Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil de Quartier. Malcense - Egalité"

Transcription

1 Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre

2 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI, Adjointe de Secteur et Monsieur BOUISSA, Conseiller Municipal Délégué. Il rappelle que le Conseil de quartier a vocation à développer la participation des habitants, il se félicite d ailleurs de voir que les membres du Conseil de Quartier représentent l ensemble du secteur Malcense Egalité. C est pourquoi, la tenue des réunions du Conseil de Quartier sera organisée dans des lieux différents précise monsieur TALPAERT. Il présente ainsi l ordre du jour : 1. Présentation du Centre d Action Educatif (CAE) - PROFORM 2. Appel à candidature et programmation des actions du «Comité des Fêtes Malcense Egalité». 3. Questions diverses 1. Présentation du Centre d Actions Educatives (CAE) - PROFORM : Avant de passer la parole à monsieur KOUAME Directeur du CAE PROFORM, Monsieur TALPAERT annonce que les membres du Bureau ont souhaité présenter le CAE/PROFORM et faire connaître ce lieu implanté au cœur du quartier et peu connu. Il passe ainsi la parole à Monsieur KOUAME qui présente monsieur MOREL, Président du CAE PROFORM et Mademoiselle BERLEMONT, Conseillère en formation. Tout d abord, il explique qu aujourd hui, la formation professionnelle est importante pour une ville et dans la vie professionnelle de chaque habitant, c est pourquoi, le CAE implanté au cœur du quartier, au n 36 rue Marcel Hé naux, est un lieu que les habitants peuvent s approprier. En effet, le CAE accompagne depuis 1974 un large public sur des actions de formation générale. En 1999, le CAE devenu le CAE Formation se transforme et élargit ses activités en créant la filiale PROFORM. Ces deux structures associent aujourd hui leurs compétences dans une dynamique emploi/formation. Ensuite, Il passe la parole à Mademoiselle BERLEMONT qui expose les actions du CAE Formation et de PROFORM. LES ACTIONS DU CAE FORMATION : Secteur formations générales : Action de lutte contre l illettrisme et alphabétisation. Maîtrise des savoirs de base. 3

3 Secteur formation langues : Français compétences professionnelles. Anglais. Néerlandais. Arabe. Langage des signes. Secteur prévention : Actions de prévention et préformation. Ce secteur mène des actions en direction des jeunes en difficulté pour un projet d insertion sociale et professionnel avec contrat de professionnalisation et stage en entreprises. Quelques exemples d actions du CAE FORMATION : Formation au français compétence professionnelle à destination de salariés ayant besoin d une remise à niveau pour envisager une entrée en formation ou réaliser une évolution professionnelle (exemples : entreprises TRISELEC, CIUCH, LE JOUR, DELEBECQ ) Mobilisation jeune : action de préformation à destination de jeunes (16-17 ans) déscolarisés souvent isolés et sans projet personnel et/ou professionnel (action Conseil Général) Horizon : dispositif destiné à un public jeune (18-25 ans) ne parvenant pas à s engager dans une démarche d insertion sociale et professionnelle (action Conseil Général) LES ACTIONS DE PROFORM : Secteur formations : Commerce et vente. Bureautique. Métiers du téléphone. Développement personnel. Secteur contrat de professionnalisation : BAC Pro commerce. BTS Management des Unités Commerciales. Secteur emploi/bilan : Bilan de compétences. Médiation à l emploi. Stratégies de recherche d emploi. Définition et validation de projets professionnels. 4

4 Quelques exemples d actions de PROFORM : Action de formation courte au télémarketing à destination de jeunes à la Mission Locale. Bilan de compétence à destination des salariés. Elaboration de projet professionnel adapté aux travailleurs handicapés (EPPATH), (action AGEFIPH). Définition et validation d un projet professionnel réaliste par rapport au marché de l emploi, au handicap et à l environnement de travail. Stratégie de recherche d emploi (action ANPE) Aide à la mise en place d une stratégie de recherche d emploi adaptée à l emploi ciblé, à son environnement socio-économique et au profit du demandeur. LES DOMAINES D INTERVENTION DU CAE/PROFORM : Secteur contrats de professionnalisation Secteur préformation Secteur formations Tertiaires CAE/PROFORM Secteur emploi/bilan Secteur formations langues Secteur formations remise à niveau LA COMPLEMENTARITE DU CAE PRO FORM La proximité et le contact permanent avec les entreprises de la région permet l identification des besoins du marché du travail. Mise en place d actions spécifiques répondant aux besoins d adaptation ou de développement des compétences. 5

5 Monsieur TALPAERT remercie Mademoiselle BERLEMONT et Monsieur KOUAME pour la qualité de leur présentation et passe la parole aux personnes présentes pour d éventuelles questions. DEBAT : Une personne explique que sa fille, infirmière, souhaite apprendre le langage des signes. Monsieur MOREL annonce que cette formation devrait démarrer en septembre 2010, bien entendu, elle est accessible, dans le cadre d un projet professionnel financé par l entreprise. Un habitant, retraité par exemple, peut-il prétendre à accéder à une formation au CAE/PROFORM? Le CAE/PROFORM est destiné aux demandeurs d emploi explique Monsieur MOREL. Un commerçant rue de la Malcense explique qu il a reçu deux stagiaires et souhaite savoir si le CAE/PROFORM propose des formations pour les métiers de l artisanat? Le CAE/PROFORM propose des formations en bac pro commerce et vente, vendeur en magasin, accueil de la clientèle mais pas dans les métiers de l artisanat explique mademoiselle BERLEMONT. Un jeune peut-il se rendre directement au CAE/PROFORM sans passer par la Mission Locale? Il est possible que les personnes viennent se renseigner au CAE/PROFORM mais afin d avoir une cohérence dans le projet professionnel, il est impératif de passer par la Mission Locale annonce mademoiselle BERLEMONT. Le CAE/FROFORM enseigne t il un apprentissage classique? Le CAE/PROFORM n est pas un centre d apprentissage mais un centre de formation pour adultes, ce sont des formateurs qui encadrent un groupe sur des domaines spécifiques explique mademoiselle BERLEMONT. Les stagiaires sont-ils rémunérés? Bien entendu, ils sont rémunérés dans le cadre des contrats de professionnalisation, d accompagnement à l emploi ou encore par le dispositif «Horizon» (dispositif financé par la Région qui accompagne les jeunes dans la définition de leur projet professionnel). Monsieur FOURNIER, créateur du site internet du quartier, propose que les personnes souhaitant donner des cours bénévolement au CAE/PROFORM peuvent s inscrire sur le site du quartier. 6

6 Monsieur KOUAME remercie monsieur FOURNIER et rappelle que le CAE/PROFORM est ouvert à toutes propositions permettant au public d accéder à un maximum de formations. Avant de clore ce point, certains membres du Conseil de quartier nous informent que plusieurs manifestations vont se dérouler dans le cadre d octobre en couleurs comme : - 05 octobre 2009 : Tourcoing Loisirs Séniors organise une marche intergénérationnelle dans Tourcoing qui va se terminer par un pot de l amitié à la Maison des Associations 100 rue de Lille octobre 2009 : Sports intergénérationnels au Complexe Léo Lagrange ainsi que des stands de la ligue des droits de l homme qui se terminera par un pot de l amitié. Bien entendu, le calendrier des différentes manifestations organisées est disponible à la Maison des Association au ou par mel Monsieur TALPAERT remercie les intervenants et passe au point suivant. 2. Appel à candidature et programmation des actions du «Comité des Fêtes Malcense Egalité». Monsieur TALPAERT rappelle que lors du Conseil de Quartier du 12 mars 2009, plusieurs propositions ont été faites pour la mise en place d animations sur le quartier. A savoir : - Marchés aux puces (rues de la Malcense, Florence, Chêne Houpline). - Kermesse. - Carnaval - Fêtes des voisins. - Exposition de peintures, sculptures, collectionneurs. - Rencontres sportives inter rue. - Des rencontres thématiques par exemple sur l obésité chez l enfant - Se rapprocher des «aînés» pour leur faire connaître le Conseil de quartier en les amenant en voiture. - Accueil des nouveaux arrivants sur le quartier par une visite en bus de la Ville. Aujourd hui, afin d organiser au mieux ces différentes animations, de les développer et de les faire rayonner, un travail d investissement personnel et commun est nécessaire explique Monsieur TALPAERT. DEBAT : Un commerçant de la rue de la Malcense propose d organiser un marché aux puces rue de la Malcense et explique qu avec une quinzaine de volontaire cela est possible, il s engage même à mettre à disposition son commerce pour la billetterie. 7

7 Une personne annonce que le site du quartier pourrait servir de support d inscription. Bien entendu, l idée est de dynamiser le quartier en utilisant les différents moyens techniques possibles comme INTERNET répond monsieur TALPAERT. Madame BAUDEMONT, Présidente de l association «Les Potes de Camilles» intervient en expliquant qu il est dommage de créer une nouvelle association alors que «Les Potes de Camilles» existe depuis 7 ans et que celle-ci manque de bénévoles. Il est vrai que la composition de l association et le manque d effectif ne permet pas à l association d organiser toutes ces manifestations. Elle ajoute même que l idée d organiser un marché aux puces est intéressante mais que cela nécessite beaucoup de travail et une bonne logistique avant, pendant et après le marché aux puces (tracé des places ) Monsieur TALPAERT souligne que l objectif n est pas de faire concurrence aux associations existantes mais de travailler ensemble dans la même direction. Il propose donc de venir en aide à l association «Les Potes de Camilles» en évoquant l idée de travailler en partenariat avec les autres associations existantes. Madame BAUDEMONT annonce qu elle peut aider et accueillir ce groupe de travail, mais elle ne souhaite pas en être l association porteuse. Les modalités de création de ce comité des fêtes sont donc à préciser, mais il faut maintenant concrétiser sa mise en place et avancer dans la réalisation des projets. Une réunion devra donc s organiser rapidement avec l ensemble des personnes intéressées. Bien entendu, le conseil de quartier se tiendra à l écoute de ce groupe de travail et l invite d ailleurs à venir présenter au prochain Conseil le programme des futurs animations. A ce jour : Un groupe d habitants s est réuni afin de mettre en place ces animations. 3. Questions diverses : Monsieur TALPAERT passe la parole aux personnes présentes pour d éventuelles interrogations. Il semblerait qu'une ventilation qui proviendrait du lycée Sévigné provoque des nuisances sonores qui perturbent fortement les riverains de la rue de Moscou. Une personne revient sur la cabine NUMERICABLE jouxtant la chambre de son appartement. En effet, elle explique qu un bruit continu provient de cette cabine ce qui incommode fortement cette dame. 8

8 Monsieur TALPAERT souhaite qu'un courrier ferme à la signature de Monsieur le Maire soit transmis à NUMERICABLE. INFORMATION : depuis 2005, plusieurs courriers ont déjà été transmis aux dirigeants de NUMERICABLE. Monsieur DESPIERRE, Adjoint au Maire chargé des Déplacements, des Espaces Publics, Jardins, Lumière et Plan Climat a d ailleurs rencontré les dirigeants de NUMERICABLE, un bilan sur l état des armoires installées sur la Ville sera effectué prochainement. Une personne explique que des personnes passent le week end sur le quartier avec une voiture en actionnant une sirène de Police. Une vigilance des services de Police sera demandée. Une personne revient sur le devenir du terrain à l angle de la rue d Avesnes et du boulevard de l Egalité. Monsieur TALPAERT explique qu une étude est actuellement en cours entre la Ville et Lille Métropole Communauté Urbaine de Lille. Avant de clore la séance, monsieur TALPAERT annonce la sortie du guide des devoirs des citoyens le 21 septembre 2009 distribué avec le LABEL VILLE. Ce guide permettra de rappeler quelques règles de vie commune et d informer les habitants sur les amendes, dont ils pourraient être redevables, s ils ne les respectaient pas. L'ordre du jour étant terminé, Monsieur TALPAERT remercie les participants et clôt la réunion. Il est rappelé que pour tout problème rencontré dans votre quartier, vous pouvez contacter : VITAVILLE au Ou par mel : Appeler c est déjà agir! 9

CONSEIL DE QUARTIER. Flocon Blanche Porte

CONSEIL DE QUARTIER. Flocon Blanche Porte CONSEIL DE QUARTIER Flocon Blanche Porte 26 février 2010 1 Zina DAHMANI L KASSIMI, adjointe de secteur Nord Est (Flocon, Blanche Porte, Phalempins, Croix-Rouge, Bourgogne, Malcense, Egalité) ouvre la séance

Plus en détail

L Ecole Supérieure de l Alternance

L Ecole Supérieure de l Alternance «Votre Partenaire Formation» Vous accompagne vers un diplôme 1 GROUPE, 3 SITES www.atlantique-formation.fr POITIERS - LA ROCHELLE - LA ROCHE-SUR-YON SITE POITIERS : 13, allée des Anciennes Serres - 86280

Plus en détail

CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % *!+, (

CENTRE INFORMATION JEUNESSE!   # $ % *!+, ( CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % & ' ()(( *!+, ( 461 rue Saint Léonard 49000 ANGERS Tél : 02.41.66.52.52. Fax : 02.41.66.53.66. Site internet : http://www.boutiques-de-gestion.com E.mail : bganjou@wanadoo.fr

Plus en détail

Conseil Citoyen : Cadre de référence

Conseil Citoyen : Cadre de référence Conseil Citoyen : Cadre de référence Préambule : Des principes généraux guidant l activité de Conseils Citoyens Les principes généraux qui guident l action des conseils citoyens sont inscrits dans la loi

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE

MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE MAISON DES SERVICES PUBLICS DU LAC DE MAINE Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance plénière du 5 décembre 2005 AVIS 1 Conseil consultatif de quartier du Lac de Maine Séance du 5 décembre

Plus en détail

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012

LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE. Académie de la Réunion 2009 2012 LE PLAN D ACTION DEPARTEMENTAL POUR L EDUCATION PHYSIQUE ET SPORTIVE Académie de la Réunion 2009 2012 PREFACE DE MONSIEUR L INSPECTEUR D ACADEMIE L Education Physique et Sportive, discipline d enseignement,

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

La formation professionnelle des salariés : principes généraux

La formation professionnelle des salariés : principes généraux 2 nd forum des associations Juin 2013 - Goyave La formation professionnelle des salariés : principes généraux Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi

Plus en détail

FORMATION EN ALTERNANCE SOUS CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

FORMATION EN ALTERNANCE SOUS CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION CENTRE DE FORMATION CONTINUE SAINTE AGNÈS - JEANNE D ARC - VERNON 126, rue d Albuféra 27200 VERNON 02 32 51 14 86 DES ATOUTS POUR REUSSIR Une petite structure pour favoriser un travail de proximité et

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION

UN NOUVEAU PROGRAMME.. .. LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION UN NOUVEAU PROGRAMME.... LES COMPETENCES PROFESSIONNELLES AU CŒUR DE LA FORMATION LA FORMATION SE DEROULE SUR 3 ANS SOIT 6 SEMESTRES Rentrée en septembre, sortie en juin Semestre 1 -> 15 semaines à l IFSI

Plus en détail

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics

BPJEPS Spécialité Loisirs Tous Publics. Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015. Avignon. Marseille BPJEPS. Loisirs Tous Publics Spécialité Loisirs Tous Publics Du 3 novembre 2014 au 15 décembre 2015 Avignon Marseille Loisirs Tous Publics Les métiers de l animation Depuis plus de vingt ans, nous formons les professionnels de l animation

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe.

Un séminaire stratégique innovant et dynamisant pour mobiliser votre équipe. Présentation et objectifs.les 6 premiers et très intenses mois de mandat, ont souvent tout juste permis à de nombreuses équipes nouvellement élues de prendre leurs marques, de faire un bilan précis de

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 16 octobre 2012 - ATELIER 4 : Cohésion sociale entre les territoires et les générations L atelier se déroule à la Résidence des Personnes Agées Charles

Plus en détail

Volontaire AFEV mission lycées professionnels

Volontaire AFEV mission lycées professionnels Volontaire AFEV mission lycées professionnels scolarité en liens étroits avec deux lycées professionnels partenaires. o Vous assurerez l animation d un groupe de bénévoles accompagnant des lycéens professionnels.

Plus en détail

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8

Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 Éducation nationale ÉDUCATION NATIONALE 1/8 ACTION DE LUTTE CONTRE LA DÉSCOLARISATION ET L EXCLUSION Objectifs de l action Accompagner les dispositifs de prévention de la déscolarisation. Mettre en place

Plus en détail

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue)

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue) en partenariat avec présente «Votre Association dans le Grand Paris, quel avenir?» Thème 4 : Comment le Web et l innovation numérique peuvent-ils contribuer à construire un espace démocratique, social

Plus en détail

Soirée remise des diplômes

Soirée remise des diplômes Soirée remise des diplômes CQP Réceptionniste Responsable développement commercial Attaché(e) commercial(e) vendeur(euse) conseiller(e) commercial(e) Tous toqués! Tous toqués! Dossier de presse vendredi

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

Rappel du contexte et du contenu de l accord

Rappel du contexte et du contenu de l accord BILAN DE L EXPERIMENTATION FAVORISANT L ACCES DES JEUNES A L EMPLOI Rappel du contexte et du contenu de l accord La collaboration entre le CNML et le groupe CRIT s est formalisée à travers un accord de

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat

Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Hélène Moeneclaey à Lompret, une vraie assurance pour un premier mandat Publié le 08/11/2014 PAR JEAN-CHARLES GATINEAU PHOTOS PIB Elle fait partie des rares nouveaux maires du secteur. Alors, forcément,

Plus en détail

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I.

PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. PROJET EDUCATIF DU CLUB NATURE & ENVIRONNEMENT DE T.R.I. T.R.I. est une association dont l objectif est l insertion professionnelle et l éducation à l environnement. Le club nature & environnement développe

Plus en détail

Les habitants acteurs de la transformation

Les habitants acteurs de la transformation Les habitants acteurs de la transformation Placer l habitant au cœur des réflexions Actions de concertation et de participation Développer le lien social Favoriser le développement économique et l insertion

Plus en détail

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR

LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR LIVRET D ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR Nom de l étudiant(e) : Structure d accueil : Nom du tuteur : STAGE BTS AM Lycée Marie Curie 70 avenue de Paris 78000 VERSAILLES 01 39 24 69 24 www.lyc-curie-versailles.ac-versailles.fr

Plus en détail

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME

ACTION COLLECTIVE. Formation de tuteurs FORMATION. «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME ACTION COLLECTIVE Formation de tuteurs FORMATION «Devenir tuteur d entreprise, les clefs de la réussite» Référence de l action : 44375 ORGANISME FORSANE Contact : Anne Gomond contact-niort@forsane.com

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

Opération Jobs d été 94

Opération Jobs d été 94 Opération Jobs d été 94 Mercredi 11 avril 2012 Dossier de Presse CADRIJ94-12,rue Georges ENESCO 94000 CRETEIL tel : 01.48.98.12.67 e-mail : cadrij94@yahoo.fr Collectif d animation, de développement, de

Plus en détail

Notre offre de. Formations 2008-2009. Inter intra entreprises et DIF. CAE Formation - PRO FORM

Notre offre de. Formations 2008-2009. Inter intra entreprises et DIF. CAE Formation - PRO FORM Notre offre de Formations 2008-2009 Inter intra entreprises et DIF Spécialiste de la formation professionnelle, le CAE Formation et PRO FORM sont depuis plusieurs années, au service des entreprises et

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 EXPOSE DES MOTIFS SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 AVRIL 2014 POINT EMPLOI GIP Ivry-Vitry Actions Mission Locale, PLIE, Cellule Insertion Participations pour l année 2014 EXPOSE DES MOTIFS La Ville participe à des actions

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT

du Groupe AFC L école supérieure de l Alternance www.afc-formation.fr POITIERS Tél. 05 49 38 08 38 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT POITIERS LA ROCHE SUR YON LA ROCHELLE L école supérieure de l Alternance du Groupe AFC POITIERS 13, allée des Anciennes Serres 86280 SAINT-BENOIT Tél. 05 49 38 08 38 Fax : 05 49 38 28 14 - info@afc-formation.fr

Plus en détail

FICHE ACTION N 7 [2009-2010]

FICHE ACTION N 7 [2009-2010] FICHE ACTION N 7 [2009-2010] Intitulé: conseil d élèves Niveau(x) ou cycle(s): tous Nombre d enseignants concernés : 3 la directrice, parents élus, représentant de l IEN, représentant de la mairie Nombre

Plus en détail

ULIS LP Eiffel Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire

ULIS LP Eiffel Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire ULIS LP Eiffel Unité Localisée pour l Inclusion Scolaire MF Lagoguey coordonnatrice ULIS Eiffel Reims 1 Les missions de L ULIS LP Formation et Insertion L ULIS s inscrit dans le projet de formation et

Plus en détail

Intitulé du projet : APIPAQ

Intitulé du projet : APIPAQ Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES.

STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. STAGES EN ETABLISSEMENT SCOLAIRE ET ENSEIGNEMENTS D ACCOMPAGNEMENT MASTER MEEF SECOND DEGRE, DISCIPLINES GENERALES. I. Stages de M1. A. Calendrier et description. Le stage se décompose en deux parties,

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Délégation interministérielle à la famille

Délégation interministérielle à la famille Délégation interministérielle à la famille Circulaire Interministérielle DIF/DGAS/DGS/DGESCO/ DGER/DGEFP No 2006-556 du 22 décembre 2006 relative à la mise en place de plates-formes de formation aux métiers

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris

le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris année européenne du bénévolat et du volontariat le tour européen du bénévolat et du volontariat fait étape à paris du 14 au 20 avril 2011 place de l Hôtel de ville programme Ouvert de 11h à 19h Entrée

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours

Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours 2014 Analyse de l enquête de satisfaction des salariés en parcours Passation Fév-juillet 2014 Dépouillement Août 2014 Une démarche d amélioration En 2012, la SATE 86 s est engagée dans une démarche qualité

Plus en détail

L École Supérieure. de l Alternance. Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr. www.cofap-vendee.fr

L École Supérieure. de l Alternance. Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr. www.cofap-vendee.fr L École Supérieure de l Alternance Venez nous rencontrer! Tél : 02 51 46 08 09 esa@cofap-vendee.fr L École Supérieure de l Alternance vous accompagne vers : Un diplôme de l'éducation nationale BTS (BAC+2)

Plus en détail

Dossier de presse Université de Lille

Dossier de presse Université de Lille Dossier de presse Université de Lille 14 octobre 2013 Présentation de la stratégie politique globale Le projet Université de Lille correspond à une démarche de rapprochement des trois universités lilloises

Plus en détail

C'EST QUOI? LES CHIFFRES CLÉS

C'EST QUOI? LES CHIFFRES CLÉS LES GRETA C'EST QUOI? LES CHIFFRES CLÉS 1er réseau de France en formation continue Les Greta sont les structures de l'education nationale qui organisent des formations pour adultes dans la plupart des

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse

Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires. du Centre de réadaptation de Mulhouse Journée Entretiens Express Employeurs avec les entreprises partenaires du Centre de réadaptation de Mulhouse Historique: Issu du milieu industriel, j ai entrepris une reconversion professionnelle en 1998

Plus en détail

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données

Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Administration et gestion de bases de données Université Toulouse III - Paul Sabatier - UPS Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA

LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA LISTE DES MISSIONS DE BENEVOLAT ADALEA Vous trouverez dans ce document la liste des missions de bénévolat que nous proposons au sein de notre association. Cette liste est susceptible d évoluer selon nos

Plus en détail

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions

Le référentiel mission et Profil de Poste de. l d et de contre les. Animateur Insertion Lutte. Exclusions Le référentiel mission et Profil de Poste de l d et de contre les Animateur Insertion Lutte Exclusions Préambule 1. La jeunesse, le Département du Nord et la Fédération des centres sociaux du Nord : Une

Plus en détail

BAC Pro - Commerce (vendeur spécialisé en magasin)

BAC Pro - Commerce (vendeur spécialisé en magasin) Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 19/11/2015. Fiche formation BAC Pro - Commerce (vendeur spécialisé en magasin) - N : 9848 - Mise à jour : 16/11/2015 BAC Pro - Commerce

Plus en détail

BTS Management des Unités Commerciales Réorientation. Contenu de la formation. Sommaire :

BTS Management des Unités Commerciales Réorientation. Contenu de la formation. Sommaire : Lycée LE CASTEL BTS Management des Unités Commerciales Réorientation Contact Lycée Le Castel BTS MUC Réorientation 22, rue Daubenton 21000 Dijon bts.muc@lyc-lecastel.fr 03 80 76 70 28 Sommaire : Domaines

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Ce dossier est destiné à vous présenter à la fois l activité du cabinet de courtage A2C GROUPE, les services mis à la disposition de ses partenaires. Ce dossier se présente sous

Plus en détail

GUIDE REGIONAL FORMATIONS PAYANTES. Année 2015 DÉLÉGATION POITOU-CHARENTES QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT

GUIDE REGIONAL FORMATIONS PAYANTES. Année 2015 DÉLÉGATION POITOU-CHARENTES QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT GUIDE REGIONAL FORMATIONS PAYANTES Année 2015 DÉLÉGATION POITOU-CHARENTES QUAND LES TALENTS GRANDISSENT, LES COLLECTIVITÉS PROGRESSENT Tarifs 2015 Formations et interventions payantes Vu la loi n 84-594

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL GESTION-ADMINISTRATION Formation en trois ans après la troisième intégrant le diplôme intermédiaire du BEP MSA (Métiers des Services Administratifs) Une nouvelle voie de réussite

Plus en détail

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité

Fiche action 1. Information des jeunes sur les métiers de la mutualité Fiche action 1 Titre de l action: Information des jeunes sur les métiers de la mutualité - Faire connaître et promouvoir les métiers de la mutualité - Répondre aux besoins d embauche futurs - Améliorer

Plus en détail

Fiche d inscription Programme de formation OPCALIA LR SET

Fiche d inscription Programme de formation OPCALIA LR SET Programme expérimental spécifique Secteur du sport Fiche d inscription Programme de formation OPCALIA LR SET Nom de la structure : N de Siret : Adresse : Cp : Ville : Interlocuteur administratif : TARIF

Plus en détail

Conseils de quartiers Règlement intérieur

Conseils de quartiers Règlement intérieur Conseils de quartiers Règlement intérieur caen.fr I Les principes fondateurs Règlement intérieur des conseils ARTICLE 1 Création des conseils de quartiers citoyens Les conseils de quartiers citoyens sont

Plus en détail

MAISON DE QUARTIER LA MANO 2015-2016. Programme des activités

MAISON DE QUARTIER LA MANO 2015-2016. Programme des activités MAISON DE QUARTIER LA MANO 2015-2016 Programme des activités Plus de 7 000 associations contribuent chaque jour à l effervescence de notre ville. Elles participent à la cohésion sociale et à la solidarité.

Plus en détail

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école

Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école Guide du représentant des parents d élèves au conseil d école ÉDITO Vous êtes élu au conseil d école et nous vous en félicitons. Les partenaires éducatifs dans leur diversité et au premier plan la famille,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Conseil et développement agricole de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

Sommaire. Présentation des actions d accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest

Sommaire. Présentation des actions d accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest 1 Sommaire Organisation 2010 2011 Présentation des actions d accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest Bilan 2010 2011 Accompagnement à la scolarité sur Échirolles Ouest Modalités d implication

Plus en détail

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT

Programme détaillé BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée des études DIPLÔME D ETAT Objectifs de la formation Le BTS Management des unités commerciales a pour perspective de vous permettre de prendre la responsabilité de tout ou partie d une unité commerciale. Une unité commerciale est

Plus en détail

Anticiper et préparer un contrôle de la Cour des Comptes

Anticiper et préparer un contrôle de la Cour des Comptes Formation d'une journée 22 septembre 2014 03 octobre 2014-8 décembre 2014 Présentation et objectifs Les chambres régionales des comptes exercent à titre principal sur les collectivités territoriales et

Plus en détail

THEMATIQUE K : COMMUNICATION DIGITALE 2

THEMATIQUE K : COMMUNICATION DIGITALE 2 ANNEXES 1. LA COMMANDE DE LA BRANCHE 2. LE DOSSIER DE CANDIDATURE OFFRE DE FORMATIONS 2015 A DESTINATION DES ENTREPRISES DE LA BRANCHE DU GOLF ADHÉRENTES A UNIFORMATION THEMATIQUE K : COMMUNICATION DIGITALE

Plus en détail

LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME

LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME LA LETTRE DU CIO VOUS INFORME NUMERO 1 Octobre 2009 LE CIO : centre d information et d orientation Une équipe, un service public au service des jeunes et des adultes LE DOSSIER DU MOIS : La mission générale

Plus en détail

CONSEIL CONSULTATIF CITOYEN. 5 Mars 2013

CONSEIL CONSULTATIF CITOYEN. 5 Mars 2013 CONSEIL CONSULTATIF CITOYEN 5 Mars 2013 Compte rendu délibératif final de l auto saisine «Démocratie locale et de proximité : Projet de redynamisation de la démocratie participative à Digne-les-Bains»

Plus en détail

FORMATIONS DES BENEVOLES

FORMATIONS DES BENEVOLES 2015 Agir pour la Solidarité FORMATIONS DES BENEVOLES Administrateurs et bénévoles des associations du secteur de l insertion sociale et professionnelle 2015 Sommaire Le paysage institutionnel du secteur

Plus en détail

Insérez la vie active dans vos études!

Insérez la vie active dans vos études! Insérez la vie active dans vos études! www.formaconseil.re Le contrat de professionnalisation Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail permettant d acquérir une qualification professionnelle.

Plus en détail

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS

FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Evènements FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Mission Locale du Charolais - 17 rue Jean Bouveri - 71 130 GUEUGNON Structure support du projet Rappel de la mise en place et des objectifs de cette action. L

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations

Formations et. http://fr.iofc.org/projets/education/formations Formations et ACCOMPAGNEMENT 2015-2016 http://fr.iofc.org/projets/education/formations Notre démarche Fondé en 2005, le programme Education à la Paix s inscrivait dans la «Décennie internationale de promotion

Plus en détail

PARCOURS FORMATION 2014

PARCOURS FORMATION 2014 Branche des commerces de détail de papeterie, fournitures de bureau, bureautique et informatique APPEL A PROPOSITIONS A L ATTENTION DES ORGANISMES DE FORMATION PARCOURS FORMATION 2014 Maxime MARION Fédération

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

Objet : Inscription Formation Gestion et Développement de la TPE/PME en contrat de professionnalisation 2013/2014

Objet : Inscription Formation Gestion et Développement de la TPE/PME en contrat de professionnalisation 2013/2014 Objet : Inscription Formation Gestion et Développement de la TPE/PME en contrat de professionnalisation 2013/2014 Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous vous remercions de l intérêt que vous portez à notre

Plus en détail

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 -

MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - MARKETING DE LA FORMATION Les nouvelles donnes - NOTE DE REFLEXION JUIN 2013 - Avec un chiffre d affaires total de 3.5 Milliards d euros par an, la formation professionnelle est un secteur apparemment

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Organisation des transports de l Institut Catholique de Lille Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION 2014:

ACHAT DE PRESTATION 2014: ACHAT DE PRESTATION 2014: OBJET DE L ACHAT DE PRESTATION : Étape 3 du parcours d émergence : Découverte de l environnement de mon projet Dispositif: «Groupement de Créateurs» ATELIER : Parcours de la création

Plus en détail

NOVEMBRE 2015 SESSIONS DE RECRUTEMENT INFOS INSCRIPTION ACCUEIL. e PHONE REGIE. e ACCUEIL FORMATION

NOVEMBRE 2015 SESSIONS DE RECRUTEMENT INFOS INSCRIPTION ACCUEIL. e PHONE REGIE. e ACCUEIL FORMATION NOVEMBRE 2015 Révélatrices de réussites professionnelles INFOS INSCRIPTION Vous devez habiter Paris ou être salarié(e) en contrat aidé à la Mairie de Paris, pour pouvoir bénéficier de nos services. INFORMATIONS

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier

Cohésion sociale, solidarités et lien social. Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et lien social Retour des fiches-actions Lundi 24 janvier Cohésion sociale, solidarités et Lien social Actions municipales et actions pilotes: Favoriser la cohésion sociale

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Formateur dans le contexte de publics à besoins spécifiques de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing et commerce sur internet : Les métiers du E-business de l Université d Evry-Vald Essonne - UEVE Vague

Plus en détail

Licence professionnelle Conducteur de travaux en maison individuelle

Licence professionnelle Conducteur de travaux en maison individuelle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Conducteur de travaux en maison individuelle Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Des solutions à vos projets. www.abelia-formation.com

Des solutions à vos projets. www.abelia-formation.com Des solutions à vos projets www.abelia-formation.com Nos métiers La Formation Le Conseil en Ressources Humaines Depuis 1995, ABELIA développe des compétences dans : l orientation professionnelle, l emploi,

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà

50 projets. pour demain. GÉENÉERATIONS demain. c est déjààà 50 projets pour demain GÉENÉERATIONS demain c est déjààà AUCHAN chez nous Les fondations Auchan et Simply lancent un appel à projets «50 projets pour demain» En 2011, le Groupe Auchan fête ses 50 ans.

Plus en détail

Promouvoir son territoire : stratégie et outils

Promouvoir son territoire : stratégie et outils Formation sur 1 jour 2014 : Présentation et objectifs Les collectivités dans le contexte de mondialisation et de concurrence entre les territoires sont amenées à favoriser de nouveaux modes de développement

Plus en détail

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle

Vendredi 26 avril 2013. ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Vendredi 26 avril 2013 ERDF accompagne l E2C78 et Bleu Oxygène pour favoriser l insertion professionnelle Sommaire ERDF accompagne l insertion sociale 3 La convention partenariale qui unit la Direction

Plus en détail