Structuration et compétences en Génie Civil au sein de l Université Blaise Pascal Clermont II

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Structuration et compétences en Génie Civil au sein de l Université Blaise Pascal Clermont II"

Transcription

1 Structuration et compétences en Génie Civil au sein de l Université Blaise Pascal Clermont II Pierre BREUL MSGC - Mars

2 MSGC - Mars

3 Domaine d activités Matériaux: acier, béton, bois, sol Composants et Interfaces Structures et Mixité Infrastructures Géotechnique Modélisations Expérimentations Dvpt Outils & Méthodes Validation & Appui à la certification 3

4 MOYENS - NUMÉRIQUES : logiciels CASTEM, MSC-Marc, PFC, - EXPÉRIMENTAUX : Plateau technique Génie Civil 2 Dalles d essai (40 et 12 m²) 4 Portiques universels (1000kN) 1 Bâti Traction/Flexion 17m 3500kN 2 Presses: 200 et 3000kN Mesures: 120 voies de mesure; Mesures sans contact (Caméras3Det2D) Des équipements de niveau européen 4

5 ECOGRAFI Plateau de recherche pour l ECOvalorisation des matériaux GRAnulaires et Fibreux 400 m 2 d espace dédié pour la caractérisation des matériaux (salle d élaboration, d observation et d expérimentation, conditions hygro-thermiques contrôlées) OBJECTIFS: - Caractérisation des matériaux (déchets, matériaux grossiers, matériaux de déconstruction, sous produits industriels ou agricoles, sols, ) - Développement et qualification de nouveaux matériaux, - Développement d outils et de techniques de caractérisation Machine de cisaillement direct de grande taille 60 cm x 60 cm x 40 cm MSGC - Mars

6 Thèmes scientifiques de recherche 6

7 Thèmes scientifiques de recherche Matériaux bio-sourcés et composites à fibres végétales Biocomposite chitosane/tournesol pour l isolation thermique et phonique des bâtiments Zone de rupture Etude sur les matériaux à base de fibre végétales (Granulats et Laines) : Formulation, Comportement, Mécanique, Caractérisation thermique Méthodes expérimentales, Mesure de champs Couplages mesures cinématiques et thermiques Assemblages métalliques Enrobés bitumineux en compression ( thermomécanique des élastomères 7

8 Thèmes scientifiques de recherche Mécanique des Sols et des Milieux Granulaires Diagnostic des Tunnels Optimisation de la politique de maintenance Méthodologie de contrôle en place de la capacité portante des micropieux Mécanismes de tassement du ballast et sa variabilité Matériaux actifs et intelligents, modélisation multi-échelle Applications innovantes d alliages à mémoires de formes 8

9 Thèmes scientifiques de recherche Mécanique des assemblages, des connexions et des structures Assemblages de structure bois en situation d incendie Assemblages de structures métalliques Structure mixte Renforcement/réparation des structures Durabilité et Fatigue des matériaux et des structures Poutres mixtes acier/béton sous incendie Dynamique des structures plancher, passerelle, murs Durée de vie en fatigue sous charges aléatoires Propagation aléatoire des fissures 520 mm mm 9

10 Thèmes scientifiques de recherche Approches probabilistes et stochastiques Contribution à l évolution des méthodologies de caractérisation et d amélioration des voies ferrées Déflection du rail R d Fiabilité et optimisation des structures et systèmes Modélisation de la dégradation selon le contexte climatique Prévision et prolongation de la durée de vie des ouvrages en béton Optimisation de la politique d inspection et de maintenance des ponts Analyse fiabiliste de la vulnérabilité sismique de l'habitat avec toiture en charpentes industrialisées en bois 10

11 Thèmes scientifiques de recherche Thermique du bâtiment, complexe industriel et des matériaux Evaluation exacte des ponts thermiques (prise en compte des composants réels de construction) Optimisation énergétique du bâtiment Optimisation fiabiliste des performances énergétiques des bâtiments Coût de la rénovation Coût des matériaux Coût de l énergie Dommage à l environnement Valeur du confort Changement climatique Surface inexploitée Variabilités et incertitudes 11

12 Transfert et appui aux entreprises 12

13 Actions régionales PME Sol Solution (63-Riom) Développement Panda Banque de sols Lignalith(42-Montbrison) - Cosylva (23-Bourganeuf) Qualification de planchers Bois-Béton (Avis Technique CSTB) 13

14 Actions régionales Industries Matière (15-Arpajon) Développement et validation d un nouveau concept de composants préfabriqués en Béton-armé Trelleborg (63-Clermont-Ferrand) Partenariat depuis 2002 dans le domaine Off-Shore Validation expérimentale, modélisation et certification de produits Vidéométric Banc Flexion-Traction 3 axes 3x2000kN Essai de fatigue en traction-flexion 14

15 Actions nationales SNCF Diagnostic des voies ferrées Analyste fiabiliste et étude du tassement du ballast FFB-IRABOIS Etude des assemblages bois traditionnels (embrèvement, queue d arronde ) Expérimentation, modélisation Validation règles de calcul 15

16 Actions nationales VEOLIA Diagnostic et expertise des filtres d assainissement non collectif Evaluation globale de l'ouvrage (POLYTECH) Equipements Colmatage Superficie Saturation Couches BON MOYEN MAUVAIS Sable propre Sable colmaté Mr Rénier Epuration Sable Conditions Perméabilité ARCELOR-CTICM Etude de poutres cellulaire à ouvertures sinusoïdales Développement d un modèle de calcul 16

17 Actions internationales Parque Expo - Lisbonne Conception des assemblages bois-métal ADM Autoroutes du Maroc Stabilité des remblais et déblais de grande hauteur Centre Culturel Jean-Marie Tjibaou - NOUMEA Conception des assemblages bois-métal 17

18 Pierre BREUL 18

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton

Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton F. Lyon 1 Programme RAGE: Utilisation des planchers mixtes bois-béton Florent Lyon Centre scientifique

Plus en détail

Méthode de collocation stochastique pour l analyse de la fiabilité des composants soumis à la propagation de fissures par fatigue

Méthode de collocation stochastique pour l analyse de la fiabilité des composants soumis à la propagation de fissures par fatigue Méthode de collocation stochastique pour l analyse de la fiabilité des composants soumis à la propagation de fissures par fatigue H. Riahi 1,2 Ph. Bressolette 1 A. Chateauneuf 1 Ch. Bouraoui 2 R. Fathallah

Plus en détail

Outils de Simulation thermoaéraulique du Bâtiment Journée IBSA, La Rochelle, 31 mars La plateforme INES et les enjeux de la modélisation

Outils de Simulation thermoaéraulique du Bâtiment Journée IBSA, La Rochelle, 31 mars La plateforme INES et les enjeux de la modélisation Outils de Simulation thermoaéraulique du Bâtiment Journée IBSA, La Rochelle, 31 mars 2005 La plateforme INES et les enjeux de la modélisation par F. Penot, responsable du GAT Bâtiments du sous l aimable

Plus en détail

Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste

Durée de vie des ouvrages : Approche Prédictive, PerformantielLE et probabiliste Fonctionnement d éléments de structures en béton armé dégradés par corrosion et estimation des paramètres mécaniques dégradés a posteriori Présenté par : Benjamin RICHARD Organismes : LCPC Paris Paris

Plus en détail

Offres de Formation. Unité d Enseignement Intitulé de la matière Crédit Coefficient Fondamentale

Offres de Formation. Unité d Enseignement Intitulé de la matière Crédit Coefficient Fondamentale 1 Niveau Licence : 1.1 Licence académique : Semestre 3 : Offres de Formation Mathématiques 3 6 3 Ondes et vibrations 4 2 Mécanique des fluides 4 2 Mécanique rationnelle 4 2 Probabilités et statistiques

Plus en détail

Les Eurocodes Présentation et objectifs des Eurocodes L Eurocode 2 : NF EN La philosophie de l enrobage suivant l Eurocode 2

Les Eurocodes Présentation et objectifs des Eurocodes L Eurocode 2 : NF EN La philosophie de l enrobage suivant l Eurocode 2 Les Eurocodes.1 - Présentation et objectifs des Eurocodes.2 - L Eurocode 2 : NF EN 1992. - La philosophie de l enrobage suivant l Eurocode 2 25 Les Eurocodes.1 - Présentation et objectifs des Eurocodes

Plus en détail

Spécialité MMS Mécanique, Matériaux et Structures

Spécialité MMS Mécanique, Matériaux et Structures Spécialité MMS Mécanique, Matériaux et Structures Niveau M1 : Orientation MMS enseignements partagés UPMC - ENS Cachan Niveau M2 : 3 parcours MS2 : Modélisation et simulation en mécanique des solides -

Plus en détail

CHAPITRE I INTRODUCTION TYPES DE PRODUITS

CHAPITRE I INTRODUCTION TYPES DE PRODUITS Banque de questions CIV1140 Géosynthétiques - A-2013 Note : Bien que les questions à l examen final porteront sur ces thèmes ou aspects, elles peuvent différer dans leur formulation. CHAPITRE I INTRODUCTION

Plus en détail

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17

CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DOSAGE 17 WBLOCK est un nouveau matériau de construction à la fois écologique, économique et facile à mettre en œuvre. WBLOCK est un bloc à maçonner, composé en majorité de déchet de bois (à l exclusion de bois

Plus en détail

Impact de la sécheresse sur les constructions

Impact de la sécheresse sur les constructions Impact de la sécheresse sur les constructions ANR-ARGIC - Prévention et Traitement des dommages Synthèse des travaux des partenaires de l axe A Jean-Bernard KAZMIERCZAK 1 / 17 Contenu de l exposé 1 Prévention

Plus en détail

GROUPE A EXAMENS OBLIGATOIRES (SIX REQUIS)

GROUPE A EXAMENS OBLIGATOIRES (SIX REQUIS) INTRODUCTION Le Bureau canadien des conditions d admission en génie d Ingénieurs Canada publie le programme d examens, qui comprend un nombre toujours accru de disciplines du génie. Le programme d examens

Plus en détail

CaDORoc. Caractérisation et Dimensionnement des Ouvrages au Rocher. Présentation de l opération de recherche Journée d échanges Toulouse 28/10/2015

CaDORoc. Caractérisation et Dimensionnement des Ouvrages au Rocher. Présentation de l opération de recherche Journée d échanges Toulouse 28/10/2015 CaDORoc Caractérisation et Dimensionnement des Ouvrages au Rocher Présentation de l opération de recherche Journée d échanges Toulouse 28/10/2015 Auteurs : Muriel Gasc Jean-Pierre Rajot Avec le soutien

Plus en détail

L acteur clé des Matériaux Innovants

L acteur clé des Matériaux Innovants L acteur clé des Matériaux Innovants MICA Le spécialiste des Matériaux CNRS Photothèque / IS2M Le spécialiste des Matériaux Matériaux Fonctionnels - Surfaces et Interfaces Caractérisations - Procédés -

Plus en détail

Collaboration ENSACF POLYTECH Clermont. Gaëlle Baudouin, Maria Martinez Gragera

Collaboration ENSACF POLYTECH Clermont. Gaëlle Baudouin, Maria Martinez Gragera Collaboration ENSACF POLYTECH Clermont Gaëlle Baudouin, Maria Martinez Gragera Département Génie Civil Objectifs de la formation Former des ingénieurs généralistes du Génie Civil maitrisant les compétences

Plus en détail

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants

Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants Projet DEMETHER : Développement d un panneau issu de sous-produit de l agriculture pour l isolation thermique des bâtiments existants TÂCHE 4 : Applications pour l isolation de bâtiments existants J.-P.

Plus en détail

Laboratoire Brestois de Mécanique et des

Laboratoire Brestois de Mécanique et des Laboratoire Brestois de Mécanique et des Systèmes MMA équipe Mécanique des Matériaux et des Assemblages L objectif principal est de fournir des outils de dimensionnement permettant d assurer la fiabilité

Plus en détail

Bureau d études mécaniques Conception & Calculs Depuis 1985

Bureau d études mécaniques Conception & Calculs Depuis 1985 Bureau d études mécaniques Conception & Calculs Depuis 1985 M. BARBE Frédéric Responsable commercial 06 20 18 34 79 f.barbe@solsi-cad.fr 52 rue du Maréchal Foch 57140 WOIPPY 03 87 60 34 49 - contact@solsi-cad.fr

Plus en détail

L innovation dans les PME du bâtiment

L innovation dans les PME du bâtiment L innovation dans les PME du bâtiment Vague 3 Sondage Ifop pour le CSTB Juin 2016 N 113738 Contacts Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 / 06 16

Plus en détail

Pierre Langlois, ing. M. Ing.

Pierre Langlois, ing. M. Ing. Les enrobés pour chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois, ing. M. Ing. 1 L'expérience acquise Certaines chaussées ont des durées de vies écourtées malgré une mise en œuvre impeccable: Dégradations

Plus en détail

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Christian Lemaitre Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Matière & matériaux Propriétés rhéologiques & mécaniques Sécurité & réglementation Comportement thermique, hygroscopique,

Plus en détail

PCB 60 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/10-662

PCB 60 Plancher collaborant. Fiche technique Avis technique CSTB N 3/10-662 Plancher collaborant 60 Néo PCB Fiche technique Avis technique CSTB N 3/10-662 V3/2011 caractéristiques du profil 60 61 107 207 828 Détail géométrique de la tôle Détail géométrique de l embossage épaisseur

Plus en détail

Les couches de forme traitées pour les lignes ferroviaires à grande vitesse

Les couches de forme traitées pour les lignes ferroviaires à grande vitesse Les couches de forme traitées pour les lignes ferroviaires à grande vitesse Journée technique du 8 avril 2013 «Traitement et amélioration des sols aux liants ou additifs» SNCF IGLGERI 08 avril 2013 SOMMAIRE

Plus en détail

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze

Les maçonneries parasismiques en pierre. Olivier Chèze Les maçonneries parasismiques en pierre Olivier Chèze Quels sont les nouveaux référentiels? Commençons par les anciens : - Règles PS 92 : tous les bâtiment - PSMI 92 : petits bâtiments (maisons individuelles

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

Charpentes SOMMAIRE. 1- Présentation Critères fonctionnels... 2

Charpentes SOMMAIRE. 1- Présentation Critères fonctionnels... 2 Charpentes SOMMAIRE 1- Présentation.... 2 2- Critères fonctionnels.... 2 a) Résistance mécanique.... 2 b) Résistance au feu.... 3 c) Hygiène, santé, environement.... 3 d) Autres critères.... 3 3- Systèmes

Plus en détail

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7

SOMMAIRE 1. OBJET DOMAINE D APPLICATION DÉFINITIONS...7 SOMMAIRE 1 SOMMAIRE 1. OBJET...3 2. DOMAINE D APPLICATION...5 3. DÉFINITIONS...7 4. RAPPEL DE LA MÉTHODOLOGIE DE L EN 1998-3...9 4.1 Démarche générale...9 4.2 Investigations préalables...11 4.3 Détermination

Plus en détail

PROJET «Solutions de correction des ponts thermiques»

PROJET «Solutions de correction des ponts thermiques» PROJET «Solutions de correction des ponts thermiques» EDF R&D CSTB ISOVER TOP GLASS FILMM L équipe-projet : OBJECTIF : Préparer et permettre le durcissement réglementaire sur la correction des ponts thermiques

Plus en détail

Certifié. Système mixte bois-béton VB Une solution simple, économique et sûre pour la construction et la rénovation rationnelles de planchers

Certifié. Système mixte bois-béton VB Une solution simple, économique et sûre pour la construction et la rénovation rationnelles de planchers ETA-13/0699 Certifié DTA 3/15-839 : 05/2016 Système mixte bois-béton VB Une solution simple, économique et sûre pour la construction et la rénovation rationnelles de planchers Planchers mixtes bois-béton

Plus en détail

Projet Démonstrateur ECO-CONFORT

Projet Démonstrateur ECO-CONFORT Projet Démonstrateur ECO-CONFORT Une solution numérique à faible coût pour la réduction des consommations de chauffage dans l habitat Coordinateur : S. Lecoeuche, URIA, Mines Douai, stephane.lecoeuche@mines-douai.fr

Plus en détail

FICHE DE COURS Licence GIM

FICHE DE COURS Licence GIM FICHE DE COURS Licence GIM 2 COMUNICATION 6 COMPATIBILITE ELECTROMAGNETIQUE 7 QSE DES SYSTEMES INDUSTRIELS 8 MANAGEMENT 9 CONTROL NON DESTRUCTIF 10 D&M DES CIRCUITS FLUIDIQUES 11 ANALYSE NUMERIQUE 12 FIABILITE

Plus en détail

Option : Ingénierie des Matériaux de Structure et Procédés

Option : Ingénierie des Matériaux de Structure et Procédés Option : Ingénierie des Matériaux de Structure et Procédés Structure Propriétés Procédé Contacts: Joel Alexis, joel.alexis@enit.fr Valérie Nassiet, valerie.nassiet@enit.fr Mots clés : Caractérisation multiéchelle,

Plus en détail

DECADENCE ET RENAISSANCE D UN VIADUC

DECADENCE ET RENAISSANCE D UN VIADUC DECADENCE ET RENAISSANCE D UN VIADUC JOURNEES OUVRAGES D ARTD Sourdun (CETE de Lyon) 9/05/2012 Un viaduc en maçonnerie? Il était une fois un ouvrage ayant l aspect d un viaduc en maçonnerie sous lequel

Plus en détail

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités

Caractérisation des matériaux traités du matelas. Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Caractérisation des matériaux traités du matelas Essais en centrifugeuse avec des matelas traités Umur Salih OKYAY Paris, le 04/10/2011 1 Ordre de la présentation Caractérisation des matériaux traités

Plus en détail

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système

A. DESCRIPTION 1. Généralités Classe du système INTRODUCTION Les Hourdis CONCERTO METAL (CMH) en polystyrène expansé d une densité de 20 à 25 kg/m³, renforcé par des inserts en acier galvanisé de 1,25 mm offre les avantages suivants : Isolation thermique

Plus en détail

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014

Journées Techniques Ouvrages d Art 2014 Journées Techniques Ouvrages d Art Caractérisation d armatures en matériaux composites pour le renforcement de structures, et comportement mécanique de l interface armature/béton Arnaud ROLLAND, Karim

Plus en détail

Jean-François BOCQUET

Jean-François BOCQUET Recherche dans le domaine du bois Le programme de recherche Pieux-Bois Jean-François BOCQUET ENSTIB CONCEPTION ET GESTION DES OUVRAGES D ART EN BOIS : Les nouvelles avancées ENSTIB - AFGC Présentation

Plus en détail

Comparaison Types de connexion Béton armé armé Poteau Dimensions [cm] 70 / / / / 120 Poutre Dimensions [cm] Clou HILTI X-DSH32 P1

Comparaison Types de connexion Béton armé armé Poteau Dimensions [cm] 70 / / / / 120 Poutre Dimensions [cm] Clou HILTI X-DSH32 P1 Stabilité Complémentarité acier / béton Introduction à la construction mixte dans les bâtiments Efficacité Efficacité : Acier résistant en traction / béton en compression Le béton peut réduire le danger

Plus en détail

Ecole des Mines de Douai Département Technologie des Polymères et Composites et Ingénierie Mécanique (TPCIM)

Ecole des Mines de Douai Département Technologie des Polymères et Composites et Ingénierie Mécanique (TPCIM) Ecole des Mines de Douai Département Technologie des Polymères et Composites et Ingénierie Mécanique (TPCIM) Journée «Composites bio-sourcés pour applications en intérieur de cabines d aéronefs» 18 octobre

Plus en détail

La conception du saut-de-mouton de Sablé

La conception du saut-de-mouton de Sablé La conception du saut-de-mouton de Sablé SNCF Direction de l Ingénierie Département des Ouvrages d Art (IGOA) SNCF INFRA PROJETS SYSTÈME INGENIERIE Département des Ouvrages d Arts (PSIGT.OA) 17 OCTOBRE

Plus en détail

Note d information à destination des CFA et GRETA de l Académie de Nantes

Note d information à destination des CFA et GRETA de l Académie de Nantes Note d information à destination des CFA et GRETA de l Académie de Nantes Rénovation des diplômes : BP Charpentier bois BP Menuisier Rénovations validées par la CPC plénière du 15 novembre 2013 Mise en

Plus en détail

Modules et procédés photovoltaïques TEST - CERTIFICATION PHOTOVOLTAÏQUE

Modules et procédés photovoltaïques TEST - CERTIFICATION PHOTOVOLTAÏQUE > Evaluation et certification Modules et procédés photovoltaïques TEST - CERTIFICATION PHOTOVOLTAÏQUE Modules et procédés photovoltaïques Pour sécuriser la filière des procédés photovoltaïques et répondre

Plus en détail

LES PLANCHERS COLLABORANTS PCB 60

LES PLANCHERS COLLABORANTS PCB 60 PCB 60 60 61 107 207 828 Détail géométrique de la tôle Détail géométrique de l embossage épaisseur (mm) 0,75 0,88 1 poids (dan/m 2 ) 8,67 10,18 11,57 Application conseillée Coffrage et armature de dalles

Plus en détail

Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Installations de ventilation...

Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Installations de ventilation... Sommaire Annexe 18 Chauffage ventilation climatisation... 2 Installations de chauffage des locaux... 2 Exigences relatives aux installations de chauffage... 2 Limitation de la température du chauffage...

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

Démarche de structuration des filières chanvre et bois pour la construction en Lorraine

Démarche de structuration des filières chanvre et bois pour la construction en Lorraine Démarche de structuration des filières chanvre et bois pour la construction en Lorraine Journée de l éco-contruction 17 et 18 octobre 2014 H. GUIDAT Direction Régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

Sommaire Annexe 8 structures en bois... 2 Matériaux et produits... 2 Règles de calcul... 4

Sommaire Annexe 8 structures en bois... 2 Matériaux et produits... 2 Règles de calcul... 4 Sommaire Annexe 8 structures en bois... 2 Matériaux et produits... 2 Vocabulaire du bois... 2 Caractéristiques physiques ou mécaniques du bois... 2 Panneaux à base de bois... 3 Contreplaqué... 3 Bois de

Plus en détail

Les matériaux biosourcés c'est maintenant!

Les matériaux biosourcés c'est maintenant! Les matériaux biosourcés c'est maintenant! POITIERS, LE 8 NOVEMBRE 2012 Catherine HERRERO Direction Régionale de l'environnement, de l Aménagement et du Logement Poitou-Charentes www.poitou-charentes.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Florent IMBERTY Razel

Florent IMBERTY Razel Florent IMBERTY Razel 1 / 20 Sommaire Les types de dalles couverts par les Eurocodes Matériaux, durabilité, enrobages Les paramètres essentiels du calcul Maîtrise de la fissuration Résistance en fatigue

Plus en détail

Des matériaux biosourcés pour améliorer le confort hygrothermique et la performance énergétique des bâtiments

Des matériaux biosourcés pour améliorer le confort hygrothermique et la performance énergétique des bâtiments Des matériaux biosourcés pour améliorer le confort hygrothermique et la performance énergétique des bâtiments Caractérisation thermophysique du matériau et étude du comportement hygrothermique à l échelle

Plus en détail

OUVRAGES D ART Terminologie des ouvrages d art

OUVRAGES D ART Terminologie des ouvrages d art OUVRAGES D ART Terminologie des ouvrages d art OA - Terminologie des ouvrages d'art Page 1 Définition d'un ouvrage d'art Ouvrage de franchissement provisoire ou définitif Ponts, viaducs, aqueducs de 2,00

Plus en détail

Chaussées à longue durée de vie. Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010

Chaussées à longue durée de vie. Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010 Chaussées à longue durée de vie Pierre Langlois Bitume Québec Formation technique Structures des chaussées souples 23,24 et 25 novembre 2010 Les voies de circulation au temps de la Rome antique Celles-ci

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la simulation électrique

Enjeux et contraintes de la simulation électrique Enjeux et contraintes de la simulation numérique en Génie G électrique François COSTA, SATIE, UPEC IUFM Activité en recherche Électronique de puissance, compatibilité électromagnétique, intégration de

Plus en détail

ELABORATION ET CARACTERISATION D UN COMPOSITE SANDWICH A AME EN LIEGE RENFORCE DE JUTE ET ENVELOPPES EN BOIS.

ELABORATION ET CARACTERISATION D UN COMPOSITE SANDWICH A AME EN LIEGE RENFORCE DE JUTE ET ENVELOPPES EN BOIS. ELABORATION ET CARACTERISATION D UN COMPOSITE SANDWICH A AME EN LIEGE RENFORCE DE JUTE ET ENVELOPPES EN BOIS. Lakreb N I, Bezzazi B. Unité de Recherche : Matériaux, Procédés et Environnement (URMPE), Université

Plus en détail

Olivier CAZIER Mohsen HOSSEINGHOLIAN 1

Olivier CAZIER Mohsen HOSSEINGHOLIAN 1 La tenue de la géométrie des voies ballastées à 320 km/h et les essais au CER Olivier CAZIER Mohsen HOSSEINGHOLIAN 1 La tenue des voies ballastées à 320 km/h Contrairement à d autres pays ( Japon, Allemagne,

Plus en détail

3 Charges et actions

3 Charges et actions 3 Charges et actions Fonctions Gros oeuvre Actions Équilibres Effets Dimensions Une structure d'ouvrage doit être conçue et réalisée (entre autres) de sorte que : durant la durée de sa vie escomptée avec

Plus en détail

SYSTÈME DE RENFORCEMENT DE STRUCTURE. INFO FLASH STRRES 27 OCTOBRE 2016 Yvon GICQUEL Chef Produits Développement Marché Renforcement

SYSTÈME DE RENFORCEMENT DE STRUCTURE. INFO FLASH STRRES 27 OCTOBRE 2016 Yvon GICQUEL Chef Produits Développement Marché Renforcement SYSTÈME DE RENFORCEMENT DE STRUCTURE INFO FLASH STRRES 27 OCTOBRE 2016 Yvon GICQUEL Chef Produits Développement Marché Renforcement FABRICANT DE PRODUITS ET SYSTÈMES MAINTENANCE DES OUVRAGES Mortiers Scellement,

Plus en détail

Performance Environnementale du Bâtiment: La démarche PEP ecopassport

Performance Environnementale du Bâtiment: La démarche PEP ecopassport Performance Environnementale du Bâtiment: La démarche PEP ecopassport Contexte Labels & Certifications 2011 Affichage environnemental 2013 2014 2017 2020 2015 2016 2017 2018 Etape 1: Décret DHUP RE 2018

Plus en détail

Signatures thermiques d interfaces collées pour la réparation des structures primaires en matériaux composites MATTHIAS BARUS

Signatures thermiques d interfaces collées pour la réparation des structures primaires en matériaux composites MATTHIAS BARUS Signatures thermiques d interfaces collées pour la réparation des structures primaires en matériaux composites MATTHIAS BARUS ECOLE DOCTORALE MEGEP UNIVERSITÉ PAUL SABATIER DIR : FRANCIS COLLOMBET (ICA,

Plus en détail

Logiciel de prédiction CASC

Logiciel de prédiction CASC Logiciel de prédiction CASC C. Guigou-Carter et M. Villot Département Acoustique et Eclairage Pôle Bruit et Vibrations dans le Bâtiment Performance des composants PAGE 1 Calcul Acoustique pour Structures

Plus en détail

L orientation en seconde : la filière STI2D

L orientation en seconde : la filière STI2D Après la seconde au lycée Gabriel Touchard Baccalauréat général Série Scientifique S Baccalauréat technologique Série Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable STI2D MPS Méthode

Plus en détail

Enquête de recensement des constructions bois ACTIVITÉ 2016

Enquête de recensement des constructions bois ACTIVITÉ 2016 Financé par : En partenariat avec : Enquête de recensement des constructions bois ACTIVITÉ 2016 Raison sociale : N téléphone : Adresse de l entreprise : N fax : Complément d adresse : Effectif (hors apprentis

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR BOIS

Bâtiment CONSTRUCTEUR BOIS Bâtiment CONSTRUCTEUR BOIS CONSTRUCTEUR BOIS Le constructeur bois réalise des constructions en bois aussi diversifiées que des maisons à ossature bois, des hangars agricoles, des ateliers, des passerelles

Plus en détail

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER.

Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Isolés avec de la laine de verre ISOVER. Murs doubles. Extrêmement robustes et durables. Un mur double se compose de trois couches aux fonctions clairement distinctes: «porter, isoler et

Plus en détail

La vérification des formules de mélanges

La vérification des formules de mélanges La vérification des formules de mélanges Pierre Langlois, ing., M.Ing. Formation technique 2011 Gestion de la qualité en chaussées souples 30 novembre et 1 er décembre 2011 Formules de mélanges (d enrobés)

Plus en détail

«La Vague» Centre aquatique de Palaiseau

«La Vague» Centre aquatique de Palaiseau Agrégation S 2013 ngénierie des constructions «La Vague» Centre aquatique de Palaiseau Plan de la présentation. Le centre aquatique de Palaiseau. 1. Analyse fonctionnelle de la charpente 2. Solution proposée

Plus en détail

Introduction aux technologies de construction & à l architecture

Introduction aux technologies de construction & à l architecture Introduction aux technologies de construction & à l architecture Suzel Balez (& Vincent Rigassi) MOBAT 2007-2008 1 Systèmes constructifs: Principes & objectif Un bâtiment est un produit généralement unique

Plus en détail

Bétons isolants structurels (B.I.S)

Bétons isolants structurels (B.I.S) Bétons isolants structurels (B.I.S) NORME NF EN 206-1/ CN Présentation UMGO 11 Juillet 2014 SNBPE Rhône Alpes 1 Le Béton en France: 39 millions de m3 4 100 millions HT de Chiffre d Affaires 1 816 Centrales

Plus en détail

Quels matériaux et produits pour la construction durable? Groupe de travail UTOPIES "Entreprises et construction durable"

Quels matériaux et produits pour la construction durable? Groupe de travail UTOPIES Entreprises et construction durable 1- Formulation des objectifs Quels matériaux et produits pour la construction durable? Groupe de travail UTOPIES "Entreprises et construction durable" Jacques CHEVALIER Ingénieur CSTB 1 Plan Le PNSE La

Plus en détail

Étude de la faisabilité technique et des coûts sur le cycle de vie d un tunnel entre les villes de Lévis et de Québec

Étude de la faisabilité technique et des coûts sur le cycle de vie d un tunnel entre les villes de Lévis et de Québec Étude de la faisabilité technique et des coûts sur le cycle de vie d un tunnel entre les villes de Lévis et de Québec 13 septembre 2016 Bruno MASSICOTTE Professeur titulaire Polytechnique Montréal 1 Contenu

Plus en détail

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA

Systèmes constructifs bois et thermique d hiver. Sylvain Boulet - FCBA Systèmes constructifs bois et thermique d hiver Sylvain Boulet - FCBA 1 Programme RT Bois «Aide à la conception technique et règlementaire, adaptée au choix de solutions constructives bois» Suite de l

Plus en détail

Leader de l industrie des charpentes de bois au Québec

Leader de l industrie des charpentes de bois au Québec Leader de l industrie des charpentes de bois au Québec 50 ans d expertise. 700 employés dévoués. 5 usines de fabrication. Barrette Structural s efforce de fabriquer des fermes de toit, murs préfabriqués

Plus en détail

Comportement mécanique des isolants

Comportement mécanique des isolants Journée d étude Isolation thermique des murs extérieurs et des sols Energie et construction Cycle technique 2014 Initiative supportée par la Wallonie Benoît MICHAUX et Edwige NOIRFALISSE Division «Enveloppe

Plus en détail

Supports résilients pour éléments constructifs soumis à des charges statiques et dynamiques,

Supports résilients pour éléments constructifs soumis à des charges statiques et dynamiques, Gamme de Produits Supports résilients pour éléments constructifs soumis à des charges statiques et dynamiques, protection contre les sons et vibrations, isolation vibratoire des voies ferroviaires. Réalisation

Plus en détail

Façades à ossature bois

Façades à ossature bois 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Façades à ossature bois A. Onillon 1 Façades à ossature bois Arnaud Onillon Institut Technologique FCBA FR-Bordeaux 2 Façades à ossature bois A. Onillon

Plus en détail

Spécialité MMSF "Mécanique, Matériaux, Structures, Fiabilité" Semestre S3

Spécialité MMSF Mécanique, Matériaux, Structures, Fiabilité Semestre S3 Spécialité MMSF "Mécanique, Matériaux, Structures, Fiabilité" Semestre S3 Type d'u.e. (1) F Intitulé et descriptif des U.E. Démarche pour l innovation et la conception durable Méthodes de conception et

Plus en détail

3éme Année Licence ST Génie Électrique Option : Télécommunications

3éme Année Licence ST Génie Électrique Option : Télécommunications 3éme Année Licence ST Génie Électrique Option : Télécommunications UEF 51 (Fondamentale) 4 10 Électronique générale 2 3 5 Logique et calculateurs 3 5 UEF 52 (Fondamentale) 4 9 Théorie et traitement du

Plus en détail

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A.

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. FORMATIONS en efficacité énergétique et bâtiments durables Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Enjeux du Développement durable: objectifs 2017/2020 L Union Européenne

Plus en détail

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés

Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Guide RAGE : Panneaux massifs bois contrecollés Dans le cadre du programme RAGE (Règles de l Art Grenelle Environnement 2012), dont la mission est d accompagner les entreprises et artisans du bâtiment

Plus en détail

Système constructif DOREAN

Système constructif DOREAN Axe Matériaux et Structures Génie Civil ETUDE N 2003.06 Système constructif DOREAN Mesures de déformations sur sites et Essais à la rupture des assemblages d angle Eric FOURNELY Patrick RACHER Juillet

Plus en détail

PCB 20 Plancher collaborant

PCB 20 Plancher collaborant www.bacacier.com PCB 20 Plancher collaborant Fiche technique - Avis technique CSTB N 3/11-68 V1/2013-1- CARACTÉRISTIQUES DU PROFIL SYSTEME D EMBOITEMENT Profil PCB 20 22 28 104 épaisseur (mm) 0,5 0, poids

Plus en détail

Recherche et Développement Coopératif (RDC) sur les matériaux bitumineux

Recherche et Développement Coopératif (RDC) sur les matériaux bitumineux Recherche et Développement Coopératif (RDC) sur les matériaux bitumineux «Intégration des propriétés thermomécaniques dans le processus de conception des chaussées souples» D. Perraton (ÉTS) et A. Carter

Plus en détail

Master Génie civil parcours Ingénierie du bâtiment : techniques nouvelles pour la construction et la réhabilitation (IB-TNCR)

Master Génie civil parcours Ingénierie du bâtiment : techniques nouvelles pour la construction et la réhabilitation (IB-TNCR) Master Génie civil parcours Ingénierie du bâtiment : techniques nouvelles pour la construction et la réhabilitation (...) 1/12 Master Génie civil parcours Ingénierie du bâtiment : techniques nouvelles

Plus en détail

Construire durable Une innovation : le pont mixte en béton et bois

Construire durable Une innovation : le pont mixte en béton et bois Construire durable Une innovation : le pont mixte en béton et bois L assistance Cerema pour la réalisation et le suivi de l innovation Perspectives C. Aubagnac Cerema Centre Est, DL Autun V. Brun Cerema

Plus en détail

Calcul de ponts thermiques en relevé d étanchéité

Calcul de ponts thermiques en relevé d étanchéité Calcul de ponts thermiques en relevé d étanchéité Direction Date 10/03/2016 Chef de projet Laurent Mazié Référence rapport ET 16/037 N version 1 Chargés d études Rémi Wrona Diffusion VIPREMI Euro Prefa

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION BETON

Plus en détail

Risque sismique. Les bonnes pratiques

Risque sismique. Les bonnes pratiques Risque sismique Les bonnes pratiques Spécialiste du domaine 1 Association Française du Génie Parasismique L AFPS organise des journées techniques ouvertes au plus large public L AFPS publie des guides,

Plus en détail

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR -

CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - CONCEPTION RÉALISATION EN RÉNOVATION - RÉHAFUTUR - EKWATION ISABELLE CARI SOLENER HÉLÈNE DELATTRE Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF

Plus en détail

CARTEC. ANDRIEUX Peggy DEGUILLAGE Luc DELASSUS Alain. Centres Académiques de Ressources TEChnologie Collège. CARTEC Littoral-Audomarois

CARTEC. ANDRIEUX Peggy DEGUILLAGE Luc DELASSUS Alain. Centres Académiques de Ressources TEChnologie Collège. CARTEC Littoral-Audomarois CARTEC ANDRIEUX Peggy DEGUILLAGE Luc DELASSUS Alain Centres Académiques de Ressources TEChnologie Collège 1 Académie de Lille Technologie collège CARTEC Littoral-Audomarois Les objectifs accompagner à

Plus en détail

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés

(c) ALIAPUR. Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Valorisation des fibres textiles issues du broyage de pneumatiques usagés dans les enrobés Benoit CHAVET Directeur PR INDUSTRIE 19 Voie Romaine 21110 Genlis Tel. : 03 80 47 99 90 Fax : 03 80 47 99 99 b.chavet@pr-industrie.com

Plus en détail

TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT

TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT TERRAWATT, LE TOIT-TERRASSE LE PLUS PERFORMANT + ISOLANT + SÛR + FACILE POUR ÉVITER LA CONDENSATION ET LES MOISISSURES SOLUTION PERFORMANTE ET FIABLE POUR PLANCHERS HAUTS Corey Jenkins / Image Source /

Plus en détail

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize

TECHNOLOGIE Préambule E.heurtebize Préambule Présentation Ce document est une version simplifiée du programme de technologie. En classe de cinquième, l élève est situé au cœur des objets techniques de son environnement (ouvrage d art, habitation

Plus en détail

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris

REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris REHABILITATION DES IMMEUBLES SIS 19 rue des Plantes Paris 75014 Selon les objectifs du Plan Climat de la Ville de Paris 1. Présentation de la résidence : 1 - Note de présentation VF L opération se situe

Plus en détail

- Vu le décret n du 26 décembre 1968, modifié et complété, fixant

- Vu le décret n du 26 décembre 1968, modifié et complété, fixant Arrêté du 23 Ramadhan 1429 correspondant au 23 septembre 2008 portant approbation de la nomenclature des activités d'études et d'ingénierie du secteur des travaux publics soumises à agrément. Le Ministre

Plus en détail

Ce document est une version simplifiée du programme de technologie 5ème.

Ce document est une version simplifiée du programme de technologie 5ème. PROGRAMME DE TECHNOLOGIE () -Préambule- Ce document est une version simplifiée du programme de technologie. Présentation En classe de cinquième, l élève est situé au cœur des objets techniques de son environnement

Plus en détail

Matériaux en mer : Essais et qualification

Matériaux en mer : Essais et qualification 13ème Rencontre nationale des mécaniciens du CNRS Cabourg, 14-17 octobre 2013 la mécanique en milieu extrême Matériaux en mer : Essais et qualification Peter Davies, Laboratoire Comportement de Structures

Plus en détail

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE

LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE LES ESPACES PROTEGES AU REGARD DES ECONOMIES D ENERGIE Expérimentations menées dans le réseau de l ANVPAH & VSSP Séminaire «Péril sur les secteurs protégés?» TROYES 4 & 5 novembre 2010 L ANVPAH & VSSP

Plus en détail

Admission. Localisation. Renseignements. S adresser à Anne Ferri courriel : téléphone : +33 (0) fax : +33 (0)

Admission. Localisation. Renseignements. S adresser à Anne Ferri courriel : téléphone : +33 (0) fax : +33 (0) Localisation La formation se déroule à l École des ponts 6-8 avenue Blaise Pascal Cité Descartes Champs-sur-Marne 77455 Marne la Vallée cedex 2 RER A : Noisy-Champs Admission Le mastère spécialisé est

Plus en détail

Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment

Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment Céline MEHL, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment «BATIMAT, Forum Qualité et Développement Durable» Introduction

Plus en détail

Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.be Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.

Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc.be Centre Scientifique et Technique de la Construction http://www.cstc. Eléments de structure et détails de construction ti Partie 3: Les planchers L. Firket CSTC Isolation thermique Etanchéité à l air 1 Contenu 1. Isolation thermique 2. Nœuds constructifs 4. Conclusions 2

Plus en détail