Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé"

Transcription

1 Challenges des Seniors Dimanche 9 octobre 2011 Dossier de presse Epreuves challenges Village santé Activités déc couvertes Contact presse : Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de La Réunion (DJSCS) Flore Poli Chargée de communication - Tél. : Port. : Docteur Marie-Claude Galland - Tél :

2 Dossier de presse 1 er Challenges des seniors 2011 Dimanche 9 octobre 2011 Sommaire Le sport pour préserver la santé des seniors La situation à La Réunion Le projet Challenges des seniors La manifestation Les acteurs du projet Présentation générale challenges des seniors La Direction de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale de la réunion (DJSCS), en partenariat avec le Comité régional des offices municipaux des sports, (CROMS) et l'association Activité physique et santé Réunion (APS Réunion) organisent le 1 er «Challenges des seniors» de La Réunion le dimanche 9 octobre Cette manifestation, qui aura lieu au complexe sportif municipal du Port, réunira 120 seniors (personnes âgées de plus de 60 ans) et leur 24 encadrants provenant de 12 communes de l île afin de participer à 10 épreuves de challenges seniors. 18 partenaires et financeurs soutiennent cette manifestation ouverte également au grand public. Tout au long de la journée, 15 activités physiques de découvertes seront proposées à tous les seniors. Un village santé offrira aussi la possibilité de s informer et d être conseillé sur sa santé. L objectif de cette manifestation est de sensibiliser les seniors sur les effets positifs et durables de l activité physique pour la préservation de leur santé. 1

3 Le sport pour préserver la santé des seniors Les activités physiques permettent de retarder les effets du vieillissement ainsi que la dépendance. Elles agissent tant sur le plan physique que mental. Elles permettent notamment de redonner confiance aux personnes âgées et de recréer du lien social. Au cours de son discours en date du 19 janvier 2011, Chantal Jouanno, alors ministre des sports précisait :«d un point de vue sanitaire, le sport est l une des réponses aux problèmes de société sur l obésité, la prévention des maladies cardiovasculaires, ou encore de prévention du vieillissement La lutte contre la solitude est la grande cause nationale en cette année 2011.» En effet, la longévité de la vie n est intéressante qu en bonne santé, l'une des meilleures façons de la préserver est la pratique d une activité physique régulière et adaptée. L'objectif général est de permettre à la population senior de vieillir mieux en restant active. Parmi les 8 axes retenus dans le plan national bien vieillir , l'axe 3 portait sur la promotion des activités physiques et sportives et énonçait le constat suivant : «On dispose depuis longtemps de données cliniques montrant les effets positifs et durables de l activité physique sur la santé. L activité physique améliore la santé et le bien-être. Elle doit être considérée comme une modalité thérapeutique à part entière et validée dans la prise en charge de nombreuses pathologies. L activité physique inclut tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne, elle ne se réduit pas à la seule pratique sportive ou de loisirs intensifs. ( ) A la question : avez vous exercé une activité physique et sportive au moins une fois dans l année? 46% des seniors (55-75 ans) interrogés répondent positivement. Parmi les personnes déclarant pratiquer une activité physique et sportive : - 80% pratiquent au moins une fois par semaine (pourcentage identique chez les hommes et les femmes), 19% adhèrent à un club (22% des hommes et 16% des femmes), 15% détiennent une licence (21% des hommes et 9% des femmes), et 9% participent à des compétitions (15% des hommes et 3% des femmes). Quand ils pratiquent une activité physique et sportive, la proportion de seniors adhérant à un club sportif ou détenant une licence sportive est inférieure de l ordre d un tiers à celle enregistrée parmi les personnes de 15 à 54 ans. Les problèmes de santé et le sentiment d être trop âgé sont les raisons de la non-pratique les plus fréquemment évoquées, en particulier, dans les ménages les moins favorisés. L âge, le sexe et le niveau d études sont des facteurs qui interviennent fortement sur le fait de pratiquer une activité physique et sportive en club et sur la discipline choisie. Plus le niveau d étude est faible, plus faible est le taux de pratique (56 % des seniors sans diplôme déclarent pratiquer une activité physique contre 84% des seniors ayant un diplôme supérieur à Bac ).». 2

4 La situation à La Réunion L'enjeu que représente le développement de la pratique sportive pour la santé des seniors nécessite la mise en œuvre d'actions cohérentes sur le territoire Réunionnais. Le CROMS a réalisé en 2008 et 2009 une étude sur la pratique sportive de loisirs et de santé qui mettait en lumière le souhait exprimé par les seniors de pratiquer des activités physiques pour leur santé et leur bien-être. En effet, il existe peu de pratiques sportives collectives encadrées orientées vers la prévention de la santé développées de façon continue pour le public senior. C'est pourquoi à l'issue du premier «Forum Sport santé» organisé par le CROMS en février 2010 à la Plaine des Cafres, et pour répondre aux orientations du plan national «Bien Vieillir», plusieurs actions ont été identifiées : développer une offre d'activités physiques pour les seniors avec un encadrement et des activités adaptées, susciter le développement d'activité dédiées aux seniors dans les clubs existant par la formation des encadrants, ou par la création de clubs «sport seniors» D'autre part, l état des lieux réalisé par les différents acteurs impliqués, CROMS, APS Réunion et la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, met en lumière la difficulté de toucher une partie du public senior pour les raisons suivantes : ils ne connaissent pas les lieux ou les structures de pratique, ils ne sont pas sensibilisés aux bienfaits de la pratique sportive par rapport à leur santé, ils s impliquent peu ou mal dans la prévention de leur santé, Ils n osent pas se lancer dans des activités qu ils estiment réservées aux plus jeunes. 3

5 Le projet «Challenges des seniors» Les objectifs Le projet «Challenges des seniors» a été conçu à partir de l'état des lieux des besoins locaux. Il a pour objectif de : développer la pratique sportive pour les seniors dans une approche de préservation de leur santé, favoriser l accès à la pratique sportive pour tous, impliquer le mouvement sportif dans cette problématique : OMS, Service des sports, clubs afin de fédérer les actions et de travailler en réseau, donner envie aux seniors de découvrir et de pratiquer des activités physiques. Une labellisation ministère des sports Ce projet a été sélectionné dans le cadre d'un appel à projet du ministère. Il bénéficie ainsi d'un co-financement et d'une labellisation du ministère des sports. Le public visé Le comité d organisation, après réflexion avec les différents partenaires représentant le mouvement sportif (offices municipaux des sports, services des sports, services communaux d actions sociales, élus à la troisième jeunesse en lien avec les associations de la troisième jeunesse etc.) a défini les trois publics potentiels : les «seniors autonomes», les «seniors fragilisés», les «seniors dépendants». Le comité d'organisation a décidé que pour cette 1 ère année l action portera sur les «seniors autonomes» âgés de plus de 60 ans et non licenciés En 2012, les «seniors fragilisés», puis en 2013, les «seniors dépendants» seront intégrés au projet. 4

6 La manifestation «Challenges des seniors» Phase de préparation d'avril à octobre Constitution et préparation des équipes pour le challenge : les animateurs sportifs des 12 communes ont fait un travail de préparation très important afin de repérer les publics (seniors de plus de 60 ans non licenciés), de constituer les équipes et de les accompagner à la pratique sportive. Le challenge des seniors Trois types d'activités se dérouleront au cours de cette manifestation. 1) Le challenge : les équipes des douze communes engagées «s'affronteront» au cours de 10 épreuves (n impliquant pas de réelle «compétition sportive»). Les épreuves Précision : lancers francs en basket ; lancers de boules de pétanque sur cible au sol, lancers de cerceaux ; lancer de balles de tennis sur cible, Vitesse en coordination : relais en marche athlétique avec porter de ballons, Endurance : épreuve de marche des 6 minutes, Force : lancers de médecine-balls assis, Equilibre : épreuve d équilibre chronométrée, Relais : 10x200m par équipes, et une épreuve mystère. 2) 15 activités physiques de découvertes proposées au grand public Afin de sensibiliser le plus largement possible les seniors à la pratique d activités physiques, 15 activités sont proposées à tous les seniors. Danses en ligne : country et madison Gym douce - Frisbee stretching Vélo découverte - Tir à l arc Taï-chi Basket - Exercices d adresse au panier Pétanque Marche nordique Golf et pour les enfants un espace d activés sportives 3) Le village santé Cet espace d'information rassemblera 18 partenaires des domaines de la santé, du social et du sport. Il pourra aider le public senior à faire le point sur sa santé : évaluation du niveau d activité physique, dépistage du diabète, mesure de la tension artérielle, atelier sur les erreurs diététiques, sensibilisation gestes de premiers secours, Et aussi : dégustations de fruits et légumes, de pâtisseries sans sucre 5

7 Programme de la journée 8h30: arrivée des équipes 9h00 : ouverture officielle de la journée 9h30: début des activités physiques : «Challenge des seniors», activités physiques découvertes, village santé 17h00 : clôture de la manifestation 17h30 : remise du trophée «challenges des seniors» à l équipe gagnante et des médailles or, argent et bronze aux trois premières équipes. Les résultats attendus Maintenir un niveau de pratique d activité physique au quotidien et toute l année pour les seniors, Créer et maintenir des liens sociaux entre les seniors participants d une même ville et créer des liens avec ceux des autres villes, Leur permettre de prendre soin de sa santé physique et psychique ; Encourager leur engagement dans une ligue ou un club existant. et les perspectives Au-delà de cet événement, il s agit de développer sur le long terme la pratique d activité physique chez les seniors à La Réunion. Favoriser la création de sections seniors dans les OMS ou dans une des communes engagées dans le projet afin de continuer la prise en charge. Envisager la création d'une section senior dans les ligues et comités qui n en ont pas, Poursuivre l information sur les lieux de pratique physique notamment dans les villes partenaires du projet (voir flyer d information «sport seniors réunion»). Augmenter le nombre des villes participantes et élargir le public en 2012 à des seniors de 57 ans et plus et à des seniors «fragilisés» (pour certaines pathologies chroniques). 6

8 Les acteurs du projet Ce projet rassemble à la fois des partenaires institutionnels, associatifs et privés. Il implique douze communes de l île. Le comité d'organisation Le Comité Régional des Offices Municipaux du Sport (CROMS) Le CROMS par l intermédiaire des OMS met en œuvre régulièrement des journées «Sport Santé» pour tous publics. Certains OMS accompagnent depuis plusieurs années des petits groupes de seniors à la pratique sportive. Le public des enfants ou adolescents obèses ou en surpoids bénéficient aussi d une prise en charge en activité physique adaptée. La Direction de la Jeunesse, des Sport et de la Cohésion Sociale (DJSCS) La DJSCS met en œuvre sur le plan local les actions et les priorités de l Etat en matière de promotion de la santé par le sport. L'association Activité Physique et Santé réunion (APS) L APS Réunion a pour but : la promotion de la santé par l activité physique et par l alimentation saine, plus particulièrement chez les enfants, les adolescents en surpoids et les seniors. - Elle participe aux actions de promotion de la santé auprès du grand public, dans les établissements scolaire, comités d entreprise et également par l organisation de manifestation de promotion de la santé par l activité physique et l alimentation saine. - Elle organise des cours de remise en forme chez les personnes sédentaires, les enfants en surpoids et les seniors. Le comité de pilotage Il rassemble les communes impliquées, les porteurs du projet (DJSCS, CROMS et APS Réunion) et les partenaires. 12 villes participent au projet Les OMS des villes de : Etang Salé, La Plaine des Palmistes, Le Port, Le Tampon, Saint André (OMSA), Saint Denis, Saint Joseph, Saint Pierre, Sainte Marie, Les services des sports des villes de Cilaos et de Sainte Rose Le CCAS de Trois Bassins 7

9 Partenaires et financeurs Les financeurs Le ministère des sports, le conseil régional et le conseil général. Le groupe CRC (Caisse de retraite Complémentaire de la Réunion) Outre ses activités principales de retraite et prévoyance, le Groupe CRC met en place des actions sociales en développant des services d assistance et de proximité pour tous comme : - des aides individuelles financières prévues pour les personnes confrontées à des difficultés passagères, - des actions collectives de prévention : séminaire de préparation à la retraite, journée d information pour les aidants familiaux, prévention routière pour les seniors, - en luttant contre l isolement social, - en favorisant le bien vieillir, en allégeant les conséquences de la dépendance physique et psychique par le biais des réservations de lits dans des établissements pour personnes âgées. L engagement de la CRC dans ces actions sociales de prévention santé, d accompagnement du bien vieillir et du bien-être des seniors, se concrétise par une implication forte dans le projet «challenges des seniors». Le groupe CRC a contribué de façon importante au financement de l'opération. Les autres partenaires La ville du Port a mis à disposition ses équipements sportifs ainsi que des moyens humains et logistiques importants, indispensables, à la bonne réussite du projet. La ligue Réunionnaise d athlétisme, l ORIAPA, Citysport, Edena, L APERF, la CGSS, la maison du diabète, KHALIX (pâtisseries sans sucre) et REUCARE. Les représentants des ligues, clubs ou comités ont apporté leur concours pour l animation des activités découvertes Athlétisme - Badminton Education physique et gymnastique volontaire - Danse country - Frisbee Golf - Gymnastique douce - Marche nordique - Pétanque - Randonnée pédestre Taï-chi - Tir à l Arc Vélo. 8

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Chers organisateurs de Parcours du Cœur,

Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Chers organisateurs de Parcours du Cœur, Que vous soyez un organisateur débutant ou confirmé, la mise en œuvre d un Parcours du Cœur nécessite une bonne organisation pour ne rien oublier. Votre objectif

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité

Mention : STAPS. Sport, Prévention, Santé, Bien-être. Objectifs de la spécialité Mention : STAPS Sport, Prévention, Santé, Bien-être Objectifs de la spécialité L'objectif de la spécialité «Sport, Prévention, Santé, Bien être» est de doter les étudiants de compétences scientifiques,

Plus en détail

VOTRE ENTREPRISE ET TROIS ATHLETES

VOTRE ENTREPRISE ET TROIS ATHLETES VOTRE ENTREPRISE ET TROIS ATHLETES Si vous pensez vous identifier à ces valeurs qui sont les nôtres, nous serions fiers de porter les couleurs de votre entreprise et vous faire partager toute notre expérience

Plus en détail

Exemples d exercices de sensibilisations

Exemples d exercices de sensibilisations Exemples d exercices de sensibilisations Athlétisme : Cette activité peut être réalisé en déficient visuel, en fauteuil roulant et en simulation d IMC. L espace requis est une cour, un gymnase ou une piste

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2 SAISON 2015/2016 Côtes d Armor pour les ETABLISSEMENTS SPECIALISES accueillant des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique Comité Départemental du Sport Adapté des Côtes d Armor : Maison

Plus en détail

Demande de subvention pour 2014

Demande de subvention pour 2014 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE PROXIMITÉ DIRECTION DE L ÉDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS SERVICE DES SPORTS ET JEUNESSE COMPÉTITIONS SPORTIVES 2014 Nom de l association :... Discipline sportive :...

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU

CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU CHARTE DU SPORT DE HAUT NIVEAU Préambule Le sport de haut niveau joue un rôle social et culturel de première importance. Conformément aux valeurs de l Olympisme énoncées dans la Charte olympique et aux

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

Activités physiques et

Activités physiques et Conférence régionale du sport d Ile-de-France Atelier «Sport - santé» Activités physiques et santé en entreprise Grégory CZAPLICKI gczaplicki@mutualite-idf.fr Lundi 13 octobre 2014 Mutualité Française

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Ecole Française de MiniBasket

Ecole Française de MiniBasket Fédération Française de asketall / Labellisation des Ecoles Françaises de Miniasket Commission M du MH COMPTE RENDU REUNION DU 20 OCTORE 2009 Ecole Française de Miniasket Guide d auto-évaluation Club :

Plus en détail

APS résumé partie III

APS résumé partie III 1 APS résumé partie III Les outils d évaluation de l activité physique Le but est de quantifier/ évaluer les activités physiques habituelles (non-structurées).on a plusieurs méthodes : - Indirectes (subjectives)

Plus en détail

ANIMATIONS LA PETITE JULES VERNE COURIR LA JULES VERNE Samedi 30 mai

ANIMATIONS LA PETITE JULES VERNE COURIR LA JULES VERNE Samedi 30 mai ANIMATIONS PETITE JULES VERNE COURIR JULES VERNE Samedi 30 mai LES DIFFERENTS ATELIERS AU SEIN DU STA AMIENS METROPOLE ATELIERS 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7 et 8 STA STA ANIMATIONS PETITE JULES VERNE COURIR JULES

Plus en détail

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie

Action sociale. Nos actions dans le domaine du handicap. L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Action sociale Nos actions dans le domaine du handicap L Action sociale vous accompagne dans les moments importants de votre vie Assumer au quotidien une situation de handicap est difficile pour une famille

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES 1 QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES (6-20ans) en situation de handicap moteur et/ou sensoriel en Lorraine. Ce questionnaire est réalisé par le Comité Régional Handisport de Lorraine. Il

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME

GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME GUIDE DE LECTURE VAE BEES1 CYCLISME CONSIGNES DE LECTURE Ce tableau comporte de gauche à droite 4 colonnes: Colonne activités: Colonne tâches: il s'agit des activités professionnelles de référence que

Plus en détail

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public Saint Etienne 2010 LE CONCEPT S adressant àtous les publics, les 4èmes Rencontres de la Forme se sont déroulées du lundi 7 au dimanche 13 juin 2010 sur 4 sites de la Ville de Saint Etienne : 1 stade 1

Plus en détail

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès

T H I E S SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2013. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Thiès T H I REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE Service Régional de la Statistique et de la

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR

OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION SCIENCES ET TECHNIQUES DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES STAPS 2015/2016 WWW.UMONTPELLIER.FR OFFRE DE FORMATION / STAPS Sous réserve d accréditation PRÉSENTATION DE LA LICENCE EN

Plus en détail

La fin des travaux est programmée pour le mois de septembre 2013, il convient d'en définir les modalités d'utilisation.

La fin des travaux est programmée pour le mois de septembre 2013, il convient d'en définir les modalités d'utilisation. BUREAU MUNICIPAL DU 03 JUIN 2013 Question inscrite à l ordre du jour: ESPACE MULTISPORTS DE SAUBAGNACQ : MODALITES DE GESTION Elu rapporteur: Madame HENRARD Service: SPORTS 1. Présentation du dossier:

Plus en détail

Philosophie. Construire organiser une pratique basket à visée médicale. Utiliser le collectif pour initier de l activité physique

Philosophie. Construire organiser une pratique basket à visée médicale. Utiliser le collectif pour initier de l activité physique BASKET SANTE Philosophie Construire organiser une pratique basket à visée médicale Utiliser le collectif pour initier de l activité physique Un pôle d experts L ensemble de ce programme est placé sous

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007

Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 Commission Médicale de la FFVoile Règles de Fonctionnement Texte adopté par le BE du 09 mars 2007 PREAMBULE L article L. 231-5 du code du sport rappelle que les fédérations sportives veillent à la santé

Plus en détail

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance

Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Communiqué de presse 19 mai 2015 INNOVATION SANTE INNOVATION TERRITOIRE Biarritz Côte basque, territoire pilote du Sport Santé sur ordonnance Alors que la loi santé votée le 14 avril 2014 met en avant

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air Infrastructures hôtelières Infrastructures sportives «Des installations qui rendent vos séjours, stages et séminaires efficaces et agréables.» «Des équipements au top pour optimiser vos projets.» Un hébergement

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

B A S K I N. «Rencontre et tournoi loisirs de Baskin» Le Samedi 21 mars et le Dimanche 22 mars 2015

B A S K I N. «Rencontre et tournoi loisirs de Baskin» Le Samedi 21 mars et le Dimanche 22 mars 2015 B A «Rencontre et tournoi loisirs de Baskin» Le Samedi 21 mars et le Dimanche 22 mars 2015 S K I N SOMMAIRE 1. Le Baskin, c est quoi?... 1 2. Les objectifs de cette journée?... 2 3. Un projet de service

Plus en détail

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure!

Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! Cette année sera la 12 e Rencontres Sports Nature Partageons l aventure! édition des Rencontres Sports Nature organisées par la Fédération Française Sports pour Tous. Ce projet, né au sein de la région

Plus en détail

Ensemble vers de saines habitudes de vie!

Ensemble vers de saines habitudes de vie! Ensemble vers de saines habitudes de vie! Du plan d action gouvernemental «Investir«pour l avenir» et du Fonds pour la promotion des saines habitudes de vie aux balises de déploiement du soutien de Québec

Plus en détail

MAIRIE DE BOHARS ASSOCIATIONS SPORTIVES ANNEE 20 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION : - 1 -

MAIRIE DE BOHARS ASSOCIATIONS SPORTIVES ANNEE 20 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION NOM DE L ASSOCIATION : - 1 - MAIRIE DE BOHARS ASSOCIATIONS SPORTIVES NOM DE L ASSOCIATION : ANNEE 20 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 1 SUBVENTIONS : QUELS CRITERES CADRE GENERAL D'ATTIBUTION DES SUBVENTIONS Les règles préconisées

Plus en détail

Commission Structures

Commission Structures Commission Structures Et si la FFCT vous aidait à créer de nouveaux clubs POURQUOI? La mission du Comité départemental est notamment de promouvoir le sport de loisir et de santé qu est le Cyclotourisme,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION 2013 DOSSIER DE PRESENTATION SOMMAIRE Historique du Parc Départemental de nature et de loisirs d Olhain Organisation et missions du Parc L activité du Parc d Olhain Une clientèle diversifiée Des labels,

Plus en détail

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE,

LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE, . MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE Union - Discipline - Travail Arrêté n0322/mesrsidgesi CAB du 17 septembre 2013 portant attributions,

Plus en détail

7ieme édition des 10km de la ville de Saint Denis Du 17 juin 2012. Règlement de la course 17 juin 2012.

7ieme édition des 10km de la ville de Saint Denis Du 17 juin 2012. Règlement de la course 17 juin 2012. 7ieme édition des 10km de la ville de Saint Denis Du 17 juin 2012. Règlement de la course 17 juin 2012. Article 1 Organisateur Association Atlét Club Loisirs (ACL) en partenariat avec la ligue Réunionnaise

Plus en détail

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle?

Programmer l E.P.S. Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Programmer l E.P.S. Comment assurer la continuité des apprentissages sur le cycle 3, sur l ensemble de la scolarité primaire? Que proposer pour varier les activités sur l ensemble du cycle? Le plan d action

Plus en détail

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN

SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN SPORT : LES FRANÇAIS DEPENSENT EN MOYENNE 226 PAR AN Si 59% des Français ont conservé le même budget sport que l an dernier, 19% l ont diminué et 10% l ont augmenté [1] Une relation durable : 59% des Français

Plus en détail

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat

Coupe du Monde de Cascade de Glace. Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Coupe du Monde de Cascade de Glace Vendredi 31 Janvier et Samedi 01 Février 2014 Champagny-en-Vanoise (73) Dossier de partenariat Bonjour et bienvenue! Un accueil chaleureux qui brise la glace Suite à

Plus en détail

LETTRE D'INFORMATION SEPTEMBRE 2014 Version en ligne du message.

LETTRE D'INFORMATION SEPTEMBRE 2014 Version en ligne du message. LETTRE D'INFORMATION SEPTEMBRE 2014 Version en ligne du message. La boutique FFDanse ouvre ses portes Vous l'attendiez depuis longtemps, c'est fait La boutique officielle de la Fédération Française de

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation»

«Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» «Jeune : Quel engagement? Volontariat, Réseaux Sociaux, Indignation» Note de présentation Le réseau des pôles ressources d aide au développement de la vie associative du Nord - Pas de Calais propose à

Plus en détail

2013- PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE. Sport. Santé. Bienêtre. d Direction Régionale de La. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-20152015

2013- PLAN SPORT SANTE BIEN-ETRE. Sport. Santé. Bienêtre. d Direction Régionale de La. Version finale validée par le Comité de pilotage 2013-20152015 Bienêtre 2013- d Direction Régionale de La Jeunesse des Sports et de la Cohésion 2015 Direction Régionale de La Jeunesse des Sports et de la Cohésion Direction Régionale de La Jeunesse des Sports et de

Plus en détail

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR ET QUI SE DEROULENT EN TOTALITE OU PARTIELLEMENT SUR UNE VOIE PUBLIQUE OU OUVERTE A LA CIRCULATION

Plus en détail

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION

L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION L ACTIVITE PHYSIQUE DES SENIORS UN ENJEU DE PREVENTION Docteur CASCUA Stéphane Médecin du Sport ACTIVITE PHYSIQUE et SEDENTARITE Activité physique Dépense > 2000 kcal/semaine Plus de 30 mn de marche active/jour

Plus en détail

ANNEXE 1 CAHIER DES CHARGES D'UN GROUPE D'ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUES

ANNEXE 1 CAHIER DES CHARGES D'UN GROUPE D'ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUES ANNEXE 1 CAHIER DES CHARGES D'UN GROUPE D'ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES SOUFFRANT DE TROUBLES PSYCHIQUES Les Groupes d'entraide mutuelle trouvent leur base légale dans la loi n 2005-102 du 11 février

Plus en détail

Enquête sur la santé des résidents des foyers Adoma de Saint-Quentin-en-Yvelines

Enquête sur la santé des résidents des foyers Adoma de Saint-Quentin-en-Yvelines Direction de l action sociale, de l habitat et de la santé publique 12 ème congrès national des ORS Territoires et Santé des populations 9 et 10 novembre 2010 Enquête sur la santé des résidents des foyers

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive

DOCUMENT DE TRAVAIL. Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive Strasbourg, 7 août 2009 EPAS(2009)19rév DOCUMENT DE TRAVAIL Projet de révision de l annexe à la Recommandation n o R (92) 14 rév. du Code d éthique sportive «Qui joue loyalement est toujours gagnant.»

Plus en détail

UC1 Cadre Réglementaire

UC1 Cadre Réglementaire Stage Initial MF1 Commission Technique Régionale EST Septembre 2011 UC1 Cadre Réglementaire - La Loi de 1901 - Organisation du Sport en France - Établissements d'aps Principes généraux - La vie associative

Plus en détail

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015

TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 TEMPS PÉRISCOLAIRES (TAP) SEPTEMBRE 2014 JUILLET 2015 Objectifs pédagogiques du PEDT Mettre l enfant au cœur du projet et favoriser son développement - Accorder une priorité au besoin de jouer, avec les

Plus en détail

Informations du Patient. Entourage (personnes référentes) Médecin traitant. Consultation demandée par. Motif de la consultation. Situation familiale

Informations du Patient. Entourage (personnes référentes) Médecin traitant. Consultation demandée par. Motif de la consultation. Situation familiale Date du jour de l inclusion : N Informations du Patient Nom Date de naissance Sexe Commune de naissance CP Prénom Age Adresse actuelle Ville Téléphone CP Portable Entourage (personnes référentes) Nom Lien

Plus en détail

LE DIPLOME D ETAT (D.E.)

LE DIPLOME D ETAT (D.E.) LE DIPLOME D ETAT (D.E.) Art. 1er. Il est créé une mention «pétanque» du diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport spécialité «perfectionnement sportif». Art. 2. La possession

Plus en détail

Fiche#1. Rendre notre sport accessible au plus grand nombre. C est quoi? Pourquoi? Comment agir?

Fiche#1. Rendre notre sport accessible au plus grand nombre. C est quoi? Pourquoi? Comment agir? Fiche# Pourquoi? C est quoi? Comment agir? C est quoi?, c est favoriser tout ce qui rapproche les générations, les personnes valides et les personnes en situation de handicap. C est aussi permettre l accès

Plus en détail

Athlétest est un outil ludique, simple, facilement interprétable et qui ne nécessite pas de matériel spécifique.

Athlétest est un outil ludique, simple, facilement interprétable et qui ne nécessite pas de matériel spécifique. Venez tester votre forme à deux, en famille... ou testez la forme d'un groupe : club, classe, Athlétest est un outil ludique, simple, facilement interprétable et qui ne nécessite pas de matériel spécifique.

Plus en détail

Solutions Team Building Incentives

Solutions Team Building Incentives Solutions Team Building Incentives Château & jardins d Ile de France Régates des Bateaux Dragon Challenge Culturel C h â t e a u e t J a r d i n s Challenges Ludiques & Sportifs Team Building NAUTIQUES

Plus en détail

- CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE

- CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Jérôme DUPUIS CONSULTANT Conseil en Gestion Des Organisations Publiques - CONSEIL RÉGIONAL DE LA MARTINIQUE Note de synthèse portant conclusion de l audit de gestion de la politique sportive régionale

Plus en détail

Les métiers du sport

Les métiers du sport 1 Les métiers du sport Vous pratiquez avec passion un ou plusieurs sports. Comme pour de nombreux jeunes, cette passion suscite chez vous une véritable vocation. Plus de 122 disciplines s exercent dans

Plus en détail

Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret

Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret Plan de lutte renforcé contre l insécurité routière dans le département du Loiret SOMMAIRE I - Bilan de l accidentalité en 2015 : 1-1 les principales données 1-2 les principaux enseignements de l étude

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I

PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I PROMOTION DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE CHEZ LES ENFANTS ET ADOLESCENTS DIABÉTIQUES DE TYPE I UN PROJET DU PROGRAMME CANTONAL DIABÈTE Jérôme Spring Maître de sport APA Diabétologie pédiatrique Riviera-Chablais

Plus en détail

activités périscolaires

activités périscolaires Association La Montagne activités périscolaires mars à juin 2014 cirque peinture danse tennis canoë micro fusée vélo roller voile jeux cuisine dessin contes orientation boxe éducative tir à l arc baby-gym

Plus en détail

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services

La santé. Les établissements de l entité Mutualité Santé Services 1 solidaire Apporter une réponse concrète aux besoins de la population en matière de santé, selon des principes fondamentaux de solidarité et d entraide. Développer un important réseau d œuvres sanitaires

Plus en détail

Compte Rendu Réunion commission course en ligne 28/05/10

Compte Rendu Réunion commission course en ligne 28/05/10 Compte Rendu Réunion commission course en ligne 28/05/10 ORDRE DU JOUR I EXPLICATION DE LA CANDIDATURE DU PRÉSIDENT II ETATS DES LIEUX DE LA COURSE EN LIGNE EN PAYS DE LOIRE III TOUR DE TABLE DES ATTENTES

Plus en détail

«La perte d autonomie et l isolement social» Ateliers Citoyens Départementaux. Présenté par : Houssin Jean-Pierre Société Sunjeux

«La perte d autonomie et l isolement social» Ateliers Citoyens Départementaux. Présenté par : Houssin Jean-Pierre Société Sunjeux Département du Nord Mission Démocratie Participative 51, rue Gustave Delory 59047 Lille Cedex. Ateliers Citoyens Départementaux. Projet sur le thème : «La perte d autonomie et l isolement social» Présenté

Plus en détail

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse :

Dossier de presse. - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif. Contacts presse : Dossier de presse - Juillet 2015 - #sportsurordonnance #maif Contacts presse : MAIF Sylvie Le Chevillier 05 49 73 75 60 / sylvie.le.chevillier@maif.fr Garry Menardeau 05 49 73 75 86 / garry.menardeau@maif.fr

Plus en détail

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013

Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 Dossier commun de demande de subvention au titre de la part territoriale du Centre National pour le Développement du Sport - 2013 ------------- C. N. D. S. ------------ Retour des dossiers des Ligues Régionales

Plus en détail

Séjours Sportifs Adaptés 2013

Séjours Sportifs Adaptés 2013 Séjours Sportifs Adaptés 2013 Avec le Comité Départemental du Sport Adapté de la Mayenne Week-end sportif du CDSA-53 15-16 juin 2013 Page PAGE 1 Stage Sportif d une semaine du CDSA-53 Du 8 au 12 juillet

Plus en détail

Mémo public 3 - Les sportifs de haut niveau

Mémo public 3 - Les sportifs de haut niveau Mémo public 3 - Les sportifs de haut niveau L objet de ce mémo est de préciser : Le cadre du sport de haut niveau La spécificité des sportifs de haut niveau Ce qui a été fait jusqu à présent pour le retour

Plus en détail

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015

Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 Réforme des rythmes scolaires Projet Educatif de territoire d Evecquemont Analyse des questionnaires d évaluation parents et enfants Juin 2015 A Du PEDT au comité de suivi et d évaluation de la réforme

Plus en détail

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref...

Une vision d avenir. Il était deux petits navires. Mise en contexte. Rapport Perrault. Forum des générations (2004) En bref... Une vision d avenir Il était deux petits navires Alain Poirier, directeur national de santé publique et sous-ministre adjoint février 200 En bref... Mise en contexte Une mise en contexte Quelques données

Plus en détail

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence)

OBESITE ET EPS. Cf www.sante.fr.(programme national, nutrition santé, courbe de corpulence) OBESITE ET EPS DEFINITION L obésité se définit comme un excès de poids pouvant retentir sur la santé. La mesure générale acceptée de l obésité est l Indice de Masse Corporelle (IMC : poids en kg / taille

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE DE PRESENTATION De Seniors en Marche et du premier Guide "Senior Service" Mercredi 23 Mai 2007 à 11h00 Hôtel de Ville

CONFERENCE DE PRESSE DE PRESENTATION De Seniors en Marche et du premier Guide Senior Service Mercredi 23 Mai 2007 à 11h00 Hôtel de Ville CONFERENCE DE PRESSE DE PRESENTATION De Seniors en Marche et du premier Guide "Senior Service" Mercredi 23 Mai 2007 à 11h00 Hôtel de Ville "Forte du succès rencontré lors des précédentes éditions, "Seniors

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur.

- L arrivée, des deux épreuves se fera place du Chardonnet à Saumur. Règlement : 1- Généralités : Le Saumurban Trail est une épreuve pédestre organisée par le Club d Athlétisme du Pays Saumurois (CAPS), répondant à la réglementation des courses hors stade. 2- Lieux et horaires

Plus en détail

MINISTERE DES SPORTS. La ministre des sports

MINISTERE DES SPORTS. La ministre des sports MINISTERE DES SPORTS Direction des sports Sous-direction de la vie fédérale et du sport de haut niveau Bureau du sport de haut niveau, des filières et des établissements nationaux Personne chargée du dossier

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

La construction du projet associatif. un outil d aide à la structuration

La construction du projet associatif. un outil d aide à la structuration La construction du projet associatif un outil d aide à la structuration Sommaire 1. Le diagnostic de l association 3 1.1 L état des lieux 3 1.2 L analyse 4 2. La formalisation du projet 5 3. La traduction

Plus en détail

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket*

PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* COMMENCER LE SPORT PAS SI DUR QUE ÇA! * La super chaussure qui donne envie de faire du sport! Flash basket* La sédentarité liée à nos modes de vie participe à une augmentation de risques pour la santé

Plus en détail

LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels

LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels LE DOCUMENT UNIQUE d'évaluation des risques professionnels FICHE # A Le Code du Travail définit l obligation, pour tout employeur, sans seuil minimal d effectif salarié, de rassembler dans un document

Plus en détail

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires

Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Une étude exclusive de l AMF Enquête sur la réforme des rythmes scolaires Près de 4 000 communes, soit 17% des municipalités scolarisant 22% des élèves du public,

Plus en détail

Partie 6 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : DISPOSITIONS GENERALES & DEMARCHES ADMINISTRATIVES

Partie 6 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : DISPOSITIONS GENERALES & DEMARCHES ADMINISTRATIVES Partie 6 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : DISPOSITIONS GENERALES & DEMARCHES ADMINISTRATIVES Disposition Générales L obligation d assurance, Le respect des règles techniques, La surveillance médicale, Les

Plus en détail

OPERATION INTERMINISTERIELLE VACANCES (OIV) EN CHARENTE-MARITIME

OPERATION INTERMINISTERIELLE VACANCES (OIV) EN CHARENTE-MARITIME OPERATION INTERMINISTERIELLE VACANCES (OIV) EN CHARENTE-MARITIME Mercredi 25 juin 2014 à 9h30 à l'aquarium de La Rochelle Contact presse Préfecture de la Charente-Maritime / Service départemental de la

Plus en détail

1 : Réglementation d épreuves de type randonnées sur la voie publique. 3: Déclaration d organisation pour Randonnée (Cerfa n 13447.

1 : Réglementation d épreuves de type randonnées sur la voie publique. 3: Déclaration d organisation pour Randonnée (Cerfa n 13447. FEDERATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL Comité Départemental du Finistère Espace Sportif de Kérinou - 31 Rue Commandant Drogou 29200 BREST 02-98-47-07-07 Fax 02-98-47-18-18 E-mail : comite@sportfsgt29.asso.fr

Plus en détail

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE

GRILLE DE PROGRAMMATION DE L UNITÉ SENIORS ACTIFS VERSION INTERMÉDIAIRE Le cadre de planification proposé par l unité de concertation «Seniors actifs 1» comprend : - six objectifs spécifiques à atteindre endéans les cinq ans ; - une série d objectifs intermédiaires, à initier

Plus en détail

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE

CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE CONVENTION POUR L'ACTIVITE HANDISPORT A L'ECOLE ENTRE : L'Inspecteur d'académie, Directeur des services départementaux de l'education Nationale, Le Président du Comité Départemental U.S.E.P. de l'ain,

Plus en détail

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé

La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Filiale du COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 16 novembre 2009 La peur de la sanction, principale raison du changement de comportement des conducteurs La vitesse, un danger encore sous-estimé Alors que le

Plus en détail

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative

FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative FICHIER KISH Opinions de la personne Kish sur la vie associative Nom de la Type Signification Modalités IDENT char Identifiant du logement ELIGAD num Nombre de personnes éligibles (15 ans et plus) POIDSF

Plus en détail

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département!

www.meceneliteanjou.fr Portons haut les couleurs de notre département! www.meceneliteanjou.fr Avec Portons haut les couleurs de notre département! Un Fonds de dotation innovant pour accompagner les projets extra-sportifs des athlètes de notre territoire intié et soutenu par

Plus en détail

Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS

Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS GUIDE PRATIQUE CQP ALS CERTIFICAT DE QUALFICATION PROFESSIONNELLE Mention : ANIMATEUR LOISIRS SPORTIFS CREPMM Sports Pour Tous Poitou Charentes ZI Pecheurs d Islande Hotel des Entreprises 10 Rue Paimpol

Plus en détail

Demande création école boomerang.doc Page 1 sur 6

Demande création école boomerang.doc Page 1 sur 6 Page 1 sur 6 DOSSIER DE DEMANDE DE CRÉATION D ÉCOLE DE BOOMERANG 1 Renseignements administratifs Nom :... Prénom :... Adresse... Code postal... Commune... Téléphone fixe :... Téléphone mobile :... Mail

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

Projet Sportif d arrondissement 20ème

Projet Sportif d arrondissement 20ème Projet Sportif d arrondissement 20ème EDITO Point 20 ème Le sport est un élément important de la vie des parisiens. Il est encore trop souvent assimilé à un simple loisir alors que nous constatons son

Plus en détail