Sous Vidéosurveillance

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sous Vidéosurveillance"

Transcription

1 Sous Vidéosurveillance Mémoire de fin d études de ARNAUD Adrien Sous la direction de Liliane Schneiter Soutenu en mai 2008 Dans le cadre de la HEAD (Haute école d art et de design de Genève) Ce mémoire est sous la licence Creative Commons

2 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / AVANT-PROPOS Mes remerciements vont tout particulièrement à ma professeure, Liliane Schneiter, qui par son intérêt, ses exigences et ses précieux conseils a su m aider à mener à bien ce travail de recherche sur la vidéosurveillance. Ceci, dans le carde du pôle CCC : Critical Curatorial Cybermedia. lien : Une attention spéciale va à Bruno Serralongue et Laurent Schmid, qui ont accepté avec grand plaisir de participer à ma soutenance de mémoire. Aussi, l élaboration de ce travail de longue haleine a été rendue possible également par un témoignage de soutien durant toutes les étapes qui ont jalonné sa création. Je remercie mon père, qui a corrigé les indélicatesses de ma plume, et Niklaus Strobel pour ses conseils à la mise en page. Que tous trouvent ici l expression de ma plus profonde gratitude. Genève, avril 2008

3 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / Table des matières I - Introduction... 5 II - La vidéosurveillance d un point de vue politiquo-social Historique dans le monde L apparition des caméras de surveillance dans l espace public en France Notion de loi concernant la vidéosurveillance Fonction de la vidéosurveillance Alternatives possibles Installations illégales Le coût de l installation d une caméra en France Association de lutte contre la vidéosurveillance en France Une Première Conclusion Extrait de reportages et de vidéos sur le net...23 III - Les dérives sur le net GoandROAM Webcam Directory Google maps Google Earth...31 IV - La vidéosurveillance dans l art ART PRESS. «Vidéosurveillance regard et identité» de Christophe KIHM Denis Beaubois «In the event of amnesia the city will recall» The Surveillance Camera Players Track the trackers Sophie Calle...44

4 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / V - Culture Jamming et Tactical Média, l art militant contre les systèmes d oppression et Mass Médias: Culture Jamming : ( CFP, the Surveillance Camera Players, BOINGBOING, Look : The First Major US Film Made Entirely With Surveillance Footage) Tactical_media : (Multimédia.lab, Track the trackers, I.A.A. INSTITUTE FOR APPLIED AUTONOMY, Access, Coco Fusco - Life under surveillance, Eyes of Laura, Vigilance 1.0)...53 VI - Conclusion

5 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / I Introduction I - Introduction Quiconque est prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu plus de sécurité ne mérite ni l un ni l autre, et va perdre les deux. Thomas Jefferson Bien que Thomas Jefferson n ait jamais connu la vidéosurveillance, et que cette citation devait s appliquer à sa brillante carrière politique, elle reste néanmoins intemporelle, et s applique bien au thème de la surveillance. Tout d abord, je vais tenter de dire quelles sont mes motivations à travers ce sujet, et ensuite, je vais présenter les lignes directrices de mon mémoire. Motivations C est d abord mon engouement pour la politique, plus marqué ces derniers temps, qui m a donné envie de produire un travail beaucoup plus politisé dans le cadre des Beaux Arts. Cet intéressement pour la politique vient en partie depuis la présidentielle en France, mais aussi car je suis entouré de personnes ayant des convictions politiques de gauche, tant dans mon réseau d amis, que dans ma famille maternelle qui s inscrit dans une veine socialiste. Le Parti Socialiste, malgré les problèmes qu il encourt aujourd hui en France, est le parti qui se rapproche le plus de ma façon de penser. C est aussi pourquoi, j attache tout particulièrement de l importance au travail profondément social de Sophie Calle depuis déjà quelques années. En outre, mon travail artistique, sans en avoir pris tellement conscience auparavant, était déjà inscrit dans ce courant de pensée. De plus, lors de mon voyage à Londres en juillet 2005, j ai fait une série de photos sur les caméras de surveillance. Ce travail était d autant plus pertinent, qu il y a eu les attentats que l on connait. J ai aussi fait une série de photos des speakers dans Hide Park Corner qui débattent sur «London attacks». Malgré mon langage photographique trop incertain sur cette série de caméras, j ai décidé de présenter ce travail seulement qu un an après. 5

6 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / I Introduction / Et enfin, c est en début de cette année que j ai décidé d approfondir ce sujet marquant, tant au niveau politique qu artistique. Photo de la station «Sharing Cross» Londres Juillet Hyde Park Corner, Londres Juillet

7 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / I Introduction Lignes directrices de mon mémoire Mon mémoire se compose de cinq parties : -La première partie concerne, l historique de la vidéosurveillance en particulier en France, c est une vision large sur l émancipation des caméras d après le livre : «La Grande Surveillance» de Claude-Marie VADROT, en essayant de définir quelques points faibles. Quelques lois sur la protection de la vie privée valorisée par la CNIL, puis je vais essayer de définir la fonction des caméras. Quelles sont les nouvelles technologies possibles dans le monde afin d anticiper ce que pourra être la vidéosurveillance de demain. Les installations illégales qui sont un des gros points faibles de la vidéosurveillance, avec quelques lois qui expliqueront comment attaquer ces institutions privées et combien il est difficile de le faire Le financement des caméras, de l installation à l entretien d après le forum de France5. Les institutions qui défendent les lois sur la protection de la vie privée, comme la CNIL, SOURIEZ VOUS ÊTES FILMÉ, et BIG BROTHER AWARDS en essayant de définir, pour chacune, leur politique et leurs champs d action. Et enfin une première conclusion pour cette première partie. -Et sur le Net? Où est la vidéosurveillance : ce sera l exemple de quelques structures alternatives de la vidéosurveillance, comme «GoandROAM Webcam Directory», google maps et google earth. Ceux-ci pourront donner une idée des enjeux de la vidéosurveillance sur la toile, et quels sont leurs potentiels. -La vidéosurveillance dans l art, de «Public Room, Private Room» ( ) de Bruce Nauman, et «Time Delay Room 1» (1974) de Dan Graham, jusqu à Sophie Calle, avec pour chacun, leur point de vue sur le sujet. Pour certains, comment ils arrivent à prendre le pouvoir sur les caméras, à les détourner, ou comme Sophie Calle, à montrer leur empathie pour les victimes de ce système. -Et enfin, Culture Jamming et Tactical Média qui sont des moyens sur le net, ou interventionniste, de militer contre les mass médias, et en l occurrence pour mon mémoire contre la vidéosurveillance. C est pour beaucoup des Net Artistes, des Vidéastes, des conférenciers, performeurs, qui vont essayer de mettre le doigt dans l engrenage, de militer, de critiquer ce système de surveillance. Je vais donc tenter de définir leurs points de vue, et d interpréter leur travail. Pour finir, une conclusion pour l ensemble de mon mémoire qui va ouvrir sur la surveillance la plus générale, les cartes de crédits, portables, les nouvelles puces, Internet, etc, etc 7

8 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social II - La vidéosurveillance d un point de vue politiquo-social 2.1 Historique dans le monde Il est difficile de prétendre faire un historique du système de la vidéosurveillance. Car depuis son apparition dans les années 70, le sujet n était pas vraiment mis en avant. Il y a donc peu de traces de l apparition des caméras avant les années 1980, Comme on peut le voir pour l Allemagne dans l exemple suivant, en ce qui concerne le système de vidéosurveillance de la Stasi, bien illustré par le film «La vie des autres» de Florian Henckel von Donnersmarck. Le sujet était donc tabou aux yeux du public, car la surveillance était au service de l état, ou, à des fins privées, ce qui est différent d aujourd hui, où, la vidéosurveillance représente maintenant la protection contre l insécurité. Au Royaume-Uni : «La vidéosurveillance s est développée d abord au Royaume-Uni, en réponse aux attaques de l IRA. Les premières expériences au Royaume-Uni dans les années 70 et 80 ont conduit à des programmes de grande ampleur au début des années Ces succès conduisirent le gouvernement à faire une campagne auprès de la population, et lança une série d installations de caméras. (1) Définition de la vidéosurveillance d apres wikipédia. En Allemagne : Après la chute du mur en 89, les berlinoises, découvrent la salle de contrôle et le système de vidéosurveillance de la Stasi (police soviétique allemande) qui quadrille la ville. Elles obtiennent la mise hors service du système. (2) Site de Souriez Vous Êtres Filmés sur la Stasi 8

9 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / II La V.S. politiquo-social L apparition des caméras de surveillance dans l espace public en France Tiré du livre «La Grande Surveillance» chapitre II «la vie sous vidéo» de Claude-Marie VADROT, des éditions le Seuil, octobre En France l apparition des caméras date des années 80, c est Patrick Balkany maire de Levallois-Perret, appuyé par son ami Nicolas Sarkozy, à l époque, maire de Neuilly-sur- Seine, qui a mis en place un réseau de caméras atteignant le nombre de cent vers 1994 sur Levallois-Perret, soit un engin pour trois hectares. «En 1998 le nombre de caméras en France était estimé à un million dont dans le domaine public. Ces caméras sont présentes dans divers lieux tels que les aéroports, les gares, les routes, les transports publics. Ces installations vidéo commencent aussi à fleurir dans les villes. À Avignon par exemple, une enquête à propos de la vidéosurveillance a révélé que 71% des Avignonnais sondés étaient favorables à l installation d un tel système dans les parkings. Depuis 2002, une autre association militant contre les caméras, la CNIL, qui défend les droits et les libertés des citoyens en ce qui concerne la surveillance (voir paragraphe ci-dessous sur la CNIL ), a perdu un procès où elle voulait assurer elle-même sa réglementation, sa surveillance et sa limitation vis à vis des caméras. Depuis, les réseaux de caméras prirent une expansion considérable. APRES LYON, MARSEILLE 185 villes ont adopté la vidéosurveillance depuis 97. Draguignan, Orléans, Metz, Puteaux, Colombes, Chartres se sont mis sur les rangs en L histoire de la vidéosurveillance connaît des paliers successifs. D abord quelques caméras, puis une extension sur les grands axes de circulation. Nous en sommes maintenant à un nouveau stade, initié autrefois par Levallois : le quadrillage total des villes. C est Lyon qui, en 2001, a montré l exemple en installant 11 caméras dans le quartier de la Duchère et 60 dans le centre. Maintenant Marseille emboîte le pas, d abord avec 4 caméras pour 2003, mais surtout pour 2004, avec 60 à 80 caméras pour les zones de la gare St Charles, de la Canebière et pour tout le centre historique du Panier. 9

10 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social Le perfectionnement technologique permet maintenant aux caméras de pivoter sur 360 degrés ainsi que de zoomer, facilitant les angles de prise de vue et permettant d en économiser un certain nombre. On compte actuellement près de caméras dans la région Parisienne et Ile de France. Soit caméras dans les autobus, dans les gares, et dans les RER et métro. D après la préfecture de police, caméras fonctionneraient dans Paris même, en comptant le secteur privé comme les banques, soit caméras, les magasins, les gares et 330 sur la voie publique, chiffre qui serait porté à un millier pour l année Cela montre bien l ascension fulgurante du nombre de caméras, en France, les caméras sont plus où moins freinées par la CNIL, association qui n existe pas dans d autres pays comme la Grande Bretagne, où le nombre de caméras est incalculable Seule une vague estimation de caméras pour Notion de loi concernant la vidéosurveillance «La Grande Surveillance» chapitre II «la vie sous vidéo» p39 «Théoriquement, les systèmes de surveillance vidéo ne peuvent être mis en route sans une autorisation administrative, mais les textes sont quasi muets sur leurs extensions progressives, surtout si elles relèvent d une décision d ordre public, comme la commode «menace antiterroriste». Les mêmes textes prévoient que les enregistrements doivent êtres détruits au bout d un mois, sauf pour toute une série de bonnes raisons sur lesquelles règne la plus grande imprécision. Décrets et circulaires expliquent également que tout citoyen peut avoir accès à ce qui a été enregistré concernant sa vie privée ou publique ou, par exemple, à l entrée de son immeuble. Sauf, là encore, pour tout une série de raisons aussi bonnes et mystérieuses que les précédentes, et à condition, évidemment, qu un citoyen sache qu il a été filmé. Reste alors à trouver l interlocuteur qui autorisera ce visionnage et procédera à l effacement immédiat des séquences litigieuses.» 10

11 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / II La V.S. politiquo-social Il est donc, impossible de mettre la main sur un enregistrement. Pourtant, la liste des responsables de ces vidéos doit être listée dans chaque mairie, mais, ce n est pas toujours le cas. De plus, les caméras n ont pas toujours les autorisations qui doivent être répertoriées au recueil des actes administratifs de la préfecture selon la loi votée en «Article V : Toute personne intéressée peut s adresser au responsable d un système de vidéosurveillance afin d obtenir un accès aux enregistrements qui la concernent ou d en vérifier la destruction dans le délai prévu. Cet accès est de droit. Un refus d accès peut toutefois être opposé pour un motif tenant à la sûreté de l Etat, à la défense, à la sécurité publique, au déroulement de procédures engagées devant les juridictions ou d opérations préliminaires à de telles procédures, ou au droit des tiers. Toute personne intéressée peut saisir la commission départementale mentionnée au III de toute difficulté tenant au fonctionnement d un système de vidéosurveillance. Les dispositions du précédent alinéa ne font pas obstacle au droit de la personne intéressée de saisir la juridiction compétente, au besoin sous la forme du référé.» (3) Site sur les différents texte de loi Fonction de la vidéosurveillance Le dispositif de surveillance vidéo n est d aucune efficacité préventive comme on va le voir dans les exemples suivants, il est impuissant face à l incivilité, la délinquance, le crime ou le terrorisme. On pourra quand même constater sont efficacité à fournir des preuves, à faire des reconstitutions d enquête, ou à identifier les auteurs En outre, des rapports donnent pour exemple de cette inutilité préventive, celui de la ligne de bus 225 de la Seine Saint-Denis, quartier chaud de Paris. Là, tous les bus sont équipés de caméras depuis 2001, pendant les vingt-quatre mois qui ont précédés cet équipement, 26 délits violents sont constatés. 11

12 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social Au cours des vingt-quatre mois suivants, jusqu au printemps 2004, 48 délits. Ce qui témoigne de l augmentation de la violence même devant les caméras. En février 2002, la gare de Mantes-la-Jolie a bénéficié de l installation de 14 caméras. Pendant les douze mois précédents, 47 faits de violence sont constatés, et durant les douze mois suivants, 75 faits de violence. Mais on constate plus d interpellations des délinquants par la suite Pareil pour la gare de Lyon qui a reçu 190 caméras en juin De 1998 à 2000, dans la gare RER A, 48 faits sont constatés, de 2000 à 2002, 52 faits. Pour la gare centrale du RER, on passe de 482 faits de violence à 550. Pourtant, la population ne cesse de demander plus de caméras Alternatives possibles Certes, face à l impuissance des caméras, on peut trouver quelques alternatives qui optimisent le système de surveillance. En Grande Bretagne qui représente 4 millions de caméras soit 20% des caméras sur la voie publique dans le monde. Début 2005 dans la ville de Middlesbrough, on voit apparaître des haut-parleurs qui complètent le dispositif des caméras, et permet de rappeler à l ordre les individus qui commettent des délits. Le tout est contrôlé par une régie qui les rappelle à l ordre. Des enregistrements ont fait l objet de concours dans les écoles afin d obtenir les meilleures voies préenregistrées qui rappelleront les gens à l ordre Le dispositif est si efficace que le Premier Ministre britannique a lancé en avril 2007 un programme pour installer ce système de caméras parlantes dans une vingtaine de communes, et de centres-villes. (4) Reportage sur le territoire Britannique, les caméras de surveillance parlantes. Toujours en Grande-Bretagne, un autre système de surveillance vidéo, cette fois autonome, est proposé par la société Digital Bridge. Des quartiers sont équipés d un réseau de caméras, et ce sont les habitants de ce même quartier qui ont le droit d accéder à ces vidéos, via un abonnement qui ne dépasse pas la somme de 5 à 10 euros. 12

13 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / II La V.S. politiquo-social Ceci donnerait donc des réseaux de système de surveillance autonomes ; pas besoin de régisseur dans les postes de police, mais ce système est basé sur la dénonciation. Aussi, un programme de reconnaissance des visages (Biométrie) est en train d être mis au point par les Anglais. Il permet de repérer en un dixième de seconde tous les visages suspects. Ce dispositif sera expérimenté à Londres, en espérant être opérationnel pour les Jeux Olympiques de Pour le moment, la France se contente de créer des réseaux de caméras encore plus nombreux, car cela rassure la population, elle soigne l insécurité sociale. Toutefois, les photos d identité à caractère biométrique sont déjà en vigueur, ce qui nous laisse craindre le pire «La Grande Surveillance» chapitre II «la vie sous vidéo» p52 «On ajoutera à cela la nécessité pour les élus de garder, de cajoler et d attirer l important petit monde des commerçants, qu il faut consoler de l installation des grandes surfaces en faisant mine de les protéger. De plus, le marché de la vidéosurveillance de rues et de gares représente un chiffre d affaire annuel actuellement évalué à 300 millions d euros, une manne financière en constante progression dont les élus locaux ne tirent pas que des bénéfices politiques.» BIOMETRIE, RECONNAISSANCE INTELLIGENTE : LA SURVEILLANCE INTEGRALE ARRIVE. Il y a système de vidéosurveillance et système de vidéosurveillance. Ceux où les images défilent les unes après les autres et puis les systèmes dit intelligents qui intègrent les comportements suspects. Par exemple : être assis trop longtemps à un endroit, courir, etc. pourront être considérés comme des signes de comportements suspects comme c est le cas pour le système de surveillance Primastica mis en place et testé dans les métros européens (Bruxelles, etc...). La biométrie chamboule tout, avec en particulier la reconnaissance faciale, technologie montante. Elle s appuie en particulier sur les caractéristiques principales du visage : l écartement des yeux, la taille de la bouche, etc. - pour construire une carte du faciès. 13

14 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social La reconnaissance faciale est capable de déjouer le port d une barbe ou la tonte des cheveux. On distingue deux technologies : celle du visage fixe (testé par les banques) et celle du sujet mobile. L identification d un sujet fixe dans de bonnes conditions peut être considérée comme maîtrisée. Pour ce qui est de la reconnaissance d un visage sur une vidéo, certain déplorent un taux d échec trop élevé. Cela n empêche pas la paranoïa et l autocensure de s immiscer : le prétexte de la lutte contre d hypothétiques malfrats cache mal la volonté de museler les esprits, en diffusant la peur généralisée de la police et d autrui. Et bien sûr, cela n empêche pas le succès de cette technologie qui est employée sans le consentement des personnes Installations illégales CHACUN(E) FAIT CE QU IL VEUT : LES 3/4 DES CAMERAS SONT ILLEGALES. Le développement de la vidéosurveillance n obéit pas à un plan concerté des pouvoirs en place. Il est sauvage et fluctue au gré des faits divers et des campagnes médiatiques. Difficile de s y opposer. Comme si cela ne suffisait pas, les 3/4 des installations sont illégales. En 1997, caméras ont été officiellement déclarées alors qu on estimait à le nombre d installations de vidéosurveillance existant. C est donc plus de caméras qui fonctionnent en toute illégalité et qui encourent une peine de francs d amende (soit euros). Souriez Vous Êtes Filmés a d ailleurs porté plainte contre une société indélicate, actuellement en référé auprès du procureur de la République. Voici quel sont les alternatives possibles vis-à-vis de ces caméras illégales, le risque de gagner face à la justice pour défendre nos droits sociaux est minime et coûteux Porter plainte contre la vidéosurveillance. L arrêté préfectoral sur l autorisation d exploitation d un système de vidéosurveillance 14

15 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / II La V.S. politiquo-social Lundi 18 décembre 2006, par Souriez Vous Êtes Filmé. Pour les lieux publics, comme l installation de vidéosurveillance dans les rues d une ville, vous pouvez attaquer en justice en portant plainte sur ce point de non déclaration dès lors que le système n a pas reçu l agrément préfectoral. Pour le savoir, il faut vous adresser à la préfecture de votre département à la commission préfectorale chargée de gérer et d enregistrer les demandes d autorisation de système de vidéo surveillance (son existence est obligatoire et inscrite dans la loi de 1995). Attention! L agrément est parfois donné après que vous ayez porté plainte et sans qu il y ait poursuite du contrevenant qui risque gros! Eh oui, on peut détourner la loi facilement quand cela concerne le business sécuritaire, pour vous prévenir de cela, faites faire une constatation par huissier, et pensez stratégie car faire respecter vos droits ne va pas être une mince affaire! Pour une simple enquête de conformité par exemple pour les Hauts de Seine, vous pouvez faire une recherche sur le site de la préfecture des autorisations d exploitation d un système de vidéosurveillance. Attention, il ne faut pas confondre les caméras qui font des enregistrements, et gardent les rushs minimum un mois. Celles-ci ont besoin d être déclarées à la préfecture et peuvent être illégales. À ne pas confondre avec les caméras factices, ou sans enregistrement, qui, elles, sont tout à fait légales. 15

16 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social Le coût de l installation d une caméra en France D après le forum de France5 : (5) Débat sur le forum de France 5. Quelques témoignages explicites sur le financement des caméras, après l émission Ripostes de France 5. Allez sur le forum pour plus information : philippefr 5 Posté le à 19:26:34 Je viens d entendre M. Heilmann dire sur Ripostes qu une caméra installée, tout compris, coûte entre et euros. M. BALKANY, Maire de Levallois, ne l a pas contredit. Par quel processus mystérieux arrive-t-on à de tels montants? Il faut savoir que le prix public HT du très haut de gamme actuel (SONY SNC-RX550P, la Rolls du moment) est de euros sur lequel l installateur a généralement a entre 30 et 40% de remise. A cela il faut ajouter le dôme thermostaté/chauffé, indice de protection élevé, avec divers accessoires de fixation, le tout pour moins de 600 euros HT. Ajoutez un routeur/pare-feu de niveau pro, pour moins de 500 euros. Le logiciel le plus cher du marché revient à 600 euros HT pour une caméra. Nous avons donc pour moins de euros HT (5382 TTC) pour l équipement complet. Reste le coût de l installation/mise en oeuvre. L électricien sous-traitant de mon entreprise à qui nous avons donné une formation complémentaire, installe une caméra, selon les difficultés du site, en un temps qui varie entre 4 et 12 heures. Il considère être bien payé pour ce que nous lui demandons, à 200 HT/heure. Donc à 4500 euros HT il faut ajouter entre 800 et euros HT. Nous sommes bien loin de euros. J ajoute que, quand mon entreprise, qui vend ces systèmes clé-en main, facture dans un tel cas à euros HT, elle gagne bien sa vie. 16

17 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / II La V.S. politiquo-social Il est vrai que nous n arrivons pas à vendre directement à des municipalités, qui préfèrent passer les commandes à des intermédiaires agréés, ces organismes spécialisés en absorption de fonds publics, qui viennent frapper à notre porte, car il faut bien que quelqu un fasse le boulot. florentis Posté le à 01:19:52 Plus de euros par caméra plus les frais de maintenance équivalent, ce n est pas rien, ça fait réfléchir. Ne serait-il pas plus efficace et convivial de payer quelques chômeurs à faire le travail, avec un banal appareil photo? Le coût serait-il inférieur? Quant à l idée de contrôler des objets eux-mêmes destinés au contrôle, je ne vois pas bien l intérêt. C est une fuite en avant sans issue. On va donc payer euros par caméra, euros le logiciel (bogué) pour détecter les comportements atypiques, je ne sais combien pour les écrans de télévision, payer des centaines de mecs qui vont s ennuyer à mourir à travailler dans une petite pièce en 3/8 dans le noir et en plus payer des milliers de personnes à tenter vainement de contrôler les milliers d installations. Cela en vaut-il la peine? Il faudrait évaluer pour savoir. Mais on ne le fait pas. Cela nous dessine une société pas très conviviale. On nous dit que c est pour la sécurité des personnes, pourtant il y a de plus en plus de caméras dans le monde et les atteintes aux personnes n ont jamais été si nombreuses. Moi j ai plutôt l impression que ça sert à protéger la propriété de quelques privilégiés d un système naturellement inégalitaire. Le tout en faisant un gros business, avec des marges très juteuses. J aurais aimé que l on parle aussi de la vidéosurveillance sous l angle écologique, puisqu il paraît que c est un des grands ministères du gouvernement. Les caméras sont-elles recyclables? Et les écrans? Quelle est leur consommation d électricité? Est-ce si rentable que cela finalement? Pas sûr! 17

18 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social Réponse de cyanure1. Posté le à 09:36:14 Quant à vos prix, quant j ai travaillé dans le secteur, il y a 25 ans, les prix étaient très, très largement en dessous, même orientable, boîtier hermétique et chauffant, vision nocturne...etc!!!!! Et dans ce domaine, les prix sont toujours en chute libre!!!! Alors je veux voir pour croire, comme St Thomas. Cette conversation de comptoirs (qui est tout de même de qualité si on va sur le forum de France 5, comparée à d autres ), laisse penser le pire concernant le financement des caméras. Je ne peux pas affirmer sur mon mémoire que ces accusations sont justes, car il n y a jamais eu ni d explications, ni de contestations face à ce genre d interrogations. Mais toutefois, je peux dire que la question sur des détournements de fond, vis-à-vis de l installation des caméras, est belle et bien présente, comme peut le témoigner les accusations sur ce forum. 18

19 Mémoire / Sous Vidéosurveillance / II La V.S. politiquo-social Association de lutte contre la vidéosurveillance en France La CNIL. La Commission nationale de l informatique et des libertés (CNIL) est une autorité administrative indépendante française chargée de veiller à la protection des données à caractère personnel et de la vie privée. Elle a été créée par la loi n du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés. La CNIL a été créée en 1978, suite au scandale du projet SAFARI (Système Automatisé pour les Fichiers Administratifs et le Répertoire des Individus), qui visait à interconnecter les fichiers nominatifs de l administration française, notamment par le biais du numéro INSEE. La révélation de ce projet, le 21 mars 1974 par le quotidien le Monde, avait entraîné une vive opposition populaire, et la création de la Commission Nationale de l Informatique et des Libertés quelques années plus tard. La CNIL informe les autorités publiques et les professionnels mettant en œuvre des traitements de données nominatives sur leurs devoirs, et les citoyens sur leurs droits. Elle permet aussi aux citoyens d exercer leur droit d accès dit indirect à certains fichiers (ex. : fichiers des renseignements généraux). (6) Site officiel de la CNIL. La CNIL s inquiète d une société de surveillance qui menace les libertés. Article publié le 09 Juillet 2007 Source : LE MONDE.FR Avec AFP Extrait : Dans son rapport d activité 2006 publié lundi, la CNIL met en garde contre la généralisation de trois dispositifs : vidéosurveillance, biométrie et géolocalisation des véhicules. Au moment où le gouvernement songe à multiplier les caméras pour lutter contre le terrorisme, la Commission nationale de l informatique et des libertés (CNIL) lance une alerte à la société de surveillance qui menace la protection des données et nos libertés, dans son rapport d activité publié lundi 9 juillet. 19

20 Mémoire // Sous Vidéosurveillance / / II La V.S. politiquo-social L innovation technologique est à la fois porteuse de progrès et de dangers (...). Les individus sont tentés par le confort qu elle procure, mais ils sont peu conscients des risques qu elle comporte. Souriez Vous Êtes Filmés. Souriez Vous Êtes Filmés est depuis 1995 un collectif de personnes désireuses de ne pas sombrer dans une société de technologie répressive et de proposer des alternatives militantes festives. L association s est donnée comme but le retrait des caméras de vidéosurveillance, elle entend être un lieu de regroupement humain pour débattre de la société dans laquelle nous souhaitons vivre. Son combat politique et culturel est pluriel, elle oeuvre avec des associations comme Ac (Agir contre le Chômage et la précarité) ou comme le RATP (réseau pour l abolition des transports payants) et organise des actions (masquage de caméras) parfois à l échelle internationale avec des groupes comme le SCP new-york Souriez entreprend également des recours juridiques (vidéosurveillance chez ASF) visant à supprimer les caméras de surveillance. (7) : Site officiel de Souriez Vous Êtes Filmés. Big Brother Awards D après Wikipèdia : Les Big Brother Awards (Prix Big Brother), est une récompense à destination «[des] gouvernements et [des] entreprises qui font le plus pour menacer la vie privée». Il est décerné par l association Privacy International. Son nom vient du personnage (il s agit d un personnage et non d une personne, dans l univers de fiction même) emblématique de l état policier d Océania dans le roman 1984 de George Orwell. Ce prix existe dans une dizaine de pays. (8) : Définition par wikpédia. 20

Plan de Vidéoprotection pour Paris

Plan de Vidéoprotection pour Paris LA PRÉFECTURE DE POLICE la préfecture de police Plan de Vidéoprotection pour Paris Information sur le dispositif RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité À quoi sert la vidéoprotection? Les caméras

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11.

La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11. La vidéosurveillance : instrument miracle pour une meilleure sécurité urbaine? Francisco R. Klauser, Université de Neuchâtel, 22.11.2013 1. Partie Où? Qui? Comment? Pourquoi? 1.1. Où? 1.2. Qui? Caméras

Plus en détail

Point n 3 : désigner un point de contact

Point n 3 : désigner un point de contact Vidéoprotection des lieux publics 10 points pour assurer la sécurité collective dans le respect des libertés individuelles Préambule La libre administration des collectivités locales est un principe constitutionnel

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE

PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE PROVINCE DE QUÉBEC Municipalité de Cacouna RÈGLEMENT 58-13 RÈGLEMENT CONCERNANT LA CRÉATION DU SERVICE DE SÉCURITÉ INCENDIE CONSIDÉRANT QUE suite au regroupement des municipalités de Cacouna, il s avère

Plus en détail

Les Français et la protection de la vie privée

Les Français et la protection de la vie privée Les Français et la protection de la vie privée Institut CSA pour Ordre des Avocats de Paris Juillet 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1003 personnes âgées de 18 ans

Plus en détail

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO

VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO VILLE DE JOLIETTE POLITIQUE EN MATIÈRE DE SURVEILLANCE VIDÉO Adoptée à la séance du 21 janvier 2013 par la résolution G2013-00-18 TABLE DES MATIÈRES Page 1. INTRODUCTION... 3 2. CADRE JURIDIQUE... 3 3.

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION

CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION Préambule : CHARTE D'ETHIQUE VIDEO-PROTECTION La vidéo protection est un outil au service de la politique de sécurité et de prévention de la Ville de THIERS. Ses objectifs sont de prévenir l'atteinte aux

Plus en détail

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE

PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE PRATIQUES DÉLOYALES PROVENANT DE LA SUISSE NOTAMMENT EN MATIÈRE DE COMMERCIALISATION DE LISTES D ADRESSES VENTE PAR CORRESPONDANCE JEUX-CONCOURS PUBLICITAIRES EDITION JUIN 2001 DE QUOI S AGIT-IL? Il n

Plus en détail

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F21. MA SÉCURITÉ AU SEIN DU CABINET MÉDICAL. Les suites d une plainte pour agression

JURIDIC ACCESS. Le droit pour les professionnels de santé F21. MA SÉCURITÉ AU SEIN DU CABINET MÉDICAL. Les suites d une plainte pour agression Les suites d une plainte pour agression Etape 1. L avis à victime Suite à la plainte que vous avez déposée, le Procureur de la République vous transmet un «avis à victime» à votre domicile. Il vous informe

Plus en détail

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5

Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer. Interviews Julia Fassbender, photographe Page 1/5 Une interview avec la photographe et directrice artistique de la Chancelière allemande, Julia Fassbender Avec l expérience, tu peux parfois deviner ce qui va se passer Le Grand méchant loup s est rendu

Plus en détail

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales

Rapport synthétique. Une formation en communication de crise pour les autorités locales Rapport synthétique Une formation en communication de crise pour les autorités locales Ce rapport est la synthèse d une réflexion sur les sessions de formation en communication de crise qui ont été organisées

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES Loi n 09-04 du 14 Chaâbane 1430 correspondant au 5 août 2009 portant règles particulières relatives à la prévention et à la lutte contre les infractions liées aux technologies de l information et de la

Plus en détail

Risk Management pour les entreprises

Risk Management pour les entreprises Risk Management pour les entreprises Ne laissez rien au hazard RM- Maîtrise Risk Management pour les entreprises procéder avec méthode La gestion repose sur un processus de prise de et d activités en constante

Plus en détail

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN

LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN LA FACTURATION FONDÉE SUR LA CAPACITÉ ET CE QU'ELLE SIGNIFIE POUR LE CONSOMMATEUR CANADIEN TABLE DES MATIÈRES Introduction La facturation fondée sur la capacité arrive au Canada Pourquoi les gens utilisent-ils

Plus en détail

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE

CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE CHARTE DÉONTOLOGIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION DE LA VILLE DE SABLÉ-SUR-SARTHE PRÉAMBULE Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de SABLÉ-SUR-SARTHE

Plus en détail

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008

Lignes directrices sur la surveillance vidéo au moyen d appareils non dissimulés dans le secteur privé Mars 2008 FEDERAL Commissaire à la protection de la vie privée du Canada PROVINCIAL Commissaire à l'information et à la protection de la vie privée de l'alberta Commissaire à l'information et à la protection de

Plus en détail

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth

Rapport de fin de séjour. Stage Bournemouth Charlène Reynaud Licence IUP Université jean Monnet Rapport de fin de séjour Stage Bournemouth A. Vie pratique Mon séjour s est déroulé à Bournemouth, ville de 163900 située à 2h00 de Londres. Bournemouth

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens

La clé pour un remplacement. de clavier NIP reussi. Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La clé pour un remplacement de clavier NIP reussi Livre blanc pour les gestionnaires de magasins et de restaurants canadiens La première question à vous poser : Pourquoi remplacer vos claviers NIP? Beaucoup

Plus en détail

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France

Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008. Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Colloque Prévention et gestion de la fraude aux cartes bancaires 17 janvier 2008 Discours d ouverture par M. Noyer, Gouverneur de la Banque de France Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs, Je suis

Plus en détail

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013

Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Le SPF Economie publie son Baromètre de la société de l information 2013 Bruxelles, le 25 juin 2013 Le SPF Economie publie annuellement un baromètre global de la société de l information. Les résultats

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008

Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Les discussions en ligne en Chine (Séverine Arsène) Texte commenté par Raphaël Kies (Université du Luxembourg) Journée DEL du 17 décembre 2008 Cette recherche offre une présentation de la culture et de

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14)

Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) Première partie, chapitre 1 (pages 12 à 14) 5 10 15 20 25 30 Au-dehors, même à travers le carreau de la fenêtre fermée, le monde paraissait froid. Dans la rue, de petits remous de vent faisaient tourner

Plus en détail

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public

L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public L Internet of Everything Les 10 points clés de l étude sur le potentiel de l IoE dans le secteur public Joseph Bradley Christopher Reberger Amitabh Dixit Vishal Gupta L Internet of Everything (IoE) permet

Plus en détail

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014

Introduction. Infirmier Chef Pierre LEMAIRE -Hospitalisations sous contraintes- JNISP 2014 Introduction Les modalités d hospitalisations sous contraintes sous extrêmement encadrées d un point de vue légal et réglementaire. Deux lois sont venues récemment modifier la Loi de 1990 relative «aux

Plus en détail

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides

Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Présentation dans le cadre de la 73 e édition du Congrès annuel de la FQM Médias sociaux: gare aux conclusions rapides Pierre Veilleux, président 26 septembre 2014 Petite histoire Le 3 avril 1973, Martin

Plus en détail

Vous avez besoin d argent?

Vous avez besoin d argent? Vous avez besoin d argent? Voici un système qui vous permet d acquérir un revenu récurrent d environ 1500 euros sans trop d effort! Laissez- moi compléter votre lignée pour vous! Du bureau de Joseph Edward

Plus en détail

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011

Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Délibération n 2011-94 du 18 avril 2011 Gens du voyage - Schéma départemental exemptant une commune de ses obligations en matière d accueil des gens du voyage - Violation de la Loi Besson Recommandations.

Plus en détail

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées

4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées MINISTÈRE DE LA SÉCURITÉ COMMUNAUTAIRE ET DES SERVICES CORRECTIONNELS 4.09 Commission ontarienne des libérations conditionnelles et des mises en liberté méritées (Suivi de la section 3.09 du Rapport annuel

Plus en détail

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi!

Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Think... Edition Spéciale Barack Obama a gagné la bataille... sur les médias sociaux aussi! Le 4 avril 2011, Barack Obama annonçait sa candidature à l élection présidentielle américaine de 2012 sur Youtube.

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 2ème journée Compte-rendu de l atelier 3 : Surveillance et lutte contre la criminalité en ligne Thème de la journée de

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT L ADOPTION D UN REGLEMENT DE VIDEOSURVEILLANCE DANS LES ECOPOINTS SITUES SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL Monsieur

Plus en détail

Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge. de Rome qui s ouvrait le 22 novembre de l année dernière et qui fut

Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge. de Rome qui s ouvrait le 22 novembre de l année dernière et qui fut Monsieur le Président, Monsieur le Directeur Général de l Administration Pénitentiaire Belge Monsieur l Ambassadeur, Autorités, Chers Collègues, Je suis heureux de Vous rencontrer encore une fois après

Plus en détail

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin

Les photographies individuelles des élèves «Chacun a droit au respect de sa vie privée.» La circulaire N 2003-091 DU 5-6-2003 parue au Bulletin Publier des photos d élèves sur l internet Publier des photographies d élèves mineurs sur l internet doit toujours se faire avec l accord des parents. Ce document fait le point sur le sujet et fournit

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Les tribunaux de la Colombie-Britannique Les tribunaux et le gouvernement Les canadiens éluent leurs gouvernements. Les gouvernements créent les lois. Les tribunaux imposent le

Plus en détail

GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE

GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE GESTION DES DEVIS ET CONTRATS DE MAINTENANCE Les devis Suivant vos besoins, le logiciel vous permet de gérer les DEVIS établis pour votre clientèle. Ce logiciel pouvant être utilisé par des Sociétés ayant

Plus en détail

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface

Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B. Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface C O F A C E 9 novembre 2000 Avec la Solution @rating : L Afrique sur la route du commerce B2B Par Jérôme Cazes Directeur Général du Groupe Coface Le commerce interentreprise s est considérablement développé

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

Les rapports d inspection

Les rapports d inspection Introduction Les rapports d inspection et la Loi sur l accès à l information municipale et la protection de la vie privée Projet conjoint de la ville de Newmarket et du Bureau du commissaire à l information

Plus en détail

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google?

Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Comment faire croître le trafic de vos Boutiques ALM grâce à une meilleure utilisation de Google? Préparé par l équipe ALM A l attention de la communauté ALM Novembre 2010 Introduction Comme vous le savez

Plus en détail

C est l affaire de tous

C est l affaire de tous C est l affaire de tous Il appartient aux élus de la mettre en œuvre avec toutes les difficultés que cela comporte. Attentifs aux préoccupations des citoyens en matière de sécurité des personnes et des

Plus en détail

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015

Bercy Financements Export. Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics. Bercy. Mardi 17 mars 2015 MICHEL SAPIN MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Bercy Financements Export Intervention de Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics Bercy Mardi 17 mars 2015 Contact presse :

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence.

Alors, ce matin je répondrai à ces allégations et ce, dans la plus grande transparence. Notes pour une déclaration de M. Marc Gascon, maire de la Ville de Saint-Jérôme et président de l Union des municipalités du Québec, concernant les questions d éthique et d intégrité Jeudi 11 novembre

Plus en détail

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur

FIN-NET. La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers. Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans le domaine des services financiers Guide du consommateur FIN-NET La résolution extrajudiciaire des litiges transfrontaliers dans

Plus en détail

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com

Créer une page Google+ Pro www.croissance- internet.com Créer une page Google+ Pro Développer concrètement son activité grâce à Internet Créer une page Google + Pro Créer une page «Google pour les pros» vous permettra de vous rendre immédiatement visible pour

Plus en détail

Dossier de presse 2013

Dossier de presse 2013 Dossier de presse 2013 Immeuble Le Méliès, 261 rue de Paris 93100 Montreuil Tél. 0142853952 Fax 0149950601 www.vacancesetfamilles.fr fede@vacancesetfamilles.asso.frfr 1 SOMMAIRE Présentation Vacances et

Plus en détail

5 photographies 5 tunnels

5 photographies 5 tunnels DOSSIER 5 photographies 5 tunnels 5 photographies qui vont vous aider à réduire le taux d abandon de vos tunnels de conversion. Introduction Les tunnels de conversion sont présents dans de nombreux sites.

Plus en détail

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»?

Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Thème 1 La Défense fait-elle partie des «savoirs fondamentaux»? Atelier A : Enseignement de défense et valeurs de la République : quels acteurs?/ La formation du citoyen : du service national à l enseignement

Plus en détail

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre?

N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15. Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Que s est-il passé le 13 novembre? N 3 LES ATTENTATS À PARI S 16. 11. 15 Que s est-il passé le 13 novembre? Pourquoi les terroristes ont-ils attaqué? Qu est-ce que ça change dans le quotidien? Et maintenant, que va-t-il se passer? Pour

Plus en détail

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007

Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 Rapport de Monsieur Aziz SMIRES, Président d honneur de l Association Taïmate Séminaire préparatoire de Khénifra Du 1 er au 5 novembre 2007 «Initiatives locales et développement participatif au service

Plus en détail

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL

COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL COMMUNE D HAUTERIVE CONSEIL GENERAL RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL CONCERNANT L ADOPTION D UN REGLEMENT DE VIDEOSURVEILLANCE DANS LES ECOPOINTS SITUES SUR LE TERRITOIRE COMMUNAL Monsieur

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive

Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD. Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Préavis municipal n 19-2013 au Conseil communal de Cugy VD Règlement communal relatif à l utilisation de caméras de vidéosurveillance dissuasive Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillères

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Le Big Data s invite dans nos vies, faut-il en avoir peur?

Le Big Data s invite dans nos vies, faut-il en avoir peur? Le Big Data s invite dans nos vies, faut-il en avoir peur? Du Big Data au Smart Data Fernando IAFRATE, Sr Manager BI & Data Architecture Disneyland Paris 1 L EVOLUTION DU DIGITAL Notre monde se transforme

Plus en détail

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID

INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID INTERVIEW : RENCONTRE AVEC SOLID Eskimon 29 octobre 2015 Table des matières 1 Introduction 5 3 1 Introduction Figure 1.1 Solid Salut Solid! Il parait que tu exerces dans un domaine finalement peu connu,

Plus en détail

COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE

COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERENTREPRISES, TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION ET PERFORMANCE ÉCONOMIQUE Martin Brookes Économiste senior, Goldman Sachs Je vais diviser ma présentation en

Plus en détail

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS

SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS SONDAGE SUR LA PÉNALISATION DE CLIENTS EN FRANCE - 25 MARS 2015 98% DES PROSTITUÉS SONT CONTRE LA PÉNALISATION DES CLIENTS Résumé des résultats du sondage Le Projet Le sondage sur la pénalisation des clients

Plus en détail

Les Réunions Info Tonic. Etre en règle avec la CNIL Mardi 8 octobre 2013

Les Réunions Info Tonic. Etre en règle avec la CNIL Mardi 8 octobre 2013 Les Réunions Info Tonic Etre en règle avec la CNIL Mardi 8 octobre 2013 Etre en règle avec la CNIL : La loi CCI de Touraine 8 octobre 2013 Valérie BEL Consultante Valérie BEL Consultante Juriste à la CNIL

Plus en détail

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES

PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES PRELEVEMENT SEPA : LES BON REFLEXES La réforme européenne sur les prélèvements (Règlement SEPA, pour Single Euro Payments Area) entre en vigueur dans quelques mois (1er août 2014). Ce nouveau système de

Plus en détail

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux

Parole d électricien. La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux Parole d électricien La vidéosurveillance Ura, c est la sécurité pour tous. Et un nouveau marché pour moi. Cédric Donneaud Installateur Électricien à Bordeaux La sécurité? J ai commencé par l éclairage

Plus en détail

Loi Informatique et libertés Cadre réglementaire

Loi Informatique et libertés Cadre réglementaire Loi Informatique et libertés Cadre réglementaire 1 Loi Informatique et Libertés La loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août 2004 définit les principes à respecter lors

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015

CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car. Dossier de presse - Avril 2015 CARAMAPS, Votre guide de voyage en camping-car Dossier de presse - Avril 2015 SOMMAIRE CARAMAPS en quelques mots... 3 Comment ça marche?... 4 L accueil collaboratif Caramaps... 5 L histoire de CaraMaps...

Plus en détail

EN SAVOIR PLUS SUR LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE»

EN SAVOIR PLUS SUR LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE» EN SAVOIR PLUS SUR LA CAMPAGNE «GAZ MOINS CHER ENSEMBLE» Pourquoi l UFC-QUE CHOISIR lance de nouveau la campagne «Gaz moins cher ensemble»?... 2 En quoi la transmission à l ensemble des fournisseurs de

Plus en détail

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication

Communiquer. Émettre un statut. Publier une photo, une vidéo ou un lien. Réagir à une publication Communiquer http://vanconingsloo.be/les-cours/modules-informatiques-et-internet/internet/reseauxsociaux/facebook/communiquer Le but premier de Facebook est de pouvoir communiquer avec son réseau social.

Plus en détail

Sites et logiciels. Quel que soit le revendeur, il n y a pas que les albums, mais aussi les posters, t-shirts

Sites et logiciels. Quel que soit le revendeur, il n y a pas que les albums, mais aussi les posters, t-shirts Sites et logiciels Le but étant de préparer toute la mise en page de votre album en choisissant : - la couleur de fond ou un motif, - le placement de vos photos, - des éléments décoratifs (encadrements,

Plus en détail

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014

Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 Idéopolis #4 Le temps, le travail et vous Avril 2014 À l aube de ce printemps tellement attendu, les indicateurs économiques surveillés par Workopolis semblent pointer vers une hausse graduelle de l emploi

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos

RAPPORT DE STAGE Stage d observation chez Magnum Photos Rédigé par : Julie PICHOT TABLE DES MATIERES 1. CHOIX DU STAGE : MAGNUM PHOTOS... 2 2. PRESENTATION DE L ENTREPRISE MAGNUM PHOTOS... 2 2.1 CREATION DE L ENTREPRISE... 2 STATUT JURIDIQUE DE L ENTREPRISE...

Plus en détail

Angelcare. Étude de cas Consommateurs

Angelcare. Étude de cas Consommateurs Angelcare Étude de cas Consommateurs Angelcare et Mobilogie réinventent le moniteur pour bébé. Profil Angelcare offre aux parents la tranquillité d esprit en fabriquant des produits pour enfants novateurs

Plus en détail

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE

CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE Direction de la gestion des espaces et des services auxiliaires CADRE DE GESTION SUR L UTILISATION DE LA VIDÉOSURVEILLANCE 1. OBJECTIF Le présent cadre de gestion a pour objet de définir des règles minimales

Plus en détail

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014

Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Réglementation relative à la prévention du vol à l étalage 27.05.2014 Puis-je refuser l accès au magasin? OUI Magasin = votre propriété Liberté de vendre ou non Uniquement critères objectifs (et pas :

Plus en détail

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques

Le commerce. électronique et ses répercussions sur les boutiques Le commerce électronique et ses répercussions sur les boutiques Table des matières 2 Introduction 3 4 5 6 Le commerce en ligne gruge une partie des ventes au détail Le furetage en magasin est maintenant

Plus en détail

Faites parler de votre entreprise

Faites parler de votre entreprise Faites parler de votre entreprise Pourquoi annoncer sur Internet? 70 % des consommateurs font confiance aux commentaires laissés sur Internet. 85 % de la population a accès à Internet. 75 % des gens consultent

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

Conférence relative à la mise en œuvre de la Directive 95/46 du 24 octobre 1995, Bruxelles, 30 septembre / 1 er octobre 2002

Conférence relative à la mise en œuvre de la Directive 95/46 du 24 octobre 1995, Bruxelles, 30 septembre / 1 er octobre 2002 Commission Nationale de l Informatique et des Libertés Conférence relative à la mise en œuvre de la Directive 95/46 du 24 octobre 1995, Bruxelles, 30 septembre / 1 er octobre 2002 Intervention de M. Hubert

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

Pourquoi la France gagnerait financièrement à ne PAS ratifier le Protocole de Londres?

Pourquoi la France gagnerait financièrement à ne PAS ratifier le Protocole de Londres? Pourquoi la France gagnerait financièrement à ne PAS ratifier le Protocole de Londres? Eléments de réflexion dans le cadre du projet de loi N 151 visant à ratifier le Protocole de Londres proposés par

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 2 Sciences et techniques Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction Conciliateurs de Justice depuis un certain nombre d années, nous avons traité et acquis une expérience certaine concernant l ensemble des conflits du quotidien qui préoccupent nos concitoyens

Plus en détail

Commune de Lucens Municipalité Service de police

Commune de Lucens Municipalité Service de police Commune de Lucens Municipalité Service de police Préavis N 11 2013 au Conseil communal "Installation de caméras de vidéosurveillance" Crédit demandé : Fr. 25'000.00 Lucens, le 11 novembre 2013 Table des

Plus en détail

Retour table des matières

Retour table des matières TABLE DES MATIÈRES Ouvrir un compte 1 Créer votre nom utilisateur et votre mot de passe 1 Ouvrir une session 3 Faire une commande / Légende de prix 3 1. Avec l option «Mes favoris» 4 2. Avec l option «Items

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL?

QU EST-CE QUE LE DECISIONNEL? La plupart des entreprises disposent d une masse considérable d informations sur leurs clients, leurs produits, leurs ventes Toutefois ces données sont cloisonnées par les applications utilisées ou parce

Plus en détail

INTRODUCTION Battre le marché

INTRODUCTION Battre le marché INTRODUCTION Battre le marché C est beau, ça fait rêver mais, dans la pratique, qu est-ce que cela signifie? Pour répondre à cette question, il faut définir brièvement la notion de marché. En langage économique,

Plus en détail

Module 7 : Crashs d Excel

Module 7 : Crashs d Excel Module 7 : Crashs d Excel 7.0 Introduction La plupart des utilisateurs d Excel ont probablement été confrontés à des ralentissements ou à un blocage, accompagné du redoutable message «Microsoft Excel a

Plus en détail

Fiche Pratique. Présentation du problème. Le cas le plus simple. Un cas plus compliqué. MAJ le 15/12/2011

Fiche Pratique. Présentation du problème. Le cas le plus simple. Un cas plus compliqué. MAJ le 15/12/2011 Présentation du problème MAJ le 15/12/2011 Le cas le plus simple Vous venez d effacer des fichiers. Vous pouvez toujours les récupérer dans la corbeille. Cliquez bouton droit sur la corbeille, puis sélectionnez

Plus en détail

BUREAU DU CDC NOTE D ORIENTATION ET DE PROSPECTIVE SUR :

BUREAU DU CDC NOTE D ORIENTATION ET DE PROSPECTIVE SUR : BUREAU DU CDC NOTE D ORIENTATION ET DE PROSPECTIVE SUR : «REFLEXIONS SUR L USAGE EVENTUEL DE DRONES EN MATIERE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE A MARSEILLE» RAPPORTEUR : M. JACQUES BERRIN

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

Honorables invités, Mesdames et Messieurs,

Honorables invités, Mesdames et Messieurs, Discours du Gouverneur de la Banque Centrale des Comores à l occasion de la cérémonie officielle de lancement de la nouvelle pièce de 250 FC Palais du Peuple, le 02 janvier 2014 - Excellence Monsieur le

Plus en détail