Rapport d activité 2014 ALSACE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport d activité 2014 ALSACE"

Transcription

1 Rapport d activité 2014 ALSACE

2 CPRIA ALSACE La CPRIA Alsace fonctionne sur le principe d'une co-animation des réunions par le collège patronal (UPA) et le collège salariés (alternance entre les organisations). Composition UPA, collège patronal Prénom NOM Profession Confédération Titulaire/suppléant Jacqueline BALZER Bouchère CGAD Titulaire Bertrand GOUDEZ Coiffeur CNAMS Titulaire André HERZOG Métallier CAPEB Titulaire Raphaël KEMPF Pâtissier CGAD Titulaire Daniel KUNTZ Coiffeur CNAMS Titulaire Michèle LUTZ Coiffeuse CNAMS Titulaire Guy MARCHAL Menuisier CAPEB Titulaire Daniel MEYER Electricien CAPEB Titulaire Jean-Marc MULLER Pâtissier CGAD Titulaire Michel SCHMITT Peintre CAPEB Titulaire Collège salarié Prénom NOM Profession Confédération Titulaire/suppléant Antoine DUGO CFDT Titulaire Jean-Luc RAYMONDAUD CFDT Titulaire Jean-Marie GRIVEL CFE-CGC Titulaire Yves HEIDMANN CFE-CGC Titulaire Nadia WALTER CFTC Titulaire Alain KAUFFMANN CFTC Titulaire Jacky WAGNER CGT Titulaire Eric MULLER CGT Titulaire Christiane HEINTZ CGT-FO Titulaire Jacques RIMEIZE CGT-FO Titulaire Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 2

3 Activités Réunions Réunions plénières de la CPRIA Autre réunions Date 11/02/ /04/ /09/ /10/ /12/2014 Thèmes de la réunion Inventaire de l'offre sociale dans l'artisanat, conjoncture, communication de la CPRIA Aide Financière Simplifiée de la CARSAT tuteur accueillant S&ST dans les petites entreprises, réforme de la formation professionnelle, Plan formations prioritaires pour l'emploi Présentation d'une application DU multibranches développée pour le secteur de l'artisanat, projet de partenariat avec l'actal pour une action sur l'emploi des séniors dans l'artisanat, situation de l'emploi et conjoncture, offre sociale dans l'artisanat, communication Communication - préparation du Salon SRFE 2015, échanges autour de la complémentaire santé obligatoire et du régime local, projet "Emploi des Seniors". Préparation de la participation au salon SRFE /02/2014 Communication de la CPRIA 10/10/ /11/2014 Mise en place du projet "Emploi des Seniors" Projet d'enquête "Emploi des Seniors" dans le cadre de l'observatoire de l'emploi dans l'artisanat en Alsace Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 3

4 Thèmes abordés et actions réalisées dans le cadre de la CPRIA Emploi des jeunes et des séniors Conception d'une enquête sur l'emploi des seniors dans l'artisanat en Alsace. La CPRIA Alsace constatant l'importance de la prise en compte des seniors par rapport aux problématiques liées à l'emploi en Alsace, la nécessité pour les entreprises d'intégrer cette dimension en termes de GPEC, car les séniors sont expérimentés, détiennent un savoir et un savoir-faire, ont la connaissance du geste dont les entreprises artisanales ont particulièrement besoin et l'importance de la transmission de ce savoir dans les TPE, a également relevé que nombre de dossiers d'actualité sont liés à l'emploi des seniors. Il en est ainsi par exemple du compte de pénibilité ou du contrat de génération. Elle a donc souhaité en 2014 s'engager dans la réalisation d'une série d'enquêtes sur l'emploi des seniors dans l'artisanat en Alsace. Pour l'année 2014, les travaux menés par rapport à cette action ont essentiellement porté sur son cadrage et sa conception ainsi que la mise en place de partenariats. L'objectif du projet est d'obtenir une situation de l'emploi des seniors dans les entreprises artisanales en Alsace et de pouvoir dresser un état des lieux des difficultés liées à leur maintien dans l'emploi avec un axe visant à identifier les moyens mis en place dans les entreprises en termes de pénibilité, conditions de travail spécifiques, aménagements, changements de modèle de travail, etc... Il s'agit de traiter l'emploi des seniors sur plusieurs axes et en prenant en compte les spécificités liées au métier considéré. Outre la question de la pénibilité ont été notamment abordés au cours des échanges sur ce projet, le cadre juridique de l'intervention des seniors, le curseur de l'âge en relation avec le métier, la notion de tutorat, la formation professionnelle. Dans un premier temps, après avoir fixé les objectifs et le cadre de l'action, la CPRIA a sollicité l'actal (Aract en Alsace) afin d'envisager un partenariat et pouvoir ainsi bénéficier de son expertise sur la question des conditions de travail et de l'emploi des seniors, de ses analyses, et d'un accompagnement dans la conception des enquêtes. L'ACTAL ayant répondu favorablement à cette sollicitation, le partenariat a été établi et l'association a été associée au projet. Ce partenariat devrait être formalisé par une convention courant Dès le 4ème trimestre 2014, les réflexions et échanges de la CPRIA par rapport à cette action ont débouché sur des travaux visant à identifier les sources et ressources disponibles en termes de données générales sur les séniors dans l'artisanat, les cibles, la forme du questionnaire, les points de vigilance. Afin de permettre à l'ensemble des membres de la CPRIA et aux intervenants de l'actal de suivre l'avancement du projet et d'y contribuer, une plate-forme collaborative a été ouverte. Elle permet de rassembler l'ensemble des contributions et documents de travail. Elle pourra être ouverte à d'autres partenaires le cas échéant. Mesure de l audience des organisations syndicales dans les entreprises de moins de 11 salariés Dans le cadre de leurs échanges, les membres de la CPRIA ont été amenés à évoquer la mesure de la représentativité syndicale et l'impact éventuel sur les représentations au sein des différents organismes liés au paritarisme, et par rapport au niveau régional. Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 4

5 Formation professionnelle initiale et continue, apprentissage Les travaux de la CPRIA Alsace ont porté sur la réforme de la formation professionnelle à travers une présentation de l'essentiel de la réforme et des trois enjeux de la loi : Formation professionnelle : Les échanges ont porté sur l'ancien dispositif du DIF et le compte personnel de formation. La volonté de passer à une logique d'investissement en formation et le changement de gouvernance en ce qui concerne le pilotage opérationnel des fonds de la formation pour avoir une politique au plus proche des territoires. Dialogue social : Les échanges en CPRIA ont porté sur le dispositif et les conditions du financement du dialogue social. L'inspection du travail : Les échanges ont porté sur la simplification et la coordination des missions et la politique de contrôle des entreprises. Sur ce dossier, les membres de la CPRIA ont souhaité pouvoir poursuivre leurs travaux notamment afin que les besoins des entreprises artisanales en matière de formation puissent être pris en compte dans la définition des politiques régionales. Par ailleurs les liens vers les sites (pour le remplacement du DIF par le CPF) et ont été rajoutés dans le volet "Ressources / Liens utiles" du site internet de la CPRIA. La CPRIA Alsace a également consacré une partie de ses échanges et réflexions en 2014 sur les actions engagées en matière d'offre de formations. Ont ainsi fait l'objet de débats le plan formations prioritaires pour l'emploi, les besoins et priorités de formations pour le secteur de l'artisanat en 2014 en relation avec les enquêtes de conjoncture, les offres dématérialisées de Pôle Emploi et partenariats que celui-ci a établi avec le secteur. En terme de promotion de l'apprentissage, la CPRIA Alsace s'est associée à la réalisation d'une annonce présentant les journées portes ouvertes du CFA Marcel Rudloff de Colmar et l'a publiée sur son site internet durant le mois précédant l'événement. Enfin, durant l'année 2014, plusieurs échanges ont eu lieu sur les tensions sur l'apprentissage, la suppression des aides et leur impact sur le recrutement d'apprentis dans les entreprises artisanales, le nombre d'entreprises accueillant des jeunes en stages découverte des métiers, et le travail restant à accomplir en termes d'image de l'apprentissage. Valorisation des métiers de l artisanat La CPRIA Alsace a confirmé son engagement pour la valorisation des métiers de l'artisanat, déjà opérée sur son site internet, avec la décision d'être présente dans le cadre des salons et forums de l'emploi soit par une présence directe soit dans le cadre d'une présentation sur un stand tenu par l'upa. Tel a été le cas pour le Forum Emploi de Saverne en novembre 2014 où la CPRIA disposait d'un affichage sur le stand de l'upa et où ont été diffusés ses supports de communication (powerpoint et marque-page). La CPRIA a décidé dès le début de l'année de participer au Salon Régional Formation Emploi de janvier 2015 et consacré une part importante de ses travaux au cours du deuxième semestre 2014 à la préparation de cette participation (texte de présentation de la CPRIA, type de supports à utiliser, messages à publier, permanences sur le stand, diffusion de témoignages et powerpoint, validation des supports mis à disposition des visiteurs, emplacement du stand (pôle), etc.). Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 5

6 Gestion des ressources humaines La CPRIA Alsace en 2014 a abordé les thématiques suivantes : 1/ Santé et Sécurité au travail Au cours du premier semestre, une présentation des dispositifs d'aides financières simplifiées (AFS) permettant de financer du matériel et de la formation par un ingénieur conseil de la CARSAT et plus spécifiquement l'aide spécifique portant sur le tuteur accueillant "Santé et Sécurité au Travail" (S&ST) a eu lieu. Les échanges entre les membres ont porté sur les investissements et le traitement de ces dossiers par la CARSAT, le nombre de dossiers déposés par les entreprises, les exigences auprès de celles-ci sur ces demandes. Des échanges importants ont eu lieu sur la possibilité d'aménager ce dispositif de l'afs d'un tuteur accueillant S&ST à la TPE. Un projet d'expérimentation d'un dispositif aménagé aux entreprises de moins de 50 salariés de l'artisanat sur une liste de métiers définie par la CARSAT a notamment été examiné, intégrant un suivi par la CPRIA par rapport aux pistes évoquées. Durant le second semestre, la CPRIA a bénéficié d'une présentation de l'application DU multi-branches développée par le Pôle d'innovation CTAI en relation avec plusieurs confédérations et branches professionnelles. Cette application vise à accompagner les entreprises dans la réalisation de leur document unique. L'objectif de cette présentation était de faire connaitre les outils proposés aux entreprises pour le repérage des risques, des maladies professionnelles, faciliter la mise en oeuvre du DU et son actualisation. Suite à cette présentation, un lien vers cette application a été ajouté sur le site de la CPRIA dans la rubrique Liens utiles / ressources. 2/ Impact de l'ani et de la complémentaire santé obligatoire sur le RLAM L'obligation de mettre en place au plus tard au 1er janvier 2016 une couverture santé socle cofinancée à 50/50 par l'employeur et les salariés incluant un minimum de garanties s'inscrit dans un cadre particulier en Alsace du fait de l'existence du RLAM. La CPRIA a souhaité organiser un échange sur cette question après la position commune des organisations patronales relayée par la Presse. Il s'agissait non de négocier (la négociation restant du seul ressort des branches) mais d'avoir un temps d'échange et d'écoute sur les éléments amenant aux positions respectives des organisations et les éléments dont les uns et les autres disposent sur ce dossier. Ces échanges ont été complétés par des informations sur les accords pratiqués à l'heure actuelle dans un certain nombre de professions, notamment coiffeurs, boulangers, fleuristes. Les membres de la CPRIA ont convenu de favoriser la remontée d'informations auprès des organisations et de maintenir l'écoute sur ce dossier. Œuvres sociales et culturelles Prenant en compte le fait que des dispositifs sont parfois de longue date mis en place en Alsace par plusieurs acteurs, la CPRIA ne s'est pas engagée dans la mise en place d'un comité d'œuvres sociales et culturelles. Cependant, elle suit l'ensemble des offres proposées dans le cadre des partenariats établis par les organisations professionnelles ou dans le cadre des associations créées par les organisations professionnelles de l'artisanat en Alsace dans ce domaine (ARTILOISIRS et GRAND'AIR). Parallèlement, elle peut être à l'initiative et suivre des accords avec des opérateurs au bénéfice des entreprises artisanales, ces accords étant formalisés avec la Confédération de l'artisanat d'alsace / UPA ALSACE. Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 6

7 La CPRIA Alsace tient ainsi et met à jour régulièrement un inventaire de l'offre sociale qui répertorie et identifie tous les opérateurs et accords existants et accessibles aux entreprises artisanales. Cet inventaire est en ligne sur son site internet dans le volet "L'offre sociale". Il fait l'objet de points de situation réguliers en plénière. La signature d'un accord entre l'upa Alsace et l'opérateur Chèque Déjeuner s'inscrit dans ce contexte. Cet accord a donné lieu à une présentation en CPRIA et a fait l'objet d'échanges sur les moyens de le faire connaître auprès des salariés et chefs d'entreprise. Depuis, des échanges réguliers sur la diffusion de l'information et l'impact de l'accord ont eu lieu. Dans le cadre des œuvres sociales, la CPRIA Alsace a également visionné un film de promotion du dispositif d'épargne salariale PEI / PERCO auprès des chefs d'entreprise de l'artisanat en Alsace. Enfin, des échanges ont lieu en commission paritaire sur le projet de relance du partenariat avec l'ancv, l'accord précédemment conclu entre l'upa et 4 organisations de salariés en 2004 étant devenu caduque du fait de la loi de Autres (précisez) : Participation des membres à la journée nationale des CPRIA. Supports de communication de la CPRIA Alsace La CPRIA Alsace dispose de son propre site Internet : Ce site a fait l'objet en 2014 d'une mise à jour régulière, notamment à travers l'alimentation des ressources et liens utiles, le complément et l'actualisation de la page dédiée aux "Travaux", aux données clés sur l'artisanat (nationales et régionales) et des actualités. En 2014, la CPRIA a également conçu et réalisé un marque-page. Ce nouvel outil de communication s'adresse tant aux chefs d'entreprise qu'aux salariés et est destiné à être utilisé dans le cadre de la participation à des réunions, salons, forums, déposé dans des lieux de passage des salariés ou chefs d'entreprise (ex. médecine du travail, siège des organisations professionnelles ou de salariés, chambre de métiers, etc.). En parallèle, la CPRIA a travaillé sur un projet de roll-up en vue d'une utilisation dans le cadre de sa participation à des événements dont elle serait à l'initiative ou auxquels elle serait associée (conférences de presse, forums, réunions...). Enfin, la CPRIA a réalisé une présentation powerpoint destinée à être diffusée sur écran dans le cadre des salons et forums pour l'emploi où l'upa ou la CPRIA en tant que telle sont présentes. Conjoncture et situation des entreprises dans l artisanat La conjoncture et la situation particulière des entreprises relevant du champ de l UPA a été examinée et a fait l'objet d'échanges réguliers en commission paritaire en Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 7

8 Supports réalisés et publications dans le cadre de la CPRIA Titre Thèmes abordés, contenu Type de support (Power Point, publication ), nombre d exemplaires Diffusion interne à la CPRIA ou externe (précisez le public visé) Note de présentation CPRIA Intranet CPRIA Marque-page CPRIA Présentation du dialogue social, de la CPRIA et de ses actions, valorisation des entreprises artisanales, présentation des outils et dispositifs à disposition des entreprises et de leurs salariés Présentation succincte historique, rôle et missions de la commission site Internet Ensemble des thématiques abordées ou traitées Outils et solutions pour les chefs d'entreprise et les salariés Site Internet Papier une vingtaine Plate-forme collaborative 1000 Diffusion externe : chefs d entreprise, salariés, acteurs publics et institutionnels, presse Presse, institutionnels Interne à la CPRIA et aux organisations membres (UPAR, UPAD, UPA nationale et unions régionales des syndicats de salariés) Diffusion interne Diffusion externe : organisations professionnelles de l'artisanat et visiteurs sur forum emploi, visiteurs de la Maison de l'artisanat de Colmar Personnes reçues dans le cadre de la CPRIA (Exemple : intervenants extérieurs issus du milieu paritaire, politique, administratif, universitaire, etc ) Organisme, structure Prénom, nom Fonction Sujets abordés CARSAT Pascal SCHOCH Ingénieur Conseil CTAI Patrick GOMEZ Développeur AFS d'un tuteur-accueillant S&SR dans les petites entreprises Présentation de l'application DU Multi-branches ACTAL Dominique HEN Directeur Projet Enquête Emploi des Seniors Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 8

9 Sollicitations externes de la CPRIA Demande d avis Organisme demandeur ACTAL (Aract) Sujets concernés Rôle et missions de la CPRIA - axes de travail Type de réponse apportée, document produit et contenu* Présentation en comité d'orientation Rapport d activité de la CPRIA ALSACE 9

CPRIA Alsace. Prénom NOM Profession Confédération Titulaire/suppléant

CPRIA Alsace. Prénom NOM Profession Confédération Titulaire/suppléant Bilan 2012 ALSACE CPRIA Alsace Animateur Prénom, NOM Daniel MEYER Profession Electricien Appartenance syndicale CAPEB Composition UPA, collège patronal Prénom NOM Profession Confédération Titulaire/suppléant

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Présentation des structures «d Œuvres Sociales» rencontrées

Présentation des structures «d Œuvres Sociales» rencontrées Présentation des structures «d Œuvres Sociales» rencontrées Constat commun : «fuite de la main d œuvre artisanale vers les grandes entreprises» Volonté des acteurs de : Création de COS ou assimilé -«renforcer

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

CREFOP Commissions Feuilles de route

CREFOP Commissions Feuilles de route Sommaire Commission SPRO p.1 Commission Mutations économiques et continuité professionnelle p.5 Commission Formation professionnelle initiale et alternance p.6 Commission Certifications p.8 Commission

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES

LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION REPRESENTATION MISSIONS EMPLOYEURS QUALITE DE L EMPLOI INSTANCES LES ENJEUX DE LA REPRÉSENTATION DES EMPLOYEURS DE L ECONOMIE SOCIALE EN REGION MISSIONS EMPLOYEURS REGION STRUCTURATION QUALITE DE L EMPLOI TERRITOIRES DELEGATION INSTANCES SYNDICATS ENJEUX REPRESENTATION

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3225 Convention collective nationale IDCC : 1266. PERSONNEL DES ENTREPRISES DE

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre La Caisse Interfédérale de Crédit Mutuel Et L Académie de Rennes EXPOSÉ DES MOTIFS Considérant, d une part que le Crédit Mutuel de Bretagne : Représente 4 établissements

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3249 Convention collective nationale IDCC : 1516. ORGANISMES DE FORMATION ACCORD

Plus en détail

ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE

ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE 27 novembre 1991 ACCORD-CADRE SUR LA MOBILITE VOLONTAIRE INTERFEDERALE ARTICLE 1 : Le présent accord fixe un certain nombre de règles afin de faciliter la mobilité volontaire interfédérale au sein des

Plus en détail

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil

I Actions menées par la CRMA LR au titre du développement économique : DévEco Conseil Le rapport du Conseil régional a pour objet de présenter le programme d actions 2015 en faveur des entreprises artisanales, mené par : - la CRMA LR (Chambre régionale de Métiers et de l'artisanat) et développé

Plus en détail

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS

PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS PLAN D ACTION RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS becret OGER INTERNATIONAL [Sélectionnez la date] Service Ressources Humaines OGER INTERNATIONAL Avril 2012 PREAMBULE Constatant que le taux d emploi des 55-64

Plus en détail

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES

CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Point d étape à mi-parcours du PRDF Note spécifique CONTRATS D OBJECTIFS AVEC LES BRANCHES PROFESSIONNELLES Institué par la loi du 23 juillet 1987, le Contrat d objectifs de branche professionnelle est

Plus en détail

Accord cadre régional de coopération pour le Soutien et l accompagnement des entreprises du secteur automobile et de leurs salariés

Accord cadre régional de coopération pour le Soutien et l accompagnement des entreprises du secteur automobile et de leurs salariés Accord cadre régional de coopération pour le Soutien et l accompagnement des entreprises du secteur automobile et de leurs salariés Stratégie globale pour les années 2013/2015 en Poitou-Charentes ENTRE

Plus en détail

Loi du 14 octobre 2009 relative à la formation professionnelle tout le long de la vie et à la sécurisation des parcours

Loi du 14 octobre 2009 relative à la formation professionnelle tout le long de la vie et à la sécurisation des parcours Loi du 14 octobre 2009 relative à la formation professionnelle tout le long de la vie et à la sécurisation des parcours Présentation Éléments de contexte La loi du 14 octobre 2009 Création d un nouveau

Plus en détail

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP - la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) - la Fédération Française du Bâtiment (FFB) - la Fédération

Plus en détail

Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015

Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015 Point d étape relatif à la démarche d analyse des impacts du changement INC du 16 septembre 2015 1 1. Les objectifs de la démarche d analyse des impacts du changement Au cours de l Instance Nationale de

Plus en détail

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch

Pour en savoir plus sur le projet initial : www.qualicarte.ch Le projet QualiCarte a été initié par la Conférence suisse de la formation professionnelle en collaboration avec des organisations suisses du monde du travail, et plus particulièrement l Union suisse des

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

Appel à projets Soutien aux actions des entreprises dans le champ de la prévention de la pénibilité au travail

Appel à projets Soutien aux actions des entreprises dans le champ de la prévention de la pénibilité au travail FONDS NATIONAL DE SOUTIEN RELATIF A LA PENIBILITE Cahier des charges de l appel à projet Date de lancement : jeudi 12 avril 2012 Date limite de dépôt des dossiers : lundi 2 septembre 2013 1 Appel à projets

Plus en détail

Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc. Les points majeurs de la réforme de la formation professionnelle

Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc. Les points majeurs de la réforme de la formation professionnelle Présentation réforme FPC par Alain Hellard, Opcalia Martinique Explication de l ANI du 4/2/203 et ses implications Signé par Medef / UPA et Cfdt / FO / Cftc / Cfe-Cgc Les points majeurs de la réforme de

Plus en détail

Veille sociale au 12 septembre 2014

Veille sociale au 12 septembre 2014 ( Veille sociale au 12 septembre 2014 La veille sociale présentée dans cette revue actualise la veille présentée le mois dernier. Les sujets qui n ont pas évolué ne sont pas repris. ( I ) Projets sociaux

Plus en détail

LOI FORMATION, EMPLOI ET DEMOCRATIE SOCIALE

LOI FORMATION, EMPLOI ET DEMOCRATIE SOCIALE LOI FORMATION, EMPLOI ET DEMOCRATIE SOCIALE L essentiel La loi n 2014-288 du 5 mars 2014 est très dense et comporte 3 volets bien distincts : - L un sur la réforme de la formation professionnelle, reprenant

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 Annexe 1 : Organisation des Etats généraux Structuré par le dialogue entre les parties prenantes, le processus de concertation des Etats Généraux sera continu et se prolongera

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3015 Convention collective nationale IDCC : 1561. CORDONNERIE MULTISERVICE ACCORD

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL

ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL ACCORD CADRE RELATIF A L EMPLOI DES SENIORS DANS LA BRANCHE CREDIT MUTUEL PREAMBULE Le présent accord-cadre s inscrit dans la continuité des nombreux dispositifs légaux et conventionnels touchant directement

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 7 JUIN 2011 SUR L ACCES DES JEUNES AUX FORMATIONS EN ALTERNANCE ET AUX STAGES EN ENTREPRISE Considérant que l alternance est un moyen particulièrement adapté, à tous

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Le point sur l accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle

Le point sur l accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle Le point sur l accord national interprofessionnel du 14 décembre 2013 relatif à la formation professionnelle 08/01/2014 La négociation nationale sur la formation professionnelle engagée entre les organisations

Plus en détail

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT

L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS, DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT L OBSERVATOIRE DES MÉTIERS DES ENTREPRISES DU MÉDICAMENT, UN OBSERVATOIRE PRÉCURSEUR En 2014, l Observatoire des

Plus en détail

APPEL A PROJETS 1. CONTEXTE ET ENJEUX

APPEL A PROJETS 1. CONTEXTE ET ENJEUX APPEL A PROJETS DEVELOPPEMENT D'UN FONDS D'INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ (FIP) VISANT A MOBILISER L'ÉPARGNE DES PARTICULIERS ET RENFORCER LES FONDS PROPRES DES ENTREPRISES DE LA RÉGION POITOU-CHARENTES 1.

Plus en détail

Conférence régionale

Conférence régionale Réunion d information nationale Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle Conférence régionale dans les OPH Paris Lundi 20 octobre 2014 1 Les enjeux de la réforme de la formation professionnelle

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3613 Convention collective nationale IDCC : 7017. PERSONNEL DES PARCS ET JARDINS ZOOLOGIQUES PRIVÉS ACCORD

Plus en détail

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Messier-Bugatti ACCORD RELATIF A L EGALITE PROFESSIONNELLE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES la CFDT, représentée par Monsieur Alain GUILLAUME, Délégué Syndical Central la CFE-CGC, représentée par Monsieur

Plus en détail

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA

LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA LES PRINCIPALES MESURES DE LA LOI RELATIVE À LA FORMATION PROFESSIONNELLE À L EMPLOI ET LA DÉMOCRATIE SOCIALE IMPACTANT LES MISSIONS SOCIALES DES CABINETS Nicolas GALLISSOT Responsable social Infodoc-Experts

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage

La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage La formation Ingénieurs par la voie de l'apprentissage Cadres dirigeants d entreprise de production agricole Mise à jour : 2 décembre 2014 Les 4 organismes pilotant la formation Ingénieur par apprentissage

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau de la démographie et des formations

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord de branche ENSEIGNEMENT AGRICOLE (SECTEUR DES ÉTABLISSEMENTS CATHOLIQUES) ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 RELATIF AUX ÉQUIVALENCES

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise

Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise Projet d accord national interprofessionnel relatif à la formation professionnelle Préambule.. Titre I - Développer et simplifier la formation dans l entreprise La formation est un levier déterminant de

Plus en détail

Formation en" Aménagement de vitrines" à destination des commerçants CAHIER DES CHARGES PRESENTATION D AGEFOS PME

Formation en Aménagement de vitrines à destination des commerçants CAHIER DES CHARGES PRESENTATION D AGEFOS PME Formation en" Aménagement de vitrines" à destination des commerçants CAHIER DES CHARGES PRESENTATION D AGEFOS PME Le Fonds d Assurance Formation, Agefos-Pme, est un Organisme Paritaire Collecteur Agréé

Plus en détail

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION

LÉGISLATION/RÉGLEMENTATION Infodoc Législation/Réglementation Formation Continue et Professionnelle Mai 2015 n 96 michele.wendling@univ-paris-diderot.fr Service de la Formation Continue, Professionnelle et Permanente (SeFoCoPP)

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION

CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION CONTRAT D OBJECTIFS REGIONAL POUR LE DEVELPPEMENT DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE DANS LA BRANCHE AGRO-ALIMENTAIRE ILE DE LA REUNION Conclu entre, D une part, Monsieur Le Préfet de la Réunion, Monsieur

Plus en détail

Projet alternatif proposé par SUD

Projet alternatif proposé par SUD Projet alternatif proposé par SUD ACCORD DE MISE EN PLACE AU SEIN DU COMITE D ENTREPRISE D UNE COMMISSION PARITAIRE DE SUIVI DES SALARIES IMPACTES PAR LE TRANSFERTLA DELOCALISATION D ACTIVITES EXISTANTES

Plus en détail

Accord-cadre régional pour le pilotage du Plan Régional d Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés (PRITH) en Ile-de-France

Accord-cadre régional pour le pilotage du Plan Régional d Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés (PRITH) en Ile-de-France Accord-cadre régional pour le pilotage du Plan Régional d Insertion professionnelle des Travailleurs Handicapés (PRITH) en Ile-de-France Vu - La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits

Plus en détail

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail)

Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) UCANSS Réunion paritaire du 23 avril 2013 Projet de Protocole d'accord relatif au contrat de génération (Document de travail) 1 Entre, d une part, - l Union des caisses nationales de sécurité sociale,

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES

PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES PRECISIONS SUR LES ACTIONS PROPOSEES Groupe TMS (G - 3.1)------------------------------------------------------------- 2 «Créer un kit de sensibilisation aux TMS à destination des acteurs de prévention

Plus en détail

ARTISANS DU BATIMENT - CAPEB

ARTISANS DU BATIMENT - CAPEB REGION CENTRE ARTISANS DU BATIMENT - CAPEB PUBLIC Chefs d entreprises, salariés et conjoints, des entreprises artisanales du bâtiment RESUME DE L ACTION Campagne de promotion de la VAE au sein des entreprises

Plus en détail

Demande de soutien sélectif

Demande de soutien sélectif SÉRIE TV D ANIMATION OU SPÉCIAL TV Soutien au développement Dossier 2016 Version octobre 2015 Demande de soutien sélectif Vous trouverez dans ce document le règlement du soutien sélectif de Ciclic au développement

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

Les syndicats ci-après, affiliés aux organisations représentatives sur le plan national (art. L423-2 du Code du Travail) :

Les syndicats ci-après, affiliés aux organisations représentatives sur le plan national (art. L423-2 du Code du Travail) : AVENANT A L ACCORD DU 20/07/2000 CONCERNANT L AMENAGEMENT ET LA REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL RELATIF AU DISPOSITIF APPLIQUE AUX CADRES AU FORFAIT ET A CELUI CONCERNANT L UTILISATION DU COMPTE EPARGNE

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) :

LE COMPTE PERSONNEL DE FORMATION (CPF) : Groupement des Métiers de l Imprimerie ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- DÉCEMBRE 2014 NOTE N 34 LE COMPTE PERSONNEL

Plus en détail

Convention d entreprise n 76 relative aux formateurs au sein d ASF

Convention d entreprise n 76 relative aux formateurs au sein d ASF 76 relative aux formateurs au sein d ASF Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Président Directeur Général, d une part, et les organisations syndicales

Plus en détail

ACCORD SUR LE VOLET SOCIAL DANS LE CADRE DE LA FUSION ENTRE LA CAISSE D'EPARGNE P.A.C. ET LA CAISSE D'EPARGNE DE LA REUNION

ACCORD SUR LE VOLET SOCIAL DANS LE CADRE DE LA FUSION ENTRE LA CAISSE D'EPARGNE P.A.C. ET LA CAISSE D'EPARGNE DE LA REUNION ACCORD SUR LE VOLET SOCIAL DANS LE CADRE DE LA FUSION ENTRE LA CAISSE D'EPARGNE P.A.C. ET LA CAISSE D'EPARGNE DE LA REUNION Ayant jugé préférable d'engager la négociation prévue par le législateur avant

Plus en détail

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014

Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 Séminaire éducation Focus Rythmes scolaires Compte-rendu 11 mars 2014 OUVERTURE DU SEMINAIRE : Bernard Amsalem, Vice-président du CNOSF Etat de l avancée des travaux depuis le dernier séminaire Rappel

Plus en détail

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription

ATELIER CV 1 H. www.mie-roubaix.fr. 150 rue de Fontenoy 59100 ROUBAIX. Objectif. Période / durée. Public. Atelier collectif. Modalités d inscription ATELIER CV Cet atelier vous aide à travailler ou retravailler votre CV : - repérage des compétences - mise en forme du CV - possibilité d insérer une photo - enregistrement de votre CV sur différents supports

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3381 Convention collective nationale IDCC : 2941. AIDE, ACCOMPAGNEMENT, SOINS

Plus en détail

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention

REGION DES PAYS DE LA LOIRE. Fonds régional Santé publique. Règlement d intervention REGION DES PAYS DE LA LOIRE Fonds régional Santé publique Règlement d intervention 1 1- POLITIQUE RÉGIONALE DE SANTÉ ET FONDS RÉGIONAL SANTÉ PUBLIQUE La santé des Ligériens constitue l une des priorités

Plus en détail

Les points forts de la loi du 5 mars 2014

Les points forts de la loi du 5 mars 2014 Les points forts de la loi du 5 mars 2014 Les points forts de la loi du 5 mars 2014 1. Le Compte personnel de formation (CPF) 2. Un entretien professionnel rénové 3. Un financement simplifié 4. Une mutualisation

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?»

Atelier n 3. «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Atelier n 3 «Comment gérer des compétences au service d un projet en évolution permanente?» Florence DELORIERE Secrétaire Générale de Région UNIFAF Aquitaine SOMMAIRE : Le contexte d évolution des missions

Plus en détail

Cahier des charges Actions Collectives

Cahier des charges Actions Collectives Ce projet est cofinancé par le Fonds social européen dans le cadre du programme opérationnel national «Emploi et Inclusion» 2014-2020 UNION EUROPEENNE Cahier des charges Actions Collectives Appel à propositions

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

ACCORD RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES (G.P.E.C.) DANS LE GROUPE SANOFI EN FRANCE

ACCORD RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES (G.P.E.C.) DANS LE GROUPE SANOFI EN FRANCE ACCORD RELATIF A LA GESTION PREVISIONNELLE DE L EMPLOI ET DES COMPETENCES (G.P.E.C.) DANS LE GROUPE SANOFI EN FRANCE Entre Les sociétés françaises du Groupe SANOFI représentées par Jean-Marc GRAVATTE,

Plus en détail

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité

Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle. Business Forum 2011. www.business-forum.fr. Entreprise. Compétitivité Jeudi 16 juin 2011 à partir de 10h00 CESCOM Metz-Technopôle Business Forum 2011 www.business-forum.fr Entreprise & Compétitivité Après le succès de sa première édition en 2010, le Centre d Affaires CESCOM

Plus en détail

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009

ACCORD DU 18 DÉCEMBRE 2009 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel FORMATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRISES DE SERVICES À LA PERSONNE

Plus en détail

ACCORD RELATIF AUX DISPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE A GROUPAMA D'OC

ACCORD RELATIF AUX DISPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE A GROUPAMA D'OC ACCORD RELATIF AUX DISPOSITIONS D'ACCOMPAGNEMENT DE LA MOBILITE GEOGRAPHIQUE A GROUPAMA D'OC ENTRE la Caisse Régionale d'assurances Mutuelles Agricoles d'oc, également dénommée Groupama d'oc, SIREN n 391

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

Recrutement. l entreprise. dans. Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement. Recruter davantage de salariés âgés de 50 ans et plus

Recrutement. l entreprise. dans. Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement. Recruter davantage de salariés âgés de 50 ans et plus Recrutement des salariésâgés dans l entreprise Refus de la discrimination par l âge lors du recrutement Nombre de réunions du comité d entreprise consacrées au respect de la non-discrimination par l âge

Plus en détail

Des questions pour poursuivre la réfl exion

Des questions pour poursuivre la réfl exion Des questions pour poursuivre la réfl exion EXPLICATIONS PRÉALABLES En complément du diaporama sur les résultats de l étude sur les CHSCT et selon à qui s adresse cette présentation, il est proposé une

Plus en détail

CHSCT REGION HAUTE NORMANDIE DU 01/06/2015

CHSCT REGION HAUTE NORMANDIE DU 01/06/2015 CHSCT DU 01/06/ RELEVE DE CONCLUSIONS CHSCT REGION HAUTE NORMANDIE DU 01/06/ RELEVE DE CONCLUSIONS Informations préalables Adoption PV CHS du 16/03/ Bilan 2014 du Programme Annuel de Prévention des Risques

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F)

Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Responsable de l exploitation des applications de gestion (H/F) Emploi type : Ingénieur en développement et déploiement d applications BAP : E Niveau : Ingénieur d études N concours : EPRIE02 Affectation

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés.

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés. QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de Branche 2006-2010 relatif à l Obligation

Plus en détail

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013

ACCORD DU 27 NOVEMBRE 2013 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3364 Convention collective nationale RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS IDCC : 2796. Personnel de direction Brochure

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3108 Convention collective nationale IDCC : 44. INDUSTRIES CHIMIQUES ET CONNEXES

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3265 Convention collective nationale IDCC : 1672. SOCIÉTÉS D ASSURANCES Brochure n o

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés

R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés R ôle des représentants du personnel dans l emploi des travailleurs handicapés QUI EST OETH? L association OETH a pour objectif la mise en œuvre de l Accord de branche relatif à l Obligation d Emploi des

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

- FÉDÉRATION NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES CGT, 263, rue de Paris, 93514 Montreuil,

- FÉDÉRATION NATIONALE DES INDUSTRIES CHIMIQUES CGT, 263, rue de Paris, 93514 Montreuil, Entre ACCORD COLLECTIF PORTANT SUR LA COUVERTURE PRÉVOYANCE DANS LES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES l'union FRANÇAISE DES INDUSTRIES PÉTROLIÈRES (UFIP), 4, avenue Hoche, 75008 Paris, représentée par : d'une part,

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014

Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014 Vos clients à l épreuve de la réforme de la formation professionnelle, enjeux et stratégie Vendredi 5 septembre 2014 @DFCTA 09/2014 Universités d été d été de de l ordre l Ordre des des Experts-Comptables

Plus en détail

La Formation Professionnelle au service de l emploi partagé. Mardi 26 novembre 2013

La Formation Professionnelle au service de l emploi partagé. Mardi 26 novembre 2013 La Formation Professionnelle au service de l emploi partagé Mardi 26 novembre 2013 1 SOMMAIRE 1- Présentation UNIFORMATION p.3 2- Le système de la Formation Professionnelle Continue (FPC) p.8 3- Les obligations

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE LES CLEFS DE LA RÉFORME ENTREPRISES DE 300 SALARIÉS ET PLUS, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA RÉFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE. LES ENJEUX MAJEURS POUR LES ENTREPRISES

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

Financements de la Validation des Acquis et de la reprise d études

Financements de la Validation des Acquis et de la reprise d études Financements de la Validation des Acquis et de la reprise d études La formation professionnelle s'est adaptée, et s'adapte encore, aux mutations de notre société. Ainsi, de nouvelles mesures sont apparus

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES DE LA REGION DE LIMOGES & AGEFOS-PME LIMOUSIN

CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES DE LA REGION DE LIMOGES & AGEFOS-PME LIMOUSIN CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES DE LA REGION DE LIMOGES & AGEFOS-PME LIMOUSIN Renouvellement de la convention régionale du 10 janvier 1994 Année 2010 1 Le CONSEIL REGIONAL DE L ORDRE

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3097 Convention collective nationale IDCC : 1307. EXPLOITATION CINÉMATOGRAPHIQUE

Plus en détail

Charte du «Pôle Métiers d Art Est Ensemble»

Charte du «Pôle Métiers d Art Est Ensemble» Charte du «Pôle Métiers d Art Est Ensemble» Préambule Fort de son héritage artisanal et manufacturier, le territoire d Est Ensemble accueille aujourd hui une part importante de l artisanat d art francilien.

Plus en détail

Réforme de la formation professionnelle : mieux articuler les politiques de formation aux stratégies GPEC

Réforme de la formation professionnelle : mieux articuler les politiques de formation aux stratégies GPEC Réforme de la formation professionnelle : mieux articuler les politiques de formation aux stratégies GPEC Cabinet Boumendil & Consultants novembre 2014 1 Pourquoi une nouvelle réforme? Les critiques La

Plus en détail

Programme de formations. (année 2014)

Programme de formations. (année 2014) Programme de formations (année 2014) LBBa, prestataire de formation professionnelle Prestataire de formation professionnelle, enregistré comme tel auprès de l administration, le cabinet LBBa, composé d

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Le Télétravail. ou comment travailler à distance

Le Télétravail. ou comment travailler à distance Projet local Organisation d'une conférence Le Télétravail ou comment travailler à distance Bruno GARCIA Animateur Multimédia Communauté de Communes du Pays de la Goële et du Multien CONTEXTE CONTENU DE

Plus en détail

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE Accord Année 2011

NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE Accord Année 2011 RH/vf/eh NEGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE Accord Année 2011 Conformément à l article L 2242-8 du code du travail, la négociation annuelle obligatoire portant sur le thème des salaires, s est engagée entre

Plus en détail