Rapport de l atelier de partnering des 8 et 9 juillet 2013 PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport de l atelier de partnering des 8 et 9 juillet 2013 PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU"

Transcription

1 Rapport de l atelier de partnering des 8 et 9 juillet 2013 PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU

2

3 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU Sommaire exécutif En vue de la commémoration, en 2017, du 375 e anniversaire de fondation de Montréal et du 50 e anniversaire dʼexpo 67, la Société du parc Jean-Drapeau a confié à la société QIM la tâche de définir les interventions dʼaménagement et de mise en valeur de quatre secteurs des Îles : le Mail central, la Promenade riveraine panoramique, le Parterre de lʼîle Sainte-Hélène et la Place des Nations. À cette fin, plus de 40 personnes, notamment reconnues pour leur expertise professionnelle, leur connaissance des lieux, leur expérience de grands projets dʼaménagement ou leur rôle stratégique dans les commémorations de 2017, ont été invitées à participer à un atelier de partnering, tenu dans lʼîle Notre-Dame les 8 et 9 juillet Voici les grandes lignes qui ressortent de leurs échanges : Perceptions et souhaits Le parc Jean-Drapeau est perçu comme montréalais, métropolitain et international. Témoin dʼun passé glorieux, symbole de réussite et dʼouverture au monde, il doit retrouver sa renommée internationale et son caractère dʼavant-garde. Accessible par plusieurs modes de transport, le Parc souffre dʼune signalisation déficiente et dʼun aménagement confus, qui le rendent peu compréhensible. Il faut un aménagement marquant, de grande qualité, mettant lʼaccent sur le dégagement et la mise en valeur des vues, sur le site même (Calder, Biosphère,...) et lʼenvironnement (fleuve, ville,...). Conditions de réussite Le projet actuel sera une réussite sʼil donne un surcroît de signification au site et renforce sa personnalité, par des mesures de mise en valeur et un aménagement de calibre international dans lequel prédomineront paysagement, architecture, design, art public, et non une végétation laissée à elle-même ; sʼil constitue lʼamorce dʼun réaménagement dʼensemble du Parc et contribue à sa vision dʼensemble; sʼil clarifie les questions dʼaccès et de circulation (place de lʼauto, fin de la circulation de transit,...); sʼil est conçu comme partie dʼun réseau fluvial métropolitain. Attentes Les attentes exprimées sont largement consensuelles (améliorer lʼaccueil et lʼorientation; éclaircir la végétation; mettre en valeur les repères visuels; prioriser le permanent); elles sont élevées (réaménager la station Jean-Drapeau; rehausser lʼoffre commerciale, donner une grande qualité à lʼaménagement et au design, ramener lʼeau vive - lac, canaux); elles portent plus loin que le projet à lʼétude et que lʼhorizon 2017 (le projet doit avoir des suites, couvrir à moyen terme lʼensemble du Parc, ajouter au patrimoine à léguer). Potentiels, contraintes, usages, qualités Parmi les potentiels, une localisation exceptionnelle, une renommée internationale encore vive et quelques témoins matériels (Calder, Biosphère, Habitat 67, pont de la Concorde,...), la grande valeur symbolique des quatre sites sélectionnés. Les principales contraintes : le temps (horizon 2017) et les budgets serrés (55 M $), mais aussi la détérioration de certaines composantes matérielles et les problématiques de transport. Les usages sont assez évidents et consensuels pour 3 des 4 sites : accueil, orientation et services au Mail Central; flânage, découverte, liens avec le fleuve sur la Promenade riveraine; événements à forte affluence et fort volume au Parterre; quant à la Place des Nations, les études des professionnels devraient permettre dʼen préciser les choix vocationnels. Les qualités recherchées : pérennité et permanence; clarté et lisibilité; qualité de design et dʼaménagement; fonctionnalité. 1

4 1- Mise en contexte 2017 marquera : - Le 50 e anniversaire de la création du parc Jean-Drapeau, dans son périmètre actuel, et de lʼexposition universelle de 1967, créée sur ce site par la Ville de Montréal et le gouvernement canadien, - Le 375 e anniversaire de la fondation de Montréal et - Le 150 e anniversaire de la Confédération canadienne. Pour lʼoccasion, la Société du parc Jean-Drapeau, dont une partie constitue le premier grand parc public montréalais (1874), avant même le mont Royal (1876) et jouit depuis 2007 dʼun statut de site du patrimoine, sʼest dotée dʼun projet de valorisation et de développement, Horizon 2017, qui totalise 159,7 M $ de 2012 à La Société du parc Jean-Drapeau (SPJD) a mandaté Quartier international de Montréal (QIM) en tant que donneur dʼouvrage délégué pour la réalisation de lʼétape 1, soit le programme dʼaménagement et de mise en valeur (PAMV), estimé à environ 55 M $, intégrant quatre composantes : 1.1 Réhabilitation de la Place des Nations Rénovation des six bâtiments et réaménagement de la place centrale afin de pouvoir accueillir des évènements. Budget : 12,5 M $ Objectifs : - Donner une nouvelle vie au site; - Protéger et mettre et valeur certaines icônes de 1967; - Miser sur un design et une fonction tournés vers lʼavenir; - Accueillir des évènements publics ou privés afin que le site constitue une nouvelle source de revenus; - Augmenter lʼoffre de diffusion culturelle à Montréal. Source : parc Jean-Drapeau 1.2 Promenade riveraine panoramique Construction dʼune promenade riveraine animée le long des berges du Saint-Laurent, dans les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame Budget : 22,5 M $ Objectifs : - Aménager une promenade de près de 3 km, accessible été comme hiver; - Redonner aux Montréalais lʼaccès au fleuve et des percées visuelles uniques sur leur ville. 2

5 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU 1.3 Mail central Création dʼun espace dʼaccueil et dʼorientation ou de transit avec la station de métro, donnant au site une image de marque et une signature distincte Budget : 15,0 M $ Objectifs : - Créer un triangle de circulation continue entre le métro, le Calder (LʼHomme) et la Place des Nations; - Offrir différents services, concessions, ambiances et points de vue sur la Ville de Montréal et le fleuve. 1.4 Parterre de lʼîle Sainte-Hélène Aménagement dʼun espace confortable et adaptable pouvant recevoir environ personnes lors de différents événements Budget : 5,0 M $ Objectifs : - Aménager un site propice à lʼaccueil de grands spectacles et festivals de renommée internationale, été comme hiver; - Ajouter des services permanents en termes dʼénergie, de commodités et dʼéclairage architectural; - Éliminer autant que possible lʼîlot de chaleur et la poussière dispersée lors de grands rassemblements; - Sécuriser le site, tout en permettant une adaptabilité aux différents types dʼévénements. 3

6 1.5 Choix des sites d intervention et limites budgétaires En réponse à des questions posées par les participants à lʼatelier de partnering quant au choix de ces quatre interventions, M. Daniel Blier, Directeur général de la SPJD (Société du parc Jean-Drapeau), donneur dʼouvrage, et M. Clément Demers, Directeur général de QIM (Quartier international de Montréal), donneur dʼouvrage délégué, ont apporté les précisions suivantes : - Les quatre sites dʼintervention ont été choisis en raison de leur caractère symbolique et de leur valeur stratégique pour remettre le site en valeur dʼici 2017 et après; - Ce sont les sites les plus fréquentés des Îles (hormis la Ronde, le Casino et le Grand Prix); - Ce sont les sites qui offrent le plus de liens avec le fleuve, la ville et la montagne, et entre les îles (promenade riveraine). Lʼapproche adoptée nʼest pas de concevoir dʼabord formellement un plan dʼensemble, ce qui supposerait notamment dʼidentifier ou de créer une cohérence entre un grand nombre de sites très différents, et imposerait un échéancier beaucoup plus long, mais plutôt, comme ce fut le cas dans le Quartier international et le Quartier des spectacles, de saisir lʼopportunité dʼune volonté des riverains ou des pouvoirs publics pour réaliser, dans le secteur le plus significatif du territoire visé et dans un échéancier à court terme (ici 2017), un projet inspirant et de grande qualité, capable de susciter par la suite dʼautres interventions, sʼinscrivant dans une vision dʼensemble. Si lʼon réalise un projet inspirant, il sera beaucoup plus facile dʼaller chercher du financement pour la suite. À lʼorigine, la Ville de Montréal et le gouvernement du Québec avaient convenu des budgets de réaménagement de la Place des Nations (12,5 M $, sur la base dʼun plan fonctionnel et technique réalisé en 2009), et dʼaménagement de la Promenade riveraine (22,5 M $, sur la base de lʼexpérience des professionnels). La Société du parc Jean-Drapeau a estimé quʼil serait opportun dʼajouter à ce projet deux autres sites dʼintervention : - Le Mail central, qui constitue le portail dʼentrée au parc et sa colonne vertébrale (15 M $); - Et le Parterre de lʼîle Sainte-Hélène, seul site capable dʼaccueillir de vastes foules ( personnes) lors de grands événements (5 M $). Les budgets ont été fixés en fonction des ressources financières de la Société. 4

7 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU 2- Déroulement de l atelier Lʼatelier a eu lieu au Pavillon du Canada, salle La Toundra, du parc Jean-Drapeau (8 juillet), puis au Pavillon de la Jamaïque (9 juillet). Lundi 8 juillet Accueil 8 h 30 Introduction 9 h Présentation du projet 10 h Conditions de réussite 11 h Visite et repas 12 h Retour sur la visite 14 h Attentes des parties prenantes 14 h 30 - Accès et déplacements - Paysage et patrimoine - Infrastructure dʼaccueil - Partage de lʼespace Leçons de la journée 16 h 15 Cocktail 16 h 30 à 19 h MARDI 9 JUILLET Accueil 8 h 30 Sommaire de la journée 9 h Critères de qualité pour 9 h 15 la conception des aménagements - Mail central - Promenade riveraine - Parterre - Place des Nations Engagements des parties prenantes 11 h 15 Conclusions et clôture 12 h 15 Repas 12 h 30 à 14 h 5

8 3- Synthèse des présentations Au cours des deux journées de partnering, les participants ont bénéficié de six présentations : Daniel Blier Directeur général de la SPJD Monsieur Blier a dʼabord rappelé les faits saillants de lʼhistoire du site, depuis sa vocation militaire en 1775, le vieux Fort (1820) abritant aujourdʼhui le Musée Stewart, lʼutilisation du site par les Montréalais aux fins dʼactivités sportives au XIX e siècle, la construction du Pavillon des baigneurs ( ), jusquʼau point culminant : lʼexpo 67, dont il reste quelques vestiges : pavillons des États-Unis, de la France, du Québec, du Canada, de la Jamaïque, de la Tunisie, de la Corée, Habitat 67, la Place des Nations, la Ronde. A suivi Terre des Hommes entre 1968 et 1981, avec le legs de LʼHomme, de Calder, le bassin olympique en 1976, le Grand Prix du Canada de Formule 1 depuis 1978, les Floralies internationales en 1980, lʼinternationale des Feux Loto-Québec depuis 1985, le Casino depuis 1993, lʼouverture de la Biosphère en 1995, les Championnats du monde des sports aquatiques en À lʼhorizon 2017, la revitalisation de la station de métro Jean-Drapeau, le renforcement des liens par navette avec le Vieux-Port et Longueuil, le resserrement de la programmation afin dʼaccueillir des événements qui contribuent davantage à lʼidentité du site et à lʼoffre touristique hivernale, et la réalisation des quatre interventions proposées (promenade, mail central, parterre, Place des Nations) sont au calendrier, ce qui suppose des aménagements livrés en novembre Pierre Bouchard Direction des grands parcs et du verdissement, de la Ville de Montréal Monsieur Bouchard, a essentiellement traité du Plan directeur du Parc des Îles, conçu en 1990 et réalisé en En 1990, on constate déjà que le lieu manque dʼunité, que lʼaménagement est imcomplet et inadéquat, et lʼaccès aux activités difficile. Lʼobjectif général du projet pour la partie ouest - île Sainte-Hélène est de créer un aménagement de type naturel marqué par la présence de lʼeau et lʼencadrement dʼune végétation dense. Dans cet esprit, on projette de remodeler le lac des Cygnes, de renaturaliser les berges, de créer un parterre pour les spectacles, dʼaménager un belvédère faisant pendant à celui du mont Royal, dʼaménager un quai pour les navettes, signaler le point dʼaccueil par la sculpture de Calder et aménager une promenade riveraine vers le vieux Fort (musée Stewart). Le concept retenu comprend «un mail central, une promenade riveraine, un réseau extensif de promenades, des aires de services, des espaces verts et bleus en toile de fond, la présence dʼart public, une signalisation unique.» À quelque 30 ans de distance, le potentiel du site, conclut-il, demeure le même quʼen

9 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU Clément Demers Directeur général de QIM Monsieur Demers a présenté cette société, fondée en 1999 et dédiée à la réalisation de projets complexes et structurants. Les valeurs de QIM sont : le développement durable, la valorisation des déplacements piétons et en transport collectif, la valorisation de la qualité (conception, matériaux, construction, entretien), la gestion efficiente et la communication continue avec les parties prenantes (partnering, visioning et leurs suites). QIM agit soit comme donneur dʼouvrage délégué, soit comme gestionnaire de projet. Lʼapproche stratégique de gestion des parties prenantes sʼapplique à lʼélaboration dʼun concept inspirant, à la gestion du projet, à la réalisation du projet et à son suivi. QIM favorise la participation financière du privé dans les projets, comme ce fut notamment le cas dans le Quartier international, et ce pourrait lʼêtre au parc Jean-Drapeau. Parmi les autres réalisations de QIM, mentionnons le réaménagement de la rue McGill, du square des Frères-Charon, lʼagrandissement du Musée Pointe-à-Callière, et lʼaménagement du Quartier des spectacles (en cours). France Vanlaethem Professeure à lʼuqam et présidente de Docomomo-Québec Madame Vanlaethem sʼest intéressée au patrimoine moderne du parc des Îles. Lʼîle Sainte-Hélène est le seul territoire dʼenvergure à bénéficier dʼun statut dans le cadre de la Loi sur le patrimoine du Québec, la plupart des autres éléments protégés étant des immeubles, au nombre desquels on trouve Habitat 67, classé en La citation de lʼîle Saint-Hélène se fonde entre autres sur le fait quʼelle fut le cœur du site dʼexpo 67, sans oublier cependant que plus de 350 ans dʼoccupation humaine ont modelé son territoire. Le projet à lʼétude aujourdʼhui couvre non seulement lʼîle originelle, mais toute la pointe ouest, qui fut le véritable cœur dʼexpo 67, située sur une des deux zones de remblai, ayant intégré lʼîle Verte à lʼouest et lʼîle Ronde à lʼest. Selon Édouard Fiset, lʼarchitecte en chef dʼexpo 67, le site de lʼactuelle Place des Nations devait être une vaste figure de proue, représentant le Canada souhaitant la bienvenue aux nations. Le pavillon des États-Unis dominait lʼest de ce secteur. Il subsiste très peu de témoins matériels de cette époque, et plusieurs pavillons et sites, notamment la Place des Nations, sont en mauvais état. Il reste des infrastructures (métro, ponts, passerelle) et deux œuvres dʼart majeures (Calder et Roussil). Le plan dʼensemble dʼexpo, très novateur, jouait sur le contraste entre les espaces verts du parc de Todd (1930), conservés, et les espaces bâtis et urbains du site, structurés par des systèmes de transport diversifiés : expoexpress, minirail, gondoles, pousse-pousse, vaporetto, hovercraft, autobus et voies pédestres, partie intégrante de lʼexpérience du visiteur, dont il ne reste plus rien. Lʼarchitecture de paysage, profession encore en émergence à lʼépoque, fut tardivement chargée dʼassurer lʼunité de lʼensemble en aménageant les espaces intermédiaires. On devrait sʼinspirer de cette contribution exceptionnelle, hélas aujourdʼhui effacée, dans la conception des nouveaux aménagements. Les années 80 ont été funestes pour le patrimoine architectural et urbain dʼexpo. Puis dans les années 90, la mise en œuvre dʼun plan dʼensemble privilégiant la naturalisation a eu pour effets dʼeffacer jusquʼà lʼempreinte au sol du cœur dʼexpo 67 et dʼen renier lʼesthétique moderniste minérale. Le parc tel quʼil est aujourdʼhui est peu convaincant et on ne peut parler dʼenvironnement de qualité. On trouve lʼintégrale de cette présentation à lʼadresse : 7

10 liane Morin et Mitchell Lavoie Finissants en maîtrise en urbanisme, Acertys Madame Morin et monsieur Lavoie ont procédé à des entrevues avec 119 visiteurs du site (76 Montréalais et 43 touristes). Ce sondage nʼa pas de prétention scientifique et on ne saurait en tirer de déductions statistiquement significatives; il visait avant tout à faire un portrait-éclair des utilisateurs. On y constate la présence de différents modes dʼaccès au site : métro, vélo, marche, autobus, voiture, mais la prédominance nette du métro est peut-être gonflée par le fait quʼune bonne part des entrevues a eu lieu à proximité de la station Jean-Drapeau. Un élément ressort de ce coup de sonde : cʼest la faible fréquence des visites sur le site, 45 sujets en étant à leur première visite, 28 sujets sʼy rendant 2 à 3 fois par an, et à peine 12 une fois par semaine; 77 % des répondants ont dit ne pas visiter le parc en hiver 1. Parmi les améliorations souhaitées par les répondants, on note : chez les Montréalais, plus dʼévénements culturels, plus de commerces (restaurants, bars), un meilleur accès à lʼeau et, chez les touristes, plus de commerces, et une meilleure accessibilité en vélo ou à pied. Madame Marie-Claude Robert Directrice générale de lʼassociation des Architectes Paysagistes du Québec et administratrice de Soverdi Madame Robert, sʼest intéressée plus particulièrement à la Promenade riveraine panoramique envisagée sur les îles Sainte-Hélène et Notre-Dame. Une telle Promenade, destinée essentiellement aux piétons et cyclistes non-sportifs, offrira des vues exceptionnelles sur le fleuve, Montréal et la montagne, procurera aux usagers une expérience de découverte unique et dotera dʼune valeur ajoutée une rive publique de près de 3 km. Certains des tronçons de cette Promenade posent des défis importants : ainsi, le premier, situé près du pont Victoria et de la voie maritime, nʼoffre aucune liaison piétonne ou cyclable avec la Rive-Sud. La plupart des tronçons situés sur lʼîle Notre-Dame (2,3,4,6,7) sont fortement sollicités pendant le Grand Prix, peu aménageables en raison de leur proximité avec la piste, ou problématiques pour la sécurité de ceux qui y circulent. La traversée du Pont de la Concorde (8), envisageable sous divers modes, offre de belles vues sur les Îles elles-mêmes, tandis que la pointe ouest (9), venteuse et froide, propose une vue exceptionnelle du fleuve; ce tronçon et les suivants sur lʼîle Sainte-Hélène (9, 10, 11) permettent une pénétration à lʼintérieur vers des sites et ouvrages dʼintérêt et des destinations majeures : Place des Nations, Lac, Parterre, Calder, Mail central; un 12 e tronçon est envisageable, qui longe le stationnement de la Ronde et se rend jusquʼau Musée Stewart, offrant des vues sur la ville, le vieux Fort et le pont Jacques-Cartier. Quel que soit le parcours retenu, la Promenade, utilisable de jour et de soir, à lʼannée longue, devrait se donner une signature paysagère originale et une diversité dʼambiances, assurer lʼaccessibilité universelle et la sécurité des piétons, et donc réduire les conflits dʼusage, se doter dʼœuvres dʼart public, permettre à lʼusager de voir et toucher le fleuve, de découvrir la richesse de la biodiversité ambiante. Sur lʼîle Sainte-Hélène, le Hautcontour (chemin Einstein) et le Bas-contour (avenue Macdonald) devraient recevoir un traitement et servir à des usages distincts. 8 1 (N.B. Il demeure difficile de distinguer la fréquentation du site de celle des événements; au total, les Îles génèrent 11 M dʼentrées par année (Source : SPJD), de ce nombre, 6,5 M dʼentrées sont attribuables au Casino de Montréal (Source : Société des casinos), et plus dʼ 1 M à la Ronde (Source SPJD), tandis que le Grand prix de Montréal attire sur place quelque entrées gratuites et payantes (Source : Radio-Canada); lʼessentiel des entrées est lié à des événements très diversifiés : NAPA, Osheaga, Feux Loto-Québec, Weekends du monde, Fête des Neiges,...)

11 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU 4- Perceptions et souhaits Les participants ont été invités à répondre en quelques lignes à deux questions : - Que représente pour vous le Parc Jean-Drapeau? - Que souhaiteriez-vous quʼil devienne? 4.1 contenus des rapports de discussions en plénière Que représente le site pour vous? La fierté montréalaise; un parc leader international; un site quʼil faut commémorer; caractère innovateur et avant-gardiste; caractère champêtre naturalisé; beaucoup dʼévénements marquants; sports, divertissement, lieu de rassemblement Vues sur Montréal, caractère insulaire; partie dʼun réseau; en marge de la ville Relation personnelle, voire nostalgique (Expo 67, Floralies), accessibilité; potentiel inconnu et sousexploité; site quʼon fréquente ponctuellement; propice à de multiples activités; site qui a déjà vécu Espace vert; patrimoine; joyau; ouverture sur le monde; accessibilité et proximité; vue imprenable sur Montréal, symbole de Montréal; festif, familial, rassembleur; Parc associé à son passé; événements extrêmement puissants dans lʼimagination; oasis méconnue; lisibilité faible; lieu associé à la tenue dʼévénements; identité floue et fragmentée Lieu de nature; site abandonné dʼexpo 67; difficile à comprendre; potentiel de vues sur la ville et le fleuve; diversifié dans ses activités : sports-culture Découverte du monde; unicité du lieu; grand succès en déclin et déstructuré; énorme potentiel de mise en valeur; symbole fort; grand terrain de jeu pour les Montréalais; présence internationale par les activités; non-destination où les événements sont plus forts que le lieu, le passé plus fort que le présent Lieu laissé à lui-même; moins central que le mont Royal; lieu plein de contraintes qui irritent le promeneur tranquille; désir de flânage pour certains vs parc plus vivant entre les événements pour dʼautres; apparente contradiction entre affirmation de lʼaccessibilité et désir de plus dʼaccessibilité; exemple de nature en train dʼenvahir un site en grande partie artificiel et dʼen gommer la dimension culturelle 9

12 Que souhaiteriez-vous qu il devienne? Connectivité; assumer le XXI e siècle et le passé; renommée internationale; caractère unique; Vocations culturelles et sportives; lieu animé à lʼannée longue; ne pas encadrer les événements mais conserver une liberté; vitrine de la culture et du savoir-faire; destination et lieu de cohabitation; fait partie dʼun ensemble urbain; retrouver une modernité Pôle dʼattraction majeur; accessible par transport collectif; renforcer la relation avec le fleuve; services commerciaux et événementiels de haute qualité; conserver et mettre en valeur les spécificités du site; infrastructures modernes accessibles 12 mois / an Moins de nature, plus de culture; source dʼinspiration pour lʼart, la culture, le design; meilleure cohabitation entre usages non-commerciaux; plus facile dʼaccès Retrouver une renommée à la hauteur des grands événements passés; modèle dʼaccessibilité universelle, tous modes; destination hors-programmation à lʼannée; assumer le legs dʼexpo 67, aménagements qui permettent les vues sur la ville Un parc qui serait le cœur de la ville (réf. Central Park); lieu de détente et de nature; mettre en valeur le site patrimonial; destination internationale; lieu pour la pêche; multifonctionnel (sports-culture), ouvert à lʼannée; meilleure accessibilité; Un lieu de grand rassemblement et de grande qualité, vivant, emblématique, achalandé en tout temps, accessible à la famille; de calibre international; une fenêtre magistrale sur Montréal Éviter de faire du Parc Jean-Drapeau un autre parc-nature comme ceux de la CUM. 10

13 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU 4.2 Analyse et synthèse des perceptions et des souhaits On peut résumer une grande partie de ces impressions en quelques axes de réflexion : Situer le Parc dans le temps Nostalgie dʼun passé glorieux, «plus fort que le présent»; symbole de réussite et dʼouverture au monde, encore vivant dans lʼimagination (mais mort dans la réalité); prééminence des événements, par définition éphémères, sur le lieu, qui se plie à toutes les exigences du moment; patrimoine en couches superposées : vestiges archéologiques, équipements militaires de 1820 (Fort, Poudrière, Blockhaus); aménagements et constructions des années 1930 (parc de Todd, Pavillon des baigneurs, restaurant; tour de Lévis); vestiges dʼexpo 67, des Floralies, de Terre des Hommes, plusieurs de ces couches sont plus ou moins effacées, aucune nʼétant assez forte pour donner une identité à lʼensemble... Situer le Parc dans lʼespace On le voit comme montréalais, et le principal potentiel quʼon lui prête est celui des vues sur Montréal; et en même temps, on comprend bien que, malgré son importance et son caractère unique, il ne peut être le «Central Park» de Montréal, ce rôle revenant de toute évidence au parc du Mont-Royal; enfin, il est international, mais à travers les grands événements passés (site dʼexpo 67, des Floralies, bassin olympique) ou plus récents (Championnats de natation, Grand Prix de Formule 1, Feux dʼartifice). Quand on parle de réseau, de connectivité, à quelle échelle se situe-t-on : montréalaise? métropolitaine? internationale? Comment accéder à un site réputé accessible On reconnaît à la fois la grande variété de moyens dʼaccéder au site (métro, automobile, vélo, autobus, marche, navette fluviale), en même temps que la difficulté de sʼy retrouver, à cause dʼune signalisation très déficiente, de fréquents changements de configuration des voies de circulation, selon les usages et les événements, de lʼeffacement des sentiers, envahis par la végétation, de lʼabsence de repères visuels clairs, du moins dans lʼîle Sainte-Hélène, et on réclame une meilleure accessibilité (à la fois une «accessibilité universelle» pour toutes personnes, quelles que soient leurs capacités fonctionnelles, et une meilleure accessibilité au site en général). Ce paradoxe cache peut-être une nostalgie de toute la dimension transport, diversifiée et très avant-gardiste, quʼoffrait Expo 67 à ses visiteurs; Lire et comprendre le site Site, qui nʼapparaît vraiment limpide que dans trois usages et événements : Le Casino, la Ronde et le Grand prix de Formule 1, qui sont autant de destinations, toutes situées en marge du Parc lui-même. Autrement, on éprouve, avec raison, la sensation de circuler dans un environnement en régression où, comme lʼexprime un participant, «la nature est en train de bouffer la culture». 11

14 Les souhaits exprimés : - Retrouver la «renommée internationale», la «modernité», «lʼavant-garde», - Une fréquentation plus importante et régulière, dans un environnement capable de constituer un «pôle dʼattraction majeur», et de faire vivre, «à lʼannée longue», commerces et services de grande qualité... Renvoient à un passé qui a tiré sa gloire dʼopportunités événementielles exceptionnelles (une Exposition universelle, des Floralies internationales, des Jeux olympiques, un Grand prix de Formule 1,...). Or il apparaît clair que la réalisation de tels souhaits ne peut plus aujourdʼhui se fonder, du moins en premier lieu, sur de lʼévénementiel. On rêve plutôt dʼun parc qui serait une «destination hors-programmation à lʼannée». On souhaite donc un réaménagement marquant et de qualité du site, qui conférerait à celui-ci un pouvoir dʼattraction à grande échelle. Ce réaménagement devrait mettre lʼaccent sur un dégagement et une mise en valeur des vues, tant vers lʼintérieur du parc lui-même (dégagement de la Biosphère, du Pavillon des baigneurs, de la station de métro, des grandes œuvres dʼart) que vers lʼextérieur (mise en valeur des vues panoramiques sur le fleuve, la ville, les ponts) et sur une réappropriation et une requalification de sites stratégiques (Mail central, Parterre, Place des Nations). 12

15 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU 5- Conditions de réussite Les participants ont été invités à compléter la phrase : «Le projet sera une réussite si...» 5.1 contenus des rapports de discussions en plénière Sʼil y a assez dʼargent (et de volonté politique); si des interventions concertées ont un impact significatif; Si le projet est de grande qualité (aménagement de calibre international) et durable (capable de traverser le temps); si le site devient un passage obligé pour les touristes; sʼil constitue un legs durable; Sʼil y a une vision claire à long terme avec une personnalité affirmée; sʼil y a continuité de la conception à la réalisation; si le projet suscite des phases ultérieures; si des budgets sont associés à la construction et à lʼentretien; si les parties prenantes et les partenaires sʼengagent pour la suite; Sʼil y a un geste fort; si lʼon peut parler dʼun «avant / après» notable; Si le lieu devient significatif, plutôt que fonctionnel; si le projet transcende la nature; Si la zone désignée (autour du métro) devient le cœur du projet; si les besoins et les vocations sont bien définis pour chaque secteur; Si le parc Jean-Drapeau est conçu comme partie dʼun réseau fluvial incluant les îles du Saint-Laurent, les parcs en rive, à lʼéchelle métropolitaine; si les visiteurs peuvent sʼapproprier le fleuve; Si le site est accessible tous modes (sauf automobile); si lʼaccès au site et la circulation dans le site sont améliorés; si lʼon anticipe le besoin de circulation; si lʼon établit une signalisation unique et claire; si les liens avec le Vieux-Port sont renforcés (traversée gratuite; fréquence des navettes); Si les liens avec la Ville sont permanents (12 mois / an); si des services sont fournis à lʼannée; Si le projet suscite lʼenthousiasme de la population. 13

16 5.2 Analyse et synthèse des conditions de réussite On a pu constater une cohérence assez grande dans les résultats de cet exercice, des réponses identiques ou similaires ayant été nombreuses. Il s en dégage quelques axes de réflexion : La pérennité du site Il ressort nettement de lʼexercice une volonté de conférer au Parc une pérennité quʼil nʼa pas connue depuis 50 ans. Cette pérennité passe dʼabord par un aménagement de grande qualité et de calibre international, capable de traverser le temps, ce qui requiert volonté politique, mobilisation (engagement des parties prenantes et des partenaires) et investissements financiers. Les participants évoquent à plusieurs reprises une évaluation future de la réussite du projet : avant / après; legs durable; passage touristique obligé; phases ultérieures; (fréquentation accrue résultant de lʼenthousiasme de la population. Il est clair (bien que non exprimé) que la pérennité du Parc se construira à moyen et long termes, et ne se manifestera pleinement que lorsque le Parc aura été remis en valeur notamment par des projets dʼaménagement. À la notion de pérennité est associée celle de permanence : permanence des services; permanence des liens avec la ville (navette fluviale, transport collectif). La personnalité du site Plusieurs parlent dʼune personnalité forte pour le site, mais peu dʼexemples ou de détails sont donnés. Deux principes fondamentaux sont cependant avancés : la signification doit émaner du site lui-même, plutôt que de ses fonctions; et : le projet doit transcender la nature (autrement dit, cʼest lʼappropriation collective, notamment manifestée par lʼintervention en aménagement, paysagement, architecture, design, art public, qui doit prédominer, et non une végétation laissée à elle-même). Lʼimportance des choix vocationnels pour chacun des secteurs est reconnue par les participants. Transport et circulation La problématique des transports et de la circulation apparaît dans cet exercice : au-delà de propositions sans nul doute consensuelles, telle lʼamélioration de lʼaccessibilité, de la signalisation et de la circulation, se posent quelques questions cruciales : quelle doit être la place de lʼauto? Certains nʼen veulent carrément pas; dʼautres souhaiteraient la gratuité du stationnement (actuellement quelque places, à 16 $/jour principale source de revenu de la SPJD); dʼautres pensent que les navettes fluviales à partir de Montréal, de la Rive-Sud et peut-être à lʼintérieur dʼun plus vaste réseau) devraient être développées afin dʼoffrir une véritable alternative à lʼauto (encore là on évoque la gratuité); enfin, on parle dʼinterdire la circulation de transit (autos passant par les Îles pour contourner les ponts). Une clarification des questions dʼaccès et de circulation est de toute évidence une condition de réussite. 14

17 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU Échelle du projet et du site Enfin, une condition de réussite est formulée concernant lʼéchelle du projet et du site, évoquée en 4.2 : le Parc pourrait être conçu comme partie dʼun réseau fluvial à lʼéchelle métropolitaine, incluant les îles du Saint-Laurent (ex. Îles de Boucherville) et les parcs en rive, ce qui suppose que le projet global de réaménagement du Parc Jean-Drapeau doit, dès ses premières phases, sʼinscrire non seulement dans les plans et les budgets de la Ville de Montréal, mais aussi dans la mise en œuvre du PMAD (Plan métropolitain dʼaménagement et de développement) de la Communauté métropolitaine de Montréal. Un tel choix pourrait amener à développer le réseau des navettes fluviales. 15

18 6- Retour sur la visite du site Lors de la visite du site, les participants ont été invités à prendre des photos illustrant un aspect significatif du site et à en choisir une par équipe. Les photos sélectionnées montrent pour la plupart dans quelle mesure la végétation envahissante dissimule des éléments majeurs, comme la Biosphère; à quel point les équipements temporaires (tapis gazon, kiosques blancs, affiches jaune citron) banalisent par leur proximité des œuvres aussi remarquables que le Calder; comment la présence incongrue de poubelles, de conteneurs, de clôtures, etc., éparpillés sur le site, enlèvent à celui-ci tout pouvoir de séduction... L exercice de la visite a permis aux participants, qui ont admis pour la plupart ne pas être venus sur le site depuis longtemps et ne pas le fréquenter régulièrement, de constater : - Que des aménagements autrefois prestigieux et symboliques, comme la Place des Nations, sont dans un piètre état, - Que le Parterre, censé accueillir des foules lors de grands événements, présente un aménagement de bas de gamme (aussi bien le recouvrement de sol que les équipements temporaires); - Que la végétation, probablement héritée en bonne partie du Plan directeur de 1990, a envahi le site et lʼa, paradoxalement, «dénaturé», au point quʼelle obstrue même les vues sur la ville et le fleuve depuis le haut et le bas contours; - Que, sur le Mail central, en principe lieu dʼaccueil, on ne voit plus ni le Pavillon des baigneurs, ni la Biosphère, ni même la station de métro, que la signalisation y est absente et que les commerces y ont lʼair moribonds... 16

19 Rapport de l atelier de partnering PROJET D AMÉNAGEMENT ET DE MISE EN VALEUR DU PARC JEAN-DRAPEAU 7- Attentes des parties prenantes Les participants ont été appelés à exprimer leurs attentes à lʼégard de quatre dimensions du projet : infrastructures dʼaccueil, accès et déplacements, partage de lʼespace, paysage et patrimoine. 7.1 Infrastructures d accueil Le Parc Jean-Drapeau est un site à entrées multiples : station de métro, pont Jacques-Cartier, navette fluviale, Pont de la Concorde. Il importe donc de : - Prendre en charge le visiteur à son point dʼentrée, et de - créer un lieu dʼaccueil et dʼorientation principal (réf. pyramide du Louvre) Le design devrait contribuer à lʼaccueil, à lʼorientation (et, plus globalement, à lʼexpérience du visiteur) en donnant à la signalisation (actuellement pléthorique et confuse), au mobilier temporaire, aux services (toilettes, infirmerie,...) et aux commerces (restaurants, cafés, bar,...) un langage clair, propre à lʼensemble du Parc. Outre un site Web clair et convivial, le Parc devrait offrir un accès aux technologies de lʼinformation (bornes interactives, Wi-fi), mais aussi un kiosque dʼaccueil animé par un personnel accueillant, et prévoir des aires de repos, à lʼombre. Les équipements techniques devraient être camouflés. Lʼidée dʼinstaller à proximité de la station de métro une maquette dʼexpo 67 et dʼutiliser les panneaux dʼaffichage qui bordent le Mail central pour en évoquer lʼambiance, a été évoquée. 7.2 Accès et déplacements Actuellement, lʼaccès au site nʼest pas optimal. Pour mieux profiter des quelque 6 M dʼentrées annuelles au Vieux-Port et au Vieux-Montréal, il faudrait étudier la faisabilité dʼun traversier en continu entre le Vieux-Port et lʼîle Sainte-Hélène (débarcadère donnant sur la Promenade); ce nouveau mode de transport serait financé par une commandite. La station de métro Jean-Drapeau a besoin d un bon réaménagement : - Ses abords devraient être dégagés afin de la rendre visible (ainsi que les édifices marquants à proximité); - La boutique (dépanneur, souvenirs) qui loge dans la station devrait être éliminée pour restituer les vues et lʼorientation à partir de la station; - La configuration dʼorigine des portes de la station (nord et sud) devrait être rétablie. 17

20 Certains participants estiment quʼil faudrait voir, avec la STM, les possibilités dʼaugmentation de la fréquence des trains, particulièrement les soirs de feux dʼartifices ou dʼévénements à forte affluence et, plus globalement, quelles modalités de réaménagement sont possibles dʼici La circulation de transit devrait être éliminée sur les Îles, surtout à une période où de grands travaux sont prévus sur les ponts et risquent de provoquer beaucoup de congestion. Cependant, un mode de transport collectif pourrait sʼimplanter sur le Pont de la Concorde, où circulait lʼexpo-expresss il y a 50 ans. Par ailleurs, on constate que la marche et lʼusage du vélo ne sont pas toujours agréables, notamment vers La Ronde. La question devrait être traitée avec les partenaires concernés, incluant peut-être Bixi. Dans quelle mesure les projets réalisables à lʼhorizon 2017 pourraient-ils évoquer la diversité et lʼaspect avant-gardiste que revêtaient les modes de transport offerts par Expo 67 et (re)faire du Parc un espace de démonstration en transport? 7.3 Partage de l espace Actuellement, on assiste à une quasi-privatisation des espaces du site (La Ronde, le circuit Gilles-Villeneuve, le Casino, mais aussi le site clôturé du Parterre). Confronté à lʼéparpillement, à lʼabsence de structure, le visiteur est désorienté. Les cafés, bars, lieux de rencontre sont sans lien avec le fleuve. Le piéton ne sait pas où il a le droit de circuler, où il a priorité. Les éléments dʼintérêt sont bien cachés (même le métro!). Pour corriger cette situation il faut que le projet contribue à : - Éviter les conflits entre cyclistes et piétons, flâneurs et sportifs, minéral et végétal; rechercher la cohabitation entre événements et lieu permanent, parc et fleuve, parc et agglomération urbaine, nature et culture; - Éclaircir la végétation pour retrouver les vues; augmenter et rehausser la qualité de lʼoffre commerciale et des services; - Concentrer lʼévénementiel sur un site unique : le Parterre (N.B. certains ont cependant parlé de concerts de lʼosm ou de lʼopéra de Montréal à la Place des Nations); vouer le Mail central à lʼaccueil et à lʼorientation; vouer la Place des Nations aux pique-niques quatre saisons, avec un équipement et un mobilier permanents, et accentuer le lien entre ce site et la Promenade; consacrer le bas-contour aux piétons; - Créer un mobilier événementiel qui soit une signature pour lʼensemble du Parc; créer un passeport pour toutes les activités. 18

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal.

Louis-Étienne Doré CMM. Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal. Trame verte et bleue du Grand Montréal. Louis-Étienne Doré CMM Cadre de référence administratif du Parc-plage du Grand Montréal Trame verte et bleue du Grand Montréal Michel Lajoie Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte...4 Le Parc-plage

Plus en détail

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE

PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE PROJET DE POLITIQUE DU PATRIMOINE Plan de la présentation Élaboration du projet de politique Objet de la Politique Fondements de la Politique Définition de patrimoine Axes d intervention 1 Élaboration

Plus en détail

Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mémoire. présenté dans le cadre de la démarche. Sainte-Catherine Ouest. s ouvre à vos idées

Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest. Mémoire. présenté dans le cadre de la démarche. Sainte-Catherine Ouest. s ouvre à vos idées Projet de réaménagement de la rue Sainte-Catherine Ouest Mémoire présenté dans le cadre de la démarche Sainte-Catherine Ouest s ouvre à vos idées 21 octobre 2014 0 Conseil régional de l environnement de

Plus en détail

Programme triennal d immobilisations 2010-2012. Société du parc Jean-Drapeau

Programme triennal d immobilisations 2010-2012. Société du parc Jean-Drapeau Programme triennal d immobilisations 2010-2012 Société du parc Jean-Drapeau Veuillez noter que les textes élaborés par les services concernés relèvent de leur responsabilité. PTI 2010-2012 Société du parc

Plus en détail

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE

POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE MÉMOIRE DU FORUM JEUNESSE DE L ÎLE DE MONTRÉAL POUR UNE RUE SAINTE-CATHERINE OUEST À ÉCHELLE HUMAINE PRÉSENTÉ AU MAIRE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DE LA DÉMARCHE DE CONSULTATION SAINTE-CATHERINE OUEST S

Plus en détail

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école

Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Le transport actif : marcher pour se rendre à l école Date : le 7 février 2005 Le transport scolaire Dans les politiques des commissions scolaires sur le transport scolaire, on établit une distance entre

Plus en détail

Développement du concept d aménagement du centre-ville

Développement du concept d aménagement du centre-ville Développement du concept d aménagement du centre-ville L objectif de la rencontre Présenter le concept d aménagement du centre-ville développé par les comités de travail Le déroulement proposé 1. Rappel

Plus en détail

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS

PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS PLAN DIRECTEUR DE QUARTIER VIEUX-QUÉBEC HAUTE-VILLE - BASSE-VILLE ET CAP-BLANC DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LES ORIENTATIONS ET LES OBJECTIFS Note : La consultation publique a lieu le lundi, 27 mars, 18

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence

Pour une population plus active. Le milieu municipal peut faire la différence Pour une population plus active Le milieu municipal peut faire la différence Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

Fiche de lecture du milieu Fonctions institutionnelle et communautaire

Fiche de lecture du milieu Fonctions institutionnelle et communautaire Fiche de lecture du milieu 20 mars 2015 Fonctions institutionnelle et communautaire La famille a une valeur importante au sein de la municipalité. La Ville de Boucherville s assure d offrir les équipements

Plus en détail

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Réaménagement de l autoroute Bonaventure à l entrée du centre-ville Sommaire des études de faisabilité Avril 2007 BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Autoroute_Bonaventure_vue_aérienne_2004.jpg Vue

Plus en détail

Société du Vieux Port de Montréal

Société du Vieux Port de Montréal Société du Vieux Port de Montréal Présentation à la Commission permanente du Conseil d'agglomération de Montréal sur le développement économique à l'occasion de l'étude sur l'industrie récréo-touristique

Plus en détail

Le transport durable : Densification, projets et financement

Le transport durable : Densification, projets et financement Le transport durable : Densification, projets et financement David B. Hanna Département d études urbaines et touristiques Écoles des sciences de la gestion Université du Québec à Montréal 19 novembre 2012

Plus en détail

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean!

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017 Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! Le réaménagement de la rue Richelieu permettra la cohabitation harmonieuse des activités résidentielles, commerciales

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA

MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA PÔLE AMÉNAGEMENT ET HABITAT DOSSIER DE PRESENTATION MARQUETTE-LEZ-LILLE / SAINT ANDRÉ-LEZ-LILLE PROJET DE REQUALIFICATION DU GRAND RHODIA Développement Urbain & Grands Projets Espace Naturel & Urbain Un

Plus en détail

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT :

Conseil de la Ville LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : Conseil de la Ville Règlement RV-2013-12-24 modifiant le Règlement RV-2011-11-31 sur les plans d implantation et LE CONSEIL DE LA VILLE DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Modification de l article 17 L article 17

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017

Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017 Gestion des déplacements Vieux-Montréal Mesures et constats 2008/2009 Planification 2010/2017 Préparé par : Service des infrastructures, transport et environnement Direction des Transports Division du

Plus en détail

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL

FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL FONDATION MARCEL HICTER POUR LA DÉMOCRATIE CULTURELLE ASBL PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT URBAIN DURABLE une analyse de Franco Bianchini NOVEMBRE 2008 PROGRAMMATION CULTURELLE POUR UN DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD)

COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) COMMUNE DE CHORGES (département des Hautes-Alpes) PLAN D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE (PADD) LE PADD : projet d aménagement et de développement durable Il définit les orientations d urbanisme

Plus en détail

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques

DEAUVILLE. Projet d aménagement. Presqu île de la Touques DEAUVILLE Projet d aménagement Presqu île de la Touques www.deauville.fr Document d information numéro 6 Juillet 2011 La presqu île, perspective 2015 Le long de la Touques et du quai de la Gare, se dessinent

Plus en détail

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique.

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. Avec une superficie totale de plus de 300 000 pi ca répartie sur 8 étages, cet immeuble de bureaux propose de vastes espaces

Plus en détail

L AVENIR DU PARC OLYMPIQUE. Mémoire présenté par la Fondation CLU au comité-conseil sur l avenir du Parc olympique

L AVENIR DU PARC OLYMPIQUE. Mémoire présenté par la Fondation CLU au comité-conseil sur l avenir du Parc olympique L AVENIR DU PARC OLYMPIQUE Mémoire présenté par la Fondation CLU au comité-conseil sur l avenir du Parc olympique [PRÉSENTATION DE L ORGANISATION] La Fondation CLU a comme but d'encourager les jeunes designers

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE

LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE La Belle Maguelone LES ENTREPRISES MÉCÈNES DU FESTIVAL DE MUSIQUE À MAGUELONE sommaire Édito page 2 Le Festival de musique à Maguelone page 3 Le Festival de musique en images page 4 Les activités autour

Plus en détail

PROJET D AMÉNAGEMENT DE LA PHASE 3 DE LA PROMENADE SAMUEL-DE CHAMPLAIN ENTRE LA CÔTE DE SILLERY ET LA CÔTE GILMOUR À QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR

PROJET D AMÉNAGEMENT DE LA PHASE 3 DE LA PROMENADE SAMUEL-DE CHAMPLAIN ENTRE LA CÔTE DE SILLERY ET LA CÔTE GILMOUR À QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR PROJET D AMÉNAGEMENT DE LA PHASE 3 DE LA PROMENADE SAMUEL-DE CHAMPLAIN ENTRE LA CÔTE DE SILLERY ET LA CÔTE GILMOUR À QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL RÉGIONAL DE L ENVIRONNEMENT- RÉGION DE LA CAPITALE-NATIONALE

Plus en détail

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson

Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: l exemple de la maison Mary-Dorothy-Molson Gestion d un monument historique cité: le cas de la maison Mary-Dorothy-Molson José Froment, 12 juin 2009 Denise Caron,

Plus en détail

CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS

CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS CHAPITRE 11 P.I.I.A. 009 SECTEUR DES VÉTÉRANS ZONE APPLICABLE : C-308 Ce secteur est caractérisé par un tissu urbain espacé, constitué de bâtiments isolés et d une architecture d exception. La zone est

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE Document de références ENTOURANT L ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE PRODUIT PAR : Association des Personnes Handicapées de la Rive-Sud Ouest (APHRSO) 100 rue Ste-Marie La Prairie (Québec) J5R 1E8 Téléphone :

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX

PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX PROJET D ACCUEIL CULTUREL ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX INTRODUCTION MISE EN CONTEXTE La Vitrine culturelle de Montréal poursuit l objectif de mettre sur pied un projet d accueil culturel pour les étudiants

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie.

Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie. Rapport synthèse : Forum citoyen sur le Plan local de déplacement de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie 16 octobre 2013 Table des matières Contexte... 3 Mandat... 3 Format du forum... 4 Participation...

Plus en détail

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4 433 CHABANEL GROUPE DAYAN Depuis 1986, le Groupe Dayan est un pionnier dans la mise en valeur du patrimoine immobilier de Montréal. La vision de son président, Georges Dayan, consiste à optimiser la valeur

Plus en détail

LA NAVETTE DES PLAGES

LA NAVETTE DES PLAGES LA NAVETTE DES PLAGES Laissez-vous conduire, c est gratuit, pratique et écologique MISE EN PLACE DʼUN NOUVEAU SYSTEME DE NAVETTE GRATUITE AVEC UNE OFFRE DE PARKINGS RELAIS La Navette des Plages 2 bus facilement

Plus en détail

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS

PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS PROGRAMME D'ACCOMPAGNEMENT ARTISTIQUE DES CAPUCINS I Historique du projet La ZAC (Zone d Aménagement Concerté) du Plateau des Capucins à Brest est une opération d aménagement à vocation mixte, habitat,

Plus en détail

extrait du règlement sur les plans d implantation et d intégration architecturale (2004-22) annexe b fascicule 5

extrait du règlement sur les plans d implantation et d intégration architecturale (2004-22) annexe b fascicule 5 TRANSFORMATIONS ET REMPLACEMENTS SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS ET REM SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS ET REMPLACEMENTS SPÉCIFIQUES TRAN SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS ET REMPLACEMENTS SPÉCIFIQUES TRANSFORMATIONS

Plus en détail

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie Direction des Bâtiments Service GTOP Direction de l Environnement Service Déplacement Accessibilité Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration de l Ad AP Définition

Plus en détail

Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal

Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal Projet Viger Doc. 9.2 Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal PRÉSENTATION DE LA RESPONSABLE DU MÉMOIRE Je suis

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure

Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure + Nouveau guide des meilleures pratiques d'affaires en design d'expériences de tourisme d'aventure Maurice Couture GPS Tourisme Inc. Rachel L Abbé Destination Équitable SÉMINAIRE 2013 / 5 ET 6 NOVEMBRE

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme Département du Morbihan Commune de l Ile aux Moines Plan Local d Urbanisme Pièce n 2 : Projet d Aménagement et de Développement Durable Vu pour être annexé à la délibération du 19 mars 2014 Le Maire, Dossier

Plus en détail

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron

Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Organisation de l intermodalité et du Stationnement - gare de Voiron Olivier Finet VP déplacement - Pays Voironnais Jérôme Marcuccini Adjoint en charge des Déplacements, Stationnement, qualité de l air

Plus en détail

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : CONTACT. Quelle gestion de l eau potable pour une ville durable et responsable? MERCREDI 20 FEVRIER

12 EME SEMINAIRE EAU. Avec la participation de : CONTACT. Quelle gestion de l eau potable pour une ville durable et responsable? MERCREDI 20 FEVRIER Avec la participation de : 12 EME SEMINAIRE EAU Les 18, 19 et 20 Février 2013 Polytech Montpellier, Amphithéâtre Serge Peytavin La gestion de l eau pour une ville durable LUNDI 18 FEVRIER MARDI 19 FEVRIER

Plus en détail

MÉMOIRE SUR L INDUSTRIE DU TAXI

MÉMOIRE SUR L INDUSTRIE DU TAXI MÉMOIRE SUR L INDUSTRIE DU TAXI Présenté à la COMMISSION DU CONSEIL MUNICIPAL SUR LE TRANSPORT, LA GESTION DES INFRASTRUCTURES ET L ENVIRONNEMENT et à la COMMISSION DU CONSEIL D AGGLOMÉRATION SUR L ENVIRONNEMENT,

Plus en détail

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale

URBAN GREY. Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze. 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale Devenir propriétaire à Rennes, Quartier La Courrouze al 29 appartements du 2 au 4 pièces Pour la résidence principale La Courrouze, vivre en ville, habiter dans un parc, une résidence bien dans la ville

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES

DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES DIAGNOSTIC DES CITOYENS TROIS EXIGENCES PARTAGEES EXIGENCES PARTAGEES VISUELLES Traiter le périphérique Diminuer les panneaux publicitaires SONORES Avec un mur anti-bruit Présence de l eau ATTENUER LES

Plus en détail

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir

Atelier 1.2. Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir Atelier 1.2 Le renforcement du dynamisme culturel, des capacités d innovation, de création et de savoir 1. LA PROPOSITION Montréal est une ville de savoir et une métropole culturelle et internationale

Plus en détail

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant

Pour une population plus active. L école, un milieu stimulant Pour une population plus active L école, un milieu stimulant Quelle est la meilleure manière d amener les personnes sédentaires à faire régulièrement de l activité physique? Voilà la question sur laquelle

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal

Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal Villas, appartements, lots à bâtir. MEDHIA-plaquette-18aout09-exe.indd 1 18/08/09 15:28:45 Tanger OCÉAN ATLANTIQUE GHARB CHRADA BNI HSSEN Une région aux

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Rapport de synthèse de la démarche de concertation sur la planification du site de l hippodrome et ses abords

Rapport de synthèse de la démarche de concertation sur la planification du site de l hippodrome et ses abords Rapport de synthèse de la démarche de concertation sur la planification du site de l hippodrome et ses abords Direction de l urbanisme Division de l aménagement et design urbain Avril 2014 Table des matières

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable

Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable Réglement du PLAN Local d Urbanisme Les principes fondamentaux du Projet d Aménagement et de Développement Durable ORGANISER UNE ÉVOLUTION DE CROL, DANS UNE LOGIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, QUI GARANTISSE

Plus en détail

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Le Comité de travail sur l évaluation des études de circulation et de stationnement a

Plus en détail

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon

Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme. Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Parc naturel urbain du champ de courses Réunion publique de présentation du programme Lundi 8 décembre 2014 Stade Robert-Diochon Sommaire 1. Retour sur le processus de création du programme 2. Présentation

Plus en détail

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal

Forum jeunesse de l île de Montréal. Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Forum jeunesse de l île de Montréal Avis sur la proposition de politique de développement culturel pour la Ville de Montréal Adopté le 17 janvier 2005 Avant-propos Le Forum jeunesse de l île de Montréal

Plus en détail

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017

PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 PLAN D ACTION DE LA POLITIQUE CULTURELLE 2015-2016-2017 LES ARTS ET LES LETTRES - Actions proposées 2015 2016 2017 1.1 DÉVELOPPER DES LIEUX ET DES ÉQUIPEMENTS CULTURELS 1.1.1 Mettre en œuvre le plan directeur

Plus en détail

Consultation sur l avenir du Parc olympique

Consultation sur l avenir du Parc olympique Consultation sur l avenir du Parc olympique Mémoire de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, de la Chambre de commerce de l Est de Montréal et de la Fédération des chambres de commerce du Québec

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse»

Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Concertation sur le projet d aménagement «Route de Toulouse» Compte-rendu de la 2 e du groupe de travail I. Rappel du contexte général Société Publique Locale, la Fabrique Métropolitaine de La Cub («La

Plus en détail

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule

ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART. Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement. Préambule ESPACE DE RENCONTRE AVEC L OEUVRE D ART Cahier des charges relatif à l aménagement et au fonctionnement Préambule Le rectorat de l académie de Lille et la direction régionale des affaires culturelles du

Plus en détail

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises

Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises Vision de la planification «TOD Bois-Franc» Direction de l aménagement urbain et des services aux entreprises S O M M A I R E La gare de train Bois-Franc deviendra la troisième station intermodale (métro/gare)

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PLU D ESVRES-SUR-INDRE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION P 3 ORIENTATION 1 : UN CADRE DE VIE PRESERVE ET VALORISE P 4 Protéger les espaces naturels et les paysages p 4 Préserver le territoire agricole p 4 Prendre

Plus en détail

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL Mémoire soumis lors de la consultation du 14 juin 2004 INTRODUCTION Le Conseil régional de l environnement de Montréal (CRE-Montréal), organisme

Plus en détail

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT?

ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Accueil de jour de la petite enfance ET SI COMMUNES ET ENTREPRISES COLLABORAIENT? Propositions en vue d un partenariat public privé pour la mise en place de crèches et garderies Lausanne Région Août 2002

Plus en détail

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013 Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs Présenté par Michel Coté ing MBA Présenté par Michel Coté, ing MBA Juin 2013 Présentation Michel Côté ing. MBA GESTION DE CONSTRUCTION FORMATION

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

VISION STRATÉGIQUE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT «LAC-SIMON 2035»

VISION STRATÉGIQUE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT «LAC-SIMON 2035» VISION STRATÉGIQUE D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT 1 «LAC-SIMON 2035» Contexte de la démarche Révision du plan et des règlements d urbanisme de Lac-Simon Révision en cours du Schéma d aménagement et

Plus en détail

strasbourg strasbourg à la croisée des chemins capitale de l europe www.ovelia-senior-strasbourg.com Une ville où il fait bon vivre

strasbourg strasbourg à la croisée des chemins capitale de l europe www.ovelia-senior-strasbourg.com Une ville où il fait bon vivre une ville aux portes de l allemagne «AU NORD-EST DE L HEXAGONE, L ALSACE ILLUSTRE LA RICHESSE ET LA DIVERSITÉ DU PATRIMOINE FRANCO-ALLEMAND. À LA FOIS SINGULIÈRE ET PRÉSERVÉE, ELLE COMPTE PARMI LES RÉGIONS

Plus en détail

Nombre de répondants : 72 Nombre approximatif de jeunes :350

Nombre de répondants : 72 Nombre approximatif de jeunes :350 RÉSULTATS DU SONDAGE AUPRÈS DES JEUNES DU SECONDAIRE DE LA VILLE DE PONT-ROUGE Le sondage a été effectué entre le 18 mai et le 31 mai 2015. Les jeunes devaient remplir le sondage directement sur le site

Plus en détail

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion.

La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque et et son quartier d insertion. La Bibliothèque nationale du Québec, les interactions entre le le nouveau bâtiment de la la Grande bibliothèque Bibliothèque et et son quartier d insertion. Mémoire présenté par la Bibliothèque nationale

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME

CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME CONFERENCE SUR L ELABORATION DU PLAN LOCAL D URBANISME MERCREDI 6 OCTOBRE 2010 Compte-rendu de la conférence qui s est tenue en public, en salle des fêtes de l Hôtel de Ville, le 6 octobre en présence

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours

La réhabilitation du quartier, une histoire en cours ROCHAMBEAU 1 La réhabilitation du quartier, une histoire en cours L opération de reconquête urbaine qui doit être conduite dans le quartier Rochambeau succédera, dans le temps, à la construction du nouveau

Plus en détail

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour!

QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES. Bonjour! QUESTIONNAIRE EN LIGNE CONSULTATION PUBLIQUE SUR LE QUARTIER DES GARES Bonjour! L Office de consultation publique de Montréal (OCPM) tient présentement une consultation sur l avenir du Quartier des gares.

Plus en détail

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines

Circulation à vélo sur les campus universitaires. Quelques expériences canadiennes et américaines Circulation à vélo sur les campus universitaires Quelques expériences canadiennes et américaines Octobre 2004 Introduction Au printemps 2004, en réponse au sommet de Montréal de 2002, la ville de Montréal

Plus en détail

Laurence B. Dubé supervisé par Pauline Wolff VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL

Laurence B. Dubé supervisé par Pauline Wolff VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL VÉLO, BOULOT, DODO STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT POUR LE VÉLO UTILITAIRE À MONTRÉAL Le vélo utilitaire à Montréal À Montréal, il est intéressant d observer que depuis une dizaine d années, le vélo est de

Plus en détail

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie

Illumination du Jet d'eau, des fontaines, des églises, rue de la Corraterie pour mieux vivre Eclairage public : garantir une mobilité et une sécurité optimales pour les piétons et les usagers de la route. Eclairage des voies publiques et signalisation routière. Lieux publics :

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CITÉ DES ARTISTES À L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTRÉAL DANS LE CADRE DU PROJET IMMOBILIER DES BASSINS DU NOUVEAU HAVRE Le 5 mars 2009 1 Introduction La Cité des Artistes

Plus en détail

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie

Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie Habitat 67 Statuts juridiques 2002 Habitat 67est identifié comme «immeuble significatif» dans la Réglementation d urbanisme de l arrondissement Ville-Marie 2007 Citation d habitat 67à titre de monument

Plus en détail

La revitalisation du centre-ville de Gatineau : pour que le Vieux-Hull joue pleinement son rôle

La revitalisation du centre-ville de Gatineau : pour que le Vieux-Hull joue pleinement son rôle La revitalisation du centre-ville de Gatineau : pour que le Vieux-Hull joue pleinement son rôle Mémoire préparé par Alexis Girard-Aubertin Pour la Table Jeunesse Gatineau Dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire

Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire erergere Projet de Revitalisation de Centre-Bourg et de Développement du Territoire Mercredi 23 septembre 2015 - ATELIER URBAIN PERMANENT Compte-rendu Personnes présentes - Mme Edith JOUSSELIN - Mme Marie-Dominique

Plus en détail

L Alhambra Marseille (13)

L Alhambra Marseille (13) Résidence Etudiante Résidence Etudiante L Alhambra Marseille (13) La plate-forme dédiée à l investissement immobilier Collines, soleil, mer et calanques bienvenue à Marseille, 2 ème ville de France avec

Plus en détail