FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN"

Transcription

1 FP2020 Estimations pour les Indicateurs de base CAMEROUN Publié en novembre 2014 Afin de bien former des interventions, évaluer les progrès, et selon le cas, raffiner leurs stratégies, les décideurs ont besoin d informations précises et opportunes. Pour cela, FP2020 s est engagé à élargir la participation en ce qui concerne la mesure, l évaluation et l adaptation. Les Indicateurs de base de FP2020 sont une gamme de mesures quantitatives pour évaluer les progrès réalisés dans le cadre de notre objectif : permettre à 120 millions de femmes et de jeunes filles supplémentaires dans les 69 pays cibles d avoir accès à la contraception moderne d ici à Le groupe de travail Suivi de la performance et résultats (Performance Monitoring & Evidence, PME) guide de façon continue la sélection des Indicateurs de base, ainsi que leurs définitions, méthodologies, sources de données et interprétation. Les estimations sont fournies par Track20, un projet mis en œuvre par Avenir Health en collaboration avec un réseau de responsables de suivi et d évaluation dans les pays impliqués. Les dernières estimations pour les Indicateurs de base dans les 69 pays sont publiées annuellement dans le Rapport de progrès de FP2020 et sont disponibles en tout temps à partir des sites Web de FP2020 (www.familyplanning2020.org) et de Track20 (www.track20.org). Appui pour les pays engagés envers FP2020 Track20 appui intensivement la promotion de la collecte, l analyse et l emploi des données dans les pays engagés envers FP2020 en outre le calcul annuel des estimations des indicateurs de base. Ces efforts comprennent la formation d un cadre d agents de suivi et d évaluation au niveau du ministère de la Santé, du bureau de la population ou d autres bureaux appropriés. Les agents collectent, analysent et disséminent les données de planification familiale pour établir des rapports, améliorer les programmes et prendre des décisions stratégiques. Plus de gouvernements engagés sont en train de travailler avec Track20 et ses partenaires experts pour organiser des Ateliers de consensus de données annuels (DCW) afin d assurer le suivi annuel soit prioritaire et impulsé par les pays. Les DCW servent comme plateformes pour discuter les définitions et méthodologies des Indicateurs de base et pour actualiser les estimations ; revoir et analyser les données établies au niveau local et identifier des lacunes de données ; appliquer des modèles statistiques et en analyser les résultats ; estimer les progrès des plans stratégiques nationaux de planification familiale ; et, finalement, soutenir l utilisation des données dans la prise de décision de niveau national pour améliorer la mise en place des programmes et la qualité des services. En 2014, les Ateliers se sont déroulés en Côte d Ivoire, RD du Congo, Éthiopie, Inde, Indonésie, au Malawi, Nigeria, Pakistan, Rwanda et aux Philippines.

2 CAMEROUN IICATEURS FAISANT L OBJET DE RAPPORTS ANNUELS POUR L ENSEMBLE DES 69 PAYS CIBLÉS PAR FP2020 Indicateur 1a. Taux de prévalence contraceptive, méthodes modernes (mcpr) 16,9 17,7 Taux annuel de changement en mcpr 0,37 0,37 Indicator 1a: mcpr disaggregation mcpr par lieu de résidence Ville Campagne 20,8% 8,7% Indicateur 1b. Répartition en pourcentages des utilisateurs* Pilules 9,9% Contraceptifs injectables 14,3% Préservatifs 67,7% LAM 1,2% MAMA 1,2% Implants 3,1% Stérilisation féminine 2,5% Stérilisation masculine 0,0% SDM 0,0% Autres méthodes modernes Parmi les autres méthodes modernes, on compte la mousse / gelée et les diaphragmes Indicateur 2. Nombre d utilisateurs supplémentaires par méthode moderne de contraception Année de référence** 0,0% Indicateur 3. Pourcentage de femmes dont les besoins en matière de contraception n ont pas été satisfaits 33,9% 34,0%

3 Indicateur 4. Pourcentage de femmes mariées dont les besoins en contraception moderne ont été satisfaits Indicateur 5. Dépenses annuelles pour la planification familiale sur le budget intérieur du gouvernement (aucunes données pour 2012 et pour quatre pays seulement en 2013) 30,9% 31,8% Indicateur 6. Couple-Années de Protection (CAP) Indicateur 7. Nombre de grossesses non désirées Indicateur 8. Nombre de grossesses non désirées évitées grâce à l utilisation de contraceptifs modernes Indicateur 9. Nombre de décès de mères évites grâce à l utilisation de contraceptifs modernes Indicateur 10. Nombre d avortements à risque évités grâce à l utilisation de contraceptifs modernes IICATEURS SIGNALÉS ANNUELLEMENT POUR UN SOUS-ENSEMBLE DE PAYS CIBLÉS PAR FP2020 Indicateur 11. Pourcentage de femmes qui ont obtenu des informations sur la planification familiale lors de leur dernière visite avec un professionnel de la santé Indicateur 12. Indice information méthode Indicateur 13. Pourcentage de femmes qui prennent les décisions relatives à la planification familiale seules ou en concertation avec leur mari ou leur compagnon Indicateur 14. Taux de natalité chez les adolescentes Indicateur 15. Pourcentage de personnes informées du caractère définitif de la stérilisation DÉFINITIONS DES IICATEURS DE BASE FP2020 1a. Taux de prévalence contraceptive, méthodes modernes (mcpr) Définition de l indicateur : La proportion des femmes en âge de procréer et qui utilisent (ou dont le partenaire utilise) une méthode de contraception moderne à un moment particulier. Ventilation : Dans la mesure du possible (lors des années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse, âge, état civil, résidence urbaine / rurale, ethnicité, etc. 1b. Répartition en pourcentages des utilisateurs Définition de l indicateur : Le pourcentage du nombre total d utilisateurs de planification familiale utilisant chaque méthode moderne de planification familiale.

4 NB : Déclaration selon méthode moderne de contraception. L indicateur 1b a été incorpré dans l ensemble des Indicateurs de base en Les estimations pour cet indicateur ont été publiées pour la première fois dans le Rapport de progrès de FP2020 de novembre Nombre d utilisateurs supplémentaires par méthode moderne de contraception Définition de l indicateur : Le nombre de femmes (ou de leurs partenaires) en âge de procréer qui utilisent actuellement une méthode de contraception par rapport à Pourcentage de Femmes dont les besoins en matière de contraception n ont pas été satisfaits Définition de l indicateur : Le pourcentage de femmes fécondes et en âge de procréer qui ne souhaitent pas avoir d autre enfant ou qui souhaitent différer leur prochaine grossesse, mais qui n utilisent pas de méthode contraceptive moderne, plus les femmes qui utilisent actuellement une méthode traditionnelle de planification familiale. On présume que les femmes utilisant une méthode traditionnelle ont des besoins non satisfaits en matière de contraception moderne. Ventilation : Dans la mesure du possible (lors des années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse (comparant le quintile le plus bas au plus élevé), âge, état civil, résidence urbaine / rurale, ethnicité, etc. 4. Pourcentage de femmes mariées dont les besoins en contraception moderne ont été satisfaits Définition de l indicateur : Le pourcentage de femmes (ou de leurs partenaires) qui souhaitent soit ne pas avoir d autres enfants, soit différer leur prochaine grossesse et qui utilisent actuellement une méthode moderne de contraception. On présume que les femmes utilisant une méthode traditionnelle ont des besoins non satisfaits en matière de contraception moderne. Ventilation : Dans la mesure du possible (lors des années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse (comparant le quintile le plus bas au plus élevé), âge, état civil, résidence urbaine / rurale, ethnicité, etc. 5. Dépenses annuelles pour la planification familiale sur le budget intérieur du gouvernement Définition de l indicateur : Total des dépenses récurrentes annuelles du secteur public pour la planification familiale. Sont incluses les dépenses à tous les niveaux de gouvernement. NB : En 2012, FP2020 n a pas publié des estimations pour l indicateur 5 ; en 2013, celles-ci ont été rapportées pour quatre pays dont le Bénin, le Burkina Faso, le Liberia et la Tanzanie. 6. Couple-Années de Protection (CAP) Définition de l indicateur : La protection estimée assure par les services de planification familiale au cours d une période d un an, sur la base du volume de tous les contraceptifs vendus ou distribués gratuitement aux patients au cours de cette période. Le CAP est calculé en multipliant la quantité de chacune des méthodes distribuées aux patients par un facteur de conversion, ce qui donne une estimation de la durée de la protection contraceptive fournie par unité de la méthode utilisée. 7. Nombre de grossesses non désirées Définition de l indicateur : Le nombre de grossesses qui se sont produites à un moment où les femmes (es leurs partenaires) ne souhaitaient pas d autres enfants ou souhaitaient différer leur prochaine grossesse. Mesurée en général en se basant sur les dernières ou les plus récentes grossesses, y compris celles en cours. 8. Nombre de grossesses non désirées évitées grâce à l utilisation de contraceptifs Définition de l indicateur : Le nombre de grossesses non désires qui n ont pas eu lieu au cours d une période de référence déterminée en raison de la protection assurée par l utilisation de contraceptifs au cours de la période de référence.

5 9. Nombre de décès de mères évites grâce à l utilisation de contraceptifs modernes Définition de l indicateur : Le nombre de décès de mères qui ne se sont pas produits au cours d une période de référence déterminée en raison de la protection assurée par l utilisation de contraceptifs modernes au cours de la période de référence. 10. Nombre d avortements à risque évités grâce à l utilisation de contraceptifs modernes Définition de l indicateur : Le nombre d avortements à risqué qui n ont pas eu lieu au cours d une période de référence déterminée en raison de la protection assurée par l utilisation de contraceptifs modernes au cours de la période de référence. 11. Pourcentage de femmes qui ont obtenu des informations sur la planification familiale lors de leur dernière visite avec un professionnel de la santé Définition de l indicateur : Le pourcentage de femmes ayant obtenu toute forme d information sur la planification familiale lors de leur dernier contact avec un prestataire de services de santé. Ce contact a pu avoir lieu dans une clinique ou un cadre communautaire. L information peut avoir été donnée via un certain nombre de biais, notamment sous la forme de conseils, de documents d information, d éducation et de communication, ou d entretiens / discussions au sujet de la planification familiale. Ventilation : Ventiler dans la mesure du possible (pour les années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse, âge, état civil et parité. 12. Indice information méthode Définition de l indicateur : Un indice pour terminer dans quelle mesure les femmes ont été informées des méthodes alternatives de contraception et ont obtenu une information adaptée les concemant. L indice est conçu à partir de trois questions : Avez-vous reçu des informations sur d autres méthodes? Avez-vous reçu des informations sur les effets secondaires? Vous a-t-on dit quoi faire si vous présentez des effets secondaires? La note d indice est égale au nombre de femmes ayant répondu «oui» à ces trois questions. Ventilation : Ventiler dans la mesure du possible (pour les années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse, âge, état civil et parité. 13. Pourcentage de femmes qui prennent les décisions relatives à la planification familiale seules ou en concertation avec leur mari ou leur compagnon Définition de l indicateur : Le pourcentage de femmes qui prennent des décisions sur des sujets tels que de savoir si, et quand, commencer et arrêter d utiliser un contraceptif, et sur le choix d une méthode contraceptive, décisions prises seules ou en concertation avec leur mari ou leur compagnon. Ventilation : Ventiler dans la mesure du possible (pour les années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse, âge, et parité. 14. Taux de natalité chez les adolescentes Définition de l indicateur : Le nombre de naissances chez les adolescents âgées de 15 à 19 ans survenant au cours d une période de référence donnée pour 1000 adolescentes. 15. Pourcentage de personnes informées du caractère définitif de la stérilisation Définition de l indicateur : Parmi les femmes qui ont dit avoir eu recours à la stérilisation féminine ou masculine, pourcentage de celles qui ont été informées par l administrateur que cette méthode était définitive.

6 Ventilation : Ventiler dans la mesure du possible (pour les années disposant d une EDS ou de données de PMA2020) par quintile de richesse, âge, état civil et parité. Notes additionnelles * FP2020 a publié pour la première fois dans son Rapport de progrès de novembre 2014 des estimations pour l indicateur 1b Répartition en pourcentage des utilisateurs par méthode moderne de contraception et l indicateur 5, Dépenses annuelles pour la planification familiale sur le budget intérieur du gouvernement. Pour l indicateur 5, que des estimations pour le Bénin, le Burkina Faso, le Liberia et la Tanzanie ont été disponibles. Pour le Rapport de progrès de novembre 2015, nous anticipons publier des estimations de l indicateur 5 pour approximativement 30 pays. ** Pour calculer la valeur de l indicateur 2, le nombre d utilisateurs supplémentaires par méthode moderne de contraception depuis le Sommet sur la planification familiale de Londres, nous avons désigné l an 2012 comme l année de référence ou le point de départ de nos calculs - le point à partir duquel nous établissons en conséquence le nombre d utilisateurs supplémentaires à zéro. Pour chaque époque considérée, nous comparerons le nombre total d utilisateurs de l année en cours au nombre total d utilisateurs de l année de référence (2012). La différence entre ces deux totaux est le nombre d utilisateurs supplémentaires.

Perspectives sur le Besoin non satisfait en planification familiale en Afrique de l Ouest : le Togo

Perspectives sur le Besoin non satisfait en planification familiale en Afrique de l Ouest : le Togo Perspectives sur le Besoin non satisfait en planification en Afrique de l Ouest : le Togo Conférence sur le Repositionnement de la Planification Familiale en Afrique de l Ouest le 15 au 18 février 25 Accra,

Plus en détail

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS

Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Révision des besoins non satisfaits: En bref Résumé de l analyse de MEASURE DHS Pourquoi faut-il changer la définition des besoins non satisfaits en matière de planification familiale? Le concept de besoins

Plus en détail

Cartographie des Hotspots Démographiques et du Changement Climatique: Pérou

Cartographie des Hotspots Démographiques et du Changement Climatique: Pérou Pérou - Besoin de planification familiale non satisfait, 2011 Au Pérou, six pour cent des femmes mariées ont un besoin non satisfait de planification familiale. A l intérieur du pays ces taux varient suivant

Plus en détail

DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN

DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN DÉTERMINANTS COMPORTEMENTAUX DE LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE DES JEUNES EN MILIEU URBAIN Analyse secondaire des données des enquêtes démographiques et de santé réalisées au Bénin et à Madagascar Avril

Plus en détail

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030

ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 ACCÉLÉRER METTRE FIN À L ÉPIDÉMIE DE SIDA D ICI À 2030 Mettre fin à l épidémie de sida ces mots renferment de tels espoirs et de telles promesses. Grâce à des engagements mondiaux et à des objectifs précis,

Plus en détail

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique.

Connaissances et compétences requises : coordonnées géographiques, réflexion critique, recherche de documentation, rédaction, support cartographique. Activité : «Mais où est donc..?» Afrique Géographie : problématique de la faim. Age : 10-13 ans Outil pédagogique développé par l équipe jeunesse du PAM. Résumé Connaissances et compétences requises :

Plus en détail

PLANIFICATION FAMILIALE 5

PLANIFICATION FAMILIALE 5 PLANIFICATION FAMILIALE 5 El-Arbi Housni Le Programme National de Planification Familiale a été établi au Maroc sous l'entière responsabilité du ministère de la Santé en 1966. Ce programme a gagné beaucoup

Plus en détail

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale

Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale Evolution de la Fécondité et de la Planification familiale A la Conférence Internationale sur la Population et le Développement, tenue au Caire en 1994, 179 pays ont approuvé un Programme d action qui

Plus en détail

COUVERTURE ENEAU POTABLE

COUVERTURE ENEAU POTABLE COUVERTURE ENEAU POTABLE En 2002, 83 % de la population mondiale près de 5,2 milliards d individus bénéficiaient d un approvisionnement en eau potable amélioré. Cela comprend l eau courante et le raccordement

Plus en détail

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 -

Indicateurs du Recensement Général de la Population et de l Habitation - 1 - INDICATEURS DU RECENSEMENT GENERAL DE LA POPULATION ET DE L HABITATION BENIN 2002 CHITOU FATAHI Intitulé ETAT DE LA POPULATION Effectif de population par sexe Densité de population Taille moyenne des ménages

Plus en détail

DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE

DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE RAPPORT SUR LE STATUT DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Possibilités et Enjeux RAPPORT SUR LE STATUT DES ADOLESCENTS ET DES JEUNES EN AFRIQUE SUBSAHARIENNE Possibilités et Enjeux

Plus en détail

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 1 PRESENTATION DES CONCLUSIONS PRELIMINAIRES DE L ANALYSE DES CONTRAINTES A L INVESTISSEMENT PRIVE ET A LA CROISSANCE ECONOMIQUE 2 L analyse des contraintes à l investissement privé et à la croissance

Plus en détail

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre

WP Board No. 934/03. 7 mai 2003 Original : anglais. Comité exécutif 21 23 mai 2003 Londres, Angleterre WP Board No. 934/03 International Coffee Organization Organización Internacional del Café Organização Internacional do Café Organisation Internationale du Café 7 mai 2003 Original : anglais Comité exécutif

Plus en détail

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche

41% LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE. Note de recherche Note de recherche NOVEMBRE 2013 PAR KATE BELOHLAV ET MAHESH KARRA LA PRISE DE DÉCISION DES MÉNAGES ET L UTILISATION DE LA CONTRACEPTION EN ZAMBIE Les besoins non satisfaits en planification familiale correspondent

Plus en détail

DETERMINANTS DE L'UTILISATION DES METHODES CONTRACEPTIVES MODERNES CHEZ LA FEMME BENINOISE

DETERMINANTS DE L'UTILISATION DES METHODES CONTRACEPTIVES MODERNES CHEZ LA FEMME BENINOISE CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LA PLANIFICATION FAMILIALE Kampala Uganda du 15-18 Novembre 2009 DETERMINANTS DE L'UTILISATION DES METHODES CONTRACEPTIVES MODERNES CHEZ LA FEMME BENINOISE ALE Franck, Assistant

Plus en détail

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit.

Protocole. [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. Protocole [anonyme et gratuit] Avec la Région, on en parle, on agit. 1. 2. Descriptif du dispositif Le contexte... p. 4 Les objectifs... p. 5 Les bénéficiaires... p. 5 Le chéquier et les coupons... p.

Plus en détail

resultats EVALUATION PLANIFICATION FAMILIALE Plan stratégique national à vision multisectorielle Elaborée en Octobre 2014 Les 6 Sous-Objectifs

resultats EVALUATION PLANIFICATION FAMILIALE Plan stratégique national à vision multisectorielle Elaborée en Octobre 2014 Les 6 Sous-Objectifs EVALUATION EVALUATION DU PLAN DU PLAN DES DES RESULTATS 2014 POUR LA LA MISE MISE EN EN OEUVRE OEUVRE DU PNSPF DU PNSPF 2014-2020 2014-2020 Elaborée en Octobre 2014 Design by Grace NZOLO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE

Plus en détail

CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE

CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE CHAPITRE IV : FECONDITE DIFFERENTIELLE INTRODUCTION Les informations recueillies lors du dénombrement du 3 ème RGPH-2001 permettent d analyser les caractéristiques démographiques, socioéconomiques et culturelles

Plus en détail

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents

Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Tableau : Réponse aux besoins en matière de santé sexuelle et reproductive des adolescents Le tableau suivant est destiné à donner un aperçu des principales actions à entreprendre pour répondre aux besoins

Plus en détail

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39.

de plus de moitié, particulièrement dans les pays où la mortalité infantile est élevée 39. postes de haut-fonctionnaires sont détenus par des femmes 38. Mais dans l ensemble, les avancées enregistrées par les pays africains dans leur progression vers la réalisation d une meilleure parité entre

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR L APPLICATION ET LE SUIVI DES POLITIQUES ET DES INTERVENTIONS DE PLAIDOYER

FEUILLE DE ROUTE POUR L APPLICATION ET LE SUIVI DES POLITIQUES ET DES INTERVENTIONS DE PLAIDOYER FEUILLE DE ROUTE POUR L APPLICATION ET LE SUIVI DES POLITIQUES ET DES INTERVENTIONS DE PLAIDOYER Cet ensemble d outils a été conçu pour renforcer la capacité des parties prenantes clefs de s impliquer

Plus en détail

UN APPEL À L ACTION LA PLANIFICATION FAMILIALE : L AFRIQUE DE L OUEST FRANCOPHONE EN MOUVEMENT

UN APPEL À L ACTION LA PLANIFICATION FAMILIALE : L AFRIQUE DE L OUEST FRANCOPHONE EN MOUVEMENT in Côte d Ivoire uinée Bénin Mali iger Mauritanie urkina Faso Guiée Bénin Mali iger Mauritanie ogo Sénégal Nier Mauritanie urkina Faso Guiée Bénin Mali uinée Bénin Mali énégal Niger auritanie Burkia Faso

Plus en détail

Génération des forces de police Standards et Procédures

Génération des forces de police Standards et Procédures Génération des forces de police Standards et Procédures Forum régional de Yaoundé 8-10 novembre 2009 Participation aux OMP: pratiques et paramètres par Mody BERETHE Divison Police des Nations Unies/DOMP

Plus en détail

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique

Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Un Aperçu de la Situation de l'assainissement en Afrique Extrait de Un Aperçu de la Situation de l Eau Potable et de l'assainissement en Afrique Une perspective régionale s'appuyant sur des données récentes

Plus en détail

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile

Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile ANNEXE 1 Pays 1 où il y a un risque de transmission de la fièvre jaune 2 et pays exigeant la vaccination antiamarile Pays Pays où il y a un Pays exigeant Pays exigeant risque de transmission la vaccination

Plus en détail

Planification familiale et soins post-avortement en Guinée. Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011

Planification familiale et soins post-avortement en Guinée. Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011 Planification familiale et soins post-avortement en Guinée Yolande HYJAZI, Jhpiego (Guinée) Ouagadougou 8-10 février 2011 OBJECTIFS Rappeler brièvement le contexte dans lequel les Soins Après Avortements

Plus en détail

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S

D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S REGARD SUR L EPIDEMIE DU VIH D A N S L E S PAY S F R A N C O P H O N E S Photo: ONUSIDA Levier de la riposte au sida, l ONUSIDA s emploie à bâtir l action politique et à promouvoir les droits de tous les

Plus en détail

PLANIFICATION FAMILIALE ET FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS

PLANIFICATION FAMILIALE ET FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS PLANIFICATION FAMILIALE ET FINANCEMENT BASE SUR LES RESULTATS Dr BASINGA Paulin Université Nationale du Rwanda Ecole de Santé Publique Conférence «Population développement et planification familiale en

Plus en détail

PLAN D ACTION NATIONAL BUDGETISE POUR LE REPOSITIONNEMENT DE LA PLANIFICATION FAMILIALE 2014-2018 AU BENIN REPUBLIQUE DU BENIN. Ministère de la Santé

PLAN D ACTION NATIONAL BUDGETISE POUR LE REPOSITIONNEMENT DE LA PLANIFICATION FAMILIALE 2014-2018 AU BENIN REPUBLIQUE DU BENIN. Ministère de la Santé REPUBLIQUE DU BENIN Ministère de la Santé Direction de la Santé de la Mère et l Enfant (DSME) PLAN D ACTION NATIONAL BUDGETISE POUR LE REPOSITIONNEMENT DE LA PLANIFICATION FAMILIALE 2014-2018 AU BENIN

Plus en détail

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004

Contraception, espacement des naissances. IFMT-H.Barennes.Sémin Mère- Enfant 2004 Contraception, espacement des naissances 1 Définition Eviter la conception d`un embryon Espacement des naissances =programmation des naissances = régulation des naissances Eviter une grossesse (G) non

Plus en détail

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse

Bénin. Enquête Démographique et de Santé 2006. Rapport de synthèse Bénin Enquête Démographique et de Santé 2006 Rapport de synthèse Ce rapport résume les principaux résultats de l Enquête Démographique et de Santé (EDSB-III), réalisée au Bénin du 3 août au 18 novembre

Plus en détail

Réduire le besoin non satisfait en soutenant les femmes dont le besoin est satisfait

Réduire le besoin non satisfait en soutenant les femmes dont le besoin est satisfait Réduire le besoin non satisfait en soutenant les femmes dont le besoin est satisfait Par Anrudh K. Jain, Francis Obare, Saumya RamaRao et Ian Askew Anrudh K. Jain est «Distinguished Scholar» et Saumya

Plus en détail

TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO

TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO TRAVAUX DU GROUPE GUINEE/CONAKRY ET BISSAO PLAN DE PRESENTATION BREVE PRESENTATION DES DEUX PAYS - GUINEE/CONAKRY GUINEE BISSAO Population = 7 156 406hbts dont 51% de femmes et 46% de jeunes, - 1 200 000

Plus en détail

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013

RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 RÉSULTATS DE LA 1ÈRE SÉRIE D ENQUÊTES AFROBAROMÈTRE AU TOGO 3e Dissemination 26 Juin 2013 [Include National Partner logo] www.afrobarometer.org www.crop-africa.org 1 [Include National Partner logo] Afrobaromètre:

Plus en détail

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE

DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE MSHP MODULE D ORIENTATION DES SUPERVISEURS DES SERVICES A BASE COMMUNAUTAIRE (AC/SBC) EN GESTION DES INFORMATIONS DE LA PLANIFICATION FAMILIALE ET DE LA SANTE MATERNELLE Réalisé en mai 2012 avec l appui

Plus en détail

Burkina Faso Profil pays EPT 2014

Burkina Faso Profil pays EPT 2014 Burkina Faso Profil pays EPT 14 Contexte général Situé au cœur de l Afrique occidentale, dans la boucle du Niger, le Burkina Faso est l un pays des pays les plus peuplés de la sous-région Ouest-africaine

Plus en détail

PTME. Programme pour évaluer les co ûts et les avantages des programmes de réduction de la transmission mère-enfant du HIV

PTME. Programme pour évaluer les co ûts et les avantages des programmes de réduction de la transmission mère-enfant du HIV PTME Programme pour évaluer les co ûts et les avantages des programmes de réduction de la transmission mère-enfant du HIV Système Spectrum des modèles de politiques Par Lori Bollinger John Stover Katharine

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC

TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC TERMES DE REFERENCE POUR L ELABORATION D UNE STRATEGIE DE MOBILISATION DE RESSOURCES ET DES PROCEDURES Y RELATIVES POUR LA BIDC Avril 2014 TDR pour l élaboration d une stratégie de mobilisation de ressources

Plus en détail

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS

PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS PROMOUVOIR LA SANTÉ ET LES DROITS SEXUELS ET REPRODUCTIFS Positionnement en vue de la session spéciale des (22 septembre 2014) 2 1. FACE À UN AVENIR INCERTAIN, LES GOUVERNEMENTS DOIVENT SE REMOBILISER

Plus en détail

Les jeunes non mariés

Les jeunes non mariés Les jeunes non mariés et les grossesses non désirées Introduction Il est important de veiller à ce que les jeunes non mariés disposent d informations et de services de contraception. Les grossesses non

Plus en détail

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV

Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV Docteur Bendeddouche Badis Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Directeur EP SNV 1 CONTEXTE EN ALGERIE Recrudescence des TIA HACCP obligatoire depuis 2010 Mise à niveau

Plus en détail

SENEGAL Visas touristique et affaires

SENEGAL Visas touristique et affaires Cher voyageur, Merci d avoir fait appel à Visa First pour obtenir votre visa. Voici votre Pack de demande de visa qui contient : Les informations sur les documents que vous devez fournir pour obtenir votre

Plus en détail

UN GUIDE SUR LA SANTÉ SEXUELLE et REPRODUCTIVE en AFRIQUE DE L OUEST FRANCOPHONE À L ATTENTION DES JOURNALISTES

UN GUIDE SUR LA SANTÉ SEXUELLE et REPRODUCTIVE en AFRIQUE DE L OUEST FRANCOPHONE À L ATTENTION DES JOURNALISTES UN GUIDE SUR LA SANTÉ SEXUELLE et REPRODUCTIVE en AFRIQUE DE L OUEST FRANCOPHONE À L ATTENTION DES JOURNALISTES 2011 Population Reference Bureau www.prb.org table des matieres Pourquoi les questions relatives

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne

Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne N 2014-A-03 - Juillet Panorama du Analyse Dynamiques de croissance et de population en Afrique sub-saharienne Après deux décennies de croissance économique trop faible pour permettre une progression des

Plus en détail

La problématique des grossesses non-désirées et situation des filles mères en Afrique et dans le monde Projet de rapport

La problématique des grossesses non-désirées et situation des filles mères en Afrique et dans le monde Projet de rapport Document n 16 La problématique des grossesses non-désirées et situation des filles mères en Afrique et dans le monde Projet de rapport Présenté par Mme Mariam Marie Gisèle Guigma/Diasso, députée (Burkina

Plus en détail

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD

Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD Section I. Les performances récentes de l Afrique en matière d OMD À l approche de l échéance 2015 pour la réalisation des OMD, il est essentiel de faire le point sur les progrès accomplis par l Afrique.

Plus en détail

Le point sur l épidémie de sida

Le point sur l épidémie de sida 07 Le point sur l épidémie de sida ONUSIDA/07.27F / JC1322F (version française, décembre 2007) Version originale anglaise, UNAIDS/07.27E / JC1322E, décembre 2007 : AIDS epidemic update: December 2007 Traduction

Plus en détail

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture.

1ère demande. La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture. F.13B Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» Liens personnels et familiaux 1ère demande Article L.313-14 du CESEDA Admission exceptionnelle au séjour Démarche La demande doit être déposée

Plus en détail

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka

Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Table ronde ReMed «Améliorer l acc accès aux soins des Femmes et des Enfants» Paris, 4 novembre 2011 Appui de l OMS aux pays dans le cadre de la Déclaration de Muskoka Jean-Marie Trapsida Coordonnateur,

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

Une possibilité pour toutes et tous

Une possibilité pour toutes et tous Une possibilité pour toutes et tous ATTEINDRE D ICI A 2005 L EGALITE DES SEXES DANS L EDUCATION DE BASE Table des matières Introduction 2 Objectifs du rapport 6 Structure du rapport 6 1. Quelle est l ampleur

Plus en détail

RAPPORT MONDIAL Rapport ONUSIDA sur l épidémie mondiale de sida 2013

RAPPORT MONDIAL Rapport ONUSIDA sur l épidémie mondiale de sida 2013 RAPPORT MONDIAL Rapport ONUSIDA sur l épidémie mondiale de sida 2013 Copyright 2013 Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) Tous droits de reproduction réservés. Les appellations employées

Plus en détail

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP

Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP Mot d ouverture de Mamadou Lamine N DONGO Lead Results Adviser Banque Africaine de Développement Coordonnateur de AfCoP 17 Septembre 2013, 9h00 Tunis, Tunisie Monsieur le Directeur du Département Assurance

Plus en détail

La mienne est. La mienne est. en comprimés

La mienne est. La mienne est. en comprimés La mienne est dans mon bras La mienne est au cuivre La mienne est en latex La mienne est sans ordonnance La mienne dure 3 ans La mienne n est pas contraignante La mienne est remboursée La mienne est en

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES TERMES DE REFERENCE POUR LE RENFORCEMENT DU DEPARTEMENT CHARGE DES AFFAIRES JURIDIQUES Avril 2014 TDR pour le renforcement du Service Juridique de la BIDC Page - 1 - I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION La BIDC,

Plus en détail

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal

COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal COMMUNIQUE : APPEL A ACTION Quatrième conférence internationale africaine sur le développement de la petite enfance 10-12 novembre 2009 Dakar, Sénégal Plus de 500 délégués venant de 44 pays africains et

Plus en détail

RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS. Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés

RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS. Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés RAPPORT SUR LE SONDAGE DES INTERVENANTS Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés Rapport sur le sondage des intervenants janvier 2015 Table des matières 1. Points saillants 3

Plus en détail

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE

TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE TEST DE DÉPISTAGE DE L IMMUNITÉ CONTRE LE 14 TÉTANOS ET LA ROUGEOLE 14.1 INTRODUCTION Soumaïla MARIKO Comme on l a déjà précisé au chapitre 1, des tests de dépistage de l immunité contre le tétanos et

Plus en détail

Formation des enseignants pour l éducation non-formelle

Formation des enseignants pour l éducation non-formelle Formation des enseignants pour l éducation non-formelle Atelier d échanges d expériences sur les politiques des enseignants Bamako, Mali, 8 10 juillet 2013 Bureau de l UNESCO - Contexte et cadres internationaux

Plus en détail

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI

Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Pays Résumé sur l adoption internationale en France Source MAI Les pays ouverts à l adoption internationale En Bleu : les pays signataires de La Convention de La Haye En rouge : obligation de passer par

Plus en détail

Parrainez une fille, investissez dans son avenir.

Parrainez une fille, investissez dans son avenir. photos - Roger Job - Plan Comme Marie Gillain, parrainez une fille avec PLAN! «Grâce à ma filleule, j ai été le témoin privilégié des actions de PLAN sur le terrain. À travers ses yeux, j ai réalisé que

Plus en détail

Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015

Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015 Réseau des pays du Mouvement SUN : Rapport de la 17 e réunion - 26 Janvier au 2 février 2015 La 17 e réunion du Réseau des points focaux nationaux du Mouvement SUN s'est tenue du 26 janvier au 2 février

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée

S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée S engager pour la survie de l enfant: Une promesse renouvelée Rapport de situation 2013 RÉSUMÉ L UNICEF s est engagé à publier des rapports annuels de situation relatifs à la survie de l enfant en soutien

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2012-2016 CONSEIL DE CONCERTATION POUR L APPROVISIONNEMENT EN EAU ET L ASSAINISSEMENT

PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2012-2016 CONSEIL DE CONCERTATION POUR L APPROVISIONNEMENT EN EAU ET L ASSAINISSEMENT PLAN STRATÉGIQUE À MOYEN TERME 2012-2016 CONSEIL DE CONCERTATION POUR L APPROVISIONNEMENT EN EAU ET L ASSAINISSEMENT TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS....................................................

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1.

A. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale. 1. Liste des pays tiers dont les ressortissants doivent être munis d un visa pour traverser la frontière nationale et pays dont les ressortissants en sont exemptés A. Liste des pays tiers dont les ressortissants

Plus en détail

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton

Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Exemples de projets financés par l Union européenne et les Etats membres dans le cadre du Partenariat UE-Afrique sur le coton Michaela Dodini, Délégation UE Plan de la Présentation I. Brefs rappels sur

Plus en détail

LISTE DES GRAPHIQUES...VIII LISTE DES TABLEAUX...IX INTRODUCTION... 1

LISTE DES GRAPHIQUES...VIII LISTE DES TABLEAUX...IX INTRODUCTION... 1 iii iv Mars 2007 Table des matières LISTE DES GRAPHIQUES...VIII LISTE DES TABLEAUX...IX INTRODUCTION... 1 A. Description du système Spectrum... 1 1. Composantes... 1 2. Description du logiciel... 2 B.

Plus en détail

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011.

et à Hammamet (en Tunisie) 4, en mars 2013. Ces consultations ont été complétées par une enquête en ligne 5 amorcée en 2011. Document final des consultations régionales sur le programme de développement après-2015 Contexte Partout dans le monde, les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) ont généré des actions de

Plus en détail

N o 84F0210X au catalogue. Naissances

N o 84F0210X au catalogue. Naissances N o 84F0210X au catalogue Naissances 2009 Comment obtenir d autres renseignements Pour toute demande de renseignements au sujet de ce produit ou sur l ensemble des données et des services de Statistique

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944

ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 ACCORD RELATIF AU TRANSIT DES SERVICES AÉRIENS INTERNATIONAUX SIGNÉ À CHICAGO LE 7 DÉCEMBRE 1944 Entrée en vigueur : L Accord est entré en vigueur le 30 janvier 1945. Situation : 130 parties. Cette liste

Plus en détail

Plus de 100 millions de femmes dans les pays en

Plus de 100 millions de femmes dans les pays en R a p p o r t d e p o l i t i q u e g é n é r a l e BESOIN INSATISFAIT EN PLANNING FAMILIAL : les tendances récentes et leurs répercussions sur les programmes par Lori Ashford Plus de 100 millions de femmes

Plus en détail

BAISSE DE LA FÉCONDITÉ EN AFRIQUE FRANCOPHONE: TENDANCES RÉCENTES ET FUTURES* Soukeynatou Fall** and Pierre Ngom***

BAISSE DE LA FÉCONDITÉ EN AFRIQUE FRANCOPHONE: TENDANCES RÉCENTES ET FUTURES* Soukeynatou Fall** and Pierre Ngom*** UN/POP/PFD/2001/7 10 June 2001 ENGLISH: ONLY WORKSHOP ON PROSPECTS FOR FERTILITY DECLINE IN HIGH FERTILITY COUNTRIES Population Division Department of Economic and Social Affairs United Nations Secretariat

Plus en détail

Les adoptions simples et plénières en 2007

Les adoptions simples et plénières en 2007 Secrétariat Général Service support et moyens du ministère Sous-direction de la Statistique et des Études Les adoptions simples et plénières en 2007 Zakia Belmokhtar Juin 2009 2/71 3/71 SOMMAIRE Origine

Plus en détail

L ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM. Document de stratégie

L ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM. Document de stratégie L ALLIANCE INTERNATIONALE CONTRE LA FAIM L union des forces pour éradiquer la faim dans le monde Document de stratégie Le présent document de stratégie de l Alliance internationale contre la faim a été

Plus en détail

PROGRÈS POUR LES ENFANTS. Un bilan de la protection de l enfant

PROGRÈS POUR LES ENFANTS. Un bilan de la protection de l enfant PROGRÈS POUR LES ENFANTS Un bilan de la protection de l enfant Numéro 8, septembre 2009 PROGRÈS POUR LES ENFANTS Un bilan de la protection de l enfant Numéro 8, septembre 2009 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos

Plus en détail

SUIVI PAR LE MONITORING DE LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE DE BAMAKO : L EXPERIENCE DU DISTRICT DE HOUNDE

SUIVI PAR LE MONITORING DE LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE DE BAMAKO : L EXPERIENCE DU DISTRICT DE HOUNDE SUIVI PAR LE MONITORING DE LA MISE EN ŒUVRE DE L INITIATIVE DE BAMAKO : L EXPERIENCE DU DISTRICT DE HOUNDE NACOULMA D.*, PETITJEAN F.*, SANOU A.* RESUME Un monitoring semestriel a été réalisé dans les

Plus en détail

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger.

2,4 L indice synthétique de fécondité (ISF) dans le monde. L ISF varie de 1,1 enfant par femme en Lettonie et à Taïwan à 7,1 au Niger. 43 % Pourcentage d enfants de moins de 5 ans souffrant d insuffisance pondérale au Yémen. 87 % Pourcentage de décès aux USA dus à des maladies non transmissibles telles que les maladies cardiovasculaires,

Plus en détail

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN

LA CONTRACEPTION SUR L INFORMATION REÇUE EN LA CONTRACEPTION 1 SATISFACTION DES PATENTES SUR L INFORMATION REÇUE EN POST PARTUM INTRODUCTION Contexte : 2 Élargissement des compétences de SF (contraception & gynécologie de prévention) (1) Rôle dans

Plus en détail

Dossier de Presse SAFETY FIRST

Dossier de Presse SAFETY FIRST Dossier de Presse SAFETY FIRST 10 Février 2015 Pour vous médias, votre rôle primordial est de nous accompagner tout au long de cette campagne. Votre pierre à l édifice se traduirait par votre rôle de relais

Plus en détail

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION

ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION ETUDE DE MARCHE : LA CONTRACEPTION INTRODUCTION Autrefois, l'avortement était prohibé par l'apanage des familles nombreuses et par l'influence de l'église qui classaient la contraception au rang de délit.

Plus en détail

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients

Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Demande d informationservices d aide temporaire (SAT) Questionnaire à l intention des ministères clients Contexte Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) souscrit aux principes d Approvisionnement

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial

Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme Quatrième reconstitution des ressources (2014-2016) Le nouveau modèle de financement du Fonds mondial Avril 2013 Introduction 1. Fin

Plus en détail

La priorité est donnée aux secteurs de concentration de la coopération belge au développement et aux thèmes transversaux suivants:

La priorité est donnée aux secteurs de concentration de la coopération belge au développement et aux thèmes transversaux suivants: Bourses belges La notion de "bourse d études et de stages hors projet" se rapporte aux bourses d études et de stages obtenues en dehors du cadre de la mise en œuvre d un projet ou programme de coopération

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS XI FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS SUD. Année : 2010. Thèse pour le Doctorat en médecine

UNIVERSITÉ PARIS XI FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS SUD. Année : 2010. Thèse pour le Doctorat en médecine UNIVERSITÉ PARIS XI FACULTÉ DE MÉDECINE PARIS SUD Année : 2010 N : Thèse pour le Doctorat en médecine Présentée par Élodie BAUDRY Née le 16 juin 1981 à Enghien les Bains Les patientes sont-elles satisfaites

Plus en détail

P.S.E. 1 ère situation d évaluation

P.S.E. 1 ère situation d évaluation Lycée X Ville Session 201 P.S.E. 1 ère situation d évaluation Première Bac Professionnel Spécialité du diplôme Académie de Nancy-Metz Durée : 55 minutes NOM :. Prénom :. NOTE : / 18 NOTE : / 09 FOLIO :

Plus en détail

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié

- Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié F.17 Carte de Résident Renouvellement - Article R.314-3 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre 1968 modifié Démarche La demande doit être déposée au Service Etrangers de la Préfecture situé au

Plus en détail

Les progrès vers l éducation pour tous stagnent, mais certains pays montrent la voie à suivre

Les progrès vers l éducation pour tous stagnent, mais certains pays montrent la voie à suivre Les progrès vers l éducation pour tous stagnent, mais certains pays montrent la voie à suivre Document d orientation 14 / Fiche d information 28 Juin 214 Publié conjointement par le Rapport mondial de

Plus en détail

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule

La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule La planification familiale pour les femmes et couples après une réparation de la fistule Fistula Care à EngenderHealth 440 Ninth Avenue, 13th Floor New York, NY, USA 10001 Tel: 212-561-8000 E-mail: fistulacare@engenderhealth.org

Plus en détail

Estimations de l incidence de l avortement provoqué et conséquences de l avortement non médicalisé au Sénégal

Estimations de l incidence de l avortement provoqué et conséquences de l avortement non médicalisé au Sénégal Estimations de l incidence de l avortement provoqué et conséquences de l avortement non médicalisé au Sénégal *CONTEXTE: L avortement provoqué est soumis à une législation fort restrictive au Sénégal.

Plus en détail

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG

Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de recours à la pilule du lendemain et 4 fois plus d IVG Dossier de presse 11 février 2014 Enquête santé / Vie étudiante / Chiffres clés La sexualité des étudiants en 2013 8 ème enquête nationale Chez les étudiantes consommatrices de cannabis, 2 fois plus de

Plus en détail

Programme mondial pour l agriculture et la sécurité alimentaire

Programme mondial pour l agriculture et la sécurité alimentaire Programme mondial pour l agriculture et la sécurité alimentaire Le 1 mars 2013 DIRECTIVES A L INTENTION DES PAYS : PROPOSITIONS DESTINEES AU GUICHET DU SECTEUR PUBLIC TROISIEME APPEL A PROPOSITIONS TRADUCTION

Plus en détail

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO

DU CONSEIL DE MEDIATION ET DE SECURITE DE LA CEDEAO COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE "Ebola constitue une menace pour toutes les entreprises: il nous faut donc soutenir la lutte contre le virus Ebola" N 241/2014 Abuja, le 12 Decembre 2014 OUVERTURE A

Plus en détail

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint.

Extrait d'acte de naissance de moins de trois mois traduit en français. Si marié : carte nationale d'identité ou passeport de votre conjoint. F.23 Carte de Séjour Temporaire «Vie Privée et Familiale» ------- Rente d'accident du travail ou de maladie professionnelle -articles L.313-11 al.9 & R.313-20 du CESEDA -Accord franco-algérien du 27 décembre

Plus en détail