Orientations Générales de Formation

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Orientations Générales de Formation 2015 2017"

Transcription

1 Orientations Générales de Formation CCE du 19 juin 2014

2 PREAMBULE Depuis sa création, Gaz Réseau Distribution France s adapte à l évolution de son environnement afin de conforter son positionnement de distributeur performant et reconnu sur le marché du gaz. Pour soutenir cette ambition, GrDF est engagé depuis 2012 dans le projet d entreprise «Avec vous en réseau», dont les quatre orientations majeures restent les suivantes : Vivre la sécurité et la performance au quotidien et dans la durée Penser client et croissance Agir GrDF : coopération, rigueur, écoute et simplification Innover pour créer le futur. En parallèle, GrDF a fait évoluer son organisation et son pilotage afin de les mettre en cohérence avec son ambition. Les Orientations Générales de Formation s inscrivent dans cette perspective et orientent la formation professionnelle qui reste un levier important en termes de maintien et de renouvellement des qualifications et compétences. Eléments de contexte et grandes tendances GrDF, pour l exercice de ses activités doit intégrer les évolutions de son environnement, notamment : - la mise en œuvre d un nouveau mix énergétique en France où la place du gaz est maintenant à concrétiser dans les nouveaux projets (développement du bio-méthane, GNV ), - le développement de la relation au client final - la digitalisation dans tous les métiers, - la préparation du déploiement des compteurs communicants Gazpar, - l évolution de la relation avec ERDF avec des impacts en termes d activité et de SI. Dans un contexte économique durablement difficile (poursuite de la baisse des volumes acheminés et nécessité de réduire les coûts), cette adaptation s opère dans le cadre du plan de performance de GrDF en recherchant les marges de manœuvre nécessaires (via les chantiers BBZ par exemple). Les inflexions données au Projet d entreprise «Avec Vous en réseau» confirment et actualisent les 4 axes de la transformation de GrDF afin d assurer la sécurité industrielle mais aussi le développement de l activité, ainsi : - l orientation client doit s amplifier et se généraliser sur l ensemble des métiers. Les processus doivent être simplifiés et le développement du digital dans les process métier doit permettre de concrétiser l orientation client à travers le développement d offres spécifiques, - l accompagnement de la décentralisation de la gouvernance de l énergie est une ambition forte. GrDF sera identifié comme le partenaire privilégié des projets des collectivités locales, notamment à travers l apport de solutions locales intégrant le gaz (ex : Biogaz) et le développement d usage du gaz dans les transports, - La reconnaissance de GrDF comme acteur majeur du gaz en France vis-à-vis de toutes les parties prenantes doit permettre de gagner en notoriété. Ces orientations demandent de faire évoluer en profondeur les compétences attendues des salariés en lien avec des processus métiers renouvelés et adaptés. 2

3 Les départs en retraite encore importants sur la période (entre 450 à 500 par an), constituent une opportunité pour le renouvellement des compétences en recherchant des profils nouveaux au sein du Groupe et à l externe. Le management est confirmé dans son rôle d acteur-clé de l accompagnement de ces inflexions et doit donc faire l objet d une attention particulière, notamment lors du renouvellement des managers de proximité. Pour les managers, un des axes majeurs consistera à les professionnaliser, à la fois sur leur capacité à s enrichir eux-mêmes mais aussi sur leur aptitude à faire grandir leurs collaborateurs. Enfin, la réussite du projet de GrDF ne sera possible que par la mobilisation de l entreprise autour d un haut niveau de professionnalisme des métiers, de l évolution professionnelle des salariés, du développement des qualifications et des compétences. Les orientations générales de formation (OGF) de GrDF, triennales, sont actualisées chaque année et sont la traduction RH de ces enjeux auxquels le distributeur répond en construisant des dispositifs innovants : - adaptation des dispositifs de formation spécifiques aux alternants recrutés, - parcours de professionnalisation visibles et attractifs, - cursus de formation à destination de salariés changeant de métiers, - accompagnement dans la durée du changement de collège, - dispositif de professionnalisation de la communauté managériale. Les orientations générales de formation s inscrivent en cohérence avec : - l Accord GrDF relatif à la formation tout au long de la vie professionnelle signé par les cinq organisations syndicales représentatives du personnel le 30 septembre 2010, - le plan Emploi. Ces Orientations Générales de Formation de GrDF alimentées par la GPEC nationale (Plan emploi à 5 ans) servent de cadre de référence afin que les Unités Opérationnelles en fonction de leur contexte spécifique, de leur GPEC locale, puissent construire un Plan de formation pertinent et cohérent au regard des enjeux de l entreprise. Elles sont présentées pour avis en Comité Central d Entreprise. Le présent document comprend 2 parties : Les orientations générales de la formation de GrDF par lesquelles le distributeur fixe ses ambitions pour la formation pour ces 3 prochaines années. Leur traduction en orientations de formation par «métiers» - Les orientations de formations des métiers - Les orientations de formations des domaines transverses Présentées sous forme d annexes, ces orientations de formations permettent d identifier les enjeux des domaines et des métiers qui les composent, ainsi que les priorités en termes d orientations de formation pour les 3 prochaines années. 3

4 SOMMAIRE 1. SCHEMA DES PRINCIPAUX PRESTATAIRES DE FORMATION A GrDF LES ORIENTATIONS GENERALES DE FORMATION : UN OUTIL AU SERVICE DU PROJET DE GrDF... 6 a. Consolider et développer le professionnalisme des salariés... 6 b. Accompagner l évolution des métiers et répondre aux grands défis de GrDF... 7 c. La formation, outil d intégration des nouveaux salariés... 8 d. La formation, outil de réussite pour les alternants... 8 Conclusion ANNEXES : LES ORIENTATIONS METIERS...10 a. ORIENTATIONS DE FORMATION DU METIER RESEAU...10 b. ORIENTATIONS DE FORMATION DU METIER ACHATS RESEAU...13 c. ORIENTATIONS DE FORMATION DU METIER ACHEMINEMENT LIVRAISON...15 d. ORIENTATIONS DE FORMATION DES METIERS TERRITOIRE ET CONCESSION...17 e. ORIENTATIONS FORMATION DU METIER DEVELOPPEMENT...19 f. ORIENTATIONS METIERS TRANSVERSES ET FORMATIONS TRANSVERSES...21 FINANCES GESTION MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES GLOSSAIRE

5 1. SCHEMA DES PRINCIPAUX PRESTATAIRES DE FORMATION A GrDF L offre de formation pour GrDF s articule autour de deux axes : Les formations métier : portées pour les formations gazières par Energy Formation du Groupe GDF SUEZ et l UOF, département d ERDF, pour les formations de technique clientèle ; les formations au management qui sont proposées par GDF SUEZ au sein de son université et le dispositif de professionnalisation des managers de GrDF, Crescendo. Le schéma ci-après indique les différentes structures ainsi que leur appartenance aux différentes entités. Unité Opérationnelle de Formation (UOF) Energy Formation (EF) GDF SUEZ University GDF SUEZ ERDF GrDF Dispositif de professionnalisation des managers 5

6 2. LES ORIENTATIONS GENERALES DE FORMATION : UN OUTIL AU SERVICE DU PROJET DE GrDF Le plan emploi à 5 ans réactualisé chaque année, identifie les tendances en termes de pyramide des âges, les contraintes, les priorités et les enjeux RH de GrDF. Il éclaire les besoins en termes de préparation, de maintien et de renouvellement des compétences. Cette adaptation des compétences à GrDF s articule autour de plusieurs dimensions : Une mobilité géographique et fonctionnelle encouragée au sein des distributeurs et de GDF SUEZ, Une politique d embauche ciblée (géographie, métiers, diversité) Un recours important à toutes les formes d alternance, Une formation renouvelée et adaptée aux évolutions. Les orientations formation fixent le cadre de référence au service de la progression du professionnalisme des salariés et de leur développement professionnel. a. Consolider et développer le professionnalisme des salariés Au travers des travaux de GPEC, GrDF identifie des parcours professionnels pour les différents métiers, avec des cursus de formation associés. L enjeu est de donner un maximum de visibilité aux salariés pour leur permettre d accroître leurs compétences, de développer plus d efficacité et d adaptabilité, de faciliter leur parcours professionnel et de bénéficier de perspectives de carrière motivantes. Cet objectif passe par la mise en œuvre des leviers suivants : - Donner de la visibilité sur la professionnalisation des métiers par le développement de cursus de formation-métier, nécessaires à l acquisition du socle de base pour chaque métier en fonction des différents parcours des salariés ; - Garantir le maintien des compétences et des qualifications à travers le contrôle des prérequis, les outils d évaluation des acquis et des savoirs, le développement de modules de E-learning ; - Transmettre et capitaliser les savoir-faire (TSF) : dans un contexte de fort renouvellement des compétences, la méthode de transmission des savoir-faire vise à s assurer de la pérennité des savoirs dans l entreprise en professionnalisant le passage de relais entre seniors et nouveaux embauchés ; - Garantir la qualité des actions de formation : L objectif de qualité des formations sera poursuivi, au travers d une attention portée à la qualité de la formation pédagogique des formateurs, notamment les formateurs relais et à la pertinence des cahiers des charges pédagogiques. Les unités veilleront également à encadrer les actions non libératoires prévues dans les plans de formation. Il est rappelé que certains dispositifs relevant de la professionnalisation tels l immersion, le coaching viennent en appui de la formation professionnelle continue mais ne s y substituent pas (circulaire DGEFP du 14 novembre 2006) ; - Mettre en place des actions de communication pertinentes auprès des salariés : dispositifs de professionnalisation, comme les périodes de professionnalisation et les formations «droit individuel à la formation» (DIF), ainsi que les nouveaux dispositifs et droits qui seront associés à la loi relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale. 6

7 - Développer le potentiel des salariés : faire identifier le manager de proximité comme l acteur «clef» de la professionnalisation de ses collaborateurs, et favoriser le dialogue manager salarié à l aide du dispositif de professionnalisation des managers, Crescendo ; b. Accompagner l évolution des métiers et répondre aux grands défis de GrDF La sécurité industrielle doit rester le pilier de notre crédibilité et légitimité de gazier : il s agit de conforter et d animer la communauté gazière autour d une culture «Sécurité» partagée par chacun qui se construit à l aide d outils de formation variés et innovants et de mises en place de démarches (facteur humain, performance, REX, TSF). La période marquera la consolidation des connaissances et des pratiques liées à la mise en place des nouveautés réglementaires en matière de travaux tiers. Une orientation client à concrétiser et à amplifier : la transformation du marché de l énergie fait évoluer les relations avec nos clients et les collectivités territoriales. Ces évolutions nous poussent à simplifier nos pratiques, à répondre aux nouvelles attentes des clients pour porter le développement du gaz naturel et à gérer les relations avec les parties prenantes. L engagement de GrDF dans la croissance du gaz naturel recouvre la contribution de GrDF dans les projets et démarches des collectivités sur leur avenir énergétique et leur accompagnement dans l aménagement de nouveaux territoires. Ces enjeux ne pourront être atteints que par la formation de l ensemble du personnel et en particulier des équipes Territoires et Développement. Cela implique l accompagnement dans le changement de contexte énergétique, d un rôle de prescripteur de solutions techniques gaz naturel vers un rôle d appui et d accompagnant des acteurs locaux dans leur choix énergétique global incluant le gaz. Ce changement de posture passe par des formations ciblées : «culture client», techniques relationnelles, connaissance de l environnement, attentes des autorités concédantes et des collectivités territoriales et des outils de diagnostic individuel de connaissances. Agir GrDF : Cette démarche d écoute et de dialogue initiée en 2010 se poursuivra avec pour enjeu de contribuer au mieux vivre ensemble dans l entreprise et dans la société par : - Le renforcement d un dialogue social de qualité, notamment autour de la formation tant dans les instances représentatives du personnel que lors des échanges avec les représentants du personnel. - La mise en place d une culture managériale, axée sur les savoir-faire notamment en termes d accompagnement de la gestion des parcours professionnels et de développement des talents des collaborateurs à travers le dispositif de professionnalisation des managers, Crescendo. - l intégration de profils diversifiés dans le renouvellement des compétences, Préparer le futur : il s agit pour GrDF de se doter des compétences nécessaires pour que le gaz ait toute sa place dans le mix énergétique de demain : compteurs communicants, gaz vert, réseaux communicants et interconnectés, mobilité durable. Autant d évolutions auxquelles GrDF se prépare au travers de la formation de ses salariés, en intégrant notamment les nouveaux outils SI dans les formations métiers et en approfondissant leur utilisation. 7

8 Il s agit aussi de nous faire connaître et reconnaître à l international. La valorisation et le portage de nos savoirs faires en dehors du marché national induisent l acquisition de compétences en langues étrangères, en maîtrise des argumentaires généraux gaz et développement durable, en négociation c. La formation, outil d intégration des nouveaux salariés GrDF est confronté à un fort enjeu de renouvellement des compétences dans les cinq prochaines années Pour attirer de nouveaux profils et diversifier ses recrutements, tout en fidélisant les nouveaux embauchés, GrDF doit proposer des parcours professionnels visibles, pertinents et motivants. Dans ce cadre, les différents métiers doivent poursuivre leur effort de formalisation des cursus de professionnalisation qui permettent au nouveau salarié de se projeter dans une évolution professionnelle. Un travail important d information sur les potentielles «passerelles» inter métier a été effectué via le site intranet «Mon parcours pro». Ces repères peuvent permettre au salarié d identifier une construction de parcours et de s y préparer via les formations «ad hoc». d. La formation, outil de réussite pour les alternants Depuis la signature, en juin 2008, de l accord pour le développement de l apprentissage, GrDF s est pleinement engagée dans cette voie. Les résultats obtenus traduisent cet engagement avec : - un taux de recrutement d alternants dépassant le taux légal de 5%, - l extension des mesures de l accord apprentissage aux contrats de professionnalisation, - l aide aux alternants dans leur vie quotidienne avec la prise en charge de certaines dépenses (logement, transports, mutuelle), - l accompagnement formalisé des alternants vers le marché de l emploi externe. Au-delà de la contribution à l effort national en faveur de l adaptation des jeunes et des demandeurs d emploi au marché de l emploi, cet engagement traduit notre volonté d anticiper le renouvellement des compétences à travers ce vecteur qu est l apprentissage. GrDF poursuivra cette implication ces trois prochaines années. La réussite de cet engagement sociétal en faveur de l alternance - au delà de l obtention de leur diplôme par les alternants - repose notamment sur : - la qualité de l accompagnement des alternants : les tuteurs reçoivent en tout début de mission une formation spécifique destinée à leur donner des clés de compréhension sur leur rôle et responsabilités, les comportements à adopter à l égard des jeunes. - la montée en puissance des dispositifs de formation par alternance nécessite de maintenir, en permanence, un nombre de tuteurs formés compatible avec le nombre d alternants. - une bonne intégration dans l équipe de travail à travers l accès aux formations métiers et à des formations complémentaires pour faciliter l obtention des diplômes. - des partenariats formalisés avec des Centres de Formation d Apprentis afin d intégrer dans des formations amenant à un diplôme (ex Bac Pro Temsec), la spécificité de la culture gazière. Les futurs embauchés issus de ces dispositifs intègreront d autant plus facilement l entreprise. - l accompagnement, via un processus formalisé, des alternants sur le marché de l emploi 8

9 Nous devons maintenir cet effort tout en optimisant notre fonctionnement en : - élaborant notre plan de recrutement alternance en référence à notre plan emploi, - révisant nos pratiques de sourcing afin d augmenter le taux de transformation alternant formé / alternant recruté pour les emplois associés à notre «cœur d activité» (TIG, TEG, TC, CCD et CA), - élargissant nos moyens d actions afin de garantir la diversité que nous nous sommes fixés pour objectif, - soutenant notre ambition sociétale (diversités de diplômes, féminisation, ) Conclusion La politique de formation de GrDF à l horizon 2017 telle que définie avec ces principales orientations répond à trois objectifs : - consolider et développer le professionnalisme des salariés, - les accompagner dans les évolutions des métiers, et leur faire partager les enjeux de l entreprise, - préparer l avenir en assurant une formation de qualité aux nouveaux salariés et aux apprentis. Cette politique veille à assurer un juste équilibre entre salariés (jeunes, salariés expérimentés, seniors) dans l accès à la formation. Ces orientations prises en compte dans les unités sont un outil afin de : - élaborer un plan de formation cohérent par rapport au projet d entreprise et aux priorités de professionnalisation associées, - de créer les conditions d un échange constructif, lors des entretiens annuels de professionnalisation, sur l approfondissement et le renouvellement des compétences indispensables à la réussite du projet de GrDF. Elles seront diffusées à l ensemble des acteurs de la formation de GrDF et accessibles aux représentants du personnel dans les comités d établissement pour leur permettre d exercer pleinement leur rôle lors de l approbation du plan de formation unité en fin d année. 9

10 3. ANNEXES : LES ORIENTATIONS METIERS a. ORIENTATIONS DE FORMATION DU METIER RESEAU Les populations concernées Emplois des domaines : exploitation maintenance, conception et réalisation, patrimoine. Les techniciens clientèle et les techniciens des groupes techniques branchement intègrent dans leur cursus de formation des formations du domaine réseau. Le contexte et les enjeux Les métiers du domaine réseau doivent répondre en permanence aux enjeux majeurs de sécurité industrielle : conformité réglementaire, respect du prescrit, qualité des bases de données dans un souci de maîtrise des coûts. La sécurité industrielle reste le pilier de notre crédibilité et légitimité à exercer notre activité de gazier. Toutefois, un chantier de réingéniering des formations peut et doit pouvoir dégager des optimisations (cursus de formation, seuils de déclenchement des formations prescrites, etc.). Le rapprochement des activités réseau et clientèle renforce le besoin de compétences sur le pilotage des activités dans les Directions Réseaux, notamment la planification et la programmation qui constituent un métier à part entière distinct du management et une évolution possible pour la haute maîtrise. Avec le déploiement du Projet «Compteurs Communicants», les métiers d expertise des MSG évoluent à partir de 2015, vers des activités de supervision-maintenance de la chaine communicante. Le renouvellement des compétences de chef d exploitation et de chef de pôle exploitation gaz doit faire l objet d une anticipation impérative pour ces emplois clés. Par ailleurs, les chefs de pôle doivent bénéficier d une GPEC spécifique. Le perfectionnement des salariés embauchés suite aux accords astreinte et au plan d action antiendommagement doit être poursuivi en intégrant notamment les compétences associées à la réinternalisation d activités. Les enjeux en matière de raccordement sur le marché d affaires restent majeurs, l excellence opérationnelle est une forte attente des promoteurs. Le renouvellement des chargés d affaires lié au volume de départs en retraite sur la période (- 150) reste un point de vigilance et doit s effectuer prioritairement par redéploiement interne. La montée en puissance des compétences de l ingénierie : relationnel client, capacité de jalonnement et actualisation des dossiers en continu, appui technique en amont de l offre auprès 10

11 des développeurs doit être accompagnée par des actions de formation renouvelées. A cet égard, une formation a été déployée et est en cours de mise en œuvre. Les textes réglementaires concernant les travaux de tiers à proximité des ouvrages ont renforcé le niveau d exigence en matière de précision et d amélioration en continu de la cartographie. La montée en compétences de géo-positionnement et de topographie permettra de faire évoluer le métier de cartographe vers des activités de gestion de base de données informatique. Le déploiement d outils informatiques permettant notamment la convergence d outils nouveaux et existants (projet TEX) ou la suppression de double saisie (O2/GTA pour Optitemps) nécessite un ajustement de compétences. Au regard des départs en retraite importants sur la période (> 150/an) et des besoins de renouvellement des «opérateurs de proximité», les unités doivent être particulièrement vigilantes sur les compétences des nouveaux entrants en recherchant les profils avec une double compétence «réseau sécurité industrielle» et «sens client» afin de réussir le rapprochement et le foisonnement des activités «réseau» et des activités «technique clientèle». Les orientations de formation Réussir l intégration des nouveaux arrivants L intégration et la professionnalisation rapide des nouveaux entrants dans leur métier sont une priorité. Elles s appuieront sur : des promotions de salariés formés dans un délai contrôlé avec un parcours permettant d exercer leur métier (exemple : CAP national, Académie CE, cursus opérateurs nouveaux arrivants, parcours des chargés d études, ), des cursus «tronc commun» : renouvellement des réseaux et des ouvrages collectifs pour les nouveaux arrivants, chargés d affaires et projet. des modalités de professionnalisation en complément des cursus de formation : immersions, parcours découvertes en amont et aval des activités des salariés du domaine, Adapter et maintenir les compétences assurer la maîtrise des nouveaux outils informatiques : outils de télé relevée (T3MM, AMR,), outils de télé-exploitation (2015), outils de mobilité ou embarqués, outils informatiques nouveaux ou renouvelés : PHILEAS, portail GMAO, versions majeures d outils informatiques existants : O2, Carpathe, en veillant à transformer les gains de productivité associé en baisse réelle des effectifs créer des formations dans le cadre du déploiement d AMR : radio, pose et maintenance des concentrateurs, pose de nouveaux compteurs et des modules radio, assurer la réalisation des activités réinternalisées Poursuivre de la professionnalisation des chargés d affaires en matière d accompagnement des clients (Z965) avec pour objectif plus de 80% des agents formés en Cette action peut être étendue aux populations d exploitation en contact avec la clientèle marché d affaires pour les mises en service de poste de livraison. Renforcer et développer les compétences Consolider le professionnalisme technique de l encadrement de proximité avec un point de vigilance pour les Chefs de Pôle Exploitation Gaz, porter une attention particulière au renouvellement, maintien ou renforcement des compétences des groupes Maintenance : détente, soudure, protection cathodique, téléexploitation, interventions en charge, surveillance des réseaux et métrologie 11

12 renforcer les compétences dans le domaine des courants faibles dans le cadre du projet AMR, compenser le manque de pratique par des modes d entrainement pour les acteurs de l intervention de sécurité : formations centrées sur la pratique pour les salariés réalisant des interventions de sécurité et formation sur simulateur pour les salariés des Bureau d Exploitation (CE et ACE), Mettre en œuvre des plans d actions pour garantir le professionnalisme gazier : contrôle des pré-requis, évaluation des connaissances acquises, recyclages et entraînements sur les terrains d exercice de proximité, actions conjointes avec les sapeurs-pompiers, renouvellement des certifications ; Développer la connaissance des fondamentaux de la cartographie complétés par les exigences de la règlementation (géoréférencement des plans, classes de précision, intégration des investigations complémentaires, banques de données urbaines) pour les cartographes et l ensemble des salariés du métier réseau, Pour le métier de conception, développer les compétences liées aux études d injection de biométhane et à la prise en compte, dès la conception, des contraintes liées à la biodiversité dans le choix des solutions techniques. Poursuivre la promotion, le développement et la mise en pratique de la connaissance de la réglementation travaux dite décret DT DICT, d une manière générale pour l ensemble des métiers du domaine (notamment les salariés chargés du suivi des travaux de tiers), Développer par l utilisation des e-learning la culture technique gazière pour l ensemble des métiers, le plan anti-endommagement, le maintien des compétences d utilisation des machines (M80, Polystopp, P2000) et plus largement mettre à disposition des outils de diagnostic individuel des connaissances (ex : questionnaires sous GEPROGAZ, évaluations des connaissances de modes opératoires), Renforcer les compétences sur certaines activités en fonction du REX (stage maintenance des robinets, stage chargé de consignation, inspection des points singuliers) Assurer la formation de nos prestataires et l adapter en fonction de l évolution de nos besoins et des évolutions réglementaires Domaine Urgence Sécurité gaz Le cursus de formation des salariés d Urgence Sécurité Gaz a atteint un niveau de maturité qui garantit un socle de compétences solide. Il couvre les aspects connaissances gazières et outils propres à urgence sécurité gaz. Du fait d un lien privilégier entre la MOA USG et Energy Formation, la conception, l animation et l amélioration des contenus pédagogiques sont optimisées. En complément de ce socle commun, les orientations sont les suivantes Réussir l intégration des nouveaux arrivants : Pour les opérateurs, structurer davantage le dispositif d accompagnement (kit nouvel arrivant, coaching planifié, contrôle hiérarchique, immersion,.) Pour les coordonateurs, mettre à disposition un parcours de professionnalisation Renforcer la synergie entre urgence sécurité gaz et les directions réseau : Renforcer les retours d expérience communs et les immersions croisées (ex : opérateurs / exploitants, coordonateurs / BEX), Poursuivre la démarche de sensibilisation des salariés à la Procédure Gaz Renforcée Positionner les coordonateurs en tant que référent métier et développer le transfert d expérience : Formation coaching Renforcer les recyclages des coordonateurs afin de tenir compte des évolutions de procédures et des outils Préparer l avenir : 12

13 Actualiser les formations existantes en fonction de l évolution des outils téléphoniques et informatiques propres à Urgence Sécurité Gaz Intégrer dans la professionnalisation des opérateurs les évolutions des parcours clients (Projets GAZPAR, AD ) pour répondre aux enjeux de satisfaction client, de fidélisation, Domaine GPL ( gaz propane ) Le contexte et les enjeux, ainsi que les orientations de formation des emplois intervenant sur les ouvrages de distribution de Gaz de Pétrole Liquéfiés (gaz propane), sont similaires à ceux intervenant sur les ouvrages de distribution de Gaz Naturel. Une réflexion sur l optimisation des sites est en cours et vise à diminuer le nombre de salariés en charge de ces activités. Les salariés concernés interviennent sur les dessertes propane, pour le compte de GDF SUEZ Branche Infrastructures, concessionnaire de celles-ci, notamment dans les domaines : exploitation maintenance, Urgence Sécurité Gaz Les interventions sur les ouvrages de distribution de gaz propane étant peu nombreuses, afin de compenser le manque de pratique et de répondre en permanence aux enjeux majeurs de sécurité industrielle, une attention particulière est apportée au contenu pratique opérationnel des actions de formation afin de maintenir, renforcer et développer, les compétences liées au gaz propane, que ce soit pour les salariés déjà pratiquant ou les nouveaux entrants. Dans cette optique, le cursus de professionnalisation dans le domaine de l exploitation maintenance des stockages de gaz propane, des réseaux de distribution et des Interventions de Sécurité Gaz, fait l objet d adaptations régulières intégrant les REX. b. ORIENTATIONS DE FORMATION DU METIER ACHATS RESEAU Les populations concernées Achats & Approvisionnement Le contexte et les enjeux Le développement des compétences «achats» est un élément majeur de la mise en œuvre du programme de Performance Achats Groupe et de la capacité des acteurs de la filière à mener leurs activités d une façon performante et conforme à tous les référentiels qu ils sont contraints d appliquer. La filière Achats et Approvisionnements est composée de populations au profil «achat» varié en termes de formation de base, de niveaux de compétence, d expérience et d ancienneté dans la fonction. Ces populations ont donc des besoins de formation génériques et individualisés. Le professionnalisme des acteurs de cette filière est nécessaire pour leur permettre de contribuer aux nouveaux enjeux de croissance et de performance de l entreprise dans un environnement toujours plus complexe dans les relations avec les fournisseurs. L'offre nationale de formation porte essentiellement sur les fondamentaux des achats. Elle est assurée en interne. 13

14 Les orientations de formation - Consolider le professionnalisme des acheteurs en leur permettant d approfondir leurs connaissances sur certaines dimensions spécifiques de l'achat (prix, coût complet, analyse financière, directives européennes, aspects juridiques des contrats, achats internationaux, partenariat,...), - Développer leur capacité à utiliser pleinement les outils à disposition (I-BUY et Rapsodie) du niveau de débutant à celui d utilisateur expérimenté, - Développer la culture financière des acheteurs dans le cadre des calculs de la performance des achats, - Garantir l intégration des nouveaux arrivants : cursus de formation individuel, tutorat. - Encourager les acheteurs à utiliser leur DIF pour améliorer leur maîtrise de la langue anglaise, afin de faciliter leur évolution dans la filière Achats Groupe et de façon générale leur mobilité au sein de GDF SUEZ. 14

15 c. ORIENTATIONS DE FORMATION DU METIER ACHEMINEMENT LIVRAISON Les populations concernées Au Service Commun : o Techniciens Clientèle et leurs encadrants, les Cellules de Pilotage Centralisé (CPC) et les Cellule de Pilotage Centralisé du Relevé (CPC-R) o Conseillers Clientèle en Agence Acheminement Gaz Marché de Masse et leurs encadrants, Au Service Gaz : o Gestionnaires Acheminement Livraison ou Comptage en Agence Régionale Distributeur Gaz (ARDG) et leurs encadrants, o Experts en Groupe Régionale Expertise et Appui (GREA) et au Pôle Expertise Clients Fournisseurs (PECF) ainsi que leurs encadrants, o Gestionnaires à la Délégation Nationale Acheminement Livraison et leurs encadrants. Le contexte et les enjeux Les années à venir sont «charnières» sur trois projets stratégiques qui impacteront le métier Acheminement Livraison / Technique Clientèle : - Le projet Compteurs communicants, - L évolution de l alliance industrielle avec ERDF - Le projet Accueil distributeur. Le développement de la culture client devra notamment être porté et concrétisé en bénéficiant de ces trois projets. Ces projets nécessiteront en outre de revoir les procédures et les outils utilisés au quotidien par les équipes. Et à partir de 2016 sur les zones pilotes, et de 2017 pour l ensemble des régions, les équipes «Technicien Clientèle» devront fonctionner avec deux systèmes en parallèle : les compteurs actuels et les compteurs communicants. Dans un premier temps, les équipes de déploiement se formeront à la gestion de projet (planification, pilotage de prestataires, gestion des interactions) et à la conduite du changement. Le volume de salariés à former est peu important mais sur des profils particuliers et des compétences spécifiques (Compteur Communicant / Accueil Distributeur / web conseiller, Prise en compte du besoin client et capacité à résoudre sa problématique ). Sur le projet Compteurs Communicants, des activités associées à l accompagnement du déploiement seront créées dès la mise en place des équipes Projets. Les équipes contribuant au projet se renforceront au fur et à mesure de la montée en puissance du projet. Pour l accueil distributeur, les emplois actuels sont pérennisés et une adaptation des compétences aux nouveaux besoins (notamment la meilleure prise en compte du client) sera recherchée. Le management de proximité occupe une place central dans l appui et le portage des ses inflexions, c est un acteur «clef» dans l intégration de ces projets et l implication des salariés L accompagnement, le coaching sont des leviers incontournables pour développer les apprentissages associés aux nouveaux positionnements. 15

16 Le métier Acheminement Livraison / Technique Clientèle devra s adapter à ces nouveaux projets, tout en maintenant son niveau de performance et de qualité, et en développant une culture client. La population «Technicien Clientèle» sera confrontée à un renouvellement important de ses effectifs. Ce constat est aussi une opportunité pour faire évoluer les profils en fonction des nouveaux besoins de compétences (activités de contrôle des prestataires et «courants faibles» sur Compteurs communicants,.). Les GREA qui ont pour mission d accompagner les équipes d Acheminement sur les outils et procédures Gaz verront leur rôle renforcé. Un gréement complémentaire de ces équipes permettra de garantir le maintien des compétences sur les SI historiques et la montée en compétences sur les nouveaux SI, ainsi que le développement d une expertise clientèle. Les orientations de formation o Maintenir les compétences métier L objectif est de maintenir et de renforcer notamment : - Les compétences d expertise dans les GREA, indispensables pour la mise en œuvre des projets : un parcours de montée en compétence des experts de GREA sur les SI historiques est disponible, il devra être enrichi par des formations liées aux nouveaux projets, comme Gazpar. - Les compétences gaz des équipes mixtes (Techniciens Clientèle,) qui portent la performance des processus RMD et GRP, - Les compétences des Accueils Acheminement et des ARDG déterminantes pour la maîtrise du chiffre d affaires. - Les compétences en termes de gestion de projet de transformation pour les managers en charge du déploiement des compteurs Gazpar et du pilotage de l évolution des métiers de la proximité, - Les compétences en termes de pilotage (CPC R et CPC TC) notamment au regard des évolutions à venir (évolution de l alliance industrielle avec ERDF, déploiement GAZPAR, ) o Assurer la conduite du changement associée aux projets Pour les évolutions des outils SI et des procédures métier, le déploiement est généralement réalisé par les experts nationaux (PECF) vers les experts régionaux (GREA) qui assurent le portage et l accompagnement des équipes en région. o Mettre à disposition des ressources en complément des stages classiques (e-learning, quizz, thématiques, ) Ces ressources contribuent au maintien des compétences métier. Par exemple, les E-- learning du domaine Relevé ont été récemment actualisés et offrent la possibilité de «rafraîchir» les connaissances, Des quizz sont disponibles pour tester les connaissances sur Pictrel et, en fonction du résultat, peuvent conduire à réaliser et à renouveler une formation. Ces ressources seront également utiles pour accompagner le déploiement des nouvelles activités liées aux projets d évolution comme Gazpar. 16

17 d. ORIENTATIONS DE FORMATION DES METIERS TERRITOIRE ET CONCESSION Les populations concernées Directeurs Territoriaux (DT) Directeurs Territoriaux Régionaux (DTR) Conseillers Collectivités Locales (CCT) Délégués concessions collectivités locales Chargés de portefeuille Assistants économie concessionnaire Le contexte et les enjeux La fonction Territoires, est l intégrateur des différents métiers de GrDF en région vis-à-vis de l externe, notamment des autorités concédantes et des collectivités locales et territoriales, a pour enjeu de positionner GrDF et le réseau de gaz naturel dans l univers de référence des élus et plus largement des décideurs publics, dans une logique de croissance du nombre de clients sur le moyen et long terme, en menant les actions de lobbying nécessaires. Le métier intervient dans un environnement en pleine mutation : un contexte général où la question énergétique est au centre des politiques publiques : ruptures technologiques, souci d une meilleure efficacité énergétique, enjeu de réduction des émissions de CO2, place prépondérante des EnR, question sensible de la précarité énergétique, prochaine loi relative à la transition énergétique, des parties prenantes de plus en plus nombreuses et par conséquent un lobbying à intensifier,une décentralisation accrue de la gouvernance énergétique avec un rôle majeur des acteurs locaux associé au déplacement des centres de décision et l apparition de nouvelles autorités concédantes (Métropoles, communautés urbaines). Cette mutation aura nécessairement des incidences sur les attentes (plus fortes) des nouvelles autorités concédantes (offre concessionnaire, contrôles, transparence ). La période à venir va être marquée par des risques mais aussi des opportunités pour accroître la place du gaz naturel à court et moyen terme sur les territoires. Les acteurs territoriaux de GrDF devront être plus «pro actifs» pour accompagner les projets des collectivités territoriales (rénovation, écoquartier, politique et prospective énergétique locale), notamment auprès des décideurs publics. Les équipes doivent conforter leur rôle d ensemblier vis-à-vis des collectivités territoriales notamment sur les projets complexes (biométhane, GNV), et à travers cette activité développer la notoriété de GrDF. Elles devront de plus faire face à une multiplication par 2 du nombre de renouvellements de contrats à partir de Cette période verra sans doute émerger de nouvelles attentes des autorités concédantes vis-à-vis de GrDF, ce qui nécessitera de poursuivre la professionnalisation des équipes locales sur le domaine de l économie concessionnaire grâce à une synergie étroite entre les métiers Territoire et Concession. Pour cette population, l enjeu est la fidélisation avec une durée plus longue de leurs mandats, des leviers de reconnaissance adaptés afin de confirmer leur ancrage territorial ou leur expertise. 17

18 Les orientations de formation pour le métier territoire La professionnalisation des équipes sera orientée de manière à : - Consolider une démarche de marketing territorial via la mise en place d outils d analyse et de pilotage de type plans de territoire et plans de compte. - Maîtriser les argumentaires généraux gaz naturel et mix énergétique et maîtriser les argumentaires avant-ventes sur les solutions énergétiques gaz naturel/enr dans leur ensemble pour être en capacité d influer les prescripteurs énergétiques en «horsaffaire». - Renforcer «la pro-activité commerciale hors-affaire», afin d être plus en amont des choix énergétiques en maîtrisant la gestion «comptes». - Renforcer les compétences des équipes sur la collaboration en mode projet, notamment pour maîtriser la gestion de projets complexes et faciliter l intégration de l ensemble des métiers dans ce type de démarche. - Renforcer les compétences économie concessionnaire des équipes territoriales. - Travailler le relationnel et savoir-être vis-à-vis des décideurs publics externes : écoute, compréhension des besoins, capacité de co-construction en réponse aux attentes. - Renforcer la dimension managériale des responsables territoriaux (DT, DTR). - Accompagner la mise en main des nouveaux outils accompagnant le changement (SI ). Les formations en appui à ces orientations se feront sous la forme d ateliers «formation/action», de formations plénières, de coachings personnalisés, pilotés par la Délégation Territoires. Ces orientations intègrent la nécessaire synergie avec les métiers Développement, Réseau et Concession. Les orientations de formation pour le métier concession Les présentes orientations visent à garantir en priorité le professionnalisme de la filière concessions collectivités locales sur l ensemble du registre concessionnaire ainsi que celui des équipes territoriales sur toutes les facettes opérationnelles des actes concessionnaires et du développement durable. La professionnalisation collective et individuelle des équipes sera orientée de manière à : - Renforcer les connaissances sur le contexte réglementaire de la distribution du gaz, - Approfondir les connaissances en matière d économie concessionnaire via la compréhension des mécanismes financiers liés à la comptabilité des concessions, et à l approche économique /régulatoire du modèle d activité de GrDF - Assurer la maîtrise de la doctrine, des procédures et des outils propres au métier concessionnaire (CRAC, contrôle concédant, redevances, bases SICOLOC et AEDG, etc.), - Développer l autonomie et l efficacité des acteurs dans la négociation contractuelle, - Sécuriser les contrats de concession et trouver des accords gagnants pour chaque partie, - Traiter avec efficience le processus DSP. 18

19 e. ORIENTATIONS FORMATION DU METIER DEVELOPPEMENT Les populations concernées Développeurs entreprise : chargés commerciaux, responsables énergie, responsables conseil et développement Management du développement en région Emplois du Marché grand public : responsables de secteur, responsables énergie aménagement, AGNRC Marketing Ingénieurs Efficacité Energétique Le contexte et les enjeux Le contexte général de l énergie connaît une évolution rapide sous l impulsion de vraies ruptures en matière de nouvelles technologies, de la recherche d une meilleure efficacité énergétique et d une réduction des émissions de CO2. Le projet de GrDF se donne un objectif de développement significatif du nombre de clients raccordés au réseau de distribution, dans une logique de rentabilité du développement, et de fidélisation des clients. Pour le développement, les activités doivent donc s équilibrer entre conquête de nouveaux clients et fidélisation. Afin d atteindre cet objectif, le distributeur souhaite notamment impliquer toutes les composantes du distributeur et tous les métiers sur le développement. Le métier Développement devra progressivement s orienter vers le multi-canal, en développement comme en fidélisation, à destination des clients comme dans l animation des partenaires. Cette évolution impacte les compétences en marketing, digital, réseaux sociaux et donc les formations des équipes marketing et AGNRC. Pour les AGNRC, dans le cadre de la mise en place de l «Accueil distributeur», la principale orientation est la mise en place d accueils de niveau 2 plus spécialisés sur les produits, les offres ou les aides portés par GrDF.. Dans le cadre du multi canal, certains conseillers actuels devront évoluer vers des profils «web conseillers» avec l accompagnement de leur management. Les nouveaux entrants sont à recruter en recherchant des compétences «client» et «2.0». Le management est un pivot de la réussite de cette évolution tant pour le pilotage des flux de demandes par les différents canaux que pour l acculturation de la relation client et le coaching de ses équipes. Pour le développeurs, l adaptation des compétences porte sur l animation des grands comptes, le renforcement de l expertise technique (profil ingénieur d affaires). Pour le «marché grand public», le changement du modèle de vente oriente davantage les formations vers des offres digitales et le conseil énergétique auprès des réseaux de professionnels. Les orientations de formation Les actions de formation et d information intégreront la volonté de transversalité et de coopération, avec tous les métiers du distributeur, en accord avec le projet d entreprise «Avec vous, en réseau». Elles devront contribuer à la consolidation du code de bonne conduite, socle de notre légitimité en matière de développement. 19

20 Ces actions de formation seront orientées de manière à : - Maîtriser les solutions énergétiques dans leur ensemble, en fonction des spécificités propres à chaque marché (écogénérateurs, pompes à chaleur moteur gaz, pompes à chaleur à absorption) et maîtriser les composantes des futurs labels et réglementations thermiques ; - Aborder le métier différemment : d un rôle de prescripteur de solutions techniques gaz naturel, nos commerciaux vont devoir évoluer vers un rôle de conseil d un choix énergétique global, plus complexe, intégrant solutions énergétiques, isolation, ventilation, etc. Ceci passe par des besoins de formation pour les commerciaux euxmêmes, mais également pour les chefs de vente ; - Renforcer «la pro-activité commerciale», afin d être plus en amont des choix énergétiques et d évoluer, sur certains marchés, d une gestion d affaires «en réponse à la demande» vers une approche proactive en logique «comptes» : cette démarche de fond continuera à être accompagnée en terme de formation, sur les marchés entreprises et grand public ; - Poursuivre l accompagnement du changement de métier sur le marché grand public (responsables énergie aménagement dans le neuf et responsables de secteurs dans l existant) par la mise en œuvre d un plan de formation dédié; - Poursuivre les efforts de formation des conseillers clientèle et de leur management en matière de qualité du conseil, d identification des prospects et de rigueur de gestion de leur portefeuille. Il s agit d améliorer la prise en charge des demandes clients ou prospects pour s orienter vers une dimension plus large d accueil distributeur. - Accompagner la mise en main des nouveaux outils accompagnant le changement (SI ). 20

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

Responsable d agence

Responsable d agence Responsable d agence La filière certifications de l afpols l école L afpols conçoit et met en œuvre depuis plus de 20 ans des cycles de formations qualifiantes pour répondre aux besoins de professionnaliser

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel

Certificat de qualification professionnelle. Manager opérationnel Certificat de qualification professionnelle Manager opérationnel CQP manager opérationnel septembre 2010 1 1. Origine de la demande Sommaire 2. Opportunité pour la création d un CQP manager opérationnel

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux

par le Réseau Anact avec le département d ergonomie de l université de Bordeaux Des difficultés à investir le champ des conditions de travail L évolution du monde du travail montre la prégnance des conditions et de l organisation du travail dans le de nouveaux risques. Ces questions

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire

Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives. Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Diagnostic Immobilier : bilan et perspectives Etude préliminaire Avril 2011 1 1. RESUME Consciente de la nécessité de capitaliser sur le retour d expérience des 15 dernières années, la Fneci a engagé avec

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

France Telecom Orange

France Telecom Orange France Telecom Orange fiches métiers assistant commercial et marketing conseiller commercial chef de produit technicien intervention supports réseaux assistant/gestionnaire RH domaine client conseiller

Plus en détail

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales

74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales 74 ème Congrès Annuel des Directeurs Généraux des Collectivités Territoriales Introduction Une politique des Ressources Humaines est au cœur de défis majeurs. Un réel levier de performance publique. L

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION

DEES. Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DOSSIER DE PRÉSENTATION Cycle de Formation de Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale DEES * DOSSIER DE PRÉSENTATION *Certification Professionnelle Dirigeant d Entreprise de l Économie Sociale Niveau I -enregistré au RNCP

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES IDCC : 438. ÉCHELONS INTERMÉDIAIRES DES SERVICES EXTÉRIEURS DE PRODUCTION DES SOCIÉTÉS D

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique

Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique MINISTÈRE DE LA RÉFORME DE L ÉTAT, DE LA DÉCENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE ÉDITION 2014 Référentiels de formation portant sur la prévention des RPS dans la fonction publique OUTILS DE LA GRH

Plus en détail

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES

MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURE DE L ÉNERGIE ET DES FLUIDES MESURER EN CONTINU TOUTES VOS CONSOMMATIONS D ÉNERGIE ET DE FLUIDES POUR PERMETTRE UNE OPTIMISATION DE VOS PERFORMANCES ENVIRONNEMENTALES Instrumenter vos immeubles à

Plus en détail

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014

RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION. INC - 27 janvier 2014 RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION INC - 27 janvier 2014 DIAGNOSTIC DU RÉSEAU INSTITUTIONNEL DE FORMATION SOMMAIRE La formation et le RIF : constats Les engagements de la COG Ucanss 2013-2016 La création

Plus en détail

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES

ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES D ASSURANCES ACCORD DU 8 DECEMBRE 2014 RELATIF AU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE DANS LES SOCIETES

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF DOSSIER DE PRESSE MARS 2011 La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF L accord Défi Formation du 10 septembre 2010 Un geste simple pour l'environnement,

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

La réforme : une opportunité pour la fonction formation

La réforme : une opportunité pour la fonction formation Nombreux sont les articles concernant la réforme de la formation professionnelle. Grâce à ses experts qui récoltent l information législative et réglementaire à sa source, Demos fait un tour d horizon

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat

CERTIFICATION DE SERVICES FORMATION RECHERCHE www.qualicert.fr. 12, rue de Kergoat Poursuites d études Le diplômé peut occuper un des métiers suivants : Ingénieur d affaires avant-vente Ingénieurs d étude Consultant ingénieur informatique Ingénieur informatique études / développement

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL

ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL DES MANAGERS ET DES DIRIGEANTS des démarches de croissance, d adaptation continue et de créativité dans des environnements et des marchés en mutation DIRIGEANTS ET MANAGERS EN

Plus en détail

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING

RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING RESPONSABLE DU DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL ET MARKETING Formation intensive à temps plein - Titre certifié par l État de niveau II Arrêté du 19/11/2013 publié au JO du 29/11/2013 BIENVENUE DANS LE MONDE DES

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE O Reilly Consultants est un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines, formation et coaching qui vise à réconcilier l épanouissement individuel : Accompagner les individus dans la réappropriation

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015

La modernisation de la gestion publique au sein des EPSCP. Colloque des Agents Comptables. 05 juin 2015 La modernisation de la gestion publique au sein des Colloque des Agents Comptables 05 juin 2015 EPSCP Frédéric Dehan Directeur Général des Services Université de Strasbourg 1) Des éléments de contexte

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement point de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement La conduite du changement est une dimension essentielle de tout grand projet de transformation des entreprises.

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques!

Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! Dynamiser la performance commerciale des réseaux : une affaire de bonnes pratiques! les facteurs exogènes n ont pas un pouvoir explicatif déterminant de l efficacité commerciale d un point de vente «j

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III)

BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) BTS Management des Unités Commerciales (niveau III) Objectifs de l action de formation Acquérir les compétences professionnelles suivantes: Management de l'unité commerciale : Management de l'équipe commerciale

Plus en détail

COMPTE- RENDU ORG EDF SA. Semaine sociale SEI. du 9 au 11 juin 2015 WWW.. FNEM-FO

COMPTE- RENDU ORG EDF SA. Semaine sociale SEI. du 9 au 11 juin 2015 WWW.. FNEM-FO JUIN 201 du 9 au 11 juin 201 COMITÉ DE SUIVI DE L ACCORD HANDICAP EDF-SA n Un constat : écarts entre les différentes unités. Cet accord arrive en fin de vie et le portage a été inégal. Force est de constater

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH

Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Fiche produit Sage Suite RH Optez pour une gestion optimisée de votre paie et de vos RH Les données conjoncturelles ont modifié la donne sur le marché «Paie et RH». Les besoins des Directions des Ressources

Plus en détail

Salon des services à la personne

Salon des services à la personne Salon des services à la personne Le Salon des services à la personne 3 ème édition Conférence La professionnalisation, un enjeu de taille dans le secteur des Services à la personne Organisée par MERCI+

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Rapport technique n 8 :

Rapport technique n 8 : Modernisation de l action publique Groupe de travail interministériel sur les agences et opérateurs de l Etat Rapport technique n 8 : L'appui des têtes de réseau interministérielles en matière de fonctions

Plus en détail

LE référentiel des métiers

LE référentiel des métiers LE référentiel des métiers 2 Le référentiel des métiers de Pôle emploi FILIÈRE RELATION DE SERVICES Métiers MISSIONS ACTIVITÉS COMPÉTENCES Le référentiel des métiers de Pôle emploi 3 4 Le référentiel des

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

Appel à propositions

Appel à propositions Appel à propositions Dispositif de professionnalisation des acteurs de l accueil, l information, l orientation, l emploi, la formation professionnelle initiale (par la voie de l apprentissage) et la formation

Plus en détail

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC

CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC CYCLE DIRIGEANT FEDESAP/HEC «POUR UNE ENTREPRISE DES SERVICES A LA PERSONNE PROFESSIONNELLE ET PERENNE» FEDESAP : TOUR CIT, 3 rue de l Arrivée 75749 PARIS CEDEX 15 Tél : 01 45 38 44 11 contact@fedesap.org

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france.

4 500 entreprises. 3 ème. 280 000 salariés gérés. collaborateurs. clientes. de bulletins produits par mois. partenaires. en france. Yourcegid RH Y2 1 Yourcegid Ressources Humaines Spécialiste des logiciels de gestion de la Paie et des Ressources Humaines, Cegid répond aux exigences de l entreprise d aujourd hui, quel que soit le secteur

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT

Le challenge du renforcement des compétences. La qualité du service après vente : un enjeu stratégique. Un partenariat ambitieux avec l OFPPT SOMMAIRE Le challenge du renforcement des compétences 2 La qualité du service après vente : un enjeu stratégique 2 Un partenariat ambitieux avec l OFPPT 3 Une meilleure adéquation entre la formation et

Plus en détail

MBA Spécialisé en Alternance

MBA Spécialisé en Alternance MBA Spécialisé en Alternance "Stratégie du Développement Durable" Diplôme d'etat de Niveau I enregistré au Registre National des Certifications Professionnelles JO du 14 Avril 2012 2 2013 / 2014 Groupe

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions

ISO 26000? Was ist das? C est quoi. che cosa è? Qué es? ? Hablas. Do you speak L ISO ? 26000. en 10 questions ISO 26000 Kezako che cosa è C est quoi donc Qué es Was ist das Hablas ISO 26 000 Do you speak ISO 26000 26000 L ISO en 10 questions 7 Bonnes questions centrales Environnement pratiques des affaires SOMMAIRE

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique

Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique Management des organisations et stratégies Dossier n 10 Veille et intelligence économique.i. Les enjeux et domaines de la veille.ii. La mise en place d un processus de veille.iii. Illustration d une démarche

Plus en détail

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE

LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE LE PROJET QUALITE-GESTION DES RISQUES- DEVELOPPEMENT DURABLE 1 LA POLITIQUE QUALITE-GESTION DES RISQUES Depuis 2003, la Direction s engage à poursuivre, la démarche qualité et à développer une gestion

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DCG Ressources Humaines : - Directeur Gestion Personnel Siège - Directeur Médecine et Hygiène au Travail Direction Formation et Planification RH : - Chef de

Plus en détail

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II

MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II MASTER I : Responsable en Gestion Métiers du Management Commercial Titre RNCP II Sommaire 1.Les Tourelles en quelques mots... 2 2. Le CNAM en quelques mots... 3 3. Objectifs de la formation... 4 4. Poursuites

Plus en détail

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress

Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress GÉRER LE STRESS DANS L ENTREPRISE OBJECTIFS PEDAGOGIQUES DUREE : 1 JOUR Comprendre les phénomènes biologiques et psychologiques du stress Identifier la notion de risques psychosociaux au titre de la Loi

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

Démarche d analyse stratégique

Démarche d analyse stratégique Démarche d analyse stratégique 0. Préambule 1. Approche et Démarche 2. Diagnostic stratégique 3. Scenarii d évolution 4. Positionnement cible 2 0. Préambule 3 L analyse stratégique repose sur une analyse

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur

La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE au service de la stratégie de l entreprise et de la création de valeur La RSE est aujourd hui un enjeu de première importance pour les entreprises : il reflète la prise de conscience grandissante

Plus en détail

Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008

Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008 14/10/08 16:44 Page 1 Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF OCTOBRE 2008 exe_plaquette_jeunes.qxp ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085

Plus en détail

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré

Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Cahier des charges pour le tutorat d un professeur du second degré Référence : Circulaire n 2010-037 du 25 février 2010 relative au dispositif d'accueil, d'accompagnement et de formation des enseignants

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché

Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché INFO # 28 Conformité et efficience de la délégation de gestion : vers une norme de marché CONTEXTE ACTUEL DE LA DÉLÉGATION DE GESTION Une accélération sensible des mutations autour de l activité de délégation

Plus en détail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail

L obligation de négocier sur la pénibilité dans les entreprises. Premiers éléments de bilan. Direction générale du travail CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 21 novembre 2012 à 14 h 30 «Pénibilité. Transition emploi-retraite. Elaboration de cas-types pour les projections.» Document N 6 Document de travail,

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR

BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES GUIDE DU TUTEUR Vous êtes tuteur d un étudiant en BTS management des unités commerciales. Ce guide vous est destiné : il facilite votre préparation de l arrivée du

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise»

Plan d actions «Gérer la crise C est. anticiper la reprise» Plan d actions «Gérer la crise C est anticiper la reprise» 1 Préambule La décélération de l activité économique observée en 2008 s est approfondie en 2009, les principaux indicateurs sont au rouge. Chômage

Plus en détail

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME)

LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) LA VEILLE DANS LE SECTEUR PUBLIC : LE CAS DE L AGENCE NATIONALE POUR LA PROMOTION DE LA PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (ANPME) Latifa ECHIHABI (Directeur Général, ANPME, 10, rue Ghandi, BP : 211, Rabat,

Plus en détail

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager

M2S. Formation Management. formation. Animer son équipe Le management de proximité. Manager ses équipes à distance Nouveau manager Formation Management M2S formation Animer son équipe Le management de proximité Manager ses équipes à distance Nouveau manager Coacher ses équipes pour mieux manager Déléguer et Organiser le temps de travail

Plus en détail

I. Les points essentiels abordés en introduction par P. VINARD (IGEN)

I. Les points essentiels abordés en introduction par P. VINARD (IGEN) Compte-rendu du Séminaire sur la mise en oeuvre du BTS Technico-commercial - le 14 mars 2012 à Paris - Programme : 9 heures : accueil 9 h 30 : présentation de la journée par Pierre VINARD, IGEN Economie

Plus en détail

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique

Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Sage HR Management Avec Sage HR Management, transformez votre gestion du capital humain en atout stratégique Face à un marché instable et une concurrence accrue, la Direction Générale a pris conscience

Plus en détail