Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Challenges. Seniors. des. Dossier de presse. Village santé"

Transcription

1 Challenges des Seniors Dimanche 9 octobre 2011 Dossier de presse Epreuves challenges Village santé Activités déc couvertes Contact presse : Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale de La Réunion (DJSCS) Flore Poli Chargée de communication - Tél. : Port. : Docteur Marie-Claude Galland - Tél :

2 Dossier de presse 1 er Challenges des seniors 2011 Dimanche 9 octobre 2011 Sommaire Le sport pour préserver la santé des seniors La situation à La Réunion Le projet Challenges des seniors La manifestation Les acteurs du projet Présentation générale challenges des seniors La Direction de la jeunesse des sports et de la cohésion sociale de la réunion (DJSCS), en partenariat avec le Comité régional des offices municipaux des sports, (CROMS) et l'association Activité physique et santé Réunion (APS Réunion) organisent le 1 er «Challenges des seniors» de La Réunion le dimanche 9 octobre Cette manifestation, qui aura lieu au complexe sportif municipal du Port, réunira 120 seniors (personnes âgées de plus de 60 ans) et leur 24 encadrants provenant de 12 communes de l île afin de participer à 10 épreuves de challenges seniors. 18 partenaires et financeurs soutiennent cette manifestation ouverte également au grand public. Tout au long de la journée, 15 activités physiques de découvertes seront proposées à tous les seniors. Un village santé offrira aussi la possibilité de s informer et d être conseillé sur sa santé. L objectif de cette manifestation est de sensibiliser les seniors sur les effets positifs et durables de l activité physique pour la préservation de leur santé. 1

3 Le sport pour préserver la santé des seniors Les activités physiques permettent de retarder les effets du vieillissement ainsi que la dépendance. Elles agissent tant sur le plan physique que mental. Elles permettent notamment de redonner confiance aux personnes âgées et de recréer du lien social. Au cours de son discours en date du 19 janvier 2011, Chantal Jouanno, alors ministre des sports précisait :«d un point de vue sanitaire, le sport est l une des réponses aux problèmes de société sur l obésité, la prévention des maladies cardiovasculaires, ou encore de prévention du vieillissement La lutte contre la solitude est la grande cause nationale en cette année 2011.» En effet, la longévité de la vie n est intéressante qu en bonne santé, l'une des meilleures façons de la préserver est la pratique d une activité physique régulière et adaptée. L'objectif général est de permettre à la population senior de vieillir mieux en restant active. Parmi les 8 axes retenus dans le plan national bien vieillir , l'axe 3 portait sur la promotion des activités physiques et sportives et énonçait le constat suivant : «On dispose depuis longtemps de données cliniques montrant les effets positifs et durables de l activité physique sur la santé. L activité physique améliore la santé et le bien-être. Elle doit être considérée comme une modalité thérapeutique à part entière et validée dans la prise en charge de nombreuses pathologies. L activité physique inclut tous les mouvements effectués dans la vie quotidienne, elle ne se réduit pas à la seule pratique sportive ou de loisirs intensifs. ( ) A la question : avez vous exercé une activité physique et sportive au moins une fois dans l année? 46% des seniors (55-75 ans) interrogés répondent positivement. Parmi les personnes déclarant pratiquer une activité physique et sportive : - 80% pratiquent au moins une fois par semaine (pourcentage identique chez les hommes et les femmes), 19% adhèrent à un club (22% des hommes et 16% des femmes), 15% détiennent une licence (21% des hommes et 9% des femmes), et 9% participent à des compétitions (15% des hommes et 3% des femmes). Quand ils pratiquent une activité physique et sportive, la proportion de seniors adhérant à un club sportif ou détenant une licence sportive est inférieure de l ordre d un tiers à celle enregistrée parmi les personnes de 15 à 54 ans. Les problèmes de santé et le sentiment d être trop âgé sont les raisons de la non-pratique les plus fréquemment évoquées, en particulier, dans les ménages les moins favorisés. L âge, le sexe et le niveau d études sont des facteurs qui interviennent fortement sur le fait de pratiquer une activité physique et sportive en club et sur la discipline choisie. Plus le niveau d étude est faible, plus faible est le taux de pratique (56 % des seniors sans diplôme déclarent pratiquer une activité physique contre 84% des seniors ayant un diplôme supérieur à Bac ).». 2

4 La situation à La Réunion L'enjeu que représente le développement de la pratique sportive pour la santé des seniors nécessite la mise en œuvre d'actions cohérentes sur le territoire Réunionnais. Le CROMS a réalisé en 2008 et 2009 une étude sur la pratique sportive de loisirs et de santé qui mettait en lumière le souhait exprimé par les seniors de pratiquer des activités physiques pour leur santé et leur bien-être. En effet, il existe peu de pratiques sportives collectives encadrées orientées vers la prévention de la santé développées de façon continue pour le public senior. C'est pourquoi à l'issue du premier «Forum Sport santé» organisé par le CROMS en février 2010 à la Plaine des Cafres, et pour répondre aux orientations du plan national «Bien Vieillir», plusieurs actions ont été identifiées : développer une offre d'activités physiques pour les seniors avec un encadrement et des activités adaptées, susciter le développement d'activité dédiées aux seniors dans les clubs existant par la formation des encadrants, ou par la création de clubs «sport seniors» D'autre part, l état des lieux réalisé par les différents acteurs impliqués, CROMS, APS Réunion et la Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale, met en lumière la difficulté de toucher une partie du public senior pour les raisons suivantes : ils ne connaissent pas les lieux ou les structures de pratique, ils ne sont pas sensibilisés aux bienfaits de la pratique sportive par rapport à leur santé, ils s impliquent peu ou mal dans la prévention de leur santé, Ils n osent pas se lancer dans des activités qu ils estiment réservées aux plus jeunes. 3

5 Le projet «Challenges des seniors» Les objectifs Le projet «Challenges des seniors» a été conçu à partir de l'état des lieux des besoins locaux. Il a pour objectif de : développer la pratique sportive pour les seniors dans une approche de préservation de leur santé, favoriser l accès à la pratique sportive pour tous, impliquer le mouvement sportif dans cette problématique : OMS, Service des sports, clubs afin de fédérer les actions et de travailler en réseau, donner envie aux seniors de découvrir et de pratiquer des activités physiques. Une labellisation ministère des sports Ce projet a été sélectionné dans le cadre d'un appel à projet du ministère. Il bénéficie ainsi d'un co-financement et d'une labellisation du ministère des sports. Le public visé Le comité d organisation, après réflexion avec les différents partenaires représentant le mouvement sportif (offices municipaux des sports, services des sports, services communaux d actions sociales, élus à la troisième jeunesse en lien avec les associations de la troisième jeunesse etc.) a défini les trois publics potentiels : les «seniors autonomes», les «seniors fragilisés», les «seniors dépendants». Le comité d'organisation a décidé que pour cette 1 ère année l action portera sur les «seniors autonomes» âgés de plus de 60 ans et non licenciés En 2012, les «seniors fragilisés», puis en 2013, les «seniors dépendants» seront intégrés au projet. 4

6 La manifestation «Challenges des seniors» Phase de préparation d'avril à octobre Constitution et préparation des équipes pour le challenge : les animateurs sportifs des 12 communes ont fait un travail de préparation très important afin de repérer les publics (seniors de plus de 60 ans non licenciés), de constituer les équipes et de les accompagner à la pratique sportive. Le challenge des seniors Trois types d'activités se dérouleront au cours de cette manifestation. 1) Le challenge : les équipes des douze communes engagées «s'affronteront» au cours de 10 épreuves (n impliquant pas de réelle «compétition sportive»). Les épreuves Précision : lancers francs en basket ; lancers de boules de pétanque sur cible au sol, lancers de cerceaux ; lancer de balles de tennis sur cible, Vitesse en coordination : relais en marche athlétique avec porter de ballons, Endurance : épreuve de marche des 6 minutes, Force : lancers de médecine-balls assis, Equilibre : épreuve d équilibre chronométrée, Relais : 10x200m par équipes, et une épreuve mystère. 2) 15 activités physiques de découvertes proposées au grand public Afin de sensibiliser le plus largement possible les seniors à la pratique d activités physiques, 15 activités sont proposées à tous les seniors. Danses en ligne : country et madison Gym douce - Frisbee stretching Vélo découverte - Tir à l arc Taï-chi Basket - Exercices d adresse au panier Pétanque Marche nordique Golf et pour les enfants un espace d activés sportives 3) Le village santé Cet espace d'information rassemblera 18 partenaires des domaines de la santé, du social et du sport. Il pourra aider le public senior à faire le point sur sa santé : évaluation du niveau d activité physique, dépistage du diabète, mesure de la tension artérielle, atelier sur les erreurs diététiques, sensibilisation gestes de premiers secours, Et aussi : dégustations de fruits et légumes, de pâtisseries sans sucre 5

7 Programme de la journée 8h30: arrivée des équipes 9h00 : ouverture officielle de la journée 9h30: début des activités physiques : «Challenge des seniors», activités physiques découvertes, village santé 17h00 : clôture de la manifestation 17h30 : remise du trophée «challenges des seniors» à l équipe gagnante et des médailles or, argent et bronze aux trois premières équipes. Les résultats attendus Maintenir un niveau de pratique d activité physique au quotidien et toute l année pour les seniors, Créer et maintenir des liens sociaux entre les seniors participants d une même ville et créer des liens avec ceux des autres villes, Leur permettre de prendre soin de sa santé physique et psychique ; Encourager leur engagement dans une ligue ou un club existant. et les perspectives Au-delà de cet événement, il s agit de développer sur le long terme la pratique d activité physique chez les seniors à La Réunion. Favoriser la création de sections seniors dans les OMS ou dans une des communes engagées dans le projet afin de continuer la prise en charge. Envisager la création d'une section senior dans les ligues et comités qui n en ont pas, Poursuivre l information sur les lieux de pratique physique notamment dans les villes partenaires du projet (voir flyer d information «sport seniors réunion»). Augmenter le nombre des villes participantes et élargir le public en 2012 à des seniors de 57 ans et plus et à des seniors «fragilisés» (pour certaines pathologies chroniques). 6

8 Les acteurs du projet Ce projet rassemble à la fois des partenaires institutionnels, associatifs et privés. Il implique douze communes de l île. Le comité d'organisation Le Comité Régional des Offices Municipaux du Sport (CROMS) Le CROMS par l intermédiaire des OMS met en œuvre régulièrement des journées «Sport Santé» pour tous publics. Certains OMS accompagnent depuis plusieurs années des petits groupes de seniors à la pratique sportive. Le public des enfants ou adolescents obèses ou en surpoids bénéficient aussi d une prise en charge en activité physique adaptée. La Direction de la Jeunesse, des Sport et de la Cohésion Sociale (DJSCS) La DJSCS met en œuvre sur le plan local les actions et les priorités de l Etat en matière de promotion de la santé par le sport. L'association Activité Physique et Santé réunion (APS) L APS Réunion a pour but : la promotion de la santé par l activité physique et par l alimentation saine, plus particulièrement chez les enfants, les adolescents en surpoids et les seniors. - Elle participe aux actions de promotion de la santé auprès du grand public, dans les établissements scolaire, comités d entreprise et également par l organisation de manifestation de promotion de la santé par l activité physique et l alimentation saine. - Elle organise des cours de remise en forme chez les personnes sédentaires, les enfants en surpoids et les seniors. Le comité de pilotage Il rassemble les communes impliquées, les porteurs du projet (DJSCS, CROMS et APS Réunion) et les partenaires. 12 villes participent au projet Les OMS des villes de : Etang Salé, La Plaine des Palmistes, Le Port, Le Tampon, Saint André (OMSA), Saint Denis, Saint Joseph, Saint Pierre, Sainte Marie, Les services des sports des villes de Cilaos et de Sainte Rose Le CCAS de Trois Bassins 7

9 Partenaires et financeurs Les financeurs Le ministère des sports, le conseil régional et le conseil général. Le groupe CRC (Caisse de retraite Complémentaire de la Réunion) Outre ses activités principales de retraite et prévoyance, le Groupe CRC met en place des actions sociales en développant des services d assistance et de proximité pour tous comme : - des aides individuelles financières prévues pour les personnes confrontées à des difficultés passagères, - des actions collectives de prévention : séminaire de préparation à la retraite, journée d information pour les aidants familiaux, prévention routière pour les seniors, - en luttant contre l isolement social, - en favorisant le bien vieillir, en allégeant les conséquences de la dépendance physique et psychique par le biais des réservations de lits dans des établissements pour personnes âgées. L engagement de la CRC dans ces actions sociales de prévention santé, d accompagnement du bien vieillir et du bien-être des seniors, se concrétise par une implication forte dans le projet «challenges des seniors». Le groupe CRC a contribué de façon importante au financement de l'opération. Les autres partenaires La ville du Port a mis à disposition ses équipements sportifs ainsi que des moyens humains et logistiques importants, indispensables, à la bonne réussite du projet. La ligue Réunionnaise d athlétisme, l ORIAPA, Citysport, Edena, L APERF, la CGSS, la maison du diabète, KHALIX (pâtisseries sans sucre) et REUCARE. Les représentants des ligues, clubs ou comités ont apporté leur concours pour l animation des activités découvertes Athlétisme - Badminton Education physique et gymnastique volontaire - Danse country - Frisbee Golf - Gymnastique douce - Marche nordique - Pétanque - Randonnée pédestre Taï-chi - Tir à l Arc Vélo. 8

Dossier de presse Mardi 24 septembre 2013 mairie de Saint Denis

Dossier de presse Mardi 24 septembre 2013 mairie de Saint Denis Dossier de presse Mardi 24 septembre 2013 mairie de Saint Denis 1 Sommaire Présentation générale 3 Rappel du projet «Challenges des seniors 974» 4 La manifestation «Challenge des seniors 974» du 29 septembre

Plus en détail

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus

Présentation 2013. Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Présentation 2013 Activité physique adaptée et réservée aux personnes de 60 ans et plus Promoteurs du projet Direction de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DJSCS) Comité Régional des Offices

Plus en détail

Dossier de presse. Lundi 21 septembre 2015 à 14 heures À la Mairie de la Possession

Dossier de presse. Lundi 21 septembre 2015 à 14 heures À la Mairie de la Possession Dossier de presse Lundi 21 septembre 2015 à 14 heures À la Mairie de la Possession 1 Sommaire Présentation générale 3 Le projet «Challenges des seniors 974» 4 Le 5 ème «Challenge des seniors 974» 5 Les

Plus en détail

Dossier de presse 19 septembre 2014 à 11 heures mairie de Saint BENOIT

Dossier de presse 19 septembre 2014 à 11 heures mairie de Saint BENOIT Dossier de presse 19 septembre 2014 à 11 heures mairie de Saint BENOIT 1 Sommaire Présentation générale 3 Rappel du projet «Challenges des seniors 974» 4 La manifestation «Challenge des seniors 974» du

Plus en détail

Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être»

Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» Les réseaux «Sport-Santé-Bien-Être» La Ministre chargée des Sports (M me Valérie FOURNEYRON) et la Ministre chargée de la Santé (M me Marisol TOURRAINE) ont présenté en conseil des ministres le 8 octobre

Plus en détail

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES

ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES ACTIONS DE PROTECTION ET DE PRÉSERVATION DE LA SANTÉ PAR LE SPORT DRJSCS RHÔNE- ALPES Alimentation et activité physique: pour des politiques territorialisées 28 septembre 2012 Dr Maud OTTAVY médecin conseiller

Plus en détail

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014

Plan régional sport santé bien-être CNDS 2015. Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 Plan régional sport bien-être CNDS 2015 Commission territoriale du CNDS 16 décembre 2014 l instruction interministérielle du 24 décembre 2012 les lignes stratégiques promouvoir et développer la pratique

Plus en détail

LE RENDEZ-VOUS SPORT SANTÉ BIEN ÊTRE du 19 au 23 septembre 2012

LE RENDEZ-VOUS SPORT SANTÉ BIEN ÊTRE du 19 au 23 septembre 2012 LE RENDEZ-VOUS SPORT SANTÉ BIEN ÊTRE du 19 au 23 septembre 2012 APPRENDRE À PRESERVER SA SANTÉ PAR LE SPORT Troisième édition de l opération «Sentez-vous sport!» Du 19 au 23 septembre 2012, le ministère

Plus en détail

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN

Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2. Docteur Michaël NEMORIN Journée de lancement du Centre Intégré Nord Francilien de Prise en charge de l Obésité de Le rôle du réseau DIANEFRA dans la prévention du diabète de type 2 Docteur Michaël NEMORIN DIANEFRA Président de

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

L'Obésité : une épidémie?

L'Obésité : une épidémie? Communiqué de presse 5 mars 2014 L'Obésité : une épidémie? Résultats de l'étude MGEN «Habitudes de vie et surpoids» 3 Français sur 4 se jugent en bonne santé, 1 sur 2 est en surpoids, 16% sont obèses 2/3

Plus en détail

Ordre du jour. 1 ère. 2ème étape. Bilan intermédiaire 17 septembre 2009. Implication des. Synthèse des réunions multiprofessionnelles

Ordre du jour. 1 ère. 2ème étape. Bilan intermédiaire 17 septembre 2009. Implication des. Synthèse des réunions multiprofessionnelles Ordre du jour Bilan intermédiaire 17 septembre 2009 - Participation des habitants - Présentation des résultats (réunions + enquête habitants) - Tour de table, échange sur les priorités de santé - Groupes

Plus en détail

Une idée à gagner! SPORT ET HANDICAP. Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX

Une idée à gagner! SPORT ET HANDICAP. Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX Samedi 1 er mars 2014 Maison Départementale des Sports_BORDEAUX SPORT ET HANDICAP Label «Valides-Handicapés pour une pratique sportive partagée» Une idée à gagner! HISTORIQUE 2004 : Diagnostic partagé

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé.

Édito. Ce guide est conçu pour vous informer de toutes ces initiatives, vous orienter et vous aider en matière de handicap et de santé. é t n a S n o i La Miss p a c i d n a H & s n a é l r O d e i r de la mai Édito Depuis 2002, la mairie d Orléans s est dotée d un service «Mission Santé et Handicap» avec l objectif de prendre en compte

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION

Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR. OFFICE des RETRAITÉS. CCAS de LANNION Centre Communal d Action Sociale Ville de Lannion RÉGLEMENT INTÉRIEUR OFFICE des RETRAITÉS CCAS de LANNION CCAS 11 Bd Louis Guilloux 22300 lannion tél 02 96 46 13 22 fax 02 96 46 13 23 L office des retraités

Plus en détail

La genèse et le calendrier

La genèse et le calendrier AVEC LE SOUTIEN DE La genèse et le calendrier Fin 2011-2012 : Contact entre Pierre MOLINA D ARANDA et l Agence Ecomobilité Mobilisation de la CPAM et contact de l URPS 2013 : Soirée d information aux médecins

Plus en détail

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre

Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Etat des lieux - Actions de lutte contre l isolement - Le Havre Juin 2015 Ce document a pour vocation à recenser les principaux services et aides proposés dans le cadre de la lutte contre l isolement il

Plus en détail

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77

Les différentes structures sportives et leur relation. Patrice BURNEL CTD Handball 77 Les différentes structures sportives et leur relation Patrice BURNEL CTD Handball 77 1 Les français ais et le sport 34 millions de français déclarent pratiquer une APS au moins une fois/semaine - Vélo:18

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public

LE CONCEPT. 1 stade 1 zone industrielle 1 entreprise 1 parc public Saint Etienne 2010 LE CONCEPT S adressant àtous les publics, les 4èmes Rencontres de la Forme se sont déroulées du lundi 7 au dimanche 13 juin 2010 sur 4 sites de la Ville de Saint Etienne : 1 stade 1

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

CONFERENCE. " Sport Santé Senior " La forme à tout âge

CONFERENCE.  Sport Santé Senior  La forme à tout âge FEDERATION FRANCAISE D EDUCATION DUCATION PHYSIQUE ET DE GYMNASTIQUE VOLONTAIRE CONFERENCE " Sport Santé Senior " La forme à tout âge La FFEPGV Une fédération dynamique 4ème fédération tous sports confondus

Plus en détail

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive

DE LA FORME. Entreprise AMBASSADEURS FORMATIONS. Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive Entreprise FORMATIONS AMBASSADEURS DE LA FORME Acquérir les clés pour agir sur trois facteurs du bien-être : L activité physique ou sportive L alimentation La gestion du stress et de l anxiété Partenaires

Plus en détail

"L accès aux soins des étudiants en 2015"

L accès aux soins des étudiants en 2015 Dossier de Presse "L accès aux soins des étudiants en 2015" 9 ème Enquête Nationale 1999 2015 Enquête Santé d emevia Depuis plus de 16 ans, à l écoute des étudiants 1 Sommaire EmeVia et les mutuelles étudiantes

Plus en détail

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2

I. LE SPORT ADAPTE :... 2 II. LICENCES SPORTIVES - SAISON 2015/2016 : INFORMATIONS ET TARIFS... 2 SAISON 2015/2016 Côtes d Armor pour les ETABLISSEMENTS SPECIALISES accueillant des personnes en situation de handicap mental et/ou psychique Comité Départemental du Sport Adapté des Côtes d Armor : Maison

Plus en détail

www.saint-quentin-en-yvelines.fr

www.saint-quentin-en-yvelines.fr IPS - 3, place de la Mairie 78190 Trappes-en-Yvelines Tél. : 01 30 16 17 80 www.saint-quentin-en-yvelines.fr Un Institut au cœur des problématiques de santé créé par l agglomération de Saint- Quentin-en-Yvelines

Plus en détail

Projet Accord âge à Aix-les-Bains

Projet Accord âge à Aix-les-Bains EXPÉRIENCE Projet Accord âge à Aix-les-Bains Lancé en 2009 et porté par le CCAS, le dispositif Accord âge vise à permettre à des personnes âgées de maintenir ou recréer des liens sociaux. Le projet est

Plus en détail

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES

TABLE RONDE AUEG du 6 FEVRIER 2014 - Vieillissement et Habitat - Comprendre, décider, changer INTERVENTION CARSAT RHONE-ALPES Sous-Direction de l Action Sociale Le 30 janvier 2014 Département PREVENTION, PREPARATION A LA RETRAITE, ETUDES ET PROSPECTIVE MPP/NC G:\DAR\SDAS_DBVRP\3_Etudes_Prospectives\Etudes\Charge_Etude\TABLE RONDE

Plus en détail

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite»

Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Pour les nouveaux retraités, les ateliers «Bienvenue à la retraite» Le passage à la retraite est une période de transition qui implique des changements et la perte d un certain nombre d éléments structurant

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

UNION THIERNOISE DES MUTUELLES

UNION THIERNOISE DES MUTUELLES CENTRE DE MEDECINE DU SPORT Edito du président La pratique du sport de loisir et de compétition est devenue une nécessité dans l environnement actuel. La création d un Centre de Médecine du Sport semblait

Plus en détail

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE

17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE 17 ème Critérium National de Cross Country Des Agents Territoriaux U.N.A.S.A.T Quéven - Samedi 23 février 2013 ORGANISATION DE LA JOURNEE Samedi 23 février 2013 10h00 à 12h30 Accueil et remise des dossards

Plus en détail

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé.

Les cibles de ce dispositif sont les personnes de tous les âges ayant des objectifs de loisir, de santé. Janvier 2012 Le dispositif COACH ATHLE SANTE Fédération Française d Athlétisme Contexte Le dispositif COACH ATHLE SANTE a été lancé en septembre 2006 par la Fédération Française d Athlétisme dans le but

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique

Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique Partenariat «efformip RéPPOP» : Accompagnement en Activité Physique «Premiers pas vers L Activité Physique au sein des Journées Obésité Education» 1 fil conducteur : la GESTION DE L EFFORT Travail sur

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités.

Une société de plus en plus sédentaire. Des effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités. Activités Physiques Bouger, enjeux et activités A/ Enjeux L activité physique évolue en même temps que la société. Si le labeur excessif des périodes antérieures a contribué à un vieillissement prématuré

Plus en détail

Demande de subvention pour 2014

Demande de subvention pour 2014 DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE PROXIMITÉ DIRECTION DE L ÉDUCATION, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS SERVICE DES SPORTS ET JEUNESSE COMPÉTITIONS SPORTIVES 2014 Nom de l association :... Discipline sportive :...

Plus en détail

Le développement du sport santé au sein d une fédération olympique

Le développement du sport santé au sein d une fédération olympique ATHLE SANTE LOISIR FEDERATION FRANCAISE D ATHLETISME SOMMAIRE Le développement du sport santé au sein d une fédération olympique Le label «Coach Athlé Santé» La démarche fédérale en faveur des publics

Plus en détail

LETTRE DE MISSION DU COMITÉ DE PILOTAGE DES JEUX DES ILES LE CROS

LETTRE DE MISSION DU COMITÉ DE PILOTAGE DES JEUX DES ILES LE CROS LETTRE DE MISSION DU COMITÉ DE PILOTAGE DES JEUX DES ILES LE CROS La préparation efficiente des équipes de la Réunion devant participer aux jeux des îles de l OI est une préoccupation essentielle du CROS

Plus en détail

Activités physiques et

Activités physiques et Conférence régionale du sport d Ile-de-France Atelier «Sport - santé» Activités physiques et santé en entreprise Grégory CZAPLICKI gczaplicki@mutualite-idf.fr Lundi 13 octobre 2014 Mutualité Française

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Les tendances de la demande sociale en matière de sport

Les tendances de la demande sociale en matière de sport Les tendances de la demande sociale en matière de sport «Le temps libre des Français dédié au sport» Le 23 novembre 2010 et votre vision devient entreprise 1 Sommaire Présentation de l étude Les tendances

Plus en détail

La politique sportive municipale

La politique sportive municipale Quelques chiffres pour commencer : La politique sportive municipale La Ville consacre 7% de son budget aux Sports 22 salles de sports 7 stades - 20 terrains 1 piscine (Danielle Lesaffre) 150 agents municipaux

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

Bien dans. son sport. le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Livret des acteurs du dispositif. sports.

Bien dans. son sport. le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Livret des acteurs du dispositif. sports. Bien dans le parcours pour se sentir bien dans sa tête et dans son corps Livret des acteurs du dispositif Rennes Office des sports 1 Bien dans Livret des acteurs du dispositif Sommaire Préambule Pourquoi

Plus en détail

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé

PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé PROGRAMME «BOUGER SUR PRESCRIPTION» DOCUMENT D INFORMATIONS Destiné aux professionnels de santé Sommaire I. Pourquoi le programme «Bouger sur prescription» en Savoie?... 2 II. Le programme «Bouger sur

Plus en détail

REJOIGNEZ NOUS SUR NOS 1521 KM DE SENTIERS

REJOIGNEZ NOUS SUR NOS 1521 KM DE SENTIERS REJOIGNEZ NOUS SUR NOS 1521 KM DE SENTIERS Dossier de Présentation Trouver la randonnée qui vous correspond! Rand Extrême 91 Rando-Challenge Marche Nordique Rando Santé Rando Joëlette «Fleury-Mérogis»

Plus en détail

SPORT EN PRISON Signature de conventions Administration pénitentiaire/ Fédérations sportives. 16 janvier 2004

SPORT EN PRISON Signature de conventions Administration pénitentiaire/ Fédérations sportives. 16 janvier 2004 SPORT EN PRISON Signature de conventions Administration pénitentiaire/ Fédérations sportives 16 janvier 2004 Contact oresse : Direction de l administration pénitentiaire - Martine Leguedey ( 0149 96 28

Plus en détail

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC

Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC Dossier de demande ravitaillement OFFICE DE TOURISME DU CANTON DE SALIGNAC 24590 SALIGNAC PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LE PROJET Les organisateurs à l initiative du projet ont souhaité que celui-ci fédère

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

Guide méthodologique #TousPrêts

Guide méthodologique #TousPrêts Guide méthodologique pour l animation autour de l Euro 2016 de football et l ensemble des grands événements sportifs internationaux organisés en France #TousPrêts 2 1. Pourquoi l État intervient-il sur

Plus en détail

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008

Ça marche! Bouger plus, manger mieux. Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Ça marche! Bouger plus, manger mieux Présentation du programme cantonal, Conférence de presse du 21 avril 2008 Le contexte du programme cantonal Pierre-Yves Maillard, Chef du département de la santé Image:

Plus en détail

Dossier de presse. Contacts presse

Dossier de presse. Contacts presse Dossier de presse Contacts presse Sylvie MULLER Chargée de communication 21 avenue Foch 57018 METZ Tél. 03 87 39 40 61 Portable 06 34 46 73 52 sylvie.muller@secumines.org Stéphanie FIRETTO Responsable

Plus en détail

Prévenir... par plus d activité physique

Prévenir... par plus d activité physique Prévenir... par plus d activité physique 13 L activité physique: Pour la santé, c est capital et c est bon pour le moral! La pratique régulière d une activité physique est essentielle pour préserver un

Plus en détail

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM

Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Dijon, le 6 mars 2014 Le groupe MGEN et Harmonie Mutuelle soutiennent le développement de la Mutualité Française Bourguignonne SSAM Le 6 mars 2014 à Dijon, Thierry Beaudet, président du groupe MGEN, et

Plus en détail

G1204 - Éducation en activités sportives

G1204 - Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

Réussir son parcours sportif et scolaire au plus haut niveau

Réussir son parcours sportif et scolaire au plus haut niveau Direction de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DJSCS) Réussir son parcours sportif et scolaire au plus haut niveau Signature de la convention tripartite Académie-DJSCS-Université Accueil

Plus en détail

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale

A17 - Améliorer l intégration des personnes handicapées au cœur de la vie sociale - nombre de ressources (ETP) mutualisées Exemples d indicateurs de résultat - couverture des besoins en services par type de handicap - couverture des besoins et répartition des places d hébergement -

Plus en détail

Programme Sportif - Martinique 2016 Jeux Nationaux du Sport d Entreprise. Disciplines en compétition

Programme Sportif - Martinique 2016 Jeux Nationaux du Sport d Entreprise. Disciplines en compétition Disciplines en compétition ATHLETISME Déroulement : Compétition individuelle et relais pour femmes et hommes avec classements en 4 catégories d âge (sauf pour les épreuves collectives : classement scratch)

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Un partenariat pour prévenir le diabète : courez et passez le relais!

Un partenariat pour prévenir le diabète : courez et passez le relais! Un partenariat pour prévenir le diabète : courez et passez le relais! A l origine, une même vision Entreprise de santé danoise, leader mondial du diabète, Novo Nordisk a pour objectif de vaincre, un jour,

Plus en détail

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol.

Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les. métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. Hegel Vol. 1 N 2 2011 77 LETTRE À LA RÉDACTION Franck Laureyns réagit au rapport de synthèse de Laurent Hénart : «Les métiers en santé de niveau intermédiaire» paru dans Hegel Vol. I n 1 Pour faire suite

Plus en détail

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine

MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine MUT @ctu.net La lettre d information électronique de la Mutualité Française Aquitaine N 13 : 30 mars 2011 Priorité Santé Mutualiste : un kit de communication pour permettre aux mutuelles de promouvoir

Plus en détail

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement

16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement 16 Journée Mondiale de la Maladie d Alzheimer : la Ville de Marseille confirme son engagement Rencontre sur le thème «Une Solidarité Collective au service des Malades et des Aidants» Lundi 21 Septembre

Plus en détail

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ

En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ En préliminaire des Championnats du Monde 2014 HANDIBASKET FEMININ RENCONTRES INTERNATIONALES FRANCE ANGLETERRE A HAZEBROUCK DU 4 AU 8 JUIN 2014 Organisées par : Le ROTARY-CLUB HAZEBROUCK MERVILLE. en

Plus en détail

La manifestation. Championnat de France Sport Boules Sport Adapté. Du vendredi 12 au dimanche 14 juin 2015 à PALADRU

La manifestation. Championnat de France Sport Boules Sport Adapté. Du vendredi 12 au dimanche 14 juin 2015 à PALADRU Dossier de Presse La manifestation Championnat de France Sport Boules Sport Adapté Du vendredi 12 au dimanche 14 juin 2015 à PALADRU Des athlètes d exception, au-delà du handicap! Le Sport Adapté est une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESENTATION

DOSSIER DE PRESENTATION DOSSIER DE PRESENTATION Les Parcours du cœur 2014 Mutualité Française de Guadeloupe 1 Les Parcours du cœur 2014 Mutualité Française de Guadeloupe 2 SOMMAIRE Bilan 2 ème édition des Parcours du cœur 2013

Plus en détail

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne CENTRE D ENTRAÎNEMENT RÉGIONAL Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne HANDBALL PRÉSENTATION Le CER PIFO : aux jeunes athlètes l accès

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne

PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE. Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PÔLE ESPOIR MASCULIN D ÎLE-DE-FRANCE Centre Départemental de Formation et d Animation Sportives (CDFAS) 64 Rue des Bouquinvilles, 95600 Eaubonne PRÉSENTATION Les jeunes garçons intègrent la structure du

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 28 janvier 2009 Offre de santé : Le groupe Malakoff Médéric et le régime minier de Sécurité sociale signent un accord de partenariat Le groupe Malakoff Médéric et la Caisse

Plus en détail

Projet de club 2012-2016

Projet de club 2012-2016 Projet de club 2012-2016 Le projet est la colonne vertébrale du club. C est à partir de celui-ci que s organisent la réflexion et l action. Bourges Voile, projet de développement 2012-2016 1 Sommaire 1

Plus en détail

VADE-MECUM DE L ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF VOLET SPORTIF

VADE-MECUM DE L ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF VOLET SPORTIF VADE-MECUM DE L ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF VOLET SPORTIF QU EST-CE QUE LE DISPOSITIF D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATIF? L accompagnement éducatif est un dispositif d aide périscolaire proposé aux enfants volontaires

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL)

INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) INFORMATIONS DESTINÉES AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE HAUT NIVEAU (ESHN) OU AUX ÉTUDIANTS SPORTIFS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE (ESUL) A. Introduction efforts de l Université de Lorraine Les étudiant(e)s sportif(ve)s

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer

Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Objectif 8 : Réduire les risques de séquelles et de second cancer Les progrès réalisés dans le diagnostic et les traitements ont permis d accroître les chances de guérison pour nombre de cancers. Ils n

Plus en détail

Concernant les adultes, l'obésité des adultes francs-comtois a progressé de 9.3% (2000) à 15.4% (2012) (moyenne France : 15%).

Concernant les adultes, l'obésité des adultes francs-comtois a progressé de 9.3% (2000) à 15.4% (2012) (moyenne France : 15%). AU SOMMAIRE : -Organisateurs -Partenaires -Contexte -Objectifs -Concept -Programme réalisé -Animations sur les différentes dates -Outils de communication -Relations presse -Résultats ORGANISATEURS : PARTENAIRES

Plus en détail

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010

Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais. : première étape vers une démarche territoriale de santé. Mai 2010 Diagnostic santé du Pays Charolais-Brionnais : première étape vers une démarche territoriale de santé Mai 2010 Sommaire La méthodologie Les caractéristiques des acteurs interrogés Les problématiques pointées

Plus en détail

BREF HISTORIQUE. Besoin de formation des professionnels de santé à la prescription de l activité physique.

BREF HISTORIQUE. Besoin de formation des professionnels de santé à la prescription de l activité physique. BREF HISTORIQUE Programme Fit For Life: Limoges, Jeudi 17 Octobre 2013 Effort et Forme en Midi-Pyrénées, prise en charge des porteurs de pathologies chroniques par les activités physiques Comment aider

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..)

Sensibilisation aux campagnes nationales (cancer du sein, VIH, diabète, maladies cardio vasculaires, nutrition santé..) 1 Enjeu : Dans le contexte socio-économique et sanitaire du Département des Ardennes, les Centres Sociaux structures de proximité peuvent jouer un véritable rôle dans l amélioration de la santé des habitants,

Plus en détail

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr

Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr OPERATION «POMPIERS JUNIORS» DOSSIER DE PRESSE Contact presse : service communication Tel. : 01 60 91 22 19 / Fax : 01 60 91 23 00 communication@sdis91.fr Service Départemental d Incendie et de Secours

Plus en détail

Organisation du monde sportif

Organisation du monde sportif Organisation du monde sportif Pratique sportive au cours de l année Les Sportifs licenciés Français Organisation du sport en France Problèmes de compétences ETAT Mouvement (para)olympique Fédérations

Plus en détail

Dossier de presse. Ma retraite, ma santé, mes droits et moi. Le 24 novembre 2015 de 9h à 17h. SALLE DU MOUZON rue de GÉNÉRAL DE GAULLE AUCH.

Dossier de presse. Ma retraite, ma santé, mes droits et moi. Le 24 novembre 2015 de 9h à 17h. SALLE DU MOUZON rue de GÉNÉRAL DE GAULLE AUCH. M U R O F 1er Ma retraite, ma santé, mes droits et moi. Le 24 novembre 2015 de 9h à 17h SALLE DU MOUZON rue de GÉNÉRAL DE GAULLE AUCH Dossier de presse Contacts Caroline BARRÉ (CPAM) : 05 81 67 10 11 Landi

Plus en détail

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016

APPEL A PROJET. «Grandir avec son enfant» QUINZAINE DE LA PARENTALITE. du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 CAF TOURAINE ACTION SOCIALE Service Développement territorial TSA 47444-37929 TOURS Cedex 9 APPEL A PROJET QUINZAINE DE LA PARENTALITE 2016 du 04 mars 2016 au 21 mars 2016 «Grandir avec son enfant» http://caftouraine.eklablog.com

Plus en détail

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale

MES PREMIERS JEUX. Programme coordonné par. L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale MES PREMIERS JEUX Programme coordonné par L Unité de loisir et de sport de la Capitale-Nationale PRÉSENTATION DU PROGRAMME L ULS de la Capitale-Nationale (ULSCN) offre le programme Mes premiers Jeux s

Plus en détail

Un outil novateur, éducatif et ludique, d évaluation de la forme. Porté par la Ligue Nord/Pas-de-Calais d Athlétisme

Un outil novateur, éducatif et ludique, d évaluation de la forme. Porté par la Ligue Nord/Pas-de-Calais d Athlétisme Un outil novateur, éducatif et ludique, d évaluation de la forme. Porté par la Ligue Nord/Pas-de-Calais d Athlétisme 1 Une méthode d évaluation de la forme pour tous les publics de 5 à 80 ans. Suis-je

Plus en détail

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS.

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Francine MORAT-VUONG Boulogne-Billancourt Vice-présidente du réseau français des villes santé de l OMS. LES VILLES S IMPLIQUENT

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES

QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES 1 QUESTIONNAIRE SUR LA PRATIQUE SPORTIVE DES JEUNES (6-20ans) en situation de handicap moteur et/ou sensoriel en Lorraine. Ce questionnaire est réalisé par le Comité Régional Handisport de Lorraine. Il

Plus en détail

Commission Structures

Commission Structures Commission Structures Et si la FFCT vous aidait à créer de nouveaux clubs POURQUOI? La mission du Comité départemental est notamment de promouvoir le sport de loisir et de santé qu est le Cyclotourisme,

Plus en détail

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES

ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES ANNEXE 2 COMMISSIONS NATIONALES 1- LA COMMISSION SPORTIVE Article 1.1 Rôle La Commission Sportive veille à la bonne mise en œuvre de la politique sportive du projet fédéral. A ce titre, elle est chargée

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient.

Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique du patient. Le développement des programmes d éducation thérapeutique du patient 2 ans après la loi Hôpital, patients, santé, territoire : quel bilan? Le rôle des mutuelles dans le développement de l éducation thérapeutique

Plus en détail

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour

Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour 47 Les comités USEP et HANDISPORT de Lot et Garonne s associent pour SOMMAIRE INTRODUCTION L Enfant, le Sport et le Handicap 1 HANDISPORT et USEP : Qui sommes-nous? PRESENTATION 2 HISTORIQUE 3 HANDISPORT

Plus en détail