Recommandations de la Commission du changement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Recommandations de la Commission du changement"

Transcription

1 Recommandations de la Commission du changement RÉSUMÉ Le rapport de la Commission du changement a été finalisé en avril Ce rapport, contenant 47 recommandations divisées en 8 catégories, est disponible sur EnFamille et des copies furent distribuées aux membres lors du Congrès biennal à Vancouver. Le rapport fut présenté au Conseil national d administration à la réunion du mois de juin On a demandé aux cadres supérieurs de la permanence nationale ainsi qu à certains membres du Conseil d administration qui sont responsables des matières reliées aux recommandations de le réviser pour la mise en œuvre des recommandations. Ces membres furent désignés comme personnes ressources et ils ont assumé la responsabilité de la mise en œuvre des recommandations. Le Conseil national d administration a révisé un premier rapport de mise en œuvre des recommandations lors de sa réunion au mois de septembre 2009 et il a été convenu de continuer et de prioriser la mise en œuvre des recommandations en fonction du plan stratégique et du budget du PLC pour l année 2010, considérant aussi la disponibilité du personnel du PLC. Une liste contact de personnes ressources est incluse à la fin de ce document. Nous vous encourageons à soumettre vos idées et commentaires directement à ces personnes ressources. L état de la mise en œuvre de toutes les recommandations du Rapport de la Commission du changement est affiché sur EnFamille. Aujourd hui, le statut des 47 recommandations est comme suit : 19 recommandations la mise en œuvre est complétée; quelques recommandations sont en partie complétées; 27 recommandations sont en cours de mise en œuvre; 1 recommandation, adoptée en partie. Pour les recommandations concernant les associations de circonscription et la base militante du parti, il est proposé que le Conseil des présidents établisse un sous comité pour effectuer la mise en œuvre des recommandations avant la fin du mois de juin 2010, et ce avec l aide du personnel du PLC et les personnes ressources du Conseil national d administration.

2 FINANCES Recommandation 1 : Le PLC devrait publier un rapport annuel expliquant ce que l on a fait de l argent de ses membres. Il s agit de fournir une certaine quantité d informations sans en révéler trop à nos adversaires. Recommandation 2 : Les rapports sur les dons et les activités de financement devraient être prêts dans les 14 jours suivant l activité afin que les reçus puissent être envoyés rapidement. Le service des finances fera de son mieux pour déterminer les dates des activités pour délivrer les reçus. Recommandation 3 : Le site Web du PLC devrait être doté d outils lui permettant de mieux distribuer les fonds selon les préférences des donateurs. ADHÉSION ET RAPPROCHEMENT Recommandation 4 : Le Parti devrait organiser une journée nationale d action communautaire dans les 308 circonscriptions. Activité plutôt axée sur le rapprochement; Participation des ADC requise (Conseil des présidents); Matériel de soutien du PLC et des APT; Il faut créer un modèle de plan de communication; Cette idée devrait être proposée au Conseil des présidents lors de sa prochaine réunion et un comité devrait être formé afin de planifier et de mettre en œuvre la recommandation. Une telle activité n aura pas de succès si elle est dirigée par le centre et il est donc essentiel que les circonscriptions soient les principales responsables pour la mise en œuvre avec l assistance du personnel responsable du rapprochement au PLC., à discuter avec le Conseil des présidents

3 Recommandation 5 : Les ADC devraient inclure leur participation aux activités communautaires dans leur rapport annuel au PLC. Le PLC devrait inclure ces activités dans les tableaux de bord des ADC. Activité plutôt axée sur le rapprochement; Le rapport annuel doit être finalisé; les directives peuvent êtres affichées sur liberal.ca. Pratiques exemplaires, cas de réussite; Le PLC devrait consulter les circonscriptions., à discuter avec le Conseil des présidents Recommandation 6 : Nous devrions exiger que les associations de circonscription, avec ou sans député libéral, organisent au moins quatre fois par an des assemblées publiques ou des tables rondes. Activité plutôt axée sur le rapprochement; Il faut créer un modèle à l intention des circonscriptions, pour leur indiquer la meilleure façon de procéder, et l afficher sur liberal.ca; Comment associer à Libéraliste et aux campagnes de financement? Les circonscriptions doivent être engagées dans cette discussion. Des assemblées quatre fois par an seraient peut être trop pour certaines circonscriptions. Un rôle coordonnateur avec le PLC sera nécessaire., à discuter avec le Conseil des présidents Recommandation 7 : Les ADC devraient aussi organiser des rencontres informelles et en faire état dans leurs tableaux de bord. Activité plutôt axée sur le rapprochement; Il faut publier un modèle sur liberal.ca; Cette recommandation devrait être présentée au Conseil des présidents comme un outil pour leur aider à engager leurs membres au niveau local. Un comité de coordination devrait être établi afin de diriger ce processus. L assistance du PLC sera requise afin de fournir le matériel de discussion., à discuter avec le Conseil des présidents

4 Recommandation 8 : Chaque porte parole du caucus pourrait être chargé de préparer au moins une trousse pour une assemblée publique/table ronde, qui préciserait des options politiques, suggérerait des conférenciers et fournirait de la documentation. Ça devrait être un projet conjoint du PLC et du CCO afin de coordonner avec les porte parole la préparation de documentation pour les circonscriptions à être utilisé lors de la mise en œuvre des recommandations 6 et 7. Une coordination sera requise entre le PLC et le CCO. PRÉPARATION AUX ÉLECTIONS Recommandation 9 : Mettre à jour et maintenir l université libérale. Mise à jour : Les modules actuels de l université libérale ont été révisés. Toutefois, en ce moment, le bureau national ne dispose pas de ressource afin de compléter une révision plus approfondie. Des documents comme le manuel des candidats ont été révisés en profondeur. Davantage de vidéos y seront bientôt ajoutées. Les vidéos et les fichiers PowerPoint présentés lors de la formation des candidats au mois de novembre sont maintenant sur l extranet. ÉLABORATION DES POLITIQUES Recommandation 10 : Des intervenants clés, dont certains anciens candidats, devraient être directement impliqués dans l élaboration des politiques et de la plate forme électorale dans le cadre d un caucus fantôme à titre de membres de comités consultatifs virtuels auprès des porte paroles du caucus. Mise à jour : En cours jumelage des porte parole et des membres du Comité national de la plateforme et des politiques; Des sous comités du Comité national de la plateforme et des politiques ont été établis. PRÉPARATION AUX ÉLECTIONS Recommandation 11 : Il faut adopter et développer la stratégie des 308 circonscriptions.

5 Une stratégie des 308 circonscriptions a été adoptée en vue de la prochaine campagne électorale. Recommandation 12 : Le Parti devrait se doter d un système de rémunération pour le personnel de terrain. Plusieurs APT ont actuellement des programmes de travailleurs sur le terrain qui fonctionnent très bien. On pourrait élargir ces programmes en fonction de l augmentation des revenus. Recommandation 13 : Organiser des tribunes efficaces de débriefing dans les circonscriptions non remportées suite à une campagne électorale. À la suite des dernières élections, le président du parti de l époque a convenu avec les directeurs de campagne et les présidents de circonscription de recueillir leurs commentaires. De nombreuses circonscriptions ont organisé des séances de débriefing après les élections. Toutefois, étant donné que les associations provinciales et territoriales sont responsables de l organisation de circonscription et de préparation, un processus formel devrait être établi entre la permanence nationale et les APT. Recommandation 14 : Mettre sur pied un programme de jumelage pour les circonscriptions orphelines. Le jumelage a commencé à l échelle régionale; des membres du caucus ont pris l initiative. Recommandation 15 : Le Conseil national d administration devrait fixer immédiatement des normes minimales pour les ADC à partir des recommandations du Conseil des présidents. Un comité consultatif du Conseil des présidents a étudié la question, mais ni le Conseil des présidents ni le Conseil national d administration n ont adopté de normes minimales pour les associations de circonscription. Des normes minimales qu une circonscription doit respecter avant qu une réunion d investiture ne soit organisée ou que l investiture d un candidat ne soit garantie ont été établies par le Comité national de préparation aux élections pour les adhésions et la collecte de fonds. Et cela a contribué favorablement à augmenter les adhésions et les fonds collectés.

6 Mise à jour : Partiellement complétée Recommandation 16 : Le Parti devrait maintenir des profils de circonscriptions. L organisation et la préparation des circonscriptions sont la responsabilité des associations provinciales et territoriales en vertu de la constitution du parti. La permanence nationale ne dispose pas en ce moment des ressources nécessaires au maintien et à la mise à jour des profils de circonscriptions. Recommandation 17 : Dans le contexte de sa stratégie des 308 circonscriptions, le Parti devrait apporter des ressources et son soutien aux circonscriptions rurales. Les circonscriptions rurales sont maintenant en mesure de participer à des formations à distance données au moyen de «séminaires en ligne». En outre, elles ont accès à des vidéos de formation par le biais de l extranet. Les circonscriptions rurales font partie de la stratégie des 308 circonscriptions, mais il faut que nos revenus continuent d augmenter pour que nous puissions fournir de nouvelles ressources. ASSOCIATIONS DE CIRCONSCRIPTION Recommandation 18 : Chaque ADC doit préciser son énoncé de mission conformément à la constitution nationale et soumettre un plan annuel pour la réalisation de cette mission. Cela permettrait de rendre explicites les attentes de l ADC et donner au Parti une base de suivi. Discuter avec le Conseil des présidents pour obtenir le soutien des membres. Axer le plan sur le recrutement et le financement; Élaborer un modèle et demander aux APT de nommer une personne responsable dans chaque circonscription., à discuter avec le Conseil des présidents Recommandation 19 : Le Parti devrait mettre en œuvre un programme de tableau de bord pour les ADC.

7 Discuter avec le Conseil des présidents pour obtenir le soutien des membres. Le système des résultats équilibrés doit tenir compte des critères de chaque circonscription (recrutement, financement) et favoriser la communication avec les membres., à discuter avec le Conseil des présidents Recommandation 20 : Le Parti devrait mettre sur pied un programme de reconnaissance des ADC. Mise à jour : On pourrait décerner les prix dans le cadre de l assemblée générale annuelle du Conseil des présidents; on peut utiliser le programme des résultats équilibrés pour désigner les circonscriptions méritantes., à discuter avec le Conseil des présidents Recommandation 21 : Le Parti devrait concevoir et mettre à la disposition des ADC certaines ressources : o un programme de formation pour les dirigeants, surtout les présidents des ADC ; o un guide de l ADC; o un tableau de bord de l ADC; o un programme de contrôle/critères d évaluation/récompenses; o un modèle de plan annuel; o une lettre énonçant le mandat d un président d ADC; o une assistance proactive aux associations (en particulier des circonscriptions rurales) pour les rapports à Élections Canada; o un modèle de site Web d association; o une trousse d accueil aux nouveaux adhérents; o une trousse de préparation électorale pour les ADC; o o o un logiciel pour les intervenants; un questionnaire et des documents pour groupes de consultation avec d anciens libéraux, des libéraux potentiels, des groupes démographiques (ex. : jeunes, aînés, autochtones, groupes ethniques); des sondages que les ADC pourraient faire auprès de leurs comités exécutifs et membres quant à la qualité du service reçu des permanences nationales provinciales ou territoriales et du personnel de terrain. Mise à jour : Des sessions de formation peuvent être offertes aux nouveaux présidents à l AGA du Conseil des présidents; Une trousse d accueil aux nouveaux adhérents est complétée; L assistance pour les agents financiers avec les rapports à Élections Canada se fait présentement par le département de conformité aux règlements;

8 Un modèle de site web (microsite) est maintenant disponible aux associations et candidats; Une trousse de préparation électorale est fournie à travers la trousse des services aux circonscriptions/extranet; Libéraliste pourrait servir comme logiciel pour les intervenants; Un guide de l ADC est en production avec l assistance des APT. Ce guide devrait être complété d ici juin 2010; L assistance du Conseil des présidents devrait être demandée pour le développement d un tableau de bord, une lettre énonçant le mandat d un président et un questionnaire et des documents pour groupes de consultation., à discuter avec le Conseil des présidents RESSOURCES HUMAINES Recommandation 23 : Le Parti devrait développer des ressources afin d élaborer une stratégie globale de gestion des ressources humaines pour la permanence nationale et provinciale ou territoriale, les gestionnaires de campagne et les conseils de direction des ADC : descriptions de fonctions; guide des politiques; guide des pratiques; méthode de recrutement; stratégie de rétention; planification de la relève; plan de gestion du rendement; programme de récompenses et de reconnaissance; lignes directrices de rémunération, analyse de l environnement, classification des rôles, étude de marché, lignes directrices; programme de formation, évaluation des besoins des sites Web mensuels. PRÉLÈVEMENT DE FONDS Recommandation 22 : Le Parti devrait créer un bureau national des bénévoles. Le PLC n a pas le budget pour un coordonnateur des bénévoles présentement; Le parti est à la recherche d un bénévole pour assumer les fonctions de coordonnateur des bénévoles.

9 Recommandation 24 : Un effort concerté accru doit être fourni pour obtenir davantage de coordonnées de nos membres et sympathisants. Tous les formulaires de dons demandent l adresse de courriel et le numéro de téléphone; Le fournisseur de services de télémarketing demande à tous les donateurs et membres de communiquer leur adresse de courriel. Recommandation 25 : Il faudrait créer une base de données des bénévoles accessible sur le Web. Les données sur les bénévoles sont stockées dans Libéraliste; toutes les circonscriptions y auront accès et nous recueillons des données aussi par l entremise du site Web. COMMUNICATIONS Recommandation 26 : Il faut non seulement examiner les pratiques au niveau national, mais nous aussi devons étudier les moyens d améliorer la qualité des sites Web des APT et ADC. Depuis décembre 2008, nous avons été témoins d une révolution dans les pratiques de communication du «centre». En plus de la coordination accrue entre le Cabinet du chef et le PLC en matière de relations avec les médias et de communications stratégiques, nous avons élaboré une approche plus ciblée de la sollicitation électronique et des communications internes. Cette modernisation des pratiques découle non seulement de la collaboration avec nos nouveaux collègues du Cabinet du chef, mais aussi des sommes considérables investies dans notre capacité technologique; Comme les changements survenus au «centre» ont nécessité des ressources considérables, il reste du travail à faire au niveau des APT et des ADC. Cela dit, nos collègues des TI ont mis au point et mis en place des microsites destinés à chaque candidat et association de circonscription, mais aussi éventuellement applicables aux APT. Conçus pour favoriser l intégration, ces microsites utilisent davantage les médias sociaux et sont entièrement reliés à la base de données Libéraliste; Compte tenu de l intégration accrue de l équipe de communication en place à Ottawa et de la grande amélioration de l infrastructure technologique, nous sommes fiers de constater, comme le fait le Globe and Mail dans un récent éditorial, que «les libéraux se sont dotés de communications professionnelles». Cela dit, il reste du travail à faire pour que cette réussite au niveau national se manifeste à la base,

10 mais des efforts sont déployés en ce sens, surtout pour améliorer le dialogue entre le caucus, les APT et les ADC. Recommandation 27 : En Famille et Elluminate devraient être mieux utilisés pour un éventail plus large de communications interactives au sein du Parti. Mise à jour : Partiellement complétée Le forum EnFamille étant conçu comme un site «pour les membres et par les membres», le bureau national et l équipe d EnFamille continuent à collaborer pour que le forum demeure un espace ouvert qui favorise l interaction entre les membres; Créé à la fin de 2008, le forum s est développé depuis et compte aujourd hui près de membres. Il a grandement contribué aux processus de priorisation des politiques et de consultation du Parti durant la période précédant le congrès biennal. Récemment, les administrateurs ont réorganisé les forums sur les politiques et le Parti afin de faire place au débat sur presque tous les sujets que les membres souhaitent aborder. Parmi les autres améliorations figurent une carte du site et une rotation d articles rédigés par différents groupes de réflexion sur les politiques; Utilisé tout au long du processus de consultation qui a précédé le congrès biennal, Elluminate présente cependant de grandes difficultés à cause de l équipement requis (caméra Web, microphones et Internet haute vitesse). Par contre, nous avons souvent eu recours à Go to Webinar, un site qui nous permet de suivre un exposé PowerPoint tout en participant à un appel conférence à l aide de nos propres codes d appel. Nous avons en outre beaucoup utilisé le service de cyberconférence d ACT lors des grandes réunions, notamment celles du Conseil des présidents. Recommandation 28 : Les ADC doivent veiller à ce que la permanence du Parti ait les coordonnées de leurs directeurs à jour afin que les voies de communication essentielles du Parti puissent fonctionner. Le Parti doit répondre aux communications des membres et des associations de circonscription. Une liste complète des coordonnées est tenue à jour sur l extranet Liberalink. Ces renseignements proviennent de diverses sources combinées, dont les APT, les bureaux régionaux et les ADC. Dans un proche avenir, nous espérons que Libéraliste deviendra le «guichet unique» où tous les renseignements de ce genre seront regroupés. Recommandation 29 : Le Parti doit continuer à développer sa capacité de diffuser des informations concrètes et utiles ainsi que des documents et analyses politiques à ses membres par les moyens de communication à sa disposition.

11 Grâce à son approche ciblée de la sollicitation électronique et des communications internes (décrite en détail dans la réponse à la recommandation n o 26), le PLC est arrivé à simplifier les communications avec ses membres. Étant donné l importance de maîtriser parfaitement la diffusion proactive de l information pour qu elle demeure efficace, nous avons ajouté une section «Parti» au site Web Cette section servira de portail pour les sympathisants, les membres et les dirigeants du Parti. En outre, grâce à l utilisation accrue des outils Web, à la multiplication des conférences téléphoniques du Conseil des présidents et à la trousse d accueil, nous jouissons de contacts plus directs avec nos membres et les dirigeants du Parti. Recommandation 30 : Le PLC devrait fournir aux ADC un modèle du contenu, un serveur d hébergement et une formation pour leur site Web. Comme mentionné ci dessus, les ADC et les candidats confirmés ont accès à des microsites mis au point à cet effet. Recommandation 31 : Le PLC devrait préparer une trousse d accueil à l intention des nouveaux membres. Communications Les nouvelles règles relatives à l adhésion et la carte de membre permanente distribuée à l échelle nationale facilitent la distribution d une telle trousse. Depuis l entrée en vigueur des nouvelles cartes, tous les membres reçoivent une lettre de bienvenue de la part du secrétaire aux adhésions et du Chef, de même que des renseignements sur les programmes de dons, comme le Fonds de la victoire. Adhésion On envisage d envoyer un courriel de bienvenue dans les deux semaines suivant l adhésion d un membre, en y incluant le nom des personnes ressources au sein de l ADC, le numéro de membre et d autres renseignements utiles; une réunion est prévue avec Marc et Gosia pour discuter de quelques autres outils; La mise en œuvre devrait se faire aussitôt que possible; Le secrétariat aux adhésions devrait se charger d élaborer ce courriel et, éventuellement, de définir des critères pour déterminer les destinataires. Les nouveaux membres reçoivent déjà une carte; on pourrait envisager un autocollant de confirmation pour les membres qui possèdent déjà une carte et renouvellent leur adhésion ou reviennent au Parti après une absence, mais il faut tenir compte des coûts;

12 Il faut améliorer la réception des adhésions afin de mieux renseigner les membres qui adhèrent en ligne. Recommandation 32 : Le PLC devrait préparer un modèle de bulletin électronique à l intention des ADC. Un bulletin électronique a été élaboré à l intention du Conseil des présidents et sera distribué de façon régulière, dès la rentrée parlementaire. Recommandation 33 : Le PLC devrait davantage utiliser les sites de réseautage social. En collaboration avec le Cabinet du chef, nous avons fortement augmenté notre utilisation des réseaux sociaux et des nouveaux médias. Le Chef envoie souvent des nouvelles sur Twitter et Facebook à une liste d abonnés de plus en plus longue. Ces réseaux sociaux le mettent en contact avec des dizaines de milliers de personnes, plusieurs fois par jour. La tournée du Chef est de plus en plus documentée par des photos sur Flickr et un blog sur Par ailleurs, la nouvelle version du site Web et les microsites sont conçus pour une utilisation optimale des sites; Le PLC fait aussi grand usage de ces outils. En plus du dialogue continu que nous entretenons avec certains blogueurs, nous avons trouvé une manière innovante d employer Twitter pour publier les résultats des collectes de fonds du 1 er et 2 e trimestre. Le 23 juillet, le PLC a réalisé sa première incursion majeure dans les nouveaux médias à l occasion de l activité de financement «Aventure Rideau», saisie sur un blogue vidéo, un fil Twitter, Facebook, une présentation en continu sur Flickr et un blogue quotidien. Grâce à cette initiative, nous avons bien sûr récolté de l argent, mais aussi beaucoup appris, à tel point que l expérience fait maintenant l objet d un exposé de formation destiné aux nouveaux candidats et aux collègues intéressés. Recommandation 34 : Le PLC devrait se doter d un bureau des conférenciers. On a consacré beaucoup de temps et de ressources à la coordination d une tournée auxiliaire du caucus. Principalement dirigée par les Opérations politiques, cette initiative assure la coordination des demandes de visite des membres du caucus, présentées par les associations de circonscription de toutes les régions du pays. Recommandation 35 : Le PLC doit veiller à la qualité des traductions en français de ses produits de communication.

13 Conscients du besoin d améliorer la cohérence et le contrôle de la qualité en matière de traduction, le Cabinet du chef et le PLC ont centralisé leurs services de traduction. En vigueur depuis mai, le nouveau protocole a suscité une nette amélioration de l uniformité et de la qualité de nos documents traduits, particulièrement en français. ÉLABORATION DES POLITIQUES Recommandation 36 : Le Comité national de la plate forme et des politiques devrait entreprendre une révision du processus d élaboration des politiques. Recommandation 37 : Il faut essayer autant que possible de maximiser le nombre de résolutions du Parti intégrées à la plate forme électorale. Le Cabinet du Chef et le caucus finalisent la plate forme, avec l aide des membres du Comité national de la plate forme et des politiques. Recommandation 38 : Les politiques du Parti devraient être affichées sur le site EnFamille. Les politiques sont aussi diffusées sur le site Web du Parti libéral. Recommandation 39 : Entre les congrès, les porte parole du caucus devraient maintenir le dialogue avec les membres du Parti sur nos différentes politiques. Date limite : En cours Le sous comité du Comité national de la plate forme et des politiques présentera son rapport en janvier GOUVERNANCE Recommandation 40 : Le PLC devrait offrir une formation aux membres du Conseil national d administration. Un guide d orientation a été développé;

14 La formation devrait être discutée avec le Conseil national d administration. Recommandation 41 : Le Conseil national d administration devrait être responsable d embaucher et de congédier le directeur national. Le Conseil national d administration a développé un nouveau processus pour l embauche du directeur national. Recommandation 42 : Le scrutin électronique devrait être envisagé pour les futures courses à la direction du Parti. L élection du chef se faisant maintenant selon le principe «un membre, un vote», plusieurs modes de scrutin sont maintenant en cours d étude. RESSOURCES HUMAINES Recommandation 43. Le personnel du Parti devrait présenter un rapport annuel au Conseil national d administration, au chef et au caucus. PRÉPARATION AUX ÉLECTIONS Recommandation 44. Le Conseil national d administration devrait constituer un groupe de travail sur les investitures et les nominations pour surveiller ces procédures à l avenir. Le groupe de travail pourrait aider à déterminer la probabilité d une victoire dans les différentes circonscriptions. Il pourrait aussi participer aux débriefings dans les circonscriptions non libérales, aider à déterminer la viabilité d un candidat défait et le mécanismes de protection des élus. En vertu de l article 60 de la constitution du parti, il incombe au Comité national de préparation aux élections de déterminer les règles relatives au choix d un candidat; le Conseil national d administration n y joue aucun rôle défini. En ce qui concerne la définition des notions de circonscription gagnable et de circonscription non gagnable, un tel groupe de travail pourrait faire des recommandations au Comité national de préparation aux élections en vertu de l article 32 (2) (a), qui exige que le Comité national de préparation aux élections élabore un plan de préparation aux élections en collaboration avec le chef et le Conseil national d administration. L intervention du groupe de travail dans les questions relatives aux «débriefings» des circonscriptions non libérales et à la détermination de la viabilité d un candidat perdant devrait se faire

15 dans le respect des responsabilités des membres, des associations de circonscription, des associations provinciales et territoriales ou du Comité national de préparation aux GOUVERNANCE Recommandation 45 : Le Conseil national d administration devrait charger un ombudsman ou un conseil de discipline pour élaborer une procédure de dépôt de plaintes, de faire enquête sur les plaintes déposées et de présenter ses recommandations dans chaque cas. Des employés du PLC formuleront des recommandations à l intention d un sous comité spécial du Conseil, sur la structure et les responsabilités d un éventuel «Comité de la conduite des membres». Le sous comité devra fournir ses commentaires et, à son tour, recommander au Conseil d administration une structure et une mission appropriées pour le «Comité de la conduite des membres». Recommandation 46 : Le Conseil national d administration devrait adopter un code de conduite et une liste de sanctions adaptées en cas de comportement inapproprié de la part d'un membre. Un code de conduite a été établi; reste maintenant à déterminer les sanctions; Une politique sur les conflits d intérêts à été développée et le Conseil national d administration en discutera; Un amendement constitutionnel sur la suspension et la révocation du statut de membre a été rejeté lors du congrès; le groupe de travail sur les adhésions prépare une proposition alternative d amendement du règlement. COMMISSION DU CHANGEMENT Recommandation 47 : La Commission du changement devrait poursuivre son travail pour superviser et assurer la mise en œuvre des recommandations applicables en incluant à son équipe un représentant des jeunes libéraux et un employé actuel ou ancien du Parti, afin d assurer un équilibre géographique dans sa composition. Le mandat de la Commission du changement a pris fin lors de la remise de son rapport. Le Conseil national d administration est maintenant responsable de l établissement des priorités et de la mise en œuvre des recommandations avant juin 2010.

16 Mise à jour : Partiellement complétée

17 Personnes ressources Membre du Conseil national d administration responsable de la mise en œuvre du rapport de la Commission du changement : Brigitte Garceau Vice présidente nationale (francophone), Adhésion et rapprochement : Robert Jamieson Secrétaire national pour l adhésion, Yves Lemire Directeur national adjoint, Finances : John Duffy Directeur général des finances, Mary Jessop Directrice des finances, Élaboration des politiques : Joan Bourassa Présidente nationale des politiques, Monique Trottier Directrice, Secrétariat de l exécutif, Préparation aux élections : Sén. David Smith Co président national de campagne, Heather Chiasson CCO/Liaison au PLC, Associations de circonscription : Stephen Kukucha Vice président national (anglophone), Monique Trottier Directrice, Secrétariat de l exécutif, Ressources humaines : John Arnold Directeur principal, Administration et conformité, Souscription : Herb Metcalfe Président, Revenu national, Adam Smith Directeur, collecte de fonds, Communications : Daniel Lauzon Directeur des communications, Gouvernance : John Duffy Directeur général des finances, Monique Trottier Directrice, Secrétariat de l exécutif,

Parti Libéral du Canada. Constitution

Parti Libéral du Canada. Constitution Parti Libéral du Canada Constitution Telle qu adoptée et amendée au Congrès biennal les 30 novembre et 1 er décembre 2006, amendée de nouveau lors du Congrès biennal le 2 mai 2009, lors du Congrès extraordinaire

Plus en détail

Course à la direction et statut de sympathisant

Course à la direction et statut de sympathisant Il me fait plaisir de présenter aux délégués du congrès et aux membres du Conseil des présidents, un rapport complet livré au nom des dirigeants du parti suivants : vice-président (anglophone), vice-président

Plus en détail

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique

Financement électoral pour les candidats et les tiers. Contrôleur du financement politique Financement électoral pour les candidats et les tiers Contrôleur du financement politique 2014 Objectifs de la formation 1. Documents importants 2. Portée de la Loi sur le financement de l activité politique

Plus en détail

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada

L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada L'Association des Étudiant(e)s Infirmier(ère)s du Canada Documents constitutifs Dans le présent document, les termes utilisés au masculin incluent le féminin et inversement. Comité sur l informatique Diffuser

Plus en détail

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014

La Loi canadienne anti-pourriel. Séance d information 2014 La Loi canadienne anti-pourriel Séance d information 2014 Avis Cette présentation a été préparée par le personnel de la Commission dans le but de fournir des informations générales à l égard de la Loi

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs

Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs Plan Stratégique de 2010-2012 du RCDR Réalisations par rapport aux objectifs 1.0 Améliorer nos produits et services 1.1 Négocier et gérer des des licences donnant accès à un contenu stable au meilleur

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses

Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Fiche d information Loi électorale du Canada : Questions fréquemment posées par les organisations de travailleurs et travailleuses Importante mise à jour relative à la publicité électorale sur Internet

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION - AGENCE DU REVENU Adoptées par le Forum Revenu du 13 juin 2013 25-FARQ-01 Amendées par le Forum Revenu du 16 avril 2014 25-FARQ-03 Amendées par le Forum

Plus en détail

Politique Utilisation des actifs informationnels

Politique Utilisation des actifs informationnels Politique Utilisation des actifs informationnels Direction des technologies de l information Adopté le 15 octobre 2007 Révisé le 2 juillet 2013 TABLE DES MATIÈRES 1. OBJECTIFS... 3 2. DÉFINITIONS... 3

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification AUDIT DES COMPTES D UN CANDIDAT À UNE ÉLECTION FÉDÉRALE AOÛT 2015 Modèle de lettre de mission d audit, modèle de lettre d acceptation et modèle de rapport de l auditeur indépendant

Plus en détail

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET

FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET FONDS SPORTS-QUÉBEC POLITIQUE DE DONS ET GUIDE D OPÉRATIONS UN DON AU FONDS SPORTS-QUÉBEC POURQUOI? SPORTSQUÉBEC LÉGALEMENT APTE À ÉMETTRE DES REÇUS FISCAUX À titre d association canadienne de sport amateur

Plus en détail

Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh

Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh Accord sur la sécurité incendie et la sécurité des bâtiments au Bangladesh Les parties soussignées sont attachées à l objectif d une industrie du prêt-à-porter sûre et durable au Bangladesh où aucun travailleur

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211)

RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211) RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL D UN PARTI ENREGISTRÉ (EC 20211) Introduction L agent principal d un parti politique enregistré doit produire un Rapport financier trimestriel d un parti enregistré (EC 20211)

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

LA GOUVERNANCE DES SERVICES À L ENFANCE

LA GOUVERNANCE DES SERVICES À L ENFANCE LA GOUVERNANCE DES SERVICES À L ENFANCE GOUVERNANCE D UN SERVICE À L ENFANCE Vision Valeurs Mission Planification Priorités Politiques Gestion efficace Embaucher et encadrer la direction générale Fonctionnemen

Plus en détail

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines

COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA. Vérification de la gestion des ressources humaines COMMISSARIAT À LA PROTECTION DE LA VIE PRIVÉE DU CANADA Vérification de la gestion des ressources humaines 13 mai 2010 Préparée par le Centre de gestion publique Inc. TABLE DES MATIÈRES 1.0 Sommaire...

Plus en détail

Administration de l établissement. (Ressources humaines)

Administration de l établissement. (Ressources humaines) Administration de l établissement (Ressources humaines) Chapitre 3 Administration de l établissement (Ressources humaines) Section Sujet traité Page 3000 Résumé... 3-2 3100 Qualité de la gestion. 3-3 3101

Plus en détail

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union

RÈGLEMENTINTÉRIEUR MAI 2015. Éditions de l Union RÈGLEMENTINTÉRIEUR Éditions de l Union TITRE I ADHÉRENTS Article 1 er DEMANDE D ADHÉSION 1. Toute personne physique souscrivant à l objet et aux valeurs du Mouvement peut adresser une demande d adhésion,

Plus en détail

AgriDOC 3597569. Renforcer la collaboration pour la recherche sur les coopératives : rapport de synthèse

AgriDOC 3597569. Renforcer la collaboration pour la recherche sur les coopératives : rapport de synthèse AgriDOC 3597569 Renforcer la collaboration pour la recherche sur les coopératives : rapport de synthèse Juin 2012 Table des matières Résumé.... 3 Contexte.. 4 Méthode et analyse.... 4 Constatations de

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL

GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL GUIDE À L INTENTION DES CANDIDAT(E)S DU PARTI NUL ÉLECTIONS DU 7 AVRIL 2014 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Dates importantes... 1 Finances : à lire absolument!... 1 Dépenses électorales... 1 Contributions...

Plus en détail

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs RÉSUMÉ ET OBJECTIFS Résumé Dans la perspective des DIC, le Canada est divisé en diverses régions basées selon la taille et le nombre de membres. Les régions peuvent être aussi vastes qu une province entière,

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES

TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 er CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «L Union pour un Mouvement Populaire» (UMP),

Plus en détail

Gouvernance d'iaspm-canada Termes de référence pour les membres du comité exécutif

Gouvernance d'iaspm-canada Termes de référence pour les membres du comité exécutif Gouvernance d'iaspm-canada Termes de référence pour les membres du comité exécutif Table des matières Président/e...2 Secrétaire / Trésorier/ière...4 Coordonnateur/trice des communications...5 Coordonnateur/trice

Plus en détail

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 15 mai au 1 ier juin 2015

Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle, du 15 mai au 1 ier juin 2015 Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Ligne directrice n o 2015-07 Élection partielle remplacée par une élection générale Commentaires formulés lors de la période de consultation officielle,

Plus en détail

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015

Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de surveillance. Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Services de conciliation en assurance Cadre de collaboration et de Approuvé par le CCRRA en juin 2015 Mise à jour du Forum conjoint des autorités de réglementation du marché financier Réseau de conciliation

Plus en détail

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation

Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation Avis écrits, lignes directrices et notes d interprétation En vertu de l article 16.1 de la Loi électorale du Canada, le directeur général des élections établit des lignes directrices et des notes d interprétation

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi)

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016. Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 Institut de la gestion financière du Canada (igf*fmi) Ce rapport a été préparé par : 205, rue Catherine, Suite 300 Ottawa, Ontario K2P 1C3 Tél. : 613.230.6424 Fax : 613.567.1504

Plus en détail

TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS

TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS STATUTS MISE A JOUR APRES LE 115EME CONGRES 5 ET 6 SEPTEMBRE 2015 TITRE I : LES ÉLÉMENTS CONSTITUTIFS Article 1 er - Le Parti Dans le cadre de l article 4 de la Constitution, le Parti républicain radical

Plus en détail

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012

Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Comité tripartite Document constitutif révisé suite au Sommet sur l éducation 2012 Objet Ce document établit la raison d être, la composition et le mode de fonctionnement du Comité tripartite, créé le

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION

POLITIQUE DE COMMUNICATION CDC MRC DE L ASSOMPTION 1 Politique de communication Corporation de développement communautaire MRC de L Assomption Introduction Mise en contexte Issue de la Table de concertation des organismes communautaires MRC de L Assomption,

Plus en détail

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes»

«Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Article «Autoroute de l information : moyen de communication pour les femmes» Denise Lemire Reflets : revue d'intervention sociale et communautaire, vol. 3, n 2, 1997, p. 278-282. Pour citer cet article,

Plus en détail

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités

Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités Quatre façons dont les entreprises peuvent utiliser les outils de publication sociale open source pour stimuler leurs activités acquia.com +33 (0)1 79 97 25 70 +44 (0)1865 520 010 John Eccles House, Robert

Plus en détail

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015

ÉLECTION FÉDÉRALE. Le 19 octobre 2015 ÉLECTION FÉDÉRALE Le 19 octobre 2015 Aperçu de l élection fédérale L élection fédérale aura lieu le 19 octobre 2015. Élections Canada est l organisme non partisan chargé de conduire l élection et de s

Plus en détail

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DATE : 21 AVRIL 2009 PAR APPEL CONFÉRENCE ORDRE DU JOUR PROPOSÉ 12h00 1. Ouverture, mot de bienvenue, tour de table 12h00 2. Adoption de l ordre du jour 12h05 3. Lecture

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION STADE OLYMPIQUE - SALLE HOCHELAGA MERCREDI 14 MAI 2014 À 15 HEURES Présences Absences Employés Marcel Paul Raymond (président), Robert Bissonnette

Plus en détail

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX

CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX CÉGEP DE SEPT-ÎLES POLITIQUE ENCADRANT L UTILISATION DES RÉSEAUX SOCIAUX Service émetteur : Direction des ressources humaines Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Dernière

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1

REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1 REGLEMENT DU CAUCUS DES FEMMES PARLEMENTAIRES DE CÔTE D IVOIRE 1 DECLARATION Nous, femmes parlementaires de Côte d Ivoire, Conscientes de notre rôle de représentantes des femmes et des hommes ivoiriens,

Plus en détail

Cadre pancanadien d assurance de la qualité pour l évaluation des diplômes d études internationaux

Cadre pancanadien d assurance de la qualité pour l évaluation des diplômes d études internationaux TABLE DES MATIÈRES Message du président Rapport EDI / XML Sommet des données PESC Mise à jour CPCAT Un lien vers l AUCC Perspectives d emploi pour les membres Cadre pancanadien d assurance de la qualité

Plus en détail

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats

C ) Détail volets A, B, C, D et E. Hypothèses (facteurs externes au projet) Sources de vérification. Actions Objectifs Méthode, résultats C ) Détail volets A, B, C, D et E Actions Objectifs Méthode, résultats VOLET A : JUMELAGE DE 18 MOIS Rapports d avancement du projet. Réorganisation de l administration fiscale Rapports des voyages d étude.

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB

PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 DE L AFANB En juin 2012, le conseil d administration de l AFANB a décidé d entreprendre une démarche de révision du plan stratégique qui mènera au dépôt d un plan stratégique

Plus en détail

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union

NOUVEAUXSTATUTS MAI 2015. Éditions de l Union NOUVEAUXSTATUTS Éditions de l Union TITRE I DISPOSITIONS GÉNÉRALES ARTICLE 1 ER CONSTITUTION Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un parti politique dénommé «Les Républicains»,

Plus en détail

Statuts et règlement intérieur du PS

Statuts et règlement intérieur du PS Statuts et règlement intérieur du PS Présentation du travail de codification statutaire Le Conseil national du 18 juillet 2012 a donné mandat à un groupe de travail, composé à la proportionnelle des sensibilités

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance. Adoptées le 11 décembre 2014 Restaurant Brands International Inc. Conseil d administration Lignes directrices sur la gouvernance Adoptées le 11 décembre 2014 Le conseil d administration (le «conseil») de Restaurant Brands International

Plus en détail

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité

Adaptation de l organigramme à des clubs de diverses importances. Avantages de l organigramme modèle. Clubs à effectif limité 1 Organisation d un club Organigramme du club Description des fonctions des officiers et autres responsables désignés Activités des comités du club Méthode de travail des comités Rapports des comités Une

Plus en détail

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE

DOCUMENT PRÉLIMINAIRE DOCUMENT PRÉLIMINAIRE Principes universels de base de bonne gouvernance du Mouvement olympique et sportif 1. Vision, mission et stratégie p. 2 2. Structures, règlementations et processus démocratique p.

Plus en détail

INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS

INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS INTERLIGUE Q.B.C. STATUTS Adopté au Bureau des gouverneurs le 22 avril 2015 Entériné à l'assemblée générale des membres le XXX 2015 Table des matières 1. Nom... 3 2. Siège social et adresse... 3 3. Définition...

Plus en détail

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES

2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES Rapport annuel sur l application de la canadien 2014-2015 GABARIT DE PRÉSENTATION DES SOUMISSIONS PAR LES INSTITUTIONS FÉDÉRALES INSTRUCTIONS : Conformément aux exigences en matière de rapport prévues

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015

Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille 2015 Appel de demandes de subventions communautaires pour services à la famille Introduction Autism Speaks Canada est fière de verser une aide financière aux fournisseurs de services de différentes régions

Plus en détail

Élections fédérales. Formation 101

Élections fédérales. Formation 101 Élections fédérales Formation 101 Déroulement de la formation 1- Le parlement canadien 2- Rôle du député 3- Rôle du premier ministre 4- Les enjeux locaux en lien avec les élections fédérales 5- Comment,

Plus en détail

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats

Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Votre guide pour l organisation d une rencontre de l ensemble des candidates et des candidats Élections municipales et scolaires de 2014 en Ontario Le lundi 27 octobre 2014 En Ontario, les élections municipales

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE

ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE ENTENTE DE PRINCIPE INTERVENUE ENTRE LA FMOQ ET LE MSSS AFIN D ACCROÎTRE ET D AMÉLIORER L ACCESSIBILITÉ AUX SERVICES MÉDICAUX DE PREMIÈRE LIGNE CONSIDÉRANT les réels problèmes d accessibilité aux services

Plus en détail

DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER

DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER MANON THERRIEN JENNIFER LEMARIER DPI AGENCE DESIGN ET PROJECTION DE VOTRE IMAGE CAHIER DES CHARGES POUR SITE INTERNET T 819 582 2806 / 819 582 2902 TC 819 583 3263 info@agencedpi.com www.agencedpi.com

Plus en détail

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE

DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2. Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE DÉLÉGATION FRANÇAISE À L'ASSEMBLÉE PARLEMENTAIRE DE L OSCE COMPTE RENDU N 2 Mercredi 23 février 2005 (Séance de 11 heures) SOMMAIRE page Audition de M. Yves Doutriaux, Ambassadeur de France auprès de l

Plus en détail

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe

Pamela Blake MSS, TSI, registrateure adjointe Planification de la lutte contre la pandémie : quelles sont mes obligations? Points importants pour les membres de l Ordre des travailleurs sociaux et des techniciens en travail social de l Ontario Pamela

Plus en détail

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE UNITÉ «FONCTIONNAIRES»

RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE UNITÉ «FONCTIONNAIRES» RÈGLES DE FONCTIONNEMENT RELATIVES À LA NÉGOCIATION DANS LA FONCTION PUBLIQUE UNITÉ «FONCTIONNAIRES» Adoptées par le Conseil syndical du 14 juin 2013 25-CS-02 Amendées par le Conseil syndical des 15 et

Plus en détail

L'art d'établir un ordre du jour efficace

L'art d'établir un ordre du jour efficace L'art d'établir un ordre du jour efficace Par Denise Edwards Extrait de : http://www.omafra.gov.on.ca/french/rural/facts/05 038.htm Table des matières Introduction Sources des points à l ordre du jour

Plus en détail

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES

ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES ACCÈS DE L AGENT FINANCIER DU CANDIDAT À L INVESTITURE AUX SERVICES BANCAIRES Afin de faciliter l accès de l agent financier du candidat à l investiture aux services bancaires, Élections Canada offre le

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux

Association des juristes de justice. Lignes directrices sur les médias sociaux Association des juristes de justice Lignes directrices sur les médias sociaux Le 11 octobre 2013 1 Table des matières 1.0 Lignes directrices de l AJJ en matière de médias sociaux 2.0 Conditions d utilisation

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ

2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ 2013-2014 RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ NOVEMBRE 2014 Table des matières RAPPORT DE SÉCURITÉ DE LA SOCIÉTÉ 2013-2014 Introduction du président et chef de la direction...ii Buts en matière de sécurité

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B

Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B Feuille d information sommaire 3 : Attribution des dépenses de financement au formulaire T3010B L information suivante est organisée de façon à aider les organismes de bienfaisance à indiquer les dépenses

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude

Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada Améliorations recommandées pour étude Rapport d inspection des pratiques professionnelles Date : le 16 janvier 2012 Table des matières DÉCLARATION DU VALIDATEUR

Plus en détail

Secrétaire Responsabilités : Assister le détaillant parrainant et le/la directeur(trice) du Chapitre dans

Secrétaire Responsabilités : Assister le détaillant parrainant et le/la directeur(trice) du Chapitre dans Directeur(trice) Travailler en étroite collaboration avec le détaillant parrainant afin de faire respecter la «Charte annuelle des Chapitres H.O.G.MD» et les politiques d opération de H.O.G.MD. Assumer

Plus en détail

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale

Statuts Psychomotricité Suisse. Contenu. 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Statuts Psychomotricité Suisse 29 mai 2013, Comité Central Psychomotricité Suisse adopté par les membres lors de l Assemblée générale Contenu 1 Généralités 2 2 Membres 2 3 Organisation 4 4 Finances 9 5

Plus en détail

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE

Avis d'emploi vacant. Poste(s) supervisé(s) : Date d'affichage : 18 mars 2015. À propos de CATIE Titre du poste : Service : Relève de : Poste(s) supervisé(s) : Statut : Endroit : Courtier en connaissances, Programmes de santé sexuelle des hommes gais Échange des connaissances Directrice associée,

Plus en détail

Plan stratégique 2014-2017 Page 1

Plan stratégique 2014-2017 Page 1 Plan stratégique 2014-2017 Plan stratégique 2014-2017 Page 1 Avant-propos Au nom de tous les membres du Conseil canadien des responsables de la réglementation d assurance (CCRRA), j ai le plaisir de présenter

Plus en détail

Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004

Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004 Statuts de l Association Internationale de Psychiatrie de l Enfant et de l Adolescents, et des Professions Associées Constitution Amendé 2004 Statuts IACAPAP version française 2004 p. 1 Statuts de L Association

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Statuts de la SSP. Nom, siège et but de la société. À propos des membres de la SSP* Art. 1 Nom et siège. Art. 2 Buts. Art.

Statuts de la SSP. Nom, siège et but de la société. À propos des membres de la SSP* Art. 1 Nom et siège. Art. 2 Buts. Art. Statuts de la SSP A Nom, siège et but de la société Art. 1 Nom et siège Sous le nom de «Société Suisse de Parodontologie, Schweizerische Gesellschaft für Parodontologie, Società svizzera di Parodontologia

Plus en détail

Abréviations Préambule Art. 1 Nom, siège Art. 2 Buts Art. 3 Tâches

Abréviations Préambule Art. 1 Nom, siège Art. 2 Buts Art. 3 Tâches Statuts Abréviations AD Assemblée des délégués CAS Club Alpin Suisse (association centrale) CC Comité central CG Commission de gestion CP Conférence des présidents CSFA Club Suisse des femmes alpinistes

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Révision du modèle d affaires en tourisme

Révision du modèle d affaires en tourisme Révision du modèle d affaires en tourisme La révision du modèle d affaires Le point de départ (1/2) Volonté du gouvernement de relancer l économie et l emploi rapidement; Investissements privés, innovation,

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

Activité des programmes de médicaments

Activité des programmes de médicaments Chapitre 4 Section 4.05 Ministère de la Santé et des Soins de longue durée Activité des programmes de médicaments Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.05 du Rapport annuel

Plus en détail

Pratiques sages V Formulaire de candidature

Pratiques sages V Formulaire de candidature Pratiques sages V Formulaire de candidature «La voie autochtone : Nos communautés. Notre recherche. Notre voyage holistique se poursuit» Du 17 au 18 juillet 2015 Hôtel Vancouver Marriott Pinnacle Downtown

Plus en détail

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES

SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Compétences pour les intervenants canadiens en toxicomanie SECTION VI OUTILS DE GESTION DU RENDEMENT POUR DES FAMILLES D EMPLOIS COMMUNES POUR LES COMPÉTENCES COMPORTEMENTALES Cette documentation est publiée

Plus en détail

Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI

Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI F WO/IAOC/32/2 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 14 AVRIL 2014 Organe consultatif indépendant de surveillance de l OMPI Trente-deuxième session Genève, 17 21 mars 2014 RAPPORT adopté par l Organe consultatif indépendant

Plus en détail

APPEL D OFFRES Refonte du site Internet. Myélome Canada 1800, boul. Le Corbusier, bureau 138 Laval (Québec) H7S 2K1

APPEL D OFFRES Refonte du site Internet. Myélome Canada 1800, boul. Le Corbusier, bureau 138 Laval (Québec) H7S 2K1 APPEL D OFFRES Refonte du site Internet Myélome Canada 1800, boul. Le Corbusier, bureau 138 Laval (Québec) H7S 2K1 Renseignements préliminaires Délai de l appel d offres et lieu de réception des soumissions

Plus en détail

COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014

COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014 COLLÈGE FRONTIÈRE : Plan stratégique 2011-2014 1 En tant que pionnier en matière d alphabétisation au Canada, nous rejoindrons plus d apprenants d ici 2014 en faisant preuve de leadership. Nous atteindrons

Plus en détail

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover

Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions. Nipissing University. L occasion d innover Une approche mobile Le développement et le soutien d occasions d apprentissage mobile pour les étudiantes et étudiants de la L occasion d innover Forte de sa longue expérience dans l usage des technologies

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC.

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE RÉMUNÉRATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE TIM HORTONS INC. Adoptée le 28 septembre 2009 (Modification la plus récente : novembre 2013) La présente charte

Plus en détail

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président Année 10 Numéro 36 Octobre 2014 Message du président Fernand Gaudet, président La semaine de la coopération (3 e semaine d octobre) fut une belle occasion pour le mouvement coopératif de démontrer à l

Plus en détail

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège

PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION. Article premier Raison sociale et type d association. Article 2 - Siège STATUTS DE LA SOCIETE INTERNATIONALE E D D ANNOTATION ASSOCIATION DE DROIT SUISSE A BUT NON LUCRATIF Etat au 9 Décembre 2008; Révisé le 10 Septembre 2014 PARTIE I : RAISON, SIEGE ET BUTS DE L ASSOCIATION

Plus en détail

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications

Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications Bureau du commissaire du Centre de la sécurité des télécommunications 2009-2010 Rapport sur les plans et les priorités L honorable Peter Gordon MacKay, C.P., député Ministre de la Défense nationale TABLE

Plus en détail

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées?

La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? La planification des RH et la dotation en personnel : comment sont-elles reliées? Contexte Nous entendons dire : «La planification des RH constitue le fondement de la dotation en personnel sous la nouvelle

Plus en détail

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds

RECUEIL DES POLITIQUES ADE08-DA ADMINISTRATION DES ÉCOLES Collectes de fonds RÉSOLUTION 87-07 C.E. Date d adoption : 20 mars 2007 16 avril 2014 En vigueur : 21 mars 2007 16 avril 2014 À réviser avant : OBJECTIF 1. Préciser les modalités rattachées à la sollicitation et à la collecte

Plus en détail

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada

Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Agence canadienne de développement international (ACDI) 200, promenade du Portage Gatineau (Québec) K1A 0G4 Canada Téléphone : (819) 997-5006 1 800 230-6349 (sans frais) Ligne pour les malentendants et

Plus en détail