PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET"

Transcription

1 PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES DIFFERENTS TEMPS CONCERNES 5/ LE PROJET D ACTIONS 6/ LA DEMARCHE EDUCATIVE ET LES PARTENARIATS 7/ LA MISE EN ŒUVRE ACTUELLE ET LES PROJETS POUR L AVENIR 8/ LES MODALITES D EVALUATION DU PROJET 1/ Le projet éducatif Accueillir des enfants de manière collective en dehors du cadre familial constitue un acte éducatif. Ces accueils permettent en effet à l enfant et au jeune de vivre un temps de découverte de soi et des autres dans un contexte de détente. Le temps libre (périscolaire ou extrascolaire) participe à l éducation de l enfant et lui offre la possibilité de s approprier un environnement et des expériences. A coté de l école et de la famille il représente un troisième pole dans la vie de l enfant ou du jeune lui permettant de prendre des responsabilités et de construire des relations différentes avec d autres structures, d autres environnements et d autres personnes. Le projet éducatif est un projet sur 3 ans qui vise à formuler les objectifs, les intentions éducatives et les valeurs principales de la ville à travers une démarche éducative et un plan d actions commun à l ensemble des acteurs éducatifs de la ville qui œuvrent en direction des enfants et des jeunes de 0 à 17 ans. 1/7

2 2/ Les intentions éducatives Afin d accompagner les jeunes Bucois à devenir des citoyens autonomes, épanouis et respectueux et qu ils trouvent leur place dans la société, notre projet éducatif s articule autour de trois objectifs principaux : - L épanouissement (social, culturel, intellectuel et sportif) - La citoyenneté (à travers le respect de l environnement, la vie en collectivité, et des actions autour des droits et des devoirs) - Le développement (l éveil à la curiosité, l accès au savoir) 3/ Nos valeurs principales Afin d atteindre ces objectifs principaux, l ensemble des acteurs éducatifs de la ville met en place des actions éducatives diversifiées répondant aux besoins de la population. Ces actions sont conduites par des professionnels de l enfance et de la jeunesse à travers une attitude et un comportement justes et adaptés, répondant à des valeurs communes de laïcité et d égalité des chances. En effet, tous les jeunes Bucois doivent avoir accès au savoir, au sport et aux sciences afin de s impliquer pleinement dans la vie collective à travers des valeurs de solidarité, de liberté et de tolérance. Nous les accompagnons ainsi à devenir de véritables citoyens épanouis. 4/ Les acteurs éducatifs Si les parents et les familles sont les principaux éducateurs de leurs enfants, les professionnels de l enfance et de la jeunesse se doivent d y apporter une contribution, ainsi, sur la ville de Buc les principaux acteurs éducatifs prenant part à ce projet sont : Les écoles, les accueils collectifs de mineurs, l espace jeune, les crèches et haltes garderies, les associations sportives et culturelles. Ces différents acteurs interviennent sur les temps scolaire, périscolaire et extrascolaire auprès des enfants de 0 à 17 ans. Le projet éducatif de la ville doit donc permettre d établir une cohérence d intervention entre ces partenaires sur ces différents temps. 5/ Le plan d actions Pour accompagner les enfants et les jeunes Bucois à atteindre les objectifs fixés, en tenant compte de nos valeurs et des besoins de la population, notre projet éducatif propose donc d orienter son plan d actions autour de trois axes majeurs : - L accessibilité à une offre éducative diversifiée de qualité, - Le renforcement de la cohérence des actions mises en œuvre sur le territoire, - La continuité éducative entre les différents temps de l enfant : «l éducation une responsabilité partagée.» 2/7

3 6/ La démarche éducative et les partenariats A/ la démarche éducative Afin d atteindre les objectifs fixés tout en s appuyant sur une identification des besoins et des valeurs pour nous fondamentales, l ensemble des acteurs éducatifs de la ville s inscrit dans une démarche dite d «éducation non violente». L objectif d une éducation non violente est de faire de chaque individu un être humain autonome capable de prendre des initiatives et d affirmer ses idées mais également un citoyen actif qui refuse les injustices et exprime des solidarités (avec les plus démunis notamment). L autonomie ainsi construite dans un écheveau de relations sociales, en s appuyant sur les valeurs de justice, de solidarité et de coopération n est pas synonyme d individualisme mais permet au contraire l enrichissement de tous et de toutes. Le rôle de l adulte, pour aider à la prise de conscience de limites nécessaires, à la construction de règles et comme garant de la loi est fondamental. Avec l autonomie grandissante de l enfant et sa confrontation à la loi arrive le temps des conflits. Un des principaux enjeux d une éducation non violente est d apprendre à l individu à les résoudre sans avoir recours à la violence dès son plus jeune âge. B/ Les partenariats Si nos valeurs, nos intentions et notre démarche éducatives contribuent à poser un cadre aux différents acteurs, leur cohérence d intervention réside également dans leur faculté à travailler ensemble bien que leurs lieux, leurs temps et leurs champs d intervention diffèrent. Ainsi, un certain nombre d actions sont mises en place dans ce sens. En effet, les partenariats entre les différents acteurs éducatifs de la ville (parents compris) tendent à se développer afin que l enfant soit pris en compte dans une globalité éducative. Ceci nous permet de répondre au plus prés à ses besoins et à ceux de sa famille. Les principaux acteurs éducatifs de la ville sont d ailleurs liés par une convention d objectifs et de financement intitulé «contrat enfance et jeunesse» avec un partenaire, à savoir la Caisse d Allocations Familiales dans le but de contribuer à développer l accueil des enfants et des jeune de moins de dix huit ans sur la ville. En effet, ce «contrat enfance jeunesse» fait de la C.A.F un partenaire éducatif de la ville jusqu en Il fixe des engagements réciproques qui vont permettre de : Favoriser le développement et l amélioration de l offre d accueil. Rechercher l épanouissement et l intégration dans la société des enfants et des jeunes. En dehors des acteurs éducatifs qui œuvrent sur le terrain nous pouvons donc noter que certains partenaires institutionnels sont nécessaires à la mise en œuvre de notre projet d actions, ainsi les élus, la CAF la DDCS la PMI et l Education Nationale sont également des partenaires essentiels à la réussite du projet éducatif de la ville. 3/7

4 7/ La mise en œuvre actuelle et les projets pour l avenir A/ Le temps scolaire : Le temps scolaire s articule essentiellement autour de l éducation nationale et des enseignants qui assurent la majorité de la transmission des savoirs. Toutefois l engagement éducatif de la ville sur ce temps est essentiel. Il est principalement axé autour du réinvestissement des acquis hors du cadre scolaire et de la découverte d un nouvel environnement. Ainsi, les principales actions coordonnées par la ville sur le temps scolaire sont : Des sorties pédagogiques et culturelles (sorties piscines tout au long de l année pour les trois groupes scolaires élémentaires dans le cadre de l apprentissage de la nage notamment). Des séjours pédagogiques et des classes de découverte (classe de neige ) Des temps d éducation aux activités physiques et sportives et à la musique par des professionnels diplômés. La mise à disposition de personnel qualifié telles que les A.T.S.E.M sur les écoles maternelles ou de personnes pour assurer les études dirigées. La mise à disposition de locaux et de matériel de qualité afin de faciliter les apprentissages. La restauration scolaire Le temps de restauration scolaire se décompose en deux temps essentiels pour l enfant. Le temps méridien et le temps de restauration. Ils doivent constituer pour l enfant un temps de détente de repos de convivialité mais être considéré comme un temps éducatif à part entière. Le temps de restauration est, en effet, un réel temps éducatif ou le personnel doit offrir des repas équilibrés et sains mais également expliquer, stimuler, montrer et aider l enfant tout en lui laissant le temps de déguster. Il est l occasion de lui apprendre l importance de la nutrition et de l hygiène. Il s agit donc d un temps éducatif en continuité avec les autres temps de l enfant. Ainsi, le temps méridien (hors repas), est également un temps d apprentissage c est pourquoi l équipe d animation y développe aujourd hui des ateliers pédagogiques adaptés au rythme et aux besoins des enfants en s appuyant sur le partenariat avec le personnel encadrant constitué d employés communaux divers et d enseignants. Une charte éducative est également en cours d élaboration afin de décrire les pratiques éducatives communes à l ensemble des équipes qui œuvrent durant ce temps. 4/7

5 Notre objectif principal est donc d harmoniser davantage les pratiques éducatives actuelles notamment autour de la nutrition, de l hygiène, de la découverte et de l autonomie et de favoriser le développement des actions sportives ou culturelles actuellement mises en place durant ces temps sur les trois groupes scolaires de la ville. B/ Le temps périscolaire Chacun des trois groupes scolaires de la ville dispose aujourd hui d une offre éducative périscolaire qui s articule autour de trois structures implantées au cœur des écoles. Ainsi, avec la création récente de l accueil Louis Blériot nous répondons aux besoins des familles en termes d accessibilité à une offre éducative diversifiée et de qualité avec le souci d un équilibre géographique des équipements et des services. En effet, ces structures permettent d offrir un mode d accueil important aux familles mais également des activités éducatives respectant les rythmes de l enfant. Elles permettent à l enfant de s épanouir tout en répondant à ses étapes de développement et en favorisant l apprentissage de la vie en collectivité. Elles permettent de favoriser la continuité éducative entre les différents temps de l enfant. En effet, dans les trois accueils périscolaires de la ville, de nombreuses actions, telles que l organisation du carnaval, sont mises en place favorisant le partenariat entre les parents, les animateurs et les enseignants. Ces structures s inscrivent parfaitement dans notre projet éducatif puisqu elles accompagnent pleinement l enfant à s épanouir et s enrichir afin de devenir un véritable citoyen. L un des principaux objectifs pour elles dans l avenir vise à continuer d harmoniser les pratiques éducatives notamment à travers l élaboration des projets pédagogiques et de continuer à développer des temps de partage et d échange entre les différents partenaires éducatifs. (Parents et écoles) C/ Le temps libre (extrascolaire) Afin de répondre aux besoins des enfants et de leur famille nous nous attachons donc à développer une offre éducative diversifiée et de qualité notamment concernant le temps libre des enfants et des jeunes à savoir les mercredis et les vacances scolaires mais également les samedis. En effet un grand nombre d associations et de structures proposent sur ces temps un accueil adapté aux besoins des familles et des jeunes ainsi qu à leurs âges, leurs rythmes et leurs envies. L accessibilité à cette offre pour tous est favorisée par son implantation géographique équilibrée et à une tarification adaptée et individualisée en rapport avec les revenus des familles. 5/7

6 Ces différentes structures telles que les accueils de loisirs ou encore l espace jeune sont avant tout des lieux qui disposent de locaux et de matériel adaptés ainsi que du personnel professionnel compétent et qualifié. Elles vont permettre aux enfants et aux jeunes de trouver leur place au sein d un groupe, de s exprimer, de réinvestir des connaissances ou des savoirs, lui permettre également de découvrir des univers ou des potentiels inconnus et vont l accompagner ainsi vers une autonomie et contribuer à faire de lui un véritable citoyen à travers des actions éducatives basées sur le plaisir et la convivialité. Dans cet accompagnement à la citoyenneté, de nombreuses actions sont menées par les accueils de loisirs et l espace jeune notamment et nous pouvons également signaler la naissance récente du Conseil Municipal des Jeunes sur la ville qui s inscrit dans cette démarche également. Une charte éducative est également en cours d élaboration afin d harmoniser les pratiques éducatives des différents acteurs qui œuvrent sur ce temps libres et ainsi renforcer la cohérence des actions mises en œuvre. Un travail de révision des projets pédagogiques des accueils de loisirs est également en cours. Il va également contribuer à cette harmonisation et cette cohérence notamment avec l identification d objectifs communs à tous les accueils de loisirs. Toutefois si cette cohérence est essentielle, l élaboration d un projet pédagogique par structure va permettre d identifier les spécificités de chacune et ainsi de répondre au plus près aux besoins de chacun des enfants accueillis et de leurs familles. Afin d assurer la continuité éducative notre plan d actions prévoit de continuer à développer des passerelles entre les différentes structures permettant ainsi une meilleure prise en charge de l enfant et du jeune et de ses besoins. En effet, s il faut harmoniser les pratiques pour assurer une cohérence éducative sur la ville, il faut également prendre en compte les transitions entre les différents passages d une structure à une autre et pouvoir les anticiper afin que l enfant ne se retrouve pas en situation d échec. Ainsi un véritable travail a été entrepris entre l accueil de loisirs primaire et l espace jeune afin de faciliter cette transition qui constitue un enjeu important dans la construction et l équilibre de l individu. Afin d assurer cette continuité éducative encore, et car les parents sont les principaux éducateurs de leurs enfants, notre plan d actions prévoit de poursuivre notre travail autour de la parentalité en continuant de développer des actions d échange de partage avec les familles. (Portes ouvertes, soirées débat, réunion d information ) Dans notre approche d une pédagogie non violente et notre objectif d accompagner les jeunes Bucois à la citoyenneté, nous souhaitons également développer des actions de prévention en direction des jeunes car chacun doit se sentir concerné et impliqué contre ces problèmes de société et il est essentiel de responsabiliser et sensibiliser les jeunes. Enfin car nous voulons que les jeunes soient des acteurs dynamiques et responsables de leur propre ville nous encourageons leur implication dans les grands évènements les actions 6/7

7

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire

Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Fédération des Œuvres Laïque du Maine et Loire Le Centre de Loisirs Associé à l Ecole (C.L.A.E) Page 1 sur 8 Le CLAE, «centre de loisirs associé à l école», est une forme particulière d accueil de loisirs, imaginé dans les années 1970 par des enseignants

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE

PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE PROJET EDUCATIF LOCAL LYON : VILLE EDUCATRICE L EDUCATION - ENJEU ET LEVIER FONDAMENTAL DANS LA CITE - DROIT POUR TOUS LES ENFANTS un engagement à contribuer au - DEVELOPPEMENT DES POTENTIALITES DE L ENFANT

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche

PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche DIRECTION DE L ACTION EDUCATIVE ET DE L ENFANCE MCPS/VM 2000/191.11 PEL CEL de PERPIGNAN Enjeux, méthode, démarche Préambule MCPS/VM 2000/259.12 La circulaire du 30 novembre 2000 (Bulletin Officiel de

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CANEJAN Année scolaire 2013/2014 Introduction Depuis plusieurs années, la ville de Canéjan s est fortement engagée en faveur de l éducation considérée comme un champ

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 PROJET EDUCATIF TERRITORIAL COMMUNE DE CHAULGNES Année scolaire 2014/2015 Introduction Depuis plusieurs années, CHAULGNES s est fortement engagée en faveur de la jeunesse considérée comme un champ d action

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE CENTRE COMMUNAL ENFANCE JEUNESSE PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL PERISCOLAIRE PREAMBULE L Accueil Périscolaire est un lieu d accueil qui fait l objet d une déclaration à la Direction Régionale et Départementale

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Guide de la réforme des rythmes scolaires.

Guide de la réforme des rythmes scolaires. Guide de la réforme des rythmes scolaires. Commission management Réseau Petites Villes JANVIER 2014 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE Références de la réforme : p.3 I CADRE DE LA REFORME p.4 1) Principes de la

Plus en détail

Définition des temps périscolaires et extrascolaires

Définition des temps périscolaires et extrascolaires ANNEXE 3 Définition des temps périscolaires et extrascolaires Le temps périscolaire est constitué des heures qui précèdent et suivent la classe durant lesquelles un encadrement est proposé aux enfants

Plus en détail

FICHE PRESSE. Contexte

FICHE PRESSE. Contexte FICHE PRESSE Visite d une délégation du Conseil d administration de la caisse d Allocations familiales de la Vienne au Château de Beauvoir vendredi 11 juillet 2014 à 10h30 Sont présents : Monsieur Joël

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT)

Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) Ville de BESANÇON Direction ÉDUCATION Vers un Projet Éducatif de Territoire (PEdT) La réforme des rythmes scolaires impactera la politique éducative municipale dans les domaines scolaire, périscolaire

Plus en détail

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse

SOMMAIRE. Projet Éducatif Local 2010-2014 5 Ville de Bourg-en-Bresse SOMMAIRE Préambule...2 Principes...6 Finalités et valeurs éducatives...7 Axes de développement...10 Synthèse du diagnostic PEL mené en 2009...10 4 axes de développement pour 2010-2014...11 Instances de

Plus en détail

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser

RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser RENTRÉE 2014 MODE D EMPLOI Repérer les évolutions et bien s organiser Édito Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter dans ce document le fruit de presque deux longues années de concertation

Plus en détail

les les Nouvelles Périscolaires

les les Nouvelles Périscolaires les les Nouvelles 2014 Activités 2015 Périscolaires Introduction La Ville de Blanzy s engage pour les enfants. En complément et autour de l école, elle offre des services périscolaires, la restauration

Plus en détail

Projet EDucatif Territorial. v.02

Projet EDucatif Territorial. v.02 Mairie de Nonglard 74330 Haute-Savoie Téléphone : 0450605431 Fax : 0450605736 Mail : accueil@nonglard74.fr Commune de NONGLARD Projet EDucatif Territorial v.02 1. Introduction Ce PEDT, à partir de l expérience

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré

Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Mercredi 26 juin 2013 Mairie d Aytré Décret 2013-77 du 24 janvier 2013 relatif à l organisation du temps scolaire RAPPEL Ce qui ne change pas 36 semaines d école (180 jours d école) 24 heures d enseignement

Plus en détail

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés

Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Commune péri-urbaine de 7269 habitants située en Martinique qui compte 980 enfants scolarisés Projet communal : La commune dispose seule des compétences scolaires, périscolaires et extrascolaires. Elle

Plus en détail

CULTURELLE ET SOLIDAIRE

CULTURELLE ET SOLIDAIRE NOTRE POLITIQUE SOCIALE CULTURELLE POUR 2013 ET SOLIDAIRE A l aube de cette nouvelle année 2013, j ai souhaité, avec l ensemble de l équipe municipale, vous présenter en détail notre politique sociale,

Plus en détail

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION

REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION Strasbourg, le 20 décembre 2013 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG : RESULTATS DE LA CONSULTATION La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci de

Plus en détail

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG

FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG Strasbourg, le 22 novembre 2013 FICHE PRESSE MISE EN PLACE DE LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES À STRASBOURG La Ville de Strasbourg entend mettre en place la réforme des rythmes scolaires avec le souci

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION

PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION PROJET EDUCATIF DE L'ASSOCIATION L'association à pour objectifs Aider les parents d'élèves dans la recherche d'organismes de séjours de vacances à l'étranger Aider les jeunes à voyager en proposant des

Plus en détail

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans

Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans 1 Etablissements d accueil d enfants de moins de 6 ans Etablissements d accueil collectif : Les multi accueils : régulier ou irrégulier (+ de 20h), occasionnel régulier ou occasionnels purs (- de 20h),

Plus en détail

Centre d Action Jeunesse

Centre d Action Jeunesse 1 Centre d Action Jeunesse 2 PREAMBULE L intégration des jeunes à leur ville est un souci permanent pour tout responsable de la jeunesse. Il s agit d aider le jeune citoyen à devenir progressivement un

Plus en détail

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants

DES FAMILLES INFORMATION. Dans le cadre de la Refondation de l école de la République. Lettre aux enfants INFORMATION DES FAMILLES Ce document a pour objectif de répondre de façon concrète et pratique aux questions soulevées par les parents, les enseignants ou les associations, lors de différents temps de

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE)

CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) CENTRE DE LOISIRS XAVIER LANDRY (3 ANS À 6 ANS - MATERNELLE) > CAPACITÉ D ACCUEIL : 50 enfants Les activités proposées tiennent compte du développement psycho moteur et psycho affectif des enfants accueillis.

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2014

PROJET PEDAGOGIQUE 2014 PROJET PEDAGOGIQUE 2014 Animation Jeunesse 12-16 ans Ahuillé GENERALITES Ce projet a été élaboré par les animateurs jeunesse et a été rédigé à partir des intentions éducatives des municipalités. L environnement

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants

Sommaire. Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants Sommaire Enfance Accueil Périscolaire et Restauration Scolaire Accueil de Loisirs Sans Hébergement Conseil Municipal Enfants 4 7 8 Jeunesse Accueil de Loisirs 9 Vie Scolaire Coordonnées des écoles Inscriptions

Plus en détail

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE NOUVEAUX ANNÉE SCOLAIRE 2014-2015 VENDREDI 4 JUILLET 2014-14H SALLE HENRI-MARTIN - HÔTEL DE VILLE CAHORS SOMMAIRE Communiqué de presse page 3 Les axes du projet éducatif

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014)

COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014. Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) COMMUNE DE SAINT-SULPICE LA POINTE LES NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES RENTREE 2014 Elaboré par la Direction des actions aux Publics Commune (24-05-2014) 1 PRESENTATION La réforme relative à l organisation

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

La Maison de l Enfant et de la Famille

La Maison de l Enfant et de la Famille Maison de l Enfant et de la Famille Rue Robert Fabre La Pergola 34080 Montpellier (bus N 6 arrêt Pergola et bus N 15 arrêt Petit Bard) Tél. 04 67 16 39 30 du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h

Plus en détail

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans)

Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE. Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Association «Les Amis du Camp du Tom» PROJET PEDAGOGIQUE Centre de Vacances pour adolescents (12/17 ans) Introduction Depuis plus de 50 ans, le «Camp du Tom» propose aux ados, âgés de 12 à 17 ans, de partir

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

- 1 - LE PROJET EDUCATIF. Les nouvelles orientations

- 1 - LE PROJET EDUCATIF. Les nouvelles orientations - 1 - VILLE DE LA RIVIERE DE CORPS SERVICE ENFANCE JEUNESSE ANIMATION LE PROJET EDUCATIF Les nouvelles orientations - Accueil des 0-3 ans - Aide à la parentalité - Prévention chez les adolescents (AJD)

Plus en détail

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep

Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Cnajep Loi d orientation sur les activités physiques et sportives Contribution du Le 24 février 2014 Le 5 juillet 2013, Valérie FOURNEYRON, Ministre chargée des Sports, de la Jeunesse, de l Education Populaire

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant

PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant PROJET PEDAGOGIQUE ALSH Maison de l Enfant SAINT GEORGES SUR BAULCHE Service Enfance / Jeunesse Maison de l enfant 320, Rue du stade 89000 SAINT GEORGES/BAULCHE 03.86.94.20.77 Fax 03.86.49.05.56 Mail :

Plus en détail

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014

Les grandes orientations du PEL jusqu en 2014 Dans une ville, de multiples intervenants apportent aux familles aide et soutien dans l éducation des enfants. Pour donner plus de cohérence à ces actions, pour les renforcer, nous avons choisi à Brest

Plus en détail

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra:

Ollainville entreprend donc l élaboration d un projet éducatif de territoire, qui permettra: Introduction Les objectifs éducatifs Données existantes L importance d un partenariat de qualité Les étapes de la concertation La co-éducation, clé de la réussite La mise en oeuvre Les nouvelles activités

Plus en détail

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire

Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH. Edito de Monsieur le Maire Service Enfance et Scolaire 9-10-09 Réf : MB/JH CHARTE SUR LE TEMPS DE LA RESTAURATION SCOLAIRE Edito de Monsieur le Maire Depuis les années 1980, à l issue d une convention liant la commune avec l Etat

Plus en détail

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu

Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Rencontre intergénérationnelle autour du jeu Cre ation d'un support d'animation par les e le ves pour les personnes a ge es de leur commune Renforcer le lien social et cre er des re flexions sur la citoyennete.

Plus en détail

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse

Direction départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse départementale de la cohésion sociale (DDCS) Éléments de cadrage sur les politiques éducatives enfance - jeunesse Les politiques éducatives locales enfance, jeunesse Les accueils de loisirs sans hébergement

Plus en détail

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS

ESPACE ACCUEIL POUR TOUS ESPACE ACCUEIL POUR TOUS DOSSIER DE PRESSE ESPACE ACCUEIL POUR TOUS Place Roger Ducos 1 er étage des Halles - 40100 Dax 05 58 56 59 89 - espacecentreville@dax.fr La ville de Dax a lancé depuis 2008 une

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES

REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES VILLE D'HEROUVILLE SAINT CLAIR Direction Petite Enfance, Education, et Jeunesse REGLEMENT INTERIEUR DES ACCUEILS PERISCOLAIRES PREAMBULE : La Ville d Hérouville Saint Clair organise un accueil périscolaire

Plus en détail

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012

ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 Document créé le 22/02/2011 Direction de l Education RHONE ORIENTATIONS DES ACTIONS SOCIO-EDUCATIVES DU CEL 2011-2012 En proposant aux collectivités territoriales de négocier et de signer les Contrats

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES juin 2013

TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES juin 2013 TEMPS PÉRISCOLAIRES OUTILS PÉDAGOGIQUES TEMPS PÉRISCOLAIRES, VERS UNE CONTINUITÉ ÉDUCATIVE ACCUEIL PÉRISCOLAIRE OU GARDERIE L ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS, ÉLÉMENT CENTRAL DE L ORGANISATION DES TEMPS PÉRISCOLAIRES

Plus en détail

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014

COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 COPIL rythmes scolaires Mercredi 16 avril 2014 Ville de La Charité-sur-Loire Centre Social Municipal Une volonté politique éducative et sociale forte pour un projet éducatif de territoire de qualité La

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société

Propositions sur les 0-6 ans RFVE.txt Propositions des Assises Nationales pour l éducation. 0-6 ans : un enjeu de société Propositions des Assises Nationales pour l éducation 0-6 ans : un enjeu de société Un âge décisif pour l enfant : - Cette tranche d âge est décisive dans le développement et l épanouissement des enfants.

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Les équipes municipales du pôle Enfance jeunesse sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Les équipes municipales du pôle Enfance jeunesse sont à votre disposition pour tout renseignement complémentaire. Ce guide permet aux familles de découvrir l ensemble des services proposés par la Ville pour accueillir les enfants, contribuer à leur éveil, à l apprentissage de la vie en groupe et, pour les plus grands,

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS

PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS PROJET EDUCATIF LE JARDIN D ENFANTS A) Le public concerné Le jardin d enfants est un lieu d accueil pour les enfants de 2,5ans à 4 ans, scolarisés à temps plein en 1 ère année d école maternelle. Il fonctionne

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011

CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 17 novembre 2011 CHARTE ASSOCIATIVE DES MAISONS DE QUARTIER DE REIMS Validée par Assemblée Générale Extraordinaire du jeudi 7 novembre 20 «L Association des Maisons de quartier de Reims a pour objet le développement, le

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances

Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances RAPPORT COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL GENERAL DU 26 MARS 2013 Projet éducatif départemental relatif aux accueils de mineurs : centre de loisirs et séjours vacances Conformément aux textes en vigueur

Plus en détail

Accueil périscolaire. Restauration scolaire TAP. Inscription et règlements

Accueil périscolaire. Restauration scolaire TAP. Inscription et règlements Accueil périscolaire Restauration scolaire TAP Inscription et règlements L accueil périscolaire Dans chaque école maternelle et élémentaire, un accueil payant est proposé le matin de à 8h35 et le soir

Plus en détail

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe

inscription Enseignement difficultés école maternelle école obligatoire associations de parents journal de classe difficultés journal de classe inscription école gratuiteactivités en dehors de l école école obligatoire école maternelle associations de parents Enseignement En Belgique, les enfants sont obligés d aller

Plus en détail

Pôle Enfance Jeunesse. REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Résultats de l évaluation année 2013/2014

Pôle Enfance Jeunesse. REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Résultats de l évaluation année 2013/2014 REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Résultats de l évaluation année 2013/2014 RAPPEL OBJECTIFS DE LA RÉFORME Mieux respecter les rythmes d apprentissage et de repos de l enfant Mieux articuler le temps scolaire

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

ACCUEIL PERISCOLAIRE APRES L ECOLE MATERNELLE-PRIMAIRE. Marie Letensorer. De 17 h 00 à 19 h 00

ACCUEIL PERISCOLAIRE APRES L ECOLE MATERNELLE-PRIMAIRE. Marie Letensorer. De 17 h 00 à 19 h 00 ACCUEIL PERISCOLAIRE «Marie Letensorer» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL PERISCOLAIRE APRES L ECOLE MATERNELLE-PRIMAIRE Marie Letensorer De 17 h 00 à 19 h 00 Organisateur

Plus en détail

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné

Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné Le Projet éducatif du Réseau officiel subventionné "S'il n'y avait pas l'enfant à élever, à protéger, à instruire et à transformer en homme pour demain, l'homme d'aujourd'hui deviendrait un non-sens et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016

CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 1 CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT LOCAL D'ACCOMPAGNEMENT A LA SCOLARITE 2015/2016 La procédure de l appel à projet change à compter de 2015. Nous vous invitons à prendre connaissance de la nouvelle procédure

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville

Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville CONVENTION D OBJECTIF ET DE PARTENARIAT CENTRE DE LOISIRS ASSOCIATIF ELEMENTAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES Monsieur le Maire de la Ville de Toulouse, représentant de ladite ville ET Madame Sous le n l organisateur)

Plus en détail

Le projet éducatif local

Le projet éducatif local Plan départemental Autour des Questions portant sur l Enfance et la Jeunesse Le projet éducatif local Cet outil a vocation à sensibiliser les acteurs locaux à l intérêt d inscrire leur territoire dans

Plus en détail

Le nouvel enjeu de la réforme des rythmes scolaires pour les clubs sportifs

Le nouvel enjeu de la réforme des rythmes scolaires pour les clubs sportifs Le nouvel enjeu de la réforme des rythmes scolaires pour les clubs sportifs 1) Aux origines de la réforme des rythmes scolaires Le mauvais classement de la France à l enquête PISA (Programme International

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE

PROJET PEDAGOGIQUE. Centre Action Jeunesse MONDONVILLE PROJET PEDAGOGIQUE Centre Action Jeunesse MONDONVILLE 2013/2014 Préambule Le projet pédagogique qui suit a été rédigé par l équipe d animation de la structure jeunesse. Il s appuie sur le projet éducatif.

Plus en détail

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ

ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ ville de metz / éducation nationale PROJET ÉDUCATIF TERRITORIAL DE LA VILLE DE METZ 2014 2017 Sommaire P.3 Préambule P.4 1. Le Projet Éducatif Territorial : un cadre d action pour trois ans P.4 QU EST-CE

Plus en détail

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES

LIGUE de L ENSEIGNEMENT CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES LIGUE de L ENSEIGNEMENT PROJET EDUCATIF CLASSES DE DECOUVERTE VOYAGES SCOLAIRES PARTIE I : ELEMENTS DU PROJET EDUCATIF GENERAL DE LA LIGUE DE L ENSEIGNEMENT 1/ Synthèse historique de la Ligue de l Enseignement

Plus en détail

LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE

LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE LE CONTRAT ÉDUCATIF LOCAL DE LA VILLE DE MARSEILLE Après avoir présenté, dans le numéro précédent de "La Communale", le contrat éducatif local Nantais, nous continuons à approfondir cette question par

Plus en détail

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES»

ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» ALSH Municipal 3-12 ans «Les P tits Diables» GUIDE PRATIQUE 2014-2015 Rue Jules Ferry 35420 Louvigné du Désert ACCUEIL DE LOISIRS 3-12 ANS «LES P TITS DIABLES» MERCREDIS ET VACANCES SCOLAIRES Organisateur

Plus en détail

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015

Projet Pédagogique. Année scolaire 2014/2015 Projet Pédagogique Année scolaire 2014/2015 I- Locaux et horaires d ouverture : Les enfants sont accueillis dans les locaux de l Accueil de Loisirs du Marensin situé 134 impasse Castetbert à Castets. Les

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015.

PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES. Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT DE BOUJAILLES-COURVIERES Année 2015 Vacances scolaires d'hiver, d été et d automne 2015. Projet écrit par Elizabeth BOULAIN 1 LE CONTEXTE : Depuis

Plus en détail

L accueil péri scolaire : la conception des Francas

L accueil péri scolaire : la conception des Francas L accueil péri scolaire : la conception des Francas Depuis plusieurs années, et suite à l apparition de nouvelles contractualisations (CEL, Contrat Temps Libre, Contrat de Territoire ), de nombreux partenaires

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS

Accueil de Loisirs de Métabief. Familles Rurales. Rue du village. 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Accueil de Loisirs de Métabief Familles Rurales Rue du village 25370 Métabief PROJET PEDAGOGIQUE ACCUEIL DE LOISIRS Description du centre : Ce centre est un accueil de loisirs sans hébergement. Il est

Plus en détail

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère

En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère En partenariat avec la Caisse d Allocations Familiales de l Isère Madame, Monsieur, L animation en direction de la jeunesse est maintenant bien installée dans notre village. Le poste d animateur a été

Plus en détail

Projet éducatif territorial(pedt)

Projet éducatif territorial(pedt) Projet éducatif territorial(pedt) Réforme des rythmes scolaires à Renazé Ecoles Jacques PREVERT et Ernest GUILLARD Objectif principal de la réforme Respecter les rythmes biologiques de l enfant Temps d

Plus en détail

Principales étapes :

Principales étapes : Comment organiser une une classe de découvertes découvertes? Chalet Albarea / Association Alba DECOUVERTE 164 Route de l'authion (Peira-Cava) 06 440 LUCERAM Informations : Tel : 04 93 91 72 72 / 06 60

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse

Projet éducatif. Ville de Rungis. S OUVRIR AU MONDE Environnement Prévention. Service scolaire Service enfance/jeunesse Projet éducatif Ville de Rungis Service scolaire Service enfance/jeunesse Autonomie RESPONSABILISER VIVRE ENSEMBLE Sensibiliser Epanouissement SOLIDARITE Projets Citoyenneté IMPLICATION Devenir adulte

Plus en détail

Impacts psychosociaux du dispositif Sac Ados

Impacts psychosociaux du dispositif Sac Ados Impacts psychosociaux du dispositif Sac Ados Aide au départ en autonomie des 16-25 ans Présentation des premiers résultats d étude Bilan Vacances Ouvertes en Aquitaine 19 janvier 2015 Sac Ados Pourquoi

Plus en détail

Projet d établissement de l Ecole de la Maillebotte

Projet d établissement de l Ecole de la Maillebotte Ecole Communale de la Maillebotte Square des Nations Unies,7 1400 Nivelles Tel : 067 84 47 77 Fax : 067 22 12 31 agnes.vermeyen@nivelles.be www.maillebotte.be Projet d établissement de l Ecole de la Maillebotte

Plus en détail

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans».

1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Projet éducatif et pédagogique CLSH et périscolaire de la commune de Sainte Eulalie en Royans. 1/ Ce projet découle du Projet éducatif de territoire «du Pays du Royans». Il s appuie essentiellement sur

Plus en détail