"Loi de Santé, financements et convergences des pratiques de esanté"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""Loi de Santé, financements et convergences des pratiques de esanté""

Transcription

1 Edito Pré-congrès Congrès Partenariats Presse Pratique Inscription Editions précédentes "Loi de Santé, financements et convergences des pratiques de esanté" Vendredi 9 octobre Vendredi 9 octobre journée ouverte à tous, sur inscription Cliquez sur les onglets pour voir le détail des sessions! 9h00-10h00 : Session 1 : Ouverture du Carrefour de la Télésanté Allocution du CATEL, Réseau national des acteurs de la esanté. Didier ROBIN, Président du CATEL Pierre TRAINEAU, Général du CATEL Le rôle des mutuelles et des organismes de prévoyance dans le financement de la esanté Etienne CANIARD, Président de la Fédération nationale de la Mutualité Française (FNMF) Guillaume SARKOZY, Délégué général de Malakoff Médéric

2 10h00-11h15 / session 2 : Comment sortir de l'impasse liée au financement? Le cas de la télésurveillance des prothèses cardiaques Près de patients sont télésuivis quotidiennement pour leur trouble du rythme cardiaque grâce à des prothèses implantables, ce qui fait de ce domaine d'application un modèle pour toutes les autres pratiques de esanté. Tous les ingrédients sont présents pour que ces pratiques concrètes se développent à très grande échelle pour la santé et le bien-être des patients : des patients satisfaits et remboursés, un principe de fonctionnement rodé, des technologies prêtes et fiables, des études cliniques et médicoéconomiques positives (en France comme dans plusieurs autres pays) et validées par la HAS, et des médecins compétents et motivés...! Oui, mais voilà : en 2015, ces professionnels de santé impliqués bénévolement depuis des années, attendent des signaux et des actes en faveur d'une rémunération. De leur côté, les industriels craignent que des lenteurs technico-administratives compromettent la dynamique en place, à l'instar de ce qui a pu arriver dans d'autres domaines d'application des dispositifs médicaux. Et pendant ce temps, les patients... patientent. Après 15 ans d'existence, comment envisager un déploiement industriel généralisé et coordonné? Quel est le point de vue de l'assurance Maladie sur ces dispositifs médicaux et leur usage en esanté? Quelles sont les décisions en cours permettant d'envisager la rémunération pérenne de tous les acteurs? Comment le déploiement à large échelle est-il envisagé? Le CEPS, une ARS qui propose des solutions et une grande entreprise impliquée dans des actions de fond sur ces questions débattront sur l'état d'avancement des usages sur les territoires, de l'intérêt médico-économique de ces pratiques, et des prochaines étapes pour soutenir un déploiement harmonisé et pérenne des usages sur le plan national. Qu en pensent les patients? Comment le CEPS envisage-t-il une prise en charge pérenne du dispositif? Que peut proposer une ARS? Comment les médecins envisagent-ils la rémunération de leur acte de télésuivi? Le point de vue des patients Modérateur : Régis BEUSCART, Professeur des universités - Praticien hospitalier Biostatistiques, informatique médicale et technologies de la santé, Chef de service, secteur d Information et des archives médicales, Université Lille 2, CHRU de Lille Daniel JOUEN, Président de l'apodec (Association de POrteurs de DEfibrillateurs Cardiaques) Le débat, en présence de Commission télémédecine de la Société Française de Cardiologie Une entreprise reconnue et impliquée Comité Economique des Produits de Santé (CEPS) Une Agence Régionale de Santé Arnaud LAZARUS Rythmologue interventionnel Vincent PETERS, des affaires règlementaires et accès au marché BIOTRONIK André TANTI, Vice Président Anne-Briac BILI, Responsable du pôle Espace Numérique Régional de Santé au sein de l'ars Bretagne

3 11h45-12h45 / session 3 : Enjeux immédiats des nouveaux parcours de soins : les points saillants des projets TSN Avec les points de vue : - d'industriels retenus sur des projets TSN - d'un GCS - de la DGOS - d'un évaluateur de TSN 12h45-14h00 : Déjeuner, proposé par Lenôtre 14h00-15h30 / session 4 : Du nouveau en faveur du financement et de la généralisation de la télésurveillance : Article 36, Prado et autres actions dans le domaine de l'insuffisance cardiaque. L évolution d une organisation de santé se construit à plusieurs (patient, professionnels de santé, autorités compétentes et industriels). Le Ministère de la Santé élabore les cahiers des charges de l'article 36 selon les applications : téléconsultation, télé-expertise, télésurveillance. Les ARS travaillent actuellement à la sélection des projets d'expérimentation dans le cadre de l art36 de la LSFF2014. L'Assurance Maladie porte le projet Prado, Programme d'accompagnement du Retour à Domicile après hospitalisation, qui a pour objectif de proposer aux patients, en fonction de leur état de santé et de leurs souhaits, des conditions optimales de retour à domicile après hospitalisation. Qu'en est-il de l'adoption de bonnes pratiques permettant d'harmoniser ces organisations? Comment conduire un développement convergent des pratiques de esanté, et ainsi gagner en temps et en efficacité pour une meilleure prise en charge des patients sur l'ensemble du territoire? Enfin, qu'en pensent les professionnels de santé sur le terrain? Qu'en pensent les représentants de patients? Quelles synergies peuvent être identifiées entre les différents projets existants dans une dynamique d'intérêt général? Comment coopérer? Quelles sont les difficultés rencontrées? Quel est le rôle des industriels dans ces démarches de dissémination à large échelle? Modérateur : France LAFFISSE, Médecin, Chargée de Mission Télémédecine au Centre Hospitalier Universitaire de Toulouse Le point de vue des conférenciers Patrick JOURDAIN Conseiller médical Télémédecine à la DGOS (Direction générale de l'offre de soins) - Ministère de la Santé Cardiologue, praticien hospitalier chez Centre hospitalier rené Dubos Thomas JAN Responsable du département de la coordination et de l'efficience des soins à la CNAMTS -Assurance Maladie. A partir des témoignages sur les similitudes et compatibilités possibles des projets OSICAT, SCAD, CHU de Grenoble, débat en présence de le CHU de Toulouse Association APRIC Société ALERE Société H2AD

4 Pr Michel GALINIER Chef de service cardiologie Rémi SABATIER Coordinateur médical du SCAD en Basse- Normandie Cardiologue au CHU de Caen Julien MARTEL, Europe et Moyen-Orient ALERE Président Commission E-santé du LESISS Jean-Michel SOUCLIER, M.D directeur chez H2AD -Télémédecine - Ma Santé Chez-Moiesanté Le point de vue d'une ARS sur l'impact de l'article 36 sur l'organisation de l'offre de soins : jusqu'où l'ars doit elle accompagner les acteurs? Sylvie CABANES Chargée de mission Télémédecine et Systèmes d'information de Santé ARS Languedoc Roussillon 15h30-16h00 / Session 5 : en cours de confirmation - prochainement disponible! 16h00-17h15 / session 6 : Financer l'innovation et pérenniser les usages pour changer d'échelle : entreprise publique, entreprise privée, même défi! La e-santé est multidisciplinaire par essence. L innovation conduira à la création de nouveaux objets, de nouveaux services, de nouvelles organisations issus des disciplines qui la composent (essentiellement la médecine, l électronique, la communication). Comme l incubation est la première phase biologique qui assure le développement embryonnaire, c est essentiellement au sein d incubateurs que se produira le passage de l idée à la réalisation des projets. Le financement de l innovation est fondamental pour favoriser la réalisation des projets, au moins lors de leur initialisation, de la phase pilote. Estce que ce financement est suffisant, notamment pour pérenniser les usages? Est-ce que la phase de développement, qui est charnière pour atteindre un seuil critique de rentabilité, puis pour intéresser potentiellement des investisseurs, ne devrait pas être aussi supportée? Modérateur : Gérard COMYN Vice-Président du CATEL anciennement Chef de l'unité TIC pour la Santé de la Commission Européenne Le point de vue de Yvon MERLIERE du projet DMP à la Caisse Nationale de l'assurance maladie Ancien Général du Centre de Recherche pour l'etude et l'observation des Conditions de vie (CREDOC) et Vice- Président de la Commission des Comptes Nationaux du Commerce, Yvon Merlière a dirigé des équipes d'études et de recherche dans le domaine de la santé. Il est spécialiste de l'évaluation et des systèmes d'information en santé, statisticien et économiste. Suite aux difficultés rencontrées par le DMP ces dernières années, Yvon MERLIERE présentera les nouvelles mesures et actions innovantes prévues par la CNAM afin de le rendre plus flexible, plus adaptable aux besoins des utilisateurs, en particulier des médecins, qui en attendent une utilisation plus transparente et intégrée aux autres outils employés. Il sera largement question de la nouvelle approche "orientée médecin" de ce plan d'action, et notamment de l'implication et de l'intéressement financier des professionnels de santé. Les interactions possibles avec la esanté seront évoquées. Le débat, en présence de Une PME qui veut faire bouger les lignes INTEL, financeur de l'innovation en santé Une clinique qui incube des start-ups Une porte parole des start-ups de Boucicaut Un acteur qui finance l'innovation via le Fonds SISA

5 Xavier AUGAY Président Général de icanopée Anthony CHARBONNIER des développements logiciel Europe de l'ouest d'intel Corporation Valère DUSSAUX Secteur Santé Europe de l Ouest d'intel Corporation Olivier GEOFFROY Informatique, Technique et Logistique à la Clinique Pasteur Sophie SIRVEN Chef de projet de l'incubateur e-santé Boucicaut Ingrid RAYEZ d'investissement chez Innovation Capital 17h15-17h30 / Clôture officielle du Carrefour de la Télésanté "Des données de santé à l'intelligence artificielle : pour sauver des vies" Par Mehdi BENCHOUFI Médecin de santé publique à l'hôtel-dieu Président du "Club Jade" Médecin, agrégé de mathématiques, Mehdi est fondateur du Club JADE, think tank dédié aux enjeux socio-politiques du numérique (Big Data, open culture, open science). Il travaille à des projets collaboratifs de mise au point de technologies médicales en Open Source. Jade est un groupe ouvert et participatif qui travaille sur les interfaces entre Démocratie et Ouverture, Education et Innovation. Extrait du site : "La présence diffuse et systémique des machines mérite d être pensée au-delà de tous les supposés et représentent un enjeu décisif pour l espèce humaine. Précisément, le Post-Humanisme est la science-fiction d hier, l utopie d aujourd'hui et la réalité de demain." Inscrivez-vous dès maintenant Il reste des temps d'intervention disponibles pour valoriser vos services ou compétences lors des conférences : contactez-nous pour figurer au programme! Contact : CATEL - Tel :+33.(0) / Fax : +33.(0) / /

Vincent Péters. Président du GT TICS du SNITEM. Directeur Affaires Réglementaires de BIOTRONIK France

Vincent Péters. Président du GT TICS du SNITEM. Directeur Affaires Réglementaires de BIOTRONIK France Vincent Péters Directeur Affaires Réglementaires de BIOTRONIK France Président du GT TICS du SNITEM 5 juillet 2013 Colloque industries du numérique et Santé+ Autonomie Contexte Plus de 60 ans Cardiologues

Plus en détail

La Télécardiologie à la Réunion

La Télécardiologie à la Réunion La Télécardiologie à la Réunion Dr Olivier Geoffroy Service de Cardiologie Hôpital Alfred Isautier Saint Pierre de la Réunion Plusieurs domaines Déjà mis en place : Télésurveillance des pacemakers et défibrillateurs

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III de la NYHA Emmanuel ANDRES et Samy TALHA Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Un événement annuel de la Technopole de La Réunion

Un événement annuel de la Technopole de La Réunion en partenariat avec Communiqué de presse A Saint-Denis, le 26 mars 2015 Innov Réunion 2015 La Technopole de La Réunion réunit 200 acteurs «économie et santé» sur la thématique des soins numériques Près

Plus en détail

Stratégie de la CNAMTS sur la Télémédecine Collège des Economistes de la Santé 30/04/14

Stratégie de la CNAMTS sur la Télémédecine Collège des Economistes de la Santé 30/04/14 Stratégie de la CNAMTS sur la Télémédecine Collège des Economistes de la Santé 30/04/14 Couverture STRATEGIE DE LA CNAMTS SUR LA TELEMEDECINE 2 La télémédecine est un sujet stratégique pour la CNAMTS,

Plus en détail

La Télémédecine, un défi sociétal et économique

La Télémédecine, un défi sociétal et économique La Télémédecine, un défi sociétal et économique La télémédecine est un défi. Un défi face aux coûts croissants des consultations médicales, à la problématique des déserts médicaux, à la nécessité enfin

Plus en détail

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) 1 ère étape : Identifier un besoin d améliorer la continuité des

Plus en détail

L INNOVATION ESANTÉ SERVICE DE LA PERSONNE

L INNOVATION ESANTÉ SERVICE DE LA PERSONNE L INNOVATION ESANTÉ AU SERVICE DE LA PERSONNE La e-santé, une solution pour préparer l avenir Le Centre e-santé, le partenaire de vos projets e-santé LES GRANDS DÉFIS DU SYSTÈME DE SANTÉ Le secteur de

Plus en détail

nitiatives santé Programme Mercredi 20 mars 2013 14H-17H Salle de Réunion de l Assemblée Midi-Pyrénées

nitiatives santé Programme Mercredi 20 mars 2013 14H-17H Salle de Réunion de l Assemblée Midi-Pyrénées Lot Aveyron Tarn Gers Tarn et Garonne Haute-Garonne nitiatives santé Hautes-Pyrénées Ariège Valoriser les initiatives et l innovation des territoires au service de la santé en Programme Mercredi 20 mars

Plus en détail

Note créée le 19/03/2014

Note créée le 19/03/2014 Note créée le 19/03/2014 La télémédecine : présentation générale et expérimentations 2014 Note d information réalisée par pôle santé et soins Auteure : Fanny Gaspard, Conseillère technique aide et soins

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Directeur par intérim du GCS e-santé Picardie stephane.routier@esante-picardie.com 13 ETP 1M Groupement Coopération Sanitaire

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

Les grandes études de télémédecine en France

Les grandes études de télémédecine en France Les grandes études de télémédecine en France Optimisation de la Surveillance ambulatoire des Insuffisants CArdiaques par Télécardiologie De Midi-Pyrénées au Sud de la France M Galinier, A Pathak Pôle Cardio-Vasculaire

Plus en détail

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation :

esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : esanté LES RENCONTRES 2012 Infos pratiques / Contacts Comité d Organisation : Docteur Marc Sapene, pour la commission ETP / Maladies Chroniques de l'urps ML Aquitaine msapene@wanadoo.fr Docteur Jean-Bernard

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

Basse - Normandie. Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique

Basse - Normandie. Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique Basse - Normandie Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr JP Blanchère ARS de Basse Normandie Directeur

Plus en détail

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) De quoi parlons-nous? Le cadre de la santénumérique

Plus en détail

L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement

L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement L innovation dans les technologies de santé, l exemple de la télémédecine Quel cadre, quels niveaux de preuves, quelles modalités de déploiement Antoine Audry Coordonnateur, Philippe Maugendre, Faiez Zannad

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil.

LES CONFÉRENCES. Le pré-programme 28-30 MAI 2013. Paris - Porte de VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN. inscription en ligne sur www.sphconseil. LES CONFÉRENCES Le pré-programme VOIR LA SANTÉ DE DEMAIN 28-30 MAI 2013 Paris - Porte de Versailles - Pavillon 1 inscription en ligne sur www.sphconseil.fr inscription en ligne sur www.sphconseil.fr Une

Plus en détail

Nouvelles Technologies d investigation de surveillance du patient dont Télétransmission

Nouvelles Technologies d investigation de surveillance du patient dont Télétransmission Plateforme Médicalisée 24/7 de Services Santé et Télémédecine M.D Jean-Michel Souclier H2AD propose des solutions entièrement sécurisées permettant le maintien et le retour àdomiciledes personnes fragiles:

Plus en détail

Présentation de ViaTrajectoire Lieu Date

Présentation de ViaTrajectoire Lieu Date Présentation de ViaTrajectoire Lieu Date ViaTrajectoire permet : Une orientation personnalisée pour faciliter le parcours des patients à leur sortie d hospitalisation, Aujourd hui : ViaTrajectoire vise

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social.

Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham, l assureur spécialiste du secteur et des acteurs de la santé, du social et du médico-social. Sham accompagne les acteurs de la santé, du social et du médico-social depuis plus de 85 ans. Par son

Plus en détail

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent.

SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE. Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. SANTÉ 2012 LES PROPOSITIONS DE LA MUTUALITÉ FRANÇAISE Face au problème de l accès aux soins, des solutions existent. Dans la France de 2012, de plus en plus de Français doivent renoncer à des soins ou

Plus en détail

Télé-cardiologie: cadre réglementaire

Télé-cardiologie: cadre réglementaire Télé-cardiologie: cadre réglementaire J.C. Avignon 2013 Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation Nous avons tous fait de la télémédecine.sans le savoir! Analyse ECG (par fax ou courriel)

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014

Région Centre SI PAERPA. Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 Région Centre SI PAERPA Rencontre inter-régionale Asip Santé 10 avril 2014 10/04/2014 2 Expérimentation centrée sur le Lochois composée de 8 cantons (97 communes) Population totale: 103 741 hbts Population

Plus en détail

36 HEURES CHRONO GRAND NORD LES RENCONTRES RÉGIONALES DE LA SANTÉ NUMÉRIQUE 16 DÉCEMBRE 2015 LILLE GRAND PALAIS

36 HEURES CHRONO GRAND NORD LES RENCONTRES RÉGIONALES DE LA SANTÉ NUMÉRIQUE 16 DÉCEMBRE 2015 LILLE GRAND PALAIS 36 HEURES CHRONO GRAND NORD LES RENCONTRES RÉGIONALES DE LA SANTÉ NUMÉRIQUE 16 DÉCEMBRE 2015 LILLE GRAND PALAIS 9H00 9H00-10H00 OUVERTURE AGORA - Le numérique, outil de refondation du système de santé

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer la coordination entre les professionnels et les structures de soins ambulatoires hospitaliers et médicosociaux

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

Étude de cas. RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire

Étude de cas. RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire Étude de cas RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire Septembre 2012 e-santé en Région Pays de la Loire : exemple du réseau RETI-Ouest Dans le cadre de l appel à projet

Plus en détail

ATELIER TÉLÉCARDIOLOGIE

ATELIER TÉLÉCARDIOLOGIE ATELIER TÉLÉCARDIOLOGIE Congrès EURO-PHARMAT - Octobre 2014 Introduction 2 Définition : La télécardiologie est une branche de la télémédecine. Elle permet de surveiller à distance le bon fonctionnement

Plus en détail

Table Ronde 3 La e-santé créatrice de valeur? A la recherche d un marché pérenne

Table Ronde 3 La e-santé créatrice de valeur? A la recherche d un marché pérenne Table Ronde 3 La e-santé créatrice de valeur? A la recherche d un marché pérenne Jeudi 05 juillet 17h00-19h00 Intervenants Hicham Belkassem Temsamani, Chef de marché santé, Cisco France Christophe Lapierre,

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux «le pourcentage de résidents âgés nécessitant des soins pour des plaies simples ou complexes était de 8,6% selon l étude PATHOS menée en 2009

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement,

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement, Considérant la cohérence de leur projet avec les enjeux économiques et sociaux de la Région les représentants de l Etat,

Plus en détail

Télégéria «une boite à outil»

Télégéria «une boite à outil» Télégéria «une boite à outil» Télégéria : 2004 à 2011 Un savoir faire sur 1200 sessions De nouvelles pratiques, nouveaux métiers De nouvelles organisations Objectif: réussir le déploiement territorial

Plus en détail

Santé Travail Lille 2014

Santé Travail Lille 2014 Santé Travail Lille 2014 Premier carrefour d échanges entre les professionnels de santé au travail et le monde des entreprises Du 3 au 6 juin 2014 Lille Grand Palais Lille Grand Palais -1 Bd des Cités

Plus en détail

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Colloque Tic Santé,11 février 2010 Dr France Laffisse, Orange Healthcare Plan Télésurveillance

Plus en détail

La place des réseaux au sein du système de santé, quel avenir?

La place des réseaux au sein du système de santé, quel avenir? Carton sante corr.qxd 9/09/05 16:19 Page 2 CONFÉRENCE-DÉBAT ENTRETIENS SANTÉ DU GROUPE ESC TOULOUSE Jeudi 13 octobre 2005 La place des réseaux au sein du système de santé, quel avenir? ÉCOLE SUPÉRIEURE

Plus en détail

RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE. Mardi 5 juin 2012

RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE. Mardi 5 juin 2012 Centre de Prévention-Réadaptation Cardiovasculaires «Bois- Gibert» 37510 BALLAN MIRE Dr C. Monpère B. Papin Médecin Chef Directeur RECHERCHE ET INNOVATION MUTUALISTES EN SANTE : DE L IDEE A LA PRATIQUE

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Le Patient connecté Quand les données de santé et les objets connectés révolutionnent le parcours de soins

Le Patient connecté Quand les données de santé et les objets connectés révolutionnent le parcours de soins Du Big data à l interopérabilité : tous les défis 2015 décryptés Le Patient connecté Quand les données de santé et les objets connectés révolutionnent le parcours de soins Une conférence Le Point Jeudi

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

PRESENTATION DU LIVRE BLANC 2013 I TELEMEDECINE 2020

PRESENTATION DU LIVRE BLANC 2013 I TELEMEDECINE 2020 PRESENTATION DU LIVRE BLANC 2013 I TELEMEDECINE 2020 Modèles économiques pour le télésuivi des maladies chroniques Colloque Industries Numérique & Santé + Autonomie 5 juillet 2013 Introduction Jean-Bernard

Plus en détail

Télécardiologie & e-c rdiologie

Télécardiologie & e-c rdiologie Le contrat e-c@rdiologie est un programme de développement clinique validé par l Agence Régionale de Santé (ARS). Mes contacts à la Clinique Pasteur 05 62 21 39 00 Création & Impression : Messages - 05

Plus en détail

Catalogue de Formations

Catalogue de Formations Catalogue de Formations décembre 2012 février 2013 «Repérer et Prévenir la Fragilité des Personnes Agées à Domicile : Comprendre pour Agir» «Pourquoi et Comment Evaluer les Solutions d Accompagnement des

Plus en détail

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr

GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015. www.esante-lr.fr GCS esante LR Projets Urgence/ROR COLLEGE REGIONAL DES URGENTISTES 19 mars 2015 www.esante-lr.fr 1 Pourquoi un GCS? Missions générales : Réponse technique aux adhérents du GCS e-santé Apporte sa compétence

Plus en détail

Congrès. Vendredi 10 octobre 2014. 8h00 à 19h00. Centre Rabelais. Montpellier. Les Pathologies du sommeil. Sous la présidence des Professeurs:

Congrès. Vendredi 10 octobre 2014. 8h00 à 19h00. Centre Rabelais. Montpellier. Les Pathologies du sommeil. Sous la présidence des Professeurs: Organisé par C. L. E. F. Congrès Vendredi 10 octobre 2014 8h00 à 19h00 Centre Rabelais s Pathologies du sommeil Sous la présidence des Professeurs: Yves Dauvilliers Hubert Blain Karen Ritchie Programme

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Cahier des charges Objet :

Cahier des charges Objet : Cahier des charges Objet : Expérimentation de nouveaux modes d organisation des soins destinés à optimiser les parcours de soins des personnes âgées en risque de perte d autonomie en prévenant leur hospitalisation

Plus en détail

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Toulouse, le 13 novembre 2013 Valérie SAUTEREY Directrice du Centre e-santé The READi for Health project

Plus en détail

Mieux répondre aux objectifs de la loi du 13 août 2004 et de la convention d'objectifs et de gestion

Mieux répondre aux objectifs de la loi du 13 août 2004 et de la convention d'objectifs et de gestion 1/9 Mieux répondre aux objectifs de la loi du 13 août 2004 et de la convention d'objectifs et de gestion La loi du 13 août 2004 a confié à l'assurance Maladie de nouvelles responsabilités en matière de

Plus en détail

Prédiction et Innovation en Santé

Prédiction et Innovation en Santé Efficient Telemedicine Solutions Prédiction et Innovation en Santé PROPOSITION DE VALEUR SOLUTIONS DE TÉLÉMÉDECINE INNOVANTES & EFFICIENTES une mise en oeuvre de bout en bout de solutions connectées pour

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA REUNION D INFORMATION A LA E-SANTE MERCREDI 18 NOVEMBRE 2015. Le Pays Vallée de la Dore en quelques mots

COMPTE-RENDU DE LA REUNION D INFORMATION A LA E-SANTE MERCREDI 18 NOVEMBRE 2015. Le Pays Vallée de la Dore en quelques mots COMPTE-RENDU DE LA REUNION D INFORMATION A LA E-SANTE MERCREDI 18 NOVEMBRE 2015 Excusés : Mr Guilhem Allègre, Directeur des CH et administrateur du GCS SIMPA Dr Véronique Bertrand, Médecin généraliste

Plus en détail

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012

Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 Séminaire d orientation stratégique de l URPS médecins libéraux de Poitou-Charentes 8 décembre 2012 I. Enjeux de la E-santé II. Bilan 2008-2012 de la E-santé et des SIS en Poitou-Charentes III. Perspectives

Plus en détail

APinnov, qu est-ce que c est?

APinnov, qu est-ce que c est? 1 APinnov, qu est-ce que c est? En partenariat avec la Chambre de Commerce et d Industrie de Paris (CCIP), l Office du Transfert de Technologie & des Partenariats Industriels (OTT&PI) organise le 16 Juin

Plus en détail

Table Ronde 1 Télésurveillance de patients atteints d insuffisance cardiaque

Table Ronde 1 Télésurveillance de patients atteints d insuffisance cardiaque Table Ronde 1 Télésurveillance de patients atteints d insuffisance cardiaque 5 juillet 2012 11h-12h30 Intervenants Dr. Jean-Louis FRAYSSE, Docteur en pharmacie, Président de Sadir Assistance, Président

Plus en détail

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011 TéléSanté Aquitaine Formalisation d'une PSSI et d'une Charte de sécurité informatique Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Marché passé selon une

Plus en détail

Développement de la filière e-santé et déploiement de la télémédecine : où en est-on? petit-déjeuner presse 27 mars 2015

Développement de la filière e-santé et déploiement de la télémédecine : où en est-on? petit-déjeuner presse 27 mars 2015 Développement de la filière e-santé et déploiement de la télémédecine : où en est-on? petit-déjeuner presse 27 mars 2015 En 2014, 4 initiatives sectorielles au service d une impulsion forte au développement

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION PRÉ-PROGRAMME Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen UNE MANIFESTATION EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC UNE ORGANISATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

Plus en détail

Le Printemps Agile Caennais

Le Printemps Agile Caennais Le Printemps Agile Caennais Professionnels, institutionnel et étudiants se mobilisent pour faire de la Normandie une «Terre d Agilité» Le Club Agile, après deux ans d existence et de succès croissant,

Plus en détail

L essentiel Parcours de personnes âgées :

L essentiel Parcours de personnes âgées : ANTICIPER ET COMPRENDRE L essentiel Parcours de personnes âgées : l animation territoriale MARS 2013 Une réflexion sur l animation territoriale de l offre Les enjeux liés à la démographie et au vieillissement

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

Orange Healthcare vers un système de santé connecté

Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange est conscient que les grands établissements de santé doivent évoluer pour améliorer la prise en charge des patients, coordonner l ensemble des

Plus en détail

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement

Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Retour d expérience : Pérenniser la création des DMP en établissement Ladislas Karsenty, Directeur des Systèmes d Information du CHU d Amiens Stéphane Routier, Directeur de Projet du GCS e-santé Picardie

Plus en détail

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014

D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 D.U. TÉLÉMÉDECINE TIC SANTÉ MEETING 11 SEPTEMBRE 2014 Nathalie Salles, Professeur CHU de Bordeaux pôle gérontologie, Vice-présidente Association Agir Pour La Télémédecine Mickaël Chaleuil, Président Association

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

PROJET DE TÉLÉMEDECINE

PROJET DE TÉLÉMEDECINE PROJET DE TÉLÉMEDECINE ISIFC 2 ème année Année universitaire 2011-2012 LA TÉLÉSURVEILLANCE Louis ACHA Rafaël MINACORI ISIFC Génie biomédical 23,rue Alain SAVARY 25000 Besançon Cedex Tél : 03 81 66 66 90

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

DOSSIER Santé normandie

DOSSIER Santé normandie DOSSIER DE PRESSE Groupement de coopération sanitaire Télésanté Basse-Normandie FICHE 1 La télésanté, un dispositif d avenir La télésanté ou «santé à distance» consiste à utiliser les technologies de

Plus en détail

E-Health evaluation at stake

E-Health evaluation at stake E-Health evaluation at stake Les enjeux de l évaluation en e-santé Myriam Le Goff-Pronost, Telecom Bretagne Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu Réalisations et perspectives en matière de e-santé pour les

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

Transition ville hôpital

Transition ville hôpital Transition ville hôpital P Jourdain Unité thérapeutique d insuffisance cardiaque Département d éducation thérapeutique Université Paris Descartes, CH R Dubos Pontoise France Le patient Est sauvé Est sous

Plus en détail

Cercle Lanjuinais - Rennes Jeudi 16 juin 2011

Cercle Lanjuinais - Rennes Jeudi 16 juin 2011 NTIC, territoires et santé NTIC, territoires et santé Cercle Lanjuinais - Rennes Jeudi 16 juin 2011 La télésanté : un historique Possibilités offertes par les Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Communiqué de presse Vendredi 18 septembre

Communiqué de presse Vendredi 18 septembre L Aurar, acteur précurseur de la télémédecine à La Réunion Du 14 au 18 septembre, l Aurar a organisé une semaine consacrée à la télémédecine pour ses équipes médicales et paramédicales. Dans ce cadre,

Plus en détail

N 175 - JANVIER 2015

N 175 - JANVIER 2015 N 175 - JANVIER 2015 Sommaire E-SANTÉ LA REVOLUTION EN MARCHE 07. ÉDITORIAL par Michel Barth (1984), Drs Daniel Legendre & Claude Meisel 08. L e-santé au service de la Démocratie en santé Jean-Luc Plavis

Plus en détail

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les Carbet des aidants sur les Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées Dossier de presse Le réseau Gérontologie-Alzheimer organise, le 16 novembre 2013 à l Auditorium de la Mairie de Rémire-Montjoly,

Plus en détail

Forum. Vendredi 26 & Samedi 27 Juin 2015. La Coopération Hospitalière Internationale

Forum. Vendredi 26 & Samedi 27 Juin 2015. La Coopération Hospitalière Internationale Forum La Coopération Hospitalière Internationale Regards croisés à partir d expériences menées en Afrique et en Asie Vendredi 26 & Samedi 27 Juin 2015 à Chambéry La santé, un enjeu majeur de développement

Plus en détail

Déclaration de conflits d intérêts

Déclaration de conflits d intérêts Déclaration de conflits d intérêts Je déclare n avoir aucun conflit d intérêt pour la préparation de cette présentation Je déclare avoir bénéficié en 2009 de l aide de : BMS, GSK, Boehringer, Merck, Abbott

Plus en détail

Colloque: «Quel avenir pour la dépendance?»

Colloque: «Quel avenir pour la dépendance?» Colloque: «Quel avenir pour la dépendance?» L ancien premier ministre, François Fillon, évoquait lors de son discours d'ouverture du troisième débat interrégional sur la dépendance : «La dépendance concerne

Plus en détail

3EME JOURNEE ANNUELLE. SANTE NUMERIQUE : La France à la conquête de l Europe. Conférences plénières PRE-PROGRAMME

3EME JOURNEE ANNUELLE. SANTE NUMERIQUE : La France à la conquête de l Europe. Conférences plénières PRE-PROGRAMME SANTE NUMERIQUE : La France à la conquête de l Europe Conférences plénières Mercredi 2 avril 2014 à Nice Organisé dans le cadre de WoHIT Accès gratuit sur inscription Accueil à partir de 12h30 14h00-17h00

Plus en détail

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet!

N oubliez pas de sauvegarder après avoir intégré ce fichier dans votre espace extranet! FORMULAIRE PDF REMPLISSABLE POUR REPONSE PEDAGOGIQUE AAP 2015 DU Page 1 sur 14 Avant toute chose, rappelez ici : 1 - Le titre principal (anciennement titre long) de votre projet [90 caractères] La télésanté

Plus en détail

Rencontres. Propos d accueil. Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro. Didier LEGRAND Directeur général MutRé

Rencontres. Propos d accueil. Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro. Didier LEGRAND Directeur général MutRé Animation des débats : Benoît MARTIN Rédacteur en chef News Assurances Pro Propos d accueil Didier LEGRAND Directeur général MutRé 2013 Biarritz les 7 et 8 novembre MutRé RAPPEL DU PROGRAMME MutRé 2013

Plus en détail

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr

TOURISME VOS CONTACTS : Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr TOURISME VOS CONTACTS : Patrick MAGNIER Conseiller Formation Domaines formation professionnelle et tourisme patrick.magnier@cnfpt.fr Denise SEDMAK Assistante de formation denise.sedmak@cnfpt.fr 03 28 51

Plus en détail

une ambition pour les entreprises mutualistes

une ambition pour les entreprises mutualistes Mise à jour du 5 juin 2015 UTILITÉ SOCIALE JUSTICE EFFICACITÉ une ambition pour les entreprises mutualistes Jeudi 11 juin 8 h Accueil des délégués Ouverture de l espace d exposition 9 h ALLOCUTIONS D ACCUEIL

Plus en détail

Télé psychiatrie et coopération entre professionnels en équipe mobile

Télé psychiatrie et coopération entre professionnels en équipe mobile Télé psychiatrie et coopération entre professionnels en équipe mobile Mmes BOUTBIEN.E, COPIN.S, VEYRES BROQUIN K, Mr WENDEL.Y IDE Mr WILMORT Richard Cadre de Santé Mmes les Dr GRES, Dr QUEINNEC, Dr QUILICI

Plus en détail