ATELIER SUR L ELABORATION DU PLAN DE S&E DE L UNITE DU COORDINATION DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ATELIER SUR L ELABORATION DU PLAN DE S&E DE L UNITE DU COORDINATION DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU"

Transcription

1 ATELIER SUR L ELABORATION DU PLAN DE S&E DE L UNITE DU COORDINATION DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU DAKAR, SENEGAL 27 à 30 Avril 2015 Unité du Coordination du Partenariat de Ouagadougou IntraHealth International Bureau du Sénégal 85, Lot C & E, Sacré-Coeur Pyrotechnique Dakar, BP 5328 Dakar Fann

2 TABLE DES MATIERES LISTE DES ACRONYMES... 2 INTRODUCTION... 3 LE SUIVI DES PANB DE PF AU SEIN DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU... 3 Des systèmes de suivi en place mais fragiles... 4 Les défis persistants des SNIS... 4 Les perspectives d amélioration des systèmes de suivi... 4 VUE D ENSEMBLE DE QUELQUES SYSTEMES DE SUIVI EVALUATION DANS LA SOUS-REGION... 5 Plusieurs systèmes de suivi coexistent avec des ambitions communes... 5 Le Partenariat de Ouagadougou :... 5 L Organisation Ouest Africaine pour la Santé (OOAS) :... 5 Le projet DELIVER :... 6 Le projet Agir PF :... 6 Méthodologie et indicateurs de Track La méthodologie Track Les indicateurs de Track *Les utilisatrices additionnelles :... 8 IDENTIFICATION DU NOYAU D INDICATEURS COMMUNS AUX PAYS DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU... 8 La méthodologie de travail... 8 Présentation des indicateurs retenus... 9 PROCHAINES ETAPES RECOMMANDATIONS CONCLUSION ANNEXES Annexe 1 : Agenda de la réunion Annexe 2 : Liste des participants Annexe 3 : Galerie photo Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 1

3 LISTE DES ACRONYMES CEDEAO DBC DIU EDS GMS PANB PF Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest Distribution à Base Communautaire Dispositif Intra Utérin Enquêtes Démographiques et de Santé Grant Management Solutions Plans d Actions Nationaux Budgétisés Planification Familiale PMA2020 Performance Monitoring and Accountability 2020 PO OOAS PPS SIGL SNIS SR UCPO Partenariat de Ouagadougou Organisation Ouest Africaine pour la Santé Points de Prestation de Service Systèmes d Information de Gestion Logistique Systèmes Nationaux d Information Sanitaire Santé de la Reproduction Unité de Coordination pour le Partenariat de Ouagadougou Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 2

4 INTRODUCTION Les 09 pays francophones d Afrique de l ouest, se sont fixé des objectifs ambitieux, principalement en termes de prévalence contraceptive à travers leurs Plans d Action Nationaux Budgétisés (PANB) dans le cadre du Partenariat de Ouagadougou (PO). Chacun d eux a déterminé un seuil à atteindre à échéance connue, seuil qui revient presque à doubler en 2015 la prévalence contraceptive initiale. Le Partenariat a défini un but commun d atteinte un million de femmes additionnelles utilisatrices de méthodes contraceptives modernes en La question qui se pose alors est de savoir comment suivre de manière adéquate et concomitante les progrès réalisés par les différents pays et leur contribution au but du PO. En effet, les plans ne possèdent pas de liste détaillée d indicateurs accompagnés de sources de données disponibles ou d échéanciers permettant de planifier la collecte des données et la soumission de rapports. C est ainsi que l UCPO et quelques partenaires notamment le projet Track20, AgirPF, l OOAS et HPP ont décidé d offrir l opportunité aux 09 pays du PO de définir un groupe restreint d indicateurs pour faciliter la documentation de leurs progrès et d exploiter de nouveaux outils développés à cet effet. Un atelier de 04 jours (du 27 au 30 avril 2015) a donc été initié afin que les pays développent de manière consensuelle, une liste d indicateurs communs et harmonisés dans le cadre du suivi périodique des PANB et qu ils se familiarisent aux outils et méthodologies de Track20 pour le rapportage annuel sur certains indicateurs. Le caractère commun des indicateurs assurent que tous les pays seront à mesure de renseigner les indicateurs retenus à échéance connue et le caractère harmonisé assure une définition unique rendant comparable les évolutions entre pays. Une fois les pays formés à l utilisation des outils et méthodologies de Track20, ils pourront alors remonter des informations adéquates à Track20 nécessaire à la rédaction du rapport annuel de FP2020. Dans un premier temps, nous verrons les forces et les faiblesses des systèmes de suivi évaluation des 09 pays du Partenariat de Ouagadougou ainsi que les perspectives envisagées pour l amélioration de ces systèmes. Ensuite, nous présenterons un groupe de systèmes de suivi évaluation prévalant dans la sous-région à travers leurs faiblesses spécifiques et les défis persistant à relever. La 3 ème partie du rapport décrira l organisation et la méthodologie de travail utilisées pour aboutir au noyau d indicateurs du PO. Enfin nous aborderons la question des prochaines étapes pour clôturer l atelier. LE SUIVI DES PANB DE PF AU SEIN DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU Chacun des pays du PO suit le déroulement des activités de PF planifiées et exécutées chaque année à travers des données de routine. Cependant ces systèmes de suivi sont plus ou moins bien élaborés selon les pays. Nous verrons dans cette section les difficultés auxquelles sont confrontées la plupart des PO en matière de suivi des PANB et les solutions qu ils envisagent. Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 3

5 Des systèmes de suivi en place mais fragiles L un des points forts majeurs des systèmes de suivi des PANB de PF au sein du PO est l intégration des données de PF dans les Systèmes Nationaux d Information Sanitaires (SNIS). Les SNIS qui constituent le cadre officiel de validation et de publication des données, assurent donc l obtention de données fiables et périodiques d aide à la décision. Les données de l ensemble des structures sanitaires du pays sont compilées et analysées afin de produire l annuaire statistique renseignant sur les indicateurs de PF. On note certaines innovations en matière de collecte de données PF telles que la remontée hebdomadaire de données par SMS en projet au Mali. Un autre point fort des systèmes de suivi au sein du partenariat réside dans la coordination tant au niveau central et régional. Les instances de coordination et de suivi (comités techniques, comités de pilotage, comités de gestion de données, etc.) se réunissent périodiquement et constituent un cadre de concertation et de partage de données du niveau régional vers le niveau central. Il faut aussi ajouter que les Points de Prestation de Services (PPS) disposent d outils de gestion de stocks (fiches de stock, registres, etc.) et que les gestionnaires de produits de Santé de la Reproduction (SR) ont été formés à la gestion de ces documents. Ainsi l appréciation de la disponibilité des produits est assurée en vue d éviter les ruptures de stocks. Les défis persistants des SNIS L une des faiblesses majeure des SNIS au sein du PO se situe dans le manque de promptitude et de complétude des rapports mensuels. La non-disponibilité des données à temps et la contrainte de disposer de certaines données par enquête retardent ainsi la diffusion de l annuaire statistique. Un autre défi des systèmes de suivi est de pouvoir assurer la qualité des données. Néanmoins la formation du personnel des PPS à l utilisation des fichiers de gestion des produits SR et les missions de supervisions contribuent à pallier ce problème. Par ailleurs, la capitalisation des enseignements tirés de l analyse des données collectées et la rétroinformation des résultats vers les niveaux déconcentrés font défaut. Les données devraient faire l objet d analyses plus approfondies afin de réorienter au besoin les interventions pour davantage d impact. Les perspectives d amélioration des systèmes de suivi Au terme de l analyse des forces et faiblesses de leur système de suivi et de dissémination des données, les pays ont émis des suggestions d amélioration, principalement : Le renforcement du pilotage des activités de PF à tous les niveaux pour un suivi régulier et systématique des activités de PF (rencontres périodiques multisectorielles et supervisions sur le terrain) ; Le plaidoyer envers les autorités et les partenaires techniques et financiers pour un financement plus conséquent des activités liées au Suivi Evaluation. Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 4

6 VUE D ENSEMBLE DE QUELQUES SYSTEMES DE SUIVI EVALUATION DANS LA SOUS-REGION A chaque système, ses défis! Voilà comment l on peut résumer la difficulté dans la mise en place d un système de suivi évaluation efficace. En effet, la multiplicité des paramètres à étudier, les centres d intérêt parfois divergent des parties prenantes, les spécificités du terrain contribuent à cette difficulté. Dans cette optique, nous allons passer en revue quelques systèmes de suivi évaluation prévalant dans la sous-région de l Afrique de l ouest francophone. Plusieurs systèmes de suivi coexistent avec des ambitions communes Le Partenariat de Ouagadougou : Le système de Suivi Evaluation qui prévalait au sein du PO était fondé sur la Scorecard PF, un outil Excel permettant de suivre l atteinte de 1 million de femmes additionnelles à l horizon 2015, la mise en œuvre des activités à haut impact et les engagements financiers. Elle devait servir aux bailleurs et aux parties prenantes pour l identification des goulots d étranglement et la recherche conjointe de solutions. La Scorecard PF devait également servir de moyen de comparaison de l avancement des pays afin de promouvoir le partage d expériences réussies. Cependant plusieurs difficultés ont conduit à la révision du système de Suivi Evaluation du PO notamment : La soumission des donnes par trimestre qui était serré et requérait beaucoup de travail aux pays ; L estimation des utilisatrices à partir des données de consommation n était pas assez précise ; Les indicateurs qui n étaient pas suivis de la même manière d un pays à l autre ; L absence d un cadre d échange et de partage effectif entre les pays sur les succès et les défis. L Organisation Ouest Africaine pour la Santé (OOAS) : L OOAS qui compte 15 Etats membres de la CEDEAO sert entre autres de cadre pour la collecte et la diffusion d informations sur le secteur sanitaire dans les Etats membres. Dans l exécution de cette tâche, l OOAS est confrontée à : La pluralité des initiatives (ONG, plans et programmes, Banque Mondiale, etc.) et des acteurs (Gouvernement local, Société civile et secteur privé) ; La fragmentation des SNIS : en effet, les SNIS prennent en charge une multitude de secteurs de la santé en plus de la planification familiale, notamment la nutrition, la morbidité, le VIH/Sida, etc. Les principaux défis à relever par l OOAS sont relatifs d une part au renforcement des SNIS pour une gestion intégrée de toutes les données sanitaires à tous les niveaux de l espace CEDEAO. D autre part il s agit d amener les pays à produire des données de qualité validées avant transmission. Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 5

7 Le projet DELIVER : Le projet DELIVER, financé par l USAID, couvre 13 pays dont 05 du PO (Burkina, Côte d Ivoire, Mauritanie, Niger et Togo) et vise à accroitre l accessibilité des produits de santé essentiels. Ayant pour devise «Pas de produit, pas de programme», le projet s attèle à renforcer les chaines d approvisionnement et à assurer la distribution effective des produits. Le système de Suivi Evaluation du projet DELIVER est fondé sur plusieurs les Systèmes d Information de Gestion Logistique (SIGL) de routine et des enquêtes périodiques sur les formations sanitaires et les entrepôts. La principale difficulté à laquelle est confronté le projet réside dans la collecte et la transmission des données de routine par les SIGL du niveau déconcentré vers le niveau central. La plupart du temps le projet se limite aux données collectées au niveau central. A cela s ajoute le fait que l engagement politique et financier des gouvernements de la sous-région envers la planification familiale et la sécurité contraceptive demeure faible. Le projet Agir PF : Le projet Agir PF a pour objectif d améliorer l accès et l utilisation des services de PF de qualité dans les zones urbaines et péri-urbaines de 10 villes de 05 pays du PO à savoir le Burkina Faso, la Côte d Ivoire, la Mauritanie, le Niger et le Togo. Le système de Suivi Evaluation du projet est basé sur 02 types de données : Les données de routine provenant des SNIS et les rapports d activités ; Les données d études d évaluation et recherche (recensement de base, mi-parcours, ponctuelles, etc.). Les données sont transmises des formations sanitaires au district qui les intègre à la base District Health Information System-2 (DHIS2). Le contrôle de qualité est alors effectué par le niveau central qui envoie le rapport au bureau régional. Le projet Agir PF fait face à plusieurs défis : L harmonisation des besoins du projet avec ceux des pays. Certaines données ne sont parfois pas désagrégées ou certains indicateurs ne sont pas pris en charge par les SNIS ; Certains indicateurs ne sont parfois pas renseignés en accord avec le concept ; La connexion internet pour la centralisation des données saisies et le personnel dédié à la collecte/saisie fait parfois défaut. Méthodologie et indicateurs de Track20 La méthodologie Track20 Le projet Track20 accompagne l initiative FP2020 dans l atteinte de 120 millions d utilisatrices additionnelles en Il fournit des estimations annuelles pour les indicateurs clé de PF pour tous les pays de FP2020 sur la base de données déjà existantes et de façon novatrice. Pour ce faire, le projet Track20 : Encadré : Le DHIS2 désigne le système d information de santé du district. C est un outil internet accessible à tous les utilisateurs permettant la saisie et la gestion de données sanitaires. Il permet d améliorer la qualité des données, de générer automatiquement des rapports et est accessible par les différentes parties prenantes. Le Burkina Faso fut le premier pays francophone à en disposer. Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 6

8 Actualise les données pour des résultats plus précis : par exemple, une fois que des données d Enquêtes Démographiques et de Santé (EDS) sont disponibles, le projet procède à un redressement des estimations produites la même année avant la disponibilité des résultats de l enquête ; Facilite la mise en place de nouvelles méthodologies au niveau des pays : le projet a produit un outil Excel qui permet d obtenir les indicateurs d impact des interventions en output à partir de données saisies en input ; Propose une définition commune des indicateurs à l échelle des pays membres de FP2020 : les pays ayant fait des engagements à FP2020 renseignent les indicateurs selon la même définition et le même processus de calcul. Les données centralisées par Track20 pour les estimations sont de diverses sources parmi lesquelles les EDS, les services statistiques nationaux, les enquêtes nationales, la division population des Nations Unies, etc. Les indicateurs de Track20 Le projet Track20 renseigne annuellement 14 indicateurs à l échelle des pays ayant fait des engagements à FP2020. Ci-dessus la liste exhaustive des indicateurs de Track20 : Tableau 1: Indicateurs de Track20 INDICATEURS a. Taux de prévalence contraceptive, méthodes modernes (mcpr), toutes les femmes Indicateur 1 : b. Répartition en % des utilisateurs par méthode de contraception moderne Indicateur 2 : Nombre d utilisateurs additionnels de méthodes de contraception modernes Pourcentage de femmes avec un besoin non satisfait de méthodes de Indicateur 3 : contraception modernes Pourcentage de femmes dont la demande est satisfaite avec une méthode de Indicateur 4 : contraception moderne Dépenses annuelles pour la planification familiale du budget national du Indicateur 5 : gouvernement Indicateur 6 : Couple-année de protection (CAP) Indicateur 7 : Nombre de grossesses non désirées Nombre de grossesses non désirées évitées par l utilisation d'une contraception Indicateur 8 : moderne Indicateur 9 : Nombre de décès maternels évités par l utilisation d'une contraception moderne Nombre d avortements à risque évités par l utilisation d'une contraception Indicateur 10 : moderne Pourcentage de femmes qui ont obtenu des informations sur la planification familiale au cours de leur dernière visite auprès d'un prestataire de services de Indicateur 11 : santé Indicateur 12 : Score sur l'index des informations relatives aux méthodes Pourcentage de femmes qui prennent des décisions sur la planification familiale, Indicateur 13 : seules ou conjointement avec leur mari/partenaire Indicateur 14 : Taux de natalité chez les adolescentes Source : Présentation Track20, Réunion de Suivi-Evaluation à Dakar, 27 au 30 avril 2015 Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 7

9 Les indicateurs 1 à 10 sont renseignés chaque année tandis que ceux de 11 à 14 ne sont renseignés que pour les années où des enquêtes seront disponibles telles que : les Enquêtes Démographiques et de Santé (EDS) ; les enquêtes de Performance Monitoring and Accountability 2020 (PMA2020) : PMA2020 collecte des données de routine via les téléphones mobiles afin de renseigner les indicateurs clé de PF. *Les utilisatrices additionnelles : Track20 a partagé sa méthodologie de calcul des utilisatrices additionnelles, indicateur central dans le PO et qui faisait l objet de plusieurs discussions. Track20 mesure les utilisatrices additionnelles c est-à-dire le supplément de femmes sous contraception moderne par le flux d utilisatrices entre 02 périodes données soit : Utilisatrices additionnelles entre les dates T1 et T2 = nombre de femmes qui sous contraception moderne à la date T2 nombre de femmes sous contraception moderne à la date T1 A titre d exemple, nous allons calculer le nombre de femmes additionnelles dans le pays imaginaire Gondwana entre 2012 et 2013 à partir du tableau suivant : Gondwana Nombre total de femmes utilisatrices de moyens de contraception moderne Le nombre de femmes additionnelles entre 2013 et 2012 est obtenu en faisant la différence entre le total des femmes sous contraception moderne en 2013 et celui en 2012 soit femmes additionnelles. IDENTIFICATION DU NOYAU D INDICATEURS COMMUNS AUX PAYS DU PARTENARIAT DE OUAGADOUGOU La méthodologie de travail La journée 3 de l atelier fut consacrée aux travaux de groupe pour l identification des indicateurs communs à suivre dans le cadre du plan de Suivi Evaluation du PO. Les participants des 09 pays du PO ont été répartis en trois groupes comme l indique le tableau suivant : Tableau 2 : Répartition des pays par groupe de travail GROUPE PAYS FACILITATEURS Groupe 1 Mali Mauritanie Sénégal Aboubacar Sissoko Dr Andre Koalaga Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 8

10 Groupe 2 Groupe 3 Togo Benin Burkina Faso Côte d Ivoire Guinée Niger Rudolph Chandler Sarah Fohl Dr Aissa Bowaye Rodrigue Ngouana Diouratié Sanogo Norine Jewell Chaque groupe a identifié, pour chacun des 05 domaines d action stratégique des PANB, 01 à 02 indicateurs communs aux pays du groupe. Les travaux des groupes ont alors été mis en commun pour la séance plénière, chaque domaine d action stratégique ayant 06 propositions d indicateurs. Le choix final d un indicateur par domaine a été selon les critères suivants : L indicateur est renseigné régulièrement par les données de routine ; L indicateur est pertinent pour illustrer un changement significatif dans le domaine ; L indicateur n est pas déjà pris en charge par Track20. Présentation des indicateurs retenus C est ainsi que à l issue de l exercice, les 07 indicateurs suivants ont été retenus : Tableau 3 : Indicateurs du Partenariat de Ouagadougou Indicateur 1 : Indicateur 2 : Indicateur 3 : Indicateur 4 : Indicateur 5 : INDICATEURS PERIODICITE DE COLLECTE CREATION DE LA DEMANDE Proportion des activités de communication réalisées Trimestrielle envers les jeunes/adolescents. (excepté le Mali, annuelle) ACCES AUX SERVICES Taux de réalisation des stratégies novatrices (DBC, Trimestrielle stratégies avancées, sorties mobiles, consultations (excepté la Guinée, semestrielle) foraines...). Pourcentage d'utilisatrices de méthode de longue durée d`action (DIU, implants). DISPONIBILITE DES PRODUITS Proportions de PPS disposant d'au moins un agent Annuelle formé sur la gestion des produits SR y compris les produits contraceptifs. ENVIRONNEMENT HABILITANT Existence de dispositions (lois, textes Annuelle règlementaires, conventions d'accord, politiques de délégation de tâches, etc.) mises en œuvre pour élargir l'accès équitable et abordable à des services et informations de PF de qualité. SUIVI ET COORDINATION DES INTERVENTIONS Trimestrielle (excepté la Guinée, semestrielle) Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 9

11 Indicateur 6 : Indicateur 7 : Nombre de réunions de coordination multisectorielles dans l'année sur la mise en œuvre du plan selon le rythme établi. Pourcentage de formations sanitaires qui transmettent leurs données de PF selon le rythme établi. Semestrielle Semestrielle Il a été convenu durant l atelier que la matrice complète (définition des indicateurs, méthode de calcul, sources de données, existence de données de base) serait établie par la suite à travers des échanges entre l UCPO et les pays. PROCHAINES ETAPES Au terme de l atelier sur l élaboration du plan de Suivi Evaluation du Partenariat de Ouagadougou, il a été convenu les prochaines étapes suivantes : Finaliser la matrice des indicateurs : il s agit de compléter le listing nominatif des indicateurs et la fréquence de rapportage par la définition de chaque indicateur, la formule de calcul, les sources de données et l existence éventuelle de données de référence ; Définir le format de présentation des indicateurs renseignés par les pays : les participants étaient favorables à une présentation simple des résultats à l instar du Dashboard du projet Grant Management Solutions (GMS) présenté le jour 3 de l atelier; Rédiger le plan de Suivi Evaluation du partenariat de Ouagadougou : il s agit de consigner dans un document la synthèse des informations sur les indicateurs retenus ; Mettre en place la plateforme d échange au sein du PO autour des données PF : périodiquement les pays pourront échanger sur les données collectées, le niveau de complétude et les justifications, les problèmes rencontrés, les solutions envisagées etc. RECOMMANDATIONS Plusieurs recommandations ont été formulées à l occasion de l atelier notamment : Réitérer ce genre d initiative car jugée très importante par les participants ; Créer un cadre d échange entre responsables S&E sur des plateformes telles que Facebook, LinkedIn, etc ; Diversifier davantage les participants à l avenir (ONG, secteur privé, etc.); Accorder plus de temps aux travaux de groupe ; Prévoir une réunion de coordination dans l'année pour apprécier l'état d'avancement de chaque pays. CONCLUSION C est avec un sentiment de satisfaction que s est achevé l atelier sur l élaboration du plan de Suivi Evaluation du PO car les 09 pays du PO ont su désigner ensemble et de manière consensuelle un noyau restreint d indicateurs permettant, par domaine stratégique des plans d action, d illustrer périodiquement les progrès réalisés. Bien qu un cap important ait été franchi avec l identification des indicateurs, l après atelier constitue également un autre défi. Ainsi, il appartiendra aux acteurs du Partenariat de Ouagadougou de renseigner régulièrement ces indicateurs de la manière la plus précise et adéquate possible afin que Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 10

12 le reflet des progrès du Partenariat soient fiable et utile pour la prise de décision à court terme et pour le repositionnement de la PF en Afrique de l ouest francophone à long terme. Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 11

13 ANNEXES Annexe 1 : Agenda de la réunion Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO Journée 1 : Introduction, Objectifs de l atelier, présentation des CIP et plans S&E des pays Objectif : Présenter les défis et stratégies des plans d action, les indicateurs afin d apprécier les forces et faiblesses des systèmes de suivi Modérateurs : AM HPP ; PM AGIR PF HORAIRE ACTIVITES INTERVENANTS Ouverture de l'atelier 8h30 9h 9h 9h45 Installation des participants Présentation des participants - Présentation des objectifs de l atelier, de l agenda et méthodologie de travail UCPO Présentation par les pays : Présentation des défis mentionnés dans les plans d'action PF relatifs au domaine considéré Présentation de la liste des indicateurs du domaine considéré et appréciation sur leur adéquation pour suivre les interventions du domaine Forces et faiblesses dans la collecte et l analyse des données et de la dissémination des informations Recommandations pour améliorer les défis et faiblesses relevés 9h45 11h 11h 11h15 11h15 12h45 12h45 13h45 13h45 15h 15h 16h15 Groupe 1. Création de la demande : Sénégal et Mauritanie (présentation 15mn *2 + discussion 45mn) Pause-café Groupe 2. Accès aux services : Togo et Mali (présentation 15mn *2 + discussion 45mn) Pause-déjeuner Groupe 3. Disponibilité des produits : Burkina et Guinée (présentation 15mn *2 + discussion 45mn) Groupe 4. Environnement habilitant : Niger et Cote d Ivoire (présentation 15mn *2 + discussion 45mn) Sénégal et Mauritanie Togo et Mali Burkina et Guinée Niger et Cote d Ivoire 16h15 16h30 Pause-café 16h30 17h15 Groupe 5. Suivi et coordination des interventions : Bénin (présentation 15mn + discussion 30mn) Benin Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 12

14 Journée 2: Partage d expérience en matière de S&E de CIP Objectif : Construire une base de connaissances pour différentes sources de données possibles, les indicateurs et les processus que le groupe pourrait vouloir mettre en œuvre dans les neuf pays ou choisir d'explorer davantage Modérateurs : AM :OOAS ; PM : UCPO HORAIRE ACTIVITES INTERVENANTS 9h - 9h15 Synthèse jour 1 UCPO Introduction à Track20 9h15-10h15 Présentation du projet Track20 Track20 10h15-11h15 11h15-11h30 Expériences des pays formés sur les outils detrack20 (panel guidé par Track20) Pause-café Burkina Faso, Cote d Ivoire, Niger, et Sénégal Exemples de systèmes de S&E des partenaires : Présentations des systèmes et outils de S&E Qui fait quoi? Périodicité? Défis et leçons apprises dans la gestion du système de collecte de données pour le suivi des plans d action 11h30-13h 13h - 14h 14h - 15h30 15h30-15h45 15h45-17h45 Agir PF, HPP et le Burkina qui va partager son expérience du DHIS) : présentation 20mn* mn discussion Pause-déjeuner UCPO, OOAS et présentation de DELIVER : présentation 20mn* mn discussion Pause-café Track20 (Track20 va inclure les Comptes Nationaux de Santé PF dans sa présentation) Agir PF, HPP, Burkina Faso UCPO, OOAS, DELIVER Track20 Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 13

15 Journée 3 : Nouveaux Indicateurs et Matrice Objectif : Identifier le noyau d indicateurs à suivre à l échelle du PO pour apprécier l évolution des plans d action, définir les méthodes de calcul, la périodicité de collecte et de remontée à l UCPO, les sources de données, etc. Modérateur : Track20 HORAIRE ACTIVITES INTERVENANTS 9h 9h15 Synthèse Jour 2 9h15 10h Exemple de dashboard : Project Grant Management Solutions (GMS): Tableau de bord pour le suivi de l'exécution des subventions du fonds mondial Track20 Travaux groupes: cataloguer les stratégies/activités des CIP pour le choix des indicateurs 03 équipes de 03 pays assistés par les organisateurs Définir 2 à 3 indicateurs par domaine communs aux pays et nécessaires pour le suivi des 5 piliers des CIP: o Création de la demande o La disponibilité des produits o L'augmentation de l'accès aux services o La création d'un environnement favorable o Le suivi et la coordination des interventions 10h 10h15 Directives pour les travaux de groupe UCPO 10h15 10h30 10h30 13h 13h 14h 14h 15h Pause-café Travaux groupes Pause-déjeuner Présentations/restitution des travaux de groupe 20 min/groupe 15h - 16h30 Discussion sur le choix de quelques indicateurs par domaine UCPO, Track20 16h30 16h45 Pause-café 16h45 17h45 Discussion (suite) UCPO, Track20 Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 14

16 Journée 4 : Perspectives et prochaines étapes Objectif : Définir la plateforme d échange des acteurs autour des indicateurs retenus Modérateur : UCPO HORAIRE ACTIVITES INTERVENANTS 9h 9h15 Synthèse jour 3 9h15 10h Présentation et finalisation de la matrice des indicateurs retenus UCPO, Track20 10h 11h Plateforme d'échange: objectifs, participants, périodicité des échanges UCPO, Track20 11h - 11h15 Pause-café 11h15 12h15 Prochaines étapes UCPO, Track20 12h15 12h45 Evaluation et clôture UCPO, Track20 12h45-13h45 Déjeuner Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 15

17 Annexe 2 : Liste des participants PAYS PARTICIPANT FONCTION Benin Burkina Faso Cote d'ivoire Guinee Mali Mauritanie Niger Sénégal Togo Mr Gangnon Ambroise Dr Deguenon Conrad Essoh-Dhè-Sou Mr Vodungbo Venance Dr Sanou Bicaba Isabelle Dr Ouedraogo Cheick Oumar Dr Valea Dieudonné Eric Mr Andoh Kouakou Hyacinthe Mlle Koffi Akoua Isabelle Dr Pongathie Adama Sanogo Dr Fatoumata DIAKHABY Dr Adama Hawa BALDE Dr Bernadette Dramou Dr Bogoba Diarra Mme Keita Oumou Keita Mr Samba Keita Dr Mahfoudh Boye Dr Mohamed Lemine Mohamed Khouna Mr Brahim Mohamed Amar Dr Guero Issoufou Dr AbdoulRachid Fatima Dr Aida Mounkaila Dr Papa Chimère Diaw Mme Adjiratou Sow Diallo Diouf Mr Mahamadou Mansour Ndiath Dr Ntapi Tchiguiri Kassouta Dr Degbe Yawo Mr Ngani Simtokina Administrateur-planificateur, chef du service suivi évaluation de la DSME Médecin épidémiologiste, chef du service PF, santé des adolescents et des jeunes de la DSME Statisticien, direction de la programmation et de la prospective Directrice de la Santé de la Famille Division Santé de la Femme, Homme et Personnes Agées Directeur du suivi, de l'évaluation et de capitalisation Directeur Coordonnateur Adjoint de la DC-DNSR/PF Sage-femme spécialiste en Santé Publique Sous-directeur de l'information et de la carte Sanitaire Chef de section SMI/PF Chargée de Suivi & Evaluation Suivi & Evaluation Chef de l'unité Planification, Formation et Information Sanitaire/DNS Division Sante de la Reproduction/DNS Chef Unité Statistique/CPS Coordinateur du PNSR Conseiller Chargé de Suivi & Evaluation au PNSR Chef Service du SNIS au Ministère de la Santé chef de division planification familiale responsable de la cellule suivi évaluation à la DSME chef de division Statistiques à la Direction des statistiques Chef de la Division PF, DSRSE Economiste de la santé, DSRSE FHI360, DSRSE Chef de division de la Santé familiale Chef de division de l'information, de la Statistique, des Etudes et de la Recherche Point Focal pays du Partenariat de Ouagadougou Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 16

18 PAYS PARTICIPANT FONCTION Avenir Health AGIR PF OOAS HPP JSI IPPF Region Afrique USAID Accra Mme Emily Sonneveldt Mr Rudolph Chandler Mme Norine Jewell Mme Sarah Fohl Mr Diouratie Sanogo Dr Andre Koalaga Dr Aissa BOUWAYE Mr Tomé CA Mr Modibo Maiga Pr Issakha Diallo Mr Meba Kagone Mme Dana Aronovich Mr Paulin Tra Mr Arsène Kouablan Adou Mme Sheila Mensah Mr Abdul Bala M&E officer USAID HPP Avenir Health Avenir Health AgirPF AgirPF Chargée de la Santé de la Mère et du Nouveau-Né Chargé de l'information Sanitaire HPP Consultant USAID Deliver project USAID Deliver project Responsable de la Performance et de la Gestion des Connaissances Responsable de l Unité de Recherche, Suivi et Evaluation à l AM de la Côte d Ivoire) Senior Communications, Monitoring and Evaluation Advisor Program and Research Analyst Regional Health Office, USAID West Africa FHI360 Dr Siga Diop Senior Technical Officer SR/PF INTRAHEALTH UCPO Mr Thierno Souleymane Anne Mme Ndour Soussaba Kanouté Mr Cheikh Niang Mr Djimadou Koumtingue Mr Aboubacar SISSOKO Mr Rodrigue Ngouana Suivi Evaluation programme Spécialiste Suivi Evaluation Spécialiste S&E FM Administrateur S&E M&E Specialist Country liaison officer Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 17

19 Annexe 3 : Galerie photo Ouverture atelier par Babacar Gueye, Directeur pays IntraHealth Ouverture atelier par Babacar Gueye, Directeur pays IntraHealth Travaux de groupe jour 3 : groupe 1 Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 18

20 Travaux de groupe jour 3 : groupe 2 Travaux de groupe jour 3 : groupe 3 Atelier sur l élaboration du plan de S&E de l UCPO 19

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont

Plus en détail

Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ

Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ Situation: Bobo-Dioulasso, Burkina Faso Consultant de Santé de la Reproduction/SSRAJ Centre: Centre pour Leadership et Management General Structure: Organisation Ouest Africaine de la Santé Lieu de travail:

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST

TERMES DE REFERENCE : CONSULTATION POUR L ELABORATION D UN PLAN CADRE DE CONTINGENCE POUR LES PAYS DU SAHEL ET DE L AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA»

«LES MERCREDI DE L ENA» Termes de référence DANS LES PAYS DE L UEMOA» REPUBLIQUE DU SENEGAL =-=-=-= PRIMATURE =-=-=-= ECOLE NATIONALE D ADMINISTRATION =-=-=-= «LES MERCREDI DE L ENA» Edition spéciale Termes de référence THEME : «REFORMES DES FINANCES PUBLIQUES DANS LES PAYS

Plus en détail

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011

RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 MINISTERE DU PLAN, DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DÉVELOPPEMENT PROGRAMME CONJOINT MARADI Niger RAPPORT DES PROGRES ANNUELS 2011 Janvier

Plus en détail

Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad. Rapport d analyse 1. Information Management Unit OCHA Tchad Mai 2012

Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad. Rapport d analyse 1. Information Management Unit OCHA Tchad Mai 2012 Sondage sur les Produits et Services d Information OCHA Tchad Rapport d analyse 1 Information Management Unit - OCHA Tchad Mai 2012 Sommaire I- Déroulement de l enquête... 3 II- Techniques de l enquête

Plus en détail

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD 1 MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE SECRETRARIAT PERMANENT DU CONSEIL NATIONAL POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE MANUEL DE GESTION DE CYCLE DE PROJET DU SP/CONEDD

Plus en détail

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures

Suivi des recommandations du Comité des commissaires aux comptes sur les états financiers des années antérieures Comité exécutif du Programme du Haut Commissaire Comité permanent 59 e réunion Distr. : restreinte 11 février 2014 Français Original : anglais et français Suivi des recommandations du Comité des commissaires

Plus en détail

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010

Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Centre Régional de Formation en Suivi et Evaluation des Résultats, 2010 Dr. El Hadji Guèye / Arianne Wessal Journées béninoises de l évaluation 2-4 Juillet 2012 Cotonou, Bénin Plan 1. Introduction de CLEAR

Plus en détail

Atelier régional sur l'harmonisation de la formation continue et initiale

Atelier régional sur l'harmonisation de la formation continue et initiale Atelier régional sur l'harmonisation de la formation continue et initiale dans le cadre de RESAOLAB sur le développement des ressources humaines Compte-rendu Bamako 19-20 mai 2014 Photo de groupe des participants

Plus en détail

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale

Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Bilan: Les tendances régionales en matière de planification familiale Dr Seipati Mothebesoane-Anoh Conseillère en Santé maternelle OMS/Équipe Inter-Pays/Afrique de l Ouest Conférence Population, Développement

Plus en détail

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR)

Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution des contraceptifs et des produits de la santé de la reproduction (SR) Conférence «Population, développement etplanification familiale en Afrique de l Ouest francophone : l urgence d agir», Ouagadougou 8-10 février 2011 Gestion de la Chaine d Approvisionnement et de Distribution

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

West and Central African Council for Agricultural Research and Development

West and Central African Council for Agricultural Research and Development Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Appel à manifestation d intérêt --------------------------- Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à manifestation d intérêt ---------------------------

Plus en détail

Appel à Manifestation d'intérêt

Appel à Manifestation d'intérêt AfricaInteract : Renforcement des liens entre la recherche et les décideurs politiques pour l'adaptation au changement climatique en Afrique Appel à Manifestation d'intérêt Recrutement d'un expert pour

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UN PROGRAMME REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN STATISTIQUE 1 CONTEXTE ET JUSTIFICATION Compte tenu de l évolution rapide des techniques dans tous les domaines,

Plus en détail

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine

Plan de travail d Inter-Cluster Coordination groupe 2015 - République Centrafricaine 1. Soutenir l pour définir les directions stratégiques de la réponse humanitaire et sa planification 1.1 Analyse et planification stratégique Actions Sous-Actions Qui Quand (en continu si pas précisé)

Plus en détail

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012.

6. La durée de réalisation de cette consultance est de vingt deux (22) jours pendant la période allant du 10 août au 12 Septembre 2012. Avis de Sollicitation de Manifestation d intérêt pour le recrutement d un consultant international ou national pour la revue des Plans d investissements des pays AMI N 05 2012 Plans d investissement nationaux

Plus en détail

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est

Cible 5.A. Afrique subsaharienne. Asie du Sud. Océanie. Caraïbes. Asie du Sud-Est 28 Objectifs du millénaire pour le développement : rapport de 2013 Objectif 5 Améliorer la santé maternelle Faits en bref XX En Asie de l Est, en Afrique du Nord et en, la mortalité maternelle a diminué

Plus en détail

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE

PLAN DE MOBILISATION DES FONDS 2014-2017 ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE PLAN DE MOBILISATION DES FONDS ALLIANCE BURUNDAISE CONTRE LE SIDA ET POUR LA PROMOTION DE LA SANTE Bujumbura, JUIN 2014 0. Introduction

Plus en détail

ORFE : OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA FAMILLE ET L ENFANCE EN AFRIQUE DE L OUEST

ORFE : OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA FAMILLE ET L ENFANCE EN AFRIQUE DE L OUEST ORFE : OBSERVATOIRE RÉGIONAL POUR LA FAMILLE ET L ENFANCE EN AFRIQUE DE L OUEST Introduction Depuis plusieurs décennies, les pays d Afrique subsaharienne, notamment, sont confrontés à des évolutions multiples,

Plus en détail

C est quoi le District Health Information Software 2?

C est quoi le District Health Information Software 2? Introduction Actions entreprises C est quoi le Health Information Software 2? Avantages Inconvénients Conclusion Le système d information sanitaire est l un des piliers du Système de Santé Il contribue

Plus en détail

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE MSHP MODULE D ORIENTATION DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE Réalisé en mai 2012 avec l appui

Plus en détail

STATISTIQUES DE L ENVIRONNEMENT

STATISTIQUES DE L ENVIRONNEMENT UNITED NATIONS STATISTICS DIVISION COMMUNAUTÉ ÉCONOMIQUE DE L AFRIQUE DE L OUEST STATISTIQUES DE L ENVIRONNEMENT L RENFORCER ET INSTITUTIONNALISER AU NIVEAU REGIONAL ET NATIONAL DES PAYS DE LA CEDEAO Étude

Plus en détail

RAPPORT FINAL DE PROJET

RAPPORT FINAL DE PROJET REPUBLIQUE DU TCHAD --------------- PRIMATURE --------------- MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L EAU ET DES RESSOURCES HALIEUTIQUES --------------- PROJET PNUD/FEM/ANCR/PIMS/2452/G3 --------------- Project

Plus en détail

Consensus sur les données en Afriques

Consensus sur les données en Afriques Consensus sur les données en Afriques Huitième Réunion annuelle conjointe du Comité technique spécialisé de l Union africaine sur les finances, les affaires monétaires, la planification économique et l

Plus en détail

7, Avenue Bourguiba, BP 48- cp18523- Dakar SENEGAL Tel 221 869 96 18 Fax 221 869 96 31 secoraf@coraf.org www.coraf.org

7, Avenue Bourguiba, BP 48- cp18523- Dakar SENEGAL Tel 221 869 96 18 Fax 221 869 96 31 secoraf@coraf.org www.coraf.org Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development TERMES DE REFERENCES DU CONSULTANT CHARGE D ELABORER

Plus en détail

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013

Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 Fiche de capitalisation ADEMA Séminaire ID-DL Bénin Novembre 2013 1. L expérience analysée L animation de la concertation dans le processus d élaboration du Plan Communal de Développement (PCD) de Jean

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17

PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 PROGRAMME DE TRAVAIL DE L IHP+ POUR 2016-17 Optimiser la coopération au développement pour atteindre les ODD concernant la santé 1. Introduction Le programme de travail du Partenariat international pour

Plus en détail

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle)

SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) SOLLICITATION DE MANIFESTATIONS D'INTERET c4 (Services de Consultation Individuelle) Pour l'appui à la Gestion des Projet régional de renforcement des capacités de surveillance des maladies et de riposte

Plus en détail

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO

La définition de l examen critique par les pairs dans le contexte du processus AEO Module 5 Examen critique par les pairs Aperçu Ce module souligne l importance de l examen critique par les pairs de l évaluation et du rapport environnemental intégrés, notamment pour en assurer la crédibilité

Plus en détail

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST)

POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO (ECOPOST) POLITIQUE SCIENCE, TECHNOLOGIE ET INNOVATION DE LA CEDEAO Présenté par: Prof. Dr. Djénéba TRAORE Directrice Générale Institut de l Afrique de l Ouest Email: Djeneba.Traore@iao.gov.cv Site web: www.westafricainstitute.org

Plus en détail

Collecte des statistiques de sources administratives : cas de l administration du tourisme au Burkina Faso

Collecte des statistiques de sources administratives : cas de l administration du tourisme au Burkina Faso Collecte des statistiques de sources administratives : cas de l administration du tourisme au Burkina Faso Guiatin Youssouf Institut National de la Statistique et de la Démographie, Burkina Faso guiatinyoussouf@yahoo.fr

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

Partage des connaissances

Partage des connaissances Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.4 Directive Partage des connaissances Approbation de : Alain Le Roy, SGA aux opérations de

Plus en détail

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» ****

Termes de référence. «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» **** Termes de référence «Stratégie de mobilisation sociale autour de l Ecole Marocaine» Contexte général **** La mobilisation nationale autour des réformes entamées depuis 2000 dans le secteur de l éducation,

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * *

Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * République du Sénégal Ministère de la Santé et de l Action Sociale Direction Générale de la Santé Direction des Laboratoires Réseau National de Laboratoires * * * * * * * * * * PLAN DE MISE EN ŒUVRE DE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES

ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES RESSOURCES ET ORIENTATION DE SOUS-SUBVENTION ADVANCING PARTNERS & COMMUNITIES ORIENTATION DU SOUS-BENEFICIAIRE SUR LE PLAN DE SUIVI DE LA PERFORMANCE Advancing Partners & Communities Advancing Partners

Plus en détail

Rapport de mission de supervision

Rapport de mission de supervision Rapport de mission de supervision 11-17 Novembre 2012 Département de l Alibori et de l Alibori I Introduction contexte Le MEDISTOCK demeure l un des logiciels efficaces dans la gestion des médicaments

Plus en détail

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique

1 Chef de Cellule Centrale de Gestion Fiduciaire et de Suivi Programmatique MINISTERE DE LA SANTE ET DE LA LUTTE CONTRE LE SIDA Projet de Renforcement des Capacités du Ministère de la Santé et de la Lutte contre le VIH/Sida Accord de financement CDC No. 5U2GPS002717 AVIS DE VACANCE

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA L association ALIMA (The Alliance for International Medical Action) a été créée en juin 2009 avec pour objectif de produire des secours

Plus en détail

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES

DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES UNITED NATIONS NATIONS UNIES DEPARTMENT OF ECONOMIC AND SOCIAL AFFAIRS/ DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES Liens entre l Inventaire de la Gouvernance en Afrique (IGA) et le processus du Mécanisme

Plus en détail

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE

VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE VALEURS FONDAMENTALES : INTEGRITE, PROFESSIONALISME, RESPECT DE LA DIVERSITE TERMES DE REFERENCE Agence des Nations Unies : Titre : Lieu : Durée : Bureau Régional de l ONUDC pour l Afrique de l'ouest et

Plus en détail

Termes de Référence Spécialiste en Gestion Financière

Termes de Référence Spécialiste en Gestion Financière Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Termes de Référence Spécialiste en Gestion Financière

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2)

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2) TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI136 (volet 2) I. Informations générales Intitulé de la mission Mission de Renforcement des capacités en gestion financière et comptable de subvention Composante Thématique(s)

Plus en détail

Innovations des statistiques officielles

Innovations des statistiques officielles MINISTERE DU PLAN ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ------------------- CENTRE NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DES ETUDES ECONOMIQUES DIRECTION DES STATISTIQUES ECONOMIQUES ---------------- SERVICE DES STATISTIQUES

Plus en détail

LE MINISTRE. Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig)

LE MINISTRE. Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig) ORGANIGRAMME DIRECTION DE L EQUITE ET DE L EGALITE DE GENRE LE MINISTRE Direction De l Equité et de l Egalité de Genre (DEEG) Division Appui à l intégration du genre(dig) Division Renforcement des capacités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI142

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI142 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI142 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Montant de la subvention Durée totale des

Plus en détail

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Joël Darius Eloge ZODJIHOUE La gestion axée sur la Performance et les Résultats appliquée à la gestion des Finances Publiques: Préparation et Mise en place du Budget axée sur la performance et les résultats Joël Darius Eloge ZODJIHOUE

Plus en détail

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III

Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Mise au concours de l évaluation externe du projet PAFLAPUM III Termes de référence Nom du projet: Pays destinataire: Durée du projet: Objectif général du projet: Objectifs spécifiques : Promotion de la

Plus en détail

Mission de monitoring du Projet d Appui à l Intégration Régionale en Afrique Centrale - PAIRAC

Mission de monitoring du Projet d Appui à l Intégration Régionale en Afrique Centrale - PAIRAC EUROPEAID/ 119860/C/SV/multi LOT N 11 REQUEST N Termes de Référence Spécifiques Mission de monitoring du Projet d Appui à l Intégration Régionale en Afrique Centrale - PAIRAC 1 ANTECEDENTS : La Communauté

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures

AVIS DE RECRUTEMENT UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) 3. Dépôt et date de clôture des candidatures UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) AVIS DE RECRUTEMENT N 008/2013/DSAF/DRH La Commission de l Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) ayant son siège à Ouagadougou, Burkina

Plus en détail

TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO

TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO PLAN DE PRESENTATION BREVE PRESENTATION DES DEUX PAYS - GUINEE/CONAKRY GUINEE BISSAO Population = 7 156 406hbts dont 51% de femmes et 46% de jeunes, - 1 200 000

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER DE FORMATION SUR LE LOGICIEL DE GESTION DES PLANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES)

RAPPORT DE L ATELIER DE FORMATION SUR LE LOGICIEL DE GESTION DES PLANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE (PGES) Atelier régional de formation sur Le logiciel de suivi et de gestion des PGES Cotonou, Les 20 et 21 janvier 2011 RAPPORT DE L ATELIER DE FORMATION SUR LE LOGICIEL DE GESTION DES PLANS DE GESTION ENVIRONNEMENTALE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL

ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL ETUDE SUR LE GENRE AU SAHEL : LES CONDITIONS SOCIO- ECONOMIQUES DES FEMMES DANS LA REGION DU SAHEL AVIS À MANIFESTATION D INTÉRÊT (SERVICES DE CONSULTANT) BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT Département

Plus en détail

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017»

REGLEMENT SUR LE SERVICE D AUDIT INTERNE DE LA SOCIETE ANONYME «COMPAGNIE NATIONALE «ASTAN EXPO-2017» «Approuvé» Par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN «Astana EXPO-2017» du 29 août 2013 Protocole N 6 avec des amendements introduits par la décision du Conseil des Directeurs de la SA «CN

Plus en détail

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO

Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Contrôle parlementaire du secteur de la sécurité : Disséminer les meilleures pratiques dans les Etats membres de la CEDEAO Atelier parlementaire régional Accueilli par l'assemblée nationale du Mali et

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133

TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 TERMES DE REFERENCE Mission n 13INI133 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Durée totale des jours prévus Elaboration d un manuel des procédures

Plus en détail

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST

FLUX COMMERCIAUX TRANSFRONTALIERS DE PRODUITS AGRICOLES EN AFRIQUE DE L OUEST COMITE PERMANENT INTER-ETATS DE LUTTE CONTRE LA SECHERESSE DANS LE SAHEL PERMANENT INTERSTATE COMMITTEE FOR DROUGHT CONTROL IN THE SAHEL Bénin Burkina Faso Cap Vert Côte d Ivoire Gambie Guinée Guinée Bissau

Plus en détail

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles

Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development APPEL A CANDIDATURE Recrutement de Consultants

Plus en détail

Coordinateur Finances et Ressources Humaines

Coordinateur Finances et Ressources Humaines Coordinateur Finances et Ressources Humaines L ASSOCIATION ALIMA ALIMA (the Alliance For International Medical Action) fête ses 4 ans d existence en 2013. Depuis sa création, l association a su se développer

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Termes de références Mission n 13INI105 Guinée / appui à l élaboration du cadre stratégique national Demandeur : Secrétariat Exécutif du Comité National de lutte contre le sida I. Contexte Le cadre stratégique

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO

MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO MANUEL DE SUIVI-EVALUATION DE LA CEDEAO INTRODUCTION Objet du manuel La Communauté Economique des Etats de l Afrique de l Ouest (CEDEAO) est une organisation d intégration régionale établie selon le Traité

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification

TERMES DE REFERENCE. I- Contexte et justification TERMES DE REFERENCE Recrutement d un/e Consultant/e National/e pour la réalisation d une analyse des barrières à l accès au dispositif national de conseil et de dépistage anonyme et gratuit du VIH existant

Plus en détail

Termes de références

Termes de références Forum African sur la Gouvernance de l Internet (AfIGF) http://afigf.uneca.org/ Termes de références Septembre 2012 Historique S inspirant des Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies

Plus en détail

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE D I O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

CREATION DE LA DEMANDE DE PLANIFICATION FAMILIALE: EXEMPLES DE L UNFPA DANS LA SOUS-REGION Hugues KONE, CR en Communication

CREATION DE LA DEMANDE DE PLANIFICATION FAMILIALE: EXEMPLES DE L UNFPA DANS LA SOUS-REGION Hugues KONE, CR en Communication CREATION DE LA DEMANDE DE PLANIFICATION FAMILIALE: EXEMPLES DE L UNFPA DANS LA SOUS-REGION Hugues KONE, CR en Communication Conférence «Population, développement et planification familiale en Afrique de

Plus en détail

INTERPRETER UN RAPPORT ACTUARIEL Sélection des hypothèses actuarielles dans le contexte africain Par Papa Babou NDIAYE, Directeur des Etudes

INTERPRETER UN RAPPORT ACTUARIEL Sélection des hypothèses actuarielles dans le contexte africain Par Papa Babou NDIAYE, Directeur des Etudes INTERPRETER UN RAPPORT ACTUARIEL Sélection des hypothèses actuarielles dans le contexte africain Par Papa Babou NDIAYE, Directeur des Etudes IPRES_SENEGAL Responsabilité d un administrateur Les évaluations

Plus en détail

rapport annuel D activites 2011

rapport annuel D activites 2011 73 OBJECTIF OPÉRATIONNEL 3 ASSURER EFFICACEMENT LE SUIVI DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS INTERNATIONALES ET ORGANISMES DE COOPÉRATION A CARACTÈRE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER & & & Le dispositif de suivi

Plus en détail

RAPPORT DE L ATELIER

RAPPORT DE L ATELIER République de Côte d Ivoire Union Discipline - Travail ---------------- AGENCE NATIONALE DE L ENVIRONNEMENT AUTORITE NATIONALE DU MDP CÔTE D IVOIRE En partenariat avec : UNEP RISOE CENTER UNION EUROPEENNE

Plus en détail

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98

Secrétariat de la Convention de Stockholm Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 Téléphone : +41 22 917 81 70 sur les polluants organiques persistants Fax : +41 22 917 80 98 International Environment House Mél : ssc@pops.int 11-13 chemin des Anémones Site Internet : www.pops.int CH

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

Pourquoi une stratégie nationale? Rôle et importance de la statistique. Pourquoi une stratégie nationale (suite et fin)?

Pourquoi une stratégie nationale? Rôle et importance de la statistique. Pourquoi une stratégie nationale (suite et fin)? Stratégie nationale de de la Stratégie de de la de la République de Guinée Equatoriale. 2003-2008 Séminaire de présentation de la Stratégie de de la de la Guinée Equatoriale. Malabo, 25 janvier 2005 Présentation

Plus en détail

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013

N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 N 65 État de Genève : audit de gestion de la gouvernance globale des systèmes d information rapport publié le 27 juin 2013 Les 12 recommandations de la Cour des comptes ont été approuvées. Actuellement

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/5 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 SEPTEMBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU

Plus en détail

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES

RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES RECRUTEMENT D UN CONSULTANT Etude Besoin et Coûts Malnutrition, Niger TERMES DE REFERENCES Consultant pour le suivi et l évaluation d une étude nationale sur l évaluation des besoins et des coûts nécessaires

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

Développer ses Ressources Humaines en Santé : Enjeux et solutions Séminaire pour les pays d Afrique francophones à Cotonou, Benin

Développer ses Ressources Humaines en Santé : Enjeux et solutions Séminaire pour les pays d Afrique francophones à Cotonou, Benin Développer ses Ressources Humaines en Santé : Enjeux et solutions Séminaire pour les pays d Afrique francophones à Cotonou, Benin Contexte Il existe désormais un large consensus sur le besoin impératif

Plus en détail

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats

Section 9. Établissement de rapports et communication des résultats Section 9 Établissement de rapports et communication des résultats 135 Établissement de rapports et communication des résultats Distribuer rapidement les résultats aux parties prenantes. Choisir le moyen

Plus en détail

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF

MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF MATRICE DES PRINCIPALES ACTIONS DU CADRE STRATEGIQUE 2014-2018 DE L APF A l initiative du Secrétaire général parlementaire, M. Pascal Terrasse et sur proposition du, au terme d une consultation ayant associé

Plus en détail

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?»

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» «Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» Synthèse des réunions d échanges d expérience 20 et 27 juin 2013 Ordre du jour: 14h00 : Accueil des participants 14h15 : Présentation

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004

Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux. Nairobi, le 20 mai 2004 Conférence Internationale sur la Région des Grands Lacs (CI/RGL) Rencontre Spéciale des Coordonnateurs Nationaux Nairobi, le 20 mai 2004 Résumé des Discussions et Recommandations 1. Il s est tenu à Nairobi,

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2

TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2 TERMES DE REFERENCE Mission n 15SANIN115-2 I. Informations générales Intitulé de la mission Composante Thématique(s) Bénéficiaire(s) Pays Subventions FM concernées Mission d appui au développement de la

Plus en détail

resultats EVALUATION PLANIFICATION FAMILIALE Plan stratégique national à vision multisectorielle Elaborée en Octobre 2014 Les 6 Sous-Objectifs

resultats EVALUATION PLANIFICATION FAMILIALE Plan stratégique national à vision multisectorielle Elaborée en Octobre 2014 Les 6 Sous-Objectifs EVALUATION EVALUATION DU PLAN DU PLAN DES DES RESULTATS 2014 POUR LA LA MISE MISE EN EN OEUVRE OEUVRE DU PNSPF DU PNSPF 2014-2020 2014-2020 Elaborée en Octobre 2014 Design by Grace NZOLO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE

Plus en détail

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale

Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Expérience du Burkina dans le domaine de la comptabilité environnementale Communication à la 23 ème CASA, Rabat/Maroc, du 4 au 7 décembre 2013 Par Lassina PARE, Ingénieur statisticien économiste Directeur

Plus en détail

AVIS DE RECRUTEMENT. Contrôleur de gestion de l Institut Pasteur de Dakar

AVIS DE RECRUTEMENT. Contrôleur de gestion de l Institut Pasteur de Dakar AVIS DE RECRUTEMENT Contrôleur de gestion de l Institut Pasteur de Dakar INTITULE ET REFERENCE Poste : Contrôleur de gestion Implantation : Institut Pasteur de Dakar Nature : CDD ou CDI A pourvoir : au

Plus en détail