Le partenaire spécialisé en microbiologie traditionnelle et alternative

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le partenaire spécialisé en microbiologie traditionnelle et alternative"

Transcription

1 Le partenaire spécialisé en microbiologie traditionnelle et alternative Historique 1990 : Création de la société ACM (Analyses et Conseils Microbiologiques) spécialisée en microbiologie et hygiène des aliments, par Martine Ferchal-Petat et Eric Petat. La synergie d un groupe 1991 : Développement de l activité microbiologique dans le secteur pharmaceutique et cosmétique : Reprise et développement des activités d UPS Consultants : Séparation des activités agro-alimentaires et pharmaceutiques en deux sociétés : ACM et ACM Pharma qui devient le partenaire privilégié des industries pharmaceutiques et cosmétiques : Ouverture de l'établissement pharmaceutique F02/ : Agrandissement de la société ACM Pharma et reprise des locaux ACM Agro : Accréditation COFRAC n (portée disponible sur 1

2 Assurance qualité Politique qualité : Etablissement pharmaceutique fabricant pour les étapes de contrôles microbiologiques par décision ANSM n M07/186 (conformité BPF) Accréditation COFRAC n , portée disponible sur Laboratory Information Management System (L.I.M.S) Agréé Crédit Impôt Recherche (CIR) par le Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche (2012, 2013 et 2014) En quelques chiffres En quelques chiffres : - Une équipe de 30 personnes - Environ échantillons/an m 2 de laboratoires aménagés selon les exigences des référentiels COFRAC et BPF sous atmosphère contrôlée - Plus de 300 partenaires réguliers - Domaine d expertise : - Produit pharmaceutique et cosmétique - Produit de santé et d hygiène - Dispositifs médicaux - Antiseptiques et désinfectants - Antibiotiques - Matières premières végétales - Produits chimiques et API - Biotechnologies 2

3 Vos interlocuteurs Direction et expertise : Eric PETAT Directeur scientifique Philippe TAILLIEZ Directeur opérationnel Sylvie GUYOMARD Pharmacien intérimaire - Expert microbiologie Coordination technique : Sylvia MARTIN Coordinatrice technique Laboratoire : Fabien GONCALVES Responsable laboratoire Assurance qualité : Administratif : Agnès PEYRIN-JONVEL Directeur qualité - Pharmacien Responsable Marjorie DELAYRE Accueil et réception d échantillon Nicolas DELAS Chargé de développement Guillaume PINON Coordinateur technique Françoise MARLIN Facturation Compétences techniques Produits non obligatoirement stériles - Contamination microbienne selon principaux référentiels en vigueur - Bioburden sur dispositifs médicaux (ISO ) - Indicateurs biologiques (dénombrement et inactivation) - Méthode rapide BacT/ALERT avec résultats en 48 heures Produits stériles - Essai de stérilité (Ph Eur, chap 2.6.1, ISO , USP) - Salle blanche (classe A dans B) - Isolateurs (stérilisation H 2 O 2 et Ac. peracétique) - Essai de stérilité BacT/Alert 3D (produits «biotech») - Test de fertilité des milieux - Dosage des endotoxines bactériennes - Test de barrière et d étanchéité microbiologique (poches et unidoses) 3

4 Compétences techniques Activité des biocides et des conservateurs - Challenge-tests (Ph Eur, USP, NF EN ISO11930) - Détermination de la P.A.O sur produits cosmétiques - Essai antiseptiques et désinfectants : - Bactéricidie : EN 1040, 1276, 1656, Fongicidie : EN 1275, 1650, 1657, Sporicidie : EN 14347, EN Essai de surfaces : EN : 13697, 14561, 14562, Mycobactéricidie : EN Virucidie : EN (1) - Etude de CMI/CMB - Mesure d Aw et dosage des conservateurs (1) Titrage microbiologique des antibiotiques - Titrage microbiologique des antibiotiques - Mise au point de dosages - Validation de méthodes (1) En partenariat Compétences techniques Identification bactérienne et fongique - Bactéries (Système automatisé Vitek2 et VitekMS ) - Levures et moisissures - Identification par biologie moléculaire (1) Nouveauté 2013 Identification par Spectrométrie de Masse MALDI TOF (1) En partenariat 4

5 Compétences Analyses microbiologiques et physico-chimiques des eaux - Mesure de contamination microbienne - Filtration sur membrane - Cytométrie sur filtre (Chemscan RDI ) - Endotoxines (LAL) - Nitrates, métaux lourds et substances oxydables - Caractères organoleptiques - Conductivité et COT - Potabilité, eaux de réseaux et effluents - Légionelles (T.A.R et eaux chaudes sanitaires) Méthode alternative Cytométrie sur filtre Chemscan RDI Résultat dans la Journée Formation Formation inter-entreprise Ultra propreté et hygiène Microbiologie appliquée Assurance qualité au laboratoire Assurance qualité en production - Bonnes pratiques Formation sécurité Formation intra-entreprise et sur-mesure Journées techniques au laboratoire Essais de stérilité et leur validation Mesure de contamination microbienne Titrage microbiologique des antibiotiques Essai d efficacité des conservateurs Identification bactérienne et fongique Technicien au laboratoire de microbiologie ACM Pharma ACM Agro Paris Lyon 5

6 Contrôle et qualification Une prestation complète pour le contrôle et la qualification de vos équipements et vos de environnements à atmosphère contrôlée : - Aérobiocontamination et contrôle de surface - Contrôle particulaire - Mesures barométriques et climatiques - Mesures aérauliques - Débit, uniformité, laminarité, THR -Test d intégrité et d étanchéité des filtres Equipement (production et laboratoire) PSM, Flux laminaire Enceintes climatiques Sorbonnes (hors test de confinement) Salles propres et environnements contrôlés - Zone de fabrication, de prélèvements et de pesées, - Blocs opératoires, - Hotte à flux unidirectionnel, - Zone de confinement P2, P3, - Zone de stockage, - Zone destinée à recevoir du public. Contrôle et qualification Contrôle de la qualité de l air comprimé Une prestation globale en réponse aux principales attentes réglementaires - Contaminants microbiologiques - Contrôles des particules solides - Contrôle de la teneur en huile - Contrôle de la teneur en eau Pression maximale : jusqu à 10 bars Référentiels : NF EN ISO 8573 et BPF en vigueur 6

7 Audit et conseil Audit des locaux de production - Recherche de source de contamination (ligne de fabrication, boucle d eau, ). Nos experts sont à même de prendre en charge la mission de recherche des points à risque, de réaliser les prélèvements et d organiser la mise en œuvre des explorations microbiologiques associés. - Evaluation/Audit BPF de la situation d un fabricant de produit cosmétique selon le référentiel ISO Validation des procédés de nettoyage/désinfection (plan d échantillonnage, réalisation des prélèvements, rédaction du protocole de validation ) Audit (qualité et technique) des laboratoires de microbiologie - Vérification du fonctionnement d un système qualité selon les référentiels : ISO 17025, ISO 7218, BPF, - Audit technique des laboratoires de microbiologie, conditions environnementales, flux, organisation - Audit des techniques analytiques, Conception et aménagement des laboratoires de microbiologie - Intervention sur site afin d accompagner le responsable d un projet d implantation ou de la rénovation d un laboratoire de microbiologie : - Evaluer les besoins, réaliser le cahier des charges et les schémas d implantation. Aménagement de laboratoires classés P2 et P3. 7

CONTRÔLE DE QUALITE DES

CONTRÔLE DE QUALITE DES CONTRÔLE DE QUALITE DES MEDICAMENTS Présenté par Dr ABOLI THIERRY Responsable des relations extérieurs et des analyses des dispositifs médicaux 1 PLAN - Définition - Présentation LNSP - Référentiels -

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCE

DOMAINES DE COMPETENCE 1 DOMAINES DE COMPETENCE COSMETIQUES- DETERGENTS-DESINFECTANTS DISPOSITIFS MEDICAUX-BIOCIDES MARKETING SCIENTIFIQUE REGLEMENTATION R&D/FORMULATION TESTS Sécurité/Efficacité Microbiologie Partenariats extérieurs

Plus en détail

Catalogue de prestations

Catalogue de prestations Catalogue de prestations Laboratoire d Hygiène des Aliments et de l Environnement Institut Pasteur de Madagascar Audit Formation Conseils Les Bonnes Pratiques d Hygiène Le Contrôle des Eaux Le Contrôle

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS CATALOGUE DE PRESTATIONS AUDITS, FORMATIONS ET CONSEILS ANNEE : 2016 Date de mise à jour : 01/03/2016 1 LABORATOIRE LABORATOIRE D'AUTOCONTRÔLE - Conseil Accompagnement pour la mise en place d'un laboratoire

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCE

DOMAINES DE COMPETENCE 1 DOMAINES DE COMPETENCE COSMETIQUES- DETERGENTS-DESINFECTANTS DISPOSITIFS MEDICAUX-BIOCIDES MARKETING SCIENTIFIQUE REGLEMENTATION R&D/FORMULATION FABRICATION TESTS Sécurité/Efficacité Microbiologie Partenariats

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 3

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 3 Convention N 633 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1021 rév. 3 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

aamm ESSAIS Ce document atteste que : LABORATOIRE ICARE BiopôJe CJermont-Limagne SAINT BEAUZIRE

aamm ESSAIS Ce document atteste que : LABORATOIRE ICARE BiopôJe CJermont-Limagne SAINT BEAUZIRE aamm ESSAIS Ce document atteste que : LABORATOIRE BiopôJe CJermont-Limagne est accrédité par la Section Laboratoires du Comité Français d'accréditation pour effectuer des prestations d'essais ainsi que

Plus en détail

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013

La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP. Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 La maîtrise de l analyse: Application de la méthode HACCP Christophe Dufour Nicole Maurice Juin 2013 Pourquoi des analyses? Quels risques en matière de fiabilité de résultat? Y a-t-il des CCP dans le processus

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 5

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 5 Convention N 912 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1308 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire

Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire Organisation mondiale de la Santé OMS, Série de Rapports techniques, N 961, 2011 Annexe 13 Directives de l OMS pour la préparation d un dossier d information par le laboratoire Informations générales Le

Plus en détail

1 INTRODUCTION RAPPEL DES NORMES EN SALLE PROPRE... 2

1 INTRODUCTION RAPPEL DES NORMES EN SALLE PROPRE... 2 C U P R I N S 1 INTRODUCTION... 2 1.1 Définition Générale d une salle propre... 2 1.2 definition selon la norme ISO 14644-1... 2 2 RAPPEL DES NORMES EN SALLE PROPRE... 2 2.1 norme ISO 14644-1... 2 2.2

Plus en détail

AUDIT CONTRÔLE CONSEIL

AUDIT CONTRÔLE CONSEIL AUDIT CONTRÔLE CONSEIL GROUPE IGIENAIR Siège Social : 2, rue des communes - 78260 ACHERES Tél. : 01 39 11 40 00 - Fax. : 01 39 28 16 02 E-mail : igienair@igienair.com www.igienair.com LE GROUPE Créé en

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 5

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 5 Convention N 3535 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-2372 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION PROGRAMME DE FORMATION 2015 JANVIER 12 et 13 Janvier : Les outils d analyse de risques : Mr Jean Denis Mallet 26 Janvier : Les Bonnes Pratiques de Fabrication : Mme Nassima Hamdi FEVRIER 3-4 Février :

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI GUIDE TECHNIQUE D'ACCREDITATION en Microbiologie appliquée à la chimie fine et produits cosmétiques, d hygiène et de santé. Document LAB GTA 19 Révision 00 Avril 2008 Section Laboratoires SOMMAIRE 1 OBJET

Plus en détail

Normes d évaluation d activité des produits désinfectants. Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel

Normes d évaluation d activité des produits désinfectants. Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel Normes d évaluation d activité des produits désinfectants Domaine hospitalier et paramédical Environnement et matériel Noël LECERF noellecerf@hotmail.fr 1 DEFINITION DES TERMES NETTOYAGE Opération qui

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 2

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 2 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1720 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac) certifies

Plus en détail

Analyses microbiologiques

Analyses microbiologiques Analyses microbiologiques Méthodes et acteurs Formation Dialyse OMEDIT Le 9 Juin 2011 Bénédicte Allard Pharmacien, Association ECHO Nantes LES DIALYSATS Les différents processus de production de dialysat

Plus en détail

Le rôle d un laboratoire de référence à la recherche dans le domaine de la cosmétique

Le rôle d un laboratoire de référence à la recherche dans le domaine de la cosmétique Le rôle d un laboratoire de référence à la recherche dans le domaine de la cosmétique Normand Fleury 8 juillet 2016 SOMMAIRE INSPQ - CTQ CTQ - Centre d expertise et de référence Laboratoire de référence

Plus en détail

LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU MORBIHAN PRODUITS COSMÉTIQUES, DE SANTÉ ET D HYGIÈNE

LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU MORBIHAN PRODUITS COSMÉTIQUES, DE SANTÉ ET D HYGIÈNE LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU MORBIHAN PRODUITS COSMÉTIQUES, DE SANTÉ ET D HYGIÈNE UN LABORATOIRE AU SERVICE DE LA QUALITÉ Le LDA 56 effectue des analyses dans les domaines de la santé animale

Plus en détail

LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ

LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ LES BASES DE L ASSURANCE QUALITÉ 1- Définitions Comprendre le concept de la qualité et de l assurance qualité Définitions de la qualité La qualité pourquoi 2- Besoins Savoir traduire ce concept en besoins

Plus en détail

Réception et qualification d un site de stérilisation

Réception et qualification d un site de stérilisation Réception et qualification d un site de stérilisation Annette Beaugas Pharmacien C.H. Paimpol Bénédicte Gourieux Pharmacien Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Alain Guey Ingénieur Espace contemporain

Plus en détail

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE

SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE FORMATION SYSTEME DE MANAGEMENT DE LA QUALITE Répertoire des modules de formations Date de mise à jour Octobre 2016 REPERTOIRE DES MODULES DE FORMATION CODINORM Agréé FDFP Page 1 sur 9 FORMATION SYSTEME

Plus en détail

Norme NF S (avril 2013) Exigences relatives à la maîtrise de la contamination aéroportée

Norme NF S (avril 2013) Exigences relatives à la maîtrise de la contamination aéroportée Norme NF S 90-351 (avril 2013) Exigences relatives à la maîtrise de la contamination aéroportée Intervenant : Thomas SCHOENLEBER Sommaire Préambule : Objectifs du traitement d air en milieu hospitalier

Plus en détail

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Procédés de traitement des dispositifs médicaux PROFESSIONNELS DE SANTÉ Contexte HAD = alternative à l hospitalisation (article R.6121-4du CSP) Eviter une hospitalisation à temps complet ou en diminuer

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier

Guide des bonnes pratiques. Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier Mesures et contrôles de la qualité d air des salles propres en milieu hospitalier SOMMAIRE PREAMBULE CHAMP D APPLICATION p 2 PRESTATIONS D EXPERTISE PROPOSEES PAR FRANCE AIR I. Les tests d intégrité p

Plus en détail

PRODUCTION DE MÉDICAMENTS À L HÔPITAL. Hôpitaux Universitaires de Genève. Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef. Etre les premiers pour vous

PRODUCTION DE MÉDICAMENTS À L HÔPITAL. Hôpitaux Universitaires de Genève. Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef. Etre les premiers pour vous Programme d introduction à la pharmacie hospitalière Hôpitaux Universitaires de Genève PRODUCTION DE MÉDICAMENTS À L HÔPITAL Pr Pascal BONNABRY Pharmacien-chef Etre les premiers pour vous 1 OBJECTIFS D

Plus en détail

Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO)

Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO) Pôle Pharmacie Evaluation de le désinfection de haut niveau au CHU de Rabat (INO) Dr F Z Fadhil Responsable de l unité de stérilisation Institut National d Oncologie - Rabat 2ème Journée Nationale sur

Plus en détail

Emballages en stérilisation: DM à usage unique

Emballages en stérilisation: DM à usage unique Emballages en stérilisation: DM à usage unique Rencontres AFS 3 février 2010 1 sommaire 1- exigences et normes de référence 2-matériovigilance 3-plan de qualification d un procédé de scellage 4-durée de

Plus en détail

CHIMIE ANALYTIQUE ET EXERCICE PROFESSIONNEL DU PHARMACIEN.

CHIMIE ANALYTIQUE ET EXERCICE PROFESSIONNEL DU PHARMACIEN. DEPRATEMENT DE PHARMACIE D ALGER LABORATOIRE DE CHIMIE ANALYTIQUE 5éme ANNEE de PHARMACIE. CHIMIE ANALYTIQUE ET EXERCICE PROFESSIONNEL DU PHARMACIEN. A.BOUDIS 1 PROGRAMME I. Contrôle de qualité dans les

Plus en détail

Prévention du risque sanitaire lié aux légionelles dans les tours aéroréfrigérantes (TAR) Le contexte réglementaire

Prévention du risque sanitaire lié aux légionelles dans les tours aéroréfrigérantes (TAR) Le contexte réglementaire Prévention du risque sanitaire lié aux légionelles dans les tours aéroréfrigérantes (TAR) Le contexte réglementaire 1 LES SOURCES Les principales sources de risques sont : les circuits d eau chaude sanitaire

Plus en détail

Processus logistique : gestion de l air

Processus logistique : gestion de l air Certification des établissements de santé Guide thématique des experts-visiteurs Processus logistique : gestion de l air Septembre 2014 Avertissement Caractérisation générale Planifier Définition de la

Plus en détail

Produits cosmétiques. Exigences règlementaires 23/05/2013. Bonnes Pratiques de Fabrication Contrôles et laboratoire

Produits cosmétiques. Exigences règlementaires 23/05/2013. Bonnes Pratiques de Fabrication Contrôles et laboratoire Produits cosmétiques Bonnes Pratiques de Fabrication Contrôles et laboratoire Extrait de la définition (Règlement CE n 1223/2009 et Décision N 07/2010/CM/UEMOA) Substance ou mélange destiné à être mis

Plus en détail

Choisir un produit désinfectant pour l entretien des locaux

Choisir un produit désinfectant pour l entretien des locaux Choisir un produit désinfectant pour l entretien des locaux Laurence Badrikian Service Hygiène Hospitalière CHU Clermont-Ferrand 1 Définition des besoins Quels produits? - un détergent (pour l alternance

Plus en détail

La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Septembre 2016 DES pharmacie hospitalière Pré-désinfection

La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Septembre 2016 DES pharmacie hospitalière Pré-désinfection La pré-désinfection des Dispositifs Médicaux [DM] Références [1] réglementations/ recommandations Code de la santé publique Article L5126-5 La PUI est chargée notamment : d assurer, dans le respect des

Plus en détail

LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU MORBIHAN

LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU MORBIHAN LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D ANALYSES DU MORBIHAN UN LABORATOIRE AU SERVICE DE LA QUALITÉ Le LDA 56 effectue des analyses dans les domaines de la santé animale (qualité sanitaire des cheptels), de l alimentation

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Série : Sciences et Technologies de Laboratoire Spécialité : Biotechnologies SESSION 2015 Sous-épreuve écrite de Biotechnologies Coefficient de la sous-épreuve : 4 Ce sujet est

Plus en détail

Cette annexe s applique à toutes les matières premières végétales : plantes médicinales, substances végétales, ou préparations à base de plantes.

Cette annexe s applique à toutes les matières premières végétales : plantes médicinales, substances végétales, ou préparations à base de plantes. 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 Annexe 7 Fabrication des médicaments à base de plantes Principe Compte tenu de leur nature souvent complexe et variable,

Plus en détail

AIR SANA IN CORPORATE SANO GROUPE SOVEA FRANCE

AIR SANA IN CORPORATE SANO GROUPE SOVEA FRANCE GROUPE SOVEA FRANCE AIR SANA IN CORPORATE SANO AIR SANA IN CORPORATE SANO EOLYS EST LA MARQUE DU GROUPE MULTISERVICE SOVEA FRANCE SPÉCIALISÉE DANS L ENTRETIEN ET LA DÉCONTAMINATION DE TOUTES LES INSTALLATIONS

Plus en détail

Biotechnologies & pharmaceutique

Biotechnologies & pharmaceutique Biotechnologies & pharmaceutique ASCO Notre expertise, votre efficacité ASCO possède une longue expertise dans la fourniture de solutions d automatisation des fluides et nous savons que les bonnes décisions

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 10

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 10 Convention N 3668 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-2411 rév. 10 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale

Présentation du Cofrac. Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale Présentation du Cofrac Processus d accréditation des Laboratoires d essais et d analyses de Biologie Médicale COFRAC 37 rue de Lyon 75012 PARIS Page 1 L historique de l accréditation Le besoin de confiance

Plus en détail

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage

Normes. Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage Normes NF EN ISO/CEI 17025 Définit les compétences exigées des laboratoires d essai et d étalonnage NF EN ISO 15189 Définit les exigences concernant la qualité et la compétence des laboratoires de biologie

Plus en détail

17/11/2012. Trois interrogations. BO : maîtrise de la contamination aéroportée et traitement de l air

17/11/2012. Trois interrogations. BO : maîtrise de la contamination aéroportée et traitement de l air BO : maîtrise de la contamination aéroportée et traitement de l air Dr Joseph HAJJAR Service d hygiène et d épidémiologie Trois interrogations Relation entre l air et la survenue d une infection du site

Plus en détail

Qualifications opérationnelle et de performance de deux tunnels de lavage de dispositifs médicauxm

Qualifications opérationnelle et de performance de deux tunnels de lavage de dispositifs médicauxm Qualifications opérationnelle et de performance de deux tunnels de lavage de dispositifs médicauxm Thèse soutenue le 16 octobre 2009 par Armelle JUNCHAT Faculté de Pharmacie Philippe Maupas, Tours Introduction

Plus en détail

Personnel. Mesure de la contamination: mains. Dr Pascal BONNABRY, PD. Société de pharmacie du canton de Genève. Genève, automne 2002 PHARMACIE

Personnel. Mesure de la contamination: mains. Dr Pascal BONNABRY, PD. Société de pharmacie du canton de Genève. Genève, automne 2002 PHARMACIE Personnel Mesure de la contamination: mains Favet J, Herrera V, Griffiths W, HUG, 2001 Locaux Zones de fabrication séparées des zones accessibles au public stockage et préparation des produits de façon

Plus en détail

LABORATOIRE DEPARTEMENTAL D'ANALYSES DU GARD SECURITE ALIMENTAIRE ET RISQUE LEGIONELLE

LABORATOIRE DEPARTEMENTAL D'ANALYSES DU GARD SECURITE ALIMENTAIRE ET RISQUE LEGIONELLE LISTE DES ANALYSES DE MICROBIOLOGIE ALIMENTAIRE ET RECHERCHE LEGIONELLE CODE INTERNE PAR001 ANALYSE Anaérobies sulfito-réducteurs à 46 C - Dénombrement - Méthode de routine REFERENCE XP V 08-061 PAR 042

Plus en détail

PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN BIOPHARMACEUTIQUE. Rendu possible grâce à la contribution financière de

PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN BIOPHARMACEUTIQUE. Rendu possible grâce à la contribution financière de PROGRAMME DE PERFECTIONNEMENT EN BIOPHARMACEUTIQUE Rendu possible grâce à la contribution financière de Objectifs de la formation Actualiser et augmenter, les compétences et les connaissances de vos employés

Plus en détail

BPF : Les Bonnes Pratiques de Fabrication Cosmétiques (NF en ISO 22716)

BPF : Les Bonnes Pratiques de Fabrication Cosmétiques (NF en ISO 22716) BPF : Les Bonnes Pratiques de Fabrication Cosmétiques (NF en ISO 22716) Durée conseillée : 2 jours Tarif en inter-entreprise : 1310 HT / personne Tarif en intra-entreprise : à partir de 1345 HT/ jour /

Plus en détail

Les Echanges Inter Hospitaliers

Les Echanges Inter Hospitaliers Les Echanges Inter Hospitaliers En organisant les Echanges Inter Hospitaliers, a souhaité, dans le cadre du partenariat développé avec les pharmaciens, favoriser des échanges d expériences pratiques au

Plus en détail

Politique de maîtrise du risque d'aérobiocontamination dans un établissement de santé en France :

Politique de maîtrise du risque d'aérobiocontamination dans un établissement de santé en France : Politique de maîtrise du risque d'aérobiocontamination dans un établissement de santé en France : bon usage de la norme NF S90-351 et des recommandations 2015 de la SF2H Adjidé C.C., Weiss R., Fave M-H.,

Plus en détail

DUT CHIMIE OBJECTIFS ORGANISATION DE LA FORMATION POURSUITE D'ÉTUDES INSERTION PROFESSIONNELLE

DUT CHIMIE OBJECTIFS ORGANISATION DE LA FORMATION POURSUITE D'ÉTUDES INSERTION PROFESSIONNELLE DUT CHIMIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Spécialité : DUT Chimie Montpellier OBJECTIFS Le département chimie Montpellier propose un enseignement

Plus en détail

Session 2 PMS : principes et pratique «Outils et expertise pour la mise en place du PMS»

Session 2 PMS : principes et pratique «Outils et expertise pour la mise en place du PMS» Session 2 PMS : principes et pratique «Outils et expertise pour la mise en place du PMS» Journée «Plan de maîtrise sanitaire» Le 21 novembre 2011 ; ANSES (Maisons-Alfort) Laurent DENEUVE Responsable Technique

Plus en détail

Contrôle de matériel de sécurité microbiologique

Contrôle de matériel de sécurité microbiologique 1 SOMMAIRE Introduction 1 Objet de la prestation 3 2 Description du parc 4 3 Objectif des prestations 4 3.1 Contrôle périodique des postes de sécurité microbiologique (PSM) 4 3.2 Contrôle périodique des

Plus en détail

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie

Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Aspect pratique de l accréditation en immuno-hématologie Dr Pierre LAUROUA Laboratoire Immuno-hématologie clinique Etablissement Français du Sang Bordeaux L accréditation: qu est-ce que c est? Reconnaissance

Plus en détail

Environnements Sensibles

Environnements Sensibles Salles Propres salles propres Environnements Sensibles Air Climat en quelques mots Air Climat est un groupe indépendant, qui privilégie des valeurs essentielles : compétences des hommes, innovation et

Plus en détail

Frédy Cavin Expert en stérilisation, CHUV. Enceinte de stockage pour endoscope, quels contrôles faire selon la nouvelle norme SN EN 16442?

Frédy Cavin Expert en stérilisation, CHUV. Enceinte de stockage pour endoscope, quels contrôles faire selon la nouvelle norme SN EN 16442? Frédy Cavin Expert en stérilisation, CHUV Enceinte de stockage pour endoscope, quels contrôles faire selon la nouvelle norme SN EN 16442? 30 avril 2016 Lorsque souffle le vent du changement, certains construisent

Plus en détail

AMAROK BIOTECHNOLOGIES. Catalogue Produits et Services

AMAROK BIOTECHNOLOGIES. Catalogue Produits et Services Un Autre Regard sur vos Projets Catalogue Produits et Services Janvier 2017 Laboratoire d essais Externalisation de R&D Formation Plateforme de Cytométrie Production de réactifs biologiques PRODUITS Agro-alimentaire

Plus en détail

Les salles propres selon la nouvelle norme ISO : Conception & surveillance. Saint Etienne Mercredi 5 octobre 2016

Les salles propres selon la nouvelle norme ISO : Conception & surveillance. Saint Etienne Mercredi 5 octobre 2016 Les salles propres selon la nouvelle norme ISO 14644 : Conception & surveillance Saint Etienne Mercredi 5 octobre 2016 Stéphane ORTU DG ASPEC stephane.ortu@aspec.fr La nature des contaminants Concept Salle

Plus en détail

Plans de surveillance et plans de contrôle des denrées d'origine animale pilotés par la Direction générale de l'alimentation : enjeux et objectifs

Plans de surveillance et plans de contrôle des denrées d'origine animale pilotés par la Direction générale de l'alimentation : enjeux et objectifs 6èmes Rencontres du RMT Quasaprove «Recherche appliquée, Formation & Transfert» Plans de surveillance et plans de contrôle des denrées d'origine animale pilotés par la Direction générale de l'alimentation

Plus en détail

SYLLABUS fiches pédagogiques 2012/2013

SYLLABUS fiches pédagogiques 2012/2013 Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique 16, avenue Pey-Berland 33607 PESSAC CEDEX SYLLABUS fiches pédagogiques 2012/2013 Département Production en Industries Agroalimentaires Thématique

Plus en détail

Année Rapport annuel de prestation. Maison Joseph Drouhin. pour la réalisation des bilans d autosurveillance sur des rejets d eaux

Année Rapport annuel de prestation. Maison Joseph Drouhin. pour la réalisation des bilans d autosurveillance sur des rejets d eaux CR SERVICE INDUSTRIE BOURGOGNE Rapport annuel de prestation pour la réalisation des bilans d autosurveillance sur des rejets d eaux Année 2013 Maison Joseph Drouhin VEOLIA EAU Centre Bourgogne 7 bis Faubourg

Plus en détail

Catalogue Formations 2017

Catalogue Formations 2017 2 3 ÉDITO Depuis plus de 20 ans, Microsept commercialise une offre complète en matière d analyses, formations et conseils, afin de garantir la qualité de vos produits dans les domaines alimentaires, cosmétique,

Plus en détail

KELLY, société de conseil en recrutement, accompagne ses clients depuis plus de 40 ans dans leur recherche de professionnels.

KELLY, société de conseil en recrutement, accompagne ses clients depuis plus de 40 ans dans leur recherche de professionnels. Descriptif du poste de Technicien Contrôle Qualité Chimie (H/F) Nous vous proposons un poste de Technicien Contrôle Qualité - Chimie (H/F), au sein d une industrie Pharmaceutique, basée dans l'oise (60).

Plus en détail

de la mise en conformité réglementaire d un établissement de santé à l accréditation d un laboratoire

de la mise en conformité réglementaire d un établissement de santé à l accréditation d un laboratoire Gestion des risques liés aux légionelles : de la mise en conformité réglementaire d un établissement de santé à l accréditation d un laboratoire D. Lecointe Dr. en Pharmacie, Dr. de l Université Paris

Plus en détail

Recommandations agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique : 2015

Recommandations agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique : 2015 Recommandations relatives à la conception et à la fabrication d équipements destinés aux industries agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique Partie G GÉNÉRALITÉS 1 G1 Objet et domaine d application

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 9

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 9 Convention N 1048 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1366 rév. 9 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Registre STS Numéro d accréditation: STS 0268

Registre STS Numéro d accréditation: STS 0268 Norme internationale: ISO/CEI 17025:2005 Norme suisse: SN EN ISO/CEI 17025:2005 Bioexam AG Maihofstrasse 95a Case postale 6858 6000 Lucerne 6 Responsable: Candid Bucher Responsable SM: Nathalie Amstein

Plus en détail

SYNTHESE CAMPAGNE D INSPECTIONS

SYNTHESE CAMPAGNE D INSPECTIONS Direction de l Inspection Pôle Inspection en Surveillance du Marché SYNTHESE CAMPAGNE D INSPECTIONS THEME : Prothèses totales du Genou et éléments constitutifs Résumé : Une campagne d inspections a été

Plus en détail

évaluez votre démarche environnementale

évaluez votre démarche environnementale évaluez votre démarche environnementale évaluation produit éco-conception accompagnement à la directive sur les emballages et déchets d emballage analyse de cycle de vie et réalisation d éco-profil calcul

Plus en détail

LE SAVOIR-FAIRE FRANCAIS EN HYDRAULIQUE

LE SAVOIR-FAIRE FRANCAIS EN HYDRAULIQUE LE SAVOIR-FAIRE FRANCAIS EN HYDRAULIQUE DE L ETUDE A LA REALISATION EXAGO GROUP EST VOTRE PARTENAIRE EN HYDRAULIQUE EQUIPEMENTS DIDACTIQUES MISE EN PROPRETE DES FLUIDES CENTRALES ET SYSTEMES HYDRAULIQUES

Plus en détail

Surfaces des secteurs à risque : quels objectifs atteindre? Exemple d un lactarium

Surfaces des secteurs à risque : quels objectifs atteindre? Exemple d un lactarium Surfaces des secteurs à risque : quels objectifs atteindre? Exemple d un lactarium Dr LUX, Maternité Nancy Pharmacien - Président CLIN 1 Environnement Eaux Air Surfaces => leur contamination peut être

Plus en détail

ASSOCIER L INNOVATION À L EXPERTISE SERVICE DE MESURE ET D ANALYSE DE LA RADIOACTIVITÉ ET DES ÉLÉMENTS TRACES

ASSOCIER L INNOVATION À L EXPERTISE SERVICE DE MESURE ET D ANALYSE DE LA RADIOACTIVITÉ ET DES ÉLÉMENTS TRACES ASSOCIER L INNOVATION À L EXPERTISE SERVICE DE MESURE ET D ANALYSE DE LA RADIOACTIVITÉ ET DES ÉLÉMENTS TRACES Le Service de Mesure et d Analyse de la Radioactivité et des éléments Traces (SMART) a été

Plus en détail

SOMEDIAL L a s s u r a n c e d e l a q u a l i t é SOMEDIAL SAIDAL

SOMEDIAL L a s s u r a n c e d e l a q u a l i t é SOMEDIAL SAIDAL SOMEDIAL L a s s u r a n c e d e l a q u a l i t é SOMEDIAL www.somedial.com Une société du Groupe SAIDAL SAIDAL L a s s u r a n c e d e l a q u a l i t é CONTIENT LA CHARTE QUALITE, UN PACTE REUSSI DES

Plus en détail

Accréditation. Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger

Accréditation. Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger Accréditation Combien ça coûte? Qui veut gagner des millions? F. Larger 1 Sommaire Le COFRAC Certification versus accréditation Les initiatives Le calendrier Le coût Les essais interlaboratoires Les agréments

Plus en détail

CONTROLES DE STERILISATION

CONTROLES DE STERILISATION CONTROLES DE STERILISATION I. INTRODUCTION Les contrôles à effectuer pour s assurer de la qualité du procédé mis en œuvre sont décrits dans la norme ISO 17665 Stérilisation : les résultats ne peuvent pas

Plus en détail

L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture

L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture L homologation des Matières Fertilisantes et des Supports de Culture Emmanuel GACHET Unité de Coordination des MFSC Direction des Produits Réglementés Assemblée générale RMT Fertilisation & Environnement

Plus en détail

Laboratoire AGUETTANT

Laboratoire AGUETTANT Laboratoire AGUETTANT Guillaume Bonnefond Directeur R&D Guillaume d Arcy Directeur du financement des projets 1 er mars 2016 NOTRE MISSION Être un laboratoire pharmaceutique global dédié au développement

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE - ENTREPRISES Marché unique : mise en œuvre et législation des biens de consommation Produits pharmaceutiques : cadre législatif et autorisations de mise sur le

Plus en détail

Complément plaquette juillet 2014 QUALITE, SECURITE Considérant la nature de notre métier et notre volonté de satisfaire nos clients, INOVADIA s est engagée depuis 2005 à améliorer son Système de Management

Plus en détail

La biologie synthétique dans les procédés industriels innovants, ou le long cheminement du vivant au produit

La biologie synthétique dans les procédés industriels innovants, ou le long cheminement du vivant au produit La biologie synthétique dans les procédés industriels innovants, ou le long cheminement du vivant au produit Olivier Galy Chef de projet Toulouse White Biotechnology Toulouse le 24/04/2014 Toulouse White

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 3

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 3 Convention N 1031 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1426 rév. 3 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Association Loi 1901 à but non lucratif plus de 23 ans d expérience

Association Loi 1901 à but non lucratif plus de 23 ans d expérience Crédit Impôt Recherche ACCREDITATION N 1-1414 PORTEE DISPONIBLE SUR www.cofrac.fr Association Loi 1901 à but non lucratif plus de 23 ans d expérience 1 CENTRES ET UNITES DE RECHERCHE INRA, CNRS, UNIVERSITES...

Plus en détail

SURFACES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT AU MOYEN DE BOÎTES DE CONTACT, D ECOUVILLONS ET DE LINGETTES

SURFACES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT AU MOYEN DE BOÎTES DE CONTACT, D ECOUVILLONS ET DE LINGETTES Service : Microbiologie Méthode technique SURFACES : TECHNIQUES DE PRELEVEMENT AU MOYEN DE BOÎTES DE CONTACT, D ECOUVILLONS ET DE LINGETTES Mise en service de la première version : Mise en application

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION -2013-

PROGRAMME DE FORMATION -2013- PROGRAMME DE FORMATION -- 1/6 ASSURANCE QUALITE ET REGLEMENTATION AQR Assurance qualité et Réglementation 1. Annual Product Review (APR) (revue qualité produit) 2. Contrat de sous-traitance et cahier des

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE > QUALITÉ ENVIRONNEMENT DÉVELOPPEMENT DURABLE > MANAGEMENT La norme ISO 9001, système de management de la qualité - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -page 86 Mettre en place un système

Plus en détail

Arrêté du 27 mai 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR: MENS A

Arrêté du 27 mai 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR: MENS A Le 17 octobre 2017 Arrêté du 27 mai 2014 fixant la nomenclature des mentions du diplôme national de licence professionnelle NOR: MENS1406643A Version consolidée au 17 octobre 2017 Le ministre de l éducation

Plus en détail

Sorbonnes de laboratoire. CRAM Nord-Est - CIMPE Y. CAROMEL

Sorbonnes de laboratoire. CRAM Nord-Est - CIMPE Y. CAROMEL Sorbonnes de laboratoire Sorbonnes de laboratoire Normalisation (évolution types d essai) Spécifications aérauliques Cahier des charges Dossier d installation Amélioration des sorbonnes existantes Sorbonnes

Plus en détail

Semestres S3 et S4 du DUT Génie Biologique-Option Agronomie

Semestres S3 et S4 du DUT Génie Biologique-Option Agronomie Semestres S3 et S4 du DUT Génie Biologique-Option Agronomie Agronomie générale Connaître le fonctionnement des écosystèmes Connaître la génétique appliquée Etre capable d établir et de conduire des protocoles

Plus en détail

Détection des dangers microbiologiques par les méthodes normalisées ou alternatives validées, intérêts et limites

Détection des dangers microbiologiques par les méthodes normalisées ou alternatives validées, intérêts et limites Détection des dangers microbiologiques par les méthodes normalisées ou alternatives validées, intérêts et limites Bertrand LOMBARD Coordinateur Appui scientifique et technique AFSSA-LERQAP, Maisons-Alfort

Plus en détail

Distribution. d une eau potable

Distribution. d une eau potable La réglementation en eau potable et les parcs immobiliers institutionnels Patrice Murray, ing. Ministère du Développement durable, de l Environnement, de la Faune et des Parcs Direction des politiques

Plus en détail

Le flux unidirectionnel en salle d opération

Le flux unidirectionnel en salle d opération Le flux unidirectionnel en salle d opération Définition, intérêt, zone à risque, comportement et pratique, 18 mars 2016 : 30 ème Congrès de l'afiso MICX (Mons International Congress experience) Tony Wattrelot

Plus en détail

Liste de prix des services analytiques Pharmaceutique / Cosmétique

Liste de prix des services analytiques Pharmaceutique / Cosmétique Services analytiques Pharmaceutique / Cosmétique Liste de prix des services analytiques Pharmaceutique / Cosmétique Eurofins Scientific AG Parkstrasse 10 CH-5012 Schönenwerd Tel. +41 (0) 62 858 71 00 Fax

Plus en détail

Savoirs associés proposition de progression en Bac Pro 3 ans

Savoirs associés proposition de progression en Bac Pro 3 ans Savoirs associés proposition de progression en Bac Pro 3 ans S1 Sciences appliquées, nous avons conservé une partie de la répartition proposée dans le document d accompagnement des Académies de DIJON et

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI EXIGENCES SPECIFIQUES POUR LA CERTIFICATION DES EQUIPEMENTS TECHNIQUES DANS LE CADRE DU PROCESSUS D'HOMOLOGATION RELATIF AUX TAXES POIDS LOURDS CERT CPS REF 27 Révision 02 Section certifications SOMMAIRE

Plus en détail

Industrie Pharmaceutique

Industrie Pharmaceutique Laboratoire de recherche Fabrication de produits et principes actifs Conditionnement Industrie A division of Dagard SAS Construire Votre Environnement Pérennité Renommée Expertise Savoir-faire Dagard :

Plus en détail

Opérateur de production des industries chimiques et pharmaceutiques (m/f)

Opérateur de production des industries chimiques et pharmaceutiques (m/f) Référentiel de compétences Opérateur de production des industries chimiques et pharmaceutiques (m/f) Références : ROME : Technicien chimiste 52232, 52234, 52235 PQ/CCPQ CQ6T Technicien chimiste approuvé

Plus en détail

Solutions Blocs Opératoires

Solutions Blocs Opératoires Solutions Blocs Opératoires Créons le Bien-Être Solutions Blocs Opératoires Environnements hygiéniques et confortables pour les patients et le personnel hospitalier. Les solutions Halton Vita offre une

Plus en détail

Etude de l intégrité d un contenant pharmaceutique

Etude de l intégrité d un contenant pharmaceutique Etude de l intégrité d un contenant pharmaceutique A3P Journées de la sous-traitance 20 & 21 Mars 2013 LILLE Marion STYLEMANS Pharmacien Responsable/ Directeur Laboratoire Microbiologie Sylvie VINCENT

Plus en détail