvernances XV 1 Cartographie et attentes des parties prenantes... 9 I. Les apporteurs de capitaux... 10 A. Les actionnaires...

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

Faire de la mobilité des décideurs une opportunité pour votre entreprise

Faire de la mobilité des décideurs une opportunité pour votre entreprise Faire de la mobilité des décideurs une opportunité pour votre entreprise La dynamique de la valeur Nomination est née en 2002, de deux idées simples : un décideur qui prend de nouvelles fonctions recherche

Plus en détail

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation

Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage. Organisation de la formation Master Audit Contrôle Finance d Entreprise en apprentissage Organisation de la formation Ce document a pour objet de présenter le contenu des cours des deux années du Master Audit Contrôle Finance d entreprise

Plus en détail

Management Interculturel

Management Interculturel Management Interculturel La mondialisation et l ouverture des marchés ont permis l interconnexion des mondes. Ces phénomènes ont en même temps accéléré la mutation des modes de pensée et de consommation.

Plus en détail

Présentation du Cercle Humania

Présentation du Cercle Humania 2 Octobre 2014 1 Présentation du Cercle Humania Le cercle Humania, sous l égide de l Apec et de Kurt Salmon, propose aux DRH des grandes organisations privées et publiques d'être leur carrefour d'échanges

Plus en détail

"DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES"

DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES "DÉVELOPPER LA PERFORMANCE MANAGÉRIALE : CE QUE FONT VRAIMENT LES ENTREPRISES" ENQUÊTE RÉALISÉE PAR HOMMES & PERFORMANCE ET EMLYON BUSINESS SCHOOL EN PARTENARIAT AVEC L'APEC Juin 2011 OBJECTIFS DE L ÉTUDE

Plus en détail

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue

Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue Master Marketing et Pratiques Commerciales Formation continue 2014/2015 UE1 MARKETING OPÉRATIONNEL/CONCEPTS ET MÉTHODES Ouidade Sabri Familiariser les étudiants aux principaux concepts marketing; Comprendre

Plus en détail

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team

Présentation des Actions Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Collectives FAFIEC 2015 avec Evolu Team Bonjour, Vous trouverez dans ce document une présentation synthétique des différentes filières et formations répertoriées au titre des Actions Collectives Fafiec

Plus en détail

RÉINVENTER LA RELATION CLIENT

RÉINVENTER LA RELATION CLIENT RÉINVENTER LA RELATION CLIENT Contact presse Joy SULITZER j.sulitzer@acticall.com +33 (0)1 53 56 75 37 @JSulitzer UN REGARD D EXPERT Dirigé par Emmanuel Richard, le cabinet de Conseil du Groupe Acticall,

Plus en détail

Le Gala de l Intelligence Economique fête sa 10. édition. ème. Ecole Militaire 17 juin 2015. Dossier de partenariat. http://gala.aege.

Le Gala de l Intelligence Economique fête sa 10. édition. ème. Ecole Militaire 17 juin 2015. Dossier de partenariat. http://gala.aege. Le Gala de l Intelligence Economique fête sa 10 ème édition Ecole Militaire 17 juin 2015 Dossier de partenariat http://gala.aege.fr Le Gala de l Intelligence Economique est une soirée unique organisée

Plus en détail

THEORIE ET CAS PRATIQUES

THEORIE ET CAS PRATIQUES THEORIE ET CAS PRATIQUES A DEFINIR 8/28/2012 Option AUDIT 1 INTRODUCTION L informatique : omniprésente et indispensable Développement des S.I. accroissement des risques Le SI = Système Nerveux de l entreprise

Plus en détail

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural

Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural CAHIER DES CHARGES Création outil multimédia de restitution du projet «l intergénérationnel : un levier pour un levier pour créer du lien social en milieu rural Juillet 2013 Sarah Pecas I - PRESENTATION

Plus en détail

SCIENCES DU MANAGEMENT INGENIERIE DU MANAGEMENT METIERS DU MARKETING

SCIENCES DU MANAGEMENT INGENIERIE DU MANAGEMENT METIERS DU MARKETING MASTER DROIT, ECONOMIE, GESTION SCIENCES DU MANAGEMENT INGENIERIE DU MANAGEMENT METIERS DU MARKETING www.univ-littoral.fr PRESENTATION ET OBJECTIFS DE LA FORMATION Pour leur conduite de leurs entreprises

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE

LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE SÉMINAIRES THÉMATIQUES // LOIS HAMON ET MACRON, ALLIANCES À L ACHAT, ATTENTES RSE Nouvelle donne pour les coopératives agricoles et agroalimentaires? 2 juin 2015 24 septembre 2015 paris 2 E OBJECTIFS >

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION LA FRANCHISE. L Académie de la Franchise L ACADEMIE DE. Le socle de vos savoir-faire, le tremplin de votre succès

CATALOGUE FORMATION LA FRANCHISE. L Académie de la Franchise L ACADEMIE DE. Le socle de vos savoir-faire, le tremplin de votre succès CATALOGUE FORMATION L Académie de la Franchise Le socle de vos savoir-faire, le tremplin de votre succès L Académie de la Franchise L ACADEM LA FRANC L Acad de la F UTURS FRANCHIS FUTURS FRANCHISÉS DEVENIR

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse.

Public. Débouchés. Les atouts du Master PIC. Statistiques des débouchés 22 % 16 % 10 % 14 % 38 % Entreprise Start-up Thèse. Contexte et enjeux Public Le management de l innovation, un champ en pleine mutation - Les thématiques des stratégies d innovation, de la conception des produits, de l organisation et de la conduite des

Plus en détail

Agence conseil en communication et relations presse

Agence conseil en communication et relations presse Agence conseil en communication et relations presse Véronique Pernin, Fondatrice, Directrice Associée Véronique Pernin a fondé VP Strat & Com en janvier 2005. Issue de la communication financière, elle

Plus en détail

POUVOIR D ACHAT : la condition de vie des travailleurs

POUVOIR D ACHAT : la condition de vie des travailleurs POUVOIR D ACHAT : la condition de vie des travailleurs Séminaire CGTM Mercredi 19 mars 2008 Danielle LAPORT Sociologue Ingénieur Social Equipe de Recherche REV Université Paris XII Val-de-Marne Il me revient

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

L e m o t d u p r é s i d e n t

L e m o t d u p r é s i d e n t Hi ver 2015 L e m o t d u p r é s i d e n t Au nom de mes collègues du Conseil d administration de l ACGL, je vous souhaite une belle et heureuse année 2015. C est avec enthousiasme que notre association

Plus en détail

Charte euro PP (PlaCements Privés) BerCy, le 30 avril 2014

Charte euro PP (PlaCements Privés) BerCy, le 30 avril 2014 Charte Euro PP (placements privés) Bercy, le 30 avril 2014 Michel Sapin ministre des Finances et des Comptes publics Arnaud Montebourg ministre de l Economie, du Redressement productif et du Numérique

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations 2011 Cher membre, cher sympathisant, Comme vous le savez peut-être déjà, les équipes d Ingénieurs Sans Frontières vous offrent la possibilité de vous investir à travers une grande

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES

MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES MANAGEMENT ET GESTION DES ENTREPRISES Programmes de Formations Bachelor Bac + 3 Management Opérationnel des Organisations Formation en 3 années, accessible chaque année, en fonction des pré-requis du candidat.

Plus en détail

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS

LES 11 COMPÉTENCES CLÉ DU COACH SELON LE RÉFÉRENTIEL ICF OBJECTIFS CERTIFICATION PRINCIPES ET ORIENTATIONS ACTIVISION Coaching : un cursus de formation complet accrédité ICF pour acquérir les compétences et la posture du coach professionnel. Une formation professionnelle, pour des professionnels, par des professionnels.

Plus en détail

LE TRAVAIL Les Français y croient-ils encore?

LE TRAVAIL Les Français y croient-ils encore? Institut Manpower LE TRAVAIL Les Français y croient-ils encore? Éditions d'organisation Sommaire Avant-Propos 1 partie 1. Les Français, quand ils nous parlent du travail tel qu'ils le vivent Le sens perdu

Plus en détail

d évaluation Objectifs Processus d élaboration

d évaluation Objectifs Processus d élaboration Présentation du Programme pancanadien d évaluation Le Programme pancanadien d évaluation (PPCE) représente le plus récent engagement du Conseil des ministres de l Éducation du Canada (CMEC) pour renseigner

Plus en détail

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN

DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN DEVENIR INTERVENANT CERTIFIE WELLSCAN Vous êtes un professionnel consultant, coach, formateur et vous accompagnez les individus ou les entreprises dans leurs enjeux de performance sociale, managériale

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 12 mars 2009 Séance de 10 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du Plan

Compte rendu. Jeudi 12 mars 2009 Séance de 10 heures. Commission des Finances, de l économie générale et du Plan Compte rendu Commission des Finances, de l économie générale et du Plan Examen de la proposition de résolution sur le renforcement de la régulation financière (n 1512)...2 Information relative à la Commission...7

Plus en détail

Cadre Stratégique Commun 2014-2020

Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des Régions d Europe Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Contribution de l ARE au document de travail des services de la Commission Juillet 2012 Cadre Stratégique Commun 2014-2020 Assemblée des

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant

ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant ANNEXE 2 : Liste des questions entre le directeur et l étudiant LES QUESTIONS PROPRES À L ÉTUDIANT 4 Ai-je bien identifié mes besoins de formation et d'encadrement et les objectifs que je désire atteindre

Plus en détail

Les entreprises familiales vues par les actifs Français.

Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Les entreprises familiales vues par les actifs Français. Janvier 2014 Chaire Entrepreneuriat Familial et Société entre pérennité et changement Contacts : Noémie Lagueste Chargée d études Chaire Entrepreneuriat

Plus en détail

CIES : Coaching des Individus, des Équipes et des Structures

CIES : Coaching des Individus, des Équipes et des Structures CYCLE DE FORMATION EN COACHING (formation certifiante) CIES : Coaching s Individus, s Équipes et s Structures Cies Praticien 1 ère Le Le Lead Lead Coach Coach Institut est l espace formation Convergence

Plus en détail

le 1er Octobre 2015 1

le 1er Octobre 2015 1 le 1 er Octobre 2015 1 Présentation du Cercle Humania Le cercle Humania, sous l égide de l Apec et de Kurt Salmon, propose aux DRH des grandes organisations privées et publiques d'être leur carrefour d'échanges

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les

Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les Je tenais à remercier M. Movermann qui m a accueillie au sein de sa direction et m a aidé dans la rédaction de ce mémoire. Merci aussi à tous les agents de la DRH de la Région Rhône-Alpes, pour leur accueil

Plus en détail

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats

Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Tout s accélère! Impact des évolutions socio-économiques sur les méthodes de suivi commercial pour les cabinets d avocats Trois notions sont devenues incontournables dans les affaires et ne peuvent que

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 3 février 2006 Communiqué de presse «Coopératives et mutuelles : un gouvernement d entreprise original» Les 30 recommandations du rapport sur le gouvernement d entreprise des coopératives et

Plus en détail

NOUVEAUTÉ. Dirigeants, DAF, DRH, Managers, DSI «Privé / Public» Ateliers thématiques Journées d échanges Conférences «Tendance»

NOUVEAUTÉ. Dirigeants, DAF, DRH, Managers, DSI «Privé / Public» Ateliers thématiques Journées d échanges Conférences «Tendance» Les «Clubs» DEMOS Business Dirigeants, DAF, DRH, Managers, DSI «Privé / Public» NOUVEAUTÉ Ateliers thématiques Journées d échanges Conférences «Tendance» V = Valoriser une expérience E = Elargir son champ

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR

Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR Présentation du corps de contrôle des assurances LE MÉTIER DE COMMISSAIRE-CONTRÔLEUR L Assurance : un secteur clé de la vie économique Le secteur de l assurance est un acteur majeur de la vie économique

Plus en détail

Le catalyseur de vos performances

Le catalyseur de vos performances MCRM Consulting, 43 Rue Tensift Agdal Rabat Maroc Tel: 212 (0) 5 37 77 77 41 Fax: 212 (0) 5 37 77 77 42 Email: Contact@mcrmconsulting.com Site: www.mcrmconsulting.com P e r f o r m a n c e c o m m e r

Plus en détail

son offre Executive Education

son offre Executive Education Destinée aux cadres supérieurs, dirigeants d entreprises et entrepreneurs menée en partenariat avec CentraleSupélecParis Lancée en Octobre 2015 Casablanca, le 2 juin 2015 L Ecole Centrale Casablanca annonce

Plus en détail