Conférence du RQCAA. Agression et violence contre les aînés. Présenté le 22 mars 2007 Au grand public À l observatoire Vieillissement et Société

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conférence du RQCAA. Agression et violence contre les aînés. Présenté le 22 mars 2007 Au grand public À l observatoire Vieillissement et Société"

Transcription

1 Conférence du RQCAA Agression et violence contre les aînés Présenté le 22 mars 2007 Au grand public À l observatoire Vieillissement et Société

2 Plan de présentation Histoire du RQCAA Quelques réalités sur les aînés L abus envers les aînés au Québec Définition Formes d abus Qui sont les abuseurs Quelques constats Quelques observations Les ressources disponibles Conclusion

3 Histoire du RQCAA Fondé en Mai 2004, le Réseau québécois pour contrer les abus envers les aînés (RQCAA), est un organisme sans but lucratif dévoué à réduire les abus envers les aînés et à rassembler les personnes et les regroupements de personnes à travers le Québec qui travaillent à la même cause. Suite

4 Histoire du RQCAA Plus précisément, le RQCAA favorise les échanges et la liaison entre ses membres issus de divers milieux, qui se préoccupent de la prévention, du dépistage ou de l intervention en matière d abus de façon à promouvoir le respect et la dignité des aînés au Québec. Il exerce une vigilance sur l application systémique des droits des aînés et tend à corriger avec les responsables concernés les failles du système.

5 Histoire du RQCAA Les 478 membres du Réseau sont: Des militants dans des organismes d aînés : la FADOQ, l AQDR, RECAA, etc Des intervenants du milieu de la santé: infirmière, travailleur social, médecin, etc Des intervenants du milieu juridique : police, avocat, criminologue, etc

6 Histoire du RQCAA Les 478 membres du Réseau sont: (suite) Des propriétaires de résidences privées pour aînés Des chercheurs en géronto-gériatrie Des agences gouvernementales : la curatelle publique, la commission des droits de la personne et droits de la jeunesse, etc. Des personnes aidantes, retraités, étudiants et simples citoyens

7 Histoire du RQCAA Le site Internet est l outil privilégié que le RQCAA utilise afin de: Promouvoir les divers outils de prévention, de dépistage et d intervention en matière d abus Faire connaître les divers ateliers, conférences et séminaires en matière d abus Faire la promotion de la campagne annuelle de sensibilisation du RQCAA Faire la promotion du 15 juin, journée internationale pour la prévention des abus faits aux aînés

8 Histoire du RQCAA On retrouve sur le site : La liste de ressources et d experts en abus aux aînés La liste des formateurs du programme «Formation des formateurs» ainsi que le manuel de formation Le répertoire interactif et le Centre de presse Le guide pour la création de groupes multidisciplinaires et intersectoriels de consultation L historique du prix MIMI Jolis

9 Quelques réalités sur les aînés 2.2 millions de québécois sont âgés de 50 ans et plus Dès 2010, il y aura plus de personnes âgées que d enfants Espérance de vie chez la femme: 83.8 ans; chez l homme: 77.2 ± 300,000 personnes sont âgées de 80 ans et plus + 100,000 personnes seront âgées de 100 ans et plus en % des personnes âgées de 80 ans et plus sont atteintes de la maladie d alzheimer suite

10 Quelques réalités sur les aînés 1 suicide sur 4 tentatives pour les personnes âgées (1 sur 200 pour la population normale) 11 à 15% des aînés du Québec sont victimes d abus Plus de 80% des cas d abus ne sont jamais signalés 8% des homicides au Canada sont des homicides d aînés Source: Conseil des aînés Institut de la Statistique du Québec Statistiques Canada

11 L abus envers les aînés au Québec Définition de l abus le plus connu et utilisé sur la scène internationale «Tout comportement portant atteinte à l intégrité physique ou Formes d abus: psychologique d une personne» Exploitation financière 28% Violence psychologique 26% Négligence 19% Violence physique 17% Mauvais traitement 9% Violence sexuelle 2%

12 L abus envers les aînés au Québec Il faut savoir: «Que l abus envers les aînés est une violation des droits humains et une cause significative de blessures, de maladie, de perte de productivité, d isolement et de désespoir.»

13 Où? Comment? Quoi? Violence physique Historique d accidents ou blessures Vêtements déchirés, lunettes brisées Attaché à un lit ou à une chaise Violence psychologique Isolement Attendre que la personne aidante réponde à sa place Dépression, anxiété, changement d appétit

14 Où? Comment? Quoi? Violence sexuelle Commentaires à connotation sexuelle Assaut sexuel Aide non nécessaire pour l hygiène/l habillement Négligence Ne pas donner de nourriture ou offrir des vêtements propres L abandon Ne pas offrir l aide nécessaire à la vie quotidienne: fauteuil roulant, canne, appareil auditif, etc.

15 Où? Comment? Quoi? Mauvais traitement Personne aidante qui enferme un aîné chez elle Personne qui néglige un aîné souffrant de démence Exploitation financière Vol des biens Demandes régulières d argent de la personne aidante vivant avec un aîné Paiement de montants excessifs pour des services Utilisation frauduleuse de procuration

16 Qui? Conjoints (Abus physique et psychologique) Enfants adultes / Petits enfants (Abus financier, mauvais traitement et négligence) Aidants naturels (Abus financier et négligence) Autres (étrangers) (Abus financier) suite

17 Qui? 25% - Conjoints (Abus physique et psychologique) 54% - Enfants adultes / 4% - Petits enfants (Abus financier, mauvais traitement et négligence) 7% - Aidants formels (Abus financier et négligence) 8% - Autres (étrangers) (Abus financier)

18 Quelques constats au Québec ± 150,000 aînés sont victimes d abus annuellement On estime que dans 25 ans, ± 300,000 aînés seront victimes d abus Déjà, on constate une augmentation annuelle de suicides chez les aînés Le coroner du Québec constate une augmentation des décès causés par la négligence chez les aînés.

19 Quelques observations Depuis son existence, le RQCAA a observé une croissance alarmante du phénomène d abus dans ses formes connues et moins connues Quelques extraits médiatiques «cinquante pour cent des travailleurs âgés au Québec se plaignent de subir de la discrimination en emploi» (Cyberpresse, 8 novembre 2006) [Âgisme]

20 Extraits Mauvais traitement / Abus physique Une dame de 88 ans porte plainte pour mauvais traitement Hôpital Chauveau à Québec (LCN, 8 novembre 2006) [Mauvais traitement] La police croit que le couple (âgé de 65 et 69 ans) a été victime d un crime puisque des traces de violence ont été retrouvées sur l un des deux cadavres (LCN, 31 octobre 2006) [Abus physique]

21 Extraits Négligence / Fraude Des abus dans cinq établissements de la Beauce «La Commission (CDPDJ) réclame la somme de 159,700$ à titre de dommages moraux pour atteinte au droits de la protection contre l exploitation des personnes âgées de 13 pensionnaires» (LCN, 31 octobre 2006) [Négligence] Vaste opération policière contre la fraude par télémarketing «90% des victimes auraient plus de 60 ans» (Cyberpresse, 19 décembre 2006) [Fraude]

22 Extraits Abus sexuel Accusé d avoir agressé trois vieilles dames «Soupçonné d avoir violé une femme de 91 ans et deux religieuses de 73 et 77 ans» «En 1992, il (Michel Létourneau) a été condamné à quatre ans de prison pour agression sexuelle sur une femme de 81 ans» «En avril 1996, il avait été condamné à 10 ans de prison pour avoir posé les mêmes gestes abjects à l endroit de trois femmes âgées de 64, 73 et 82 ans» (Journal de Montréal, 1 er décembre 2006) [Abus sexuel]

23 Extraits Âgisme / Négligence / Financier Invasion de domicile Deux septuagénaires agressés à Shawinigan (LCN, 5 décembre 2006) Il meurt étouffé dans un CHSLD (LCN, 14 décembre 2006) [Âgisme] [Négligence] Mort troublante d une octogénaire au Saguenay (LCN, 2 novembre 2006) [Négligence] Condamnée à rembourser 120,000 US$ à l octogénaire qu elle a arnaqué (Journal de Montréal, 23 juin 2006) [Financier]

24 Extraits Mauvais traitement / Négligence / Âgisme Un vieillard malmené au CHSLD à l Assomption (LCN, 11 octobre 2006) [Mauvais traitement] Une patiente tombe du 3 e étage à l Hôpital St-Jérôme (LCN, 28 novembre 2006 [Négligence] Femme morte gelée à Adstock Des proches ignoraient qu elle souffrait d alzheimer (LCN, 11 février 2007) [Négligence] Une quinquagénaire ligotée par des voleurs à Cowansville (LCN, 12 février 2007) [Âgisme]

25 Extraits Âgisme / Financier / Sexisme Un homme de 85 ans victime d un braquage à domicile dans le Vieux Longueuil (LCN, 23 février 2007) [Âgisme] Personnes âgées flouées par leur «neveu préféré» (La Presse, 10 novembre 2006) [Financier] Accès difficile aux soins de santé pour les gais et lesbiennes âgées (Cyberpresse, 14 mars 2006) [Sexisme] Dame de 80 ans séquestrée à l Ancienne Lorette (LCN, 7 mars 2006) [Âgisme] Ces quelques extraits médiatiques ne reflètent qu une parcelle de ce qui se passe au Québec et en région car ce sont les cas signalés dans les journaux!!!

26 Les ressources disponibles Visitez Pour information générale sur l abus envers les aînés, les outils de sensibilisation ou de dépistage et des contacts utiles: RQCAA - Réseau québécois pour contrer les abus envers les aînés RIFVEL - Réseau Internet Francophone Vieillir en Liberté Pour information sur des programmes de formation en matière d abus envers les aînés:

27 Les ressources disponibles Pour signaler une situation d abus: Si vous êtes un professionnel de la santé: contacter le Centre québécois de consultation sur l abus envers les aînés Si vous êtes un aîné, une personne aidante ou un membre du public général: contacter la ligne info-abus: ABUS (2287)

28 Les ressources disponibles Pour faire valoir et soutenir des cas d abus compliqués à multiples facettes, contacter: Curatelle publique Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse Centre d aide aux victimes d actes criminels (CAVAC) Centre québécois de consultation sur l abus envers les aînés

29 Les ressources disponibles Pour appuyer les aînés qui veulent dénoncer l abus: Dira (Dénoncer, Informer, Référer, Accompagner) CAAP (Centre d assistance et d accompagnement aux plaintes) Tables de concertation des aînés contre la violence de votre région Appuyer la cause en se procurant la biographie de Alvine G. Jolis, fraudée financièrement.

30 Les ressources disponibles Le Réseau offre via ses membres, des outils de prévention, de dépistage et d intervention sous format de questionnaire, vidéo, jeux, pièces de théâtre, experts conseils, manuel de formation, ateliers de travail, colloques et conférences. Le Réseau maintien une collaboration importante avec le Réseau Canadien et le Réseau International pour la prévention des abus faits aux aînés.

31 Conclusion Les conditions propices à l abus envers les aînés sont l âgisme, la vulnérabilité et l isolement. Lorsque la santé des aînés en nombre croissant se détériore, que la dépendance d autrui augmente et que le réseau social se restreint, il y a augmentation d abus. L abus envers les aînés accroît la morbidité et la mortalité, comporte des coûts sociaux considérables, sans compter les coûts financiers énormes.

32 Conclusion L intervention et la prévention d abus devient une responsabilité sociétale de nous tous Déjà, à en parler, on entame le processus de solution Le pouvoir du savoir, c est savoir et pouvoir changer les choses!

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Delphine Roulet Schwab, Professeure à la HEdS-La Source Maurice Demont, Directeur de Pro Senectute Genève

Delphine Roulet Schwab, Professeure à la HEdS-La Source Maurice Demont, Directeur de Pro Senectute Genève Personnes âgées: GUIDE POUR L ANALYSE ET LA GESTION DE SITUATIONS COMPLEXES À RISQUE DE MALTRAITANCE - Extrait - Repères destinés aux collaborateurs de la consultation sociale de Pro Senectute Genève Delphine

Plus en détail

ACTION CONCERTATION VIEILLISSEMENT LONGUEUIL (ACVL)

ACTION CONCERTATION VIEILLISSEMENT LONGUEUIL (ACVL) ACTION CONCERTATION VIEILLISSEMENT LONGUEUIL (ACVL) Des actions concertées pour contrer la violence à l endroit des aîné(e)s dans l arrondissement du Vieux- Longueuil Document révisé en avril 2003 Rédaction

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel

Pourquoi. mon. enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Pourquoi mon enfant? Guide à l intention des parents dont l enfant a été victime d un acte criminel Ce guide a été produit par le CAVAC de Laval avec la collaboration de la commission scolaire de Laval,

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Table des matières. 1. Mesures législatives Loi sur la protection des personnes recevant des soins Généralités 3 Principaux éléments 3

Table des matières. 1. Mesures législatives Loi sur la protection des personnes recevant des soins Généralités 3 Principaux éléments 3 OFFICE DE PROTECTION DES PERSONNES RECEVANT DES SOINS RAPPORT STATISTIQUE 2007-2008 1 Table des matières 1. Mesures législatives Loi sur la protection des personnes recevant des soins Généralités 3 Principaux

Plus en détail

Abus et négligence envers les personnes âgées

Abus et négligence envers les personnes âgées Abus et négligence envers les personnes âgées Qu est-ce que l abus et la négligence envers les personnes âgées? L abus et la négligence envers les personnes âgées sont des actes ou des comportements de

Plus en détail

Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy

Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy Conférence québécoise sur la violence envers les aînés : Agir en collectivité 14 avril 2003 Présenté par Sylvie Biscaro et Nathalie Lamy Les Centres d aide aux victimes d actes criminels au service des

Plus en détail

Indices et symptômes des mauvais traitements aux aînés

Indices et symptômes des mauvais traitements aux aînés Indices et symptômes des mauvais traitements aux aînés Que signifie «maltraiter une personne âgée»? "Toute action ou inaction délibérée, commise par une personne en position de confiance, qui cause du

Plus en détail

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE

DIRA-LAVAL LES ABUS FINANCIERS ET L EXPLOITATION FINANCIÈRE Qu est-ce que l exploitation financière? L exploitation financière est l utilisation à mauvais escient de votre argent ou de vos biens par un parent ou une personne en qui vous avez confiance. L exploitation

Plus en détail

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017

Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale. Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Unis contre la violence conjugale et intrafamiliale Plan d action stratégique en matière de violence conjugale et intrafamiliale 2013-2017 Mise en contexte Au SPVM Environ 18 000 appels de service au 911

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7 l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 L exploitation financière est la forme la plus répandue de mauvais traitement envers les aînés

Plus en détail

Protéger les droits des personnes aînées victimes d exploitation

Protéger les droits des personnes aînées victimes d exploitation Protéger les droits des personnes aînées victimes d exploitation Conseil pour la protection des malades Colloque avril 2013 Zakaria Lingane, agent d éducation-coopération 1 Objectifs Informer sur l exploitation

Plus en détail

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES

CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES CONSEIL DE L EUROPE COMITE DES MINISTRES Recommandation Rec(2006)8 du Comité des Ministres aux Etats membres sur l assistance aux victimes d infractions (adoptée par le Comité des Ministres le 14 juin

Plus en détail

BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL

BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL BOTTIN DES AÎNÉ(E)S D ARGENTEUIL Votre référence téléphonique INDISPENSABLE! Photo : Comité 50+ Bouger+ ABUS / VIOLENCE Centre d aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS Laurentides)

Plus en détail

25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes

25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes 25 Novembre: Journée internationale de lutte contre toutes les violences faites aux femmes «La violence faite aux femmes désigne tout acte de violence fondé sur l appartenance au sexe féminin, causant

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30

HORAIRE : Les lundis du 8 septembre au 8 décembre 2014 de 8h30 à 11h30 UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL École de criminologie Automne 2014 CRI 1151 Justice criminelle 1 CHARGÉ DE COURS: KEVIN MOUSTAPHA LOCAL: B-2285 PAVILLON JEAN BRILLANT NOMBRE DE CRÉDITS : 3 HORAIRE : Les lundis

Plus en détail

Stratégie de prévention des dommages causés aux enfants et aux jeunes au Nouveau-Brunswick. Définition des dommages

Stratégie de prévention des dommages causés aux enfants et aux jeunes au Nouveau-Brunswick. Définition des dommages Stratégie de prévention des dommages causés aux enfants et aux jeunes au Nouveau-Brunswick Préambule et contexte Définition des dommages La Stratégie provinciale de prévention des dommages causés aux enfants

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 2 Protection de l enfance et droit de la famille FR 002 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Protection de

Plus en détail

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés

tières Services infirmiers Services médicaux Services aux enfants, aux parents et aux familles Services aux jeunes Services aux aînés Table des matières Services infirmiers 2 Services médicaux 4 Services aux enfants, aux parents et aux familles 5 Services aux jeunes 7 Services aux aînés 8 Services de soutien à domicile 9 Services pour

Plus en détail

Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains

Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains Mission interministérielle pour la protection des femmes et la lutte contre la traite des êtres humains 5ème Conférence internationale sur l observation de la criminalité et l analyse criminelle. I. Présentation

Plus en détail

Le droit criminel et le droit de la famille

Le droit criminel et le droit de la famille FR 00 4 4 Le droit criminel et le droit de la famille Le droit de la famille et les femmes en Ontario Un seul droit de la famille pour toutes les femmes Renseignez-vous sur vos droits fodf Femmes ontariennes

Plus en détail

Maltraitance? Sur le chemin de la bientraitance

Maltraitance? Sur le chemin de la bientraitance Maltraitance? Sur le chemin de la bientraitance Introduction Qu est-ce que l AGY? C est une Association de Loi 1901 qui développe la promotion de la gérontologie en Yvelines. Plusieurs activités dont un

Plus en détail

La violence sexuelle subie par les aînées. La violence sexuelle subie par les aînées Fédération des femmes du Québec 1

La violence sexuelle subie par les aînées. La violence sexuelle subie par les aînées Fédération des femmes du Québec 1 La violence sexuelle subie par les aînées 6 L ampleur du problème De nos jours, nous sommes de plus en plus conscientes de l ampleur du problème de la violence faite aux femmes. Grâce à la lutte et surtout

Plus en détail

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE

Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE Page1 LE DROIT AU RESPECT DE LA DIGNITE 0 Page2 Sommaire Les droits rattachés au respect de la personne... 3 Le droit au respect de sa dignité... 3 Quelle est la signification de la dignité en droit de

Plus en détail

LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES

LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES LE DROIT D ACCÈS DES PERSONNES ÂGÉES Graham Webb Avocat Plaidant Advocacy Centre for the Elderly www.acelaw.ca 2008 Il n y a pas de lois présentement en lien avec la question du droit d accès des aînés.

Plus en détail

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada?

QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX. Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? QUESTIONS AUX PARTIS POLITIQUES FÉDÉRAUX Que nous réserve-t-on pour les aînés du Canada? 31 mars 2011 0 À l annonce du déclenchement des élections fédérales 2011, le Réseau FADOQ se fait la voix des aînés

Plus en détail

POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca

POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca POUR LES 50 ANS ET PLUS! Téléphone: 819-752-7876 /1-800-828-3344 Site internet: www.fadoq-cdq.ca Mission Le Réseau FADOQ rassemble et représente les personnes de 50 ans et plus dans le but de conserver

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit de la famille Les droits de mariage Les droits et les responsabilités Si vous êtes mariés ou si vous êtes dans une relation de conjoint de fait pour deux ans ou plus,

Plus en détail

DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE

DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE DEMANDE DE RÈGLEMENT ASSURANCE VIE Demande de règlement assurance vie - Directives 1. Pour une demande d assurance vie : Le bénéficiaire (demandeur) doit remplir le formulaire Déclaration du bénéficiaire

Plus en détail

Mise en œuvre de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants

Mise en œuvre de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants Mise en œuvre de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants Commentaires de Franciscans International relatifs aux quatrième à sixième rapports périodiques

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

LE TRAITEMENT DES PLAINTES DANS LES MAISONS DE RETRAITE

LE TRAITEMENT DES PLAINTES DANS LES MAISONS DE RETRAITE LE TRAITEMENT DES PLAINTES DANS LES MAISONS DE RETRAITE Cet article a été initialement publié dans l édition du printemps/été 2013 du bulletin de nouvelles d ACE Disponible à www.acelaw.ca Les différends

Plus en détail

POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE

POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA POLITIQUE NO. 4 LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA POLICE D ASSURANCE DU PROGRAMME DES CADETS DE L ARMÉE dern. rév. mai 2008 LIGUE DES CADETS DE L ARMÉE DU CANADA

Plus en détail

Le coup en valait-il la peine de prison?

Le coup en valait-il la peine de prison? Les peines pour adolescents Le coup en valait-il la peine de prison? Mise en situation Salut, je m appelle Jason et j ai 16 ans. Cet été, j étais au palais de justice. C était mon procès. J ai été déclaré

Plus en détail

Consultation publique sur les conditions de vie des aînés

Consultation publique sur les conditions de vie des aînés Consultation publique sur les conditions de vie des aînés Mémoire de l'association québécoise des retraité(e)s des secteurs public et parapublic (AQRP) 19 septembre 2007 1 Ce document a été élaboré à l'initiative

Plus en détail

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage

TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Table analytique des matières / 845 TABLE ANALYTIQUE DES MATIÈRES Les chiffres renvoient aux numéros (en caractère gras) de l ouvrage Préliminaires... 1 I. Les intérêts du droit pénal spécial... 2 II.

Plus en détail

LE PROCESSUS DE PLAINTE RELATIF AUX MAISONS DE SOINS DE LONGUE DURÉE. Jane E. Meadus, B.A., LL.B. Avocate & notaire Intervenante institutionnelle

LE PROCESSUS DE PLAINTE RELATIF AUX MAISONS DE SOINS DE LONGUE DURÉE. Jane E. Meadus, B.A., LL.B. Avocate & notaire Intervenante institutionnelle LE PROCESSUS DE PLAINTE RELATIF AUX MAISONS DE SOINS DE LONGUE DURÉE Jane E. Meadus, B.A., LL.B. Avocate & notaire Intervenante institutionnelle INTRODUCTION En tant qu'intervenante institutionnelle au

Plus en détail

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité

Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Guide du Règlement sur les mesures d assurancede la qualité Décharge de responsabilité : Le présent document est un guide en langage simple destiné à vous aider à mieux comprendre le Règlement sur les

Plus en détail

Maître de sa vie et de ses biens

Maître de sa vie et de ses biens Maître de sa vie et de ses biens La prévention et l interventionl en situation d abus d financiers chez les personnes aînéesa 2007-02 02-0909 Table des matières 1. Objectifs 2. Statistiques sur la MRC

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle. RQASF Le marché de la beauté Un enjeu de santé publique

Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle. RQASF Le marché de la beauté Un enjeu de santé publique Vouloir changer le monde Et pourquoi pas! Ressources à connaître : image corporelle Alliance de la fonction publique du Canada Téléphone : 514.523.8349 Courriel : jalbert@tc.gc.ca > Intervention théâtrale

Plus en détail

Assurance de soins de longue durée Sun Life

Assurance de soins de longue durée Sun Life Assurance de soins de longue durée Sun Life CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT L ASSURANCE DE SOINS DE LONGUE DURÉE Sun Life fournit une prestation de type revenu si vous ne pouvez plus prendre soin de vous-même

Plus en détail

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung!

Mënscherechter: Och fir Mënsche mat enger Behënnerung! 1 Les personnes en situation de handicap doivent pouvoir vivre de manière indépendante. Elles doivent pouvoir décider librement de leur vie. Elles doivent avoir les mêmes droits que les personnes qui n

Plus en détail

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes.

Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. 4 Droit pénal et droit de la famille FR 004 LE DROIT DE LA FAMILLE ET LES FEMMES EN ONTARIO Un seul droit de la famille pour toutes les femmes. Renseignez-vous sur vos droits. Droit pénal et droit de la

Plus en détail

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement.

2.3 De maintenir un climat de travail exempt d incivilité et de harcèlement. Objet : Politique concernant le harcèlement au travail En vigueur le : 2011-06-02 Mise à jour le : 2014-09-01 DIRECTIVE NO : 26 Page 1 de 5 Cette politique remplace toute autre politique antérieure concernant

Plus en détail

Traite des êtres humains, que faire?

Traite des êtres humains, que faire? Traite des êtres humains, que faire? Conseils pour le personnel hospitalier InTRODUCTION Il arrive que le personnel hospitalier soit confronté à des situations liées à la traite des êtres humains. Ce sont

Plus en détail

Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2004 Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Canada, 2004 Gouvernement du Québec

Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2004 Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Canada, 2004 Gouvernement du Québec Ce guide a été préparé par Claude Roy de la Société d habitation du Québec et Danielle Maltais du Département de santé communautaire de l Hôpital Général de Montréal. Nous remercions pour leurs commentaires

Plus en détail

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous

NOTRE Code d éthique. S engager dans le respect de tous NOTRE Code d éthique S engager dans le respect de tous Notre Code d éthique S engager dans le respect de tous Le présent code d éthique a été adopté par le conseil d administration du Centre de santé et

Plus en détail

Élections fédérales 2015

Élections fédérales 2015 Élections fédérales 2015 Sécurité financière Parti conservateur : Création d un crédit d impôt pour aînés célibataires qui gagnent un revenu de pension de 2 000 $. Combinée au Crédit d impôt pour revenu

Plus en détail

Garde de jour pour enfants

Garde de jour pour enfants Garde de jour pour enfants comprendre les dispositions de garde et les ordonnances de la cour criminelle ou du tribunal de la famille Contexte Les garderies ont pour principale tâche de préserver en tout

Plus en détail

POLITIQUE DRHSC 2013-082

POLITIQUE DRHSC 2013-082 POLITIQUE Programme Déficience physique VÉRIFICATION DES ANTÉCÉDENTS JUDICIAIRES DE TOUTE PERSONNE DÉSIRANT EXERCER OU EXERÇANT DES FONCTIONS AU PROGRAMME DÉFICIENCE PHYSIQUE EXPÉDITEUR : Direction des

Plus en détail

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales

Institutions Acteurs Procédures Vos droits. Les violences conjugales Institutions Acteurs Procédures Vos droits Les violences conjugales F i c h e P r a t i q u e Les violences conjugales Toute personne qui subit des violences physiques, verbales, psychologiques ou sexuelles

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

LES MAUVAIS TRAITEMENTS DONT SONT VICTIMES LES PERSONNES ÂGÉES

LES MAUVAIS TRAITEMENTS DONT SONT VICTIMES LES PERSONNES ÂGÉES FEUILLETS D INFORMATION SUR LES MAUVAIS TRAITEMENTS DONT SONT VICTIMES LES PERSONNES ÂGÉES Préparé par : B.C. CENTRE FOR ELDER ADVOCACY AND SUPPORT (B.C. CEAS) 411 Dunsmuir Street, 3 e étage Vancouver,

Plus en détail

Répertoire téléphonique Table des matières

Répertoire téléphonique Table des matières Répertoire téléphonique Table des matières Urgence 1 Alimentation 1-2-6-7 Centre hospitalier Rouyn-Noranda (CHRN) 1 CSSSRN (ancien CLCS) 2 Droit et défense de droits 2-3 Éducation et loisir 3 Groupes de

Plus en détail

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle

Assurance soins de longue durée. Protection Temporelle Assurance soins de longue durée Protection Temporelle Protection Temporelle Pour rester maître de la situation si vous devenez en état de dépendance La Protection Temporelle est une assurance soins de

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

SOS ABUS RÉPERTOIRE DES SERVICES ET DES RESSOURCES EN MATIÈRE D ABUS EN PARTENARIAT AVEC

SOS ABUS RÉPERTOIRE DES SERVICES ET DES RESSOURCES EN MATIÈRE D ABUS EN PARTENARIAT AVEC SOS ABUS RÉPERTOIRE DES SERVICES ET DES RESSOURCES EN MATIÈRE D ABUS 2009 EN PARTENARIAT AVEC Services et ressources québécois L ALLIANCE DES COMMUNAUTÉS CULTURELLES POUR L ÉGALITÉ DANS LA SANTÉ ET LES

Plus en détail

Crimes et délits constatés par la. Police et Gendarmerie nationales. dans le département PUY-DE-DÔME

Crimes et délits constatés par la. Police et Gendarmerie nationales. dans le département PUY-DE-DÔME Crimes et délits constatés par la Police et Gendarmerie nationales dans le département PUY-DE-DÔME Tableau AB.63.PN.a. Les faits constatés d'atteintes aux biens enregistrés par la police nationale. Faits

Plus en détail

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance

Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE Charte des droits et libertés de la personne âgée en situation de handicap ou de dépendance La vieillesse est une étape de l existence pendant laquelle chacun poursuit

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Questionnaire du projet Innocence

Questionnaire du projet Innocence 1 Questionnaire du projet Innocence Directives : Répondez de façon aussi détaillée que possible à chacune des questions suivantes ayant trait à votre dossier. Des réponses complètes et précises nous permettront

Plus en détail

SYNTHÈSE. Aider les professionnels de santé et de services sociaux de première ligne à détecter la maltraitance envers les aînés.

SYNTHÈSE. Aider les professionnels de santé et de services sociaux de première ligne à détecter la maltraitance envers les aînés. Aider les professionnels de santé et de services sociaux de première ligne à détecter la maltraitance envers les aînés SYNTHÈSE Mai 2014 Synthèse de l avis scientifique intitulé Recherche de cas de maltraitance

Plus en détail

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être

Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être CONFERENCE DE HAUT-NIVEAU DE L UE ENSEMBLE POUR LA SANTÉ MENTALE ET LE BIEN-ÊTRE Bruxelles, 12-13 juin 2008 Slovensko predsedstvo EU 2008 Slovenian

Plus en détail

«Ce n est pas correct!»

«Ce n est pas correct!» Pour de plus amples renseignements Pour vous renseigner sur ce que fait le gouvernement du Canada pour les aînés ou pour trouver des services et des programmes de soutien offerts dans votre province ou

Plus en détail

PROFA 5 prestations autour de l intimité

PROFA 5 prestations autour de l intimité PROFA 5 prestations autour de l intimité Planning familial Éducation sexuelle Conseil en périnatalité Consultation conjugale et de sexologie Centre de consultation LAVI Des espaces de paroles pour mieux

Plus en détail

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001

ÉTHIQUE Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 ÉTHIQUE et Violences au travail Comité de la condition féminine Décembre 2001 INTRODUCTION Pourquoi un code d éthique relatif aux violences au travail? Comment un code d éthique peut-il nous aider, nous

Plus en détail

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO Document d orientation pour l engagement des partenaires francophones en vue de valider les priorités en santé mentale et lutte contre les dépendances en Ontario Réseau franco-santé

Plus en détail

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 1 VILLE DE QUÉBEC Cour municipale de la Ville de Québec

Plus en détail

ASSURANCE PERSONNALISÉE INVALIDITÉ ET SOINS DE SANTÉ

ASSURANCE PERSONNALISÉE INVALIDITÉ ET SOINS DE SANTÉ ASSURANCE PERSONNALISÉE INVALIDITÉ ET SOINS DE SANTÉ Assurance invalidité et soins de santé pour les producteurs agricoles Ne laissez pas une invalidité menacer la pérennité de votre entreprise! Si une

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1

POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1 Adopté le 6 mai 2011 POLITIQUE SUR LES BESOINS SPÉCIAUX DES ÉTUDIANTS 1 Cette politique est basée sur la Loi des droits de la personne qui protège les individus qui ont des difficultés visuelles, auditives,

Plus en détail

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison

Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Chez soi avant tout : De l hôpital à la maison Après un séjour à l hôpital, vous pouvez continuer de vous rétablir dans le confort et la sécurité de votre propre domicile si vous recevez des services améliorés

Plus en détail

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau

PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX. Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau PLEINS FEUX SUR DES CONSEILS JUDICIEUX Evelyn Jacks, Présidente, Knowledge Bureau ORDRE DU JOUR Statistiques Difficultés Évaluation Rôles des intervenants Finances Mesures fiscales Exécution : planification

Plus en détail

Synthèse. Les victimes accusées. Violences sexuelles et violences liées au genre en Tunisie

Synthèse. Les victimes accusées. Violences sexuelles et violences liées au genre en Tunisie Synthèse Les victimes accusées Violences sexuelles et violences liées au genre en Tunisie Amnesty International est un mouvement mondial réunissant plus de sept millions de personnes qui agissent pour

Plus en détail

droits des personnes handicapées

droits des personnes handicapées Le Canada et la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées La Convention relative aux droits des personnes handicapées (la «Convention») a été élaborée dans le but de «promouvoir,

Plus en détail

Fiche de jurisprudence Responsabilité pénale TGI PARIS, 3 septembre 2003 Hôpital TROUSSEAU

Fiche de jurisprudence Responsabilité pénale TGI PARIS, 3 septembre 2003 Hôpital TROUSSEAU Fiche de jurisprudence Responsabilité pénale TGI PARIS, 3 septembre 2003 Hôpital TROUSSEAU FAITS Un enfant est hospitalisé, suite à des vomissements répétés, une intolérance alimentaire et une forte déshydratation.

Plus en détail

Vieillir dans la. dignité. Plateforme de revendications pour une vision sociale et positive du vieillissement. www.csn.qc.ca

Vieillir dans la. dignité. Plateforme de revendications pour une vision sociale et positive du vieillissement. www.csn.qc.ca Vieillir dans la dignité Plateforme de revendications pour une vision sociale et positive du vieillissement www.csn.qc.ca Cet outil est tiré d un document d orientation adopté par le conseil confédéral

Plus en détail

Programme d Accompagnement Justice et Santé Mentale (PAJ-SM)

Programme d Accompagnement Justice et Santé Mentale (PAJ-SM) Programme d Accompagnement Justice et Santé Mentale (PAJ-SM) Projet pilote à la Cour municipale de la Ville de Montréal d intervention multidisciplinaire pour les contrevenants souffrant de troubles mentaux

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130

Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 POUR LE MAINTIEN DU CONSEIL DES AÎNÉS Présenté devant la Commission des finances publiques du Québec Dans le cadre des consultations sur le Projet de loi 130 1 er février 2011 Réseau FADOQ Responsables

Plus en détail

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée»

«SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» «SOINS AUX PERSONNES AGEES : Cadre juridique et administratif des prises en charge chez la personne âgée» intéresser, l entendre, et transformer en soins de vie ce qu elle veut nous dire qu elle soit atteinte

Plus en détail

Comité ou groupe de réflexion éthique pour la gestion des risques de maltraitance dans les établissements et services pour personnes âgées

Comité ou groupe de réflexion éthique pour la gestion des risques de maltraitance dans les établissements et services pour personnes âgées Comité ou groupe de réflexion éthique pour la gestion des risques de maltraitance dans les établissements et services pour personnes âgées Définition de la maltraitance En 1987, le Conseil de l Europe

Plus en détail

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE

Code de conduite APPRENDRE ET GRANDIR ENSEMBLE Références PROGSAE-28A Éducation et Enseignement supérieur Manitoba Écoles sûres et accueillantes Code de conduite provincial Interventions et mesures disciplinaires, janvier 2014 Éducation, Citoyenneté

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

L éthique dans les soins aux personnes âgées. par Lynn Landry, Directrice des soins infirmiers Hôpital Sainte-Anne, Québec, Canada.

L éthique dans les soins aux personnes âgées. par Lynn Landry, Directrice des soins infirmiers Hôpital Sainte-Anne, Québec, Canada. L éthique dans les soins aux personnes âgées par Lynn Landry, Directrice des soins infirmiers Hôpital Sainte-Anne, Québec, Canada. Vieillissement de la population Soins aux personnes âgées Déontologie

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins d actes criminels VERSION POUR ENFANTS Table des matières Commençons

Plus en détail

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence

Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence Plan d Action de Ouagadougou contre la traite des êtres humains, en particulier des femmes et des enfants, tel qu adopté par la Conférence ministérielle sur la migration et le développement. Plan d Action

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL TABLE DES MATIÈRES 1. Votre enfant a été victime d un acte criminel?... 3 2. Qu est-ce qu un acte criminel?... 4 A - Les crimes

Plus en détail

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca

PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS. Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca PERSONNES ÂGÉES À LA DÉFENSE DE VOS DROITS Des services professionnels gratuits www.cdpdj.qc.ca 1 PROTECTION CONTRE L EXPLOITATION Toute personne âgée ou handicapée a le droit d être protégée contre toute

Plus en détail

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport

5 questions-réponses sur la notion des violences sexuelles dans le sport Textes-clés tirés du code du sport (source Légifrance) Article L332-6 Lors d une manifestation sportive ou de la retransmission en public d une telle manifestation dans une enceinte sportive, le fait de

Plus en détail

Rapport. 1 er colloque 26 avril 2007 Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval

Rapport. 1 er colloque 26 avril 2007 Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval Rapport 1 er colloque 26 avril 2007 Pavillon Alphonse-Desjardins Université Laval La prévention de la fraude et de l exploitation financière chez les aînés Productions 4 Temps 1173, boulevard Charest Ouest,

Plus en détail

Annie Stipanicic, M.Ps. Ph.D. Département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières Pierre Nolin, M.A., Ph.D.

Annie Stipanicic, M.Ps. Ph.D. Département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières Pierre Nolin, M.A., Ph.D. Annie Stipanicic, M.Ps. Ph.D. Département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières Pierre Nolin, M.A., Ph.D. Département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières Gilles Fortin,

Plus en détail

Les ateliers d Éducaloi. Guide de l enseignant SAVOIR C EST POUVOIR

Les ateliers d Éducaloi. Guide de l enseignant SAVOIR C EST POUVOIR Les ateliers d Éducaloi Guide de l enseignant SAVOIR C EST POUVOIR La présentation de l atelier Ce qu'il faut savoir Durée : Niveau : Matériel requis (enseignant) : Objectifs de l activité : Environ 120

Plus en détail