TABLE DES MATIÈRES VOLUME 1 PARTIE I GÉNÉRAL. [Aba-1] ABANDON D UN ENFANT [Abs-1] ABSENCE DE PREUVE ET PREUVE SUFFISANTE...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TABLE DES MATIÈRES VOLUME 1 PARTIE I GÉNÉRAL. [Aba-1] ABANDON D UN ENFANT... 1. [Abs-1] ABSENCE DE PREUVE ET PREUVE SUFFISANTE..."

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES VOLUME 1 PARTIE I GÉNÉRAL [Aba-1] ABANDON D UN ENFANT [Abs-1] ABSENCE DE PREUVE ET PREUVE SUFFISANTE... 1 [Abs-2] ABSOLUTION Absolution conditionnelle Absolution inconditionnelle Général [Abu-1] ABUS DE CONFIANCE [Abu-2] ABUS DE PROCÉDURE [Acc-1] ACCUSÉ Aptitude à comparaître Commission d un avocat à un accusé Comportement Décès Non représenté par avocat Présence Représenté par un agent Silence Juillet 2014 TM /1

2 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE [Act-1] ACTE D ACCUSATION Amendement après la preuve Amendement avant la preuve Amendement lors du délibéré du juge Condamnation antérieure Contenu Date du crime Défaut de mettre en accusation Double et multiple Enquête diligente Imprécision Mise en accusation directe Mode de poursuite Modification Présentation Réunion des chefs Suffisance Suraccusation («overcharging») [Act-2] ACTES SIMILAIRES [Act-3] ACTIONS INDÉCENTES (article 173 C.cr.) Actions indécentes Voyeurisme [Act-4] ACTIVITÉS D UN GANG [Adm-1] ADMINISTRER UNE SUBSTANCE DÉLÉTÈRE Juillet 2014 TM /2

3 TABLE DES MATIÈRES [Adn-1] ADN Principes généraux Banque de données génétiques Prélèvement pour analyse génétique [Age-1] AGENT DE LA PAIX Agents des premières nations Définition Entrave, résistance et voies de fait Langage Obligations Pouvoir de fouille Pouvoirs [Age-2] AGENT DE SÉCURITÉ [Agr-1] AGRESSION SEXUELLE Armée Comportement sexuel du plaignant Consentement Contre-interrogatoire d une plaignante A. Nomination d un avocat B. Par l accusé (art. 276 C.cr.) Date de la dénonciation Doctrine générale Entre conjoints Grave Moins de 14 ans Mai 2014 TM /3

4 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 8.01 Personne en autorité (art. 153 C.cr.) Preuve par vidéo Touchers par les parents [Aid-1] AIDER QUELQU UN À SE DONNER LA MORT [Ajo-1] AJOURNEMENT Expert non disponible Général Principes généraux [Ali-1] ALIÉNATION MENTALE Aliénation mentale Réinsertion sociale [Ani-1] ANIMAUX [Ant-1] ANTIDÉMARREUR [App-1] APPEL Appel dilatoire Question de droit Prorogation de délai [Arm-0.1] ARMES Définition Possession d arme dans un dessein dangereux... 2 [Arm-1] ARMES À FEU Acquisition Braquer Confiscation Mai 2014 TM /4

5 TABLE DES MATIÈRES 2.25 Définition Délivrance d un permis de possession et d acquisition d armes à feu Dissimulées Enregistrement Entreposage Interdiction de posséder Principes généraux A. Notion d arme à feu B. Composantes matérielles d une arme à feu.. 31 C. Capacité d une arme à feu D. Notion d usage E. Infractions comportant une peine minimale de 4 ans d emprisonnement F. Infraction incluse Prohibée Utilisation Utilisation lors de la perpétration d une infraction [Arr-1] ARRESTATION Façon de faire Force raisonnable Général Motifs raisonnables Prise en chasse Résistance Mai 2014 TM /5

6 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 4.01 Sans mandat [Arr-2] ARRÊT DES PROCÉDURES Délais déraisonnables Général [Att-1] ATTROUPEMENT ILLÉGAL [Ave-1] AVEUGLEMENT VOLONTAIRE [Avi-1] AVIS DE RÉCIDIVE [Avo-1] AVORTEMENT [Bar-1] BARRAGE ROUTIER [Bie-1] BIENS INFRACTIONNELS Confiscation Ordonnance de blocage Restitution intérimaire [Bla-1] BLANCHIMENT D ARGENT [Boo-1] BOOKMAKING [Bri-1] BRIS D ENGAGEMENT [Bri-2] BRIS DE PROBATION [Cap-1] CAPACITÉS AFFAIBLIES Capacités affaiblies Capacités affaiblies causant la mort Interception Mai 2014 TM /6

7 TABLE DES MATIÈRES 4.01 Télémandat pour l obtention d échantillons de sang [Cau-1] CAUTIONNEMENT Confiscation d engagement Désistement [Cha-1] CHANGEMENT DE PROCUREUR [Cha-2] CHANGEMENT DE VENUE Général Honoraires additionnels [Cho-1] CHOSE JUGÉE (condamnations multiples) [Cho-2] CHOSES NÉCESSAIRES À LA VIE (article 215 C.cr.)... 1 [Com-1] COMMISSIONS SECRÈTES [Com-2] COMMUNICATIONS PRIVILÉGIÉES [Com-3] COMPLICITÉ [Com-4] COMPLICITÉ APRÈS LE FAIT [Com-5] COMPLOT [Con-1] CONDAMNATION ANTÉRIEURE Général Requête de type Corbett A. Les principes B. Différents arrêts devant les cours d appel... 6 [Con-2] CONDAMNATIONS MULTIPLES [Con-3] CONDUITE DANGEREUSE Causant la mort Mai 2014 TM /7

8 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 2.01 Général [Con-4] CONDUITE PENDANT UNE INTERDICTION OU UNE SUSPENSION Conduite pendant une interdiction Conduite pendant une suspension [Con-4.1] CONFESSION Général Personne en autorité Principes généraux Techniques policières (Mr. Big) [Con-5] CONFLIT D INTÉRÊTS [Con-6] CONSCIENCE COUPABLE [Con-7] CONTRE-INTERROGATOIRE Cause pendante Fait collatéral Général Journal intime [Con-8] CONTRE-PREUVE [Cor-1] CORRUPTION [Cre-1] CRÉDIBILITÉ [Dec-0.1] DÉCLARATION DE L ACCUSÉ [Dec-1] DÉCLARATION ANTE MORTEM [Def-1] DÉFENSE Abandon du projet commun ou défense de renonciation Mai 2014 TM /8

9 TABLE DES MATIÈRES 1.01 Alibi Aliénation mentale Apparence de droit Actes similaires Automatisme Autrefois acquit Contrainte par menaces Croyance sincère mais erronée au consentement Défense des biens De minimis non curat lex Dénégation générale Droit de correction Erreur de droit provoquée par un fonctionnaire Force raisonnable Impossibilité Intoxication volontaire Intrus Ivresse Légitime défense Nécessité Provocation Réflexe Sans excuse légitime dont la preuve lui incombe TM /9

10 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE Somnambulisme The Queen can do no wrong Vraisemblance d un moyen de défense [Del-1] DÉLINQUANT DANGEREUX Délinquant sexuel [Del-2] DÉLIT DE FUITE [Den-1] DÉNONCIATION Assermentation [Dep-1] DÉPENS EN MATIÈRE CRIMINELLE [Div-1] DIVULGATION DE LA PREUVE [Div-2] DIVULGATION DES MOYENS DE DÉFENSE [Dro-1] DROIT AUTOCHTONE Droits ancestraux Pêche Traité [Drt-1] DROIT D AUTEUR [Eco-1] ÉCOUTE ÉLECTRONIQUE Général Transcription pour le jury [Eff-1] EFFRACTION AVEC INTENTION [Emp-1] EMPREINTES GÉNÉTIQUES [Enf-1] ENFANT VIVANT [Eng-1] ENGAGEMENT DE GARDER LA PAIX TM /10

11 TABLE DES MATIÈRES [Enl-1] ENLÈVEMENT Défense de nécessité Général [Enq-1] ENQUÊTE PRÉLIMINAIRE Absence du prévenu Contre-interrogatoire Général [Ent-1] ENTRAPMENT [Ent-2] ENTRAVE [Err-1] ERREUR JUDICIAIRE [Eva-1] ÉVASION [Exp-1] EXPERTISE [Ext-1] EXTORSION [Ext-2] EXTRADITION [Fau-1] FAUX ET USAGE DE FAUX [Fla-1] FLÂNER OU RÔDER [Fon-1] FONCTIONNAIRE [Fou-1] FOUILLES À NU Principes généraux [Fra-1] FRAIS Frais du jour Général Octobre 2013 TM /11

12 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE [Fra-2] FRAUDE [Gar-1] GARDE ET CONTRÔLE [Har-1] HARCÈLEMENT CRIMINEL [Hom-1] HOMICIDE INVOLONTAIRE [Ide-1] IDENTIFICATION [Imm-1] IMMIGRATION [Ind-1] INDICATEUR DE POLICE [Inf-1] INFANTICIDE [Inf-2] INFRACTION MOINDRE ET INCLUSE Général Principes généraux [Int-1] INTENTION Définition Cas particuliers A. Fraude Liste des infractions d intention générale Liste des infractions d intention spécifique [Ivr-1] IVRESSOMÈTRE Amendement rétroactif Appareil de détection Certificat du technicien qualifié Chevauchement Constitutionnalité Octobre 2013 TM /12

13 TABLE DES MATIÈRES 2.01 Délai de deux heures Divulgation Général Immédiatement ou dès que possible Preuve contraire Prise de sang Refus de fournir un test de contrôle ou d ivressomètre Tests symptomatiques [Jeu-1] JEUNE CONTREVENANT Destruction des empreintes digitales Général [Jug-1] JUGE Connaissance d office Correction d une erreur Destitution Motivation d une décision Partialité A. Général B. Interventions C. Récusation Pouvoirs Traitement [Jur-1] JURIDICTION Juge de paix TM /13

14 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 2.01 Juridiction territoriale [Jur-2] JURY Directives au jury Erreur sur le verdict Évaluation des candidats jurés Général Ordre de présentation des exposés au jury Récusation motivée Secret des délibérations du jury [Les-1] LÉSIONS CORPORELLES [Leu-1] LEURRE D ENFANT [Lib-1] LIBERTÉ DE PRESSE [Lib-2] LIBERTÉ SANS EXCUSE [Lot-1] LOTERIE ET JEUX DE HASARD [Mac-1] MACHINE DE JEU [Mai-1] MAISON DE DÉBAUCHE [Mai-2] MAISON DE JEU [Man-1] MANDAT DE PAIX (article 810 C.cr.) [Man-2] MANDAT GÉNÉRAL [Med-1] MÉDIA Accès aux pièces Omission de se conformer à une ordonnance [Mef-1] MÉFAIT TM /14

15 TABLE DES MATIÈRES [Men-1] MENACES DE MORT OU DE BLESSURES CORPORELLES Général Tentative [Men-2] MENS REA [Meu-0.1] MEURTRE AU DEUXIÈME DEGRÉ Lien de causalité [Meu-1] MEURTRE AU PREMIER DEGRÉ [Meu-2] MEURTRE PAR IMPUTATION [Mob-1] MOBILE [Mot-1] MOTION DE NON-LIEU [Neg-1] NÉGLIGENCE CRIMINELLE [Obi-1] OBITER DICTUM [Obs-1] OBSCÉNITÉ [Odo-1] ODOMÈTRE [Opp-1] OPPORTUNITÉ EXCLUSIVE [Ord-0.01] ORDINATEURS Consoles de jeux et copies de jeux vidéo Utilisation [Ord-0.1] ORDONNANCE DE COMMUNICATION [Ord-1] ORDONNANCE DE NON-PUBLICATION [Ord-2] ORDONNANCE PAR UN TRIBUNAL JUDICIAIRE Désobéissance Droit à une indemnisation Juillet 2014 TM /15

16 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE [Oui-1] OUÏ-DIRE [Out-1] OUTRAGE AU TRIBUNAL Principes généraux VOLUME 2 [Paq-1] PAQUETS SCELLÉS Ouverture [Par-1] PARADE D IDENTIFICATION [Par-2] PARDON [Par-3] PARJURE [Per-1] PERMIS DE CONDUIRE [Per-2] PERQUISITION Bureau d avocats Exécution Général Locaux d un média Perquisition pour obtenir l identité de présumées victimes Plain view («objets bien en vue») Plain smell Principes généraux Prolongation Rôle du juge de paix Télémandat de perquisition Juillet 2014 TM /16

17 TABLE DES MATIÈRES [Per-3] PERSONNE Personne morale Personne ordinaire ou raisonnable [Pho-1] PHOTOGRAPHIE [Pla-0.1] PLAIDOIRIE [Pla-1] PLAIDOYER DE CULPABILITÉ Principes généraux Retrait [Pol-1] POLYGRAPHE [Por-1] PORNOGRAPHIE Pornographie juvénile Production d une chose obscène [Pos-1] POSSESSION (définition) [Pos-2] POSSESSION D OUTILS DE CAMBRIOLAGE [Pos-3] POSSESSION RÉCENTE [Pre-0.1] PRÉCLUSION [Pre-1] PRÉENQUÊTE [Pre-2] PRESCRIPTION [Pre-3] PRÉSOMPTION [Pre-4] PREUVE Appréciation Communication de la preuve Pertinence de la preuve TM /17

18 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 2.01 Preuve circonstancielle Preuve hors de tout doute raisonnable Preuve de moralité Preuve suffisante [Pro-0.1] PROCÉDURE Irrégularité Diffusion des procédures [Pro-1] PROCÈS Huis clos Nouveau procès Preuve commune Procès ex parte Procès Langue parlée des procureurs, des juges et des jurés Procès séparés Publicité Remise [Pro-2] PROCUREUR DE L ACCUSÉ Amicus curiæ Compétence Conflit d intérêts Général Récusation Rémunération par l État Requête pour cesser d occuper pour non-paiement d honoraires TM /18

19 TABLE DES MATIÈRES [Pro-3] PROCUREUR DE LA COURONNE Absence du procureur de la couronne au procès Compétence du Barreau Conduite Immunité Pouvoirs [Pro-3.1] PRODUIT DE LA CRIMINALITÉ Confiscation Ordonnance de blocage Recyclage des produits de la criminalité [Pro-4] PROPAGANDE HAINEUSE [Pro-5] PROXÉNÉTISME [Rad-1] RADAR Détecteur de radar [Rad-2] RADIOCOMMUNICATION [Rec-1] RECEL [Ref-1] [Reg-1] REFUS DE SUBIR UN TEST DE CONTRÔLE OU D IVRESSOMÈTRE REGISTRE DES RENSEIGNEMENTS SUR LES DÉLINQUANTS SEXUELS [Rel-1] RELATIONS SEXUELLES ANALES [Rem-1] REMISE DES BIENS SAISIS [Rem-2] REMISE EN LIBERTÉ Constitutionnalité de l alinéa 515(10)c) C.cr TM /19

20 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 2.01 En appel Général [Reo-1] RÉOUVERTURE D ENQUÊTE [Res-1] RES JUDICATA [Ret-1] RÉTRACTATION DE JUGEMENT [Ret-2] RETRAIT DE LA PLAINTE [Sec-1] SECRET PROFESSIONNEL Ambulancier Avocat Médecin Prêtre [Sen-1] SENTENCE (Première partie) Détermination de la peine A. Objectifs et principes (art. 718 C.cr.) B. Ordonnance de probation (art. 731 à C.cr.) C. Ordonnance de paiement d amende (art. 734 à 737 C.cr.) D. Ordonnance de dédommagement (art. 738 à C.cr.) E. Ordonnance de sursis (art. 742 à C.cr.) F. Article G. Absence de l accusé H. Infraction n ayant fait l objet d aucune accusation TM /20

21 TABLE DES MATIÈRES 2.01 Facteurs à considérer A. Remarques préliminaires B. Délai pour rendre sentence C. Facteurs aggravants D. Plaidoyer de culpabilité E. Santé de l accusé F. Statut d immigrant [Sen-2] SENTENCE (Deuxième partie) Abus de confiance Agression sexuelle A. Général B. Grave C. Attentat à la pudeur Ajournements thérapeutiques Amende Augmentation du temps d épreuve (art C.cr.) Avortement Bigamie Blanchiment d argent Conduite dangereuse Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec facultés affaiblies causant des lésions corporelles ou la mort Contacts sexuels TM /21

22 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 2.20 Contrebande de cigarettes et d alcool Corruption Cruauté envers les animaux Délinquant autochtone Délit de fuite causant des lésions corporelles ou la mort Détention préventive Détention provisoire Émeute Emprisonnement à défaut de paiement Emprisonnement avec sursis A. Contournement de la Loi interdisant l emprisonnement avec sursis dans le cas de voies de fait graves B. Général C. Manquement Enfant secoué Entrave Facultés affaiblies Fraude Gangstérisme Gradation des peines Homicide involontaire Immigration Incendie Inceste TM /22

23 TABLE DES MATIÈRES Interdiction de conduire Invasion de domicile Jeunes contrevenants Lésions corporelles Leurre d enfants Loi sur l accise Maison de jeu Maximum Méfait Meurtre au deuxième degré Monnaie contrefaite Multi-récidiviste Négligence criminelle A. Causant des blessures B. Causant la mort Notaire Outrage au tribunal Parjure Peines consécutives Peine discontinue Peine maximale Peine minimale A. Détention avant le prononcé de la peine B. Inconstitutionnalité TM /23

24 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE Policiers A. Différents crimes B. Voies de fait Pornographie juvénile Possession d arme dans un dessein dangereux Prêts usuraires Preuve nouvelle Principes généraux A. Déclaration extrajudiciaire de l accusé Proxénétisme Rapport présentenciel Séquestration Sévices graves à la personne Stupéfiant A. Culture B. Importation C. Possession dans le but de trafic et trafic D. Possession simple E. Production F. Trafic Suggestion commune A. Général B. Volte-face de la poursuite Télémarketing TM /24

25 TABLE DES MATIÈRES Tentative de meurtre Torture Trafic d influence Utilisation non autorisée d ordinateur Violence conjugale Voies de fait et lésions Voies de fait graves Vol d automobiles Vol de télécommunication Vol et effraction Vol qualifié A. Général B. Vol qualifié contre des personnes âgées [Seq-1] SÉQUESTRATION [Sev-1] SÉVICES GRAVES À LA PERSONNE [Sol-1] SOLLICITATION [Sta-1] STARE DECISIS [Stu-1] STUPÉFIANT Avis raisonnable Cautionnement Champignons magiques Identification de la substance Importation Possession de marihuana (interdiction) TM /25

26 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 6.01 Présomption de l article Production de stupéfiants Remise des biens saisis Trafic [Sur-1] SURVEILLANCE PAR VIDÉO [Tap-1] TAPAGE [Tau-1] TAUX D INTÉRÊT CRIMINEL [Tem-1] TÉMOINS Complice Condamnations antérieures Conjoint Contre-interrogatoire Crédibilité Déclaration antérieure compatible Déclaration antérieure incompatible Déficient mental Délateur Écran Enfant Exclusion des témoins Expert Général Hypnose Informateur TM /26

27 TABLE DES MATIÈRES Non-divulgation de l identité d un témoin Production d une déclaration à titre de témoignage Témoin d opinion Ouï-dire Versions contradictoires Vidéo [Ten-1] TENTATIVE [Ten-2] TENTATIVE DE MEURTRE [Ter-1] TERRORISME [Tim-1] TIMBRE-POSTE [Tra-1] TRANSFERT DE DISTRICT JUDICIAIRE [Tro-1] TROUBLER UN OFFICE RELIGIEUX [Tro-2] TROUBLES MENTAUX Commission d examen Déclaration protégée [Ver-1] VERDICT Caractère raisonnable [Vio-1] VIOLENCE CONJUGALE Syndrome de la femme battue [Voi-1] VOIES DE FAIT Consentement Erreur de fait TM /27

28 RÉPERTOIRE DE JURISPRUDENCE PÉNALE 3.01 Principes généraux Voies de fait graves [Vol-1] VOL PARTIE II CHARTE CANADIENNE [C-1] Général Applicabilité de la Charte à l extérieur du Canada Caractère théorique d un litige Conditions applicables pour soulever le non-respect d un droit constitutionnel [C-2] Article 1: Garantie des droits et libertés [C-2.5] Article 2a): Liberté de conscience et de religion [C-3] Article 2b): Liberté d expression [C-3.1] Article 2d): Liberté d association [C-4] Article 3: Droit de vote [C-4.5] Article 6: Liberté de circulation et d établissement [C-5] Article 7: Droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne Auto-incrimination Droit au silence Imprécision Liberté de la personne justice fondamentale.. 43 [C-6] Article 8: Fouille abusive TM /28

Feuillet récapitulatif Gestion des causes de niveau intermédiaire : droit criminal

Feuillet récapitulatif Gestion des causes de niveau intermédiaire : droit criminal Feuillet récapitulatif Gestion des causes de niveau intermédiaire : droit criminal Gestion des causes de niveau intermédiaire : Critères d'admissibilité Les affaires en droit criminel peuvent être dirigées

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES... 17 TITRE II - LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DU BARREAU DU QUÉBEC... 201

TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES... 17 TITRE II - LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DU BARREAU DU QUÉBEC... 201 TABLE DES MATIÈRES TITRE I - LES RÈGLES DÉONTOLOGIQUES................................. 17 TITRE II - LA PROCÉDURE DISCIPLINAIRE DU BARREAU DU QUÉBEC............... 201 TITRE III - LA PRATIQUE PROFESSIONNELLE...............................

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. (Les références renvoient aux numéros des paragraphes)

INDEX ANALYTIQUE. (Les références renvoient aux numéros des paragraphes) INDEX ANALYTIQUE (Les références renvoient aux numéros des paragraphes) A À visage découvert Voir Témoignage Abandon Voir Chose jetée ou abandonnée Absence catégories d absence, 804 Absence d objection

Plus en détail

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière...

Table des matières. Abréviations... 7 Préface... 9. Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique. A. La législation routière... Abréviations... 7 Préface... 9 Titre I Le permis de conduire dans son cadre juridique A. La législation routière... 12 1) Quelques mots d histoire... 12 2) Législation actuelle... 18 a) Législation nationale...

Plus en détail

La responsabilité pénale dans l entreprise

La responsabilité pénale dans l entreprise La responsabilité pénale dans l entreprise PLATO Le Lieu : CCI Granville. 1 Plan de l intervention Déterminer les zones de risques pénales dans l entreprise. Qui peut voir sa responsabilité pénale engagée?

Plus en détail

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître?

Qu est-ce que je dois faire lorsque je reçois une assignation à comparaître? Être un témoin Qu est-ce qu un témoin? Le témoin est celui à qui il est demandé de se présenter devant le tribunal pour répondre à des questions sur une affaire. Les réponses données par un témoin devant

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Comment s y retrouver. La personne victime. dans le. processus judiciaire

Comment s y retrouver. La personne victime. dans le. processus judiciaire La personne victime dans le processus judiciaire Comment s y retrouver Définitions de différents actes criminels : Les crimes contre la personne : Voie de fait (articles 265 à 269 du Code criminel) : acte

Plus en détail

«La prison est la seule solution pour préserver la société.»

«La prison est la seule solution pour préserver la société.» «La prison est la seule solution pour préserver la société.» Nous n enfermons rien d autre en prison qu une partie de nous-mêmes, comme d autres abandonnent sur le bord de la route leurs souvenirs encombrants

Plus en détail

Questionnaire du projet Innocence

Questionnaire du projet Innocence 1 Questionnaire du projet Innocence Directives : Répondez de façon aussi détaillée que possible à chacune des questions suivantes ayant trait à votre dossier. Des réponses complètes et précises nous permettront

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE

Les infractions au. Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Les infractions au Code criminel PERMIS DE CONDUIRE Le Code criminel et la conduite d un véhicule routier Certains comportements ou certaines actions

Plus en détail

Conseil canadien de la magistrature Directives de mi-procès

Conseil canadien de la magistrature Directives de mi-procès Conseil canadien de la magistrature Directives de mi-procès 1 Glossaire NDA = nom de l accusé NDD = nom du déclarant NDP = nom du plaignant NDT = nom du témoin ND1/3 = nom du tiers NDAT = nom de l accusé

Plus en détail

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES

LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES LES JURIDICTIONS PÉNALES FRANÇAISES Les juridictions pénales jugent les infractions à la loi pénale. Ces infractions sont définies dans le code pénal. Il existe en France, trois types d'infractions, définies

Plus en détail

Commentaires du Barreau du Québec sur la modernisation des dispositions du Code criminel relatives aux moyens de transport Document de travail

Commentaires du Barreau du Québec sur la modernisation des dispositions du Code criminel relatives aux moyens de transport Document de travail PAR COURRIEL Le 30 avril 2010 Consultation sur la conduite avec facultés affaiblies Section de la politique en matière de droit pénal Ministère de la Justice Édifice commémoratif de l Est 284, rue Willington

Plus en détail

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans)

- définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) Leçon introductive au droit pénal des mineurs - définition du droit pénal des mineurs (ensemble de règles visant à réprimer les comportements délinquants des personnes de moins de 18 ans) - textes régissant

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale

Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale Les victimes et auteur-e (s) de violences domestiques dans la procédure pénale (Le contenu de cette présentation n engage pas le Ministère public) 1 Objectifs et plan I. Tour d horizon des différentes

Plus en détail

L'AGENT IMMOBILIER. Attention : les cartes professionnelles déjà délivrées restent valables jusqu à leur date d expiration.

L'AGENT IMMOBILIER. Attention : les cartes professionnelles déjà délivrées restent valables jusqu à leur date d expiration. L'AGENT IMMOBILIER L'agent immobilier est un intermédiaire intervenant dans les opérations d achat, de vente, d échange, de sous-location ou de location de maisons, appartements, fonds de commerce, terrains.

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité?

CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? CERTIFICATS DE SÉCURITÉ Qu est-ce qu un certificat de sécurité? Automne 2011 QU EST-CE QU UN CERTIFICAT DE SÉCURITÉ? Créée en 1978, la procédure actuelle trouve son fondement dans la loi sur l immigration

Plus en détail

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 (Peine d annulation du permis de conduire pour conduite en état alcoolique en récidive et

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE ET DES LIBERTÉS Circulaire du 6 juillet 2011 relative à la présentation des dispositions de droit pénal et de procédure pénale relatives à la lutte contre la violence routière résultant de la loi n 2011-267 du 14 mars

Plus en détail

L aide juridique au Nouveau-Brunswick. Fournir de l aide de nature juridique aux personnes à faible revenu

L aide juridique au Nouveau-Brunswick. Fournir de l aide de nature juridique aux personnes à faible revenu Fournir de l aide de nature juridique aux personnes à faible revenu La présente publication a été produite dans le cadre d une collaboration entre le Service public d éducation et d information juridiques

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

L'exécution des peines correctionnelles

L'exécution des peines correctionnelles L'exécution des peines correctionnelles I) L application des peines Le juge de l application des peines est chargé de déterminer les modalités d exécution des peines prononcées par les juridictions pénales

Plus en détail

Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort

Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort Conseil canadien de la magistrature Voies de fait et autres infractions contre la personne n entraînant pas la mort Table des matières Infraction 244...3 Décharge d une arme à feu avec intention (Art.

Plus en détail

Amy Phenix Dennis Doren Leslie Helmus R. Karl Hanson David Thornton. Règles de codage pour l échelle Statique-2002

Amy Phenix Dennis Doren Leslie Helmus R. Karl Hanson David Thornton. Règles de codage pour l échelle Statique-2002 Amy Phenix Dennis Doren Leslie Helmus R. Karl Hanson David Thornton Règles de codage pour l échelle Statique-2002 Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2008 No de cat. : PS4-78/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-92743-5

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

Julia Nicol Dominique Valiquet. Publication n o 41-2-C13-F Le 11 décembre 2013 Révisée le 28 août 2014

Julia Nicol Dominique Valiquet. Publication n o 41-2-C13-F Le 11 décembre 2013 Révisée le 28 août 2014 Projet de loi C-13 : Loi modifiant le Code criminel, la Loi sur la preuve au Canada, la Loi sur la concurrence et la Loi sur l entraide juridique en matière criminelle Publication n o 41-2-C13-F Le 11

Plus en détail

Responsabilité Civile Conditions Générales

Responsabilité Civile Conditions Générales Votre sécurité nous tient à cœur. www.baloise.be 2 Contenu Votre police comprend les présentes ainsi que les Conditions Particulières. Les conditions qui vous concernent, en tant que preneur d assurance,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006)

BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) BULLETIN OFFICIEL DU MINISTÈRE DE LA JUSTICE n 102 (1 er avril au 30 juin 2006) Circulaires de la Direction des affaires criminelles Signalisation des circulaires du 1 er avril au 30 juin 2006 Circulaire

Plus en détail

avant-propos Goodshot : Business and Euro Photo Alto : Crowds by Frédéric Cirou Corbis : Crime and Justice

avant-propos Goodshot : Business and Euro Photo Alto : Crowds by Frédéric Cirou Corbis : Crime and Justice Vous êtes condamné avant-propos Vous êtes condamné par le juge. Selon la nature des faits qui vous ont été imputés et des circonstances dans lesquelles ils ont été commis, le juge peut vous infliger une

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL

GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL GUIDE À L INTENTION DES PARENTS DONT L ENFANT A ÉTÉ VICTIME D UN ACTE CRIMINEL TABLE DES MATIÈRES 1. Votre enfant a été victime d un acte criminel?... 3 2. Qu est-ce qu un acte criminel?... 4 A - Les crimes

Plus en détail

Le principe de la légalité Fiche des incriminations et des peines

Le principe de la légalité Fiche des incriminations et des peines Le principe de la légalité Fiche des incriminations et des peines 1 I. L existence d un texte II. Un texte devant respecter la hiérarchie des normes Textes de référence L article 111-1 du code pénal dispose

Plus en détail

responsabilite civile

responsabilite civile responsabilite civile CONDITIONS GENERALES Assurer, et plus encore Baloise Group CONTENU Votre police comprend les présentes Conditions Générales ainsi que les Conditions Particulières. Les conditions

Plus en détail

Le portail automobile de référence!

Le portail automobile de référence! Article 83 (Modifié par la loi n 2009-66 du 12 août 2009). Les infractions aux dispositions du présent Code et à celles de ses textes d application se divisent en trois classes : - contraventions - délits

Plus en détail

Note explicative. Lorsqu il y a un renvoi aux annotations sous la Loi sur la police, nous ajoutons un [A] à la suite du numéro de l article de la Loi.

Note explicative. Lorsqu il y a un renvoi aux annotations sous la Loi sur la police, nous ajoutons un [A] à la suite du numéro de l article de la Loi. Note explicative L index analytique renvoie à la Loi sur la police annotée à la partie I, aux lois connexes reproduites à la partie II ainsi qu aux textes réglementaires qui forment la partie III. Le renvoi

Plus en détail

Comment se défendre devant le tribunal pénal

Comment se défendre devant le tribunal pénal Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Comment se défendre devant le tribunal pénal Si vous êtes accusé d avoir commis une infraction criminelle, une infraction contre certaines

Plus en détail

STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI

STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE 2-24 Police Fédérale - DGR/DRI STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE I : INFRACTIONS JUDICIAIRES

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION

LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION LE DOCUMENT UNIQUE DE DELEGATION 1 Document Unique de Délégation Un document qui permet de définir les responsabilités : civiles - pénales Des dirigeants pleinement conscients de leur périmètre de responsabilité,

Plus en détail

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux

Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux PRINCIPAUTÉ DE MONACO Loi n 1.162 du 7 juillet 1993 relative à la participation des organismes financiers à la lutte contre le blanchiment de capitaux RAINIER III PAR LA GRACE DE DIEU PRINCE SOUVERAIN

Plus en détail

Les affaires et le droit

Les affaires et le droit Les affaires et le droit Chapitre 2 La personne Me Micheline Montreuil 1 Contenu La personne physique La personne morale 2 Objectifs Après la lecture du chapitre, l étudiant doit pouvoir : Différencier

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Sanctions pécuniaires - principe de reconnaissance mutuelle Loi du 23 février 2010 relative à l'application du principe de reconnaissance mutuelle aux sanctions pécuniaires. - citant: L du 30 mars 2001

Plus en détail

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné

La justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes condamné La justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Vous êtes condamné VOUS ÊTES CONDAMNÉ PÉNALEMENT Le juge a statué sur votre cas et vous a condamné. Que vous reste-il

Plus en détail

Règle 63 DIVORCE ET DROIT DE LA FAMILLE

Règle 63 DIVORCE ET DROIT DE LA FAMILLE Règle 63 DIVORCE ET DROIT DE LA FAMILLE Définitions (1) Les définitions qui suivent s appliquent à la présente règle. Champ d application «demande de réparation» Sont comprises parmi les demandes de réparation

Plus en détail

Procédure pénale. Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut

Procédure pénale. Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut Procédure pénale Thèmes abordés : Procédure par contumace/ Nouvelle procédure par défaut Corrigé : Dissertation Le jugement de la personne poursuivie en son absence Indications de méthodologie : Sur la

Plus en détail

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière

Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Contribution du ministère de la Justice et des Libertés au bilan annuel de la sécurité routière Condamnations et sanctions prononcées en matière de sécurité routière Année 2011 Les condamnations pour infraction

Plus en détail

- La mise en cause d une personne déterminée qui, même si elle n'est pas expressément nommée, peut être clairement identifiée ;

- La mise en cause d une personne déterminée qui, même si elle n'est pas expressément nommée, peut être clairement identifiée ; E-réputation : la poursuite et les sanctions des propos injurieux ou diffamatoires sur internet Article juridique publié le 15/07/2014, vu 4483 fois, Auteur : MAITRE ANTHONY BEM L'injure et la diffamation

Plus en détail

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission

Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission 2 février 2010 Commission des lois Proposition de loi visant à modifier la procédure de huis clos devant la cour d'assises des mineurs (n 1816) Amendements soumis à la commission NB : Les amendements enregistrés

Plus en détail

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE

chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Procédures disciplinaires : le memento CHRONIQUE JURIDIQUE CHRONIQUE JURIDIQUE chronique juridique Contrats de droit privé : l académie de Créteil, un exemple à suivre! Lors de notre congrès de Lille, une motion a été proposée par la commission «métier» sur les

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 5. L expertise judiciaire comptable : aspects théoriques

Table des matières. Sommaire 5. L expertise judiciaire comptable : aspects théoriques Table des matières Sommaire 5 L expertise judiciaire comptable : aspects théoriques Introduction générale à la procédure civile et à l expertise 9 Dominique Mougenot I re partie Principes généraux de la

Plus en détail

5. Règlement de procédure et de preuve *+

5. Règlement de procédure et de preuve *+ 5. Règlement de procédure et de preuve *+ Table des matières Règle Chapitre 1. Dispositions générales 1. Emploi des termes... 2. Textes faisant foi... 3. Amendements... Chapitre 2. Composition et administration

Plus en détail

ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? SANCTIONNER AUTREMENT. Et si la prison n était pas toujours la solution?

ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? SANCTIONNER AUTREMENT. Et si la prison n était pas toujours la solution? ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? SANCTIONNER AUTREMENT Et si la prison n était pas toujours la solution? ACAT-France. Et si la prison n était pas toujours la solution? ACAT-France.

Plus en détail

Principes de bonne pratique :

Principes de bonne pratique : Principes de bonne pratique : Recommandations en vue de la création de bases de données génétiques nationales Le présent document a été élaboré par le Groupe d experts d INTERPOL sur le suivi des techniques

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TITRE I L AUTEUR DE L INFRACTION PÉNALE

TABLE DES MATIÈRES TITRE I L AUTEUR DE L INFRACTION PÉNALE TABLE DES MATIÈRES PLAN................................................................ 5 LISTE DES PRINCIPALES ABRÉVIATIONS...................................... 7 LES TITULAIRES DE LA CHAIRE DE DROIT

Plus en détail

1. Informations générales 124

1. Informations générales 124 L Accès au droit, LE recours et LES requêtes 122 11_4 4 Contrôles extérieurs des conditions de détention Le Comité de prévention de la torture et des traitements inhumains et dégradants (CPT) Le CPT est

Plus en détail

Imprimer EPJ Service Conseil EPJ Assistance Juridique litige garanti conseiller fournir notre assistance prendre en charge

Imprimer EPJ Service Conseil EPJ Assistance Juridique litige garanti conseiller fournir notre assistance prendre en charge EPJ Service Conseil Nous vous fournissons par téléphone, notre avis de principe sur toute question d ordre juridique, administratif. EPJ Service Conseil est à votre disposition pour vous renseigner de

Plus en détail

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9

Table des matières. Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Table des matières Sommaire 7 Titre I La police de la circulation routière 9 Chapitre 1 La police de la circulation routière, les infractions et les procès-verbaux 9 Section 1 Introduction 9 Section 2

Plus en détail

FICHE JURIDIQUE N 5 LES DOMMAGES ET INTERETS. Les dommages et intérêts L indemnisation de la victime

FICHE JURIDIQUE N 5 LES DOMMAGES ET INTERETS. Les dommages et intérêts L indemnisation de la victime Association Réflexion Action Prison et Justice FICHE JURIDIQUE N 5 LES DOMMAGES ET INTERETS L indemnisation de la victime La partie civile dispose des règles du droit civil et des voies d exécution de

Plus en détail

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER

LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER 1 LA PROFESSION D AGENT IMMOBILIER La profession d agent immobilier est réglementée par : la loi modifiée n 70-9 du 2 janvier 1970 modifiée par l ordonnance n 2004-634 du 1 er juillet 2004 réglementant

Plus en détail

Arrêts faisant autorité

Arrêts faisant autorité Peine Obligatoire Minimale Pour Meurtre: R. c. Latimer 1 Arrêts faisant autorité PEINE OBLIGATOIRE MINIMALE POUR MEURTRE R. c. LATIMER Préparé pour le Réseau ontarien d'éducation juridique par une étudiante

Plus en détail

Conduite avec facultés affaiblies

Conduite avec facultés affaiblies Conduite avec facultés affaiblies Conséquences sévères Évaluation des conducteurs avec facultés affaiblies La conduite de tout véhicule avec des facultés affaiblies par l alcool ou la drogue est dangereuse

Plus en détail

Bientraitance et Maltraitance

Bientraitance et Maltraitance Bientraitance et Maltraitance Prévenir la maltraitance en développant une culture de la bientraitance I. Définition Approche du concept (non exhaustive) - La maltraitance n est pas une notion juridique

Plus en détail

TRIBUNAL DE POLICE ET SANCTIONS PENALES : PEINES PRINCIPALES, SUBSIDIAIRES & ACCESSOIRES

TRIBUNAL DE POLICE ET SANCTIONS PENALES : PEINES PRINCIPALES, SUBSIDIAIRES & ACCESSOIRES TRIBUNAL DE POLICE ET SANCTIONS PENALES : PEINES PRINCIPALES, SUBSIDIAIRES & ACCESSOIRES Adrien MASSET Avocat Professeur U.Lg Le 26.01.2012 Jeune Barreau de Verviers Voir notre étude in Chronique de droit

Plus en détail

Droit judiciaire notarial Procédures particulières

Droit judiciaire notarial Procédures particulières Table des matières Droit judiciaire notarial Procédures particulières Chapitre I. Les scellés...................................... 244 Section 1. L apposition des scellés. L intérêt sérieux...............

Plus en détail

La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun. Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris

La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun. Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris La fraude fiscale : Une procédure pénale dérogatoire au droit commun Par Roman Pinösch Avocat au barreau de Paris La volonté affichée au printemps 2013 par le Président de la République d intensifier la

Plus en détail

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris

République française. Tribunal de Grande Instance de Paris République française Au nom du Peuple français Tribunal de Grande Instance de Paris 28eme chambre N d'affaire : Jugement du : 27 septembre 2010, 9h n : 3 NATURE DES INFRACTIONS : CONDUITE DE VEHICULE SOUS

Plus en détail

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA

CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA QUELLES SONT LES CONDITIONS POUR POUVOIR CONDUIRE UNE VOITURE EN ALBERTA? Vous devez être âgé d au moins 16 ans et être détenteur d un permis de conduire valide. Il y a

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES

TABLE DES MATIÈRES Volume I TABLES LOI SUR LA FAILLITE ET L INSOLVABILITÉ (PARTIES I À V) NOTIONS GÉNÉRALES Volume I Introduction................................................................... iii Remerciements................................................................ v TABLES Table de la jurisprudence........................................................

Plus en détail

BULLETIN D ACTUALITES JURIDIQUES

BULLETIN D ACTUALITES JURIDIQUES BULLETIN D ACTUALITES JURIDIQUES N 30, 22 avril 2014 Promulgation de la loi relative à la géolocalisation Conseil constitutionnel, déc. n 2014-693 DC du 25 mars 2014 sur la loi relative à la géolocalisation

Plus en détail

Les droits des victimes

Les droits des victimes SERVICE DE L ACCÈS AU DROIT ET À LA JUSTICE ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Avocat Dépôt de plainte Soutien psychologique? Association d'aide aux victimes Aide juridictionnelle Indemnisation I Les droits

Plus en détail

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments

FACULTÉS AFFAIBLIES NE CONDUISEZ PAS! Alcool Drogues Médicaments FACULTÉS AFFAIBLIES Alcool Drogues Médicaments NE CONDUISEZ PAS! L alcool, les drogues et certains médicaments affectent votre capacité de conduire. Si vous conduisez avec les facultés affaiblies, vous

Plus en détail

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS

ANNEXE 1 RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 AVIS ANNEXE 1 Programme Déficience physique RÉFÉRENCE À LA POLITIQUE DRHSC-2013-082 À l embauche, le candidat (désigné ci-après «le déclarant») doit déclarer s il a des antécédents judiciaires au Canada ou

Plus en détail

Conduite d un véhicule et consommation d alcool et de drogues

Conduite d un véhicule et consommation d alcool et de drogues Community Legal Information Association of Prince Edward Island, Inc. Conduite d un véhicule et consommation d alcool et de drogues Introduction Les lois concernant la conduite d un véhicule en état d

Plus en détail

Responsabilité professionnelle des Infirmiers

Responsabilité professionnelle des Infirmiers Responsabilité professionnelle des Infirmiers Diplômés s d Etatd Direction des Affaires Juridiques et des Droits du Patient Bureau de la Responsabilité Médicale et du Contentieux des Personnels Emily THIBAULT

Plus en détail

2. Le placement sous surveillance. électronique mobile 162 3. La rétention de sûreté 164

2. Le placement sous surveillance. électronique mobile 162 3. La rétention de sûreté 164 13 Les mesures de sûreté 1. La surveillance judiciaire 160 2. Le placement sous surveillance électronique mobile 162 3. La rétention de sûreté 164 4. La surveillance de sûreté 167 5. L inscription au fichier

Plus en détail

STATIQUE-99 Règles de codage révisées 2003

STATIQUE-99 Règles de codage révisées 2003 STATIQUE-99 Règles de codage révisées 2003 Andrew Harris, Amy Phenix, R. Karl Hanson et David Thornton Toute question à propos de ce manuel doit être adressée à : Andrew J. R. Harris, Ph.D. Ce document

Plus en détail

Démystifier l assurance juridique

Démystifier l assurance juridique Démystifier l assurance juridique Janvier 2014 2 Présentateurs: Diane Bélanger FBA Solutions Présidente Présidente et co-fondatrice de FBA Solutions depuis 1998, ainsi que Membre du Barreau du Québec depuis

Plus en détail

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011

Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec. Mise à jour Janvier 2011 Fonds d assurance responsabilité professionnelle du Barreau du Québec Mise à jour Janvier 2011 2 Un nombre important (plus de 14 %) des réclamations présentées chaque année au Fonds d assurance mettent

Plus en détail

SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE

SURVEILLANCE ÉLECTRONIQUE Strasbourg, 21 juin 2012 pc-cp\docs 2012\pc-cp (2012) 7 f rév PC-CP (2012) 7 rév COMITÉ EUROPÉEN POUR LES PROBLÈMES CRIMINELS (CDPC) Conseil de coopération pénologique (PC-CP) CHAMP D APPLICATION ET DÉFINITIONS

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

Les droits des victimes

Les droits des victimes SERVICE DE L ACCÈS AU DROIT ET À LA JUSTICE ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Avocat Dépôt de plainte Soutien psychologique? Association d'aide aux victimes Aide juridictionnelle Indemnisation I Les droits

Plus en détail

Les voies qui conduisent au Tribunal fédéral Aperçu de l organisation judiciaire en Suisse

Les voies qui conduisent au Tribunal fédéral Aperçu de l organisation judiciaire en Suisse Les voies qui conduisent au Tribunal fédéral Aperçu de l organisation judiciaire en Suisse Contenu Contenu Contenu Introduction I. Tribunaux et juges A Sur le plan cantonal 1 Tribunaux civils a L autorité

Plus en détail

La vérification des antécédents, ça vous dit quelque chose?

La vérification des antécédents, ça vous dit quelque chose? La vérification des antécédents, ça vous dit quelque chose? Quel droit les employeurs, les organisations bénévoles, les autorités de réglementation et les établissements d enseignement (les «organismes»)

Plus en détail

Dossier pratique n 6

Dossier pratique n 6 Dossier pratique n 6 Internet, mineurs et législation Contributeurs : Action Innocence France et Maître Ségolène Rouillé-Mirza, Avocate au Barreau de Paris - Mai 2010 www.actioninnocence.org france@actioninnocence.org

Plus en détail

caisse de défense collective

caisse de défense collective caisse de défense collective caisse d autodéfense juridique collective à Paris un outil pour :» élaborer ensemble un discours public permettant de continuer à défendre les raisons de la lutte» se réapproprier

Plus en détail

Délibération n 87-118 AT du 12 novembre 1987 portant statut des commissaires-priseurs en Polynésie française (JOPF du 26 novembre 1987, n 48, p.

Délibération n 87-118 AT du 12 novembre 1987 portant statut des commissaires-priseurs en Polynésie française (JOPF du 26 novembre 1987, n 48, p. 1 Délibération n 87-118 AT du 12 novembre 1987 portant statut des commissaires-priseurs en Polynésie française (JOPF du 26 novembre 1987, n 48, p. 1784) modifiée par : - Délibération n 2002-126 APF du

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres

Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres Question 1 : «En France, la rédaction d un rapport sur la responsabilité sociale et environnementale

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

PREFECTURE DE LA SARTHE FICHE DE PROCEDURE

PREFECTURE DE LA SARTHE FICHE DE PROCEDURE PREFECTURE DE LA SARTHE FICHE DE PROCEDURE Mai 2013 TEXTES : Loi n 70-9 du 2 janvier 1970 Décret n 72-678 du 20 juillet 1972 Agent immobilier : conditions d'exercice de l'activité L'agent immobilier est

Plus en détail

Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à :

Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à : Demande de transfert Nom du représentant autonome : Code(s) : AGA/AGD actuel : Le demandeur demande son transfert à : Le demandeur a-t-il une dette envers son AGA/AGD actuel? Dans l'affirmative, veuillez

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 194 3 novembre 2010. S o m m a i r e ENTRAIDE JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIÈRE PÉNALE

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 194 3 novembre 2010. S o m m a i r e ENTRAIDE JUDICIAIRE INTERNATIONALE EN MATIÈRE PÉNALE MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3193 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 194 3 novembre 2010 S o m m a i r e ENTRAIDE JUDICIAIRE INTERNATIONALE

Plus en détail

MISE EN GARDE. Dans ce document, la forme masculine désigne, lorsque le contexte s y prête, aussi bien les femmes que les hommes.

MISE EN GARDE. Dans ce document, la forme masculine désigne, lorsque le contexte s y prête, aussi bien les femmes que les hommes. MISE EN GARDE Ce document se veut une source d information générale et ne constitue pas une opinion ou un avis juridique. Son contenu ne doit pas être interprété pour tenter de répondre à une situation

Plus en détail

Comment se défendre sans avocat

Comment se défendre sans avocat Comment se défendre sans avocat en Cour provinciale Le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif de fournir des

Plus en détail